Le choc de simplification, dans ta face !

Le titanesque chantier des réformes est lancé. Les bulldozers, les excavateurs, les énormes camions sont là pour tout remuer, déplacer, réagencer. Et parmi les innombrables idées géniales qui ont propulsé le président Hollande jusqu’à la moitié de son quinquennat sans fatigue ni usure, on trouve une pépite : celle de la simplification administrative dont le petit Macron, frétillant d’aise et de compétence, s’est déjà emparé. Et c’est ainsi que les coups de pelle derrière la nuque vont se transformer en coup de pelleteuse.

simplifications de 2014Et pour une fois, les bonnes intentions ministérielles ont été devancées par une initiative du gouvernement précédent que j’avais déjà évoquée dans ces colonnes. Eh oui, rappelez-vous « Faire Simple », le site officiel du Gouvernemaman laissé en pâture aux internautes facétieux pour qu’ils puissent proposer quelques truculentes (mais pas trop, hein) idées de simplifications à mettre en place !

Grâce à ce site, quelques personnes dans les cabinets ministériels ont une idée, vague, de ce que « simplifier » pourrait vouloir dire, puisque des douzaines d’internautes leur ont fait part de leurs bouillantes propositions. Rassurez-vous : seules les plus consensuelles seront prises en compte dans la phase II, qui consiste après la phase I de collecte des gémissements, à oublier les réformes possibles les plus audacieuses et qui donneraient le plus de chance d’aboutir à un résultat concret pour se concentrer sur les bricolages administratifs dont l’amélioration marginale pourra sans problème passer inaperçue auprès du contribuable mais faire l’objet d’un rutilant article en quadrichromie dans la gazette locale de tous les conseils régionaux ou généraux du pays.

bartolone - lois promulguéesPendant ce temps, les lois, décrets et règlements continuent de s’empiler à un rythme rarement aussi soutenu, au point que même un gros dilettante comme Bartolone frise le burn-out. Que voulez-vous, pour que la simplification s’insinue partout, il faut ce qu’il faut et ce ne sont pas quelques centaines de pages de plus aux multiples codes que les Français doivent connaître qui empêcheront les députés de simplifier à tour de bras, non mais ! Au bilan, cette furieuse simplification qui grignote du chaton dès potron-minet touche maintenant tous les domaines, même ceux où on l’attendrait le moins.

Prenez l’environnement. C’est pourtant déjà relativement simple, puisque l’environnement, par définition, c’est simplement tout ce qui est autour, et qui est composé, pour environ 53.7%, de petits oiseaux qui gazouillent, d’air pur (± des particules fines de 10 microns) et de 34.8% de campagne avec des arbres en bois, de la prairie qui verdoie, de la route qui poudroie et un Agenda d’Accessibilité Programmée (Ad’AP) dont les vaches qui font « meuh ! » et les cochons qui font « grouik grouik ! » ne pouvaient apparemment pas se passer, tant il semble important, pour nos administrations, de le mettre en place. Grâce a cette nouvelle simplification administrative, tous les propriétaires ou exploitants d’établissements recevant du public (ERP) qui ne respecteraient pas les obligations d’accessibilités au 31 décembre 2014 (dans quelques jours, donc) devront remplir cette copieuse paperasserie pour montrer qu’ils s’engagent (financièrement et avec un calendrier palpable) à bien mettre leur établissement aux normes, en remplissant des Cerfas dont le nombre ne cesse de surprendre (ou presque, ceux-ci n’étant pas encore publiés, l’administration étant semble-t-il elle-même ensevelie sous sa propre paperasse et son habituelle indigence gestionnaire).

Vous n’y comprenez rien ? Vous ne voyez pas le fichu rapport entre le fait qu’on doive absolument mettre une rampe handicapé devant la boucherie de M. Sanzot et le Ministère de l’Environnement ? Vous ne voyez pas comment tout ce merdier apocalyptique de normes débiles, de contraintes administratives et de cerfas dodus va pouvoir se traduire à la fois comme une simplification de quoi que ce soit, et une relance, même vague, de l’activité économique en berne dans ce pays ?

C’est normal. C’est ça, la simplification administrative.

chaton youpi encore une mission réussie

Et ne comptez pas sur le gouvernement pour abandonner devant l’ampleur de la tâche. Il y a du gigapain sur la mégaplanche, il le sait et il ira jusqu’au bout (tant pis pour vous). C’est ainsi qu’il a déjà commencé à insinuer cette simplification dans tous les interstices, toutes les craquelures ou les fissures des murs bétonnés de l’administration en proposant des améliorations palpables de leurs relations avec les administrés. Par exemple, et cela a fait plusieurs copieux articles de presse, maintenant, le silence vaut acceptation ! Autrement dit, lorsqu’interrogée par vos soins, l’administration ne répond pas dans les délais, c’est qu’elle accepte votre proposition. Youpi. Enfin, disons, dans certains cas. Bien précis. Très minoritaires (un tiers environ). Et le délais est de deux mois. Enfin, normalement. Disons 4 mois. Ou 3. Ou 14 jours. Mais pas toujours. Parfois. Pour certains trucs dont la liste, disponible en PDF, entraîne la prise d’un abonnement chez Alka-Seltzer.

Ah ça, pour sûr, la simplification administrative, quand elle arrive en ville, tout le monde change de trottoir ça facilite grave le transit intestinal ! D’autant qu’elle s’est insinuée aussi dans les tâches quotidiennes pour accélérer encore la productivité des administrations à répondre aux attentes des assujettis et autres citoyens-contribuables / petits patrons.

Vous avez noté que les parents cherchent (parfois désespérément) des crèches pour leurs bambins et la mairie, débordée (par la paperasserie ?) n’arrive plus à suivre ? Qu’à cela ne tienne, vous décidez d’en ouvrir une. Service local, création d’emploi, joie retrouvée des parents, bambins qui trottinent gaiement, tout le monde est content. Heureusement, la simplification administrative passe par là pour calmer un peu les ardeurs des uns et des autres parce que tout ce bonheur citoyen du vivre-ensemble câlin sans contrôle, c’est rapidement n’importe quoi. Quelques petites démarches plus tard (avec moult Cerfas, miam miam), et l’aventure s’arrête.

Vous avez une activité de pointe, dans un domaine extrêmement technique, qui demande réactivité, précision, et compréhension de la part des administrations ? Grâce à la simplification administrative, votre cauchemar quotidien devient un délicieux enfer de tortures chinoises, et voilà votre entreprise, de renommée internationale, qui se mange 1.000.000 d’euros par jour de retard, jours de retards que vous empilez avec la joie et la bonne humeur évidente lorsqu’on roule sur l’or.

Comme si on avait besoin de créer de l’emploi au pays du Lait et du Miel en abondance. Pfft.

cat-train-like-I-give-a-fuck

Oui, je sais, ces exemples (parmi des milliers d’autres) tendent à prouver que la simplification administrative a souvent poney, piscine, judo et cours de guitare. Et l’Agence Française pour les Investissements Internationaux, dans son « Tableau de bord de l’attractivité de la France » pour 2014, note pudiquement que la position de la France au sein des 14 pays de l’OCDE n’est pas exactement la meilleure en terme de complexité administrative et de pression fiscale, au point que cela pourrait créer un petit frein…

Mais tout de même.

Est-ce là une raison de rouspéter aussi ouvertement comme le font certains Français et tout particulièrement ceux qui se prennent cette simplification administrative de plein fouet, à savoir les petits patrons ? Est-ce bien nécessaire de défiler dans la rue alors que la situation du pays s’améliore visiblement, que les élus se battent tous les jours, à coups de lois, de décrets, de règlements, de procédures, d’amendements et de petits alinéas pour simplifier encore tout ça ? Est-il vraiment utile, les yeux déjà humides des larmes d’une colère sourde qui monte lentement chez ceux que l’espoir abandonne, de s’écrier – je cite :

« Nous sommes obligés de descendre dans la rue, car nous ne sommes pas entendus. Nous ne demandons pas d’argent au gouvernement, mais simplement d’abroger les nouvelles mesures impossibles à mettre en œuvre comme la pénibilité, le temps partiel 24h et l’information préalable des salariés en cas de cession. »

Quoi, petits patrons, vous voulez qu’on abroge toutes ces belles idées, ces magnifiques avancées, ce progrès social en shrink-wrapped et palettes standardisées, au motif (qu’on sait fallacieux) qu’elle ne vous simplifieraient pas assez la vie ? Mais enfin, ce n’est pas possible, voyons !

La simplification est en marche : ne restez pas sur son passage. Ou vous serez écrasé.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires288

  1. Val

    « Ah ça, pour sûr, la simplification administrative, quand elle arrive en ville, tout le monde change de trottoir  » 😀 ! bon je suis à la bourre pour démarrer ma journée , mais ça vallait le coup d’attendre 9h ! 🙂

        1. Lafayette

          Surtout il ne font pas dans l’approximatif, quand on peut mettre 3 fonctionnaire de plus pour compliquer un calcul, c’est l’ordinateur qui devient obsolète.

            1. Calvin

              FISC est passé depuis quelques années à son évolution Majeure : FIST.
              Mêmes calculs foireux, même principe d’intrusion, mais calibre plus gros.

  2. Le Gnôme

    Pour simplifier, il faut des moyens. Il convient donc d’embaucher des fonctionnaires qui simpliefiront ce que d’autres fonctionnaires ont édictés, avec un budget conséquent pour leur permettre de fonctionner décemment. Il faut inventer le mouvement perpétuel, en quelque sorte. Une administration fait, une autre la défait, n’est ce pas une bonne idée ?

    1. Calvin

      Une administration fait, une autre contrôle, une autre défait, une autre regrette et une dernière rétablit.
      4 administrations pour une seule idée idiote.
      Les Mousquetaires de Dumas, mais plus Roland qu’Alexandre.

      1. Lafayette

        Le plus dur dans cette mission de simplification. c’est la simplification du simplificateur et de ses prédécesseurs les complicateurs….

        Vive l’ère informatique …. sans faute.

    2. Deres

      Ils n’ont jamais parler de « défaire » quoi que ce soit. Ils parlent de « simplifier », ce qui n’a rien à voir. Toute administration ou loi créée ne peut pas être détruite ni même réduite. Par contre, il est possible de toucher à la marge sur ses demandes et sur ses activités pour dégager du temps pour faire des notes en interne au lieu de travailler (inutilement) pour les usagers (ingrats).

      C’est cela le concept. Ce pal vous fait un peu mal depuis qu’on vous l’a enfoncé dans le derrière ? Ok, on va le rabaisser de 2 ou 3 cm. Ah cela va tout de suite mieux, vous allez survivre facilement 2 ou 3 minutes supplémentaires. Par contre, il faut dire merci en plus.

      1. Lafayette

        Mais ne rêvons pas trop, en simplifiant n’importe comment on verra vite que ce sera pire qu’avant, donc ils reviendront au point de départ comme des sauveurs et auront gagné d’engager quelques fonctionnaires en plus.
        Un grand bingo en somme, un gain en impôt et en déficit en une seule mesure.

    3. Aristarque

      Au lieu d’en faire beaucoup et compliqué, ils en font encore plus mais plus simple… Elle est pas belle, l’ administration grançaise???

          1. Pat

            A propos d’appartement, pourquoi aucun journaliste n’a demandé à qui appartient celui loué par la CGT pour Thierry Lepaon ? Autrement dit, quel propriétaire a bénéficié des largesses de la CGT ? Un organisme public ou un particulier ?

  3. Tracy LA ROSIÈRE

    Le chroniqueur aurait dû demander ses papiers au cochon qui lui a fait « grouik grouik ». Ça m’a tout l’air d’être un cochon en situation irrégulière.
    Il faut être plus rigoureux !

  4. Calvin

    Ces lois idiotes ont un but : justifier l’emploi du temps des politiciens, leur hausse de traitement et des votes tard dans la nuit (très très bien majorés).

    1. dede

      Cela me parait tres optimiste comme but… Pensez a relire 1984.

      D’ailleurs, c’est rigolo, cet papier m’a egalement fait pense au film Les Ripoux (que je n’ai pas vu depuis longtemps) – en particulier la scene ou Noiret explique a Lhermitte pourquoi le resto est gratuit en montrant la porte qui s’ouvre vers l’interieur, ou l’inverse, je ne sais plus – et je decouvre qu’il est sorti en 1984…

      1. Higgins

        1984 est excellent, « La ferme des animaux » (du même auteur) jubilatoire mais celui qui s’applique le mieux à notre époque, c’est « Atlas shrugged ».

    1. Aristarque

      Je propose de l’ étalonner à 11cm qui est la largeur de la brique d’argile depuis l’ Antiquité, tout simplement parce que c’est le maximum préhensile aisément d’ une seule main… 😐

  5. Popeye

    Un exemple parmi d’autres :
    http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2014/12/01/31007-20141201ARTFIG00283-fiscalite-code-du-travail-syndicats-le-temoignage-choc-d-un-petit-patron.php

    J’aime beaucoup ce passage :
    « Nous avions, sur notre site lorrain deux chaudières pour produire la vapeur nécessaire à notre process. Une alimentée au gaz, l’autre par les déchets bois issus de nos fabrications. En 2007 nos avons procédé au changement de notre chaudière bois. Nous avons, comme le prévoit la législation environnementale, déclaré la mise en service de cette nouvelle chaudière en Préfecture. Les services de l’Etat ont accusé réception de notre déclaration. Jusque là tout va bien. Six mois plus tard, lors d’une inspection de notre site les services de la DREAL, qui ont eux même accusé réception de notre déclaration, nous ont informé que nous étions en infraction car, la «nomenclature des installations classées» avait changé. Il était, en fait, nécessaire d’obtenir une autorisation préalablement à la mise en service de la chaudière. Les services de l’Etat ont donc saisi le procureur, j’ai été entendu deux fois par la police et j’ai fini par me retrouver au tribunal correctionnel, entre les maris qui battent leur femmes et les dealers. Cette affaire s’est heureusement terminée par une relaxe, mais je vous laisse le soin d’imaginer le temps et l’argent perdus. Mais cela ne s’arrête pas là. Nous sommes en décembre 2014 et bien cette chaudière n’est toujours pas officiellement autorisée à être mise en service… »

    Que le cul leur pèle, ceux à cause de qui , entre autres, CP pourtant béni des dieux ETF.

        1. Deres

          C’est comme pour les feux de cheminée interdits en région parisienne (mais pas les barbecues, chercher la logique …). Ils disent que cela sera vérifier par les assurances qui ne couvriront plus les remboursements quand votre maison cramera suite à l’impossibilité de ramoner votre cheminée … Donc ils s’attendent suite à cette mesure à de belles flambée de pavillon avec des orphelins ruinés et à la rue car pas de remboursement d’assurance. Et ils trouvent cela très bien car cela va diminuer de 4% des particules dont on n’a pas très clairement prouver la nocivité et qui sont beaucoup moins présent qu’il y a 20 ans. Ils marchent sur la tête …

          1. Deres

            En fait, c’est pour relancer le bâtiment et la boîte de leur beau-frère qui installe des inserts et des poêles. A noter que ceux installé doivent répondre à une norme « flamme verte », un truc bien franco-français donc hyper-cher.

            C’est un peu le même principe que la viande hallal. Au final, il faut surtout que la boucherie et l’abattoir ait payé son obole à qui de droit. C’est donc un nouvel impôt qui passe par une agence gouvernementale qui touchera sa dîme sur les fabricants de cheminée et les laboratoires de tests …

            1. Aristarque

              Cela rappelle, pour les barbons, le coup des téléphones agréés France Telecom quand l’ Europe a obligé FT à ne plus lier abonnement et poste téléphonique. Ils valaient le double des non-agréés en tous points identiques sauf l’ étiquette spéciale…

    1. Aristarque

      Faites-lui suivre d’ aller piquer des bagnoles plutôt que de s’ échiner à produire dans le respect de la Loi. Il perdra moins de temps dans les locaux de police et de justice….

  6. pouf pouf

    La première fois que j’ai vu couler une boite, le premier truc où j’ai fait stagiaire, si loin, m’tlot qu’ça fait pleurer nos belles, y‘avait le capitaine, et y’avait le roi (merci paul); ils donnaient dans l’organisationnel muséal et spectaculaire par tout moyen existant à ce jour ou à être inventé ultérieurement, rachat de droits de diffusion, exposition, compromission et tout se qui s’essuie autour de la méditerranée, sur tout support déjà présent sur le marché et cætera et cætera ; c’est dans ce cadre que j’ai compris que la structure organisationnelle de notre pensée grégaire faisait qu’on écoutait en priorité le monsieur qui avait le chéquier dans la poche. Un jour un gars rentre dans le bureau en me disant « bonjour, moi c’est michel, ancienne barbouze, je suis le contact africain » ; « salut, moi c’est pouf, le stagiaire, je m’occupe de la communication institutionnelle et des relations internationales, ça tombe bien ». Alors bien-sûr, chien de garde en retraite ça n’emporte pas vers des sommets d’onanisme quant aux perspectives que ça promet, mais l’afrique c’est tellement incroyable que ça mérite forcément un détour. L’enfer étant pavé de salopes qui s’ignorent, c’est le prophète qui l’a dit, les choses se sont rapidement compliquées. Alors que l’enfer est pas pavé du tout si ça se trouve.

    1. Alecton

      « L’enfer étant pavé de salopes qui s’ignorent, c’est le prophète qui l’a dit, les choses se sont rapidement compliquées »

      Superbe, je pompe…

              1. Quiet Desperation

                Il y a peu de recoins de Saône et Loire que je ne connaisse pas, en fait… depuis le Morvan au nord, jusqu’aux monts du Beaujolais au sud, une des plus belles régions de France… c’est pourquoi, dans un autre registre, je ne pense pas pouvoir m’exiler… malgré que j’en aie…

          1. bigredebougre

            pouf pouf 3 décembre 2014, 12 h 11 min

            « C’est surtout paul fort mon inspirateur sur ce coup. »
            Ce même Paul Fort à qui l’on doit entre autre « le petit cheval », immortalisé par Brassens.

  7. gameover

    p’tain… le pdf des procédures de simplification, juste pour les délais de réponse… 1Mo, 113 pages !

    Sans déc’… y en a pas un que ça a choqué avant de le faire paraître au JO ?

      1. Calvin

        Cerfa bobo.
        Remplis – le vite, car la prochaine version, dite « simplifiée », fera 4 pages avec 12 renvois à une notice et utilisera 3 Cerfa complémentaires.

      2. Kazar

        Sachez que vous pouvez demander réparation pour votre préjudice d’anxiété :
        « La Cour de cassation a reconnu en 2010 le droit des anciens travailleurs de l’amiante d’être indemnisés pour le préjudice d’anxiété dû à la crainte de contracter des maladies liées à une exposition prolongée à ce produit hautement cancérigène. »
        Pas besoin d’être malade, il suffit d’avoir peur d’être malade. Dans votre cas, c’est la peur de la liste et de se tromper de délai, moi je trouve ça tout à fait anxiogène.

          1. Kazar

            Et bien non, justement, c’est un phobique administratif, et pour se faire indemniser, il faut remplir des papiers, ce qui ajoute à sa phobie et augmente son préjudice, et ainsi de suite…Une seule solution, l’internement.

              1. MadeInCH

                Bingo 😀
                .
                Si seulement c’était du LR.
                (Note explicative:
                Si, si! J’ai bien compris ce qu’est un « Catch 22 ». Je faisais juste un jeux de mots/nombres avec « .22LR »)

        1. Jeff84

          « Le calcul des effectifs en droit social ». Je précise qu’ils ont limité le sujet au droit social, et aux entreprises de 50 salariés et moins, pour que cela reste dans un format « acceptable »…

  8. Baichette

    Le choc de simplification c’est très simple : tu payes ou tu vas prendre un voire plusieurs chocs dans ta face.

    Le tout avec la musique du film « le Parrain ».

  9. Kazar

    Tiens au passage, vous connaissez la principe rapidement résumé selon lequel tout ce qui n’est pas interdit est autorisé ? Et bien grâce au tribunal administratif de la Roche sur Yon, il est désormais interdit d’installer une crèche au conseil général de Vendée, cela semble interdit par la laïcité…
    Source Le Figaro.

      1. Gerldam

        C’est d’ailleurs la seule façon de résumer nos 60000+ pages de lois et textes réglementaires: tout est intnerdit, sauf rares exceptions.

    1. Aristarque

      Churchill disait qu’ en Grande Bretagne, tout était permis sauf ce qui était défendu, en Allemagne nazie que tout était défendu sauf ce qui était permis, en Grance que tout était permis même ce qui était défendu et qu’ en URSS, tout était défendu, même ce qui était permis. On voit combien les politiciens grançais travaillent dur pour atteindre leur modèle adoré… :mrgreen:

  10. Higgins

    Le fin du fin étant les derniers propos de Christian Eckert à propos de l’augmentation de la taxe sur les surfaces commerciales pour la grande distribution (+ 50%, excusez du peu) votée en catimini par la chambre d’enregistrement hier: «Il est normal que les grandes surfaces visées soient plus imposées que les autres commerces, du fait de leur position de marché, de leur pouvoir de négociation par rapport aux fournisseurs et de l’importance de protéger les petites commerces de centre-ville… (et aussi) pour corriger des effets que l’on pourrait qualifier d’aubaine (du CICE)…» (http://www.ouest-france.fr/grande-distribution-la-taxe-sur-les-surfaces-commerciales-va-augmenter-3020130).
    Marrant (enfin pas tant que ça) quand on apprend également que l’individu semble éprouver quelques difficultés à gérer correctement la ville dont il est maire: « …les comptes la commune de Trieux (2 087 habitants) ont en effet terminé l’exercice 2013 avec une capacité d’autofinancement négative… pour la septième année consécutive… » (http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/les-finances-peu-reluisantes-de-la-commune-du-ministre-du-budget-969949)
    Pour info, on est en droit de s’interroger sur les capacités intellectuelles des électeurs de cette petite ville puisque ce maire est systématiquement reconduit dans ses fonctions depuis … 1987.

    Bref, le foutage de gueule continue.

    1. Calvin

      Incroyable le coup de l’effet d’aubaine du CICE.
      On matraque nos entreprises d’impôts.
      Puis on en qualifie certaines pour atténuer l’effet (ex : poste, rail, etc).
      On en fustige d’autres qui en profite (ex : grandes surfaces) qu’on va retaxer.
      Évidemment, ce sont les indépendants qui vont morfler puisque, de facto, les grandes surfaces vont devenir encore plus agressives.

    2. dede

      Je lis sur Capital « Compte tenu de ces chiffres, la durée théorique de désendettement de la petite ville lorraine est de 39 ans »

      C’est donc bien de ce type dont nous avons besoin : etre ministre du budget en France necessite d’avoir une personalite decontractee face aux chiffres, sinon, c’est l’infarctus et besoin d’un remplacant toutes les deux semaines.

        1. gameover

          Oui effectivement je n’avais même pas réagi.

          La CAF en 2013 est positive pour la première fois depuis longtemps et est de 56,000E soit 25E par habitant et une dette de 2,217ME ce qui donne bien 39.6 ans.

          Je ne sais pas d’où Capital sort son chiffre de CAF négative surtout en sortant le bon chiffre en nombre d’années.

          Lien (y a un onglet budget dans lequel on peut sélectionner l’année)

          journaldunet.com/business/budget-ville/trieux/ville-54533

    3. Deres

      Je résume.
      L’ignoble droite augmente les impôts des entreprises de 30 milliards.
      La gauche dénonce cette politique pro-entreprise ce qui lui permet d’arriver au pouvoir.
      Elle s’empresse donc d’ajouter une couche de 36 milliards supplémentaires plus la suppression des rares et faibles améliorations.
      Elle annonce quelques milliards de baisse de ces impôts et des simplifications, mais pour plus tard, sous condition de subornation administrative complète.
      En échange de cette baisse, elle considère qu’elle peut augmenter les impôts.

      Bref, quand ils constate qu’on est allé trop loin, ils font 10 pas en avant, puis 2 pas en arrière pour compenser, 1 pas en avant pour compenser ce recul …

      1. Higgins

        Talonette 1er a fait beaucoup de bêtises en cinq ans, ne serait-ce que ne pas faire une seule vraie réforme structurelle alors qu’il avait les outils dans la main pour ça, mais invoquer encore l’héritage après les deux années passées dépasse la mauvaise foi la plus absolue. Comme l’a très bien écrit Charles Sannat dans son éditorial du 2 décembre sur son site Le Contrarien Matin : « Lorsque le peuple étouffe, la révolution est proche. C’est immanquablement ce qui se passera dans notre pays. À force de nous emmerder, à force d’emmerder tout le monde, eh bien dans une première étape on constate une diminution drastique de la création de richesses. Nous y sommes. Entre les Français qui partent se faire tondre ailleurs et ceux qui ne font plus d’efforts ici, ce n’est qu’une question de temps pour que l’État-providence français ne s’effondre sous son propre poids faute de joueurs. La grève mes amis… la véritable grève, celle capable de tout renverser pacifiquement ce n’est pas la révolution par les armes ou par la violence. Non, c’est la grève qui consiste à se mettre en retrait du système… » (en référence au livre d’Ayn Rand que je ne cesse de conseiller)

        1. Deres

          Soyons objectif.
          Si Sarko n’avait pas augmenté les impôts de 30 milliards, Flamby les aurait augmenté de 60 milliards au lieu de 30 …
          Si Sarko n’avait pas claqué 500 milliards en plan de relance, un plan de relance encore plus grand et encore plus clientéliste aurait été la première mesure de Flamby (avec embauche massive de fonctionnaire bien entendu).

          Le souci dans ce pays, c’est que si nous avions un quinquennat de bonne gestion, tous les efforts seraient considérés comme de la « marge de manœuvre » clientéliste pour le suivant qui se dépêcherait de dépenser l’héritage …

            1. Adolfo Ramirez Jr

              Si vous êtes bon gestionnaire, vous allez vous mettre toutes les asso pleurnicheuses de la ripoublique à dos! Il y a toujours des combats inutiles et navrants de bêtise à financer.

          1. Charles

            Une monarchie décentralisée pourrait pourvoir à ce problème d’ « héritage ». Le problème est qu’il faudrait virer tous les politicards qui goûtent à la soupe…

          2. detres

            Cela s’est déjà produit au passage. Tous les efforts réalisés pour satisfaire les critères de Maastricht pour pouvoir rentrer dans l’euro ont mené à la cagnotte sous Jospin et à la dilapidation de notre richesse chèrement acquise dans les 35 heures …

    4. Aristarque

      Si le déficit est du à un clientélisme soce sans entrave autre que l’ imagination du maire, n’ en soyez pas plus étonné que cela… Et si en plus des subventions de rééquilibrage des comptes tombent périodiquement du Ciel, pourquoi voulez vous que la fête s’ arrête??? :mrgreen:

  11. Olivier Vitri

    Le choc passe aussi par de « petites erreurs » de calcul socialiste : un trou de 10 miyards dans les recettes http://t.co/wlsbIn0kg4
    …Les calculettes pourries à Bercy, c’est maintenant. Quant à Laffer, c’est forcément un allié de l’UMP !

      1. Adolfo Ramirez Jr

        10 Milliards… dû au geste pour les plus modestes ou à la faible croissance.
        Encore un effort, ces abrutis n’ont toujours pas compris!

    1. Kazar

      Bof, ça n’a pas l’air de gêner Sapin qui vient d’annoncer qu’en 2017, le déficit serait largement inférieur à 3%…
      « Dans un entretien au Monde, le ministre des Finances confirme que la prévision de déficit pour 2015 est ramenée de 4,3% à 4,1%, grâce aux 3,6 milliards d’euros d’économies supplémentaires annoncées fin octobre. »

      1. Deres

        En parallèle, le dernier article de l’FRAP prévoit 5% de déficit de 2015 à 2017 … Ils sont encore plus pessimiste que moi qui pense que cela va croître lentement jusqu’à 5% en 2017.

        Difficile de prévoir la suite. En effet, le pétrole et l’euro baisse mais jusqu’à où ? Et le retour en récession peut avoir des effets dévastateurs comme sur l’aéronautique qui est très cyclique et constitue notre plus grosse exportation. De plus si le kérosène est moins cher, acheter des avions plus récents devient moins critique.

      2. Deres

        C’est très amusant. La commission a trouvé que la mariée n’était pas assez belle malgré la couche de maquillage … Donc Sapin en a remis un couche encore plus épaisse.

        Je rappelle d’ailleurs qu’en 2014, non content de ne pas tenir nos objectifs de baisse du déficit, celui-ci a en fait augmenter.

        1. Kazar

          Il oublie également qu’il va falloir rembourser 3 milliards à la Russie. Et de toute façon, il ne sera plus là en 2017. A sa place, j’irai plus loin en prédisant en excédent en 2019, comme il ne sera plus là en 2019 et que c’est irréalisable, il pourra dire, en étant dans l’opposition, que c’est de la faute de ceux qui sont au pouvoir…

      3. Honorbrachios

        mais qui écoute encore sapin??!!(ce type si brillant qui ne se trompe jamais qui ne parle jamais pour ne rien dire qui est un si éminent économiste doublé d’une expertise sur le futur que même S. Hawkin et Mme soleil l’envie! )

    2. Deres

      Quand on augmente les prélèvements de 40 milliards sur les citoyens, il ne faut pas s’étonner que la TVA chutent de 8 milliards soit 20% ! Ensuite, comme les entreprises font des bénéfices à la marge, les 32 milliards restants ont aussi disparu de leur chiffre d’affaire donc de leurs bénéfices, soit une autre bonne dizaine de milliards …

      Je serais curieux de voir leur modèles numériques de l’économie française à Bercy car vu les LPF ignorants les effets de bord qu’ils nous pondent tous les ans , tout semble calculé sur un bord de table sur des post-it …

      En premier lieu, avec la même vision que Hollande, les chiffres macro-économiques sont indépendants des lois en vigueur … Ils décrètent donc une croissance et une inflation prévisible sans tenir compte de leurs propres mesures. Alors que les hausses de prélèvements détruise la croissance et augmente le coût du travail …

      1. Honorbrachios

        @deres : leur logiciel est celui ci : (je l’avais vu chez S.Soumier un matin)
        Il prenne le chiffre de l’année d’avant et le reproduise avec un par exemple +2% d’inflation. Si on prévoit une augmentation d’un pourcentage, mettons allez 15%, et bien on augmente tout simplement le résultat de 17%. Donc un impot rapporte 1myard, on l’augmente (à cause du mankagagner ou du CO2) de 17% et leur logiciel donne 1,17M…Voila voila….aucune prise en compte du facteur humain ni de cause à effet. Faut dire qu’ils n’aiment pas les ordis, ça prend des emplois , ni l’économie par que c’est un machin capitaliste et que les intellectuels ça ne s’abaisse pas à compter

        1. Deres

          Non, je pense qu’ils dépense des millions pour des logiciels de modélisation complexes mais qu’ils ne se servent pas directement des résultats. Tout cela reste au fond de Bercy, avec des économistes spécialistes qui débattent entre eux pendant que le ministre lance des dés (pipés en plus). En plus du foutage de gueule perpétuelle, on a les dépenses inutiles. C’est comme tous les rapports des 30 dernières années pleines de bonnes idées sur ce qu’il faudrait faire et ne sont jamais faites. Ils n’ont pas été gratuits …

          1. MadeInCH

            Plus probablement qu’ils dépensent des millions pour des logiciels complexes programmés par des amis des copains.
            Superbe programmes qui ne sont pas encore prêt à être utilisés, car il y a un petit retard à la mise en service dû à un déplacement de l’implémentation pour cause de glissement de la date de la mise à jours à cause du dépassement de budget. Ou l’inverse.

          2. dede

            « logiciels de modélisation complexes mais qu’ils ne se servent pas directement des résultats »

            Assez d’accord : j’en ai fait l’experience dans une grande entreprise ou j’annoncais des previsions pour mon entite dans le cadre de l’exercice budgetaire. 3 mois plus tard, je constate lors d’une reunion de suivi budgetaire que les chiffres de recettes au budget ne correspondaient pas a ceux que j’avais annonce, je m’en etonne et recoit cette reponse merveilleuse : « je sais mais c’est Paris qui l’a dit! »

            Il n’y a aucune raison pour que cela ne fonctionne pas de la meme maniere a Bercy : il y a des gens qui bossent pour faire des previsions puis il y a le ministre qui annonce les chiffres qu’il pense devoir annoncer vis-a-vis des partenaires et des electeurs. Nous sommes en plein 1984, c’est sur!

  12. sa0000

    Ce matin, dans le figaro, une illustration de la courbe de laffer http://www.lefigaro.fr/impots/2014/12/02/05003-20141202ARTFIG00393-impot-sur-le-revenu-un-trou-de-6milliards.php
    En gros, bizarre bizarre, les sous ne rentrent pas exactement comme prévu.
    J’ai voulu voir, par curiosité, comment ce sujet sensible pour tout socialiste a été traité dans l’immonde et à l’aberration (surtout j’avais envie de voir si des commentateurs, une fois le nez dans leur caca, changeaient d’avis sur la courbe de laffer). Ben en fait, le sujet n’est tout bêtement pas traité ! On n’y parle que de la dernière blague de Sapin concernant le déficit en 2017.
    Quand on ne sait pas tourner un sujet à son avantage, et ben on n’en parle pas. Fastoche.

    1. Kazar

      « «Force est de constater qu’aucune analyse sérieuse des causes de l’affaissement du produit de l’IR n’a été fournie», déplore à nouveau Valérie Rabault, la rapporteure générale, PS, du budget à l’Assemblée, dans son récent rapport sur le budget rectificatif pour 2014, alors qu’elle en avait déjà fait la demande en octobre. »
      J’ai une idée, sans doute stupide, mais tant pis, je me lance : cela aurait-il un vague rapport avec les nombreuses personnes de mon entourage et certains de mes clients qui soit sont déjà partis à l’étranger, soit m’ont parlé de leur projet de départ ? Étant bien sûr précisé qu’il s’agit uniquement de personnes qui comme par hasard entrent dans les 50% des Français payant l’IR (et le reste, bien sûr).

      1. Deres

        Avec 500 000 chômeurs de plus sous Hollande, il ne faut pas s’étonner que les impôts rentrent un peu moins bien, ce n’est pas compliqué.

        1. sa0000

          Objectivement, ce ne sont pas les raisons qui manquent. Les chômeurs en plus, les entreprises qui calanchent, les contributeurs nets qui se barrent… Mais ce que demande la dame (c’était pourtant clairement sous entendu 😉 ) c’est une bonne raison, qui en plus soit compatible avec sa vision du monde. Si cela est possible, qu’elle montre tous les défauts du turbo capitalisme, ou sinon de ces fraudeurs de français. Cerise sur le gâteau, si cette bonne raison pouvait donner lieu à une petite loi pour tout arranger, là vraiment, ce serait de la balle.

          1. Deres

            Non en fait elle fait une analyse strictement comptable. Ce qu’elle veut savoir c’est pourquoi les prévisions sont si mauvaises, pas les raisons économiques de la baisse. Et la seule explication est que les chiffres des LPF sont systématiquement des mensonges optimistes. Il y a une page complète de chiffres en entrée, et tous ceux ci sont dignes de bisounours.

  13. Deres

    Question comme cela : un accrobranche et un centre d’escalade, c’est un établissement destiné à l’accueil du public si je ne m’abuse. Que doivent-ils faire pour l’accueil des paraplégiques en chaise roulante ? Mettre des rampes jusqu’en haut des arbres et des murs d’escalade ?

    1. Black Mamba

      Prévoir des orang outan pour les activités arboricoles, ces charmantes bestioles seront là pour aider les handicapés moteurs … c’est une filière à développer … Quoi, il y a bien des chiens d’aveugles …

    2. Calvin

      Une solution : abattre les arbres et fixer cordes et filets au sol.
      Autre solution : casque de réalité virtuelle et conversion d’un jeu FPS en accrobranche.

      1. Le Gnôme

        Il n’est pas encore prévu d’aplanir le Mont Blanc pour faciliter l’accès aux handicapés ? En voilà, un beau chantier citoyen et solidaire.

  14. Kuing Yamang

    « les lois, décrets et règlements continuent de s’empiler à un rythme rarement soutenu »
    ———
    Je dirais plutôt à un rythme rarement aussi soutenu. ^^

  15. VicoNounours

    A. Madelin dans le figaro (oui oui!) : « J’ai le sentiment de vivre une sorte de «perestroïka française». Souvenez-vous, dans les pays de l’Est, vers la fin du communisme. On y faisait ce diagnostic «la base ne veut plus, le sommet ne peut plus». La perestroïka, c’était la tentative de la nomenklatura de faire un certain nombre de réformes censées prolonger le système et le préserver d’une remise en cause plus profonde. Je pense qu’aujourd’hui l’urgence sociale, l’impératif de la croissance et l’exigence de mutation de l’économie et de l’Etat exigent un sursaut libéral. »

    L’Etat nounou tente tant bien que mal de préserver ses acquis, tente de montrer que les français ont vraiment besoin de lui: le dernier sursaut avant son trépas? Malheureusement je ne suis pas aussi optimiste que ca. Comme le dit si bien notre hôte: CPEF.

    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/11/28/31001-20141128ARTFIG00379-alain-madelin-l-ump-le-liberalisme-et-moi.php?pagination=3

  16. Before

    « AD’AP, ERP, SDA AD’AP, … » ils font un concours pour trouver ces acronymes ?
    Ou alors ils payent des cabinets de conseil ? (ça tombe bien le beau-frère du cousin de directeur de cabinet du minustre possède justement une société de marketing …)

  17. kloupa

    Et voilà que le petit Macron avoue benoîtement, ce que tout le monde censé savait dès le départ, que le pacte de responsabilité est un échec. Mais, heureusement, ils avaient prévu dès le départ, un bouc émissaire: les salauds de patron: car gouverner, pour une fois, ça a été prévoir. Je suis sûr que la commission Européenne va apprécier une telle anticipation d’un échec programmé, mais vendue à l’époque (début 2014, hier…), comme la réponse aux problèmes structurels de la France. C’est promis, la prochaine vague de réformes sera la bonne, et cette fois, ça marchera: n’est-ce pas le caudillo Valls qui est premier ministre, scrogneugneu?

    1. Deres

      Ils reprochent surtout à Gattaz de ne pas jouer le jeu. Pour eux, la dénonciation des « patrons » qui n’embauche pas malgré le CICE devait arriver à la fin de l’année prochaine. Leur rébellion, du jamais vu en France, les oblige à sortir la carte du bouc émissaire avec un an d’avance sur leur planning …

      Ça sent vraiment le roussi. Ils admettent l’échec de leurs mesures avant qu’elles prennent effet ! Même eux n’y croyait pas !

  18. cc

    L’expression clé de votre papier est : « merdier apocalyptique ».

    C’est lorsque nous aurons touché le fond de cette fosse aux proportions himalayesques inversées… qu’on pourra alors remonter.

    En attendant, célébrons la chute, avant la chute finale. Le plus tôt sera le mieux.

    1. Honorbrachios

      pas sur que ça remonte, dans la fosse à purin quand t’es au fond t’y reste tu te fais bouffer par les asticots et tu sers d’engrais aux pâquerettes…si quelqu’un se donne la peine de t’y mettre

        1. janus

          Oui, mais ce n’est plus de mise aujourd’hui, un tel accueil d’un ministre en balade…Le couvrir de merde serait pourtant le bon parfum, non ?

  19. Kuing Yamang

    « Vous ne voyez pas le fichu rapport entre le fait qu’on doive absolument mettre une rampe handicapé devant la boucherie de M. Sanzot et le Ministère de l’Environnement ?  »
    ———-
    J’habite un petit patelin de 2000 et quelques âmes en Bretagne, très mignon, avec un petit port, tout ça. Et une mairie assez ancienne, avec des méchants escaliers qui empêchent l’accès aux gentils handicapés (deux ou trois dans le patelin). Donc le maire, pour se mettre aux normes a acheté un bâtiment pour y transférer la mairie. Coût 600 k euro environ. Manque de bol, ce n’est qu’après que les fonctionnaires se sont rendus compte que ce bâtiment (l’ancien crédit agricole, en fait) ne pourrait pas être mis aux normes handicapés, donc achat inutile pour la mairie. Mais bon, maintenant personne ne veut racheter ce bâtiment à la mairie malgré son prix actuel estimé maintenant à 450 k euros. Donc la mairie reste là où elle est et la commune perd au moins 150 k euros.
    Les normes handicapés, c’est super.

    1. Higgins

      Les forces armées connaissent les mêmes délires. C’est bien connu, quand on a la malchance d’avoir un handicap, on s’engage!!!
      Dans ma ville, l’ascenseur qui dessert un parking souterrain appartenant à la municipalité, situé sous les halles (de plus en plus désertes au passage), est en panne depuis … un mois. Effort soutenu de la mairie pour remédier à ce problème avec une inspiration toute soviétique. CPEF.

      1. Caton

        Les ascenseurs du parking Vinci le plus proche de mon lieu de travail ont des boutons avec marquage en Braille. Il n’y a pas de raison que les aveugles ne puissent pas aller chercher leur voiture au parking…

        1. pouf pouf

          c’est pour ça qu’ils sont si chers, z’ont quand même doublé le CA entre 97 et 2005 sur la bêtise des acheteurs publics, la bêtise ou … non, cela ne se peut pas, la bêtise donc.

        2. Honorbrachios

          Près de mon ancienne adresse il y avait un arrêt de bus en pleine campagne (bien qu’en ville) remis au norme accès handicapé (haut trottoir) mais il n’y avait que ce petit bout de trottoir, entouré de poteau EDF et TEL impossible à passer pour eux, et ensuite, plus rien, juste une petite route ou les voitures ne peuvent se croiser mais surtout… en très forte pente

        3. Higgins

          Ça me rappelle un sketch savoureux de l’émission « Surprise, surprise » où Gilbert Montagné, qui je le rappelle est non-voyant (en bonne novlangue, cela va sans dire), était déguisé en agent de réinsertion à vocation coercitive (cad policier) et gérait la circulation à un carrefour. La tête des passants ou des automobilistes quand ils s’en apercevaient!

        4. Aristarque

          Ce sont les platines à boutons qui sont fabriquées pour être implantées dans toutes les cabines d’ ascenseurs où qu’ elles soient installées. Elles ne sont qu’ un petit peu en avance sur leur temps. Quand les voitures autonomes rouleront toutes seules, un aveugle aura sa voiture, lui aussi! Na! 😛

    2. royaumont

      Mais si, les normes handicapés sont bien respectées : regarder le nombre d’handicapés mentaux qui peuvent accéder aux bureaux des ministres…

        1. gameover

          Encore un conseiller de FH qui vient de démissionner today car mis en cause dans un abus de biens sociaux…

          Exemplaire qu’elle sera la raie publique.

  20. Deres

    Et histoire de nous obscucifié (?) encore plus, notre gouvernement actuel a inventé le concept d’opposition gouvernemental. Puisqu’il est plus facile de s’opposer que de gouverner, le pouvoir reste dans l’opposition ! Donc la majorité parlementaire fait de l’opposition et plus fort, les ministres entre eux font de l’opposition sur les projets de loi des autres ministères. Evidemment, les vrais partis d’opposition sont aphones devant un tel phénomène qui leur coupe l’herbe sous les pieds … Au lieu de gouverner, ils se mettent à occuper la galerie en faisant des petites comédies dramatiques entre eux. Défaire les mesures de leurs prédécesseurs ne leur suffit plus … ils défont leurs propres mesures, parfois avant même de les avoir mis en place …

    1. bob razovski

      wopopop… tout cela est de l’histoire ancienne.

      Nique Taxozy et « le meilleur d’entre nous » sont de retour. Ca va roxer du poney dans l’hexagone, je vous le dis ! L’opposition va… va… heu… En fait, je sais pas…

  21. Tolls

    La simplification, qu’est ce que c’est? Un exemple? Dans une administration, avant de jeter un document papier, on en fait une photocopie! Simple non?

  22. cc

    L’autre versant de la « simplification » c’est dépenser l’argent qu’on n’a pas dans des projets les plus foireux.

    Sans-Dent est en train d’exploser en vol.
    **********************
    François Hollande va prochainement annoncer le lancement d’un nouveau programme de renouvellement urbain, dans le cadre d’un déplacement à la mi-décembre, confirme-t-on au Figaro.

    Ce plan banlieue sera doté d’une enveloppe de 5 milliards d’euros.

          1. Higgins

            La différence; c’est que Pinochet a laissé son pays dans un meilleur état que lorsqu’il s’en est emparé. Et puis, il est parti, lui.

    1. Kazar

      Ils doivent se dire qu’on n’est plus à 5 milliards prêt, et n’oubliez pas que les élections approchent : hier, vote des députés PS pour la reconnaissance de la Palestine, aujourd’hui, 5 milliards pour les banlieues, je vous laisse deviner le public électoral visé par cette tentative de reconquête…

      1. royaumont

        La manoeuvre est transparente… Mais comme sur 5 milliards, 4,99 vont être engloutis en frais de gestion administrative, l’efficacité n’est pas garantie (même d’un point de vue électoral).

  23. jyb

    « Vous ne voyez pas le fichu rapport entre le fait qu’on doive absolument mettre une rampe handicapé devant la boucherie de M. Sanzot et le Ministère de l’Environnement ? »

    Oui je le vois. Monsieur Sanzot va fermer boutique et il faudra cramer du carburant pour aller à Carrefour.

  24. Deres

    Le délire continue. Maintenant ils vont réguler les salaires du cinéma …

    http://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/0203985149934-cinema-le-cnc-encadre-les-salaires-des-stars-1070925.php

    Notez au passage la belle discontinuité possible des salaires autour d’un budget de 4 millions d’euros ! 600 000 euros de salaire max juste en dessous et 320 000 juste au dessus ! On va voir fleurir les films avec des budgets de 3 999 000 euros !!! Bien entendu, le cas des dépassement de budget prévu n’est pas envisagé donc les budgets des films vont seulement être mensongers pour la demande de subvention, avec tous les effets induits de ce genre de mensonge financier …

      1. Deres

        C’est certain mais même dans la subvention quand le but est d’arroser généreusement ils font dans les règlements débiles et lourdingues …

    1. gameover

      Et des films à plus de 10ME aussi car là c’est dans l’autre sens… on passe de 500KE à 990KE.

      Rappelons que le dernier film financé par le CNC à plus de 10ME a fait 30,000 entrées…

        1. gameover

          « Le grand gagnant du film le moins rentable de l’année [2013], avec 36.000 entrées pour 10,3 millions d’euros de budget, est Le Premier Homme, de Gianni Amelio. »

          http://lefigaro.fr/cinema/2014/01/08/03002-20140108ARTFIG00429-90-des-films-francais-ne-sont-pas-rentables.php

          «Je me pose la question de l’implication de l’État dans le financement des films», confie-t-il, «Le système de financement public fait que le véritable producteur n’existe pratiquement plus en France, ce qui nuit à la liberté de création», regrette le réalisateur.

          « Dans l’Hexagone, il suffit de sortir un film dans les salles avec seulement quelques copies pour percevoir des aides au financement. « 

  25. hop hup

    http://rue89.nouvelobs.com/2014/12/03/aller-a-salon-pollution-royal-prend-jet-manque-secraser-256364

    Pour aller à un salon écolo, Royal prend un jet… et manque de s’écraser
    L’avion de Ségolène Royal […] attendue à Eurexpo pour le Salon Pollutec a connu un problème technique sur le train d’atterrissage. Elle arrivait de Saint-Nazaire. La manœuvre automatique n’ayant pas fonctionné, le pilote a dû actionner manuellement le dispositif, et pour parer à toute éventualité, plus d’une cinquantaine de sapeurs-pompiers ont été pré-positionnés en bord de piste. »

    elle a rejeté combien de tonne de co2 la sego avec son avion pour aller a un salon de l’écologie ?

        1. gameover

          ah oki… oui entre autres nantes Lyon à 9:05 et 13:35 à 155E
          D’après Le Progrès c’est arrivé vers 13h mardi à l’atterrissage à Lyon

          Surtout qu’il ne faut pas oublier que l’avion n’était peut être pas stationné à Saint Nazaire… donc ça ne doit pas être donné surtout s’il attend Mme à chacune de ses étapes… T’as vite fait d’en avoir pour 15,000E

          1. deres

            Donc en fait, son jet a fait quatre sols en tout Vélizy-Nantes-Lyon-Nantes-Vélizy pour lui éviter une heure d’attente et de faire une note de frais de 210 euros. Mais éviter la plèbe n’a pas de prix. En plus, le risque de croiser des « huons nos ministres » était trop important.

  26. Flash

    Oui, ces dispositions sur le compte pénibilité, sur le temps partiel minimal, sur l’information des salariés en cas de cession sont des idioties sans nom.

    S’il n’y avait que ça.

    Tout est fait pour rendre impossible le fait de faire son job.
    La loi du 5 mars 2014, par exemple, prévoit de nouveaux entretiens professionnels à faire tout les deux ans. Attention, il s’agit de parler d’évolution de carrière, mais pas d’évaluer le salarié, c’est un entretien différent.
    Tout les six ans, un bilan sur le parcours professionnel devra être fait.
    Un document écrit devra être remis à chaque fois.
    Si dans les entreprises de moins de 50 salariés, la chose n’est pas faite, il y a abondement du compte personnel de formation (qui remplace le DIF au 1er janvier 2015).

    Rien n’est précisé sur les modalités concrètes de cet entretien. Son utilité est assez douteuse. La paperasserie, elle, est réelle. Ce n’est qu’un tout petit tracas supplémentaire, vous me direz. C’est vrai. Mais parmi combien d’autres?

    Autre exemple : les stages.
    Vous le savez, au 1er septembre 2015, la rémunération du stagiaire sera augmentée à 15% du plafond horaire de la SS.
    Oui, sauf que le Ministre du travail a précisé que l’augmentation se ferait en deux temps et a promis un décret « à la rentrée 2014 ».
    Le décret a été publié le 30 novembre 2014, et est applicable à compter du 1er décembre 2014.

    Les conventions de stage doivent comporter de nouvelles mentions obligatoires ; un tuteur doit forcément être désigné dans l’établissement d’enseignement ; la gratification augmente à 13,75% du plafond horaire de la Sécurité sociale. Et ce depuis le 1er décembre 2014. Le chef d’entreprise, naturellement, aura pris connaissance du décret du 30 novembre 2014 le jour même et aura modifié en conséquence les conventions de stage. Aucun doute n’est permis.

    A noter, pour rigoler, que le plafond change à compter du 1er janvier 2015.

    Bref, CPEF.

    1. Nemrod

      Décourageant.
      J’ai embauché il y a quelques années un salarié.
      Un moment d’égarement.
      Comme il vaut mieux avoir des remords que des regrets, je vais sans doute le virer avant que cette avalanche de conneries ne me tombe sur la gueule.
      Licenciement économique : mon CA plonge de 10 % par an depuis 3 ans, je pense que ça doit justifier.
      Je fais une grève à la J Galt : moins de CA, plus d’employé…moins d’emmerdes, moins de pognon pour tous ces fumiers.
      Je vais me retrouver aux prudhommes et l’inspection du travail va me tomber sur le râble.
      M’en fous : j’ai plus grand chose à perdre hormis une situation de servage.
      Mes Seigneurs (Saigneurs !) étant le RSI, l’Urssaf, le Trésor Public…
      Je suppose que mes interlocuteurs seront assez finauds pour comprendre mon treap no futur.

      1. Jeff84

        Faites gaffe… Une de mes clientes faisait entre 3 et 6k€ de bénéfice par an depuis 3 ans, c’était son seul revenu, elle a viré son unique employée pour récupérer le poste pour elle-même, et ces abrutis ont jugé que puisqu’elle faisait du bénéfice, ce n’était pas justifié.

          1. Jeff84

            Je suis expert-comptable, pas avocat. Oui, elle a gagné en appel, évidemment, mais ca n’excuse pas la crétinerie congénitale des CPH.

            1. Higgins

              Même ce gouvernement s’en inquiète (une crise d’intelligence passagère probablement). J’ai cru comprendre que 70% des décisions des CPH qui allaient en appel étaient infirmées preuve que le droit ne fait pas bon ménage avec la société des bisounours. Une réforme des CPH serait dans les tuyaux au grand sam des syndicats, CGT en tête.

      2. petit-chat

        @Nemrod
        Les employeurs se font souvent jeter au CPH car ils ne prouvent pas avoir « tout fait pour reclasser leur salarié » (dans une boîte concurrente, par exemple, ou une maison-mère qui répond trop rapidement qu’elle n’a pas de poste disponible). Et un employeur n’en fait jamais assez pour le bien de son salarié, c’est bien connu, quitte à couler la boîte. Il y a aussi le fait de ne pas avoir alerté les délégués du personnel (six mois de salaires de pénalité à prévoir) et recueilli leur avis, de même au CE.
        Et ne comptez pas sur votre expert comptable pour vous aider : ils sont nuls, de même que les syndicats patronaux.

  27. Deres

    Je ne sais pas si vous avez lu les rapport du ministère de l’intérieur sur la mort de Rémy Fraisse et les méthodes policières. C’est assez intéressant maintenant avec internet d’avoir les vrais documents, pas leur lecture par les journalistes …

    Sur les méthodes policières, le rapport est lourd de sens contre la justice de Taubira. En parlant des autres pays européens, ils constate l’efficacité de la politique de répression après manifestation chez les anglais avec caméras pour identifier les fauteurs de trouble, peines sévères et délation via des appels dans les journaux et la télévision. Puis, aucune recommandation dans ce sens alors que sur la prévention chez les espagnols …

    Idem, ces rapports ne proposent rien du tout de concrets sauf des propositions assez vagues. Rien sur l’utilisation de caméras par les policiers ou de preuves ADN par exemple. Il est par contre assez clair sur le fait que sans les grenades offensives, en cas de situation très dangereuses les gendarmes mobiles devront passer au niveau au-dessus c’est à dire les armes de service , ce qui n’est pas moins dangereux.

    Sur l’incident lui même, le rapport ne dévoile rien. On ne sait pas vraiment si Rémy Fraisse faisait parti des agresseurs dangereux ou si il était là par malchance … On apprend aussi que suite à cette mort, les gendarmes sont partis du site abandonnant le chantiers et les engins de travaux publics qui ont été immédiatement vandalisés. Un tel comportement incitera donc les futurs manifestants à plus d’affrontements … On voit aussi que les personnes à terre obsède les gendarmes mobiles. les manifestants font semblants de tomber à terre pour les stopper ou les faire sortir par exemple.

    1. Higgins

      Faible avec les forts, fort avec les faibles: telle est le comportement de cette entité appelée « Etat français ».
      Le signal envoyé vers les casseurs de tout poil est totalement négatif. Il y a eu une manif « musclée » sur le site d’un chantier Center Parc dans l’Isère (http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/12/03/center-parcs-en-isere-toutes-les-conditions-sont-reunies-pour-un-nouveau-sivens_4533496_823448.html). Il va être intéressant d’observer comment la situation va évoluer et si force va rester à la loi. Vu les comportements des politiques, j’ai des doutes
      Maxime Tandonnet, qui semble découvrir l’état de pourrissement et de délabrement avancé de la classe politique, a exhumé sur son blog cette phrase du philosophe Henri Bergson qui n’a pas pris une ride malgré son âge: « Le principe de la vraie démocratie est la communauté d’obéissance librement consentie à une supériorité d’intelligence et de vertu. Comment se recrutera, comment se constituera en classe dirigeante et en conseil de gouvernement cette aristocratie nouvelle, toujours à renouveler, du talent, de la compétence, et surtout du caractère. Tout le problème de la démocratie est là ».

      Jamais le livre d’Ayn Rand n’a été autant d’actualité. CPEF.

    2. barbatruc

      Remi Fraisse est une victime du système qu’on lui a inculqué : je n’ai pas fait d’efforts, je me laisse pousser les dreadlocks , je suis à la fac, et je fume des pets, j’ai eu mon bac je sais pas comment, et en plus je rentre en études supérieures sans concours. Je fais ce que je veux , on a pas le droit de me refuser quelque chose.

      Seulement il se laisse entrainer par des activistes dangereux( genre Brigades Rouges) version 2014 , lui l’écolo fumeur de pets , et confondant manif et rave party, il finit dans un trip qu’il n’aurait pu imaginer. Voilà la cause de la mort de ce jeune homme. Je suis triste de voir qu’une vie a été perdue sur l’hôtel de l’idéologie.

      1. gameover

        Je ne suis pas triste. Je constate juste que la sélection naturelle fonctionne encore un peu et cela juste avant qu’ils commencent à se reproduire. Imaginez que ce gars aurait pu devenir Placé²… et encore… je ne veux pas atteindre le point godwin…

      2. deres

        Les rapports mettent en lumière le fait que les manifestants commencent à avoir de l’expérience. Les leaders de Sivens appliquaient les techniques expérimentés à NDDL et venaient clairement de là. Les leaders locaux sont débordés par ces leaders professionnels et perdent rapidement toute autorité. Les policiers ont par exemple trouvé des brochures expliquant les tactiques et stratégies à suivre. Les affrontements contre les CRS sont guidés à la voix et probablement au téléphone/talkie par des « officiers » qui coordonne les mouvements en connaissant les tactiques policières. Les manifestants amateurs sont utilisés comme écran entre les policiers et les combattants. Ils cherchent à gagner également la guerre de l’image en interdisant tout journaliste et cameraman extérieur afin de ne sortir que des vidéos semblant montré les abus des policiers. Par exemple, après un assaut brutal, ils mettent des clowns devant les CRS au milieu des fumées lacrymogènes …

        Tout cela présage que les manifestations vont devenir de plus en plus dures avec l’expérience gagnée progressivement et l’embrigadement de plus en plus de « combattants ». Les policiers déjà très prudents vont l’être de plus en plus avec par exemple la multiplication des plaintes ou des faux blessés. Et si un policier succombe, ce sera l’escalade.

  28. Théo31

    « nous ne sommes pas entendus »

    Les patrons qui chalent pour avoir un peu d’attention de la part de leurs tortionnaires. Et qui l’auront bien profonde. Pas étonnant que le communisme ait triomphé dans ce pays : « ce qui compte, c’est d’être le plus fort ». (Lénine)

    Faut pas gueuler mais faire grève, comme John Galt.

      1. Nemrod

        Non non : grève de l’activité !
        Ne faire que le strict nécessaire.
        Le reste suivra : sans risques, sans douleurs.
        Mécaniquement.
        Il faut utiliser le temps dégagé pour amortir la baisse de CA sans trop diminuer son style de vie.
        – fini la caisse dernier cri : une bonne occase pas chère qu’un copain bricolo dépanne au noir si besoin, c’est trouvable avec du temps.
        – fini l’hôtel au bord de la grande bleue : hébergement au black chez l’habitant.
        – fini les achats de neuf : occases, fripes, bouquinistes.
        – fini la Blaser dernier cri a 5000 boules : une vieille Mauser 98 à 300 roros fera l’affaire : ça c’est pour mon côté Nemrod.

        Si nous faisons tous ça, nos affameurs sont carbonisés en 6 mois.

        1. kiki08

          entièrement d’accord , j’arrête pas de le dire . il faut faire crever la bête immonde au plus vite. plus le temps passe et plus le désastre qui nous attend sera difficile a surmonter .

  29. Karamba!

    Il est évident que ce gros pachyderme de Hollande dans un magasin de porcelaine ne peut pas plus simplifier quoi que ce soit que faire du « changement c’est maintenant ». On lui demande juste de ne plus bouger un poil de son derrière afin de stopper la casse.

  30. gameover

    On ne nous épargnera rien…
    Le bourrage de crâne continue… la météo, les prédictions à 36 ans…
    Faut la garder celle-là ! (pas Evelyne mais la vidéo)

    video.lefigaro.fr/figaro/video/evelyne-dheliat-presente-la-meteo-alarmante-de-2050/3923489996001/

  31. Aristarque

    Un petit dernier pour la nuit :
    http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/macron-va-simplifier-le-code-des-marches-publics-au-profit-des-pme-21-12-2014-4391851.php

    Peut-être que de micro-mesures en micro-mesures, certains monceaux de pesanteur finiront par peser moins lourds.
    Initiative à priori sympathique mais est-il bien prudent pour une PME d’envisager de traiter un marché avec l’Etat (ou un de ses démembrements) tant il est connu que le respect des délais de paiement n’est qu’un ensemble de lignes sans signification pratique???
    Perso, je me méfierais…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.