Le PCF fait des pubs

Le PCF n’est pas totalement mort. Il émet quelques petits gargouillements, qui, des fois, prennent l’apparence d’une pub…

Retraites en faillite

PCF : des solutions éprouvantes

J'accepte les Bitcoins !

1GEAMNqydVdLjQTsVcGjgrSm6JfZCCQ3Ku

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires20

  1. Laetitia

    « Vos PARENTS vous ont endettés à mort »???????????!!!!

    Non, l’Etat n’est pas mon père. Mais quelle bande de pignoufs^^

    1. Le slogan original était moins réaliste. Mais en réalité, l’Etat n’a fait qu’appliquer les choix fort discutables de toute une catégorie de socialistes et de 68tards bas du front (de gauche) , dans le but de leur préparer des existences douillettes, avec le résultat que l’on sait.

      Ce sont bien ces parents indignes qui laissent des ardoises colossales.

      1. Laetitia

        Et voilà. Je me suis (encore) fait avoir comme un gros poisson. Heureusement que mon algue est vaste et solide: elle est faite pour durer.

        Je vois l’idée. Dans mon cas alors ce sont les parents des autres, et je ne sais même pas si c’est pire….
        Quoi qu’il en soit je ne payerai pas hihi, qu’ils crèvent. ;)

    1. Pierre

      Woerth a raison, les agences ne font pas leur boulot, elles auraient dû dégradre la Grèce il y a des années déjà… et la Fraonce aussi d’ailleurs…

      1. Geoffrey B

        Article effarant de c*nnerie : les politiques veulent tout et son contraire, du moment qu’ils puissent se défausser de leur responsabilité.

        Si les agences mettent des notes hautes, elles ne font pas leur boulot et n’anticipent pas les crises.
        Si les agences mettent des notes basses, elles permettent d’appliquer des taux hauts.
        Solution du politocart : que l’agence mette la note qui lui dicte l’état, entité objective comme chacun sait :)

        Le vrai problème, c’est que ces agences sont déjà trop contrôlées et dépassent depuis longtemps le strict rôle informatif et consultatif qu’elles devraient avoir. D’ailleurs si elles ne bénéficiaient pas d’un monopole de facto étant subventionnées (difficile de monter un business de rating si SP vous offre le même service gratuitement à côté), elles auraient déjà plié boutique.

  2. ValLeNain

    euh la morale du PCF c’est « haïssez vos parents » ? C’est un peu bas politiquement… (enfin un peu politique-française-moderne)

        1. Mr T

          Hehe tu t’es grillé :D

          Je trouve que h16 a pas tort, on a pris le chemin de la guerre ouverte entre les générations y a maintenant quelques décennies. Clairement j’ai le sentiment en tant que jeune (éventuellement déçu) que la génération des baby-boomers a bien profité pendant des années et que la mienne va payer plein pot pour leurs conneries.

          1. Il faut bien voir qu’il y a eu d’une part une génération qui en a bien profité et qui a réclamé tout un tas de droits. Maintenant, la plupart des gens n’en demandaient pas tant (et tant mieux pour leurs années dorées). Mais le constat reste le même : il va falloir payer maintenant.

            Et là, il n’y aura absolument aucune échappatoire.

    1. Théo31

      « euh la morale du PCF c’est « haïssez vos parents » ? »

      Le système par répartition n’est autre que le rétablissement de l’esclavage et du travail des enfants. Comme les parents n’ont pas voulu dire à leurs enfants qu’ils allaient les enculer comme jamais, ils ont baptisé ce système répugnant solidarité entre les générations.

      1. Flak

        bof, ce sont eux qui vont en chier maintenant, ils sont vieux, leur retraite va s’arreter net,et pour faire bonne mesure l’etat va probablement essayer de leur pomper ce qui reste en impots, taxes et requisitions qui vont arriver sans doute, sans parler de ce qui va se rafler sur les heritages de ceux qui en clamsent.
        Les generations plus jeunes vont devoir se taper de la retraite par capitalisation comme le reste du monde reel et ca leur fera les pieds ce qui est tres bien.

  3. lucotte

    H16: »Le PCF n’est pas totalement mort. Il émet quelques petits gargouillements »
    Le communisme a donc des relents poétiques, à la Larbaud :

    « Borborygmes ! borborygmes !…
    Grognements sourds de l’estomac et des entrailles,
    Plaintes de la chair sans cesse modifiée,
    Voix, chuchotements irrépressibles des organes,
    Voix, la seule voix humaine qui ne mente pas,
    Et qui persiste même quelque temps après la mort physiologique…. »

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)