Comparaison n’est pas raison

L’utilisation de son cerveau pour comparer les choses qui nous entourent, les concepts, les idées, les informations, est une opération courante, celle-là même qui aura permis à l’intelligence humaine d’émerger. Mais il ne faudrait surtout pas en abuser.

Ainsi, il ne faudrait surtout pas comparer l’affaire du petit vieux, dont tout porte à croire que c’est un dingue d’armes à feux, qui attendait sournoisement d’être cambriolé pour pouvoir céder à ses pulsions meurtrières, avec l’affaire des jeunes déçus qui ont eu un simple instant d’égarement en tabassant des policiers avec des parpaings et des marteaux.

Eh oui, il semble que le papy n’a pas agi en légitime défense… Et peu importe son état de santé, peu importe son âge, il restera en détention. Et pour double tentative d’homicide volontaire, il prendra plusieurs années de taule ferme.

Bien fait. Sale facho, va. Vouloir se défendre chez soi ! Critiquer la justice ! Oser émettre tout haut des pensées nauséabondes, alors que chacun sait que dans un pays de libre-expression, on ne doit surtout pas les formuler ! Mais où va-t-on si maintenant les retraités se lâchent ? Il va falloir distribuer du valium, là !

Quant aux jeunes, bien qu’étant déjà connus des services de police (ce sont des citoyens qui s’impliquent dans la vie du quartier, et ont donc déjà une renommée auprès des représentants de l’ordre avec lesquels ils entretiennent normalement des relations amicales à base de pâtisseries et de bisous), ils encourent facilement 6 mois à 2 ans ferme (soit 1 an réel, à peu près). Mais sortent libres.

Car voyez-vous, on ne peut pas comparer : les jeunes n’ont pas tenté d’homicides, du tout. Ils voulaient remodeler simplement les visages des joyeux policiers dans le cadre d’un atelier bricolage & chirurgie faciale. Et les précédentes affaires dans lesquels ils étaient mouillés (dix condamnations pour des faits de vol, recel, conduite sans permis ou encore violences sur agent de police) sont, finalement, des broutilles d’adolescent : il faut bien que jeunesse se passe.

Ils auraient eu 73 ans et une santé fragile, c’eut été tout différent ! Le bagne ou la potence auraient été trop doux !

Mais j’arrête là. Comparaison n’est pas raison.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires48

    1. Et donc ? En droit, la Détention Provisoire ne doit pas être automatique. Pour les racailles, elle ne l’est pas. Pour les petits vieux, si. Où est le droit ? Où est la morale ?

      Et puis merde. Le droit, quand on en arrive à ce point là, est bon à foutre à la poubelle.

      1. argone

        Une justice à 36 vitesses avec triple plateau alors ?

        On peut aussi revenir au mesures expéditives et arbitraires type lynchage et pendaison au lampadaire du coin …

        Le droit c’est le droit, la morale n’a rien à y faire.

        Et le comble c’est qu’on reproche à la justice de mal fonctionner. Faudrait savoir !

        1. Trop facile, et j’ai déjà répondu : le droit, en France, explique clairement les cas de Détention Provisoire. Ici, pour le papy, y’a de l’abus manifeste. En revanche, pour les racailles, y’a là aussi de la sous-utilisation manifeste. Ceci n’est pas de la morale, mais du droit. Et le jour où le droit est manifestement injuste, voire immoral, il n’y a plus de raison de lui faire confiance. L’application mécanique d’un droit sans guide moral ou sans légitimité, c’est l’assurance d’un échec douloureux.

        2. fifou

          Ca… si les juges pensent comme l’autre abruti: ah mais non mais non, on ne doit pas reagir quand quelqu’un vous vole 2 fois votre voiture et votre moto, il y a les assurances pour ca, et en plus vous gagnez assez bien votre vie pour vous repayer une voiture, allons voyons…

          Il m’a tue celui la!

        3. chrome

          @Argone : Je suppose, pour tenir de tels propos que vous appartenez à une caste de privilégiers qui n’ont qu’à claquer des doigts pour qu’une compagnie complète de CRS ou de gendarmes mobiles reçoivent l’ordre de se mettre en protection de votre auguste personne.

          A moins que vous ne soyez de cette lâche espèce de collabo qui espère pouvoir s’en tirer mieux en trahissant les siens?

          Le droit c’est le droit. Les voyous qui ont agressé les policiers auraient dû rester en prison avec des condamnations conséquentes, en parfait accord avec le droit.

          Le droit c’est le droit. Le papy aurait dû être libéré en attendant son jugement où la relaxe ou éventuellement une peine très légère de principe aurait été formulée. La légitime défense se présume au domicile. Le droit c’est le droit…

          Vous me faites vomir. Je vous souhaite de subir ce qu’ont subi ces policiers victimes. Et je vous souhaites de goûter au plaisir de voir vos agresseurs sortir libres en vous narguant, ce dernier privilège étant la seule raison pour laquelle je souhaiterais que vous surviviez à votre première agression.

          J’espère qu’un jour, les gens de votre espèce ainsi que ces juges collabos payeront pour leurs traitrises.

        4. Alex6

          Du n’importe quoi en barre. Le droit a bien evidemment une base morale. Enfin j’imagine que pour vous le droit c’est une creation purement bureaucratique et utilitariste, nulles valeurs a defendre a l’interieur.
          La justice a plusieurs vitesses existe deja, le laxisme pour les criminels pour autant qu’ils soient, rayer la mention inutile: d’origine immigree, pauvres, vivant en banlieue. Pour les autres on applique sans remord le droit le plus strict, evidemment puisqu’ils vont devoir accepter la sanction sans broncher.
          A vomir.

  1. Chitah

    Si papy René est en prison, c’est parce qu’il concurrence la police. Si ces jeunes sont relachés (ou presque puisque des peines de prison ont été transformées), c’est parce qu’ils donnent du travail à la police.
    Les « clients » de la police française (au sens de l’ensemble des gens qui créent l’activité) ce sont ces jeunes de banlieue, pas les simples citoyens.

  2. fifou

    Signe des temps?
    mon instructeur de Krav me fait travailler les gardes ‘paumes ouvertes’ et position semi passive (pieds paralleles de face)
    raison invoquees? si on est filmes par des CCTV, on apparait en meilleure position au tribunal si les images montrent qu’on n’etait pas tout de suite pret a en decoudre et meme plutot en situation de chercher a eviter l’affrontement (paumes ouvertes) plutot que directement en garde facon karate…

    1. Ben oui. Tu comprends, quand un type te demande de lui filer des clopes ou sinon il va te refaire le portrait, pour une CCTV, ce n’est pas encore une agression.

  3. GM

    Bon, que dit le manuel…

    « Cas particulier #40 : Le communautarisme est désormais la règle pour tous, et la République a choisi son camp.
    Insérer ici une phrase historique aléatoire (ex.: ‘Ce pays est foutu.’), puis saborder le navire, la main sur le cœur et le poing levé, en chantant. »

  4. Toni

    Donc en résumé les jeunes déçus ont voulu frapper les agents des services de police au marteau et sont repartis libres du tribunal.
    Après cela il faudra dire le soir du 31 Décembre tout le monde il est beau tout le monde il est gentil devant les bobos de son entourage.
    Une question quand même, les magistrats n’ont il pas touché des pots de vin ? Ou le font ils pour emmerder le monde ?

    1. scaletrans

      Une autre explication si, comme le dit H, les deux affaires sont à comparer (et je pense qu’il a raison de le faire, car… bon, je ne vais pas dire de gros mots quand même) c’est peut-être voulu, comme si l’on voulait mettre une grande partie de la population (celle qui se fait agresser ou cambrioler festivement) en état de sidération par la peur. Il faudra des attributs de plus en plus conséquents pour résister à une telle pression.

        1. chrome

          Oui, mais pour aller où?

          Aux Etats Unis où on envisage de construire une mosquée sur l’emplacement où se situaient les Twin Towers?

          En Angleterre où deux jeunes étudiantes ont été exclues de leur lycée parce qu’elles étaient trop blonde (et ce malgré que leurs blondeur était naturelle)?

          En Suède où, pour ne pas heurter les populations exotiques, porter le maillot de l’équipe nationale est interdit?

          En Ecosse où un quidam a été condamné à un an de prison ferme (une vraie année, pas comme ici…) pour avoir arracher le voile d’une musulmane suite à une altercation?

          J’ai de plus en plus l’impression qu’il ne fait pas bon être blanc dans ce monde. Quel que soit l’endroit.

        2. Didier

          Plus que la Suisse. Même si au niveau sécurité ça commence à se dégrader (et même au niveau propreté, je commence à halluciner parfois), la justice semble encore juste. Mais les coup répétés des goôochistes commencent à malheureusement porter leurs fruits pour ressembler au grand frère français (je parle pour la Romandie). M’enfin, ils ont quand même voté l’interdiction de la construction des minarets (!) avec le tollé internationnal qui a suivi.

  5. ironique

    « La justice, c’est comme la Sainte Vierge, si on l’apercoit pas de temps en temps le doute s’installe » Michel Audiard

  6. argone

    Vous pouvez raconter tout ce que vous voulez, sortir les conneries haituelles, les zheurs-les-plus-sombres ( munich 38 , collabos et autres débilités …).
    Ca ne changera rien au fait qu’il n’y a pas eu légitime défense. Cet homme n’a pas été mis en joue , on ne lui a pas tiré dessus. Il n’avait pas à tirer avec la volonté de tuer sur des personnes non armées, et ce quelles que soient ces personnes.

    1. Oui, oui, bien bien, mais vous loupez le point complètement.
      Plaque < - - - - - - - - - - - > argone.

      Qu’il y ait eu légitime défense ou non, la détention provisoire du papy n’est en rien obligatoire, pouvait largement être évitée. Bilan : il reste en taule.
      Les jeunes déçus ont été reconnus, ils ont été condamnés pour avoir assailli les flics avec des marteaux. Ils étaient multirécidivistes. Bilan : ils sont libres.

      Vous pouvez tortiller les faits comme vous voulez, … c’est une parodie de droit.

      1. Higgins

        H16,

        Je suis rarement en désaccord avec tes écrits mais là, c’est l’exception. Nous ne sommes pas en présence d’une parodie de Droit, nous sommes au cœur du Droit. Tu as le droit (ironie des mots) de ne pas le juger (encore du droit) opportun et/ou mal appliqué mais nous ne sommes, dans les deux cas, que dans l’application normale de la loi.
        Pour autant, tout n’est pas rose et bien des textes, en particulier celui relatif à la proportionnalité en matière de légitime défense (pas celui relatif à la légitime attaque), ne me plaisent pas car relevant, de mon point de vue, d’un intellectualisme un peu trop poussé.
        Le problème n’est pas nouveau car déjà, en 1597, Francis Bacon ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Francis_Bacon_%28philosophe%29 ) écrivait fort justement: « La vengeance est une justice sauvage ».

        Le système judiciaire n’a été créé que pour écarter la menace de cette vengeance au profit d’une autorité souveraine et spécialisée. On peut ne pas être d’accord mais c’est ainsi. Plus récemment, en 1994, Jean Larguier ( http://www.puf.com/wiki/Auteur:Jean_Larguier) a cependant et également fort justement écrit dans son ouvrage (La procédure pénale, n°1089): « Quand la justice d’état failli trop, la justice privée risque de se réveiller » (à travers cette phrase que j’approuve, je rejoins là certaines de tes préoccupations).

        Si la justice d’état failli, c’est moins de la responsabilité de ses acteurs que des donneurs d’ordre. Que la délinquance soit utilisée au plan politique par les uns et les autres est un fait qui n’est pas nécessairement à l’honneur de la classe dirigeante. Cette dernière, gauche et droite confondues, s’exonère un peu trop facilement des problèmes qu’elle contribue, en règle générale, à créer. Un jour, il faut libérer, l’autre incarcérer. Les gesticulations de Badinguet et de ses fidèles ne servent à rien tant que la puérilité et la communication remplaceront la réflexion. Par exemple, nier que l’afflux de Roms dans notre pays génère des problèmes est idiot mais comment reprocher à des citoyens européens, dont la libre circulation est garantie, de venir en France quand on y rase gratis (choix politique) et que leur propre pays les rejette.

        L’exercice de la science juridique n’est pas le fait d’une machine aveugle réagissant de manière binaire. On peut souhaiter l’avènement d’une telle machine, je ne crois pas que la société y gagne.

        1. Saperlipopette, tout ceci est intéressant mais hors sujet.

          Je ne suis pas contre le fait de dire que le papy sera incarcéré parce que ce n’est pas de la légitime défense. Ce n’est pas de la légitime défense, soit, je suis d’accord. Il doit payer pour ça. Je ne dis pas autre chose.

          En revanche, sa DETENTION PROVISOIRE est grotesque.

          Je parle ici de détention provisoire. Et de la relaxe des voyous le même jour.

          Ais-je mentionné que je parlais de la détention provisoire du papy ?

        2. fifou

          A un detail pres, la relaxe des voyous enfin condamnation a prison sans mandat de depot…) faisait suite a leur proces, c’est une decision contestable, mais une decision du juge

          Le cas du Papy est choquant quand on le met en parrallele avec le cas ci dessous:

          Placé en centre éducatif fermé pour agression sexuelle, il viole une touriste
          La Nouvelle République, 18 août 2010

          Une pulsion. C’est l’explication donnée aux gendarmes par un jeune garçon de presque 18 ans soupçonné d’avoir violé une touriste anglaise, hier, en fin de matinée.

          …le jeune garçon qui faisait l’objet d’un placement au centre éducatif fermé du Vigeant.

          Il a été interpellé vers 13 h 30 et placé en garde à vue. Le parquet de Poitiers précise qu’il a reconnu les faits. Ce jeune garçon qui devrait être déféré au parquet jeudi doit comparaître devant la justice prochainement. Il avait été mis en examen par un juge d’instruction d’Avignon dans le cadre d’une affaire de viol.

        3. fifou

          @Higgins, oui incarcere pour ce 2e viol, par contre il avait ete remis en liberte (ou dans ce centre educatif ‘ferme’ (quoi-que cela puisse etre) par le juge d’avignon en attente de son premier proces pour un premier viol…

    2. ironique

      Wooww argone, alors la moi je dis bravo, formidable, fabuleuxn fantastique! Quelle analyse fine et relevee…je reste sans voix devant tant de compassion degoulinante pour des cambrioleurs et votre haine contenue envers ce mechant papy. VOLONTE DE TUER dites vous!! Il est vrai qu’au regard des antecedents de ce mechant vieillard, on ne peut qu’adherer a votre point de vue que je qualifierai de reducteur. Mais dites moi, auriez vous manifeste la même compassion si on avait retrouve le corps sans vie de cette personne agee, je vous le rappelle de 73 ans? Bien sur que non, je reste persuade que vous auriez trouve des circinstances attenuantes a ses agresseurs! Alors oui, il n’y a pas legitime defense, il y a juste une personne agee de 73 ans, dont l’age permet de plaider l’etat de faiblesse, qui reveillee en pleine nuit par deux cambrioleuses, prends peur et tire! Il s’agit parfois de relativiser un peu les points de vue et si on ne veut pas se faire tirer dessus on ne cambriole pas!

    3. fifou

      @ Argone
      Meeeeh Meeeeeh « c’est pas de la legitime defense », Meeeeh Meeeh « on ne tire pas sur des pauvres gens desarmes » Meeeeh Meeeeh « vous n’etes que des gros rambos avec des flingues pour masquer vos problemes erectiles » Meeeeh Meeeeh

      Avant de monter sur ses grands chevaux et de faire la morale a 2 balles en bon toutou de Pavlov qui reagit au quart de tour des qu’il voit l’occasion de fustiger un pas bien-pensant, il est toujours utile de centrer le debat. D’un point de vue juridique et seulement juridique, rien ne justifie la detention provisoire de cet homme immediatement apres sa garde a vue. La detention provisoire c’est pour les criminels qui risquent de recidiver entre le moment de leur interpelation et leur proces (comme les delinquents cites plus haut, ou le violeur recidiviste qui a viole une touriste anglaise avant hier alors qu’il venait d’etre mis en liberte (soi-disant dans un centre ferme) en attendant son proces pour… aggression sexuelle.

      Et si au cours du proces, on estime qu’il est innocent, on en fait quoi du papi? on le libere en s’excusant? on lui rend comment les mois passes en prison a 75 ans? A moins qu’il soit deja condamne avant meme son proces… (c’est juste ca?)

      Le vrai droit ce serait de le renvoyer chez lui en attendant son proces, et s’il est condamne il va en prison c’est tout

      1. Flak

        pas la peine d’etre meprisant avec Argone juste parce qu’il n’est pas d’accord.Le papy a tire pour PUNIR les deux intruses, sachant qu’il ne pouvait pas les detenir et que la police ne ferait rien.Cela le proc le sait bien et c’est pour ca qu’ils gardent le papy.
        OK c’est pas juste mais c’est la loi c’est comme ca.

        1. Le papy n’a pas été jugé.
          Il fait de la détention provisoire qui est couverte par des textes et qui doit permettre d’éviter
          – la collusion/subornation de témoins
          – la destruction de preuves
          – la fuite du prévenu
          – les troubles à l’ordre public.

          Le procureur a fait savoir que c’est pour cette dernière raison qu’ils le gardent. Troubles à l’ordre public. Un papy de 73 ans.

          De quelle gueule se fout-on, sérieusement ?

  7. Vlad

    @Argone
    Comme je l’ai écrit ailleurs, le même jour une buraliste de 23 ans a été assassinée, il manquait quelques euros dans le tiroir caisse. Si elle avait eu un fusil, peut-être aurait-elle eu la vie sauve.
    Qu’est-ce qui vous permet Argone de connaitre le degré de dangerosité inhérent à la visite des 2 cambrioleuses ?
    Pour revenir à l’excellent billet de h16, considérez les faits , rien que les faits. Mr Galinier est en taule et des massacreurs de flics sont dehors.

  8. Chitah

    Je comprends le point de vue de h16 mais il est exagéré et manichéen : aurait-il fallu que papy René reçoive la Légion d’honneur et que les petits malfrats agresseurs de flics soient livrés à l’Arabie Saoudite pour l’accomplissement de leur peine pour que l’on soit satisfait?

    De toute façon, dans le cadre de ce genre de faits divers, tout le monde perd la raison.

    1. Non. Je n’ai pas réclamé que le papy reçoive la légion. Sa détention provisoire est une honte, non motivée légalement, c’est ça mon propos. Et la relaxe des petits malfrats en est une autre, exactement opposée. C’est ça mon propos. Dedans, il n’y a pas de Légion, il n’y a pas d’Arabie Saoudite. Ne déforme pas.

      Une autre remarque, c’est pourquoi la police ne s’est pas déplacée pour le papy ? Au final, elle vient pour numéroter les cadavres. Pour la partie protection, elle pourra repasser.

      1. Chitah

        Je me suis mal fait comprendre : je ne voulais pas te prêter de propos, je n’ai pas été clair.
        Ce que je voulais dire, c’est que ton article, bien que mesuré et logique, risque de dévier très vite le débat en mettant en face deux faits relativement disjoints et isolés.

        Si tu veux, c’est un peu comme le débat sur les armes à feu aux USA. Il est de notoriété publique que quelquesoit le jour de l’année, lorsqu’un débat oppose un pro et un anti-NRA, chacun des deux peut sortir un fait divers de la veille (je dis bien de la veille) où d’une côté, une grand-mère de 85 ans a réussi à se sortir du pétrin avec une arme, et de l’autre un allumé de la gachette a grièvement blessé quelqu’un qui l’a regardé de travers ou lui a marché sur le pied.

        Bref : j’ai du mal à croire que le parquet reçoit des instructions du style « les petits arabes qui tabassent les flics, c’est rien du tout, les pauvres, il faut les libérer, par contre les cas de légitime défense il faut sévir et mettre en taule » Ce que j’imagine aisément : on n’a carrément pas toutes les informations sur ces deux affaires. Je crois même qu’il manque les infos essentielles.

        1. Ah non, ça, effectivement, il est plus que probable que le parquet ne reçoive pas des instructions dans un sens ou l’autre. A la limite, ce serait mieux qu’il en reçoive : on saurait d’où ça vient. Là, le résultat est que c’est pernicieux, qu’on aboutit à ce genre de distorsion parce que ça fait des années que ça dure et que tout le monde trouve ça normal.

          Qu’on n’ait pas toutes les informations, c’est probable, mais dans ce cas, que font les journaleux ? Que font les parquets qui doivent justement émettre les motivations de ces décisions de justices (qui sont publiques) ? Ou bien tout ceci est justifiable avec des raisons en béton, ou bien pas. Or, plus ça va, et moins on a cette impression que ces raisons existent.

        2. Higgins

          « …Qu’on n’ait pas toutes les informations, c’est probable, mais dans ce cas, que font les journaleux ? » Rien comme d’habitude, ils ne font que résonner comme les tambours en fonction de ceux qui frappent dessus. J’ai tenté modestement d’expliquer comment ce genre d’affaire avançait afin de montrer toute la complexité de la procédure. Bref, face au vide abyssale présenté par les médias, je me suis permis de le combler en partie.
          Face à l’affaire de Nissan, je suis toujours aussi perplexe. La notion de trouble à l’ordre public est une notion un peu fourre-tout mais elle est inscrite dans la loi et c’est bien la loi qui a été appliquée par le Parquet, le JI, le JLD et la chambre d’instruction. une telle unanimité est plutôt rare et mérite d’être soulignée. Le dossier est probablement un peu plus complexe que ce que l’on en sait. Qui sait, le papy paye peut-être là tout simplement une arrogance de comportement toujours nuisible quant on a affaire à la Justice. S’il y a une chose à laquelle les magistrats tiennent, c’est à leur indépendance de décision. La collusion est très loin d’être la règle.
          Hypothèse de pure école: supposons un instant que l’intéressé ait été laissé en liberté dès le début en dépit de la position du Parquet et après les appels règlementaires. Comment aurait été interprété le signal ainsi envoyé à une opinion publique surchauffée?

          1. « Comment aurait été interprété le signal ainsi envoyé à une opinion publique surchauffée? »

            Au mieux, que justice allait être rendue lors du procès, au pire, que les racailles qui cambriolent prennent soudain plus de risque.

  9. fifou

    J’ai beau lire et relire, me remettre en question, mais non c’est bien moi qui ai compris l’extravagance de la situation (avec H16 bien sur) et tous les autres (pro-papis ou anti papis) qui n’ont rien compris…
    meme higgins? ca m’etonne

    je le repete: Le vrai droit ce serait de le renvoyer chez lui en attendant son proces, et s’il est condamne il va en prison c’est tout. Je ne porte pas de jugements a savoir s’il aurait du tirer ou pas, je n’etais pas la et je n’ai pas le dossier d’investigation sous les yeux

    evidemment si son profil psychologique ou des antecedants dont on ne parle pas dans la presse le mettent en risque de partir a la chasse aux roms des qu’il sera hors de prison la il y a des risques m’enfin pas plus que de relacher des violeurs dans l’attente de leur proces (qui en profitent pour re-violer d’ailleurs cf avant hier)

  10. Chitah

    « Au mieux, que justice allait être rendue lors du procès, au pire, que les racailles qui cambriolent prennent soudain plus de risque. »

    Je rebondis sur le terme « racaille », en généralisant abusivement le propos de h16 : ce que je veux dire par là, H, c’est que je ne réponds pas particulièrement à ce message mais en profite pour écrire quelquechose que je ressens depuis quelques temps.

    J’ai le sentiment que lorsque l’on parle de ce type d’affaires, on divise le monde en d’un côté le Bien, de l’autre le Mal. A savoir, on retire presque l’humanité des gens qui commettent de tels forfaits (vols avec effraction côté papy, agression violente des forces de l’ordre dans l’autre affaire).
    Ces gens peuvent tout simplement être dans une situation où ils fautent, tout simplement, dans des cas gravement, mais on ne doit pas oublier que hors quelques cas psychiatriques, ils demeurent humains, et doués de droits : on ne peut leur retirer. Et surtout, la réponse, je le répète, à ces délits, doit être proportionnée.

    L’autre point, c’est qu’on a tendance, nous autres observateurs lointains à amalgamer plusieurs faits de même nature : on inscrit le forfait des deux cambrioleuses dans le cadre global des cambriolages de France et de Navarre, sans se demander si c’est leur activité habituelle ou pas. De même, dans l’autre affaire, on retient « jeune de banlieue, marteau, agression de la police », qu’on inscrit dans le cadre de faits qui ont lieu à l’autre bout de la France.

    Ainsi, dans ce cas, les deux groupes de délinquants dont on parle pourraient « ramasser pour tout le monde », et ne pas être condamnés juste pour ce qu’ils ont fait, tout simplement parce que leur acte s’inscrit dans un contexte français où, par exemple, à l’autre bout de la France des agressions de flics ont eu lieu.

    Mais si 100 agressions ont lieu, que personne ne se fait choper, est-ce que le 101ème, qui se fait choper, doit ramasser pour tout le monde, ou être condamné justement?

    Encore une fois, ce n’est pas ce que tu dis h16, mais je voulais juste proposer à votre réflexion ces deux points :
    – la vindicte populaire (et politicienne, médiatique) n’a-t-elle tendance à jeter dans les ténèbres du Mal des gens dont on se dit qu’on peut presque les envoyer au bagne?
    – quel est le sens de parler par exemple de « violences urbaines », un peu comme si toutes les bandes, de Marseille à Paris en passant par Lyon et Toulouse s’étaient concertées, et agissaient comme un seul homme? Ou bien est-on en présence d’une multitude de phénomènes locaux, qui gagneraient à être traités localement justement?

    1. Flak

      tu ne piges pas, parce que la sous-raclure de croute de semi-journaliste qui a commis cette breve pourrave n’a pas juge utile de mentionner les raisons qui ont pousse le juge a conclure ainsi.Par contre, il y a une delicate mise en situation destinee a frustrer et faire enrager le lecteur.

      Journalistes francais de merde.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.