Une bonne claque d’antiracisme

Aujourd’hui, c’est grâce à Enquête & Débat que je découvre une nouvelle facette de l’antiracisme de combat qui file des claques. On se souvient d’une première page de Libération, le nid de bobos hypocrites, qui n’avait pas hésité à faire sa Une sur « Les Cabinets Blancs de la République », montrant avec quelle décontraction on pouvait facilement discriminer tant qu’il s’agissait de la bonne catégorie de personnes. Cette fois-ci, donc, c’est un magazine ciblé « Africaines, Antillaises et femmes noires », Brune, qui se permet une couverture assez ambiguë.

brune magazine, raciste ?

Sérieusement, une couverture titrant « Immigration : Au secours, les Noirs débarquent » ne provoquerait-elle pas un gentil tollé ? Et dans une France où la liberté d’expression devrait prévaloir, ne serait-ce pas un problème ? Pourquoi la justice ne réagirait-elle qu’à ma proposition de Une imaginaire et pas à celle, réelle, de ce magazine ? Pourquoi doit-on pointer ce différentiel au « pays des droits de l’homme » ? Pour paraphraser Enquête & Débat, soit on respecte la loi, et ce magazine doit être condamné lourdement pour « racisme » (ce qui me hérisse). Soit on est pour la liberté d’expression totale, et on peut alors titrer « Immigration : au secours, les Noirs débarquent » sans être poursuivi en justice (ce qui me semble très improbable).

Cohérence, stigmatisation, discrimination, justice, liberté d’expression… À vous de jouer.

J'accepte les Bitcoins !

14rg2uWcrqB8uSTk3msQQV7r8ZSaXePP2j

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires31

      1. Mirella

        Y’a quand même un moment où la situation étant celle que nous constatons (dégringolade de l’emploi, licenciements en cascades, il me semble que l’on a le droit de se poser des questions.
        Est-il nécessaire de charger notre barque en accueillant de nouvelles têtes qui pour les mêmes raisons (crise,dette, incompétence des élites) vont très très vite blanchir elles aussi ?

        1. Calvin

          Ok, mais la dégradation ne vient pas des néo-arrivants mais bien de ceux qui ont été au pouvoir des années (décennies) durant.
          Je veux bien admettre que des erreurs ont été commises par les élus au nom de l’immigration (pour, contre, en bien ou en mal), mais ce n’est jamais la faute des immigrants, qui, eux, prennent la terre d’asile pour ce qu’elle est, avec ses avantages et ses inconvénients.

  1. douar

    Et le CRAN? conseil représentatif des associations noires. Si je fonde son alter ego, le CRAB, conseil représentatif des associations blanches, aurais je droit à des subventions?

  2. No_name

    Les heures les plus « sombres » de notre histoire n’ont jamais aussi bien portées leur nom ^^.

    De même, j’ai toujours rêvé de porter plainte contre le concours « Miss Black » pour discrimination.

  3. Pascale

    Liberté d’expression, comme vous cher H16.

    Et aussi, ce qui pourtant est très cher à nos socialistes égalitaristes, c’est l’égalité. Mais on ne parle pas de la même égalité chez les libéraux et les socialistes : pour les 1ers c’est égalité devant la loi, pour les 2nd c’est égalité devant la misère matérielle (intellectuelle aussi d’ailleurs).

    1. Le Gnome

      C’est Press up International qui publie ça. SARL à 3000€ sans salarié dont c’est l’unique publication et dont le siège est à Rennes, qui n’est pas une ville africaine pour l’instant.

      1. Calvin

        Fais gaffe H16, s’il se réclame d’une minorité, tu risques un procès !
        Les gens ont le droit d’être cons, quelque soit leur couleur de peau, religion ou taille.
        D’ailleurs, la meilleure preuve que le droit d’expression est accordé aux abrutis est donnée par la presse française.

  4. Calvin

    Ce canard pose un autre problème de fond : comment appeler un magazine ciblant les « Européennes, Françaises et femmes blanches » ?
    « Blonde » ? Ca le fait pas trop !

    Ah si, il nous reste « Pouffe Mag »

    1. Pascale

      Oui mais Pouffe Mag, ça convient aussi à un magazine ciblant les femmes noires …!

      De toute façon, compte tenu de l’ambiance anti raciste environnante, aucun groupe n’oserait lancer un magazine ciblant les « Européennes, Françaises et femmes blanches ».

      1. Calvin

        Oui, c’est le sujet du billet.

        En revanche, les femmes n’ont qu’à se teindre la peau en noir, et le problème est réglé !
        C’est beau la diversité…

  5. NOURATIN

    Il faut dire que les noirs ont déja débarqué, et depuis longtemps. Il serait vain de tirer maintenant la sonnette d’alarme.
    En tout cas, nous pouvons être fiers d’appartenir à un pays qui tolère ça. Moi, je m’en fous, j’ai cessé d’être Français,
    j’ai pris la nationalité napolitaine, c’est plus sympa.

  6. Nepenthes

    Hier je suis allé voir le dernier Batman. Ce n’est un secret pour personne que Catwoman est dans le film. C’est une voleuse mais au fond tout le monde le lui pardonne, Batman compris. Pourquoi ce traitement de faveur ? C’est très simple : elle est toute mimi. Tout comme la demoiselle en couverture de « Brune » n’est pas des plus désagréables à regarder. La beauté est un passe-droit, voilà où mon message veut en venir. Avoir une déesse en couverture de magazine donne le pouvoir de publier les titres les plus offensants. Fdesouche serait pulvérisé s’il ne mettait pas, en haut à gauche de l’écran, une jolie Brigitte Bardot qui désarme même les plus farouches antiracistes.

    Batman aurait compris de telles évidences lui.

    1. Heu. FdeSouche est régulièrement attaqué, donc la Bardot ne remplit pas bien (assez ?) son rôle. Et le problème ici ne vient pas qu’on laisse écrire grâce à la demoiselle sur la couverture, mais, indépendamment de la photo, de ce qu’un titre pareil, version « black attack », ça ferait immédiatement un tollé. Le 2P2M exemplifié en direct, en quelque sorte.

      1. Nepenthes

        (2P2M = deux poids et deux mesures. Pour ceux qui auraient du mal…)

        @h16
        Rien à redire. J’étais d’accord avec le billet. Si ce n’est que je perçois de l’autodérision dans le phrase « Immigration : Au secours, les Blancs débarquent » , comme si son auteur disait :  » Des immigrés, cela va poser problème!  » Ce qui souligne qu’il a le mérite, étant surement lui-même un immigré, de reconnaître que l’immigration n’est pas forcément une chance, notamment celle dont peut être complice l’État actuellement.

  7. Calvin

    Dernière minute !
    Grâce à la mouvance bisou-compatible qui touche tous les étages de la langue française et des usages, il va bientôt être interdit d’écrire dans les recettes de cuisine : « vous séparez les blancs des jaunes afin de … ».
    Toute ségrégation est illégale.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)