Toi aussi, tweete l’incohérence gouvernementale !

Le dimanche, lorsqu’il ne fait pas trop beau, on peut s’occuper de différentes manières : faire des crêpes, regarder les jeux olympiques de Sotchi pour se moquer des commentaires catastrophiques des post-retraités de France Télévisure, ou on peut écumer les intertubes pour y glaner des informations rigolotes sur le point de croix ou les incohérences gouvernementales.

Et aujourd’hui, c’est justement dimanche ; c’est pourquoi je vous propose un petit exercice de groupe. Ça aurait pu être atelier poésie dégenrée, macramé festif, chimie alcoolique et citoyenne, mais je pense avoir trouvé plus simple et plus participatif : ce sera atelier Twitter & Facebook sur le thème « Le Gouvernement Raconte Tout Et Son Contraire ».

Il apparaît en effet qu’au cours des mois qui viennent de s’écouler, nos proéminentes figures médiatiques et politiques ont pris l’étrange habitude de raconter un peu n’importe quoi (ceci n’est pas nouveau) mais surtout de le twitter (ça, ça l’est) et, par voie de conséquence, de laisser une trace de ce qu’ils pensent. Trace qui sera ensuite confrontée, mémoire indélébile de l’internet oblige, aux précédentes qu’ils ont aussi laissées dans cette insouciance naïve qui les caractérise. Il devient alors facile de confronter le candidat d’il y a deux ans avec l’élu actuel, de rapprocher le discours du politicien aspirant ministre du ministre actuel, ou, inversement, de l’ancien ministre alors en poste avec le même homme, libéré de son maroquin quelques mois plus tard.

L’exercice est intéressant (et devrait être fait plus souvent). Il permet de mesurer, précisément, trois grands traits de caractères qui se dégagent de nos politiciens. Malheureusement pour eux, ces traits ne sont pas du tout à leur avantage, et même s’ils constituaient jusqu’à récemment, des avantages notoires pour durer en politique, avec la mémoire éléphantesque d’internet, ils vont devenir de plus en plus des défauts caractéristiques et identifiables des gros losers. En effet, on note clairement trois grandes caractéristiques de nos politiciens :

  • beaucoup sont de parfaits hypocrites, pour lesquels le mensonge et la dissimulation sont monnaie courante.
  • lorsqu’ils s’expriment, les politiciens n’ont qu’une connaissance très légère du sujet qu’ils abordent, et ne s’y sentent engagés que parce que le public attend une réponse d’eux. Rares sont les politiciens de convictions profondes : pour parvenir à des postes d’importance nationale, la sélection naturelle qui s’opère aura pris soin de choisir les plus malléables et ceux qui, justement, ont su taire leurs convictions personnelles au profit du seul pouvoir.
  • enfin, on notera une constante assez navrante, c’est l’incapacité chronique d’à peu près tous les élus et politiciens en général à reconnaître publiquement leurs erreurs, à s’admettre humains, surtout si ces erreurs concernent des questions politiques et économiques (c’est nettement moins vrai en ce qui concerne leur vie privée, de toute façon parfaitement accessoire à leurs yeux).

Ce préambule posé, je vous propose donc de me fournir, si vous en trouvez, tous les tweets ou les déclarations publiques de l’un ou l’autre politicien de votre choix (le bord politique importe peu tant les tares déjà citées sont également partagées par toute l’engeance politique du pays), en les regroupant artistiquement par paquets, histoire d’illustrer leurs contradictions. Pour illustrer, je vais prendre quelques exemples, et j’espère que vous m’en fournirez d’autres pour que nous puissions en faire de jolis bouquets (qui pourront certainement être offerts à les Fêtes des Maires dans quelques semaines).

On peut commencer par Manuel Valls, qui constitue une excellente base de départ tant ses retournés de veste sont à la fois rapides et maladroits, à tel point qu’il a plusieurs fois risqué des déchirures musculaires et politiques notoires. On se souvient (et twitter en particulier) de ses saillies sur les péripéties marseillaises alors que Sarkozy était encore président de la République :

Cette affirmation péremptoire prend un sel tout particulier maintenant qu’il est Ministre de l’Intérieur et se voit confronté à la même problématique et y apporte la même absence totale de réponse, avec les mêmes absences d’effets prévisibles.

Du reste, ce n’est pas le seul domaine où il s’est affiché en parfaite incohérence avec lui-même. Un exemple récent est sa récente attribution (janvier 2014) de la hausse de la délinquance à des groupes étrangers venus de l’Europe de l’Est. Ce rapprochement est assez intéressant puisqu’on se souvient que deux ans auparavant, en janvier 2012, il fustigeait un certain Guéant d’expliquer cette même hausse par cette même délinquance d’Europe de l’Est. Si l’on biffe quelques éléments pour les remettre dans le contexte, on comprend tout de suite mieux la différence fondamentale : quand c’est son adversaire politique, c’est vilain moche moche, mais quand c’est lui, c’est permis :

valls corrigé

Bien évidemment, si l’exercice est facile pour Valls, il est carrément comique pour Montebourg qui s’est fait une véritable spécialité de raconter absolument n’importe quoi, sous couvert de frétillance et de survitamination. Le meilleur exemple du genre est constitué par sa joute avec Xavier Niel et son changement d’opinion à 180° vis-à-vis de Free entre le moment où on le sentait parti en campagne pour récolter les suffrages et le moment où il a surtout fallu calmer les accointances capitalistiques des grands opérateurs installés sur le marché.

Sa Noble Frétillance en campagne et avant élection peut ainsi sortir ceci :

En revanche, le Ministre du Dressement Reproductif, vertement tancé par les autres opérateurs oligopolistiques à la botte desquels il exerce à présent ses méfaits, verra les choses sous un autre angle qu’il exprimera ainsi, faisant rire toute la toile :

Notons là encore qu’une période de deux ans de réflexion soit nécessaire pour retourner complètement sa veste. Ce n’est évidemment ni rapide, ni surprenant, mais si vous voyez émerger un style de comportement, c’est normal, c’est bel et bien la politique française à son plus « haut » niveau.

Et cela ne touche pas que les fifres et les sous-fifres puisque même Jean-Marc Ayrault dont la rumeur, insistante, voudrait qu’il soit Premier Ministre, a fait lui aussi ce genre d’entrechats ridicules et inoubliables sur internet. On trouve ainsi son opinion éclairée, exprimée alors qu’il n’était encore que ce Nantais insipide engagé dans la morne campagne électorale hollandaise, au sujet du chômage, qu’il aurait à combattre quelques mois plus tard avec l’anti-brio qu’on sait :

Eh oui, le trucage statistique est une vilaine manie des gouvernements socialistes de droite qui tentent de camoufler leur incompétence par des artifices et des bricolages qui n’échappent pas à la sagacité des socialistes de gauche dans l’opposition. Et une fois les rôles inversés, pouf, le changement, c’est pas ça :

Ce sacré Jean-Marc nous fait donc rire bien au-delà de son combi Volkswagen hors d’âge et de son patrimoine de clerc de notaire provincial peu crédible. À l’aune de cette belle hypocrisie, on prendra donc avec toutes les pincettes d’usage ses déclarations de janvier 2013 concernant la Loi Famille et la procréation médicalement assistée :

Avec un an de recul, tout ceci prend ce délicieux parfum de foutage de gueule assez caractéristique des politiciens qui ne naviguent ni aux instruments, ni à vue, mais sans la moindre conviction, poussant le frêle esquif républicain pédalopropulsé vers des bancs de sable populaires où il s’enfiche mollement.

Mais à Seigneur tout honneur, et il ne serait pas justice de ne parler que des fifres, des sous-fifres et des adjudants de régiment de troufions perdus en rase campagne à 50 km du front. Il est impossible de passer sous silence les petits demi-tours guindés de François Hollande qui en compte, lui aussi, un nombre impressionnant en un peu plus d’un an d’exercice et qu’un seul tweet, à l’hypocrisie chimiquement pure, permet de résumer habilement :

Internet, qui n’oublie rien, est sans pitié puisqu’il renvoie les politiciens à leurs mensonges et leurs turpitudes intellectuelles multiples et perverses. Mais, soyons franc, l’exercice est fort amusant. Vous avez vous aussi, certainement, des exemples à me fournir : les commentaires sont là pour ça et je vous encourage à m’aider à en collationner d’autres !

À vous de jouer.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires177

  1. Aristarque

    Il n’ y a pas d’erreurs en politique. Au pire du pire, éventuellement et parce que l’ on y insiste, une mauvaise appréciation de la situation.. On ne fait pas partie du camp du Bien pour rien!

  2. daredevil2007

    Toujours aussi juste, percutant et savoureux! Merci 😉
    Il me semble qu’il y a un « maintenant » de trop dans cette phrase, non?
    « Cette affirmation péremptoire prend maintenant un sel tout particulier maintenant « 

  3. Black Mamba

    Exercice intéressant mais je n’ai ni Tweeter ni Facebook. …
    Je retourne à mon repassage hebdomadaire 😉

    1. Sémaphore

      Celui sur le cuir de White Panda? Hebdomadaire vraiment ? Nous le pensions, nombreux sur ce blog, multi quotidien! Souvent, femme varie… ce doit être cela qui explique ceci.

      1. Black Mamba

        Désolé mais je n’ai rien saisi… vos pics réguliers me laissent penser que vos êtes bien seul …

        1. Sémaphore

          Aujourd’hui, peut-être. C’est dimanche et le nombre de commentateurs y est toujours moindre. Demain sera un autre jour.

          1. Black Mamba

            Ha! Ha! Vous vous défilez comme de coutume… Je vous parlais de votre solitude dans la vie en dehors de ce blog… mais je vous en prie vous n’êtes pas tenu de me répondre

            1. Black Mamba

              Oui, en effet entre deux tâches forts ennuyeuses comme le repassage, je viens sur ce site pour éveiller mon esprit …

            2. Aristarque

              Je plains WP!
              Vu l’ampérage que pompe un fer à repasser, il doit encore pédaler de plus belle et cela, même le dimanche…

            3. Black Mamba

              Mais il ne saurait souffrir de porter un vêtement tout froissé donc par simple d’échange de bon procédé j’use une partie de son exercice énergétique à lui fournir des vêtements de rechange pour le reste de la semaine

      2. Semaphore

        Désolé(E) mais je n’ai rien saisi… (…)

        Compatissant au risque de vous voir trépasser ignorante, je pensais à l’affûtage de votre katana coupe chou préféré sur le cuir de ce pauvre pédaleur…

          1. Semaphore

            Mon hors d’oeuvre de deux belles tranches de jambon et mon plat de résistance d’un bel os à moelle juteux du dimanche requérait -et a requis- toute mon attention…

  4. hop hup

    grosse résolution prise aujourd’hui j’irai pas voter aux prochaines élections ni les suivantes.

    les turpitudes des politicards de gauche et de droite m’ont suffisamment démotivé pour y aller.

    D’autre personne sur ce blog songent elle a faire comme moi ?

        1. Black Mamba

          Presque !
          J’ai fait au moins un vote présidentiel et un pour la mairie de la première ville où j’ai habité en France 😆 depuis j’ai abandonné …

    1. breizh06

      Au premier tour je vote pour le parti explimant le mieux mon état d’esprit du moment, c’est à dire « je vous emm…. tous », même s’il est national socialiste 😉
      Au deuxième, abstention, pour dire « allez au diable », « je ne cautionne pas votre élection ».

    2. Adolfo Ramirez Jr

      J’allais voter bien consciencieusement en bon petit soldat. Mais vu la m…de dans laquelle on est, la prochaine fois je glisserai une feuille de PQ ds l’urne.

      1. hussardbleu

        Vous avez tort, car il y a plusieurs solutions alternatives à l’abstention (c’est à dire pour ceux qui sont encore en fRance, et je renvoie une fois encore à Bierce : ABSENTEE, n.
        A person with an income who has had the forethought to remove himself from the sphere of exaction. )

        Donc, oui, je disais… alternatives…. voui…

        1/ Brûler la carte d’électeur devant la Mairie, en groupe, en alertant la Presse, à tout hasard

        2/ Mettre dans l’enveloppe le bulletin de vote cum permissu H16is que Black Mamba, qui possède des instincts d’écureuil conservateur, va nous redonner sur le champ (dès que son repassage sera terminé, et qu’elle pourra remettre ses fers aux chevilles de WP)

        Personnellement, pour la Fête des Maires, le choix 2 a toutes mes préférences….

          1. Adolfo Ramirez Jr

            désolé BM mais ce bulletin de vote ne convient pas, je ne suis plus sur le territoire national 🙂

            1. Black Mamba

              Je n’ai fait que répondre à mon cher Hussardbleu, lui qui est si aimable, contrairement à certain de ce blog :mrgreen:

          2. hussarbleu

            Merci, chère amie ! et j’apprécie le compliment infra, même s’il est notoire que je suis la courtoisie, la bienveillance et la galanterie personnifiées…

            Je rentre de ma promenade, et suis heureux de vous aviser de ce que mes ancêtres, sous leurs tumuli, réchauffés par un pâle soleil de février, me chargent de vous présenter leurs hommages.
            On peut être un antique Celte, et galantuomo en même temps…

            1. hussarbleu

              hmmm… foiled again…. mal positionné, mon post…. je voulais dire le compliment « supra »….

        1. Adolfo Ramirez Jr

          Je pensais voter blanc… mais à la réflexion, je m’abstiendrai peut-être… Quand on aura moins de 50% de participation à une élection présidentielle, les choses changeront peut-être…
          et puis pour aller voter, il faut faire l’AR jusque l’ambassade, et payer 250 $ pour aller voter pour ces crapules, à cause de qui je suis parti…

  5. Pascale

    De manière très optimiste, je crois que les incohérences de toute la classe politique commencent à se voir de plus en plus nettement dans la sphère publique. Il suffit de lire les commentaires en ligne sur les journaux même encartés à gauche pour se rendre compte que les Français ne sont plus dupes. Par exemple on y relève le mot « mensonges » de plus en plus fréquemment, quel que soit le bord politique.

    1. Resistant Valaisan

      Ca, plus les Suisses qui reveillent regulierement le monde, en votant ce que l’ Europe reverait de voter sans en avoir le droit, contre leurs propres politiques.
      Il commence a devenir interessant de mettre des coups de boutoir dans la tronche de nos politiciens de par le monde…

            1. Aristarque

              Excuse moi de t’avoir attribué Werther comme prénom. Tu en souffres ? Evidemment que Wilhem te conviendra bien mieux!

  6. max

    Mon ennemie c’est la finance. Bilan, quand les banques capotent c’est le contribuable qui continue
    d’essuyer les plâtres. La loi sur la séparation des activités bancaires étant un joli enfumage pour camoufler la virevolte qui implicitement dit : la finance c’est votre ennemie. Ceci dit les ponctionnaires du trésor n’allaient quand
    même pas encourager des modifs pénalisant leurs futurs employeurs, faut pas déconner non plus.

  7. Tracy LA ROSIÈRE

    Pour répondre à Hop Hup:
    Erreur !
    Il faut voter.
    Même mal, même blanc, même pour exprimer son exaspération, surtout pour l’exprimer…
    Ne pas voter, c’est se résigner, c’est laisser la place aux médiocres, c’est donner quittance à ceux qui nous ruinent.
    Ne pas se résigner !

    1. Non. C’est du temps de perdu et de la légitimité toute trouvée pour les guignols qui récupèrent des voix.

      1. Tracy LA ROSIÈRE

        Quelle est donc « l’autre voie » ?
        Ce serait intéressant de la connaître si elle existe.
        Merci pour d’éventuels éclaircissements, mais faute de mieux je ne vois que la dictature pure et dure.
        Est_ce donc cette  » autre voie » ?

          1. Tracy LA ROSIÈRE

            Vous me comprenez probablement fort bien.
            Mais pour le coup c’est moi qui ne vous comprends plus.
            En effet, vous préconisez l’abstention.
            Mais pour mener à quoi ? Il faut avoir le courage de le dire !
            Je ne voudrais surtout pas être pédant en vous faisant l’injure de vous rappeler le sens des mots ni la réalité de l’Histoire, je n’en ai d’ailleurs ni les capacités, ni l’envie et encore moins le temps.
            Restant à ce que je connaît, il m’apparaît que les systèmes qui s’affranchissent le mieux des suffrages de leur  » citoyens » se nomment soit totalitarisme (nazisme – je ne confonds même pas avec fascisme – ou communisme), soit anarchie ( voir les très nombreux pays qui s’y prélassent telle la RCA). Les uns font la part belle à la force, les autres laissent ce qui reste de pouvoir aux plus malins et finalement à ceux qui disposent de la force de mitraille la plus efficace.
            Alors dire que le système dit démocratique est idyllique est certainement exagéré mais c’est le moins pire de tous. Encourager le peuple à s’abstenir de s’exprimer conduit seulement à nous voir diriger par une représentation (alternativement le PS ou l’UMP) de 25% des votants mais seulement 16 a17 % du corps électoral sans qu’il soit possible de savoir ce que les 50% de ceux qui sont restés chez eux souhaitent exactement. C’est là où le bât blesse.
            Cordialement
            Tracy LA ROSIÈRE
            Titulaire du Certificat d’Etudes primaires
            Titulaire du BSP
            Titulaire du BCG avec rappel
            Titulaire d’aucun compte en Suisse.

      2. petit-chat

        Rien n’empêche ces guignols d’être élus avec 10% des inscrits puisque c’est la majorité relative des bulletins retenus qui compte.
        Ils n’en ont rien à foutre de la légitimité, ça se voit tous les jours, et la hontectomie est génétique chez ces gens là. 😈

          1. yp

            Alors ça, je demande à voir – ce n’est pas ce qui les freinera, hontectomie oblige…

            Si quelqu’un proteste, ils feront donner l’armée, ça ne les gênera en aucune manière…

            Et d’ici à ce que le veautant soit en voie de disparition, je crois qu’il y a encore moyen de chasser un moment…

          2. petit-chat

            Puissiez-vous dire vrai. 🙄
            En attendant, il reste le vote électronique, traficable à volonté, même plus besoin d’électeurs pour bénéficier de la bonne soupe et de privilèges.

            1. Djefbernier

              Désolé cher Hash mais je commence juste mon dimanche et il fait beau. Je voudrais être encore moins pédant que Tracy et te dire néanmoins que mon petit déjeuner c’est ta chronique, nique nique. Le plus beau des fichages.
              Néanmoins je ne peux pas jouer, il fait trop beau et j’ai un peu de travail, un billet qui s’appellerait un petit bout de merdier français.
              J’espère avec vous que le numérique va couler ce merdier de gvts malins « ingénieurs de la castration de masse ».
              EVIDEMMENT qu’il est imbécile d’aller voter.
              Ne rien attendre d’eux … qu’ils terminent leurs haricots et hop un petit coup de marine pour réinventer le pire to pire et enfin lâcher la grappe au genre humain, qu’il se foute sur la gueule royal et de loin en loin. A vos masques !!
              Et pour faire salon : shame on you Tracy !

    2. Pascale

      Pour ma part, je vais voter de manière que ma voix enquiquine le système (c’est à dire tous les politocards) au maximum. Si c’est possible, car dans le bled où j’habite il y a peu de listes qui se présentent, en dehors de l’UMPS et de la cohorte de listes écolos.

    3. max

      Je vote pas, le consulat est loin. Sinon, le vote blanc me parait bien, plus y en a, plus les politocards
      passent pour des ânes.

    1. xenox

      J’aime beaucoup l’utilisation du verbe essayer, du conditionnel et du subjonctif. Vous êtes prête pour la politique !

  8. Sémaphore

    Je ne sais pas si c’est sur Twitter mais il y a quelques semaines, Lolo Fafa annonçait avec un sérieux décourageant de tenter de le mettre en doute, que la France n’ enverrait aucun soldat supplémentaire en RCA… Et qu’ a-t-il été annoncé il y a une semaine? Que 400 bonshommes iraient bronzer dans ce beau pays!

        1. Theotimedesavoie

          Oui enfin, même si je suis radicalement opposé à cette guerre en Centrafrique, il ne s’agit pas là d’hypocrisie mais de la nécessité de s’adapter à une situation devenue explosive.

          Bien entendu, l’irresponsabilité totale d’envoyer des troupes dans ce guêpier révèle bien la nullité abyssale de nos hommes politiques corrompus et pleutres…

          C’est sûr que ce n’est pas Le Drian qui enverrait son fils en Centrafrique puisqu’il l’a planqué dans un de ces organismes para-publics dont nous avons le secret.

          1. hussardbleu

            On pourrait relever aussi – si l’on était de mauvais esprit, ce qu’à Dieu ne plaise – le fait qu’il s’agirait d’empêcher le « massacre » de noirs de confession musulmane, par d’autres noirs de confession chrétienne, ce qui est parfaitement odieux, naturellement.

            On ne peut toutefois s’empêcher de se poser la question de l’inertie de la bonne conscience française (et européenne), quand ce sont des musulmans qui massacrent des chrétiens, chose qui doit être fort bénigne, mais se produisant en ce sens dans 95% des cas…

            Sinon, n’est-ce pas, la conscience universelle se manifesterait, et des expéditions militaires seraient lancées… n’est-ce pas ?… n’est-ce pas ?

            Comme le représentait le bon Faizant dans un célèbre dessin à propos des chars soviétiques avec deux polonais fuyant devant les blindés, l’un disant àl’autre en souriant : « Attends un peu qu’ils se heurtent à la douloureuse indignation des Occidentaux »…

            On évoque également le « nettoyage ethnique », abomination de la désolation : mais alors, l’Arabie Saoudite qui expulse sans gants particuliers des Philippins, des Palestiniens, des Soudanais et autres « people of little worth cumbering their soil »…. mais suis-je sot ! les pétro-monarchies ne sauraient mal faire…

              1. Ambrose Bierce est effectivement une référence à lui tout seul. Tout le monde devrait avoir lu au moins une fois son dico.

            1. hussardbleu

              et cette entrée là ?

              ABSOLUTE, adj.
              Independent, irresponsible. An absolute monarchy is one in which the sovereign does as he pleases so long as he pleases the assassins. Not many absolute monarchies are left, most of them having been replaced by limited monarchies, where the sovereign’s power for evil (and for good) is greatly curtailed, and by republics, which are governed by chance.

          2. Aristarque

            Je ne suis pas sûr que 2.000 hommes puissent sauver réellement grand monde quand une ethnie a décidé d’en massacrer une autre (pour sa couleur de peau ou sa religion) sur un territoire valant 115% de celui de la France (grosso modo). En adoptant le ratio de tenue d’un territoire rempli de civils avec 1 soldat/100 habitants, cela mobiliserait environ 50 K hommes de troupes…

            1. hussardbleu

              Analyse de Bernard Lugan réservée aux abonnés de l’Afrique Réelle

              Au moment où Paris renforce son contingent et lui ordonne de désarmer les milices chrétiennes[1], il n’est pas inutile de refaire la chronologie de la tragédie centrafricaine:

              – Le 24 mars 2013, François Hollande laissa les pillards du Seléka[2] prendre Bangui alors qu’il aurait été facile de les « traiter » par une opération limitée et ciblée. Comme cela avait été annoncé par les connaisseurs du pays, la Centrafrique sombra immédiatement dans le chaos et les chrétiens – 95% de la population de souche -, furent persécutés.


              Cf : http://bernardlugan.blogspot.be/2014/02/centrafrique-ce-ne-sont-pas-les.html
              Pour des raisons de copyright et de JaiPaLeTempsDeGérerDesProcès, je renvoie le lecteur sur le blog 🙂

              1 Il est évidemment légitime de désarmer et de punir la composante criminelle de ces milices.
              2 « La Seléka, une nébuleuse criminelle (…) une internationale criminelle organisée et prospère ». Rapport de la fédération internationale des droits de l’homme du mois de septembre 2013 intitulé « RCA : un pays aux mains des criminels de guerre de la Seléka ».
              3 Voir mon analyse en date du 9 février 2014 intitulée « Réflexions sur les interventions françaises au Mali et en RCA.

      1. Semaphore

        Non, ce ne sont pas des tweets. J
        Je reprenais les termes d’une interview de Lolo au journal Le Parisien datée du 8 janvier, repris officiellement d’ailleurs par Le Drian une quinzaine après. Promis juré ! Rappelons qu’au départ, seulement 1.200 hommes devaient y aller et que nous en sommes déjà à 2/3 de plus.
        75% est décidément un chiffre fétiche de ces tocards.

          1. Djefbernier

            les gars en question mentent à la télé depuis plus longtemps que sur tweeter, et puis surtout n’allez pas le leur reprocher vous risqueriez un y’a que les cons qui changent pas d’avis, allez dégage…

          2. Duff

            Cette histoire de Centrafrique va leur péter au nez, même si tant qu’il n’y a pas de barbus en vue autour des mines d’uranium tout va bien…

  9. Fred

    Je dois prendre le train cet après-midi pour revenir à Paris… Je ne pourrai pas faire beaucoup de commentaires cet après-midi….

    1. hussardbleu

      @Fred :

      comme disait un ex-ministre d’un blond hasardé et passablement dégarni : « Quand il y en a un, ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes… »

      En rentrant à Paris depuis Clermont-Ferrand, tu ne crains pas de provoquer un nouveau rejet à l’encontre des Auvergnats ? c’est que des bougnats, hein, y’en a plein… hachement agressifs en plus… un mauvais regard, et tu te ramasses un bout de charbon dans la tronche, sans compter qu’une insulte genre « fouchtra de ta rache », cha heurte les âmes sensibles….

      Mais bon… Gergovie est plutôt un bon souvenir…

          1. hussardbleu

            Bon, allez, à défaut d’Alésia, je vais aller rendre une petite visite à quelques ancêtres de l’âge du fer… ont laissé quelques tumuli à une portée d’arbalète de mes fenêtres… m’aérer un peu en leur compagnie, plus salubre que celle de nos sinistres guignolos…

            1. Peste et coryza

              Les tumuli ne sont pas aussi calmes que vous pourriez le croire.

              Entre les gamins qui y jouent, les SDF qui y dorment, les amoureux qui y font leurs affaires, et animaux qui les squattent à l’occasion, les tumuli ne sont plus ce qu’ils étaient

            2. hussarbleu

              Pas dans le Morvan ! il n’y a que des vaches charolaises, quelques lièvres, parfois des chevreuils, pour les fréquenter… et moi aussi, assez souvent, regardant le soleil se coucher derrière les collines bleues….

      1. Fred

        Ça y ‘est, je suis arrivé ! Miracle, le train est arrivé à l’heure… Sinon, non, ça va… Je ne peux pas dire que les parisiens me rejettent en tant qu’auvergnat du Massif-Central. En parlant de bougnats, mes grands-parents maternels ont tenu des brasseries avec des chantiers durant quelques années en région parisienne. 🙂 Donc, oui, descendant de bougnats et fier de l’être ! Quant à l’autre abruti qui voulu jeter l’anathème à notre encontre, ne m’en parlez pas ! Je serais capable de lui jeter quelques tomates à la figure ! 🙂

        1. hussardbleu

          Donc, bien arrivé,mon cher Fred… prêt à pourfendre sans pitié le pitit fraudeur, homme cruel…

          Au fait, est-ce que tu chuintes? je croyais que c’était une légende, jusqu’au jour où, en rando équestre dans le Livradois, sur les traces de Gaspard des Montagnes, je me suis perdu, et demandant mon chemin à un indigène, je m’entendis répondre : « mais qu’est che que vous faites là? ch’est pas un pichte à bourricots, ichi! ».

          Je n’avais pas été autant impressionné par la Danse Macabre de la Chaise-Dieu….

          1. Fred

            Ah non ! Je n’ai pas d’accent particuliers si ce n’est une difficulté particulière très caractéristique des clermontois qui ne savent pas fermer les « O »… 🙂 Sinon, j’ai plutôt des origines de la Lozère et du Cantal pour être parfaitement exact… Je connais peu les Mont du Forez, si boisés…

            1. hussardbleu

              Lozère et Cantal ? ahhh! si je ne tenais pas autant au Morvan, ma « montagne » natale, j’irais bien m’installer là-bas, pour la retraite… quels magnifiques pays…

            2. Fred

              Vous comprenez pourquoi je quitte ces terres sauvages avec un pincement au cœur quand je reviens à Paris… 🙁

            3. hussardbleu

              Je comprends si bien que je ne vais jamais à Paris – Babylone la grande, mère des prostituées et des abominations de la terre – sinon une fois par an, pour arracher deux amis américains à Roissy et repartir sans m’arrêter plus de trois minutes… J’ai l’impression d’être en apnée pendant tout le trajet sur la N104, et de ne pouvoir respirer à nouveau que du côté de Fbleau…

  10. fx

    Je note que Valls et Montebourg, c’est du facile et finalement pas necessairement important dans le cas de Montebourg. Ayrault et Hollande, evidemment, c’est du gros.

    Mais celles qu’il faut epingler dur, parce qu’elle sont nettement plus sournoises et plus intelligentes dans la manipulation, sont:
    – Belkacem, la khmere rose tres fonce qui tape en permanence sur certains sujets mais fera tout, dont les pire hypocrisies et mensonges, pour arriver a ses fins
    – Taubira, a laquel la dictature des pensees bienseantes empeche d’accorder une couleur, quoique pour ce qui est du passe avoue cela donne du vers-de-gris independentiste-terroriste et de l’ecarlate; et qui parle bien, mais avec une langue fourchue si on fait attention

    Il y a aussi Moscovici, qui en gaie girouette parle dans tous les sens sauf la logique economique; Duflot, pour qui s’ajoute aux co**eries antisociales sur le logement le double jeu de la corruption morale de LV (sur le dos d’EE) qu’elle et Place jouent a fond.
    J’ajoute enfin Filippetti, dont la dernier eructation sur les intermittents est du pur Orwell: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/02/16/20002-20140216ARTFIG00041-intermittents-la-reponse-d-aurelie-filippetti-au-medef.php

    1. gameover

      Je vais de ce pas solder tous mes comptes et investir dans la culture :

      «Économiquement on a besoin des intermittents. Quand vous investissez un euro dans un festival ou un établissement culturel, vous avez 4 à 10 euros de retombées économiques pour les territoires», affirme la ministre.

      Un rendement x4 à x10 c’est pas tous les jours !

      J’ai bon ?

      1. Bob4949

        Ahahah… votre turbo-mega-neo-ultra libéralisme vous égare… il faut comprendre : quand le contribuable investit un euro dans un festival, le gouffre financier est tel que les collectivités locales font un bénéfice 4 à 10 fois supérieur suite à l’augmentation massive des impôts locaux sous prétexte de combler le trou.

      2. Aristarque

        Tu as bon en oubliant les 3 à 6 que cela t’a coûté pour arriver au résultat de Filipetti!
        On croirait entendre le gvt se féliciter des dividendes reçus de la SNCF – qui sont inférieurs (et nettement !) aux subventions perçues par icelle.

  11. Honorbrachios

    un truc que l’on pourrait aussi leur rebalancé (et qu’aurait du faire les journaleux) est que cette semaine ils se félicitaient d’une croissance « supérieure » (0.3%) à celle prévue (0.2 quelques jours auparavant)…
    Mais il me semble qu’ils prévoyaient une croissance aux alentours de 2% pour 2013 en …2012 et quelque chose comme 0.8 en début d’année 2013 (chiffres à vérifier car je n’écoute/lis jamais tous ces bonimenteurs)

  12. tess

    Quand je vois le silence assourdissant des médias et bien sûr des politiques concernant l’attitude épouvantable des antifas à rennes ! des magasins saccagés, 2 voitures cramées tout ça parce que le fn osait faire un meeting à Rennes. bilan sur 600 manifestants 4 arrestations et aucune sanction.
    http://www.fdesouche.com/421202-meeting-fn-a-rennes-les-antifas-affrontent-la-police-en-direct
    Et en plus ils remettent ça à Nantes. Pourquoi ce gêner face à une telle impunité.

    1. Riguite

      Bonjour à vous !
      Effarant… Je fais suivre autour de moi ce lien qui vaut une pépite.
      Sommagura est particulièrement effrayante. Les liens annexes ne sont pas mal non plus ! Merci.

    2. Aloux

      Quand je pense qu’après y a des gens qui sursautent quand je leur dis que je serais plutôt favorable à la stochocratie, et me répondent apeurés que ce serait confier le gouvernement à des amateurs et des gens qui « n’ont pas la vocation », franchement quand on réfléchit deux minutes, à qui prêteriez-vous 100€ le plus facilement, à votre boulanger ou à François Hollande ? N’importe quel individu que vous prendriez au hasard dans la rue, surtout s’il travaille et est indépendant, sera infiniment plus moral que n’importe quel homme politique, que vous le preniez au niveau de la mairie ou de la présidence de la République. Mais les gens pour la plupart ne peuvent imaginer confier le pouvoir (qui actuellement est exorbitant) qu’au second, pas au premier, parce que vous comprenez, lui il a « la vocation »

    3. Djefbernier

      Miraculeux, merci ; quel salon ! Pignouferies c’est un peu rond comme mot pour désigner cette accumulation de changements. adresse copiée je peux pas manger ça d’un cul sec. Mon cher Hash t’as vraiment le chic pour inviter du beau monde

  13. fx
    1. gameover

      Au sujet de NVB et la théorie du genre qui existe mais n’existe pas.

      Ils viennent de retirer le livre « tous à poil » des livres conseillés sur le site ABCD de l’égalité (lien en bas).

      Donc ce livre recommandé est subitement devenu indésirable… j’adore.

      Rien à voir encore une fois avec l’instruction.

      Ce bouquin semble être sponsorisé par une plage du Cap D’Agde quand on voit le dessin en couverture centrale dans le lien ci-dessous.

      http://www.lefigaro.fr/medias/2014/02/13/20004-20140213ARTFIG00406-tous-a-poil-reimprime-a-2000exemplaires.php

  14. LeRus

    Difficile d’être politicien. Il faut une bonne mémoire pour se souvenir de toutes les inepties débitées pour exister. J’aurais une trop mauvaise mémoire pour réussir!

    «Lorsque tu dis la vérité, tu n’as à te souvenir de rien» – Mark Twain

  15. yp

    La moyenne générale en matière de râclurerie de la classe politicienne française doit dépasser les 19,5/20. Ce n’est pas neuf, ça fait plusieurs décennies que ça dure… Et ça durera encore longtemps.

    Mais ce n’est pas vraiment un problème, car une large majorité de français aiment élire des râclures et se faire fister à sec avec du verre pilé. C’est comme ça, c’est incompréhensible, mais on ne les changera pas…

    Ah bien sûr ils se plaindront – comme ils l’ont fait à Noël. Et ils gueuleront sur les riches, des salops qui partent à l’étranger ou ceux qui restent. Alors que le cancer de ce pays, c’est eux.

    Inutile de discuter en espérant faire changer d’avis de cons pareils : C’est comme les brouettes, ça ne sert à rien de parler, il faut les pousser… Ces gens là ont pris goût à manger de la m*rde, bonne nouvelle pour eux, il va y en avoir plein au menu…

    En fait, gueuler, pour eux, c’est leur façon de réclamer plus de boue pour se rouler dans leur élément.

    La seule chose à faire si l’odeur d’une fosse sceptique ne vous met pas en appétit, c’est de se barrer. Sinon vous coulerez avec ces rats. Encore, couler ce n’est pas ce qui me gênerait le plus, c’est de couler en étant obligé de subir les plaintes de cette majorité répugnante.

    1. Aristarque

      SEPTIQUE, la fosse !!!
      (Si vous aviez perdu comme moi, autrefois, trois points d’une dictée notée sur 20, pour avoir mélangé les orthographes et donc fait un non-sens, cela resterait gravé à vie dans votre lexique personnel)…
      Z’ont perdu les bonnes méthodes pour que cela rentre à l’Ednat

      1. hussarbleu

        Certes, mais – par exemple – Mme Bachelot, cette molle tourte télévisuelle aux gencives assorties à ses tenues, elle, c’est une fausse sceptique:

        « La famille est une construction sociale créée par les hommes pour dominer les femmes. »
        Roselyne Bachelot, janv 2013

        Quand on écrit, ou pis, que l’on pense cette chose, on mérite d’être condamnée à avaler quelques millions de vaccins contre la Grippe….

        et à propos de l’orthographe, je note que notre douillet ami Harry a fréquenté des écoles « soft » : dans celle qui eut l’honneur de mon inscription – et qui n’avait rien d’Alsacienne – la faute n’était pas corrigée par un « retrait de points » comme pour le permis de conduite, mais par un sec coup de férule, appliqué sur les doigts…

        1. Aristarque

          Rassure-toi, Werther, j’ai connu aussi les coups de férule sur les trois doigts dans mon (très) jeune temps mais cela restait vraiment une spécificité de l’instituteur du moment qui l’administrait plutôt pour des questions de discipline (ou curieusement, pour plus de deux pâtés d’encre sachant que tout était écrit à la plume montée sur porte-plume, trempée dans l’encrier de porcelaine enfiché en haut à droite du pupitre)
          Mais le retrait de points était la spécialité de mon instituteur de CM1 et 2 qui les augmentait (les retraits) pour les contresens ou les non-sens que la graphie fantaisiste engendrait éventuellement. Sans compter la honte d’avoir son forfait présenté publiquement au pilori de la classe.
          Une faute sur l’accord de temps te valait de devoir copier les tables de conjugaison des trois groupes avec un florilège de verbes irréguliers en suivant les tableaux d’un petit fascicule bleu-gris que j’ai toujours et qui dort dans une caisse dans le garage…
          Le pire était la rédaction à la maison car toute faute était sanctionnée lourdement puisque par définition, vous aviez le temps et les moyens de la corriger.
          Et inutile pour moi ou la plupart de mes copains (classes non mixtes à cette époque) de se plaindre aux parents car le doublement de la mise était potentiel et pas souvent virtuel…
          Cela doit paraître relever du sadisme pour les plus jeunes de ce blog mais il faut bien avouer que sur la base de deux dictées par semaine + une rédaction et cela pendant cinq ans de cours, nous sortions de l’école primaire en ayant une orthographe, une syntaxe et une conjugaison au top niveau.

          1. petit-chat

            Ah, toute ma jeunesse ! J’en viens presque à regretter les trempes que j’ai reçues, mais au moins, dans la rue, le merdeux qui ne saluait pas un instituteur se ramassait une baffe en publique. Et s’il mouftait, deuxième couche à la maison.

            1. Black Mamba

              Désolée mais je n’ai pas apprécié du tout cette époque. .. Ma soeur et moi nous étions les souffres douleurs de maîtres d’école qui nous tapaient volontiers pour un oui ou pour un non et profitaient ainsi de notre impossibilité à les dénoncer car on ne parlait à l’époque que le Brésilien…
              Mais le jour où j’ai pu m’exprimer au près du directeur de l’école de cette maltraitance régulière les coups ont immédiatement cessé 🙁

            2. petit-chat

              Vous voyez BM les qualités de l’école d’autrefois : vous vous êtes dépêchée d’apprendre la langue du pays d’accueil ! Et à part une légère dyslexie (qui n’apparaît plus d’ailleurs !) vous êtes remarquablement bien intégrée. Alors, merci qui ? Merci Peillon, heu non, c’est pas celui-là, c’était un vrai Ministre à cette époque…

          2. hussarbleu

            Ouais…mon cher Harry, on est des vieux cons… « mieux de not’ temps » hein ? ceci étant, il est vrai qu’une dictée tous les matins – dans mon cas de figure – et un exercice de calcul mental idem, avec corrections (dans les deux acceptions…) immédiates…. en sortant de primaire pour aller soit en apprentissage, soit au CEG, soit au Lycée pour les meilleurs, de toutes façons, on savait lire, compter et comprendre un texte, même complexe.

            Parce qu’en complément de tout ça, chaque vendredi après-midi, il y avait bibliothèque : chaque classe contenait dans une armoire une centaine d’ouvrages pour la jeunesse, Bibliothèque Verte, du genre Jules Verne, JO Curwood, Jack London, Pierre Benoit, Anatole France, Erkmann-Chatrian et autres.

            Chaque élève devait prendre un livre, chaque semaine, et être capable d’en parler le samedi suivant, en public, avant d’en choisir un autre.

            Une école d’élite, friquée, la mienne ? vous n’y êtes pas, mes bons… la composition sociologique n’était pas lower middle class, même… cités d’urgence (ces baraques légères construites fin des années 40, début 50, pour lutter contre la crise du logement et qui durèrent 30 ans…) et canalous (enfants des mariniers, à une époque où le fret fluvial était vital pour l’économie qui redémarrait après la guerre).

            Et nos instituteurs – qui ne pensaient pas devenir « professeurs des écoles » – mais qui connaissaient leur boulot et qui se faisaient respecter (jamais vu un élève lever même la voix contre un instit, dans des classes où nous étions pas loin de 40) étaient en général communistes encartés…

            Il n’empêche que j’éprouve toujours respect et même tendresse pour leur mémoire…

            Evidemment, avec le progrès de la Pédagogie, on a changé tout cela…le budget de l’EdNat a dû être multiplié par 10 relativement à cette pauvre époque, et on en voit les résultats…

            1. Aristarque

              Je ne la joue pas : « c’était mieux avant » en barbon réac tout juste digne d’être noyé, sur TOUS les sujets.
              Mais, à cette époque, les instituteurs communistes ou non, se sentaient investis de la mission de faire reculer voire éradiquer l’analphabétisme, les particularismes régionaux et y mettaient la gomme nécessaire pour y parvenir avec le feu vert des autorités compétentes.
              Ils ne se seraient jamais conçus comme de simples animateurs de garderie de garnements!
              Que cela plaise ou non, vivant en société, le langage est indispensable pour la communication avec autrui et il ne peut s’inventer tout seul dans son coin si on veut pouvoir entendre et être entendu pratiquement. Donc il faut en connaître le vocabulaire, les règles au moins de base et il faut que tout cela rentre dans les cerveaux, de gré ou de force. Et comme il n’est pas non plus sérieux de penser qu’un délai de trente ans est convenable pour ce faire, cinq ans étaient accordés et honnêtement, suffisaient pour le socle indispensable de connaissances à détenir.

            2. hussarbleu

              Dans les années 50, il y avait beau temps que l’analphabétisme était éradiqué, depuis 1900 environ et même avant. La nounou de mes enfants, 85 ans cette année, et dont je m’occupe toujours par amitié pour elle de ses petits problèmes de vie de tous les jours, était une « Fille de l’Assistance » :

              Il y en avait beaucoup dans le Morvan (Jean Genet, par exemple) car cela fournissait une aide et financière et manuelle, appréciée chez les petits paysans.

              Ma vieille amie a donc fréquenté l’école communale uniquement, mais elle m’écrit des lettres d’écriture élégante et sans une faute…

              Et ces paysans pauvres étaient très souvent de braves gens : comme ils n’avaient pas d’enfants en propre, ils l’ont adoptée…

          3. yp

            Je n’ai certes pas connu les férules, mais j’ai eu tout loisir de copier 10x, 20x, 1000x des mots, des règles des conjugaisons. J’étais un vrai recordman de punition. Pourtant, le résultat n’est pas génial…

  16. gameover

    Vous n’avez rien compris au fonctionnement de l’idéologie socialiste.

    En fait toutes les aides, subventions – même aux journaux – ça prouve que ça fait 50 ans qu’ils ont tout compris et qu’ils sont en avance sur vous !

    C’est du crowd funding !

  17. Aristarque

    « encore plus exemplaire doit-on être dans ses rémunérations et dans son comportements. »
    Vraiment mauvaise langue ! C’est vrai, quoi!
    Il a le souci d’économie, cet homme là!
    Un seul officier de sécurité,
    un scooter étranger (moins cher que le grançais qui s’est fadé les taxounettes dans sa production),
    consommation de carburant rikiki,
    une garçonnière offerte ou prêtée par un pote du CAC 40 -hors secteur financier-, bien sûr, des principes sont en jeu.
    Bon d’accord, il y a les croissants mais cela pèse peu finalement et le bilan économique des escapades est donc léger.
    Ce n’est pas comme celui des oublis de son téléphone mobile par l’écologiste DUFLOP!

    1. gameover

      Merci Harry, j’avais zappé le mobile de Duflot…
      Encore une fois il y a loin de la coupe aux lèvres…

  18. Hugues001001

    « Plus haut on est dans l’exercice de la responsabilité, encore plus exemplaire doit-on être dans ses rémunérations et dans son comportements. »
    C’est quoi cette syntaxe pourrie avec des fautes dedans ? Ça me rappelle le « plus tu pédales moins fort, moins t’avances plus vite ».

    1. Aloux

      Tiens je ne suis pas le seul à avoir été… frappé par la force de cette envolée lyrique. Franchement on se moquait beaucoup de la syntaxe de Sarkozy (qui était nulle à chier, c’est vrai) mais celle de Hollande la vaut bien, sauf que les journalistes n’oseraient pas une attaque aussi basse, ce serait comme se moquer du président hollande parce qu’il n’est pas bien grand vous comprenez…

    1. Black Mamba

      Joli , belle pêche !
      Mais on peut faire des captures d’écrans … Ce n’est pas fiable, non plus pour ne laisser aucune trace 😈

    2. Kekoresin

      Il pourrait au moins se donner la peine de trouver un excuse toute pourrie digne d’une petite frappe en garde à vue « J’vous jure, on m’a piraté mon pioupiou! »
      Mais non! Rien à foutre d’être pris la main dans le pot de miel. De toute façon ça de plus ou de moins, qu’est ce que ça peut bien changer. Les français ont une mémoire de poisson rouge, comme la justice de ce pays lorsqu’il s’agit de nos escrocs en col blanc , putains de la république.
      Nos têtes grises ont fermé les maisons closes, mais c’est encore le bordel partout!!!

  19. petit-chat

    Bon, pour en revenir au sujet de l’article, n’ayant aucune de ces fanfreluches (Txeeter, FesseDeBouc, Gogole-,etc…) pas facile de contribuer ! 😳

    1. Peste et coryza

      Bah, ils sont près à tout.

      Signe qui ne trompe pas : Novartis recrute pas mal en moment.
      dans mon secteur, seuls deux postes en france, mais plus d’une centaine suisse/canada/UK/USA;

  20. Golum

    Top !
    Croustillant.
    Merci.
    Je n’ai pas de matière à donner, hélas.
    Je crois que ça a déjà été dit:
    Le politique n’est pas responsable. Il peut donc dire n’importe quoi. Point.

    1. pouf pouf

      je croyais cependant qu’à grands renforts de millions d’argent de contribuables de cour spéciale de justice de la république (des mots, des maux) laurent s’était proposé responsable mais pas coupable, avais-je rêvé ?

  21. Kekoresin

    « Le pédalo qui s’enfiche mollement dans les bancs de sable impopulaires (je paraphrase) »
    H16, salopard, je finis mon dimanche pépère avec une crampe à la machoire et une centaine de cotes douloureuses! J’en peux plus de rire…
    Les français sont des veaux fatalistes. La preuve, Walls reste assez populaire malgré ses casseroles et ses retournements de vestes. Bon, pour Laurel et Hardy leur popularité ressemble à un WE rafting en période de crue centennale, mais je ne crois pas que c’est pour le mensonge, plus pour le ridicule m’est avis!
    Pour le patrimoine de cadre moyen affiché par nos fifres et autres Chaudard et Dumont (je vous laisse fouiller dans les classiques du cinéma français), je remets le lien vers la Bartelone House, où l’on peut se rendre compte de la portée socialiste d’une saine redistribution des richesses (Hep! On oublie pas le guide – merci pour les pourboires)…

    http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/Visitez-la-maison-de-Claude-Bartolone-602549

    1. hussardbleu

      Tu fatigues, l’ami… tu nous l’avais déjà donné, ce lien, hier, et tout ça pour voir une de ses groupies le défendre unguibus et rostro, comme ils disent en Avignon….

        1. hussardbleu

          @Gameover : procure toi les Epigrammes de Martial, tu en trouveras au kilomètre… mais bon, faut des filles vraiment libérées, hein?… genre VM, tiens….

        1. Black Mamba

          C’est ainsi que le Hussardbleu scelle son amitié, il tâte de la pointe de son sabre son adversaire pour voir don habileté au maniement des armes 😉

    1. Duff

      Le pirate Eric met dans le mille (ce qui n’est pas toujours le cas) je cite sa conclusion parfaite :

      « Le plus beau morceau de bravoure offert par ce texte, qui confond régime d’indemnisation des intermittents et culture (puisque, c’est bien connu, la culture française, c’est l’indemnisation), consiste bien entendu à faire l’éloge du déficit comme preuve de l’efficacité des politiques publiques. On comprend mieux que ce pays soit en ruine. »

      1. gameover

        Orélifilipéti qui corrige la Cour des Comptes !

        Ce truc à 1Md ça va leur péter dans les doigts; c’est trop gros.

        1. Duff

          En tous cas joli pavé dans la marre de Pierre Gattaz. Qu’il continue, marre du medef défenseur du capitalisme de connivence qui fermait les yeux sur des tas de sujets en échange d’un chèque. Hélas je sens que Gattaz n’est pas encore celui qui va enfin opérer ce virage intellectuel. A voir.

    2. Kekoresin

      Ha la culture française qui rayonne et éclaire le monde moyenâgeux qui l’entoure, avec ses voisins qui n’adopte toujours pas le modèle tricolore. Pour 1€ investit…10 de retrouvés. On le voit bien avec tous ces chinois qui se ruent en masse pour admirer les spectacles alternatifs d’Avignon ( ça, c’est pour le Hussard 😉 )
      « Gre-gra-gru et la terre tourne! tourne! »
      – c’est du chinois?
      Non, c’est du spectacle!
      – Ha bon! je vais me coucher…Tu éteindra la lumière Aurélie avant de rejoindre ta copine Fleur au Panthéon des prétencieuses incompétentes, Merci.

    1. Othello

      En même temps cela facilite gradement l’accès des enfants de profs aux grandes écoles.

      Tout est fait pour que les enfants des classes moyennes et surtout ceux issus de l’émigration soient hors du jeu ASAP.

      Par exemple l’an dernier le gouvernement socialiste (!!!) supprime les bourses au mérite: http://etudiant.lefigaro.fr/vie-etudiante/news/detail/article/le-gouvernement-supprime-les-bourses-au-merite-2396/

      Je rêverai personnellement qu’un jeune illettré sortant de « scolarité » à 16 ans porte plainte contre les collabos, et je pèse mes mots, qui ont accepté de supporter son illettrisme pendant plus de 10 ans sans s’en émouvoir.

      Le procès serait intéressant à suivre…

      Et qu’on ne vienne pas dire qu’ils n’ont pas le choix (comme sont venus dire certains après 45) : on ne tolère pas l’intolérable et cela ils le tolèrent.

      Jamais vu une grève de profs pour ce genre de motif. En revanche, pour leurs salaires ou leur temps de travail…

        1. gameover

          Quoi ! Les profs n’appliqueraient pas pour leur propre progéniture les directives qu’ils appliquent à la lettre à l’école ?

      1. gameover

        Rooooh…on ne dit pas illettré mais personne ayant un déficit du processus impliqué dans l’identification des mots…

        Ah la méthode globale… ça vaut pas Colette et Rémy

  22. trottinette

    Il me semble qu’il fut un temps où filiparti ne voulait plus de la hadopi qu’il fallait changer de méthode. Et qu’aujourd’hui, c’est toujours au même temps.

  23. zelectron

    Est-ce que la socialo-fascistophobie est un délit ou une affection médicale reconnue en tant qu’allergie et par conséquent remboursée par la sécurité sociale

Les commentaires sont fermés.