Brops burqa ! excusez moi, j’ai une digestion difficile

Demaerd Corporation, la société tentaculaire, est toujours en avance sur son temps. Au travers de sa filiale Demaerd Political Deep Thinking Inc. aux clients prestigieux comme l’UMP ou le PS, se lance à corps perdu dans la prospective politique. Et ce jeudi, le dernier rapport de la firme vient de paraître. Ce blog, toujours en phase avec la multinationale monstrueuse, a décidé de vous faire part des meilleures feuilles et des plus profondes réflexions qu’on peut y lire. Ce mois-ci, les deux analystes phares de la filiale, les Docteur Yves Hatrovitch et Kathy Minniy, se sont penchés sur le cas de la burqa.

L’actualité est en effet assez chaude sur le sujet et on peut déjà voir frémir la blogosphère qui s’embrase de plusieurs opinions, éclairées ou non.

La question qui se pose en effet est de savoir si on peut, ou pas, interdire le port de ce vêtement. Et comme c’est une question absolument essentielle à la survie de la Fraônce dans cette période de disette intellectuelle, comme de surcroît la criiiiise n’offre aucun autre sujet de réflexion, les parlementaires se sont emparés de ce propos qui permet de remettre à leur place réelle le traitement du chômage, du trou de la Sécu, des faillites géantes et des vacillements du système bancaire, c’est-à-dire le second plan des petits enquiquinements quotidiens qu’on ne doit pas occulter avec les vraies questions de fond que sont le bon goût vestimentaire, la qualité des vins rosés français et les phrases trop longues du blog Hashtable.

C’est pour cela que les deux brillants scientifiques ont élaboré avec précision un nouveau Code Vestimentaire. Ce Code sera présenté rapidement au Parlement et fera l’objet d’un ensemble de décrets d’applications qui permettront d’inscrire dans une loi solide et séculaire ce qu’il convient de porter ou pas.

Car on l’oublie trop souvent, la France, éternelle et merveilleuse, est et reste par-delà les frontières le pays de la Mode, du Bon Goût Vestimentaire, de la French Ouaih Offe Laïffe. L’étude menée par Minniy & Hatrovitch montre justement l’impact négatif en terme d’image marketing que pourrait avoir l’introduction de la burqa dans les défilés de mode et dans les prochaines collections Haute Couture Printemps-Ete 2010.

Pour éviter si fâcheuse occurrence et endiguer les centaines de milliers de burqa déjà visibles dans nos rues, prêtes à se jeter à la face de nos filles et de nos compagnes, les deux chercheurs proposent donc un ensemble de règles, simples, évidemment de bon goût et en parfait accord avec les traditions millénaires de la France, pays de brassage, certes, mais faut pas pousser.


J’aime bien le rouge.

Tout d’abord, et puisqu’il est entendu que les hommes doivent porter le pantalon en plus de la culotte, il est indispensable que les femmes montrent chaque jour l’élégance française. Pour cela, la jupe ou la robe s’impose. Les coloris seront choisis dans une gamme Pantone approuvée Demaerd et votée par des députés obéissants, gamme qui éliminera les couleurs passées de mode, ainsi que les couleurs qui sont réservées à l’Armée, les Pompiers, les services de Santé, la Police ou la Poste ou tout autre Service Public à la Française jugé vital à la nation.

Pour le port de la veste, sera imposé l’utilisation d’une laine au minimum en catégorie super100. Pour des raisons évidentes anti-dumping et parce que cette loi doit aussi penser à l’Industrie Nationale, les chemises ne pourront plus être importées que d’Italie et seulement à hauteur de quotas sévères. Une fois atteints, les chemises seront exclusivement produites en territoire nationââl. La qualité sera rigoureusement vérifiée par une Haute Autorité De l’Ornement vestimentaire et pour la Protection de nos Industries – HADOPI – qui s’assurera qu’on ne porte plus de nippes minables, de fripes de pauvres ou – pire – démodées.

Au niveau des chaussures, il sera imposé le port du mocassin à gland pour la gente masculine. Les pantalons seront nécessairement longs et ne pourront en aucun cas arborer de marques de sport qui seront cantonnées aux salles et aux stades ad hoc. Le port du survêtement sera strictement prohibé, classé en catégorie 4, et autorisé exclusivement sur le trajet maison – stade et retour, et dans ce cas, soumis à permis spécifique délivré en préfecture. La casquette sera logiquement et rigoureusement interdite. Le bérêt, en revanche, sera toléré pour les séniors.


J’aime bien le noir aussi, parfois.

Les bijoux seront calibrés pour ne pas être ni trop gros, ni trop voyants. Le toc sera évidemment banni. La France ne fait pas dans le toc, le strass, le cheap. Son Président montre à tous que lorsqu’on veut une grosse Rolex de branleur, on peut. Fini la contrefaçon. Fini les copies. Du vrai, du solide, du riche. La France sera luxueuse ou périra.


Fini la cagoule. On peut le regretter.

Pour les dames, les escarpins à talons seront imposés. Les tailles des talons seront choisies dans une gamme Demaerd, autorisant les talons peu élevés pour les dames qui justifieront d’une hauteur minimale et/ou d’un travail pouvant ouvrir à dérogation. Pour les autres, le 8 à 12 cm s’imposera. Des formations seront, bien sûr, prévues.

Il est à noter que le choix de la lingerie est pour le moment laissé à l’appréciation des individus, mais le projet de loi Demaerd / Assemblée Nationale laisse supposer que des options de règlementation sont à l’étude.

Enfin, volet au moins aussi important que la partie régulation, l’ensemble du code sera assorti d’un Permis de s’Habiller en France qui permettra à tout détenteur de circuler librement dans les rues et édifices publics avec la tenue vestimentaire de son choix, dans le respect du Code d’Habillement bien sûr. Les citoyens qui n’auraient pas encore ou ne parviendraient pas à passer les tests afférents à l’obtention de ce Permis de s’Habiller obtiendront auprès de l’Assistance Sociale de leur préfecture un ensemble de tenues vestimentaires standard, ne faisant offense à aucun groupe ou minorité risible et sans aucune marque ostensible d’appartenance à une religion, ethnie ou groupe de gangsta’rap baveux. Les pin’s UMP ou PS seront tolérés.

Ce Permis sera évidemment un permis à point, comprenant 12 d’entre eux. Si le citoyen est, lors d’un contrôle, pris en flagrant délit de mochitude, ou ne porte pas un coloris dans la gamme à la mode, ou supporte un vêtement non homologué, il devra payer une amende et se verra retirer un ou plusieurs points selon la gravité de la faute observée. Des radars et des caméras seront bien évidemment placées à des endroits stratégiques permettant d’assurer une égalité de traitement sur tout le territoire.

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs : l’heure est historique ! Demaerd, par cette étude, pose une pierre blanche sur le calendrier du Progrès inéluctable. Le mauvais goût, les pantalons trop longs ou trop courts, les kits survêt-casquêt-basket, les strings apparents sont définitivement bannis !

La Fraônce, éternelle et merveilleuse, phare moderne du Luxe & de la Volupté, va enfin se relever devant l’adversité et montrer, à la face ébahie d’un monde tout les jours plus proche du gouffre, de la guerre, de la destruction et des jeans troués, ce qu’est un peuple qui a de la classe.

Musique !


Citoyenne & Festive, mais surtout : Bien Habillée. Merde, quoi !

J'accepte les Bitcoins !

1B5AFxhXYLs2JQWStj2guggy8EQAiymcsJ

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires61

  1. adnstep

    Harald a écrit : "Comme il se trouve des peuples qui n’ont strictement rien à foutre de la démocratie occidentale et n’en veulent surtout pas. " : des peuples, ou leurs maîtres ? Laissez les peuples décider à la place de leurs dirigeants, et ils choisiront la démocratie.

  2. adnstep

    Bref, il me semble qu’à force de vouloir taper sur Little Big Man, on finit par en oublier la légèreté de l’esprit libéral.

  3. Harald

    Ho Môrice ! L’opinion publique on s’en fout.

    L’opinion publique ? Chassez-la, cette intruse, cette prostituée qui tire le juge par la manche ! C’est elle qui, au pied du Golgotha, tendait les clous aux bourreaux, c’est elle qui applaudissait aux massacres de septembre et, un siècle plus tard, crevait du bout de son ombrelle les yeux des communards blessés….

    Me Moro-Giafferi

    C’est l’opinion publique (1 million de péquins) qui applaudissait Pétain à Paris, 6 semaines avant le débarquement de Normandie. C’est dire combien elle est éclairée.

  4. maurice b.

    > Bien sûr que non. Mais il y a toute une panoplie de lois qui existent déjà >pour traiter ces cas là…

    Ah bon ?
    Il n’ont pas l’air dêtre au courant à Vénissieux, alors ?

    Pour le renouvellement de la carte d’identité ou du passeport, la photo tête nue entraîne de violentes protestations : «Ils nous accusent de racisme, nous menacent de représailles.» Certaines femmes refusent finalement de se découvrir. Elles restent sans pièce d’identité. Mais c’est à l’occasion du dépôt des dossiers de mariage que les agents sont confrontés «à des hommes qui, bien souvent, monopolisent la parole et refusent que leur future compagne ne se découvre».
    http://www.lefigaro.fr/actualite...

  5. burka

    Ce n’est pas parce qu’on trouve que la burka est contraire à l’égalité homme-femme et aux valeurs républicaines qu’il faut tomber dans l’islamophobie et les clichés communautaristes, car ça non plus ce n’est pas républicain ;-)

  6. maurice b.

    >serait-il possible que l’UMP s’occupe de la tenue >vestimentaire des fonctionnaires sur leur lieu de travail?
    >PS : je pense en particulier aux personnels de l’EdNat.

    Il est exact que les personnels qui bénéficient de par leur statut d’une grande sécurité de l’emploi ont une facheuse tendance à adopter une tenue vestimentaire négligée qiui ne serait pas permise dans le secteur privé.

    Mais que fait Sarkozy ?! Aaaaah vraiment ! Tout part en sucette, dans ce pays ! ;)

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)