Mariage gay : le marché, c’est plus fort que toi

La nouvelle n’a fait à peu près aucun bruit dans les monuments de la presse française. Un timide article du Figaro évoque cependant l’affaire, avec un titre factuel : le salon du mariage gay tourne au fiasco. Et même si l’information de base est sans grand intérêt, ce qu’elle implique mérite mieux qu’un entrefilet dans un canard subventionné.

Avant d’analyser pourquoi, revenons en quelques lignes sur le désastre.

Je parle désastre car c’est bien d’un désastre qu’il s’agit : le salon du mariage gay, qui se tenait à Paris le samedi 22 juin, a eu toutes les peines du monde à intéresser la population, malgré une publicité d’enfer, une promotion de la part de célébrités plus ou moins en vue (dont Pulvar, la frétillante journaliste de la gauche riche qui aime les pauvres), malgré des montagnes de petits-fours, de champagne et de bons sentiments. Le salon n’a compté, au mieux, que 150 visiteurs. Les exposants, qui avaient payé fort cher (plusieurs dizaines de milliers d’euros) leur emplacement pour un stand sur place, en seront pour leurs frais. Un bijoutier, sur place, pète festivement un câble :

« Il n’y a toujours pas un chat. En quarante ans de métier, je n’ai jamais vu ça. J’ai investi 30.000 euros et je n’ai vendu qu’une seule paire d’alliances… à des hétéros! »

C’est effectivement un peu rageant d’avoir fait tout ce battage et de n’en tirer qu’une attention minimale. Voire inexistante : l’organisatrice du salon, Sandra Bibas, pour expliquer le fiasco de fréquentation de son salon, évoque « des soucis avec les homophobes » ; elle a probablement raison, du reste : elle s’attendait à avoir la visite d’une trentaine d’opposants qui, en pénétrant dans le salon, aurait probablement tout saccagé et fait parler de l’événement (je vous le rappelle : les opposants au mariage homosexuel sont tous homophobes, et sont tous violemment opposés au point de se munir de battes de base-ball et de casser des vitrines) ; manque de bol, ou d’intérêt (ou emploi du temps trop chargé ?), les casseurs homophobes tueurs de chatons conservateurs anti-mariage homosexuel méchants n’étaient probablement pas au courant et ne sont pas venus. Il n’y a donc eu aucun débordement, de nulle part : aucun débordement de haine homophobe, aucun débordement de journaliste, aucun débordement de client, aucun débordement d’amour homosexuel, rien. Le seul débordement constaté fut celui d’ennui des vigiles et des exposants.

Homosexuals are gay

En fait, l’événement est passé totalement inaperçu. Ce qui devrait ravir Marie, 48 ans, qui explique justement au journaliste du Figaro que son espoir, en tant que lesbienne, « c’est de devenir transparente, considérée comme les autres. Ce jour-là, on pourra vraiment parler de mariage pour tous. » Eh bien cet espoir s’est réalisé sur toute la ligne, vu le fiasco du salon, devenu à ce point transparent que la déroute n’est presque plus évoquée dans un article du Monde qui frise l’inutile.

Il faut avouer, cependant, que toute l’opération ne pouvait aboutir qu’à ce résultat.

En effet, si l’on se reporte simplement à quelques statistiques de base, on comprend que le mariage homosexuel ne peut intéresser, directement, qu’une population extrêmement restreinte. Ainsi, en 2010, il y a eu 250.000 mariages constatés, et sur les 200.000 PACS formés, 9143 furent homosexuel (soit 4.5% du total et 2% des unions civiles). D’autre part, le salon annuel du mariage (mariage traditionnel, dirons-nous), à Paris, rassemble 10.000 personnes environ. Un simple ratio amène donc à penser que la catégorie du mariage homosexuel devrait drainer environ 10.000 x 2% , soit 200 personnes, disons 300 et n’en parlons plus. Les 150 personnes constatées lors du premier salon sont, finalement, un bon démarrage pour un événement bien médiatisé et capable de toucher, selon cette statistique, à peu près le double de personne en rythme de croisière.

En pratique, on comprend que le marché, c’est plus que fort que la publicité brute et les mouvements de mode éphémères. Le constat est indubitable: aller dans une manifestation de soutien pour le mariage homosexuel ne coûte à peu près rien et n’engage pas de frais conséquents. Envisager sérieusement son mariage s’inscrit dans une démarche financière coûteuse. Il ne peut y avoir équivalence entre les groupes qui participent aux premières et les groupes qui sont susceptibles d’aller au second.

Ce fiasco mémorable (et assez rigolo devant l’impéritie de l’organisatrice) montre aussi que la population homosexuelle n’est pas, en moyenne, différente des autres populations : quelques associations qui disent les représenter sont particulièrement vocales et visibles, mais la réalité de terrain est qu’assez peu de couples veulent s’afficher aussi clairement que lors d’un mariage, et encore moins sont prêts à aller dans un salon dédié.

En outre, par effet de bord, cela montre qu’avec 150 personnes vaguement intéressées par le mariage homosexuel et prêtes à mettre de l’argent en jeu sur cet intérêt, on est assez loin de la déferlante sociétale qui balaierait tout sur son passage. Plus probablement, dans les grandes villes françaises, il y aura quelques mariages homosexuels de temps en temps, et c’est tout. L’impact social effectif de ce changement-ci risque d’être faible ou anecdotique (les conséquences indirectes que sont l’adoption ou la gestation assistées, souvent rappelées par les opposants, sont encore très hypothétiques).

Il reste donc un décalage particulièrement puissant entre les manifestations populaires nombreuses et très larges qui occupèrent les opposants au mariage homosexuel, et la réalité de terrain qui semble n’intéresser qu’une partie microscopique des Français. Et ce décalage n’aura quasiment pas été exploité par une droite officielle complètement larguée, en rase campagne, par des Manifs Pour Tous dans lesquelles elle avait un mal de chien à seulement exister. Cela montre d’ailleurs à quel point cette droite française n’est pas conservatrice, ou en tout cas pas beaucoup plus que la gauche. Sur ces questions sociétales, elle apparaît marginalement différente du PS, à tel point qu’elle n’arrive plus à rassembler. De ce point de vue, l’équivalence règne entre les deux grands partis politiques qui nous offrent une guéguerre Pepsi/Coca-Cola sans intérêt.

tout le monde finit par penser comme tout le monde

Pendant ce temps, à l’évidence, une partie du peuple réclame des alcools forts (quels qu’en soient les goûts, les bords et les raisons). Et lorsque la demande est totalement insatisfaite, elle finit tôt ou tard par changer, brutalement, de crèmerie.

J’ai du mal à imaginer que ce sera pour le meilleur.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires253

  1. Istvan

    Le rapport douleur/effets de cette loi est quand même un des plus absurdes que j’ai vu de ma « jeune » vie.
    Mettre un pays dans la rue (la dernière fois, de cette ampleur, c’était en 1995) pour un point si marginal c’est rationnellement idiot, AMHA. Mais ça a au moins eu le mérite de distraire le bon peuple des nombreux merdouillages gouvernementaux pendant ce temps…

    1. NEVdD

      Dans d’autres pays on a bouclé le mariage homo et l’adoption homoparentale de gens non mariés en quelques semaines et tout le monde s’en fous.
      D’ailleurs notre premier est pédé.

  2. Le Gnôme

    Pourquoi faire un salon différent pour les hétéros et les homos, c’est ridicule, si le mariage est pour tous, le salon du mariage aussi.

    Et pour doper la fréquentation, il suffit de légaliser le mariage des chiens, chats, hamsters et poissons rouges, il y aura beaucoup de monde intéressé.

    Le bijoutier me susurre que les alliances pour les poissons rouges, ce n’est pas une bonne idée, et le traiteur m’interroge sur la pertinence de servir du saumon à ce genre de noces. Mais ce sont des esprits chagrins.

    1. doh

      En effet, j’ai beaucoup de mal à voir en quoi le déroulement d’un mariage gay serait différent d’un mariage normal.
      Les exposants proposent-ils des services en plus, ou différent des mariages « normaux » ? Ou souhaitait-ils tout simplement surfer sur la vague ?
      C’est d’ailleurs assez drôle la femme qui a monté un biz autour de ça. Si elle avait un business plan un tant soit peu sérieux, elle se serait aperçu comme le montre H16 en 3 calculs que ce mariage touchera une portion infime de la population.

      1. gem

        son biz plan c’est d’avoir des annonceurs et des gens qui payent pour des stands. Ce qui fut le cas. Que les gens ne viennent pas n’est un problème que pour le futur, elle ne pourra pas recommencer. Pas grave.

        1. doh

          J’aurais dû préciser que je parlais de Johanna qui venait de créer sa société événementiel (basé uniquement sur ça?).
          Mais en effet, Sandra, l’organisatrice du salon n’a pas perdu grand chose.

      2. Aristarque

        Apparemment, qu’ elle (l’ organisatrice) ait fait ou non ce calcul, les exposants ne l’ avaient pas fait, eux… Et pour l’organisatrice, c’est bien ce qui compte… L’ année prochaine, il lui faudra trouver une autre idée, peut-être le salon gay de la maternité et de l’ enfant… 🙁

    2. SF

      L’ idée est de base complètement con; mariage pour tous = salon du mariage pour tous ..

      Vouloir créer un événement spécifique est vraiment l’exemple type de la fausse bonne idée.

      1. eheime

        Mais à la rigueur on s’en fiche.
        L’idée de H16 n’est pas de juger le marché, l’organisateur ou les exposants. Des erreurs stratégiques ça arrive partout.
        Ca fait partie de la vie economique. Il faut parfois essayer.
        L’idée de H16, tel que je le comprends, c’est de dénoncer le ramdam énorme, surtout médiatique, servant surtout des interets politiques plus que sociétaux, fait autour d’un phénomène finalement minuscule.
        En résumé : « Chers journaleux et politicards, foutez la paix aux homos, ne vous en servez pas d’eux pour détourner l’attention, occupez vous des problemes de la France »
        H16 me contredira si je me trompe.

        1. Non non, c’est exactement ça. Que ce fut un bide est un simple accident. Ce que montre ce bide est en revanche intéressant : l’étroitesse du marché, et par voie de conséquence, le nombre extrêmement réduit de personnes directement intéressées par le mariage gay.

          1. Duff

            Ce bide n’a rien d’accidentel. S’en étonner c’est d’avoir des œillères handicapantes. Dire le contraire c’est intéressant politiquement mais confirme l’étroitesse du débat politique actuel.

  3. axel

    J’avais fait la même analyse au début du débat à savoir que cette loi concernait une portion infime des homos qui dans leur vaste majorité n’ont absolument pas envie de se marier (pas fous).
    comme disait Shakespeare: « much a due about nothing » donc.

      1. hussardbleu

        Nan, il était obnubilé par la crise de la dette, le vieux Will : le marchand de Venise, et sa livre de chair… c’est une idée, au reste…

  4. La Coupe Est Pleine

    « (je vous le rappelle : les opposants au mariage homosexuel sont tous homophobes, et sont tous violemment opposés au point de se munir de battes de base-ball et de casser des vitrines) »

    => Vous oubliez : « Racistes d’extrême droite »

        1. Tea Party

          Je ne participerai jamais et ne serais jamais complice de la chape de plomb, du politiquement correct :
           » Nous avons moult exemples quotidiens qui illustrent hélas, comment l’Islam s’insinue dans les institutions françaises. De plus, cette évolution s’effectue au mépris de la loi et sans avoir été précédée ni d’un débat public, ni d’une décision politique! 

          Le risque étant, à terme, la désintégration communautaire du tissu social! Il nous faudra alors rebaptiser votre village Colombey Les Deux Mosquées… »Charles de Gaulle, de la droite molle, il y a plus de cinquante ans.
          Le Georges Marchais des années 70, hurlait contre les immigrés !
          Ou est la vraie droite de Tixier Vignancourt ? Qui à l’époque n’avait pas besoin de se décomplexer, car elle n’avait aucun complexe, elle parlait vraie, elle était de droite point barre.

  5. Kazar

    « Et ce décalage n’aura quasiment pas été exploité par une droite officielle complètement larguée, en rase campagne, par des Manifs Pour Tous … Cela montre d’ailleurs à quel point cette droite française n’est pas conservatrice, ou en tout cas pas beaucoup plus que la gauche. Sur ces questions sociétales, elle apparaît marginalement différente du PS, à tel point qu’elle n’arrive plus à rassembler. »

    Tiens un billet politique !

    H16 a raison, la droite (mais l’UMP est-elle encore à droite ?) n’a pas réussi à capitaliser sur le rejet du mariage gay, mais est-ce vraiment étonnant ?

    Plusieurs députés ont voté pour (ce qui est leur droit mais n’est pas forcément conforme à la volonté de leurs électeurs), et tout ce que trouve à dire l’UMP, c’est qu’ils vont « réécrire la loi » ou la tripatouiller.

    La seule à dire clairement qu’lele abrogera la loi si elle vient au pouvoir, c’est M

    1. eheime

      @KAzar

      Le problème en réalité c’est que « la droite » ça signifie plein de choses et rien du tout.
      On classe généralement à droite :
      – les « traditionnalistes » du point de vue des moeurs, que d’autres appeleraient les reactionnaires,
      – les « defenseurs de l’hégémonie de l’économie Française », que d’autres appeleraient les protectionnistes (tout de meme different des antiliberaux communistes, car favorables à une régulation limitée, même si c’est un peu contradictoire)
      – les liberaux economiques
      – les libéraux du point de vue des moeurs et des libertés (on notera que les libéraux vous diront que c’est un tout avec l’économie, mais dans les faits il y a des schismes)
      – certains dont leur conception rigoureuse de la religion détermine leur choix politique et les conduit à voter à droite (même si à mon avis c’est le contraire, puisque la même religion peut pousser d’autres à voter à gauche …).
      – tout un tas de mecs qui disent des choses et leur contraire et qui ne savent pas reellement ce qu’ils pensent, sauf qu’ils n’aiment pas les gauchistes, tout en pouvant tenir un discours parfaitement semblable sur le fond.

      On pourrait faire des regroupements.

      Or dans ces catégories il y a des contradictions fondamentales.
      Par exemple les libéraux économiques et les protectionnistes, alors que les deux prétendent défendre l’économie française.
      Les liberaux de moeurs et les traditionnalistes. etc.
      Cela semble classer les liberaux à gauche. Historiquement c’est vrai.
      Mais dans les faits c’est exactement le contraire puisque la gauche est devenue regulatrice, protectionniste et extremement liberticide.

      Difficile ensuite pour l’UMP d’être clair politiquement (ce qui le rapproche du PS qui fait la même erreur).
      Il faudrait qu’ils fassent des choix et qu’ils s’y tiennent.
      Les contradictions sont ce qui a provoqué le rejet Sarkozy (baisse d’impots mais hausses en fait, discours ferme sur l’immigration mais aucun acte, securité civile transformée en seule oppression routiere, etc ..) , pourtant efficace sur certains points (notamment simplifications administratives) .
      Plutot que de chercher à être « la droite », l’UMP devrait chercher la cohérence. Mais les places au chaud et les petits arrangements font peut etre passer ce probleme au second plan ?

      1. Nemrod

        Excellente synthèse eheime !
        Le classement « droite-gauche » est devenu particulièrement artificiel.
        Comme vous le soulignez par exemple la « gauche » française est particulièrement liberticide.
        Le problème est que la « droite »officielle aussi…
        Ce qui me paraît le plus déterminant est que le libéral est viscéralement attaché à la liberté individuelle et donc à la réduction du périmètre de l’état.

      2. hussardbleu

        « Cela semble classer les liberaux à gauche. Historiquement c’est vrai.
        Mais dans les faits c’est exactement le contraire puisque la gauche est devenue regulatrice, protectionniste et extremement liberticide. »

        Les Libéraux, historiquement, c’est la Droite Orléaniste, avec La Fayette, Laffite, Casimir Périer (le livre de Lucas-Dubreton qui lui est consacré est remarquable), Tocqueville… Ils étaient à la gauche des Légitimistes, ce qui n’est pas franchement la marque d’un pré-marxisme….

        La Gauche a toujours été, dès le départ, dès la période Jacobine, centralisatrice, protectionniste, et totalement liberticide…. Ce qui n’empêchait de profiter des bonnes occasions, telles les ventes des Biens Nationaux : « tout Jacobin devint acheteur, tout acheteur devint Jacobin ».
        C’est en ce sens que les Libéraux et les Jacobins plus ou moins repentis s’allièrent pour chasser les derniers Bourbons…

          1. hussardbleu
  6. max

    Tout ça pour ça… Mais montre qu’en France on s’écharpe sur le sexe des anges mais faisons des analyses de marché totalement foireuses.

    1. bob razovski

      En effet c’est bien le problème. Dès qu’il s’agit de redescendre sur terre et d’arrêter de mouliner de l’air vicié, y’a plus personne !

  7. Kazar

    « Et ce décalage n’aura quasiment pas été exploité par une droite officielle complètement larguée, en rase campagne, par des Manifs Pour Tous … Cela montre d’ailleurs à quel point cette droite française n’est pas conservatrice, ou en tout cas pas beaucoup plus que la gauche. Sur ces questions sociétales, elle apparaît marginalement différente du PS, à tel point qu’elle n’arrive plus à rassembler. »

    Tiens un billet politique !

    H16 a raison, la droite (mais l’UMP est-elle encore à droite ?) n’a pas réussi à capitaliser sur le rejet du mariage gay, mais est-ce vraiment étonnant ?

    Plusieurs députés ont voté pour (ce qui est leur droit mais n’est pas forcément conforme à la volonté de leurs électeurs), et tout ce que trouve à dire l’UMP, c’est qu’ils vont « réécrire la loi » ou la tripatouiller.

    La seule à dire clairement qu’elle abrogera la loi si elle vient au pouvoir, c’est Marine LE PEN.

    Et qu’on ne vienne pas écrire que c’est infaisable, l’abrogation n’a pas de portée rétroactive, les mariés le restent mais il n’y aura plus de mariage gay après abrogation.

    Donc le changement de crémerie, pour moi, c’est déjà fait.

    Et puisqu’il faut de temps en temps dire les choses clairement, autant le programme économique de MLP est à contre courant des idées de ce blog, autant ses positions sur l’immigration et le refus des changements sociétaux gauchistes (théorie du genre, gaylandisation, politique de sécurité, etc) sont les seuls qui tiennent la route.

    Pour pousser un peu plus loin le bouchon, je dirais même que l’arrêt total de l’immigration et la mise en place d’une politique de tolérance zéro seraient largement bénéfiques à l’économie, ne serait-ce qu’en termes de moral des Français (qui est vraiment motivé pour aller bosser quand on sait que l’argent de nos impôts va à l’AME ou à la subvention d’associations comme SOS racisme ou autres MRAP ?).

    1. Petitpatapon

      De toute façon connait-on un parti politique dont les idées économique ne vont pas totalement à contre courant des idées de ce blog?

    2. Fll

      Bonjour,
      Je suis désolé, mais MLP est encore pire socialiste que les deux partis précités.
      En gros, vous demandez une république communiste ? parce qu’elle n’a que ca à offrir.
      On va tout droit vers une dictature, oui, mais ne vous trompez pas, MLP c’est pareil !
      Vous devriez lire « la route de la servitude » de Hayek. Vous comprendrez mieux ce type de dérive.
      Oui, nous avons des trouduculs comme politique, oui, c’est indéniable. Mais non, MLP n’est pas la solution. Et d’ailleurs, nous avons tous le problème ici, nous n’avons pas de politiques en France, qui est LIBRE avant même d’être libéral. Ils sont tous SOCIALISTE !
      Mais svp, vu que vous êtes ici, c’est que déjà vous avez une tendance à vouloir ouvrir les yeux, CONTINUEZ, ne restez pas au milieu du gué, rien n’est plus dangereux que cela. Lisez tout ce que vous pourrez, rien que le livre que je viens de vous conseiller. Il est dispo en epub partout.

      1. Kazar

        Il se trouve que je ne suis pas d’accord sur son programme économique, mais elle fait comme les autres, elle ratisse à gauche en faisant du social car c’est le seul moyen d’obtenir des voix…

        Il n’en reste pas moins que c’est la seule à vouloir stopper réellement l’immigration, ce qui semble être impossible avec l’Europe actuelle.

        Et quand on lit que l’UE reprend les discussions avec la Turquie pour son adhésion future, ça ne me dit rien qui vaille, je ne souhaite pas que le France devienne un pays musulman, c’est clair.

        Le refus d’inscrire la référence aux racines chrétiennes de l’Europe dans la constitution européenne a été une véritable trahison.

        L’économie est essentielle, mais la préservation de notre identité l’est à mes yeux tout autant (je conçois que tout le monde ne soit pas de cet avis).

        1. Fll

          C’est comme ca que nait le fascisme ou le communisme …
          Soit, passons.
          Si elle passe, elle va faire quoi ? elle va flinguer les immigrés déjà présent ? les fourtres sur un bateau ? louer des charters ?
          C’est du pipeau tout cela.
          Le problème, c’est pas les immigrés en tant que tel, c’est simplement l’intégration par le laxisme.
          Quand je vais aux US ou au CA, voir n’importe ou dans le monde, je respecte les règles. Mais chez nous non.
          Rien de plus.
          4 mois pour le Nicolas de la manif, 3 mois sursis MAX pour les braqueurs du RER …. voila. C’est pas les flics qui ne font pas leur taf, mais les branquignoles de juges.
          Donc, ne pas tomber dans le panneau, c’est pas le résultat qu’ils faut traiter, c’est les causes, les origines.

          1. La Coupe Est Pleine

            C’est clair !
            D’ailleurs ne rêvons pas, une LE PEN en campagne est forcement plus adroite dans ses promesses, qu’une LE PEN aux commandes.
            D’ailleurs c’est bien le syndrome de tous politiques !

          2. Matt

            Et bien moi je suis d’accord avec Kazar. La France souffre de 2 maux essentiels et le FN est le seul à proposer de régler un des deux.
            Et non, nous ne confondons pas les causes et les conséquences. Nous ne voulons pas être « remplacés ». Point barre.
            Il ne peut y avoir d’intégration avec de telles masses.
            Si tu envoies 5 chinois en Suède, ce sont eux qui s’intègrent. Si tu en envoies 50 millions, ce seront les Suèdois qui seront intégrés.
            Et j’ai déjà lu la route de la servitude, donc pas de leçons, merci. La vie, ce n’est pas que de l’économie et Hayek l’avait bien compris, lui.

            1. Le FN propose des solutions qui ont déjà largement été testées et ont prouvé leur parfaite efficacité pour aggraver la situation.
              Interventionnisme, étatisme, keynésianisme, protectionnisme … Franchement, ça roxxe.

          3. Tea Party

             »Si elle passe, elle va faire quoi ? elle va flinguer les immigrés déjà présent ? les fourtres sur un bateau ? louer des charters ? C’est du pipeau tout cela. »

            Leur supprimer absolument toutes leurs allocations, aides, droit à tout, leur faire comprendre qu’il ne sont pas chez eux, mais chez nous, déjà, je m’en contente largement, et cela ferait faire des économies aux français, et là, même si cela m’ennui de le dire, seul le FN, peut le faire.
            Comme disait la comtesse ; ‘ Entre la rougeole et la vérole, faisons notre choix. »
            Je suis un travailleur immigré ; soit je  »réussissais » sans aucune aide d’aucune sorte, je ne coûtait donc rien aux contribuables du cru. J’étais même une vraie chance pour eux, le pays d’accueil, quelques emplois crées, de part ma consommation, mes impôts, mes taxes ….., soit c’était le caniveau avec des cartons en guise de couette. (ceci au passage, cela aide à se sortir les doigt du cul, pour travailler… comme un âne).
            Beaucoup préfèrent ne pas voter, car nous n’avons pas de candidat représentant nos idées.
            Le plus grand parti de France est celui des abstentionnistes, cela nous fait de belles jambes. Seulement les autres, eux votent pour leurs idées, même avec un nombre de voix ridicule, les votants sont heureux, ainsi que leurs représentants qui gardent leurs prébendes. et nous sommes toujours les cocus non heureux, à force cela lasse vraiment. Quand se sont des ultras gauchos ou des communistes qui passent, moi, ils me semble, qu’en prime, ils me font un bras d’honneur, cela irrite un peu !!
            Inutile de répéter les aberrations du programme social du FN, mais vous avouerez que de voir la tronche des aficionados PS, quand ils se font blackbouler au premier tour, comme dernièrement à la partielle du Lot et Garonne, cela vaut son pesant de cacahuètes.
            (Les vieux croûtons séniles du Sénat, entre deux changement de couche d’incontinence, viennent d’octroyer symboliquement le droit de vote aux étrangers ! Ne jamais oublier que c’est dans le pire que la gauche excelle, et là, ils peuvent aller très loin, sans être gênée par la fausse droite.)

          4. Matt

            @ H16
            Mais H16, il faut regarder la réalité en face, il n’y a PERSONNE qui va nous sortir de ce merdier. Donc, même si ca me désole, ce n’est finalement qu’un problème secondaire si MLP est socialiste.
            Le pays est en faillite, notre niveau de vie va baisser fortement. De toute façon, c’est trop tard, ca fait longtemps qu’on a passé le point de non retour.
            En revanche, même si ca semble ringard, j’aime mon pays et ma culture et je n’ai pas envie de le voir disparaître. Donc le choix qu’on a aujourd’hui, c’est ruiné et mort ou ruiné et vivant. Moi, je préfère la 2e solution.

          5. Nocte

            Ah mais dtf, elle est coincée, elle va faire quoi de tous les fils d’immigrés qui ont la nationalité française ? ben… rien… ils sont français.

            MLP, elle brasse du vent, elle cherche des voix et non des voies.

      2. Curieux

        Le seul objectif de MLP est d’aller bouffer à la grande cantine de NOS impôts, comme les autres. D’ou sont programme socialo/UMPiste/Mélenchonien.
        Le papa avait la fibre plus commerciale, les adhérents payaient pour s’inscrire, payaient pour le voir. Si les sous manquaient, d’un jolie petit dérapage millimétré et grâce au média il refaisait le plein d’adhérent. Fifille ne semble pas avoir ce talent et pour manger il lui faut aller à la cantine de la république.

    3. Théo31

      « l’arrêt total de l’immigration et la mise en place d’une politique de tolérance zéro seraient largement bénéfiques à l’économie »

      Ce serait tellement plus simple et efficace de supprimer l’Etat providence. Mais comme le fille à papa de Saint Cloud veut réserver le social-clientélisme aux seuls Français, elle pourra mettre autant de flics, de fils barbelés et de miradors qu’elle veut pour juguler l’immigration, le phénomène ne faiblira pas.

  8. Mominette

    La France est si protectionniste qu’elle ne regarde jamais au-delà de ses frontières.

    En Belgique, le mariage gay a été adopté dans l’indifférence générale il y a plus de 10 ans. Que les ébats homosexuels se passent la bague au doigt ou non n’a bouleversé personne 🙂

    Les médias nous ont montré, dans une allégresse de pacotille, deux tristes sires vêtus de blanc pour un « premier mariage », puis le rideau est retombé.

    Il y a peu, on a donné un chiffre vite oublié, et appris que les divorces homos étaient légion.

    C’est tout.

    Tout ce qui excède cette parfaite indifférence est du domaine de l’exception psychiatrique française 🙂

    1. PhD

      Vous oubliez simplement un élément fondamental :
      Le mariage gay imposé par la vermine rose et verte s’inscrit dans un projet cohérent et réfléchi de destruction de toute la société traditionnelle.
      La PMA et GPA pour tous avancent à grand pas, à peine masquées par de timides dénégations, la théorie du genre aussi, puisque la commission des droits de l’homme s’y met aussi
      http://www.huffingtonpost.fr/2013/06/27/identite-de-theorie-du-genre_n_3504739.html?ref=topbar
      Les déclarations de peillon sur le rôle de l’école devraient finir de vous convaincre.

      Ces enfoirés sont des doctrinaires haineux, sectaires, persévérants, dissimulateurs, qui peuvent être en même temps très rusés et cons comme des valises sans poignée.

      Et ce n’est pas parce que quelques pays ont fait une connerie que nous sommes obligés de faire la même

      1. La Coupe Est Pleine

        Ca va être sympa pour attribuer la garde des enfants !
        En plus c’est pas du tout perturbant pour un gamin tout ça :

        Voici ma maman « papa » qui vivait avec maman, avant de rencontrer mon papa/maman qui vit avec un autre monsieur …..

        Soit le gosse devient un vrai cerveau ultra-surdoué, soit c’est une loque sociale de plus !

    2. hussardbleu

      Je ne voudrais pas tomber dans un chauvinisme de mauvais aloi, mais la Mominette – toute libérale qu’elle se prétend être – commence à me les briser menu, menu, avec ses attitudes condescendantes et méprisantes envers les Français, lesquels, sur ce Blog et hormis quelques Trolls* pour le folklore, se rejoignent dans leurs analyses libérales… Traiter les Français de cons, d’accord, mais si c’est nous qu’on le dit !

      Est-ce que je fustige les Wallons, moi ? pourtant, question socialisme, gabegie, corruption et parasitisme, ils cassent vraiment la baraque (fraiture) !

      Vive le comte de Charolais (de chez moi, quoi…) qui savait comment les traiter, les Franchimontoises… et Philippe de Commynes, ça c’était un journaliste….

      * tiens, longtemps qu’on en a pas vu, de Troll ? H16, tu fais quoi ?

  9. Aloux

    D’accord sur l’essentiel de l’analyse, sauf sur un point : si le mariage homosexuel est en soi insignifiant, l’ouverture sur la GPA et la PMA est quand même plus qu’hypothétique, au vu des déclarations de nos bons maîtres. Mais là n’est pas la question, je pense en effet que l’objectif des socialistes à terme est d’affaiblir au maximum les liens familiaux et la filiation biologique, pour renforcer le contrôle sur l’individu. Par ailleurs, les socialistes ne cachent pas leurs ambitions concernant l’éducation des morveux (coucou Peillon), et les services sociaux eux-même tendrement socialistes pourraient à l’avenir enlever de plus en plus souvent les enfants à leurs familles sur des prétextes idéologiques, comme on commence à le voir en Angleterre et surtout en Suède, qui fait fantasmer nos petits spécialistes de l’ingénierie sociale. Bref je pense qu’il ne faut pas sous-estimer la rouerie de nos gouvernants, surtout qu’en l’occurrence ils ne cherchent même pas à cacher leurs intentions.

  10. Kazar

    Le mariage homo n’est que le premier pas vers la PMA et la GPA. Les associations LGTB ne s’en cachent pas.
    Entre une fausse droite (il suffit d’écouter l’UMP naze qui vient d’être élu à Villeneuve faire des courbettes aux électeurs du « centre » et de « sensibilité de gauche ») et le FN, dont les détracteurs ont pour seul argument la référence aux nazis (point Godwin gagné à chaque coup dans les forums de discussion), le choix est vite fait.
    De toute façon, quel parti propose des solutions libérales ?

  11. GG

    Par ailleurs H16, ne peut-on pas utiliser le même argument (« ce que l’idéologie réfute, le marché l’autorise », de mémoire) pour précisément anticiper l’autorisation à moyen terme de la GPA en France ?
    Voyez toutes ces sociétés américaines qui ont déjà flairé le business.

  12. jyb

    Comme la théorie du genre, qu’on va administrer au clystère à des centaines de millions de personnes pour faire plaisir à 0.1% de trans-sexuels. C’est à se demander si une volonté perverse n’est pas à l’oeuvre pour mettre la société sans dessus-dessous en exploitant d’infimes inégalités.

    1. JS

      Ces gens-la VIVENT des « inegalites ».

      Tous les matins ils se levent en se demandant qu’elle (infime) partie de la population ils vont bien pouvoir « proteger ». Cela donne un sens a leur vie pour les plus illumines et rempli juste le compte en banque pour les plus cyniques.

      Voyez les emoluments que proposent des assocs subventionnees comme SOS Racisme, un paquet de gens se font du ble avec ca.

  13. Pc

    « Mettre un pays dans la rue (…) pour un point si marginal c’est rationnellement idiot »
    « much a due about nothing »

    Pas d’accord. Sur la loi en tant que telle, ok, peu d’impact quantitatif. Mais sur le plan « symbolique », c’est autre chose :

    Sur un plan libéral :
    – propagande de promotion et terrorisme intellectuel (bouh le mal contre le bien)
    – diabolisation des adversaires (bouh les dangereux terroristes anti-républicains ; « permanence LGBT vandalisée » = affiches collées sur la façade)
    – pignouferies de presse (bah, personne dans les rues, cf. article h16)
    – violences physiques (http://lesalonbeige.blogs.com/files/rapport-eclj-temoignages-de-victimes-de-repression-policiere-manif-pour-tous.pdf -> à parcourir, certains témoignages valent le détour
    – atteintes aux libertés d’expression, de circulation, de pensée

    Sur un plan politique
    – un électorat gentil et passif qui se réveille contre l’emprise idéologique du socialisme. Le mariage homo n’est que la manifestation d’un mouvement plus profond. La perception de l’Etat, jusqu’ici vu comme l’Ordre, devient l’Oppression : tout bon pour le libéralisme dans les têtes
    – un électorat de gauche, d’habitude si prompt à encenser la ferveur révolutionnaire, le lyrisme résistant et la désobéissance civile, défendent le tout répressif dans une disproportion hallucinante. Les plus éclairés sont très mal à l’aise, et réalisent que le monde Bien vs Mal est relatif finalement.
    – des partis complètement perdus, tous plus gauches et autistes les uns que les autres

    Sur le plan sociétal
    – je ne vais pas déblatérer sur les arguments philo, anthropo and co, je n’ai ni le temps, ni la compétence. Mais j’aurais aimé que la tendance parfois exaspérante à voir des spécialistes se succéder sur les plateaux pour débattre se soit maintenue sur ce coup là. Or, rien, de l’affrontement idéologique et des invectives, rien d’autre. Pas de débat, la guerre.
    – effectivement, les conséquences potentielles évoquées (pma homo, gpa homo) sont « hypothétiques ». Pour autant, la lame de fond idéologique est bien là, j’en prends pour preuve les articles d’h16 sur la théorie du genre et le lot de commentaires qui va avec. La loi sur le mariage homo n’est pas un événement isolé (cf le doublé mariage + refondation de l’école), mais bien un élément d’une stratégie globale (politique, pas complotiste)
    – plus largement, la tendance à la déconstruction : au lieu de s’attaquer aux problèmes, on s’attaque aux mots (sexe devient genre, la race disparaît etc.) -> on commence par la novlangue puis…

    En bref : je suis d’accord pour dire que la loi mariage homo en soi est un non événement, mais de là à dire que ce qu’il y a eu autour n’est rien et n’a aucun sens, je ne suis pas d’accord. C’est un symptôme du bouillonnement actuel, une loi sur laquelle s’est cristallisée l’ensemble de ce qui nous pend au nez :
    Un Etat autiste sur le plan politique,
    Un Etat qui se jette dans l’idéologie faute de mieux,
    Un Etat qui bafoue toutes les libertés fondamentales,
    Un Etat pour les gouverner tous, et dans les ténèbres les lier…

    Rien de nouveau sur le soleil me direz vous, mais à mon sens ce bordel reste LE concentré, LE symptôme, LA cristallisation de totalitarisme rampant.
    Maintenant jetez-moi des pierres (pointues, galets, cornets de graviers) ou des fleurs (préférence pour les roses), je prends tout, à votre guise 🙂

    1. Kazar

      Diviser pour mieux régner, voilà la devise d’Hollande.

      Tout ce qu’il a réussi à faire, c’est à faire monter l’homophobie.

      Mais il faut dire aussi qu’il a bien été aidé par les homos eux-mêmes :

      http://www.google.com/search?hl=fr&site=imghp&tbm=isch&source=hp&biw=1920&bih=908&q=un+h%C3%A9t%C3%A9ro+une+balle&oq=un+h%C3%A9t%C3%A9ro+une+balle&gs_l=img.3..0.6381.10530.0.10673.19.6.0.13.13.0.52.296.6.6.0…0.0…1ac.1.18.img.haTDCyNTjGs#facrc=_&imgrc=RqsDDwKEd9wx_M%3A%3B8DsBUAnBcKGJCM%3Bhttp%253A%252F%252Fimg4.hostingpics.net%252Fpics%252F331496test.jpg%3Bhttp%253A%252F%252Fwww.fdesouche.com%252F334057-un-e-tero-une-balle-une-famille-une-rafale-sic%3B954%3B636

        1. Kazar

          Ils veulent qu’on leur foute la paix, mais ils multiplient les évènements communautaristes :

          http://www.leparisien.fr/espace-premium/sports/le-beau-tournoi-du-rugby-gay-28-05-2013-2842017.php

          http://tetu.yagg.com/2012/01/21/voitures-gays-2012-et-les-vainqueurs-sont/

          http://yagg.com/2010/06/17/palmares-des-entreprises-les-plus-gay-friendly-pascal-lepine-en-dit-plus/

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Gay_Games

          Donc, s’ils veulent vivre comme tout le monde, qu’ils commencent par arrêter de vouloir se singulariser à tout prix !!!

          Une telle attitude ne finit par provoquer que du rejet.

          1. Pc

            « Donc, s’ils veulent vivre comme tout le monde, qu’ils commencent par arrêter de vouloir se singulariser à tout prix !!! »

            ça je suis bien d’accord, mais je crois que c’est une minorité. En gros la minorité agissante LGBT : peu de monde, beaucoup de bruit, la bénédiction de la bien-pensance de gauche, les media qui trouvent ça cool, les politiques qui suivent pour ne pas être ringards. Le lobby et le réseau LGBT, qui ne représentent même pas 15000 personnes de mémoire, sont visibles parce qu’ils maîtrisent bien la com, et bénéficient de relais bien placés.

            La visibilité et l’embryon de pseudo marché de niche des militants LGBT et leurs amis n’existent que parce que l’Etat s’en fait le promoteur, y compris financier :
            http://www.lecri.fr/2013/02/11/subventions-lobby-homo/38756

        2. Kazar

          C’est pour ça qu’ils ont :

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Gay_Games
          http://yagg.com/2010/06/17/palmares-des-entreprises-les-plus-gay-friendly-pascal-lepine-en-dit-plus/
          http://tetu.yagg.com/2012/01/21/voitures-gays-2012-et-les-vainqueurs-sont/
          http://www.leparisien.fr/espace-premium/sports/le-beau-tournoi-du-rugby-gay-28-05-2013-2842017.php

          S’ils veulent juste vivre comme tout le monde, qu’ils arrêtent donc de se singulariser à tout prix.

          Comme disait l’autre « y’a pas que le sexe dans la vie, y’a le fric aussi ».

    2. Aristarque

      Je m’ associe à ton martyr, étant d’ accord sur l’ essentiel du propos puisque j’ ajouterais que de la taule ferme pour participation simple à des manifs qui ont plutôt cassé les pieds à la clique gouvernementale que des vitrines et autres biens, quand par ailleurs de véritables casseurs et/où graines de bandits de grand chemin sont relaxés pour des faits nettement plus graves, est symptomatique d’ une lutte contre la liberté,même si elle est de l’ ordre du grignotage lent plutôt que de l’ assaut direct. Ce pouvoir a peur de la société à en juger par le nombre invraisemblable de CRS mobilisés dès qu’ une quelconque « excellence » sort de son bunker de travail. Il lui faut donc éclater la société française en une myriade de sous-ensembles, cultiver adroitement leurs antagonismes, les susciter, le cas échéant et le mariage des invertis est un coup magistral sur ce plan là. Pendant que l’ on s’ égare à discutailler, manifester, il n’y a aucun risque d’ union et on peut faire passer des tas de vexations, limitations de libertés, impôts et taxes et, par dessus tout, on retourne l’ attention des gros problemes qui s amoncèlent. Le jour où ils exploseront ou dégénèreront, tout cela paraîtra bien futile. Rendez vous probable à l’ automne quand la jauge des caisses flirtera avec le rouge cramoisi et qu’ il n’ y aura plus 50 nuances perceptibles…

  14. LeRus

    Ouais, tout ça ne vaut pas un pet de lapin.

    Tout le monde sait que l’homosexualité représente entre 1 et 3% de la population. Je n’ai jamais compris tout ce pataquès autour du mariage gay (d’ailleurs pourquoi mariage « pour tous », les pro-mariage gay auraient-ils peur de leurs opinions?). Que deux personnes veillent se marier, et alors? C’est un peu pareil que le baptême: on peut le faire en grande cérémonie dans une cathédrale, ou en catimini, au bord d’une rivière.

    Je reste adepte de l’adage de Thierry Le Luron: Chacun fait ce qu’il veut avec son c*l, ça ne me regarde pas.

    Par contre, faire un salon spécialisé et y dépenser 30.000€ il faut être un peu truffe! Un billet d’avion Paris/San Francisco et la location d’un stand à la Castro Street Fair lui aurait rapporté bien plus!

    Tiens, je vais peut-être organiser un salon sur la PMA? Si ça vous tente, c’est 10.000€ le stand. Une affaire!

    1. Peste et coryza

      Si il y a quelque chose à voir : la domination d’une masse qui ne supporte plus le projet des oligarques, car elle y perd.

      Le paradigme :
      1 : l’oligarchie se distancie de plus en plus du peuple (y compris de sa partie riche) : les inégalités entre oligarques et dominés sont devenues monstrueuses.
      2 : « quiconque détient un pouvoir a peur de le perdre » (Dark sidious). Le pouvoir ici, c’est l’extorsion de la plus value.
      3 : « si le seigneur ne voulait pas qu’on les tonde, pourquoi il en a fait des moutons ? » (Cervala). Les productifs, notamment dans les secteurs techniques, sont fait pour être tondus. Il en a toujours été ainsi.
      4 : nos oligarques sont à l’échelle du monde. La masse, non.
      5 : la doctrine de l’élite dit, en gros : « nous, on est les élus, vous de la m*rde, parce que c’est comme ça » (c’est pour ça que les cathos ne pouvaient pas blairer les calvinistes).
      6 : la croissance et l’amélioration de niveau de vie de la masse ont permis à celle ci d’adhérer aux projets des élites.

      Or on a :
      – la croissance facile, c’est fini. On bute sur des limites, et il faut se racler la soupière pour les dépasser (Note pour h16 : pour faire de la croissance réelle, faut dépenser un max d’énergie. Une croissance bidon, comme une bulle financière ou immo, ne se traduit pas par une dépense d’énergie aussi importante. Le défi qui se pose (dans tous les domaines, y compris agro) est de faire de la croissance réelle avec moins d’énergie, ou/et de trouver de l’énergie).
      – la robotisation fait que les masses sont de plus en plus inutiles.
      – les masses inoccupées sont calmées par le pain et les jeux, or ça coute cher…
      – sans croissance, plus d’adhésion des masses aux projets des élites…
      – nos oligarques ne veulent pas renoncer d’un iota sur leur pouvoir et à leur plus value.
      – de toute façon, ils sont si riches qu’ils sont complétement déconnectés des peuples.
      – de toute manière, ils sont les élus, et la masse les gueux. Leur point de vue ne souffre aucune discussion.
      – la complexification du monde, du savoir et des techniques rend le fossé entre l’élite et la masse encore plus grand. Il est maintenant démontré que les inégalités augmentent avec le niveau technologique. Par sa définition même, l’élite a un savoir et une maitrise que la masse n’a pas.

      Les solutions proposées par nos oligarques tiennent compte du fait que obtenir de la croissance réelle pouvant suivre la croissance démo va être de plus en plus difficile (ben oui, la RetD, c’est cher), et que la masse devient en partie inutile.
      – abrutir la masse, la diviser, satisfaire ses bas instincts et ses perversions pour leur faire accepter la baisse de niveau de vie et de libertés.
      – génocider.

      Le gender, le mariage homo, là dedans ?
      – diviser, camoufler la berezina économique et le pillage.
      – fiotiser les hommes (ce sont les hommes jeunes qui se battent, pas les fiottes, ni les femmes, et encore moins les hommes et femmes avec enfants à charge et/ou crédit sur le dos) pour ne pas voir sa domination être contestée.

      1. Aristarque

        Nous partîmes ? ? mais par un prompt renfort, nous arrivâmes ? ?
        On dirait que toute la réflexion n’ y est pas concentrée uniquement sur la biologie…

        1. Peste et coryza

          La biologie dans le mariage homo et le gender ? Y en a aucune, c’est bien là que ça coince.
          Si on était des escargots, ok pour le mariage homo, mais la question du genre ne se poserait pas.

      2. LeRus

        Euh, le rapport avec la choucroute? (pardon, le mariage gay)?

        D’accord avec vous pour la 1ere conclusion (ça va devenir un cas d’école de détournement d’attention); pour le 2eme point, et bien, on reste tjs à 1-3% de la population, je ne pense pas que que la défense française à grand chose à craindre. Et puis être gay n’a jamais empêché d’être un bon soldat.

          1. Tea Party

            Peste et machin : je ne sais pas ce que vous respirez dans votre labo, mais c’est du lourd. Sortez, achetez un âne faites des rallyes, buvez, fumez, brûlez la chandelle par les deux bouts, je vous assure, qu’en dehors de faire la fortune des laboratoires fabricant l’aspirine, vous aurez les idées plus claires et surtout nous comprendrons vos posts.

      3. Fll

        Une partie de la réflexion est bonne, l’autre est à gerber.
        Quoi toi y’en avoir à foutre que deux mecs ou deux nanas passent un contrat ensemble ?
        Homo ne veut pas dire FIOTE …
        Gender, dans un sens c’est bien, dans l’autre, c’est mal. Mais encore une fois, ca n’a rien à foutre à l’école.
        Ne pas se focaliser sur ce qu’ils nous montrent, mais tenter de voir ce qu’ils ne montrent pas.

          1. Quel ramassis d’âneries… Exemple au hasard :  » avec l’invention de la bombe atomique et de la démocratie, la guerre n’est plus ni souhaitée, ni même réellement possible »

            facepalm

          2. Duff

            @VM : Je pense qu’il y a un lien. Une idée libertaire que le corps devient une marchandise comme une autre (PM1 & GPA en découlent) et donc il s’uniformise comme tout les produits bien markettés.

        1. Pc

          « Homo ne veut pas dire FIOTE … »

          Yep, cf homosexualité depuis l’Antiquité, pas seulement le culte des éphèbes, mais le culte du corps martial comme accomplissement de l’homme : gros bras, sueur, virilité, vigueur, force. Pour les plus extrémistes, c’est aussi se passer de la femme définitivement : l’homosexualité comme traduction la plus haute de la virilité.
          Ce n’est pas sans raison que le FN est resté très discret sur le débat, ils ont un autre type de lobby homosexuel, plus guerrier, plus martial.

          1. Peste et coryza

            Ah, la pédérastie grecque. Sparte, Athènes, l’agogé…
            Par « fiotte », je voulais dire : incapable de se révolter.

            Croyez vous vraiment que le hoptlite grec, tout pédéraste qu’il soit, soit le modèle désiré par les tenants de la théorie du genre ? De mon point de vue, c’est plutôt Justin Bieber…

            @H16
            Bon d’accord, Yoananda peut se planter de temps en temps.
            En même temps, la bombe nucléaire a empêché les russes et les américains d’en découdre ouvertement… (doctine MAD, tout ça).

            1. Les guerres continuent actuellement de plus belle. Les gens qui y meurent … le font pour de bon. Et si les victimes militaires diminuent toujours, les victimes civiles, elles, non.
              Bref : les armes nucléaires n’ont empêché qu’une seule chose, que les pays qui les ont les utilisent. Mais elles ne les ont absolument pas empêchés de se foutre sur la gueule.

          2. Peste et coryza

            C’est ce qu’on appelle la guerre par états interposés.

            Néanmoins, Yoananda a juste sur pas mal de points, notamment les armes à feux vis à vis du muscle des hommes.

            Katsuyori Takeda peut vous en dire quelque chose : ses cavaliers samouraïs surentrainés ont été écrasés par des paysans… armés d’arquebuses. Le muscle est devenu obsolète face à la technique.

            @BM
            Merci de confirmer sur l’histoire du clan Takeda.

            1. « notamment les armes à feux vis à vis du muscle des hommes. »
              Et c’est une ânerie. Il n’y a aucun lien entre une lopétisation de la société et l’apparition des armes à feu. Si on s’en tient à l’histoire humaine, l’apparition de ces armes a plutôt coïncidé à l’augmentation de la sauvagerie étatique, ça, oui, mais certainement pas à une perte de muscle du mâle humain. En plus, de nos jours, on sait mieux produire du muscle qu’il y a 100 ans.

              Constater qu’une arme à feu fait qu’on n’a pas besoin de muscle est une banalité sans intérêt. En déduire un trend dans la société sur une « crise de la virilité », c’est de la discussion de comptoir. Et croire qu’il n’y a plus de bagarres d’homme à homme alors que l’actualité récente retentit des pugilats entre fascistes de gauche et de droite, c’est à mourir de rire.

              On peut analyser le reste du billet, si tu veux : c’est le même tissus de conneries. Par exemple « ce qu’elles demandent à l’homme aujourd’hui, ce n’est plus tant de les protéger de l’extérieur que d’eux même » : bah non. Ca, c’est l’idée que veut faire passer la téloche et les séries de midinettes. La réalité, c’est qu’une femme veut se sentir protégée chez elle et si son compagnon peut lui fournir ça, c’est un argument de plus pour ne pas aller en chercher un autre. Et je dis ça avec d’autant plus d’assurance que c’est une tendance, pour le coup, observée sur les 2.000.000 d’années récentes, que c’est lourdement inscrit dans nos comportements, et que c’est constaté sur l’ensemble de la planète.

              Tiens : rien que « c’est mal pour une femme de se donner », analysé comme une réminiscence d’un passé où les femmes étaient des tentatrices, est juste ridicule. Si une femme est mal vue d’avoir couchaillé partout, c’est, pour des raisons évidentes de génétiques, que si elle tombe enceinte, il sera impossible pour le père de savoir si c’est son gamin qu’il élève ou non (de nos jours, les tests ADN permettent de lever le doute, mais je crains qu’au niveau de nos comportements animaux, ce soit un peu tôt pour qu’ils soient pris en compte).

              Et s’il y a « montée en puissance des femmes » dans certains pays d’Europe, d’une part, c’est très récent, et d’autre part, ce n’est pas du tout ce qu’on voit à l’échelle mondiale. On est dans le micro-phénomène historique, et micro-phénomène géographique. La montée en puissance des femmes provient simplement des vieillissements de population et du ratio homme jeunes / hommes.

          3. Peste et coryza

            @Pc
            Il existe même des groupes homo pédophiles « guerriers » néo nazis…
            Voyez du coté de la clique De Benoist, « Gaie france », Guillaume Faye, et autre affiliés…
            Le tout inspiré par les écrits d’un truelliste fan de l’hyperborée, et aux mœurs de berger macédonien…

            @BM
            Et ben tans pis. J’aurai aimé tomber sur un autre historien du japon.
            Pour revenir sur cet épisode, Takeda Shingen est celui qui a répandu en masse les arquebuses dans le japon. Ironie de l’histoire, il est mort d’une balle dans la tête lors du siège du château de Noda.
            Son petit fils (Katsuyori), abruti complet, a été incapable de comprendre qu’un guerrier surentrainé ne fait pas le poids à distance face au gueux de base armé d’un mousquet et a lancé toute son armée face aux lignes d’Ashiguru de Ieyasu.
            http://th08.deviantart.net/fs71/PRE/f/2010/082/9/f/Ashigaru_of_the_Flower_Clan_by_Ming_Lung.jpg

            « la montagne a bougé,elle va s’effondrer », pour citer ce magnifique film (par l’acteur qui joue Oda Nobunaga).

          4. Peste et coryza

            @H16
            Ton point de vue est parfaitement défendable. Il était d’ailleurs le paradigme de base (dans certains coins de France, ça l’est toujours).
            Néanmoins, ce n’est pas ce que je constate auprès de mes collègues féminines, notamment les plus jeunes…

          5. Duff

            J’aime bien l’expression : « lopétisation de la société ». Tout est dedans.

            En tant qu’hétéro old school, je ne fais que constater les effets pervers de la lopétisation des esprits. Les dragueurs le savent bien : Demandez à une fille de 20/30 ans de nos jours de décrire le mec idéal. Elles vous décrivent pour 90% d’entre elles une serpillière, une lopette. Après quelques semaines de relation, curieusement, si le mec se montre sa testostérone, elles en redemandent… J’ai du mal à ne pas établir un lien entre la lopétisation des esprits qui tente de se substituer à nos pulsions archaïques.

            Comme en plus les chercheurs montrent que les hommes préfèrent majoritairement les femmes avec un bassin large et poitrine généreuse (signe de fécondité) et que les femmes font de même c’est à dire à préférer instinctivement des hommes qui selon des critères subjectif seront mieux à même de les féconder et de les protéger, que l’amour est facilité par la compatibilité chimique (hormones, phéromones) alors au diable « le genre », poubelle.

          6. vengeusemasquée

            @Duff : sur les caractéristiques physiques féminines, c’est la même chose que pour les hommes. J’irais plus loin dans ce sens en soulignant l’homogénéité totale des images physiques renvoyées par les médias (et du coup les midinettes), que ce soit pour les hommes et les femmes.
            L’idéal masculin moderne est peut-être efféminé mais l’idéal fémininé est masculinisé, dans une lutte totalement vaine pour déconstruire les comportements historiques naturels et les préférences spontanées des individus. Les hommes virils avec du poil au menton (et ailleurs) sont caractérisés comme des machos et les nanas féminines avec un gros cul comme des grosses vaches vulgaires. N’allez surtout pas penser que cela ne concerne que les mecs.

            Je ne pense, en revanche, pas que cela ait le moindre rapport avec la soi-disant lopétisation de la société, en tout cas pas dans le sens « homosexualisation ». Cela n’a pas grand chose à voir avec les homos qui, comme H16 le fait judicieusement remarquer, n’ont majoritairement rien demandé à personne. Il s’agit bien plutôt d’un lissage général avec comme objectif de créer une gentille société de gens bisous-compatibles qui pensent tous pareil et perpétuent un système intrinsèquement voué à l’échec. Ca, c’est bien plus terrifiant que de penser que les pédés peuvent maintenant se marier, ce dont, franchement, je me fous du tiers comme du quart.

  15. Aristarque

    H16, tu n’ as pas bien suivi les événements. La batte de base-bail est un peu has been, de nos jours. La poussette d’enfant est incomparablement supérieure, dixit Julien D. qui regrette tant de n’y avoir pas pensé, il y a 45 ans, durant son beau mois de Mai (s’ il avait été aussi pourri par la météo que celui de 2013, aurait-il existé autant ?)

      1. Fll

        Oui, mais on a aussi l’explication concrète :

        Hollande demande à Dieu d’arrêter de faire tomber la pluie en permanence, qu’ils n’en peuvent plus en dessous
        .
        Dieu répondit : Tant que tu auras une politique de merde, je tirerai la chasse !

          1. pi31416

            Pour les ceusses qu’entravent point le nippon, les sortes d’équerres que vous voyez sur ce dessin, entre les deux personnages debout, sont la lettre A en kata-kana. Tout à gauche c’est la « lettre » ZA. Ce qui nous donne ZAAAAAA, son (en japonais) de la pluie qui tombe à vache qui pisse.

    1. pi31416

      « La poussette d’enfant est incomparablement supérieure »

      Je compte sur Black Mamba pour nous trouver un extrait de BD idoine. Je lui souffle: Kozure Ôkami.

          1. pi31416

            Chapeau! Je me doutais un peu que vous seriez à hauteur du défi, mais à ce point-là, ça me laisse baba. Je n’aurais pas trouvé le tiers du quart de ce que vous avez trouvé. Encore une fois, omedetô gozaimasu!

          2. Black Mamba

            Et encore j’ai dû faire un immense effort pour ne pas mettre tout ce que j’avais trouvé! 🙂
            C’est maladif chez moi dès qu’on me lance un défi je deviens même insupportable 🙂
            C’est pour cela que mon époux veille à ce que je ne participe à aucun parti politique car je suis du genre à être un martyr pour la cause. 😉
            Quand je m’investis je ne fais pas semblant mais par contre quand j’ai décidé de lacher c’est du même ordre je ne fais pas non plus à moitié.
            🙂 🙂 🙂

          3. pi31416

            « C’est pour cela que mon époux veille à ce que je ne participe à aucun parti politique »

            Dommage, vous seriez une emmerdeuse de première. Imaginez: Black Mamba, terreur de Mélenchon!

    1. Aristarque

      C’est à cause de l’ insertion de plus d’un lien dans un commentaire. Dans cette configuration, la validation est très lente et décalée.

    1. Fll

      Ici, y’a pas de censure, juste qu’il faut éviter d’avoir plusieurs liens dans le même post, après ca implique à H16 de valider le commentaire, hors, tu sais quoi ? il a un métier, une vie en dehors du blog, donc ca prend du temps pour traiter les posts pour cliquer sur « valider ». Donc pas de mauvais esprit.

  16. Dahu

    A Paris j’ai parfois participé à des vernissages dans des petites galeries. Il y avait toujours un max de pique-assiettes pour boire tout le vin et avaler tous les petits fours. Il y a des gens, surtout chez les étudiants, dont c’est presque le métier de se nourrir dans les vernissages et autres inaugurations. Il y a même, je crois, un site web qui référence tous les bon plans pour manger et boire gratos.

    Je ne comprend pas comment leur salon a pu faire un bide pareil. A mon avis c’est surtout à cause du manque total d’experience de l’organisatrice, qui n’a pas su engager une attachée de presse pour rameuter les pique-assiettes comme il le fallait..

    1. channy

      ben justement il devait y avoir rien a bouffer, c est pour cela que les pique-assiettes ne sont pas venus.
      Sinon au debut j ai cru que vous parliez des soirees de l ambassadeur dans nos ambassades..vous comprenez mon bon Dahu le vin et le fromage sont tres lourdement(et injustement) taxes hors de nos frontieres, il n y a pas de mal a se faire plaisir…et bizarement ce ne sont pas les etudiants qui y sont les plus nombreux..

  17. Duff

    Demain, tous à poil sur un char à Paris avec plein de Gadsden flag pour se faire de la pub! Il y aura bien une caméra de Canal+!

      1. Duff

        En tant qu’ancien électeur de Sarkozy, elles seront bling bling : Argentées aux couleurs de mes rayban aviator. A la place des menottes et du fouet, je prendrai un kärcher repeint en rose, bien sûr.

  18. gnarf

    J’ai toujours un peu de mal a comprendre l’utilite des salons lorsqu’ils concernent un marche de niche. Lorsque l’on a affaire a un marche de niche les visiteurs ne sont pas des badauds mais en grande majorite des personnes bien renseignees, qui connaissent deja les exposants.
    Donc les exposants paient des dizaines de milliers d’euros….pour se retrouver devant des clients qui les connaissent deja. Et a l’heure d’internet un exposant peut deja toucher ce public par son site.
    C’est tres different d’un salon grand public ou les gens se rendent meme sans etre bien au courant, et decouvrent ainsi les exposants.

  19. Fwh

    Pendant ce temps, la dette publique atteind 91% et des poussières, en augmentation de 36,5 milliards au quatrième trimestre 2012. Hint: si on extrapole sur 5 ans, on obtient 730 milliards. On suppose que les socialauds auront alors le même genre de critique que celle qu’ils avaient contre Sarko et ses 500 milliards. Bon, ça ferait 127% de dette, on aurait certainement d’autres problèmes.

    Mais tout va bien, Cazeneuve nous explique que la dépense publique est contrôlée (hmm… comment dire… facepalm, voir l’article de H16 d’hier), et que ce sont des aléas au niveau des recettes qui augmentent le déficit (hmm… comment dire… Ah oui, « l’effet de la courbe de Laffer est une simple théorie qui n’a jamais été observée », n’est-ce pas messieurs).

    1. Fwh

      Après avoir relu mon commentaire, je vous présente mes excuses pour avoir dérivé sur des sujets sans importance.

      C’est vrai qu’il est bien plus urgent de débattre de l’ordre « femmes-hommes » ou « hommes-femmes » après « égalité ». Ben oui, si on veut une égalité totale hommes-femmes, il faut dire « égalité fhmomemmes », pas de raison de mettre hommes devant femmes ou l’inverse.

      1. calc80

        Et, vous oubliez les trucs sans genre, ni homme, ni femme ! C’est fini la parité, maintenant, c’est tririté, avec les, heu .. trucs en plus.
        Vite un salon pour capter et canaliser leurs besoins ! Et une commission pour les identifier, les aider, les subventionner, les chouchouter…
        Ces trucs sans genre sont des asexués, ou plutôt des auto-sexués (des branleurs, quoi..).

    2. Théo31

      Sarko 500 milliards ? C’est beaucoup plus. A l’amicale des socialistes honteux, ils ne veulent pas passer pour des petits joueurs.

  20. eheime

    Dans le prolongement de la derniere illustration des shadocks et comme en plus il s’agit d’un +ou- homo, voici une citation que j’aime que je trouve à propos :
    “Nous vivrons bientôt une époque où chacun aura le droit de dire ce qu’il pense, et ce sera sans problème, car alors tout le monde pensera la même chose” Andy Wahrol

  21. zelectron

    l’ersatz-mariage en indigne beaucoup plus que ce que les statistiques truquées voulaient nous faire accroire …

    … et le fils Fabius avec son million d’€uros apparus sur son compte bancaire ?
    …en plus du mystère du financement de son appartement qui n’est toujours pas résolu ?

  22. rico

    Bonjour les gens,
    Alors comment dire, ça fait quelques temps que je lis (et regarde) des tas de posts et j’aime vraiment ce blog, la teneur des posts, la culture des intervenants, etc… (fin du carressage dans le sens du poil)
    Avant de réagir je vais quand même vous dire que je fais partie des moins de 2% de population dont on parle un peu plus haut et que je suis (j’espère) un bon Français.

    Attention quand je dis que je fais partie des 2% j’entends par là que je suis « soldat »

    Pour en venir à ma réaction : je m’en tape (du mariage pour tous) et pratiquement tous mes favoris ‘presse’ sont partis à la trappe les uns après les autres à force de commenter une révolution qui n’en est pas une. Et si l’autre s’est lamentablement crouté en organisant un salon à l’arrache pour surfer sur la vague et bien dommage pour les exposants mais je ne vais pas pleurer sur leur sort (ils n’avaient qu’à savoir compter).
    Pour rebondir sur l’image de BlackMamba (fête des mères) et sur le post à Fwh ne vous inquiétez pas il y aura bien une fête des « fhmomemmes » un jour, Jack Lang va bien nous ajouter ça au calendrier entre deux technoParades. Et puis au final c’est le gosse qui est nul, deux bouquets à la fête des pères et deux tournevis à la fête des mères, ça leur apprendra.

    Bien à vous.
    Rico

    1. Black Mamba

      Super!
      Pour tout vous dire les Gays ne me dérangent pas, mon premier coup de cœur fut pour un beau mâle brésilien tout en muscle , un Dieu….
      Quel fut ma déception… Snif…
      Mais bon c’est du passé!
      C’est ce foutoir médiatique sur une minotité qui n’emmerde personne qui a bouleversé ce foutu pays, je n’ai pris aucune position, je suis resté neutre point barre.
      Je m’éclate juste à chercher des images, pour le plaisir de certain…
      Salut! À vous
      http://a137.idata.over-blog.com/0/51/52/53/manga5.jpg

      1. hussardbleu

        « C’est ce foutoir médiatique sur une minorité qui n’emmerde personne qui a bouleversé ce foutu pays, je n’ai pris aucune position, je suis restée neutre point barre. »

        @BM : oh, que la locution est mal choisie… Dans « Loin de la Rifflette », le bon Galtier-Boissière rapporte le trait d’un de ses amis en convalescence avec lui du côté de Gréoux les Bains, en voyant Reynaldo Hahn en seyant uniforme retaillé, passant « gaiement » au bras d’une nouvelle conquête : « C’est beau, ils sont en pleine Lune de M…. ».

        Navré pour les délicats, c’est de l’humour de Poilu, blessé, et qui ne pensait qu’à s’amuser avant de retourner au massacre… en ce centenaire qui approche, faut se mettre dans l’ambiance, si j’ose dire…
        Pour être sérieux, si vous ne connaissez pas Galtier, je vous invite à le lire, notamment « La Fleur au Fusil » qui rappelle le début de la Grande Guerre, vue par un soldat de base, mais intelligent, cultivé et surtout totalement réfractaire au bourrage de crâne. Il fut, jusqu’à la fin de sa vie, cette chose si rare : un homme libre.

          1. hussardbleu

            Mais non, BM, c’est votre spontanéité qui vous rend attendrissante : là, je faisais un peu dans le gaulois, voire le grivois (normal – comme disait quelqu’un – je parlais d’un… griveton).

    2. Wapi

      @ Rico. Je pense tout comme vous que cette pseudo revolution etait un beau miroir aux alouettes. La société française est tellement mal dans ses baskets que les gens se sont jetés là-dessus, comme ils se jetteraient sur du poisson avarié un jour de famine. La PMA et la GPA me posent des questions existentielles mais autant pour les couples homos que pour les couples héteros. J’aime pas l’idée du gamin avec code barre, etiquette de prix et promos du jeudi….entendu pour de vrai: « ma mère porteuse nous a couté 100 000 $, on a vendu un appartement… mais on s’est renseignés et on peut avoir un enfant pour moitié prix en Inde avec une mère porteuse indienne » Je trouve cela plus que glauque, autant que les propos de Pierre Berger sur les ventres de femmes à louer… je pense que cet homme hait les femmes autant qu’un Taliban afghan. J’ai des amis (ies) homos et lesbiennes qui vivent tranquilles et heureux pacsés, et ces revendications et cette loi les ont vraiment mis en porte-à-faux. Bref un moment totalement clivant et inutile pour la société. Mais j’ai une question tout de même , en cette époque qui nous serine de ne pas stigmatiser les gays, que dois-je penser en tant que femme de l’image donnée de la féminité par certains homosexuels? Je me suis retrouvée dans un resto gay à Paris et me suis sentie autant mal à l’aise que si j’avais déboulé seins nus sur une plage de Dubai. Jugée et méprisée . J’aime pas les machos et les pervers manipulateurs qui réduisent les femmes au grand rien du tout, mais je ne m’attendais pas à ressentir la même chose dans un bar gay du Marais.

      1. Pc

        « La PMA et la GPA me posent des questions existentielles mais autant pour les couples homos que pour les couples héteros. J’aime pas l’idée du gamin avec code barre, étiquette de prix et promos du jeudi »

        Idem, j’ai d’ailleurs un petit problème de rhétorique sur le sujet. Disons que je me suis découvert libéral il y a peu, et qu’il me manque les soubassements théoriques/philosophiques pour y répondre. Prière aux volontaires de se manifester pour m’expliquer 😀 :

        Des pro-GPA utilisent des arguments a priori libéraux pour la justifier : contrat entre deux personnes majeures et vaccinées, ça les regarde. L’argument logique que j’opposerai est que les pauvres vont trinquer, étant dans une situation de dépendance économique (1), que c’est de l’esclavage et complètement immoral (2).
        Or, on pourrait me répondre que l’argument économique (1) est typiquement socialo-marxiste car on sous-estime la capacité de décision/arbitrage de l’individu, et que l’argument « moral » (2) n’est qu’une question de point de vue, une éducation traditionnelle et rétrograde à déconstruire.

        Solon, grec antique, avait aboli l’esclavage pour dettes, qui réduisait le nombre d’hommes libres et alimentait les conflits (wikip). A mon sens, la GPA est du même ordre, c’est un contrat avec deux parties et deux obligations, dont l’aliénation de la liberté.

        En gros, ça nous donnerait des questions Bac du genre :
        Interdire l’esclavage volontaire est-il une atteinte à la liberté ?
        Peut-on marchander (cédér, échanger) son droit à la liberté ?

        Amis philosophes et disserteurs, la porte est ouverte 🙂

        1. Un enfant n’est pas un objet de droit, mais un sujet de droit.
          C’est la base. Partant, il ne peut y avoir esclavage volontaire (contrat léonin).

          1. wapi

            un enfant peut-il être une marchandise, une femme un bien à louer….??? L’enfant ne choisit pas, lui. La femme qui loue son utérus devient un objet contractuel. Elle renonce ainsi à son libre arbitre: obligation de résultat…et si l’embryon est non conforme au désir des « parents »? On a ouvert une boite de Pandore, et ce qui nous attend est effrayant.
            L’esclavage par definition n’est jamais volontaire.
            Transformer la conception, la gestation, la naissance et la filiation en biens de consommation est un pas vers l’esclavagisme des femmes et des enfants. Le meilleur des mondes???? Reductio ad absurdum.

          2. Pc

            Notions que je connais donc ça me va. Merci !
            Contrat léonin, ok c’est solide.
            Par contre :

            Objet de droit et sujet de droit je comprends bien, mais est-ce vraiment suffisant ?
            Certains juristes positivistes sont très forts pour réinventer ce qu’on considèrerait comme « normal » ou « naturel ». Il suffirait ainsi de nier à l’enfant le qualificatif de sujet de droit, et certains franchissent le pas, en évoquant « l’avortement post-natal » : http://jme.bmj.com/content/early/2012/03/01/medethics-2011-100411.full

            Et pourquoi ne pas dire que dans la GPA, c’est le service de gestation et non l’enfant qui est l’objet du contrat ?
            Si la filiation n’est plus biologique par défaut (ce qui n’est pas encore tout à fait le cas en France), que les parents sont ceux qui « élèvent » l’enfant et non ses géniteurs, la porteuse n’a automatiquement aucun lien légal avec l’enfant, rien ne nécessite d’en faire l’objet du contrat puisque juridiquement l’enfant n’existe pas avant la naissance. Il n’y a plus l’obligation de « donner » le sujet de droit, puisque ab initio il est filialement lié aux personnes qui l’élèvent.

            Je préfère être parano quand je vois les supermarchés d’enfants qui existent déjà, comme CT fertility :
            – le catalogue des donneurs avec caractéristiques physiques, ethniques, sociales scolaires etc :
            http://www.ctfertility.com/find-egg-donors
            http://www.ctfertility.com/find-egg-donors

            – Le marketing
            « Our goal and motto — ‘your family, your way’ — means giving you access to what you truly need based on your specific goals and circumstances, so that you can build the family that is right for you while reducing the cost and emotional burden of having many “extra” eggs or embryos that often go unused. »

            – Les commandes personnalisées (cf. page 5)
            http://www.ctfertility.com/sites/default/files/pdf/CT-Fertility_Egg-Donation-and-IVF-programs_2013_handout.pdf

            Et à lire, article d’un des pionniers du premier bébé éprouvette, opposé à la GPA tout en proposant des alternatives en soi plutôt libérales dans l’esprit (façon hippie, certes… du genre le faire avec ses potes, sans médecin)
            http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/02/07/creons-l-assistance-conviviale-a-la-procreation-au-service-de-l-enfant_1828553_3232.html

            1. « Il suffirait ainsi de nier à l’enfant le qualificatif de sujet de droit, et certains franchissent le pas »
              Ben non.
              C’est un humain, enfant de deux humains. C’est un sujet de droit. Paf. Aucune exception, aucune contorsion. Même l’avortement est considéré (dans l’introduction de Veil à la loi portant son nom) comme un homicide.

          3. Aloux

            J’avais lu le sujet consacré sur le forum libéraux.org il y a quelques mois, et il me semble que les avis étaient bien moins tranchés que ça, avec même une majorité favorable. En fait, le problème c’est que là aussi le marché c’est plus fort que toi, et si les gens sont prêts à payer pour se faire faire un enfant sur mesure ça devient compliqué de les empêcher d’aller le faire dans des pays moins regardant.

          4. Pc

            Je ne savais pas que juridiquement l’avortement était considéré comme un homicide.

            J’aurai d’autres choses à avancer mais on aura tout le temps de reparler, le sujet ne va disparaître du jour au lendemain.

            En tous les cas la GPA est autorisée dans certains pays, je vais me renseigner sur les pirouettes juridiques utilisées.

  23. jyb

    Parceque vous imaginez, Wapi, que les gays sont forcément tolérants (puisqu’eux-même attendent la tolérance des autres)? Désolé de vous décevoir. Vous allez trouver exactement les mêmes déclinaisons que dans le reste de la population. Avec de la tolérance ou de l’intolérance pour les femmes, pour les hétéros, et même les pour homos d’un autre type (oui, il y a différentes homosexualités, c’est trés compliqué). D’autres se contre-fichent du regard de la société sur le mode « si t’es pas content t’va voir ta gueule » (on les trouve dans la section gros bras) et ne nous cassent pas les noix en pleurnichant pour des bisous. Ils sont peu enclins à en faire le leur côté. L’homo peut être misogyne ou pas, comprenez qu’en général ça ne l’intéresse pas (il est plutôt agyne en fait). Il y a plus de différences au sein du milieu homo qu’entre homos et hétéros, ce qui en dit long sur la représentativité du lobby. Peut-être n’avez-vous pas choisi le bon resto, la prochaine fois demandez un « hétéro-friendly ». Gardez bien en tête aussi que ce n’est pas un zoo.

    1. wapi

      C’est bien mon ressenti, mes copains homos n’étant pas du tout comme cela,et les relations avec eux étant tout à fait agréables. Quand au Zoo, non, vraiment pas l’âme d’une ethnologue : j’étais au resto, entrée là par hasard poussée par la faim et la proposition d’un plat de tagliatelles à la truffe… Votre analyse éclaire pas mal de choses ressenties confusément. Je ne m’attendais pas à l’hostilité ni au mépris…c’est tout. Simplement nos gouvernants, medias voudraient bien nous faire croire que nous sommes d’horribles intolérants,et pas les gays…ni les socialistes, ni SOS racisme,…etc…vous êtes à même de compléter la liste! 😉

  24. Grass

    UN PTI HORS SUJET

    condamnation de mathieu M a la perpetuité.
    Défaillance générale de tous les dispositifs d’alerte et de soins l’accompagnant. Atterant. A lire l’article ci dessous :
    http://tempsreel.nouvelobs.com/justice/20130628.OBS5869/meurtre-d-agnes-matthieu-condamne-a-la-perpetuite.html

    « C’est comme si tous les adultes l’encadrant avaient été défaillants en même temps ».

    Et dieu sais si la sécu paye tout azimuts un incroyable enchevetrement de structures de suivi et de controle; Mais elle ne les paye que pour qu’elles s’entrechoquent et rebondissent les unes contre les autres. Ces gens n’ont jamais de compte a rendre a personne et leur responsabilité n’est pas mise sur la table. Eh non, en plus de payer une basse cour de poules sans têtes qui courrent dans tous les sens, l’état endossera la responsabilité et payera les indemnités aux parents. Ce que je leur dénie pas bien sur; mais l’ensemble est désastreux.

    1. hussardbleu

      On va vous dire que la Justice n’a pas assez de moyens…

      Dans l’affaire Toni Meilhon – celle de la jeune Laetitia coupée en morceaux – le « suivi judiciaire » avait été déclaré défaillant : or une inspection des Services Judiciaires, pratiquée avant l’assassinat, avait révélé qu’à Nantes, au service pénitentiaire d’insertion et de probation (Spip) dont relevait Meilhon, « le taux d’absentéisme est très élevé : un tiers de l’effectif, notamment des congés pour longue maladie » (rapporté dans Libération du 18/2/2011)…

      Il n’y a qu’une unique solution : rendre les Magistrats et les divers Educateurs responsables pénalement et financièrement des conséquences de leurs décisions de remise en liberté des psychopathes dont ils sont chargés de protéger la Société. Et rétablir la peine capitale ne serait plus un luxe…

          1. hussardbleu

            On notera que, dans la bonne littérature – celle de Spirou, et non pas les tristes tartines de la Place Vendôme – le Spip est un joyeux petit écureuil farceur : celui des Services Judiciaires me paraît tout aussi efficace quant à la sauvegarde des innocentes massacrées.

    2. Grass

      Je reconnais la même qualité aux « experts » auprès des tribunaux qu’aux psys en tout genre des structures en tout genre de l’état francais : leurs avis dépendent un peu de la couleur du caca qu’ils ont fait le matin avant de venir au boulot.

      Et dans un procès quand on voit que le sort d’une affaire dépend du coupage de cheveux en quatre de l’expert numéro 1, ou en 8 par l’expert numéro 2, et d’un troisieme qui vient dire qu’un cheveu plié en deux et coupé en 4 est finalement coupé en 8, mieux vaut ne pas etre dans le bow des accusés.
      Franchement après tous les cas d’expertises bidons que j’ai pu voir, je ne comprends pas comment l’expert peut encore avoir une place si importante dans les tribunaux.

    3. Le Gnôme

      Pas grave, on va rejouer Outreau. Il parait que le môme acquitté des faits dont il était accusé en tant qu’adulte doit passer aux assises pour les mêmes faits commis en tant que mineur.

      Et on dit les Jésuites champions de la casuistique, ils sont largement battus par notre magistrature.

  25. Woody

    Excellente la lesbienne qui voulait devenir transparente !
    Sur le coup, j’avais compris trans et parente.
    Ne m’étonnant plus de rien en ces temps incertains.

Laisser un commentaire