Une classe politique vraiment pas classe

Ce samedi, François Hollande est allé se ressourcer à Tulle. Il en avait besoin, tout secoué qu’il avait été par une affaire Cahuzac qui se rapproche dangereusement de lui. Il ne devait pas renouer le contact avec « les Français », mais « ça lui aurait coûté ». Alors, il est allé caresser le poil un peu ras du moutontribuable local.

Et manque de chance, lors de cette visite en territoire pourtant conquis, un Français n’a pas hésité à lancer au Président qui se ressourçait un petit « faudrait pas oublier d’être de gauche, Monsieur » qui résume à lui seul à quel point le locataire de l’Élysée n’est plus du tout connecté au peuple qu’il prétend diriger. En effet, s’il est bien acquis que ceux qui n’ont pas voté pour lui ne sont certainement pas contents de son (in)action présente, tout montre qu’il a aussi rapidement perdu le soutien de ceux qui l’avaient clairement désigné comme président (par dépit ou par envie, peu importe).

En dix mois, François Hollande a réussi à se faire détester aussi bien de ses amis que de ses ennemis, à plonger le Parti Socialiste dans la consternation en lui conservant son hébétude routinière, et à mettre une panique mémorable tant chez ses députés que ses sénateurs et son gouvernement. En effet, si le pauvret n’est pas directement responsable des agissements de Cahuzac qui l’auront poussé à partir de Bercy avec le fracas qu’on connaît, les réactions présidentielles à la suite de cette affaire sont d’une mollesse sans précédent, mollesse et inadéquation patente avec la gravité de la situation qui provoquent (presque paradoxalement) une onde de choc mémorable sur toute la gauche française.

poufmag, avec Audrey Pulvar en couvertureIl n’est qu’à lire les réactions d’une Audrey Pulvar dont l’aspect pathétique s’ajoute au ridicule général et dans lesquelles on peut à la fois lire la panique d’une perte brutale de repère et le bon gros mensonge moraliné qui distingue les bobos socialoïdes du simple cuistre lambda ; ainsi, on apprend que la journaliste a bien été opérée de la honte très tôt puisqu’elle prétend avoir été en 1981 sur la place de la Bastille, à 9 ans donc, alors qu’elle habitait alors en Martinique, à 7000 km de là. L’insupportable parangon de journalisme people/engagé imagine et tente de nous faire croire au réveil de sa conscience politique au début d’une ère Mitterrand dont tout le monde se souvient qu’elle s’acheva deux ans plus tard par une déroute économique complète et dont personne ne peut maintenant se réclamer sans passer immédiatement pour un clown has-been.

J’avais déjà évoqué cette « onde de choc Cahuzac » en notant le lourd passé (judiciaire, notamment) des petits Père-La-Morale qui entendaient distribuer leurs bons et mauvais points aux exilés fiscaux puis au ministre déchu et je n’avais pu m’empêcher de remarquer qu’au milieu des sanglots théâtraux d’un Filoche en pleine crise de lyrisme en carton, on trouvait le brave Harlem Désir, courroucé sur commande, qui n’avait pu s’empêcher d’éjecter l’impétrant d’un Parti si bien rempli de belles âmes. On aurait pu s’en tenir là.

Las, comme disait le regretté Audiard, les cons osent tout et c’est à ça qu’on les reconnaît. Harlem Désir persiste donc et, comme Audrey Pulvar qui barbouille les ondes des conscientisations citoyennes imaginaires d’une enfant de 9 ans, il prend vigoureusement la parole pour réclamer un référendum dont le sujet serait, on en reste coi, « sur la moralisation de la vie politique ».

Sacré Jean-Philou. Outre le vague bien gluant du sujet, que ne précisent guère les quelques propositions de référendums concrets qu’il préconise (« non-cumul des mandats », « contrôle du patrimoine des élus »), on voit bien, mon brave Jean-Philou, que ta proposition ne fait que camoufler le désarroi qui s’est emparé de tout ton Parti, écrasé entre l’hypocrisie débordante de ses dirigeants et la morale outragée de sa base. Un référendum sur le non-cumul ? Allons. Tu sais très bien qu’il n’aura jamais lieu, précisément parce que tous les Français (à part les 7500 élus les plus concernés) sont pour. Un référendum sur le patrimoine des élus ? La bonne blague, venant d’un condamné pour emplois fictifs ! La grosse plaisanterie, venant d’un parti qui accumule casseroles sur casseroles ! La super-vanne pourrie, venant de l’un de ces politiciens, de droite ou de gauche, qui ont toujours pratiqué la bidouille, la magouille, le trafic d’influences, les détournements de fonds publics et les échanges discrets de mallettes garnies ! Là encore, tu sais fort bien qu’un tel référendum ne sera jamais mis en place parce que tous les Français (sauf les gars comme toi) n’attendent que ça !

Désir de référendum

C’est d’ailleurs particulièrement hypocrite de ta part, Jean-Philou, de demander des référendums dont tu connais déjà le résultat (massivement positif) alors que sur les questions qui clivent vraiment les Français (le mariage homosexuel, par exemple), les gens comme toi se battent de toutes leurs forces pour qu’ils n’aient pas lieu ! Tiens, par exemple, mon brave Tramway Harlem, pourquoi ne demandes-tu pas plutôt un bon gros remaniement ministériel bien courageux, bien solide, bien net pour virer les mous, les incompétents, et les corrompus de l’actuel gouvernement ? Là, tu serais en phase avec plus de 60% des Français, dis donc ! Ça te changerait, en plus !

Mais comme je le disais plus haut, une telle démarche, de ta part, ou de celle de Pulvar ou ses semblables, ce serait simplement un nouveau choc ajouté à celui qui vient paralyser toute la classe politique du pays. D’ailleurs, le traumatisme est si fort qu’on en vient à lire des morceaux d’anthologie dans les feuilles de choux : elles tentent de fournir des onguents intellectuels pour les bleus et contusions qu’une telle affaire entraîne chez l’électorat qui les lisent habituellement. Et l’analyse est à la hauteur habituelle d’un Libération à bout de souffle (et de subventions) : si Cahuzac a tant pêché, c’est parce qu’il « est le symptôme de l’idéologie libérale dans laquelle nous vivons aujourd’hui ».

Venant d’un politologue du centre de recherche de Science-Po, on comprend qu’une telle tirade indique à la fois l’effarement qui s’empare des « élites », et le niveau abyssal dans lequel leur inculture les maintient ; pour lui, si Cahuzac a fraudé, c’est parce qu’il était avant dans le privé. Et le privé, c’est le libéralisme, bien sûr, avec sa cohorte de plaies, d’enfants malades et de chatons énucléés. Point d’autre explication ne sera nécessaire : Cahuzac, ci-devant socialiste adulé, est maintenant un cancrelat libéral estampillé par les plus hautes instances de recherche en politologie-politique de politicarderie politicienne !

Les crises sont, dit-on, d’excellents révélateurs : elles permettent de distinguer ceux qui courent dans tous les sens en criant stérilement de ceux qui font preuve d’à-propos, qui ont l’esprit vif, qui comprennent la situation d’un coup d’œil rapide et mettent en place des solutions pragmatiques et viables pour surmonter les moments difficiles. Ce que toute cette affaire démontre de façon éclatante est que la France est à présent gouvernée par une bande d’andouilles paralysées, une brochette de lapins nocturnes et hébétés dans les phares d’une voiture puissante qui leur arrive droit dessus.

On a, depuis longtemps, dépassé le stade d’un besoin de bricolage, et même le gros-œuvre semble trop léger pour rattraper la chose. Le pédalo n’est plus suffisant. Nous allons avoir besoin d’un plus gros bateau.

we're gonna need a bigger boat

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires89

  1. Elphyr

    J’aurais écrit « une classe politique française vraiment crasse » mais au fond, c’est équivalent 🙂

    1. bouffon1er

      Les déclarations de patrimoine vont envahir les pages des merdias Perso je n’attends que celle rèctificative de Morbac1er tant la 1ère était bidonnée Bizarre les merdias n’en ont pipé mot

  2. Higgins

    « En France, les socialistes ont une si haute idée de leur moralité qu’on croirait presque qu’ils rendent la corruption honnête en s’y livrant » Jean-François Revel

  3. JS

    Merci pour le lien vers l’article de Labération. On serait le 1er Avril j’aurais eu de gros doutes sur son authenticité tellement c’est énorme !

    Mais à force on les connait par coeur tous ces moralistes de gôches, dès le début de l’affaire j’étais certain que leur parade serait in fine « ce type vient du privé » il n’avait rien à faire « chez nous ».

    J’en ais mal aux côtes..

  4. hussarbleu

    Moi, j’ai beaucoup aimé les révélations sur ses affinités avec le GUD : on se demande ce que faisaient les RG en n’informant pas le gouvernement de ce que ce Ministre socialiste n’était qu’un faux-nez des fâchistes, une sorte de nazebroque sournois autant que dissimulé…

    mais je pense que l’on va vite apprendre que son père était Milicien, porteur de la Francisque, voire membre de la Charlemagne, et que son grand-père s’appelait Drumont….

    sans compter que sa femme semble blonde….

    encore un complot pour faire tomber la gôche…

    1. Higgins

      Je serai extrêmement surpris si j’apprenais qu’aucune enquête dite de « moralité » n’était pas jamais faite sur une personnalité qu’on destine à des postes de responsabilités au sein de la structure étatique. Ne serait-ce que pour ne pas placer bêtement un agent de l’étranger au cœur de l’appareil d’Etat. De deux choses l’une, soit les services de renseignement français sont nuls (ne ne crois pas que ce soit la cas en dépit de boulettes mémorables comme celle-ci: http://authueil.org/?2013/04/06/2133-secret-defense), soit ils font correctement leur boulot (ce que je pense) et alors, ce sont les clowns qui tentent de diriger ce pays qui sont en cause.
      Bien que je ne ressente aucune sympathie pour celui qui vient de tomber plus bas que terre de si belle manière, j’aurai envie de lui donner quitus de de sa repentance tellement les réactions de ses nouveaux opposants sont grotesques et outrageusement grossies (http://authueil.org/?2013/04/03/2131-cahuzac-le-deuxieme-effet-kiss-cool et http://laplumedaliocha.wordpress.com/2013/04/06/nous-allons-vers-lepoque-du-voyou-de-droit-divin/). Entendre quelqu’un, condamné lui, en 1998 à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d’amende pour recel d’abus de biens sociaux (http://fr.wikipedia.org/wiki/Harlem_Désir et http://pierre.parrillo.over-blog.fr/article-liste-des-elus-ps-et-de-gauche-condamnes-98170356.html) réclamer une consultation populaire sur la « moralisation » de la vie publique est simplement risible. De mon strict point de vue, Cahuzac n’est au la partie émergée de l’iceberg (9/10 sous l’eau) et ceux qui se trouvent tranquilles sous la surface des eaux doivent respirer un peu mieux, rares étant ceux qui auront l’idée de plonger pour découvrir la réalité des choses.

        1. hussarbleu

          On apprend ce soir que Cahu aurait essayé de planquer encore une quinzaine de patates chez les Helvètes en 2009.

          On est dans le grandiose…

          Ce garçon était vraiment le Philby de la fraude fiscale !
          (pour les plus jeunes, Kim Philby était cet agent du MI6 chargé de la lutte contre la pénétration soviétique, au plus haut niveau, tandis qu’il était en même temps un agent du KGB…).

          1. hussarbleu

            Précisons que j’ai une certaine estime pour Philby, qui n’agissait que par conviction : il risquait sa peau pour ses idées, aussi criminelles qu’elles aient été, mais en aucun cas pour de l’argent.

            J’aurais trouvé parfaitement logique que les Rosbifs trahis le dépêchent discrètement, mais je crois qu’eux aussi, beaux joueurs, lui avaient conservé une forme de respect.

            Et puis, surtout, il avait du panache, ce n’était pas un Tartuffe de compétition, comme notre bon Cahu…

      1. deres

        Cahuzac a probablement avoué pour mettre fin aux enquêtes qui devenait gênantes. La fraude des 600 000 € datent de 12 ans alors que le délai de prescription pour ce délit est de 10 ans. Il y aura donc nécessairement un non-lieu après quelques années d’attente …

  5. hipparchia

    Rapport à Libération et la presse, je me demande si les libéraux n’auraient pas intérêt à jouer le jeu de la novlangue. Changez de nom, ainsi lorsque l’on vous dira que libéralisme c’est le mal, vous pourrez répondre sereinement que vous n’êtes pas libéraux mais des, mettons, presse-agrumes et que vous n’avez rien à voir avec les escrocs politiques. Vous verrez qu’ils seront tout confus.

    1. aristarque

      Oui, mais cela sous-entendrait que nous sommes honteux d’ aimer la liberté et reviendrait finalement à nous plier aux diktats des gôchisants…

    2. Pandora

      Un peu d’audace ne nuit pas : il faut être fier d’être libéral.
      On est étouffé par la nov-langue administrative et la communication bisounous !

  6. Davus

    L’article de Libé révèle à nouveau le climat de bien pensance qui régne dans la sphère universitaires française.

  7. Cyrielle

    « Harlem, pourquoi ne demandes-tu pas plutôt un bon gros remaniement ministériel bien courageux, bien solide, bien net pour virer les mous, les incompétents, et les corrompus de l’actuel gouvernement ? Là, tu serais en phase avec plus de 60% des Français, dis donc ! »

    Je doute de l’utilité d’un remaniement. Quand on brasse des nuls, ils ne deviennent pas intelligents, inventifs, courageux, compétents et honnêtes pour autant.

    En plus on risquerait d’en voir arriver quelques-unes qui ne pourraient que compliquer encore le schmilblic.

    Bon Dimanche !

    1. L’utilité serait nulle, mais au moins, Harlem serait en phase avec ce que demande vraiment le peuple.

      1. Pascale

        Imaginons, ne serait-ce qu’un instant, qu’un remaniement nous propulse Aubry au gouvernement. Là, on sait ce qu’on a. J’ai encore plus peur de ce que l’on pourrait avoir…

        1. bouffon1er

          Pas facile de trouver un non igare au ps et encore moins facile de trouver un non corrompu

        2. sam00

          Ce qu’on pourrait avoir?

          Si ils avaient du courage, il y a de quoi faire

          Il y a suffisamment de personnes capables dans ce pays, mais le problème c’est qu’elles ne plaisent pas au pouvoir en place.

          Là est le problème.

        3. hussarbleu

          Il y a là deux évidences :

          1/ si remaniement il y a, la Tartine en sera obligatoirement, car Hollande ne pourra se passer de son appui politique, pour contrer le Mélenchon qui est en train de tailler des croupières dans la volaille socialiste

          2/ cela ne fera que précipiter la catastrophe, chose à mes yeux souhaitable, si l’on veut s’en sortir rapidement… Ce sera rock and roll, c’est une certitude, mais on n’en fera pas l’économie…

      2. Marc Aurele

        Un remaniement ministériel? Et pourquoi faire? remplacer les socialiste corrompus par des socialistes honnêtes (un bel oxymore pour des gens dont le système de pensée est corrompu ab-initio)? Je n’en vois pas l’utilité, si ce n’est de leur donner du temps et faire effectivement plaisir à Harlem nocturne.

        Et d’en arriver à deux conclusions pénibles:

        1) c’est quand même le bon peuple de France qui a mis ces clowns au pouvoir grace au système démocratique de suffrage universel. C’est problement vous dire dans quel état d’esprit de plèbe frumentaire, il se trouve, ce peuple.
        2) je ne vois personne dans la (fausse) droite qui ait les coj*nes et la volonté et les outils pour changer quoi que ce soit.

        Donc:
        – soit je me plante dans mes conclusions pénibles et l’on peut encore jouer sur un ou plusieurs des prémisses pour essayer de gagner du temps en priant Saint Keynes, et qui sait supprimer l’argent pour ne plus en manquer,
        – soit la tectonique type Richter 9 est inévitable et là, ça va secouer bien fort. Car mis à part les fascisants qu’ils soient communistes, trotskystes ou nationaux socialiste (ils ont tous déjà prouvé qu’ils pouvaient fournir bonheur et félicité), je vois mal comment par sortir par le haut de tout ceci.

        @H16, vous avez raison, ce pays est foutu. Et ça va secouer fort, tenez vous bien au bastingage!

  8. deres

    Ce qui me sidère, c’est que pour nos élites, on constate au final que leurs affaires sont plus importante que la santé économique du pays … Il y a 1000 chômeurs de plus par jour de plus par jour : ils ne font rien et nous disent qu’il faut juste attendre que cela passe tout seul. Par contre quand la probité de l’un d’entre eux est mise en cause, ce qui les éclabousse tous, ils courent dans tous les sens affolés en criant. Si leur image est impacté, c’est vital et ils réclament tous des actions vigoureuses (et désordonnés) immédiatement. On voit clairement les 2 poids et les 2 mesures …

      1. Peste et coryza

        Non, pas du tout !

        Le parasite (non le parasitoide) a besoin que son hôte pète la forme pour pouvoir y rester et se nourrir à l’œil.
        L’hôte crève ? le parasite crève.

        Je soupçonne fort les oligarques français d’être plus proches d’un parasitoide. Celui se nourrit au dépend de son hôte, mais la mort de ce dernier est une condition sine qua none pour continuer le cycle du parasitoide.
        la seule différence est qu’en plus de nous tuer, les oligarques français nous volent.

        Voici un bel exemple de parasitoide (les grillons ont à subir un ver qui a un mode de reproduction similaire, désolé pour eux) :
        http://www.google.fr/imgres?hl=fr&biw=1181&bih=564&tbm=isch&tbnid=fAfn0eAPFNBuCM:&imgrefurl=http://oblikon.net/critiques/critique-alien-de-ridley-scott/&docid=k3dM1BShGO3S7M&imgurl=http://oblikon.net/wp-content/uploads/alien-vu-de-face.jpg&w=485&h=319&ei=LWJiUejrN8bbOceUgKgI&zoom=1&iact=rc&dur=246&page=1&tbnh=142&tbnw=206&start=0&ndsp=20&ved=1t:429,r:7,s:0,i:169&tx=150&ty=86

        Voici un beau parasite strict : une orobanche.
        http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Orobanche_550.jpg

  9. paf

    le politologue « rattache » a science pipo est effarant: c’est un chercheur, officiel, suppose avoir des connaissances et son analyse est… un etron a peine digne d’un attarde mental.La fRaonce.

  10. deres

    Pendant ce temps là, nos politiques se consacre aux affaires courantes comme auparavant …

    – Création de nouveaux comité Théodule car on en manquait (on n’évoque pas celui qui est supprimé en parllèlle contrairement aux grandes promesses) :
    http://lelab.europe1.fr/t/jean-louis-bianco-nomme-president-de-l-observatoire-de-la-laicite-8457

    – Diminution de la flexibilité du travail afin d’augmenter encore le chômage (inverse de l’objectif affiché au passage …) :
    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/04/07/97002-20130407FILWWW00042-temps-partiel-d-au-moins-24-heures-vote.php

    – Distribution de récompenses à des clients politiques (50% des médaillés sont des élus locaux) avec un voyage en avion au frais des contribuables :
    http://www.lefigaro.fr/politique/2013/04/06/01002-20130406ARTFIG00317–tulle-l-affaire-cahuzac-rattrape-francois-hollande.php

    – La lutte contre le mille-feuille administratif bat son plein :
    http://www.lefigaro.fr/politique/2013/04/04/01002-20130404ARTFIG00485-melenchon-combat-la-fusion-des-collectivites-alsaciennes.php

    – Nomination des copains pour pantoufler dans l’industrie avec les salaires qui vont avec :
    http://www.lefigaro.fr/mon-figaro/2013/03/27/10001-20130327ARTFIG00725-un-depart-possible-dans-l-equipe-de-montebourg.php

    Bref, en France , rien de nouveau.

  11. Chaufroi

    Dans le bateau
    des socialos
    Nous irons à bon port.
    Promettait du Flan
    Notre bon président.
    Mais son pédalo coule
    Au fond de la semoule…

  12. aristarque

    Heureusement que Normal 1er est un ennemi de la finance, nationale et internationale! Entre un ministre bis des Finances qui planque le plus gros de ses avoirs dans des états coffre-fort pour pas qu’ils subissent l’ écrémage citoyen forcé et un pote de promotion qui monte des sociétés en Chine à succursales dans des îles exotiques, il est vraiment pas regardant sur le blase desdits… Il est vrai que la corruption pratiquée par des gens de gauche n’ est pas de même nature que celle pratiquée par les autres puisqu’ils sont immunisés par leur idéal qui les vaccine.

  13. johnny_rotten

    La question aujourd’hui c’est de savoir si Hollande et la bande de nazes de la majorité présidentielle à l’Assemblée vont pouvoir résister en faisant le dos rond * pendant encore 4 années.

    *faire le dos rond c’est, par exemple, parler de pondre une loi sur la sauvegarde des coquelicots quand on les questionne sur la dette publique.
    Pour la première fois, on sent une haine monter dans le peuple qui s’exaspère de voir discuter de problèmes très secondaires

  14. Marquis de Guillotin

    Bonjour à tous, bonjour H16…
    …et surtout merci pour ces quelques moments de lecture totalement DE-LEC-TABLES ! Je découvre ce blog depuis peu (malheureusement) et je dois dire que le simple fait de se sentir un peu moins seul avec ces (ses) idées fait du bien.
    Etant quelqu’un d’assez simple, j’arrive peut être plus rapidement au terme de ma réflexion que la plupart des personnes réagissant dans cet espace (et qui manient le verbe avec tant de brio) mais cela ne veut pas forcément dire que le bon sens m’est étranger.
    Je pense qu’à ce jour le démontage de toutes les institutions et la gangrène politique (ayant contaminée tous les organes de la république) ne trouveront aucun autre remède que l’amputation ! (ou le gros calibre, c’est selon) Oui, les grandes idées sont une force mais face à de tels comportements de la part de nos dirigeants (confiscation pure et simple de la démocratie), le salut ne sera pas dans le dialogue (de sourd) mais bel et bien dans un affrontement certainement sanglant. La dernière question qui se posera à nous (pour ceux qui resteront) ne sera surement pas d’un ordre aussi « philosophique » que nous le souhaiterions.
    L’histoire se répète….

    1. Pandora

      Ben non.
      A quoi crois-tu que servent les tas d’argent gratuit déversés sur les « défavorisés » si ce n’est de les empêcher de se révolter parce qu’ils ont faim ?
      Les politiques savent depuis longtemps que les gens ne se révoltent pas contre le chômage quand leur ventre est plein.

      1. Marc Aurele

        Oui, pour l’instant. Mais je ne vois pas comment dans cette débacle, le pouvoir va continuer bien longtemps à nourrir cette plèbe frumentaire et grace à qui il se maintient.

        Et là, comme le Marquis de Guillotin, je pense qu’on est parti pour des heures sombres. Parce que on est pas encore sorti de cette spirale de la mort économique du pays et qu’on en est pas prêt. L’inertie de destruction de l’économie du pays est telle que je ne vois pas comment remonter la pente en moins de 10 ans, et encore à condition de remettre tout le monde au travail. C’est dire le défi (ça a pris 20 ans aux allemands de l’ouest pour remettre au travail les Allemands de l’Est – une génération perdue, totalement)!

        Et quand les socialistes et leurs frères quasi-jumeaux de la fausse droite se feront retoquer, je ne vois guère comme dernière issue, que la funeste option fascisante des extrèmes qu’ils soient communistes, trotskystes ou nationaux-socialistes.

        Que du beau monde. Je le redis, ça va secouer. On est pas couché. Reste plus à espérer qu’il reste encore dans notre pays des hommes et des femmes libres et de bonne volonté. Comme dans ce blog…

        1. bob razovski

          « Oui, pour l’instant. Mais je ne vois pas comment dans cette débacle, le pouvoir va continuer bien longtemps à nourrir cette plèbe frumentaire et grace à qui il se maintient. »

          Par le biais des gens et des associations, genre « restos du coeur ».
          1- l’état appauvrit son peuple et le rend dépendant de son bon vouloir et de sa mansuétude
          2- Mais redistribuer l’argent des autres, c’est quand même onéreux. On préfère le garder.
          3- Alors on fait appel à « la délégation de service public ». On file une petite petite sub à une asso (qui va compter sur le bénévolat des mêmes qui se font racketter régulièrement + les dons). C’est elle qui va prendre tous les risques
          4- On peut en plus gueuler quand ça va pas dans le sens désiré.
          5- Et Bizarrement, on compte aussi sur les réseaux de charité chrétienne, qui pour une fois ne sentent plus le souffre

          Non seulement la gabegie est colossale, mais une grosse partie de la population française (les bénévoles donateurs) se fait entuber 3 fois.

  15. aristarque

    @H16
    Tu suggères au Tramway de plaider pour un vigoureux remaniement ministériel comme nécessaire remède à la palanquée de branquignols censée faire le job gouvernemental. Cela, ce serait une réaction à la De Gaulle, à supposer qu’il ait nommé par inadvertance un équivalent Cas Huzac. Mais Normal 1er ne le peut pas et plus pour les raisons suivantes :
    (!) il a ramassé le bonus des fameuses primaires davantage par neutralisation des autres compétiteurs que par charisme entraînant adhésion à sa candidature.
    (!!) ses « troupes » sont maigrichonnes, ralliées tardivement, parfois honteusement parce qu’ il faut bien vivre et que la gloriole d’ un maroquin peut justifier tous les retournements de « dévouement » et ne comportent que peu de pointures au niveau. Utiliser des débutants reste défendable(parce qu’il faut commencer un jour) mais conserver des cinquièmes couteaux avérés aux avants-postes demeure une faute.
    (!!!) comme tout caïd, il ne peut pas appeler des ennemis de parti à ses côtés, ce qui apparaîtrait comme une preuve de faiblesse autorisant tous les mauvais espoirs.
    (!!!!) il n’ y a plus de susucres sociaux-clientélistes à distribuer mais en revanche, il n’y a plus que des emm… à prévoir.
    (!!!!!) cela ne motivera plus que des kamikases éventuellement qui ne sont que des solutions one-shoot.
    (!!!!!!) vu l’ ambiance, il est urgent de penser au boulot de dans un an…

    1. « Tu suggères au Tramway de plaider pour un vigoureux remaniement ministériel comme nécessaire remède à la palanquée de branquignols »
      Ah que nenni.
      Je dis juste qu’en demandant un remaniement, au moins, notre Shake va être en phase avec le peuple, ce qu’il n’est pas du tout actuellement. C’est tout.

      1. aristarque

        Exact, je t’ai prêté des propos plus avancés que ton texte.
        Il est de toutes façons acquis que Tramway ne demandera jamais rien de tel puisque Normal 1er n’ a pas d’autres groupies que des novices issu(e)s des Jeunesses Hollanderiennes pour pouvoir se fournir…

  16. duff

    Étymologiquement parlant, le mot crise -issu du grec, « Κρίσις »- associe les sens de « jugement » et de « décision » mis en œuvre pour dégager une décision entre plusieurs positions ou tendances opposées sinon conflictuelles.
    Aujourd’hui, dans l’usage courant le terme peut désigner :
    une manifestation violente, l’apparition ou la mutation brutale d’un trouble ou d’une maladie: crise de nerf, crise cardiaque, crise d’asthme…
    une période de tension potentiellement conflictuelle ou une situation de déséquilibre grave ou de rupture préoccupante: crise politique, économique ou sociale
    le manque de quelque chose, ou un état de pénurie: crise du logement, crise de l’épargne.

    Comme dirait l’IDL « le moment est arrivé »…

  17. jacqueshenry

    je n’ajouterai rien d’autre que ce que j’ai écrit dans mon blog il y a quelques jours :
    http://jacqueshenry.wordpress.com/2013/04/03/tous-pourris/
    Fief : Le fief, appelé également tenure noble ou terre de noble tenure (car contrairement à une simple tenure elle exigeait un hommage au suzerain) désigne, durant l’époque médiévale et moderne, un bien ou un revenu immobilier, le bénéfice, confié à l’origine en rétribution d’un service.
    Selon Wikipedia … On peut interpréter cette définition de diverses façons, mais ce qui est le plus évident et qui est un tant soit peu oublié par Wikipedia est le fait avéré que les serfs (habitants du fief des élus) sont taillables et corvéables à merci. Sans jeu de mots aucun, c’est ce qui se passe en France depuis les années 30 quand encore 40 % de la population était rurale et était proprement étripée par les politiciens parisiens d’alors, et tout a empiré depuis.
    Bonne semaine à tous !!!

    1. Before

      « Fief » est très souvent utilisé par les soi-disant journalistes français pour désigner la commune ou la circonscription d’un élu. C’est quelque chose qui me révulse, tant par ce que ce mot signifie, que par la décontraction ignorante de ceux qui l’emploient.
      Je n’en reviens pas que cette expression ait fait florès. Certes, c’est symbolique, mais sa signification est sidérante ! A croire que les français méritent vraiment la merde dans laquelle ils se trouvent en acceptant sans ciller de telles énormités.

  18. mominette

    Allons allons, H-16 et toute la compagnie, calmons-nous, on voit bien que vous n’êtes pas énarques !

    – restreindre le train de l’Etat ? Ce serait moche, et puis, il y a l’emploi.
    – s’affoler pour l’affaire Cahuzac ? Bah, on va lancer une affaire de mères porteuses, ou un truc du genre, et on n’en parlera plus.
    – la crise ? Non seulement elle est bien utile et excuse tout ce qui ne va pas, mais les autres pays se foulent assez, et elle va donc passer toute seule.
    – ma popularité ? Elle remonte ! En allant au tabac du coin, ce matin, une fillette de 18 mois m’a fait un grand sourire …
    Je suis un fin politique, un chef de guerre, si je ne sais pas où je vais c’est parce que je suis à l’écoute des français, bref, je suis normal, pas un agité du bocal, j’ai confiance dans l’avenir, et ce ne sont pas quelques péripéties ou quelques chahuts qui vont me perturber.
    Je vous laisse, Valoche n’aime pas me voir au PC le dimanche …

  19. Théo31

    Dans le cumul des mandats comme dans le mariage homo, il n’y aura jamais de référendum car cela contredit les deux règles fondamentales du socialisme :

    1. Du pouvoir obsédé tu seras au point de tout mettre en oeuvre pour y rester, le meilleur moyen étant de ne jamais demander son avis au peuple.
    2. De l’argent gratuit des autres obsédé encore plus tu seras. Pour y parvenir et t’en mettre plein les fouilles, la règle numéro tu appliqueras.

    En n’oubliant jamais que le pouvoir et le fric ne se partagent pas.

    Tout socialiste est une ordure.

  20. Béret vert

    Ce billet politique est particulièrement savoureux et les commentaires (sauf le mien) comme toujours de très bons niveaux. D’autant plus délectable un dimanche quand la plupart des autres blogueurs sont encore en train de cuver.

  21. M-cristo

    Bonjour
    Ce qui nous interpelle dans le cas present , ce n’est pas que le ministre du budget soit pourri ou plus ou moins pourri que ses collegues.
    Non ce qui nous interpelle et qu’on ne voit ecrit nulle part :
    Pourquoi es-ce lui qui est pris.(qui d’ailleurs croyait prendre).
    Dans l’article risible de libé (c’est un pleonasme ) il est designé comme le méchant car ne faisant pas partie du serail à l’origine, voila pourquoi il aurait pu devenir addict à par exemple l’argent ce qui n’est evidemment le cas d’aucun de ses collegues.
    D’ailleurs le scandale permet de conforter moi president comme un homme qui ne possede rien qui vaille .
    Une sorte de pauvre enfin (mais propre quoi!)
    Pourquoi alors personne ne s’interroge sur la raison pour laquelle ce pauvre Cahusac est pris alors même que tout un chacun convient qu’il ne differe en rien de ses camarades de travail en politique .
    Mais c’est justement parce qu’il a viré sa cuti trop tard pas comme:
    Harlem desir qui fait partie de la maison depuis toujours
    L’homme qui aime les rolex est qui est toujours en place
    Le gros qui a buté sur une femme de chambre mais pas sur des emoluments fictifs
    la mitte qui elevé sa batarde au frais du contribuable .
    Les petits jeunes qui sont à l’hotel de ville de paris .
    la liste est trop longue .
    Le gars Cahusac n’est pas different des autres ,il n’a peut-être pas capté qu’il n’ a pas tous les copains qu’il faut ou il faut et qu’il faut être plongé dans le bain tout petit pour être protégé.

    1. calc80

      Ouah, c’est affreux, le montant est digne d’un gain du Loto…
      En parlant du Loto :
      C’est inquiétant de constater qu’une grande majorité de français voit le Loto comme seul et unique moyen de sortir de la désespérance actuelle et de retrouver quelque part confiance en l’avenir (en Suisse ou en Belgique).

       » Moi président, je permettrai à tous mes français de gauche de gagner au Loto, et aux autres de payer  » (mince, c’est fait !).

  22. LaFayette

    François est descendu à Tulle….

    A regarder de plus près , Tulle c’est un peu à droite de Vichy pour un parisien.

  23. lejournaldepersonne

    Les salauds
    http://www.lejournaldepersonne.com/2013/04/les-salauds-3/
    Une question qui me brûle les lèvres :
    Peut-on faire de la politique, à un haut niveau, sans être un salaud ?
    Cela n’empêche pas la plupart à faire de la politique sans se poser ce genre de question.
    Il en va de leur bonne… ou mauvaise conscience.
    C’est fou, je viens de m’apercevoir que je suis cynique… il faut que je me soigne… ça pique.
    Je reprends la question en abrégeant : y-a-t-il en politique autre chose que des salauds ?
    Tous pourris disent les uns. Pas tous, répondent les autres. Même si ce sont souvent les mêmes… les salauds!

    1. Réponse simple : pour faire de la politique, il faut avoir la conviction qu’on peut décider du sort des autres à leur place, vouloir se mêler de leur vie. La conclusion est évidente : oui, il faut être un certain type de salaud.

      1. Before

        C’est bien le problème de l’organisation sociale. Comment serait organisée une société totalement libérale ?
        Chaque décision impliquant la communauté, une fois actée, devrait être réalisée, supervisée par une ou plusieurs personnes, auxquelles les autres membres de la communauté délégueraient une parcelle de pouvoir.
        On redéfinit là de fait une espèce de « classe » politique à qui est octroyé un pouvoir. Si celui corrompt, comment contrôler l’action des « responsables » ? Comment s’assurer que ces responsables ne feront pas tout pour accroître leur pouvoir, comme c’est le cas de n’importe quelle organisation gouvernementale.
        Nommer des contrôleurs ne ferait que définir de nouveaux « hommes politiques ».
        J’avoue que je ne vois pas trop comment faire, sinon accepter un état minimal avec ses dérives inhérentes.

        1. LuciusT

          En fait, non : pas besoin de représentation. Si on estime que les fonctions « régaliennes » sont seulement des services « collectifs », ils ne représenteraient en rien des émanations politiques (pas plus qu’un opérateur téléphonique ou la voirie).
          Avec Internet, plus besoin de députés pour voter les lois : les gens peuvent tous le faire depuis chez eux (et pour moins de 75% de particpation, il suffit de déclarer la proposition enterrée).
          Il existe pléthore de documentation sur le sujet et je recommande, tout particulièrement, la lecture de Rothbard qui, à défaut de donner une solution clé en main, eclaire des pistes intéressantes.

      2. JS

        D’ailleurs il me semble avoir lu qq études sur le sujet dont les conclusions etaient invariablement que les profils psychologiques « pas tellement sains » étaient sur-représentés en politique..

  24. johnny_rotten

    77% des français estiment que les élus sont corrompus.
    C’est le chiffre fort du dernier sondage Opinion Way.
    Un chiffre qui prouve que le statu quo ne peut plus durer.

    Ce sondage révèle toujours un noyau dur (28%) qui ne veut aucun changement (ni remaniement, ni dissolution de l’Assemblée nationale).
    C’est sur ce « dernier carré » que va s’appuyer Hollande 1er.
    Ces clientélistes qui souhitent que rien ne change,ce sont eux les ennemis à abattre.
    Il faut leur rentrer dans la gueule, ne plus leur faire de cadeau.

    http://www.lefigaro.fr/politique/2013/04/07/01002-20130407ARTFIG00141-le-fosse-se-creuse-entre-les-francais-et-les-politiques.php

      1. vengeusemasquée

        Si je m’en réfère à ma propre expérience, c’est statistiquement impossible car eux aussi sont nombreux à se rendre compte et les fonctionnaires aveugles ne sont fort heureusement pas assez nombreux pour atteindre 28% de la pop fRançaise. 😉

  25. Pandora

    Et qui a nommé Cahuzac à la Commission des Finances quand il est arrivé au pouvoir ? L’ex-président.
    Je ne peux m’empêcher de penser que c’était parfaitement volontaire car le gouvernement précédant avait un moyen de pression sur lui (tout le monde connaissait l’existence de ces comptes sauf notre président actuel qui est bien mal informé).
    Bien joué pour le billard à trois bandes.

  26. simple citoyen

    A propos de la légende de la photo qui est une réplique très connue « we’re gonna need a bigger boat », il est à noter qu’il s’agit d’une improvisation de Roy Scheider.

  27. Stephane

    Superbe acteur que Roy Scheider…ah, quand je pense que lors de la sortie de ce film, j’ avais 7 ans et Giscard nous menait loin, pas facilement, mais loin, sans pétrole mais avec des idées.

  28. Clairon

    Dire que certains ont affirmé en mai 2011 que la gauche l’avait échappé belle avec l’affaire DSK … Aujourd’hui je suis sûr que certains regrettent que l’on ai pas eu plutôt une bonne grosse affaire de fesses bien crade à l’Elysée (les français apprécient les politiciens à la sexualité débridée) en lieu et place du scandale créé par un ministre « réfugié fiscal » ….
    Sur ce réflexion moins drôle : la France ne se réforme en profondeur que durant des périodes de très graves crises (guerre, menace de coup d’Etat, défaite militaire humiliante, …) et souvent dans la violence. Contrairement à d’autres démocraties comme la Gde Bretagne, les Etats-Unis ou certains pays nordiques qui peuvent profondément évoluer sans avoir à chaque fois à mettre le système par terre …. C’est un peu comme la tectonique des plaques, d’énormes tensions s’accumulent pendant des décennies mais rien ne bouge, et puis un matin tout éclate dans une violence inouie. Donc je ne vois pas trop comment la France pourrait profondément évoluer et se moderniser sans passer par une phase très dure voir très violente.

    1. gem

      c’est lié à son système centralisé, avec une administration, c’est à dire une force d’inertie, sur-puissante. Il en faut énormément pour bouger, mais quand ça bouge …

  29. ODE

    Bonjour,
    Aaaaah non M.Hollande n’a pas perdu tous ses amis. M.Jean-Michel Ribes et M.Lénervé (pardon si l’orthographe est mauvaise) sur France Musique cet après-midi pensent qu' »il a plus fait en 10 mois que beaucoup d’autres » mais qu’on ne parle que de ce qui ne va pas, alors c’est pour ça qu’il a l’air de ne rien faire. En réalité il est « très intelligent » et il trouvera une réponse à tout ça, c’est sûr.
    Et puis sur Cahuzac, remarquez, au moins on n’a pas eu de leçon de morale, ce qui change de d’habitude. Simplement un début de réflexion assez intéressante sur ce que c’est que la faute et son rapport avec l’action, en citant des cas de grands personnages âyant d’un côté été de très grands artistes ou politiciens ou quoi que ce soit, bref, ayant très bien fait leur métier, et d’un autre côté ayant été des drogués/voleurs/assassins ou autre.
    Mais ce n’est pas tellement cela dont il est question sur ce blog.
    Cela dit, c’est toujours un peu étonnant de constater la collusion entre la culture et la vie politique. Voilà de quoi rigoler aussi, ou alors se poser des questions historiques ou philosophiques.

    1. Nocte

      collusion culture et vie politique, ca porte un nom : propagande.

      Et la Fraonce y est fortement attachée (l’exception culturelle française si chèrement sauvegardée grâce à l’argent gratuit des autres)

  30. gem

    « we’re gonna need a bigger boat »
    Et oui toujours plus gros. Toujours plus centralisé.
    C’est encore le principe de l’€RSS, puis quand ça ne suffira plus, du gouvernement mondiale à base d’ONU, de GIECerie…

  31. JS

    Cette corruption est enracinée à tous les niveaux : Ce we j’ais entendu parlé d’un bon gros délit d’initié sur ma commune avec le maire qui aurait tuyauté sa mère sur un programme immo à venir et l’aurait très généreusement logé en logement social subventionné par les contribuables en attendant la livraison, Dans le programme neuf elle a ensuite bien évidement bénéficié d’un des logements commercialisés par la Mairie à tarif « avantageux ».

    Je précise qu’il s’agit d’un mairie bien (très) à gauche, si c’est pas bô toute cette générosité avec l’argent gratuit des autres !

    Mais bien évidement ce ne sont que des rumeurs (infondées)..

    Il faudrait un site pour que chacun puisse rendre compte de son expérience perso sur ces sujets, çà ne serait pas beau à voir du tout.

  32. Alex6

    Un truc qui me derange un peu: Si l’ami Cahuzac a ouvert un compte avec 600,000 euros en 2001, cette somme est toujours de 600,000 aujourd’hui? Surement pas, ca sent le gros montage financier ce truc pour des sommes bien plus importantes.
    Le jour ou Cahuzac est tombe, il y a du avoir du depute suant a grosses gouttes un peu partout…!

  33. calc80

    J’ai beaucoup aimé la couverture de PouffeMag.. !
    Ça vaudrait le coup de réserver le domaine web et de lancer un concours, il y a tant de pipofolles à célébrer …
    Mais là, question compétition, vous avez pris une sacrée avance, h16 :
    la puissance de feu d’un croiseur et des flingues de concours.

  34. vivalatina

    remarque sur le referendum à choix multiple, ils voudraient y inclure la question du droit de vote des étrangers. Qui sera pour, c’est pas un bâton pour se faire flageller? Ils sont à coté de la plaque.
    Dans quel pays, les étrangers ont le droit de voter pour choisir les hommes politiques de ce même pays? Pourquoi on parle de cela? Ces étangers représente quel pourcentage de la population.
    Je pense que c’est con et que cela ne sert à pas grand chose. Une fois les étrangers intégrés, ils peuvent obtenir la nationalité et donc voter.

  35. salpetre

    moi je suis sur qu’on nous prend pour des cons, moi je suis sur que qq chose ne tourne pas rond…

  36. BA

    Chez Reyl, “des dizaines de personnalités françaises…”

    L’établissement suisse de Cahuzac, Reyl & Cie, a procédé au transfert à Singapour, fin 2009, de plusieurs dizaines d’autres comptes secrets de personnalités françaises de la politique, du sport et du showbiz.

    L’homme qui parle ne veut être ni “cité” ni “identifié”. Banquier en Suisse, sa discrétion est l’assurance de sa tranquillité. Mais ce qu’il sait donne le tournis alors que vient d’éclater la bombe Cahuzac.

    “La banque Reyl, à l’automne 2009, juste avant la date du 1er janvier 2010, à laquelle la Suisse allait devoir appliquer des conventions d’entraide judiciaire internationale avec la France, s’est livrée à de vastes transferts de comptes, entre autres, vers Singapour, assure-t-il. Tout le monde en interne a été mobilisé pour cette opération concernant tous les comptes non déclarés. Parmi eux, il y avait le compte de Jérôme Cahuzac, mais aussi plusieurs dizaines d’autres français. Des personnalités de la politique, du sport et du show-biz. Je connais certains noms… Certains vous surprendraient.”

    Fondée par Dominique Reyl, le demi-frère d’Hervé Dreyfus, le gestionnaire de fortune de Cahuzac, Reyl & Cie gère, depuis 1973, de discrètes fortunes qui cherchent à se défiscaliser. En sept ans, depuis 2006, ses fonds sous gestion ont explosé, passant à 6 milliards d’euros.

    Accusé par Mediapart d’être la deuxième voix de la cassette Gonelle, Hervé Dreyfus, depuis décembre dernier, se mure dans le silence. Jérôme Cahuzac avait jusque-là juré à ses proches qu’il ne le connaissait pas, “sauf pour une consultation sur son cuir chevelu”. C’était donc faux. Il l’avait rencontré par son frère, Antoine Cahuzac, longtemps en poste à HSBC.

    Gestionnaire de portefeuilles chez Raymond James Asset Management à Paris, Hervé Dreyfus dirigeait ses clients fortunés chez Reyl & Cie et son demi-frère en Suisse lorsqu’ils souhaitaient défiscaliser leurs avoirs. “Cahuzac nous avait juré que Dreyfus, selon lui, était proche de Sarkozy et gérait même les fonds d’un de ses lieutenants”, confie un des anciens collaborateurs de l’ex-ministre du Budget.

    Interrogé samedi par le JDD, le lieutenant en question de l’ancien président de la République “dément de façon catégorique”… Reste qu’il reconnaît au passage qu’ ”Hervé Dreyfus, via sa femme, dont il est aujourd’hui divorcé, a été très proche de Cécilia Attias”.

    Une information confirmée à Genève : “Hervé Dreyfus, qui n’est pas ni un bavard ni un vantard, ne s’est jamais caché d’être un intime de Nicolas Sarkozy et de sa première épouse”, indique un banquier.

    Rien ne dit qu’une proximité amicale entraîne des placements financiers offshore, mais dans ce milieu où le relationnel compte beaucoup, il y a fort à parier que le carnet d’adresses d’Hervé Dreyfus recoupe en partie celui de l’ancien couple présidentiel.

    Une autre personnalité de l’UMP, l’ancien sénateur Paul Dubrule, président du conseil de surveillance du groupe Accor et retiré en Suisse depuis 2006, a également eu des comptes dans l’établissement.

    “À ce stade, le juge Van Ruymbeke n’est pas saisi d’une enquête sur Reyl & Cie, mais sur M. Cahuzac. S’il devait découvrir d’autres placements suspects français, il avisera”, indique une source judiciaire. “Lors de la perquisition chez Reyl du 22 mars dernier, rien d’autre que les documents liés à M. Cahuzac n’a été saisi”, précise-t-on au parquet de Genève.

    Comme une centrale nucléaire ayant perdu son dôme de protection, la lessiveuse Reyl & Cie promet un nuage radioactif pour “plusieurs dizaines” de fortunes françaises.

    http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/Chez-Reyl-des-dizaines-de-personnalites-francaises-600615

  37. hussardbleu

    On parle maintenant d’un compte Copé au Crédit Suisse en 2005, quand il remplissait la même fonction ministérielle que Cahu ? Fatalitas…..

    Je passais hier à Pont de Vaux (Ain) où est né le général Joubert, mort à 30 ans à Novi… sur le socle de sa statue : « Il est mort sans peur et sans reproche, et n’a laissé pour héritage que la gloire attachée à son nom »…

    Autres temps, autres moeurs… vraiment….

  38. Expatéloin

    Via Fbk, je viens de tomber sur cet article puis vos commentaires à tous. Citoyen du monde, je reste en contact avec notre belle France (Futur Village de vacances) et ne dédaigne pas à l’occasion, parcourir les réflexions philosophiques de mes chers coreligionnaires métropolitains. Mesdames, messieurs, le bon sens vous aurait t’il décidément et quitté définitivement ? Ne me dites pas que vous découvrez aujourd’hui l’horreur !!! lol…. (oui je sais c’est choquant ce lol parmis ces beaux esprits). Oubliez vous que nous sommes tous formés dans les mêmes écoles et par les mêmes règles. A vous lire j’ai le sentiment qu’il existe l’ENA de droite et l’ENA de gauche ! Coluche tu nous manques tant dans ces moments là… A vous tous les biens pensants, remettez vous au boulot et arrêtez vos délires pour vous donner bonne conscience. Ne voyez vous pas que vous scier la branche chaque jour un peu plus ? Laisser les vrais philosophes (non pas de nom :-)) commenter l’histoire. Et je vous en prie, écrivez là !

    1. Je crains qu’il vous faudra un peu plus de lecture de ce site pour avoir une idée précise de ce que pensent les uns et les autres sauf à sortir des bêtises.

      1. hussarbleu

        un peu plus de lecture, et quelques pages d’écriture… sous la férule d’un ancien instituteur, pour ce qui est de l’orthographe…

Les commentaires sont fermés.