Pour la journée de la Femme, envoyez la Marine !

Collision de l’actualité ou message clair envoyé par les Français à leurs dirigeants ? Force est de constater, en tout cas, qu’en cette journée de la femme, le peuple semble de plus en plus fermement décidé à ne pas laisser s’installer des situations d’inégalité en République du Bisounoursland !

On apprend, au détour de quelques articles (dont celui-ci) que la France n’est pas exactement ce havre égalitaire que d’aucuns content à nos enfants émerveillés d’habiter dans ce paradis : la fonction publique ne montre ainsi pas vraiment l’exemple et ne peut s’empêcher d’un machisme lamentable dans ses hautes fonctions en les réservant, si ce n’est de droit, au moins dans les faits, aux hommes.

On trouve plus de hauts-fonctionnaires que de hautes-fonctionnaires. Au pays du Bisou Qui Cogne, c’est assez scandaleux, et cette Journée de la Femme est une excellente occasion pour réaffirmer clairement que les sexes, qui se doivent d’être extrêmement égaux à tous prix, ne peuvent servir de base à quelque forme de discrimination qui soit.

Et s’il est bien un haut fonctionnaire symbolique qui a toujours été un homme, c’est bien celui de Président de la République ! Il faut que le président devienne une présidente !

Or, et c’est là qu’est tout le sel de la situation, les Français indiquent clairement qu’ils veulent, bel et bien, mettre fin à cette situation qui n’a que trop duré ! Non seulement, un premier sondage, samedi dernier, donnait une femme clairement en tête au premier tour, mais, une fois le sondage refait, comme un vulgaire référendum au résultat nauséabond, paf, on retrouve le même résultat, limpide : une fois encore, une femme semble en tête dans la course à l’échalote présidentielle !

Les féministes vont, enfin, pouvoir se réjouir : quelle que soit la situation au premier tour, quels que soient les concurrents, tous mâles et désarçonnés, une femme l’emporte largement et claque le beignet de ses doigts graciles de tous ces fanfarons bêtement masculins.

Fanfarons qui, devant les résultats alarmants pour leur suprématie, n’en finissent pas de crier à la catastrophe : François Hollande trouve que ces sondages sont une alerte (la fin du règne est proche, hein, François ! – ce n’est pas que tu avais une chance, ni d’être président, ni d’être mâle, mais on sent que ça t’inquiète). Debré, lui, une femme présidente, ça lui fait peur !

Marine Le Pen, présidente ?

Mais quand on y pense, il était temps.

Comment peut-on concevoir que la République du Bisounoursland, fondée sur les principes séculaires de la taxe, du bisou, et surtout et avant tout, de l’égalité totale planifiée et salvatrice, soit restée si longtemps loin de ses idéaux ?

Comment peut-on encore, au XXIème siècle, accepter de faire passer un programme politique (que certains qualifient ouvertement d’extrêmement vague), des idées voire une capacité à gouverner avant l’égalité d’accès à la profession ? Il faut, très clairement, instaurer la parité jusqu’aux plus hautes responsabilités de l’état, par exemple en obligeant une stricte alternance à la présidentielle ! Toute exigence inférieure ne sera pas un compromis, mais une compromission lamentable !

Et il ne faut pas oublier la chance que représente cette occasion unique d’écrire dans le grand livre de l’Histoire de l’Humanité, déjà passablement raturé par des politiciens français médiocres (et surtout très masculins) : la France, pays de la démocratie, des droits de l’homme et de la femme, et de l’égalité a, ici et maintenant, l’opportunité de montrer le chemin au monde !

Martin Aubry, solide secrétaire du PS, est outré

De surcroît, ce sera l’occasion d’effacer l’humiliation ressentie par tous les amis progressistes de l’égalité totale et planifiée lorsque les Etats-Unis, pourtant patrie du capitalisme le plus sauvage, du turbolibéralisme et surtout du KKK, ont élu, à la face ébahie du monde, un homme de couleur avant nous ! Il n’est pas à écarter qu’ils parviennent à mettre avant nous à un poste important une femme aussi également incompétente qu’un homme ! Ce serait un véritable camouflet au phare du monde moderne !

Français, Françaises, vous avez le destin de la Fraônce, que dis-je, le destin du Maônde entre vos mains : montrez-lui votre générosité ! Montrez que vous aussi, vous accepterez une femme aux plus hautes responsabilités, que la médiocrité, la nullité présidentielle ne sont pas réservées aux élites masculines, qu’une femme peut, elle aussi, de façon complètement consciente, ruiner un pays et foutre en l’air une nation !

Je compte sur vous !

Tous ensemble, on peut y arriver !

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires66

  1. Mateo

    Hors sujet, mais selon Philippe Simonnot, DSK serait un disciple de Gary Becker (école de Chicago)!!! Serait-ce vraiment un ultra-néo-méga-hyper-giga-libéral infiltré au sein du PS ou Philippe aurait-il mis en pratique le principe libéral de légalisation des drogues?

    Parce-que pour moi, DSK est un keynésien pur-jus juste un peu moins arriéré que ces collègues de parti…

    1. Mateo

      Et au passage, s’il faut choisir entre la peste et le choléra, perso je préfèrerais encore voir un DSK à la tête du pays que Sarko un de ses acolytes… :p

        1. CPM

          Et qui a supprimé le référendum promis aux français pour l’accession de la Turquie à l’UE ?

    2. Flak

      1.hors sujet
      2.y en a vraiment qui adorent parler tambouille electorale meme quand
      1.c’est pas interessant
      2.c’est hors sujet

      1. Mateo

        Oui, c’est HS, je l’ai dit.
        « C’est pas intéressant » -> c’est subjectif et c’est ton avis.
        Moi ça m’interesse de savoir qui va nous casser les c*** pendant 5 ans au moins, alors j’essaie de savoir qui est celui ou celle qui a le plus faible potentiel de nuisance(s).

        1. Blondin

          Ce sont tous des nuisibles et entre la peste et le choléra, y a le buletin blanc ou l’abstention.
          Je trouve ces rengaines, de la peste et du cholera ou du moins pire et compagnie, profondement absurde et ridicule. En général c’est le fait de personnes incapables de lire ET de comprendre un programme. Les politiciens s’en delectent, nous, nous en patissons …
          CPEF.

      2. Mateo

        T’inquiète, je ne vote plus depuis longtemps… Et je ne vote pas blanc car les votes blancs ne sont pas comptabilisés (j’irai voter le jour où il le seront).
        Je trouve cette façon de me faire tenir des propos qui ne sont pas les miens absurde (« ça t’intéresse donc ça veut dire que tu vas voter et cautionner leurs conneries ») et ridicule. Strawman.

        Et je ne lis pas les programmes non plus, je subis déjà assez les débilités qu’ils profèrent pour ne pas aller m’infliger ça.

        1. flak

          bon bah alors pourquoi tu postes sur la tambouille! tu nous troubles avec ton post!
          et en plus tu parles de DSK et ca c’est pas bien 🙂

        2. Mateo

          Ben justement parce-que « ça m’interesse de savoir qui va nous casser les c*** pendant 5 ans au moins, alors j’essaie de savoir qui est celui ou celle qui a le plus faible potentiel de nuisance(s). »

          Fin bref, à la base je voulais juste savoir si Simonnot prenait simplement ses désirs pour des réalités ou si il y avait une part de vérité dans ses propos.

        3. justt

          Les votes blancs sont comptabilisés par le ministère de l’intérieur dans ses publications officielles.
          C’est juste que les médias s’en foutent.

      3. Mateo

        @ justt

        Non. Ils sont comptés oui mais pas comptabilisés: s’il y 40% de votes pour A, 40% de votes pour B et 10% de votes blanc, les résultats de l’élection seront de 50% pour A et 50% pour B.

  2. kelevra

    s il est vrai que marine est une femme, avec plus de couilles que beaucoup d hommes; il ne reste néanmoins qu a part vouloir foutre les etrangers a la porte, son programme economique est plus proche de celui de melanchon. en resume, plus d etat. elle reste tout de meme tres eloignee de son maitre a pensee economique maurice allais, qui etait quand meme un liberal.
    de toute facon d ici 2012, de l eau va couler sous les ponts, et on devrait bien rigoler (facon de parler, c est nous qui payerons au final).
    tout ce que j espere c est une debat marine contre x (sarko, aubry dsk peut importe), pas comme chirac qui avait refuser de debattre en 2002 avec jean marie.

    1. Heimdal

      Ils ont tous le même programme économique de toute façon… A gauche toute… Donc si le FN, c’est n’importe-quel-parti MAIS sans l’immigration, je suis pour…

      1. Flak

        on parle du premier tour!
        au second tu auras un 80% de gauche, ou de droite de gauche.
        mais pas une LePen.

        1. YP

          On peut même anticiper le contenu du discours : « L’heure est grave ! Nous voici revenus aux HLPSDNH, il faut un sursaut démocratique pour sauver la raie publique et nous devons tenir compte du désarroi qui a conduit des électeurs (qui sont vraiment des crétins) à voter pour un parti d’extrême droite. »

          N’empêche, la dernière fois… La tête des militants socialistes…

        2. flak

          hahaah
          il y aura des defiles citoyens avec des meutes de bisounours qui se feront depouiller

    2. Ah mais je ne peux pas soutenir, même de loin, une Marine dont le programme est tous les jours un peu plus socialiste ! Nationale & socialiste, voilà qui ne fait pas bon ménage.

      1. bibi33

        Marine aurait-elle repris le flambeau non pas de son Père mais de Ségolène et de son Socialisme National?

        1. Kuing Yamang

          Le FN a toujours été nationaliste et socialiste.
          C’est marrant car quand on dit ça à des gens, ils sont surpris et répondent fermement mais non moins naïvement: « beuhh non.. le FN, c’est à droite.. »

          Le FN, c’est l’antithèse du libéralisme.

        2. Rte

          N’empêche que c’est pour l’instant la seule qui promet de tailler à la serpe dans les dépenses publiques…

        3. YP

          Sarko aussi avait promis plein de choses; mais « les promesses n’engagent que ceux qui y croient »…

          Le jour ou un(e) candidat(e) proposera « de la sueur et des larmes » – on aura quelque chose d’interessant… En attendant, popcorn en attendant le mur 🙂

        4. Heimdal

          « Le FN a toujours été nationaliste et socialiste. »

          C’est faux. Le FN était un parti libéral au départ. Ce n’est que depuis quelques années qu’il est socialiste…

        5. Mateo

          « C’est faux. Le FN était un parti libéral au départ. Ce n’est que depuis quelques années qu’il est socialiste… »

          WTF??? Il a toujours été nationaliste, peut-être pas clairement national-socialiste comme aujourd’hui, mais nationaliste (et xénophobe) oui.
          Et donc pas libéral par définition.

        6. gem

          le FN, libéral ? jamais de la vie. Poujadiste anti-fiscal, oui, mais pas libéral. Ils ont toujours prôné l’utilisation de tout un arsenal répressif au niveau du commerce et des moeurs.

        7. Théo31

          « Le FN était un parti libéral au départ. »

          Parti fondé par d’anciens du PCF dont ils ont gardé une partie du vocabulaire et de la rhétorique, ainsi que les structures politiques et le culte du chef.

        1. flak

          la FN a ete liberal tant qu’il a eu des clients vaguement liberaux,maintenant que tout le monde est interventionniste a donf apres 25 ans de lavage de cerveau absolument mongolien ( radio tele merci) ils ont meme plus besoin.

  3. gem

    fait gaffe, y’en a qui risque de te prendre au premier degré, et de croire que tu te réjouit vraiment à l’idée de voir Marine présidente…

    1. Groucho Marx

      Certes, comme ça les alter-comprenants passeront leur chemin, et iront déverser leur indignation sur les blogs de libé et du Monde, et nous laisseront tranquille ici.

      1. gem

        pitié pour eux, ils ont déjà assez d’idées stupides en tête, c’est pas la peine de leur en laisser développer une autre ; qu’ils iront vomir ou chier un peu partout, en plus. C’est sale.

        Et puis moi je trouve ça marrant les (rares, heureusement) passages de bisounours verts et fluffy. Les cons ca fait partie de la réalité, en voir un de temps en temps ça permet de rester sur terre.

      1. daredevil2007

        Moi, je prendrais ça plutôt pour un compliment 😉 Cela prouve que vous êtes du bon côté ;(

  4. adnstep

    Plutôt que d’élire alternativement un homme puis une femme, il n’y a qu’à privilégier les hermaphrodites.

  5. adnstep

    Et pendant que notre presse gôchiss se pâme d’horreur à la « révélation » que les sondés de Louis Harris peuvent, s’ils le souhaitent, participer à un concours permettant un gain de 7000€, les taux portugais dépassent les 7,5% et les taux grecs frôlent les 13% mardi en fin de journée.

    Rajoutons des centaines de milliards de créances douteuses des banques chinoises et des trilliards de dollars de Bernanke, on va peut-être bien rigoler avant les élections de 2012.

    1. Et ce n’est pas tout. Il y a, en gros, un seul acheteur des dettes étatiques européennes sur le marché… C’est la BCE.

    2. All-liber

      Oui, on va rigoler mais pas tous ! le taux d’interet moyen de la dette portugaise exigé par les investisseurs pour ces obligations à deux ans et demi (échéance septembre 2013) a atteint 5,993 %, nettement supérieur aux 4,086 % obtenus en septembre 2010 sur la même ligne d’obligations.
      Et malgré cela, le Portugal vient de lever 1 milliard et demi de dette à moyen terme.
      Les spéculateurs restent la plaie des nations et aucune politique de droite de gauche ou du centre ni même des extrême ne sera à la hauteur.
      La France et bientôt l’Europe toute entière est à la solde des lobbies et des spéculateurs.
      Dormez tranquilles braves gens, l’argent veille et mène le monde.

      1. « Les spéculateurs restent la plaie des nations »
        Jadis, les spéculateurs ont sorti l’humanité de la fange dans laquelle elle se roulait. Ce sont les mêmes qui ont fait bâtir des cathédrales sur des dizaines d’années. Ce sont les mêmes qui ont créé les banques, permettant l’essor d’un capitalisme qui a sorti de la misère toujours plus d’humains. Ce sont ces spéculateurs qui ont permis, régulièrement, la mise à bas de régimes dictatoriaux bien plus efficacement que les armes. Et enfin, ce sont ces spéculateurs qui indiquent, précisément à trois chiffres après la virgule à quoi on peut s’attendre pour le futur des dettes étatiques. Ils nous disent : « les enfants, ça va être la cata : stockez de l’or, stockez de l’argent, stockez du plomb » et vous leur dites « oh, vilains vilains, vous êtes méchants de ne pas voir l’avenir en rose ».

        1. Flak

          mais non, c’est juste que quand tu pretes ton argent tu es un gentil investisseur, et puis quand tu voudrais qu’on te le rendre, tu deviens un mechant speculateur.

          entre les deux, ce sont les politiques qui ont gaspille l’argent de All-liber et qui maintenant montrent les investisseurs du doigt en disant ‘mechants catipalistes! » et All-liber, dans un seul elan, gobe.

        2. All-liber

          Quand je dis spéculateurs, ce ne sont pas les investisseurs. Ce sont ceux qui s’enrichissent sur le dos des peuples des pays endettés comme la Grèce ou le Portugal. Pays qui ne sont même pas récompensés des efforts qu’ils font pour réduire cette dette par les mesures de restriction de salaires, de hausse des taxes et des impôts, etc. Lorsque la France en sera là (et on y va gaiement) personne en Europe ni ailleurs ne fera de sentiment : il faudra bien payer sa dette, le plus tard est le mieux n’est-ce pas? Belle perspective pour la génération de nos enfants.

          1. « Quand je dis spéculateurs, ce ne sont pas les investisseurs. »
            C’est bien ça. Vous n’avez rien compris.

        3. Flak

          ah d’accord, les speculateurs se sont les mechants investisseurs qui s’enrichissent sur le fait que les gouvernements gachent leur argent gratuit.
          Et euh, les efforts qu’ils font pour reduire leur dette, dont ils ne vont pas etre recompenses, peut-etre qu’ils auraient pas eu a les faire s’ils avaient pas compte sur leur ponzi geant en mettant le cout de leurs excellllents services sociaux que le monde leur envie sur les epaules de la generation de leurs enfants, qu’est-ce que tu disais deja? ah oui persective en effet, vous reprendrez bien une louche de socialisme?

          mechants speculateurs ! Speculer sur le dos des gogos qui en redemandent! ca c’est pas bien!

  6. Obsédé Textuel

    Marine Le Pen voudrait faire évoluer son parti vers l’UDC suisse plus libérale. En attendant si elle veut faire le plein des voix elle se doit d’aller chercher les Français là où ils sont: en train de patauger en plein socialo-communisme.
    Rien d’étonnant celà fait des années qu’on a lavé le cerveau des gens en leur présentant le libéralisme comme un épouvantail. Rien ne sert de caqueter libéral si c’est pour faire 3% des voix. C’est qui est arrivé à Madelin.
    La gloriole du savant incompris est inefficace.

    Pour agir sur les choses il faut d’abord ETRE ELU !

    En attendant elle ne peut pas tout dire, c’est çà aussi le réalisme politique.

    De toute façon chacun sait que la seule voie pour redresser le pays, restaurer la prospérité, passe par des projets libéraux.
    Mais il ne faut pas le dire…..
    Eh oui, on en est là !

    1. Mateo

      C’est du second degré? Car quand je vois la violence verbale dont elle use et abuse lorsqu’elle évoque « l’ultra-libéralisme » ou la mondialisation, j’ai un « léger » doute…

    2. flak

      « Pour agir sur les choses il faut d’abord ETRE ELU ! »

      oui d’accord mais encore faudrait-il qu’elle agisse, et la, a part foutre la panique dans les rangs des autres socialistes, ca m’etonnerait qu’elle arrive a quoi que ce soit si elle parvient au pouvoir.
      Seulement elle n’y parviendra pas: elle va juste assurer un petit 80% au candidat d’en face quel qu’il soit, personnellement ca me plairait que ce soit le chien de Stephane.

      1. Théo31

        Même si MLP était élue, elle se retrouverait avec une cohabitation aux législatives. On aurait donc un pays ingouvernable et, le mur de la dette arrivant, la garantie d’un méga bordel. Solution : acheter de l’or, du plomb et des valises.

      2. YP

        Flak > Oh oui ! Laïka for présidente (parité male/femelle power !)

        Theo31 > Règle empirique à garder en tête : Bordel_index = 1 / Lead_stock;

      3. Alex6

        Pas certain. La mascarade de 2002 n’a pas ete completement oubliee et beaucoup de verites sont sorties depuis. Ne pas oublier que Sarkozy a ete elu sur la base d’idees tres nationalistes (mais non appliquees bien sur), je doute que personne ne puisse encore y croire si lui ou un gauchiste devait remettre ca en 2012.
        Le principal probleme de Marine c’est le protectionisme mais de toute maniere, ca ne changera pas grand chose par rapport aux socialistes en tout genre. Pour ce qui est de l’immigration, il est plus que temps de faire quelque chose, autant que ca se fasse maintenant plutot que via une guerre civile dans quelques annees.

        1. Flak

          « Ne pas oublier que Sarkozy a ete elu sur la base d’idees tres nationalistes »

          as tu des exemples? j’ai oublie, je me rappelle juste de ‘travailler plus pour gagner plus’

        2. scaletrans

          Pour ce qui est de l’immigration, c’est trente ans trop tard: nous étions 52 millions en 70 et « nous » sommes 65 maintenant, et ce n’est pas la fécondité des « souchiens » qui y est pour quelque chose, tout juste un peu d’augmentation du troisième et quatrième âge. Donc le problème il est chez nous et le dire est passible de la Halde et autres joyeusetés.

    3. Epicier vénéneux

      On s’en fout un peu des présidentielles. Ce qui est en revanche capital, c’est que le FN au second tour pour la deuxième fois en dix ans torde le bras de la loi électorale jusqu’à obtenir une bonne grosse dose de proportionnelle à l’Assemblée nationale. Qu’il y ait cinquante députés FN et trois communistes.

      Une fois ceci effectué, we play the waiting game: le glissement devrait se faire tout seul et en quelques années vers une gauche social-démocrate à la sauce DSK, une droite libérale et républicaine (au sens éléphantesque) et une extrême-droite servant de ciment pour le tout.

      Enfin… on peut rêver.

      1. Winston (l’autre)

        @ Flak : je me souviens que Sarkozy avait parlé d’en « finir avec l’héritage de mai 68 » et avec la « repentance » (post-coloniale) et quelques autres trucs du même genre qu’il s’est empressé d’oublier une fois élu. Natio, peut-être pas, mais un peu à droite de la gauche quand même.

    4. Stéphane

      « Marine Le Pen voudrait faire évoluer son parti vers l’UDC suisse plus libérale. » en guachisant sans cesse son discours? La stratégie m’échappe un peu. Et si c’était vrai alors:

      1. Ca veut dire que Marine ment, et convaincre sur la base de mensonges, c’est pas cool (même si c’est courant en politique.)

      2. Vous êtes décidément très bien informé, vous savez les secrets les mieux cachés de Marine Le Pen… Et vous venez nous les débiter en public chez H16? C’est pas super cool pour le complot de Marine, tout ça. Vous seriez alors un gros traître, ce qui cadre mal avec votre fine connaissance des arcanes de ses pensées.

      Résumé: le FN qui devient libéral mais en douce, crébilité zéro.

  7. kwak chung seok

    Voilà où en est ce pays : Le Pen, Sarkozy, Socialo ridicule version 1, 2, 3, choisissez entre ça, c’est la démocratie, hurrah;

    Oui mais non.

    J’ai commencé à pouvoir voter en 2002 et à chaque élection, absolument chaque, présidentielle, législative, cantonale, régionale, européenne, ce fut toujours un non choix, ou le choix entre purin, dégueuli ou diarrhée, le tout sans programme naturellement(enveloppe publicitaire vague de liste de vœux de noel n’engageant parait il que moi). Un soir j’ai même gugusso-compté les votes de mon quartier pour voir comment se déroulait un dépouillement et s’il y avait ou non du bourrage d’urnes; même pas. Le meilleur bulletin que j’ai dépouillé était le suivant : sur un papier blanc, cette phrase : « quitte à voter pour un trou du cul, autant voter pour le mien » et de trouver une photo dudit trou du cul dans l’enveloppe.

    Je pense qu’il est plus intéressant de rester chez soi un jour d’élection. Et ça beaucoup de mes concitoyens sont d’accord là dessus.

    Les français veulent à présent qu’on ferme le pays tout en l’ouvrant, avoir une tonne de services publics de proximité tout en payant moins d’impôts, payer des trucs chinois le moins cher possible tout en conservant les industries ici, de l’emploi à foison et des salaires hauts, de la flexibilité pour les autres et du CDI en béton armé pour eux, sont nationalistes tout en ne voulant pas de conflits internationaux, ils sont contradictoires jusqu’à la moelle, humains, trop humains.

    je pense qu’un mot résume bien nos deux dernières décennies : la confusion. La confusion totale. On ne sait plus, on ne sait pas, tout est devenu trop complexe, brumeux, insondable, on navigue à vue et à Dieu vat.

    Mais bon la Marine Le Pen, vous savez c’est pas parce qu’elle dit que les autres sont pourris qu’elle même ne l’est pas, elle et tout son appareil. La poire blette hurle que les dominantes pommes véreuses sont véreuses, et voilà qu’on voudrait presque se convaincre que de la poire blette FINALEMENT c’est bon. Non.

    Âmes sensées, s’abstenir.

    1. YP

      Le fraônssais est un coco de base : Il jalouse les gens qui réussissent, il vit au dépends des autres et il ne veut pas travailler.

      Ce qui me fait quand même doucement rigoler, c’est qu’il s’imagine que ça va durer !

  8. The-Black-Doll

    Les remous provoqués par Marine ne feront pas bien avancer grand chose, ce n’est qu’une histoire de caca culotte chez les gentils médias et les encore plus gentils bisounours de l’UMP.
    Encore une fois je ressort l’expression « pétard mouillé », quelque chose qui aura autant d’effet que la plaisanterie… Pardon, l’appel de Cantona il y a quelques temps.

    Cette agitation est particulièrement comique, d’un côté on a un caniche pas content dont le programme va mener droit à la tombe, et de l’autre les incontinents de l’UMP, du PS et des médias dont les idées mènent à la tombe.

    1. Winston (l’autre)

      C’est quand même assez kiffant de les voir tous vexés comme des poux, d’autant qu’ils ne peuvent pas ignorer qu’ils sont pris à leur propre piège : le premier qui prononcera le mot « mosquée » ou « vivrensemble » donnera 30 voix supplémentaires à Marine. Ils ont verrouillé la porte et jeté la clef. C’est bien fait pour eux. Qu’ils crèvent !

      1. scaletrans

        Une des constantes des socialos, surtout de gauche, mais pas seulement, c’est la volonté de casser tout thermomètre qui donnerait la vraie température; et ce n’est pas seulement en climatologie.

        1. The-Black-Doll

          Et casser un thermomètre alors qu’il est encore dans un petit derrière n’est pas la meilleure chose à faire.

  9. fifou

    Une nouvelle definition: La Sarkozytion – operation sur la bistouquette Presidentielle et ses velleites diplomatiques en Lybie par une menace de livrer des secrets sur le financement de sa campagne…

Les commentaires sont fermés.