En 2012, je veaute pour qui ?

Tiens oui, ça c’est vrai quoi bon à la fin, pour qui dois-je veauter en 2012 ? … Les lecteurs habituels de ce blog connaissent déjà ma réponse : l’abstention me semble un choix raisonnable, avec sa variante, le bulletin nul, qui a ses défaut. Mais pour ceux qui restent, perdus, au milieu des programmes politiques tous plus excitants les uns que les autres, que faire ? Heureusement, un site web existe pour bien tout lisser.

Ce site, Je Vote Qui En 2012, propose donc un test permettant d’y voir plus clair dans les multiples propositions des candidats, dont on sait tous qu’elles sont si variées et si complexes qu’il est parfois difficile de faire son marché.

Avant de regarder le sympathique petit quizz acidulé, attardons-nous deux secondes sur la page de garde du site qui nous résume l’esprit dans lequel il a été réalisé. On y découvre notamment un bandeau dans lequel on nous explique la chose suivante :

« Parce que vos amis ont un avis sur tout, parce que les médias ne sont pas impartiaux, parce que leurs propositions ne sont pas claires, … vous allez voter pour n’importe qui ! »

Eh oui. Doté d’un QI étroit, et d’une capacité réduite à traiter un flot continuel d’information de qualité qu’on pourrait qualifier de médiocre, vous allez vite atteindre vos limites et glisser dans l’urne un de ces bulletins idiots qui vont forcément mener le pays, par la force des choses et du nombre de votants, à une catastrophe électorale (avec des morceaux de fascisme et d’heures les plus sombres dedans ?).

Attention, je ne suis pas en train de dire que le bandeau, c’est du n’importe quoi. Pas totalement.

Effectivement, j’ai des amis qui ont un avis sur tout. D’ailleurs, ils ont surtout un avis, ce qui est facile puisque comme les anus, tout le monde en a un. Maintenant, ce n’est pas parce que mes amis ont un avis sur tout que leur avis dicte le mien ou, a contrario, qu’il n’est pas valable et ne mérite pas qu’on en tienne compte. Si je n’étais pas un individualiste absolument lamentable (qui mange du bébé communiste et licencie tout ce qui bouge dès que je peux) et qui n’en fait qu’à sa tête, je ferais d’ailleurs remarquer que le vote grégaire est celui qui, mine de rien, est le plus courant. L’électeur est, par nature, assez moutonnier et suit facilement les recommandations de sa coterie. Bref : l’argument « vos amis ont un avis sur tout », en lui-même, ne justifie pas d’en conclure qu’on va voter n’importe qui. Les grégaires voteront, comme d’habitude, celui qui a été désigné par leur groupe comme le bon leader. Et ils en seront très heureux.

Je veaute qui en 2012

Les médias sont effectivement partiaux. A la limite, c’est parfaitement normal : nul n’est impartial. On pourra cependant noter qu’ils sont partiaux, mais très globalement, tous dans le même sens. Si l’on regarde de loin, ils ont tous ce petit biais socialoïde (visant à toujours mettre en avant l’importance de l’état et du social avant toute autre considération) qui avantage assez clairement les politiques sociales dans le pays, au détriment de l’environnement économique ou du simple bon sens. De plus près, on voit des différences légères entre un jacobinisme débridé, un conservatisme plus ou moins vieillot aux éventuelles senteurs xénophobes ou un peu de colonialisme déguisé, du protectionnisme et de l’intervention étatique à tous les étages, mais globalement, le champ des possibles est naturellement restreint.

Quant aux propositions pas claires, il suffit cependant de les lire pour comprendre qu’elles sont toutes orientées vers le paradis de la redistribution généreuse d’argent gratuit trouvé dans les poches des autres, sans exception. Seul change un peu la vigueur avec laquelle le bras fiscal de l’état viendra piocher.

Bref : le bandeau met dans l’ambiance version humoristique, et permet de mieux comprendre ce qui se passe lorsqu’on clique, fébrilement, sur le gros bouton bleu.

Là, les (13) questions s’enchaînent : mesure prioritaire en matière de travail et de chômage, puis de santé & solidarité, sécurité & justice, d’économie, d’écologie, de social et diverses autres toutes plus palpitantes les unes que les autres…

Seul petit souci : ce sont des questions dont les réponses s’effectuent dans un choix limité. Or, ce choix est très éclairant sur, justement, les politiciens qui les formulent, et, par ricochet, sur les concepteurs du site lui-même. Par exemple, si l’on souhaite « alléger les charges sociales », on ne peut le faire « qu’en les remplaçant progressivement par la TVA sociale. » C’est un package impossible à modifier.

Autre exemple en économie, le choix des questions est le suivant :

  • Établir un budget européen pour financer des projets industriels de dimension européenne et aider la recherche et l’innovation.
  • Proposer un nouvel ordre monétaire international afin d’avoir une parité plus équilibrée de l’euro vis-à-vis du dollar américain et du yuan chinois.
  • Taxer les revenus du patrimoine.
  • Exclure la résidence principale du calcul de l’ISF (Impôt sur les Grand Fortune).
  • Aider les particuliers, les artisants (sic) et les agriculteurs à se sortir d’une situation de faillite et de désendettement.
  • Créer un impôt spécial sur les bénéfices des grands groupes, qui multiplient les avantages fiscaux et ne payent pas d’impôts.
  • Imposer l’impôt sur le revenu à tous les citoyens, même à titre symbolique pour les plus bas revenus.
  • Mettre fin au pouvoir absolu des conseils d’administration sur les entreprises.
  • Annuler la dette française et les intérêts d’emprunt.

On notera (outre une faute d’orthographe), que les propositions dans le domaine se résument à bidouiller la monnaie et augmenter les impôts, ou, en tout cas, intervenir avec les non-finances (rappel du trou 2012 : plus de 80 milliards d’euros) dont on dispose pour aider la veuve et l’orphelin. Et c’est ainsi dans toutes les questions. Rares, très rares sont celles qui reviennent à diminuer l’interventionnisme et les taxes ou ponctions afférentes.

La question qui demeure, à la suite de ce test qui vous jettera un candidat rigolo en pâture à la fin, est de savoir si le test se contente de prendre les réponses afin d’orienter réellement l’internaute vers un des candidats, ou s’il s’agit d’une vaste fumisterie manipulatoire destinée à faire croire qu’on a le choix là où deux secondes de réflexion montrent qu’on nous propose des petits sandouiches au caca ou des poires à lavement dans un bain de confettis colorés et dilatoires.

Je suis libéral, certes, mais je peux être parfois gentil : j’accorde donc le bénéfice du doute aux concepteurs. Dès lors, il apparaît que si les réponses puent toutes le dirigisme et le socialisme le plus débridé, c’est simplement parce que tous les candidats sont, bel et bien, tous aussi socialistes les uns que les autres.

Ici, finalement, je regrette vraiment un site qui proposerait un vrai panel de réponses avec, en plus des réponses discriminantes pour les candidats présents, des réponses permettant d’indiquer, en fin de test, que le candidat correspondant n’existe pas, et que l’abstention ou le vote nul sont, effectivement, les seules solutions raisonnables compte tenu des choix effectués.

Je ne crois pas qu’un tel site existe. Et en réalité, c’est cette dernière absence qui en dit plus long que les programmes des candidats : la réflexion politique, en France, est, techniquement parlant, morte.

Il n’y a plus, maintenant, qu’un camaïeu de rouge et on doit tant s’y tenir que proposer, en toute honnêteté, une échappatoire, est vu comme hérétique ou anti-démocratique.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : 15cVfp1wgNFSUVLUbGUufRvWntSkCcpcEB
 

Commentaires64

  1. Calvin

    Edifiant…
    J’ai fais le test, et il m’est reproché d’être trop souvent « sans opinion ».
    En réalité, ce site se contente de rassembler les propositions de chaque candidat et de les proposer aléatoirement par secteur.
    Je pense qu’il n’y a pas de manipulation : tous les candidats ou presque font du dirigisme, de l’interventionnisme, etc…
    Il semble qu’on puisse faire plusieurs fois le test, puisque je n’ai pas eu les même questions que H16, mais au final, cela ne change que très peu.
    Bon, j’en reste donc à mes deux premières tentatives : je suis éternellement « sans opinion ».
    Le site dit que je dois me décider…
    Mais je suis décidé, j’ai mon avis.
    Il aurait du dire : « vous devriez voter blanc ou vous abstenir ».
    Ce que je ferais.

    1. eheime

      pareil pour moi.

      En gros c’est tout toujours pareil. Pour résoudre tel problème (quand c’en est un ) vous voulez :
      – faire le contraire de ce qu’il faut ?
      – faire quelque chose qui ne s’attaquera pas au problème ?
      – agir sur quelque chose qui n’a aucun rapport
      – ou aggraver le problème ?

      Si aucune réposne ne vous convient, c’est que vous n’avez aucune opinion 🙂

      1. Calvin

        Je suis d’accord avec vous.
        Mais je maintiens ce que j’ai dit : l’auteur a simplement repris les propositions des candidats en lice.
        De sorte que le choix est restreint parmi les (non)solutions étatistes, collectivistes et nationalistes…

  2. rafoudol

    J’ai eu le droit à boutin !!! quand je l’ai fait y a 1 ou 2 mois (elle était candidate encore !)
    LOL mais en fait c’est sur à quasi chaque question aucune réponse ne me convient !

  3. Théo31

    « pouvoir absolu des conseils d’administration »

    Elle est énorme celle-là. Parce que les entreprises ne sont pas tenues par le pouvoir de leurs clients ?

    Comme d’habitude, je n’irai pas voter. Voter c’est cautionner le système.

    Il faudrait rappeler aux connards de gôche qu’on injure pas les électeurs.

    1. nebukadnetsar

      Les conseils d’administration représentant les actionnaires (au moins en principe), il est normal que les propriétaires exercent un droit absolu sur leur bien, ce qui est le fondement même de la propriété et sa justification.
      Mais pour un politicien de gôche et même de droite (en France) le seul pouvoir absolu valide qui l’intéresse est celui qu’il obtiendra de se mêler de tout et du reste, au mépris d’ailleurs du droit de propriété. Donc, il est urgent de rogner tout ce qui revient normalement au propriétaire, bien entendu avec les justifications bidon de justice sociale, d’égalité, etc…, etc…

  4. YP

    Les réponses possibles sont en fait différentes à chaque fois que l’on visite le site : j’en déduis que cela est orienté.

    Pour ma part « il va falloir que je me décide », parce que je réponds « trop avec sans opignon ». Par ailleurs, un petit coup d’oeuil sur le whois d’OVH, indique que la personne/l’organisation veut rester anonyme :

     »
    nic-hdl: ANO00-FRNIC
    type: PERSON
    contact: Ano Nymous
    remarks: ————– WARNING ————–
    remarks: While the registrar knows him/her,
    remarks: this person chose to restrict access
    remarks: to his/her personal data. So PLEASE,
    remarks: don’t send emails to Ano Nymous. This
    remarks: address is bogus and there is no hope
    remarks: of a reply.
    remarks: ————– WARNING ————–
    changed: 02/11/2011 anonymous@nowhere.xx.fr
     »

    https://www.ovh.com/fr/cgi-bin/tools/check_whois.pl

    1. Calvin

      L’auteur prétend avoir référencé près de 900 propositions…
      Certaines doivent se recouper entre les candidats.
      Mais quoiqu’il en soit, les candidats ont sans doute proposé pas moins de 800 propositions il-libérales.
      Je ne crois pas que le site soit orienté : ce sont nos candidats qui possèdent une belle unanimité…

  5. Pere Collateur

    Punaise! J’ai refais plusieurs fois ce test, et rien ne s’approche, même de loin, à des propositions vaguement libérales. C’en est même bluffant. On voudrait le faire exprès qu’on y arrivera pas.

    A noter qu’en choisissant autant que faire ce peu, les propositions qui sont les moins interventionnistes et état compliant, on tombe souvent sur dupont nian nian.

    Enfin je remarque que dans les statistiques la jolie Efa est bonne dernière, ce qui confirme que même au niveau des « idées », elle n’a pas réussi à viser le conformisme franchouillard socialoïde.

  6. gillib

    Salut

    J’ai fait le test.. j’ai répondu ‘sans opinion’ à chaque fois,
    comme aucune des propositions ne me convenait, et la réponse du candidat idéal est … ‘Justin bieber’ un chanteur gnan-gnan je présume. Moralité si tu n’est pas interventionniste t’es c..n

    1. Pod

      Ah! Là, j’y vais… je ne perdrai pas une seconde à m’enquiquiner avec l’autre site qui manifestement ne connaît que la voie de son maître, sans identité ni visage… (très certainement bouffi de zozializme et d’interventionisme étatique, forcément coûteux et très confiscatoire sauf pour le non-gland sponsorisé)…

      Quant au cœur du sujet de ce billet, chers amis libéraux et assimilés, hormis quelques sites salvateurs tels Contrepoints, h16 🙂 et suivants, ou parfois (assez souvent toudmêm) BFM Business, comment éviter l’Internazionale Zozialiste d’ici peu ? Dans son inculture économique pathétique, le péquin franchouille de base la veut ? Il l’aura.

      Profonde.

    2. Maleypart

      Pas mal, mais il donne des résultats rigolos:
      Selon, je suis le plus proches des partis suivants, dans l’ordre:

      1/PLD (77%) OK
      2/PRG (53%) OK
      3/FdG (48%) ???? 🙂

    3. Calvin

      Ce test est vraiment plus intéressant.
      Mais il ne permet pas de choisir un candidat !!
      Il vous donne vos affinité avec un ou des partis, mais ceux-ci n’ont pas forcément de candidats en 2012.

  7. Jacques

    Quand bien même aucun candidat ne semble représenter vos idées, il est quand même possible de voter pour remettre en cause le système. Les votes de protestation, hors UMPS, sont déjà nettement majoritaires, ce n’est pas pour rien.

      1. Paf

        moi je deteste la puree au mixer.Alors tous les jours, je mixe ma puree pour remettre en cause le mixer.Il va bien finir par cramer ce con.A ce moment j’en acheterai un autre pour continuer a remettre en cause le mixage de puree.Je suis un rebelle.

  8. Higgins

    J’avoue avoir du mal (non, c’est faux, je n’ai aucun mal) à faire le choix de l’abstention pour l’élection de Peintre VII. Ce ne sont pas les dramatiques évènements des semaines précédentes qui me feront changer d’avis (cf http://fboizard.blogspot.fr/2012/03/analyses-partielles-de-laffaire-merah.html).

    Mon chemin a croisé fortuitement celui d’une assistante sociale cette semaine. J’avoue ne pas porter particulièrement les professions évoluant dans le social dans mon cœur sec de libéral patenté, mangeur de petits nenfants communistes à mes heures perdues, rêvant de plan de licenciement la nuit, adorateur de la finance international, monétariste tendance autrichienne et adversaire féroce du réchauffisme sauce GIEC mais notre conversation (car elle a eu lieu) a été courtoise et assez agréable. En effet, ces professions ont, à mon sens, facilement les yeux de Chimène pour les théories socialisantes et l’assistanat imbécile. Evoquant, entre autres lieu commun, la prolifération dans le doux royaume de France des mendiants professionnels et autres assistés institutionnels (je ne parle pas des zartistes zinscrits au ministère de la Kultur), je précisai que, de mon point de vue, un nombre grandissant de nos concitoyens relevaient, au sens où l’analyse transactionnelle (http://fr.wikipedia.org/wiki/Analyse_transactionnelle) le relève, du statut de l’enfant, rebelle ou non, et non pas de celui de l’adulte auquel une éducation et une société digne de ce nom devrait tendre. Approuvant mes propos, quelle ne fut pas ma surprise, agréable au besoin, d’entendre mon interlocutrice déclarer qu’elle en avait raz-le-bol de cette population et que cette dernière était principalement le fruit de la politique (socialiste, je précise) suivie par l’état depuis trente ans, ce dernier mettant tout en œuvre pour fabriquer des cohortes d’indigents qui n’ont évidemment qu’un but dans la vie, trouver une structure, l’état, capable « d’assurer » une protection absolue contre les aléas de la vie. Nous n’avons pas pu suivre plus en avant cette conversation mais je me suis dit que tout n’était peut être pas perdu.

    1. something

      Je crois que beaucoup de gens ressentent confusément la même chose. Ils en ont marre de la classe politique mais ne font pas le lien politicien -> état et du coup beaucoup songent à voter Le Pen ou Mélenchon… Tristesse et lassitude.

    2. Maleypart

      C’est le cas de beaucoup de personnes bossant dans le social, beaucoup plus proches des réalités de terrain que les bisounours au pouvoir…

    3. Calvin

      Certes, ces gens ont souvent un idéal sain. Ils veulent vraiment agir pour le bien des autres. Mais leurs emplois sont exclusivement payé par l’Etat.
      Ils n’ont que peu de marge de manoeuvre, et doivent soit accepter, soit se résigner à appliquer des mesures ineptes.

  9. Chuck

    L’abstention serait effectivement une véritable façon de dire que nous refusons toute cette bande de guignols, cependant, pour que cela soit efficace, il faudrait que nous soyons pas loin de 101% à nous abstenir.

    Dans tout les autres cas, si vous vous abstenez de voter, ce sont ceux qui sont payés pour aller voter qui feront pencher la balance (même si le choix est illusoire) à votre place, et vous ferez simplement le jeu des magouilleurs.

    Gardez à l’esprit que toute les lois liberticides qui ont été votées ces dernière années ont été volontairement présentées au moment où il y avait le moins de parlementaires dans l’hémicycle, c’est justement pour faire passer ces lois avec seulement ceux qui ont un intérêt à ce qu’elles soient votées.

    En vous abstenant, vous ferez exactement la même chose, vous donnez la décision à ceux qui veulent maintenir le statu-quo et continuer à se remplir les poches sur notre compte.

    Maintenant, vous faites comme vous voulez, nous sommes pour l’instant encore en démocratie (enfin presque)…

    1. « En vous abstenant, vous ferez exactement la même chose »
      En participant, on obtient exactement le même résultat, avec en plus une légitimation du système ET une plus grande dépense d’énergie.
      Le calcul est vite fait.

        1. eheime

          Je ne pense pas que nos élitent balisent du tout. Abstention ou pas le fauteuil garni est toujours là.
          S’ils balisaient, on aurait eu une loi depuis longtemps pou r nous forcer à voter un truc. Pour notre bien évidemment.

      1. Paf

        « En vous abstenant, vous ferez exactement la même chose, »

        euh non, en vous absentant, vous ferez ce que vous serez en train de faire, a savoir manger un yaourt, aller a la peche, faire une balade en velo, etc…c’est tout benef pour le meme resultat.

      2. JL

        Pourquoi ne pas proposer que le nombre d’élus, le montant du remboursement des frais de campagne et la durée des mandats soit indexé sur les chiffres de l’abstention ?

    2. Chuck

      C’est vrai, en vous abstenant, vous faites preuve d’un civisme et d’une maturité exemplaire!

      Je n’ai pas voté en 2007, me croyant moi aussi extrêmement malin et j’ai abandonné implicitement ma voix à l’autre naze.

      Je peux t’assurer que pour cette élection, je suis inscrit sur les listes électorales, j’ai bien reçu ma carte d’électeur, et que même si ma voix n’a que peu d’importance, je voterais contre charklo le clochard malgré ses gesticulations de bouffon et qui, comme les racailles des cités fait son malin parce qu’il a sa bande derrière lui.

      Je sais pertinemment que le monde est actuellement manipulé pour favoriser une caste de profiteurs, cependant, laisser faire, c’est baisser les bras et accepter de s’en prendre plein la turbine à chocolat.

      Critiquer sans agir, c’est accepter la dictature façon 1984 que ces cafards essayent de mettre en place.

      Commencer par gerber l’autre verrue, même s’il est remplacé par un autre incompétent serait déjà une bonne façon d’avancer, mais il ne tient qu’à nous le peuple de s’unir pour combattre ensuite la mise en place de cette dictature.

      Mais en voyant vos réactions exemplaires, je pense que les choses ne sont pas prêtes de changer.

      PS: Quand au bulletin nul proposé dans ce même article, et même si je trouve l’idée géniale, il ne servira qu’au méga-menteur qui a succédé à super-menteur avec la complaisance du peuple.

      1. Higgins

        Pas d’accord. Le socialisme gangrène ce pays. Il faut donc laisser le système imploser (cf La Grêve d’Ayn Rand) mais, comme le vote blanc n’est pas reconnu, l’abstention s’impose d’elle-même

        1. Chuck

          Oui, nos amis américains nous rabâchent depuis 1945 que le socialisme, les rouges c’est le mal, pourtant, le libéralisme et les bleus sont exactement du même acabit.

          Cependant, je pense que tu devrais arrêter de rêver, le système n’implosera pas comme tu le dis si bien. Nos yota-menteurs nous trouverons toujours une pirouette pour faire croire qu’ils réussissent chaque jours à sauver le monde tel des superman d’opérette.

          Ils continueront à augmenter les impôts ça et là, et la seule chose qu’ils nous restera c’est de subir. Franchement réveilles-toi, c’est exactement ce qu’il se passe actuellement.

          Ils utiliseront le moindre crime dégueulasse, déclencheront le plan vigipirate de la fin du monde pour un vulgaire fait divers aussi horrible soit-il. Bref tout les prétextes sont bon pour t’empapaouter.

          Cependant, contrairement à ces gens, je respecte ton point de vue, je partage le fait que l’abstention serait un bon moyen de leur renvoyer leur bêtise en pleine face, mais comme je l’ai déjà dit, cela ne vaut que si tout les citoyens font bloc contre le despotisme.

        2. Théo31

          + 1000.

          La France de 2012, c’est la RDA de Honnecker : un(e) parti/pensée unique, des collabos (aka les antiracistes et autres pourritures du même acabit) pour surveiller tout le monde. Comme pour la RDA, le national-socialisme franchouille s’effondrera et plus vite qu’on ne le croit, surtout avec les taux d’intérêt longs qui commencent à remonter. Et elle finira comme la Grèce et bientôt le Portugal. Si les mesures d’austérité ne fonctionnent pas dans ces pays, c’est parce que le modèle social n’est pas remis en cause. Exactement comme dans l’URSS de Gorbatchev.

      2. Paf

        civisme je ne sais pas mais maturite certainement.Pour le reste mdr, un bulletin de vote n’a jamais arrange, ni change, ni concretise quoi que ce soit et certainement pas de la ‘dictature facon 1984’…

      3. Higgins

        « [Le socialisme], c’est une attaque tantôt directe, tantôt indirecte mais toujours continue aux principes mêmes de la propriété individuelle ; c’est une défiance profonde de la liberté, de la raison humaine ; c’est un profond mépris pour l’individu pris en lui-même, à l’état d’homme ; ce qui caractérise [les systèmes qui portent le nom de socialisme], c’est une tentative continue, variée, incessante, pour mutiler, pour écourter, pour gêner la liberté humaine de toutes les manières ; c’est l’idée que l’État ne doit pas seulement être le directeur de la société, mais doit être, pour ainsi dire, le maître de chaque homme – que dis-je ! son maître, son précepteur, son pédagogue ; que de peur de le laisser faillir, il doit se placer sans cesse à côté de lui, au-dessus de lui, autour de lui, pour le guider, le garantir, le retenir, le maintenir ; en un mot, c’est la confiscation de la liberté humaine. À ce point que si en définitive j’avais à trouver une formule générale pour exprimer ce que m’apparaît être le socialisme dans son ensemble, je dirais que c’est un nouvelle formule de la servitude… » Alexis-Henri-Charles Clérel, vicomte de Tocqueville (http://www.contrepoints.org/2012/03/26/74672-lhorreur-socialiste)

  10. NeverMore

    J’apprécie la variante proposée du bulletin nul.

    J’ai utilisé il y a quelques temps une autre variante, à savoir une image de « mouton adorateur de la carotte ».

    J’ai perdu de lien. Si une bonne âme avait ce lien en sa possession et pouvait la communiquer …

  11. Nord

    Impossible d’aller plus loin que la question 14 … trop con, ou alors je dois me déclarer sans opinion et je ne vois pas très bien l’intérêt.

  12. Phiro

    Plutôt que l’abstention, je choisi de voter Hollande.
    Parce qu’entre un socialiste de gauche et un socialiste de droite, il y a quand même un grosse différence : c’est beaucoup plus difficile de faire passer un socialiste de gauche pour un ultranéolibéral. Et vu le tsunami de merde qui va déferler sur notre économie, vaut mieux voir la gauche y patauger.
    Si tous les libéraux décidaient de voter Hollande et de le faire savoir, ça ferait peut-être un peu réfléchir la droite pour 2017. (j’ai le droit de réver)

    1. Maleypart

      La droite n’est pas plus libérale que la gauche… il faut vraiment se sortir de l’esprit l’axe droite/gauche quand on est libéral en France.

      Maintenant, si Hollande est élu et qu’il applique des mesures libérales, l’excuse est trouvée: c’est un social-traitre à la solde du Grand-Capital, et il fallait voter Mélenchon ou Poutou pour « changer les choses ».

      1. Phiro

        Pas d’accord. L’axe droite gauche est inévitable dans une démocratie. Une élection se finit toujours en duel: le jeu démocratique c’est le jeu des alliances et il faut bien choisir son camp si on veut ne pas être simple spectateur. Le tout étant de faire progresser ses idées dans le camp qu’on a rejoint. C’est tout le sens de la campagne de Ron Paul dans les primaires républicaines. Et ce n’est pas la gauche qui accueilera les libéraux, donc si le libéralisme a un avenir en France, il est à droite. Mais tant que la droite crachera sur le libéralisme, je préfère voter à gauche.
        Et c’est quand même plus difficile pour un journaliste bon teint de faire un papier sur le « social traitre Hollande » que sur Sarkozy l’ultralibéral.

        1. Lib

          « Et c’est quand même plus difficile pour un journaliste bon teint de faire un papier sur le « social traitre Hollande » que sur Sarkozy l’ultralibéral. »

          J’ai peur que non…

  13. gem

    Premier essai : trop de sans opinion, recommence.
    OK
    second essai : plus de bol, dans la liste il y en avait toujours une vaguement pas trop antilibérale (genre : un coup de pied au derche des fonctionnaire, mandat unique des élus, maison de correction pour les jeunes fouteurs de merde, simplifier, …). Résultat : on me propose deux candidats (oui pas un seul, DEUX), apparemment à égalité. Devinez qui ?
    Sarkozy et Hollande.
    LOL
    troisième : impossible derechef, trop de sans opinion
    quatrième : Marine Lepen. ROFL
    Manifestement on peut obtenir quasiment n’importe qui, selon les bon vieux principe de Nolan (tomber « à gauche » sur le social/politique et « à droite » sur l’économique)

    Tiens, ça me donne une idée de jeu : obtenir la proposition de deux candidats bien différent (NDA et Efa Choly par exemple) ; mais sans tricher, hein, seules les propositions pas trop antilibérale (faut pas réver …) sont admises.

  14. Julien

    Ho mon God !!

    Je vais devoir voter Jacques Cheminade ….
    J’ai fait sa connaissance (unilatéralement, bien sûr) aujourd’hui même !!

    Comment ne pas y voir un signe divin ?

    1. Before

      Entendu sa présentation ce matin sur Europe 1, j’ai zappé sur BFM dès que j’ai entendu « ENA » et un truc du genre « soumettre la finance pour faire du social ».

  15. Before

    Félicitations à ceux qui ont fait le test.
    J’ai pas tenu plus de 4 questions. Dès la première, le ton est donné.
    Ceci dit, ça me conforte dans ma décision à voter blanc.

    Au fait, y a-t-il une différence fondamentale entre le vote blanc, le vote nul et l’abstention ?
    Je sais qu’ils sont décomptés différemment, mais est-ce que ça change quelque chose vis-à-vis des résultats et du ressenti des élections ?

    1. gem

      Les résultats sont toujours donnés selon la trilogie inscrits/votants/exprimés puis les résultats sont donnés en % des exprimés accompagné du taux d’abstention ; le taux et le nombre de nul/blancs passent complétement à la trappe médiatique.
      Pour exprimer sa réprobation, il faut donc s’abstenir complétement plutôt que voter blanc/fantaisiste.

    2. Joe

      Le vote blanc est délibéré : rien dans l’enveloppe. Le vote nul, c’est le bulletin bidon ou plusieurs bulletins, bref un vice de procédure qui invalide le bulletin et l’abstention le fait de ne pas voter.

      Les résultats des élections sont ensuite diffusés de la manière suivante :
      – on donne le taux d’abstention en % de la population inscrite sur les listes électorales (c’est pour ça qu’il est important de s’inscrire si on ne veut pas voter)
      – ensuite on donne le résultat des candidats en % des voix exprimées moins les blancs et les nuls
      – enfin, pour ceux qui ont envie de se branler, on donne en tout petit le % des blancs et nuls.

      La conclusion c’est que les blancs et nuls ne sont pas comptabilisés à la différence de l’abstention.

  16. Jevotequien2012

    Bonjour, merci pour cette article ! J’apporte quelques précisions en vrac par rapport à ce que j’ai lu !
    – Le site n’est pas du tout anonyme il y a nos noms dans les « mentions légales ».
    – Nous avons maintenant précisément 990 propositions, dont certaines sont valables pour plusieurs partis. Par fois plus de la moitié !
    – Après avoir épluché tous les programmes, il est vrai que ça donne l’impression que tous les partis font majoritairement dans le social !
    – Si « Justin Bieber » sort c’est parce que nous savions que beaucoup tenteraient le sans opinion partout (moi le premier !!), mais ce n’est aucunement parce que nous prenons les gens pour des cons !

    1. Guillaume

      « il est vrai que ça donne l’impression que tous les partis font majoritairement dans le social ! »

      Je ne pense pas que le reproche de H16 soit de faire du « social ». Son reproche, et celui des autres libéraux, c’est que sous prétexte de faire du social, l’état vient s’imicer dans tous les aspects de notre vie, et prendre de l’argent aux citoyens avant tout pour ses propres besoins.

        1. Jevotequien2012

          Je suis bien d’accord. C’est que beaucoup de gens nous envoient des mails, parfois limite d’insulte car on favoriserait la gauche !! En même temps quand c’était Le Pen en tête il y a 1 mois on nous disais le contraire !

Laisser un commentaire