Manifs : 4 manières de compter

Il est tard, mais pas trop, pour vous proposer une petite vidéo amusante, du Petit Journal de Canal+.

Elle se trouve ici (désolé, je ne peux pas l’insérer directement),  et relate (vers 5:25) comment nos amis syndicalistes … de Marseille (décidément) établissent un comptage pour les manifestants.

230,000 selon les syndicats

On y découvre 4 méthodes sympathiques :

  • on sonde les participants : entre 300.000 et 1.000.000 de personnes. La fourchette est large.
  • on prend le chiffre de journalistes qui cliquent (vers 6:25) : 18235 manifestants. Zut, c’est moins que la police.
  • on demande aux syndicats (6:48) et on trouve … 230.000
  • on demande aux policiers … et on tombe sur des gens qui ont de l’humour.

Ensuite, on viendra fanfaronner sur les 3 millions de personnes (tiens, j’ai gagné mon pari) qui ont battu le pavé.

Ce pays est foutu, mais LOL. Mais foutu.

Addendum : ça y est, la vidéo correspondante est disponible sur daymolition :

Le Petit Journal : comptage manifestants par les syndicats
envoyé par ParlonsTV. – L'info internationale vidéo.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires31

  1. tabs

    C’est bien qu’une émission humoristique vienne tacler un peu la grosse bulle politico-médiatique gonflée à l’hélium et mette à jour le grand n’importe quoi et l’hypocrisie à peine masquée de ses différents acteurs.

    1. Higgins

      Ce que je vois, c’est que le préfet de ce département dirige mal la police! Si tel était le cas, la police et les huissiers devraient avoir des chiffres équivalents.

    2. sam00

      Et même le journaliste de sud-ouest n’arrive pas à bien les compter lui non plus! MDR!
      Il parle de 9030 manifestant dans son article, mais il indique 9300 en texte de commentaire de la photographie!

      En tout cas, gros LOL sur le coup! Merci H16 :p

    1. A chaque fois que j’entends le truc du « on prend la moyenne », ça me fait bondir : faire la moyenne de deux chiffres faux fera toujours un chiffre faux.
      Ça se confirme ici et ailleurs.

      1. Heimdal

        Surtout que le syndicat de flics, c’est SGP… FO

        Et un syndicat de flics, ça reste un syndicat…

        1. Heimdal

          Et ça me fait penser à la blague entendue en cours de micro-éco, dans ma jeunesse… 3 économistes partent à la chasse. 2 sur 3 ont un fusil. Les 3 voient en même temps un sanglier. Le premier tire 1 m à droite, le deuxième 1 m à gauche et le troisième dit: « Touché »!

        2. Higgins

          La vrai histoire concerne les statisticiens. Trois partent à la chasse au canard. Un canard s’envole. Le premier statisticien vise un mètre devant la canard et tire. Evidemment, il le loupe. Le second vise un mètre derrière et tire. Il le loupe également. Le troisième vise correctement. Il tire et tue le canard. IL va le ramasser et dit à ses deux camarades: « En moyenne, on l’a eu! ».

        3. Heimdal

          @ Higgins: je ne sais pas s’il y a une « vraie » histoire, mais je confirme celle que j’ai entendue… Et à vrai dire, je préfère ma version car dans les faits personne n’a tué le sanglier alors qu’en moyenne si… C’est plus drôle (en tout cas moins mauvais)

      2. LOmiG

        C’est clair. Surtout que le coup de « faire la moyenne », c’est le meilleur encouragement à gonfler au maximum les chiffres, donc à forcer l’erreur.
        Non : en 2010, on sait compter une foule, il suffit de le vouloir. Un suivi avec caméra et logiciel approprié tomberait sur les mêmes chiffres que ceux de la police.

        Merci H16 d’avoir fait suivre ça : c’est drôle et juste. J’espère qu’ils ont cuisiné un peu Thibault et Chérèque derrière ça ?

        1. A la limite, y’a pas besoin. Suffit de voir leurs mines déconfites, type rire jaune (le jaune pour un syndicaliste, c’est si mignon), pour comprendre qu’ils n’auraient eu aucun argument ou un truc vasouillard dans la rubrique « oui mais à Paris c’est pas pareil on fait ça bien », ce que démentent Médiapart et France-Soir.

  2. Bob

    Pour en avoir discuté avec l’un d’entre eux, les policiers utilisent la même méthode de comptage que les journalistes : sur un point haut, nombre de rangées × nombre de personnes moyen par rangée. Ils utilisent plusieurs personnes pour limiter les erreurs.
    Ou aussi selon la longueur du cortège, c’est facile avec les outils comme Google Maps : on s’aperçoit alors que les syndicats sont capables caser jusqu’à 35 personnes au m².

  3. Mr T

    Non mais, de toute évidence les syndicalistes qui apparaissent sur cette vidéo sont des acteurs rémunérés par le gouvernement libéral-fachiss’ au pouvoir, et Thibault & Chérèque (biz-partners de la maison Huet & Foucard, trippes et volailles ©) avaient des réponses toutes prêtes à cette offensive médiatique à leur encontre mais ils ont été coupés au montage. Toute cette censure et cette propagande scandaleuse rappelle les zeures les plus sombres, je vous le dis !

  4. Théo31

    Pendant que les abrutis professionnels de la merguez festive citoyenne se masturbent sur des chiffres imaginaires, ce serait bien de savoir combien de salariés ont effectivement perdu leur emploi à cause de leurs manifs débiles.

    1. VRP

      Mais c’est pour garder le système de solidarité inter-générationnel, ne comprends tu pas ? Es-tu sans coeur voyons ?

      Donc logiquement, chacun manifeste car vu que que gréviste fonctionnaire, jeune (qui n’ont pas été manipulés on nous assure), ou autres marxistes, ben il est solidaire le gréviste, altruiste et qu’ils se tiennent tous la main et tout. Ce n’est pas du tout pour sa poire au fond, ou la peur de travailler 2 ans de plus pour sauver ce système ! Ce n’est pas du tout la haine de Nicolas Sarkozy, ils savent bien évidement pourquoi ils manifestent !

      Vive la République du 69, ou la gigantesque partouze économique de l’État continue, dans l’amour bien sur et sans once d’égoïsme turbolibéral !

      1. The-Black-Doll

        C’est le discourt qu’on me ressort à chaque fois « c’est pour vôtre aveniiiiiiir! Le soutient des générations futures et de leurs libertés! »

        2 ans de plus à bosser ça n’a tué personne, surtout pas les fonctionnaire et les gentils messieurs des transports publics. Les gens ne comprennent pas que cette réforme est de toute façon bancale, elle finira par s’éclater par terre comme le vase ming de grand mère, personne n’en veux mais y’a au moins une personne qui s’obstine à y garder mais ça finira par casser un jour où l’autre.

  5. adnstep

    Je ne sais que penser de toute cette agitation.

    Certes, Martine et ses sœurs sont montées au créneau pour lancer leurs troupes de novices au front.

    Certes, la CGT fait monter la sauce parce que bientôt la succession de Thibaud va s’ouvrir, et qu’à la CGT, c’est celui qui a les plus gros muscles qui gagne.

    Mais tout de même. On a l’impression que les dirigeants syndicaux gonflent d’autant plus les chiffres qu’ils sont persuadés que la réforme est inévitable. Pire, qu’elle est juste.

    Je sens comme un gros entubage dans l’air, mais je ne sais pas qui va se faire entuber ce coup-ci.

  6. VRP

    C’est assez triste de se rendre compte que aux lycées on forme les futurs socialistes, la future bien-pensance actuelle avec ces manifs.

  7. 16ART

    Faire une moyenne de l’estimation des syndicats et de la police n’est pas la bonne solution ! Médiapart et d’autres l’ont bien montré… même si la marge d’erreur est là (environ 10%) leurs chiffres avancés sont en-dessous de ceux de la police! À lire sur http://tourl.fr/sid

Les commentaires sont fermés.