L’État offre vos comptes bancaires sur un plateau

Grande nouvelle chers lecteurs : l’administration publique se modernise ! Si, vous êtes pris, comme moi, d’un rapide réflexe glutéal à l’idée que le Léviathan deviendrait soudainement plus efficace, vous aurez raison, c’est un réflexe sain. D’abord, toute amélioration sensible de son efficacité se traduira par une misère répartie … plus efficacement. Ensuite, l’apport de nouveautés et d’améliorations d’un côté entraîne généralement des dérives, déroutes et catastrophes de l’autre. Et dans le cas présent, ça ne loupe pas.

Rassurez-vous cependant : toute l’administration n’est heureusement pas concernée par une subite amélioration de son efficacité. Comme on dit pour ne pas noircir le tableau, il restera de larges domaines pour lesquels une forte marge de progression est possible. Cependant, pour ce qui concerne la partie fiscale, on sent que les services de l’État ont mis les bouchées doubles.

Eh oui. On aurait pu croire que, de toutes les administrations qui servent le public, les autorités compétentes, forcément compétentes, auraient souhaité améliorer la modernisation de celles qui sont le plus en contact avec les citoyens. Ainsi, on aurait pu penser qu’il devenait impératif, pour « moderniser » l’administration, de diminuer la quantité invraisemblable de papiers officiels pour en obtenir d’autres, ou accroître la souplesse et (soyons fous) l’utilisation des moyens modernes de communication (SMS, e-mail, pour n’en citer que deux) de la part de ces foultitudes de guichets que le Français lambda doit fréquenter à intervalles réguliers (pour une carte grise, un passeport, un livret de famille, un certificat de naissance, de décès, ou que sais-je, tous documents qui sont, la plupart du temps, parfaitement inutiles pour vivre mais indispensables car eux-mêmes demandés sans arrêt par … l’État).

Mais non. L’État, que voulez-vous, pense d’abord à lui-même. Et s’il a un souci actuellement, c’est bien celui de faire rentrer l’argent dans les caisses, ou, plus à propos de mon billet, d’éviter qu’il n’en sorte trop par erreur. C’est une des raisons invoquées pour permettre à certains organismes d’interroger le fichier des comptes bancaires (fichier gentiment nommé FICOBA, c’est très laid, c’est Français, c’est l’administration française, ça, môssieu). Dans ces organismes, on trouve logiquement le fisc, les douanes, et toute une panoplie d’organismes comme les caisses d’allocations familiales…

pawel kuczynski - oppression fiscale

Et récemment, suite à l’arrêt du 17 octobre publié le 29 octobre dernier, c’est Pôle Emploi qui rejoint les rangs de ceux autorisés à savoir si vous avez un ou plusieurs comptes bancaires, si vous êtes interdit de chéquier ou pas, et de façon générale si la Banque de France vous reproche des bricoles. Pôle Emploi pourra ainsi se prévaloir de l’article L152 du Livre des procédures fiscales pour apprécier les conditions d’ouverture et de maintien de droits pour un demandeur d’emploi, pour calculer les indemnités auxquelles il peut prétendre ou encore pour obtenir le recouvrement de prestations indûment versées. Bon évidemment, il ne s’agit pas de dire ici que tout le monde va pouvoir aller fouiller sur votre compte en banque. D’ailleurs, Pôle emploi explique clairement que ce ne sera pas le cas, promis juré, croix de bois, croix de fer :

« Tous les agents n’auront pas cet accès à ce fichier, seuls les auditeurs de la prévention des fraudes pourront y accéder et seulement si il y a une suspicion de fraude. La consultation de ce fichier est en effet d’un usage très strict et contrôlé. Par ailleurs, le fichier FICOBA ne renseigne que l’identité des personnes et les comptes qu’ils possèdent, mais aucune information concernant ni le solde ni les mouvements qui y sont opérés. »

Ouf. Nous voilà super-rassurés de savoir qu’un organisme supplémentaire, dont la gestion a toujours été irréprochable et dont l’utilité sociale n’est plus à démontrer, se voit à présent doté d’un moyen nouveau d’aller fouiller dans nos vies. Et comme l’existence de ce fichier le prouve, comme le nombre d’organismes qui y ont accès le montre tout autant, petit à petit, la société panoptique prend forme : bientôt, vous ne saurez à peu près plus rien de l’État et des gens qui s’activent en coulisse pour vous pourrir consciencieusement la vie de régulations, de contraintes, de taxes et d’impôts, mais en revanche, eux en sauront fort long sur vous-mêmes, vos proches et vos habitudes.

LOL-emploi.gouv.frOn pourrait croire que j’exagère en évoquant, tout de suite, cette histoire de panoptique qui sent bon le Big Brother de pacotille. Surtout lorsqu’on met ce concept orwellien, paré d’une efficacité froide et implacable, à côté du pauvre Paul Employ, être amorphe, mou et gluant dont l’essentiel de la force réside dans son inertie d’administration mal gérée. Mais à bien y regarder, non, il n’y a pas exagération.

J’en veux pour preuve le fait que, parallèlement à cet accès de Popol au fichier FICOBAR, il faut savoir que cet organisme, comme d’autres, a déjà la possibilité de connaître le montant de vos impôts. En effet, il existe depuis peu un « Service de vérification de l’avis d’impôt sur le revenu » sur internet (SVAIR), qui lui est accessible, ainsi qu’à vous (de façon accessoire). Ce service offre la possibilité de vérifier en ligne les informations contenues dans le justificatif d’impôt d’un contribuable lambda, à la condition que ce dernier ait fourni les éléments nécessaires à l’identification de son avis d’imposition, c’est-à-dire son numéro fiscal et la référence de l’avis d’impôt sur le revenu.

Et à nouveau, ceux qui ont deux sous de bon sens ont encore un petit réflexe glutéal ! Et paf, ça n’a pas loupé, le service est sécurisé comme une passoire. La CNIL, saisie de cet aspect puisque le service offre finalement accès à des données assez personnelles, explique en effet :

« Toute personne disposant de ces deux numéros pourra accéder directement à SVAIR »

Or, là où le bat blesse, c’est qu’obtenir ces numéros ne représente aucune espèce de difficulté. Comme l’a montré un récent article d’Economie-Matin, obtenir ces numéros, directement auprès du fisc, est d’une facilité déconcertante : en téléphonant à deux Centres des Finances Publiques et en prétendant n’avoir pas reçu d’avis d’imposition, les journalistes ont pu obtenir, par téléphone, le numéro d’identifiant fiscal et le numéro de l’avis en déclinant simplement une identité. Eh oui : c’est effectivement, et encore une fois, la foire du slip. Si, pour une information aussi sensible que la déclaration fiscale, une sécurité aussi minimale est établie, on ne peut que frémir pour une information plus courante, comme celle des comptes en banques.

L’État, on le sait, manque cruellement d’argent. Dans sa recherche toujours plus excitée de revenus et dans son désir, enfin, de faire un minimum attention à son arrosage compulsif, il en vient donc à tenter des vérifications, et mettre des garde-fous, à tenter de lutter contre la fraude qu’il n’aurait jamais eu besoin d’éteindre s’il n’était pas devenu si avide. Et comme on pouvait s’y attendre, cela se traduit une nouvelle fois par une désinvolture tragique face à des données personnelles essentielles.

La seule conclusion qui s’impose ici est que l’État ne veut pas votre bien. Il veut surtout vos biens. Le reste, il s’en fiche.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires158

    1. LeRus

      Bah non, c’est pas la NSA (méchant), mais l’Etat français (gentil).

      D’ailleurs, c’est bien connu, des quantités de français espionnés par la NSA ont fini dans des camps, alors que l’Etat français ne ferait jamais une chose pareille, n’est-ce pas?

      On n’est jamais mieux espionné que par ses proches.

      1. Aristarque

        La NSA a un contrat avec la France. Elle fait le sale boulot pour le compte de cette dernière, ce qui permet à Normal 1er et ses reitres de rester zen, droits dans leurs bottes et de lin revêtus, la candeur ceignant leurs fronts…

  1. Tribuliste

    J’ose un discret bonjour, discret car votre site va bientôt être black listé et donc faire partie des ennemis de notre chère République 🙁
    J’aime assez l’image du peloton d’exécution, de bon matin ça motive!

    Je plussoie sur le (saint) svair, où le grand banditisme étatique se permet désormais de jeter notre intimité de bourses sur la place publique.
    J’ai cherché un biais pour porter plainte (naïvement bien entendu) contre cet état qui perd la boule : tout est cadenassé, et le collectif reste une limite en crédibilité.
    Y a-t-il un idéaliste riche et couillu dans la salle, et plutôt jeune ?^^

      1. gem

        et puis quoi encore ? tu crois que je vais abandonner le terrain, dans l’espoir illusoire que ces tarés me laisseront tranquille dans mon nouveau chez moi ? La fuite devant les huns, ça va bien quand on est un nomade dans un monde encore à peu près vide, mais ça n’a aucune chance de marcher dans cette vaste prison à ciel ouvert qu’en en train de devenir la monde « civilisé ».

        1. Von Mises

          Achtung malgré tout …
          il y en a qui n’ont pas voulu partir dans les années 30; ça leur a coûté (trés) cher
          voir l’histoire de Kurt Gerron

        2. ertyu

          Je vous laisse le monde civilisés, je préfère de loin les bons « sauvages » de nos jours.

          Amusez vous bien avec les Huns et n’oubliez pas qu’ils boivent dans le crane des vaincus.

          Vae Victis

        3. Marc Aurèle

          @Gem
          « cette vaste prison à ciel ouvert qu’en en train de devenir la monde « civilisé » »

          J’ai l’occasion ou le plaisir (c’est selon) de voyager de par le monde, régulièrement et je m’aperçois que cela est en train d’arriver PARTOUT (en tout cas dans toutes les « démocraties ») en même temps. Partout les mêmes sujets (fin de la famille chrétienne, du christianisme, réchauffement, mariage homos, théorie du gender etc et de temps en temps épidémies), partout les mêmes agenda + ou – équivalents, avec seulement des décalages de mise en oeuvre dans le temps.

          Cela fait froid dans le dos lorsque l’on s’en aperçoit.

          1. P

            Et oui. Il nous arrive ce qui est arriver à la Chine au XV, au Japon du XVII : centralisation, repli, stabilité sociale coute que coute. Et au bout il n’y a que la mort.

      2. Black Mamba

        Avant de sortir du Pays, l’Etat se fera un plaisir de nous faire une fouille annale, il faut toujours avoir un tube de vaseline sur soit 🙁 , on ne sait jamais …

        1. Exodus 61

          Ou un slip en kevlar!
          Moins confortable que le coton mais plus efficace contre les fouilles fistales.

    1. gem

      Porter plainte ? Pas besoin d’être riche ni jeune. Je l’ai fait. C’est en cours. résultat (probablement négatif) dans 5 ou 10 ans, mais au moins j’aurai essayé. Au mieux, ça marche (faut pas rêver mais faut pas non plus désespérer). Au pire, ça permettra à ceux qui prendront les armes au titre de la résistance à l’oppression (j’ai pas l’intention d’en être, mais il y en aura) de dire que les voix légales n’ont pas marcher.

        1. gem

          Ma description est forcément un peu longue mais gardez à l’esprit que c’est en pratique très simple.

          1) identifier une violation, par l’administration (pas un simple flic qui distribue mal un PV, hein, un truc qui concerne bien le système), d’une règle de droit : un règlement, ou mieux encore une loi, un traité ou même la constitution (mais dans ce cas visez un truc qui n’est pas déjà passé au CC)
          2) Préparez vous. Ayez un budget temps (si vous êtes riche, un budget argent+ avocat, pourquoi pas, mais normalement les frais sont limités à quelques euros), pas élevé mais régulier (une heure par semaine vaut mieux qu’une semaine par mois). Moralement, n’attendez rien (moi je prends ça comme un jeu grandeur nature, pas cher, amusant, et qui peut rapporter gros moralement et politiquement parlant –par contre finacièrement ). Préparez vous à passer pour l’abruti et l’emmerdeur de service, à être incompris de vos proches ; au mieux, Don Quichotte, au pire Brel dans « l’Emmerdeur ». Préparez vous à de gros énervements, mais à rester poli en toute circonstance ; des gros mots comme voleurs, escrocs, criminels, traitres, etc. vous viendront à l’esprit, ne les prononcez ni ne les écrivez jamais. Ne soyez pas parano : la administration française est trouillarde et n’use pas de rétorsion contre ceux qui l’emmerdent poliment. Préparez vous à échouer une, deux ou plusieurs fois pour des raisons qui peuvent vous sembler injustes (délais ou formalité inconnue pas respecté par exemple). Comme dans un jeu, vous ne vaincrez pas le boss du premier coup, vous n’arriverez même pas jusqu’à lui, parce qu’un vulgaire zombi lvl 1 vous aura étalé dans la première scène. Pas grave, on recommence et puis c’est tout. Dans l’idéal il faut s’inspirer d’actions réussies, se regrouper et se rapproche de gens qui font, voudrait faire ou ont déjà fait la même chose. A l’instar de Laurent C contre la SS.
          3) mettre ses idées au clair : préciser les faits, s’assurer qu’ils seront incontestables, justifier d’un « intérêt à agir » (au besoin créez une association dont c’est l’objet social ; en plus une association vous évitera de vous sentir trop seul). Précisez votre exigence (s’agit-il de faire une chose, ou de mettre fin à une pratique ? laquelle ? dans quel délai ? etc. ). ça ne peut pas être simplement « j’ai vu de la gabegie, j’exige que vous y mettiez fin ».
          4) saisir l’administration (L AR) avec ces éléments (les faits, la chose à faire ou à cesser). C’est indispensable pour que là encore se soit l’administration et ses chefs qui trinquent, et pas le lampiste. Si vous ne savez pas à qui écrire ou si ça concerne plusieurs organismes, saisissez la Présidence, elle transmettra.
          5) attendre 2 mois (d’une manière général il faudra être patient). 6) saisir le tribunal administratif : constater la non réponse et inaction de l’administration, demander au tribunal d’enjoindre à l’administration d’agir dans le sens demandé au départ (copier-coller de la demande initiale). Pour la forme, réclamer un peu de pognon au titre des frais.
          5 bis) saisir le tribunal judiciaire, avec constitution de partie civile, sur le fondement des articles 432-1 et 432-2 du code pénal
          Dans les deux cas c’est gratuit et sans avocat (NB une démarche devant le TA est normalement payante, mais par hypothèse on ce place dans le cas d’un « référé liberté », auquel cas c’est gratuit)
          6) cycle mémoire en réponse, mémoire en réplique, etc. Il faudra écrire et réagir en temps et en heure.
          7) décision de première instance.
          8) si elle est positive, exulter et attendre l’appel ou s’assurer que l’administration obtempère.
          8bis ) Si elle est négative : analyser la décision pour décider « stop ou encore ». Est-ce qu’un appel à une chance d’aboutir ? le jeu en vaut-il toujours la chandelle ?
          9) ? Je ne sais pas. Faute d’avoir été plus loin plus loin ; je suis passé par le 8 — mais sans résultat concret parce que ma demande n’était pas assez bien formulée –, et le 8 bis (et j’ai renoncé à continuer)

          1. Tribuliste

            Bon j’ai trouvé mon héros 🙂
            Finalement c’est bien le temps qui manque, puis penser une heure par semaine à ces incapables est au-dessus de mes forces.
            Dans mon intervention j’envisageais d’assigner l’état pour « abus de bien public généralisé » ou dans l’esprit. A savoir que le vol est qualifiable, et l’incompétence volontaire ou sabotage est aussi juridiquement plaidable sauf erreur.
            Les preuves? Il n’y qu’à se baisser pour les ramasser, ou pire, piocher dans sa boite aux lettres.

            Bonne lutte donc, on se relit dans trente ans? 😆

            1. gem

              Essayez toujours. comme je l’ai dis ça ne coute pas grand chose. Moi je me suis lancé quand j’ai compris que ne rien faire me bouffait plus, m’énervait plus, que la perspective d’un échec. Parce que tant que vous ne faites rien le cerveau « gamberge », tourne en rond, etc. Et tout compte fais ça vous mange nettement plus qu’une heure par semaine, sans oubliez les ulcères. Une fois la mécanique lancée, en revanche, on peut se concentrer sur des trucs plus sympas, et les « incapables » sont remis à leur place sans importance ; vous n’êtes plus passif, à la merci des idiots, vous êtes actif ; si ma vision des choses est correcte j’aurai la satisfaction de la voir valider ; si elle ne l’ai pas je saurais pourquoi.

            2. gem

              Oh, j’oubliais : j’ai mentionné le désagrément de passer pour l’emmerdeur de service, mais il y a aussi la satisfaction de voir des gens auquel on ne s’attendait pas vous dire « tu as bien raison »

      1. hussardbleu

        Intéressante démarche, mais je reste assez fortement dubitatif quant aux « grandes écoles », quand je lis que « les voix légales n’ont pas marcher »…

            1. hussardbleu

              Ah! c’est plus difficile que de jouer Cannonball sur les tudesques autoroutes, nicht wahr ?
              et si je te donne la véritable citation que j’ai sans vergogne truquée, ça t’aidera ?
              « video meliora proboque deteriora sequor »

            2. Von Mises

              Non, pour tout dire, je suis assez occupé …
              je dois partir sur Delhi,
              un autre univers, loin des langues mortes …

              salut

            3. Marc Aurèle

              Je vois le bien, je l’aime et je fais le mal.

              @Von Mises
              L’Inde, un pays sans langues mortes? Oportet te iocari!
              ou encore: आपण joking करणे आवश्यक!

      2. hussardbleu

        @Gem:

        « Au pire, ça permettra à ceux qui prendront les armes au titre de la résistance à l’oppression (j’ai pas l’intention d’en être, mais il y en aura) de dire que les voix légales n’ont pas marcher. »

        Cette remarque me rappelait quelque chose, que je viens de retrouver…

        C’est dans les « Souvenirs » de Tocqueville dont il faut lire les réminiscences de 1848, lui dont le valet était de la Garde Nationale :

        « Eh bien, Eugène, lui disais-je le matin, lorsqu’il entrait chez moi, comment vont les affaires ?
        -Très bien, Monsieur, parfaitement bien !
        -Comment, très bien, mais j’entends toujours le bruit du canon ?
        -Il est vrai qu’on se bat toujours, répondait-il, mais tout le monde assure que cela finira très bien !
        Ceci dit, il ôtait son uniforme, nettoyait mes bottes, brossait mes habits, puis ayant de nouveau endossé l’uniforme :
        -Si Monsieur n’a plus besoin de moi, disait-il, et s’il veut bien me le permettre, je vais maintenant m’en retourner à la bataille.
        Il fit ce double métier pendant quatre jours et quatre nuits, aussi simplement que je le raconte. J’éprouvais une sorte de repos au milieu de ces journées si remplies d’agitation et de haine, quand j’apercevais la figure paisible et satisfaite de ce jeune homme. »

  2. Aristarque

    « Ainsi, on aurait pu penser qu’il devenait impératif, pour « moderniser » l’administration, de diminuer la quantité invraisemblable de papiers officiels pour en obtenir d’autres, ou accroître la souplesse et (soyons fous) l’utilisation des moyens modernes de communication (SMS, e-mail, pour n’en citer que deux) de la part de ces foultitudes de guichets que le Français lambda doit fréquenter à intervalles réguliers (pour une carte grise, un passeport, un livret de famille, un certificat de naissance, de décès, ou que sais-je, tous documents qui sont, la plupart du temps, parfaitement inutiles pour vivre mais indispensables car eux-mêmes demandés sans arrêt par … l’état). »
    Mouais ! Encore du voeu pieux à la tonne qui aura du mal à se réaliser :
    Mon entreprise doit passer aux déclarations fiscales par internet.
    D’où le besoin d’un identifiant, etc…
    Cette opération, à priori banale selon la propagande fiscale étatique, est en cours depuis….un mois, non!,
    heu…deux mois, non plus!
    Depuis le mois d’Avril, soit six bons mois tapés !
    Soyons bon prince, mais même en tenant compte du mois d’Août de vacances, cela fait un peu beaucoup de délai…
    A ce train là, pas de danger que le monde entier soit ébloui par les performances de l’entreprise Grance…

    1. Mainmain

      En tant que simple particulier, pour simplifier ma déclaration de revenus (pas folichonne mais bon) j’ai accepté de recevoir moi aussi un identifiant unique…
      Macache. Après quelques tentatives et une foultitude d’erreurs, j’ai abandonné. J’imagine pas ce que ça doit donner pour un entrepreneur…

      Ah et, pour ajouter au burlesque de la situation, j’ai déménagé de Besançon fin Février. J’ai fait mon changement de domicile sur le bô site https://mdel.mon.service-public.fr/je-change-de-coordonnees.html, eh bien… ma déclaration de revenus est parvenue à Besançon. Le progrès c’est beau, mais quand on l’utilise inefficacement, c’est d’autant plus brillant !

  3. Riguite

    Mais non, Moscovici sur RMC ce matin répétait à l’envie qu’il ne voulait que le bien de la Fraônce ma pov’ dame !
    Si seulement ces manips à la Big Brother pouvait toucher les vrais magouilleurs, mais ce sont toujours les mêmes qu’on fait suer ! Ceux qui sont traçables et qui jouent le jeu. Avec vos conseils avisés des derniers billets, je pense de plus en plus me mettre en sourdine…

    1. Aristarque

      Hier, nous entendîmes Zayrault pointé nous seriner la même chansonnette de volonté et de désir gouvernemental d’une France forte, dynamique, etc… etc… bla, bla, blablabla…
      Bref le propagandastaffel en pleine effervescence (il faut dire qu’il devient de plus en plus difficile de trouver des volontaires pour les coups de pelle à recevoir entre les oreilles et qui disent merci…)

        1. gem

          quel sorte de débile peut imaginer une France forte avec des français misérables ? quelle sorte de taré assimile la France et l’Etat Français ?

          1. Caton

            Plusieurs listes sont disponibles et peuvent présenter des recouvrements…

            http://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/liste_alpha.asp?legislature=14
            http://www.senat.fr/senateurs/senatl.html
            http://www.gouvernement.fr/gouvernement/composition-du-gouvernement
            Après il faut compléter avec la listes des présidents et conseillers de région et de conseil général, les bureaux des différents partis politiques et des syndicats, les directeurs et sous-directeurs de cabinets ministériels ou de président de région ou de département, ainsi que probablement l’ensemble des hauts fonctionnaires.

            Ça fait du monde, n’est-ce pas? Et tout ça, c’est sans même nommer la petite chose boulimique qui nous sert de résident, son cabinet, ses conseillers et ses maitresses…

            1. Calvin

              @gem
              Je sais Gem, mais des fois, il faut appeler un chat un chat, et un politique un p**** d’e**** de c**** de m****.
              Et, là, tu vois, ça m’a fait vachement de bien !

    2. Flo

      Lui et toute la clique politique nous feraient presque ressentir de la sympathie pour la « société » Ecomouv lorsqu’ils essaient de la critiquer!
      Un comble.

  4. Aristarque

    « comme le nombre d’organismes qui y ont accès le montre tout autant, petit à petit, la société panoptique prend forme : bientôt, vous ne saurez à peu près plus rien de l’État et des gens qui s’activent en coulisse pour vous pourrir consciencieusement la vie de régulations, de contraintes, de taxes et d’impôts, mais en revanche, eux en sauront fort long sur vous-mêmes, vos proches et vos habitudes. »
    N’est ce pas aussi en raison de cette apparition de l’ersatz de prison panoptique dont le principe a été énoncé au début du 19me (rien que cela…) que les paiements en billets augmentent en nombre sensible comme un récent billet l’évoquait ?
    Je parle d’un ersatz de prison panoptique parce que pour l’instant, nous avons encore le droit d’aller et venir en Grance et ailleurs sans déposer un quelconque plan de route destiné à justifier notre présence sur un endroit de la ripoublique autre que l’aire du kilomètre autour de notre domicile. Soyons assurés que tous ces merveilleux portiques à écotaxe seront probablement, s’ils ne sont pas flingués entretemps, reconvertis en un système GRATUIT (bien sûr, avec nos sous) de contrôle des déplacements sous couvert de la SECURITE, du BIEN ETRE et de la PREVENTION…

    1. mlallier

      C’est probablement leur destinée, associés qu’ils seront aux boites noires dans les voitures et les gps qui amènent celles-ci à conserver la vitesse réglementaire en tout point du territoire.

      Les portiques et les appareils détecteurs en bord de départementales identifieront les véhicules qui ne possèdent pas les dispositifs requis, avec les sanctions idoines à la clef.

      1. Caton

        Euh, non, il ne faut surtout pas automatiser le respect des limitations de vitesse, uniquement la perception des amendes pour non-respect. Le manque à gagner serait, dans le cas contraire, absolument dramatique pour la France.

    2. yp

      Je suis presque sûr que le but réel de ces portiques était de surveiller les déplacements des personnes, l’écotaxe n’étant qu’un moyen de mettre cette surveillance en place sans provoquer trop de réactions (cela fait bien longtemps que l’état frankaoui m’a rendu paranoïaque…)

      1. Caton

        Ça n’est pas nécessaire, les caméras idoines sont fort discrètes et le logiciel nécessaire peut parfaitement fonctionner avec une banale caméra de télésurveillance. Aux États-Unis c’est fait ouvertement, voir ici: https://www.aclu.org/alpr

      2. Aristarque

        Malheureusement, ce n’est pas idiot ou cinglé de penser cela.
        Périodiquement, nous avons un serpent de mer « boites noires pour automobiles » qui refait surface avant de replonger pour quelques mois.
        Une sorte de transpondeur des avions modifié pour les déplacements terrestres.
        Avec toute l’électronique dont sont truffées les voitures récentes, ce doit probablement être un jeu d’enfant que d’y connecter une sorte donc, de signaleur automatique comportant toutes les caractéristiques du véhicule, du conducteur, etc… et correspondant en permanence avec des bornes pour leur signaler vitesse, distance entre véhicules, ampoule claquée, etc… et flinguer de PV si la vitesse n’est pas adéquate, bien entendu
        Rien ne dit que cela n’y figure déjà pas dans ces modules électroniques, pour l’instant inactivé en sommeil mais prêt à être réveillé par décision gouvernementale « pour notre bien ».
        Nous sommes à une époque où les cygnes noirs, par définition théoriquement rarissimes, volent en escadrilles…
        🙁

        1. Caton

          Oh, ce n’est pas du tout un serpent de mer. Ca s’appelle eCall, c’est bien entendu pour votre sécurité, les textes correspondants ont été soumis par la commission en juin et seront votés à temps pour déployer le système d’ici 2015.

        2. Régis33

          Cela existe déjà en fait , allez chez un marchand de pièces détachés pour autos , avec votre simple immatriculation , il sait quelle marque de voiture , quel modèle , les options du véhicule et votre nom bien sur .
          Donc une bête caméra avec un logiciel de lecture de plaques peut parfaitement vous identifier , aucun besoin de portique coûteux pour cela .

          1. GameOver

            Oui tu vas sur oscaro.com, tu rentres ton immat’ et les 3 premieres lettres de ton nom et tu as tout le pedigré de ta voiture.
            On se demande bien comment des gens peuvent encore toucher les differentes alloc’ dans 10 departements a la fois….

  5. toto

    Tout ceux qui lisent ce site vont avoir un control fiscal, c’est sur. (je suis a l’étranger ha ha).

    1. Von Mises

      Ha Ha, ??? ça dépend où ?
      pour info, c’est Bercy qui a formé les nouveaux bataillons du fisc espagnol (source un ami chez Mazars Madrid)

      mon conseil … cuidado con eso …

  6. FaLLaWa

    Comme disait je ne sais plus quel humoriste : « L’Etat veut votre bien… et il l’aura ! »

  7. pi31416

    « J’accepte les Bitcoins ! » dites-vous

    Je clique…

    The address wasn’t understood

    Firefox doesn’t know how to open this address, because the protocol (bitcoin) isn’t associated with any program.

    You might need to install other software to open this address.

    1. C’est normal. Il vous faut pour cela un porte-monnaie bitcoin, avoir des bitcoins, et envoyer quelques bitcoins (ou des mBTC, plus modestement) à l’adresse indiquée 🙂

      1. Zirgouflex

        Les frames Bitcoin sont visibles sur les pages d’historique (http://h16free.com/2012/11 par ex) et prennent pas mal de place alors qu’elles n’apparaissent pas sur la page d’accueil. Ce qui nuit à la lecture des résumés.

        Serait-il possible de ne les afficher que dans les articles complets ?

          1. Zirgouflex

            Merci !

            Je profite de mes trajets en train pour plonger dans vos archives et sur mobile ils prennent pas mal de place 🙂

        1. yp

          De prime abord, vu que le block n’est pas publié, tout ce que le groupe pourrait faire est de prendre de l’avance dans le calcul des blocs subséquents. Soit.

          Mais prendre de l’avance sur un calcul dans lequel on est en concurrence avec le reste de la planète… C’est la fameuse limite du mécanisme du Bitcoin – si une organisation dispose de plus de 50% de la puissance de calcul dans le système celui-ci n’est plus sûr.

          50% de la puissance de calcul dans un jeu de calcul distribué à travers le monde. Il va en falloir des « Giga Hash par seconde »…

        2. C’est du journalisme de sensation. Et comme yp, une fois le buzz retiré, je note qu’on retombe sur le point connu de l’attaque des 51%. Bref : pour le moment, rien de faisable.

    2. vengeusemasquée

      Il faut définitivement que moi aussi je m’y mette parce que je suis complètement à la ramasse sur ce sujet.

  8. mps

    « Sensible », la déclaration fiscale ?

    Je croyais qu’en France, chacun devait l’afficher sur sa porte d’entrée 🙂

    Tout cela est bien léger, et ne protège que la vie privée … des pauvres. Parce que les « riches », il est légitime d’aller fouiller dans leur lingerie …

    Franchement, arrêtons ces combats de détails. Je voyais récemment le système suédois, un pays incontestablement « social » mais pas fou !

    – l’Etat ne perçoit aucun droit de succession.
    – Aucun impot sur l’immobilier.
    – Un taux unique pour les sociétés, à 22 %.
    – Aucune intervention de l’Etat dans les crèches, les classes maternelles : il ne couvre que l’obligation scolaire à partir de la première primaire, mais n’y sont admis que les enfants sachant lire et écrire.
    – Aucun protectionnisme.

    Je me tors de rire en songeant à la tronche des français si leur gauche leur proposait ce genre de programme. 🙂

    Mais là, au moins, les capitaux affluent, et la société fonctionne bien.

    1. petit-chat

      D’autant que pour accéder officiellement au patrimoine (déclaré) des députés, il convient de s’identifier en préfecture, et sur rendez-vous, et même donner un motif.
      Non, non, il n’y a pas de menace…

  9. NOURATIN

    A force de confier l’Administration à des gauchistes invétérés qui se cooptent joyeusement, on finit par en arriver là : une énorme pétaudière où tout est fait pour confisquer le pognon de ceux qui arrivent encore à en gagner un peu, afin de le refiler à ceux qui ont compris qu’il valait mieux être payé à ne rien foutre.
    La République atteint sa plénitude…

  10. gem

    HS mais dans l’air du temps et tellement dans typique
    http://www.draaf.bretagne.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/L_elevage_en_Bretagne_cle49c7b6.pdf
    quelques perles et aveux
    pages 14-15
    « Après avoir atteint son « apogée » en 2000, le cheptel porcin diminue et la production porcine stagne, principalement à cause des nouvelles contraintes environnementales »
    « Le modèle breton d’alimentation doit trouver des alternatives vis-à-vis de sa dépendance au marché »
    « Le poste d’abattage – découpe […] est peu rémunérateur, notamment à cause du coût de la main-d’oeuvre par rapport aux autres pays européens. Il intéresse peu les investisseurs »
    « L’industrie de la salaison / charcuterie est en grande partie indépendante du reste de la filière et est en partie détenue par des capitaux étrangers (il en va ainsi du leader français de la charcuterie, le groupe Aoste). »
    « Il existe encore des distorsions de concurrence entre bassins au sein de l’Europe, notamment par rapport au coût de la main d’oeuvre » (OMG, le Danemark fait du dumping social ; ou alors c’est que la chine est entrée dans l’UE à l’improviste ?)
    etc. Même diagnostic implicite de ce document dans toutes les filières : l’Etat fait chier tous les producteurs, en imposant des normes débiles et des couts insupportables, et tous se font tailler des croupières par la Hollande, le Danemark, et même l’Allemagne
    CPEF
    Les 4 scénarios prospectifs pages 30-32 sont rigolos dans leur tristesse : parce que les 4 se concluent par La Bretagne Est Foutue !

    1. Peste et coryza

      Ben oui
      Système inepte, dumping, baltringues aux commandes (pourtant, je comprend pas, ils sortent des grandes écoles).

        1. gem

          Négatif, j’en sors aussi, Zoé Shéppard en sort aussi. C’est juste que le système sélectionne très efficacement les plus veules et dociles, ceux qui obéissent au chef et pas aux lois, ceux qui accroissent leur pouvoir et pas ceux qui améliorent vraiment le fonctionnement de la France (ce qui passerait justement 99/100 par une réduction du pouvoir administratif)

            1. Duff

              Comme se plaît à le rappeler Charles Gave, la France en mai 1940 est dirigée par un président de la République sorti major de Polytechnique (Albert Lebrun X-mines) et par le chef d’état major des armée sorti major de Saint-Cyr (Maurice Gamelin)…

              J’aime cette anecdote, non pas parce que je dois rougir moi aussi de mes diplômes, mais parce qu’une société qui coopte ses élites et/ou les réplique sans laisser de place et sa chance aux talents individuels aux parcours plus exotiques ne saura jamais leur valeur intrinsèque. Quelque part que certains par méritocratie ne démarrent pas sur la même ligne de départ (après études, cela va de soi sinon on brise le principe de la vraie égalité énoncée dans la déclaration des droits de l’homme et du citoyen) voilà qui ne me choque pas. Mais que ces individus soient préservés de toute concurrence ad vitam eternam entraîne inévitablement des dérive et un doute légitime sur leurs réelles compétences.

              Le jeu de chaises musicales entre les PDG du CACA 40 qui justifient leurs gros bonus au nom de la concurrence là il n’y en a plus et que presque tous siègent dans le conseil d’administration des uns et des autres et/ou sont passé par un cabinet ministériel étant entendu que ces boîtes mangent dans la main de l’état, voilà une excellente manière de scléroser la société, la conduire à sa perte et constituer un club de 500 personnalités consanguines qui dirigent un pays.

              Combien de gens gouvernent réellement le pays? Il faudra que je retrouve quelques déclarations que j’ai lu ou entendu à ce sujet, selon ces dires, et ce n’est pas une surprise, leur nombre semble nettement moins élevé en France qu’en Allemagne notamment… Ce dernier point explique aussi qu’il ne sert à rien d’attendre le retour d’un mage extraordinaire qui bouleverserait à lui tout seul le pays!

            2. vengeusemasquée

              @Duff : j’approuve à 100% (commentaire totalement inutile de ma part, il est vrai, mais il faut savoir s’incliner devant la maîtrise de la synthèse)

            3. LeRus

              Dès l’instant que l’on accepte le terme « Grandes » écoles, il faut accepter un système élitiste, et donc en vase clos comme Duff explique. C’est intrinsèque.

              C’est pourquoi je pense depuis longtemps qu’à moins de grands changements relatifs à ces institutions, rien ne changera dans la gouvernance du pays.

              Plusieurs actions pourraient être mises en place:
              – Réserver l’ENA pour les étudiants étrangers venant de pays en développement. Nous avons un bon curriculum et des bons profs, autant que ça serve à quelque chose. Ce serait bien plus utile que toutes les aides au développement qui nourrissent surtout … des français.
              – On éviterait ainsi tous les désagréments issus de cette école sur le conduite du pays: emploi garanti, cooptation et consanguinité ministérielle.
              – Remettre un peu d’égalité dans le système en interdisant le terme « grandes écoles » (les autres sont quoi, des « écoles minuscules »?) et commencer par arrêter d’y payer leurs étudiants. X, Ponts, et Cie devraient être considérées comme des écoles normales. D’ailleurs, elles sont plus ou moins inconnus à l’étranger.

              Et puis surtout, ça ferait du bien à l’égo de beaucoup de personnes!

    2. Jesrad

      « Le modèle breton d’alimentation doit trouver des alternatives
      vis-à-vis de sa dépendance au marché »

      Ouate. Deux. Feux-que.

      Les fermiers bretons doivent trouver des moyens de gagner leur vie autrement qu’en vendant des trucs ? Puis-je suggérer le braquage à main armée ?

    3. Karamba!

      Mais non voyons, si on est dans le caca avec les insurgés bretons (et bientôt les basques), ce n’est pas de la faute à la bien-pensance écocolo ruineuse. C’est de la faute des entreprises capitalistes privées qui saignent l’Etat.

      1. gem

        et des méchants étrangers kifonrink’a « concurrence déloyale » et « dumping social » ™. même des méchants, méchants, scandinaves. C’est vraiment trop injuste.

    4. LeRus

      Le « dépendance au marché » est à encadrer. Digne d’un cours d’économie par un prof de l’EdNat.

      Mais soyons optimistes: à la vitesse où va le changement en fRance (pas maintenant, mais juste après), il n’y aura bientôt plus beaucoup d’entreprises dépendantes du marché. Elle seront même très indépendantes du marché!!!

  11. Von Mises

    Une remarque, comme ça, sur les contrôles radar …
    Quand je vais de chez moi (Luxembourg) en Suisse, ou en Autriche, je passe par l’Allemagne ; il n’y a pas de radars, ni de limitation de vitesse sur les autobahns ; même à 200 km/h (j’ai une bonne voiture), il y a toujours une BM ou une Porsche qui klaxonne derrière….alors je me disais comme ça, benoîtement, good gracious … que ça doit être un carnage, statistiquement, le nombre des morts sur les routes en Allemagne ; pensez donc, David Pujadas et les vendeurs de soupe nous ont tellement bassinés depuis des années avec l’antienne que ‘GRACE-AUX-RADARS-DES-MILLIERS-DE-VIE-ONT-ETE-SAUVEES-SUR-LA-ROUTE-EN-FRANCE-DEPUIS-10-ANS, larme à l’œil obligatoire et sanglots sur l’épaule du bon fonctionnaire de la maréchaussée qui nous veut du bien que c’est pas possible …
    Eh bien non, c’est pas vrai … ; chez ces salauds de Boches, il y a 30% de moins de tués sur les routes que chez nous … soit 44 morts sur la route par million d’habitants en Allemagne, contre 64 tués sur les routes de France …
    M’enfin, c’est pas sérieux tout ça (voir http://www.statistiques-mondiales.com/ue_tues_routes.htm) et http://europa.eu/rapid/press-release_IP-12-326_fr.htm?locale=fr)
    Ça voudrait dire qu’on nous ment depuis des années, que le joli radar sur une portion de 100 km de ligne droite d’autoroute où il n’y a jamais eu d’accident, où il n’y en aura sûrement jamais, n’est là que pour nous piquer des points, et des sous ??? Impossible … qu’il n’y a AUCUNE corrélation entre la carte des radars en France et la carte des accidents mortels sur la route ??? re-impossible n’est-ce pas …(http://automobilistes-en-colere.evoconcept.net/articles/accident-radar.php)
    Ces casques à pointes sont pénibles, toujours cet esprit de contradiction … (ils ont 3 fois moins de ministre que nous, et en plus, ils s’en sortent mieux ) – devinez ce qu’ils disent : ‘que c’est parce que les voitures sont plus sûres qu’il y a moins d’accidents mortels depuis 10 ans ; entre nouveaux matériaux, ABS, ceintures de sécurité, airbags etc … c’est surtout grâce à ça qu’il y a moins de morts sur les routes … quelle mauvaise fois, non ?
    En fait ces radars sont là pour déclencher chez l’usager de la route français un sain réflexe de parano permanente ; un petit coup sur la gueule comme ça, pour rien, un bon flash dans la gueule, de temps en temps, ça vous forme la jeunesse … comme un Père indigne qui file une gifle à tout moment, comme ça, sans raison à son gosse, pour lui apprendre qui est le chef…
    Et le pire c’est que ça marche… les français sont devenus paranos …

    1. Aristarque

      Des Teutons qui klaxonnent sur les autoroutes allemandes? Vous êtes sûr que ce ne sont pas des grançais qui viennent s’ y défouler (avec des voitures allemandes parce que pour ce qui reste en françaises gros calibre…) Mais y voyez vous sur ces autoroutes des anomalies comme une fourgonnette pourrie en direct de Bucarest à l’ attaque de l’ A86 ascendant à Thiais à 60km/h sur la file de gauche à un endroit où il y a seulement quatre voies? En Grance, cela se voit et ceci explique cela, peut-être…

      1. Von Mises

        Ganz Klar … Rom un jour, Rom toujours ; c’est vrai que sur l’A86 ils sont assez vicieux les radars …n’empêche

        On peut bidouiller comme on veut, je pense que, au point où en est la France, Leonarda Présidente (ou au moins Premier Ministre) ça aurait de la gueule …

    2. GameOver

      @ Von Mises : « …que le joli radar sur une portion de 100 km de ligne droite d’autoroute où il n’y a jamais eu d’accident, où il n’y en aura sûrement jamais, n’est là que pour nous piquer des points, et des sous ???  »

      Ben voui, il n’y a jamais eu d’accident… parce qu’il y a un radar…
      Bon, je sors !

      1. Von Mises

        Bon, je mets le zoom:
        Où il n’y a jamais eu d’accident, même quand il n’y avait pas de radar …
        capito ?
        PS: vous avez lu la suite sur la ‘non corrélation’ ???

        1. GameOver

          @Von Mises : et bien non ! il y a bien correlation mais pas causalité. C’est bien cela le probleme. Dites moi le resultat auquel vous voulez arriver et je vous donnerai la statistique.

          « Les statisticiens sont des gens qui, quand vous avez la tête dans le four et les pieds dans le congélateur, vous affirment que vous subissez une température moyenne » (Ludwig von Bertallanfy, fondateur de la théorie générale des systèmes)

          Vu que 30% des accidents sont causés par des conducteurs ivres, ca veut dire que 70% sont causés par des conducteurs sobres ! On se trompe de cibles !

    3. LeRus

      J’avais effectivement entendu parlé d’une personne qui croyait que les radars était pour la sécurité de tous, et pas uniquement pour rapporter des sous: Je suis ravi de faire votre connaissance! 😀

      ***C’est une remarque amicale***

      Par contre, pour votre histoire de klaxon sur les routes allemandes, je suis dubitatif. Je les pratique depuis de nombreuses années et je ne me souviens pas d’avoir été klaxonné en étant sur la bande de droite. Et je vous garantie que je ne vais pas vite! Ça doit être vos plaques luxembourgeoises… 😉

      1. Von Mises

        effectivement, le klaxon, c’est une figure de style, en fait c’est plutôt un appel de phare (depuis assez loin)

        1. Eole

          Moi-même « luxembourgeoise »: c’est plutôt un appel de phare que les Teutons font quand on les « gène ». Mais quel plaisir de rouler en D sans être constamment rappelé qu’il faudrait lâcher le pied!

          1. Zendog

            Il te faut venir en France de temps à autre, juste pour apprécier ensuite encore plus la « liberté » teutonne. A bientôt donc 😉

  12. Karamba!

    A partir du moment où le gouvernement socialiste a justifié les écoutes téléphoniques de contribuables susceptibles d’être des fraudeurs en puissance, plus rien ne m’étonne de leur part… Le déficit public ne sera pas maîtrisé d’ici 2015 comme prévu, ils vont être aux abois, autant dire qu’ils vont sortir les gourdins à pointe. Il faut se montrer compréhensif, les temps sont durs, la situation critique, la France doit notamment sauver le Mali…

    1. Calvin

      Le pire, c’est que le chômage va être, au mieux, jugulé – entendre que l’accroissement sera moins important qu’auparavant – durant une (très) légère embellie internationale, mais que le boomerang des emplois aidés et une régression économique presque unique maintenant en Europe (hors Grèce) risquent de porter le coup de grâce à ce pays.

  13. Fred

    Mais quel est l’agent qui donne ainsi des identifiants par téléphone ? Dans ma direction, on exige au moins un écrit par courriel avec le numéro fiscal du contribuable… Ce n’est certes pas infaillible, mais en cas de fraude, il reste au moins une trace écrite !

  14. Von Mises

    Moscovici à la baguette dans une nouvelle réforme fiscale (et la jolie chaine des conséquences non prévues qui vont avec …)

  15. vegeta

    je vois déjà les agents du pole emploi dirent au chômeurs  » mais pourquoi vous voulez travaillé j’ai vu vos comptes en banque vous avez 2000 euros d’épargne vous êtes riches »

    pour être heureux dans la vie il faut utiliser les niveau 1 et1.2 d’un peu de résistance active 🙂

    1. petit-chat

      Lors de la déclaration trimestrielle pour percevoir le RSA, il est demandé si le déclarant possède un Livret A, et combien il y a dessus.
      Il ne faut surtout pas encourager l’épargne et la prévoyance (quoique avec 413 € par mois, c’est difficile (ils retirent 50 € au titre de « l’hébergement à titre gratuit », sans tenir compte des APL ou AL qu’ils paieraient ces abrutis si un logement social était fourni).
      C’est socialie, t’as tout compris.

  16. Zirgouflex

    A propos de compte bancaire, il y a un décret de mai qui est visiblement passé complètement en dessous des radars

    http://www.cbanque.com/actu/37551/tracfin-de-nouvelles-obligations-de-declaration-sur-les-transferts-de-fonds

    http://legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;?cidTexte=LEGITEXT000006072026&idArticle=LEGIARTI000027398831&dateTexte=20131105&categorieLien=id#LEGIARTI000027398831

    Le décret n° 2013–385 du 7 mai 2013 concerne plus spécifiquement les obligations des établissements de crédits, de paiements et de monnaie électronique. En vertu d’un nouvel article (D561–31–1) du Code monétaire et financier, créé par le décret, ces derniers doivent, lorsqu’ils signalent une opération de transmission de fonds effectuée en espèces ou en monnaie électronique, transmettre à Tracfin un certain nombre d’informations, à condition que ces opérations dépassent deux seuils :

    – 1.000 euros par opération, à compter du 1er octobre 2013.
    – 2.000 cumulés sur un mois calendaire pour un même client, à compter du 1er avril 2014

    C’est moi qui comprends mal ou le flicage de notre argent vient de faire un grand bon en avant ?

      1. Zirgouflex

        Donc l’achat d’argent et d’or par internet sur gold-silver.be depuis la France je crois que je vais oublier….

      2. Caton

        « Un petit quidam, ça ne fait pas de vague… Tu tues une baleine, t’auras les écolos, t’auras Greenpeace, t’auras le commandant Cousteau sur le dos ! Mais décime un banc de sardines, j’aime autant te dire qu’on t’aidera à les mettre en boîte ! »

      3. vengeusemasquée

        Techniquement, il faut donc retirer 1999 euros en cash par mois et aller acheter de l’or à l’étranger, c’est bien ça ?

        1. Zirgouflex

          200€/semaine pendant plusieurs mois et ensuite achat.

          L’autre solution c’est d’avoir plusieurs comptes et d’en sortir un peu de chacun des comptes.

          Du coup il va falloir que je me renseigne sur les boutiques physiques en Belgique acceptant le cash.

        2. Von Mises

          C’est une des solutions … l’autre est d’ouvrir un compte (dûment déclaré) à Londres, BRX ou Doha par exemple (ah pardon, pour Doha, pour les femmes – il faut être accompagné par un homme ; l’avantage de Doha, est que je vois mal Bercy entrer en conflit avec Khalifa Al Thani)
          dernier point, sur l’excellente remarque de Zirgouflex (au fait c’est quoi ? un matériau synthétique ?):
          la nasse se referme beaucoup, beaucoup plus vite que prévu; prévoyez un plan B ASAP, tant qu’ils n’ont pas fermé les frontières …

            1. Von Mises

              D’après moi:
              1- ils sont déjà passablement débordés, et, à moins que vous ayez un Hôtel particulier au Ranelagh vous pourrez sans doute, et sans trop de problèmes:
              – Mentionner votre Tante Gertrude de Bruxelles
              – des amis / connaissances /clients / fournisseurs / prospects pour développer un petit business ; les temps sont si durs …
              2- ou tout simplement, je vais sans doute déménager, j’en ai marre, à cause de gens comme vous (dialogue imaginaire avec le fisteur …) et je prend les devants; mais il faut surtout déclarer le compte, Bercy déteste ça; une fois que vous l’aurez ouvert là bas, ma foi, ça vous regarde, et ça ne regarde que vous …

      4. Von Mises

        Proprement inouï …
        Je vais en parler à Marc Faber; il faut faire du buzz …il va être scié …

      5. hussardbleu

        Sauf si, par un hasard miraculeux, tu partageais le patronyme d’un ancien « plus jeune Premier Ministre » que notre pays ait connu…

  17. Toutatis

    On pourrait rapprocher cela du recul continu semble-t’il du respect de la loi. Par exemple il y aurait plusieurs millions d’automobilistes sans permis ou assurance, on parle de « zones de non droit », les équipements publics (ou privés) contenant du cuivre sont pillés massivement, le nombre de cambriolages explose, etc…

    Donc plus il y a des moyens de contrôle et moins il y a de contrôle.

  18. vladivostok

    A propos de l’ecotaxe je trouve que le blog de H16 est très « gentil » vis à vis des ministres de l’ancienne majorité qui ont initié le projet et signé les contrats et qui se ch… dessus en ce moment.

    1. Nemrod

      Vous avez raison.
      Tous les lecteurs assidus de ce blog ont pu constater la complaisance scandaleuse de h16 avec les précédents clowns…pff ! misère !

        1. Aristarque

          Mais non! C’est faux! Marie Antoinette (pour les intimes : NKM) tente de faire causer la gent journaleuse au sujet de sa candidature parisienne…

            1. Duff

              écoute imposée ce matin : NKM chez Patrick Ché Cohen sur France Inter : Un intervenant de gauche, quelle surprise, appelle NKM dont le brio l’émeut lui électeur de gauche de toujours à faire alliance avec Anne Hidalgo…

              Réponse gênée de NKM : Non parce que les autres c’est méchant. Pour peu qu’on ait des réticences à tout le monde en HLM, zéro voiture dans Paris et à une politique étatiste favorable à l’installation des entreprises, il est clair qu’il n’y aucune différence entre les deux socialistes brunes et rousses candidates à Paris.

              C’est peut être trop tard pour apporter des nuances au prochain billet mais il faut reconnaître 2 choses paradoxales à NKM au sujet de l’écotaxe :

              1) Sa défense de cette connerie sur France Inter face à Cohen (c’est pas n’importe qui en matière de défense de la bien-pensance gauchisante de cette merveilleuse radio, je ne cesse de me délecter comment Fabrice Luchini le tue dans c’est à vous) est convaincante : Elle ne cherche pas à se dédouaner et assume avec une certaine habilité le truc.
              2) Qui a signé cette merde de contrat : Tout le monde à droite cherche à se dédouaner : Pénalités énormes, mode identique si un consortium chargé de taxer DHL avait comme actionnaire La Poste… Mariani, Borloo, et je ne sais quel autre gros malin ont signé la création d’un monstre forcément condamnable!

              Pour ce que je sais et ai entendu, NKM ne me semble pas – à entendre ses dernières éructations sur la forme, la plus condamnable. Dans la mesure ou je précise que je ne peux pas l’encadrer (fausse droite soumise au socialisme ambiant et même au diktat des verts) il me semble raisonnable de dire que sa dernière défense de l’écotaxe n’est pas à glorifier sur le fond mais il faut reconnaître que ce n’est pas une sa***pe sur le fond.

              Et c’est plus important car cela touche toute la droite : Ils ont des casseroles financières, un manque de stratégie, mais paradoxalement on cherche à les tuer sur le fond alors que tous ne sont pas pourris sur la forme…

              J’en conclurai quand même qu’un coup de balai s’impose (Méluche sors de ce corps!) mais pas dans un « tous pourris » mais pour dire ce qui est pourri entre le fond et la forme…

              Je sens qu’on reviendra ultérieurement sur cette discussion.

            2. Duff

              Bon en fait pour clore la discussion, avec des idées pourries et des orientations sans sens, j’ai été surpris que NKM cherche à sauver avec quelques arguments recevables l’écotaxe (un certain courage quelque part).

              Son projet pour Paris ne marque aucune différence avec sa rivale mais au moins elle assume cette connerie de l’écotaxe en avançant des arguments un peu moins débiles que ceux de Maralyse Lebranchu ou d’auttre.

              M’enfin le mal est fait. Les bretons ne voulaient pas d’autoroutes payantes on leur a offert des nationales taxées… A moins d’être con et de ne pas connaître l’histoire il était pourtant facile de deviner que ça ne passerait pas!

              Si d’autres mouvements prennent corps, on va bien se marrer!

  19. LNB

    C’est dingue… et en même temps tout à fait normal quand on s’apprête à chyprer le pognon des gens massivement. Une fois que la ponction aura fait la preuve de son inefficacité, il n’y aura plus qu’à consulter le fichier pour savoir qui des contribuables encore trop argentés jeter au peuple affamé comme bouc-émissaires. C’est merveilleux une mécanique bien huilée.

      1. yp

        Je commence à me friser les moustaches après tout ce que j’ai pu entendre quand je parlais de ces sujets lors des repas dominicaux en france….

    1. channy

      Que Fabius aille expliquer ses théories aux maliens et ne nous fasse plus chier avec son incontinence verbale.

      1. LNB

        J’ai bien rigolé hier en voyant un ouvrier lambda, genre abonné au PMU c’est à dire souvent loin d’être le moins lucide, qui disait qu’il en avait rien à faire du Mali, que ça le concernait pas et que Hollande ferait mieux de pas dépenser tout ce pognon pour les maliens alors que les gens comme lui étaient au chômage.
        Voilà le décalage entre le BHL spirit parisien et la France qui vote. Tout le monde s’offusque de ça en haut lieu mais en étant sérieux deux secondes, comment ne pas être d’accord avec ce gars?
        Ces derniers temps, mon opinion sur les français avait baissé. Je me suis dit qu’ils s’étaient tellement laissés endormir par le Mônde que c’était foutu. Mais, ils sont en train de me faire changer d’avis petit à petit. Ce pays a un vrai potentiel pour la vraie révolte (c’est à dire pas celle de la cgt) et il est en train de ressortir. La morale socialiste et le progressisme sont devenus le conservatisme donc il y a fort à attendre du camp d’en face, historiquement le plus efficace. Ce sera trop tard économiquement mais à long terme (quelques décennies), CPE pas si foutu que ça.

      1. LNB

        Le pire c’est de dire que l’impôt est déclaratif donc facile à frauder. Faut pas oublier qu’historiquement, le déclaratif, c’est fait pour donner à la contribution un aspect volontaire (même si dans les faits on n’a jamais trop eu le choix). On voit ou on en est par rapport à ça. Le plan épervier est déclenché sur tout le territoire…

        1. Black Mamba

          Si tu es salarié , ils ont une petite idée de ton revenu … Après si tu bosses au Black c’est plus difficile pour eux de déterminer combien tu gagnes , il faut avoir aussi un train de vie cohérent avec ce que l’on déclare …
          Un prof de piano qui embauchait une femme de ménage au Black avait eu ne visite de contrôle surprise de l’URSSAF chez lui, heureusement ce jour là là femme de ménage n’a pas pu venir , il suppose que ce sont ses charmants voisins qui l’ont dénoncé … Il a attendu quelques semaines avant de réembaucher sa femme de ménage …

          1. yp

            Ah, la délation, enfin un sport dans lequel les français excellent (il faut voir le nombre de lettres de dénonciation « anaunime » -mais dont l’auteur est parfaitement identifiable dans une petite commune- que reçoivent les maires…)

            1. Eole

              La délation, cela nous rappelle la « la période sombre » que le monde entier ne nous envie pas!;-)

  20. Alex6

    Depuis le temps que l' »on » dit que ca va partir en vrille dans ce pays, est-ce que ca se met vraiment en place maintenant?
    En tout cas vue de l’exterieur, tout ca donne une impression de fin de mouvement, il n’y a plus rien en reserve. Faillite des dirigeants, faillite generale du systeme, aucun espoir d’amelioration. Et tout cela sans que ca ne fasse trop de bruit. C’est peut-etre pour ca que c’est enfin le debut de la fin de ce systeme socialiste qui pourrit le pays depuis des decennies.
    Bonne chance a ceux qui sont restes, ca ne va pas etre marrant les quelques annees a venir… ensuite, on verra de quoi ce peuple est vraiment fait.

    1. GameOver

      Toi fais gaffe ! 😉
      « Leur proposition la plus neuve consisterait à taxer les contribuables après leur départ, sur le modèle allemand de « la fiction de la résidence continuée ». La mesure viserait les contribuables partis dans les pays à fiscalité très faible et reviendrait à « imposer les revenus des exilés comme ceux des résidents pendant les dix années suivant leur transfert à l’étranger ».

      Et si ca fait plus de 10 ans… t’inquiete… on peut remonter a ta naissance… le retroactif ca nous fait pas peur…

      Accessoirement on va pouvoir recycler les portiques ecotaxes… Dans les aeroports ca aurait de la gueule…

      1. LNB

        J’attends qu’un huissier français vienne taper à ma porte à Lausanne. Sans arme ni colère mais avec la même froide détermination qu’Hannibal qui déguste un foie avec un excellent Chianti.

        1. hussardbleu

          Lausanne, c’est pas loin des Alpes, et le vinaigre de framboise avec le foie, c’est excellent… mais que feras-tu des éléphants ?

          « The reference to vinegar may come from a description by Livy of Hannibal’s crossing of the Alps, when it was said that the soldiers used vinegar in fire-setting to remove large rocks in the path of his army. The effectiveness of strong acetic acid solutions on heated limestone has been demonstrated in laboratory experiments. »
          extrait de : http://en.wikipedia.org/wiki/Fire-setting

  21. Etienne Travails

    C’est marrant comme tous ces commentaires m’ont donné en vie de poster le mien. Comme si les français étaient de plus en plus sur la même longueur d’ondes (négatives). Comme gem j’aimerais prendre le temps de combattre l’aberration administrative et le mille feuilles du droit. Mais bon, je pense que pour moi ce sera l’étranger dans quelques temps.

    L’administration qui ne comprend pas que les entreprises en difficulté sont en difficulté. Depuis 2-3 ans et la crise, un simple retard URSSAF et c’est direct en procédure collective !
    Comme ils sont en plus très bons en gestion, au lieu de proposer un aménagement en partant du principe qu’une entreprise qui survit apporte :
    1 – des emplois (donc des gens qui peuvent dépenser, payer des cotisations salariales et payer de la TVA)
    2 – des cotisations (même si dans l’immédiat c’est difficile)

    L’administration préfère presser le citron quitte à en faire sortir les pépins (ie. poursuivre l’entrepreneur via le RSI). Maintenant elle pourra directement puiser dans ses comptes en banque selon son besoin…

Les commentaires sont fermés.