2012 by SocGen

Juste en passant, je tenais à signaler le petit article du blog Les Mots Ont un Sens et fournir un lien sur un charmant article du Telegraph : la Société Générale a effet émis un rapport conseillant à ses clients de se tenir prêts à faire face au risque d' »effondrement de l’économie mondiale » au cours des deux prochaines années.

Pendant ce temps, la note AAA des dettes souveraines de la France n’inquiète pas Moody’s, ni Fitch  (et bientôt, Standard & Poors) qui disent très haut et très fort qu’elle ne risque rien si si j’vous jure.

Tout va bien.




J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires15

  1. gnarf

    Pas evident du tout comme scenario.

    Beaucoup plus evident: il y a une bande de petits malins qui sont en train de faire monter la sauce pour qu’il y ait une bulle sur l’or. Bien belle et grosse me dit ma boule de cristal.

    Ce rapport de la SocGen ne date pas de cette semaine…ceux qui l’ont deterre des archives pour en faire un article ont une idee derriere la tete.

    1. @gnarf : c’est bien possible. Mais globalement, le mouvement général qui consiste à dire que la dette est difficilement soutenable est relativement inédit, lui. Ce blog peut en témoigner : en quelques semaines, on a plus parlé de la dette, des OAT et des notations de dettes qu’en 3 ans auparavant, et dans des journaux mainstream.

      Tout le monde veut absolument croire que la croissance est de retour, c’est la repriiiiise et tout ça, mais, pratiquement, personne n’y croit. Ils jouent tous à se rassurer, et tout le monde sait que l’issue inévitable est en face de nous et qu’on s’y dirige à petits pas guillerets. Devant l’ampleur du gouffre, certains, maintenant, hésitent et le font savoir. Mais le troupeau est lancée, on ne pourra plus l’arrêter maintenant…

  2. Abst

    Après « Ce Pays Est Foutu » : « Le Monde Est Foutu » ?

    Je partage le point de vue de Gnarf. Le rapport et la façon dont il est présenté m’ont l’air assez louche.

    Et puis, même si l’idée d’un gros ‘schplaf’ généralisé semble amusante aux premiers abords, en y réfléchissant bien, on se rend vite compte que ce serait un désastre, pour les affaires (qui risqueraient de ne pas être très folichonnes), et pour tout le reste. Un ‘schplonk’ de l’économie, même si ce n’est pas le libéralisme qui en est la cause, c’est le risque de voir éclore de beaux régimes autoritaires prônant un communisme-écologique-décroissant-égalitariste-régulateur basé sur un discours de « plusjamaisça » ou de « onvouslavaisbiendit » lancé par le premier besancenot venu.

    1. @Abst : il m’apparaît évident qu’une catastrophe économique majeure ne serait en rien agréable ou sympathique, mais c’est une possibilité qu’il faut envisager lucidement pour, si l’on ne peut l’éviter, s’y préparer au moins à titre individuel. Je ne crois pas à la Fin Du Monde à la 2012 et consorts, mais un incident majeur sur les bourses dans les prochains mois ne me semble absolument pas impossible.

      Et effectivement, ce serait la porte ouverte pour des régimes autoritaires fascistes. Rien de souhaitable ou d’amusant.

  3. Harald

    Quitte à choisir, je préfère encore un régime à la Pinochet qui offrirait au moins l’énorme avantage de mettre au pas les gauchosyndicalistes et de nous débarrasser des plus activistes. Mis à part cela, je ne vois pas qui à l’heure actuelle serait en mesure de remettre de l’ordre. C’est malheureux, mais je ne vois pas comment on pourra en faire l’économie.

  4. Petit Tonnerre

    Si j’ai bien compris on arrive à la fin de « la dette c’est bon pour l’économie » donc c’est la fin du keynesianisme et de la social démocratie j’ai bon?

  5. rag

    h16, please, une réaction à l’arrachage des drapeaux français, européen et occitan sur le fronton la mairie de Toulouse pour les remplacer par un drapeau algérien !

    Bon, histoire qu’on sache de quoi on parle, voici un lien . En terme de réaction, elle sera simple : si des français avaient eu la même réaction à Alger ou à Oran, ils auraient passé un très très sale quart d’heure. On ne peut que constater un deux-poids deux-mesures. Maintenant, ça reste tout de même un fait divers assez mineur. Ce qui est plus gênant, c’est le côté violences effectuées et les fanfaronnades ridicules françaises « Nous avons réussi à contenir tout ça ». Je conseille le billet de Chafouin à ce sujet : http://penseesdoutrepolitique.wordpress.com/2009/11/20/pas-dincidents-apres-algerie-egypte/

  6. Vadrouille

    Je sais, çà tombe comme un cheveux dans la soupe, mais personne n’a lu le « dialogue aux enfers » de Maurice Joly ?

    Je l’ai relu récemment et quand bien même je ne donne que difficilement crédit aux cassandre, le cheminement suivi par les démarches de Machiavel se rapprochent beaucoup des soubresauts de l’actualité…

    Bref,

    çà sent le roussi.

  7. Adrien

    Ne cédons pas au catastrophisme ambiant. C’est trés facile de faire du dénigrement, en revanche proposer quelque chose de serieux est nettement plus compliqué. Le probleme du deficit publique est un faux probleme. 1500 milliards d’euros de dettes, c’est en soit peu de choses, il faut voir aprés la puissance de l’état et dieu sait que l’état français reste puissant grâce à sa présence dans les entreprises, ses nombreux fonctionnaires, son modèle social… La France a quoi qu’on en dise des marges de manœuvre conséquentes. Encore faut il que l’état puisse mener une vraie politique économique.

    1. @Adrien : oui, c’est vrai, 1500 milliards, c’est une paille. Autant claquer 200 ou 300 milliards de plus, et hop, tout ira bien, puisque l’Etat Français est puihihihisssant han han han, ses nombreux fonctionnaires hu hu hu, son modèle social ha ha haha nan franchement, ce qu’il ne faut pas lire ….

      Vous avez bu, ou quoi ?

  8. Adrien

    Les déficits ne sont pas un problème et agir nécessite un état fort et souverain, ce n’est pas en le dénigrent continuellement comme vous le faite que l’on va retrouver les manettes.

Les commentaires sont fermés.