Le président des Bisous

C’est officiel : Hollande est certes notre président à tous, mais aussi Le Président Des Bisous.

Et on a la preuve en images dégoulinantes, relayées par PravdaInfo :

Comme c’est mignon : il déclare ainsi, plein d’entrain :

« J’ai plein de bisous, je suis le président des bisous. »

La presse, et, bien sûr, ce blog tout acquis à la cause hollandaise, n’ont pas pu s’empêcher de relayer avec ferveur cette magnifique saillie, et bruissent maintenant de la déclaration d’importance. On se prend à rêver d’une pareille répartie lors de sa prochaine rencontre avec Angela, ce qui amènera peut-être la Chancelière à revoir sa position pas très bisou-compatible au sujet des eurobonds.

Hollande, jusqu’à maintenant, marchait sur les eaux, assurait le retour de l’être aimé, redressait les sexes tordus et démarrait les motos russes. À présent, il multiplie les bisous.

La France est sauvée.

Hollande : Bisous

Note pour les aigris et ceux qui manquent de sens de l'humour : il ne s'agit pas ici de reprocher la réaction humaine et tout à fait sympathique de Hollande dans ce contexte, bien sûr. Tout ceci est fort mignon. Simplement, mon blog ayant souvent montré que la France devenait le pays du Bisounoursland, une telle illustration ne pouvait être passée sous silence. Bisous à tous.

Egalité, Taxes, Bisous : République du Bisounoursland

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires49

  1. Nemrod

    Grandiose !
    Bon ! Prozac-alcool fort ce soir…j’ai pas de corde.

    Dis donc Hash, t’es sûr que Flamby ne vient pas marauder sur le blog ?
    En tous cas, tu es un visionnaire…hélas.

    1. Bon, hé bien je propose donc le contraire : supprimons tous les opérateurs téléphoniques, n’en gardons qu’un (au hasard : FT) et remontons les prix !

      Oh. Wait.

      1. nebukanetsar

        Ah, la bonne vieille URSS avec travail assuré pour tout le monde (j’ai dit travail, pas le reste). On était si bien avec FT qui faisait le tarif qu’il voulait, soi-disant contrôlé par le gouvernement qui n’avait aucun intérêt à ce que les factures augmentent.

        Vers 1986, ma petite boite bi personnelle s’envoyait grosso modo pour 1.500 balles de factures mensuelles uniquement pour du fixe et on faisait tout son possible pour éviter de téléphoner hors sa zone (pardon de parler de dinosaures aux yeux des jeunôts) parce que le cliquetis des impulsions de consommations d’unités était furieusement déprimant par sa rapidité d’alourdissement des factures.
        25 ans après, je paie en moyenne 2.000 balles(après conversion euro-franc) mais j’ai une box avec internet, une ligne fixe, deux mobiles, je téléphone à tout va dans toute la France et certains DOM-TOM et je ne suis pas chez Free.

        Or avant l’arrivée de Free dans les mobiles, on n’entendait pas dire qu’il y aurait des plans sociaux chez FT, SFR ou Bouygues.

        Selon Xavier Niel, c’est évidemment déprimant pour tous ces opérateurs de devoir se passer d’une marge nette digne du secteur luxe mais ainsi va la vie…

      2. nebukanetsar

        Pleinement d’accord avec vous H16,

        EDF, entreprise officiellement chérie des français selon le propaganda staffel, a déjà expliqué doctement (sans rire avec reprise par tout ce qui compte de la Presse) que la concurrence a pour inconvénient majeur d’augmenter les prix.

        On ne voit pas pourquoi cela ne vaudrait que pour EDF et pas pour les opérateurs téléphoniques.

        Il est donc urgentissime de remettre en vigueur tous les gentils monopoles si pleins de bisous.

        1. Deres

          En France, nos chers (sic) politiques, pour protéger les monopoles, ex-entreprise publiques, font des lois qui donnent aux salariés des nouveaux venus les mêmes avantages indues que dans le mastodonte existant. Ainsi, ils ne sont pas beaucoup plus compétitifs, surtout en tant qu’entrants qui ne bénéficie pas de l’effet d’échelle et de la clientèle établie. C’est le cas avec EDF, GDF et la SNCF. Par exemple, les nouveaux électriciens doivent eux aussi donner 1% de leur chiffre d’affaire au CE et fournir de l’électricité quasi-gratuite à leurs salariés je crois. Idem pour la SNCF où les concurrents doivent faire travailler aussi peu leurs cheminots.

      3. Kerlogoden

        Oui,ouiiii ! Et en même temps, il pourrait filtrer, stopper et dénoncer toutes les vilaines choses des turbopédonazilibéraux qui transitent sur le réseau nationalisé.
        On aurait enfin la paix !
        Bisous…

    2. Paul

      Mais bon c’est Marianne, on ne peut trop leurs en vouloir après tout, ils sont aussi capable de pondre ceci ( quoi que l’auteur sur Free tape régulièrement sur les méchants vilains allant payer moins chers):

      La doxa libérale est malmenée comme jamais depuis quelques années, mais elle continue de régner en maître au lycée. Tour d’horizon des nouveaux manuels d’histoire de première où la critique du capitalisme se voit ignorée, voire même diabolisée.

      http://www.marianne2.fr/BertrandRothe/Quand-les-manuels-scolaires-font-l-eloge-des-marches_a33.html

      1. Flo

        Alors celui-là tu lui donnerais le petit livre rouge ou un recueil des pensées économiques de Nathalie Artaud qu’il les trouveraient pas assez socialistes à son goût.
        Non mais sérieux il suffit d’ouvrir un bouquin de 1ère pour y découvrir un océan de moraline socialoïde sucrée pronant la solidarité durable (forcée) comme seule solution.
        Sans parler des cours donnés par les profs ou des « débats » qu’ils organisent en classe.
        J’aimerais bien voir la note qu’obtiendrait un élève qui en histoire, en économie ou en philo s’aventurerait à donner une colloration « libérale » à sa copie (pourtant totalement respectueuse du programme) s’il était évalué par cet agrégé d’économie).

    3. Marco33

      Xavier Niel….. il n’est pas de gauche? :)))
      En tout cas, lire autant de bêtises est sidérant. Ce « journaliste » de Marianne mériterait qu’on lui offre le petit livre des sophismes de Bastiat.
      On saura qu’il l’aura lu quand il se sera pendu….. de honte d’avoir commis tant de bêtises écrites !!!!!

      1. Jean

        Question dont je ne trouve pas la réponse : y a-t-il des droits déposés sur les écrits Bastiat ? Peut-on le republier ?

        1. gem

          On peut republier jusqu’à plus soif : Bastiat est (hélas) mort depuis + de 70 ans (24 décembre 1850)

      2. Homo-Orcus

        « On saura qu’il l’aura lu quand il se sera pendu… »
        Impossible
        Cela voudrait dire « qu’il aurait compris Bastiat ! » vraiment impossible

  2. Théo31

    Pauvre gosse. Rentré chez lui, il a dit à ses parents « je me suis fait bisouter par un gros sac à l’école ».

    Guimauve le Conquérant, le roi du bisoutage.

    1. Deres

      J’espère que les enseignants ne force pas mes enfants à faire des bisous à des petits vieux qui viennent visiter l’école. C’est n’importe quoi ! C’est dégueulasse !

      1. Deres

        Si l’enseignante est contente de voir FH, c’est à elle de lui faire des bisous ou plus si affinités ! C’est une honte de pousser les enfants qu’on lui confie dans les bras d’un petit vieux !!!

      2. vdf

        Tiens, c’est vrai, on n’entend plus parler de ce ministre de gôche contraint de rentrer précipitamment de son voyage d’étude sur les gamins marocains.

  3. Philippe Sandron

    « bruisse maintenant de la déclaration d’importance »

    Bruire ne connaît guère que l’infinitif et en tous cas ne se conjugue pas à la troisième personne du pluriel (les sujets étant « la presse et ce blog ») de l’indicatif présent. Au singulier cela donne « bruit ».

    Mais bon, avec tout ce qu’on a dit naguère ici sur l’incomparable infériorité du français…

    En toute amitié !

    1. Julien

      C’est complètement faux. Le verbe « bruire » se conjugue à la troisième personne du pluriel de l’indicatif présent (« ils bruissent »). (Source : Le Petit Robert)

      Quand on veut jouer au pédant, il est préférable de se renseigner avant de l’ouvrir… Cela évite d’être doublement ridicule.

      A bon entendeur,

      Julien

      1. Philippe Sandron

        Merci pour cet aimable commentaire. Je ne voulais en tout pas donner à ma remarque le ton péremptoire que vous mettez dans la vôtre et encore moins à l’égard de notre hôte pour qui j’ai la plus haute estime !

    2. nebukanetsar

      Amicalement, le site de profs (Nouvel Obs) indique que bruire peut se conjuguer au présent, à l’imparfait, au subjonctif présent, possède un infinitif passé, un gérondif présent et passé.:-)

  4. infraniouzes

    Et maintenant à l’école plus de méchantes notes qui font pleurer mais des bisous tous les jours et du halal pour tout le monde à la cantine…

    La France…. Le pays rêvé où il fait bon vivre ensemble…

  5. Kassad

    Exceptionnel !

    Si le Fouquet’s a marqué la présidence Sarkozy, on a maintenant droit au président du kitsch. Comme le dit M. Kundera : « Le kitsch, par essence, est la négation absolue de la merde ; au sens littéral comme au sens figuré : le kitsch exclut de son champ de vision tout ce que l’existence humaine a d’essentiellement inacceptable » et « Dans l´empire du kitsch totalitaire, les réponses sont données à l´avance et excluent toute question. Il en résulte que le véritable ennemi du kitsch totalitaire, c´est un homme qui pose des questions »

  6. Flo

    Désolé du hors sujet mais ça finit par laisser une drôle d’impression cette insitance (avec une impatience à peine voilée) à demander à l’Espagne qu’elle demande de l’aide :

    « La Commission européenne « n’a pas de nouvelles d’une demande d’aide financière de la part de l’Espagne », a déclaré vendredi un de ses porte-parole. « Si une telle demande devait arriver, les instruments appropriés sont en place, prêts à être utilisés », a ajouté ce porte-parole, Amadeu Altafaj, citant le Fonds de sauvetage de la zone euro (FESF). »

    Serait-il difficile de convaincre un gouvernement fraîchement élu de faire n’importe quoi pourvu que ça continue à faire tourner les rotatives et à remplir la gamelle de tous ceux qui n’attendent que ça pour en profiter ? Ou certains sont ils déjà tellement aux abois qu’il leur faut absolument que l’Espagne demande de l’aide pour qu’ils puissent honorer très vite certains engagements?

  7. hollanchon

    Oh ca, c’etait sur! H16 ne pouvait pas la manquer celle-ci. Nous avons un president mignon tout plein, craquant et tout. Quelle joie, quelle allegresse! Chantons tous Hosanna au plus haut des cieux. On va vraiment bien rigoler pendant 5 ans !!!

        1. Moi ? Je ne ferai jamais un truc pareil, enfin voyons !

          C’est pas le style de la maison.
          Roh.

          Qu’est-ce qu’il ne faut pas lire 😉

  8. Patron Méchant

    Cela fait maintenant 2 ans que je n’ai pas regardé la télé. On parle comment de notre nouveau président sur Radio Moscou Kanal 2 ?

    1. Je ne sais pas. Je ne regarde pas non plus. Les rares fois où je regarde, on a l’impression soit de documentaires animaliers, soit d’un résumé de la journée de Kevin dans une télé-réalité.

  9. Théo31

    h16 : tu avais raison en annonçant que Flanby couille super molle allait démouler grave une fois élu. Et on est qu’au premier mois d’exercice.

    CPEF.

Les commentaires sont fermés.