Ecology Trek : Scotty NKM contre les PM10

Pendant que le PS est à fond sur son petit programme, et que l’UMP est à fond sur son petit débat, le gouvernement s’occupe à fond de sa petite écologie. Au moins, ça distrait la presse et occupe le personnel. Et puis, avec le printemps et le joli soleil, ce serait dommage de se miner la vie avec la criiiise, le chômage ou la dette de l’état, hein.

Et voilà donc notre sémillante Agnès Jaoui NKM qui nous propose, un petit sourire en coin, de nous farcir la tête avec une vraie question existentielle qui nous taraude tous, chaque jour qui passe : comment faire pour que l’air que nous respirons soit plus pur ?

Jaoui NKM

Constatant avec un peu d’agacement que l’air ne devenait pas assez pur assez vite, la ministre de l’Ecologie, des Petits Oiseaux Qui Font Cui-Cui, des Arbres Verts et de l’Electricité Gratuite Qu’On Fait Sans Nucléaire, Sans Pétrole et Sans Polluer a tout de même admis « une tendance à la baisse des niveaux enregistrés pour plusieurs polluants« , ce qui ne l’empêche pas d’être très très inquiète pour, je cite, « les particules PM10 (inférieures à 10 micromètres), sur lesquelles on a du mal à agir« .

L’image qui vient immédiatement à l’esprit est celle des fiers ingénieurs de l’état qui bricolent un peu partout, sous les voitures, sous les gros bidules qui font tchouf tchouf et les petits qui font trilili trilili, et qui tentent, vaille que vaille, de réduire ces nom d’une pipe de particules PM10. Mais ils ont du mal à agir dessus. C’est que c’est petit, ces machins là. Et on ne peut pas renoncer, parce que, comprenez-vous, il en va de la santé de tous et de chacun, et que ces PM10 qu’on respire par grosses volutes sont dangereuses pour les poumons, et coûtent un pont à notre Sécurité Sociale.

Scotty NKM à la recherche des PM10

Comme les PM10 diminuent, mais ne diminuent pas assez vite, on a trouvé à la fois le coupable et la solution : ce sont les voitures, celles des particuliers notamment, qui, outre bourgeois donc décadents, polluent sans vergogne. On va donc interdire les voitures, purement et simplement, une bonne fois pour toute.

Là. C’est dit.

C’est un peu comme un sparadrap collé sur une petite plaie pas trop loin d’une barbe naissante. Pour l’enlever, il faut tirer d’un coup sec. Sinon, chaque poil relâché délicatement devient une torture. Au moins, avec Scotty NKM, on ne fait pas dans l’à-peu-près : puisque les voitures polluent, interdisons-les. Scratch, d’un coup sec, voilà, c’est parti.

Incroyablement, NKM propose simplement de prendre un peu d’avance sur le calendrier d’une directive européenne que nos amis écolos ont réussi à pousser dans les tuyaux et les nombreuses tubulures chromées de la Commission ; lundi dernier en effet, cette dernière a proposé de désincarcérer les citoyens de leur voiture en utilisant un prévisible décapsuleur taxatoire. Le but est simple : diminuer de moitié l’utilisation de la voiture d’ici 20 ans et en éliminer complètement l’usage d’ici 2050.

Dans ce mouvement général qui vise, finalement, à ne plus avoir de mouvement du tout, NKM a donc pris un peu d’avance. Prendre de l’avance sur un ralentissement puis un arrêt total, cela pourrait sembler paradoxal mais le politicien relève tous les défis, même les plus idiots, surtout les plus idiots, et d’abord les plus idiots.

Car en effet, ce ne sont pas les agitations aussi sottes que grenues de ces mêmes polichinelles colorés qui ont permis aux voitures d’afficher des consommations toujours plus basses et des indices de pollution toujours meilleurs : le consommateur, agent efficace, est en effet soucieux de sa santé et de son portefeuille bien avant les élus dont le retard à l’allumage et les capacités alternatives de gestion sont maintenant légendaires.

Mieux : on peut affirmer, sans rire parce que ce n’est finalement pas drôle du tout, que le scandale qui arrive doucement, lié, justement, à ces particules fines, aura été précisément la résultante des exactions lamentables de ces interventionnistes de l’écologie de bazar. En effet, à mesure qu’ils agonissaient l’essence de taxes, ils rendaient le diesel d’autant plus attractif, diesel qui est, en réalité, le principal responsable de ces pollutions.

On admirera au passage la précision démoniaque de l'OMS concernant le nombre de morts liés à ces pollutions : ce serait, dit-on, 42.000 par an en France. Enfin bon, en gros. On n'est pas sûr sûr. Plus ou moins quelques pourcents. Ou disons qu'il doit y avoir aussi des malades chroniques qui sont en rase campagne et qui n'ont rien à voir avec la pollution liée aux transports, mais comptons-les quand même à tout hasard. Etc...

Bilan : on va consciencieusement pourrir la vie de millions de personnes pour éviter d’en enfumer quelques milliers. Ensuite, l’activité va progressivement s’effondrer, de même que le pouvoir d’achat. Ce qui est excellent pour la santé, comme chacun le sait : les pauvres qui ne travaillent pas vivent toujours mieux et plus vieux que ceux qui ont un travail et de l’argent.

En plus, imaginer qu’en 20 ans, les producteurs automobiles seront infoutus de réduire encore les consommations et les pollutions est un raisonnement logique pour nos thuriféraires de l’action étatique : naturellement pessimistes, ils ne peuvent imaginer un progrès quelconque sans leur intervention. Parfaites mouches du coche, ils s’agitent en croyant imprimer un déplacement alors que tout montre qu’ils ralentissent manifestement la marche.

Dans l’immédiat, en tout cas, NKM nous assure un avenir radieux : huit villes vont tester l’année prochaine l’idée fulgurante grandeur nature. Joie, bonheur des transports en commun pour des millions de personne. Pertinence d’une multitude de bus qui crament 40L au cent pour trimbaler l’afflux des naufragés écologiques. Opportunité rêvée d’une organisation millimétrée des RER et des métros ! Bonheur sucré d’une ville où tout se passe bien ! Scotty NKM, beam me down !

Rien qu’y penser, j’en salive.

J'accepte les Bitcoins !

18KyhHgUq7Cc2NaqKi5BM4TDCHLk9o4hdp

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires57

  1. Raoul

    Je dois dire que quand j’ai lu les déclarations de NKM hier dans la presse, je me suis dit avec gourmandise: « Oups, en voilà une qui va se faire mouliner par H16″

    « Prendre de l’avance sur un ralentissement puis un arrêt total, cela pourrait sembler paradoxal »

    Tout l’article est à mourir de rire, mais ça, c’est un pur joyau!

  2. kelevra

    dans le genre n importe quoi aussi, mais qui n a pas du vous echapper, vous avez le panier de la menagere selectionne par lefevre, sous secretaire d etat au pipeau.
    plutot que de faire de la retape pour les supermarches, ce gouvernement ferait mieux de chercher a faire des economies dans le budget de l etat et baisser les impots, ca donnerait du pouvoir d achat, du vrai.

    1. Flo

      Cette histoire de panier me rapelle Coluche :
      « Mon père il a écrit à l’administarion qui a répondu « écrivez nous de quoi vous avez besoin, on vous expliquera comment vou en passer » »

  3. Dages

    Pas mal, pas mal… tu aurais du préciser dés le début que cela ne concerne que les grandes villes.

    Ce qui n’est donc pas si gênant que ça.

    1. Before

      C’est peut-être un peu excessif, au vu du sujet, mais votre remarque m’a tout de suite fait penser à ce texte (encore une fois, toutes proportions gardées) :
      Quand ils sont venus chercher les communistes,
      je n’ai rien dit.
      je n’étais pas communiste
      Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
      je n’ai rien dit.
      je n’étais pas syndicaliste
      Quand ils sont venus chercher les juifs,
      je n’ai rien dit.
      je n’étais pas juif
      Quand ils sont venus chercher les catholiques,
      je n’ai rien dit.
      je n’étais pas catholique
      Et, puis ils sont venus me chercher.
      Et il ne restait plus personne pour protester

      Dachau – Pasteur Martin Niemöller

      http://www.encyclopedie.bseditions.fr/article.php?pArticleId=14&pChapitreId=34548&pSousChapitreId=34556&pArticleLib=%AB%A0Je+n%92ai+rien+dit%A0%BB%85+par+Martin+Niem%F6ller+%5BDachau%2C+camp+de+concentration+nazi-%3ET%E9moignages%5D

    2. Flak

      l’activite automobile est comme chacun sait reduite dans les grandes villes, ou peu de gens ont besoin de se deplacer ou de livrer des trucs.Donc des grandes villes avec un centre desert, ce n’est pas un probleme puisque facepalm.

    1. Before

      En 2007, il me semble qu’Alternative Libérale avait appelé à voter pour Bayrou, n’ayant pas pu avoir de candidat (il est plus facile en France pour un candidat extrémiste de droite ou de gauche d’avoir 500 signatures que pour un candidat libéral).
      Le programme de Bayrou était d’ailleurs le plus « libéral » de tous, notamment par sa volonté de réduire la dette de l’Etat. Ensuite, son attitude a été un peu n’importe quoi…

      1. Ieremenko

        Gouverner, peu importe avec qui mais gouverner. Son ambition personnelle est peu compatible avec le libéralisme, pour lui c’est juste un hochet pour fixer l’attention de quelques électeurs.

        Mais bon, trouver un homme politique qui n’est pas avide de pouvoir, je préfère encore chercher bonhomme de neige dans la Vallée de la mort.

  4. ANT1

    Comment être à ce point déconnecté de la réalité…
    J’espere que ça fera plouf, comme la pastille verte en son temps…

    Et si il y’a bien une low emission zone à Londres, elle ne concerne que les camions, bus et utilitaires (donc diesels)

    1. Nord

      Pratique similaire en Allemagne, où pour rouler dans le centre de certaines villes, il faut apposer une vignette rouge, orange ou verte selon ce que la voiture émet comme particules … à mon infini plaisir, l’infâme diesel est le premier visé!

  5. vincent

    42 000 morts à cause des microparticules ? Mon dieu. Voilà sans doute pourquoi l’espérance de vie chute de trois mois par an.

    Ah non, c’est le contraire. Zut, flute.

    Combien ces conneries vont elles tuer de gens clochardisés par des politiques stupides ? Quelle est la réduction d’espérance de vie qui affecte un SDF ?

    Ras le bol de ces connards. Les blogs, c’est bien, mais il va sérieusement falloir penser à d’autres formes de résistance.

  6. LMAE

    42000 morts pour les PM 10
    60000 pour le tabac
    6000 pour la « vitesse sur la route » (problème qui trouvera sa solution en même temps que celui des « PM10″)
    et on pourrait continuer comme ça la liste.
    D’ailleurs il faudrait la faire dans son intégralité, à un moment je pense qu’on va trouver des gens qui meurent de pollution aux nitrates au volant de leur voiture une cigarette à la bouche et un téléphone mobile à l’oreille, d’un cancer du sida foudroyant alors qu’ils pratiquaient le bouche à bouche sur leur passager lui-même en accident cardio vasculaire suite à un excès de bouger-manger, ayant avalé de travers du soja nature, souffrant de diabète et d’alzheimer à cause de l’aluminium et ne pouvant fermer sa ceinture de sécurité du fait de la rétention d’eau liée à une surconsommation de sel.

    Bref.

    On arrête pas la connerie, mais heureusement je quitte ce pays dans 3 mois.

    Ouf.

    Ce pays est foutu ((c) H16.)

    1. Flak

      tu ne crois pas si bien dire:
      http://www.liberation.fr/economie/01012330290-mondialisation-le-nouveau-clivage
      «Les électeurs ont compris que la fracture droite-gauche n’existe pas, c’est une construction totalement artificielle. Nous révélons les fractures idéologiques qui traversent l’UMP et le Parti socialiste […] à savoir qu’il y a dans ces deux camps des gens qui rejettent la mondialisation, qui rejettent le libre-échange, qui pensent que l’abandon des structures nationales a participé à l’affaiblissement de la France.»

      entre communisme et communisme, je crois que je vais choisir le communisme.Ou peut etre le communisme.

      1. Théo31

        La France, c’est mieux que Cuba tout de même : t’as le choix entre le communisme tout pourri de GrandMéchancon et du PCF, et celui du parti communiste chinois représenté depuis peu par sa filiale française peuplée de crétins et d’abrutis.

    2. Théo31

      La mort tue plus d’un demi-million de Français chaque année et que fait NKM pour ça ? RIEN.

      Faut organiser un Grenelle du maintien en vie des contribuables : faut pouvoir les faire raquer un max pendant le plus longtemps possible.

      1. Epicier vénéneux

        Je propose une quatrième branche de la Sécurité sociale! on l’appellerait « Dépendance » et elle servirait à détrousser les jeunes dont les parents sont décédés pour maintenir en vie les parents des enfants qui ne s’occupent pas d’eux, tout en mettant en place un maximum de fonctionnaires et un minimum d’ordinateurs pour gérer le bousin.

    1. deres

      C’est évident ! Il faut introduire des autorisations administratives de circulation.Et dans un souci d’égalité républicaine, on pourrait ajouter plein de petits décrets de lois amusants donnant des petits avantages à certains afin de ré-introduire la souplesse perdue.

      Les administrations auront bien entendu rapidement des autorisations permanentes étendues aux fonctionnaires pour raisons de service impérieux. Les élus seraient exemptés à vie bien évidemment. Chaque mairie aurait un quota d’exemption exceptionnelle à distribuer aux gens méritants. Les ministères aussi. La détention d’une carte de presse donnera droit à deux autorisations exceptionnelles aux personnes de son choix (pour le photographe accompagnant qui pourra être sa femme ou un généreux donateur). Les autorisations pour les entreprises et les particuliers feraient bien entendus l’objet d’une surveillance rapprochée suite aux fraudes constatés. Il faudrait donc créer un nouveau corps de contrôleurs spécifiques. Comme ils seront toujours en déplacement, ils auront droit à la retraite à 50 ans suite à leurs problèmes de dos.

      Ce pays est loin d’être foutu. Il reste encore d’infinis possibilités de délires festifs et rigolos avant la chute.

  7. Galuel

    « Bilan : on va consciencieusement pourrir la vie de millions de personnes pour éviter d’en enfumer quelques milliers »

    Bon et de l’autre côté les mêmes disent que la démocratie c’est mal parce que c’est une majorité qui impose ses choix à une minorité.

    Faudrait voir à être cohérent. C’est la non-nuisance à la carte ? C’est la majorité qui ne doit pas nuire à la minorité (démocratie) ou bien la minorité qui ne doit pas nuire à la majorité (laissons la majorité polluer) ?

    C’est quoi alors la non-nuisance exactement ?

    J’aimerais une définition cohérente, qui ne permette pas d’affirmer « A » et « non-A » indifféremment.

    1. gem

      La non-nuisance n’a rien d’absolu, elle est définie par l’égalité des droits, la réciprocité. On est pas dans un domaine majorité Vs minorité, on est dans un domaine « quel est le niveau tolérable de décibel en deçà duquel c’est à l’écoutant de s’isoler si il trouve que c’est encore trop, et au-delà duquel c’est le bruyant qui exagère ? ».

    2. Tiens, je note que tu procèdes ici comme pour tes interrogations sur la monnaie. Tu tournes autour du pot et oublies tout le reste de la pépinière.
      La question n’est absolument pas de savoir s’il faut (dé)favoriser les uns ou les autres, mais savoir si la solution proposée résout un problème ou pas, ou si, pire encore, elle n’en engendre pas encore plus qu’elle n’en résout.

      1. Galuel

        D’accord avec ça (les deux commentaires). Mais donc on ne peut pas affirmer de façon péremptoire « on va consciencieusement pourrir la vie de millions de personnes pour éviter d’en enfumer quelques milliers », comme affirmation que la mesure proposée est bonne ou pas relativement à la non-nuisance.

        Il convient de définir un processus de décision qui permet de décider : cette mesure est globalement nuisible (relativement à la « pépinière » = globalement) ou cette mesure réduit globalement la nuisance donc est correcte.

        On ne peut pas s’abstenir de définir ce processus et de ne pas en accepter les conséquences (les décisions) car ne rien faire quand visiblement la nuisance est à l’oeuvre, est aussi une nuisance (non-assistance).

        Alors quid ?

        1. Juste une question : tu te pourris la vie systématiquement comme ci-dessus pour chaque petite phrase, chaque assertion, et de façon aussi tortueuse ou c’est un tic dès que tu prends ton clavier ?

  8. jeff hersson

    Deux choses à dire :
    – Le billet de h16 est un chef-d’oeuvre, comme d’hab’.
    – Je m’interroge sur la constitutionnalité de la chose. L’égalité du citoyen face à la possibilité de se déplacer librement ne me parait plus très bien garantie par Nathalie Kaka-machinchose et sa bande d’escrologistes. Maintenant que le citoyen lambda peut saisir le Conseil Constitutionnel, ce sera très amusant de voir ce projet faire « PLOUF » !

    1. gem

      Je crois que c’est toi qui va être très déçu… Interdire un type de véhicule dans certaines zones, c’est banal… il n’y a guère que l’assimilation « age du véhicule = niveau de pollution » qui ne tient pas la route et qui saute au premier recours, mais pas besoin du CC pour ça.

      1. jeff hersson

        Je me suis mal exprimé. C’est effectivement l’assimilation « âge du véhicule=niveau de pollution » que je sous-entendais précédemment.

      2. Epicier vénéneux

        Je m’étais fait la même remarque à l’époque de la pastille verte… qui n’a été acceptée par la population que parce que son principe était basé sur la consommation en carburant des moteurs et non leur âge ni leur technologie.
        Ainsi, une bonne vieille 309 diesel déréglée ne consommant que très peu de carburant mais un maximum d’huile pouvait fièrement violer l’environnement avec une pioche, pendant que les beaux moteurs allemands et italiens étaient stigmatisés (sic).

  9. bidochon

    « les agitations aussi sottes que grenues » hi, hi…

    Le « développement durable » n’est hélas pas qu’une simple agitation: Détournement légal de subventions, lois parallèles interdisant le citoyen de défendre ses droits les plus fondamentaux, etc.. Mais tout en bon pour plumer des millions de personnes au profit de quelques milliers.

  10. Nord

    Arrêtez-moi si je délire, hein! mais si on bannit la voiture (et les motos – là NKM sombre dans les abysses de la connerie) j’envisage qu’on augmentera l’offre de transports en commun, hmmm? Bien, bien, bien … alors comme il faudra les financer, faudra trouver des sousous il me semble! Et comment c’est-y qu’on va les trouver, les sousous puisque les caisses sont vides? Impôts? Taxes?

    Ah mais non – suis-je crétin!

    L’infâme comportement individualiste du méchant conducteur-vilain-pas-beau ayant été modifié par la force (mais c’est pour notre bien) il pourra sans le sentir passer reverser à l’état tout son budget-voiture.

    Suis-je bête …

    Petite digression nécessaire: ne sont-ce point les mêmes minustres qui ont tant vanté le diesel? Qui l’ont rendu omniprésent et mécaniquement augmenté le taux de PM10? Et on ne parle pas des PM2.5? Ces dernières étant les plus nocives, celles contre lesquelles on ne peut rien (enfin rien qui soit économiquement viable à l’échelle de la voiture individuelle) …

    Mais suis-je re-bête!!!! (décidément …) – le diesel est VERT, puisqu’il émet moins de CO² que l’essence …

    Vraiment cons ces libéraux …

  11. kwak chung seok

    Encore une fois : tout cela est mérité, c’est la faute des français, qui ne bougent pas et restent passifs, ils préfèrent subir parce qu’ils pensent qu’agir coûterait beaucoup plus (le calcul coût avantage, chez les libéraux on connaît !); les français sont responsables de ce qui leur arrive, de même que les tunisiens étaient responsables du régime Ben Ali, jusqu’à ce que la moutarde ne finisse par trop piquer le nez.

    . Imaginez vous : promenade dans la rue. Tout d’un coup au détour d’une rue, vous voyez un type à croupetons, soumis, et un autre, cigare en bec, rollex au poignet qui s’amuse à lui extorquer ses biens, lui chier dessus et lui imposer mille vexations d’une absurdité délirante. L’accroupi ne réagit pas, ne pipe mot ni ne regimbe, il opine. Vous vous enquérez de la situation, soulignez que ce spectacle vous révolte, voulez intervenir. Puis, vous interrompez ce cirque, donnez peut être une claque ou deux, et vous repartez en croyant avoir accompli quelque chose. Une heure plus tard, repassant au même endroit, vous retrouvez nos deux comparses affairés exactement aux même singeries. Avez vous encore envie d’intervenir ?

    J’ai envie de citer Baudelaire : « Celui-là seul est l’égal d’un autre, qui le prouve, et celui-là seul est digne de la liberté, qui sait la conquérir. » (Assommons les pauvres)

    Et, teaser d’un texte sur min blogue :

    « Pas déjà la vie ! »
    s’écrie le nouveau né
    dont les poumons sont violés par l’air
    et qui s’accroche à la mamelle
    comme l’escaladeur à une corniche
    « je m’étais à peine habitué d’être fœtus ! »

    continuez messire H16, c’est salutaire de ne pas être toujours d’accord avec vous et de s’agiter les méninges au quotidien !

    1. Epicier vénéneux

      « vous voyez un type à croupetons, soumis, et un autre, cigare en bec, rollex au poignet qui s’amuse à lui extorquer ses biens, lui chier dessus et lui imposer mille vexations d’une absurdité délirante. L’accroupi ne réagit pas, ne pipe mot ni ne regimbe, il opine. »

      On dirait une balade d’Ultimex au quartier pauvre.

    2. deres

      Certes, mais le contrôle des médias et de l’éducation nationale dans ce pays fait que progressivement les gens ne se rendent même plus compte qu’on les volent et les exploitent en permanence. Ils croient donner spontanément le résultat de leur travail par solidarité ou pour d’autres « grandes causes ». Voir même, ils pensent que la sueur de leur front ne leur appartient pas. Et finalement, beaucoup adhèrent au système car ils croient sans preuve en être les bénéficiaires du système alors qu’en réalité ils n’en reçoivent que les miettes.

  12. nordyck

    Excellent article,comme d’habitude. Merci,H16!

    Et comme les guignols qui nous escroquent à longueur d’année n’en sont pas à une contradiction près,ce sont les mêmes qui obligent à « couper » l’essence avec de l’Hétanol-qualifié de Bio dans ce cas,substance que l’on sait être cancérigène,cela nous promet un bel avenir .En plus de l’hérésie économique que cela représente …

    Mais peut-être est-ce pour mettre à égalité l’infâme diesel avec l’essence?

    H.S: le livre est un vrai régal! Merci à vous .

  13. zed

    Heureusement qu’elle a pas pondu un gniard avec Attalibaba! C’est pas facile d’ avancer dans la vie, avec un lourd héritage génétique… Pauv’ gosse quand même.

    Tordant ton billet, une fois de plus, H16 ! Tordant et TELLEMENT juste. Merci !

  14. raphael

    Voilà, ça y est… j’ai ma dose.
    Même avec tout votre talent (qui est grand, rien à redire) vous ne parvenez plus à me rendre intéressants les pseudo-agissements minables de notre classe politique (au regard de l’histoire de ce pays, une des plus nulle qui se soit jamais vu).

    Je serais tenté de vous suggérer de changer de sujet. Personnellement, même raconté par Hashtable, les atterrantes « aventures » de ces gens ont achevé de m’ennuyer.

    Pour moi ce pays n’est pas foutu… il a déjà disparu.

  15. miniTAX

    « Pratique similaire en Allemagne, où pour rouler dans le centre de certaines villes, il faut apposer une vignette rouge, orange ou verte selon ce que la voiture émet comme particules  »
    ———————
    Apposer des étoiles de couleurs, les Allemands savent y faire.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)