Vendredi ou l’avalanche de pignouferies

Ça n’arrête pas ! Si on tuait un chaton à chaque pignouferie politique ou médiatique, la race féline toute entière y serait déjà passée. Et le jour où elle aurait disparu de la Terre aurait été ce vendredi !

Festival chamarré d’explosions pignoufesques, ce vendredi m’aura enseveli sous les nouvelles toutes plus consternantes et félinicides les unes que les autres.

A verser dans la catégorie Pignouferie Politique ET Médiatique, on apprend ainsi que Xavier Bertrand, le patron actuel de l’UMP, ne se contente pas de défrayer la chronique en proposant des campagnes électorales dramatiques d’improvisation et un autisme en acier trempé : il aime bien tenter follement de nouveaux concepts hyper-cools qui défrisent tout le monde, à commencer par son électorat.

En période électorale, on a vraiment du mal à comprendre ce qui anime la stratégie personnelle du Xavier, ou la stratégie politique de l’UMP, à moins de tout mettre sur une panique monstre.

Celui-ci a en effet proposé, avec son regard doux et calme de paisible ruminant broutant goulûment des prairies radio-actives, de créer une troisième classe dans les transports en commun :

La sécurité n’est pas une priorité seulement pour l’UMP : c’est une priorité pour tous les Français. Et si nous en parlons pendant ces élections, c’est parce que la Région a un pouvoir de décision important en la matière. Par exemple, la proposition de Bruno Béchiza de réserver un espace dans les trains de banlieues où les femmes seraient mieux protégées, ça a fait sourire les observateurs, mais pas les femmes concernées. Dans toutes les régions que l’on gèrera, nous allons renforcer la vidéosurveillance dans les gares, dans les transports et aux abords des lycées.

Ici, on en conviendra, on touche au sublime et si la saillie, dans toute l’étendue de sa bêtise navrante, semble facile, il faut en réalité, comme pour toute performance olympique, un très lourd travail de préparation : cela fait probablement des années que notre petit Xavier travaille d’arrache-pied pour obtenir un tel résultat et l’aisance avec laquelle il a placé ce shoot maousse ne doit pas faire oublier qu’on a à faire, ici, à un vrai pro !

Ainsi, après avoir été satellisé à coup de pied au derche par des millions de Français précisément parce que la majorité s’était montrée incapable de résoudre les problèmes de sécurité, Xavier décide de remettre les couverts sur ce sujet explosif.

A l’instar d’un démineur qui tenterait un tap-dancing endiablé pour s’assurer que toutes les mines ont bien été trouvées, Xavier doit s’attendre, en relançant ainsi le bastringue, à un solide retour de flammes.

Mais si l’on touche au sublime, ici, ce n’est pas parce que le plat est resservi, mais bien parce que Xavier réussit à lui donner une nouvelle saveur ! Pour résoudre les problèmes des femmes dans les trains de banlieue, il suffit de les parquer dans des wagons spécialisés !

Que n’y avait-on pensé plus tôt !

Évidemment, dans une France du vivrensemble et de la non-discrimination, ça jette un froid. Accessoirement, je me demande dans quel wagon on va pouvoir ranger les Transsexuels. Il y a là, encore une fois, tout un vaste champ d’exploration ouvert par le pouvoir des idées lumineuses d’un politicien !

Mais je pense qu’on doit pouvoir pousser l’idée plus avant encore. Les statistiques menant à tout (et, manifestement, à n’importe quoi) que ne fait-on des wagons spécialisés pour les personnes âgées ? Que ne fait-on des wagons spécialisés pour les ouvriers ? Et puis, histoire de terminer l’allégorie en beauté, que ne fait-on des wagons spéciaux pour les Blancs et d’autres pour les Noirs ?

Encore une fois, pourquoi doit-on imaginer un processus spécifique pour obtenir un PUTAIN DE BORDEL DE DROIT d’être en sécurité dans un transport en commun ?

Pourquoi le donner aux femmes spécifiquement, alors que, NOM D’UNE PIPE EN BOIS, la sécurité, sur l’ensemble du territoire, est, de facto, la seule raison d’exister de l’état républicain, avant tout le reste ?!?

Pourquoi les gens, qui paient DÉJÀ des impôts précisément pour être en sécurité, devraient voir de nouvelles dépenses engagées pour que seulement une petite partie d’entre eux en profitent ?

DE QUI SE MOQUE-T-ON ?!

Si l’on tient compte de la proposition complètement crétine d’ajout compulsif de petites caméras idiotes et qui ne servent à rien de rien du tout, on comprend qu’encore une fois, un micro mou a été mis trop près du gros nez baveux d’un politicien, et – paf, réflexe pavlovien – celui-ci a dégoisé d’énormes conneries pour se faire mousser.

Je ne félicite pas le journaliste. Pignouferie de presse supplémentaire, ce scribouillard, couille-molle terne parmi une armée de couilles-molles ternes de grattes-papier insipides et sans honneur, s’est contenté de retranscrire les affolantes pignouferies du politicien en face de lui sans même lui demander comment il pouvait justifier un tel traitement d’une question au départ sérieuse.

A l’insulte que représente cette proposition stupide de Bertrand, il faut donc ajouter l’injure de l’absence totale de réaction de la classe journalistique dans son ensemble, tous coincés sur le mode auto-digestion du yaourt qui leur sert maintenant de cervelet.

On pourrait s’arrêter là (3765 chatons sont morts pour que vous lisiez ça, hein, tout de même).

Et pan.

Mais non.

Le bastringue est lancé, il ne peut plus s’arrêter:  une avalanche, ce vendredi, je vous dis.

Le pire est en effet arrivé : l’automicrotage journalistique ultime !

Quand on place un gros micro mou devant un politicien, paf, ce dernier sort une bêtise. Et lorsqu’un journaliste place un gros micro mou devant le nez d’un autre journaliste, paf, les portes de l’Enfer s’ouvrent violemment et des millions de petits mots se mettent dans un ordre idiot et produisent des chroniques ébouriffantes comme celle d’Alain Duhamel, ici.

Le brave homme propose de rendre le vote obligatoire.

Quelle idée lumineuse ! Et quels arguments finauds ! Entre le « Yenakisonmort pour ça » et le « Comme ça la participation est plus élevée », on est servis !

Des gens sont morts pour obtenir le droit de grève. Je ne suis pas sûr qu’on puisse le rendre obligatoire. De même, certains sont morts pour obtenir la liberté d’expression, ça ne veut pas dire que cette expression doit être obligatoire. J’irai même plus loin : de la même façon qu’une fois arrêté par la police, garder le silence constitue un droit inaliénable de l’accusé (et encore heureux), il doit en aller de même avec l’expression du citoyen : elle doit rester libre, sans quoi elle perd tout son sens.

Car tout, dans ce papier lamentable, montre un renversement de la charge : les électeurs n’ont pas à s’automobiliser pour une élection. C’est, justement, le travail des politiciens et des journalistes, ces deux blobs informes et irritants de cynisme et de médiocrité, de faire en sorte d’intéresser leurs concitoyens aux débats.

Bordel ! C’est pour ça qu’on vous paye. Et grassement, en plus !!!

L’abstention est l’échec total et manifeste de tous ces politiciens qui sont infoutus de tenir leurs promesses, qui, pareils à des poissons rouges, sont incapables de se concentrer plus de deux minutes sur un sujet d’importance, qui cherchent avant tout leur intérêt personnel et leurs avantages bien compris bien avant tout intérêt collectif, aussi chimérique soit-il.

Autrement dit, l’abstention est le majeur tendu des citoyens aux politiciens qui font un boulot de merde.

Il est aussi un bras d’honneur à ces journalistes qui les enfument, d’articles en articles, qui servent la soupe aux puissants, à ces journalistes qui bricolent de fausses oppositions en carton quand chaque citoyen sait qu’en réalité, le premier employeur de ces folliculaires poisseux d’obséquiosité est … l’État.

L’abstention est aussi l’échec de toute cette clique lamentable de chroniqueurs qui nous expliquent comment nous devons penser alors que toutes leurs réalisations montrent l’indigence des méthodes qu’ils emploient : ils veulent nous faire part de leurs réflexions, mais n’en ont aucun échantillon sur eux.

Franchement, quand je vois ces politiciens et quand je vois ces journalistes, moi, je vous le dis, ce pays est foutu.

J'accepte les Bitcoins !

1DmRpC6dwbQg9uP6VBWnjERoouGnUatjFW

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires70

  1. Flak

    bien dit, ting!
    d’ailleurs les commentaires dans la pignouferie de Duhamel sont vengeurs; si meme les lecteurs de Libe s’offusquent…

  2. argone

    Perso je crois qu’on devrait créer en effet des wagons spéciaux , non pas pour les femmes, mais pour nos chers politiciens et lâcher ledit wagon sur une voie menant direct au fond d’un ravin. 1 seul wagon ne suffirait pas …

  3. Cedemex

    Pour qu’on ait un si bas niveau de presse et de classe politique, c’est deja un probleme lie a la population. Facile de pointer du doigt les politiciens incapables et les journalistes betes a manger du foin, mais le probleme est plus grave : c’est tout un pays qui dort et qui est, techniquement parlant, anesthesie par un Etat-Providence qui s’occupe de tout et pour tous.

    Les mentalites ont clairement change en l’espace de 30 ans. Avant, il y avait encore un peu d’entrepreunariat et d’initiative, desormais des qu’on souhaite faire quelque chose, les regards se tournent vers les collectivites, l’Etat et autres institutions pour reclamer une action, mendier des sous.

    C’est surtout ca qui fait que le pays est foutu.

  4. Le Nain

    Que dois-je faire pour sauver la race féline qui va disparaître plus vite que le thon rouge ?

    Aurais-je le droit de monter dans le même wagon que mon épouse ?

  5. Démocrate

    Contrairement aux affirmations de Xavier Bertrand sur l’explosion du nombre de fonctionnaires dans les régions socialistes, la proportion de « recrutements volontaires » a plus progressé en Alsace et en Corse.

    Xavier Bertrand, secrétaire national de l’UMP, l’a martelé dès le soir du premier tour : la gauche, c’est plus d’impôts locaux et plus de fonctionnaires dans les régions. Le premier reproche ayant déjà été analysé, examinons le second. La gauche a-t-elle été dépensière, bureaucratique, « fonctionnarophile » ? Le thème était déjà développé dans le Livre noir des régions socialistes, édité par l’UMP en novembre.

    http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/43854/article/regions-la-droite-embauche-plus-que-la-gauche/

    1. chrome

      On ne doit pas être loin des 70% de gens qui pourraint aller voter mais qui n’y vont plus : ceux qui ne sont même plus inscrits sur les listes électorales ne sont pas compté parmis les abstentionnistes…
      Pourquoi cette clique de profiteurs s’inquiette-t-elle du pourcentage d’abstentionniste? Parce que, avec un aussi grand nombre de gens qui ne croient plue en la ripoublique bananière, un coup d’Etat devient envisageable. L’armée, ou une partie au moins pourrait bien être tentée un jour où l’autre, de remettre un peu d’ordre dans ce pays pourri, avec l’assurance que la population, dans sa majorité restera au pire passive (et peut être soutiendra le coup d’Etat).
      Voilà pourquoi ils ont un peu les miquettes…
      Voilà pourquoi ne pas aller voter à un sens.

  6. père ubu

    A propos de Duhamel : j’avais pensé d’abord ne pas voter, mais entendant Gérard Longuet parler de vote obligatoire j’ai décidé de voter nul. Ceci afin de faire comprendre que vote obligatoire ou pas cela n’ajoute pas de voix à qui que ce soit mais ça fait baisser les pourcentages. A ce sujet il est remarquable de constater qu’il est assez difficile d’obtenir les nombres correspondants au vote. J’ai fini par les avoir sur le site du ministère de l’Intérieur avec des changements sans explications. Je vous les donne comme relevés : Inscrits 43 642 325 abstentions 23 422 367 blancs/nuls 744 063 PS 4 579 853 UMP 5 066 942 verts 2 372 379 . si on ajoute les abstentions et les nuls ça fait 55,37% . Curieusement se trouve en tête l’UMP 11,61%, le PS 10,49%, les verts 5,44%. L’UMP a perdu des voix mais celles-ci ne se sont pas reportées sur le PS et le PS a aussi perdu des voix (par rapport aux votes précédents). Encore un effort et tous vont tomber en-dessous de 10% ! Les abstentionnistes sont plus nombreux que tous les partis réunis. Mais n’oublions pas que c’est le parti au pouvoir qui fait les règles du jeu. Que se passera-t-il en 2014 ?
    Pour les wagons ils devraient les signaler clairement qu’on puisse les braquer plus facilement.

    1. Laetitia

      « Ceci afin de faire comprendre que vote obligatoire ou pas cela n’ajoute pas de voix à qui que ce soit mais ça fait baisser les pourcentages. »

      Eh bien non justement, et c’est ca le problème. 🙁

      Quoi qu’il en soit ces vieux singes pouilleux sont foutus. De moins en moins de gens font attention à leur petit numéro usé jusqu’à la corde et vu les ennuis qui se profilent à l’horizon (cf: au hasard, la dette), ils ne seront pas aidés. Parce que sur ce coup je me demande bien comment ils arriveraient à faire croire que c’est les sales Kapitalistes qui ont dépensé le pognon du contribuable.

  7. Mateo

    h16, tu es méchant avec les poissons rouges: contrairement à la croyance populaire, ils auraient une mémoire de 5 mois (si je me rappelle bien), soit bien plus qu’un politicien.

  8. flo

    Bravo, très belle idée le wagon pour femme.
    On pourrait concevoir une sorte de croisement avec celle non moins remarquable de Mme Royale durant le débat de 2007 qui consistait à faire raccompagner chaque fonctionnaire de police féminine par un collègue après le travail.
    Vous pourriez ajouter à vos pignouferies les « exigences » du boss en matière pénale pour les meurtriers de telle ou telle catégorie de citoyen, mais la coupe est peut-être déjà sur le point de déborder. Votre amour pour les chatons vous perdra!
    Ne vivait-on pas en démocratie dont le tout premier caractère distingtif est supposé être la séparation des pouvoirs?

  9. adnstep

    Ce matin, sur RMCInfo, il y avait tout de même une large majorité d’auditeurs pour considérer que XavB était un sombre crétin. Encore plus large que la majorité de dimanche dernier, c’est dire. On devrait également équiper ces wagons de vitres fumées, comme ça, plus besoin de burqa.

    Et comme le disait une dame, si un homme cours sur le quai pour prendre le dernier RER avant le suivant qui passe une heure après, et qu’il est devant le wagon des femmes quand la douce sonnerie se met à retentir, on l’empêche de monter ?

    @père Ubu, merci pour les chiffres, c’est réjouissant.

  10. adnstep

    « Parce que sur ce coup je me demande bien comment ils arriveraient à faire croire que c’est les sales Kapitalistes qui ont dépensé le pognon du contribuable. » : tu verras en 2012 quand Martine augmentera les impôts.

  11. omer

    « …qui consistait à faire raccompagner chaque fonctionnaire de police féminine par un collègue après le travail… »

    Il ne me paraîtrait pas déraisonnable que soit organisé un service de bus afin de raccompagner chez eux les policières, les policiers, les personnels hospitaliers etc. travaillant de nuit dans des quartiers craignos.
    Ces gens là veillent sur nous pendant que nous dormons, et mériteraient sûrement un peu plus de considération.

        1. Peut-être parce que vous proposez de ne pas résoudre le problème (l’insécurité) en ajoutant un nouveau problème (logistique pour raccompagner tout ce monde) au frais du contribuable. Quitte à claquer des thunes, peut-être vaut-il mieux le faire pour résoudre le problème initial, non ?

          La France crève d’empiler les problèmes sur les problèmes. Et quand elle sera dans la situation de la Grèce, ce sera 5 x plus de personnes qui grinceront des dents, croyez-moi.

        1. flo

          « Il ne me paraîtrait pas déraisonnable que soit organisé un service de bus afin de raccompagner chez eux les policières, les policiers, les personnels hospitaliers etc. travaillant de nuit dans des quartiers craignos »

          Quartier craignos ? questcequecest ? ça existe ça Mr en France ! Sur quelles statistiques vous basez-vous ? Qui y vit ? Il est interdit et d’ailleurs de mauvais gout de parler de ces choses.

          Pour le reste prenez garde au « etc » la liste des gens à raccompagner pour une raison ou une autre de nuit comme de jour risque de vous sembler bien longue. Surtout quand vous recevrez la facture.

  12. Théo31

    Puisque c’est également à l’ordre du jour, je propose que les wagons pour les femmes deviennent des bordels. Autant joindre l’utile à l’agréable.

    Ensuite, grande question existentielle : les transsexuels seront-ils admis dans ces wagons ?

    Concernant Duhamel, je le trouve de plus en plus bête ce type. Il en a sorti une bien bonne il n’y a pas longtemps sur Anal + de putes : h16, figurez-vous que s’il y a des hommes violents, c’est à cause vous et moi. Ils sont violents parce que la société est violente. Sisi. Ca doit vous trouer le cul, je l’entends déjà qui soupire. Duhamel se devrait de lire un ou deux livres de Freud histoire d’être un peu moins con en public.

    A propos de son devoir de vote, même si 100 % des inscrits allaient voter, il n’en resterait pas moins que voter reste un acte immoral, quel que soit le pourcentage d’inscrits qui participent à cette farce.

    1. « s’il y a des hommes violents, c’est à cause vous et moi » : c’est très, comment dire… très … ah oui, voilà, j’ai trouvé : c’est très socialiste, en fait, comme idée. Limite, Ségolène peut l’avoir piaillée.

  13. omer

    Bon, mettons que je n’ai rien dit, c’est vrai qu’il y a déja la longue liste des gens reconduits chez eux, en limousine, en jet privé, en hélicoptère.
    Mais c’est infiniment plus mieux de promener la pétasse d’un ministre, que de reconduire une infirmière qui a passé huit heures à torcher les malades…

    1. Bah, écoute, voilà comment on va faire : tu vas t’inscrire sur un site de covoiturage, et tu raccompagneras qui tu veux où tu veux. Tu vois, finalement, il y a une solution au problème, si TU te sors les doigts du rectum et TU fais ce qu’il faut.

      Evidemment, ça suppose d’avoir du temps et de l’argent. Je suis sûr que ton grand coeur sera prêt à pourvoir à tout ça.

      Allez, go go go.

  14. omer

    lapsus :
    « c’est infiniment mieux de promener la pétasse d’un ministre »
    J’en profite pour ajouter « au frais des contribuables » que de reconduire une infirmière qui a passé huit heures à torcher les malades…
    Bonsoir à tous, et aux autres,
    omer

  15. omer

    Cher H16, vous me surprenez par la virulence de votre réponse, je n’avais pourtant agressé personne, j’essayais seulement de dire qu’organiser un service de bus, pas forcément gratuit, n’avait rien d’extravagant, on fait bien plus par exemple pour le transport des supporters du PSG au frais de la collectivité et vous n’y trouvez rien à redire…

  16. flo

    « on fait bien plus par exemple pour le transport des supporters du PSG au frais de la collectivité et vous n’y trouvez rien à redire… »
    Ah ben non justement on va les interdire de stade pendant un bon bout de temps. Pire encore on interdit même les suppoters d’en face dans leur propre stade à ce qu’il paraît (Auxerre qui pourtant n’est pour absolument rien dans les dules intercreétins)

  17. Laglute

    Terrible, ce billet, comme d’habitude.

    Cependant, son déroulement ne suit pas la trame habituelle :

    Le début est du classique de chez classique : bons mots, bon concept ( les chats !!! ), rigolade, etc, etc…

    Puis H16 se fâche tout rouge, attitude dont je n’avais pas l’habitude. On sent, comment dire, comme une forme de légère irritation colo-rectale.

    Remarquez, c’est marrant, mais je sens aussi cette démangeaison au même endroit : on est au moins deux…

  18. bibi33

    Moi je suis pour le vote obligatoire, mais seulement pour nos « représentants », c’est quand même hallucinant de conneries de s’en prendre au « citoyen » qui ne pas voté et pas aux politichiens qui ne sont jamais là pour voter.

    Car eux qui font dans l’abstention à 80% voire 90%, ils devraient de réjouir (ainsi que les pignoufs de la presse) de voir que encore près de 50% des inscrits se déplacent un dimanche.

  19. daredevil2009

    Très bon billet, bravo! Je partage entièrement votre analyse et n’envisage nullement d’aller aux urnes demain…
    Ces gugusses me donnent la nausée!
    Au fait, comment s’y prendraient-ils pour nous obliger à voter? J’aimerais bien voir ça… histoire d’éclater un grand coup de rire.

    1. The-Black-Doll

      Ils vont nous y obliger en disant « vous ne votez pas? C’est pabyen les p’tits loups… Vous votez? ceytreybyen les p’tits loups » probablement, et après on sera privés de calins et de bisoux… Nâooooooooooon!!!!!!
      Moi non plus je n’envisage pas d’aller remplir les (b)urnes demain.

  20. Renan-Olfield

    Juste sur le fond.
    C’est dans toutes les conversations.
    Ce modèle de politique et de pitres/politiciens est en fin de mandat. Historique, sous nos yeux!
    On sent bien qu’ils n’ont plus rien sous les pieds (ils le sentent, c’est pathétique, d’où cet autisme, cette mauvaise foi, ce ridicule, ce mensonge et cette arrogance érigés en posture). Et se raccrochent à leur horripilante expression passe-partout répétée à l’envi : « il faut faire en sorte que »…

    Pour la forme :

    deux coquilles : « on touche au sublime »
    et
    dites plutôt « on a affaire à »

  21. Patrick

    Salut,
    « Autrement dit, l’abstention est le majeur tendu des citoyens aux politiciens qui font un boulot de merde. »

    le problème est que au final, il y aura bien un élu.. qui lui pourra tenir son majeur tendu aux abstentionnistes 🙁

    il faudrait indexer leur traitement aux votes exprimés en leur faveur 😉

  22. Théo31

    « c’est infiniment mieux de promener la pétasse d’un ministre »

    C’est quand même moins craignoss que ce ministre UMP (Dominique Ambiel) qui raccompagnait une prostituée mineure et qui s’est fait choper par les flics.

  23. The-Black-Doll

    « En effet, si les Irakiens se déplacent sous la menace des fondamentalistes islamistes et qu’ils ont risqué leurs vies pour aller voter pourquoi les français ne voteraient-ils pas ? »
    Voici l’argument « des gens sont morts pour le droit de vote » que les politiques utilisent maintenant.
    Sinon, moi non plus je ne suis absolument pas d’accord avec la dernière phrase…

      1. The-Black-Doll

        Quand il ne s’agît pas de vaseline fiscale, il s’agît de débiter de sombres idioties qu’un comique de gare n’oserais pas renier. Des choses tellement improbables ou tellement illogiques voire même profondément bêtes qui ravagent chaque jour le moral d’un citoyen martelé par les taxes, les dépenses inutiles, les réactions d’école maternelle et autres débilités dont les politiques de Fraônce ont le secret. Nous n’avons pas encore finis de creuser, bientôt arrivera le jour où plus personne n’aura de quoi payer la moindre taxe ni même un Kleenex pour essuyer nos larmes vu comme c’est partit…

  24. hb45

    Au fond, vous êtes un tendre, H16, à la fois pour les politiques et pour la presse. Je partage votre colère mais de quoi s’agit-il? Que ces gens là ne tiennet pas leurs promesses? Qu’ils profèrent des pignouferies? C’est plus grave que ça. Quousque tandem abutere, Catilina, patientia nostra?

    1. Théo31

      Je vous rassure hb45, ils vont se faire éclater par un truc énorme qui s’appelle le mur de la réalité. Et je peux vous garantir qu’il n’y en aura pas un seul avec des couilles pour l’affronter.

      En revanche, ils savent très bien (Fillon a été sommé de la fermer pour avoir parlé des finances en faillite) ce qui se profile à l’horizon, ils ont piqué suffisamment dans les caisses pour pouvoir se tirer à l’étranger le jour de la chute finale.

  25. The-Black-Doll

    Au fond, quand je relis ce billet, je repense aux méthodes d’élevage du betail « aller hop hop hop! Tous dans le camion à bestiaux! », c’est tordu mais ça ressemble énormément à ce que nous a débité le p’tit Xav’. Déjà que Bruno béchiza a fait très fort avec son espace réservé aux femmes (oui parceque dans ce pays de vivrensemblitude, les femmes ont à elles seules le droit à certains avantages que les hommes n’aurons pas) mais alors là…
    Je ne me considère plus trop comme un citoyen à proprement dit, mais plutôt comme un spectateur devant un numéro de clowns tous plus minables les uns les autres, en plus payant très cher pour voir cette bouze…

  26. gnarf

    Il y a quelques mois j’ai pris le train en Belgique. Le controleur etait en uniforme complet, a l’ancienne, avec galons.
    Et encadre de 4 baraques d’une agence privee de securite…en rouge pour pas qu’on les loupe, « securail » ecrit dans le dos.
    Deux baraques de chaque cote du compartiment, et le controleur tres aimable fait son boulot tranquillement.

    La semaine d’apres j’ai pris le train en France…deux heures de retard pour greve perlee d’abord. On s’est retrouves avec des ados bourres qui ont commence a nous menacer, la controleur, toute seule est passee en coup de vent avant meme que le train ne quitte le quai et s’est enfermee dans la cabine du conducteur sous les cris de « salope j’ai pas paye mon billet viens un peu me controller et je te tue ».

    Ils sont vraiment cons…rien qu’en forcant les types a payer leur billet et en evitant les degradations ca rembourserait 10 fois le personnel de l’agence de securite.

  27. alex6

    Je vois bien le tableau… Depuis leur wagon securise, les femmes assistent tranquillement au passage a tabac d’un homme par une bande de decus dans le wagon adjacent.
    Et puis comment fait-on pour differencier les femmes des hommes? Et Laguiller, homme ou femme?

    Mais ou est donc ce fichu fond serieusement dans ce pays?

Laisser un commentaire