Ayrault veut prolonger le cauchemar français

La rentrée aidant, les ministres, pleins d’une vigueur retrouvée, se lancent à l’assaut des médias avec des brouettes pleines de réformes. Et s’il y a bien un domaine dans lequel les Français attendent des réformes, c’est bien celui de leur sécurité sociale que le monde entier leur envie mais refuse bizarrement de copier.

Et il est temps, effectivement, de se pencher sur le sujet. On le sait, la précédente majorité n’a pas vraiment fait d’étincelles, les vilains. Les déficits de toutes les branches de la Sécu se sont accumulés depuis pas mal d’années et l’actuel gouvernement doit donc impérativement étudier les moyens de remettre tout ça d’équerre, d’autant qu’ils n’ont pas trouvé le temps, l’année passée, de se pencher sur le sujet tant l’actualité fut chaude : il fallait absolument et avant tout s’assurer que le mariage homosexuel serait voté avant de procéder plus avant à une refonte de l’assurance maladie ou du système des retraites.

Et puis, maintenant est le bon moment : d’une part, certains traitres à la patrie se sont rendus compte qu’ils pouvaient quitter la Sécurité sociale (oui, toute la Sécu, maladie, chômage, retraite), et en font part à tout le monde de façon assez bruyante. D’autre part, d’autres traitres à la patrie minent le système en refusant de payer la rançon leur écot à cette noble institution, avec un mouvement (celui des Tondus) qui prend de l’ampleur. Agir est donc important pour le gouvernement tant pour museler ces protestataires ronchons que pour assurer un avenir au système, ou, au moins, le faire tenir quelques années de plus.

ayrault en teletubbyEt pour le faire tenir, rien de tel qu’un peu de rafistolage, artistiquement étalé sur plusieurs années. Si l’on doit réformer, on va faire ça en douceur, sans rien toucher de douloureux. Le pays, on le rappelle, est maintenant trop sensible pour accepter la moindre bosse, le moindre piquant, la plus petite aspérité. Et c’est donc habillés de combinaisons moulantes en épais velours rose qu’on imagine nos minustre se relayer pour nous expliquer ce qu’ils ne vont surtout pas faire pour que la réforme se passe dans de bonnes conditions.

Pour l’assurance maladie, le sujet n’est pas sur la table et devra attendre. Pour la retraite, en revanche, on va donner des gages au marché et à l’Union Européenne en expliquant qu’on planche dessus, à fond à fond à fond. C’est donc Jean-Marc Ayrault, onctueusement glissé dans son pyjama rose d’une douceur Cajoline à toute épreuve, qui nous l’explique : oui, on va réformer la retraite, mais non, ne vous inquiétez pas, il n’y aura aucun changement sur l’âge légal de départ. Et bien sûr, puisqu’on ne touche pas à ça, il va falloir moduler un petit chouilla (à la hausse, bien entendu) ce qui veut dire, essentiellement, augmenter ce qu’on paye en CSG ou augmenter ce qu’on paye en cotisations. Comme d’habitude en France, lorsqu’on dit que la retraite va augmenter, c’est qu’on parle de son coût.

Et rassurez-vous : tout ceci n’est qu’un commencement. En réalité, il ne s’agit que de la première étape comme Jean-Marc l’a expliqué dans son discours à la Rochelle, à l’université des taies du PS (qui, comme chacun sait, enveloppent les oreillers qui serviront ensuite à endormir les Français). Pour lui, la deuxième étape de leur « action » commence. La première étape, qui aura permis d’atteindre les 11% de chômeurs, aura vu les impôts, taxes, cotisations exploser à des niveaux records, cette première étape est à présent terminée. La seconde va pouvoir commencer.

Retraite : il est temps !

En quoi consiste-t-elle ? Essentiellement, il s’agira de, je cite parce que c’est mignon comme une polésie de CP à la fête des pères, « prolonger le rêve français ». S’agit-il de ce rêve éveillé qui enrobe d’une gangue de déni compact les dirigeants du pays, les têtes pensantes de tous les grands partis français ? Ou le rêve français est-il cette illusion dans lesquels baignent nos élites qui croient dur comme fer que la France reste ce phare moderne dans l’océan des turpitudes internationales ? Ou s’agit-il de cette longue succession de chiffres économiques calamiteux, de fermetures de sites industriels, de délocalisations fiscales, de fuite des cerveaux, d’augmentation des prélèvements et des vexations fiscales tous azimuts ?

De quel rêve français parle-t-il ? De celui où le nombre de cambriolage augmente pendant que la Garde des Sots propose des réaménagements de peines à tire-larigot ? De celui où le pays est sous-équipée en IRM alors que ses habitants sont parmi ceux qui dépensent le plus pour leur santé ? Ce rêve français du Chômage Pour Tous ? Ou cet autre rêve français où devenir propriétaire revient à jouer à la roulette Russe contre l’État, ou devenir entrepreneur (auto ou pas) revient à signer sa faillite personnelle à plus ou moins court terme ?

On ne saura pas. Mais une chose est sûre :

« Pour le redressement du pays, il faut absolument continuer sur la voie qui a été prise par la gauche. »

Tout va donc continuer comme cela a commencé. Il n’y aura pas de disparition des régimes spéciaux. Il n’y aura pas d’alignement rapide et définitif des retraites du public sur celles du privé. Il n’y aura pas d’équité, de justice, ni, bien sûr, de liberté. Heureusement que l’histoire passée (qui nous indique qu’on va vers la catastrophe) n’est pas la tasse de thé des responsables politiques. Voilà qui est fort rassurant.

Ce qui l’est moins, c’est que ces inévitables augmentations de cotisations et/ou de CSG (notez le « et », l’augmentation simultanée des deux n’est pas impossible) impacteront forcément le pouvoir d’achat — ou ce qu’il en reste — des Français. Or, la timide excuse qu’on fait actuellement passer pour une croissance risquerait d’en souffrir, ce qui inquiète un peu le commissaire européen aux affaires économiques, Olli Rehn, qui s’en est ouvert publiquement. Pour lui, les hausses d’impôts ont atteint un seuil fatidique. Pire : l’ennuyeux commissaire ajoute que « la discipline budgétaire doit passer par une baisse des dépenses publiques et non par de nouveaux impôts », ce qui est, on peut le dire, intolérable ! D’ailleurs, les lecteurs habituels du Monde ne s’y sont pas trompés qu’ils conviennent sans détour que cet Olli Rehn se mêle de ce qui ne le regarde pas, et puis non d’abord, les hausses d’impôts ne font même pas mal, et puis on fait ce qu’on veut en France même qu’on va augmenter la CSG et les cotisations et c’est tout et puis tout va bien se passer et le petit Olli il va fermer sa grande g. non mais des fois.

Bref .

On connaît, tous, le problème. Les retraites sont de plus en plus misérables, le système est à bout de souffle, et les bricolages marginaux de nos clowns à roulettes ne parviendront pas à rétablir un système digne de confiance. Les futur cotisants fuient. Les cotisants actuels fuient ou ne cotisent plus. Les politiciens fuient leurs responsabilités. Les privilégiés refusent tout ajustement.

On connaît, tous, la solution. On sait qu’il faut redonner à chacun le choix complet de son niveau et de sa durée de cotisation, et rendre à chacun la responsabilité d’organiser sa propre retraite, de la façon que chacun l’entend. Mais cette solution est trop éloignée du dogme socialiste où tout le monde doit venir en aide à tout le monde et personne ne doit jamais faire le moindre effort. Cette solution, pourtant utilisée avec succès dans tant de pays, sera soigneusement évitée.

Dès lors, on connaît, tous, le résultat.

Ce pays est foutu.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires178

    1. Calvin

      Tu es arrivé le premier, tu payes le café pour tous.
      On attend Aristarque avec des croissants au beurre (on est en Fraonce, tout de même !).

      1. Marabout

        Bon, ok, je reconnais avoir rafraîchi la page une douzaine de fois pour être dans les premiers… ^_^

      2. Aristarque

        Ce sera pour une autre fois, je prends ma première pause de la journée à cette heure. Il y en a qui travaillent à gagner la retraite des autres ! 😆

          1. Aristarque

            Les chantiers sur canalisations EV dans les immeubles occupés (remplt de sections pourries pour les fontes) exigent que tout doit fonctionnel en fin de journée si on ne veut pas une bronca des gentils copropriétaires… Donc, la pause intervient quand toutes les sections sont montées, testées et qu’ on remet en eau… Pas avant…

  1. Calvin

    Merci de ne pas utiliser le mot « cotisation ».
    En fait, en France, dans le système social « à la Française », on ne cotise pas : on paye pour les autres, accessoirement (et rarement) pour soi-même, mais jamais pour s’assurer réellement une sécurité.

    1. vengeusemasquée

      Ce mot de cotisation me donne la gerbe. Je ne vois pas à quoi on cotise puisqu’on n’a pas la moindre idée de ce qu’on aura en retour et qu’il n’y a aucune liberté sur ladite cotisation.
      C’est une taxe, c’est tout. Une taxe, des taxes, encore des taxes, toujours des taxes, et encore un petit peu pour la route.

    2. Tribuliste

      D’où le nom de retraite par répartition : « tu payes, on distribue, brave toutou « 

    1. Théo31

      On ne dit pas teletubies dans le cas de Jean Marque Zéro, mais téléteubite. Un peu de respect quoi !!!!!

  2. Zendog

    Mais cela n’empêche pas que ce matin, sur Europe 1, les journalistes tout frétillants nous ont annoncé que de bonnes nouvelles: le coût du travail va baisser car on va baisser les charges sur les entreprises (Ayrault dixit, l’argent sera pris ailleurs ), la courbe du chômage va peut-être bien s’inverser comme promis par Mollande grâce aux emplois aidés qui, comme chacun sait créent de la richesse !!!

      1. doh

        Qu’elles sont mignonnes 🙂
        « Pour la première fois depuis le début du quinquennat, le gouvernement ne tremble pas à quelques heures de l’annonce du chiffre fatidique. »
        Le bidouillage, c’est maintenant !

    1. Flo

      C’est sûr.
      D’ailleurs sur la même radio ce matin ils ont bien écouté le Premier Ministre : « l’important c’est la pédagogie ».
      A 7h15 : « vous allez tout comprendre sur le choc fiscal ».
      Qui va payer plus? Tout le monde : 20 millions de foyers fiscaux sur 36 c’est à dire plus que la proportion de ceux qui payaient l’IR jusqu’ici!
      Et ça c’est juste pour l’IR attendez que ce qui est déjà programmé produise tous ses effets : charges sociales, massacre des indépendants et gérants de sarl par le RSI, taxes multiples, coût additionnels liés à la réforme des rythmes scolaires…
      Le choc en retour que les citoyens et les entreprises vont asséner et la chute des rentrées fiscales vont être terribles et les conséquences catastrophiques.

  3. Tribuliste

    Et le plus croustillant dans tout ça est le nombre d’actifs décroissant ainsi que leurs revenus… Un jour, le gouvernement en place annoncera la faillite du système de retraites (avec tout le reste cela va de soi) et la mise en place d’une privatisation de ces dernières, obligatoire … pour le privé. Concernant le publique, encore vingt ans avant d’arrondir les angles, et quand à force de tourner autour du fruit pourri il n’en restera que le trognon tremblotant ils amorceront un virage « historique » et « avant-gardiste » en commençant à dégrossir les effectifs du public.

    J’aime ces gens, d’un prévisible 🙂

    1. vengeusemasquée

      D’ici là, je pense qu’il ne fera pas bon être fonctionnaire parce que je ne suis pas sûre que les salariés du privés nous regardent d’un très bon oeil pendant encore longtemps. -_-

      1. Tribuliste

        Je ne veux en aucun cas vous accabler, mais je crois que les regards sont déjà bien sombres 😛

      2. Calvin

        Les élus auront réussi le tour de force de monter les Français les uns contre les autres (Privé versus Fonctionnaires), alors que les vrais coupables, les vrais minables, ce sont eux-mêmes et les hauts fonctionnaires (pas la cohorte des sans-grades).

        1. gem

          oh que si la cohorte des sans grades sont responsables. Ce sont eux les gros bataillons de voix qui votent et choisissent les politiciens qui proposent les mesures alakon ™, et ce sont eux qui profitent du système en étant payé deux fois mieux que leurs homologues du privé (alors que les cadres public ont des rémunérations comparables, voire plus faibles)

          1. vengeusemasquée

            Il suffit de voir le talent des fonctionnaires de mairie pour s’en convaincre. Pourquoi tout l’état civil n’est-il pas externalisé ? Franchement je me le demande.
            Idem pour les agents d’entretien dans les écoles, collèges et les lycées. Ce sont des énormes feignasses qui sont absents tout le temps et font mal leur travail, pour une part appréciable d’entre eux.

            1. Raynote

              Oui, par exemple, pourquoi faut-il 5 à 6 semaines d’attente (demande le 20 août dernier) pour le renouvellement d’une carte nationale identité, dans une petite ville de 15000 habitants?

          2. Calvin

            Je maintiens !
            Ils vont pour qui, les fonctionnaires dans la majorité ? Le même genre que tes candidats, c’est à dire des gars qui vont mettre des impôts au lieu de baisser les dépenses publics.
            Je rappelle qu’en 2012, 100% des votants ont choisi un(e) étatiste dans l’urne au premier et même (lol) au second tour !
            Je te concède que le fonctionnaire de base ne choisira pas forcément le même candidat que le cadre sup d’une boîte privée. Mais le résultat est le même.

            1. gem

              Hum… j’ai pas l’impression que les français ont besoin de quiconque pour se monter les uns contre les autres, et donc que se soit un « tour de force » des « élus » de l’avoir fait. Le tour de force, c’est de réussir à fédérer un nombre suffisant de gens autour de soi sans qu’ils se tapent trop les uns sur les autres, et Hollande est reconnu pour ça.
              L’anneau unique est trop tentant : ou bien tu ne l’as pas et tu en subira les effets, tu le servira bon gré, mal gré ; ou bien tu a été assez fort pour t’en emparer, et dans ce cas pourquoi t’en séparer, le détruire ? A moins qu’il tombe par hasard entre les mains de débiles sans ambition (un Hobbit qui ne pense qu’à son tout petit confort, ou un fou qui aime le pouvoir pour le pouvoir mais sans rien désirer d’autre) on est foutu.

          3. Fausto Consolo

            On touche là à une limite de la démocratie et de l’arbitrage. Si la majorité (30% des électeurs et je suis large) veut affamer le reste alors le gouvernement applique benoitement. La génération baby boom sait qu’elle affame le pays -j’en ai discuté pas plus tard qu’hier : ils le savent et l’assument je répète l’assument- mais elle est au pouvoir en toute légitimité et exerce celui ci. C’est dégueu ? Je sais pas : c’est peut être ça la démocratie, ou du moins la démocratie française. Les élus sont 100% au service de la minorité qui les a porté au pouvoir. Discuter avec un PS sans vous avancer de trop et vous verrez que s’ils méconnaissent la situation du pays pour le vivre depuis leur petit carré VIP ils n’en sont pas moins ignares non plus mais estiment que le pays (grosso modo vous et moi : les non fonctionnaires de moins de 50 ans) est à leur service parce qu’ils sont la majorité. Héritage de leur années de jeunesse quand ils ont niqué De Gaulle et la génération précédente ? Il me semble voir une dérive du régime politique. Depuis cette dernère conversation qui m’a bien désillé je pense que l’espoir ne pourra venir que de l’extérieur et pas des électeurs. On est à la veille de 48 où quoi ?

      3. vengeusemasquée

        Mais je sais que ça va être encore bien pire bientôt. Alors pour apaiser la haine, je dis généralement que je cherche énergiquement à me barrer de la fonction publique (ce qui est tout à fait vrai), voire du pays tout entier (ce qui est plus compliqué mais vrai aussi).
        J’ai honte. Pourtant, je vous jure que j’y ai cru, quelques minutes… >.<

        1. Fausto Consolo

          Si déjà vous ne sortez pas manifester dans les rue au moindre prétexte c’est ok. Personne ne hait les fonctionnaires, en tout cas pas tous. Mais ils sont les montagnards d’aujourd’hui (mélancon leur robespierre) et les girondins sont bien rares…

    1. Bruno

      Oui, excellent. . . en plus le mot présente une intéressante polysémie: la taie sur l’oeil est la cause d’un aveuglement incurable, également! Endormir et aveugler, c’est la recette pour parvenir à la dictature socialiste sans révolution sanglante. . .

      1. Tribuliste

        Pas mal 😀

        N’empêche après les réveils sont difficiles, comme l’impression de s’être fait la taie ^^

        1. Bruno

          C’est aussi tout leur système étatique branlant, Sécu et compagnie, qui a besoin d’étais!

  4. Karizoc

    Ce qui me rend triste, mais vraiment très, très triste, c’est que si on demandait aux français, par référendum par exemple, si ils veulent continuer avec le même système de retraites, et le même système d’assurance maladie de la sécu, ce serait un oui massif ! C’est pour ça que ce pays est vraiment foutu !

    1. vengeusemasquée

      Mais en même temps, c’est la désinformation qui fonctionne bien. Si on répète à l’envi aux Français que c’est le meilleur système du monde, comment veux-tu qu’ils en doutent ? Si on avait de vrais journalistes qui font leur boulot, on aurait des articles expliquant rationnellement aux citoyens les avantages d’un système différent.
      La subvention tue tout.

    2. Guillaume

      Idem, on pourrait faire un referendum pour demander si on met fin à la guerre dans le monde, si il faudrait soigner tous les cancers, si chaque français doit habiter dans un chateau etc… Il y aurait des oui, mais c’est pas pour ca que ça serait faisable.

    3. Gaëtan

      Encore faut-il qu’on nous propose des référendums… Mais jamais ils ne demanderont l’avis aux français, ça n’ira pas dans leur sens voyons !

  5. Aloux

    Le rêve français de Zayrault est délicieusement ironique, franchement il a fait exprès c’est pas possible. Ça me fait penser au nouveau slogan du gouvernement chinois, « le rêve chinois » (中国梦 en vo), les médias (enfin une partie) répètent l’expression à toutes les sauces sans que personne n’ait l’idée saugrenue de tenter de définir précisément en quoi pourrait bien consister ce foutu rêve…

    1. vengeusemasquée

      Perso, je préfère le rêve américain. Ca fait un peu plus rêver en l’occurrence.

    2. Higgins

      « Le rêve français de Zayrault »: un pays où le seul rêve de la population est d’être à la retraite le plus tôt possible!!! Pas de se faire plaisir en travaillant, pas de réaliser ses rêves les plus fous entre 20 et 60 ans, non, simplement d’être à la retraite le plus tôt possible.
      Ce pays vire à la m… totale. Ce pays est vraiment foutu.

      1. Higgins

        C’est en particulier à lui que je pensais. Les perspectives qu’il défend sont proprement terrifiantes.

        1. vengeusemasquée

          D’une manière générale, ce mec est terrifiant. Il est l’exemple même de l’ignare idéologue. Ce type est d’une inculture crasse et d’un dogmatisme directement proportionnel à son inculture. Il n’est même pas capable de s’exprimer correctement.
          Dans une vie antérieure, j’ai dû réécrire certaines de ses prises de parole pour les rendre intelligibles. Bah c’était aussi difficile que pour Chérèque, qui était pourtant bien plus supportable.

          1. Théo31

            « Il est l’exemple même de l’ignare idéologue. Ce type est d’une inculture crasse et d’un dogmatisme directement proportionnel à son inculture. Il n’est même pas capable de s’exprimer correctement. »

            Phrases trop compliquées pour dire que c’est un gros con.

            Tu serais pas fonctionnaire pas hasard ? 😀

    1. gem

      oh ça c’est pas un problème : une CSG « indolore » (0,1 %, vous n’allez quand même pas gueuler pour sipeu, hein ?) en plus affectée à la retraite, et roule ma poule

      1. Calvin

        Yep !
        On va créer une CRG : Contribution Retraite Généralisée.
        Mieux ! Une CRD : Contribution Retraite Douce.
        A un taux bisou-révisable de 0.1%, pas plus, promis.

  6. vegeta

    j’adore distribué des tracts pour en finir avec la SS dans les boites aux lettres des entreprises les dimanches et les lundi dans les boites aux lettres des commerçants http://www.qlss.fr/tract2.pdf

    H16 à quand un  » un peu de résistance active niveau 2″ ?

    1. vengeusemasquée

      J’ai plein de petites entreprises à côté de chez moi. Je vais faire de la distribution le week-end prochain. Bonne initiative.

  7. Pere Collateur

    Il y a tout de même un avantage avec ces brêles, c’est qu’ils sont parfaitement prévisibles.

    Pour les retraites, moi même, avec du simple bon sens, j’avais écrit dans plusieurs commentaires, sur ce blog et ailleurs, que leur seule option était de taper sur ceux qui créent de la VRAI valeur, donc le privé.

    Comme j’aurais voulu avoir tord! Car la retraite, on sait que c’est mort. Tout ce qu’on peut donc espérer, c’est de jeter le moins de pognon possible dans le tonneau des danaides et espérer que ca crêve rapidement afin de disposer de plus de moyens pour tenter de se faire sa propre retraite par la suite.
    On va donc là, perdre encore plus de tunes, avec la certitude qu’on ne le reverra jamais. Et ca fera d’autant moins d’argent à consacrer au reste…
    J’aurais nettement préféré qu’ils mettent les durées de cotisations à 150 ans sans augmenter les prélèvements… Pour ce que ca changerait…

    Finalement, pour être un peu optimiste, dans cette guerre au peuple Francais, car oui, c’est bien une guerre qu’ils nous font, nous avons donc cet avantage, de pouvoir très facilement prévoir ce qu’ils vont faire. A nous d’exploiter judicieusement ce fait.
    A titre personnel, je m’amuse depuis deux ans à pourrir toutes leur tentatives qui essayent de me taper au portefeuille. T’essayes de me prendre 0.4% de plus, je te fait perdre 1.
    Tu comptais sur 1000 euros d’impositions supplémentaires. Je t’en fait perdre près de 3000 etc…
    Je commence à devenir pas mauvais à ce jeu là d’aillieurs… Je verrais bien jusqu’ou ca pourra aller, sachant que le mouvement ultime, l’émigration définitive + abandon de la nationnalité commence à devenir pour moi une option.

  8. Black Mamba

    La « Sécurité » Sociale est une expression complètement abusive.
    C. M.U.
    Couverture Maladie Universelle
    RRRRRHHHHOOOOAAARRR!
    Rien à y penser me rend déjà malade!
    C’est deux système sont là pour nous vampiriser !
    Et ils veulent nous mettre une troisième couche avec les mutuelles obligatoires.
    Nous serons tous anémiés pour une soit disant « sécurité » .
    On nous demande d’être solidaire mais en vertu de quoi !!!
    Et ce n’est même pas demander NON on nous oblige à être solidaire.
    URSSAF un organisme privée qui se donne tout pouvoir alors que le monopole de la Sécurité Sociale est tombée et que nous pouvons tous être mieux « assurer » pour un coup nettement inférieur que nous impose cette organisme racketteur .
    http://www.svetfantasy.xf.cz/Galerie/slides/mattia_vampire.jpg

    URSSAF et RSI sont des nuisibles à notre SANTE!

    1. vengeusemasquée

      Moi je n’ai pas envie d’être solidaire. Je m’en fous de la solidarité. En dehors de mes proches, je n’ai aucune pitié pour personne. Ils n’ont qu’à se bouger le cul pour sortir de leur merde. Avec de la volonté, tout est possible. Marre de culpabiliser ceux qui bossent et se donnent du mal.

      1. Nyamba

        Moi, j’ai très envie d’être solidaire. Si seulement on me laissait les moyens de l’être…

        Allez, parenthèse maviemonoeuvre (parce que je suis bien énervée après la lecture ce billet) : en réunion, ce matin, j’ai commis un impair de taille : des gens très sérieux expliquaient leur démarche pour proposer des scenarii d’aménagements « intégrant les futurs problème liés au changement climatique » (une bagatelle de 500M€ d’investissements, argent gratuit bien entendu). Je n’ai pas pu retenir un « si tant est que ce changement existe ». Lire H16, c’est un peu dangereux : au bout d’un moment nos pensées marginales se font entendre…

        … et ça fait plaisir 🙂

          1. Nyamba

            Un ricanement à ma gauche ; le reste a piqué du nez dans ses papiers. J’avoue que je n’ai pas cru moi-même à cette intervention, tant elle semblait incongrue dans cette assemblée.
            Mais mon malaise fut de courte durée : une excuse paritaire – pardon, une dame – a eu envie d’y aller de sa contribution intelligente, en proposant d’intégrer au système global « des énergies renouvelables et gratuites – éoliennes et panneaux solaires » (sic). On parlait, pour info, de développement d’un réseau d’irrigation. Ce que venaient y foutre l’ajout d’éolien et de solaire (super écolos, comme chacun sait, et tout à fait gratuits à mettre en place, c’est évident), mystère.

            1. hussardbleu

              Pour avoir participé à quelques réunions de ce style, avec des personnages, élus ou pas, mais tous pénétrés de leur dérisoire importance, on se dit parfois, n’est-ce pas, qu’un garçon comme R. D…., finalement, hein ?

            2. Nyamba

              T_T Pardon, M. HB, mais je n’ai pas saisi votre référence (en lisant R.D, je pense immédiatement à Robert Downey Jr ). J’espère que mon incompréhension n’est pas impardonnable.

            3. hussardbleu

              Nullement, chère amie, et vous êtes pardonnable, tout à fait : il suffit d’imaginer pour comprendre que je ne souhaite pas voir notre blogueur préféré poursuivi pour – par exemple, et entièrement au hasard – apologie de… disons « action que le Code Pénal réprouve énergiquement, en principe »…

              Disons encore, pour le patronyme, que c’est en argot yankee une façon polie de dire « damn », et que, pour le prénom, c’était le frère de Lackland…

              Pigé ? ne répondez pas, surtout en donnant la soluce…

            4. Nyamba

              Si je puis néanmoins me permettre… rhooo (*petit froncement de sourcils désapprobateur*). C’est pas bisou, comme référence !

              (Et j’ai un peu honte d’avoir pensé – de façon tout à fait fugace – « oh bah ouais, c’est pas faux… »)

              (J’ai aussi pensé « Oooh, chouette devinette ! Oooh 😀 ! » A ce sujet, merci M. HB !)

            5. hussardbleu

              C’est que, voyez-vous, Nyamba, je ne suis plus particulièrement bisou, il faut bien l’avouer… no more Mr. Nice Guy…

              C’est Jean Raspail qui disait, et de façon parfaitement exacte, que nous coulons parce que nous ne savons plus être cruels…

            6. Nyamba

              Quant à moi, j’ai le niveau d’agressivité naturelle d’un boudoir spongieux (sauf en voiture, bien évidemment, dans laquelle je me transforme en véritable forcenée).
              Mon propre frère, inquiet de cette bisounourserie maladive, m’a conseillé de m’entraîner à être méchante gratuitement, pour pouvoir l’être sans effort lorsque cela sera nécessaire. Baby steps : aujourd’hui, j’ai compris votre référence 🙂 Demain, j’en trouverai moi-même !

            7. hussardbleu

              Un plaisir de deviser avec vous… sens de l’humour, hein ? et à propos de « boudoir », connaissez vous celui de Aunt Dahlia ?

            8. Nyamba

              Merci ^^ Le plaisir est partagé !

              Wodehouse ne m’est pas familier, et cela semble regrettable : une rapide recherche (et quelques extraits de la prose de cette Aunt Dahlia) m’indique(nt) que vous avez probablement dégoté ma prochaine série littéraire à acquérir de toute urgence. (humour ? british ? j’accoure !). Mais avant cela, je m’attaque à « Egalité, taxes, bisous » 🙂

      2. ronchonnette

        de toute façon, dans ce pays, tout fonctionne a la culpabilisation : t’as un boulot t’es un chanceux, donc tu es redevable, tu payes des impots : te plainds y’en a qui ai meraient (bien qu’ils bougent et s’y mettent!) tu vis pas dans un hlm, etc.. A present, quand on me parle solidarité, j’ai de l’urticaire.

    2. David Jeames

      J’ai toujours eu des difficultés à écrire correctement URSSAF, jusqu’au jour où j’ai compris ce que cela signifiait : URSS A la Française …

    3. andrelux

      @BM
      La complémentaire obligatoire : l’idée du siècle, l’arnaque merveilleuse.
      Elle permettra de lubrifier tous les déremboursements en lui mettant la différence sur le dos.
      La mutuelle dira : on n’y arrive plus.
      On lui répondra : augmentez vos primes.
      Du coup ce ne sera pas une augmentation de charges directement issue du gvt.
      On finira par une sécu dévouée aux non cotisants, (CMU, AME, etc) qu’on pourra se permettre de continuer à fabriquer ou importer en masses.
      Et on pourra en baisser microscopiquement les taux en braillant : « Nous réduisons le coût du travail ! »
      Le privé, nos courageux dirigeants savent le trouver quand nécessité fait loi…

      1. Higgins

        J’ai bien peur que vous ayez raison. Je constate, avec un certain effarement, depuis quelque temps le transfert régulier et progressif des charges de la Sécu sur les Mutuelles. Le panurgisme ambiant est totalement sidérant et personne ne semble s’en étonner, surtout pas nos syndicalo-marxistes. J’ai cru comprendre, afin que le système inique de la Sécu perdure, que la prochaine étape serait le transfert complet sur le dos des entreprises de ce financement innovant, chaque branche se devant d’offrir à ses salariés une couverture mutuelle idoine imposée depuis le niveau national après la signature d’accord paritaire. A voir.

      2. Deres

        C’est quand même fort.

        Tu crées une mutuelle commune monopolistique qui correspond à un système minimal. Pourquoi pas si c’est bien géré, c’est juste une décision de société.

        Tu autorises ensuite la création de mutuelles indépendantes pour ceux qui veulent de meilleurs remboursements. Pourquoi pas, mais bon, ces mutuelles pourraient très bien aussi gérer au passage le minimum défini par la loi, cela éviterait les doublons, mais passons.

        Tu diminue ensuite les prestations communes et rend obligatoires les mutuelles privés sans pour autant diminuer les cotisations communes … En poussant le concept jusqu’au bout, ils n’auront plus qu’à ne plus rien remboursé, donc arrêter les dépenses mais continuer à toucher les recettes. Plus que des frais de gestion sans aucun remboursement ! Ne rigolé pas, certains ont déjà proposer que la sécurité ne rembourse plus du tout les gens riches ou que les remboursement diminuent avec les revenus alors que les cotisations sont déjà proportionnels au revenu sans pour autant bénéficier d’un meilleur service.

  9. Mominette

    H-16, vous n’avez rien compris !

    La martingale est pourtant limpide, et son premier pilier est de ne surtout fâcher personne.

    Rassurez-vous, les toutous des régimes spéciaux, personne n’ira ponctionner vos gamelles.
    Rassurez-vous, nobles travailleurs, vous pourrez continuer à partager vos épargne-pension avec la masse de gens qui n’ont jamais cotisé, et vous seront éternellement reconnaissants.
    Rassurez-vous, Europe vite affolée, les retraites, c’est réglé, « nous y songeons ».
    Rassurez-vous, microcosme politique de gauche, l’électeur vous adorera encore, les « grosses mesures » seront pour bien après le changement de législature.
    Et hop, voila le travail !

    Après l’afflux incessant en Belgique de réfugiés fiscaux, les files interminables de « réfugiés facultaires » boutés hors de France par des numérus clausus arbitraires, les « réfugiés séniles » qui trouvent en Belgique des homes de véritable accueil pour bien moins cher, les « réfugiées maternantes » qui préfèrent accoucher dans les excellentes conditions belges, les « réfugiés de travail » qui peuvent faire plus facilement valoir leurs talents et dans un climat moins agressifs, une nouvelle catégorie de réfugiés se dessine clairement : les français qui se bidouillent un statut social belge (via une obscure filiale) pour bénéficier de nos trois piliers.

    Quand on voit que notre système est onéreux et peu exemplaire, on se demande de quel enfer ils s’échappent !!!

    La France n’attire plus que les roms et les socio-touristes !
    Comptez sur eux pour alimenter vos retraites 🙂

  10. jacqueshenry

    J’ai écrit ça sur mon blog il y a deux jours /
    http://jacqueshenry.wordpress.com/2013/08/25/la-france-ne-peut-pas-etre-la-france-sans-grandeur-c-de-gaulle/
    L’ensemble des charges sociales (retraites, santé, …) est « hors bilan » cad non comptabilisé dans le calcul du déficit budgétaire. Ce hors bilan atteint 260 % du PIB auquel il faut ajouter la dette qui est de l’ordre de 95 % du PIB . Quand le ministre des finances prétend revenir dans les clous en 2017, on ne peut pas s’empêcher de rire

  11. Polo la main froide

    J ai découvert votre blog depuis 2 Mois. Tous les matins c est un plaisir de vous lire… Même si les sujets sont graves et dramatiques

    Je suis un modeste contributeur de l effondrement du pays : en effet j ai un projet de construction d une location saisonnière de luxe en Bretagne qui est prêt et dont le financement est accepté.
    Simplement depuis 2 mois je me dit qu investir avec ce gouvernement de champions du monde est un risque que je ne suis pas prêt à assumer. Dommage pour les entreprises qui ne verront pas le bon de commande passer…..je crois que nous sommes nombreux et de plus et plus nombreux à hésiter voire annuler des projets ce qui me semble gravissiez dans un pays . La confiance n existe plus or sans elle plus d économie !

  12. Othela

    Commencé à l’usine, à 14 ans… à mon petit compte depuis 1983, donc, polypensionnée, quel bonheur deux retraites…
    sécu des patrons : 19 ans et demi: 289 euros par mois
    sécu RSI: reste du temps: 257 euros par mois
    retraite complémentaire 98 euros par mois
    en 2005, grave maladie incurable… pension invalidité au minimum, soit 259 euros par mois… allignée sur le minimum, sinon j’aurais eu 164 euros par mois…
    Jeté dehors du RSI; circulez, vous aurez pas plus
    du coup, je dois continuer à bosser un peu pour ne pas crever.. partie de rien et, 50 ans plus tard.. arrivée nulle part… juste dans une maison HLM… que j’ai attendu 22 ans…
    j’ai pas assez gagné, j’ai pas assez cotisé… mais, juste déjà 50 ans de bosse mais à 12 ans, quelques boulots non déclarés pour que la famille ne meure pas de fin… les temps ont changés… avec toutes ces aides… j’aurais moins souffert… c’est la vie, faut faire avec!
    de toutes façons, quand on meurt, on n’emporte rien… alors???!!!

    1. gem

      Alors : comme disait Pierre Dac : « celui qui est parti de rien pour arriver à pas grand chose n’a de merci à dire à personne ».
      Je sais déjà depuis 1981 que votre destin sera le mien. Faut profiter un peu en attendant.
      Ne regrettez pas les boulot non déclarés, il aurait fallu cotisé dessus et vous n’auriez rien gagné.

    2. Eh oui.
      Magie de la répartition et du vol collectivistes. Je suis sincèrement désolé pour vous. Ce pays est une honte pour sa classe laborieuse.

    3. Fausto Consolo

      Et votre cas est très répandu j’en sais quelque chose. Ce système injuste privilégiant certains parcours, allié à un chômage de masse qui empêche le retraité de trouver une petite activité complémentaire plus des loyers délirants et vous allez voir dans peu de temps (peut être que ça a déjà commencé) des masses de vieux SDF.

    4. hussardbleu

      Quand on lit votre témoignage, on se dit que la solidarité, si elle n’est pas obligatoire et forcée, est une nécessité.
      Mais elle ne peut être qu’individuelle et volontaire, et non pas exercée par un système mafieux – au bénéfice de parasites – comme celui que nous connaissons actuellement, et qui aurait fait l’admiration de Meyer Lansky….

    1. Black Mamba

      Quelqu’un vous a répondu
      Totallystone 27 août 2013
      Pourquoi s’arrêter au PVT? J’ai déjà utilisé mon PVT il y a 5 ans, maintenant je demande un visa de compétence et je vais aussi tenter un visa sponsorisé.
      Si vous voulez vraiment aller au Canada allez de l’autre coté, ça bouge bien, le Québec, c’est vraiment la petite sœur de la fRance en ce qui concerne le socialisme.
      🙂

      1. Théo31

        C’est simple : dès que ça parle franchouille, ça pue du cul le socialisme. Faut éviter le Québec, la Belgique et la Suisse francophones.

    2. vengeusemasquée

      C’était une réponse dans un autre billet qui m’avait échappée ?

      En tout cas, je sais tout cela et si je demande un PVT, c’est dans la perspective d’avoir ensuite la résidence permanente et pas nécessairement de rester au Quebec. A vrai dire, c’est la solution de facilité en faisant les choses par étapes. Je pense malgré tout qu’il est plus facile de se barrer en allant au Quebec, càd en prenant les difficultés une par une, puis de s’éloigner encore.
      Non ?

        1. Nyamba

          Ah, ben tiens, en parlant ! Si vous avez des plans « vacances constructives » de courte durée pour petit (très, très, très petit) budget, SVP, je suis preneuse ! (c’est que le billet seul coûte un bras et demi, et mes économies refusent obstinément de grossir malgré tous mes efforts).

          1. David Jeames

            Qu’entendez-vous par « vacances constructives », « courte durée » et « petit budget » ?
            On trouve aujourd’hui des billets A/R pour la NZ pour moins de 800€. Par contre, venir ici pour moins de 2 semaines, cela fait un long déplacement pour peu de temps …

            1. Nyamba

              Je veux bien vous croire, mais vous partez du continent :/ Pour moi, la prospection des billets indique un premier prix à 2000€… Mais je n’ai testé qu’une vingtaine de dates (;_;), je continuerai à chercher. La courte durée, c’est moins d’un mois, proportionnellement égale à mon budget.
              Ensuite, « vacances constructives » = dépôt de CV. Comme je ne connais pas du tout, il me faut dégrossir les zones qui sont susceptibles de rechercher mon profil (donc je google les régions une à une…)
              Quant au long déplacement, je dois m’attendre à 37 h de voyage minimum… La vie sous les tropiques a un prix !

            2. David Jeames

              Impossible de trouver un travail sans visa de travail. Donc, soit VVT, soit Skilled Migrant. Après, 1 mois pour trouver, c’est un peu court, bien que cela dépende de votre domaine.

            3. Nyamba

              Bonjour M. Jeames,
              Pour éviter de spammer le site de notre aimable hôte, je vous propose, si vous le permettez, de poursuivre cet échange par mail 🙂 Il est vrai qu’en quelques lignes, vous devez avoir du mal à saisir la logique de mon projet (qui est bien de m’orienter sur un PVT).
              Merci en tous cas de votre contribution !

            4. Black Mamba

              @ Nyamba
              Il est étonnant que vous ne soyez pas sermonner par Notre Hussard Bleu !
              Jaloux comme un poux à l’idée de vous voir être en conversation avec un autre que lui!
              🙂

  13. gem

    Pas besoin de « et/ou », un « et » suffisait car on aura les deux.

    Accessoirement « et/ou » est un barbarisme inutile, qui signifie strictement la même chose que « ou », et je suis fort marri de voir mon blogueur préféré l’utiliser (le caractère / ne signifie rien pour le commun des mortel ; pour un logicien il signifie « ou », et donc la formule et/ou se traduit « et ou ou » qui signifie « ou »)

    1. Il y a deux « ou » : le ou inclusif et l’exclusif. Le français ne fait pas la différence 🙁

      1. gem

        Si le français ne faisait pas la différence, les générations d’auteurs qui ne connaissaient pas ce barbarisme né très récemment auraient bien été emmerdées. Ils auraient éprouvé le besoin de créer cette différence. Ils ne l’ont pas fait parce que justement le français fait la différence.
        Le « ou » est inclusif ; le « ou exclusif », quand on y tient, s’exprime de différentes façons : « ou bien » et « soit… soit …  » par exemple.

      2. hussardbleu

        heu ? *

        *en latin se prononce « ehou » et signifie « hélas »… ce qui explique peut-être son usage un brin répétitif pour notre vénéré Président….

  14. Black Mamba

    Tiens ! Tiens!Tiens !
    Zut ! Nous avons reçu encore ce matin deux courriers de notre énième huissiers pour nous signifier un COMMANDEMENT DE PAYER à la demande de l’URSSAF.
    Depuis 2008 que mon époux a cessé de payer cet organisme vampire nous « devons  » selon le vampire 54 000 euro au moins.
    http://img.diariodelviajero.com/2010/10/rip.jpg
    Niet! Niet! Niet!

      1. Black Mamba

        j’utilise au bureau Hotspot Shield
        je confirme cela ne fonctionne pas sur mon smatphone le lien par contre sur mon ordi « oui »
        I’m sorry for you !
        What »s a pitty!

  15. Karamba!

    Flanby et Zéro commencent à arriver au bout de la capacité extensible de l’élastique français. Ils vont tirer encore un peu plus pour tenter de gagner sur la TVA et là paf! Dans leur gueule…

  16. NOURATIN

    Ne soyons pas exagérément pessimistes. Prochainement, avec l’instauration de la Charia, les gouvernants se trouveront mieux à même de prendre des décisions drastiques, il ne feront plus, alors, dans la demi-mesure.

  17. Before

    Tiens, à propos de polésie (Desproges, que son nom soit 100 fois béni) :

    Plouf plouf

    Je m’appelle Jean-Marc
    J’aime les Enarques
    Plein de bienveillance,
    Je fais tout pour la France
    Mais y a l’autre Marine
    Qui sans cesse me débine
    Et puis aussi Merluche
    Qui secoue la ruche

    (petite révérence)

  18. Riguite

    Égoïstement j’espère que le système ne tombera pas trop vite.
    Mon mari pointe au CSP (antichambre du chômage) depuis 8 mois pour la première fois de sa vie. A 55 ans, plus de boulot pour les cadres supérieurs sur-diplômés qui n’ont pas le profil au laser. Même en acceptant de baisser son salaire ça ne marche pas. Même en envisageant de s’expatrier ça ne marche pas mieux. Je vais de ce pas nous procurer les pilules roses « Tout va bien, la reprise est là » dont Hollande, le gouvernement et les média d’Etat se gavent. On ne sait jamais, ça peut marcher ou finir de nous assommer.

  19. Cataphractaire

     » Ce pays est foutu « , dites-vous.

    Mais êtes-vous vraiment bien conscients que vous avez raison ?

  20. Deres

    Mon petit pronostic est qu’il vont prévoir une augmentation supplémentaire de la TVA (en plus de celle prévue) en parallèle de la CSG déjà plus grande que pour la simple retraite.

    L’augmentation de CSG sera elle même plus grande que prévue avec comme argument la baisse des charges sur les salaires portant sur les allocations familiales. Cela permettra en apparence de faire porter la responsabilité de cette hausse sur le patronat et non sur le manque de courage politique de la réforme des retraites. De plus cela caché derrière le bon sens car les allocations familiales ne sont pas une cotisation alors que la logique liant CSG et retraite est absente également …

    Pour la TVA, de nombreux socialistes avaient demandé des taux plus hauts. Mais ils ont été calmés par des réunions entre quatre murs. Il est probable qu’on leur a expliqué que cette cartouche était gardé pour plus tard. Je pense que le taux à 20% va passer à 20.6% ou 21% d’ici la fin de l’année. Cela sera fait pour compenser en théorie le fait que certaines catégories passe au taux réduit comme les transports publics. Les changements de catégories n’ont en effet pas encore été définies pour 2014 sauf la restauration (haro sur le Sarko !). Cette augmentation sera minimisée en en se référant au taux de 20% et non 19.6% et au taux prévu par l’immonde Sarko de 21.2% qui reste plus élevé mais devait être compensé par des baisses de charge.

    Au final, après ces augmentations d’impôts camouflés, ils affirmeront sans ciller qu’ils n’ont pas augmenter les impôts en 2014 plus que prévue avant, tout se compensant avec plus d’égalité et de justice. Dans les faits, ils auront raclé 10 milliards de plus au passage …

    1. Deres

      Je pense d’ailleurs que leur « taxe carbone » va être une entourloupe du même genre. Utiliser des grand secteurs pour définir les niveaux de TVA et des taux unqiues de CSG est une grave erreur politique. Ils vont raffiner tout cela en descendant au niveau du produit individuel ou de l’activité. Une belle usine à gaz en perspective où nos hommes politiques seront aux anges comme des cochons dans une mare de boue. Je sens aussi venir l’ajout d’une progressivité sur la CSG. C’est déjà le cas mais uniquement pour les retraites et de façon trop simple avec seulement 2 niveaux …

  21. LeRus

    18.000.668 français ont voté pour ce clown. Ils ont récidivé quelques mois plus tard avec l’élection des députés.

    Tout le monde savait que ça allait se passer comme ça. Je suis même étonné que ce se soit pas plus la m*rde. Encore 4 ans!

    Enjoy!

  22. Black Mamba

    Une mère célibataire est dégoutté de devoir payer des impôts sur IR cette année .
    Elle n’en avait jamais eu jusqu’ici.
    Elle n’ose même pas demander une augmentation à son patron de peur de voir son bonus aller aux impôts.

      1. Black Mamba

        Nous sommes passés de Zéro à 30 000 euro en deux ans.
        Qu’est ce que tu dis de ça!
        🙂

          1. Black Mamba

            C’est vite dit!
            Et mon train de vie ma chère!
            C’est un coup de massue!
            J’ai d’autres projets plus prioritaires que ceux de nourrir le Léviathan.
            🙂

            1. vengeusemasquée

              Tu es égoïste, en ces temps de crise, alors que tant de gens sont dans le besoin ! 😈

            2. Black Mamba

              Il est vrai que je suis égoïste mais imagine un instant que l’on te demande de verser deux mois de salaire net que tu n’as pas prévus .
              Cela est très compliqué même pour un gros salaire.
              😕

  23. Bruno

    Je tilte en passant sur le pays « qui manque d’IRM », car j’ai expérimenté récemment les ressources du génie bureaucratique français à l’oeuvre dans cette Sécu que le monde entier (y compris Mr Bean quand il va à l’hosto en G.B.). Avec un genou de plus en plus handicapant, suite à une jeunesse sportive, sauts en parachute et compagnie (amusez vous maintenant, vous paierez plus tard!), je vois mon toubib, et le constat d’un ménisque en brioche paraît évident. Donc, direction IRM pour un vrai bilan, avant de voir un spécialiste pour rafistolage éventuel. Du moins c’est ce que je croyais – « Je vous fait une ordonnance pour des radios » m’annonce le toubib – mais on verra rien de précis à la radio, vous me l’avez dit! « Je sais, me répond-il, mais la Sécu refusera l’IRM si on ne fait pas des radios d’abord. . .
    En France on n’a pas de pétrole, ni de fric mais on a des idées pour le gaspiller. . .

  24. toto

    Pour Bruno,
    pourquoi ce ne seraient pas vos assurances sportives qui paieraient la note de votre ménisque sportivement abîmée?

    1. Parce que ces assurances ne le couvrent plus depuis des lustres, par exemple ?
      Parce qu’il paye moult cotisations diverses en sécurité sociale, par exemple ?
      Parce qu’il paye force impôts et taxes, par exemple ?

      1. Bruno

        Exactement ça! Ce genre de lésions semble « se calmer » dans un premier temps, traitées par le mépris, et s’aggravent sournoisement au fil des ans ensuite. Un peu comme la dette, en votant union de la gauche en 81

        1. tyrion

          Le ménisque est l ‘amortisseur du genou, il vieillit doucement avec le temps.
          Votre médecin vous a bien baladé, il est tout a fait en mesure de vous prescrire l’IRM, votre spécialiste aurait été content d’avoir un dossier bien ficelé. Après, personnellement je demande toujours les radio ET l’irm, cela montre des choses différentes!

          1. toto

            saut en parachute, saut à l’élastique, ski hors piste, course automobile bref toute activité dangereuse doit être assumée par celui qui la pratique (quand c’est un libéral logique avec lui-même)

  25. hussardbleu

    dépêche AFP de ce soir :

    « L’allongement sera progressif: de 42 ans en 2023, la durée de cotisation requise pour une retraite à taux plein passera à 42 ans et un trimestre en 2026, puis 42 ans et demi en 2029, 42 ans et trois trimestres en 2032 et enfin 43 ans en 2035. Jean-Marc Ayrault s’est engagé à ce qu’il n’y ait plus d’allongement de la durée de cotisation après 2035. »

    Et pas un journaliste pour éclater de rire ? comment mieux dire « après nous le Déluge »?

    1. Tribuliste

      Ils sont déjà retraités ou en âge de l’être pour la plupart… Pourquoi s’inquiéter tout roule pour eux.

      Les journalistes sont comme les fous du Roi : ça s’agite, ça répète les conneries du souverain, ça l’imite, et parfois ça divertit le bon peuple. Critiquer le Boss? Ca va pas la tête?

    2. andrelux

      Nous avons affaire à des bons (en put.ss…erie):
      Tous les plans sont aujourd’hui présentés sur des années plus tard :
      On prend des mesures, mais pour 2015, 2017, 2035 !!!
      Ce qui indique des mesures fortes, mais qu’on aura à gérer que si nous sommes encore là (peut-être) et laisser le boulet à d’autres si ce n’est pas le cas.
      Vous avez remarqué ? les budgets, subventions, aides, etc ne sont plus chiffrés sur l’immédiat, mais sur 3, 5, 10, 22 ans…
      Autant dire qu’on se fout de nous, mais l’annonce de 10 milliards d’euros pour l’énergie renouvelable (vaste conner.ie) à quand même plus de gueule que :50 000€ cette année !
      Tonton avait monté l’exemple ! : 1 milliard pour l’éducation !: fin de la bronca des enseignants: ils attendent toujours le premier fifrelin découlant de cette annonce.
      Bon, bin, depuis ils en ont eu d’autres, mais c’est HS.
      Hollande est un député.
      Comme tout député, il a les réflexes de sa caste :
      Quand on est élu la première fois, il faut surtout ne rien faire : toute action consistera à faire des mécontents, donc perdre des électeurs.
      Le problème : il est ce jour chef de l’état par aubaine.
      Mais c’est toujours un député: qui a distribué des Ipad à tous les collégiens de sa circonscription pour acheter les votes des parents.
      Bricole, mais qui a contribué a mettre sa région dans la mrde financière.
      En ancien chef du PS (qui ne laissera pas son nom gravé dans le marbre)
      ses réflexes restent les mêmes :
      On ne touche pas a mon électorat supposé aquis ‘edu, sncf, edf, etc)
      On tombe à bras raccourcis sur ceux qui ne voteront de toutes façons pas pour moi.
      On forme un GVT de naïfs qui voient l’opportunité et remercient en faisant ce qu’on croit que le grand Bwana espère.
      On s’entoure de conseillers qui trop heureux d’avoir été choisis diront ce qui fera plaisir à l’auditeur en remplacement de faits réels (rien de neuf : le porteur d’annonces de défaite était décapité chez les (grecs ?ou romains?)
      Ainsi va ce monde…
      Ce qui me fait vraiment ch..r, dans ce monde :
      Platon, « le diner » : déjà les mêmes gens qu’au jour d’hui.
      Pagnol : Judas : on se croirait hier ou maintenant si on remplace les chevaux par des golf gti.
      La Boetie : discours sur la servitude volontaire (1574)
      Les gens restent les gens, les mêmes, bons, mauvais cupides, généreux,
      et le problème de ce jour, c’est l’extension:
      Quand un seigneur moyenâgeux faisait une co..erie, il foutait dans la m..de 500 où 5000 personnes.
      Quand un seigneur d’aujourd’hui fait une conn..ie, il met dans la mer.e
      des millions de personnes.
      Et ça, c’est pas bon : 1 décideur, des millions de victimes..
      Je pense, sans parano, que le problème de l’homme c’est l’homme, qui ne change pas, même si son environnement change radicalement.
      Au contraire, on semblerait voir que tous les progrès, extraordinaires ces dernières années, ne donnent que plus de moyens aux malfaisants bien que l’ensemble de la communauté en profite.
      Merci pour votre patience si vous arrivez jusque là !

    3. Aristarque

      S’ il s’engage la-dessus comme Normal 1er sur les augmentations d’ impôts, il n’y a seulement que quelques semaines, nous n’ aurons guère à attendre pour voir son nez s’ allonger et fournir bientôt aux petites pattes des oiseaux un perchoir… 🙁

  26. Florian

    C’Est rigolo les commentaires dans l’article du Monde (sur le discours d’olli Rehn)
    Petit extrait:  » Le socialisme voilà l’avenir, le libéralisme voilà le triomphe d’une minorité sur ses semblables. Dieu nous en garde! »

    Ahah …
    J’ai sérieusement envie de bruler du mouton gauchiste par troupeau entier

  27. Duff

    Dans les experts, Doze a fait évoquer le cas d’une « privatisation rampante » de l’assurance maladie. J’espère qu’il reviendra souvent sur le sujet mais je suis assez confiant. ça frémit… Pas dans les têtes du gouvernement mais chez les esprits sains qui voient que la sécu est dans le rouge alors qu’elle ne rembourse de moins en moins bien. ça frémit… Souhaitons le « BOUM » pour qu’enfin on passe à autre chose.

  28. Nocte

    Bienvenue sur le terminal de gestion de la France, M. Le Président, que souhaitez vous faire pour améliorer le quotidien des Français ?
    root@France ~> cd /
    root@France /> rm -r *

    (traduction pour ceux qui ne sont pas de la partie :
    root = super-administrateur sur les unix/linux, tous les pouvoirs.
    @France = nom de la machine
    ~ = emplacement actuel, dossier utilisateur (home)
    > = prompt, en attente de commande
    cd = commande de changement de dossier
    / = équivaut à la racine du système. donc, on demande de passer du dossier home à la racine du système pour pouvoir passer les commandes à exécuter.
    rm = commande de suppression, -r = récursivité activée, donc on remonte dans l’arborescence pour effectuer la commande de suppression, * = caractère joker qui signifie : tout)

    donc rm -r * = CPEF (c) H16

  29. Klepsy

    Je suis passée ce matin à la mairie pour une carte grise. 5 personnes dans le bureau à discuter de qui va pouvoir partir plus tôt… Bon.
    La dame – mal embouchée parce que voyez-vous, il y avait quand même 4 collègues et il a fallu que ce soit son bureau que je choisisse – regarde le dossier, me dit qu’il est complet mais qu’il manque une signature. Comme je suis chez mes parents, je lui demande si il y a besoin d’autre chose comme justificatif que l’avis d’imposition. Non non. Pas de problème, je fais signer ça et je repasse cette après-midi.

    Cette après-midi, une autre dame m’accueille. « Alors vous avez rempli la demande de certificat ?  » heuuu non, et je suis passée ce matin et on m’en a pas parlé. « On vous l’a pas donné ? ah ben attendez.. »
    Bon. Je rempli son truc (d’ailleurs j’ai cru qu’elle allait me demander un reçu pour lui avoir emprunter un stylo vu son regard…).
    « Parfait. Donc… ah bah il vous manque la pièce d’identité de vos parents + attestation sur l’honneur+ justificatif à leur nom là »
    ….
    Heu… je les avais ce matin, mais votre collègue m’a dit que c’était pas la peine.
    « Ah bah oui mais non, y’a pas que la collègue qui compte, là la préfecture va pas vouloir… »

    Ma main dans la tronche, elle va vouloir ou pas ?

    Et du coup, j’en ai profité pour faire me renseigner sur une demande de passeport (dans la foulée ^^). Ah bah faut prendre rdv (wtf?). Alors le prochain, c’est le 6 septembre… J’imagine qu’elles sont débordées par l’afflux de demande de passeport, je vois pas d’autres explications ^^

    1. Black Mamba

      Oui, il faut prendre rendez vous dans les petits bleds
      J’avais réussis à refaire le mien en urgence 15 jours avant mon départ en allant directement à la ville principale de mon département et sans RDV.
      Ma fille est allée aussi refaire le sien mais est allé au plus proche et à galérer j’espère qu’il vous en donner la liste de ce que vous devez apporter comme document.
      Comme je suis « naturalisé » et étant maniaque contre l’administration française je demande régulière mon acte de naissance pour avoir un qui soit à jour de moins d’un an .
      Résistance active ….
      😉

  30. Deres

    le pire est que cette réforme ne fait que bouché le trou prévu pour 2020 lui même calculé avec une estimation de la croissance du PIB surévalué.

    http://www.les-crises.fr/previsions-de-croissance/
    http://www.les-crises.fr/images/0900-dette-france/0901-previsions-budget/61-previsions-cor-croissance.jpg

    Autrement dit, un nouveau trou va apparaître dès 2014 car la reprise de la croissance ne sera pas au rendez-vous … mais il feront semblant de ne aps le voir jusqu’à la fin qu quinquennat en affirmant avec véhémence que les retraites ont été réformées …

Les commentaires sont fermés.