Pasqua : un an ferme

C’est hier soir que j’ai appris que l’ancien ministre de la République, qui a tant donné de sa personne et qui a toujours été d’une moralité et d’une probité exemplaire, avait été condamné à un an de prison ferme.

J’ai repris deux fois de la purée.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires9

  1. Higgins

    Moi aussi, j’ai repris deux fois des nouilles. Je me suis quand même posé cette question: et si Charly était finalement au plus près de ce que tu décris? Bandit parfois, truand jamais ? Et si c’était l’arbre qui cachait la forêt ? Après tout, il appartient à une génération qui a été élevée avec des valeurs.
    Ceci dit, s’il décide, à l’âge où il est, d’ouvrir la boîte à Pandorre, certains vont trahir des inquiétudes?
    Dans ce procès, d’autres en ont pris également pour leur grade, parfois de façon inattendue: http://www.maitre-eolas.fr/post/2009/10/28/Angolagate-%3A-une-plume-et-du-vitriol

    1. @Higgins : moi, si j’ai repris de la purée, c’est parce qu’il y a effectivement une chance que Charlie lâche le morceau. Et là, ce serait Open Bar.

  2. Gaël

    Des extraits des motivations des jugements de cette affaire sont disponibles ici :
    http://prdchroniques.blog.lemonde.fr/2009/10/28/angolagate-demandez-le-jugement/

    J’aime tout particulièrement celui accordé à Pasqua :
    “Pour un élu, ancien ministre, le fait de monnayer dans le but de financer son activité politique, une intervention auprès du chef de l’Etat en vue d’obtenir, en faveur d’un tiers [Arcadi Gaydamak] une distinction honorifique, fût-elle méritée, présente une réelle gravité. Il est en effet singulier de rappeler que les valeurs distinguées par nos deux ordres nationaux qui ne sont ni l’influence ni l’entregent, ne peuvent être ni échangées, ni vendues.”

    Ça claque.

  3. Drake

    Naturellement, personne ne pense que Pasqua ne séjourna fut-ce un seul jour en prison. Mais enfin, même symbolique, c’est effectivement un petit plaisir. Et chirac, il est toujours en cavale ?

  4. OrangeOrange

    Qui est réellement visé par la contre-attaque de Charles Pasqua ?

    Les menaces à peine voilées de Charles Pasqua, en réaction à sa première condamnation à de la prison ‘ferme’ ne sont-elles dirigées que vers l’ancienne équipe au pouvoir, dont en particulier son ‘ex’ grand ami et complice dans la conquête du pouvoir, Jacques Chirac, ou visent-elles également l’exécutif actuellement en place ?
    …/…
    Ce message sur A2 doit être lu entre les lignes : en demandant la levée du secret défense sur ‘tous’ les dossiers de vente d’armes, ce sont bien les rétrocommissions pakistanaises sur les ventes de sous-marins par la DCN qui sont l’enjeu de ce chantage.
    …/…
    Et ce dossier est le premier grand scandale politico-financier qui pourrait mettre directement en cause l’actuel hôte de l’Elysée ! Voir le récent article du ‘Temps’ au sujet du volet genevois de cette affaire.
    …/…
    Extraits article Pnyx.com – AngolaGate: Pasqua coupable ? http://www.pnyx.com/fr_fr/sondage/385

  5. adnstep

    Permettez-moi de vous rappeler la règle en matière d’exportations d’armes : elles sont interdites !

    Ou, en plus détaillé : les exportations d’armes sont prohibées sauf autorisation gouvernementale (art. 13 du décret-loi du 18 avril 1939).

    La France dispose d’un système de contrôle des exportations d’armement qui se déroule en plusieurs étapes :
    • autorisation préalable de négocier,
    • autorisation de conclure une opération de vente,
    • autorisation d’exporter du matériel.

    Les décisions en matière d’exportation sont prises au niveau du Premier ministre. Ce dernier est assisté de la Commission Interministérielle pour l’Étude des
    Exportations de Matériels de Guerre (CIEEMG), présidée par le Secrétaire général de la défense nationale. L’analyse faite par cette commission concernant l’opportunité
    des exportations prend en compte des critères internationaux, la France s’étant soumise à plusieurs textes internationaux.

    La procédure régissant les exportations d’armes est publiée au Journal officiel. Elle s’accompagne en règle générale d’une clause de non réexportation et en cas de transferts d’informations classifiées, d’un accord de sécurité.

    Ceci dit, la France se trouve au 4ème rang mondial en termes d’exportations d’armement. Plutôt que de punir ces hommes qui ont participé à l’équilibre de notre commerce extérieur, nous devrions nous inspirer de leurs méthodes qui semblent efficaces. On n’est pas dans le monde des bisounours, hein.

  6. Winston

    Ahh oui je connais cette manière de compter :

    J’ai un billet de 100 dans la poche, je l’échange avec un billet de 200. J’ai maintenant un billet de 200 dans la poche.
    J’ai donc exporté 100 alors que j’ai importé 200.
    Bilan pour Bercy : la balance est déficitaire de -100, il faut s’en inquiéter.

    C’est d’une logique implacable.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.