Quelques nouvelles du Franc Suisse et de Gazprom

Quand bien même des attentats ont secoué la France, quand bien même des centaines de milliers de personnes se sont découvert des fibres de résistants pour la Liberté d’Expressions, l’économie n’attend pas. Le turbo-capitalisme est cruel et le marché ne s’autorise aucun répit : alors même que tout l’exécutif français occupe au maximum la scène politique, deux nouvelles économiques sont en train de changer discrètement la donne.

La première a fait quelques entrefilets dans la presse grand public : la Suisse en profite pour lâcher l’euro en douce. Enfin, en douce, façon de parler.

Depuis plusieurs mois, le Franc Suisse était soigneusement conservé à un niveau de parité à peu près fixe face à l’Euro, tournant autour du taux de 1,2 CHF pour 1 EUR. Et pour parvenir à conserver cette valeur, la Banque Nationale Suisse se démenait en achetant, à tour de bras, les Euros nécessaires pour éviter que le Franc Suisse ne s’apprécie trop ou trop vite. Au demeurant, cela tombait très bien puisque justement, des euros, il y en avait à revendre un peu partout. Dernièrement, avec les tensions qui s’accumulent encore du côté de la Grèce, et les atermoiements de plus en plus sonores de l’Allemagne devant les difficultés des uns et des autres, France en tête, à parvenir à équilibrer leurs finances au contraire de leur petit camarade teuton, les investisseurs institutionnels se sont essentiellement délestés de leurs euros pour acheter du dollar et du franc suisse.

Cet engouement marqué pour les monnaies suisses et américaines a provoqué, côté suisse, des tensions importantes : pour éviter de recourir aux procédés américains, bien trop détendus de la presse à billets pour espérer conserver longtemps une monnaie saine, la BNS (Banque Nationale Suisse) a fini par décider de lâcher « le peg » avec l’euro, c’est-à-dire le taux arbitraire qu’elle avait choisi pour la conversion d’un franc suisse dans la monnaie européenne.

La réaction des marchés n’a pas tardé, et a été plutôt brutale. À l’annonce, l’euro a véritablement dévissé sur les marchés en face du franc suisse pour s’établir très vite en dessous de la parité (on est tombé pas loin de 0.86 euro par franc suisse) pour remonter dans l’heure autour de la parité autour de laquelle il semble maintenant tourner. Au passage, cette volatilité permettra de rappeler à un peu d’humilité les comiques qui prétendent que les Banques Centrales sont indispensables pour éviter les fluctuations trop rapides des monnaies…

eur chf jan 2015

Pour certains, la décision de la BNS s’explique comme une action préventive avant l’éventuel lancement du programme de la BCE de rachats de dettes souveraines le 22 janvier, qui tendrait à diluer encore un peu plus la valeur de l’euro. Pour d’autres, la décision montre surtout une précipitation malsaine, et l’absence d’avertissements destinés aux marchés aura provoqué la belle panique observée à la bourse de Zurich qui perd d’un coup plus de 8%.

Du côté de la presse, très occupée à compter le nombre d’élèves dissidents ou celui des enquêtes ouvertes pour tweets idiots et particulièrement intéressée à pister Hollande dans ses moindres déclarations hésitantes, les conséquences semblent limitées et entendues : d’un côté, les exportations suisses viennent de prendre entre 20 et 30% d’augmentation dans la figure, ce qui met un terme à l’avantage concurrentiel artificiel que les commerçants helvétiques pouvaient avoir. De l’autre, beaucoup se sont empressés de noter que les frontaliers, payés en francs suisses mais habitant dans la zone euro, venaient de voir leur salaire grossir d’un coup de 20%, ce qui ressemble à une bonne nouvelle. Leurs constatations s’arrêtent là.

Un petit souci surnage cependant : le renchérissement des exportations suisses risque de plonger, au moins temporairement, le pays dans une passe économique difficile. Contrairement à l’analyse rapide que peuvent faire certains, les malheurs des uns ne font pas souvent le bonheur des autres et, alors qu’une partie de l’Europe s’enfonce dans le marasme, compter un pays de plus en difficulté, même en périphérie, n’est pas du tout une bonne nouvelle.

Le renchérissement du franc suisse aura aussi un effet mécanique sur les achats de dette souveraine européenne et notamment française que la BNS opérait régulièrement et qui n’auront plus lieu ou pas avec le même volume. On peut raisonnablement s’attendre à une petite tension au moment des prochaines émissions d’OAT (encore qu’en la matière, tout ce qui se passe derrière le rideau, orchestré par une BCE illisible, ne permet pas d’être affirmatif).

Enfin, un autre souci, pas du tout évoqué mais bien plus douloureux celui-là, fait jour. Actuellement, ce sont les Polonais qui y goûtent en premier : l’annonce de la BNS a quelque peu créé la panique chez eux où 700 000 ménages détiennent en effet des crédits immobiliers en devise helvétique. Le zloty a d’ailleurs décroché de près de 20% face au franc suisse, et la bourse de Varsovie encaissait une chute de 2% à la mi-journée.

Or, plus près de nous, ce sont des centaines de prêts pour des volumes de trésorerie importants qui ont été souscrits en carry-trade. Je veux bien sûr ici parler des emprunts dits toxiques dont les remboursements, toujours aussi rocailleux, ont mis dans l’embarras plus d’une collectivité territoriale française. Il y a fort à parier que, le franc suisse remontant autant, les remboursements contractés grossissent de façon plus que douloureuse. Certaines communes ou départements, particulièrement endettés, vont expérimenter un nouveau seuil de douleur dans les prochains mois si la parité actuelle est conservée. Ayons une pensée émue pour Stéphane Gatignon et ses coreligionnaires qui vont ressortir du bois, les yeux pleins de larmes, pour réclamer une intervention musclée de l’État et des contribuables (salauds de riches).

gatignon veut du pognon

Loin derrière les clowneries présidentielles couplées au tsunami émotionnel et sécuritaire, pendant que la BNS occupe quelques places de l’actualité économique, une autre nouvelle, bien plus discrète, semble n’agiter personne : on apprend de façon fortuite que la Russie a décidé de modifier drastiquement ses livraisons de gaz en ne les faisant plus passer par l’Ukraine mais par la Turquie, et ce, même si de l’aveu de Sefkovic, le Commissaire européen en charge des questions énergétiques, cette décision n’a pas de sens sur le plan économique. Dans cette nouvelle configuration, Gazprom ferait passer ses livraisons sous la Mer Noire vers la Turquie, éliminant de fait tout passage par l’Ukraine.

poutine.jpgDifficile de ne pas lier cette décision russe aux récents mouvements sur les prix du pétrole dont le niveau, très bas, met clairement en difficulté les pays dont la rentabilité des puits n’est possible qu’au delà de 80 ou 90$ le baril (100$ pour la Russie) et qui se retrouvent actuellement en délicatesses financières, les budgets prévisionnels étant maintenant tous caducs. Difficile aussi de ne pas voir dans ces manœuvres gazières un levier russe sur la position européenne dans la crise ukrainienne…

la rentrée d'hollandeDe tout ceci, rien ou quasiment dans les médias français, et encore moins dans les têtes de nos dirigeants qui préfèrent largement continuer à surfer sur l’hystérie sécuritaire maintenant complètement hors de contrôle dans le pays. Alors que la situation internationale vient brutalement de modifier la donne économique et géo-politique, l’exécutif français, dans un autisme presque chimiquement pur, a décidé de pousser doucement une brassée de lois orwelliennes sans que personne ne trouve à y redire, et de se foutre complètement du peuple et de son avenir.

Forcément, ça va bien se passer.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires368

  1. figarocifigarola

    Pardon d’entamer les commentaires avec un petit HS mais n’avez vous pas été choqués pendant les événements d’entendre les médias parler d’otages  » dont X femmes et X enfants » ? Je croyais qu’on devait « dégenrer »…  » dont X parents 1 et Y parents 2″ eut été plus novlangue…

  2. Higgins

    Quelques considérations complémentaires sur ce sujet: http://leblogalupus.com/2015/01/15/le-franc-suisse-retrouve-une-liberte-plombee-par-une-gestion-suicidairele-plafond-suisse-secroule-krach-boursier-en-suisse-apres-une-decision-monetaire-historique/

    Le pompon, ce sont les emprunts des collectivités locales indexés sur le Franc suisse. M’étonnerait fort que ces clowns aient souscrit leurs emprunts immobiliers sur les mêmes base.Le foutage de gueule devrait être inscrit dans la constitution de ce pays vu les niveaux atteints. Je n’oublie pas la décision de maintenir le niveau de rémunération du livret A à 1% alors que l’inflation officielle taquine plus ou moins le 0.

    1. Kekoresin

      Le poker n’a pas la même saveur quand on joue avec des allumettes ou avec l’argent des autres ce qui revient au même!

      Pour le livret A, je suggère un retrait en masse avant que les épargnants ne paye la banque pour bien vouloir conserver en sécurité leurs économies 🙂

  3. Black Mamba

    Nos médias préfèrent faire l’Autruche … personne n’a rien vu , il n’y a pas de quoi paniquer !!!

      1. Alzheimer

        Ouais, lequel qui pompe sur l’autre ? H16 ou Ch. Sannat.
        On les retrouve souvent les deux sur 24hgold par exemple. P’têt leur source commune…

    1. Deres

      Et Hollande annonce en fanfare un ralentissement de la hausse de la baisse des effectifs militaires mais se garde bien de parler du budget. Moi je comprends qu’ils vont comme d’habitude raboter sur les achats d’équipements neufs (la part d’investissement en quelque sorte) pour augmenter les dépenses de fonctionnement … Donc « business as usual », l’inverse de ce qu’il faut faire !

      1. Deres

        Un petit chiffre édifiant. En 2014, l’armée a supprimé 7.500 postes , soit 65 % des 11.431 postes supprimés dans la fonction publique d’Etat. Mais en réalité, la même année la FPE a transféré environ 4000 postes vers la FP territoriales, la fonction hospitalière ou des agences publiques. En réalité, il n’y a eu que 9 600 suppressions de poste car les chiffres tiennent compte des transferts et des créations de postes. Sur le coup, on voit que la Défense fait plutôt 75% des efforts !!!

      2. Higgins

        Aussi crédible (dans le temps) que la baisse de l’augmentation des dépenses publiques dont on nous’rebache les oreilles lors de la présentation de la gabegie, pardon, du budget.

  4. hop hup

    Pour les collectivités locales, c’est une nouvelle douche froide. L’envolée du cours du franc suisse met un peu plus en péril les finances du millier de communes, départements et régions ayant souscrit des emprunts toxiques. « Plus de la moitié d’entres elles ont des emprunts indexés sur la parité avec le franc suisse. C’est une très mauvaise nouvelle et beaucoup d’élus sont très inquiets» regrette Christophe Greffet, le président de l’association acteurs locaux contre les emprunts toxiques (APCET).

    Hup si certain élus ont vu ça

    1. Jiff

      Eh ben, fallait pas les signer ces contrats de prêts !

      Soit on sait lire un contrat et on comprend toutes les implications de chaque alinéa; soit on ne sait pas, et comme tout bon gestionnaire (donc, sachant s’entourer correctement), on demande à son/ses conseillers spécialisés.

      Et avant même tout cela, on devrait déjà dresser l’oreille quand le contrat s’adosse à une monnaie différente de la sienne et qui plus est, historiquement forte – PERSONNE ne rase gratis (ou bien ça coûte plus cher que le rasoir, la mousse et le salon de coiffure réunis…)

      1. vengeusemasquée

        Aucune importance. Comme toujours, le moutontribuable paiera.
        D’ailleurs, je viens de recevoir mon premier tiers, alors que je viens tout juste de me remettre de la taxe d’habitation. Ça fait toujours plaisir pour commencer le week-end.

        1. Jiff

          « Comme toujours, le moutontribuable paiera. »

          Et grâce à qui ?
          Aux poliotiques bien sûr !
          Alors qu’ils avaient l’option de laisser crever Dexia; mais ça, c’était sans doute cracher un peu trop dans la (bonne) soupe.

  5. Black Mamba

    Petite question, on peut faire quoi, nous petit peuple d’en bas face à tous ça … Y a t il une trousse d’urgence ?

    1. royaumont

      Deux livres à lire d’urgence :

      – « la culture de la patate pour les nuls »
      – » j’entretien mon fusil, 1001 conseils pratiques »

      1. Honorbrachios

        c’est assez facile la culture de la patate : mettre une patate non traitée anti-germe dans la terre (environ 5cm) attendre 3/4 mois en arrosant quand nécessaire et faire une petite butte de terre autour de chaque plants, et c’est tout…très bon rapport financier : environ 1 patate plantée = 10 patates ramassées

          1. Bonsaï

            En 1940, le gouvernement suisse avait d’ailleurs fait planter des patates sur les pelouses jouxtant le Palais Fédéral. Ce qui souligne en effet la philosophie de pragmatisme et de modestie bien organisée du peuple suisse.

              1. Jiff

                Même aux usa; il y a avait non-pas obligation, mais forte incitation à faire de l’auto-culture… Inutile de dire qu’en france et hors campagnes, les gens ont crevé de faim.

          2. Caton

            Pour ceux qui ne disposent pas d’un potager, une tour à pommes de terre sur son balcon a des rendements intéressants…

      2. Kekoresin

        Un troisième indispensable: « Je charge mon fusil avec des patates! »

        Et un quatrième facultatif « Je fais de la gnole avec mes munitions! » 🙂

      3. Val

        @ royaumont , Honor Pour l’instant , en France les seuls patates que l’on plante , se sont des politiques , et pour ce qui est du rendement c’est bien du 1 pour 10 , peut être même plus , le terreau français est fertile et pour ce qui est de ramasser , c’est le mot : qu’est ce qu’on ramasse ….

        1. royaumont

          +1,
          comme disait Clémenceau : « la france est un pays fertile, on y plante des impôts, il y pousse des fonctionnaires ».
          c’est un peu HS, mais la phrase m’amuse… Et puis, en France, les politiques sont des quasi-fonctionnaires

          1. Black Mamba

            « les politiques sont des quasi-fonctionnaires » ,non ils sont des fonctionnaires POINT .
            A partir du moment où ils ont goûté à l’argent gratuit des autres, c’est fini ils sont contaminés…

  6. Théo31

    Avec le salaire minimum eugéniste, les Allemands vont voir le nombre de leurs chômeurs méchamment augmenter. Tous égaux, tous pauvres, c’est bien le but le socialisme ?

  7. Groucho Marx

    Il est impossible pour le moment d’avoir accès à une quelconque info économique si on se contente des média français. Et sa arrange tellement bien les bidons des clowns du gouvernement que je finis par m’interroger: non, ce n’est pas possible, ça ne peut pas être fait volontairement!

    1. Honorbrachios

      si, il y a quelques infos : toutes les nouvelles qui ne sont pas mauvaises, ou qui sont meilleures que prévues. par exemple ce matin sur bfmbiz  » youpi, les rentrées d’impôts sont meilleures que prévues en 2014″ (et en pointillé non dit : meilleures que prévues en …novembre et beaucoup moins bonnes que celles prévues au début de l’année)

  8. pouf pouf

    Quand on m’interroge sur mes préférences entre le fromage et le dessert je réponds que ça dépend de l’établissement et des produits proposés. Souvent moi aussi je me demande ce qu’est la poésie, à en croire que la question manque d’intérêt. La poésie c’est ce que font les poètes, bon, bah voilà, certaines fois, à certains endroits, on peut même commander fromage et dessert, faut connaitre. A l’école, si mes souvenirs sont bons, on raconte quelque chose comme : donner des noms d’animaux pour contrer la censure. La quoi ? NON, RIEN … alors quand un lecteur me dit que non, décidément, ce que je fais, enfin toi de sa part, ce que tu fais, ce n’est pas de la poésie, je dis flûte, pourtant à part les noms d’oiseaux, il y a tout, tout y est, des mots et des idées mélangées, tantôt avec le rythme, souvent avec les sons prononcés à haute voix, dans une tambouille rien qu’à moi pour susciter des émotions, n’est-ce pas de la poésie, ça, bordel ? On m’objecte sans relâche ABBA, a, b, b, a, je dis oui, mais bon, pour ABBA y’a le plus grand écrivain encore vivant de la langue française, michel-alain houaquebarre, moi, j’ai gardé la flèche qui tourne sans ramage dans les couloirs déserts.

  9. dede

    « la Bulgarie a d’ores et déjà expliqué n’avoir que deux ou trois jours d’avance et se retrouvait donc au milieu d’une belle crise énergétique »

    Trois jours! Ils n’ont pas la tele ou quoi? (moi non plus d’ailleurs mais il existe d’autres sources d’information) Ce n’est pas la premiere fois que la Russie coupe les livraisons de gaz de maniere geostrategique or cela fait tout de meme quelques mois que, si la lisibilite sur les actions russes est difficile, il est clair que Poutine n’est pas un Bisounours, non?

    Quant aux collectivites qui n’ont pas coupe leurs positions apres s’etre plaintes des emprunts toxiques, elles ne vont plus pouvoir blamer leur predecesseur et demontreront une fois plus leur niveau d’incompetence.

    1. Ceci dit, stocker plusieurs semaines de consommation de gaz à l’échelle d’un pays, ça représente une sacré performance, hein.

      1. Gerldam

        Le gaz arrive vers les 80 bars. En utilisant de gros réservoris naturels souterrains, on arrive à en stocker pas mal. N’oubliez pas que votre gaz domestique est à 20 millibars.

            1. HussardBleu

              Magnifique !!!

              A tout hasard, je lui conseille Rose Street à Edimbourg… faut leur montrer, à ces Scottishes, ce qu’un Français est capable de faire !

  10. Le Gnôme

    Il était prévisible que le transit du gaz russe par l’Ukraine serait stoppé. Ce dernier pays n’a pas un rond et la tentation de se servir au passage et sans payer doit être grande. C’est une décision qui me parait rationnelle.

    La situation va être dure pour les Suisses dans un premier temps, mais la décision me parait être aussi de bon sens. Ils sont pragmatiques, contrairement à nous, ils feront les efforts de productivité nécessaires.

    1. MadeInCH

      J’imagine que mon augmentation de salaire vient de passer à la trappe…
      .
      Bon, ben, avoir un bouleau sûr, dans un environnement sûr, ça a un prix.
      .
      Je me demande, tout de même…
      Ma bouâte est exportatrice.
      En 2014, la production a fonctionné à 100%. Plus de capacité en réserve.
      Le directeur financier a expliqué que, en 2015, il fallait faire encore mieux!!!
      Heuu… Encore mieux que 100%? Comment?
      Bon, ben, l’augmentation de 20% de nos prix à l’exportation va ptet libérer un peu de capacité de prod, en fait…

      1. Deres

        Tu viens de recevoir une augmentation de 20% en produits européens. le choix est assez large.

        Sinon, mange l’écorce de ton bouleau 😉

        1. MadeInCH

          Je vis un peu loin des frontières…
          Pas pratique pour aller acheter chez les voisins.
          Pis, ici, c’est surtout du sapin.

          1. Calvin

            Chez nous aussi, il y a du Sapin. Et ça sent très fort cette essence.
            Vous êtes mieux lotis que nous.

          2. Aristarque

            Internet se rit des frontières. Pas encore au point pour les rostï mais cela devrait finir par le faire… 😕

            1. MadeInCH

              Les taxes et frais de livraison de l’estranger vers mon Civilisé Home (CH = Confédération Helvétique = Suisse) compensent largement le prix.
              Ce qu’il faudrait, c’est aller une fois par mois en France ou en Allemagne… Mais c’est tout de même 3~4h de route aller, et encore le retour.

              1. Bonsaï

                Correspond aux rösti du sieur Aristarque 11:43.
                A l’autorité bienveillante, à quoi dois-je le privilège de voir tous mes commentaires passer en cellule de validation ce matin ?
                Me soupçonnerait-on de collusion avec la BNS ?

                1. Lafayette

                  Bon le gros avantage c’est que les suisse vont pouvoir engager des frontaliers moins cher, vu que le taux de change est remonté.

                  Cela s’appelle « les chaises musicales » pour ceux qui ne connaissent pas. (en Grance il y a tellement de syndicat que ça ne serait pas permis, mais bon la suisse, c’est pô la Grance)

                  1. ironbooboo

                    C’est surtout que les Suisses sont assez malin pour compter les chaises et les joueurs. Nous on est assis par terre depuis 40 balais, je commence à choper des escarres.

                  1. Bonsaï

                    Quelques précisions peut-être pour que je puisse capter cette longueur d’onde ? Y aurait-il quelque reproche sous-entendu dans votre propos ?

                    1. Black Mamba

                      Tu es un petit arbuste, donc une verdure arborescente soit, mais une végétation 😉
                      Pas de discrimination , ici, tout ce qui est vert ! Allez Hop passe en modération 😈

                    2. Bonsaï

                      Désolée, je ne comprends pas cette énigme. Cela signifie que je ne me sens coupable de rien. Mais si malgré moi j’ai pu blesser quelqu’un, je m’en excuserai volontiers.
                      Le mieux ne serait-il pas d’en parler ouvertement ?

                    3. Black Mamba

                      Je te taquine, je fais juste des suppositions 🙄
                      Peut-être que le père H16 voudra bien nous dévoiler ce mystère

                    4. gameover

                      Ah tu n’es pas au courant ?

                      A chaque fois que tu fais un commentaire on fait un vote pour savoir si on le laisse passer… houpa… Comme chez Attractive World en fait…

                    5. Val

                      @bonsai : je vais t’éclairer , c’est en référence à ton propos de 12h48 et de tes pb de validation . BM attribuait cela à ton appartenance au monde végétal , auquel appartient vegeta , qui est en période de probation H16enne pour cause de phobie nord méditerranéenne et orthographique . De plus ton pseudo , peut laisser entendre des liens avec l’espèce des verts dehors-rouge dedans , pas toujours bien vus sur ce site . Est ce que ceci éclaire ta lanterne ?

                  2. Black Mamba

                    @Bonsaï
                    Tu sais ce qu’il te reste à faire …
                    Tu dois te mettre en valeur, mets toi une tenue plus sexy :mrgreen:

                2. HussardBleu

                  Vous n’espériez pas y Coppet, Lady B ? cela m’arrive aussi, sans raison apparente… M. de Seize a la validation volage… parfois…

                  1. Bonsaï

                    Ouf! je me voyais déjà injustement ostracisée, toute seule dans mon coin à la récré …
                    N’empêche c’est ce genre d’incident qui forge le caractère. Allez vous êtes sympas comme tout mes nouveaux potes !

                    1. petit-chat

                      Maintenant que h16 a atteint son objectif 2015, à savoir avoir 15 lecteurs de son site, il fait la fine bouche, ça se comprend, le succès fait parfois tourner les têtes les mieux remplies, d’où une sélectivité accrue…

    2. royaumont

      Oui, c’est assez rationnel, la Russie n’a aucun intérêt à approvisionné gracieusement un pays avec qui elle est quasiment en guerre.
      De plus, cela rappel à l’Europe qu’elle a besoin du gaz russe, seule alternative actuelle au gaz Qatari.
      Quand on voit à quoi le Qatar utilise sa fortune, on peut légitimement préférer le russes.

    3. Jiff

      Ça, c’est du premier degré, au second, l’otan* a cru pouvoir couper une des roubignoles de Vlad en déclenchant ce que l’on voit en Ukraine; manque de bol, le même otan n’avait pas vu que Vlad pouvait couper le south stream et le remplacer rapidement – ou plus exactement l’avait compris, mais pas assez exercée de contraintes (oops: fait de lobbying) auprès de la CE pour qu’elle intègre la turquie (et donc, avoir barre sur elle – rêve pas, lecteur Européen, c’est à la botte des multi-nationales us que tu es, et rien d’autre).

      * Rappelons quand même que dans otan, il-y-a « atlantique Nord », et que cette « organisation » aurait du disparaître au plus tard après la chûte du mur de Berlin; quant à agir plus ou moins en sous-main dans la Méditerranée…

  11. RBF

    C’est exactement ça. Les Français se sont contentés simplement de voir que le salaire des frontaliers avait augmenté de 20%. Le Figaro ne fait pas mieux: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/01/15/20002-20150115ARTFIG00327-suisse-pour-les-frontaliers-l-envolee-du-franc-c-est-noel-qui-continue.php

    Et les commentaires en fin d’article sont consternants. Désormais le Français moyen veut la peau du frontalier. Entre ceux qui trouvent normal que l’on se fasse tabasser par l’assurance maladie, et ceux qui ne nous souhaitent que de se retrouver au chômage, on a juste envie de gerber un bon coup.

    Quelle mentalité de merde.

      1. Les Charcuteries Olo

        Déjà que c’est pas terrible, mais là, la cohabitation CH/Fontaliers va devenir très pénible dans tous les cas:

        – employés suisses pas contents de voir leus augmentations passer à la trappe alors que leurs collègues frontaliers se prennent +20/30% NET d’un coup sans lien avec leur activité
        (bonjour l’ambiance dans les entreprises)

        – les français pas content de voir les suisses s’établir de l’autre côté

        – attraction plus forte des frontaliers et des travailleurs UE qui viendront d’encore plus loin (on a dejà des plaques espagnoles, italiennes et portuguaises avec des gens qui dorment dedans la nuit)

        résultat: => monstre pression salariale à la baisse pour tout le monde ET cout de la vie qui reste élevé en suisse pour les résidents.

        Voilà, comme on dit chez nous : ‘dans l’os !’

        1. Lafayette

          Et ce n’est que le début, avec les bonnes nouvelles de la grece l’euro pourrait continuer de dévisser par rapport au $ et au franc suisse.

          Bientôt les soldes de la libre circulation 2 pour 1.

          1. Black Mamba

            En effet, à l’heure actuelle, c’est avantageux pour ma fille quand je lui envoie de l’argent en Australie mais le rapport ne sera plus aussi intéressant si la descente continue.

            1. gameover

              La encore c’est l’AUD qui suit le meme chemin que l’euro.

              En 2011-2012-2013 on était à 1$ pour 1AUD et là c’est 1$ = 1.22AUD

          2. Bonsaï

            L’économiste franco-suisse Stéphane Montabert se la joue franco sur son blog du même nom :
            « … en attendant, ce choc énorme pour la Suisse se révèle aussi une très mauvaise nouvelle pour la zone euro. Quelle confiance avoir dans le futur d’une monnaie unique dont les Suisses choisissent tout d’un coup de s’éloigner ? La fin du taux plancher entre le franc suisse et l’euro aujourd’hui s’apparente plus à des amarres qui lâchent en pleine tempête qu’à une séparation à l’amiable entre deux associés doués de raison. »

            1. Lafayette

              Non mais c’est n’importe quoi le taux plancher qui subventionne les exportations dans un marché de libre circulation, ce n’était juste pas correct envers l’europe.
              Chose corrigée.

    1. Kekoresin

      Oui mais ils défilent avec une bougie à la main pour bien montrer qu’ils sont solidaires et prêts à défendre la patrie (si le prix est raisonnable bien sûr!)

      Passé le coup de rein républicain bisou-responsable, retour aux affaires avec au menu des spécialités nationales reconnues dans le monde entier: la jalousie et la lâcheté! Un jour on défile en tenant son prochain par la main en évitant les glissades sur sol trempé par les pleurniches, le lendemain on lui colle un bourre-pif, en pleine paix, pour attraper un journal satirique qu’on a jamais lu!

      C’est beau, c’est grand, c’est LA FRANCE!

              1. Black Mamba

                Ah ! Ah ! :mrgreen: J’avais complètement oublié combien, mais Ô combien , je trouvais ce personnage complètement con, arrogant, imbu de lui-même , à être haineux …
                Merci pour la piqûre de rappel …

  12. Bernard

    Sans compter que la Russie vient de racheter et pour pas grand chose tout les actifs gaziers et pétroliers qui jusqu’à présent étaient détenus par des financiers occidentaux.

    J’en arrive à me demander si la vraie cible des américains n’est pas l’Europe en fait et surtout l’Allemagne.
    Surtout quand on sait qu’ils ont augmenté leurs échanges commerciaux avec la Russie de plus de 20% depuis de le début de la crise ukrainienne.

    Mais que l’on se rassure. Les réponses de nos édiles européens ne s’est pas fait attendre : Ils propose un nouveau train de sanction à l’encontre de la Russie 🙂

    1. Honorbrachios

      @bernard : les hommes politiques américains (je précise car pas le peuple) n’ont aucune visée stratégique sinon celle de s’en mettre plein les fouilles en répondant à leurs lobbys pétroliers et d’armements. il reste aussi plein de vieux croûtons qui voient en la Russie leur ennemis du temps de leur enfance.
      Bref, ils n’ont aucune stratégie, aucune vision à moyen-long terme, aucune idée des conséquences possibles de leurs actions. ce sont juste des imbéciles

      1. MadeInCH

        Je pense que la CIA a une stratégie.
        Quant au poly-tiques, ils sont aux ordres des « Grandes Boîtes », tels que Goldman Sachs, qui eux, ont une stratégie, mais qui n’est pas forcément favorable aux USA… Plustôt favorable à leurs poches…

        1. Jiff

          « Je pense que la CIA a une stratégie. »

          Vi, celle su lobby militaro-industriel (presque la même que celle de GS (entre autres)), et des méthodes un peu plus musclées lorsqu’il s’agit d’éliminer un homme d’état pour le remplacer par un plus malléable.

      2. Higgins

        Pas le temps de creuser mais je crois plutôt que les USA ont une stratégie assortie d’une bonne dose de pragmatisme. L’inverse de notre pays: pas de stratégie et beaucoup de dogmatisme dont la rigidité n’a d’égale que la stupidité.

        1. Honorbrachios

          à l’échelle du pays ils n’ont pas de stratégie à part accroître et protéger leurs intérêts (ce qui est normal), mais tous les députés/sénateurs sont au mains de lobbys, tous très puissants, donc vote de lois qui vont dans des sens différents qui se traduit par un total bordel au niveau de la politique extérieure…
          en ce qui nous concerne, je préfère ne pas en parler, 700 parasites, oups députés européens, 500 et quelques dépités français avec leurs sénateurs , les maires, etc… : tout le système est construit par les parasites pour les parasites

          1. Hobbes

            La clef de la puissance américaine reste ses finances : tout le Foreign Office ne sert qu’à défendre les intérêts financiers des USA (Gvt, Banques, Entreprises). La situation optimale serait un monde en développement généralisé, ouvert aux IDE américains, pour qu’ils puissent hausser leur niveau de vie malgré le plafond de verre de leur innovation.
            A partir de là, toutes leurs décisions politiques sont turbo-stratégiques et vont dans ce sens malgré quelques couacs et spéculations foirées (CIA n’y échappe pas).
            Putin est lui-aussi stratégique, mais poursuit des objectifs légèrement différents puisqu’il envisage un enjeu de civilisation (Chrétienté, Russie éternelle & Cie), qui échappe totalement au paradigme stratégique américain.

            Enfin, je crois 😀

            1. Hobbes

              Pendant ce temps-là, les décideurs stratégiques français laisse la fourmi errer dans le désert et d’agiter leur petits bras quand ça peut les faire réélir.

              CPF

              1. ironbooboo

                Là j’ai du mal à vous suivre. La CIA serait libérale que vous enviez sa stratégie ? Une équipe d’assassins de sang froid, voilà tout. C’est une honte que cette agence existe encore. Rien qu’à voir la doc. déclassifiée y’a déjà motif à pendaisons.

    2. Val

      @Bernard , nous ne sommes pas leur cible mais clairement leurs concurrents dans la guerre ouverte que se livrent les nations.
      Canal de Suez , Viet Nam , Irak , Galliléo ,sabotage de l’europe etc , la liste est longue .
      Je suis même prête à penser que si un guerre sur notre sol peut leur éviter de plonger économiquement ils n’hésiteront pas à la lancer .

        1. Bonsaï

          Il n’est jamais trop tard pour réaliser que les USA se servent de l’Europe comme d’un essuie-tout, ou d’un marchepied, selon le cas.

      1. royaumont

        @Val : je vois les choses un peu différement. Pour les US, l’Europe est une zone d’influence (un vassal ?) importante, stratégique même.
        D’où leur volonté de nous couper de la Russie qui pourrait faire contrepoids. Le conflit Ukrainien où les USA jouent un rôle moteur ne sert qu’à cela : empêcher un partenariat trop poussé entre Europe et Russie.
        Je pense que les USA se foutent de l’Ukraine comme d’une guigne, c’est juste un bon prétexte.
        L’Europe est le 1er partenaire des USA et le dollar perdrait de sa superbe sans cette zone d’influence. Et si le dollar n’est plus la monnaie mondiale, ils devront assumer seuls leur dette, donc ils plongent…

        1. Val

          @royaumont , je partage votre vision , elle est compatible avec la mienne , nous sommes leur vassal et traités comme tels.
          Mais si leur stratégies (Ukraine , Kosovo hier , entrée dans l’otan de pays clairement hors de notre scope occidental etc .) conduisent à la guerre c’est nous qui paierons les pots cassés. Et je suspecte leurs stratèges de l’envisager … j’espère avoir tort , bien entendu .

        2. Jiff

          « Je pense que les USA se foutent de l’Ukraine comme d’une guigne, c’est juste un bon prétexte. »

          Ça doit sûrement être pour cela que ce sont eux qui ont suscité tout le ramdam qu’il-y-a là-bas…
          Déstabiliser l’Ukraine permet de couper l’accès maritime sud à la Russie, il suffit de savoir lire une carte géographique pour le voir.

          1. royaumont

            Que les USA ait plus qu’un peu prêté la main au renversement de Ianoukovitch, c’est certain.
            Mais l’Ukraine n’est pas un enjeu majeur, pas plus que l’accès à la méditerranée pour la Russie (qui a toujours Sotchi au pied du Caucase). L’Ukraine est le champs de bataille. L’enjeu, c’est l’Europe.

            1. Deres

              Le but est d’appauvrir les russes qui s’enrichissait trop vite et de conserver les européens sous dépendance militaire donc économique.

            2. Jiff

              « Mais l’Ukraine n’est pas un enjeu majeur, pas plus que l’accès à la méditerranée pour la Russie »

              Ah bon !?? Si vous le dites…

              « L’enjeu, c’est l’Europe. »

              Pourquoi se préoccuperaient-ils de quelque chose qu’il possèdent déjà ?

                1. Jiff

                  « Deux à « posséder » ça en fait toujours un de trop. »

                  Tout dépend du partenaire… (il-y-en-a même pour qui 2, ça n’est pas assez ;-p)

          2. Deres

            Ne t’en fait pas, le nouveau président ukrainien appelle à la paix en signant un ordre de mobilisation forcée de 50 000 personnes. Pour ordre de grandeur, l’armée de terre française compte environ 110 000 homme mais nous somme 66 millions au lieu de 42. Cela revient donc à mobiliser l’équivalent des 3/4 de l’armée française.

  13. Bernard

    Quand à l’augmentation du CHF.
    Est ce que c’est le CHF qui explose ou l’Euro qui se casse la gueule ?
    Moi je m’en tape, voila plus d’un an que j’ai tout réalisé en liquidités libellés en CHF.
    30% en une journée. Je reprendrais bien une petite part de dessert 🙂

    1. Deres

      Oui, en fait le CHF suivait la chute de l’euro à cause du PEG à 1.20.
      Le CHF est revenu à sa parité avec le dollar d’avant la chute de l’euro.

        1. Calvin

          Le début de la fin ou la fin du début, c’est ce qu’on appelle un « changement « .
          Donc…
          Le Changement, c’est Maintenant !

    2. hugeus

      Le juge de paix restera l’or, n’en déplaise à beaucoup.
      La cassure s’est faite en août, avant, l’or en € suivait peu ou prou l’or en $.

  14. Olivier Vitri

    Damoclès commence sérieusement à piquer d’un peu partout… L’affaiblissement du bastion monétaire suisse est un fait très inquiétant, déjà pour eux et ici-bas pour les trop chères collectivités socialistes empapaoutées par une Dexia s’étant alignée sur la parité €/FS il y a une quinzaine d’années… la sacro-sainte Suisse « cette rigueur, ce bastion de neutralité, un roc »… En attendant, les miyards à la cave s’accumulent et c’est le con-tribuable qui va s’y coller pour nettoyer le tout. Si tant est qu’il en ait encore les moyens ?

    (…) Concrètement, lorsque la parité réelle était d’1,24 franc suisse l’euro, le taux d’intérêt annuel payé par les collectivités ayant souscrit ce type de prêts s’établissait à (1,44-1,24)/2 + 4,5, soit 14,5% du capital restant dû.

    Désormais, avec la nouvelle parité à 1,04, le taux annuel sera de (1,44-1,04)/2+4,5% soit 24,5% du capital restant dû !
    Déjà très mal en point, certaines collectivités — qui n’auraient du reste jamais dû souscrire ces prêts — risquent fort de se retrouver au bord du précipice.

    Le stade toxique étant à présent dépassé, la provision de perfusion des fonds de garantie insuffisante, c’est un joli foutoir qui s’ajoute à la belle charrette France.

    1. Alexandrov

      Les collectivités locales ont restructuré pas mal de ces emprunts, d’autant qu’avec la récente baisse des taux en euros C’es restructurations étaient de moins en moins en moins coûteuses.

      Le problème est que ces emprunts n’ont pas ete annulés mais « rachetés » par d’autres banques, qui se retrouvent donc avec une pose en EUR/CHF peu ou pas couverte, selon la confiance qu’ils avaient en ce peg. Même si les tailles ne sont probablement pas tres importantes à l’échelle des banques – on n’est donc pas sur une catastrophe financière – ca a quand même du roxxer pas mal dans certaines salles de marché hier.

  15. Jeanpierre

    Votre article traite surtout des conséquences en France et en Europe de la décision de la BNS d’arrêter de fixer le franc suisse à 1,20 euro. Vous montrez très clairement que ça va faire mal, pour faire court. Mais le marché ne fait que reprendre son cours normal avec l’arrêt de cette manipulation (au sens le plus technique du terme) de la BNS sur les cours. Logiquement, il va aussi y avoir de bons effets. Le premier à mon sens est que les économies européennes (les autres, je les connais encore moins donc je n’en parle pas) vont reprendre contact avec la réalité de la différence franc suisse/euro. Je vois ça comme l’arrêt d’une drogue. Ça fait mal dans un premier temps, mais ça assainit considérablement à long terme. Y en a t’il d’autres (des bons effets bien sûr, et en admettant que je ne me suis pas planté sur cette histoire de « drogue »)?

    1. « le marché ne fait que reprendre son cours normal avec l’arrêt de cette manipulation »
      Bien sûr. En réalité, le peuple suisse vient de gagner une belle bataille et va s’en retrouver considérablement protégé dans la tempête qui vient : lorsque le dollar va partir en sucette (i.e. lorsque les investisseurs le fuiront, pour se réfugier sur un yuan adossé à l’or, par exemple possible), le CHF conservera sa crédibilité justement parce qu’il n’est plus manipulé.

        1. Jeanpierre

          Ca, c’est la conséquence à court terme. Mais à long terme? Si l’euro se casse la gueule, je ne dis pas que la Suisse n’en pâtira pas économiquement. En revanche, mieux vaut faire parti des rares à rester debout que suivre tout le monde au tapis. Non?

          1. MadeInCH

            C’est vrai. Même avec des difficultés, ce sera de toute fa*çon mieux qu’en fRance, d’ici peu de temps.

            Et pas seulement économiquement, à mon avis.

        2. gameover

          Non MadeInCH
          La monnaie n’est qu’un moyen d’échange intermédiaire.
          1 euro de 1960 valait 4.11 CHF
          En 1980 2.26 CHF
          En 2000 1.55 CHF
          En 2010 1.38 CHF
          En 2015 1.02 CHF

          Mais pendant ce temps (1960-2014) l’euro est passé de 0.95 à 1.18 USD.

          L’euro est juste la même daubasse que le dollar.

          Depuis 2012 vous avez juste profité d’une distorsion du marché financée par la BNS. Donc effectivement vous allez ressentir le contrecoup et c’est normal mais néanmoins vous avez une monnaie stable.

              1. gameover

                Ca dépend de laquelle et donc de l’or contenu dedans puisque ça a varié entre 6.74 g et 0.31 g d’or sur plus de 500 ans… la quantité d’or allant en diminuant bien évidemment….

                1. royaumont

                  Comme quoi les tripatouillages monétaires n’ont pas attendu Draghi pour exister.
                  L' »avantage » des bidules du type QE, c’est que personne n’y comprend rien.
                  Avec l’or, une balance de précision et de bonnes dents suffisaient. Moins d’or = plus de dents cassés. Les sans-dents étaient nés.

                  1. petit-chat

                    « Moins d’or = plus de dents cassés. Les sans-dents étaient nés. »
                    Enfin une explication historique !
                    Closer peut aller se rhabiller avec ça.

                    1. Lafayette

                      Des sans-dents voilà d’où vient l’invention de la pipe.
                      Depuis on éduque les enfants, quant’à mal au dent prend le tube de dentifrice et frotte de bas en haut.

  16. Kloupa

    On ne saurait mieux exprimer que nos amis Suisses, avec la décision de la BNS, que l’euro ne fait plus partie des monnaies « sérieuses ». Merci, Monsieur Draghi.

  17. cherea

    En plein dans le mille H16 comme d’habitude, hier, je voulais t’envoyer un mail sur l’actualité du Franc Suisse et les conséquences sur nos vaillants maires ayant contracté des prêts d’une « complexité impossible » libellés en Franc Suisse. En revanche, sans être un spécialiste de la Suisse, je ne suis pas sûr que le renchérissement du CHF soit un gros problème pour les producteurs suisses. J’ai plutôt l’impression que l’industrie suisse jouit surtout de son excellence et n’entre pas dans une compétitivité prix. Des montres, du chocolat, des coucous, c’est plutôt hype comme production…

    Ce qui me fait marrer aussi, c’est qu’à chaque fois qu’un type du FN arrive à une mairie, on explique comment le FN dans les 90’s avait entraîner des villes dans la faillite comme EELV mais cela on ne le rappelle jamais.

    On attend votre billet sur le Philharmonie de Paris (400 M €) et sur la rénovation de la maison de la radio (400 M €, le double du prévisionnel)…

      1. MadeInCH

        « Nos élus »? Vous avez votés pour eux??? 😀
        .
        Contrairement à beaucoup, je pense que il FAUT voter.
        Que si ce sont les imbéciles qui passent, c’est surtout parce que els intelligents ne votent pas. Alors qu’il sufit de 11 personnes votantes pour permettre à un élu de faire du 50%+1 légalement.
        .
        Mais je ne dirais jamais « nos » envers un type pour lequel je n’ai pas voté.

        1. Calvin

          Un détail : il n’y a que des imbéciles qui se présentent.
          Donc, c’est toujours un imbécile qui passera.
          Voter pour un nul ou un autre… c’est pareil.

          1. MadeInCH

            Y’en a forcément un qui est un peu moins mauvais…

            Ou alors, il y en a bien un qui, si il passera, ferait bien ierch l’establissment enarchien. Non?

    1. Bernard

      Le double du prévisionnel !

      C’est petit par rapport au musée des confluence de Lyon qui était budgété à hauteur de 60 millions et qui à la sortie va couter pas loin de 500 millions d’euros 🙂
      Mais bon, Monsieur Michel Mercier voulait absolument son magnifique musée que la terre entière nous envie.

      1. Vodkaman

        A 18 M€ de fonctionnement par an (si je ne dit pas de sottises)j’aimerais pas payer mes impôts locaux dans le coin, cela risque de piquer un peu (verre pilé, gravier et harissa)

        1. Deres

          C’est beau la France : l’Etat investit pour votre avenir. Mais sa vision de l’investissement, c’est cela ! Claquer 500 millions dans un truc inutile pour avoir le droit de dépenser 20 millions par an pour l’entretenir ad vitam eternam … C’est le fond de notre problème. les dépenses d’aujourd’hui ne sont rien vis-vis des engagement de dépenses prises …

        2. vengeusemasquée

          De toute façon, lyonnais ou pas, on paye tous pour cette merde, par la magie des dotations de fonctionnement. C’est beau l’autonomie des collectivités.

      2. Aristarque

        Cela dit, ce budget de 60 M€ était déjà en lui-même du FDG quand on voit le gigantisme du bâtiment. Surtout que l’intention était de recourir à des techniques non habituelles de construction qui impliquent des coûts élevés non seulement intrinsèquement mais aussi par le faible nombre d’entreprises capables de les mettre en oeuvre… Ce que j’ai surtout « aimé » dans ce dossier, c’est qu’on a « découvert » tardivement que le sol n’était finalement pas suffisamment résistant pour soutenir le monstre et qu’il fallait le renforcer considérablement… Indépendamment de l’étonnement d’une telle découverte à ce stade d’avancement du projet, il est bien évident que les techniques de renforcement de sol ne sont pas gratuites… Donc un bonne partie du surcoût est partie dans quelque chose qui ne se voit pas, même s’il existe, ce qui accentue l’impression de FDG…
        Et le FDG continue puisque le coût de fonctionnement d’un tel monstre n’a été estimé que de 500.000 €/an (soit rien qu’en salaires et charges sociales le budget d’une demie douzaine de personnes… avec rien pour l’électricité pour ne parler que d’elle) alors qu’une banale médiathèque du fin fond de l’Isère est déjà budgétée pour 200 à 300.000€ l’an.
        Dommage que les Lyonnais ne verront passer qu’une partie de la facture, cela les aurait peut-être amenés à reconsidérer leurs votes…
        http://www.rue89lyon.fr/2014/12/15/pourquoi-un-si-cher-musee-confluences/

        1. gameover

          P’tain le fiasco !
          La vidéo de l’article est vraiment bien faite et synthétique et résume bien l’article. Du travail d’amateurs.

          Pi d’abord toussa c’est la faute à Raymond Barre… il est mort, ça tombe bien.

          Ah ils ont perdu le cahier des charges initial… et là ils se foutent de la gueule du monde. Même si l’original a été perdu il serait possible d’en récupérer une copie vu la diffusion en interne ou vers les fournisseurs consultés…

    2. Aristarque

      Dans la production helvète, n’ y a t il pas de l’ armement ? Cela risque bientôt d’ être très demandé…

  18. Karizoc

    Le renchérissement du Franc Suisse, un problème pour la Suisse, peut-être, temporairement. Mais quand on voit le bénéfice absolument faramineux sur le très long terme d’une dévaluation du type Abenomics (je suis ironique), je me dis que la Suisse se remettra bien vite de cette réévaluation. Sa main d’œuvre de grande qualité et le dynamisme économique du pays saura regagner en productivité et en innovation pour compenser.

    D’un autre côté, c’est une très bonne nouvelle pour les suisses eux-mêmes ! Cela veut dire en effet un baisse substantielle des prix de tous les produits importés. Et puis c’est aussi des vacances à l’étranger pour bien moins cher.

    1. Les Charcuteries Olo

      Baisse des prix des biens importés ??? Il n’y a que ceux que tu pourras acheter toi-même hors suisse qui vaudront le coup.

      Au plus fort du CHF avant le cours plancher: aucun produit importé n’avait refleté la force du franc suisse.

    2. royaumont

      Oui, d’autant plus que la Suisse exporte sur les créneaux du haut de gamme et du luxe, où le prix est un facteurs moins déterminant.
      Les entreprises vont sans doute devoir réduire un peu leur marges, mais elles s’en remettront. La Suisse se mettent à l’abri de la tempête à venir, cette décision laisse à penser qu’elle considère la crise comme inéluctable… et imminente.

      1. RBF

        Dans ma boîte de moins de 50 personnes, on parle déjà de plusieurs centaines de milliers de CHF en pures pertes, à cause de contrats encore non réalisés qui ont été signés en Euros qu’il va bien falloir honorer.

        Je pense que l’industrie du luxe passera le cap sans trop de problèmes. Ailleurs par contre, c’est clair qu’il y aura de la casse.

        1. MadeInCH

          Reunion régulière, au travail. Le chef parle des chiffres, entre autre.
          Il revient sur ce qui s’est passé hier. Bon, ben… la boîte va s’assoir sur environ 1 million de CHF… Bon, ben voilà… ça sert à rien de pleurer.. Faut faire avec…

          Mais je crois qu’il n’y a pas de licenciement.

          1. Lafayette

            Oh la douloureuse, le MANQUEAGAGNER c’est fou ce que la BNS finance dans toutes ces boites.

            400 mia de franc suisse juste pour soutenir l’exportation en 4 ans, ça fait cher le soutient des emploi, Mêmes les chômeurs coûtent moins que çà.

              1. Karizoc

                La BNS n’a pas perdu 400 Mards. Par contre elle a bel et bien acheté pour 400 Mards de devises (principalement euros et dollars) depuis l’instauration du plancher. Ce sont donc bien 400 Mards créés pour soutenir l’exportation. Mais pas perdus, non, pas entièrement …

                Comme la BNS possèdait 476 Mards de devises à fin novembre 2014 (soit au bas mot 500 Mards avant-hier). Comme ces devises ont tout à coup, hier, perdu 15 %. Cela veut dire que la BNS a perdu, hier 70 à 75 milliards de francs.

                Les cantons suisses, actionnaires de la BNS, peuvent dire adieu à tout dividende cette année …

                1. RBF

                  La BNS a fait un bénéfice de 38 milliards de CHF en 2014. Vos calculs sont faux, ce n’est pas aussi simple.

              2. Lafayette

                Bon ils ont investis 400mia dans la zone qui est en chute libre, déjà une correction de 17% avec le retrait du taux plancher ca fait mal, mais encore faut-il pouvoir revendre ces truc à grecque avant de devoir l’inscrire au bilan des pertes.

                1. Lafayette

                  Mais on sait aussi que pour exporter c’est mieux d’avoir une monnaie stable. Donc tout l’impact négatif en suisse de l’abandon du taux plancher n’est que temporaire et spéculatif.
                  Bientôt le franc suisse servira de bouée de sauvetage à une zone euro qui ne sera plus qu’en mesure d’exporter vers la Russie, sont Charlie.

          2. RBF

            Trop tôt pour parler de licenciements. Pour l’instant il y a d’autres idées qui fusent:

            – Pas d’augmentations cette année et les années suivantes.
            – Passage aux 45h de travail par semaine.
            – Hyper-flexibilité des salariés.

            Chez nous, on tente d’explorer toutes les pistes. Et ce qui est bien en Suisse, c’est qu’il y a une véritable culture du travail, et la volonté de presque tout le monde pour sauver sa boîte.

              1. Lafayette

                Le gros changement c’est que les suisses vont pouvoir se payer quelques voiture européenne de plus.

                1. Lafayette

                  Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair. (J.Sternberg)

                  Parfois mieux vaut s’abstenir que de se lancer dans une telle affirmation, même avec un s’il vous plait. Car cela fait fort longtemps que la suisse ne fabrique plus de voiture.

                2. RBF

                  On l’a dit 1000 fois, il y a même ici un Suisse qui confirme: les prix des produits d’UE ne baisseront pas. Ils n’ont pas baissé d’un centime en 2011, je ne vois donc aucune raison pour qu’ils baissent en 2015.

                  1. Lafayette

                    Et alors ou est le problème, les variations de change sont des argument suffisant pour faire des promotions ponctuelles.
                    Et vous prétendez ce que vous voulez sur les prix pratiqué par les exportateurs car en dehors du pharma, ce sont tous des perdants geignant. La seule conséquence directe de la cote boursière en baisse, est la pression sur les coûts, donc sur les salaires.
                    Mais comme la suisse importe lourdement et exporte marginalement vers l’UE, l’opération sera rentable très vite. Car bon nombre d’acteurs savent produire de tous les cotés des frontières pour tirer des aides plus que de raison.

                    1. RBF

                      Si l’opération était rentable, alors on se demande bien pourquoi la BNS a dépensé autant d’énergie à maintenir sa monnaie à 0.80 EUR depuis 2011……

                    2. gameover

                      Lafayette, jusqu’à maintenant j’ai rien dit mais faudrait arrêter de raconter n’importe quoi.

                      Tu dis : « Mais comme la suisse importe lourdement et exporte marginalement vers l’UE… »

                      Pour la Suisse l’UE c’est 57% de ses exportations et 78% de ses importations en 2011…

                      57%, marginal ?

                    3. gameover

                      pfff…
                      Comme j’avais commencé avec 2011 je reste dessus :

                      Exportations mondiales en 2011 en % du PIB : 51.25%
                      Importations mondiales en 2011en % du PIB : 40.87%

                      Ce qui nous donne en données Europe 2011 :

                      Exportations Europe : 51.25 * 0.57 = 29.21% du PIB
                      Importations Europe : 40.87 * 0.78 = 31.87% du PIB

                      Oh p’tain… 2.66% de PIB de différence
                      LOL gamelle et but. Tu rejoues ?

                      perspective.usherbrooke.ca/bilan/tend/CHE/fr/NE.RSB.GNFS.ZS.html

                    4. RBF

                      @Lafayette

                      Je suis désolé d’en arriver à vous le dire aussi clairement, car je ne peux pas vous laisser dire n’importe quoi: vous ne connaissez absolument rien à l’économie suisse.

                      Si j’étais à votre place, je ne dirais plus rien. Il en va de votre crédibilité.

                    5. Lafayette

                      @RBF
                      Comme c’est fort condescendant de votre part.
                      Merci de votre sollicitude mais je doute que vous soyez mieux placé.

                    6. RBF

                      @Lafayette.

                      Je travaille en Suisse depuis 16 ans. Une entreprise dans le canton de Neuchâtel, et 2 dans le canton du Jura. Je connais le sujet 1000 fois mieux que vous. D’ailleurs, je vous invite à trouver des interventions de ma part sur des sujets que je ne connais pas. Good luck.

                      Vous me faites un peu penser à tous ces Français hyper revanchards qui pensent tout savoir de l’économie suisse, des banques suisses, et des frontaliers. Complètement à côté de la plaque.

                    7. Lafayette

                      16ans c’est bien ce que je disais, moins bien placé.
                      C’est prétentieux de savoir mieux que tout le monde interpréter des résultats officiels de la suisse.
                      Mais dire que vous connaissez mieux le sujet reste votre avis, pour ma part j’ai très largement dépassé cette durée et je connais bien mieux l’ensemble des cantons.
                      Alors je vais rester poli.

                    8. RBF

                      @Lafayette

                      Je ne vais pas polémiquer d’avantage avec vous. Vous vous êtes grillé vous-même quand vous avez dit que les exportations suisses étaient marginales. Inutile d’insister, ou d’essayer de me faire croire que vous avez travaillé 1000 ans en Suisse et dans tous les cantons.

                      Vous pouvez ne pas rester poli, je vois que vous en crevez d’envie. Faites le donc, votre côte de crédibilité ne s’en sortira que mieux….

                    9. Black Mamba

                      Face à la bêtise le mieux c’est de l’igrorer …
                      plus vous persistez plus vous lui donnez de l’importance …une raison de vivre.
                      Fin de la parenthèse

                    10. Lafayette

                      @RBF
                      Marginal car si vous aviez étudié les chiffres par secteur vous auriez constaté qu’en dehors du pharma, tous les autres secteurs sont perdants et faibles.
                      A part cela me traiter de revanchard, c’est ridicule, je n’aime pô les frontaliers c’est tout, mais je n’ai rien contre mes compatriotes. P)

                      @BM ceci est très juste.Mais je vois pas en quoi les données officielles serait de la bêtise.

                    11. RBF

                      @Lafayette.

                      « Je n’aime pas les frontaliers », eh bien il fallait le dire tout se suite plutôt que d’essayer de m’enfumer avec vos n’importe quoi.

                      Nous, frontaliers, ne sommes responsables de rien. Nous sommes d’ailleurs d’accord pour que les résidents soient augmentés, et pas nous.

                      Mais vous avez atteint un tel niveau de bétise que je ne suis pas certain que vous soyez en mesure de comprendre.

                      Continuez donc à faire votre pub anti-frontaliers au MCG. Je ne vous salue pas.

                    12. Lafayette

                      Les frontaliers sont des pique assiettes qui ne se soucient guère que les français établis en suisse finissent sans emploi. Et pas que les français soit dit en passant, mais le coté fraternel, vous pouvez vous le garder.
                      @RBF vous est ridicule avec votre entêtement à venir me dire que les chiffre de l’office fédéral suisse sont faux. vous êtes ridicule en plus de venir me rabaisser pour montrer votre supériorité toute relative, car je ne penche ni UDC ni MCG. Et avec la votation du 9 février, j’espère que l’on finira par introduire des quota aux frontaliers qui se suivent comme des moutons pour ne venir qu’écouter le grand capital vous faire leur brainwashing sur les pertes avec l’exportation.
                      J’y ai laissé ma chemise dans ces boites, à force de croire ces conneries, alors vous êtes sans doute trop jeune pour avoir une vue assez générale.
                      Mais votre heure approche, car ce n’est pas le pays de l’horlogerie pour rien.

                    13. « écouter le grand capital vous faire leur brainwashing »
                      Je vois que question brainwashing, certains sont bien imbibés.

                    14. RBF

                      @Lafayette.

                      Je suis frontalier mais je ne suis pas un pique-assiète. La semaine prochaine je me déplace 2 jours pour 11’000 CHF. Ce n’est pas ce que je gagne, hein, et je vous laisse deviner dans quelles poches ira le fruit de mon travail et de mes connaissances. Je ne critique pas le système car j’y trouve mon compte.

                      Vous êtes un crétin. Et heureusement que mes collègues suisses ne vous ressemblent pas. Contrairement à vous, je suis capable de faire le distingo entre un Suisse idiot, et le reste de la population helvétique.

                      Mettre tous les frontaliers dans un même sac est une bétise qui n’a même pas de nom. Je suis frontalier parce que je suis Franc-Comtois, et que ma culture a toujours été plus proche des Suisses que des Parisiens. Je sais, c’est dur à faire rentrer dans un crâne d’oeuf…

        2. Deres

          C’est certain que si vous vous êtes servi de la parole de la BNS en lieu et place d’une couverture de change payante, vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous même d’avoir fait cette économie risquée … Ce n’est pas comme si des banques centrales n’avaient jamais à plier face à des attaques spéculatives …

          1. gameover

            Bah quand on voit que 2 plateformes sur le Forex viennent de se déclarer insolvables suite à cette chute… 225 millions de dollars de perte pour l’une d’elles.

            Il semble que les leviers devaient être un peu élevés et que la couverture n’était pas faite correctement…

          2. RBF

            On ne s’est jamais servi de la parole de la BNS. Nous faisons des contrats en EUR car certains de nos clients l’exigent pour des raisons comptables. Quand aucune demande particulière n’est faite, nos contrats sont bien sûr en CHF.

            Nous ne sommes pas une boîte de trading, nous vendons des produits manufacturés. On ne mise pas plus sur la BNS que sur la BCE ou encore sur la bourse. Nous sommes très loin de ce monde là.

        3. Jiff

          « à cause de contrats encore non réalisés qui ont été signés en Euros qu’il va bien falloir honorer. »

          C’est pour cela que les couvertures de change existent; maintenant, si cette précaution n’a pas été prise, c’est de l’erreur (grossière) de gestion…

      2. Aristarque

        Pas pour rien que les Suisses avaient organisé des grandes manœuvres militaires il y a peu avec le thème d’une invasion de gueux en provenance de la Saônie , à l’ ouest de leur pays… Curieux que ce ne soit pas plutôt du côté est qu’ ils se méfient… 😥

        1. Les Charcuteries Olo

          On en fait chaque année, mais on vu qu’on a que quatre voisins, des fois ça tombe sur vous 😉

    3. RBF

      Non, les prix des produits importés ne baisseront pas, et c’est bien là le gros problème. On l’a vu en 2011, rien n’avait baissé.

      1. Deres

        Oui, mais cela n’augmentera pas. En France, on est censé ne pas avoir d’inflation, mais cela provient uniquement de la baisse des prix de l’électronique et de produits importés. La main d’oeuvre et tout ce qui est local flambe. Par exemple, le prix des voitures est globalement stable mais le prix de l’entretien prend plusieurs % tous les ans.

        1. Higgins

          Les prix des voitures a même baissé depuis vingt ans. Une voiture de 12 000 euros est nettement mieux équipée et plus performante que son homologue vendue 80 000 francs en 1994. Le coût de la main d’œuvre par contre!!!!

          1. Aristarque

            J’ai l’ impression que les constructeurs automobiles sont rentrés dans l’ économie photocopieuse ou imprimante : le matos est à des prix faibles voire ridicule mais les fournitures contraintes sont hors de prix pour ce qu’ elles représentent en réalité de production. Les concessions automobiles ne gagnent plus grand chose en marge sur vente du neuf et comme il faut bien vivre…

    4. Résistant Valaisan

      Ouaip. La Suisse a toujours été un pays exportateur avec une monnaie forte. L’ Allemagne, pareil. Leurs clients ne viennent pas acheter du cheap, ils viennent acheter de la qualité qui dure parce qu’ ils ont une vision à long terme (ça sonne presque comme des jurons à l’ heure actuelle, des mots pareils. « Qualité », « vision à long terme »…)

      Pour raisonner à l’ envers, on a vu que la politique monétaire suicidaire du Japon n’ a en rien aidé ses exportations, c’ est même tout le contraire.

      Pour terminer, la parole aux exportateurs suisses :

      http://www.romandie.com/news/ABB-parle-dinfluence-limitee-du-franc-fort/555026.rom

      1. RBF

        Vous ne parlez pas « des » exportateurs, mais « d’un » exportateur, que je connais puisque c’est un des clients de ma boîte. ABB a des pieds à terre en UE, il lui sera facile d’acheter son matériel en zone Euro et de le faire venir en Suisse.

        Pour les autres, les plus petits, ce n’est pas aussi simple. Figurez-vous qu’on y a bien pensé à acheter nos fournitures en zone Euro pour atténuer la claque. Sauf que nos fournisseurs (la plupart sont en zone Euro) nous interdisent de se fournir ailleurs que dans leurs succursales en Suisse.

        1. gameover

          Il suffit de créer un établissement dans un pays européen. J’avais fait ça dans les années 90 quand je travaillais en Suisse. J’importais plus de moteurs électriques que le représentant suisse de la marque n’en vendait mais comme c’était pour « mon usage personnel » ce représentant local de la marque ne pouvait rien à dire. Mes prix étaient 40% en dessous de sa meilleure offre.

          Idem pour des achats de chaînes de transmission et de pignons en Italie mais là c’est un client italien qui faisait l’intermédiaire.

    1. Aristarque

      Tous les artistes ne sont pas couverts d’or, même dans la musique et la chansonnette légères…
      De mon temps de syndic, vers les années 95-96, je gérais une copro à Bagnolet dans laquelle habitait Marcel Zanini qui avait eu une période éphémère de gloire dans les années 70 (« Tu veux ou tu veux pas » étant son titre le plus célèbre)… Il ne fallait pas longtemps pour comprendre qu’il était loin de rouler sur l’or et même l’argent…

      1. Black Mamba

        Mon époux a entendu ce matin à la radio qu’elle se plaignait que ses années de cotisation en tant que femme de ménage n’étaient pas comptées pour le calcul de la retraite …

        1. Calvin

          Je rappelle le slogan des meilleures années de Linda.
          « Linda de Suza fait…
          … l’Olympia…
          … de 6h30 à 8h30…
          …avec un sceau et un balai »

  19. Gerldam

    Les effets du CHF sont notables en Pologne, mais aussi en Hongrie, dont de nombreux habitants avaient emprunté en CHF dans les années 90 car les taux en forint avoisinaient les 15-17%.
    Ce qui fait qu’il va y avoir de nouveau de beaux appartements à vendre à Budapest (aux environs de 800-1000€/m2 après négo), une très jolie ville où on est encore en Europe quand on prend le métro et où la vie est nettement moins chère (environ deux fois moins) qu’ici (ou en Belgique). Sans compter un opéra somptueux et de très jolies hongroises…

  20. Olivier Vitri

    Ça pue…
    « Dans les salles de marchés certains comparent même la situation à l’apocalypse biblique: le terme « FrancoGeddon », l’armageddon du franc suisse, a un certain succès sur les réseaux sociaux. On s’y demande surtout pourquoi la Banque nationale change son fusil d’épaule et a choisi de prendre tout le monde par surprise. Beaucoup d’intervenants jugent qu’elle vient de perdre toute crédibilité. Mais peut-être n’avait-elle tout simplement pas le choix. La BNS n’avait peut-être plus les moyens financiers d’empêcher la hausse du franc suisse. Une politique qui passait par des rachats massifs d’euros ou des ventes d’une partie de son stock d’or. « 

    1. Jiff

      Là où la BNS a sans doute raté le coche, c’est en ne faisant pas cela plus tôt et en ne recapitalisant pas sur l’or – ça risque de lui coûter cher dans les années à venir.

      1. gameover

        Jiff directeur de la BNS !

        De l’autre coté de la balance il faut mettre la chute continue de l’euro et la politique de QE de la BCE à venir depuis qu’ils ont obtenu d’un tribunal de pouvoir racheter des dettes souveraines. La BCE devrait d’ailleurs communiquer là dessus le 22 janvier il me semble…

        Donc le timing est pas mal en fait vu que l’euro devrait tomber en dessous de 1$.

        Et vu que la BNS ne devrait plus trop avoir intérêt à acheter de la dette souveraine européenne les taux des emprunts d’état devraient repasser en territoire positif.

  21. riton

    Il est à craindre que le pouvoir d’achat des Français, dans un proche avenir, en comparaison des Suisses, soit du même ordre que celui qui existait dans les années 1970 entre allemands de l’ouest et allemands de l’est !
    Appauvrissement généralisé de toute la France

  22. HoulaHop

    La Suisse produit-elle tout ce dont elle a besoin ? Vu la taille du pays et sa géographie, je parie que non. Qu’exporte-t-elle ? Une production à très forte valeur ajoutée, et donc sur laquelle les bénéfices sont importants. Il y a donc des chances que si le bénef. diminue, il en reste qd même un peu.

    Donc les Suisses s’assurent qu’ils pourront dans la grave crise qui se profile importer à moindre coût tout ce dont ils ont besoin, sans avoir à brader leur production à forte valeur ajoutée à des pays qui ne pourrons de toute façon plus se la payer. Alors que d’autres mieux avisés pourront toujours …

    Vive la Suisse !

    1. Jiff

      « Une production à très forte valeur ajoutée, et donc sur laquelle les bénéfices sont importants. »

      Et l’antinomie dans ce morceau choisi, vous la voyez, non ?

      Qui dit production de haut de gamme, dit que « le reste » suit: machines, niveau du personnel, salaire du personnel, etc ; par conséquent, les marges Suisses sont correctes, mais sans plus (à l’exception de la chimie).

      1. Bernard

        De faible marge dans l’horlogerie !!! J’espère que vous plaisantez.
        Des montres qui embarquent un mouvement ETA vendues dans les 3 à 4000 euros.
        Alors qu’il y encore seulement 3 ou 4 ans (Avant que Swatch groupe ne ferme le robinet) on trouvait des ETA 2924 neufs pour 50 euros.

        1. Jiff

          Réduire l’activité Suisse à son l’horlogerie (soit, 1,5 % de la valeur ajoutée et 1,3 % de l’emploi du pays) me paraît assez douteux.

    1. gameover

      P’tain… heureusement qu’ils n’en ont retenu que cinq de mesures…
      Et la conclusion : plus de pognon et dans la bonne humeur .

      Je comprends pourquoi ils s’appellent les économistes atterrés…
      Je suis atterré.

      1. bob razovski

        Pfff…

        Pourquoi dans ce pays, dès qu’une bande de cons nous sort de la bouillie socialiste, on appelle ça des économistes ?

  23. Deres

    La vérité commence à apparaître …

    http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/fxcm-premiere-grosse-victime-de-la-decision-de-la-bns-1025279.php

    Comme le PEG était fixe, donc les variations faibles, les traders en devise utilisaient des leviers très importants (genre 200 …). Et comme la cotation est passé brutalement de 1.20 à 0.86, tout le monde est passé vendeur en même temps avec impossibilité de respecter les ordres de ventes automatiques des positions avec des variations faibles … Un grand nombre de ses clients ont donc des comptes négatifs …

      1. Hobbes

        Rien que pour tes jolis petits yeux bleus ! Paradoxalement je n’avais pas l’âge de lire le turbo-libéralisme quand tu le commentais !

        1. Calvin

          L’essentiel, c’est qu’on recommence à vouloir dominer ce monde si vain.
          On regarde des programmes idiots à la télé et, après, on s’y met !

                1. Calvin

                  Gloups…
                  Si je finis, je vais devoir aller au bain, hein ?
                  C’est ça ?
                  Alors non, je dois encore apprendre « Le Loup et Charlie » en verlan…

  24. Bernard

    Les industriels suisses pleurnichent alors qu’ils avaient largement anticipé ce problème.
    J’en veux pour preuve une Rolex sea dweller deepsea achetée 7500 euros neuve en 2010 et qui est affichée à 10 000 euros depuis maintenant un an.
    Mais bon. Ils jouent leur rôle en venant pleurer.

    Par contre beaucoup plus drôle. Vous devez sans doute en recevoir vous aussi des mails qui vous vantent le marché Forex.
    Vous savez : « Devenez trader, tranquillement de chez vous et à votre rythme » sous entendu « on va vous plumer mais vous ne souffrirez pas » 🙂
    Et bien on apprend aujourd’hui que l’un des plus gros courtier en trading forex, FXCM, risque de pas pouvoir poursuivre ses activités car ils se retrouvent avec un trou de 250 millions dans leurs fonds propres.
    Sa cote a chuté de 88% avant la suspension du titre.

  25. Olivier Vitri

    250 miyions à la cave… qq courtiers AU ou NZ aussi à ce que je lisais ce matin; depuis, la propagation a du creuser d’autres gouffres ailleurs… Par contre, les bourses hors CH ne semblent pas sourciller (??) du moins Paris qui prenait 1.26 tout à l’heure… je n’ai pas regardé la clôture.

  26. hop hup

    « Subprimes » : Standard & Poor’s pourrait payer 1 milliard de dollars
    S&P reçoit un blâme après son erreur sur la note de la France
    Les Etats-Unis et Standard & Poor’s sont parvenus à un accord d’1 milliard de dollars permettant à l’agence de notation d’éviter un procès pour avoir sous-évalué les risques de certains crédits immobiliers à risque « subprime », à l’origine de la crise, a indiqué vendredi à l’AFP une source proche du dossier.
    L’accord, qui est en phase de finalisation, devrait être annoncé d’ici la fin du premier trimestre, a ajouté cette source ayant requis l’anonymat.

    un nouveau record d’amende

    1. Quiet Desperation

      Bah! après ça, ils vont peut-être éprouver eux-même la nouvelle norme : être pauvre…

  27. gameover

    Pour rire un peu :

    Amedy Coulibaly avait souscrit chez Cofidis un crédit de 6,000E pour financer son attentat. Très prévoyant il avait souscrit une assurance décès.

    lefigaro.fr/conso/2015/01/16/05007-20150116ARTFIG00282-comment-amedy-coulibaly-a-contracte-un-credit-pour-financer-ses-actes.php

    Je sens que ça va inspirer les humoristes : dans la liste déroulante des envies à financer et entre « cuisine » et « garage » il va falloir rajouter « faire le djihad »

    1. Black Mamba

      J’imagine les futurs closes de contrat …
      * par votre présente signature vous vous engagez formellement à ne pas utiliser ce prêt pour financer tout projet qui a un quelconque lien avec des actes terroristes ou tout organisme lié au terrorisme .

        1. Quiet Desperation

          « Le Centre de Lutte contre les Dérives Sectaires liées à l’Islam »… vous découvrez chaque jour de nouvelles structures si utiles… pour leurs dirigeants…

          1. Black Mamba

            La lutte est -elle dirigée contre le côté sectaire de l’Islam ou contre ceux qui mettront feront un amalgame genre « tu es islamique , tu présentes un risque potentiel d’être un terrestre en puissance … » Je ne donne par cher à tous ceux qui auront un profil végétal .

    2. Val

      @Go , je crois que ça fait partie du process intellectuel en vogue en ce moment chez eux : la dérision tous azimuts de notre société . N’y voyez pas un hasard .
      Je suis au contact de part certaines de mes activité . Chez certains (pas tous bien entendu) , il y a clairement un foutage de gueule bien rôdé grâce à une pratique assidue à l’école (mal maquillé sous une attention un peu trop affichée pour être honnête) . On en voit ainsi se pointer le jour d’un repas , tout sourires et tout agneaux , manifestement tres heureux de manger à l’oeil et de se moquer sous cape .
      Dans la tête de certains -pas de tous- , on est le bon chrétien-crétin à tondre et ça les fait marrer de voir ce qui est pour eux de la bêtise à l’état pur , là ou nous y mettons de la charité ….

      1. gameover

        Oui Val je vois ce que tu veux dire : « toujours ça de pris » ; mais je ne pense pas que ce soit le cas ici.

        Mais le pire dans cet article c’est déjà le fait que cet élément de l’instruction se retrouve dans la presse : faudrait quand même se pencher sur le flot continu d’infos entre les flics, la justice et la press : soit l’instruction est secrète, soit publique mais pas le foutoir actuel.

        En 2ème lieu c’est le sous entendu de la responsabilité de Cofidis qui n’aurait pas fait ceci ou cela (vérification ? ) et nul doute que ça nous prépare de nouvelles propositions de lois pour encore moins de liberté avec au hasard par exemple : Cerfa, copie conforme de documents, attestation d’employeur, facture fournisseur en 3 exemplaires, Tracfin, accès de tous aux fichiers…

        1. Aristarque

          Je me demande si faire signer un engagement sur l’honneur à Coulibaly de ne pas utiliser les fonds pour aider ou collaborer à une entreprise terroriste l’aurait fait reculer… 🙄

          1. val

            Bien au contraire 😉 ! En fait l idiotie consiste à vouloir changer nos lois à cause des terroristes, il faut juste être lucides et faire appliquer celles qui sont en vigueur. Mais c est trop demander à nos politiques…

            1. gameover

              … et surtout ne pas voir de problèmes là où il n’y en a pas car je suppose que cette fuite n’est pas innocente et que le clampin moyen va se dire que oui il faut renforcer la législation sur les prêts personnels… car c’est troporib’

              1. Quiet Desperation

                Bah! il y a très longtemps qu’il existe un « scoring » pour les prêts à la consommation… ces organismes financiers connaissent les ratios prévisibles de contentieux, qui sont intégrés dans le calcul de leurs TEG… après, ce que les emprunteurs font de l’argent prêté, c’est le cadet de leurs soucis…

              2. val

                +1 @GO Et cette manie de l état d aller la ou l on n a pas besoin de lui et à ne pas être la ou il serait attendu … perso c est surtout les emprunts de l état que je mettrais sous une grosse lunette!

                1. gameover

                  Oui, ce n’est pas étonnant que beaucoup de gens virent au complotisme puisque à la base le but d’un complot est de détourner l’attention pour la faire se focaliser sur qqun ou qquechose d’étranger à l’événement et de l’en rendre responsable aux yeux de tous.

                  Cela s’applique bien dans ce cas là…

                    1. val

                      Ouaip sal***ds de banquiers sal**perie d argent des riches , ce qui est fun avec nos gauchistes c est qu après 2 ou 3 saltos , ils retombent invariablement sur leurs pattes.

  28. hop hup

    Le PS veut une journée de la tolérance dans les collèges de Moselle
    Le PS de Moselle propose au Conseil général qui gère les collèges du département d’organiser une «journée de la tolérance» alors que se multiplie les incidents dans les établissements scolaires après l’attentat à Charlie Hebdo et à Paris.
    Sarreguemines, Metz, Thionville / Politique
    La Rédaction
    Le PS de Moselle propose au Conseil général qui gère les collèges du département d’organiser une «journée de la tolérance» alors que se multiplie les incidents dans les établissements scolaires après l’attentat à Charlie Hebdo et à Paris.

    Jean-Michel Toulouze (PS), adjoint au maire de la ville de Metz et conseiller général, souhaite prolonger la mobilisation citoyenne qui règne en France actuellement. Il a en effet adressé une lettre au Président du Conseil général de la Moselle afin d’instaurer des actions de sensibilisation à la tolérance notamment dans les quartiers et collèges.Après les attentats de ce début d’année, les Conseillers généraux de la Moselle pourraient poursuivre cet “élan démocratique sans précédent”.

    « Ne pas succomber aux sirènes du fanatisme »

    “Ce sont les élèves, les citoyens de demain, qui sont le ferment des valeurs de la République. C’est pourquoi je propose que le Conseil général de la Moselle soutienne tous les collèges dans l’organisation d’une Journée de la Tolérance, qui pourrait prendre la forme d’une journée de formation et/ou de sensibilisation à la tolérance, notamment religieuse”, a déclaré M. Toulouze, qui souhaite parallèlement travailler avec les enseignants.

    “Afin de ne pas succomber aux sirènes faciles du terrorisme et du fanatisme”, il espère également faciliter la réinsertion professionnelle des anciens détenus. “Le Conseil général de la Moselle pourrait être à l’initiative d’actions menées, avec les partenaires publics et associatifs, à la sortie des prisons”.
    Ces mobilisations seraient, en effet, un bon moyen de prolonger l’unité nationale du pays.“Je crois que c’est grâce à des symboles que nous faisons avancer la démocratie”, a-t-il ajouté.

    la je crois qu’on est tomber sur une perle

    1. Quiet Desperation

      A la fois, n’est-ce pas… pour un garçon dont le patronyme est « To Lose »… s’embarquer dans une arche contenant des truands « ayant payé leur dette à la société » et des CPF « ferments des valeurs de la République »… c’est aller en fanfare vers le grandiose succès en matière d’intégration et promotion de la Démocratie, genre Titanic….

      1. Black Mamba

        Qu’on fasse un effort dans l’intégration des anciens détenus soit mais pas dans les écoles …

        1. Quiet Desperation

          Voui… peut-être… si on envoyait de mignons petits CPF … dans les ergastules républicaines, n’est-ce pas…. ils se feraient « intégrer » rapidement, et Lycée de Versailles aussi… dans un passé déjà brumeux, il existait un certain Ali La Pointe… tout un programme…

          1. Quiet Desperation

            « Là, je crois qu’on est tombé sur une perle »

            Margaritas ante porcos ?…. provocation qui ne va pas dans le sens du meilleur « Vivrensemble »… n’est-ce pas ?

      2. ironbooboo

        genre Communic ? Avec des gens aussi bas de plafond on aurait dû penser à isoler complètement, maintenant l’eau monte par le plancher. Vivement que la coque se brise on va bien rigoler.

    2. Aristarque

      Des collèges assimilables à des maisons de tolérance ?
      Cela évoque bien le b….l qui règne depuis des années dans les têtes… 😕

    3. gameover

      Un problème : vite une solution.

      Et encore une fois on s’en prend aux conséquences au lieu de s’en prendre aux causes.

      La journée du foutage de gueule (FDG) c’est tous les jours.

      La journée de la tolérance : y a des maisons pour ça.

  29. lolo

    Effet Kiss Cool de la décision de la BNS : Alpari UK et FXCM sont en cessation de paiement… c’était dde gros trader FOREX, tout de même.

    Mais je sens que l’on va bien rigoler (jaune) quand la poussiere va retomber, et les bilans de pas mal de tradeur, collectivités territoriales et certains maires inclus.

    Au sujet du gaz, la russie a tout fait pour faire aboutir le south stream. L’europe n’a fait que continuellement mettre des bâtons dans les roues au projet, afin sans doute de respecter ses traditions, et aussi montrer à poutine qui c’est l’chef.

    Réaction plutot normale d’abandonner un truc qui capote et se rediriger vers un membre de l’OTAN moins sourcilleux, double pied de nez in the noze.

    Joie et bonheur, nous aurons maintenant pour interlocuteur le joyeux erdogan, militant pacifiste et chrétien.

    PS: la russie à également un peu fermé les robinets vers l’ukraine, 60% de gaz livré en moins, on constate déjà des hausses de tarif en GB et dans 2-3 jours un paquet de pays vont commencer à greloter quand les reserves seront vides

    1. Bernard

      Le deuxième effet Kiss Cool.

      L’envolée du franc suisse met en difficulté les collectivités locales qui ont des emprunts dont le taux est indexé sur sa parité avec l’euro. Il pourrait passer dans certains cas de 8,5% à 29%. Bercy s’inquiète.

        1. RBF

          Coller la CSG/CRDS aux frontaliers et le tour est joué. Ils ne sentiront rien puisqu’ils ont eu 20% d’augmentation de salaire. Fastoche la politique.

    2. Kekoresin

      C’est sur que pour nos technocrates européens, sevrés par Goldman Sachs, il vaut mieux faire du business avec le Qatar ou l’Arabite qui financent les coupeurs de têtes plutôt qu’avec le méchant Raspoutine.

      Ben oui, la Russie n’est pas une démocratie exemplaire avec une liberté de la presse toute relative et une tolérance à l’Islam et au mariage gay proche du zéro. Le Qatar et ses amis sont quant à elles de grandes démocraties qui respectent la presse libre et traitent les femmes avec respect, les protégeant intégralement des vilains UV cancérigènes!

      1. Black Mamba

        « protégeant le femmes intégralement des vilains UV cancérigènes!  »
        😆 Je n’y avais pas pensé à cet avantage … Vraiment , ils sont d’une extrême attention , il faut le reconnaître .

      2. RBF

        Nous on ne gêne pas pour faire du buiseness avec Raspoutine. Bon après, il faut aimer les vieux restes du communisme. Genre boire un café infâme à 12 autour d’une table microscopique dans une usine en décomposition très avancée !!!

        1. Kekoresin

          Tu oublies certaines beautés slaves. Après l’effort, le réconfort 😉

          Tu peux être discret sur le sujet avec ton/ta compagne, mais pas de ça ici! Pas la peine d’essayer de dégoûter les autres. On aime pas la concurrence?

          1. RBF

            Ah je me souviens de la belle Anastasia à l’accueil de mon hôtel à Toula, beauté fatale….

            L’effort, je l’ai fait. Mais le réconfort, j’ai dû le trouver dans quelques verres de vodka avec mes amis russes ! 😉

            1. gameover

              Aucun rapport bien sûr (mon oeil hein) entre Anastasia et la censure dont Anastasie est le symbole.

              Anastasia, l’ennui m’anesthésia…

              musictory.fr/musique/François+Béranger/Tango+De+L%27ennui

            2. Kekoresin

              Comme dirait le grand poète contemporain JM Bigard, t’as dormi sur la béquille! Je comprend mieux le degré de frustration même si la vodka peut être un bon substitut aux désordres amoureux passagers (apéro midi et soir jusqu’à disparition totale des symptômes)!

              Pour les bons clients, Anastasia Lasadika peut se rendre disponible après le diner d’affaire. Encore un effort RBF 🙂

              1. RBF

                Oui, j’ai dormi sur la béquille, mais avec quelques vodka dans le museau, on s’y fait !!!

                Alors ok, je vais suivre tes conseils Cake, vu que tu es mon seul et unique électeur. Je retourne en Russie en mars ou avril, fais-moi donc parvenir cette Anastasia, histoire que je lui raconte LA FRANCE SOLIDAIRE ET RAPPROCHÉE !!!

                1. Kekoresin

                  Attention la mienne s’appelle LASADIKA »!

                  T’auras quand même besoin d’anesthésiant avec la coquine 😉

                  1. RBF

                    Je te prie de bien vouloir pardonner mon ignorance, mais je ne sais pas qui est cette charmante slave: c’est une mante religieuse ?

                    Si oui, alors fais pêter les anesthésiants Cake, j’en aurai besoin.

                    1. Aristarque

                      L’ apéritif est loin et tu sens le grand froid t’envahir? Cela affecte ton patronyme dans un sens guère gai. 😕

                  2. RBF

                    Purée, dans le nom, je n’avais même pas fait gaffe, quel con je suis…

                    Bon je ne suis pas en forme en ce moment. Ce matin ma femme m’a débourré du lit pour la compétition sportive de mon tétard No. 2, et je me suis habillé comme si j’allais au boulot.

                    Aristaque, je sais, et j’ai honte… 😉

      3. Aristarque

        Et des accidents de voitures comme conductrices…
        En fait, là, ils ont compris où était le véritable danger routier… 😆 ➡ []

    3. gameover

      FXCM, j’ai jeté un oeil au dossier.

      Ca devait arriver vu les conditions de trading de cette société.

      En effet quand on prend une position (à EUR/CHF de 1.20 par exemple), soit on met un stop de vente à perte (à 1.18 par exemple) soit on en met pas mais alors la plateforme cloturera votre position dès que le solde du compte ne permettra plus de couvrir la position.

      Dans l’exemple là, en jouant avec un stop de perte à 2 centimes de baisse maxi et en considérant par exemple une position de 100,000E, la couverture du compte doit être au mini de 100,000*0.02=2,000E et le levier est donc de 50. Si vous n’avez que 2,000E sur votre compte la plateforme VENDRA votre position quand le cours atteindra 1.18 et comme vous avez perdu 2,000E votre solde est de zéro, fini, en slip.

      Mais pour vendre il faut qu’il y ait un acheteur. Quand une valeur chute très rapidement il y a très peu d’acheteurs mais beaucoup de vendeurs. La valeur chute jusqu’à ce qu’on retrouve l’équilibre vendeurs/acheteurs.

      Si votre stop est bien placé (évitez les valeurs arrondies) il se peut que vous arriviez à vendre votre position sur un coup de bol mais ce n’est pas le cas général. Dans le cas présent l’équilibre s’est trouvé vers 0.90 soit 30 centimes de perte, soit 15 fois plus que prévu. La perte est donc de 30,000E et le solde de votre compte est donc de -28,000 E !

      Certaines plateformes proposent une assurance que l’on appelle « stop garanti » qui permet de s’affranchir de ces conditions de marché mais très peu de clients la prennent car ça diminue l’effet de levier.

      Le problème avec FXCM c’est qu’ils garantissaient aux clients qu’en aucun cas ils ne pourraient perdre plus que le montant de leur compte, ce qui est complètement irresponsable car quand il n’y a pas d’acheteur on ne peut pas vendre.

      Extrait des conditions FXCM :

      « La politique de FXCM concernant l’impossibilité d’avoir une balance négative

      Lorsque vous avez un solde négatif dû au trading sur le forex ou les CFDs, la politique de FXCM veut que nous créditions les fonds et mettons votre solde à zéro. L’une des principales préoccupations des traders concerne les effets de levier pouvant impliquer des pertes importantes avec pour résultat un solde négatif et donc l’endettement vis-à-vis de son courtier. Avec FXCM, votre perte maximale est limitée aux fonds investis sur votre compte de trading. Tous les comptes comportent un système de surveillance de marge. Grâce à ce système, si votre capital est inférieur à la marge requise, la plateforme de trading de FXCM clôturera automatiquement toutes vos positions ouvertes. »

      1. lolo

        Quand on pense que la buba a pour 55.000 milliards de position sur les dérivés, mais c’est super sécurisé, ça laisse un peu songeur.

        Meuhhh non, les corrections violente n’existent plus….

        Ce qui est remarquable dans l’histoire de la BNS, c’est qu’ils ont contrarié le marché naturel depuis 2011, et comme ça commençait a couter bonbon, il ont laissé faire le naturel, qui est revenu au galop.

        Si on transpose ça aux stocks, et les quelques tankers de billets neufs injectés, on sait que si ça s’arrête, ben…. 😛

        ça va être drole le 22, soit on met un coup de boule aux casque à pointe, soit les marchés dévissent.

        Et quand on voit comment les obligs grimpent comme des malades, on sent qu’il y a des gens qui planquent leur pognon

        1. gameover

          « ça va être drole le 22, soit on met un coup de boule aux casque à pointe… »

          Si l’affaire a été portée devant le tribunal il serait quand même étonnant que ce soit pour en final reter dans le statu quo…

          Sinon les dérivés sont super utiles. On chiffre toujours les valeurs des positions pour faire peur mais en fait les vrais engagements sont au moins 20 fois moins important en montant.

          Et comme sur toute position en dérivée il y a une contrepartie, le solde final est de zéro : pour un gagnant il y a un perdant.

          D’ailleurs quand on parle de FXCM, l’argent ne s’est pas envolé, si certains ont perdu c’est que certains ont gagné.

          1. Quiet Desperation

            Tu veux dire, cher GO, que le gros soce frisotté à lunettes sur le front, et cigare au bec, avait raison, avec son « la Bourse, c’est un endroit où les Riches se volent entre eux »?

            Il y aurait ainsi une morale dans le monde, sans transcendance? et la Finance serait son prophète ? BM va être foudroyée…

            1. gameover

              Pourquoi « … se volent entre eux… »

              Un acte d’achat volontaire en face d’un acte de vente volontaire c’est du vol ? oops…

          2. lolo

            Si l’affaire a été porté devant le tribunal, à l’initiative des allemands, c’est qu’il n’en veulent surtout pas, c’est dans leur adn depuis les brouettes de biftons pour une baguette de pain, et qu’ils n’ont pas envie de payer encore le défaut des autres européens… Et c’est loin d’être gagné, bien que les financiers risquent de réussir à leur tordre le bras.

            Les dérivés sont effectivement super utile, mais ils ont été dévoyés de leur origine et sont désormais malsains. Les engagements sont réels, dans le cas ou ça dévisse, il y a des perdants, et inversement. Mais s’engager sur de tels leviers pour une banque systémique et pour moi une aberration.

            Si l’argent ne s’envole pas dans le marché spécifique des dérivés, il me semble que s’il n’y a plus de banque les contrepartie auront un peu de mal a se faire honorer les contrats. Et donc l’argent ne s’envole pas, il disparait. A moins que la BCE et le FMI ne prennent le relai, m’enfin, pratiquement le PIB mondial, ça va être un peu compliqué.

  30. climaine

    mort de plus en plus étrange de ce commissaire. La famille est étonnée…. c’est un euphémisme… que des policiers débarquent de paris à son domicile non pas pour présenter leurs condoléances mais pour prendre toutes ses affaires professionnelles…

      1. climaine

        oui j’ai oublié de préciser qu’il s’agissait du commissaire chargé de l’enquête de charlie hebdo « volets victimes » il s’est flingué dans son bureau à une heure du mat sans rien laisser, pas un mot pour la famille….laquelle se pose de sérieuses questions…

        1. gameover

          Ah ça va relancer la théorie du complot.

          Il s’appelait Helric Fredou.. on dirait un nom de bande dessinée…

              1. Lafayette

                S’est-il trop investi dans l’enquête ?
                Ca doit pas être facile de se mettre dans la peau de charlie.

    1. Kekoresin

      Encore un coup des époux Turenge!

      Décidément, Mouglande prend des airs de Mitterrand de jour en jour…ou alors ce commissaire est un grand maladroit / dépressif / surmené!

  31. pouf pouf

    Tu sais à quoi vous me faites penser avec ton groupe ? Une éponge dans l’eau de la mer, ça sert à rien votre punk rock, ça n’a pas de futur, on va te rendre au magazin. Avec ma femme on laisse les étiquettes de prix sur les souvenirs en se disant qu’ils seront doublement bons lors de la dispersion aux enchères. Le plus grand écrivain français de tous les temps après balzac vingt-trois dix-sept, c’est quand même alain houaquebarre, madame vous me donnez un charlie pour pouvoir cacher mon houaquebarre, comment ça z’en avez plus ? Z’en ont pas imprimé plusieurs millions ? Bon, bah filez-moi un begbedder avec des images ou plutôt un télé sept jours, c’est aussi con mais c’est moins cher. Il parait que françois premier était très grand aussi, au revoir madame. Voilà, comme ça, jeter des trucs à tout hasard sur du faux papier qui pique les yeux à force de briller, comme on prendrait des notes pour plus tard ; toutes ces idées fugaces d’une nano seconde qui valent ou pas d’être exploitées quand même. Qui sait, des griffonnages de picasso valent un organe … les héritiers que je n’ai plus puisqu’ils appartiennent à l’état vont se goinfrer.

        1. Bonsaï

          Ouais, je sais c’est vilain !
          La leçon à retenir c’est qu’il vaut mieux s’exprimer verbalement, que d’être contraint et devenir terreur publique …

  32. Quiet Desperation

    Quel courage, PP, de dénoncer ainsi les terribles manipulations des Puissances secrètes… évidemment, cela doit être décrypté pour être compris… mais, je serais de toi, n’est-ce pas, je regarderai bien à gauche et à droite en sortant de chez moi…

    1. Kekoresin

      Qu’est ce qu’il fout chez toi Pouf Pouf!

      Le Hussard croyait dénicher 2 copines aux mœurs légères et voilà qu’il se retrouve avec un poète engagé. PP, regarde plutôt en haut, que le desperate rider plus quiet du tout ne te balance pas une enclume ou un sabre de cavalerie!

      Ca sent le complot international de quartier cette affaire 🙂

      1. gameover

        J’aurais plutôt dit Desproges qui avait déjà utilisé ce qualificatif pour lui-même.

        « Et si je poussais une longue plainte déchirante pudiquement cachée sous la morsure cinglante de mon humour ravageur ? Encore faudrait-il que je crois en un combat… Ah bien sûr, si j’avais cette hargne mordante des artistes engagés qui osent critiquer Pinochet à moins de 10 000 km de Santiago… mais je n’ai pas ce courage. Je suis le contraire d’un artiste engagé. Je suis un artiste dégagé. »

        1. Kekoresin

          « On ne m’ôtera pas de l’idée que, pendant la dernière guerre mondiale de nombreux Juifs ont eu une attitude carrément hostile à l’égard du régime nazi. »

  33. Duff

    J’arrive un peu après la bataille, pas le temps de lire les commentaires. Comme c’est dit au début je crois, l’euro baisse alors que la zone est commercialement excédentaire comme la Suisse qui voit son franc monter brutalement. La variation turbo-brutale du prix du pétrole et de certaines commodités voilà autant de signaux incohérents qui prouvent l’intervention des banques centrales sont telles qu’il n’y a plus de prix de marché.

    Or plus de système de prix, plus d’allocation rationnelle des crédits, de l’investissement et donc à la fin aucune information fiable pour générer de la croissance. Draghi peut s’amuser à lancer de la planche à billet officielle en pétant au nez des allemands ça ne change rien, on traite un incendie avec une lance, un lance-flamme plus précisément. Adieu croissance, le défaut c’est bientôt.

  34. Quiet Desperation

    « La variation turbo-brutale du prix du pétrole et de certaines commodités voilà autant de signaux incohérents qui prouvent l’intervention des banques centrales sont telles qu’il n’y a plus de prix de marché. »

    Les commodités de la conversion…. un intellectuel en « chaise longue »…

    1. Duff

      Que voulez-vous dire?

      Moi je ne suis pas un privilégié en chaise longue en train de philosopher sur l’état catastrophique de l’économie des pays occidentaux : Je suis dans le réel. Je vois de très près par mon job notre tissu de PME et d’ETi crever en silence tandis que le bal des faux-culs s’amplifie…

      1. gameover

        HB t’a fait un jeu de mots avec « les commodités de la conversation » qui étaient une chaise longue suivant Molière… Faut le suivre parfois !

        1. Duff

          Merci je mets souvent un genou à terre à cause de ses références culturelles… Je suis trop premier degré mais qu’on me reconnaisse le droit de penser que les signaux contradictoires de ces derniers mois sont trop grave pour songer d’abord aller se replonger dans les finasseries de Molière..

          1. Quiet Desperation

            @Duff ! Tout à fait… et je partage, Duff ton opinion sur la gravité à tous égards de la situation… mais l’humour permet d’éviter de se trop plonger dans la délectation morose…

            @GO : excellente identification (le fauteuil) ! et pour ce qui était des « intellectuels en chaise longue », c’était le titre d’un livre de 1974, de Georges Suffert, qui dénonçait à peu près ce que M. de Seize fustige chaque jour ici. Venu de la gauche radicale, il évolua vers un centrisme assez droitier, et fut considéré comme un traître par ses anciens amis, surtout après l’affaire Curiel…

          2. Kekoresin

            Rien est grave puisque tout est grave. Il faut se dépêcher d’en rire avant d’en mourir!

            Cela dit c’est vrai que le hussard est un sacré prétentieux. Te balancer du JB (pas le whisky hein!) Poquelin dans ton état est une sérieuse preuve de manque d’empathie 🙂

            Bon t’inquiètes pas trop quand même, avec la finance on a déjà la couleur et l’odeur de la merde, reste plus qu’a s’approcher un peu et y gouter! On s’habitue à tout tu verras 😉

  35. Theotimedesavoie

    Travaillant en Suisse, je ne peux que témoigner que la totalité du pays et de son économie sont sous le choc. Des mesures vont être prises très rapidement et en Suisse, pas besoin de plans sociaux pour licencier. Tu dégages vite fait bien fait.

    L’euphorie des frontaliers va donc être très, très provisoire. Comme en 2011 dans le Jura, des patrons parlent déjà de baisser de 15% le salaire des frontaliers, on parle aussi de les payer en euros. Mais je crois que cela a été interdit par la justice en 2011 suite à plusieurs cas litigieux.

    Bref, la situation va vite devenir très tendue. C’est sûr vu de France où l’on exporte plus rien du tout, il est difficile de comprendre le problème suisse.

    En fait, ce que cela signifie in fine, c’est que l’euro est mort. La BNS a agi en fonction d’informations dont seuls les initiés disposent. Préparez-vous à des temps difficiles. Achetez de l’or comme assurance et fuyez l’euro…ce que j’aurais dû faire bien plus rapidement et massivement…mais c’est mon petit problème.

    Quant à moi, même si je viens de perdre un gros paquet de pouvoir d’achat, je préfère vivre en Suisse, puissance exportatrice, innovante, travailleuse qui réussira à se transformer pour vivre avec un CHF à parité avec l’€.

    Bonne chance à vous en France avec votre chômage, vos banlieues et vos élites.

    Mon Dieu, je parle comme si je n’étais plus français!

    1. lolo

      Je ne comprends : Vous dites avoir perdu du pouvoir d’achat, alors que tout ce qui est importé vient de diminuer de 20 %, ce qui est fait sur place, ben ça change pas, voire devrait baisser vu les matieres premieres importées, non ?

      Comment se comporte l’immobilier ?

      Enfin sinon, merci pour les encouragements aux français, c’est sur que l’on va déguster, et comme vous le notez, la décision de la bns, brutale, est sans doute liée à des infos que nous n’aurons qu’après.

      faut que je pense a acheter des boites de conserves 😀

      1. gameover

        lolo le prix des exportations va augmenter mécaniquement de 20%.
        Ces exportations représentent 30% du PIB.

        Il y a une grande valeur ajoutée dans les exportations suisses donc les importations (matières etc) ne jouent qu’à la marge.

        Que les salariés puissent acheter moins cher… oui mais encore faudrait-il qu’ils aient encore un boulot… sachant qu’un sur 3 travaille pour l’export.

        1. Lafayette

          @GO
          vu que les catalogues ne changent en principe pas du jour au lendemain les prix en euro seront inchangé, la marge par contre va diminuer, mais comme l’exportation en dehors de la zone euro n’est pas liée à l’euro votre raisonnement ne tiens pas debout.

          1. lolo

            ce n’est pas l’euro qui s’est cassé la gueule, c’est le franc suisse qui a grimpé, et ceux vis à vis de toutes les monnaies

            1. Lafayette

              les produits libellés en franc devienne plus cher pour la zone euro, mais les produits libellés en euro perdent en marge « qu’ils auraient pu faire et qu’ils ne faisaient pas ».

              C’est ridicule quand même.

            2. gameover

              oui et non lolo. Oui, historiquement le CHF s’apprécie par rapport à toutes les monnaies depuis 50 ans facile.

              Depuis 2012 et le peg le $ / CHF oscillait en plateau entre 0.9 et 1 et il allait en sortir par le haut (donc $++) juste avant la semaine dernière… à cause de l’euro qui baissait par rapport au $ (en 1 an on est passé de 1.35 à 1.17).

              C’est bien le peg qui faisait baisser le CHF par rapport au $.

              http://fxtop.com/fr/loupe-graphique-historique-taux-change.php?C1=USD&C2=CHF&A=1&DD1=19&MM1=01&YYYY1=2005&DD2=19&MM2=01&YYYY2=2015&LARGE=1&LANG=fr&CJ=0&MM1Y=1

              Sur ce graphique on voit bien le tendanciel historique, le plateau depuis 2012 et la chute brutale de la semaine dernière qui montre clairement que le $ est même toujours plus cher (0.87) que ce qu’il était en 2011 (0.74).
              Donc c’est bien l’euro qui a baissé dans le groupe $ € CHF

          2. gameover

            oops je ne l’avais pas vu celle là hier…

            Aucune entreprise ne libelle ses ventes dans une monnaie autre que la sienne sans inclure une clause de réajustement de prix fonction de la parité des monnaies, mais pas seulement puisque l’on tient aussi compte du cours du cuivre par exemple dans les industries électriques.

            Ce serait complètement irresponsable de ne pas avoir ces clauses.

            Et c’est idem pour les ventes hors « catalogue » sur devis.

            Imaginons qu’un importateur en fRance de montres suisses n’ait pas introduit cette clause auprès de ses clients finaux (bijouterie par exemple), ce qui est peu probable, il va juste refuser de vendre en arguant des délais de livraison longs ou alors réduire sa marge. Bon les montres ce n’est que 1.5% du PIB suisse…

            Mais ce ne sera pas l’industrie suisse qui supportera l’intégralité de la perte… chacun en prendra sa part : le client, le détaillant, le grossiste, l’importeur, le fabricant

  36. Theotimedesavoie

    En fait, je viens de vendre mon appart en France pour m’installer en Suisse. Je pensais transformer la quasi totalité en CHF, sur cette somme, je perds donc entre 15 et 20 % de pouvoir d’achat en CHF.

    Je vais devoir garder mes euros, c’est exactement le but de la manœuvre de la BNS.

    En 2011, les prix des marchandises importées n’avait quasiment pas baissé. Ce qui d’ailleurs avait provoqué un scandale. Les Suisses accusaient Migro et Coop, et autres grands importateurs, de s’enrichir sur le dos des Suisses.

    Ce qui n’est pas faux du tout.

    1. Aristarque

      Il n’y aurait donc pas de concurrence sauvage en Helvétie, seulement des pachydermes se battant au fleuret moucheté? Ces réflexions de prix inchangés m’ étonnent…

        1. Aristarque

          Vraiment étonnant! Et à quoi serait dû ce duopole castrateur ? D’ avoir trusté les meilleurs emplacements avec un dense maillage ne laissant guère de place où respirer pour tout nouvel entrant ? A un choix des Suisses de ne se fournir que dans de telles maisons de confiance solidement établies depuis des décennies?

          1. Bonsaï

            C’est la deuxième proposition qu’il faut retenir, cher Aristarque, foi d’helvète …
            C’est deux chaînes sont à la fois complémentaires et originales, chacune à leur manière mais toujours avec le savoir-faire suisse. Et ce, même dans un monde globalisé où chacun se croit en droit de manger en décembre ce qui pousse en juillet, si possible de l’autre côté de la planète,
            Bref, Migros et Coop nos indispensables « amis pour la vie » …

          2. Theotimedesavoie

            Oui, c’est exactement cela. N’ayez crainte le capitalisme de connivence existe aussi en Suisse.

            En outre, c’est vrai, les Suisses sont très chauvins. D’où le succès du Swiss Made auprès des Suisses eux-mêmes.

            L’agriculture est ultra protégée et par exemple lors de la saison des abricots du Valais, leur importation est interdite. Ce que je trouve d’ailleurs très bien.

        2. Aristarque

          Je n’ ose penser que les exilés suisses pratiquent le capitalisme de connivence en pondant, comme chez les voisins grançais de la réglementation ad hoc pour bloquer adroitement tout nouvel arrivant et bien verrouiller les positions.

  37. hop hup

    Les élèves de l’Ecole nationale d’administration (ENA) ont décidé de baptiser leur promotion 2015-2016 du nom de « George Orwell », journaliste et écrivain anglais (1903-1950), a indiqué samedi la prestigieuse école qui forme les hauts fonctionnaires.
    L’oeuvre de George Orwell, journaliste et écrivain engagé, est marquée en particulier par les succès de « 1984″, traduit en une soixantaine de langues, et « La ferme des animaux », satires du totalitarisme.
    « Fortement marqués par les attentats récents, les élèves avaient à coeur de réaffirmer leur attachement à la liberté d’expression et, de manière plus générale, aux libertés qu’il appartient avant tout aux pouvoirs publics de protéger« , souligne l’ENA dans un communiqué.
    « George Orwell appelle à une conciliation vigilante entre la préservation des libertés et les exigences liées à la sécurité des citoyens« , poursuit l’école, commençant son communiqué par une des citations de l’écrivain: « em>Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux autres ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre« .
    Les élèves de la promotion 2015-2016 ont choisi collectivement ce nom dans la nuit du 16 au 17 janvier. Les échanges et les débats ont duré de 23H00 à 6H30 du matin.

    sa tombe bien on y et en plein dedans en plus !

    1. Calvin

      Orwell, le socialiste, nom de promotion de l’ENA ??
      Il avait compris le mal des totalitarismes… Autant dire qu’avec leur mal formation habituelle, les promus de cette école vont donc nous y mener tout droit…

Les commentaires sont fermés.