Bingo du mercredi : armes à feu et discrimination sexuelle

L’actualité est décidément facétieuse. Alors même que je traitais, il y a quelques jours, du traitement si spécial des armes à feu dans la presse et la politique française, une fusillade canadienne se charge de relancer la polémique. Mais le pompon est atteint lorsqu’on peut, à ces histoires d’armes, ajouter une petite discrimination sexuelle de derrière les fagots.

Pour une fois, l’histoire ne se déroule pas dans notre belle République du Bisounoursland, mais son développement, en Grande-Bretagne, montre à qui en doutait encore que le politiquement correct a réussi à s’infiltrer dans toutes les démocraties sociales occidentales, et, par une action permanente de groupes de pression orientés bisous et égalité à tous les niveaux, à se diffuser dans tous les domaines, depuis la politique et l’économie jusqu’aux jeux olympiques, où la compétition, malgré la nécessité de désigner un gagnant, devra se jouer pianissimo pour ne laisser personne pleurnicher sur le côté.

Les prochains Jeux Olympiques de Londres seront donc, à n’en pas douter, un véritable tsunami de bons sentiments, d’égalitarisme joyeux au milieu de remises de médailles en métaux précieux, réussissant ainsi dans un décor de fête païenne le mariage de la carpe et du lapin en autorisant ainsi chacun à célébrer la victoire des meilleurs tout en prônant l’absolue égalité de tous. Au passage, le tout a de fortes chances de se dérouler sous une pluie battante, alors qu’on pouvait lire, en mars et en avril de cette année, les prévisions quasiment alarmistes des habituels réchauffistes qui prévoyaient un été caniculaire. Du reste, les prévisions effectuées en tenant compte de l’activité solaire par Piers Corbyin (dont j’avais déjà parlé ici), de Weather Action, indiquaient, elles, clairement le contraire.

Et alors que les épreuves s’apprêtent donc à se dérouler en milieu humide, voire avec masque et tuba ce qui donnera à l’ensemble des cérémonies un cachet vraiment original, la cataracte de politiquement correct a déjà commencé puisqu’on apprend que certains athlètes, venus en famille, ne pourront pas bénéficier de chambres communes. Dit comme ça, on ne peut y trouver à redire : après tout, les athlètes seront là pour se concentrer sur leurs performances et la présence de leurs époux ou épouses n’est peut-être pas souhaitable. Et puis normalement, les facilités olympiques sont ouvertes aux athlètes, pas à la smala, zut à la fin. Sauf que dans le cas qui nous occupe, le couple est composé de deux athlètes qui sont tous les deux sélectionnés : Russell et Lauryn Mark font en effet tous les deux partie de l’équipe australienne de tir, mais devront faire chambre à part.

lauryn markEt c’est là que les choses se corsent : selon Russell, cette interdiction a été décidée par les officiels australiens après que Lauryn est apparue en tenue légère en une du magazine « Zoo ». Comme je sais que mon lectorat masculin veut en savoir plus, je reproduis ici à titre purement informatif la photo qui fut prise pour le magazine en question, cela fait très « chick with gun », c’est juillet, c’est détendu du blog. Et bien que les sommes récoltées pour cette une aient été versées à un hôpital de Melbourne, la une de ce magazine aurait donc effarouché le comité olympique australien au point de vouloir séparer mari et femme. Mais l’angle d’attaque choisi par Russell ne manque alors pas de piquant :

« Le côté stupide de tout ça, que je leur ai mis devant le nez, c’est qu’il y a des tonnes de couples gay dans l’équipe olympique qui partageront la même chambre, donc nous sommes discriminés car nous sommes hétérosexuels. Chaque couple, qu’il soit marié ou dans une relation similaire, devrait voir le Comité olympique australien se démener pour répondre à ses besoins. »

Et là, je dois dire que le pauvre Russell a raison : que voilà une discrimination assez scandaleuse ! La société moderne, baignée de politiquement correcte et d’hypocrisie, se retrouve confrontée à ses propres contradictions qui font passer la sodomie de diptères pour une occupation banale.

chicks with gunD’un côté, on sent bien que les photos en tenue légère ont choqué les officiels olympiques qui ont probablement une vision très conservatrice de leurs activités. De l’autre, ces mêmes officiels devront accepter que les joueuses de beach-volley endossent une ou deux épaisseurs au-dessus de leurs bikinis pour s’adapter aux conditions météorologiques particulières de l’humide Angleterre. D’un côté, ces officiels ne supporteraient pas l’idée que les chambres d’athlètes se transforment en baisodromes homosexuels, mais ne font absolument rien pour l’empêcher. De l’autre, le partage d’une chambre dans le cadre conjugal communément admis semble les défriser. Si l’on ajoute aux incohérences olympiques celles d’une société qui, d’un côté, fait absolument tout pour ringardiser l’institution matrimoniale, et de l’autre, se bat pour en donner l’accès aux couples homosexuels, on comprendra que la Bisounoursie et le Politiquement Incohérent ont de beaux jours devant eux.

Dans tout ce flot d’incohérence et de discrimination sexuelle débridée, on pourra tout de même se rassurer en notant que, contrairement à l’image d’Épinal si populaire dans les médias, le tireur olympique n’a pas décidé de régler le différend avec sa fédération à coup de calibre douze, la bave aux lèvres et les yeux injectés de sang. Manifestement, on peut encore posséder une arme et rester sain d’esprit même lorsque le reste de la société, celle qui brille sous les médias, les paillettes et le strass, continue de trotter toujours plus vite et toujours plus loin sur le sentier de l’absurde.

C’est plutôt rassurant, non ?

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires60

  1. Yrreiht

    « Mais l’angle d’attaque choisi par Russell ne MANQUE alors pas de piquant »

    à part ça, rions-en tant qu’on peut.

    CCEF

    Cette Civilisation Est Foutue

  2. Pere Collateur

    Je ne suis pas sur que ca vallait le coup que vous preniez la peine de faire un billet sur si peu de choses.

    Après tout, l’élévation de la médiocrité et de la crasse absolue au rang de choix de civilisation dans nos sociétés décadentes, ca fait tout de même 4 décénies que ca dure.

    Rien de neuf sous le soleil…

    1. Calvin

      Sous le soleil, d’accord…
      Mais sous la pluie ???

      La remarque, très pertinente, sur l’antagonisme :
      « je sape l’institution de mariage » … « mais je promeus le mariage gay » est quand même étonnante, et se devait d’être dite.

    2. Bien sûr que ça ne valait pas la peine. Mais d’un autre côté, on est le 18 juillet. Qui lit encore mes billets sur les zinterwebs ? Tout le monde est à la plage (sous la pluie) !

      1. Before

        Boarf, quelle pluie ?
        Il fait 30°C depuis plus de 15 jours, ici, en Provence.

        D’ailleurs, je vais couper la clim’, il commence à faire un peu frisquet…

        1. vengeusemasquée

          et le réchauffement climatique ? Et les gaz à effet de serre ? Et le trou dans la couche d’ozone ? C’est totalement immoral d’avoir la clim. Ca devrait être interdit.
          *regrette de ne pouvoir avoir la fenêtre ouverte ET la clim dans son propre bureau*

      2. Aristarque

        La preuve que non!
        Et puis avec les smartphones de maintenant ou les note-books et tous les accès wifi dans les lieux de vacances, ce n’est pas un problème…
        Ne chipotons pas : depuis l’élection de MImolette, nous avons droit à plus de six billets/semaine. Il peut donc y en avoir de plus légers que d’autres, nous supporterons le choc.
        P.S. Si c’est cette photo de dame en maillot de bains qui fait s’étrangler le C.O. australien, ils sont dignes d’aller superviser l’équipe d’Iran…

  3. Calvin

    Tout d’abord, un grand merci pour l’illustration informative.
    Effectivement, le gros machin marron à gauche de la photo a de quoi effrayer les parkinsoniens du CIO Australien.

    Quelques remarques en tout genre sur cet article qui ne nous dit pas tout :
    – la pluie est prévue durant les JO de Londres : est-ce à dire que Flanby Ier, Moi-Président des Bisous, doit assister à toutes les compétitions ??
    – la réaction de l’épouse est certes tout en retenue, amusée même si agacée… Mais quand est-il du mari ? Quant on voit ce qu’il est obligé de tirer (oui, je sais, très mauvais jeu de mot), je pense qu’il ne va pas accepter aussi facilement cette décision…
    – il me semble qu’un problème n’est pas abordé : peut-on décemment accepter que des sportifs soient classés entre eux ? Cette injuste façon de mettre des gens sympas, sportifs et bio, en compétition, alors que les plus grands experts Français en pédagogologie ont prouvé la dangerosité, est inacceptable. Il FAUT bannir les podiums aux JO de Londres,
    – évidemment, merci pour cet article, rafraichissant, enjoué, plein de trouvaille, mais bien sûr s’appuyant sur une énième grosse fumisterie…

    1. Aristarque

      Ce ne sont pas les Français qui sont menacés d’overdose de podiums lors des J.O. de Londres.
      Leur amour de l’égalitarisme n’en souffrira donc point trop.
      En revanche, aux Olympiades de la fiscalité…

      Il est d’ailleurs étonnant que dans notre république où on ne veut faire de peine à personne, Mimolette insiste lourdement sur les attentions fiscales prévues pour les athlétes qui auront dominé les autres, si cela arrive…
      (Il ne prend peut-être pas un grand risque de pertes fiscales…)

    1. GM

      Une occasion d’autant plus bienvenue de faire assaut de pudibonderie officielle, parce que tout de même les JO c’est une vénérable institution, on plaisante pas avec ces choses-là. Une couv’ en bikini, tout fout l’camp…

    2. Deres

      Ce n’est pas le genre des sportifs français, surtout en football, de traîner dans les bars toute la nuit la veille des épreuves pour lever des minettes ! Cela se saurait !

    3. Aristarque

      Un stock de 100.000 capotes pour 10.000 athlètes, soit grosso modo 20 par athlète mâle (et la parité, qu’en faîtes-vous?)
      Il n’a pas que sur les pistes que cela va chauffer…

  4. Monoi

    Comme vous etes mauvaise langue! Il n’a pas plus hier ici a Londres…Aujourd’hui par contre…

    Et puis les restrictions de traffic, avec les nouvelles voies speciales pour les VIP olympiques ont ete ouvertes lundi. Je vous laisse imaginer le resultat au niveau embouteillage.

    Mais le bon peuple est tout content qu’on nous dit.

    1. Le Gnome

      Je suis bien content que Paris n’ait pas eu les JO, vous vous rendez compte du bordel avec Paris Plage, les JO et une grève de la RATP pour couronner le tout.

      Sans parler du coût.

      1. vengeusemasquée

        Comme si ce n’était pas déjà assez cauchemardesque de circuler dans Paris l’été… c’est presque pire que quand tous les paribobos sont là !

        1. Aristarque

          On échange les paribobos qui n’ont pas de voiture (mais qui encombrent l’A6 chaque week-end) avec les touristes qui se guident au GPS et n’ont aucune habitude de la circulation parisienne et des sens interdits du bon Delanoë…
          Si leur zinzin n’est pas à jour, je ne te vous dis pas leur panique !

        2. Pascale

          Et ça ne va pas s’arranger avec l’autorisation que vient de recevoir Delanoë pour mettre la vie gauche piétonnière …! Quand je pense que les parisiens ont élu ce taré … Heureusement que je n’y habite plus.

      2. eheime

        Il nous arrive beaucoup de malheurs en ce moment c’est vrai, mais on ne les cumule pas tous !

        Il faut rendre grace au seigneur …euh on me fait signe que c’est pas tres bisou compatible .. alors je corrige.. il faut rendre grace au seigneur dis-je mais aussi à hallah, yavé sans oublier bouddah, et zeus bien sur, (me contacter sur eheime@eheime.com si j’avais oublié quelqu’un), que les JO ne se soient pas déroulés à Paris !

    2. Pandora

      Il faudra aussi bientôt compter sur l’aménagement écolo-compatible des quais de Seine pour faciliter la circulation auto (peut-être.. ou pas!).

      1. vengeusemasquée

        Oui et pour rentrer chez nous, on empruntera désormais tous nos petits ponts aériens, non ?

    3. Aristarque

      Le bon peuple qui n’est pas à Londres et qui suit cela dans son home sweet home, ne se sent évidemment guère concerné…

      Quand Delanoë obtient des télés qu’elles diffusent des images de propagande sur Paris Plage, on évite soigneusement de montrer tous les embouteillages autour…

  5. hank rearden

    Sans compter que, concernant le tir et à la vue de la législation excessivement restrictive concernant les armes qui règne au Royaume-uni, l’organisation des épreuves de tir a nécessité des contorsions légales temporaires en contradiction complète avec la politique habituelle anti-armes des britanniques. Une attitude incohérente de plus …. « je ne veux pas d’armes mais je veux bien organiser des épreuves sportives de tir »

  6. Woland

    Pardonnez-moi de couper en quatre des pilosités variées, mais il me semble que dans :
    « le différent avec sa fédération »
    il convient d’écrire « différend ».

  7. Deres

    Dans le genre discrimination sexuelle et association qui en font leur beurre : alors que cela parait une excellent nouvelle de santé publique, Act Up s’indigne qu’un produit arrive sur le marché qui diminue sensiblement les risques de transmissions ! En effet, la fin de l’épidémie serait grosso modo la fin de leur activité lucrative. De plus, sachant que leurs membres sont fortement séropositifs, si plus personnes ne le devient, ils craignent une forte discrimination et un arrêt des inscriptions à leur association ! Bravo pour la solidarité et l’intérêt général !

        1. gem

          Ah oui. marrant.
          En pratique si on accorde une efficacité de 95 % au préservatif (problème une fois sur vingt : crevaison, débandade in situ avec perte, …), le préservatif qu’ils préconisent est moins efficace que le médicament qu’ils dénoncent à partir de 10 ou 15 rapports.
          Mais on savait déjà que les maths et la réalité ce n’ets pas leur fort, depuis leur dénonciation du pape et de sa politique de fidélité sans préservatif (pourtant largement plus efficace que le préservatif dans l’infidélité).

      1. Théo31

        Ca ne me surprendrait pas : la pauvreté, la souffrance et finalement la mort sont le fonds de commerce de ces proxénètes que sont les socialistes, uniquement leur faire valoir. Vous ne verrez jamais les gens de Paul Emploi demander qu’on fasse tout pour diminuer le chômage, ils demandent plus de moyens pour eux.

    1. Batilus

      Ca serait vraiment la première fois que l’objectif passe de « résoudre notre problème » à « continuer notre action »…

      1. Calvin

        Je suis entièrement d’accord.
        Mais, là, pour le coup, ça reste énorme – on parle de vies humaines.
        Ensuite, les contorsions façon « on veut garder nos chômeurs/racistes/armes/voitures/ce-que-vous-voulez » sont d’un autre ordre.

        A noter que les mêmes de chez Act-Up vilipendaient le Pape pour sa diatribe envers le préservatif.

    2. channy

      Comme Beaucoup d’ ONG qui sont dans les pays pauvres pour « lutter contre la pauvreté, corruption , les maladies etc » mais le jour ou le pays n a plus de problèmes, les bobos doivent rendre le Nissan patrol de fonction avec chauffeur, la maison de 10 pièces, dire adieu à leur 3000 dollars de salaire mensuel et se chercher un autre boulot.

  8. dede

    « se retrouve confrontée à ses propres contradictions qui font passer la sodomie de diptères pour une occupation banale »
    Mais qu’est-ce qui nous indique que ce n’est pas banal pour Russell et Laurynn? A ma connaissance, cela reste le meilleur moyen de ne pas avoir d’accident avec madame, non?

    1. Typhon

      Madame Laurynn n’a pas d’ailes, donc ce n’est pas un diptère, contrairement à la malheureuse mouche que vous venez maladroitement de tenter d’enculer.

  9. Michel

    Une petite remarque sur le mariage homosexuel si vous permettez :

    1. Le mariage est une institution ringarde, en cela qu’elle protège les personnes qui l’ont contracté. Par exemple, si une femme mariée tombe enceinte, son mari est réputé être le père de l’enfant à naitre et doit donc subvenir à ses besoins.

    2. Si un couple homosexuel, disons deux femmes, est marié et que l’une des deux femmes tombe enceinte, son « épouse » sera supposée être non pas le père mais le parent de cet enfant à naître.

    3. La même situation ne peut pas concerner deux hommes. La seule solution possible, pour les bisounours qui nous gouvernent, et afin e ne pas rompre l’égalité constitutionnelle, est donc d’autoriser la gestation par autrui. Autrement dit, comme d’habitude, la politique des bisous distribués à tout va aboutit à une horreur absolue car cette mère porteuse est alors évidemment réifiée par le couple en question.

    4. De même on nous assène qu’accorder le droit au mariage homosexuel c’est donner un droit nouveau aux homosexuels sans rien retirer aux autres. Rien n’est plus faux : les parents d’un enfant sont, jusqu’à présent dans un couple marié, son père et sa mère. Admettre le mariage homosexuel entrainerai ipso facto le fait de renoncer à ces appellations de « père » et « mère » pour privilégier celle de « parent », indifférencié. Or, en français, un parent peut être très éloigné. On retire donc aux couples hétérosexuels mariés cette filiation. La minorité impose donc à une écrasante majorité qu’elle renonce à une appellation aussi fondamentale que « père » et « mère » pour donner un droit aux homosexuels au mariage. Une horreur de plus à bisounoursland.

    [Je précise que les réflexions ci dessus ne sont pas de moi mais d’un ami, concerné par cette question].

  10. simple citoyen

    Pour une fois vous êtes tous passés à côté du sujet. La presse anglosaxone relaie en ce moment les confessions d’une athlète qui explique que les JO sont un véritable appel au sexe. Elle l’explique en particulier par le fait que les gens ont quelque chose en commun, ce qui facilite les conversations (et les limite à 3 phrases, un peu comme dans Tournez Ménage des Inconnus « Et puis surtout Ingrid, Est-ce que tu … »). Bref, donc la nouvelle aura des JO c’est le lupanar de haut vol puisque non seulement ils couchent entre eux à tout va, mais qu’en plus il y a pénétration de « people » à l’intérieur de l’enceinte.
    Les articles abondent même sur le thème: 70.000 capotes anglaises (noblesse oblige! lol) ne seront pas suffisantes (des dizaines d’articles).
    Bref, avant que je ne me perde en considérations scabreuses, voilà le fond de l’air. Du coup, je me demande si la décision des australiens ne tient pas plutôt du féminisme le plus élémentaire, en permettant à Madame de faire ce qu’elle veut de son corps en ces circonstances excepetionnelles, sans être tributaire de son presque alter ego… 😉

    http://espn.go.com/espnw/olympics/8133052/athletes-spill-details-dirty-secrets-olympic-village-espn-magazine
    http://www.huffingtonpost.com/2012/07/13/olympic-village-sex-fest-espn-magazine-condoms_n_1672257.html
    http://www.lematin.ch/sports/autres/hope-solo-enormement-sexe-village-olympique/story/19708392
    Le denier lien est en français et l’illustration permet de se faire une idée du problème de plus près…

  11. Alex6

    En meme temps, le gouvernement australien actuel c’est le labor avec une bonne grosse louche de greens derriere donc bon… On est certes un gros cran en-dessous de la connerie francaise mais il faut avouer que le niveau est pas mal tout de meme depuis leur election.
    On va degager tout ca et nettoyer un peu au prochaine election.

    1. Ben au contraire. Personne n’avait de quoi se défendre dans le cinéma d’Aurora. Et j’attends toujours vos fines remarques sur la Suisse ou le Canada ou tous ces pays où les armes sont très facilement accessibles, ou même la France où les fusillades existent aussi. Réconciliez-vous avec vos incohérences et arrêtez de poster des bêtises, je vous prie.

Les commentaires sont fermés.