Révélations de la DARPA sur Fauci : le troublant mutisme de la presse

Il y a une semaine, le projet Veritas publiait différents documents dont le contenu, s’il était vérifié, pourrait largement remettre en question nombre d’affirmations colportées par les médias, les experts et les politiciens sur la pandémie, son origine et son déroulement, et éclairerait l’histoire de ce virus d’une lumière nouvelle, particulièrement incriminante pour une partie de l’administration américaine…

Si vous vous en tenez à la presse et aux médias grand public français, il est assez peu probable que vous ayez entendu parler du Projet Veritas, ni de ses dernières révélations.

Les rares articles évoquant cette association remontent à plusieurs mois, lorsqu’elle avait publié différentes vidéos montrant, en caméra cachée, ce que pensaient vraiment différents scientifiques et personnages haut placés dans différents groupes pharmaceutiques comme Pfizer : les allégations obtenues dans ces vidéos, jamais démenties ni par ces sociétés, ni par les personnes enregistrées, sont relatées dans une ou deux notules dans les médias français qui, bons soldats, ont fait le minimum syndical afin de bien faire comprendre à leurs (moins en moins nombreux) lecteurs que Project Veritas est avant tout une organisation ultra-conservatrice (lire « ultra-beurk ») et que peu importent les informations qu’elle a pu récolter, étant dans le Camp du Mal, elle ne peut être crédité d’absolument rien.

Au-delà de ces éléments, rien n’a donc transpiré depuis dans la presse française des allégations rassemblées et publiées lundi dernier. De rares journaux américains s’y sont intéressés, mais on constate essentiellement une distance gênée face aux révélations accumulées qui méritent cependant un peu plus d’intérêt.

En effet, selon Project Veritas, un responsable militaire, le Major du Corps des Marines Joseph Murphy, aurait affirmé dans un rapport adressé à l’Inspecteur Général de la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) – une agence américaine chargée de recherches et développements militaires – que le virus SARS-CoV2 serait le résultat d’une manipulation génétique humaine dirigée par les Américains, cherchant essentiellement à combiner la viralité d’un coronavirus commun à la létalité de précédents virus SARS-CoV1 et MERS.

Mieux encore : ces documents incriminent directement Anthony Fauci, le directeur de l’Institut national des allergies et maladies infectieuses aux États-Unis, Institut qui aurait ainsi subventionné l’ONG EcoHealth Alliance dans ces dangereuses recherches alors que la DARPA les aurait refusées précisément en raison de la nature même de ces expériences et de l’interdiction qui frappait alors (et continuent de courir) sur de telles manipulations (dites « gain de fonction« ), et ce alors même que Fauci a déposé plusieurs fois sous serment, devant des commissions d’enquêtes du Sénat américain, qu’il n’en avait rien été.

À ces éléments déjà sulfureux qui viennent s’ajouter aux nombreuses et insistantes rumeurs sur l’évasion du virus du laboratoire de Wuhan ainsi qu’aux précédentes révélations provenant de la publication des emails détaillés de Fauci montrant des comportements étonnants (et très peu éthiques) de sa part, sans même évoquer les expériences de torture sur des chiens menées par le NIH et révélées en octobre dernier, on comprend que l’actuel conseiller de Joe Biden pour la gestion de l’actuelle pandémie soit mis sur la sellette…

Ce qui pose évidemment quelques soucis à l’ensemble des médias américains et européens qui n’ont eu de cesse de suivre assez scrupuleusement (et encenser un peu trop ouvertement) les orientations et diktats plus ou moins grotesques qu’il a empilés depuis le début de la crise.

Et pendant que les rumeurs et allégations s’empilent sur Fauci, la DARPA n’a pas confirmé mais pas plus infirmé l’exactitude des documents fuités. Cependant, s’ils sont confirmés exacts, ils sont particulièrement lourds de conséquences puisqu’ils indiqueraient notamment que les actuels vaccins sont d’assez mauvaise qualité et de sûreté douteuse et que des traitements curatifs auraient été identifiés très tôt, ce qui, là encore, jetterait une lumière crue sur les agissements de certains afin de cacher cette information.

Rassurez-vous, tous ces éléments ne vous seront pas fournis par les canaux habituels tant est grand l’écart avec le discours officiel. Vous pourrez cependant vous faire votre propre opinion en allant voir les éléments publiés et les vidéos qui les accompagnent :

Avant une possible disparition inopinée, la vidéo complète est ici :

À la suite de cette publication, certains élus américains ont cependant décidé d’agir : six députés (membres de la Chambre des représentants), à savoir Madison Cawthorn, Bill Posey, Diana Harshbarger, Lisa McClain, Randy Weber et Matt Gaetz, ont ainsi envoyé une lettre (consultable ici) au secrétaire à la Défense, au secrétaire à la Santé, aux Services sociaux ainsi qu’au directeur du CDC, Rochelle Walensky, avec une liste de questions auxquelles ils aimeraient obtenir des réponses.

De la même façon, le sénateur Ron Johnson (un Républicain du Wisconsin) exige également des réponses. Il a lui aussi envoyé une lettre au Secrétaire à la Défense Lloyd Austin avec une liste de questions et quelques demandes, notamment celle de connaître ce qui fut fait du rapport une fois celui-ci remis…

Même si l’on ne peut guère être optimiste quant à ces demandes – dont l’aspect politique n’est évidemment pas à écarter – gageons cependant que certains citoyens (américains et européens, en réalité) attendent ces réponses avec obstination, ne serait-ce que pour déterminer à quel point ces allégations sont exactes ou non. Si elles sont fausses, on s’étonnera du mutisme des institutions concernées. Si elles sont vraies, les conséquences devraient, dans un monde normal, être particulièrement dévastatrices.

Pourtant et jusqu’à présent, malgré l’enjeu évident, aucun journal grand public, aucune chaîne de télévision, aucune Elise Glucet sur la brèche toujours dans les bons coups fumants, ne semblent vouloir enquêter sérieusement. Du côté des GAFAM, on note même le déploiement des techniques habituelles lorsqu’une information gênante sort, puisque sur Twitter, différents membres du projet Veritas ont déjà été bannis, et que Google rivalise d’inventivité dans ses algorithmes pour camoufler ces informations (des recherches à ce sujet sur Google puis sur DuckDuckGo mettent bien en lumière le décalage qui existe entre les deux moteurs de recherche).

Si le passé est un indicateur en matière de comportement de ces firmes et de ces médias, on peut raisonnablement imaginer que ces allégations pour le moment sulfureuses seront admises du bout des lèvres dans six mois, le temps moyen qui sépare le complotisme de la froide réalité…

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires442

        1. Pythagore

          arf arf il dit que la loi devra être examinée par le parlement, pas qu’il y aura un référendum automatique.
          Pétition signée, loi déjà examinée. « le parlement a déjà longuement débattu, bla bla bla, il faut aller vite, le virus lui n’attend pas, bla bla bla ». Topic closed. Next.
          Sioux, le sieur.

      1. Pierre 82

        Les promesses engagent surtout ceux qui y croient.
        Et une pétition par internet, comment dire ??? A peu près aussi crédible que le vote électronique, vont-ils vous rétorquer.

        1. MCA

          Réponse :

          https:/ /www.businessbourse.com/2022/01/17/pr-christian-perronne-cest-en-train-de-craquer-de-partout-des-pays-font-machine-arriere/

    1. MCA

      Et une couche de plus! 😆

      https:/ /www.bfmtv.com/politique/scandaleux-mepris-l-opposition-reclame-la-demission-de-blanquer-a-ibiza-avant-la-rentree_AN-202201170581.html

  1. Higgins

    Bonne nouvelle à l’Open d’Australie, les joueurs français peuvent espérer accéder au 256ème de finale après le départ de Djokovic et l’abandon de trois joueurs vaccinés après des douleurs à la poitrine : https:/ /drapeaublanc.ca/2022/01/12/trois-joueurs-abandonnent-lopen-daustralie-en-raison-de-problemes-de-poitrine-tandis-que-djokovic-attend-son-sort/

    1. Aristarkke

      Il paraîtrait que des demandes de remboursement de billets pleuvent sur les organisateurs, compte tenu de l’absence de Djokovic dans le plateau proposé ainsi.

  2. Elie

    Suis-je la seule à penser que si on était moins sur Terre (je veux dire, vraiment moins) nous serions, au contraire de ce que vous êtes plusieurs à affirmer plus haut, plus difficiles à asservir ?
    Certes, il serait plus facile et plus rapide d’avoir moins de gens à ficher. Mais si ceux qui restent sont des têtes de lard comme nous…
    Et même sans tenir compte du fait que ceux qui restent seraient des gens qui se seraient opposé fermement, même sans cela : être moins nombreux diminue l’effet de dilution crée par la masse, il est finalement plus facile de s’unir autour de quelques idées fortes et de résister.

    Je divague, où bien il y a une once de sens dans cette hypothèse ?

    Par ailleurs, il est vrai que les progrés technologiques font que la nécessité de main d’œuvre est bien moindre. Mais… des robots, ça ne se fabrique pas tout seul ! Et ça s’entretient !

    1. Plus on est nombreux, plus il y a de failles dans les systèmes de sécurité. Donc le nombre garantit que l’asservissement est de plus en plus complexe, coûteux et difficile à maintenir dans le temps. Quant à l’effet de dilution, il marche dans les deux sens : contre la propagande, mais aussi pour. Enfin, les besoins des humains sont infinis dont le travail se déporte sur d’autres choses que la manufacture automatisable.

    2. durru

      « les progrés technologiques font que la nécessité de main d’œuvre est bien moindre »
      La première question que je pose lorsque j’entends ça : comment se fait-il alors que les pays avec un niveau plus élevé de robotisation témoignent d’un niveau de chômage bien inférieur aux autres ?

  3. Oreliane

    J’abandonne, je laisse tomber, je me retire, je baisse les bras ; je suis face à des forces occultes, une 4ème dimension, un autre univers. Entre Véran qui affirme que le pass vaccinal a déjà fait son effet quand il n’est pas encore en vigueur, le pass sanitaire qui aurait sauvé 4000 vies, bon rien sur les décès post vaccins mais c’est un autre débat, le coût exponentiel des tests « c’est pas cher c’est l’Etat qui paie », je pensais vraiment avoir atteint le summum de l’ubuesque.

    Mais là, je viens de découvrir une proposition de loi sur la parité présentée en 2021, et je revois la série « Sliders, les mondes parallèles » où c’est la même planète, les mêmes personnes mais agissant différemment.

    S’il vous plait, sortez-moi de ce cauchemar, je ne pourrai jamais vivre avec ceux qui ont pondu ça :
    « Le nombre de vice-présidents de chaque sexe ne peut être inférieur au produit, arrondi à l’entier inférieur, du nombre de vice-présidents multiplié par le quotient du nombre de membres en exercice de l’organe délibérant de ce sexe divisé par le nombre total de membres en exercice de l’organe délibérant. »

    https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b4587_proposition-loi

    Ayez pitié de moi !

    1. Nemrod

      Ben quoi…c’et limpide !
      Et vous avez raison.
      Faut baisser les bras ou au moins les raccourcir pour ne les utiliser que pour son pré carré et regardant le reste s’effondrer sous le poids de la connerie.

    2. Pierre 82

      Vous avez raison, je partage entièrement votre avis, ce sont des fous furieux. Ils osent écrire sans broncher « arrondi à l’entier inférieur » au lieu de « arrondi à l’entier supérieur ».
      Quelle preuve éclatante du complexe de supériorité de la part de ces mâles blancs cis-genrés.
      On fait une pétition?

    3. UnKnown

      Viens bosser dans les marchés publics, des perlouzes comme celles là tu peux presque en voir tous les jours. Sans parler de certains interlocuteurs au sein des administrations, qui sont des caricatures/sketches à eux seuls.

  4. Nemrod

    La Thailande indemnise les victimes du vaccin.
    En Asie tout se monnaie, c’est culturel.
    1 mort ou estropié à vie sur 20000, les moins estropiés peuvent allez se rhabiller.
    Ce qui rapporté à la France fait 3000 personnes…
    Hypothèse très basse vous vous en doutez…
    Dont la majorité n’auraient jamais eu la bestiole ou de manière bénigne.
    Ce chiffre là vous le trouverez pas sur le Figaro.

  5. Mitch

    Le rapport statistique de santé de Santé Publique de Rainland (Ecosse) sur les 4 dernières semaines. C’est le rapport mentionné par Raoult dans sa vidéo.

    https://publichealthscotland.scot/media/11089/22-01-12-covid19-winter_publication_report.pdf

    Pages 30, 36, 42 particulièrement intéressantes. Eux ont au moins l’honnêteté intellectuelle de faire le distingo entre : ‘non-vax’ vs 1 dose vs 2 doses vs 3 doses.

    A noter que pour les chiffres des DCs avec 3 doses c’est trop tot. C’est d’autant plus trop tot que comme expliqué par Raoult on devient un ‘3 doses’ seulement 2 semaines après la 3ième injection.

    Par curiosité, j’ai voulu voir ce que ca donné si l’on pressentait ces chiffres ‘à la Française’ c’est à dire en mettant les ‘non-vax’ + ‘les 1 doses’ + ‘les 2 doses’ dans une seule et unique catégorie (appelé chez les cinglés d’ici la catégorie des ‘non–vaxs’).

    Sur la semaine de Jan 01st to Jan 07th – pour les ‘Non-vax + 1 dose + 2 doses’ tout mis ensemble, cette meta-catégorie représente 75% des contaminés (soit 5000 personnes d’un échantillon de 100 000 inhabitants)
    => Ca correspond aux chiffres de la Pravda

    Même exercice pour les admissions en ‘intensive cares’ sur la même période. La meta-catégorie des ‘Non-vax + 1 dose + 2 doses’ représente … 94% des admis en intensive cares. Là encore cela correspond aux chiffres de la Pravda.

    En faisant ainsi, la très forte prédominance des ‘2 doses’ admis en soin intensifs (50%) est ainsi assimilé dans la catégorie ‘non-vax’ est devient illisible. Même remarque pour les ‘1 dose’ qui représentent 25%

    C’est très pratique et c’est énorme mais ca passe crême … Pas un journaliste pour poser une question …

    1. Jacques B.

      Je ne sais pas d’où tu as tes chiffres sur les décès en France Mitch, mais pour ma part j’abandonne : c’est trop opaque.
      Entre les deux doses pas à jour de leur booster classés dans les non vax d’office mais sans le dire explicitement, les gens vax depuis moins de X jours et classés dans les non vax d’office alors qu’il faudrait une catégorie spécifique (de quoi faire ressortir l’effet anticorps facilitants, par exemple), et leurs chiffres de vaccinés totaux sujets à caution, ça fait beaucoup.
      J’ai dû voir un graphique sur le site de la DREES donnant à peu près 50% de décédés non vax et 50% de décédés vax en France, sans que soit expliquée la façon dont ils arrivent à ces chiffres.
      Or dans l’un des derniers rapports de UK Health Security Agency, on voyait que les non vax représentent 21% des décès et les vax 2 doses la différence (les vax 1 dose constituant un nombre infime) soit 79% et ça me suffit.
      https:/ /assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/1041593/Vaccine-surveillance-report-week-50.pdf
      Comment observe-t-on de telles différences entre les chiffres britanniques et les chiffres français ?
      UK HSA estime la protection offerte par les vaccins au RU autour de 70% selon les classes d’âge. Raoult parlait de 50% quant à lui pour l’estimation faite à l’IHU. On est bien loin des 95% claironnés par la presse et le gvt.
      Tout est mensonge dans notre pays, à tous les niveaux. Comme dans l’ex-bloc de l’Est, il nous faudra bientôt aller chercher l’info à l’étranger, même et surtout concernant notre propre pays !

      1. Mitch

        Les chiffres que je cite sont ceux en Ecosse publiés par le Gvt Ecossais.

        Les DCs en France je ne les ai pas cités, je ne m’en souvenais pas de mémoire et comme tu le dis, c’est totalement opaque (tout comme les autres chiffres).

        Le chiffre Français que j’ai en tête c’est le fameux ‘+90% des admissions en soins intensifs sont des non-vaxs’ claironné par la Pravda.

        Basé sur les chiffres Écossais, si l’on colle tout le monde dans la catégorie des ‘non-vaxs’ sauf les vaccinés 3 doses (et dont la 3ième doses à plus de 15 jours), ca match avec ce que la Pravda annonce. Mais bon, je ne m’appesantis pas sur la pertinence et l’honnêteté de la démarche …

        J’ai aussi renoncé à essayer d’analyser les chiffres Français qui ne sont que mensonges. Et autrement oui, les infos pertinentes que j’apprends sur la France sont au travers de médias non Français (et non Francophone).

Laisser un commentaire