De redoutables ballons gonflables

Des fois, on tombe sur des trucs de folie. Pour cette fois, là, je dois dire, j’ai été vérifier à plusieurs endroits tellement c’était gros. Cela m’a pris du temps, mais comme je n’y croyais pas, j’ai fouillé. Ce fut dur. Long. Pénible. Mais je confirme donc : les langues de belle-mère et les ballons seront bientôt régulés pour les moins de 14 ans.

Nous frôlâmes la catastrophe (avec deux accents circonflexes, c’est dire).

Quand on pense à tous les serpentins, tous les ballons, toutes les langues de belle-mère qui ont été utilisés, toutes ces années, et qui ont failli déclencher un drame dans les familles, quand on imagine le nombre de ballons qui furent gonflés par des bouches enfantines et innocentes de par le monde, et, conséquemment, le nombre d’enfants qui ont avalé une baudruche par mégarde et en sont mort, on frémit.

Langue de belle-mère, ou sans-gêne, ou sifflet rigolo. Hyper dangereux.

On frémit de se rendre compte qu’il aura fallu toutes ces longues années d’accidents domestiques abominables pour arriver à la nécessaire directive européenne qui fait actuellement débat et qui va, une bonne fois pour toutes, contrôler l’accès à ces dangereux joujoux des petits enfants de moins de 14 ans.

Oui. 14 ans, pas 14 mois.

Apparemment, c’est quelque part dans le fatras, ici. Et c’est discuté, sur un ton un tantinet surpris, dans ces quelques rares articles de presse, ici en anglais ou là en français.

… Certes, l’UE s’est fendu d’un communiqué pour expliquer que mais non mais non, il ne s’agit en fait pas d’interdire aux gamins de gonfler des ballons, mais simplement de rappeler aux parents leur responsabilité (mais oui) et d’encadrer un peu tout ces gonflements de ballons anarchiques.

Au passage, nous avons donc droit à un communiqué de presse officiel dont le titre est : "EU DOES NOT ban children from blowing up balloons". Oui. Officiellement, donc, l'UE s'occupe de petits ballons en latex. En pleine tempête financière.

Car, comprenez-vous bien, le torrent de régulations ultra-néo-libérales de l’Union Européenne ne doit pas se tarir ni même diminuer même lorsque le reste du monde traverse la pire crise financière et économique que l’humanité ait connue : la marche vers un progrès cadencé, proprement planifié et organisé de main de maître ne peut être interrompue pour de basses contingences. Et si cette marche inclut des règlements pointus sur les sifflets, les ballons et les cotillons, eh bien qu’il en soit ainsi !

Pas un instant il ne sera laissé la possibilité aux armées de bureaucrates et d’institutionnels polis de réfléchir deux ou trois minutes aux longues productions légales dont ils nous gratifient. Personne n’osera sans doute faire la remarque qu’avant ces nouvelles régulations, les enfants gonflaient des ballons, sifflaient dans des langues de belle-mère, et qu’objectivement, tout se passait bien dans une proportion probablement supérieure à 99.99% …

On pourrait croire que ce dérapage d’une technocratie complètement barrée est rarissime.

Il n’en est rien : l’agenda réel de tout état, de toute institution administrative étatique, est d’assurer son existence, son avenir et des rentes douillettes pour qui lui prête main forte. Dans cet agenda, manipuler, transformer et plier les esprits souples des enfants est placé haut tant il est vrai qu’une population de moutons un peu bêtes est bien plus facile à gérer qu’une foule d’individus autonomes.

À ce sujet, l’animal de ferme peut bien se réjouir de la gratuité de la nourriture qu’on lui donne à manger ; il n’en reste pas moins que lorsqu’on ne paye rien pour un service, c’est qu’on n’est pas le client, mais bien l’objet de convoitise, voire le produit qu’on va vendre plus tard. On ne s’étonnera donc pas de la gratuité de l’Education Nationale, par exemple.

Et dans cette optique, on comprend dès lors beaucoup mieux le soin apporté à conserver les enfants aussi loin que possible de toute évaluation personnelle du danger, évaluation et danger qui font naturellement prendre conscience de ses forces et de ses faiblesses, et aident à acquérir cette terrible autonomie turbo-libérale qui mènera ensuite la personne à se passer des services étatiques au moins ambigus si ce n’est carrément douteux. L’enfant, cocooné par l’état-maman jusqu’au point de non retour, évoluera gracieusement en mollasson chétif et manipulable, adulescent couinard infoutu de se sortir les pieds du sabot unique dans lequel on l’aura fourré pendant de nombreuses années, et qui votera bien proprement dans sa petite caisse quand on lui demandera de le faire.

En attendant, que ce soit l’Union Européenne ou chacun des états membres qui a compris où était son intérêt, l’enfant ressemble de plus en plus au petit bourgeon de citoyen choyé par le jardinier social-démocrate dans une grande serre hors-sol en environnement calibré et contrôlé.

Et comme toute plante de culture, il sera un jour étiqueté : pour le moment, on en parle doucement, mais soyez sûrs qu’une telle mesure verra le jour.

Décidément, tout cet ultra-néo-libéralisme, ça laisse pantois.

J'accepte les Bitcoins !

1NgbBen6pbe8ppmuxk4v8prDSspYGv4zWw

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires59

  1. infraniouzes

    Mais c’est une avancée sociale, cher H16. Imaginez le nombre d’éducateurs qu’il va falloir recruter dare-dare (après au moins 6 mois de formation) pour venir enseigner à nos cher bambins l’art du gonflage de ballons, en fin de journée, disons vendredi de 15H à 16H.
    Et nous aurons la joie de croiser ensuite de fiers jeunes gens, se ventant avec gravité d’être éducateurs spécialisés en gonflage de ballon.

    Le développement de la connerie a ceci de commun avec l’Univers: il est infini. . .

    1. Arkh

      Avec délivrance d’un permis à point pour gonfler.
      Les gens gonflant mal leur ballon risquant une perte de points et une amende de 90€.

    2. JG2433

      « Le développement de la connerie a ceci de commun avec l’Univers : il est infini… »

      Une simple et toute petite précision complémentaire.

      Albert Einstein nous avait dit :
      « Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais je ne suis pas sûr de ce que j’affirme en ce qui concerne l’Univers. »

  2. Tremendo

    La voilà l’Europe que tous nos politiciens veulent, celle qui viendra nous sauver de toutes les crises à venir parce que…ben parce que l’Europe nous sauvera pardi!

  3. hank rearden

    Quand un objet atteint une certaine masse sans force qui contrebalance ses effets, il s’écroule sous son propre poids.

    Wait and see

  4. Boutros

    Je suis d’une ignorance crasse.
    C’est quoi une « langue de belle-mère », à part l’appendice à paroles de la maman de mon épouse chérie ?

    1. hank rearden

      Un truc qui se déroule en faisant du bruit quand on souffle dedans; soit un sifflet accolé à un cylindre de papier fermé à son bout distal et enroulé sur lui-même. C’est ce que l’enfant de la photo au dessus tient dans sa bouche.

  5. Aurélien

    Heureusement que TOUT LE MONDE lit TOUJOURS les consignes de sécurité sur les emballages de produits de consommation.
    Sinon on pourrait bêtement croire que ces millions d’euros dépensés dans ce type de législations le sont pour la protection juridique des industries concernées et non pour la protection physique des consommateurs.

  6. FilipeUPR

    Haha, trop trop fort.
    Moi qui croyait avoir tout vu au niveau de U.E. lol
    J’en profite pour vous signaler l’existence du seul parti qui vous nous sortir de cette ignominie qu’est l’U.E. (et pas juste sortir de l’euro).
    l’ Union Populaire Républicaine (UPR)
    Cordialement
    Filipe

  7. Loïc

    Bon, dire que l’an dernier j’ai fait une rando en montagne de 13 km avec mes CP de 6 ans (pendant une classe transplantée), sur des sentiers qui n’avaient même pas l’homologation C.E, et qu’avant les vacances de Noël j’avais acheté un grand paquet de ballons pour eux, comportement irresponsable de ma part du à mon manque de formation juridique.
    J’ai même été témoin d’actes beaucoup plus graves : des enfants qui gonflaient plusieurs ballons d’affilée pour préparer des décorations de kermesse !
    Sans parler des distributions incontrôlées de sodas qui ont lieu à la kermesse et des vélos qu’ils utilisent en sport, dont certains ne sont visiblement plus aux normes C.E.

    Toutes ces dérives s’expliquent par notre éloignement géographique, mais là il nous faut en urgence quatre assistants juridiques européens dans chaque classe (un pour 6 enfants me semble être un nombre suffisant) pour accompagner l’enseignant dans la gestion des dangers rencontrés par les enfants.
    En émettant 3000 milliards d’eurobonds dans le cadre d’un grand emprunt pour l’avenir, on pourrait en embaucher pour toutes les écoles d’europe, et vaincre la crise en relançant massivement l’économie.

    1. GrosBen

      Bravo Loïc ! De quoi les aguerrir pour le bapteme de parapente en CE1 ;-)
      Tu es un véritable résistant. Certains de tes collègues n’osent même plus amener les gamins à la bibliothèque…

  8. kelevra

    il devrait peut etre faire aussi une loi concernant les cocktails molotov hardiment jettes par nos « jeunes » pre pubere sur les forces de police il n y a pas des annees dans nos riantes banlieux.

    vous semblez etonne que l europe produise de telle directive, mais ce fourmillement d intelligence debride a legifere sur des sujets tout aussi grave dans le passe tel le diametre de la mortadelle.

    a force d empiler les etages comme la tour de babel, il arrivera bien qu un jour tout l edifice s ecroule et vu la tete des architectes en charge on commence a sentir chez eux une certaine febrilite.

  9. Alx

    OMG!!! J’ai envie de me mettre a jurer tout seul devant mon ecran en lisant certains billets… C’est bizarre cette impression de se passer les extremites nerveuses a la lime a ongles en lisant, et pourtant je garde l’envie de lire ces billets le matin.

    Au dela de c.onn…ie incommensurable des ces decrets, reglements, lois, etc, ce que je trouve le plus frustrant, c’est notre impuissance face a cela, en tant qu’individus. Que faire? On va tous etre fiches en ecrivant cela, mais le « defense citoyenne » par des ligues, associations, courriers aux politiques, est sterile, parce que comme dit dans le billet, le but de ces organismes edt de pondre des lois : comme les poules, ils sont en batterie dans des bureaux ou hemicycles, et passent les journees a baver des papiers, ou surement a discuter entre eux pour avoir de nouvelles idees, en rigolant. Ou pas d’ailleurs, ya des chances que les plus naifs d’entre eux ne pensent pas a mal, et s’imaginent « aider le peuple ». Dommage que l’on ait pas un seul parti pronant un non interventionisme.

    Ds certains moments de decouragement, on en viendrait presque a esperer un personnage auquel j’ai pense en voyant la photo de l’article d’hier, V de V for vendetta (la BD, pas vu le film). Ms ca depasse le stade de la defense civile, on tombe dans la subversion… Sous d’autres cieux, rien que cette pensee est sanctionnable! L’emigration est une solution plus simple.

    Enfin, tt cela alimente le feu sous la cocotte minute…

  10. Naufrage

    « À ce sujet, l’animal de ferme peut bien se réjouir de la gratuité de la nourriture qu’on lui donne à manger ; il n’en reste pas moins que lorsqu’on ne paye rien pour un service, c’est qu’on n’est pas le client, mais bien l’objet de convoitise, voire le produit qu’on va vendre plus tard. On ne s’étonnera donc pas de la gratuité de l’Education Nationale, par exemple. »

    C’est excellent! très bon argument!

  11. Olaf’

    Vous n’avez rien compris, ils font bien évidemment allusion aux grosses baudruches en latex appelées plus communément poupées gonflables. Il est évidemment de la responsabilité de l’état d’assurer la bonne morale publique, ce rôle ne saurait être dévolu à des parents, comme vous le savez déjà.

  12. Florian

    Quand je pense au nombre incalculable de fois où j’ai frôlé la mort…
    Juste une question, ces gens se rendent-ils compte qu’à partir de 14 ans, rare sont les ados qui jouent encore à la pêche à la ligne? A cet âge et dans certains quartiers, ils jouent plutôt à siffler (peut-être avec des langues de belle-mère d’ailleurs!)pour prévenir de l’arrivée de la police^^

  13. Emmanuel M

    Excellent article.

    J’adore le lien entre la connerie ordinaire et sa particpation à un plan plus vaste de conditionnement de l’esprit.

  14. gem

    Ah l’image « ne tentez pas cette cascade chez vous » ! tordant.

    Tout le sel de cette histoire, c’est que quand on lit le communiqué de presse on s’aperçoit que, selon la (grosse) commission elle-même
    * l’UE a édicté une interdiction générale de vente des objets susceptibles de provoqué un étouffement, à moins qu’un dispositif technique permette d’empêcher l’étouffement
    * bien sûr les ballons font partie de ce genre d’objet (on a connu des cas, si, si, alors c’est sérieux, hein !)
    * évidemment le « lobby » des fabricants de ballons intervient, et obtient de haute lutte qu’un peu de bon sens prévale : on ne peut pas imaginer de dispositif technique de prévention qui permette à un ballon en latex de rester un ballon en latex, tout cela c’est quand même trop ridicule
    * et donc l’EU décide, finalement, que pour les ballons le fameux dispositif technique de protection consiste en … un message d’avertissement ! caramba, ça, ça valait le coup…

  15. Calvin

    Le billet d’aujourd’hui aurait pu être une nième illustration de la légiférite aigüe de l’Etat/l’Europe/La Gouvernitude Mondiale (rayez les mentions inutiles [*]).
    Mais, comme d’habitude, H16 nous donne à réfléchir.
    Exemple : « À ce sujet, l’animal de ferme peut bien se réjouir de la gratuité de la nourriture qu’on lui donne à manger ; il n’en reste pas moins que lorsqu’on ne paye rien pour un service, c’est qu’on n’est pas le client, mais bien l’objet de convoitise, voire le produit qu’on va vendre plus tard. On ne s’étonnera donc pas de la gratuité de l’Education Nationale, par exemple. »

    A ceux qui pensaient que la haine du consumérisme et de l’économie de marché cachait une naïve conception des relations humaines, voilà la réalité : c’est l’expression de la haine de l’individu libre de faire ses choix en fonction de ses moyens et de ses besoins et désirs.
    Il faut donc le rééduquer.

    [*] : en fait, ces options sont toutes inutiles…

  16. Pascale

    Ce qui me navre le plus ce sont les honoraires mirobolants que les « experts » en gonflage de ballon ont du se prendre sur notre dos.

  17. riri

    Ne vous moquez pas! Les ballons de baudruche sont un sujet grave relevant de la sécurité nationale. La preuve, cet article trouvé sur le site de l’aviation civile:

    « Lâcher de ballons

    Les règlements pris en application du code de l’aviation civile ne prévoient pas d’autorisation explicite pour les lâchers de ballons de baudruche, mais disposent « qu’un ballon libre non habité sera exploité de manière qu’il présente le moins de danger possible pour les personnes, les biens ou d’autres aéronefs » (arrêté du 3 mars 2006 modifié).

    Des mesures très strictes de sécurité doivent être respectées lors des opérations de gonflage des ballons :
    – le décret n°89-622 du 12 septembre 1989 relatif à la prévention des risques résultant de l’usage des jouets interdit de gonfler les ballons à l’hydrogène. Ils devront être gonflés avec un gaz inerte (hélium par exemple).
    – les bouteilles contenant les gaz devront être marquées aux couleurs conventionnelles des gaz qu’elles contiennent et pourvues d’étiquettes portant la mention « gaz destiné au gonflage des ballons baudruches ». Ces bouteilles devront être entreposées hors d’atteinte des enfants.

    Par ailleurs, des précautions s’imposent afin de limiter les risques aux aéronefs :
    – les ballons ne seront pas reliés entre eux
    – les ballons devront être constitués d’une enveloppe non réfléchissante pour les radars, d’un volume inférieur à 50 litres, sans charge utile solide autre qu’une carte de correspondance et sans emport de pièces métalliques ou rigides.
    – le lâcher de nombreux ballons devra être espacé (entre 50 et 100 ballons maximum à la fois).

    Les lâchers de ballons de baudruche font l’objet d’une déclaration auprès de la préfecture compétente, laquelle informe les services de l’aviation civile. Les contacts sont précisés en cliquant sur le lien ci-dessous.

    Tout accident ou incident devra être immédiatement signalé à la Brigade de police aéronautique de Midi-Pyrénées Tel : 05 61 15 78 62 ou le 05 61 71 08 70 ( H24 ) »

    1. gem

      rah les manifs de ballons sont réglementées. Très bien ! Et qui compte les ballons ? la police ou les manifestants ? je dis ça, je dis rien hein, c’est juste rapport au maximum de 100 ballon à la fois …

    2. eheime

      Sans ce type de texte, si un idiot se met à gonfler des ballons d’hélium raccordés entre eux à proximité de Roissy, il est bon que le policier puisse juridiquement l’en empecher, pour des raisons évidentes.

      Si ce meme policier utilise cette loi au milieu de nul part, c’est le policier qui est le probleme, pas la loi.

      H16 parlait de lois « pour votre propre sécurité » qui concernent 0,0000000000000001% de cas avérés mais qui embetent/font-perdre-du-temps/coutent à 99,99999999999999999% des gens.

      Je crois qu’il faut faire une distinction entre les deux types de lois

      1. gem

        Je crois que le code civil suffit, et que
        « un ballon libre non habité sera exploité de manière qu’il présente le moins de danger possible pour les personnes, les biens ou d’autres aéronefs » (arrêté du 3 mars 2006 modifié).
        c’est une évidence qu’on avait pas besoin d’écrire dans un arrêté (remplace « ballon libre non habité » par n’importe quoi et ça reste vrai partout et tout le temps …),
        Je crois en outre que cette liste de prescriptions est totalement stupide, elle est à la fois trop courte et trop longue (on ne peut pas prévoir tous les cas)

  18. No_name

    Je propose le classement des ballons comme armes de 4ième catégorie, soumises à autorisation préfectorale.

    D’ailleurs, dans un grand élan de classification, un décret vient de rendre obligatoire l’enregistrement les tromblons de chasse. Ainsi, quand les écolo-socialistes (ou inversement) débarqueront au pouvoir, ils auront déjà le listing des armes de destruction(s) massive(s) à confisquer aux vilains irresponsables qui détiennent encore de quoi plomber un cul (bon, d’accord, je suis un peu hors-sujet, mais cela rejoint aussi cette classificationnite aiguë dont souffre nos « zélites »).

  19. xUorle

    « Les sociétés agonisantes luttent contre l’histoire en émettant des lois, comme les naufragés contre les eaux en poussant des cris.
    Brefs remous. »
    (Nicolas Gomez Davila)

  20. vincent

    Quand j’ai lu l’article, j’ai cru que les monthy python avaient réussi à prendre le pouvoir à bruxelles suite à un coup d’état. La nouvelle n’est absolument pas confirmée.

    Désolé pourle côté graveleux, mais je pense que bientôt, ils nous obligerons à tatouer sur nos sguègues un avertissement sur les risques d’étouffement liés à certaines pratiques.

    Sinon, un peu d’anticipation:
    http://www.contrepoints.org/2011/10/13/50355-et-si-on-gerait-la-population-comme-la-construction

  21. Théo31

    On ne sait jamais, un lancer de ballons estampillés « bande d’enculés » le matin de la prochaine votation pour encore plus de national socialisme franchouille par tous les enfants de libéraux mangeurs de bébés communistes qui mettrait un peu d’ambiance dans ce gros tas de merde qu’est la politique française et inciterait les citoyens à devenir intelligents au moins une fois dans leur vie.

    A quand un dirigeable H16/Bande d’Enculés/Demard Inc pour sillonner le ciel de ce pays en putréfaction ?

  22. Martin Lothar

    Je cite : « les langues de belle-mère » Ç’en est trop !
    H16, non seulement par ce billet minable, bassement réactionnaire, mensonger, gonflé — comme une capote pleine l’eau de certaines enfances heureuses — outrecuidant, colonialiste, fasciste, nazillon, vous ridiculisez notre belle Europe, le fruit bureaucratique et dispendieux de générations et de générations d’énarques colbertiques frankistanais de bonne volonté électorale et de retraites à jamais dorées, mais en plus, vous agonisez, vous injuriez « les belles-mères » (un racisme parmi d’autres, encore hein !)
    Déjà que vous aviez défendu les « têtes de nègres » dans un précèdent billet.
    Ç’en est trop !
    Je cours de ce pas avertir tous les trucs antimachins festifs subventionnés fonctionnaires, pour qu’enfin vous soyez muselé, môssieur H16 !
    Ne me remerciez pas, je ne vous connais pas !
    Ah mais !
    PS : souffler n’est pas jouer (et désormais, souffler, c’est vivre libre)

    1. Paf

      pour votre sante soufflez avec moderation et ne mettez pas votre tete dans le ballon.
      sinon consommez au moins 12 legumes par jour et cinq fruits, donc douze petits pois et cinq pasteques ca le fait.

  23. wpe

    Subitement je pense au danger que représentent les couteaux à lame qu’on peut se procurer dans le commerce. Devrait-on continuer à autoriser cette arme potentielle ? Ne devrait-on pas les interdire et obliger les gens à couper leur viande avec un couteau en plastique (dont la longueur des dents aura préalablement été décidée par la kommission de Bruxelle) ?

  24. channy

    dans le meme genre d exemple avec la betise administrative francaise dans toute se splendeur.. et parce que surement beaucoup d entre vous ce dimanche mangeront une salade de fruit

    il y a 13 ans je bossais pour Metro cash and carry, un lieu reserve aux professionnels des metiers de bouche..je recois une alerte sanitaire me disant de retirer immediatement les boites de conserve format 5/1 de cocktail de fruit de la marque victoria, origine italie etc…
    motif???? coupe des fruits non reglementaire
    si si vou savez bien lu, les fruits n etaient pas coupes selon le bon calibre, on aurait pu avaler ces morceux de fruits et s etouffer mon bon H16
    bref un peu plus tard j apprends qu en fait..un restaurateur de la region parisienne etait la cible de controle recurents de la part de l administration sanitaire..et qu un jour il a pete un peu les plombs..il a ose dire a l inspecteur vous ne trouverez rien tout est aux normes…helas non..le salaud avait ose servir des cocktails de fruit en boite dont la coupe etait hors norme…
    donc bonne nouvelle l etat et l europe s occupe aussi de la decoupe des fruits qui composent les cocktails de fruits en boite

  25. wpe

    « Et c’est discuté, sur un ton un tantinet surpris, dans ces quelques rares articles de presse, ici en anglais ou là en français.  »

    Par curiosité je suis allé lire l’article en français et je suis tombé sur cette perle :

    « À côté de ces recommandations restrictives, l’Union européenne veut également limiter l’intensité sonore des jouets pour enfants et s’assurer de leur propreté. Tous les nounours et les doudous vont devoir être lavables en machine pour éviter les risques de maladie ou d’infection.  »

    Ah, enfin des lois liberticides pour lutter contre la véritable épidémie de surdité, de choléra, de paludisme et de dysenterie qui frappe nos chères petites têtes blondes ! Il était temps, on aurait fini par penser que les commissaires, les conseillers et tout le fatras bureaucratique qui veut régenter la vie des européens ne servaient à rien !

  26. Murps

    Tout ça c’est des conneries !
    C’est une blague, j’y crois pas un seul instant.

    La loi sur la sécurité des ballons de baudruche n’existe pas.
    Et vous êtes tous tombés dans le panneau, naïfs que vous êtes !

    Réfléchissez un peu, bande de nazes : vous voyez des fonctionnaires européens bardés de diplômes, construisant l’Europe de Schumann, De Gaulle et Adenauer se perdre dans de telles futilités ? Franchement ?

    Impensable !
    Vous êtes victimes d’une mystification.

    Il n’y a pas, il n’y a jamais eu de loi sur les ballons de baudruche. Vous imaginez le ridicule ?

    Pourquoi pas une loi sur la courbure des bananes pendant que vous y êtes ?

    Par contre, chapeau pour votre poisson d’avril d’octobre, h16 ! Quel boulot ! J’ai bien ri. Quel temps vous avez du passez pour pirater les serveurs de la CEE !
    Mais vous n’avez que ça à foutre ?
    Farceur.

    Salutations et à plus pour votre prochaine blague.

    Murps

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)