L’annexion de Monaco par la France, c’est maintenant ?

À la suite d’un intéressant échange d’email avec un monégasque (que je remercie au passage), je vous propose une petite incursion à Monaco, dans le monde footballistico-bancaire qui sera l’occasion de découvrir les visées hégémoniques de la France sur la principauté et la préfiguration assez dramatique de ce qui attend les Français en matière fiscale dans les prochains mois.

Ah, Monaco ! Ses hôtels, ses yachts, son grand prix automobile, son prince, ses stars, ses paillettes, et son club de foot ! Si l’on y ajoute son traitement fiscal de faveur, sa petite taille et son PIB/habitant joyeusement élevé, la petite principauté aura toujours déclenché le plus vif intérêt des puissants en place, au premier rang desquels les éternels jaloux socialistes qui lorgnent sur le rocher depuis un moment.

L’histoire en atteste, et il n’y a même pas besoin de revenir sur les années 60, pendant lesquelles l’État français entendit accroître son emprise sur ce petit bout de territoire au travers de sa télévision (TMC) et de sa radio (RMC) : depuis l’essor des sociétés de crédit monégasques, la France entend en effet, par tous les moyens et de façon assez régulière, récupérer une partie du bel argent qui s’entrepose en principauté et qui échappe ainsi à l’impôt. Ainsi, en avril 1962, les Français tenteront de renégocier les accords fiscaux les liant aux monégasques ; Nice matin du 12 avril 1962 explique ainsi :

« La France voulait obtenir (…) l’alignement fiscal de la Principauté sur son propre régime fiscal. Elle estime en effet que le régime fiscal privilégié monégasque, étant donné l’essor économique de la Principauté, porte préjudice aux intérêts français. »

Toute ressemblance avec l’actuelle chasse aux exilés fiscaux français n’est absolument pas fortuite, d’autant plus que s’est accru le contraste entre la situation économique monégasque et la française, au détriment évident de cette dernière. Du reste, difficile de ne pas se rappeler que ce furent, en 2000, deux socialistes bon teint qui déclenchèrent une crise entre les deux pays, troublions excités de l’impôt qui ne sont autre que Sa Grande Frétillance Arnaud Montebourg (pour qui « Monaco n’est qu’une extension fiscale de la France ») et le laïcard de combat, Vincent Peillon et qui avaient gratifié le peuple français d’un énième et pénible rapport sur les moyens indispensables à mettre en place pour lutter contre la fraude fiscale. Que voulez-vous, les socialistes sont obsédés par l’argent (surtout celui des autres).

monaco : la traque fiscale s'intensifie

Bien sûr, les développements récents de nouvelles tensions entre la principauté et la France ne sont en rien étrangers à la présence de ces deux mêmes politocards de compétition dans l’actuel gouvernement ; l’affaire tient en peu de mots : l’arrivée du club de foot de Monaco en Ligue 1 lui imposerait, sur un fumeux principe d’une égalité fiscale, de venir s’installer sur le territoire français. Eh oui, que voulez-vous : comme d’habitude en Socialie, il faut que tout le monde coure avec les mêmes boulets aux pattes, sinon c’est honteusement avantageux pour ceux qui ont les jambes libres !

La traque fiscale, ici du côté du club de foot monégasque, est donc ouverte, et comme les communiqués de presse, début mai, le prouveront, le but est limpide : pomper le bon argent frais d’un club bénéficiaire vers une fédération (la FFF) déficitaire, le tout, sous la férule d’un État français décidément très interventionniste.

Du reste, c’est un mouvement d’ensemble qui ne peut tromper personne. On ne se refait pas : en janvier dernier, le gouvernement français avait nettement durci ses positions vis-à-vis de ses ressortissants expatriés en Suisse, ce qui n’avait pas manqué de faire des vagues, tant la modification unilatérale d’accords fiscaux était cavalière. En avril, les amusantes opérations de fermetures bancaire à Chypre suivies de ponctions sur les dépôts ont permis de montrer ce qu’il était possible de faire en matière d’intervention étatique décomplexée. S’en était suivie la mise en route d’une directive européenne destinée à faciliter ce genre d’opération sur toute l’Europe.

Dès lors, on comprend que si la France (ie. les minustres au pouvoir) veut vraiment croquer des avoirs monégasques, il n’y aura pas l’épaisseur d’une feuille à cigarette pour l’empêcher de procéder.

Les petites bisbilles avec le club de foot monégasques ne sont qu’une première passe d’arme entre la France et la principauté. Il faut en effet savoir que les banques installées en Principauté sont, pour la plupart, des sociétés anonymes monégasques et donc relèvent du droit monégasque, mais sont pourtant assimilables à des banques françaises : elles sont en effet toutes sous la coupe de la Banque de France. Mieux : il n’y a pas de secret bancaire monégasque, et chaque compte ouvert est déclaré à la Banque de France, ainsi que chaque transfert supérieur à 10.000€.

Le fait que des ministres français se mêlent ainsi ouvertement des négociations en s’appuyant sur la Ligue de football professionnel (LFP) et la Fédération Française de Foot (FFF) d’un côté et que de l’autre côté, le Prince suive directement ce dossier depuis le début pointe assez clairement vers une future crise majeure, d’autant plus que les montants des dépôts dans les banques monégasques sont intéressants, avec pas loin de 82 milliards d’euros qu’on pourrait, moyennant une réévaluation unilatérale des accords fiscaux, imposer (aussi sauvagement que possible). Rappelez-vous bien qu’avant Avril 2013, un scénario chypriote était impossible.

Ici, le club de football monégasque servirait alors de déclencheur d’une opération médiatique du gouvernement français, visant à donner une image de paradis fiscal honteux à la Principauté et la légitimité des outragés au gouvernement français pour « intervenir » : il y a tant de riches et de banques privées à Monaco qu’il faut y mettre bon ordre, morbleu ! Arnaud, on n’attend plus que toi !

Ce scénario n’est pas irréaliste : Monaco est, en apparence au moins, une proie facile pour le gouvernement français ; en s’attaquant au club de football, il teste la résistance et la capacité de défense de la Principauté, ainsi que l’opinion publique française en essayant de la retourner contre Monaco. Ces gesticulations inquiètent toute la hiérarchie monégasque, d’autant que, comme d’habitude avec les décisions socialistes, on pourrait s’attendre à des effets de bord assez dramatiques : par exemple, plus de 35.000 personnes viennent tous les jours travailler à Monaco ; la Principauté leur assure une source de revenus indispensables, de même qu’elle draine un public touristique considérable sur toute la Côte d’Azur. L’intervention française aurait un impact immédiat et signerait à plus ou moins courte échéance, la fin de la principauté : les riches partiraient, le prix de l’immobilier s’effondrerait rapidement et la plupart des entreprises monégasques mettraient la clé sous la porte.

françois hollande fait du foot

Interviendra ? Interviendra pas ? Au moment où j’écris ces lignes, on est dans la pure spéculation. Peut-être Monaco passera à côté de l’appétit grandissant d’un État Français au bord de la faillite. Mais dans quelques heures (à partir du 23 mai), ce sera le Grand Prix de Formule 1  la manifestation, prompte à attirer le strass et les paillettes sera peut-être l’occasion pour nos minustres d’en remettre une couche sur la fiscalité trop arrangeante de la Principauté pendant que la population française doit faire le gros dos sous l’averse de taxes qu’ils lui imposent.

Quoi qu’il en soit, s’il faut parier sur la mauvaise foi et l’absence totale de scrupules et de toute honte d’un gouvernement aux abois, on ne prendra jamais de gros risques.

J'accepte les Bitcoins !

133xgRomeSxq62PP5fAXrCrcN1jDgpVgxL

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires82

    1. deres

      Comme il serait le capitaine, à la mi-temps, à 6-0 contre la France, il ferait une déclaration pour expliquer au public comme quoi sa stratégie est la bonne, c’est juste qu’il faut un peu de temps pour qu’elle fasse effet et que nous remontions magistralement au score …

  1. Calvin

    Moi, ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi l’équipe de Monaco ne tente pas le championnat italien…
    Bon, je dis ça, mais je connais rien en foot (une honte pour un marseillais, il paraît) !

      1. Calvin

        Oui, mais l’Italie est bien plus proche, les monégasques parlent souvent Italien, et ils ont des radios italiennes. Je subodore même qu’il y ait plus de touristes Italiens que Français…

          1. menfin

            Monaco est quasiment devenue une ville italienne. En effet pourquoi iraient ils mettre leur club en France plutôt qu’en Italie ? Du reste historiquement les Grimaldi étaient plutôt Italiens et la proncipauté était un petit état parmi les divers et variés états transalpins.

    1. Before

      Je ne sais plus quand exactement, ni pourquoi, mais il en avait déjà été question, lors d’une « négociation » entre la FFF et Monaco.
      Je suis pas spécialiste, mais je pense que le club devrait repartir du tout bas de l’échelle s’il voulait s’engager dans le Calcio… ça refroidit les ardeurs.

    2. babarabobo

      Imaginez-vous l’Italie dans une meilleure posture que nous? (ou l’Espagne???)
      Ils y subiraient la même chose: n’oubliez pas que la BNP détient 300 Milliards de dettes Italiennes ;-) alors j’imagine Mal l’Italie pouvoir accepter contre l’opinion de nos chers élus Français…

  2. Olivier Vitri

    Gauche Impérialiste ? Incursions Absurdistanes ? Le Front de Socialie du Sud semble se dessiner sous prétexte de Ligue 1. Pâââsse Flançois, ou shooooote… ah bordel ! Encore à côté.

    1. Aristarque

      Quand on usine une pipe sur un tour par retraits successifs de matière première, l’ argot ouvrier parle aussi de passes…

  3. Nocte

    S’ils en sont là, alors, il n’est pas improbable que l’expérience chypriote soit réalisée, avant la fin 2014, sur un pays beaucoup plus gros : la France.

    L’épargne française est un matelas un peu trop douillet pour l’Etat Français (merde, c’était le moment de recaser un mot du petit dico… je ne l’ai lu que partiellement et ne l’ai pas avec moi), qui en plus, permettrait de gentiment rembourser deux ou trois emprunts sans forcer, avec une communication de type :
    - soyez solidaire
    - si vous voulez conserver votre argent, c’est que vous êtes un vilain capitaliste et peut-être même, un odieux libéral.
    - si la France fait faillite ça sera de votre faute.

    1. Olivier Vitri

      A priori, il sera sage de surveiller l’OAT FR à 10 ans à ce sujet (la fête se termine à 4%), surtout en attendant les réactions du Japon pour sauver son ¥, pour lequel on parle de plus en plus de phase finale…

  4. Dubitatif

    Et oui ici à Monaco ça commence à sentir le chaud : comme vous le faites remarquer ce n’est pas la première fois que nos fringuants amis socialiste veulent nous faire rendre gorge.

    Et au vu de la situation économique quelque chose me dit qu’on risque fort de se faire mettre au pas ; ne serait ce que l’harmonisation fiscale Européenne : tous les ressortissants Européens résidant à Monaco soumis à l’impôt de leur pays (comme les français installés après 62 …)

    A l’extérieur c’est assez hostile, mais le très très gros soucis ce sont nos dirigeants et la classe ‘politique’ !!! Des incultes des vrais, ils n’ont absolument rien à envier aux dirigeants et à la classe politique française : ici règne le copinage le piston le népotisme et autres formes de corruption et de capitalisme de connivence ainsi qu’une coupable adoration des mesures anti–économiques si chères au Ministres Français : faut subventionner faut assister … De vrais Keynesiens socialoïdes avec des dents très longues et des poches très profondes.

    Le chef de l’état actuelle ne semble pas être très intéressé par la gestion du pays il a délégué (en sous main) son pouvoir à une bande de gland la gouvernance du pays. Vous ajoutez à çela une vieille habitude des monarques passés (hormis son père Rainier III) un dédain certain, voir une animosité envers le ‘peuple’ Monégasque (environ 8 000 âmes dont votre serviteur …) et vous avez la recette pour le ‘Hell Express by the Sea’.

    Comme tous sont persuadés qu’il ne peut rien nous arriver, on risque de se prendre une ‘sberle’ (claque, coup de poing en patois local) de l’autre monde et ça va faire très drôle.

    En ce qui me concerne je suis en train de faire mes bagages et ai pris quelques précautions du point de vue financier.

    Dubitatif

    1. Calvin

      Je suis triste de vous lire.
      Effectivement, l’incompétence est contagieuse. A croire que vos cadres ont été éduqués à l’EdNat voisine…

    2. Y. Gille

      Pour la date limite d’installation des Français, n’est-ce pas juillet 57 ? L’accord était rétroactif, si j’ai bonne mémoire.

      1. Tea Party

        C’est 62, de mémoire, de Gaulle socialisant, a piqué une colère sur les français qui allaient à Monaco pour échapper aux impôts, confiscatoires français, déjà à l’époque ! Cela chauffa, dans un premier temps, il organisa un mouvement important de zèle des douaniers français, pour asphyxier la principauté. Il y avait des queues impressionnantes, cela nuisait à l’économie monégasque, même les monégasques ne pouvaient pas rentrer chez eux.
        Le père du Prince actuel, dans une phrase malheureuse, menaça de déclarer la guerre à la France ! De Gaulle gros connard sanguin ( j’ai toujours fais le distinguo entre le militaire, et le politique) coupa sur le champ, l’électricité sur toute la principauté, pour le calmer, et à partir de ce moment les concertations reprirent ! et seuls les français arrivés avant cette date, ne payaient pas d’impôt. Effectivement, je ne me rappelle plus non plus, s’il y eut une rétroactivité à 57, mais l’idée de base y est.

        1. menfin

          C’est bien de Gaulle. Le résultat c’est que cela a créé une ambiance de guerre larvée entre Français et Monégasques. Monaco souffrait à l’époque d’une pénurie de logements et beaucoup de Français qui y travaillaient ont dû aller habiter de l’autre côté de la frontière, de Gaulle ayant décrété que les Français installés après 61 paieraient des impôts ils se sont purement et simplement fait rouler et n’avaient plus d’intérêt à revenir. Précisons que les banques monégasques de dépôt dont la plupart sont d’ailleurs des filiales d’autres banques européennes sont obligées d’appliquer aux Français le traitement de choix de notre doux fisc sur les mouvements de capitaux : CGS-CRDS, taxe sur les plus values réinvesties, qu’elles n’appliquent pas aux autres pays.
          Il faut s’inquiéter du fait qu’en l’absence d’héritier mâle du trône, la principauté viendra d’office dans le giron Français. Or le Albert…

        2. Marcus Aurelius

          Faire la différence entre le De Gaulle militaire et le De Gaulle politique? Mouais.

          On a vu ce qu’il a fait d’un coté pendant la guerre (enfui euh non, réfugié à Londres) puis en allant prier les Américains de le laisser entrer dans Paris en premier pour faire croire que le libérateur c’était lui – et d’un autre coté, son attitude en Afrique du Nord et ses conneries débitées au KM (« Vive le Québec libre! »).

          N’en déplaise à ses cohortes thuriféraires, grand homme par la taille, il fut un simple opportuniste donneur de leçons, comme tant de gens à gauche. Les Anglais avaient Churchill, eux, d’une toute autre envergure.

  5. infraniouzes

    Que les socialistes soient obsédés par l’argent des autres n’a rien d’anormal. Un socialiste – surtout Français – est là pour redistribuer pas pour faire de l’argent. Pouah ! Quelle horreur. Cachez cet argent que je ne saurais voir…
    Corolaire: plus il y a de socialistes dans un pays… moins il y a de riches et moins il y a d’argent à redistribuer. C’est ce que les Français n’ont toujours pas compris pensant, comme les enfants, que l’argent se fabrique la nuit pendant qu’ils dorment.
    Les Chinois, eux, ont compris, même leurs dirigeants; ils ont favorisé l’apparition de plein de capitalistes dans l’Empire du milieu; on voit le résultat.

    1. Calvin

      MDR
      Dans le fameux rapport, du 30 mars 2000, des fumeux Montebourg & Peillon, on trouve parmi les députés y ayant travaillé (comprendre apposer sa signature), un certain… Jérôme Cahuzac !!!
      Cela a du le faire rire de s’associer à ce rapport sur « les obstacles au contrôle et à la répression de la délinquance financière et du blanchiment des capitaux en Europe » !!!!

    2. Nocte

      « Oui, mais le capitalisme a amené la corruption et augmenté les inégalités »

      C’est ce que j’ai pris dans la tête, il y a peu, après avoir dit que grâce au capitalisme, les chinois vivaient mieux (matériellement parlant, pas du point de vue des libertés)… facepalm de rigueur, et je me suis demandé si je devais traiter mon interlocuteur comme un poulpe : pour l’attendrir, lui taper dessus.

      1. Aristarque

        N’ as tu toujours pas compris, ô Nocte, combien est préférable pour un socialiste, surtout s’ il parle des autres, l’ égalité dans la misère que l’ inégalité dans l’ opulence?
        Comment oser mettre en balance l’ incommodité des magasins débordants de marchandises et le bonheur immatériel d’ avoir eu le Grand Timonier et son cortège de millions de morts, conséquence de ses élucubrations?…
        Deux ou trois propos de cet ordre et l’ étiquette de turbo ultra néo hyper capitaliste vendu aux Puissances de l’ Argent et dévoreur de bébés communistes te collera comme la tunique de Nessus!

        1. Nocte

          Ah mais si, j’ai bien compris, le seul truc, c’est que je pensais la personne en question un peu moins enfoncée dans la Caverne France…

      2. Marcus Aurelius

        @Nocte

        Cela m’est aussi arrivé d’essayer de montrer qu’il y existait d’autres vérités et cela a quasiment toujours tourné au vinaigre.

        Pilule rouge ou bleue?

        - Une grande partie des gens, la majorité, souvent honnête et de bonne foi, ne veut pas savoir. Ils subodorent pour la plupart qu’on leur bourre le crane et celui de leurs enfants, mais bon, il y a de la nourriture dans le frigo, du foot à la télé et le chauffage à la maison en hiver. Et en attendant encore deux ans, on pourra changer la twingo. Le courage n’est pas leur fort et ils préfèreront toujours la douce torpeur de la servitude au risque inviduel et au feu mordant de la vérité. Fichtre, c’est la pilule bleue ou rouge de Matrix, non? Ceux-ci ont pris la pilule bleue.

        - Une autre partie, presqu’une minorité en fait, est composée de gens qui ont compris que la force du nombre et des média leur donnerait le pouvoir d’imposer aux autres, leur vision plus ou moins néfaste de la société. On y trouve quelques rares courageux égarés ou aveuglés et beaucoup de faibles et d’envieux. Ils consacreront pour la plupart toute leur vie à défaire, détruire sans jamais réussir à reconstruire quoi que ce soit. Les rangs des partis de gauche en sont remplis. Ceux-la feront tout pour continuer à vous faire prendre la pilule bleue.

        Et puis il y a les autres, les décomplexés, qui ont pris la pilule rouge. Malheur à eux. On en trouve plein les colonnes chez H16 ou contrepoints. A tous ceux-là je souhaite bonne chance, l’hiver socialiste arrive. Il va nous falloir nous serrer les coudes.

        La descente continue.

        1. Nocte

          Bien vu pour la pilule de Matrix, je me faisais un parallèle similaire il y a peu… et je me posais la question : suis-je un Cipher, un Morphéus ou un Trinity (je n’ai pas poussé le vice à aller jusqu’à m’imaginer comme un Neo )? J’en suis arrivé à l’idée que j’étais plus proche du Mulot : une sorte de (vieux) gamin un peu trop agité :D

    3. LaM

      Le Danemark et la Scandinavie en général vivent très très bien avec un socialisme galopant. Si le pays est bien géré, le socialisme est tout à fait vivable.
      Le problème avec le France c’est qu’on pousse fort dans toutes les directions pour au final ne jamais bouger d’iota.

        1. LaM

          Le Danemark a une politique d’immigration assez intelligente. Sans fermer les frontières, ils laissent rentrer uniquement ceux qui veulent réellement travailler et intégrer la culture danoise, ce qui me parait comme étant le minimum.
          Ils vérifient le niveau de danois du wannabe immigré, ses apports (il faut minimum 27 000 euros pour prétendre à la nationalité danoise) etc …

        2. raimverd

          Un député norvégien voudrait paraît-il interdire l’immigration de Français, en Norvège. Quels « Français »?

        3. eheime

          L’immigration n’est pas le probleme en soi. Loin de là. Les Etats Unis s’en sont quand meme pas mal sortis … D’ailleurs les natifs de là bas n’ont pas trop participé à la prospérité locale.
          Et meme la France, si on regarde un peu en arriere, l’immigration est un phénomène important depuis longtemps (ça doit quand meme pas mal les emmerder les italiens d’aller voir la Joconde à Paris, vous pensez pas ?).
          Enfin des pays comme Singapour montrent que le vivre-ensemble est possible, meme avec des mechants musulmans terroristes.
          Mais l’immigration, le multiculralisme, necessite des regles plus strictes qu’ailleurs afin de remplacer la norme sociale culturelle commune, qui n’existe pas dans ce cas, par définition.

          1. Peste et coryza

            Monaco aussi es multiculturelle, et a la plus forte densité d’Europe.
            Ah oui, on me souffle qu’ils sont tous riches et éduqués.

            Et à Singapour, ça ne rigole pas niveau lois…

  6. Mominette

    Aucune comparaison sérieuse avec Chypre, endettée jusqu’au trognon, et qui a librement choisi sa méthode …

    Mais ce que l’on constate, c’est que tout ce qui fonctionne bien outrage littéralement la France, dont l’objectif secret doit être de transformer le monde en Seine St Denis.

    Monaco a toujours été trop accommodante avec son voisin ! La piste serait le contrat de mariage du Prince, cédant Monaco à son épouse, et donc à l’Afrique du Sud :-)

    Tronche des prédateurs ! :-)

  7. Charles

    Monaco est hélas bien trop accommodant. Ils cirent les pompes de la France. La Suisse fait un peu pareil. Il n’y a plus beaucoup de courage en ce bas monde

    1. Calvin

      C’est ce qui me surprend. Comment ces pays fortunés peuvent-ils se laisser marcher sur les pieds par la France ?
      Le marché intérieur ? Avec les taxes, la baisse du pouvoir d’achat et autres joyeusetés, ce marché va devenir ridicule, mais ces pays auront quand même perdu leur liberté.

          1. Nocte

            La Suisse est plus accomodante vis-à-vis de l’Europe, pas tellement de la France, ce n’est pas auprès de cette dernière qu’elle a levé une partie du secret bancaire, mais bien de l’UE.

          2. eheime

            Monaco dépend complètement de la France, à tous points de vue (energie, fournitures, travailleurs, ..). La France ils s’en cognent. L’intérêt de Monaco c’est de ne pas se mettre la France à dos et continuer le business avec le reste du monde.

    1. Black Mamba

      Il faut faire abstraction, si tu as une ribambelle de gosses qui jouent autour de toi, tu ne verras que ce n’est rien cette pub, notre hôte fait la promo de son bouquin

      1. Black Mamba

        @H16
        Sur le cerfabobo, il manque les lésions occulaires, il faut l’actualiser cette imprimé
        C’est juste une idée

        1. Black Mamba

          A propos de lésions, j’ai failli en avoir et cela aux 2 yeux, quand j’ai vu une horrible vision dans votre dico
          Un homme vautré tout bedonnant avec un masque à gaz
          Dites moi, rassurez-moi : Ce n’est pas vous H16?

      1. Black Mamba

        Arkh doit avoir des difficultés de concentration son œil gauche doit être trop sollicité par l’animation.
        C’est comme faire ses courses sur un certain site que je ne nommerai pas et on est sollicité de partout, on ne sait plus où donner du regard

      2. Arkh

        C’est à dire que les images animées ont tendance à détourner l’attention du texte. Vu que l’image est hébergée sur h16free, il ne suffit pas de bloquer les images du site (ça serait con de manquer les illustrations des articles).
        En attendant de trouver mieux, c’est redimensionnement du browser pour n’avoir que la colonne centrale pendant la lecture.

        1. CynAcidIronic

          tu peux bloquer une seule image avec ad-block, pas besoin de toutes les bloquer sinon les dimensions du gifs sont typiquement un format publicitaire : 300×250 (le filtre ad-block |http://*300×250.* )

    1. Aristarque

      Mort de rire (jaune) à la lecture de l’ article du Figaro que je reçois en fil d’ actualité.
      H16, s’teplait, mitonnes nous un bon petit plat à ta sauce sur ce sujet!

    2. Vodkaman

      Je suis en train de lire le rapport entier récupéré sur le site de la Cour des Comptes, c’est très instructif et consternant.
      intéressant d’ailleurs, le site de la CC… on y trouve de petites perles, passées sous silence : http://www.ccomptes.fr/fr/Publications/Publications/Le-regime-de-retraite-additionnelle-de-la-fonction-publique
      on y apprend :
      - que l’état a mis en place un régime complémentaire de retraite par capitalisation, alors que rien n’est fait pour les salariés du privés,
      - qu’il thésaurise comme un « sale enc… de capitaliste » pour utiliser le vocable de la racaille communiste, le tout de façon opaque et en marge de la légalité
      - que des fonds on massivement été investis en obligations d’État et pas n’importe lesquels (PIGS)

      et là, d’un coup, j’ai l’impression de m’être fait fist-F***er par Tong Po…

  8. Aristarque

    Toujours la manie française d’ aller demander « des explications » aux pays étrangers, exemple l’ Afghanistan ou le Mali. Dernièrement, on parlait de la Syrie ou de l’ Allemagne. Monaco est nettement plus à notre portée, compte tenu de nos capacités réelles. Même pas besoin d’ aller louer du matos volant aux Ricains. La réservation de la Basse Corniche devrait suffire et il y a un port pour débarquer les troupes. Oui, vraiment quand on y reflechit, François Pays Bas, chef de guerre, peut envisager sereinement une opération contre Monaco. Yapuka s’ occuper de la propagande outragée, forcément outragée, avant s’y aller…

    1. Calvin

      Et après, Andorre !
      Je crois qu’on aura fait le tour des lieux possibles d’intervention guerrière pour la France et sa future armée d’avenir !!

      1. Aristarque

        Et on terminera avec St Malo, pour lui faire rendre gorge de son impertinente devise : ni François ni breton, malouin suis!
        Non mais !

  9. Black Mamba

    Alex, Marty, Gloria et Melman à Monaco
    Ils ne cherchent pas de l’argent, ils veulent juste trouver le moyen de regagner les USA.
    Ce sont de gentils animaux, ils amusent les enfants, ce n’est pas le FISC.

  10. Riguite

    Excellente l’image de Madagascar… J’ai reconnu Moscovici en Hippo bedonnant et safisfait de lui, Montebourg en Lion à la crinière et à la voix vigoureuse, Cahuzac en drôle de zèbre aurait été parfait mais c’est Cazeneuve qui le remplace, pour la Girafe… Je sèche…
    Monte-Carlo est un vivier d’emplois. Il y a des usines à Monaco ! Vous imaginez ? à l’heure où la France se désindustrialise, Le Caillou ne cesse de s’étendre et vient même de signer pour 1 milliard de travaux d’extension sur la mer… Au lieu d’en prendre de la graine, de leur piquer leurs idées, on veut leur piquer leur pognon… N’est-ce pas l’Évangile qui disait « ne pas leur donner du poisson mais leur apprendre à pêcher ? »

  11. Riguite

    Excellente l’image de Madagascar !
    Moscovici en hippo joufflu et satisfait, Montebourg en lion à la crinière et à la voix vigoureuse, Cahuzac en zèbre aurait été parfait mais il est remplacé par Cazeneuve, pour la girafe… Je sèche.
    Monaco est un vivier d’emplois. Monaco a encore des usines et vient de signer pour un milliard d’euros d’extension sur la mer… A l’heure où la France se désindustrialise, on pourrait en prendre de la graine. Mais non !! Leur piquer leur pognon, c’est plus rapide et sans effort. Les sauterelles françaises, la Marabunta fiscale française déploie davantage de ressources à élaborer des méthodes de dépouillement de son voisin plutôt que de chercher à se réformer.

  12. gem

    Monaco, Monaco, … kesako ? Une ancienne colonie française d’Afrique ? Ben alors c’est quoi le problème, tout est « normal », non ?

  13. LeRus

    Le pire dans toutes ces histoires, c’est que le gouvernement actuel est en train de diviser la population comme jamais. Sarkozy devait être celui par qui la France devait exploser, je parie plutôt sur le gros mou et ses sbires.

    Difficile d’avoir des discussions constructives ces jours-ci: on est pour ou contre, et c’est irréconciliable.

    C’est très préoccupant.

  14. Jojo

    Non, la principauté ne viendra pas d’office dans le giron français en l’absence d’héritier mâle du trône : il y a eu un changement dans les accords entre la France et Monaco il y a bien une dizaine d’années….

    Il n’en reste pas moins vrai que l’argent que draine Monaco, plus les emplois, la couverture sociale que mon pays arrive à offrir, le tout avec une criminalité au plus bas, …. en faisant l’exact inverse de ce que Pépère 1er et ses prédécesseurs ont imposé à la France, ça fait désordre pour les enragés de l’impôt et de l’interventionnisme (sauf dans les banlieues) !

  15. bobby

    Je suis pas d’accord. De voir venir les roms de mon pays d’origine ( Roumanie ) ici à Monaco. Pas bien du tout. J’avais quitté la France pour Monaco justement pour ne pas voir les roms roumains, car je ne le supporte pas. Donc , relax, laisser tranquille ce petit beau pays vivre dans la paix.
    Nous sommes 125 nationalités différentes ici à Monaco et nous sommes tous comme des frères. Monegasques, roumains, italiens, français…etc…
    Et je pense que la France à aussi des avantages fiscaux avec mon beau pays adoptif.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)