Nos quartchiers ont du talent

Il n’y a pas à dire, la France sait vivre. Si, dans les couloirs feutrés de nos institutions, on sent nettement que la tension liée à une situation globale pas facile-facile oblige les uns et les autres à raser les murs et les dorures républicaines en serrant les fesses, le petit peuple français, de son côté, n’hésite pas à vivre avec l’exubérance qui lui est coutumière. Et cette exubérance permet de ramener quelques pépites journalistiques, grumeaux de faits divers dont l’intérêt n’est pas toujours où l’on pense.

Et pour illustrer mon propos, je voudrais évoquer le temps d’un billet quelques uns de ces quartiers sensibles qui font régulièrement les meilleures pages des faits divers dans les journaux à tirages médiocres de nos localités désœuvrées. Ici, par quartiers « sensibles », on n’entend pas, comme l’adjectif tendrait à le faire croire, des quartiers émotifs, charnels ou sentimentaux, mais plutôt pénibles ou douloureux pour qui s’y aventure sans connaissance de cause.

oh noes !Par exemple, le Cours Victor Hugo à Bordeaux fut l’objet, il y a quelques semaines, de quelques articles dans la presse régionale, où l’on découvrait que sa situation y est devenue, en plus de cinq mois, ingérable, que les plaintes s’accumulent (tapage diurne et nocturne, trafics de toutes sortes, vols), émanant de commerçants et de riverains. Pire, les terrasses des cafés et restaurants sont devenues infréquentables à certaines heures. Des punks à chiens traînent mollement dans le coin et, comme le note Alexandra Siarri, l’adjointe aux affaires sociales, avec la diplomatie habituelle de la politicienne rompue à l’exercice communicationnel pas choquant-padamalgam-bisou compatible, « le sentiment d’insécurité progresse sur ce secteur ».

Par exemple, à Lille, on apprend qu’un quartier aimerait bien se débarrasser d’un encombrant squat de Roms fortuitement installé là depuis deux bonnes années, youkaïdi, youkaïda. Lille qui, apparemment, collectionne les petits soucis puisqu’à Wazemmes, un autre quartier, ce sont les dealers et les voleurs à la tire qui pullulent depuis plusieurs semaines au point d’acculer les commerçants, indignés par l’insécurité grandissante et la saleté indescriptible dans leur secteur, à menacer de faire le ménage eux-mêmes, en commençant par une grève de l’impôt.

Par exemple, on s’aperçoit qu’à Corbeil-Essonnes, quelques petits départs de feu parfaitement volontaires, qui ont emportés une médiathèque, une école et quelques voitures, consternèrent courant septembre une population déjà sensibilisée à ce genre de pirouettes festives puisqu’en 2012, la PMI avait été victime de jets de cocktails Molotov qui avaient endommagé plusieurs salles de cet équipement public et la crèche municipale voisine. Population d’autant plus consternée que les feux, deux semaines plus tard, continuent de plus belle.

sentiment d'insécurité

Évidemment, le recensement fait ici tient bien plus de la collection de perles et d’un enchaînement de faits divers que d’une quelconque étude statistique et n’a surtout aucune prétention ni à l’exhaustivité, ni à l’exemplarité. Il serait probablement assez facile d’ajouter d’autres exemples de la même trempe en écumant la presse locale avide de ces petites notules crapoteuses où se collisionnent les enquiquinements ordinaires de citoyens lambda avec les violences, incivilités et autres troubles à l’ordre public que des faunes frétillantes provoquent avec une certaine maestria.

Le problème n’est pas ici de savoir si ces actes sont caractéristiques d’une tendance à l’ensauvagement, tendance qu’il est impossible d’extrapoler à partir d’éléments aussi parcellaires que disjoints. En revanche, il apparaît tout de même intéressant de noter que dans chacun de ces faits, la situation semble s’éterniser depuis un moment. Dans chacun de ces exemples, on voit la trace d’une police débordée, d’une justice qui peine franchement à agir, d’une municipalité dépassée et impuissante, et ce, pendant des semaines. Et dans chacune de ces tristes démonstrations de toute la faiblesse de l’état républicain, on notera l’exaspération croissante des riverains concernés, la colère sourde des voisins, l’incompréhension puis la colère de ceux dont la vie dépend, d’une façon ou d’une autre, de l’ordre public qui, dans ce quartier, s’est évaporé on ne sait où.

Rollers Police NationaleOr, comment caractériser une société si ce n’est par sa capacité à faire régner un semblant d’ordre public, au moins autour de ceux qui paient le plus lourd tribut aux services de l’État ? Que vaut une civilisation au plan politique et moral si elle est incapable de garantir un traitement raisonnablement rapide des troubles évidents à l’ordre public ? Que vaut-elle si elle est infoutue d’assurer un minimum d’harmonie entre les individus ? À quoi peut-elle prétendre si elle ne répond plus aux attentes basiques, essentielles, des individus respectueux, justement, de l’ordre institué en norme admise par tous ?

Le constat que je fais ici est aussi réalisé, de façon pas toujours consciente, par tous ceux qui sont confrontés à ce genre de problèmes plus ou moins graves. Petit-à-petit s’insinue dans leurs pensées l’évidente inadéquation entre les ponctions toujours plus grandes qu’ils concèdent à l’État censé faire régner l’ordre, et les avanies elles aussi toujours plus grandes qu’ils subissent, et qui sont toujours moins bien réglées. Inévitablement, la ponction fiscale apparaît chaque jour plus douloureuse (et surtout lorsqu’une partie d’icelle retombe sous forme d’aides et de subventions diverses dans l’escarcelle des fauteurs de troubles). Que voulez-vous, les gens sont bêtement pragmatiques et savoir qu’une part de leurs impôts nourrit, directement ou pas, certains des individus qui leur coûtent leur sommeil, et que l’autre morceau fiscal ne sert manifestement plus à calmer le jeu, ça finit par agacer franchement. Là encore, lorsque le régalien, « cœur de métier » de l’État et seule raison valable de son existence, part ainsi en goguette, le consentement à l’impôt se fait mécaniquement plus rocailleux.

Et même si l’on oublie un instant ces rouspéteurs ataviques (le Français est un gros ronchon, tout le monde le sait, voyons), et si l’on pose donc un petit mouchoir pudique sur leurs protestations de contribuables, de commerçants, ou de parents concernés par les dégradations et autres troubles subis, il est plus délicat de placer aussi sous le mouchoir les effets de bord délétères que ces situations entraînent à long terme.

On pourrait ainsi croire anecdotique le fait que ces problèmes renvoient une image déplorable de ces quartiers. Il n’en est rien, tant pour les vacanciers qui pourront y découvrir une autre forme de tourisme (ou renoncer à venir, disons), que pour les employeurs, commerçants ou sociétés qui réfléchiront à deux fois avant de choisir une implantation trop présente dans les faits divers des journaux locaux. Comme bien souvent, les problèmes qui s’enkystent déteindront des années durant sur le lieu et en pourriront durablement l’attractivité. Tout ceci, répété des centaines de fois sur tout le territoire, finit par coûter bien plus cher que les exactions initiales elles-mêmes.

just think of it as a taxEnfin, comment ne pas voir que cette évaporation durable des services régaliens forme toute une génération d’individus à des comportements qui compromettent le socle même de notre société ? D’un côté, c’est toute une génération qui s’est habituée à s’en tirer à bon compte et qui a oublié ces barrières et ces limites sans lesquelles la civilisation ne peut s’épanouir. D’un autre, c’est toute une génération d’individus qui s’est entraînée à régler ses problèmes par elle-même, sans en passer par la case indispensable de l’institution officielle de Police et de Justice, celle-là même qui fonde, précisément, le principe de civilisation ordonnée, par opposition à un immense foutoir où règne essentiellement la loi du plus fort et du plus nombreux.

Non, décidément, impossible de faire des statistiques sur des faits divers, mais non, décidément, impossible d’oublier que ceux-ci illustrent très bien que l’État, en voulant se mêler de tout, ne se mêle plus vraiment de rien, qu’il a tant dilué son action dans la myriade d’associations diverses, des services publics pléthoriques et d’une qualité médiocre, qu’il en est venu, progressivement et inexorablement, à oublier ses missions premières. Non, bien sûr, le territoire français n’est pas à feu et à sang, mais chaque quartier où ces exactions durent montre que l’État a largement atteint son niveau d’incompétence : tiraillé entre ses finances exsangues et ses missions toujours plus nombreuses urbi et orbi, les milliers de lubies de ses dirigeants frivoles, il n’a plus ni l’argent, ni le temps pour effectuer correctement la seule tâche à laquelle il peut prétendre : celle d’assurer l’ordre et la justice.

Ce pays est foutu.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires241

  1. Aristarque

    Nos karchiers ont du talent ?
    Nos kartchieurs ont du talent ?
    En tous cas, ils n’ont pas, officiellement, beaucoup de sesterces sauf celles qui tombent en averses par l’ entreprise d’Andrieux et semblables! :mrgreen:

    1. René de Sévérac

      Vous avez remarqué la grâce de notre hôte H16.
      Pas un mot plus nauséabond que l’autre.
      Un Renaud Camus aurait fait allusion au Peuple de Remplacement.
      Un Zemmour aurait évoqué l’Islam ou l’Ecole en déliquescence.
      Un Finkielkraut aurait noté allusivement les Français de Souche.

      Mais on savait lire entre les lignes !

  2. Aristarque

    Le squat rom à Lille Fives? Le piquant est que c’ est le journal Nord Éclair qui le rapporte puisqu’autrefois, c’était l’ organe de presse tout acquis officieusement mais palpablement à la cause socialiste. Il y a de la dérive dans la bonne pensée orthodoxe…

    1. gameover

      Je sens poindre que les medias se rallient enfin à la description de la réalité alors que jusqu’ici ils nous décrivaient le quotidien d’une autre planète.

      1. Aristarque

        C.a.d. que depuis que les électeurs jusqu’ alors indifférents à voter PS même par le biais d’un âne ou d’ une ânesse badgé(e) d’ une rose, ont montré violemment les dents en ne partageant plus vraiment les avis moralinisants de leurs Maîtres (à penser), confrontés qu’ ils sont au contact véritable et non fantasmé de ces populations, le discours des moins c..s des Maitres est bien forcé d’ évoluer… Je suis leur chef, donc je les suis…pour le rester… 😈

        1. gameover

          Oui Harry mais ça me fait penser aux syndicats qui se laissent déborder par leurs bases. Ce n’est plus tout à fait pareil après. Faudrait un petit sondage sur les français et leur confiance dans les medias… ça fait longtemps qu’on n’en a pas vu…

      2. yp

        Un petit coup de semonce sur les subventions à la presse ou sur les niches fiscales des journaleux et tu va voir comme tout ce petit monde va rentrer au bercail…

        1. Caton

          Tout à fait. Ainsi, toujours aucune nouvelle de l’infirmière suspectée d’avoir été contaminée en soignant un cas d’Ebola… et personne ne semble trouver cela troublant.

            1. Caton

              Je travaille avec de nombreux pays d’Afrique centrale et de l’ouest, dont le Libéria. Allez faire un tour à Monrovia, vous comprendrez mieux mon inquiétude.

              1. gameover

                Lu sur francetvinfo.fr en date du 16/10 :

                « La semaine dernière, le ministère de la Santé a annoncé qu’il ne commenterait plus les cas non-avérés d’Ebola.  »

                ???

                1. gameover

                  C’était pourtant zoli comme nom de pays… et au bord de l’océan en plus… C’est un complot !

                  Quand le virus sera éradiqué et qu’ils repartiront à zéro, ils vont l’appeler Ultra-Liberia…

  3. lolo

    Pour Wazemmes, c’était déjà un drive in de la drogue fin des années 80 sur l’avenue principale, tu m’étonnes qu’en laissant faire ça ne ce soit pas résorbé tout seul

    1. Ano59

      C’est ce que je me disais en lisant le billet : « des troubles à Wazemmes depuis *seulement* quelques semaines ? » :mrgreen:

      Dans Lille j’ai la sensation que la police est toujours placée aux mêmes endroits. Après j’en veux pas aux policiers eux-mêmes, ils subissent aussi la connerie venue de plus haut pour la plupart…

  4. Nyamba

    Aloha !
    En cette belle journée ensoleillée (c’est la sécheresse, par ici, youpi), une petite introduction « coquillettes » :
    –  » à l’État sensé faire régner l’ordre » : censé
    – « c’est toute unE génération d’individus qui s’est entraînée »
    – « que l’État a largement atteint so[i]n niveau d’incompétence ».

    Juste une remarque : la police débordée, je n’y crois que fort moyennement. Ils passent leurs journées à se balader (parfois nous font le plaisir de passer prendre le café au bureau…) et faire ch… les automobilistes. Noter que je ne suis pas ingrate, pourtant : deux gendarmes m’ont sauvé la vie, une fois, en sortant une araignée de ma voiture. J’aurais bien aimé les avoir près de moi quand une bande de djeuns festifs a secoué ma voiture en nous insultant, une copine et moi (tentative de séduction, je suppose, heureusement abandonnée lorsqu’ils se sont mis à se bastonner entre eux), mais on ne peut pas tout avoir dans la vie.

      1. Etienne

        Franchement je comprends leur démotivation quand ils peuvent voir que des personnes qu’ils ont arrêté la veille se retrouvent dehors par la grâce de la « justice » fRançaise.

        1. Nyamba

          Certes, mais – c’est triste à dire, je le reconnais – ça n’excuse rien. On glisse doucement dans le « coupables, mais pas responsables »… Qui peut se satisfaire de cela ?

            1. Nyamba

              Allez dire à la petite vieille qui se planque dans son armoire pendant qu’elle se fait cambrioler que si personne ne vient à son aide, c’est à cause d’une lassitude galopante…
              En toute franchise, je ne dis pas ça pour faire du cop-bashing gratuit (j’insulterais ainsi probablement mon propre géniteur, et ça ne se fait pas quand on est bien élevée), mais souligner que leur travail est rendu ingrat – à tous les niveaux, de la directive au (non?) traitement judiciaire – ne justifie pas qu’ils ne le fassent pas lorsqu’il le faut…

      2. Guillaume_rc

        Surtout qu’ils vont bientôt devoir contrôler les fumeurs-au-volant-avec-enfants-de-moins-de-douze-ans et les délinquants qui en grillent une Parc Monceau.
        Sans compter tous ceux qui sont affectés à la sécurité d’une certaine « élite » (genre les deux journalistes du Monde ou les anciens ministres).
        Bref, l’Etat a le sens des priorités…

      1. Nyamba

        L’araignée, un insecte ???
        Boudiou, vous me copierez 50 fois la classification des arthropodes (je ne suis pas un monstre, vous pourrez vous arrêter aux classes) ! Ah, mais !

        1. Aristarque

          Je ne sais pas si une de vos congénères illettrées, voyant passer une belle tégénaire à portée de bec lui laissera chemin libre au motif qu’elle ne serait pas un insecte… Comme vous ne lui avez pas dit qu’elle serait dans l’erreur, je crains plutôt qu’elle ne se laisse aller…
          Psstt : les insectes sont aussi de l’embranchement des arthropodes dans le règne animalia et le sous règne métazoa (les araignées sont du sous règne eumetazoa). Ce sont des cousins/cousines…

          1. Nyamba

            Fort bien, mais vous avez manqué quelques embranchements dans l’arbre… Devinette : quelles sont les caractéristiques des chélicériformes, et qu’est-ce qui les différencie des Hexapodes ? Illustrez par un exemple de votre choix :mrgreen:

                    1. Quiet Desperation

                      C’est un peu ce qui me ferait dire, à la différence du ghillie de « Butt and Ben » qu’Horace n’était pas tout à fait un gentleman…

                      Au fait… Butt and Ben, rien à voir avec le Plug d’hier, n’est-ce pas ? c’est juste l’équivalent Scottish Gentry de « La Gloire de mon Père »… on peut faire plus mal que de lire l’un et l’autre…

              1. Nyamba

                Vous vous méprenez sur mes intentions : j’encourage M. Stark à développer sa culture générale en biologie. La systématique est un domaine passionnant, ce qui ne gâche rien…

                1. Quiet Desperation

                  Mr. Stark is past it, dear girl… helping him along in Biology is a sheer waste of time, rather like fitting a bathroom in Stonehenge…

    1. dede

      « et faire ch… les automobilistes »

      Au moins, ils ne laissent pas les conducteurs de chasse-neige conduire bourres impunement sur les pistes de decollage…

  5. Aristarque

    A propos de Wazemmes, j’ étais à Lille, il y a deux semaines et en suis revenu consterné par l’ évolution de ce quartier. Exemple par la rue Gambetta, célébrissime artère commerciale du quartier qui devient l’ ombre d’elle-même au fur et à mesure de la gestion soce. Il y a actuellement pas moins d’ une vingtaine de cellules commerciales à louer/céder au long du meilleur tronçon, savoir entre la rue de Solferino et la place du marché couvert devant laquelle trône l’ immeuble de feu le Bazar de Wazemmes qui fut emblématique du dynamisme commercial du lieu. Si on peut admettre que cet abandon depuis cinq ou six ans doit être le résultat visible de tractations immobilières interminables compte tenu de la taille et de l’ emplacement, ce n’est surement pas le cas des autres locaux commerciaux disponibles qui sont de tailles plus classiques et en RDC d’ immeubles d’ habitation occupés dans leurs étages. Voir un tel délabrement du linéaire commercial de cette rue quand on l’ abien connue jusqu’ au début des années 90, quand les commerces changeaient de propriétaires ou d’ affectation quasiment par le seul bouche à oreille, est consternant. Méremptoire qui pleure habituellement copieusement sur le triste sort des Roms ferait bien mieux de s’ occuper de ce secteur mais il est vrai que les postures avantageuses devant les caméras y sont bien plus difficiles à prendre et à tenir dans ce type de chantier à longue haleine… Et pourtant, c’est un quartier qui vote bien, habituellement…

    1. Ano59

      Dans ladite rue Gambetta, j’ai pu constater que les commerces changaient rapidement de propriétaires en fait. De plus certaines boutiques issues de chaînes se sont relocalisées ailleurs sur Lille. Ce n’est sans doute pas un hasard, la proximité de Wazemmes doit être toxique sans maintien de l’ordre décent.

      1. Adolfo Ramirez Jr

        Et des gestionnaires de trafic stagiaires en poste juste à ce moment là… Ah, les Russes, ils sont passés experts, 70 de communisme, ils ont acquis un vrai savoir-faire! Voir aussi l’affaire DSK…

    1. gameover

      Et après on dit que les juges ne sont pas de parti pris…

      Rebelotte l’année d’après avec le même juge.
      Ils devraient dédommager les GAV ou les MEE sur leurs deniers personnels, ils y réfléchiraient à 2 fois surtout que ce genre d’enquête doit coûter un paquet de brouzoufs et toussa juste pour se faire un nom.

      1. yp

        Normal, un des seuls patrons du CAC à ne pas être passé par la case ENA (d’après mon décompte et y compris Christophe De Margerie, seuls 25 entreprises échappent aux énarques…)

          1. Nocte

            Filoche n’est pas un sous produit de déjection, c’est le concept incarné du néant intellectuel, c’est une abomination idéologique, il ne réfléchit pas, il agit par réflexes conditionnés, comme toute bonne créature du Fléau.

            Il aurait de la gueule dans les Abattoirs de Stratholme aux ordres du Baron Rivendare…

                  1. Aristarque

                    Tu n’as pas bien lu, (hou le galapiat!), l’article d’avant hier énumérant les productions « artistiques » du sieur Mc Carthy. Filoche conviendrait donc parfaitement comme modèle…

      1. Nyamba

        L’armée bien pensante réclame sa démission. Personne pour attenter un procès à ce gars qui se réjouit de la mort d’une personne (et d’ailleurs occulte aisément celle des prolétaires exploités qui sont aussi morts pendant le crash) ? Quels pauvres types, tous autant qu’ils sont…

        1. Calvin

          Au sujet des autres victimes, il en a été question au même moment.
          Seule l’identité du PDG de Total a été mentionnée.
          Personnage public vs anonymes…

  6. yp

    Les jeunes issus des quartiers défavorisés sont les nouveaux chiens bergers : Leur rôle est de maintenir le troupeau des moutontribuables groupé et soumis pour la tonte.

    C’est la raison pour laquelle les bergers les subventionnent directement via les associations et indirectement via les minima sociaux et les coupes budgétaires dans les services régaliens de l’état.

    Les berges peuvent tondre et les chiens peuvent agir en toute impunité :Un deal gagnant-gagnant.

  7. Kazar

    Une fois de plus, on sent bien que tout ceci est de moins en moins drôle. Mais H16 met en évidence un des problèmes majeurs de ces dernières années, il suffit de lire « La France orange mécanique » pour s’en convaincre. Et les socialistes, soucieux du sort des délinquants, inaugurent avec Taubira la « contrainte pénale », destinée à éviter le seul moyen efficace de mettre hors d’état de nuire, au moins temporairement, une partie de ces voyous qui pourrissent le vie des citoyens, à savoir la prison.
    Ce problème général d’insécurité doit être mis en rapport avec les comportements de plus en plus débiles générés par notre mode de société. Dernier exemple : les « clowns » du nord qui « s’amusent » à faire peur à ds enfants ou des ados, voir des adultes, en se déguisant et brandissant de fausses armes blanches : à force de faire des blagues aussi stupides, il y en a bien un qui va finir par tomber sur un os, à savoir quelqu’un qui se défendra et défoncera un de ces clowns pas drôles.
    Quand à la police, c’est n’est pas compliqué, elle n’est pas soutenue par le pouvoir en place, ni par sa hiérarchie, et son travail est réduit à néant par les juges…
    Oui, CPEF.

    1. yp

      Tu laisses entendre que l’état s’est laissé débordé par un phénomène auquel il est étranger.

      Faux ! Il a créé ce phénomène et il l’encourage. Et c’est fait à dessein : vers qui les gens se tournent-ils face à ces problèmes ? Qui peut ainsi se présenter en sauveur et réclamer encore davantage de ponction, réduire encore davantage les libertés ?

      1. Kazar

        ????
        Selon moi, c’est essentiellement une question idéologique : les socialistes ont le culte des délinquants, et sont toujours prêts à accuser la société qui n’est pas assez gentille avec eux. Que l’État soit en partie responsable, ok, mais de là à dire qu’il encourage activement la délinquance…De toute façon, les gens se tournent de moins en moins vers l’État, car ils sont conscients de son inefficacité. Alors ils subissent.

        1. yp

          On augmente la redistribution.

          Donc, la pauvreté augmente, ce qui fait mécaniquement progresser le volume de clientèle pour des produits narcotiques.

          Mais les chiens-bergers se plaignent qu’ils sont harcelé par la loi. Alors on réduit les budgets de la police et de la justice pour de limiter l’inconfort des gardiens du troupeau, afin qu’ils puissent faire du business et que leur clients ne soient pas trop ennuyés lorsqu’ils procèdent à leur solvabilisation (au dépend du mouton.)

          Et c’est tout bénef pour les bergers : les moutons veulent toujours plus de sécurité. C’est des moutons, ils livrent leur liberté en espérant de la sécurité. Et s’ils leur venait en tête de se défendre par eux mêmes, les bergers enverront la police et la justice pour claquer définitivement le beignet aux réfractaires (du côté de la légitime défense, il n’y a pas d’assouplissement – et il n’y en aura jamais.)

          secretsofthefed.com/wp-content/uploads/2013/10/aa-conspiracy-theory-sheep-noting-man-and-dog-working-together-excellent-one.jpg

          1. Nyamba

            Question existentielle :
            Durant quelques années, j’ai vécu dans un quartier réputé pour ses… euh, fournisseurs de services à la personne (certains étaient vraiment très belles, faut bien l’avouer), et à deux pas de chez moi on pouvait se fournir en produits pharmaceutiques plus ou moins bio, plus ou moins importés, et probablement non remboursés par la SS en dépit de leur prix exorbitant… Or, à part un exhibitionniste croisé une fois dans un square, je n’ai jamais eu vent de la moindre altercation dans le coin, et suis toujours rentrée à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit sans problème. De ce qu’on m’a dit, l’ordre (et la sécurité) étaient assurés par les petits entrepreneurs qui régentaient tous ces gentils businesses. S’est-on fichu de moi, ou y a-t-il une part de vérité là-dedans ?

            1. yp

              Le bordel, c’est mauvais pour le business qui s’adresse essentiellement au mouton… Se charger de la sécurité des clients, c’est une vraie valeur ajoutée qui est facilement convertible en cash.

        2. carpe diem

          il y a un peu des deux: la culture de l’excuse est dans l’adn des socialistes et le laisser faire fait que le peuple se tourne de plus en plus vers l’état, donc plus de montons bêlants, donc plus de pognon à distribuer et à insérer dans toutes les strates du « problème », sans résultat évidemment.
          Si quelques uns d’entre vous ont regardé « faites entrer l’accusé » relatant la mort plus que suspecte d’un directeur de laboratoire d’analyses médicales sur Nice en 1997 je crois, il est bien dit à mots couverts, que la justice était noyautée alors par la franc maçonnerie et – sans intention complotiste- on peut se demander ce qu’il en est en 2014….

      1. sarah

        c’est bien suffisant non ? attention madame il est interdit par la loi d’étrangler les gens !! d’un autre côté vous n’êtes pas française peut être que vous connaissez pas nos lois !

  8. infraniouzes

    Avant dernier paragraphe terrifiant mais ô combien vrai. Excellent résumé de ce que devient notre société. Le chaos c’est pour demain. Forcément: aussi longtemps que, pour la bonne société qui nous gouverne appuyée sur ses béquilles que sont le showbiz et les associations diverses et avariées, les rails de coke seront plus importants que les rails de la Sncf, alors point de salut; leurs transports sont plus importants que nous transporter. Question de choix…

      1. yoananda

        Le chaos sera juste externalisé ! Mais il sera bien la. Cf « Globalia », Orwell à tout anticipé, mais la « forme » que ça prendra sera un peu différente. Des pans entiers (de territoire / société) vont être abandonnés au fur et à mesure à mon avis, une fois qu’ils auront été vidés de leur substance.

        1. yp

          La nature à horreur du vide : les territoires qui seront délaissés par l’état ne resteront pas longtemps sans passer sous le joug d’un autre maître (pas forcément moins intrusif) du moment que celui-ci promet la sécurité…

          1. yoananda

            C’est vrai, mais Orwell ne sera pas partout, mais seulement en tâche de léopard … a mon avis … peut-être que technologiquement ca sera rentable de le faire globalement et dans ce cas, j’aurais eu tort.

  9. Gerldam

    Aucun rapport non plus entre ces quartiers sensibles et l’origine de la population « turbulente-qui-a -eu-une-enfance-malheureuse ». Pourtant, on croit y déceler une légère augmentation du bronzage, preuve, s’il en est, que ces gens vont très souvent à la plage.

    1. Ano59

      Je suis pas convaincu par cet argument.

      Pour moi le facteur de risque principal c’est la précarité (c’est une explication, pas une excuse), quand t’es tout seul ça va mais si tu t’amuses à parquer tous les pauvres ensemble tu obtiens une petite poudrière. Qui a parlé des HLM, idée lumineuse de l’Etat ?!

      Après il y a une part indéniable de la culture d’origine mais ce n’est pas nécessairement recoupé avec l’ethnie. Des individus traînant avec d’autres individus d’une certaine origine ethnique peuvent s’imprégner de la culture associée, indépendamment de leur propre ethnie. La culture dépend aussi d’autres facteurs, ainsi dans les « quartiers » on peut voir parfois une « culture » qui leur est propre. Pour schématiser, cibler les « bronzés » est incorrect, cibler les pourritures qui se comportent comme l’idée péjorative qu’on se fait des « bronzés », c’est plus précis.

  10. Baichette

    « Le sentiment d’insécurité progresse sur le secteur »…. Ce ne sont pas les socialistes qui se targuent d’être le clan du « progrès ». Enfin une promesse tenue!

  11. Quiet Desperation

    le « lourd tribu » concerne-t-il les luttes tribales (dans les « quartiers » pour le contrôle des trafics aussi juteux qu’illicites) ?

  12. Le Gnôme

    Qui trop embrasse mal étreint dit le dicton. C’est la même chose pour l’Etat. A force de s’occuper de tout et de n’importe quoi (surtout du n’importe quoi), il a totalement oublié ce qu’était le régalien.

    1. bob razovski

      Oublié ? Mis de côté surtout.

      Le régalien, ça demande du taf, pas des promesses.

      Trop difficile pour l’Elite de la nation. Faut bosser tu comprends… 😉

  13. Bonsaï

    Article passionnant et défrisant. Néanmoins, c’est peut-être le lot de toutes les métropoles que d’abriter aussi des zones d’ombre !
    Pardonnez-moi, j’ai repéré petite coquille : « autour de ceux qui paient le plus lourd tribu (t).

        1. Quiet Desperation

          GO, il y a une jouissance – pas même honteuse – à faire dans le légèrement cryptique, genre pour « happy few » : il faut toujours faire un effort pour les choses intéressantes, et puis… n’est-ce pas… de nos jours, Google aide fort volontiers les béotiens ou les intellectuellement paresseux.
          Quant à ceux qui ne « comprennent pas », ou refusent de chercher, leur approbation ne m’est pas essentielle…

            1. Bonsaï

              Il y a juste une petite différence de perspective : ceux qui mettent les mains dans le cambouis et qui font l’effort de tenir un blog et ceux qui se contentent de gazouiller sur les branches.

                1. Bonsaï

                  Ni avec du racolage mielleux. La vraie classe, le luxe absolu c’est l’authenticité … et c’est un travail jamais fini que de se débarrasser petit à petit du superflu !

  14. jeff1969

    Tant qu’on ne régulera pas l’immigration afin d’assurer aux immigrés autorisés une intégration parfaite par la langue, le logement et le travail, on n’y arrivera jamais.
    Ah oui, parce qu’une autre stats que je tiens de la femme d’un ami, greffière au tribunal de Mantes, c’est que 95% des condamnés sont d’origine étrangère. Mais chuuuuuttt, faut pas le dire !
    Ces jeunes, qu’on dit français, car la nationalité française est bradée, en solde, crachent maintenant sur la nation qui a accueilli leurs parents ou grand parents.
    Les flics ont l’ordre de ne plus intervenir afin de ne pas envenimer les choses.
    Que va t’on faire de cette génération ? comment voulez vous les remettre au travail, s’il y en avait, alors qu’il gagne en 1 jour ce que vous gagnez en 1 mois ?
    Autant de questions qu’on refuse de se poser ou meme d’évoquer !
    Meme mes amis tunisiens (vivant à Tunis) me disent que ce n’est pas bien de laisser venir tous ces gens. Mais nous on ne jure que par les « droits de l’homme », véritable plaie française !
    Conclusion, on va devoir se taper Marine en 2017 ! Et ca, ca va etre bien pire !

      1. bigredebougre

        Tu ne trouveras pas de réponse à ta question ici Kazar, ce site est dédié uniquement à l’information, vérifiée et contrôlée d’ailleurs, mais pas pour proposer de solution. Dommage.

          1. Calvin

            Je vais arrêter de répondre…

            Mélanger insécurité et immigration, cette confusion est régulièrement faite par certains commentateurs…
            La responsabilité de l’Etat-Providence est niée, au profit d’une explication toute trouvée dans les gènes (même si les mêmes population ailleurs ne créent pas les mêmes problèmes).
            Reste pour tous une vraie converge : la faillite du régalien.

              1. Nyamba

                Et c’est r’parti, pour essayer de se convaincre à coups d’exemples pris dans les faits divers… Le mec s’appellerait Jean Dupon -t ou -d, vous l’auriez gardé, cet article ?
                Comme d’habitude, vous dites « problème », on dit « symptôme »… Ah la la, heureusement qu’on arrive à se mettre d’accord sur d’autres sujets, parce que celui-là 😛 …

                1. Kazar

                  Avez-vous lu La France organe mécanique ?
                  En tout état de cause, vous noterez que je n’écris pas « tous les étrangers sont des délinquants ». Cela dit, à force de nier le lien entre immigration et insécurité, vous faites le jeu du FN, ce dont à titre personnel je me félicite…De toute façon, si tout le monde était d’accord sur tout, nous ne lirions pas ce blog, mais la PRAVDA.

            1. yoananda

              Il y a les 2 : l’état laxiste, et la culture d’origine. Nier l’influence de la culture d’origine n’est pas plus pertinent que nier l’influence de l’état sur la question.

            2. sarah

              absolument d’accord, c’est l’abandon du régalien qui nous amène aujourd’hui dans cette situation ubuesque où on ne fait respecter la loi qu’à ceux qui veulent bien la respecter ! A chaque fois qu’on parle « banlieue difficile » les bien pensants sortent la contre attaque du racisme donc se sont des problèmes pas réglés et laissés à l’abandon !

      2. jeff1969

        Son programme économiqure ressemble fortement à du communisme, non ?
        Des étrangers il en faut ! Nous en avons besoin ! Mais nous n’avons pas besoin de tout et n’importe quoi. Et surtout si ils n’ont pas de chances de pouvoir trouver du travail ou un logement, ca ne sert à rien.
        Effectivement, la meilleure façon de réguler serait de supprimer toute aide… à tout le monde ! Et de supprimer ainsi toutes les cotisations y afférant…

        1. gameover

          Pour moi ça tombe sous le sens que tout le monde serait gagnant surtout les chômeurs qui auraient du boulot mais existe-t-il une étude libérale chiffrée sur le sujet ? Anyone ?

        2. sarah

          avec un taux de fécondité quasi record en europe, je ne suis pas bien sûre que nous ayons beaucoup besoin de beaucoup d’étrangers quelque soit leur nationalité !! Sinon à quoi sert ce taux que tout le monde nous envie ??

    1. Jeanpierre

      Deux choses : « on va se taper Marine et ça va être bien pire. » Pourquoi? pourquoi Marine serait pire que la bande d’escrocs qui nous dirige actuellement? Je ne dis pas qu’elle sera mieux. Mais sur quoi repose cette affirmation à part sur la fait que tout le monde le dit donc ça doit être vrai. Et il me semble qu’il y a une constitution. Un chef d’état ne peut donc pas faire n’importe quoi.
      Deuxième chose : sur ce blog les opinions me semblent convergentes : immigration et insécurité sont des conséquences de l’état providence. Et tenter d’endiguer des conséquences sans s’attaquer à la cause me semble inutile. Donc Marine, ni aucun des politiques actuels ne nous sortiront de cette impasse s’ils appliquent le programme économique qu’ils ont tous en commun.

        1. Kazar

          Marrant quand même que la Suisse n’hésite pas à faire le lien, ni à fermer ses frontières, chez nous, chut, tête basse. Eh bien non, « Le camp des Saints », très peu pour moi.

      1. sarah

        absolument d’accord que l’état providence nous conduit inexorablement dans cette situation où la paresse est reine, le non respect de la loi et de son prochain un précepte,

  15. yoananda

    On ne peut pas tirer de statistiques de faits divers, mais on peut se faire une idée de la situation par d’autres biais …
    Ce n’est pas un « ensauvagement », c’est une islamisation … quand on regarde le tableau d’ensemble.
    Je n’affirme pas cela à la légère, j’ai écrit une série d’articles sur mon blog.

  16. LeRus

    Je choque tout le monde lorsque j’explique, sérieusement, préferrer prendre le metro dans mes pays de l’est qu’a Paris. Et oui, il existe des endroits où lire les posts d’H16 sur son iPhone peut se faire en public en toute tranquilité. Pas à Paris!

    1. yp

      Paris, c’est (de loin) le plus craignos des transports en commun que j’ai emprunté.

      Prendre le RER B entre gare de l’est et CdG en fin de soirée, en costard et avec ses bagages, on a l’impression d’avoir survécu à un passage dans le 4eme diemnsion…

      1. Flo

        Félicitations pour avoir survécu à cette épreuve.
        Mais ça a effectivement laissé des traces car on peut vous le dire maintenant que vous êtes hors de danger : vous n’avez pas pu prendre le RER B à la gare de l’est (et vous ne pouvez pas non plus l’acheter au Monopoly).

          1. yp

            Qu’il soit possible ou non d’arriver gare de l’est et de prendre le rer gare du nord est un faux problème : Vous pouvez aller de Berlin à Tegel, à toute heure et sans sensation d’insécurité, même lorsque vous devez faire quelques centaines de mètres à pied dans une rue mal éclairée entre parking, parc et zone semi-industrielle, entre la gare de jungfernheide et la station de bus…

            1. gameover

              Essaie les cars Air France qui font la liaison des gares de Paris Lyon ou Montparnasse vers CDG (mais aussi depuis d’autres endroits dans Paris). Ca coûte 16.20E environ si tu n’es pas client AF et en plus tu arrives directement dans le terminal sans te payer le trajet à pince depuis la gare TGV et tu gagnes bien 15 minutes.

              googler car air france

              1. yp

                Merci pour l’info, mais je n’ai plus à gérer ce problème. 🙂 D’ailleurs, ça ne m’est arrivé qu’une seule fois (« fool me once, shame on you – fool me twice, shame on me »…)

                La dernière fois que je suis venu à Paris (pour faire visiter la ville à ma compagne), j’ai préféré nous faire prendre le « roissybus »…

                1. gameover

                  T’inquiète, la prochaine fois que tu viendras il y aura une ligne spéciale CDG express qui devrait coûter pas loin de 2Mds et dont l’aller simple sera à 24E !

                  Mais pas de subventions publiques ils ont dit… m’est avis qu’ils interdiront les bus comme en d’autres endroits… je crois que c’est à Lyon que ça s’est fini au tribunal.

                  mais surtout :

                  « Ces revenus ne suffisant pas à couvrir la facture, une nouvelle taxe sur les billets d’avion serait imposée à tous les passagers (y compris ceux qui ne l’empruntent pas mais « bénéficient de la baisse des embouteillages et de l’amélioration de la qualité de l’air », dixit ADP) ; elle devrait rapporter environ 400 millions d’euros, et ne serait levée qu’à partir de la mise en service de CDG Express. Une idée à laquelle s’oppose en particulier la compagnie aérienne Air France… »

                  1. yp

                    2023… Ca va, vous avez encore un peu de temps ! Et puis, il s’en passe des trucs en 8 ans : il y a 8 ans, c’était Chirac, on vivait dans l’insouciance du crédit facile et de l’euro bienfaisant…

    2. Ano59

      Pour avoir fréquenté les transports en commun de plusieurs pays de l’est (Pologne, Hongrie…) et ceux de Paris, il y a pas photo : techniquement, ceux de Paris font pitié et leur faune donne la sensation d’être dans un zoo humain.

  17. Fred

    Je suis outré par ce papier raciste, réactionnaire et xénophobe.

    Je vais déposer un cerfa pour petit bobo sur la conscience auprès de l’administration compétente ! 🙂

    1. Calvin

      Petit rectificatif : il n’y a pas une mais plusieurs administrations compétentes.
      Et oui, la lutte contre le racisme, c’est maintenant et partout à la fois.

  18. Fred

    J’ai cru rêver à l’instant…

    Je viens de croiser un mec avec un tee-shirt rouge sur lequel figuraient un « J’aime l’URSS » et un magnifique marteau avec une faucille…

    Ah ! C’est vrai que pour le fun je passe un concours interne de l’administration et que ce genre de mec est bien vu par les examinateurs…

    1. Quiet Desperation

      Ce n’est qu’une légère rupture du continuum espace-temps, mon cher Fred… un petit cognac sur le pouce, et il n’y paraîtra plus ! ou alors, n’est-ce pas, la De Lorean….

    2. gameover

      Remarque que déclarer aimer un truc qui n’existe plus… c’est comme si j’avais un T-shirt avec « j’aime la liberté »…

      Y a encore des pays avec la faucille et le marteau ?

      1. bob razovski

        La france non ? Seul problème, nous n’avons plus d’industrie. Alors nous devons importer faucille et marteau de Chine. Et bizarrement, les Chinois nous en ont fait cadeau. Comme ça, quand ils regardent la france, ça leur rappelle des souvenirs 😉

    3. yp

      Vous avez de la chance, vous n’en croisez qu’un de temps en temps (heureusement, le temps n’est pas propice au port de T-shirt en ce moment.)

    4. carpe diem

      je viens d’avoir en main un catalogue qui propose des inscriptions sur les tee shirts destinés aux br…….rs il y a le Che Guevarra, Mandela et un autre qui m’a fait bien rigoler « le réveil sonne pour aller bosser : 1ère humiliation de la journée ». tout un monde..

          1. Quiet Desperation

            A l’entrée du Vittoriale, au bord du Lac de Garde ( aaah! ce croiseur dans la colline…), il y a un petit étal, proposant des T-shirts à l’effigie du Duce…

        1. Kazar

          Trop fort !!! En France, je pense que c’est un bon pour un contrôle d’identité au poste direct sans passer par la case à 20.000. ET si en plus c’est un membre du FN qui le porte, ça fait le 20 heures !!!

          1. Quiet Desperation

            J’ai souvenir aussi d’un détournement d’une pub pour Une Marque Bien Connue de la Silly Com Vallée, avec une photo de H et M, et le quip « Think Different! »….

    5. Fred

      Finalement, j’ai été refoulé à l’entrée de la seconde épreuve. J’avais oublié une pièce d’identité. Sans doute mon inconscient libéral qui m’à joué un tour ! Mdr

  19. La Rédac des News du Système

    ••• Le gouvernement votera bientôt directement ses propres lois

    Séance mouvementée à l’Assemblée Nationale hier. En plein vote du projet de loi de finances 2015, le secrétaire d’État au budget Christian Eckert a demandé la « réserve du gouvernement » pour l’ensemble des votes pendant une quarantaine de minutes. Cette procédure peu utilisée n’interrompt pas les débats mais temporise les scrutins en les remettant à plus tard. En l’occurrence, il s’agissait de mettre à profit ce délai pour s’assurer d’une confortable majorité PS sur les bancs de l’assemblée, ce qui a très logiquement suscité un tollé à droite. Malgré la méthode employée, il ne s’agirait vraisemblablement que d’un coup d’essai, et les choses pourraient bientôt aller plus loin. Une source bien informée a expliqué à la rédaction des News du Système qu’il était « envisagé à courte échéance » de se passer purement et simplement du vote des parlementaires.

    La suite sur http://wp.me/p55j1d-5l

    1. Nyamba

      Je viens de lire votre article sur le PRG. Je croyais que les chiffres avancés (nombre d’adhérents, tout ça) faisaient partie de la blague… mais non. A ce rythme-là, des cours de zumba pour les élus ne m’étonneraient même pas ^^ » .

      1. Adrien

        Sauf gros délire dès le tout début, le premier paragraphe d’un article des News est généralement tout à fait vrai et basé sur des infos vérifiables. C’est seulement ensuite que ça part totalement en vrille.

        Merci pour les petits mots d’encouragement en tout cas 🙂

  20. Quiet Desperation

    Squat in his Wrinkled Suit, his Tie askew, a black Rinse on his receding Hair and muddied in the Slough of Despond, our Lord looked the part of The Terrible Mistake, walking with Fear through the Valley of the Shadow of Death…

    I just Love Symbols…

  21. Kazar

    De toute façon, les socialistes n peuvent pas tout faire à la fois : protéger le citoyen et protéger les banques !!!
    Je m’explique : la bataille du TEG faisant rage, les banques ont réussi à convaincre Sapin de modifier le calcul du taux légal. Le décret prévoyant le mode de calcul vient de paraître. Résultat, alors que le taux légal 2014 était de 0,04% l’an, celui de 2015 sera d’au moins 1,72% l’an, soit une petite augmentation qui v

    1. yp

      Information judiciaire ouverte fin 2003 pour « escroquerie, abus de confiance, faux et usage de faux »

      Condamnations fin 2014 : dix-huit mois avec sursis, dix mois avec sursis pour la sénatrice (!) et un autre huit mois avec sursis.
      20 000 euros d’amende la CGT et 75 000 euros pour l’Iforep et L’Humanité.
      Bref, que des peines symboliques…

      « Du moins n’aura-t-elle plus à supporter un autre procès au civil, en dommages et intérêts, de la part d’EDF qui, au dernier moment, s’est retirée de toute instance dans cette affaire. » -> On se demande bien pourquoi !

      « La justice est donc finalement passée dans ce dossier et c’est une première ! » -> Hein ? Quoi ? De qui se moque-t-on ?

          1. yp

            125K€, ça fait quand même cher « l’aménité environnementale » (même s’il s’agit d’un concept qui rends la haie « inestimable ») , c’est à dire le romantisme du lieu…

            Enfin bref, encore un détail qui ne me fera pas changer d’avis sur l’ajustice et le mauvais sens (par opposition au bon sens, pour ne pas dire la malfaisance/le désir de montrer qu’ils peuvent décider ce qu’ils veulent) des juges. Leurs pieds ne touchent plus le sol depuis longtemps déjà – hélas pour le justiciable.

            1. gameover

              Bah 1,800E le mètre…

              Ca doit être un bail à location établi par un notaire garant des actes authentiques et des valeurs répoublicaines… pour son client surtout…

                    1. Quiet Desperation

                      avec cet invincible sentiment de supériorité, de celui qui veille, sur ceux qui dorment…

                    2. Aristarque

                      Sorry, Werther, but I don’t understand meemies and no web translation office is able to explain me this word. Slang, perhaps ? Moanies, OK! But meemies ??? And what about my earn with jet travels ? 😉

                  1. Quiet Desperation

                    Essaie avec « screaming meemies »… quant à Miles Davis et « Round About Midnight », hein ? et « to go the extra mile »…

                1. gameover

                  Merci pour le « s ».
                  Je ne connaissais pas le nom du tableau. J’en suis resté à l’Odalisque et ses 3 vertèbres en plus. C’est pire que des énigmes tes com’ !

    2. sarah

      affligeant !!! mais enfin pas étonnant non plus, un tas de ramassis de profiteur, de voleur avec la bénédiction des imbéciles syndiqués qui se laissent totalement manipuler ! et la bénédiction bien sur des pouvoirs publics car soit ils mangent aussi soit pour acheter une paix syndicale…

  22. Kazar

    De toute façon, les socialistes n peuvent pas tout faire à la fois : protéger le citoyen et protéger les banques !!!
    Je m’explique : la bataille du TEG faisant rage, les banques ont réussi à convaincre Sapin de modifier le calcul du taux légal. Le décret prévoyant le mode de calcul vient de paraître. Résultat, alors que le taux légal 2014 était de 0,04% l’an, celui de 2015 sera d’au moins 1,72% l’an, soit une petite augmentation qui va considérablement soulager les banques incapables de faire leur boulot, c’est à dire de calculer un taux effectif global correct. Heureusement que ce gouvernement a pour ennemi la finance et n’aime pas les banques, qu’est-ce que se serait dans le cas contraire !!!

    1. Ano59

      Par curiosité, ceux qui ont contesté leur TEG avec succès auparavant sont-ils concernés par la modification du taux légal, ou bien le taux légal en date du jugement est-il conservé ?

      Si leur taux change, la contestation de TEG va devenir une vraie boîte de Pandore.

      1. Kazar

        Pour votre info, le taux appliqué est celui de chaque année, donc c’est juste le taux à partir de 2015 qui va considérablement remonter. Les banques peuvent donc dire un grand merci aux socialistes.

      2. Ano59

        Merci. Donc effectivement cette contestation même déjà faite pourrait devenir désavantageuse si l’état remonte encore les taux.

        Ce serait un comble de payer davantage d’intérêts avec le taux légal qu’avec le taux contesté. :mrgreen:

  23. Kloupa

    Plutôt que de remettre de l’ordre public là où il n’y en a plus, endroits au demeurant de plus en plus nombreux et étendus, l’autorité de l’état s’impose pour punir l’outrecuidante utilisation d’un « Madame le président », formulation au demeurant parfaitement correcte et non injurieuse. Où donc va se nicher le totalitarisme du dirigisme étatique? La décadence des institutions, à force de prétendre se mêler de tout, est donc évidente; l’état qui est partout n’est plus nulle part où il serait utile…

  24. MadeInCH

    Pour que H16 quitte le domaine du libertaire pour pondre sur du sécuritaire ressenti subjectif , avec toutes les dérives possibles et imaginable pouvant faire le lit de vous-savez-qui, alors c’est que la situation doît être grave!

      1. yp

        Au détour d’une discussion avec des personnes qui ne sont pas françaises, quand vous expliquez ce qu’il se passe dans le pays, elles vous regardent d’abord étonnées – puis, elles pètent de rire : ce pays n’est pas (seulement) foutu.

        Il est ridicule.

        A ce sujet, cette histoire de haie (cf. commentaire de douar 17h35, ci-dessus) va encore constituer un exemple supplémentaire.

  25. vegeta

    la police arrête un jeune c’est copain voyou font une émeute brûlent quelques voitures, les policiers qui ont arrêté le jeune sont convoquée et sont puni par la direction
    une voiture de police qui patrouille dans une cité se prend des pierres cela casse un carreau, le directeur du commissariat engueule le conducteur pour avoir pénétré dans la cité
    c’est sa la réalité du vécu de la police

    1. Caton

      Il y a quelques années la police et la gendarmerie n’étaient pas soumises au mêmes règles en matière d’usage de leurs armes. Et les gendarmes ne se faisaient jamais caillasser, y compris dans les pires quartiers.

      La police s’est plainte de cette inégalité. Aujourd’hui l’effet habituel de nivellement par le bas mais égalitaire ayant produit son effet, tout le monde se fait caillasser. Merci la police. Et qu’elle aille se faire …

      1. yp

        Le passage de la gendarmerie sous la tutelle du ministère de l’intérieur avait donné lieu à de jolies revendications de la part de la police (genre : je veux le même traitement, mais pas me taper les astreintes ect…)

  26. vegeta

    le gros problème c’est la justice de gauche qui protègent les délinquants qui accusent toujours la police de racisme et les méchants policier blanc sont considérer par la justice comme des facho terrorisant les pauvres racailles de cité, dans les pays des racailles de cité (algérie sénégal etc) tu jette un caillou sur la police mais le flic te tabasse au sang te jette en prison ici une racaille même si il viol une gamine il est libre et la justice va le confier a des psychologue lui offrir une carte annuelle pour disney etc

          1. vegeta

            je ne suis pas juif donc pas d’alyah, quoi que ce pays est très intéressant surtout dans mon domaine, mais bientôt un exil vers un pays plus libéral ou je pourrais enfin travaillé, exercer mes capacités et vivre de la création et de la gestion d’une entreprise mais ne t’en fait pas la France me remplacera par quelques dizaines de djihadistes venu d’irak qui viendront crée de la richesse 🙂

    1. Nyamba

      Question : pourquoi la réponse n’est-elle « pas disponible à ce jour » si elle a été publiée au JO Sénat du 15.10 ? Est-ce normal ?

  27. Aristarque

    Pstt H16, pendant que tout le monde dort, une petite typo à corriger :
    Corbeil-EssonneS (c’est la commune obtenue par la réunion fusion de celles initiales de Corbeil et de EssonneS ainsi dénommée parce qu’avant de se jeter dans la Seine, l’Essonne s’y démultiplie en plusieurs petits bras qui segmentent la commune en une sorte de mini Venise bien moins pittoresque.
    C’est quand même pas chou de prendre toujours les Tarterêts comme exemple. Trop facile !…

    1. calc80

      Merci cher Aristarque. Les corrections de typo, même tardives, ne seront sans doute pas perdues. Nous espéreront les retrouver dans une nouvelle mouture reliée de la prose de notre hôte.
      Cher H16, Noël approche et un petit bouquin à mettre sous le sapin vous permettra de payer vos impôts et taxes, pensez-y. C’est également un vrai book-book, pour les vacances déconnectés (dans des lieux éloignés et sans morceaux de wifi dedans).
      (note: pour la notion de book-book : tapez sous google « ikea book-book », intéressant…)

  28. Bonsaï

    Non, tout le monde ne dort pas … et c’est toujours un régal de vous lire, noble Aristarque, et toujours fort instructif. Sur la pointe des pieds je me retire et vous souhaite une bonne nuit, de même qu’à notre hôte bienveillant.

    1. sam00

      Non, tout le monde ne dort pas … c’est juste que mes commentaires avec en lien les articles du jour sur la situation à Calais sont en attente de validation :-p

      Notre hôte, lui, est surement en train de dormir (et il a bien raison) … ou de nous mitonner l’article de demain …

      1. Calvin

         » articles du jour sur la situation à Calais sont en attente de validation »
        Que se passe-t-il le vivrensemble à la française est en panne ? Le moteur a calé ?

        Ce que j’aime bien dans les épisodes concernant Sangatte ou Calais, c’est qu’on oublie facilement que les migrants veulent rejoindre l’Angleterre.
        Pas rester dans le Pays des Lumières basse-consommation ni dans le Pays des Droits de l’ho-fe-mme-s.

        1. sam00

          Y’a du lour à Calais en ce moment …

          – Des affrontements entre migrants
          – Des forces de l’ordre qui appellent à l’aide
          – Un préfet qui fait des réunions de médiation
          – Une situation sous contrôle dans laquelle le commissaire parle de ses hommes comme des casques blues
          – De l’agression à l’arme blanche libéré pour défaut de traducteur
          – Un mort
          – Et surtout, surtout, tout un arc en ciel d’interprétations journalistiques qui me fait dire qu’il faudrait tous les jours, sur tous les sujets, compulser l’ensemble de la presse pour espérer avoir une vision claire du problème.

  29. sam00

    Cet article (et tous ceux sur le même « fait divers » (hip tap taubira), est une merveilleuse illustration des propos de notre hôte

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/10/21/01016-20141021ARTFIG00320-clandestins-calais-au-bord-de-l-explosion.php

    Je ne puis résister au plaisir coupable de le citer:

    « Calais semble au bord de l’explosion. La mèche allumée depuis des mois avec l’afflux exponentiel des clandestins dans la ville (1.500 selon les autorités préfectorales, 3.000 selon la police) semble aujourd’hui enflammer ce qui est devenu une véritable poudrière. »

    Ah Ah Ah! 1.500 selon les autorités préfectorales, 3.000 selon la police … combien selon le gouvernement?
    Notez bien le choix des mots … explosion … poudrière … enflammer … exponentiel

    « la ville portuaire a vécu une énième intrusion massive de migrants qui ont pris d’assaut les camions pour tenter de rejoindre «l’eldorado anglais». »
    assaut … eldorado anglais (pas grançais??? comment que quoi???)

    « Dépassés par les événements, les 180 CRS, déjà dépêchés en renfort dans le Calaisis ces dernières semaines, ont dû appeler à l’aide les forces de la Police aux frontières, du commissariat de Calais mais aussi de Boulogne-sur-Mer, soit entre «60 et 70 hommes» supplémentaires, témoignait mardi un policier. »

    Je jubilerais presque si je n’étais de tout coeur avec ces pauvres policiers qui ne sont pas responsables de ce merdier! … les CRS ont dû appeler à l’aide …. au secours! dans quel pays vis-t-on??

    « L’utilisation de gaz lacrymogènes a été nécessaire pour disperser ces réfugiés venus d’Afrique de l’Est mais aussi de Syrie, d’Afghanistan ou encore d’Irak. »

    Jean, jacques, pierre, émile, … NB: les prénoms ont été modifiés …

    « Lundi après-midi, la grande majorité de migrants «a été repoussée» vers le camp «Tioxide», nouvelle «jungle» de plus de 500 personnes réinstallée, depuis les démantèlements successifs de mai et juillet derniers, sur un site industriel toujours en activité, près de la rocade »

    Novlangue que tu es belle … un squat devient un camp, ils ont même des noms. On place le mot jungle entre guillemet pour éviter que cela tache l’honneur du lecteur, … on parle de personnes réinstallées comme si on leur avait trouvé des logements … qu’en termes choisis cela est dit …

    « Mais plus tard dans la soirée, alors que la situation était revenue sous contrôle, la zone d’accès au port s’est de nouveau enflammée »

    De suite, on sent bien l’illustration du « la situation était revenue sous contrôle » … je n’ose imagine à quoi ça ressemble quand c’est hors de contrôle!

    « Vers 22 heures, un affrontement entre le camp des Érythréens et le camp des Éthiopiens à cause d’«un différend pour vol», explique une source policière, a donné lieu à «une bataille rangée de jets de pierre et coups de bâton», occasionnant «un chaos» digne «d’une scène de guérilla», raconte un témoin. »

    OOOHH! Un différent pour VOL? entre ces personnes qui sont nos chances pour la france? ou pour l’angleterre? OH! Je vois déjà la tête de Filoche sur ce coup là :-p

    La suite est du même tonneau, on édulcore et on enjolive …
    Juste une dernière:

    « Rebelote à 23 heures, au même endroit. Cette fois, les projectiles visent les policiers. Un homme est interpellé, armé d’un bâton avec une pointe acérée. Poursuivi pour «violence en réunion avec arme par destination», il est relâché au petit matin pour une «carence d’interprétation», faute de traducteur français… »

    Voilà pourquoi je suis de tout coeur avec les forces de police dans cette histoire … pas de traducteur … pof, on relâche un guss qui a agressé des forces de l’ordre avec une arme
    La prochaine fois que j’ai un problème avec les forces de l’ordre, je sort mon europanto … d’ici a ce qu’ils trouvent un traducteur, je serais mort de vieillesse!

    C’est pathétique!

    Le point nous en apprend aussi beaucoup:
    http://www.lepoint.fr/societe/calais-nouvelle-tensions-entre-migrants-21-10-2014-1874498_23.php

    Je cite
    « Une réunion de médiation a été organisée en fin d’après-midi à Calais à laquelle participaient le sous-préfet de Calais, le Secours catholique et des représentants des communautés concernées, a annoncé le préfet du Pas-de-Calais Denis Robin sur Facebook.

    Cette méthode avait déjà été utilisée avec succès en août dernier, a souligné le préfet qui a appelé au respect mutuel entre communautés »

    Je ne comprend plus rien!
    – Si l’on a fait une réunion de médiation, c’est que l’on avait des interprètes non? sinon comment comprendre?
    – Si on avait des interprètes, pourquoi relâcher l’agresseur à main armée pour cause de manque d’interprètes?
    – A quoi à servi la réunion de médiation puisqu’à 23h c’était de nouveau la guerre?
    – A quoi sert d’appeler au respect entre communautés?
    – Se foutrait-on de notre tronche?

    Toutes ces questions, et bien d’autres, qui trouveront peut-être une réponse dans le prochain épisode …

    1. sam00

      Tiens, non, encore une (toujours dans le figaro qui pour le coup nous sort du lourd):

      « Mais les tensions ne s’arrêtent pas là. Mardi au petit matin, vers 4 ou 5 heures, sur l’autoroute A 16, près de Calais, une jeune migrante est tuée, accidentellement. Selon les habitudes des clandestins, qui se déplacent par grappes et traversent nuit et jour les voies de circulation très fréquentées, l’adolescente de 16 ans, marchait aux côtés de plusieurs compagnons d’infortune quand elle a traversé l’autoroute, au niveau de Marck, dans l’agglomération de Calais. Un véhicule l’a percutée de plein fouet. L’automobiliste, indemne, tente aussitôt de se garer pour aller lui porter secours. Mais, contre toute attente, il y «renonce», explique un policier, car le groupe de migrants a «fondu sur sa voiture» et il «s’est réfugié au commissariat». »

      Question:
      Que va-t-il arriver à l’infortuné automobiliste?
      – Un passage devant le juge?
      – De la prison avec sursis?
      – Une voiture accidentée qu’aucun assureur ne prendra en charge?

      Et dans la voix du nord ça cause:
      http://www.lavoixdunord.fr/region/calais-de-nouvelles-bagarres-entre-migrants-zone-des-ia33b48581n2450142

      « Le commissaire adjoint de Calais, Michel Soistier, a expliqué que tous les effectifs du commissariat avaient été mobilisés pour faire cesser ces bagarres. Comparant ses hommes à « des casques bleus » »

      Des casques bleus … serait-on en guerre?

    2. sam00

      Par contre dans libération tout vas bien :

      http://www.liberation.fr/societe/2014/10/21/les-crs-a-calais-apres-des-heurts-entre-migrants_1126564

      « un migrant a été arrêté à cette occasion. Armé d’un bâton, il se montrait menaçant, selon une source policière. »

      C’est fou quand même … il n’avait qu’un bâton, et il se montrait juste menaçant …

      Par contre, encore une illustration que CPEF:
      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/10/21/01016-20141021ARTFIG00130-calais-est-devenue-une-cocotte-minute.php

      « Jean-Christophe Lenoir, responsable de l’association Salam qui vient en aide aux migrants, minimise la gravité de la situation: «On est dans un stand-by scandaleux depuis des mois, mais la situation ne s’aggrave pas», affirme-t-il. Il dénonce l’incompétence des pouvoirs publics: «Ils laissent des bouchons se former à deux pas de centaines de migrants entassés qui n’attendent que ça. Ils profitent de l’occasion, c’est normal.».  »

      C’est noormaal … ben ouai …

      1. gameover

        C’était sam00 grand reporter de nuit à Calais… le reporter qui se donne à fond pour que vos nouvelles arrivent à point le matin en même temps que les croissants !

        merci pour le résumé… c’est quoi le score du FN à Calais ?

      2. Aristarque

        Mettez vous à leur place / C’est compréhensible § La tambouille manque d’épices ! Il y a de quoi énerver tout homme normalement constitué, non ?

  30. Salim

    Sans mentir, j’ai cru lire un article d’il y a des années. C’est vrai que la situation est pourrie depuis longtemps. Il devenu normal, attendu, que la Police n’intervienne pas, que des voitures de Police ou des commissariats soient attaqués, que la Justice procède avec des délais dignes du Bâtiment… L’insécurité fait maintenant partie de notre culture, de notre paysage… Plutôt, disons de leur culture et de notre paysage.
    La proposition anarcho-capitaliste des milices privées qui concurrenceraient ou remplaceraient la force publique est intéressante. Mais, avant de parvenir à cette éventualité, on aimerait d’abord voir à quoi ressemble une politique efficace en matière d’Ordre.

Laisser un commentaire