Un gouvernement en mode panique

En ce moment, il ne flotte absolument pas un parfum d’agacement en France. La petite pluie fine d’impôts et de taxes qui est tombée à l’orée du mois de Septembre est le nécessaire arrosage étatique qu’il faut pour assurer à la nation une repousse vigoureuse lorsque le printemps reviendra. Certes, cela fait quelques années qu’on attend ce printemps, et la bruine légère ressemble à s’y méprendre à la rupture d’un barrage majeur. Mais baste : moyennant quelques articles de propagande dans Le Monde ou Libération, la Socialie saura calmer tout le monde.

Et c’est ainsi qu’on découvre que le 11 septembre dernier, Louis Maurin, le directeur de l’Observatoire des Inégalités, s’épanchait dans Libération et qu’il a remis ça le 20 septembre dans Le Monde. Pour situer, rappelons que cet Observatoire n’est absolument pas une administration ou une institution officielle de la République mais bien une association loi 1901, et qu’elle est généreusement nourrie de subventions et baignée dans l’onde réjouissante d’une direction composée de sociologues et d’économistes dans la plus pure tradition universitaire française, c’est-à-dire – soyons clairs – socialistes, keynésiens et délicieusement étatistes.

impots : ce n'est pas du vol si on vous demande de remplir des papiers.Et que nous dit ce brave thuriféraire de l’impôt joyeux ? Que le ras-le-bol fiscal, il en a ras-le-bol, mes bons amis ! Eh oui : pour lui, tout ceci est un peu du flan (et merci François) ; en fait, l’impôt a salement baissé entre 2000 et 2010 à cause de la drouate, et maintenant, la gauche doit rattraper les phynances publiques, laissées en triste état par les méchants prédécesseurs, en faisant payer les classes modestes et moyennes parce que les aisées avaient échappé au tabassage toute cette longue décennie.

C’est mignon, ne trouvez-vous pas ? Eh oui : pour notre ami Moron Maurin, c’est un peu comme si les 2000 milliards de dette française étaient apparus, pouf, tout seuls à la sortie du quinquennat sarkozien. Et les 40 années de déficits chroniques ne sont pas directement responsables de l’état des choses actuellement. Le fait que la dépense publique a augmenté sans cesse depuis 40 ans n’est pas non plus l’explication principale (39,8% de prélèvements obligatoires en 1979 contre 44,7% en 2012, une belle diminution de -4.9% !).

Et au final, le « ras-le-bol » fiscal dont on entend parler ne serait qu’une opération de communication, voire une intox, habilement mise en place par cette population aisée qui ne veut surtout pas participer au redressement des finances publiques. Délicieux discours jamais entendu : « si vous payez des impôts, c’est pour redresser les phynances du pays, voyons ! » Discours qui n’a jamais permis ni de contenter les payeurs, ni de redresser les phynances en question. Question flan, on est en plein dedans, depuis un moment, même.

Quant à l’intox que notre Maurin pressent, on a du mal à en voir le début d’une : certes, les classes aisées doivent probablement grogner de payer plus d’impôts (qui ne grognerait pas dans cette situation ?) mais c’est surtout la grogne de tous les autres qu’il est difficile de camoufler. Et puis, il est clair que le million (et même un peu plus) de nouveaux contribuables ne peut que fermer sa grande jatte, parce qu’après tout, ce sont de gros aisés qui furent honteusement épargnés pendant les 10 dernières années par la drouate. Non ?

Et pendant que notre sociali-pardon-sociologue tente de nous faire passer ses vessies fiscales pour des lanternes économiques, le gouvernement nous entame un petit air de flutiau sur le thème de la pause fiscale. J’en ai déjà parlé ici même, notant surtout que cette pause semait la confusion au sein du gouvernement… et n’arrivait absolument pas à convaincre les Français : sur dix, sept d’entre eux pensent que le gouvernement n’arrive pas à tenir sa promesse et que les impôts continueront d’augmenter.

Du reste, force est de constater que plus on parle de cette pause, plus la petite bruine fiscale évoquée en introduction se fait violente. C’est une méthode connue : le soulagement des Français sera forcément très perceptible lorsque les impôts auront été montés à un niveau insupportable par petits coups successifs, et que ces coups s’arrêteront. Certes, le niveau ne redescendra pas, mais l’arrêt des coups sera perçu comme une amélioration, tout comme un déficit moins fort que prévu est rapidement considéré par nos amis socialistes (de droite et de gauche) comme une manne exceptionnelle…

Les petits moutontribuablesLes conséquences de cette bastonnade tous azimuts se font déjà entendre, pour qui veut les écouter (Et Maurin, toi aussi, si tu écoutes, tu entendras autre chose que les classes aisées qui couinent). Ainsi, les agents du fisc commencent à montrer des signes clairs de fatigue et de stress à mesure que se dégrade leur contact avec la populace, déjà passablement énervée de se découvrir si riche alors qu’elle a du mal à joindre les deux bouts. Le syndicat maison déclare ainsi :

« Dans les services, l’inquiétude des agents est chaque année de plus en plus vive car, si les sollicitations des contribuables sont de plus en plus nombreuses, la tension augmente également, confirmée par une hausse du nombre d’incidents et la multiplication des agressions verbales voire physiques »

Soyons francs : j’aurais du mal à prétendre que l’inquiétude et la tension des inspecteurs du fisc ne me réjouit pas, puisqu’elle traduit à la fois la montée palpable de la grogne des moutontribuables et la nervosité des institutions étatiques sur le plan financier. Et on sent que ce n’est que le début … Mais d’un autre côté, il faut bien reconnaître qu’aussi artificiel puisse sembler ce « ras-le-bol fiscal » pour les sociologue/économistes d’opérette payés avec nos impôts, les conséquences commencent déjà se faire sentir.

auto entrepreneurs : sur le point d'arrêter

Ainsi, comment passer sous silence la grogne des « poussins » ou la placer dans le registre des caprices d’enfants gâtés, alors qu’un récent sondage montrait que les (ex)actions brouillonnes et délétères de la ministre des PME, une certaine Sylvia Pinel, allait provoquer la disparition de près de 40% d’auto-entrepreneurs et limiter sérieusement l’activité de plus de 46% d’entre eux ?

tondus - 300K entreprisesÀ cette question s’ajoute celle de savoir comment camoufler la récente montée en puissance des « tondus », ce mouvement composé d’entrepreneurs lassés de se faire racketter par le RSI, ce régime de sécurité sociale spécialement destiné à sucer les cotisations retraites et salariales des indépendants dans la plus parfaite opacité de fonctionnement, de calcul ? Il apparaît en effet que, d’un côté, ce mouvement a réussi à rassembler près de 300.000 entrepreneurs, lassés de servir de vache-à-lait, et qui refuse donc depuis plusieurs semaines de payer toute cotisation au repaire de mafieux désorganisés qui continue à utiliser les voies judiciaires pour tenter de faire croire à un monopole depuis longtemps révolu. Que penser, en outre, du récent dépôt de marché public de ce même RSI afin de leur fournir des prestations de conseil et de représentation pour des procédures devant la Cour de Cassation et le Conseil d’État ? Comment ne pas s’étonner qu’ils n’aient pas déjà ce genre de prestations disponible en interne ? Comment ne pas se demander pourquoi le besoin se fait aussi fortement sentir, si ce n’est, on s’en doute, parce que les contentieux augmentent maintenant de façon exponentielle ?

Comment ne pas voir que cette bastonnade fiscale provoque, au-delà du mécontentement croissant de la population, des effets adverses catastrophiques dans les entreprises et chez les créateurs de richesse ?

Et surtout, comment ne pas comprendre, devant la confusion qui règne au gouvernement (tant sur le plan de la communication que des mesures prises dans les domaines économiques et fiscaux), qu’il est maintenant en mode « panique », où tout est fait pour trouver, le plus rapidement possible, de l’argent pour boucher les trous qui se multiplient ?

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires166

  1. infraniouzes

    J’avais lu cet article et je suis bien aise que H16 le décortique pour nous. Mais, pour ma part, je crois que ce que le sieur Louis Maurin n’a pas compris ce n’est pas qu’on paye toujours plus d’impôts (encore que..) c’est qu’il y a toujours plus d’assistés, de subventionnés (comme lui), de pique-assiette qui eux ne payent pas d’impôts mais croulent sous les aides les plus diverses. Tant et si bien qu’on peut vivre parfaitement en concubinage non-officielle avec sa moitié qui aura 2 enfants à sa charge. Avez-vous remarqué toutes ces pauvres femmes (immigrées ou pas) qu’on nous présentent à la TV, avec charge d’enfants, mais dont on ne voit jamais le mari, le compagnon ou le… géniteur de ses enfants. Il n’est pas loin, mais hors champ, prêt à récupérer les allocations pendant que la malheureuse passera sa vie aux guichets des aides sociales… qu’on lui doit.
    Voilà, M. Maurin, de quoi j’ai ras le bol et j’en ai assez qu’on me prenne pour un gogo.

    1. Aristarque

      Que voulez-vous recevoir de la part de ce Léon Morin, prêtre de la religion sociale-étatique, comme propos. Voilà une association loi 1901 qui doit avoir un budget de fonctionnement dont l’ unité de compte doit être le K€, en provenance exclusive de l’ Etat et ou de ses démembrements et dont l’ objet est d’encenser une politique keynésienne où l’ État doit intervenir en tout, officiellement pour que la France tourne… On braie donc urbi et orbi ce que le Maître désire entendre en remboursement de ses largesses. Je vous rappelle que le socialisme se targuant aisément d’ être »scientifique » dans ses démarches, il a besoin d’ une caution universitaire. D’ où ces associations lucratives sans but… 😐

      1. Mary

        Pourquoi dites vous cela ? Moi j’ai des tas d’exemples chez moi de ce que dit infraniouzes. pourquoi nier la réalité. Démontrez nous que ce n’est pas vrai avec des faits et des arguments concrets au lieu de d’essayer de décrédibiliser les autres en les affublants des pires tares possibles (méthodes bien stalinienne s’il en est).

        1. Sauf que paf ne dit pas « Infraniouze dit des bêtises » mais « Infraniouzes est obsédé par l’immigration ». Et c’est vrai.
          Faut apprendre à lire.

          1. Mary

            Je suis nouvelle sur ce blog et c’est le premier article que je commente. Je ne sais pas si cet Infraniouzes est un habitué mais je n’ai réagi que par rapport à ce qu’il a écrit ci-dessus et je constate que sur le terrain c’est la réalité. La réaction de « paf » me semble un peu courte (par rapport à cet article) sur le plan de l’argumentation et croyez moi je sais lire!

            1. Ben non. Paf réagit au fait que 80% des commentaires de notre ami sont orientés immigration alors que le sujet du billet, par exemple, n’en fait pas mention. Vous réagissez sur le contenu d’infraniouze en prétendant réagir sur le contenu de paf. Et quand je pointe votre erreur, vous repartez sur le même sujet.

            2. Grass

              A quelques détails pres comme la nocivité des flux migratoires par exemple, on est en moyenne assez d’accord les uns avec les autres ici. L’ambiance n’y est pas au flammage systematique d’un camp « pro » contre un camp « anti »!… Passez leur donc a certains leurs marottes, qu’elles soient « pro » ou « anti »!… Inutile de sur-réagir aux coups de pattes des uns ou des autres, on est entre amis.

              Bien sur, quand un bolcho vient troller ses aneries romantiques sur le mode haineux et méprisant, un mur de flingues est de rigueur pour l’accueillir!…

  2. Maximilien

    Le RSI qui se cherche des avocats, c’est juste succulent 🙂
    Une seule question me turlupine: comment mais comment faites-vous pour trouver ce genre de perle ???

    1. Calvin

      Simple :
      h1 et h2 décortiquent la presse régionale, h3, h4, h5 et h6 épluchent les deux monuments de la presse nationale que le monde nous envie : le Monde et Libération, h7 s’occupe du reste de la presse d’opinion, h8 et h9 surveillent la blogosphère, h10 a infiltré le GIEC, h11 est pigiste pour Attali et Rocard, h12 et h13 compilent les données, h14 sélectionne les articles et h16 les écrit.
      Enfin, h15, que je n’ai pas oublié, écrits TOUS les commentaires du blog !!
      Je me marre tout seul, désolé.

      1. Aristarque

        Tu oublies les petits Vietnamiens qu’ H16 fait turbiner dans ses soutes en les nourrissant, les bons jours, de nems de chatons lentement grillés…

    2. Aristarque

      Cela montre que le contentieux au RSI monte de plus en plus en nombre de procédures devant les TASS et qu’il s’y noie petit à petit. Même si les TASS sont quasi-ouvertement partiaux en faveur des organismes sociaux, ils ne peuvent néanmoins pas entériner des totaux à payer bruts de décoffrage que même le Demandeur a le plus grand mal à détailler. Or, tant que le Droit Français fait obligation au créancier de justifier sa créance en en détaillant les postes dès lors qu’ elle n’ est pas monolithique, le RSI d’enlise donc… Et il confirme que l’ administration Française pour pléthorique qu’ elle soit, appelle des tiers au secours dès qu’ elle a besoin de donner un coup de collier pour nettoyer SES écuries (d’ Augias)… Quand, de facto, on a des budgets illimités, pourquoi se gêner?

  3. Le Gnôme

    Hollande – 5 points. On dirait que l’effet feuile d’impôt, annonces de taxes diverses et variées ont eu leur effet.

    Je n’ai pas dit à mes clients âgés qui viennent dans ma petite échoppe et qui sont devenus imposables ce qui allait leur tomber sur le coin du nez, impôts locaux plein pot, audiovisuel à payer, fini la gratuité des transports et autres gracieusetés en tout genre réservées aux non imposables.

    Madame Michu ne votera plus socialiste, même si une partie de son imposition a été décidée par les socialistes de droite.

    1. Calvin

      Bon, j’ai une idée pour Flanby.
      Suivre l’alternance rigoureuse une guerre, une paix, une taxe, une guerre, une paix, une taxe, …
      Il ne remontera pas, mais fera du yoyo.

    2. Normalement, avec Mimitte, cela aurait dû en calmer plus d’un, et pourtant.
      Les gens continueront, obstinément, jusqu’à l’effondrement final.

      1. Calvin

        C’est ce qui a tué ce pays : une alternance tranquille de branquignoles.
        Il y aurait un accident, on en aurait rigolé un bon coup, et on serait revenu dans le sérieux.
        Là, la succession des débiles a fait croire qu’il n’y avait pas d’autres solutions possibles.

  4. Paroxystique

    La révolte monte, et j’espère sincèrement une révolution, il y aura du sang et des larmes, mais on ne nous laisse plus le choix.
    Même si ces mouvements seront certainement étouffés, des mesurettes vont fleurir pour tenter d’apaiser la fronde, je parie même sur un « médiateur du RSI » chargé de bien étouffer le bourbier.

    Si le musellement des mouvements est réussi, il ne restera plus qu’à attendre l’explosion du système par « Monsieur le Marché », qui finit toujours par reprendre sa mise.

    Malheureusement plus nous attendrons, plus la reconstruction sera difficile, et la mort risque d’être extrêmement longue.
    Enfin, de mon modeste point de vue de petit patron déjà en redressement judiciaire (motivé par les blocages intempestifs de comptes en banque par les URSSAF et le défilé des huissiers au rythme de parution du Point), je vois bien poindre un incendie généralisé, nous sommes vraiment très sec…

    Manque plus que quelques braises…

    1. « j’espère sincèrement une révolution, »

      Ne retenez pas votre souffle.

      Il n’y aura rien de bien spectaculaire. Cela va se terminer comme ça a commencé : très mollement. La pauvreté pour tous, c’est maintenant.

      1. vengeusemasquée

        j’en suis aussi convaincue. Ca va tranquillement continuer, les cerveaux vont s’enfuir tant qu’ils le pourront et ceux qui seront coincés feront le minimum syndical. Les parasites, eux, en demanderont toujours plus. Ca peut continuer encore longtemps.

      2. val

        C est possible . Incroyable ce que les organismes vivants mettent comme temps a mouirir…. ca me fait penser a une des maximes du Lupus “mieux vaut une fin terrifiante qu une terreur sans fin“ . Mais je ne suis pas certaine que l un soit meilleur que l autre…

      3. LeRus

        Tiermondisation.

        Je ne sais plus qui parlait de tiermondisation de la France dans un des commentaires d’un billet de H16 il y a quelques temps. Ce terme n’a pas quitté ma mémoire depuis.

        Pas de révolution ni même révolte, mais une lente descente vers la médiocrité institutionnalisée.

        1. Oui, la France s’appauvrit à grande vitesse. Les gens ne s’en rendent pas trop compte parce que cela touche une quantité toujours plus grande de personnes, mais depuis l’extérieur, c’est visible.

          1. Theotimedesavoie

            Travaillant en Suisse, je ne peux que confirmer l’impression d’appauvrissement accéléré de notre pays lorsqu’on a la chance de pouvoir prendre le recul nécessaire depuis l’étranger.

            L’appauvrissement est physique, mais il est, je crois, aussi culturel, humain et relationnel. Rien de plus violent que les relations sociales en France.
            Prenant de plus en plus les habitudes suisses, je suis parfois violenté par la goujaterie de certaines réactions qui ne choquent plus personne en France.

            Un seul exemple : le respect absolu du piéton en Suisse…alors qu’en France, il vaut mieux regarder plusieurs fois avant de traverser…

            Ce n’est rien mais cela révèle le non-respect entre Français…

  5. Calvin

    L’agacement très connu des Français est en train de se muer en quelque chose de plus fort.
    Avant, les élus avaient pour eux l’illusion de la compétence, du service rendu, et nombreux leur passaient leur turpitudes.
    Aujourd’hui, il semble que le clientélisme ne marche plus : les ponctions sont plus importantes que ce que l’on rend aux ponctionnés de diverses manières.
    Normal, le recours à la dette et à l’emprunt fait, qu’aujourd’hui, une grosse partie de la ponction retourne aux créditeurs.
    Alors, Ok, M. Maurin, une grande partie de la France ne se révolte pas, car elle travaille dur, elle tente de relever la tête.
    Mais, la violence des plus pauvres, des désespérés, à qui l’assistanat ne suffit, risque de vous exploser à la figure.
    Alors, vous aurez beau compter sur l’auto-censure des journaux pour ne pas en parler, la machine infernale s’emballera.
    La formule toute trouvée est… : ce pays est foutu.

  6. Black Mamba

    « 70 % des personnes interrogées pensent que « le gouvernement ne parviendra pas à tenir sa promesse  »
    De toute façon où a-t-on vu le gouvernement français tenir une promesse.
    À chaque discourt ou promesse de notre Président , nous ,pauvres auditeurs, nous savons que c’est que du Flan, des paroles lancées en l’air pour séduire un électorat . Il nous a promis le changement mais dans les faits nous nous enfonçons dans la même mélasse et nous nous y noyons .
    La France grogne mais elle ne fait pas que ça.
    Juste quelques irréductibles « gaulois entrepreneurs » se sont enfin mis à agir en stoppant de payer pour des cotisations immondes de la Sécurité Sociale et aussi pour la retraite . À ces hommes de courage je leur dis BRAVO et ne fléchissez surtout pas face aux menaces de différents hommes politiques (terme générique ).
    Je rajoute aussi plus qu’un droit mais c’est un devoir pour tout bon gestionnaire , il doit faire le nécessaire pour réduire ses impôts et taxes donc  » OUI À OPTIMISATION FISCALE »

    1. Black Mamba

      Nous avons opté pour Optimisation fiscale en 2004 en changeant de statut juridique sans modifier notre activité .
      En 2005 nous avons brisé les chaînes avec l’URRSAF et quelques mois plus tard avec la Caisse de Retraite.
      Nous avons économisé en énergie en gros 60 000 euro par an en 8 ans donc 480 000 euro.
      Mais cet argent nous avons fait tourner le système car nous sommes de bon consommateur .
      Notre état providence ne veut pas voir cela , pour lui tout doit venir de lui pas du citoyen lambda .

      1. Domenach se dit « révolté » par ce nouveau million d’imposés. Ouais. Sauf que dans un pays qui tourne normalement, *tout le monde* devrait payer un peu, ou personne. Les gens trouvent anormal que certains découvrent l’impôt. Je trouve anormal que tout le monde trouve normal l’inégalité devant l’impôt. Je trouve anormal que les gens estiment la grande variabilité de l’impôt comme normal. Je trouve anormal que les gens trouvent l’impôt normal.

        Par défaut, l’impôt devrait être considéré comme un vol, auquel on consentirait comme citoyen moyennant retour ; autrement dit, les gens devraient accepter de payer à condition d’y trouver leur compte et pas autrement. Et qu’à la moindre incartade, ils refusent. De la même façon, il faudrait que les administrations se rappellent qu’elles sont les employés des Français, qu’elles sont là pour leur service. Les fonctionnaires sont des butlers, des majordomes, des larbins à la solde des Français qui consentent, éventuellement, à les payer.

        Actuellement, on a des gens qui trouvent normal l’asymétrie fiscale, et sont heureux quand l’administration ne les sodomise pas trop fort. Cette bande de moutons mérite son sort.

        1. Anne-Marie

          Ce que je vois aussi c’est que bien des gens n’ont aucune idée de la relation entre l’argent dépensé pour telle ou telle mission publique et l’efficacité obtenue en retour, les pouvoirs publics n’ayant aucun intérêt à toute forme d’évaluation qui viendrait exposer leur incompétence. Un service de salubrité publique serait de cruncher des données publiques pour proposer des évaluations / comparaison (internationales ou dans le temps) détaillés des dépenses publiques avec des indicateurs de performance cohérents. Ne serait-ce que pour montrer des belles infographies facilement partageable sur un point précis (ex: la dépense par élève de l’EdNat qui a doublé en 30 ans, pour des résultats trois fois pire).

          1. André Rosa

            « la dépense par élève de l’EdNat qui a doublé en 30 ans »

            L’établissement scolaire où je travaille est « hors contrat », c’est-à-dire sans contrat d’association avec l’Education Nationale. En conséquence, nous ne percevons pas un centime d’argent public.

            Nous coûtons – à la louche – deux fois moins chers que l’Education Nationale, en étant presque tous salariés. Il est vrai que nous gagnons moins que les fonctionnaires de l’EdNat (la liberté a un prix…)

            Et certains établissements tenus par des bonnes soeurs coûtent encore moins chers…

            1. LECOMTE René

              Bravo pour votre réussite et continuez. Heureusement, vous avez su vous préserver des syndicats, qui augmenteraient vos coûts de plus de 50 %, que vous rétribueriez pour vous empêcher d’avancer !

        2. LECOMTE René

          Imaginons, car c’est simple. Dès qu’un quidam va franchir le seuil d’imposition, tout ce qui est au-delà est taxé à 100 %, on pourrait leur servir des pensions à 10 000 € mois, plus que nos parlementaires… Cela ne couterait rien, mais quels commentaires !

        3. trottinette

          Tu prêches un converti. Y en a qui vont trouver drôlastique de payer des impôts locaux en plus. Tout de même incroyable qu’une frange de la population ne paie aucun impôt et trouve normal que les autres en payent même à l’écœurement.

          1. yp

            « Tout de même incroyable qu’une frange de la population ne paie aucun impôt et trouve normal que les autres en payent même à l’écœurement. »

            Il y a un nom pour cela : la jalousie.
            C’est d’ailleurs le moteur du socialisme.

            1. Duff

              « Le but est donc bien de remplacer un Droit objectif, fondée sur les dix commandements , par une morale subjective fondée sur les intentions et non pas sur les résultats.

              On remplace « Tu ne voleras point » ce qui est assez clair, par, « Tu pourras voler si la majorité décide que la personne a qui tu voles est trop riche » (« Je hais les riches… »).Or une Société ne peut être fondée sur la morale, elle ne peut être fondée que sur le Droit, et cette réalité est aussi l’essence même du Libéralisme. Dans une société Libérale, Tartuffe ne peut voler son argent. Il doit le gagner.

              Le Saint Patron du socialisme est et à toujours été Tartuffe et nous en avons des preuves éclatantes tous les jours. Et jamais plus que quand les Socialistes sont au pouvoir. »

              Charles Gave
              http://institutdeslibertes.org/tartuffe-saint-patron-des-socialistes/

              Je recommande aussi les articles sur les oints du Seigneur, diaboliquement précis et drôles.

        4. Janus

          Tout à fait d’accord. Si tous participent, tous seront sensibles aux gabegies étatiques. Et c’est le fondement de la démocratie : le contrôle des élus par ceux qui les ont élus. Certains des élus assez nombreux d’ailleurs, dans des mondes plus virils seraient à l.ombre dans une ergastule, à méditer sur le nécessaire respect des règles ! Je ne crains pas l’effondrement, mais plutôt la mise en coupe réglée de la France par les violents et les escrocs.

          1. Non. Les uns vivent de l’impôt des autres. Ne mélangez pas tout.
            Et puis ne faites pas semblant d’être choqué : dans « service public », il y a public, mais il y a aussi service, ne l’oubliez pas.

              1. Ce qu’il faut se rappeler est : qui paye qui ?
                Qui est contributeur net ?
                Qui est débiteur net ?
                On peut tortiller les trucs comme on veut, mais le fonctionnaire est, par nature et par fonction, débiteur de la nation. En l’échange de sa position et fonction, il effectue un service pour le public. De nos jours, plus personne ne semble vouloir s’en rappeler, mais c’est ainsi.

                Et il n’y a aucun jugement de valeur sur la fonction de majordome, hein : c’est, comme d’autres tâches, parfois tout à fait noble. Cette noblesse éventuelle ne doit cependant jamais faire perdre de vue qui doit normalement garder la main sur la barre, qui dirige.

                Et normalement, celui qui dirige, ici, c’est cette partie du peuple qui paye pour le reste. C’est le père qui paye pour ses enfants, c’est le patron qui paye ses employés, c’est le client qui paye son fournisseur. Pas autre chose.

            1. Tlön

              Je ne l’ai jamais oublié. Et je suis choqué.
              Cela dit si on suit votre logique les fonctionnaires sont leurs propres majordomes puisque il paient des impôts.

            2. vengeusemasquée

              Franchement, je ne comprends pas cette manie de se sentir visé personnellement à chaque fois qu’on parle de fonctionnaires. Le réalité est là, le fonctionnaire est là pour servir le peuple, lequel devrait avoir un véritable pouvoir coercition sur ses employés dont certains ne foutent rien. Qu’il paye des impôts ne change rien à l’affaire. Chacun sa place et il est bon de se rappeler qui nourrit qui.

            3. hipparchia

              Je ne sais plus où répondre, mais @vengeusemasquée : j’avais mentionné ce point uniquement pour souligner le caractère absurde du truc.

              Cela dit, quitte à causer fonctionnaire, j’aimerai que l’on n’oublie pas les premiers d’entre nous.

            4. Aristarque

              A hipparchia,
              vous payez des impôts en tant que citoyenne du pays parce que vous répondez aux critères définis pour cela, sans que votre profession rentre en compte (l’ argent n’a pas d’odeur) et non pas parce que vous êtes fonctionnaire. Mais votre traitement provient bien des impôts prélevés sur la partie productive et marchande du pays qui crée la valeur sans que l’ émission de fausse monnaie soit utilisée, même si le circuit est un peu compliqué.
              Quel besoin de diriger le regard vers les premiers d’ entre vous ? Quel que soit son niveau, le problème du fonctionnaire reste qu’ il vit des impôts et taxes payées par les autres…
              Et ce type de problème peut se retrouver dans les copropriétés : vous avez dans certaines d’ entre elles une copropriétaire qui fait le ménage des parties communes contre salaire, etc… Mais cela ne la dispense pas de payer la portion de charges afférente à sa remun. + CS en tant que propriétaire. Et comme prestataire, elle n’ est pas toujours épargnée par les commentaires de ses égaux en propriété…

            5. hipparchia

              @Aristarque, j’ai simplement un problème physique avec un transfert qui fonctionne en vase clos : je te paye avec la thune d’un autre que moi pour que tu me rétribues moi à la fin. Ca pue le frottement et la perte d’énergie.

              Pour le reste, j’ai même pas peur, je survivrai. Contrairement aux meilleurs d’entre nous, je connais encore le sens d’une charge.

        5. Vladimir Vladimirovich

          Avec le tout informatique, on pourrait imaginer aussi de voter l’affectation de nos impots. On deciderait depuis son Iphone si on souhaite financer tel ou tel programme et lesquels on ne souhaitent pas soutenir. Et les stats d’adhesion seraient evidemment publics.

          Ainsi les fonctionnaires devrait vendre leurs projets aux citoyens, puis justifier chaque kopeck avec des resultats chiffres.

        1. Black Mamba

          http://www.institut-chiffre-droit.fr/1.aspx
          Nous sommes en SEL + SCI + Micro Holding
          Nous avons ensuite fait les mêmes démarches que Laurent C et les libérés de la sécu .
          Il faut s’adresser à un cabinet fiscaliste pour l’optimiser vos impôts .
          Il s’agit juste de prendre les bonnes décisions et du courage.
          Nos sociétés sont enregistrés en France .
          😉

          1. Black Mamba

            Je reprends ici un commentaire récolté dans le 17 eme épisode de Laurent C sur Contrepoints d’une personne qui avait fait les démarches pour s’extirper des griffes du systèmes !

            RABES sylvie
            Répondu :12 heures
            Suis d’accord avec Laurent C. J’ai quitté la sécu il y a 23 ans en tant que gérante de société. Les début ont été très difficiles. Il faut savoir qu’ils vous lâchent au bout de 3 ou 4 ans quand vous êtes très déterminés et que vous ne calez pas, que vous protégez vos biens. SCI, ne pas être salarié de sa société mais juste prestataire de service avec une facture mensuelle de votre holding ( indispensable) â votre propre société commerciale. Suis sotie du système depuis 23 ans!!!!! Alors c’est possible. J’autorise d’ailleurs contrepoints àdonner mon mail au personnes qui veulent me contacter.

  7. Othela

    Merci d’avoir indiqué le courriel des tondus… 46 ans de cotisations, dont 27 au RSI… un emploi que je me suis créé pour ne pas mettre ma fille dans un centre handi. moyennant quoi, je gagnais à peine, donc pas de grosses cotisations et 600 euros de retraite cumulée sécu ordinaire et sécu RSI

    Bien sûr, vous vous doutez que je continue à bosser (malgré 80% d’invalidité, je travaille par téléphone, ça me sauve!) mais en cumul emploi retraite, on paye des cotisations pour rien… mais, avec ma maladie, ais-je le choix? je suis au 100% pour cette foutue maladie qui m’a chopée à 55 ans! je vais contacter les tondus pour savoir ce qu’ils en disent…mais, pour mon cas perso, j’ai pas espoirt…

    Pendant qu’on se morfond avec Flamby et sa clique de nuls, il vous prouve qu’il s’en tape de nos problèmes: cette photo que j’ai mise dans un des mes blogs…

    http://insoliteetdejante.hautetfort.com/media/01/01/1678148103.jpg

        1. Tyrion

          Je lis avec plaisir Charles Consigny, même si ses éditos sont souvent d un niveau un peu inférieur aux lignes de notre hôte et de certains des auteurs des commentaires. Son très jeune âge l excuse (22ans si je ne m’abuse). Mon seul reproche envers ce jeune homme est son penchant un peu trop marqué envers NS qu’il semble considérer comme nortre sauveur alors qu’il fait partie de la « map of the problematic »…

      1. Lambda expression

        Voila ! Oui voila un type qui peut partciper au relevement du pays. Quelle ferveur, quelle constat tragique et pourtant quelle envie de s en sortir transpire de son discours. Ah si seulement cette revolte pouvais faire l ouverture des 20 heure.

        1. Black Mamba

          Bonjour, je profite au passage pour vous remercier de vos conseils .
          Et je suis flattée de savoir que vous me trouvez être une personne sensée pourtant mon entourage me trouve totalement folle!
          À bientôt peut-être :mrgreen:

      2. val

        Chaud au cœur d entendre ça ! On a encore une presse qui ose. Et pas encore de goulag pour ces dangereux provocateurs donc on a encore du chemin avant la servitude coco.

  8. daredevil2007

    Toujours aussi percutant, mon cher H16 😉

    Petite correction : « c’est un peu comme si les 2000 milliards de dette française étaient apparus, pouf, tous seul à la sortie du quinquennat sarkozien = c’est un peu comme si les 2000 milliards de dette française étaient apparus, pouf, tout seul à la sortie du quinquennat sarkozien »

    Au plaisir de vous lire

  9. Golum

    Je suis passé en contentieux avec « le service fist all », juste pour le principe de les faire chier. Après tout, je paie, alors j’ai le droit, moi aussi de les faire chier. D’ailleurs j’engage les Français à faire de même ! Payer, mais contester. C’est un principe normal, on est pas d’accord, il faut le dire. Si possible en plusieurs chèques, sur plusieurs années et avec 1€ de trop !

  10. Fred

    Personnellement, je pense qu’il n’y a plus rien à espérer de ce pays. De même, je pense que son Etat gargantuesque fera défaut, et que les français se verront spolier leur épargne comme à Chypre. Personnellement, mon projet d’expatriation commence à prendre forme…. Je ne souhaite plus cautionner ce système soviétoïde à bout de souffle.

    1. Golum

      Un pays sans l’Euro serait mieux. Ensuite il faut arriver à ouvrir un compte en banque. Enfin, il faut arriver à s’integrer dans ce nouveau pays. Langue, travail, culture. Comptez deux ans pour ça…. Et puis finalement, si le secret était de faire justement comme les hommes politiques ou Tapis, Depardieu, Miss DSk, etc…. Grattez jusqu’à plus soif et protégez vos biens (précieux), c’est tellement bon comme ça! Et après, à vous le monde. Je vous le souhaite.

  11. nick karlstrupp

    Un point à ne pas oublier: en France, les impôts nouveaux ou augmentés ne servent pas à réduire les déficits budgétaires mais à permettre de nouvelles dépenses publiques ou au mieux pérenniser les existantes. Pour réduire la dépense publique sur le long terme, il ne reste qu’à réduire les recettes fiscales, creuser les déficits, pour forcer la réduction des dépenses publiques à terme. Les besoins en argent de l’état français sont illimités car les bénéficiaires de ladite dépense ont des envies illimitées d’argent. C’est humain, on en veut toujours plus. Ceci étant, on ruine la collectivité.

    1. Théo31

      Réduire les dépenses publiques et les impôts, c’est bien mais sans une réduction drastique du périmètre de l’Etat, ça ne servira pas à grand chose. Diviser tous les budgets par 10 ne réduira jamais le pouvoir de nuisance des fonctionnaires.

  12. LECOMTE René

    Il faut le rappeler sur le blog. Les déficits n’ont pas commencé avec l’arrivée de N.S. 2007… L’histoire montre que F.M., dès 1981, a dépensé ce qu’il y avait dans la « goyotte ». Deux ans, 1983, pour arriver aux dévaluations cachant sa gabegie. Et depuis là, la pompe à déficits fonctionne à plein régime

      1. gem

        Attention quand même :
        d’une part c’est facile de triplé une dette ridicule, d’autre part le gros morceau c’était pour acheter (à vil prix) les banques, assurances etc.
        Il y avait donc des actifs de valeurs en face de cette dette.
        Après, bien sûr, les nationalisations on fait leur œuvre, mais c’est pas une historie de finances …

        1. Duff

          Il a ouvert la voie et montré à ses successeurs que toutes les folies étaient possibles et a fait exploser la taille de l’état. C’est son côté « notre maître à tous » des socialistes qui lui vaut ces commentaires.

  13. trottinette

    Pas tout à fait d’accord, je pense effectivement que les nouveaux impôts servent à boucher quelques trous. De toute manière; ils n’ont plus d’idée, la seule qui leur reste c’est les impôts vu l’ampleur du déficit permanent et en augmentation continuelle. Déficit dans l’état, je crois savoir aussi dans les régions, dans les communes, dans toutes les caisses pas possible et inimaginables. Il faut bien que quelqu’un les bouche, ce sont les créateurs de richesse. Un fonctionnaire, ça fonctionne, c’est tout. Reste à ponctionner ceux qui restent quitte à faire basculer le pays dans un modèle soviétique.
    Imaginons maintenant que dans 6 mois, paf, l’activité revient, le chômage descend à – 5%, le PIB remonte de 3-5 %. J’ai bien dit, imaginons, croyez-vous que les taxes et les taux vont baisser ou être supprimés. Ils vont appeler ce +, une cagnotte. Un bon à dépenser. La dette, finalement, on s’en fout, mais le « trop perçu » arrosera toute cette clique. et la roue tournera dans ce sens. Le seul espoir, c’est la banqueroute.

  14. hipparchia

    Si je pige bien tout, les membres du mouvement des tondus ne paient plus certaines cotisations. Je salue l’initiative mais je me demandais : que risquent-ils et que fait le gouvernement ? Je me posais cette question parce que généralement l’administration est super efficace quand il s’agit de récupérer des sous.

    1. vengeusemasquée

      Ils ne risquent pas grand chose parce qu’ils sont réunis en collectif. Ils vont être reçus par Moscovisqueux, dit l’Incapable. J’espère qu’ils ne cèderont pas.
      Le problème de ces mouvements, c’est que leurs membres manquent de pratique en matière de « mouvement social ». Bah oui, pendant que la CGT faisait grève et manifestait, eux ils était au charbon… On ne peut pas tout faire à la fois.

  15. tess

    http://www.polemia.com/letat-reel-de-leconomie-mondiale-est-inquietant/ La situation française est certes catastrophique mais notre chute risque est inscrite aussi sur l’état catastrophique des états unis. Un tsunami se forme tranquillement mais surement venant du pays de l’oncle sam. Comme disait Hollandouille en parlant de Sarkozy « il va se prendre la vague de plein fouet » mais lui aussi et nous avec. La vague va être historique ! sortez vos planches de surf.

    1. Duff

      Techniquement je me méfie un petit peu des analyses des gens dont le métier c’est vendre de l’or, pas que mais… Il y a une pub goldbroker ici alors chut, je ne vais pas trop critiquer le scénario noir même si je pense que le dénouement sera l’inflation carabinée histoire de voler proprement tout le monde sans taxes / impôts insurrectionnels. C’est pratiquement toujours comme ça les films se terminaient.

      1. tess

        je suis comme toi concernant l’appel à acheter de l’or et pour l’occasion grossir le trait (éventuellement) pour amener les gens à acheter de l’or. Mais la situation des EU reste malgré tout préoccupante et que les chiffres annoncés au niveau du chômage me laisse dubitative. L’état de la france est désastreuse mais nous ne vivons pas dans un monde fermé. On aura beau taper sur nos politicards d’opérette en france, il n’empêche que la mondialisation (pas le libre échange qui est autre chose) qui est un socialisme mondialisé nous envoie droit dans le mur. c’est le problème mais le marché va réguler tout ça et faire exploser le machin d’une manière ou d’un autre.

        1. paroxystique

          Personnellement si le Tsunami arrive, je conseille le stockage de boîte de conserves, d’eau et de tubercules… L’or sera utile seulement après la phase des patates…

          1. tess

            l’or est une matière, la monnaie n’est que du papier. La monnaie a de la valeur à partir du moment ou on a confiance dans cette monnaie. La monnaie peut être créer et avoir une valeur intrinsèque (autrement dit elle peut avoir aucune valeur demain). L’or sera toujours une valeur sûre, la preuve les états rapatrient leur stocke d’or (l’Allemagne rapatrie ses stockes d’or de la banque de france et tous les pays achètent de l’or).

        1. Duff

          http://www.wikiberal.org/wiki/Monnaie-fiat

          J’aime bien la dernière citation :

          « Ce n’est qu’une question de temps. L’Amérique du nord et l’Europe atteindront un point de non-retour, car leurs économies reposent sur une monnaie forcée. Ce jour-là, il n’y aura plus personne pour poursuivre le triste jeu alternant endettement et inflation. L’économie occidentale sera complètement sous l’emprise de l’Etat, comme cela fut le cas sous le national-socialisme, soit ce sera l’hyper-inflation. Ce moment-là n’est peut être éloigné que de quelques années, peut-être de quelques décennies. Il peut être repoussé dans le temps par une union monétaire entre le dollar et l’euro (et le yen ?). Mais cela ne change rien, à la fin du parcours, c’est soit le socialisme, soit l’hyper-inflation. »

          Jörg Guido Hülsmann

          1. Fred

            Je ne sais pas s’il y aura forcément de l’hyper-inflation, la création monétaire des principales banques centrales allant dans la formation de bulles (actions, obligations d’Etats)… Par contre, quand ces dernières vont se dégonfler… Là, on risque d’avoir très mal….

  16. tess

    rectification « notre chute est inscrite d’avance mais accélérée par l’Etat catastrophique des E.U » . Cela fait un bon moment que je le constate mais que personne ne voit la vague se former. La chute sera plus rapide et plus douloureuse.

  17. Toni

    J’entends dire que les assistés et les violents vont mettre le pays en coupe réglée dans un commentaire …
    Ce pays France oui peut être mais j’espère pour eux qu’ils ne voyagent et ne voyageront pas en apportant dans la valise leurs habitudes en allant dans un pays d’asie du sud est ou d’amérique latine ou dans les dom tom …

    Ils risquent de se ramasser une pêche pas piquée des hannetons.

    Statistiquement ils vont rencontrer dans la faune locale des gens aussi violents et tarés qu’eux. L’élite de ces pays ne veut pas de ces gens.

    Ceci dit h16 dit à juste titre que un taré a statistiquement beaucoup de chance de rencontrer un autre taré en France.

    Sinon à mon avis nous aurons en très peu de temps le même niveau de violence que les pays d’amérique latine, pas de révolution certes mais l’atmosphère deviendra invivable en France …

    Sérieusement qui a envie de passer du temps avec des gens qui font la gueule en permanence au mieux, au pire font grève, cassent et saccagent tout, vont en Syrie parfois … En plus de payer des impôts élévés pour ces énergumènes.

    Maintenant les gamins qui imitent les « adultes » sur ce point, sans mentir je ne donne pas cher payé de leur vie.

      1. Fred

        M’en parlez pas. Je vis depuis 3 ans en région parisienne, et je trouve la mentalité des gens ici absolument terribles… Forcément, quand vous venez d’un bled pommé du Massif-Central, ça fait forcément un choc….

  18. tess

    J’adore ce blog mais j’ai un petit reproche à faire. On parle trop des problèmes franco-francais. Je suis la première à dire que nous avons depuis 40 ans des manches à couilles et que nous aurions dû nous rendre compte depuis belle lurette de la descente lente mais réelle de l’économie française. Mais pour ceux qui ont envie de tenter l’expatriation que je comprends parfaitement, moi même, j’y songe de plus en plus, une petite mise en garde tout de même, quitter son pays n’est pas une sinécure et souvent ceux qui partent la fleur au fusil se prennent une grosse claque. Quand je vois des jeunes partir avec 2000 euros à l’autre bout du monde, cela me laisse perplexe et leur expérience est bien souvent désastreuse. Partir oui, mais intelligemment.

      1. tess

        Oui merci, je l’avais compris mais en même temps se focaliser sur le problème français, c’est le chat qui se mord la queue ! et que l’économie ne se résume pas à la France malheureusement !

        1. tess

          On peut considérer que taper, taper, taper sur les gouvernements en place et les précédents fait du bien ! mais cela ne fait pas avancer le schilmbilk. Nous ne vivons plus dans la même société. Le libéralisme classique est avant tout une philosophie que j’affecte parce qu’elle est humaniste (les droits de l’homme ont été créent par les libéraux). Mais soyons réaliste, la société crée par les socialistes basée sur l’égalité a fait une société de plus en plus inégalitaire. Le chômage de masse est égalitaire! Le libéralisme est une philosophie très intéressante mais qui sera très difficilement applicable tout simplement parce qu’il revoir de A jusqu’a Z. Apprendre l’éthique à des jeunes, qui à peine arrivés dans une entreprise veulent prendre la place du patron, veulent une augmentation substentielle alors qu’ils ont un an d’expérience. Le libéralisme se fera après la bing bang financier qui se prépare. Avec ses valeurs d’humanisme. J’en suis persuadée et pourtant je ne suis pas vraiment optimiste dans l’âme.

    1. Toni

      Oui mais c est leur choix tess, même avec 2000 euros. Je l avais fait moi même dans le pacifique sud dans un tom.
      j ai vu c’est vrai de la corruption et plein de pauvres types. Tout dépend de la personne et de ce qu elle recherche.

      je ne m amuserai à faire ce que j ai fait en Inde ou en Amérique latine avec seulement 2000 euros, là c est du suicide.

      1. channy

        D un autre cote quand vous n avez plus grand chose a perdre…, la plupart des immigrants d autrefois ( ete ncore maintenant meme si la france est un mauvais exxemple)partaient surtout avec des reves et une energie debordante ,…c est sur qu une immigration preparee c est le mieux..
        Mais Avoir l esprit aventurier, c est encore le meilleur des atouts pour reussir a l etranger, je connais des tas de types qui sont arrives avec un sac a dos dans leur pays d adoption et qui a force de temps et de travail ce sont fait leur petite place au soleil

  19. Fred

    En attendant, ce soir, j’en connais un doit faire dans sa culotte à l’Elysée. Sa compagne pourra lui nettoyer les fesses. Angela réélue triomphalement…. Mince alors, son « Europe de la croissance » tombe à l’eau !

    1. Toni

      En fait c est une excellente nouvelle.
      je ne comprends pas les gens ont voté babar et un an plus tard les français lui donne 56% d opinion favorable.

      certains aimeraient avoir les résultats de l’Allemagne sans rien branler on dirait.

      1. Fred

        Surtout que Babar était connu pour la mauvaise gestion de son département, alors même qu’il est dénué d’idées. Il ne pouvait plaire qu’à certains lobbys et loges, voyant en lui un mec facilement manipulable pour prendre des décisions allant dans leur sens en raison de la faiblesse de son caractère…

  20. A.g.

    « De la même façon, il faudrait que les administrations se rappellent qu’elles sont les employés des Français, qu’elles sont là pour leur service. Les fonctionnaires sont des butlers, des majordomes, des larbins à la solde des Français qui consentent, éventuellement, à les payer. »

    Grave erreur.
    Les administrations ne sont là qu’au service de l’Etat et les fonctionnaires ne font que leurs vendre leurs forces de travail. Au même titre que l’employé de carrefour, il est pas « au service » du client qui vient faire ses courses. Il est là pour que le magasin tourne, comme le fonctionnaire pour son administration, dans le cadre des fonctions qui lui sont définies et il n’a pas de compte a lui rendre du moment qu’il reste dans ce cadre. Pas plus.
    Que ce soit un service publique signifie que tout le monde peut y avoir accès sans distinction, sans avoir à financer le coût réel de la prestation puisqu’il est tellement important qu’il est réparti sur l’ensemble de la population.
    Pas qu’il est dédié au desiderata du public.
    J’entends déjà le couplet sur le devoir, la noblesse de la fonction, le dévouement etc…
    Faudrait savoir. Soit on parle de fonction supérieures à celles de la plèbe (le privé) à la bonne marche de la communauté et un détachement est obligatoirement nécessaire. Soit on parle sans différence de statut, de rapport de purement financier d’achat de force de travail. Et là on peut retourner le truc dans tous les sens c’est pas l’usager qui fait le virement tout les mois, ou, heureusement pour lui, à chaque demande.
    Autant pour les délires d’appels à la rebellion citoyenne. Entre ses gosses et l’inconnu qui râle, on choisit toujours ses enfants.
    C’est bien toutefois.
    Les gens commencent à se rendre compte du problème, à savoir l’auto-création de besoin de l’état, à vues électoralistes, pour une action sans effets et une gabegie inévitable.

    Si il y a un soucis il faut s’adresser a ceux qui organise tout çà, oui.
    C’est facile vous aviez le nom sur les bulletins de votes lors des dernières élections.

  21. Aristarque

    Petit détail, Ouest-France faisait partie hier de la conspiration d’ une pseudo exaspération fiscale en mettant en une (en haut à gauche) un début d’article sur l’ affluence record que connaissaient les centres des impôts de l’ Ouest à cause de l’ IR, de la CSG liquidée dans le même temps que l’ IR et de la TF apparemment déjà parvenue dans ses départements, grosse de mauvaises surprises en dépit de l’ année électorale.
    Visiblement, le redac’chef ignore la bonne parole des confrères parisiens…

    1. Fred

      Dans mon centre, on dépasse les 300 visites quotidiennes en ce moment… Énormément de demandes de remise gracieuse et de délais de paiement. De la folie douce…

      1. channy

        ma tante vient de voir le montant de ses impots simplement double. comme tous ces collegues de travail d ailleurs, elle prevoit de vous rendre visite..car elle ne se considere pas comme riche, et que normalement les hausses d impots c etait seulement pour les riches d apres un gros mou a teinture

        1. Fred

          On lui répondra qu’elle n’avait qu’à prévoir ladite hausse, qu’elle pouvait faire des simulations sur impots.gouv.fr, et que l’impôt se provisionne en conséquence. La lâcheté de l’administration est sans limite…

  22. Toni

    A propos des parisiens et aussi dans une moindre mesure en province j ai l impression de croiser tous les matins un troupeau de zombis téléguidés compose d entités juxtaposées qui se foutent du quart comme du tiers.

    des amis brésiliens disent que nous sommes un peuple ronchon et que la dépression les envahit en venant chez nous sur un long séjour.

    a la limite dans mon cas l expatriation est moins pour l’argent et plus pour fuir cette mentalité d abrutis.

    la vie est trop courte pour s emmerder avec des gens comme ça.

  23. Karamba!

    Le règne de la pensée unique vouée au bien socialiste est à l’oeuvre. Imperturbable malgré les 23% de soutien du peuple français au chefaillon en place. La minorité d’élites progressistes ne reculera devant rien pour imposer ses idées, quitte à prendre pour les derniers des cons les contribuables dépités qui ont voté Pépère, ces imbéciles qui ne savent que se plaindre quand on consent à les civiliser. Donc on va nous enfumer, ce n’est pas fini, même s’il faut maltraiter toute idée de démocratie censée dicter la vie de nos institutions. A un moment où Mollasson totalement désavoué pourrait se dire qu’il serait sage de songer à créer un peu d’ouverture pour retrouver un semblant de légitimité, cette crevure échafaude déjà ses plans machiavéliques pour faire passer la seconde phase de sa réforme destructrice du modèle familial français. Après le mariage n’importe comment, voici venue l’heure de lancer la phase mômes pochette surprise. Et pourtant sur ce point, si les français dans un premier temps se foutaient du mariage, les enfants, ils ne voulaient pas qu’on y touche. Fraise des bois a donc décidé de louvoyer (surprise). Dans un premier temps, faire croire à l’embarras conciliant, je vais consulter, hop je refile la patate chaude PMA GPA et autres insanités au CCNE (Comité Consultatif National d’Ethique). Manque de bol le conseil n’était pas très chaud sur la question, l’avis semblait ne pas devoir être favorable au présigland. Mais comment allait-il se tirer de ce bourbier? Simple, renouvellement de la moitié du conseil, je vire tous les religieux, je place tous mes potes et hop, avis favorable pour tout mon merdier.
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/09/21/nominations-sous-haute-surveillance-au-comite-d-ethique_3482200_3224.html

    L’opinion publique n’aura plus qu’à se résigner. 77% de mécontents et pourtant la socialie continue d’étendre ses tentacules pour truster tout organisme officiel ou officieux (Observatoire des inégalités), en tout cas propre à faire croire que le dogme socialiste prévaut sur tout le reste. Peu importent les manifestations, les pétitions, Hollandouille est persuadé être au dessus du lot parce qu’il tient les manettes. Le reste ne compte pas.

    Avec un pareil autisme méprisant, ce type va finir mal.

    1. Fred

      Je le pense également… Ce mec va certainement mal finir, car, entre le ras-le-bol fiscal est ces lois sociétales faites pour complaire à des ultra-minorités, il est à craindre que l’immense majorité, elle, perde patience…

  24. Aristarque

    Le Propagandastaffel dans ses oeuvres : pré annonces teasing du dernier JT de FR3 : la France a gagné un championnat de basket… La situation évoluerait mal à Nairobi, Kenya… Troisième et dernière annonce aussi essentielle ( j’ai déjà oublié cinq minutes après).
    Elections en Allemagne ? Quelles élections???…

    1. Duff

      Oui mais en même temps ça ne changera rien, ceux qui espèrent voir tatie Merkel débarquer à Paris tirer les oreilles de Flamby vont être très déçus. Et puis montrer une équipe française issue de la diversité, ça flatte le roman socialiste (même si les blacks sont antillais, ça faut pas le dire).

    2. Karamba!

      Je lui souhaite la majorité absolue à cette chère Merkel. Il lui faudra au moins ça pour faire cesser le chantage au déficit d’un Flanby qui se croit indispensable à l’Europe.

      1. Christophe

        Attendez… vous devriez rafraîchir votre mémoire.

        -qui a accordé un énième « délai » (encore plus grotesque que les précédents) à la France pour respecter les critères de Maastricht ? C’était il y a quelques mois.
        Hum ? Et avant la France… Grèce.. Portugal… Espagne… A chaque fois, Bruxelles (donc Merckel) accepte de jouer à ce jeu débile. L’année prochaine ça ira mieux.

        -Merckel a dit quoi, fait quoi quand Neuneu Hollande a rabaissé l’âge de la retraite ? Ou qu’il a fait une non réforme des retraites ? Ou quand il s’obstine à ne pas baisser pas les dépenses ?
        Rien.

        Qui ne dit mot, consent.

        Les gens s’obstinent à voir Merckel en opposition avec les dirigeants pseudo socialos en Europe.

        C’est une lourde erreur.

        Il s’agit d’un théâtre… la vérité et qu’ils s’entendent comme larrons en foire. Merckel joue son rôle -pathétique- de « bad cop »… Et pendant ce temps, Hollande fait du Hollande. La BCE déverse du pognon gratuit (sur ordre de Draghi, aux ordres de Merckel, puisque nommé par elle).

    3. Fred

      Cher Aristarque. Notre Va-t-en-guerre va certainement demander aux allemands de revoter. Et correctement cette fois. Sinon, gare à eux. Faudrait pas pousser le bouchon trop loin tout de même ! 🙂

  25. LeRus

    J’espère sincèrement que la réforme des transmissions d’entreprise et que l’abaissement du seuil des auto-entrepreneurs soit actés.

    Oui, oui, j’espère que le fielleux Hamon (ce type suinte la haine, c’est effrayant) porte le nom d’une réforme bien de gôche, qui restera dans l’histoire comme la plus grande connerie économique du gouvernement actuel.

    1. Calvin

      La plus grande ?
      Tu rigoles, j’espère ! Chaque connerie de ce gouvernement est encore plus grande que la précédente.
      On n’a pas encore tout vu. Plus la bête se meurt, plus elle est féroce.

      1. LeRus

        Oui, bon, on va pas jouer à qui à la plus grosse (réforme pourrie, il s’entend!). Mais si, effectivement, on arrivait en deux coups les gros à:
        – forcer 40% des auto-entrepreneurs à arrêter leur activité, et,
        – obliger les autres à ne pas déclarer leur surplus d’activité, et,
        – obliger les patrons à annoncer qu’ils veulent vendre « afin que les employés puissent eux-même acheter », là je dis chapeau!

        On aura fait plus pour affamer la bête que tous les tondus, pigeons et poussins réunis!

        A quand un Darwin Award de l’Economie?

  26. Peste et coryza

    La France est pourtant extrêmement riche.
    Mais cette richesse est largement détenu par les + de 60 ans et ses élites.
    C’est pourquoi l’effondrement du pays ne poindra vraiment le bout de son nez que dans 20 ans : quand cette génération sera morte. Sauf accident bien entendu…

    1. La France, c’est 2000 milliards de dettes, un quart du peuple qui ne peut pas travailler et un quart qui ne veut pas.
      « Extrêmement riche » me paraît une assez grosse exagération.

      1. Black Mamba

        Si Peste utilise comme référence son niveau de vie , il peut considérer que toute personne qui possède un peu plus que lui est extrêmement riche.
        C’est juste une question de point de vue .. 😉

        1. Peste et coryza

          Effectivement les 9/10 des habitants de France sont plus riches que moi…

          @LeRus
          Que les vieux soient plus riches que les jeunes, il en a été de tous temps… la question, c’est le ratio.

    2. LeRus

      Juste pour rebondir sur votre commentaire:
      – « cette richesse est largement détenu par les + de 60 ans ». Bah, c’est quand même un peu logique, non? Non seulement on est plus ou moins en stagnation depuis 30 ans, mais surtout on amasse des sous au fur et à mesure qu’on vieillisse. Vous connaissez beaucoup de pays où la richesse est largement détenue par les 30-60 ans par exemple? Même dans les sociétés dites primaires, les vieux sont souvent propriétaires de tout.
      – « et ses élites ». Well, c’est ça une élite. C’est aussi le cas dans toutes les sociétés, par définition.

      Donc, en fin de compte la fRance est un pays assez commun.

      1. Peste et coryza

        Élites : éduc, lignée, patrimoine, etc… supérieures à la moyenne. J’ai bon ?
        Vous avez déjà vu la tronche des élites françaises ?

        1. LeRus

          Oh oui, je les ai pratiqué pendant un temps les zélites françaises…

          L’état de leur tronche n’entre pas trop en ligne de compte ici, leurs valeurs plus. A choisir, je préfère les élites aristo vieille France (St Cyr, X, etc) qui fait riche mais souvent vit simplement, à l’élite républicaine/socialiste actuelle qui fait pauvre mais vit en réalité comme des nababs.

  27. channy

    Bon,bon talonnette et sa bande de minustres avaient deja fait fort dans l incompetence et le n importe quoi…mais la bande au gros mou a teinture…eux ils petent les plafonds…
    H16 vous avez invente l expression #clown a roulette#, je crois qu il va etre temps de materialiser cette expression…a la fin de l annee vous devriez lancer un vote parmi les lecteurs de ce blog pour qu ils elisent le clown a roulette de l annee..
    Il y a aura surement un lecteur pour nous realiser un beau dessin d un clown a roulette avec la tete du vainqueur..dans l absolu creer une statuette de clown a roulette et l envoyer au vainqueur serait le top.

    1. LeRus

      Brigitte Ayrault qui a été élue par? … Ah bah, personne en fait!

      Budget d’austérité on vous dit! On racle l’os, plus économe comme gouvernement y-a pas.

  28. ronchonnette

    petite question : l’option chypriote semble de plus en plus probable : mais alors, où placer nos bas de laine pour qu’ils ne finissent pas soquettes? Compte suisse pour pauvres?

Laisser un commentaire