L’austérité pour les communes, c’est trop horrible !

C’est l’AFP, relayée par toute la gentille presse nationale, qui nous apprend cette information essentielle : quelques élus de Seine-Saint-Denis et une poignée d’habitants embrigadés par eux se sont retrouvés pour manifester samedi dernier devant l’Assemblée nationale contre la baisse de la dotation budgétaire de l’État aux collectivités locales. Le cri est rauque, la souffrance à peine feinte : « On veut du pognon ! »

Partis samedi midi sous une jolie petite pluie de décembre manifestement pas assez forte ni assez froide pour les stopper (ou leur filer une bonne fluxion de poitrine amplement méritée), les manifestants de Stains, Montreuil et Saint-Denis se sont retrouvés vers 16 heures devant le Palais Bourbon histoire de réclamer, encore une fois, une ou deux piscines d’argent frais en provenance directe de la poche des contribuables, et de préférence, pas ceux de leurs communes respectives.

terrible austérité

Cette démarche n’est pas sans rappeler (et pour cause) celle d’une douzaine d’élus de petites communes du 93 qui avaient jugé utile, fin novembre, de se tenir en slip devant une mairie afin de mieux faire porter leur message, d’une redoutable originalité : « On veut du pognon ! »

À l’époque, la presse avait peu relayé la photo terriblement glamour de ces élus et fonctionnaires locaux en petite tenue, chouinant tristement pour Plus De Moyens, et on avait eu bien du mal à entendre l’appel, poignant de sincérité calculée, de Michel Bourgain, maire écologiste (forcément écologiste) de l’Île-St-Denis, petite commune touchée de plein fouet par la fermeture progressive du robinet à argent des autres :

« Le but est de montrer l’extrême difficulté des petites communes. L’État va réduire les dotations et ce sont les villes les plus pauvres qui vont le prendre de plein fouet. Les photos avant et après seront envoyées aux membres du gouvernement et aux députés. »

Et comme des élus à poil ne déclenchent finalement qu’une petite bordée de tweets rigolos et quelques partages facebook amusés, la menace de Bourgain d’envoyer ces photos, dégoulinantes de niaiserie, aux députés et au gouvernement a été mise à exécution… Là encore, sans effet. La Longue Marche, depuis leurs communes, jusqu’à l’Assemblée nationale, était donc imposée. Après une poignée d’heure à trotter, les élus peuvent enfin attirer le regard de quelques journalistes pour leur expliquer leur profond désarroi, à commencer par Azzedine Taïbi, maire PCF (forcément PCF) de Stains :

« On est là pour exprimer notre colère et réclamer le respect. La baisse de la dotation va avoir un effet catastrophique dans nos villes. Elle va toucher directement les populations. »

Et quelle baisse ! On apprend ainsi que ces coupes vont impacter négativement le replâtrage de certains équipements communaux dont les habitants ne pouvaient absolument pas se passer (stade de foot, école de musique) ainsi que l’achat de billets d’avions pour le personnel communal disposant de congés bonifiés d’ailleurs inscrit à l’ordre du jour du prochain conseil municipal. Effectivement, voilà qui commande à la fois colère et respect. D’ailleurs, le maire redoute d’avoir à fermer le « centre culturel de la ville ou bien sa piscine », ce qui — on en conviendra aisément — serait catastrophique, surtout et avant tout pour son éventuelle réélection.

Même son de cloche chez Pascal Beaudet, le maire d’Aubervilliers, lui aussi étrangement PCF, qui explique à qui veut l’entendre que la situation de sa commune, super-tendue (des emprunts toxiques, souscrits dans l’euphorie du moment, n’y sont pas pour rien, comme à Stains), va s’en retrouver sérieusement amochée :

« On ne sait pas comment on va faire pour boucler le budget »

belly rub cat

Voilà : on ne sait pas. Aucune idée. Réduire le personnel communal en se concentrant sur les missions prioritaires ? Vous n’y pensez pas ! Diminuer les frais de fonctionnement de tous les services en réduisant la paperasserie ? Vous n’y pensez pas ! Fermer des équipements coûteux, arrêter la distribution de subventions aux associations du cru, stopper net le robinet pour les bricolages culturels sans fin et sans fonds ? Vous n’y pensez pas !

Eh non. Ils n’y pensent pas. Du tout. La réduction du budget d’une commune, ça n’existe pas, et si on y réfléchit, c’est toujours pour aboutir à la conclusion, évidente dès le départ, qu’elle est strictement impossible.

Seulement voilà : sur les 21 milliards d’euros d’économies que l’État et le gouvernement ont claironné vouloir faire (et ce afin de faire gober leur budget auprès de partenaires européens de plus en plus consternés et inquiets), 11 milliards proviendront de baisses des dotations budgétaires aux collectivités territoriales, à un rythme de 3,7 milliards par an. Or, tout le monde sait, notamment chez les maires écologistes et communistes, que les baisses de dotations doivent d’abord toucher les autres. Et très manifestement, ces cons de députés et du gouvernement, à Paris, ont oublié de se rappeler que les autres, ce ne sont pas les maires écolos et cocos. Les autres, ce sont les riches, ailleurs, forcément !

terrible austérité - plus de billets d'avion

En fait, vous l’aurez compris, ces gentils maires ne veulent surtout pas prendre les décisions, pourtant indispensables, qui s’imposent.

Ils veulent absolument laisser la trace de maires qui ont fourni, rubis sur l’ongle, les infrastructures, les subventions, les dotations et autres chèques-bidules à la population, évidemment toujours demandeuse de largesses qu’elle ne paye pas (ou très indirectement et très douloureusement, sans s’en rendre compte et sur un terme bien plus long qu’une élection). Cela rentre en contradiction frontale avec le fait de laisser la ville dans un état financier décent, voire stable. Cela n’est évidemment pas compatible avec les habitudes de distributions tous azimuts, ni, étrangement, avec les dogmes pourtant frugaux de nos amis écolos et autres communistes pour lesquels la décroissance, c’est trop bath, mais pour les autres. Et les générations futures, qui ont toujours une place au chaud dans le coeur des écolos et des cocos, seront donc tendrement écrasées de dettes, parce que l’équilibre budgétaire, c’est pour les autres.

La décroissance, ranafout’, les générations futures, ranapéter ; si la réélection est au prix d’un endettement insoutenable, qu’à cela ne tienne !

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires245

  1. Le Gnôme

    Suivant le principe des vases communicants, la légère baisse des dotations étatiques va se traduire par une forte hausse des impôts fonciers et des taxes d’habitation dans les communes susnommées.

    Le pognon gratuit ne le sera pas pour tout le monde.

    1. royaumont

      Comme ces communes se sont ingéniées depuis des années à faire fuir toute population solvable, la hausse des impôts risque de ne rien rapporter…
      Elles vont devoir annuler le festival de rap, les subventions à SOS Racisme et Act Up et limiter le recrutement comme employés de mairie de manifestants professionnels. La crise !

      1. Flash

        Ou ils vont couper le financement des services anti-tuberculoses et fermer les cantines scolaires en priorité, pour bien montrer qu’ils sont à l’os.

              1. Quiet Desperation

                « bis repetita »….

                mais on manquera d’un autre Belsunce, ses actuels confrères ayant des occupations sans doute plus urgentes et socialement différentes….

    2. Deres

      Oui, les promesses de non augmentation de ces taxes ne seront probablement tenus qu’en 2015 (et remplacés par des augmentations plus discrètes de toutes les autres recettes). Puis l’année prochaine, ce sera trop dur et ce sera « business as usual » avec augmentation également de ces taxes. Un peu comme le CICE qui permet de faire des baisses de charges avec un an de décalage comptable, les baisses de dotation aux collectivités vont avoir un décalage d’un an avec la hausse d’impôts associé. Cela permet de camoufler l’absence de baisse réelle des dépenses et que toute ces baisses ponctuelles des prélèvements obligatoires sont compensés par des hausses réparties moins visibles. Cavalerie comptable et foutage de gueule sont les tournevis principaux dans la boîte à outils de Flamby !

    3. Aristarque

      Surtout de la TF dans les communes bien-pensantes de gauche. C’est qu’ elle est payée par les Possédants, créatures viles possédées par le Kapitaaaalll, etc… Pas de pitié, donc!

        1. Ano59

          C’est le double effet kiss cool de cette baisse de dotations : d’une part ça baisse le gros chiffre national que tout le monde regarde, d’autre part ça force les communes mal-votantes à augmenter la pression fiscale (car pas touche aux dépenses) ce qui est impopulaire.

  2. Aristarque

    Nous sommes en train de vivre le début de l’ assertion de M. Thatcher selon laquelle le problème du socialisme débute quand il arrive au bout de l’argent des autres… Premiers symptômes annonciateurs de mauvais augure. Quand les junkies sont privés de leur came, rarement bisou pour eux, la suite est…

      1. Aristarque

        Sûr que ta pauvre mère n’a pas fini de t’entendre chougner! Et Susie Derkins aura intérêt à t’éviter, vu ton état de manque qui n’ améliorera pas ta longanimité habituelle à son égard… 😛

          1. Aristarque

            Tu n’ es donc pas fait pour devenir un homme politique, ce qui ne peux que ravir les hôtes de ce blog qui le déploreraient à coup sûr! 😛

                    1. Quiet Desperation

                      C’était pas Jupiter qui féconda Danae sous les espèces d’une pluie d’or ?
                      Bon, d’accord, n’y a plus d’or dans les caisses… fatal error… mais de Danae naquit Persée (!)… nul n’échappe au Destin…

                    2. Calvin

                      Persée… Le seul héros grec qui a une fin pas tragique.
                      A mon avis, ce ne sera pas l’allégorie de la France. Dans le cas contraire, on en resterait médusé.

                    3. Higgins

                      Midas transformait tout ce qu’il touchait en or. Normal 1er a hérité d’un don équivalent. Malheureusement pour nous, l’or n’est pas concerné. On a droit à la m….

              1. Jiff

                « Le toucher Hollandien transforme les feuilles vierges en papier-monnaie, c’est pas si loin du don de Midas. »

                Ah, et le toucher rectal transforme ses réformes en merdes; d’où sans doute la référence à Midas (« le pro du pot » ;-p)

          1. sam00

            LoL. Très bonne remarque

            Il faudrait voir pour faire un partenariat avec nos très chers amis algériens … on leur refile tous nos inutiles pour peupler le sahara … avec un peu de chance, il faudra bien cinq ou dix ans avant de devoir acheter du sable ailleurs :-p

    1. royaumont

      Les drogués à l’argent gratuit sont nombreux (cf le billet d’hier) et l’addiction forte. La cure de désintoxication va être sévère et des comportements violents dûs au manque sont à craindre.

    2. Higgins

      Comme le soulignait Jean-Pierre Petit dans « les Experts » ce matin, nous sommes avant tout dans un pays socialiste avec 57% du PIB dédié à la puissance publique. La purge sera forcément douloureuse et longue, un peu comme un camé qui suit une cure de désintoxication. Etre libéral aujourd’hui, c’est être révolutionnaire dans un pays où la rente à pris le pas sur l’initiative.
      La prochaine étape, c’est l’inéluctable remise en cause du système de retraite par répartition qui est dans l’incapacité absolue, a la fois pour des raisons économiques et démographiques, de faire face à ses engagements futures. Il va nous falloir des personnalités politiques d’une autre envergure que les TDC actuels pour faire sortir ce pays de la nasse dans laquelle il s’est installé.

      1. lolo

        La solution pour le régime de répartition est déjà mis en place, les fruits ne devraient plus tarder et nous sauver grâce aux jeunes recrues sub méditerranéenne et aux travailleurs détachés des pays baltes.

        1. Nicolas

          L’OCDE avait calculé que, de vos jeunes recrue sentant le sable chaud, il en faudrait en faire venir 87,5 millions avant 2030 ou 40 pour « sauver le système se retraite par solidarité intergénérationelle ».

          Fastoche !

          1. royaumont

            Encore faudrait-il qu’ils bossent…
            Par ailleurs, je ne suis pas absolument certain que ceux qui viennent dans notre pays aient pour priorité de payer pour les autres. Certes les chances-pour-la-France sont des modèles d’altruisme et de désintéressement, mettant la valeur travail au dessus de tout, mais… j’ai comme un doute.
            De la misanthropie mal placée, certainement !

            1. Nicolas

              Bof, rien qu’avec le cout de construction des logements (combien d’année pour rembourser ?), plus de services publics à la française, en fait, mieux vaut être le moins nombreux possible (les 2/3 des français ne payent pas un rond mais l’Etat leur rapporte, d’après un économiste de gauche qui à fait cette révélation sans s’en rendre compte.. et voulait augmenter les impôts « sur les riches »).

        2. Francis

          Expatrié dans un pays Balte depuis 2 ans (Estonie), et même pas dans la capitale, je peux vous assurer que peu ont envie de venir travailler en France..
          1/ il y a déjà trop d’imigrés dans ton pays
          2/ nous le socialisme on l’a senti pendant 50 ans, ça suffit mainteannt
          3/ il y a un meilleur niveau de vie ici qu’en France, avec des possibilités réelles de carrière
          4/ la création d’une autoentreprise prend 5minutes
          5/ les impôts sont prélevés à la source et ça ne pose aucun problème
          6/ les gens sont travailleurs (les 35h, c’est pas pour ici : il y a du travail à faire, on le fait. point.)

            1. Francis

              IS 21%
              IR 21%
              Taxe sur le Capital : 7,9%
              TVA
              http://www.investinestonia.com/en/investment-guide/tax-system
              http://www.doingbusiness.org/Rankings
              http://www.doingbusiness.org/data/exploreeconomies/estonia/paying-taxes/

              Système de santé performant… je suis allé en urgence pour une grosse crise d’allergie il y a un an ==> prise de sang, analyse, sous perf avec antihistaminique et cortizone ==> 5€
              Dernières machines hitech, personnel professionel, multilangue et attentif.
              Dentiste : 35€ : controle + réparation d’un plombage
              50€ : anesthésie + arrachage d’une dent de sagesse (en Urgence) + soin à une molaire.

              http://euraxess.ee/incoming-researchers/health/health-insurance/

            1. Francis

              http://estonia.eu/about-estonia/society/pension-system-in-estonia.html

              Pension de l’Etat (First pillar) : peau de crane (46.3% du revenu net mensuel) ==> partie solidaire
              Second pillar : ce qu’on met de côté par capitalisation (obligatoire) : 2% – 4% du salaire mensuel (doit pouvoir couvrir 60-70% du salaire net moyen mensuel)

              third Pillar (faculatatif) : ce qu’on met volontairement de côté pour sa retraite par capitalisation (pour assurer ses beaux jours).

              ==> très grande facilité de choisir son fond, d’en changer, garantie de l’Etat (bof bof)… possibilité de changer le fond tout en gardant les sommes placées pour faire des « petits », ou bien de combiner toutes les sommes dans un même fond…
              Blablabla usuel en fonction de son aversion au risque, de son âge..(jeune = tu peux aller dans des fonds à 25% mais avec risque, ou bien choisir de sepoudrer sa participation sur différends fonds..).

              ==> Responsabilisation

                1. Francis

                  Désolé..
                  Historiquement il y a aussi eu une brigade SS estonienne. Mais pas tournée sur le massacre de juifs, mais animés par un esprit de revanche sur l’URSS qui les ont « envahi » alors que l’Estonie avait regagné sont indépendance (première indépendance 1920 – 1940)…
                  Il faut dire qu’avant 1940, les estoniens étaient totallement anti-allemands (plusieurs « colonisations » historiques on va dire).. et que chose surprenante, les soviétiques ont au moins réussi une chose en Estonie : refaire aimer les allemand par les estonniens ^^. Donc quand les Allemands sont arrivés jusqu’en Estonie, c’était la fête du slip car ils étaient vu en libérateurs..
                  Tout ce qu’il faut contre le bolchevisme. l’histoire leur donnera raison vu que près de 2 millions d’estoniens ont été déportés en Sibérie et que 500.000 russophones sont venus s’installer dans leur pays sous l’URSS…

                  biochimistes : si tu parles anglais il y a moyen… je te conseille de regarder en premier sur Tartu (la ville universitaire) puis Tallinn (la capitale).. http://www.cv.ee pour trouver un emploi, sinon tu peux passer par le site de l’EURES…

                  1. gameover

                    Merci.
                    Mais P&C ça sert à rien de lui donner des contacts, il ne s’en sert pas et après il se plaint. Il y a quelque temps je lui avais donné à sa demande des coordonnées d’une société en Australie…. pffft…

      2. Jiff

        Il va falloir des gens d’autant plus courageux que Manuella vient de déclarer « qu’on y toucherait pas avant 2017 »; donc, la patate chaude (qui ressemble de plus en plus à un tison ardent) sera effectivement pour les suivants.

          1. Quiet Desperation

            Mais vous êtes des suppôts de Zemmour ! (qui vient de dire qu’il craignait une guerre civile en France, sous les huées de tous ce que les médiats comptent de bien-pensants, ce qui fait du Monde…)

              1. MadeInCH

                Vous êtes en France? Et vous arrivez à obtenir ça?

                Moi, je suis en Suisse, c’est pas pareil.
                (5 armes en Full, légalement. Les semi-auto sont plus nombreux.)

                1. Kazar

                  Pas de problème, je suis licencié d’un club de tir, je n’ai pas de casier, et j’ai bien rempli le formulaire ad hoc avec l’interminable liste de pièces à joindre : la préfecture m’a alors délivré mes autorisations. Par contre, que du semi-auto, l’automatique est interdit chez nous.

            1. Higgins

              Je souhaiterai que l’avenir lui donne tort mais il y a déjà quelques temps que j’en suis arrivé à une conclusion équivalente. Mes présupposés sont plutôt économiques mais son raisonnement, hélas, se tient. Je viens de terminer le livre de Samuel Hutington « Le choc des civilisations » qui date de 1992. Tout n’est pas à prendre au pied de la lettre mais sa réflexion est plus que jamais d’actualité.
              Dans cette affaire, par leur attitude, les journaleux montrent qu’ils sont de même nature que le milieu dans lequel ils se vautrent: ça pue!

              1. Théo31

                D’autant plus que la guerre civile déjà en cours puisqu’elle est le pilier du socialisme. A l’inverse des autres pays qui ont testé le communisme, sa phase brutale aura lieu à la fin, quand l’argent gratuit des autres viendra à manquer cruellement.

            2. rouletabille

              Les bien-pensants sont méchants, donc tout ce qu’ils n’aiment pas, c’est bien.
              Raisonnement de môme.
              Zemmour est un connard qui surfe sur une vague pour rester haut dans les médias.
              C’est une pute de la comm’ de droite, comme il y en a de gauche, c’est tout.

              1. Kazar

                Qui traitez-vous de môme ? Nous avons l’âge dépenser par nous-même, et je parie que de toute façon, vous n’avez pas lu le livre de Zemmour et que vous répondrez haut et fort que vous ne le lirez pas. Je pense que Zemmour est sincère dans ses convictions, contrairement à la plupart des personnalités qui passent dans les médias.

                1. gameover

                  Oui tout n’est pas à mettre à la poubelle. Historiquement il a de bonnes analyses et ça fait du bien quelqu’un qui remue la merde et qui a de l’audience… et que les socialistes n’aiment pas à tel point qu’ils seraient capables de pondre une loi contre lui.

        1. Kazar

          On en a déjà parlé, ce n’est pas forcément pour la même situation. Et 2 coups contre 14…Ceci dit, tu as raison sur le principe, autant en avoir un aussi.

  3. Aristarque

    En tous cas, le pognon qu’ ont déjà perçu ces élus n’ a pas été scandaleusement dilapidé dans une gabegie d’ entretien et améliorations des voiries communales. C’est plutôt le contraire à en juger par l’ état catastrophique des chaussées de Pierrefitte où je traînais hier soir en quête d’une aubaine dégottée par ma Dame sur un site d’ annonces de brocantes bien connu… Plus besoin d’ embaucher des gendarmes couchés, les creux et les bosses engendrés par les affaissements, les comblements de fortune, les rustines modèrent efficacement votre allure si vous n’avez pas en main un engin destiné au Rallye des Cimes ou au Paris Dakar… Et bien constatable sur des axes principaux et non des impasses de cinquième catégorie perdues dans des îlots improbables… 🙁

    1. gameover

      C’est grant abusion mesme s’il affiert de veoir usité cette grafie au jour d’huis pour le mot voierie eust égard à votre grant asge. N’y voyaist pas mon bon rouerie de ma part.

      1. Aristarque

        Messire, vos besicles mal adaptés à votre vue, assurément sont. Voierie est directement issue du vieux français alors que voirie en est la transformation moderne. Certes, le premier mot cité est toujours autorisé par le docte aréopage du quai Conti. Donc, souffrez, mon Bel Ami, que j’ use d’actuelles graphies pour montrer qu’ un Vieux (de la Montagne) n’ est pas forcément réduit à assassiner les yeux et oreilles d’ autrui par d’antiques substantifs devenus inusités. Ou alors, votre propos, du côté obscur de la compréhension, se situe???

  4. jeff

    Nous on est tranquille, le maire s’est engagé à ne pas augmenter les impots sur son mandat. Ah oui mais il vient du privé….
    Et on y veille lors des réunions de quartier tous les trimestres ou tout le conseil municipal doit participer ! Et pourtant c’est dans le 93….. Sa première décision a été de réorganisé la mairie comme une entreprise. Ca a du les booster…. 😉

  5. yoananda

    Ca me rappelle ce fonctionnaire dont la complémentaire avait été réduite et qui pleurnichait parce qu’il allait devoir prendre un forfait téléphone moins cher …
    et peut-être partir moins loin en vacances.

    cépapossib !!! qu’il disait !!!

    La Seine Saint Denis, ne nous voilons pas la face, vu la faune locale, c’est pour la paix sociale qu’ils ont besoin de nos deniers.
    A rajouter au plan REP (education prioritaire) et au plan urbain de 5 milliards pour les cités, donc direct dans la poche des pop allogènes.

  6. pouf pouf

    Le compte-à-rebours de l’avent s’entend même du loin d’où j’écris, je trouve que les klaxons des travaux parisiens ont même un petit air de fête. La colère souriante des automobilistes remplis de l’amour éternel que nous avons hérité du christ me réchauffe autant le cœur et l’âme que les fenêtres des voisins qui ne clignotent bizarrement pas cette année … on attend les soldes ? Des désirs iconophages me submergent et m’enrobent, j’ai presqu’envie de tordre le cou d’un mythe pour lui faire réfléchir au mal qu’il a fait, le pincer jusqu’au sang pour qu’il ressente en interne ses images parfaites. Si je trouvais la lampe d’aladin, par exemple et parce que j’ai longtemps réfléchi à toutes les éventualités de dépenses après un énorme gain à la loterie nationale, quand on se demande naïvement à quoi cela pouvait bien servir initialement les fêtes de noël et le tirage au sort… je sais exactement ce que je demanderais au génie, une tête de cochonne vulgaire, un petit cul et des gros seins, et hop, trois vœux qui font que tout le reste est possible dans un siècle qui préfère l’égalité et la dignité des êtres à toute autre vertu, avec un joli décolleté, le monde t’appartient.

  7. Villon89

    Dans ma commune, le Maire se fait élire sur une stabilité de l’impôt et une maîtrise du budget…et vote dès le premier conseil municipal, une hausse des impôts et l’embauche de 4 personnes…Depuis, tous les projets qui ont fait rêver les gogos sont enterrés…Mais, bon il est tellement sympa et ne manque jamais de serrer 2/3 louches quand il se balade au village.
    Dois-je refaire la liste de tous les maires ripoux et/ou incompétents qui ont été réélus triomphalement au premier tour ?

  8. Fll

    J’en ai les noix qui font « flapflap » … « Marché public relatif à l’achat de titre de transport … » sans déconner … ou sont les cocktail molotov ? parce que là, faut commencer les BBQ d’hivers ….

  9. lolo

    Bon, en même temps, je les comprends. Ca décentralise à tout va, enfin surtout les couts, et continue d’augmenter les ponctions qui restent tout là haut, on ne sait même pas ce qu’ils peuvent bien en faire vu l’état de fonctionnement de tout ce merdier.

    Et soyons honnête, ils voudraient bien récupérer leur part de gâteau plutôt que de devoir se salir en arrachant les dernières ratiches des péquenots (et perdre leur boulot de dans 7 ans)

  10. hugeus

    HS, mais je ne résiste pas au plaisir de vous narrer mon troisième passage express au TASS hier.
    Apprenant par la voix du président du tribunal des affaires sociales que pour la troisième fois consécutive, l’un ou les deux assesseurs étaient absents, alors que la séance de ce 17/12 devait traiter mes deux renvois du 15/10 et du 5/11, et que toutes les affaires de ce type (les libérés de la sécu) seraient traitées lors d’une séance spéciale le 6 mai prochain, je suis monté au filet et j’ai remercié le président « de l’attention toute particulière qu’il porte à ma requête, ce qui n’est manifestement pas le cas de ses assesseurs, et d’ailleurs, sauf votre respect monsieur le président, cela commence à m’agacer, car voyez-vous, malgré les montants éhontés que le RSI et l’URSSAF ici présents osent me réclamer injustement, je ne bénéficie pas d’indemnités journalières et j’ai un nombre illimité de jours de carence ce qui n’est certainement pas le cas de vos assesseurs. »
    Le président ne me regardant plus, replongé dans ses papiers, je me tourne alors vers le greffier, et lui annonce que « pour faire gagner du temps à tout le monde, le tribunal peut se déclarer incompétent immédiatement, puisque c’est de toute façon ce qu’il fera à l’issue de cette séance spéciale du 6 mai. »
    Le monsieur du RSI n’était pas très content ! Ha ha ha ! Mais le président n’a rien dit.
    Ils sont morts. La seule façon pour eux de sauver leur système de malade, c’est de sortir de ‘Europe.

    1. Kazar

      Comptez-vous invoquer la très récente décision obtenue par le MLPS contre le RSI, qui indique en substance que faute de prouver son immatriculation au registre des mutuelles, le RSI n’a pas qualité pour agir ?
      La décision est disponible en pdf sur le site du MLPS de Claude Reichman.

      1. Olivier Vitri

        Le RSI est sans existence légale et ne peut donc pas poursuivre en justice pour recouvrer des cotisations. http://t.co/7G2BctCYHX

        A noter que la Cour d’appel de Limoges et le Tribunal de Grande Instance de Nice ont jugé en ce sens en octobre et ce mois-ci.

      2. hugeus

        Je n’aurai rien besoin d’évoquer car il n’y aura plus de convocation au TASS pour le moment : pour l’instant, le TASS ne dit rien et renvoie toutes les requêtes des libérés au-delà du 6 mai, date à laquelle il aura certainement reçu de nouvelles instructions. À Lyon, c’est 2 à 3 ans de délai.
        Ils sont coincés. La seule réponse juridique possible est de renvoyer le RSI et l’URSSAF, ainsi que tous les organismes sociaux (sauf les AF pour le moment) dans leur niche syndicale. Couché !
        Évidemment, il ne peuvent pas le faire, car le premier cas ferait jurisprudence et la sécu fermerait dans les six mois faute de fonds.
        Donc, la seule réponse possible est politique. Le problème c’est donc l’Europe dont les lois et décrets priment sur le droit français. Aucun doute que sans l’Europe pour protéger les Français contre le totalitarisme de leur État, les libérés auraient intérêt à vite fait se transformer en expatriés !

    2. petit-chat

      Merci pour les news !
      C’est sûr, le mec du RSI, c’était la première fois qu’il se rendait compte que ses victimes existent vraiment, il croyait jusqu’alors que c’était seulement des appels téléphoniques auxquels on ne donne pas suite.
      Un robinet à pognon qui se révolte, on aura tout vu, et le président-plombier du TASS sans ses figurants-apprentis-assesseurs est bien démunis, le pôvre…

      1. pouf pouf

        je te conseille « patientèle captive dévirtualisée » (je n’arrive pas à faire DCD, mais vous comprenez l’esprit…) plutôt que « victime »

      1. petit-chat

        Et le passage avec la poignée d’escrocs qui prétendent voyager pour le bien-être des Lorrains (comprendre : à leurs frais) et qui s’émerveillent qu’on puisse voyager avec un ticket…

  11. Christophe

    Je sens l’émergence d’un nouveau motto : « c’est trop horrible ! » et une série rigolote sous la plume de H16.

    Sur le fond, comme les artistes subventionnés l’autre jour, ces « élus » pointent du doigt le gourdin qui va tous les assommer, croyant au contraire sauver leurs miches.

    La thune.

    Pour exploser façon puzzle cet édifice de corruption légale, tout ce merdier invraisemblable… il faut fermer le robinet à pognon.

    Chaque euro enlevé à ce Système, ses représentants, ses clients est une ENORME victoire.

    Et ce n’est pas linéaire : chaque euro en moins des effets de seuil redoutable.

    Ils sont cuits.

  12. Kazar

    Pauvres communes ? Et ce n’est rien, parce qu’il va falloir en économiser du pognon s’ils persistent à vouloir renationaliser les autoroutes, un pt’it 40 milliards, on va en fermer des associations !!! Ça sent la fin…

    1. Nyamba

      Je crois malheureusement qu’ils fermeront les rares services à peu près utiles (cantines, garderie après l’école primaire, entretien du réseau routier et autres machins) avant de toucher au gazon du stade de foot ou aux dons aux associations culturelles du style Amicale des retraités de la Poste.
      Je ne savais pas qu’ils avaient osé venir pleurer en slip devant une mairie. Que ces gens soient élus, c’est-à-dire qu’ils représentent, quelque part, une fraction significative de la population, me rend malade. Pouah !

      1. Gerldam

        Vous avez parfaitement raison. Cela me fait penser au non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux de l’ex-qui-faisait-mal-office-de-président. Cet imbécile s’est arrêté là sans réfléchir à la réaction des subalternes qui auraient à appliquer la mesure. On laissa les syndicats régler qui ne serait pas remplacé et ils choisirent bien entendu non pas le mec du back office occupé à son solitaire de début de journée en attendant celui du milieu et celui de l’après, avant l’apéro, mais le seul qui bossait un peu et surtout qui recevait du public. Comme cela, tout le monde a pu voir à quel point cette mesure taillait dans des effectifs déjà « à l’os », la seule formule qui vaille.

  13. Kloupa

    Si, comme le prétendent ces élus, il est impossible de baisser les dépenses, et qu’ils jugent ne pas pouvoir y arriver, il devraient logiquement démissionner. Mais, ça, ils ne le feront pas: les avantages personnels qu’ils tirent de leur fonction est leur principale préoccupation.

    1. Aristarque

      Allons, allons, allons! Que ne dites-vous là! Un capitaine digne de ce nom ne quitte pas le premier son rafiot en perdition dans les eaux déchaînées de l’ austérité. C’est pour cette unique raison qu’ il reste et non pas pour les basses considérations vilement matérialistes que vous lui prêtez, dignes d’ un Vendu au Kapitaaaalll, etc…

      1. Kazar

        Mais arrêtez avec vos solutions trop simples, il vaut mieux créer une commission d’enquête chargée de rédiger un rapport expliquant pourquoi les chiffres ne veulent pas se plier au réel !!!

      2. bibi

        Soyons exigeant envers nos élus demandons leur en plus de maîtriser la règle de trois.
        Je sais que c’est beaucoup de demander à nos politiciens de maîtriser une bonne partie du programme de mathématiques du primaire vu leurs difficultés en français mais aussi en histoire et géographie, par contre à leur décharges ils maîtrisent parfaitement le programme d’écologie, de macramé et papier mâché, ainsi que le collage de nouilles.

        1. royaumont

          La règle de trois, ils maîtrisent : « on fait trois parts, une pour moi, une pour mes copains et une pour le juge ».
          C’est la règle de trois de la politique.

  14. Adrien

    Il y a quelque chose qui est en train de se passer en ce moment et qui est peu médiatisé pour le grand public, et pour cause : c’est la création au 1er janvier 2015 des métropoles, un nouveau régime de collectivité locale obligatoire encore plus intégré que la communauté d’agglomération ou la communauté urbaine (c’est le seul truc qui a été relativement accepté facilement par nos zélus dans le cadre de la loi MAPTA, et pour cause : il s’agit de créer un nouveau régime sans en supprimer aucun autre, sachant que la dotation par habitant de la part de l’État sera plus élevée, donc tous ceux qui vont en profiter sont pour, même si c’est au détriment des autres puisque le montant globalement distribué reste constant d’une année sur l’autre).

    Si je ne me suis pas trompé dans mes calculs, et puisque c’est réservé aux agglos de plus de 400 000 habitants, avec une petite exception habituelle pour ce genre de dossier qui permet aussi à Brest et Montpellier d’en profiter, ça va concerner pas loin de 6 millions d’habitants dans moins de 15 jours, auxquels il faut ajouter 1,3 millions d’habitants de la future collectivité lyonnaise. Pour le Grand Paris et la future métropole Aix-Marseille-Provence, il faudra attendre un an de plus, et ça ajoutera 8,5 millions d’habitants. Pour Nice, c’est déjà fait pour 0,5 million d’habitants. A terme, c’est à dire dans un an, 1 Français sur 4 habitera une métropole.

    Je réside dans une future métropole (une de celles de dans 15 jours), et je constate que je n’ai AUCUNE information facilement accessible qui me permet de connaître la répartition des compétences, ce qu’il reste à la commune, combien d’agents municipaux en moins (forcément, il y en aura moins vu que les communes abandonnent certaines missions au profit de la métropole qui feront des économies en les centralisant… hein, forcément qu’il y en aura moins ?). Le site internet de ma commune n’en parle pas. Le dernier numéro du magazine municipal n’en parle pas. Il y a une page unique, peu mise en avant, sur le site de l’agglo, qui précise que les réflexions sont en cours, qu’on fait des ateliers, qu’on réfléchit, tous ensemble, et qu’on en profite pour se faire des bisous. Il y a des délibérations prises en conseil d’agglo mais leur contenu n’est pas rendu public (en ligne en tout cas).

    Tout cela me laisse comme une vague impression de mainmise totale de la part de hauts fonctionnaires locaux sur le dispositif, sans doute pour faire le moins de vagues possibles, ne pas trop en parler, organiser son truc dans son coin, réfléchir à des éventuelles économies potentielles qu’on fera peut-être plus tard et encore, etc. Mais je me trompe peut-être. Les élus municipaux n’en parlent pas non plus, et pour cause, ils perdent des compétences dans l’affaire et sont de moins en moins utiles (il ne faut sans doute pas le dire trop fort pour que les Veaux continuent à veau-ter sans se poser trop de questions).

    Bref.

    1. pouf pouf

      ça va surtout permettre de répartir les comptes des communes endettées au-delà de l’entendement humain … les dossiers étaient consultables jusqu’à l’automne 2013, après pffuit, et je te jure que les courriers que tu aurais dû recevoir t’ont été dûment facturés (information, consultation, opposabilité). De plus, les élus municipaux n’étant pas des professionnels de la profession, il est normal de les remplacer par ceux qui savent le bien de tous. cqfdcpef …

      1. Adrien

        Il y a une actu récente de 1400 mots sur le site de Nantes Métropole qui présente le sujet (c’est un « pacte » chez eux) suite à un vote il y a quelques jours. D’après un compteur de mots en ligne, ce qui revient le plus souvent, hors mots courants, c’est : communes, solidarité, pacte, proximité, habitants, développement, équipements, rayonnement, attractivité, concertation… Il n’y a aucune occurrence de : optimisation, économies, efficience, réduction, fiscalité, coûts, maitrise, maitrisé. On peut donc en conclure que rien ne changera vraiment, en tout cas à Nantes.

        1. pouf pouf

          l’été 2013, après avoir profité de l’offre pléthorique de culleturreuh à marseille, dans la vaucluse, on a vu trainer les dossiers à la mairie de perthuis … le maire s’insurgeait contre la communauté de 135 communes qui allait aider à diluer les impérities marseillaises … étonnés nous nous sommes enquis de la problématique, le gusse nous a expliqué que sa vindicte ne pouvait être que théorique puisque tout était déjà plannifié « parce que voilà », avec des tuyaux plus gros et une pompe on siphonne plus efficacement …

        2. bob razovski

          Pacte…
          Ce mot sonne tellement « grand banditisme ».

          De même, entendre et voir solidarshnok à tout bout de champ , j’en peu plus. On se croirait revenu à l’époque de la pologne de jarrosemeski.

    2. Jiff

      C’est quelque chose qui est très bien expliqué dans les vidéos de Michel Collon; en gros, ces métropoles _régionales_ vont pouvoir court-circuiter l’état pour discuter directement avec l’UE, avec un résultat très prévisible…

    3. Alecton

      Il s’agit ni plus ni moins que la création de nouveaux départements. Les métropoles disposeront des mêmes compétences que les départements (transport, emploi…) Le vrai problème de ce nouveau type de baronnie tient au fait qu’il va phagocyter la totalité des impôts de sa zone propre, au détriment des autres commune de ce qui restera des départements.
      Pour le département du Rhône, les communes du nord ne toucherons plus rien des impôts du Grand Lyon, cela promet, en plus du désengagement de l’État des lendemains pas jojos.

      Le coup est magnifique, Collomb et consorts se sont offert de nouveaux fiefs dans la plus totale indifférence des citoyens.

    1. Jiff

      C’est TRÈS inquiétant: « Ce serait aux parents de venir signaler les plus mauvais élèves. », parce que ça participe de quelque chose que ce pays a déjà malheureusement connu il y a 75 ans.
      Si cette tendance devait se confirmer (vous avez dit populisme?), ça risque bien de dégénérer rapidement (d’ailleurs, j’ai bien envie de te dénoncer à la milice comme ennemi du bon peuple pour esprit séditieux 😉

      1. royaumont

        Allons, allons, foin de point Godwin.
        Si les parents ne veulent pas de Barbie, de Playmobil ni de Lego, il suffit de ne pas en acheter.
        Si j’ai bonne mémoire, sytème U avait essayé l’an dernier d’inverser les codes (rayon garçon en rose, fille en bleu, marketing inversé etc…). J’aimerais connaitre les résultats des ventes. En tout cas, ils ne semblent pas avoir renouveler l’expérience cette année.
        Le peuple souverain a parlé, il faut se soumettre ou se démettre. Avis au tenants du gender.

        1. Kazar

          Pas de souci, bientôt, à la sortie du magasin de jouet, pour acheter une boite de Lego Star Wars, on vous demandera de justifier que vous avez un garçon…sinon, il faudra la remplacer par une boite de Lego Friends. La surveillance étant assurée par des fonctionnaires du Ministère de L’Égalité pour tous (encore un gisement d’emplois !!!).

          1. Nicolas

            J’aime bien le terme « initiation » (« à l’égalité ») : on est vraiment dans une hallucination religieuse, avec des fanatiques qui nous les brise avec leurs contes pour bonnes femmes..

            Surtout qu’on fond, tous ces salamalecs, c’est pour nous piquer notre fric..

      1. Deres

        Oui, de toute évidence, notre président lacté normal s’occupe maintenant à 100% avec tout le personnel de l’Elysée uniquement de sa communication en vue de l’élection de 2017 … La campagne de 2017, ce n’est pas cher, c’est l’Etat qui paye …

  15. Australopitheque

    Ouvrir Google Recherche Avancee
    Chercher les mots suivants
    Subventions
    Chercher le groupe de mot
    Maire de Stains
    Type de fichier recherché
    PDF

    …Subventions aux associations
    Studio Theatre 122500€
    Comité d’action sociale 91000€
    Centre communal 205000€
    Bourse du travail 10 000€
    etc.
    Voila ou est VOTRE pognon (pas celui des habitants qui sont pour l’essentiel net beneficiaires de la redistribution de VOTRE pognon.
    http://www.ville-stains.fr/site/images/pdf/lamairie/CR_CM/PV_CM_13_12_12.pdf
    Et il y en a des centaines similaires disponibles sur google
    Cheers mates

    1. Jiff

      Ça participe d’une certaine logique, car différentes études ont clairement démontré que plus les revenus montent, moins les gens sont demandeurs d’infrastructures dispendieuses.

    2. Jeff84

      Attention, ce ne sont que des acomptes, et non les sommes définitives, plus élevées.
      D’ailleurs, je me demande s’il y a quelque part une estimation des sommes totales généreusement distribuées pour la soit-disant culture, tous niveaux de l’Etat confondus.

  16. Karamba!

    Ah le 93… Vous savez ces localités où des élus de gauche se font élire avec des scores approchant les 100% en étant les seuls à se retrouver au second tour des scrutins (Buffet, Leroux, Hammadi… ont bien fait 100%, pas 99.9%, mais 100%, même Noursoultan Nazarbaïev le pote Kazakh à Hollande il n’ose pas faire aussi explicite et se limite à 95.5%)…
    Ce sont des chasses gardées ces territoires, plus vraiment des démocraties, donc qu’ils se débrouillent avec leurs petits paradis nos amis gauchistes combinards et clientélistes…

    1. Jeff84

      Ben non justement. Le principe des socialistes, c’est qu’ils ne débrouillent pas seuls, mais qu’ils pompent le pognon des autres. Ce qu’ils sont en train de faire. Faut les comprendre, ils ne connaissent que ce principe. Le pognon, ca se gagne pas, ca se prend.

  17. Karamba!

    En revanche je note la présence de l’élu de Montreuil dans les rangs des guignols martyrs. Pourtant il était prévu qu’à Montreuil, on se passe de la finance qui tâche et qu’on créé son propre pognon. Il n’y a plus de sous? Il suffit d’imprimer un peu de pêche :
    http://peche-monnaie-locale.fr/

  18. NP

    Je ne retrouve pas dans votre lien l’ordre du jour qui prévoit les billets d’avions pour les congés du personnel communal.
    Sans doute une erreur.

      1. Kazar

        Ce que j’aime dans l’ordre du jour, c’est le 19 « Vœux »

        On pourrait penser que la commune souhaite un Joyeux Noël à tous les habitants, mais non, elle veut que la France reconnaisse l’état de la Palestine et agisse vis à vis de l’UE. Vous me direz, à Stains, vu la population locale, le contraire aurait été étonnant.

            1. gameover

              Bah pourtant Philoppot, Briois… je te laissais la porte ouverte pour faire ton coming out… Ca me rappelle quand Jean Marie voulait casser du pédé…

  19. NicolasPimprenelle

    Oui, finalement, les français ont juste les élus qu’ils méritent.
    S’ils veulent que les choses changent, la balle est dans leur camp et ce depuis longtemps.
    Quand je vois le comportement de certains aux urnes et leurs arguments pour voter pour untel ou untel, il ne faut plus s’étonner des équipes successives de guignols au pouvoir qui nous jouent leur numéro (toujours le meme quelque soit l’équipe en place, d’ailleurs).
    Peut-etre un espoir existe t-il auprès des jeunes générations qui semblent etre plus lucides que leurs ainés ?
    L’information d’aujourd’hui transitant plus vite et de manière moins monocorde, avec Internet, semble t-elle éveiller plus efficacement les consciences ?
    Le fait que nos zélus font de moins en moins d’effort pour cacher leur incompétence commence t-il déjà à impacter les esprits ?
    Sinon, je ne vois plus qu’une seule solution : une révolution violente, encore une …

    1. Jiff

      « Peut-etre un espoir existe t-il auprès des jeunes générations qui semblent etre plus lucides que leurs aînés ? »

      Aucune chance, car c’est justement parce qu’ils sont beaucoup plus lucides que leurs aînés que leur saine analyse de la situation les pousse à partir de plus en plus définitivement.

    2. Honorbrachios

      personne ne mérite hollande… »l’information transite par internet » : t’inquiète, dès février, tous les sites « terroristes » pourront être fermés.
      le terme est assez large pour que ce site ou des Zemmour soient interdits. Si pas directement, la pression sera suffisamment forte sur hébergeurs ou opérateurs pour que plus personne ne veuille prendre de risques…
      les élus ne cachent plus leur incompétence car ils n’en ont rien à faire, les « vrais » médias (les merdias) n’en parlent pas et feront tout pour étouffer ou déformer quoi que se soit. (par exemple, c’est des fascistes, ils mangent des chatons, ils veulent pas être solidaires, etc….)
      Par exemple, as tu déjà entendu une interview objective à la TV ou la presse écrite du gars qui promène sa banderole hollande démission partout depuis 2ans? ce doit être la personne qui a fait le plus de gardes à vue et qui a subit le plus de spoliations, qui en parle?
      tu es optimiste pour les jeunes, la plupart ne pensent qu’à fessebouc, à leurs smartphones et leur bronzage

        1. Honorbrachios

          bof…certes les gens n’en peuvent plus mais de là à ce qui se passe quoi que ce soit….bon ils vont voter MLP et Sarko en 2017 pour réélire sarko, youpiyou…sic…
          MLP? bon dlà nous voila avec un programme éco qui ferait bander Staline ou les Kmer rouges…(et je pense même que les français sont assez cons pour revoter socialiste avec la propagande qui va se déverser sur eux pendant 2ans mais là je préfère ne pas en parler !)
          Révolution ? Qui seraient les plus organiser pour la prendre en main ? les mouvements communistes et apparentés qui sont les seuls qui connaissent bien l’encadrement et la manipulation des foules…
          Sauver par l’europe ? la france qui contamine tout avec sa vision bureaucratique et taxatoire et à partir du moment ou c’est un moscovicieux qui est nommer dedans : beurk rien à attendre.

          bref, je n’ai aucun optimisme pour la france, ce pays est tout simplement foutu

          1. Honorbrachios

            et j’ajouterai que la méthode de gouvernement est de diviser : donc les français se montent les uns contres les autres au lieu de se retourner contre les élus qui sont seuls responsables et coupables de tous les méfaits.
            Par exemples, les artisans se sont retourner contre les autoentrepreneurs, les taxis contre les VTC, les salariés contre les patrons etc…

      1. Higgins

        Sur ce texte inique, je n’aurai pas mieux écrit que Lady Waterloo: « Liberté d’expression, liberté de pensée, libertés de plus ne plus menacées, l’UMPS verrouille tout, il pense pour vous et aimerait éradiquer tout ce qui ne pense pas comme lui….Jacques Attali a raison, l’information se diffuse autrement que par le cursus hiérarchique, qu’est ce que la démocratie? »
        « l’internet represente une menace pour ceux qui savent et qui décident parce qu’il donne le savoir autrement que par le cursus hiérarchique » Jacques Attali (http://ladywaterlooblogdunegrandmereindigne.blogspot.fr/2014/12/interdire-la-liberte-de-penser.html)

        1. Jiff

          En même temps, et justement parce que c’est le web, il est très facile de s’héberger dans un autre pays.
          Quant à la censure par blocage… mouhahaharfff!

  20. riton

    Il n’y a pas que les excès de dépenses d’équipement à leur reprocher. Depuis longtemps les communes « PCF » ou socialos, ont procédé à ldes embauches massives , avec contrat garanti « à vie » de gens encartés, sur des postes bidons totalement inutiles.
    Des élus de l’opposition ont relevé que dans certaines communes de gauche, des familles entières (père, mère, enfants…) bénéficient de CDI en tant qu’employés par la mairie (en contrepartie de leur dévouement total aux intèrêts politiques du maire ).
    Tandis que, le pauvre salarié du privé , malgré ses diplômes et compétences subit de plein fouet la précarité liée à la crise, ces familles d’apparatchiks, dont aucune entreprise privée ne voudrait s’encombrer, se goinfrent en primes, avantages en nature, salaires surévalués, payés par nos impôts et ceux de nos entreprises.
    De plus, leur productivité au travail n’est jamais contrôlée et ils ne se gènent pas pour se mettre régulièrement en arrêt maladie ou aller faire du shopping pendant leur temps de travail.

  21. Olivier Vitri

    Notre hôte est bien cruel et anti-social en stigmatisant ainsi les rouges officiels; le syndrome des piscines à pognon (vides) existe pareillement chez ceux d’en face, les honteux socialistes officieux.

    — A propos du terme antisocial, (cf. Australopitheque) et du croustillant lien http://www.ville-stains.fr/site/images/pdf/lamairie/CR_CM/PV_CM_13_12_12.pdf
    A la page 7 du PV :
    Tout ce qui ne nourrit pas un fonctionnaire est anti-social.
    C’est dit.

  22. Kuing Yamang

    « on veut du pognon »..
    Je ne comprends toujours pas pourquoi tous ces gens de ces territoires néo-communistes ou ultra-turbo-socialistes du Neuf-Trois (ou d’ailleurs) qui crachent à longueur de journée sur le fric « le fric c’est mal, c’est de la saloperie » aiment tellement ça et en demandent autant. Si t’aimes pas cette saleté de fric, tu n’en demandes pas, et mieux encore, tout celui que tu as , tu ne le dépenses pas pour toi, tu te dépêches de le filer le plus vite possible aux autres, ceux qui aime ça, pour te débarrasser de cette cochonnerie..

    1. royaumont

      C’est pas l’argent qui est mal, c’est la manière de le gagner.
      Si c’est gagné par le travail, c’est Kapitaliste, c’est mal. Si c’est honnêtement gagné en le prenant dans la poche du contribuable, c’est bien.

    2. bob razovski

      Mais on touche là la définition même du socialisme :

      Te piquer l’argent que tu as gagné, en te reprochant la façon dont tu l’as gagné

      – cf le dictionnaire h16

  23. Flo

    C’est pas Karl Marx qui disait, en parlant de lui-même, qu’on avait jamais vu un type aussi fauché écrire autant (presque exclusivement en fait) sur le pognon?

    1. LM

      Le pognon, c’est l’obsession des socialistes. C’est donc normal.
      De plus Marx, était fauché car il dilapidait tout ce que ses mécènes lui prêtaient (sans jamais avoir rendu un centime bien sur).

    1. petit-chat

      Bien vu !
      J’imagine le couple Hollande-Léonarda, la sagesse de l’un associée à la jeunesse de l’autre. Heureusement la reproduction n’est pas possible, la nature ayant beaucoup d’imagination, elle évite le désastre.

            1. Deres

              Il n’est pas infidèle. Il leur avait juste promis au niveau de la fidélité qu’il allait inverser la courbe de ses maîtresses et faire de son mieux. Ce n’est pas sa faute si la conjoncture a jeté de nombreuses femmes sur sa braguette le pauvre …

  24. sam00

    HS, mais je pense que notre hôte va adorer:

    http://www.legisocial.fr/actualites-sociales/1273-les-salaries-vont-devoir-renseigner-leur-solde-au-titre-du-dif-sur-internet.html

    Bon, c’est évident, on est dans la logique du « faire simple » … ce sont donc les salaries qui vont devoir eux même demander à leur entreprise l’état du solde de le DIF pour le saisir eux-même sur le site gouvernemental qui gère le CPF (remplaçant du DIF … suivez un peu) …

    ça promet de grands moments!!

      1. Calvin

        La simplification, c’est pour les agents de la FP.
        Nous, on se tape une partie de leur boulot, gratis, et sans réduire le train de vie de l’Etat.
        Y a pas à dire : ils dont très forts.

        1. Kazar

          Ben oui, c’est déjà pour cette raison qu’on incite le contribuable à faire ses déclarations par internet :
          – l’administration n’a plus à recevoir trier et ouvrir des millions de lettres ;
          – l’administration n’a plus à saisir sur informatique les innombrables informations, et à lire non seulement les déclarations mais également les pièces justificatives jointes ;
          – l’informatique se charge quasiment toute seule de détecter les incohérences.

          Résultat, des dizaines de millions d’heures de travail économisées, mais pas de réduction d’effectifs…

    1. Flash

      A noter que l’entreprise a l’obligation d’informer chaque salarié de son solde de DIF avant le 31 janvier 2015.

      Grâce à cette information, les salariés vont pouvoir aller sur le site gouvernemental.

      Qui gère tout ce merdier? La Caisse des dépôts et consignations.

      A noter que certains décrets sur le sujet ne sont pas encore sortis. Par exemple, sur les formations éligibles. Ce qui est triste, au fond, pour un dispositif de formation.
      Ca va être énorme.

  25. JS

    Sur ma commune sur-endettée (fichus emprunts toxiques !) sous le PCF il y a qq mois c’était une voiture de fonction par élu/adjoints municipaux (qq soit leurs noms exacts) … 50 élu/adjoints, 50 véhicules

    Pas emmerdé..

    Et évidemment open bar sur l’utilisation des cartes essences pour partir en weekend ou en vacances.

    1. Aristarque

      Etaient-ce des véhicules électriques écolo-amicaux ? Ou de ces horribles véhicules à moteur Diesel (encore un coup bas des Teutons menés par Dame Merkel pour nous dicter notre conduite) qui ne sont subitement plus en cour après avoir mérité des primes pour distingués services écologiques (enfin, c’est ce qui était dit sous l’ infâme Sarkozy….)

  26. vegeta

    c’est confirmé axel le maire est une nazi, elle préfère une rencontre avec les islamistes, c’est sur que eux niveau innovation ils savent faire comme massacré des enfants dans une écoles, lapider des femmes qui refusent d’être violé etc etc…

  27. Kazar

    Du pognon, du pognon : à lire sur le site du Figaro :
    L’emploi public continue toujours d’augmenter : INFOGRAPHIE – Fin 2013, la France comptait quelque 5,60 millions d’agents publics. Les effectifs ont augmenté cinq fois plus vite que l’année précédente.

      1. Aristarque

        Heureusement qu’ elle cogne parce que sinon, imaginez ce que ce serait! Du dix fois plus vite que l’ année précédente serait alors un minimum! 😥

      2. gameover

        Vous êtes que des médisants « ….l’état contraint de surveiller comme le lait sur le feu sa masse salariale…. »

        Vous vous rendez pas compte… un coup d’oeil ailleurs et hop ! le lait il déborde, c’est pas facile…

        Je mets le lien du Fig car il a déjà disparu de la homepage.

        lefigaro.fr/conjoncture/2014/12/18/20002-20141218ARTFIG00327-l-emploi-public-continue-toujours-d-augmenter.php

        1. Deres

          Le plus fort est la baisse symbolique de la fonction d’Etat basé en réalité sur des transferts massifs vers les agences publiques (avec conservation du statut évidemment) dont les effectifs augmentent de 6% ! C’est le même mécanisme que les fameuses économies basés sur un transfert des dépenses vers les niveaux locaux qui font le travail d’augmentation des impôts en conséquences. Leur seul politique est de cacher sous le tapis leurs échecs !

          1. Kazar

            Idem pour le déficit de la Sécu transféré chaque année à la CADES, caisse d’amortissement de la dette sociale !!! Sans oublier la cavalerie qui consiste pour l’État à emprunter de l’argent pour rembourser ce qu’il a emprunté avant…

      3. Calvin

        Ne nous trompons pas.
        L’austérité cogne bien fort sur les contribuables.
        Elle ne cogne pas sur les services de l’Etat. Du tout. Ah si. Un peu : tout ce qui est véritablement régalien…

    1. Jiff

      C’est même bien pire que cela; malheureusement je n’ai pas bookmarké l’article récent (de sèpuki) qui réintègre tous les assimilés fonctionnaires dans la charrette, le total arrive maintenant à 1/4 des actifs :/

  28. Elohes

    Un peu hors sujet mais toujours à propos des communes: bientôt le « droit à la santé » et les « maisons communales de santé »…Tranquillement, l’Etat fait passer sa Loi de Santé, véritable nationalisation de tous les cabinets et cliniques de médecine de ville, avec fichier national médico-administratif « Big Brother » associé… Tous le monde est concerné, nous n’aurons plus le choix du médecin et seront fichés: le texte commence par « – La Nation définit sa politique de santé afin de garantir le droit à la protection de la santé
    de chacun.
    « La politique de santé relève de la responsabilité de l’Etat.  »
    Pour les courageux:
    vidéo: http://youtu.be/4N1ADLRzq9g
    Loi: http://sdim.fr/wp-content/uploads/2014/10/projetdeloidesantesejuillet2014.pdf

    1. Deres

      Les centres communaux de santé je connais. Dans les faits, cela veut dire des soins quasi-gratuit pour les agents communaux et ceux ayant des relations à la mairie. Et quelques miettes pour les nécessiteux qui justifient leur existence si il reste de la place. Un bel exemple de clientélisme débridé.

  29. Bloub

    Dans la série « taxe démagogue pour taper sur les méchants propriétaires exploiteurs qui ne sert à rien et coûte sans doute bien plus qu’elle ne rapporte », voici la perle des perles: la loi Apparu sur les petites surfaces louées trop chères. Celle-ci a rapporté… 1 325€ en 2013! La taxe est calculée par les services fiscaux sur la base des déclarations de revenus…Et un seul mec a été concerné sur toute l’année 2013! Enorme!
    http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20141218tribf79cb645f/la-taxe-apparu-sur-les-loyers-indecents-a-rapporte-1-325-euros-en-2013.html

    1. sam00

      Non mais … LoL …

      C’est prodigieusement grotesque! Je n’ai pas de mots …

      Merci pour le lien … je vais faire rougir de honte quelques encartés umps avec ça :-p

  30. Lafayette

    Les russes vont se payer les portes-hélicoptères les moins cher de la planète, vu le rouble qui se barre, la facture va finir à la mutuelle socialiste française du déficit.

    1. Jiff

      J’allais dire que ça marche à l’envers, mais les bras cassés sont tout à fait capables d’avoir vendu en supportant le risque de change.
      Enfin, tout ce qu’on peut souhaiter aux Russes, c’est que les pales des hélices ne se barrent pas en cours de route, ou que si c’est le cas, il y a des sabords pour faire passer les avirons.

      1. Lafayette

        Bon le rapatriement des marins russes, ça sent plutôt le gros cadeau en dédommagement du retard causé et le plan B, la rupture de contrat, ce qui va leur éviter les pertes de change et empocher un bonus au passage.

  31. balt

    Je ne suis pas sur qu’il y ait des coupes budgétaires:par chez moi,dans l’ouest ,une petite communauté de communes de 230 employés vient de voter 2 millions de travaux pour agrandir les locaux.3nouveaux employés seront embauchés.Plaisanterie du président:nous n’aurons pas de voiture avec chauffeur pour les dirigeants.Cela s’est passé cette semaine.Et si toutes ces plaintes des élus c’était pour cacher l’augmentation de leur budget en faisant croire a des coupes?Je rappelle que cette année le nombre de fonctionnaires a augmenté,pourtant on nous a bassiné avec des coupes budgétaires toute l’année

    1. gameover

      Et tous les animateurs qui ont dû être embauchés pour cette connerie de rythmes scolaires… Pas de chiffres officiels mais ça doit faire au moins 100,000

Laisser un commentaire