Les ondes ne donnent pas la migraine mais les députés, si.

Pas un mois, pas une semaine, pas un jour ne passe en France sans qu’une nouvelle modification législative soit proposée ou carrément actée qui diminue effectivement un peu plus le champ des libertés. Et au cours de la semaine passée, une nouvelle couche de restrictions joyeusement constructives a été ajoutée sur les lois déjà passablement complexes qui encadrent l’émission d’ondes radio sur le territoire. La loi à peine votée, on sent déjà tout le bénéfice économique, l’environnemental et le social qui bouillonnent dans les tuyaux républicains !

Eh oui : le nombre d’irradiés en France par les ondes des bornes GSM, WIFI et d’antennes radios diverses n’arrêtant pas de rester stable à 0, et comme à part quelques couinements d’obscures associations lucratives sans but, il n’avait été constaté aucun mouvement de fond de la société civile pour enfin réguler et encadrer ces émissions sauvages et multiples, les députés écologistes se sont agités et ont fini, après d’âpres débats, par faire passer leur petit caca législatif dans le tout-à-l’égout républicain. Victoire.

Et voilà donc l’introduction d’un nouveau principe, version édulcorée du principe de précaution dont on commence à se rendre compte qu’il formolise un peu trop la vie en France : à sa place, on lui préfèrera donc le principe de « sobriété », qui revient à ne pas interdire franchement une technologie mais simplement à en limiter autant que possible ce qui pourrait éventuellement poser problème même si aucune preuve scientifique ne vient justifier le moindre soupçon.

Et pour écarter les sceptiques, on notera, comme le font avec leur brio habituel les clowns responsables du texte, que les études scientifiques « s’accordent toutes sur le fait qu’on ne peut pas exclure totalement le risque » d’effets nocifs sur la santé. D’ailleurs, je mets au défi de trouver une étude qui écarte tout risque de manger des yaourts, ou qui ne s’accorde pas à dire qu’on ne peut pas exclure totalement le risque de choper des problèmes graves en jouant aux Legos. Bien évidemment, les comiques jouent sur le fait que prouver l’absence de tout risque est impossible au contraire de prouver l’existence d’un risque, chose qu’ils ne demanderont pas connaissant déjà le résultat, pas du tout en leur faveur.

Bref. Grâce à cette loi, nous voilà donc rentrés dans le monde merveilleux de la radio sobre, du wifi mesuré, du téléphone portable dépouillé et des antennes relais frugales. Tout ceci sent, à n’en pas douter, la joie de vivre et une forme de pétillement intérieur difficile à canaliser, mais que voulez-vous, c’est aussi ça, le changement : de la pétulance savamment distillée en doses homéopathiques.

Concrètement, cette loi se traduit par (je vous le donne en mille) une palette d’interdiction, quelques brouettées de restrictions, une bonne pincée de recommandations et l’inévitable rapport commandé à l’une ou l’autre hototorité qui terminera sous un coin de meuble quelconque mais aura permis à l’un des nombreux amis des coquins habituels de bouffer au râtelier de la République.

Et parce que ces ondes sont, on le sait, une des portes d’entrées du Diable sur Terre, la loi a décidé d’interdire la publicité pour les tablettes pour les moins de 14 ans (avec 75.000 euros d’amende pour le contrevenant) ; sans ça, il semblait évident que les adolescents, qui baignent dans le pognon, allaient se précipiter pour claquer rapidement les 264€ de prix moyen de ces joujoux pour ensuite s’intoxiquer les masses corporelles à coup de Wifi et de GSM jusqu’à ce que mort s’ensuive. Pour faire bonne mesure, la publicité pour les téléphones sans oreillettes sera interdite ; économiquement, voilà qui relancera le marché de l’oreillette, qui, comme chacun le sait, sont exclusivement françaises !

Pour les recommandations, on trouvera pêle-mêle celle qui consiste à désactiver par défaut le wifi sur les boîtiers internet ; là encore, les députés, malins, ont clairement choisi de relancer l’industrie des services d’assistance téléphonique qui devront répondre présent lorsque les utilisateurs constateront que leurs bidules électroniques ne se connectent plus d’office à la nouvelle boîte fraîchement installée. Ca tombe bien, chacun le sait, les hotlines sont exclusivement françaises.

Quant à l’obligation pour les lieux publics d’informer de la présence du Wifi, on devine sans mal que ceci n’aura à peu près aucun impact puisque soit ces établissements bénéficient déjà de cette technologie et l’affichent fièrement dans leurs locaux, soit ils n’en bénéficient pas et ne sont pas prêts de l’avoir, budgets rikikis obligent.

En outre, les députés, dans leur immense cohérence, ont interdit l’installation de boîtiers wifi dans les crèches et garderies, mais pas dans les écoles maternelles, parce que les ondes sont mauvaises mais pas assez pour les bambins à partir de 3 ans, ou parce qu’elles ne sont pas assez bonnes pour les bébés, ou parce qu’il faut que les gamins découvrent internet, mais pas trop vite. Pour le fun, imaginez qu’il se fût agi d’un produit réellement nocif, l’absurdité et l’incohérence de l’interdiction serait apparue immédiatement ; par exemple, je vois bien un texte de loi interdisant l’utilisation d’amiante dans les crèches et les garderies, mais laissant libre cours à son utilisation dans les maternelles parce que bon, ça va…

Enfin et pour faire bonne mesure, dans la catégorie Rapports & Fanfreluche, le texte en demande un joli et bien épais au gouvernement, sur les personnes électro-hypersensibles, c’est-à-dire atteinte de l’effet nocebo et dont on camoufle les problèmes psychologiques derrière la navrante ellipse de « personnes souffrant d’intolérance aux champs électromagnétiques », quand bien même elles sont infoutues de déterminer quand et où les champs magnétiques sont présents

Encore une fois, et comme je le notais dans un précédent édito datant d’il y a un peu plus d’un an, et même s’il n’y a toujours pas d’épidémie de cancers depuis les dizaines d’années qu’on bombarde la population de ces ondes néfastes, partout, en tous lieux et dans toutes les positions, des gens ont décidé ce qui était bon, nécessaire et responsable pour nous : des interdictions sont passées, des restrictions choisies, des recommandations émises et le petit bruit étouffé que vous entendez est celui des coups de marteaux qui fixent une fois pour toute le couvercle du cercueil de l’armure ouatée que les politiciens nous confectionnent contre le monde réel.

Ne prenez plus aucun risque, ne courrez plus aucun danger, ne bougez plus, ne respirez pas trop fort et évitez de vous agiter dans votre cercueil capitonné. De toute façon, cela ne sert à rien : ce pays est foutu.

dr house ondes homeopathie

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires288

  1. cyprus ill

    Comment fait H16 pour nous en sortir à chaque fois une bien truculente ? Aujourd’hui, je retiendrai « l’association lucrative sans but », que je vais ressortir dès mon prochain dîner entouré de tous mes amis « degôche » travaillant pour certaines de ces associations qui dilapident le pognon du moutontribuale.

  2. George Kaplan

    Greg, le relativisme n’est pas de mise, la science n’est pas une opinion. Il existe un état des connaissances scientifiques, certes provisoire, mais qui s’appuie sur une méthodologie sur laquelle le monde scientifique s’accorde. Publication dans une revue scientifique à comité de lecture, réplication des études dans plusieurs laboratoires, critique par les pairs, méta-analyse etc.

    Pour les ondes l’état des connaissances scientifique est le suivant :

    -Stations de base et technologie sans fil http://www.who.int/peh-emf/publications/facts/fs304/fr/
    -Electrosensibilité http://www.who.int/peh-emf/publications/facts/fs296/fr/index.html
    -Téléphone Portable http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs193/fr/index.html
    -Champs de basses fréquences http://www.who.int/peh-emf/publications/facts/fs322/fr/index.html

    Si la tour Eiffel générait 5MW on ne chaufferait pas bien loin l’eau, parce que l’énergie des ondes s’atténue en fonction inverse du carré de la distance. A 20 m d’une antenne l’énergie est 100 fois plus faible qu’à 2m ! à 200m l’énergie se divise par 10 000 etc…

    Bref : d’après http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1150 La réduction rapide de la puissance avec la distance à l’émetteur permet ainsi de comprendre comment il peut être très dangereux à quelques centimètres, et pas du tout à quelques mètres.

  3. Sabine Guerry

    Vous êtes mal informé sur l’électro-sensibilité. Ce n’est pas une maladie psychologique, mais une maladie allergique (même si wikipedia France dit le contraire).
    C’est une maladie qui se soigne, mais pas en France, parce qu’en France, la médecine monopolistique a oublié de s’en occuper (il faut être malade comme tout le monde), et tous les médecins du privé qui se sont intéressés au sujet ont été rayés de l’Ordre.
    Alors les médecins des hôpitaux publics ignorants expliquent qu’il s’agit d’une maladie psychologique, tout simplement parce qu’ils ne savent pas soigner.

    « C’est psychologique »
    J’en profite pour vous faire remarquer que les médecins passent une grande partie de leur temps à soigner des maladies d’origine psychologique sans se préoccuper du fait qu’elles soient psychologiques. Par exemple, lorsque vous avez mal à la tête parce que vous êtes stressé, c’est psychologique. Mais personne ne vous dit d’aller faire une psychothérapie. Vous prenez du paracétamol, et vous n’avez plus mal à la tête.
    De même lorsqu’un étudiant fait une péritonite la veille d’un examen parce qu’il a peur de l’échec, c’est psychologique. Et pourtant, les médecins opèrent sans se soucier de la cause des symptômes, parce sinon le patient meurt. Beaucoup de cancers apparaissent aussi après des chocs psychologiques. Les traitements ne le sont pas.
    Le fait qu’une maladie ait une origine psychologique ne veut pas dire que les symptômes ne soient pas pathologiques ni qu’ils se soignent par des traitements psychologiques.

    Donc lorsque le médecin sait soigner, elle soigne sans dire « c’est psychologique ». Il n’y a que lorsqu’ils ne savent pas soigner que certains médecins disent « c’est psychologique ».
    Traduisez: « Nous ne savons pas soigner ces symptômes, mais comme nous sommes en situation de toute puissance puisque nous avons un diplôme d’état, nous faisons payer au patient le fait qu’il vienne nous voir avec des symptômes que nous ne reconnaissons pas, et nous le renvoyons chez lui en disant ‘c’est psychologique’, c’est à dire, vous n’êtes pas normal. »

    Dans le cas de l’électro-sensibilité, les symptômes sont bien réels et mesurables:
    1. Symptômes neurologiques (spasme des vaisseaux sanguins du cerveau visibles à l’EEG, pertes de concentration et de mémoire, maux de tête, acouphène, picotement dans les terminaisons…beaucoup de symptômes similaires à la tumeur du cerveau.
    2. Symptômes cardiaques: tachycardie (visibles à l’ECG)
    3. Pertes de poids, ..et bien d’autres.

    Expériences:
    Quant aux expériences qui ont été faites pour vérifier que les électro-sensibles peuvent identifier les ondes, elles n’ont aucune valeur scientifique, car la durée de l’expérience est presque toujours inférieure au temps d’apparition des symptômes.

    Supposez que vous soyez allergiques aux fraises. Lorsque vous mangez des fraises, vous êtes malades le lendemain. Mais on vous demande de participer à une expérience pendant laquelle on vous donne à manger une bouillie et vous devez dire instantanément si la bouillie contenait des fraises. Vous en êtes bien incapable. Mais vous êtes pourtant allergique aux fraises.
    A cela il faut ajouter que les électro-sensibles sont soumis à des radiations en permanence, en se rendant sur les lieux de l’expérience, …, si bien qu’il est très difficile pour eux de distinguer les radiations reçues pendant l’expérience de celles reçues avant ou après, lorsque les symptômes apparaissent quelques jours/heures plus tard.

    Le problème est que ceux qui organisent les expériences n’ont pas compris qu’ils sont en présence d’une maladie allergique, si bien que leurs expériences sont mal conçues.

    Respect du Droit de Propriété:
    Le manque de respect du droit de propriété est une partie du problème des électro-sensibles. S’il était possible de demander réparations pour les dommages subis dans sa propriété par les ondes électro-magnétiques, il pourrait y avoir des solutions techniques trouvées entre les malades et les émetteurs d’ondes.
    Mais comme ça n’est pas le cas, les patients ne savent plus où habiter.

    Principe de précaution:
    L’effet des ondes sur les électro-sensibles n’est plus à démontrer. Il est même mesurable: chacune de nos cellules a une charge électrique positive qui nous protège des rayonnements électro-magnétiques. Chez les électro-sensibles, cette charge disparait (ça se mesure) ce qui les rend vulnérables. Leurs cellules sont endommagées (celles du cerveau en particulier), et le minéraux sont chassés des cellules ce qui les fait maigrir.

    Le problème essentiel est que les électro-sensibles ne sont pas soignés. Si l’ordre des médecins n’était pas aussi sectaire, et s’il y avait place à l’innovation en dehors de la médecine monopolistique, il y aurait longtemps qu’il y aurait des traitements en France.
    Malheureusement, ces malades sont mal traités, isolés, et contrairement à ce que vous pensez, il y en a de plus en plus, même si leur nombre reste faible. Beaucoup aussi ne sont pas diagnostiqués, car la maladie n’est pas connue des médecins.

    Donc le gouvernement devant la pression des associations d’électro-sensibles -qui font parler d’elles- prend des mesures ‘de précaution’ qui sont loin de résoudre les difficultés physiques, mentales et financières des électro-sensibles.

    Aujourd’hui, seuls quelques médecins exceptionnels qui ont décidé de résister aux attaques rangées et répétées des Ordres des Médecins étatiques et sclérosés soignent cette maladie. Il faut leur rendre hommage car ils risquent leur carrière et la radiation à tout moment. La solution certainement passe par la promotion des ces initiatives privés rares qui aboutissent à des centres des soins qui accueillent des patients du monde entier.

    Il faut enfin réaliser que l’électro-sensibilité est une maladie qui isole terriblement et ajoute la souffrance morale à la souffrance physique. Les patients assez rapidement ne peuvent plus travailler, et sont coupés de toute vie sociale, y compris de leur famille la plus proche.
    De quoi en effet développer des symptômes psychologiques.

    Bien à vous
    Sabine Guerry

      1. Sabine Guerry

        Je vous retourne l’argument. Quelles preuves scientifiques avez vous que l’électro-sensibilité est une maladie psychologique, et où sont les patients qui sen sont améliorés grâce à des traitements psychologiques.
        C’est vous qui publiez sans savoir. La charge de la preuve vous revient.

        1. Aaaaaaah pitié, lisez les commentaires avant de poster vos conneries
          cf : http://h16free.com/2014/01/28/28712-les-ondes-ne-donnent-pas-la-migraine-les-deputes-si/comment-page-1#comment-193296

          Et c’est VOUS qui pipeautez que l’électrosensibilité existe. C’est à VOUS d’apporter une preuve que ça existe.

          http://dx.doi.org/10.1097%2F01.psy.0000155664.13300.64
          « Our metaanalyses found no evidence of an improved ability to detect EMF in “hypersensitive” participants.  »

          http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0013935108000601
          « There was no evidence that EHS individuals could detect presence or absence of RF-EMF better than other persons.  »

          Bref : bullshit.

          1. tabbehim

            Les électro sensibles doivent à tout prix éviter la Bretagne, la Corse, les Pyrénées et les Alpes.
            ben oui, le granite est composé de certains « ingrédient » émettant un petit paquet d’onde (quoique la plupart sont particulaire) et sur un large panel en plus.
            Est ce que oui ou non un électrosensible sait faire la différence entre une antenne allumé et une antenne éteinte? La réponse est écrite, et c’est non!
            c’est un effet nocébo qui fait partie, comme pour d’autres technologies, d’une incompréhension de son fonctionnement.

            par ailleurs, en France, on est assez bas dans la tolérance EM. voir, si vous avez les moyens, la norme AFNOR qui en dépend 🙂

          2. gem

            Elle a quand même raison sur un point : on ne soigne pas une maladie en en niant l’existence ou en en réfutant la cause supposée. Exterminer les ondes ne fera pas plus disparaitre « l’électrosensibilité » que l’extermination des juifs ne fait disparaitre la peste, mais protéger les juifs et les ondes ne soigne rien non plus.
            Vous ne soignerez pas une électrosensible (« une » parce que ce sont essentiellement des femmes, du genre que Charcot en son temps nommait « hystériques ») par des arguments physico-médicaux ou de la psycho.
            Si c’est pas les ondes, c’est autre chose, et il faut
            a) chercher et traiter cet autre chose (quand on a dit « effet nocebo », on a rien dit).
            b) Proposer un traitement, traiter les symptômes qui peuvent être débilitant. Yoga ou placebo ou pilules avec des molécules vraiment actives dedans, ou voyage à Lourdes, peu importe, c’est pas mon rayon.
            Dire « c’est dans ta tête et on y peut rien », c’est insultant et idiot.

  4. Kerwood

    Cher H16, il faut voir le bon coté des choses:
    En raison de ces nouvelles mesures, on peut espérer que de nombreuses chaines de télévision ou de radio publique vont devoir fermer leurs portes…
    Si en plus cela mène à son tour le régime des inter-minables du spectacle à s’écrouler, c’est carrément Kiss-Cool!

  5. Libertador

    Le principe de sobriété pourrait être appliqué aux législateurs. Comme on ne peut pas totalement exclure le risque que leur activité soit néfaste, il faudrait la limiter. Diviser leur nombre par 10 ? Les faire travailler à temps partiel ? Interdire le renouvellement d’un mandat ? Ne plus leur verser d’indemnités ? … Les idées viennent facilement quand il s’agit de restreindre les libertés des autres.

  6. Sabine Guerry

    Aucun de vos articles n’apporte la preuve que l’électro-sensitivité est psycholgique. Au mieux, ils montrent que les symptômes ne peuvent être expliqués par la seule exposition aux radiations. Ca n’est pas la même chose tout de même.

    Le saut entre « les radiations ne suffisent pas à expliquer les symptômes » et « l’électro-sensitivité est une maladie psychologique » est de taille et complètement non-scientifique.

    La réalité c’est que nous avons à faire à une maladie nouvelle qui est mal connue. Point.

    Je ne suis pas entrain de défendre le principe de précaution. Je dis seulement que l’électro-sensibilité est une maladie réelle, avec des symptômes pathologiques mesurables. Dans la mesure ou de plus en plus de personnes se plaignent de ces symptômes, il faut s’y intéresser et comprendre pourquoi. Nier la maladie n’est certainement pas la solution.

    1. « l’électro-sensibilité est une maladie réelle, avec des symptômes pathologiques mesurables »
      Non et oui.
      Les symptômes existent. Ils sont mesurables. Tout à fait, personne ne dit le contraire. Et pour le moment, il n’y a pas d’études en double aveugle sur des échantillons représentatifs qui prouvent une sensibilité des humains aux champs magnétiques dont on parle ici (wifi et GSM, en substance). Tant que vous me fournirez des études avec des échantillons ridicules et intervalles de confiance risibles, sans double aveugle, ne prouvant finalement aucune causalité et au mieux une coïncidence ou une corrélation, ça ne me satisfera pas.

      Et personne ne nie qu’une maladie existe, mais on nie clairement que c’est provoqué par ces ondes.

  7. Othela

    Bonjour à tous… il y a quelques années, les gens qui se plaignaient de graves douleurs musculaires étaient traités comme des patients mentalement perturbés.

    Il a fallu du temps pour que l’on appelle cette pathologie: fibromyalgie et qu’elle soit correctement prise en charge par les médecins de tous poils et autres centres anti-douleurs… Il y a beaucoup de gens fibromyalgiques dans mon entourage et perso, j’ai cru en être atteinte… finalement, ce n’était QUE

  8. George Kaplan

    Sabine, voilà ce que dit l’OMS à propos de l’électrosensibilité :

    1) : « Ces symptômes ont une réalité certaine et peuvent être de gravité très variable. Quelle qu’en soit la cause, la HSEM peut être un problème handicapant pour l’individu touché »

    2) ) Les données disponibles indiquent que les ondes en sont pas en cause : Extrait de l’aide mémoire OMS 296 : « La majorité de ces études indique que les individus se plaignant de HSEM sont incapables de détecter précisément une exposition à des CEM que des individus ordinaires (…) Des études bien contrôlées et menées en double aveugle ont montré que ces symptômes n’étaient pas corrélés avec l’exposition

    Conclusion : Dans l’état actuel des connaissances, le problème ne vient pas des ondes. Si on sait CE QUE CA N’EST PAS, il reste à en déterminer l’étiologie.

    Une piste ? : l’étude du Pr Michael Witthoft de l’université Gutenberg, Mainz, mars 2013 : on a montré un documentaire alarmiste de la BBC sur les ondes à la moitié d’un groupe de 147 personnes. Ensuite on a annoncé à l’ensemble du groupe qu’on l’exposait à des rayonnements de Wifi (FACTICES). Résultats : 54% des sujets ont ressenti des malaises, des picotements etc. deux sujets ont même quitté l’étude précipitamment tellement leurs malaises étaient sévères !

  9. George Kaplan

    PS (mon message précédent)

    Le terme électrosensibilité n’étant pas pertinent, l’OMS l’a remplacé par le terme « IIE » pour « Intolérance Idiopathique Environnementale », un terme qui regroupe d’autres hypersensibilités pour lesquelles des symptômes similaires sont décrits sans qu’aucune relation causale avec l’agent incriminé ne puisse être mise en évidence.

    Sources :
    Interview du Dr Anne Perrin co-auteur du rapport Afsset 2009 :
    http://www.gestiondecrise.com/mobiles-sante-lexposition-de-la-population-au-rayonnement-des-antennes-relais-est-pratiquement-nulle/

    -Rapport Afsset 2009 : http://www.radiofrequences.gouv.fr/IMG/pdf/Afsset_rapport_RF_octobre_2009.pdf
    -Rapport Afsset 2009 synthèse et conclusions : http://www.radiofrequences.gouv.fr/IMG/pdf/Afsset_synthese_RF_octobre_2009.pdf
    -Sa suite et mise à jour : le Rapport Anses 2013 : http://www.anses.fr/fr/documents/AP2011sa0150Ra.pdf

    Rapport Alain Gest de l’OPECST (Office Parlementaire d’Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques) au Sénat et à l’Assemblée Nationale 4 novembre 2009. (ce rapport fait le tour des arguments « a charge »)
    http://www.senat.fr/rap/r09-084-1/r09-084-11.pdf

    PS : En l’absence de « faits nouveaux » les rapports Afsset 2009 et Gest restent d’actualité (ce n’est pas moi qui le dit mais le rapport Anses 2013)

  10. julesapignolet

    Je n’ai pas eu le courage de lire le texte de loi, mais, j’ai un doute. Les divins élus ont-ils pensé à interdire totalement l’usage des scanners à résonance magnétique (IRM ). C’est un cocktail explosif ce truc.
    -Vous êtes soumis à un champ magnétique intense, plusieurs milliers de fois le champ terrestre. Et personne n’a jamais montré l’innocuité de tels champs.
    – Vous êtes à l’intérieur de l’antenne d’émission de champs radio-féquence , comme ceux de votre téléphone , mais bien plus intenses.
    – Et, cerise sur le gâteau, on ajoute des gradients de champ magnétique pulsés à cette alchimie. C’est le truc qui fait un bruit de mitrailleuse , ce bruit est dû aux forces mécaniques sur la structure de l’appareil qui se déforme en rythme.
    Amusant, non ?
    Au fait, tous les appareils à rayons X (radioscopie, radiographie, scanners,…) sont sans doute prohibés. Les rayons X sont bien des rayonnements électromagnétiques (des ondes radio, quoi) ?
    Et là, au moins, on est sûr que c’est pas bon pour la santé. Marie Curie et ses collègues peuvent en témoigner. Mais ça, c’était avant, quand scientifique s’écrivait encore avec un S.
    Il y a bien encore la lumière, mais comme on aura de la peine à éteindre le soleil, je propose qu’on mette tous nos zélus dans une cave bien sombre, où ils ne risqueront rien. Cave bien fermée à clé et dont on on jettera la clé.

  11. Sabine Guerry

    Je sais bien qu’il y a de nombreuses expériences montrant que les EHS ne sont pas capables de reconnaitre les rayonnements. Toutefois, chaque fois que j’ai regardé l’expérience de prêt, elle était faite sur une durée très courte. Par exemple, sur une journée ou à peine plus.

    Or les symptômes des EHS apparaissent en générales plusieurs semaines après une exposition continue. Lorsqu’on met une antenne relais près de maisons par exemple, les habitants ne sortent pas au bout de 24h en disant qu’ils sont malades. C’est seulement au bout de plusieurs semaines, voire plusieurs mois que le plus souvent ils se plaignent.

    Cela veut dire que les expériences faites ne reflètent absolument pas les conditions de vie des patients. On voit mal à partir de là comment de telle expériences peuvent servir de base pour décider si les Electro-sensibles sont bien malades à cause des ondes.

    Si quelqu’un trouve une étude en double aveugle où les patients ont été irradiés pendant plusieurs semaines avant d’être interrogés, alors je suis intéressée par les conclusions.

    1. a/ vous n’avez donc aucune preuve de ce que vous avancez.
      b/ des personnes électrosensibles prétendent être malades à cause des antennes. Soumises à des antennes, elles ne peuvent déterminer quand ces antennes fonctionnent. Et on ne compte plus les cas de personnes qui se déclarent malades avec des antennes visibles récemment installées à côté de chez elles … qui ne sont pas en fonctionnement.

      Des antennes, il y en a *partout* (mais 80% ne sont pas visibles) et beaucoup fonctionnent *tout le temps*. Les personnes dites électro-sensibles devraient vivre un enfer *partout* et *tout le temps*. Ce n’est pas le cas, c’est donc psychosomatique & nocebo. Il vous reste à apporter la preuve du contraire.

    2. gameover

      Ca pourrait tout aussi bien venir du fait qu’ils ne dorment pas la tête au nord magnétique dans un lit en bois naturel labellisé développement durable avec un matelas en fibre naturel avec des draps en fil ou en coton ethiques et tout cela surtout pas en face d’une porte sinon il y a une perte d’énergie…

      Sinon faudrait faire un test en double aveugle pendant 30 ans… pour être sûr… quoique…

  12. cédric

    c’est marrant, ilsinterdisent la publicité sur les tablettes mais dans mon département le conseil général en offre lors de l’entrée d’un élève en classe de 6 ° … l’année dernière c’était un ordinateur portable ..

  13. George Kaplan

    Documentation, suite :

    SCENIHR Scientific Committee on Emerging and Newly Identified Health Risks
    Le SCENIHR est l’un des comité scientifiques indépendants mis en place par la commission européenne
    Electromagnetic Fields
    http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/opinions_layman/en/electromagnetic-fields07/index.htm#4
    voir « Can mobile phones or base stations trigger headaches or other health effects? »

    INCa Institut National du Cancer « Téléphones mobiles et santé : que savons-nous ?  »
    http://www.e-cancer.fr/prevention/telephones-mobiles/espace-professionnels-de-sante
    Voir « Qu’est-ce que l’hypersensibilité aux champs électromagnétiques ? »

    Cancer Environnement Centre Léon Bérard : Champs Électromagnétiques
    http://www.cancer-environnement.fr/228-Champs-electromagnetiques.ce.aspx

    IBGE Institut Bruxellois pour la défense de l’Environnement
    – Electrosensibilité http://documentation.bruxellesenvironnement.be/documents/san_37.PDF
    -Champs Électromagnétiques et santé : http://documentation.bruxellesenvironnement.be/documents/san_36.PDF

    Université d’Ottawa Canada : importante base de données, accessible par recherche.
    http://www.rfcom.ca/welcome/indexfr.shtml

    Site Indépendant en Anglais EMF and SCIENCE
    EMF and health : evidence based science http://www.emfandhealth.com/index.html

    AFIS Association Francaise pour l’Information Scientifique
    Dossier sur les ondes : http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?rubrique55

    Institut Gustave Roussy : Epidémiologie des cancers octobre 2013
    http://www.gustaveroussy.fr/doc/cancer/pdf/prevention/epi_oct2013.pdf
    Voir Notamment le tableau page 38 : « Mortalité par Cancer attribuable aux facteurs de risques identifiés »
    On peut trouver les champs électromagnétiques p71 dans les expositions « soupçonnées » d’être cancérogène

    1. Commission européenne : « No health effect has been consistently demonstrated at exposure levels below existing guidelines for the general public. »
      INCA : « les résultats des études biologiques et cliniques expérimentales, pour des expositions non-thermiques, à des radiofréquences supérieures à 400 MHz (correspondant à celles utilisées par les téléphones mobiles) convergent vers une absence d’effet cancérogène ou co-cancérogène. »
      IBGE :  » le diagnostic de l’intolérance aux champ s et ondes EM repose sur le seul discours de la personne qui s’en plaint. »
      etc…

  14. Jacques

    Tant que la science n’aura pas réussi à créer un appareil capable de visualiser l’aura et les champs éthériques, le débat sera vain.
    Une fois cet appareil inventé, on en saura bien plus, et de toute façon on saura voir qui affabule et qui dit vrai, ce qui sera gênant pour beaucoup de monde, surtout nos politiciens.

  15. Sabine Guerry

    Je ne pense pas que des organisations gouvernementales comme l’OMS ou la Communauté Européenne, qui sont les lieux de tous les lobbies, soient de bonnes références. C’est un peu comme si vous justifiez la création monétaire parce que le FMI a dit que c’est une bonne chose.

    Merci George pour le Doc.

    1. Ni l’OMS, ni la Commission ne sont des lobbies. Faudrait voir aussi à ne pas raconter n’importe quoi. Qu’on leur reproche une éventuelle partialité, ok, mais lobbies, non (c’est complètement con).
      D’autre part, il s’agit d’un adhominem typique. Je ne vois pas l’argument « ce qui est dit dans l’étude de l’OMS / la commission est faux parce que ceci et cela » mais « le message est faux parce que le messager est douteux ».

      Bref. Nul & non avenu.
      Elles sont où, les études que j’ai demandées hier ?

  16. Fll

    Wow, je devrais être claqué depuis longtemps, je bosse dans des salles Datacenter, avec pas loin de 300 000 serveurs autour de moi, des antennes radios dans tous les sens, des wifi, etc, etc …
    Putain, en fait, je ne le sais pas encore, mais je suis déjà mort et enterré et j’ai une connexion internet depuis l’endroit ou je suis crevé 😀
    Rien que le rayonnement de la planète et 1 000 000 de fois supérieur à ces ondes à la con …
    PIPEAU !
    Socialistes de merde !

    1. Jesrad

      Et n’oublions pas ce grand réacteur à fusion nucléaire, monumental et sans la moindre protection anti-radiations, qui traîne dans notre ciel !

  17. George Kaplan

    Récent Communiqué de l’Académie de Médecine (suivi pour mémoire des précédents communiqués) :

    -28/01/2014 : La Santé publique ne doit pas être un enjeu politique :
    « La proposition de loi relative à « la sobriété, à la transparence et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques » remet encore une fois en cause les données scientifiques sur la dangerosité des ondes…
    http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2014/01/aurengocom-Loi-Abeille-01.pdf

    -13/01/2013 : A propos de la proposition de loi relative à la régulation de l’installation des antennes relais de téléphonie mobile
    http://rue89.nouvelobs.com/sites/news/files/assets/document/2013/06/information_antennes_janvier_13_0.pdf

    -27/03/2012 : La prise en charge des personnes électrosensibles :
    http://www.academie-medecine.fr/publication100100257/

    -17/12/2009 : Réduire l’exposition aux ondes des antennes relais n’est pas justifié scientifiquement
    http://www.academie-sciences.fr/activite/rapport/avis171209.pdf

  18. George Kaplan

    Documentation suite

    Le magazine Canard PC a publié le 23 juin 2012 un dossier très documenté de 22 pages sur le sujet, on peut y apprendre par exemple ce qu’il en coûte de s’adresser au Pr. Belpomme lorsqu’on est « électrosensible » :
    page 88 : le cas Belpomme : « la plupart des EHS qui parviennent à trouver une oreille attentive dans le corps médical DEBOURSENT ENVIRON 1000 EUROS pour des examens qu’aucune autorité ne justifie » (1)
    http://www.zetetique.fr/divers/NL77_CanardPC_n13_DossierOndes.pdf

    (1) : sur ce point voir aussi : http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2143
    « un parcours médical » qui va coûter très cher à ceux qui le suivent, si l’on en croit les témoignages de patients du Professeur Belpomme : une batterie d’examens sont proposés (encéphaloscan, échographie doppler pulsé cervico-encéphalique et échographie carotidienne) pour lesquels il est suggéré de « prévoir 199 euros en supplément de la carte vitale» suivi d’un prélèvement sanguin pour lequel il faut « prévoir entre 300 et 500 € non remboursés ». Sans compter la consultation elle-même et le traitement qui va suivre… Très cher pour les patients, mais aussi pour la collectivité (la sécurité sociale et les mutuelles).

    1. Fll

      Je confirme pour cet article de CPC à l’époque.
      D’ailleurs, hier soir sur RMC Découverte, il y avait un dossier sur le magnétisme, et donc l’électromagnétisme qui fait parti des 4 grandes forces de l’univers.
      En gros, si y’a des personnes électro-sensible, elles n’auraient jamais du exister sur cette planète 🙂 car c’est grâce au magnétisme que cette planète vie et survie.

  19. George Kaplan

    Rectification :
    A propos de la « puissance rayonnée par la Tour Eiffel », mon commentaire du 28 janvier :
    Mon calcul théorique de 1,114 MW (million de watts) serait valable si les antennes de la tour étaient des antennes isotropes (isotrope : rayonnant dans toutes les directions comme une sphère. Or les antennes d’émission TV et FM favorisent un rayonnement horizontal dans le but de porter loin (en clair, ça passe surtout bien « au dessus » de la tête des parisiens). Ces antennes possèdent un « gain horizontal » (c.a.d. par rapport à une sphère) qui serait de 10dBi ( x10) . La PIRE (Puissance Isotrope Rayonnée Equivalente) serait donc de 11,14 MW (millions de Watts) en tenant compte du gain des antennes. A cela il faudrait déduire les pertes de puissance dans les câbles et coupleurs. Il est probable qu’au final, on soit assez proche de la puissance de 6MW ( six millions de Watts) indiquée par les rapports Zmirou Azuelos etc. à l’époque de la TV analogique.

  20. gameover

    http://www.lefigaro.fr/immobilier/2014/04/10/05002-20140410ARTFIG00084-un-immeuble-reserve-aux-hypersensibles-une-premiere-en-europe.php

    « Reste que malgré les efforts, le résultat n’est pas parfait pour les habitants. Christian Schifferle juge que les ouvriers ont laissé des traces, des odeurs. Mais il est heureux d’être entouré de personnes qui souffrent de maux similaires aux siens. »

    Si je pète au 3ème c’est grave ?

    M’enfin, tant que ça ne coûte pas un rond à la collectivité… mais c’est pas sûr…

    1. gameover

      16 h 30 : « Les premiers éléments d’enquête ont laissé apparaître que la victime ne portait pas de DVA. C’ était un choix de sa part, et tout laisse penser que les encadrants n’ étaient pas informés de cela. Son camarade chargé du contrôle des DVA du groupe au départ de la randonnée s’ en est aperçu, mais il n’ est pas intervenu » (procureur).
      « Les deux encadrants du groupe ont respecté toutes les mesures de prudence dans le passage dangereux, notamment en faisant respecter les distances d’intervalles. Il aurait pu y avoir beaucoup plus de victimes lorsque l’ on voit l’ ampleur et la compacité de l’ avalanche » (procureur).
      « Une autopsie aura lieu demain, qui permettra d’ établir les causes du décès. Il n’ est pas établi que l’ absence de DVA soit à l’ origine de la mort, compte tenu du fait que ce décès a pu être causé par un polytraumatisme provoqué par le poids des blocs de neige qui ont écrasé la victime. C’est l’examen légal qui le déterminera. » (procureur)
      ___________________
      ledauphine.com/isere-sud/2015/01/28/avalanche-dans-le-vercors-un-mort-deux-blesses
      ___________________
      alors qu’à 16h00 le procureur a bien dit en direct que le jeune ne voulait pas de DVA à cause des ondes ! Il semble qu’il va falloir trouver un autre responsable…

Laisser un commentaire