Et si on rendait la sécurité aux citoyens ?

En France, on n’a pas de pétrole, on n’a pas d’idées, mais on ne manque jamais de moyens lorsqu’il s’agit de protéger la veuve, l’orphelin et le citoyen tremblant de terreur de ferveur pour sa liberté d’expression. C’est pourquoi, d’un seul coup d’un seul, paf, l’Exécutif a décidé de prendre le taureau par les cornes et de mobiliser des milliers d’individus dans une bataille qu’il sait déjà âpre.

Du côté de l’Élysée, il s’agira de réduire la réduction des effectifs de l’armée. Cette diminution, établie au départ à 34.000 postes dans la dernière loi de programmation militaire, devra s’ajuster à la courageuse décision du Président de sauvegarder 7.500 postes avec l’argent des autres. Ces postes seront bien sûr employés pour « assurer la sécurité des Français ». Ceci fait tout de même un nouvel « élément de sécurité » supplémentaire pour 8600 habitants, autrement dit, une vraie révolution palpable sur le terrain.

Du côté de Matignon, ne pouvant certainement pas laisser refroidir le sujet, il aura été décidé de créer 2680 postes pour lutter contre le terrorisme (aussi bien celui des méchants qui tirent sur des journalistes que des méchants qui disent des méchantes choses ou celui des méchants qui écument les interwebs). Sur ce nombre, 1100 seront ainsi assignés aux renseignements ce qui veut dire — joie, bonheur et CCTV pour tous — que le Français va enfin pouvoir se faire espionner avec des moyens sérieux. Le reste sera réparti dans les différents services, bureaux et organisations multiples que l’État emploie déjà à déjouer des centaines d’attentats à coup de Cerfa, de stylos Bic, d’attaches-trombones et de tampons en caoutchouc.

privacy security

Il va de soi que tout ceci va coûter très cher. C’est comme ça, et c’est bien fait puisqu’après tout, tout le monde le réclame. Tout juste pourra-t-on noter qu’en période de disette budgétaire, l’augmentation des dépenses n’est peut-être pas très maligne, d’autant que d’autres dépenses, somptuaires et régulièrement décriées (les Contribuables Associés fournissent suffisamment de matière à ce sujet) ne diminuent pas, elles. Mais baste : il faut ce qu’il faut, et les réceptions petits-fours dans les Conseils Généraux, Régionaux, dans les ambassades et ailleurs, pour rassurer du citoyen, ça ne compte pas, même si tout ceci va accroître la pression sur le peuple français. Pression financière, bien sûr, mais aussi pression sur les libertés de paroles et d’expression, dont on mesure déjà les effets.

En face de cette pression accrue, à côté de l’étiquette de prix comme d’habitude écrite au crayon pour effaçage pratique (et remplacement par un autre montant, plus gros), on est cependant en droit de se demander si cela aboutira à améliorer le service dispensé. Ces nouveaux moyens permettront-ils un meilleur repérage des terroristes en puissance ? Plus important encore : ces nouvelles dépenses garantiront-elles une meilleure sécurité des Français ?

Très franchement, on peut en douter. Et puis on peut en profiter pour se rappeler qu’il existe d’autres solutions, nettement moins coûteuses que la création de postes, l’abandon d’économies pourtant indispensables, et surtout, la mise en coupe réglée de la liberté d’expression ou d’Internet.

On pourrait commencer par rappeler que la sécurité des citoyens dépend avant tout et d’abord d’eux-mêmes. Si, bien sûr, la police permet de faire régner l’ordre, il faut surtout constater qu’en matière d’actes criminels, elle arrive régulièrement après la bataille, après les appels au secours de victimes incapables d’assurer leur propre protection, et parfois pour marquer à la craie blanche l’emplacement des cadavres de ceux qui n’auront pas pu se défendre.

En outre, et même si la France est loin d’être la moins dotée en matière de services d’ordre, on peut continuer à augmenter les effectifs de police et de gendarmerie (ce qui coûtera progressivement de plus en plus cher), on ne pourra jamais espérer protéger qu’une faible partie de la population. Non, décidément, il n’y a pas à tortiller : c’est bien le citoyen lui-même qui constitue sa meilleure sécurité, et ce, même si une petite partie de la population s’y oppose farouchement sur le plan idéologique.

guns make us less safe

Pour ces derniers, l’idée même que le citoyen soit autonome au plan de sa sécurité leur est insupportable. Que ce soit dans des moyens passifs que sont le développement de communautés plus ou moins fermées avec le risque d’un repli sur soi, ou par des moyens plus actifs comme l’usage de l’auto-défense voire, pire que tout, la revendication du port d’arme, une partie de la société s’oppose obstinément à cette évidence que, malgré tout, on n’est jamais si bien servi que par soi-même, notamment en matière de sécurité. Étonnamment, ce sont les mêmes personnes qui trouveront des vertus insoupçonnées au petit geste individuel « pour sauver Gaïa » (et ce, même si la foutitude de l’argument laisse pantois n’importe qui sachant manipuler quelques ordres de grandeur), mais seront insupportées à l’idée qu’un petit geste individuel (apprendre à se servir d’une arme à feu, par exemple) pourrait sauver celui qui le fait.

Partant, on ne sera pas étonné de toujours trouver de multiples campagnes médiatiques visant à bien rappeler la bestialité presque pornographique qu’il peut y avoir à disposer d’une arme, savoir s’en servir, et pire que tout, la porter avec soi. Chaque fait divers sordide où une arme à feu aura été utilisée n’importe comment (qui par un enfant irresponsable, qui par un propriétaire sagouin) sera largement exhibé pour former une populace à l’idée que la sécurité, c’est pour les grands, les élus et les officiellement désignés, mais en tout cas, par pour vous, les petits, les sans-grades. Pour vous, il faut demander à votre Maman (l’État, ici), comme pour les bonbons sur le buffet, hors d’atteinte.

Et c’est aussi pour cela qu’on ne vous parlera pas du soutien pourtant croissant du public pour le port d’arme. Cela casserait la belle dynamique collectiviste qui marche tant en France et pour laquelle le seul fait d’ouvrir ce débat est la marque crasse d’un ultra-libéralisme, ou, pire encore, d’un droitisme-extrême à base de nature, de pêche, de tradition, et de chasse sauvage à la galinette cendrée. C’est aussi pour cela qu’on n’entendra que rarement parler de ces éléments troublants qui montrent pourtant que non, le fait d’autoriser le citoyen à porter une arme n’entraîne pas de boucherie, et même plutôt le contraire.

Gun Free Zone

Et mieux, même : puisque le citoyen, mieux armé, peut se défendre lui-même, la police se retrouve moins souvent dans la situation où elle doit intervenir, seule et trop tard. On pourra envisager de réfléchir sur les économies induites par les moindres blessures des policiers.

On pourra aussi se poser la question du coût pour la communauté de patrouilles de police pour sécuriser un quartier, avec une efficacité discutable, alors que les gens qui y vivent tous les jours, et y sont donc bien plus souvent et longtemps que les patrouilles, pourraient obtenir un résultat au moins similaire à un coût à peu près nul. Une telle utilisation du public pour assurer sa propre sécurité entraîne aussi des économies évidentes (en matière de primes d’assurances, de réparations en cas de dommages, psychologiques, de réputation…).

En réalité, l’idée même que le citoyen pourrait être maître de sa sécurité hérisse le poil de cette frange de la population qui clame son humanisme et son ouverture d’esprit mais partira toujours du principe que des adultes, pourtant responsables, basculeront toujours par douzaine dans le camp des psychopathes maniaques de la gâchette si jamais on leur donnait le droit inouï d’assurer leur propre sécurité. Ces mêmes humanistes clameront haut et fort que l’interdiction de posséder des armes protège le citoyen, comme ceux qui se sont retrouvés très démunis dans l’Hyper Cacher ; comme ceux qui, même avec un policier directement destiné à leur protection, n’ont rien pu faire face à des criminels qui, eux, n’ont guère été gênés par les solides interdictions frappant la vente d’armes en France (mais, que fait la police ?) ; comme Charb, citoyen qui, se sachant menacé, pratiquait le tir sportif et avait demandé le permis de port d’arme… en vain

Et surtout, ces beaux-parleurs n’ont que faire des factures associées à ces services de sécurité de plus en plus coûteux que l’État nous fournit, de mauvaise grâce, entre deux sauteries festives et citoyennes. Parce que ces factures seront payées, justement, par ces citoyens désarmés qui n’auront donc aucun autre choix. Ce n’est pas un hasard.

En ces périodes où chaque euro devrait compter, où chacun peut, maintenant, se retrouver confronté à un problème pour sa propre sécurité et où, à l’évidence, l’État ne pourra pas lui garantir, même de loin, la moindre protection, il existe effectivement une solution efficace et peu coûteuse.

Rassurez-vous : elle n’est absolument pas à l’ordre du jour.

J'accepte les Bitcoins !

1JesvofciZBwUCbH2oCZPYor33caJ4XD4o

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires526

  1. Aristarque

    10.180 emplois créés d’ un coup de baguette magique par Peak de la Faribole! Au rythme d’un attentat trimestriel, cela fera 100.000 chômeurs de moins (ou évités quand on constate qu’ il s’agit de la baisse de la hausse des virés de l’ Armée) 😕

  2. Le Gnôme

    Sans compter les enquiquinements si par malheur vous descendez un malfaisant qui en veut à votre vie. La justice sera alors sans pitié, vous êtes un nanti, même si vous n’avez pas grand chose. Le socialement proche est dans le besoin, laissez vous donc dépouiller.

    1. Il y a effectivement tout un pan de « Et si on rendait la justice aux citoyens », qu’un billet de taille normal ne permet pas de traiter.

        1. Val

          +1 @Harry , mauvaise excuse H16 ! Mais la barre est haute , si je puis dire , et en plus nous avons qq pointures sur le site ! Bon H , pas le choix , tu dois t ‘y coller !

    2. Val

      +1 @Le Gnôme , sans une réforme mentale et politique de la justice préalable (car les lois sont là mais appliquées de manière »fantaisistes ») , une autorisation de port d’arme serait un désastre, ce serait juste une légalisation à dézinguer le pigeon avec des moyens modernes, lequel serait prié comme d’habitude d’attendre d’être mort pour répondre de manière proportionnée ….

      1. Piotr Wielebski

        De mon point de vue de titulaire d’une autorisation de détention, je considère que la législation actuelle en France n’est pas trop mauvaise (Certains points pourraient être revus ou améliorés mais bon, c’est déjà pas si mal si on regarde par exemple le Royaume Uni). Je suis d’accord avec vous pour dire que l’autorisation du port d’arme dans notre pays serait contre-productive voire préjudiciable sauf à limiter beaucoup plus sévèrement les conditions d’obtention (et d’usage). Sauf que, si j’ai bien compris, le but serait plutôt d’instituer une sorte « d’équilibre de la terreur » où on n’attaque pas le voisin parce qu’il dispose des mêmes moyens offensifs/défensifs.

      1. Black Mamba

        Yes , très précieux …Mon époux m’avait trouvé complètement dingue à l’époque de mes entraînements et de l’achat des différents joujoux …

          1. petit-chat

            Pas sûr : j’ai vu dans un film un type qui faisait dévier les balles avec un sabre.
            Comme c’est « vu à la télé », c’est forcement vrai !

          2. David

            Je me souviens d’un épisode de ‘Chapeau melon et bottes de cuir’ (avec Patrick Macnee) dans lequel des méchants surentraînés au karaté arrivaient à dévier les balles avec leur mains [rassurez-vous, à la fin ils se font dézinguer quand même].

            Peut-être que notre amie BM pourrait faire pareil avec ses lames ? 🙂

            1. Black Mamba

              Tout Ninja qui se respecte est en embuscade , il n’est pas un Samouraï … donc règle de base ne pas être dans la ligne de mire :mrgreen:

              1. Pnf7558

                La riposte doit être graduelle et inférieure ou égale a l’attaque
                Pour mémoire Taubira a interdit les bombes lacrymogenes d’autodéfense !
                Pourquoi car les bandits pourraient en acheter ( je la cite presque )
                Les pouvoirs veulent désarmer …
                Rappelez vous les médias pour le centenaire de 14  » envoyez par la poste les vieux trucs de la 1ère guerre … Y compris les vieux mauser ou Lebel  »
                Sur que la république court un grand danger si j’ai k98 chez moi !
                Rappelez vous aussi le survivaliste suédois accusé de préparer un attentat ( je cite Valls ) avec ses 2 carabines 22 Lr ,un fusil de chasse,
                Finalement on comprend mieux pourquoi le 7 janvier est arrivé ! A côté de la plaque
                Les médias avaient parlé d’un arsenal de guerre et le gars a été relaxé …

      2. Caton

        Une machette est beaucoup moins chère, presque aussi efficace dans un endroit clos, et n’inquiète pas l’état pour peu que l’on dispose d’un bout de jardin avec quelques mauvaises herbes.

        1. Pheldge

          Nous autres dans les DOM nous avons tous un « sabre à canne » que vous appelez « machette ». Il en existe même une version de choc , avec une lame large et épaisse, qui , bien affuté, peut trancher une tête de cabri !
          Évidemment, la tentation est de le sortir au moindre conflit comme « argument de dissuasion ». Mais cela est exceptionnel. Cependant, les faits divers rapportent régulièrement des altercations alcoolisées où un sabre sorti fait des grosses coupures …

          1. Black Mamba

            La machette était l’instrument de base que possédait mon oncle chasseur en Guyane, dans son arsenal, il devait y avoir une dizaine et il avait même de quoi se fabriquer ses propres munitions .

          2. Kekoresin

            La machette est une VRAIE arme de destruction massive.

            Elle a fait pas loin de 800000 morts chez ces grands enfants rwandais en pleine chamaillerie. Pour une fois que c’étaient pas les gorilles qui morflaient…Mais bon, ça prouve bien qu’avec une population démunie ou presque d’armes à feu mais avec un assez grand sens de la taquinerie, on arrive à des scores plus qu’honorables.

            Reste plus après la fête qu’à accuser le colonialisme ou le réchauffement pour éviter une trop grosse gueule de bois 😉

  3. Aristarque

    Dans cette lutte anti terroriste qui s’intensifie, gageons que les portiques à caméra laissés vacants par Ecomouv vont bientôt trouver un nouvel emploi : pister les véhicules des terroristes en fuite, le tout financé par la contribution des usagers pas indignes nationaux puisque leurs passages sous ces mêmes portiques engendreront des données sans intérêt qui viendront polluer les précieuses infos antiterroristes. Pollueur = payeur, qu’ ils disaient… :mrgreen:

  4. pouf pouf

    Jeunesse française oisive et désœuvrée viens tremper ton biscuit à la cuiller dans la mythologie grecque et le national fermenté. Toute période de la vie au sein de la tribu doit être sanctionnée par une cérémonie symbolique et ritualisée qui témoignera de ton passage dans « l’autre monde ». Au terme de ton initiation jeune chance pour la nation, tu grignoteras des cochonneries en buvant du chardonnay. Je ne sais pas pour les autres, mais dans les traces de du bellay, qui ne reprochait que sagement son vin à sa contrée, on peut boire du pays ; sur les belles plages de loire ensablées, on peut voir jusqu’à quatre temps radicalement différents dans la même journée, de maussade à grand beau, puis de nuageux à pocalyptique avec noir d’encre, tonnerre, orage ô désespoir. Lire de la poésie un verre à la main en profitant de l’accalmie. Gai de nature, qui, comme oulipe, a fait de belles allées et venues en particulier pour transporter quelque chose … the golden fleece, la toison ? Meuh non, la toison c’est jason, c’est aussi facile que stalactite pour se souvenir.

  5. Fifou

    Je suis profondement anarchiste et liberal, mais quelle que soit la taille communaute dans laquelle je vis, je serais toujours oppose a une multiplication des armes a feu. C’est sur ca aide a se defendre, mais plus il y a d’armes a feu en circulation plus il y a de risques qu’elles tombent entre de mauvaises mains (je ne parle pas des bandits mais des ado perturbes, des psychopates etc…) Sandy school ou Colombine nous en donnent malheureusement des examples

    1. Sandy School, Columbine, ces endroits où le port d’arme était interdit ?

      Allons, faites un effort, votre argument ridicule est malheureusement tabassé par la réalité, les statistiques et la logique.

      1. Marc Bloch

        Bonjour,

        il aurait fallu que les enfants portent une arme pour se protéger ?

        La liberté de port d’arme est pour moi un débat clivant pour les libéraux car il amène deux problèmes majeurs dans son application :

        1) Toute arme « illégale »-comprenez détenue par un délinquant / malade mental / terroriste- a un jour été détenue légalement par quelqu’un

        2) Si on autorise les gens à s’armer, il faut autoriser toutes les armes :
        la consommation d’alcool est autorisée, quel que soit le nombre de bouteilles et le degré d’alcool consommé

        Et puis il existe des sociétés sans armes qui s’en sortent pas mal :
        http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Au-Japon-le-taux-de-meurtres-et-d-homicides-n-a-jamais-ete-aussi-bas-2014-01-10-1087456

        1. 1) « a un jour été détenue légalement par quelqu’un » : non. Elle a très bien pu être volée après sa production, elle a très bien pu être produite clandestinement, elle est peut-être le résultat d’un assemblage de pièces diverses compatiables, etc…

          2) « autoriser toutes les armes » : oui et non. On peut, mais absolument rien n’y oblige. Ce qu’on cherche, c’est une répartition de la force létale, c’est tout. Tout le monde ne dégaine pas son canon vulcain quand il a un problème.

          Tout ça, ce sont de fausses dichotomies. Et non, ce n’est pas très clivant du tout. L’écrasante majorité des libéraux sont pour le droit de porter des armes.

          1. Marc Bloch

            1) Vous avez des chiffres ? Non parce que les fabriquants d’armes laissent rarement repartir leurs salariés avec des échantillons à la maison et puis assembler une arme c’est bien mais sans les munitions…
            J’aurai également tendance à penser que les criminels ne sont pas des ingénieurs faisant des braquages le W-E pour se détendre.

            2) « L’écrasante majorité des libéraux sont pour le droit de porter des armes »
            Bizarre chaque fois que je débats sur un forum on me rétorque qu’il faut limiter le droit à un certain calibre / puissance de feu etc…or la liberté ne se limite pas à l’utilisation forte ou faible de celle-ci mais à celle des autres

            Merci d’avoir pris le temps de me répondre

            1. gameover

              Avoir un tel nom et être contre les armes… c’est croquignolet !

              1/ C’est vous qui dites que les armes illégales ont un jour été détenues légalement par quelqu’un. C’est à vous d’amener des chiffres. D’autre part je doute que les fusils d’assaut, les armes antichar et les explosifs servant à braquer les fourgons aient pu un jour être acquis légalement.

              2/ Juste une nécessité d’équilibre. Un poignard en face d’une kalach c’est déséquilibré. Un semi auto face à un auto c’est plus équilibré. Un char c’est un peu voyant… donc il n’y a pas de risque…

              1. Marc Bloch

                @ GO :

                1/ Je suis industriel de l’armement : je vais chercher des clients en faisant le tour des mafias dans chaque pays ou je vais prospecter les gens qui peuvent les acquérir légalement ? (i.e. états, grossistes, particuliers)
                Ils sont curieux ces fabriquants d’armes à continuer de produire des trucs pour se les faire voler sans jamais essayer de trouver des débouchés…

                2/ L’argument de l’auto-défense c’est bien mais à moins de se balader en gilet pare-balles et fusil d’assaut vous n’avez pas beaucoup de chances de pouvoir mettre en application ce principe ; d’ailleurs les policiers qui protégeaient Charlie Hebdo n’ont pas pu faire grand-chose bien qu’étant armés

                je ne vois pas le rapport avec mon pseudo désolé…

                1. gameover

                  @ Marc Bloch

                  1/ MDR et consternant… remplacez armes par cigarettes ! Ca doit être Altadis, ex-Seïta qui alimente ce marché de contrebande, ah !. Décidément vous avez trop vécu en France, là où dans les usines d’armement on dit que tout est bien comptabilisé (presque).

                  J’ai souvenir d’une Bill of Lading à destination de la RDC de 11 containers au départ du Havre qui s’était transformée en 15 containers à l’arrivée…

                  Les fabricants d’armes alimentent très souvent les 2 bélligérants et vous noterez que dans un tel cas l’un est toujours moins « légitime » que l’autre… et que néanmoins il est livré en direct…

                  Faut-il rappeler que lors de la guerre des Malouines, l’état français tuyautait les anglais a propos de l’exocet pendant que Dassault réparait des lances missiles en Argentine (wiki).

                  2/ Pareil que pour Fifou : 100 personnes peut-être armées contre 2 djihadistes, les 2 là ils ne s’y risquent même pas. L’arme est une dissuasion.

                  A votre avis, les truands préfèrent des gens armés ou pas ? Et vous allez dans leur sens. Bonne chance.

                  Quand à votre nom, surtout avec votre intro (je suis industriel de l’armement), vous me prenez pour un jambon ?

                  1. Laurent a La

                    Je tiens de quelqu’un qui fut dans la place qu’effectivement la Seita a eu une section « contrebande » pour exporter des cigarettes du meme metal vers divers pays.

                  2. Marc Bloch

                    1/ C’est sûr que fabriquer des armes de guerre c’est simple comme fabriquer des cigarettes avec de la paille mélangée à des excréments
                    Je ne vois pas le rapport avec le fait de fournir des armes aux deux camps : d’un point de vue moral c’est « mal » mais d’un point de vue économique c’est cohérent

                    2/ Les truands se moquent des armes de poings que vous pouvez détenir, ils prendront le modèle au-dessus pour avoir toujours l’avantage : les convoyeurs de fonds sont armés et ils se font toujours braquer non ?

                    Je ne saisi toujours pas le rapport avec l’historien Marc Bloch auquel mon pseudo fait référence et le port d’armes…

            2. breizh06

              Assembler une arme à la maison est possible. D’ailleurs il est obligatoire de faire une déclaration en préfecture quand vous avez un tour capable d’usiner le canon. Récemment on a appris à en faire avec des imprimantes 3D.

              Faire des cartouches est un jeu d’enfant (dangereux tout de même).

            3. Caton

              Pour info, il y a un quartier de Kandahar dédié à la fabrication artisanale de copies d’AK -47. Elles sont de meilleure qualité que les copies chinoises, et tant que vous payez en liquide on ne vous demande aucun papier.

                1. Caton

                  Ce pays en guerre depuis 30 ans et plus, pensez-vous qu’ils disposent d’outillage moderne? Ou même d’électricité? Cela ne semble pas les empêcher de produire, pour Kandahar seule, environ 2.000 fusils d’assaut par an. Pouvez-vous m’indiquer pour quelle raison ces techniques de fabrication adaptées aux bazars d’Afghanistan ne peuvent en aucun cas être répliquées, par exemple, dans l’habitat collectif social français?
                  À défaut, affirmer que toute arme détenue illégalement a été préalablement détenue légalement me semble complètement ridicule.

                  1. Marc Bloch

                    Bonjour,

                    ils ont trois choses indispensables :

                    – Un outillage correct (des tours pas trop vieillots pour usiner des pièces) et pas mal de pièces de récupération…
                    – Des artisans compétents
                    – Une clientèle

                    Kandahar dispose d’électricité : https://www.irp-af.com/?pname=open&id=175&type=html

                    Quand je parle d’illégalité je me situe dans le cadre Français ou à la rigueur en Europe occidentale en état de paix bien entendu

                    1. gameover

                      Caton soulève le fait que l’on ne peut pas contrôler la distribution ou la détention d’armes à partir du moment ou cette fabrication est relativement facile, la preuve en étant que c’est même possible en Afghanistan.

                      Interdire la fabrication maison de pizzas aurait le même effet.

            4. bob razovski

              « 1) Vous avez des chiffres ? Non parce que les fabriquants d’armes laissent rarement repartir leurs salariés avec des échantillons à la maison et puis assembler une arme c’est bien mais sans les munitions…
              J’aurai également tendance à penser que les criminels ne sont pas des ingénieurs faisant des braquages le W-E pour se détendre. »

              1) Beaucoup d’armes « illégales » ont connu une vie guerrière avant. Les armes que nous, la france, livrons aux pays genre Lybie, reviennent au pays, par des réseaux spéciaux.
              2) D’autres proviennent directement des arsenaux de l’ex URSS.
              3) D’autres encore viennent directement de l’administration Obama (voir l’opération fast n furious, pas le film 🙂 )

              bref, une majorité d’armes utilisées illégalement viennent des états, directement.

              1. Edouard

                S’il est si facile pour un quidam (éventuellement mal intentionné) de trouver une arme à feu, quelqu’un devrait bien pouvoir me renseigner sur où m’équiper.

                  1. Edouard

                    Ceci ne répond pas à la question, et tend donc à confirmer qu’il n’est pas si aisé que cela de se procurer une arme aujourd’hui en France.

                    1. Black Mamba

                      Bah ! Le plus simple est de « se lier d’amitié » ( important les guillemets) si vous ne craignez pas pour votre vie dans les quartiers dit sensible où même la police n’y va pas … Les autochtones du coin vous indiqueront votre futur fournisseur …

                    2. Caton

                      Pour une personne honnête et respectant la loi c’est en effet assez difficile. Beaucoup moins pour un criminel. Et c’est bien le problème.

                    3. gameover

                      @ Edouard

                      A 20h28 tu as posé une question. A 10h35 le lendemain tu n’avais pas de réponse. Ta conclusion : il n’est pas si aisé de se procurer une arme aujourd’hui en France.

                      Tu devrais faire journaliste… ou comique.

                    4. Marc Bloch

                      Simple recherche Google :

                      Vous allez faire le tour des bars louches de Sarajevo et vous demandez où on peut acheter un AK 47 : vous trouverez quelqu’un qui vous donnera un contact pour allez en acheter pour une somme modique

                      Vous revenez en bus en France à plus de 99% sûr de ne pas être inquiété

    2. Pwet

      Fifou,
      Ça va au niveau de la dissonance cognitive ? Se réclamer « profondément anarchiste et libéral » tout en étant « opposé » à la libéralisation des armes a feu ?
      Vos peurs son symptomatiques, les drames auxquels vous faites référence se sont TOUS déroulés dans des « gun free zone » où les assaillants avaient la certitude de ne pas être inquiété avant de longue minutes avant que le 911 intervienne. Quand les secondes comptent, ne jamais oublier que la police n’est qu’au mieux à quelques minutes de votre localisation …
      Jusqu’en 1999 ( bon c’est loin, c’est le millénaire précédent ) le port d’arme dissimulé était libre dans une majorité des cantons Suisse, et ce n’était pas bain de sang et règlement de compte à chaque croisement/feu. Et à votre avis, la situation sécuritaire en Suisse s’est elle amélioré depuis 1999 ? Non, c’est plutôt le contraire …

      Les criminels sont déjà armés, les lois restrictives sur l’acquisition, la possession et le port, ils ne s’en soucient guère, elles ne s’appliquent qu’aux citoyens respectueux ( law abiding citizen ) …

      Votre doctrine anti arme est criminelle.

      D’après vous une femme violée, étranglée avec ses collants est moralement supérieure à une femme qui explique à la police comment elle a blessée/mis en fuite son agresseur ?

          1. Fifou

            par exemple la Suisse a le taux de morts par armes a feu le plus eleve d’Europe, dommage pour un Pays si riche et si calme… Maintenant vous avez raison que la Suisse ce n’est pas bagdad juste parce-que la circulation des armes y est plus courante

            Par ailleurs « Les criminels sont déjà armés, les lois restrictives sur l’acquisition, la possession et le port, ils ne s’en soucient guère » non plus. Certains oui, d’autres non. Si tous les criminiels en puissance etaient deja armes ca ferait de sacres degats, surtout dans des pays ou on n’a pas l’habitude

            1. Popeye

              @ Fifou
              En Suisse : 0,7 mort par homicide pour 100 000 habitants.
              En France : 1,0 mort par homicide pour 100 000 habitants.
              Que les « homicidés » suisses le soient relativement plus par balle qu’en France, je m’en tape. Ce que je constate, c’est qu’on meurt plus facilement par homicide en France qu’en Suisse. Et, ô surprise semblant corroborer l’adage « less guns more crimes » les Suisses détiennent plus facilement de l’armement que les Français.

              C’est pas l’arme qui est dangereuse, c’est le tireur.

              Chiffres pris sur la page Wiki « Classement des pays par taux d’homicide volontaire »

            2. Pwet

              Le taux de décès par AAF c’est bullshit, regardez les taux globaux ( homicides/100.000 habs ) une AAF ne tue pas plus ou moins qu’un couteau, une barre de fer, une main, ou un pied , …

              Vous voudrez bien s’il vous plait me sortir les statistiques des décès par projection sous une locomotive (ou un bus) au Yemen, ou en Somalie… ( vite interdisons les trains et les bus )

              Corrélation si tant est qu’il en ai, n’est pas causalité …

              Le passage sur les semis-criminels respectueux des lois est vraiment touchant … Vous pouvez développer s’il vous plait ?

              1. Popeye

                Rwanda : génocide de 800 000 morts en quelque semaines, à la machette exclusivement ou presque. Mais les armes à feu c’est le terrible mal ouh vraiment pas bien trop trop dangereux.

      1. Greg

        Je suis suisse et ai fait mon service militaire à 19 ans en 1988.
        J’ai eu droit à 2 fusils d’assaut, le modèle 1957 et le 1990.

        Il n’y a jamais eu le droit de se promener avec une arme à feu cachée en Suisse, surtout pas chargée. Il fallait un permis de port d’arme.

        Les fusils d’assaut en suisse ou pistolets d’ordonnances n’ont jamais évité aucun drame, genre dissuasion cela n’a jamais fonctionné.
        Ils ont permis un certain nombre de suicides, et un certain nombre de meurtres, ainsi qu’un certain nombre d’accidents.

        Par pitié, ne prenez pas la Suisse en exemple.
        Sinon, dites que maintenant l’armée ne confie plus systématiquement une arme à chaque recrue, par peur des mauvaises utilisations, que des tests psychologiques sont maintenant ajoutés avant de toucher une arme, ce qui n’était pas le cas avant.

        Autres temps, autres moeurs…

        1. Pwet

          Avant 1999, le port était libre dans certains cantons pour peu que la détention fusse légitime ( certainement les cantons primitifs ) Quand la loi fédérale est passé, le port a été soumis à autorisation discrétionnaire, les silencieux et les lasers ont été interdits …
          Mais vous avez raison, ça n’a pas existé, vu la succession des chiffres de la criminalité délivré par l’OFS …

          1. Greg

            Loi sur les armes du 20 juin 1997 :

            http://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19983208/index.html

            La possibilité de conserver son arme de service à domicile n’a jamais été un permis de port d’arme. Il restait interdit de se promener dans la rue avec.

            J’ai gentiment demandé à un agent de sécurité privée dans mon magasin, qui s’emmerdant ferme jouait à se taper la paume de la main gauche avec son bâton télescopique, s’il voulait que j’appelle son patron pour qu’il se fasse rappeler qu’il s’agit d’une arme blanche soumise à autorisation qui devait rester cachée même s’il possède l’autorisation…
            C’est bizarre, depuis ce jeune homme fuit mon regard…

            1. Pwet

              OK vous parlez des armes d’ordonnances. Moi des armes tout court. Jusqu’en 1999, un détention d’arme dans le cadre de la loi d’alors valait autorisation de port dans certain canton .
              Punkt Schluss !

      1. Non, anarchiste n’est pas du tout contradictoire avec libéral, au contraire. C’est anarchiste et communiste (ou pire, socialiste) qui sont contradictoires.

        1. Gerldam

          Je vois, mais je maintiens qu’un libéralisme humaniste (celui du XIXème siècle ou celui de von Mises, comme vous voulez, est incompatible avec l’anarchisme pur. Certes, on peut être un peu libéral et un peu anar, mais pas les deux à 100%.

          1. gameover

            bah sans être anarcho-capitaliste (pour l’instant comme h16 il me semble) je considère et pas seulement moi que c’est l’étape ultime du libéralisme… (pour peu que l’on puisse parler d’étapes)

    3. gameover

      « Je suis profondement anarchiste et liberal, mais… »

      Ah, on a trouvé le frère de « Je suis pour la liberté d’expression, mais… »

      MDR…

    4. hugeus

      Le bon côté des personnes qui sont « profondément » imbibées de propagande socialiste, c’est qu’on est à peu près sûr qu’elles vont mettre les deux pieds dans le plat et qu’on pourra à peu de frais démontrer, grâce à elles, l’ineptie de cette idéologie.
      Fifou, ton gage est de relire tous les billets de ce blog depuis le commencement, commentaires inclus. Cet effort te guérira définitivement de ton empoisonnement par les idées socialistes, si jamais tu as ne serait-ce qu’une mince couche de libéralisme au fond de toi.

        1. hugeus

          Allez, je sens que tu as bon fond, Fifou !
          Ne t’inquiète pas, le gage, c’est pour ton bien, et puis tu sais, je n’ai moi-même lu que quelques billets antérieurs à 2012.
          Sûr que tu peux guérir ! Moi, j’avais bien quelques restes de constructivisme et de dirigisme, avant d’atterrir ici !

    5. Fifou

      Ca taille severe dites, au moins c’est un debat… Alors je tente un droit de reponse:
      – on a resolu la contradiction eventuelle anarchiste et liberale?
      bon si on reprend je dit que dans la communaute dans laquelle JE VIS (autres Pays, regions etc… je m’en fiche ils font ceux qu’ils veulent) je m’oppose a une MULTIPLICATION des armes a feu. Pourquoi? parce-que plus il y a d’armes a feu, plus elles ont de chances de tomber dans de mauvaises mains. Maintenant un bandit qui veut une arme en aura et c’est bien dommage pour le malheureux qui est attaque et qui n’en a pas (et je peux tres bien etre dans cette categorie) maintenant imaginons des armes dans toutes les maisons – course a l’armement du coup des armes de plus en plus grosses partout- un mec juste tare qui veut tirer dans le tas a plus de chance d’en avoir et de faire un carton.
      Imaginons un ado trop fesse (et hop une autre polemique) qui veut se venger en tuant des petits, si chez sa mere il y a des armes automatiques il peut en tuer 40 la ou il n’en aurait tue que 5 avec un couteau ou une barre a mine
      Ce qui n’a rien a voir avec un terroriste determine qui lui aura tout ce qu’il veut quelque soit le contexte
      PS: @h16 rien a voir avec un port d’arme interdit

      1. Black Mamba

        « Imaginons un ado trop fesse (et hop une autre polemique) qui veut se venger en tuant des petits »
        C’est un accident infime par rapport au nombre d’accidents sur la route …

        1. Fifou

          ah ah ah
          j’ai pas repondu l’autre jour mais une question. Quand l’enfant a traverse et qu’on lui a fait comprendre qu’il avait mis sa vie en danger etait-il utile de le fesser? doit il savoir qu’on ne traverse pas la route car c’est dangereux car on peut mourir ou qu’on ne traverse pas la route car apres on a mal aux fesses?

          1. Black Mamba

            J’ai éduqué chacun de mes quatre enfants à ne pas traverser sans regarder la route … il est le seul qui n’avait pas saisi le message verbal … on passe au cran au dessus …

            1. petit-chat

              Si j’ai bien tout compris de l’échange ci-dessus, il vaut mieux laisser l’enfant se faire écrabouiller (il a la loi pour lui, après tout…), plutôt que de le traumatiser (à vie, sûrement) par une taloche salvatrice…
              C’est là où je comprends le mieux que je dois la vie x1000 à mes parents auxquels je rends grâce de toutes leurs taloches.

                1. Fifou

                  HB n’est-ce pas, n’avions nous pas convenu n’est-ce-pas, de s’ignorer n’est-ce-pas, et de vivrensemble, n’est-ce-pas, dans l’harmonie de ceux qui pretendent que l’autre n’existe pas n’est-ce-pas?

            2. Jules49

              J’ai longuement, patiemment, éduqué chacun de mes enfants (13 et 15 ans) à utiliser un certain nombre d’armes à feu qu’une paranoïa aigüe m’interdit ici de nommer. Et quand je dis « utiliser », c’est : manipuler, charger, armer, viser, tirer, nettoyer, démonter, ranger, etc.
              Mon époux et moi sommes intimement convaincus que savoir reconnaître et se servir d’une arme à feu fait partie d’une belle et bonne éducation bourgeoise, comme savoir compter, lire, rédiger sans faute, s’exprimer en argumentant, skier, danser, jouer au tennis ou monter à cheval.
              Et que cela pourrait également leur sauver la vie.
              Je ne compte plus les faits divers terribles où un gamin s’est pris une balle par un petit camarade tout excité d’être tombé sur le fusil chargé qu’un papi avait planqué sous son lit. L’abruti-tueur, c’est souvent celui qui n’a jamais tenu une arme à feu entre ses mains, qui ne connaît pas les règles de sécurité, et qui joue à faire pan-pan.
              Mes gosses savent comment se comporter avec ce type d’objet et de crétin.
              De surcroît, il me plaît à penser que l’entraînement reçu leur sera peut-être un jour fort utile – si jamais.

              1. hugeus

                Bravo.
                C’est exactement le fond de ma pensée… jusqu’au cheval !
                Question classique : que dois-tu faire si le copain qui doit te reconduire est bourré ?
                Question moins classique mais tout aussi pertinente : que dois-tu faire si un copain veut te montrer le pistolet ou le fusil du grand-père ?

      2. Pnf7558

        Pfouuuu
        Toujours l’augument a deux Valls
        Le truc auto quitutou
        – tirer avec un semi auto ne se fait pas du jour au lendemain alors avec un automatic !!
        – on ne le trouve pas sous le sabot d’un cheval : faudrait le déclarer et aller faire des tirs réguliers
        – un ado pourrait pas acheter ça comme ça ( si il était en vente )
        Bref on pourrait laisser les auto en vente contrôlée
        Les semi le sont déjà et y a pas d’accidents plus que ça

          1. pnf7558

            Oui et avant la guerre en Irak on ne trouvait pas non plus chars et d’avions de combat ni de Rpg…qui aujourd’hui circulent dans les de l’EI
            Ce n’est pas un argument …

        1. Régis33

          Juste pour info , les automatiques ( tirs en rafales ) sont strictement interdits à la vente , sont juste autorisé les automatiques avec rafales limitées à 3 coups . Seul les semi-auto sont autorisés ( avec enquête et autorisation préfectorale ) dans le cadre du tir sportif . ( max de munitions : 19 pour armes de poing et 21 pour armes d’épaule il me semble ) .

          1. Piotr Wielebski

            Sauf erreur de ma part, même les armes tirant en rafales limitées sont interdites à la vente aux particuliers. Les fusils d’assaut disponibles dans les armureries en France ne fonctionnent qu’en mode semi auto.

      3. gameover

        Fifou, quand tu parles d’un abruti qui aurait accès à une arme et qui ferait des cartons sur tout ce qui bouge :

        – tu oublies que pour 1 abruti il y aura 100 personnes armées qui l’arrêteront. C’est bien pour cela d’ailleurs comme le note h16 que ce type de comportement a toujours eu lieu dans des gun free zone… l’abruti n’étant pas alors contré.

        – si un abruti a accès à un flingue : ne nous trompons pas de cible ; c’est de la responsabilité de la personne qui lui a laissé accès. Comment peut-on justifier auprès des victimes qu’on ne leur a pas permis de s’armer car il y a des abrutis partout ; un peu comme si on fliquait tout le monde car il y a 2,000 djihadistes… bah ça c’est fait.

        Le décompte actuel des morts c’est Peuple 17 – Djihadiste 0 (les djihadistes n’ayant pas été tués par le peuple). Où est le danger ?

              1. Caton

                Plus sérieusement, je me rase avec le rasoir d’Occam et n’attribue jamais à la malice ce qui s’explique par la stupidité. Bien sûr il est possible que le pouvoir ait expressément décidé de laisser faire ces trois petites frappes. Mais la lourdeur de l’administration, l’incompétence des décideurs nommés par les polytocards et l’habitude de se couvrir avant toute chose propre à ceux qui ont dépassé leur niveau de Peter suffisent à expliquer tout cela.

                1. hugeus

                  Perso, d’apprendre aujourd’hui qu’un permis de port d’arme a été refusé à Charb, ça me laisse un peu plus sceptique qu’hier sur toute cette affaire…

        1. Fifou

          GO, je suis en partie d’accord avec toi. Ce que je dis c’est qu’il y a du pour et du contre dans ce debat. Oui si tout le monde est arme et qu’un fou debarque il peut se faire neutraliser avant d’avoir tire tout le monde comme des lapins. En meme temps des fois tu rencontres de malades qui pour un ralentissement sur la route ou une priorite mal donnee sont dans un tel etat qu’avec une arme ils te descendraient…
          Le debat de la liberalisation des armes a tellement de pours et de contres et d’angles de vues qu’on ne peut pas simplifier les choses ni dans un sens ni dans l’autre. C’est vraiment uniquement une question de ressenti de chacun. Le reste c’est le hazard et le destin qui en decident.
          En attendant, perso, moins il y a d’armes en circulation plus je me sens en securite moi et pour mon entourage.
          Maintenant certains se sentent plus en securite s’ils sont armes, pour de bonnes ou de mauvaises raisons. Qui a tort qui a raison? Combien de parents de Sandy school etaient des defenseurs forcenes du droit d’avoir toutes les armes qu’on veut et de faire tirer des gamins avec des armes automatiques? et combien de pacifistes ont regrette de ne pas etre armes dans les bureaux de Charlie?

          1. Caton

            Combien d’adultes étaient armés à Sandy School? Aucun, parce que les bienpensants préférant la moraline à l’intelligence, les armes y étaient bannies. Cela rassurait certainement les parents comme vous. C’est important de lutter contre le sentiment d’insécurité. Plus que de protéger la vie de quelques gamins en tout cas.

              1. petit-chat

                Hé bien, on a trouvé sur ce site quelqu’un, enfin !, qui est satisfait de l’ordre établi par les fous qui nous gouvernent.
                Cet effet de rareté en fait immédiatement un joyau que je vais m’empresser d’enterrer au fond du jardin avant que des pas-bisous ne le convoitent, avec armes (et bagages, si c’est des itinérants).

                1. Fifou

                  Pas du tout! inutile de chercher a me faire rentrer dans une case je n’y rentre pas. J’ai largement autant de rejet pour la politique, les politiciens et tout le systeme totalitaire mondial en place que la plupart ici.

                  Mais en penseur libre je ne m’interdis pas l’analyse de toutes les positions.

                  Et je n’ai pas besoin d’avoir une arme a feu pour me sentir un Homme (ou une Femme ou Autre) … bon ca c’est une petite pique de provoc ne nous fachons pas pour si peu, en plus je vous aime bien 😉

                  1. Piotr Wielebski

                    La majeure partie des tireurs que je côtoie au stand de tir ne possèdent pas des armes pour se sentir en sécurité mais bien par passion. Les adeptes de cette discipline ne sont pas des débiles qui ont trop regardé l’Inspecteur Harry (on trouve bien de temps en temps un couillon de ce genre qui se présente mais il est généralement découragé avant d’avoir obtenu le droit de toucher à de « vraies » armes à feu).

                2. hugeus

                  … attends, PC, y paraîtrait que ton joyau y serait profondément libéral, en plus ! T’imagine le trésor !
                  Sûr que certains s’arracheraient ce libéral convaincu pour y faire dire à la télé que les armes c’est pô bien, foi de libéral !
                  C’est carrément l’anneau de Sauron, ton joyau !

          2. gameover

            « En meme temps des fois tu rencontres de malades qui pour un ralentissement sur la route ou une priorite mal donnee sont dans un tel etat qu’avec une arme ils te descendraient… »

            Tu oublies encore une chose c’est que le « malade » ne sait pas si celui en face de lui est armé car ça ça fait réfléchir.

            Il m’arrive de prendre la voiture de ma fille (une 106) et de croiser de tels malades qui en viendaient facilement aux mains. En général quand je me déplie (1.90m) ça met fin à la discussion… ma grandeur d’ârme…

            Vous aurez remarqué que depuis que certains artisans bijoutiers se sont armés les holdups se produisent maintenant dans les bijouteries dans lesquelles il n’y a que des salariés car là ils sont sûrs qu’ils ne sont pas armés.

            1. Fifou

              Sur le point de bijoutiers cela me fait penser a une situation vecue a l’epoque ou j’etais a Londres.
              Le Council de mon Borough voulait mettre en place le parking payant (qui en angleterre est une pompe a fric car les agents zeles cherchent la moindre excuse pour vous aligner que ce soit une minute ou un cm de depassement des lignes). Bien sur les residents s’y opposaient car cela allait leur couter cher en parking permits et contraventions.
              Le Council, apres avoir refuse plusieurs refus, a reussi a convaincre une rue situee pres d’un parc de mettre en place le parking payant seulement pour leur rue (en disant que c’etait pour empecher les visiteurs de parc de piquer toutes leurs places). Ils ont reussi, apres quelques mois ils ont propose aux rues voisines la meme chose car ceux qui se garaient dans la rue devenue payante s’etaient deportes, et ainsi de suite toute la zone est devenue payante et les residents l’ont eu dans le fion…

                1. HussardBleu

                  Troll, je disais… mais à propos de ton post, GO : pour Kent Anderson (auteur de « Sympathy for the Devil »et « Night Dogs », excellents bouquins, très durs…) citation du second, tirée de Heinlein :

                  « An armed society is a polite society. Manners are good when one may have to back up his acts with his life. »

                  1. Nyamba

                    M. Fifou : l’opposition que vous rencontrez ici tient, je crois, à cette nuance : si la loi interdit à tous de s’armer, alors seuls les hors-la-loi – et non les « honnêtes gens » – seront armés. Si l’on peut librement s’armer, en revanche, on pourra choisir tout aussi librement de ne pas le faire. La possibilité (je n’aime pas le terme « autorisation ») de se défendre n’est pas la licence de faire n’importe quoi et de laisser libre cours à sa violence, au contraire.

  6. Bonsaï

    L’autoprotection pouvant conduire directement à la délation, j’ouvre donc courageusement le bal. Et je balance :
    Oui, je pense que ce billet devrait prodigieusement intéresser un mylord qui se cache sous le nom de Quiet Desperation et autres pseudonymes à faire frémir. Selon certaines sources bien informées, il disposerait d’un arsenal capable de décimer un village entier. Du lourd, du matos de guerre. Enfin, je vous dis ça, vous en faites ce que vous voulez …

        1. Black Mamba

          En effet Val pour preuve son récit de chasse sur ma pauvre espèce
          😉
          « Je m’assurais qu’une cartouche était bien chambrée dans le Model 12 : son magasin avait été « débridé » et contenait six autres cartouches… aussi prudemment que si je faisais une approche sur un couple de mambas noirs, je fis une approche sur un couple de mambas noirs : pour ne pas dire plus, j’étais d’une prudence absolument extrême… Je fus soulagé de voir que Silent m’accompagnait sans que je le lui aie demandé, le fer de sa sagaie fraîchement aiguisé et coupant comme une lame Gillette Platinum super super Plus…
          Nous n’avions pas fait dix pas dans les herbes et les cailloux qui les parsemaient, qu’il ne fut pas vraiment nécessaire de me dire que nous avions trouvé les serpents : en fait, c’était plutôt l’inverse…
          Avec un sifflement comparable à celui d’une chaudière qui fuit – un bruit que j’entendrai longtemps dans mes cauchemars à venir – une, puis deux, têtes couleur gris métal terne apparurent, comme par magie, à 1,20 mètre de mon visage….
          Le plus gros me faisait face, l’autre également mais plus près de Silent : je me rappelle m’être demandé si, comme dans la plupart des espèces de reptiles, c’était la femelle la plus grosse. Je m’étais figé, fixant les bouches ouvertes qui montraient leur effrayant intérieur noir, des fils de salive reliant les deux mâchoires comme de délicats fils d’araignée.
          Je n’ai jamais vraiment accordé de crédit à la légende des oiseaux ou des souris mesmerisées par le regard d’un reptile, mais finalement, je n’en suis plus aussi sûr. Nous sommes certainement restés une quinzaine de jours à nous entre-regarder, mais cela me parut un siècle… Les yeux de celui qui me faisaient face brillaient comme des escarboucles noires, me perforant jusqu’au cerveau sans s’arrêter à mes pupilles. Il ne se balançait pas comme un cobra, il était dressé comme la corde d’un fakir, sifflant et me regardant, me disant qu’il était décidément mon maître : il paraissait se demander avec sadisme où il allait enfouir ses crochets, beaucoup trop visibles à mon goût.
          J’ai une trouille bleue de tout ce qui mord : ma mère a dû avoir peur d’un hamster pendant qu’elle me portait. Mais la peur est parfaitement saine dans mon métier, qui la génère « au large », sauf si vous êtes idiot ou suicidaire… Elle aiguise la vue et les réflexes, sans parler de la concentration, hors le cas des pensées frivoles vous dérangent comme lorsque vous vous demandez si les femelles sont vraiment plus grosses. Le truc qui aide à survivre – et propager vos gènes si raffinés – consiste essentiellement à ne pas permettre à la peur de virer panique : c’est cela qui vous tue….
          Toujours fasciné par ses yeux, je sentis qu’il se préparait à frapper, reculant la tête d’un centimètre avant de lancer sa morsure foudroyante. Je ne sentais pas Silent, deux mètres à ma droite, comme une statue d’ébène, quand cela arriva. Le cerveau du reptile lança l’attaque à la même seconde où j’appuyais sur la détente du Winchester. La charge de plomb l’attrapa à environ 60 cm de moi, sa tête explosant dans un brouillard sanglant de cartilage, de viande et de venin : vrai coup de chance naturellement (j’ai reçu plusieurs médailles récompensant ma modestie naturelle…).
          Tandis qu’instinctivement je manoeuvrai la culasse, j’entrevis le mouvement flou de la lame de la sagaie de Silent, qui m’évita de quelques centimètres à peine. Le « Twink » de l’acier aiguisé coupant dans la chair vivante me parut singulièrement bruyant.
          Mais ce ne fut pas suffisant : la lame avait attrapé le deuxième serpent par le milieu du corps, alors qu’il plongeait pour me piquer, trop tard toutefois pour produire un effet autre que de changer son point d’impact, qui ne réussit pas à m’atteindre au visage ou au cou, ce qui aurait eu une certaine influence sur la suite de ma carrière…
          Je ne suis pas absolument certain de la séquence authentique des évènements : je me revois immédiatement après, à genoux, le fusil à terre, tandis que la moitié nord du serpent, encore très active, était collée à ma main droite, ma main gauche le tenant par l’arrière de la tête..
          Ma terreur s’accentua quand je vis que le crochet gauche avait perforé totalement la peau et la chair de mon auriculaire au niveau de la deuxième phalange. Je serrai de toutes mes forces ce corps d’une force sauvage qui continuait à se tortiller en projetant du sang, et réussit à l’arracher de ma main, le crochet se détachant sous l’effort, restant comme une sorte de brochette au travers de la peau de la phalange. Aussitôt, Silent cloua ce qui restait de l’animal au sol, lui coupant la tête : les mambas étaient finis, et ce qui m’importait maintenant, c’était de savoir si je l’étais aussi !
          Je commençais à me ressentir du choc, qui me donnait des débuts de nausées, alors que je comprimais mon doigt et le bas de ma paume pour empêcher le venin de diffuser. Je n’ai même pas vu, ni senti Silent qui prenait mon Randall dans ma gaine de ceinture, et coupait la peau et la chair au dessus du crochet, pour le sortir par le haut sans injecter d’autre venin. Il suça alors la plaie, recrachant le sang…
          Bon Dieu ! mon sang…
          M’éloignant des deux serpents sans aucune réticence, je m’assis par terre, respirai à grandes inspirations et attendis pour voir ce qui allait arriver, sans même penser à la trousse anti-venin. Je gardai le bras en position basse pour essayer de faire couler le plus de sang possible et après quelques minutes, décidai que j’allais sûrement survivre, au soulagement de mes nombreux créanciers…
          J’accordais sur le champ une jolie augmentation à Silent, et analysant les choses, parvint à comprendre que le serpent coupé en deux avait manqué son coup, n’atteignant que la main qui tenait la crosse du fusil. Le crochet gauche avait perforé en séton le doigt, sans avoir le temps d’injecter le venin, tandis que le droit heurtait le bois de la crosse, répandant sur celle-ci de quoi empoisonner deux ou trois buffles du Cap, mais le sang en coulant l’avait empêché de rentrer dans ma blessure… L’initiative de Silent, de couper la peau et la chair de la phalange pour retirer le crochet, avait été géniale…
          Le premier mamba mesurait 12 pieds, et l’autre 11 et demi…
          J’avais eu beaucoup de chance, ou de malchance, selon la façon de voir les choses : en tout cas, ce qui m’importait, c’était qu’il n’y ait pas de cairn dans la brousse, portant le nom de Votre Bien Dévoué, et ses dates… Enfin, pas encore…

          1. Le Gnôme

            Je préfère la chasse au sanglier, le mamba étant rare dans nos régions. Et meilleur probablement, qoique j’ignore les vertus gustatives du serpent.

              1. Kekoresin

                C’est toujours ce qu’on dit à un occidental à qui on veut faire avaler n’importe quoi.

                Il parait qu’Hoglande a goût de poulet lui aussi!

                1. Black Mamba

                  Je croyais qu’il avait le goût du jambon, de toute façon , d’autres y ont testé et le goût est resté au travers de la gorge …

            1. Bonsaï

              Ce qui est bien chez vous petit-chat, c’est que vous êtes un adepte du parachute ascensionnel : avec quelle grâce vous nous amenez toujours aux niveaux supérieurs …

    1. Aristarque

      A ma connaissance, il n’ a pas encore la puissance de feu d’un petit porte-avion mais il y travaille peut-être à ses heures perdues… Va savoir… 😛

        1. Pheldge

          C’est exactement ce que j’ai dit à la manifestante rencontrée le 11 dernier, qui portait un T-Shirt  » je suis Charlie » moulant à souhaits, et qui s’était opportunément baillonée , pour montrer sa solidarité ! 😉 🙂

    2. HussardBleu

      Matos de guère, voui ! … en tant que chasseur, je ne possède que des armes de chasse, lesquelles sont – au reste – beaucoup plus puissantes que les armes d’ordonnance, n’est-ce pas ?

      Au regard du nombre de joules développés par une 375HH, voire une simple 9.3×62, la Kalache fait kéké…. si l’on ajoute à cela la possibilité (qui est une obligation en France continentale, les blindées n’étant autorisées qu’en Afrique contre les animaux à peau épaisse, genre éléphant) d’utiliser des semi-blindées dont la pointe se déforme en doublant ou triplant le calibre initial, vous imaginez aisément les dégâts…

      Tout ça pour dire que les armes favorites des banlieues relèvent d’un folklore de la panoplie un peu puéril à mes yeux… et pour le travail à courte distance, rien ne vaut le 12 chargé à 12 ou 21 grains… après, reste le couteau…

        1. hugeus

          Ah bah je ne suis pas trop d’accord
          Une brenneke en 7×65 c’est quand même 3€ la bastos
          Tu peux la trouver à 1,5-2€
          Une 7,62×39 (ak47) c’est 0,25€ pièce.
          Dix fois moins cher.

          1. Caton

            Les munitions que j’utilise c’est de la 22LR, du 9×19 et du 7.62 NATO. Et le coût pour ces deux dernières était inférieur en surplus. Heureusement d’ailleurs que mes armes acceptent la .308, le 7.62 NATO étant interdit en France.

        1. HussardBleu

          @Royaumont: il se trouve qu’effectivement, je suis disposé à céder une 375HH de la marque, et un Cogswell platines en 12… aah! la qualité anglaise de la grande époque…
          Mais évidemment, il faut être en possession du permis validé, ou d’une licence de tir…

            1. pnf7558

              Marrant moi aussi 4 enfants , licence de tir …soit ma femme m’a caché ses venues sur le site ( elle st soit disant au boulot )
              Les nenfants vont aussi faire du tir ? Du sport de combat ?

              1. Black Mamba

                J’ai une fille qui a eu un semi entrainement militaire en gendarmerie, habilité au port d’arme, elle est en Australie en ce moment, une autre de 16 ans pratique le tir avec son papa et celle de 8 ans va bientôt y participer, mon fils de 18 ans préfère le touché du katana …

                1. pnf7558

                  Pas mal
                  les miens ( 10 à 17 ans 2 filles et 2 garçons ) ont tous tiré – la petite dernière juste avec une 22 – et se débrouillent plutôt bien , les deux grands se débrouillent aussi au tir l’arc et on ajouté Krav maga mais que les deux grands mais en famille avec moi et ma femme : du coup on ne profite pour régler les dissensions familiales avec les gants de boxe :))
                  Bref ils sont tous prêts pour l’auto défense
                  Et sont plutôt tous libéraux !!

                  1. gameover

                    Moi c’est à 15 ans que je me suis fait peur avec une arme à feu. En vacances chez des amis on s’amuse entre adolescents avec une 22. Je vise une seule fois un isolateur sur un poteau électrique à 200m (on a vérifié après) et je le dégomme… je n’ai plus regardé les armes avec le même oeil… et plus de jus dans la maison !

  7. malicorne

    Pour cette raison que tout ce qui peut ressembler à un début d’auto-défense donne des boutons à nos politicards et amène une réaction immédiate de la justice, quitte à ce que celui qui est en état de légitime défense soit pendant quelques temps assimilé à un criminel. Y compris pour les policiers. Armer symboliquement les forces de l’ordre d’un côté et les désarmer juridiquement de l’autre. Exemple récent avec les déclarations viriles de notre président en contradiction apparente avec l’acceptation du texte de Taubira sur la récidive.

  8. climaine

    mieux on nous désarme. Dans la ruralité il y avait la console dans les supérettes ou étaient exposées les cartouches pour la galinette. l’autre étape a été de les mettre en vitrine sous clef puis pfuiiii la vitrine a disparue.

    maintenant c’est carte d identité et permis de chasse valide….alors que les 12 sont de tradition dans les campagnes, permis de chasse ou pas. Comme le nombre de chasseurs diminue tres fortement, les cartouches qui vont avec,…. avec….

    c’est nous le gibier maintenant.

  9. Kloupa

    Monsieur Valls parle inconsidérément d’apartheid et de repeuplement des quartiers qui sont désertés par nos concitoyens : mais qui donc va y retourner, dans ces quartiers où la République a déserté? Pour être confronté aux petits et grands caïds délinquants, islamisés ou pas…, sans réelle protection de la force publique. Notre premier ministre rêve tout haut, et c’est un mauvais cauchemar, ou il est dans le déni total, comme beaucoup de ses collègues socialistes.

  10. Popeye

    Mais pourquoi donc cette solution n’est absolument pas à l’ordre du jour?

    Je pense trouver la réponse dans cet aphorisme suisse : « un citoyen désarmé n’est qu’un contribuable »

  11. Mifn

    Et si on commençait par rendre la France aux citoyens qui en ont marre de, justement, toutes ces sauteries éloignées, protégées,donc non concernées par l’insécurité du français moyen?? Quelle solution non armée pour aboutir??

  12. Gerldam

    Votre argument sur le moyens coûteux tombe un peu à plat puisque Monsieur Draghi vient de balancer des milliards qui permettront à Hollande&Co. de dépenser encore à vau l’eau (inutile de dire que ce qui précède se veut un tantinet sarcastique, tant il est vrai qu’on ne résoud jamais un problème de dette par plus de dette).

  13. Guillaume_rc

    Cher H16 vous écrivez « une petite partie de la population s’y oppose farouchement sur le plan idéologique ».

    Vous êtes sûr que c’est vraiment « une petite partie » ? Autour de moi (mais j’ai conscience que c’est un échantillon non représentatif), je ne connais que des gens contre.

    Des études d’opinion ont-elles été menées en France ? (votre lien pointe sur une étude aux EU).

    1. bob razovski

      Disons qu’autour de moi, je ne connais que des gens « pour ». Ca compense… 😆

      Il n’y a pas, et il n’y aura jamais d’étude d’opinion là dessus. Le résultat pourrait être trèèèèèès décevant pour les tenants du « contre ».

      La consultation européenne menée en 2014 par l’ex commissaire européen aux affaires intérieures, Mme Cécilia Malmstroem, avait donné un résultat pas trop bisou friendly avec les idées de la dame, pourtant bien aidée par des questions violemment orientées. Donc c’est pas un truc à refaire…

      L’europe planche donc sur la façon de désarmer les détenteurs légaux d’armes de catégorie B (armes semi-automatiques), pour combattre le terrorisme. évidemment. 😉

      1. Tout à fait. Les gens avec deux sous de jugeotte savent très bien la valeur que peut avoir une bonne arme à feu bien nettoyée bien graissée, à portée de main.

      2. gameover

        J’imagine la question :

        Etes vous oui ou non pour l’ultra-libéralisation du port d’armes de toutes catégories (pistolets, PM auto) par tous (mineurs, femmes mariées, débiles mentaux) en tous lieux (lieux publics, banques, supermarchés, véhicules, écoles, cinémas) ?

        1. Nyamba

          C’est vrai que le « ultra » et en train de gagner la bataille contre le « néo » et le « turbo ». La page FB « Stupidités étatistes » (celle qui fait mourir un peu à chaque publication) devrait faire des stats là-dessus.
          Je serais au demeurant curieuse des réponses suivant le degré d’addiction des sondés à GTA…

    2. Il faut comprendre que celle qui s’y oppose sur le plan idéologique est une petite partie de la population. L’autre partie de la population qui s’y oppose le fait par suivisme, mauvaise information, habitude, …

      1. Nocte

        J’en connais qui me prenaient pour un malade (ou facho) sur le sujet du port d’armes.
        Un jour, ils ont été agressés, certains dans le train, d’autres chez eux ou encore dans la rue, ils ont compris que la Police n’intervient qu’après coup, jamais préventivement, et qu’un citoyen honnête qui ne peut pas se protéger activement est une victime potentielle pour le premier malandrin de passage alors certes il y en a un qui refuse d’avoir des armes car il en a peur, mais pour autant il n’est plus aussi farouchement opposé à la détention d’arme par autrui.
        Pour ma part, j’ai compris lors de mon service…

    1. Nocte

      D’ailleurs « la liberté guidant le peuple » qui ressort avec charlie, ca donne ce je-ne-sais-quoi comique qui caractérise la France : le peuple qui suit la Liberté est armé, il ne se contente pas de la suivre derrière une banderole sur laquelle est écrit « j’être libre »…

      Si vis pacem, para bellum !

      1. Black Mamba

        « Ainsi, celui qui désire la paix devrait préparer la guerre. Celui qui désire la victoire devrait entraîner soigneusement ses soldats. Celui qui désire des résultats favorables devrait combattre en se fiant à ses habiletés et non à la chance. »

    1. royaumont

      Aux armes = à vos crayons, c’est la dernière nouveauté en novlangue.
      C’est un tantinet moins efficace que la Kalach’ en combat rapproché, mais on fait ce qu’on peut.

      Personnellement, mon coté traditionnel franchouillard me porte sur la baïonnette : ça défoule plus, on sent mieux les choses.

  14. Alzheimer

    Le gouvernement a surtout peur que les citoyens, s’ils étaient incités à assurer leur propre sécurité ne fassent une sérieuse analyse des risques.
    Ils en déduiraient sûrement que la première source de menace pour eux n’est pas une horde de zombies en djellaba, et leurs ak47 sous-munitionnés. Mais tout l’appareil répressif de l’Etat.

    Le cambriolage légal, bien au-delà d’une juste participation à l’effort collectif, est d’un facteur mille fois supérieur aux larcins dont ils peuvent être victimes venant de racailles à capuche. Dans le budget « démarque inconnue » d’un ménage, les abus fiscaux pèsent bien plus lourd et plus récurrents que la perte du vélo du petit dernier.

    La séquestration mentale liée aux centaines d’heures d’angoisse générées par le kafkaïsme administratif, est largement aussi traumatisante qu’une agression physique.

    Une dictature d’Etat de quelques années fait largement plus de morts dans la population que les méchants criminels en temps de liberté. Or les gouvernements actuels nous mènent directement vers des jours sombres et répressifs. Le citoyen sait déjà que la dictature qui vient peut lui être plus fatale.

    Un citoyen conscient et armé se retournerait alors vers la vraie menace. Il obligerait l’Etat à plus de modestie. Ce dont les politiciens ne veulent absolument pas.

    La tyrannie c’est quand le peuple craint le gouvernement.
    Quand le gouvernement craint le peuple, c’est la liberté.

            1. Black Mamba

              Le nanti fait toujours rêver mais une fois qu’on y est, on trouve très idiot cette pensée de payer autant …
              Pour preuve mon époux qui faisait de la partie basse de la classe sociale, sa mère était femme de ménage seul élevant 4 enfants … Je l’ai aidé à atteindre son rêve mais il constate dès jour que le but recherché n’était pas celui qu’il voulait 🙄

                1. Black Mamba

                  Et en plus jaloux à en crever de la « haute société » , je l’avais prévenu qu’il allait un jour regretter de payer autant …

        1. Caton

          L’argument n’est pas dénué de bon sens: si on vous a volé votre voiture c’est que vous en aviez une. Et si on vous a volé 80k€ c’est que vous les aviez. Dans un cas avec de la chance l’assurance vous indemnisera partiellement, dans l’autre il vous reste les yeux pour pleurer alors de quoi vous plaignez-vous?

    1. Jeanpierre

      Un exemple historique tend à prouver ce que vous dites : sous la révolution, la Grande Peur a eu pour résultat de mettre sur pied une multitude de factions armées. Il en a résulté une valse des têtes dirigeantes, les gouvernements déchus passant le plus souvent sur la guillotine (feuillants, girondins, etc). D’un autre côté, à chaque fois, l’hystérie collective a continué vers plus de répression et de centralisation au point de transformer le jacobinisme en référence de l’état collectiviste et violent où le génocide (commodément oublié des merdias mais bien réel vis à vis des vendéens) était à l’ordre du jour. Mais si le citoyen armé auquel vous faites référence est l’américain sûr de ses droits, alors, je vous rejoins déjà plus.
      Une autre chose me turlupine : ce n’est pas parce qu’on arme quelqu’un qu’il devient libéral. Il peut être le parfait collectiviste qui entend faire marcher tout le monde au pas, au nom de son idéologie (cf : Révolution). Je crois que votre propos fait un rapprochement sympathique mais abusif entre les armes et la pensée politique, deux domaines répondant à des questions différentes avec des arguments n’ayant rien à voir les uns avec les autres (sensation de puissance que procure une arme, pensée politique construite étayée par des arguments logiques). Encore une fois, ce n’est pas parce qu’on arme des personnes qu’elles deviennent plus indépendantes d’esprit. En revanche, elles peuvent en avoir l’illusion ce qui les rendraient encore plus dangereuses (esprit de groupe, sectarisme).

      1. gameover

        Il me semble que la Grande Peur est antérieure au port d’armes par les citoyens puisque ce port d’armes était jusque là réservé aux nobles et qu’il a été institué par la Constituante lors de l’abolition des privilèges… à la fin de la Grande Peur.

        Le rôle de la rumeur était justement de faire peur à des citoyens non armés et ne pouvait avoir un impact qu’à cause de cela. Quand on est armé contre les brigands, on n’a pas peur.
        .
        Fail.

      2. hugeus

        Je trouve ton deuxième turlupin tout à fait bien vu.
        La plupart des gens autour de moi qui ne sont pas contre le port d’arme et le fait de se faire police soi-même, sont malheureusement aussi des collectivistes, ça promet.

    2. Alzheimer

      Pour préciser un peu le propos. La dictature d’Etat en train de s’installer pour étouffer la France peut faire de l’ordre de un million de morts entre 2015 et 2030.
      Si la population, qui voit venir avec effroi cette dérive dictatoriale, s’arme pour l’empêcher, quand bien même il y aurait une substantielle augmentation de la mortalité criminelle, ce serait un bien faible prix à payer pour sauvegarder les libertés de toute une génération.

      1. gameover

        … et h18 le petit fils de h16 pourra écrire sur son blog 5.0 que des gens sont morts pour la liberté… à défaut d’être morts pour le droit de vote…

  15. Alecton

    Je rejoins un des commentaires ci-dessus, avant de passer par la case port d’arme, il convient de commencer par une réactualisation des textes régaliens concernant le droit à la légitime défense ; ainsi qu’un drastique changement de la mentalité des magistrats qui condamnent de facto tout mouton qui aurait eut l’outrecuidance de s’acheter des quenottes aiguisées…
    On est loin du port d’arme, lorsque l’on voit qu’un type menacé de mort, licencié en tir sportif, gauchiste notoire (et par conséquent un homme de Bien), se voit refusé une autorisation préfectorale.

  16. hop hup

    Manuel Valls a déclaré jeudi que la lutte contre la « ghettoïsation » dans les quartiers pauvres passait par une « politique du peuplement ». « Politique du peuplement, pas seulement politique du logement et de l’habitat. Politique du peuplement pour lutter contre la ghettoïsation, la ségrégation », a déclaré le chef de gouvernement. Il s’exprimait à Matignon en introduction des mesures annoncées par sa ministre de l’Éducation dans le cadre de la « grande mobilisation » déclenchée après la vague d’attentats djihadistes en France.

    ça y est il veut étendre le ghettoï a toute la france mais c’était déjà le cas avant

    décidément toujours un train de retard ces politicards

              1. pnf7558

                le temps sur la croix va être long : avec les QE , l’unité retrouvée,2+5=7 ans de souffrance à entendre Valls, Najat, Le roux, Cazeneuve, Fabius,…, Le Foll argggh
                Et la couronne d’épine Hollannde

    1. Popeye

      « politique du peuplement »…
      Là je frémis.
      Le PPPâââârti va nous « encourager » à se porter volontaire pour aller mettre en valeur les atouts de la Sibérie pour la plus grande gloire de l’éternelle union des républiques socialistes soviétiques du camp progressiste du bien, c’est ça?

  17. Bernard

    Il est sans doute (et même surement) plus facile de se procurer une arme en France que de comprendre la grille tarifaire des chez Orange.
    Et à ceux qui mettent en avant le risque que la légitime défense ne fonctionne pas. Je préférerais être accusé que de me retrouver dans l’allée B carré 12 de mon charmant cimetière.

  18. Black Mamba

    Le HS du jour sur mon lieu de travail …
    un patient vient pour prendre un rendez vous en urgence, il le donne son nom, prénom et signe particulier il me dit qu’il est chrétien , il me dit que c’est important de le préciser de nos jours …

      1. Black Mamba

        Bah ! Je suis pacifiste, j’ai mis ma croix, mon chapelet, mon scapulaire en évidence sur ma poitrine , sur mon bureau une statue de la Vierge, et derrière moi une plus grande de Jésus …
        les musulmans je les accepte mais ils savent à qui ils ont à faire … les extrémistes viennent une fois car ils n’ont pas le choix , on est le seul cabinet à donner des RV rapidement après je ne les revois plus les autres pacifistes et tolérant reviennent …

  19. pactol

    Là, je suis dubitatif. Avant d’armer tout le monde, commençons par faire respecter le droit et notamment celui de la propriété privée. De plus, les armes sont interdites en France et on en trouve à la pelle dans les cités ! Le petit Président précédent, sécuritaire de façade, a supprimé les polices de proximité, idem pour les gendarmes. Les véhicules de patrouille sont à bout de souffle et le kilométrage et contingenté. D’autre part, la politique du chiffre amène à matraquer le « populo moyen » qui essaie désespérément de joindre les deux bouts.
    Mais sincèrement, je ne croie pas qu’autoriser le port d’armes soit la bonne solution. Cependant, quand tout le système va péter (et il va sauter) et que ce sera l’anarchie complète peut-être que je serais content d’avoir un gun. Je croise les doigts pour que ça n’arrive pas, pour l’avenir de mes enfants

          1. pnf7558

            Je ne suis pas sur que le Famas soit la meilleure arme pour l’auto défense
            Une arme plus rudimentaire et donc moins fragile semble plus appropriée

            1. Caton

              La fragilité des fusils d’assaut en 5.56 NATO est une légende. Ces armes ont surtout besoin d’être propres pour fonctionner correctement, ce qui n’est pas un problème quand elles sont sur le râtelier sous la cage d’escalier.
              D’autre part l’autodéfense ne commence pas à 10 mètres. Même en ville.

              1. pnf7558

                je n’ai parlé que du famas sur la fragilité
                Maintenant à plus de 10 m je ne suis pas sur que ce soit de l’auto défense , ce serait plutôt une attaque en cas d’utilisation :))
                Donc quand on parle d’auto défense on a deux cas
                – soit on veut se protéger si on est agressé chez soit : un revolver calibre 44 ferait l’affaire ( puissance d’arrêt)
                – soit le pays sombre dans le chaos et là on tombe dans le point que j’ai ajouté , trouver des munitions …Là pour ma part je préférerais une arme rudimentaire sans entretien (ou presque : une tige goupillon et du suif et ça repart) une vielle arme russe type mosin ou SVT

                1. Caton

                  …soit au lieu de filmer les frères Kouachi en train d’achever un flic blessé, je peux tirer sur eux. Évidemment je ne peux pas vendre la vidéo dans ce cas… finalement vous avez raison.

            2. pnf7558

              un des problèmes c’est trouver des munitions
              – l’équivalent du Nato 5,56-45 est en version civile est le calibre 223 remington , en grosse quantité le coût est 2,25€ la cartouche ( je viens de regarder )
              – sur une arme rudimentaire équipée en 7,62×54 russe on tombe à 0,50€

              1. Caton

                En fait, comme pour le .308 et le 7.62 NATO, le .223 et le 5.56 NATO ne sont pas identiques. En fonction de l’arme il n’est pas toujours possible d’utiliser les deux indifféremment. Et dans les pays libres il est possible d’acheter du surplus militaire à prix cassés.

                Je me demande combien de cartouches la France a donné à l’état islamique pour chacun des FAMAS qu’elle leur a offert?

                1. pnf7558

                  je ne parle que des versions civiles …on est loin des Usa ou on pourrait acheter ce qu’on veut ( pour ma part , bien que prof , j’y suis favorable )
                  Pour le second point je pense que les autorité françaises ont du avoir peur de trouver des famas chez le tueur de montrouge ou les deux frères…
                  Ceci dit si vous avez écouté notre Hollande cet AM on part en guerre partout …enfin c’est ce que j’ai compris

              2. Pwet

                @pnf7558
                Changez d’armurier … De la 5.56/.223/GP90 à ce prix, c’est du vol manifeste …
                Du 7,62×54 en home défense c’est peut être pas la meilleure idée qui soit ( un mosin, un dragunov ou un svt c’est pas vraiment maniable, ça fait du bruit et un flash de malade et puis surtout, ça risque d’un peut trop surperforer ( et ça c’est pas top pour les autres habitants légitimes/voisins/passants) )

                1. pnf7558

                  oui je me suis planté : environ 0,40€ /0,50 € pour le remington
                  Maintenant : de quoi parle-t-on sur l’autodéfense
                  – état de guerre civile : fin du droit et chaos , au quel cas tout est bon à pendre mosin,; svt , famas…fusil de chasse, arc , pierre )
                  – auto défense et une arme de poing suffit : je suis pas 9mm , je préfère la calibre de Callahan le Sw en calibre 44

                2. Bernard

                  Je serais plus adepte du 9 grains chambré en 70mm.
                  La nuit quand on est pas trop réveillé cela évite de se concentrer et jusqu’à 30 mètres c’est largement suffisant si le canon est choke.

                  1. Lafayette

                    Bon après faut ramasser le chat froid du voisin et la petite dernière avec son amoureux qui faisaient des galipette dans les fourrées. Et pour éviter le procès il faut pas rater le coup dans la tronche.

                    1. Bernard

                      Je vous rassure. Avec un canon full choke.
                      Cela ne fait pas un trou plus gros que 10 cm avec un tir à 15 mètres.
                      Après, si on a peur on peut tirer au slug ou à la brennek 🙂

                    2. Caton

                      Pour éviter les procès le mieux c’est une pelleteuse. Quoiqu’un fleuve et une bétonnière marchent presque aussi bien.

  20. Barbatruc

    Rassurez vous, dans les campagnes, chaque foyer ou presque dispose d’une arme, en général il s’agit d’une arme de chasse , que l’on peut se procurer relativement facilement, soit sur le marché de l’occasion local ( gazettes) ou bien si on a la chance d’avoir un membre de la famille qui a son permis de chasser on lui délègue l’achat de l’arme et des munitions.

    1. petit-chat

      Merci pour le lien. Intéressant.
      Pour une AK, il reste le distributeur ayant pignon sur cité, mais les munitions sont un vrai problème paraît-il…

      1. Barbatruc

        Beaucoup facile de trouver de la balle à sanglier que des cartouches pour AK ! Je vous conseille plutôt le canon 47 cm , beaucoup plus maniable, prévu à la base pour la chasse aux canards à poste fixe.

        Mais il est en rupture de stock 🙂 Bizarre !

        1. HussardBleu

          Curieusement, pour la chasse aux canards, j’ai toujours vu des fusils à canons longs, les anatidés passant rarement à courte portée…

          1. Kekoresin

            J’ai souvenir que Manufrance vendait une « canardière canon » en 37mm qui tirait sur les saturnins 500g de plombs propulsés par 50 grammes de poudre noire! Le bon vieux temps où nul écolo ne s’aventurait dans les marais pour emmerder les gars du bouchonnois 🙂

            1. Caton

              J’ai vu chez un collectionneur un « punt gun » de calibre 1. Impressionnant, surtout la munition. Il y a une photo sur grives.net d’une cartouche de 12 à côté d’une de calibre 1 (cherchez punt gun), jetez un oeil.

                  1. HussardBleu

                    Faut bien reconnaître que… chez un broc, il y a 3 ou 4 ans, j’ai vu une « canardière » de calibre 4, canon octogonal, marquée de la prestigieuse signature Fauré-Lepage, sur la base d’une sorte de culasse Gras surdimensionnée, dans sa boîte, complète avec tous ses accessoires dont de nombreux étuis en laiton à recharger, les outils, etc.

                    Etat superbe, beau noyer pour la crosse, et pour 3000 euros… il donnait en sus le punt en aluminium… état neuf…
                    Vraiment été tenté, mais bon, dans mon salon, Mme HB n’aurait jamais cédé…

                    1. Kekoresin

                      Faut pas prendre Madame à la hussarde sinon tu risques d’être le seul à te faire plomber…puis plumer! 🙂

                    2. HussardBleu

                      pff !… le Hussard sait aussi user de diplomatie… quand tout le reste a échoué… Carl vC n’était pas infaillible…

                    3. RBF

                      Je ne connais que le Famas et la 12-7 Browning. Pour aller à la chasse, ça fait un peu désordre !

                      Cela dit, j’ai en possession un petit catalogue sympa, dans lequel on a libre choix du flingue: « Tulsky Oruzheiny Zavod ».

                      Il y en a 2 qui me plaisent bien, ce sont les TO3-78 et TO3-106 (en russe, 3=Z).

            2. Kekoresin

              DSL, absence donc pas suivi RBF.

              Perso, côté russe je rêve d’un VSS Vintorez. Seul soucis, pas vendu en France et munitions (9-39) introuvables.

            1. Black Mamba

              J’aime bien l’appeler « le père H16  » car pour moi le père représente l’autorité que l’on ne doit pas contester … Même si dans ma famille, ce sont les femmes qui dirigent , le père fait figure emblématique …

  21. aka

    Sans statistiques à l’appui, le raisonnement pour la légalisation du port d’armes ne vaut pas grand chose.
    De même, vous parlez du coût de façon abstraite, sans aucune simulation chiffrée.
    Ayant habité en Corse, où il y a beaucoup plus d’armes (y compris légalement du fait de la chasse), la violence n’y est pas moins grande.
    Et plus il y a de personnes troublés émotionnellement avec des armes, moins on est en sécurité. L’interdiction du port d’armes limite le passage à l’acte. Cela rend plus facile également la détection des malfaiteurs.
    D’un point de vue personnel, je ne souhaite pas porter une arme. J’ai le droit ? Le fait que tout le monde en parle nous oblige à en porter pour ne pas être soumis à la loi du plus fort. Et si vous réduisez en plus les gardiens de la paix… Remettre en cause une force de sécurité et d’investigation policière soumis à des lois et des règles, c’est oublier qu’elle est là pour protéger notre LIBERTE face à la loi du plus fort.
    On sent une forte préférence chez vous pour le port d’armes. Ok. Vous associez automatiquement ceux qui sont contre le port d’armes à des socialistes idéologiques et je me sens vraiment heurté. C’est simplement faux. Cet article me semble tout aussi idéologique, faute de faits scientifiquement prouvés.
    J’adore vos articles, mais là franchement, je ne vous suis pas. Le raisonnement n’est pas à votre hauteur habituelle. C’est le Far-West…

    1. Des stats à l’appui ? Mais il y en a, notamment dans les liens fournis, les articles liés (regardez la liste en dessous) et les livres consacrés à ce thème. Tenez, un graphique, que vous allez avoir bien du mal à avaler :

      Et tortillez les trucs comme vous voulez : IL N’Y A PAS DE CORRÉLATION ENTRE POSSESSION D’ARME A FEU ET TAUX D’HOMICIDE, même si cela vous paraît contre-intuitif, même si vous êtes persuadés du contraire, même si ça choque vos convictions.

      « la violence n’y est pas moins grande »
      Elle n’y est pas plus grande non plus => argument nul & non avenu.

      « plus il y a de personnes troublés émotionnellement avec des armes, moins on est en sécurité »
      Plus il y a de personnes troublés émotionnellement avec des voitures, moins on est en sécurité. Argument non spécifique aux armes, donc nul & non avenu.

      L’interdiction du port d’armes limite le passage à l’acte.
      Seulement pour ceux qui respectent la loi. Pour les autres (ceux dont on chercher à se protéger, pour rappel), argument nul & non avenu.

      « Cela rend plus facile également la détection des malfaiteurs. »
      C’est une plaisanterie ? Parce que les frères Kouachi ont été facilement détectés, peut-être ? Argument très très nul.

      « Le fait que tout le monde en parle nous oblige à en porter pour ne pas être soumis à la loi du plus fort. « 
      Ce n’est pas ce qui est observé dans les pays à port autorisé. Argument nul & non avenu.

      si vous réduisez en plus les gardiens de la paix
      Homme de paille.

      Vous associez automatiquement ceux qui sont contre le port d’armes à des socialistes idéologiques
      Et pour cause.

      faute de faits scientifiquement prouvés.
      Vous n’en voudrez pas.

      1. Sorority

        Pour les statistiques 2010 de comparaison mondiale du taux de décès par armes à feu voir

        http://www.humanosphere.org/science/2014/03/visualizing-gun-deaths-comparing-the-u-s-to-rest-of-the-world/#prettyPhoto

        Extrait :
        The US has higher rates of homicides from guns than Pakistan. At 4.5 deaths per 100,000 people, the US rates aren’t much lower than gun homicide rates in the Democratic Republic of the Congo (5.2 deaths per 100,000 people). Annually, the US has about two fewer gun homicide deaths per 100,000 people than Iraq, which has 6.5 deaths per 100,000.

        Le taux en France est de 0,5 décès pour 100 000 personnes soit 10 fois moins qu’aux USA.

        1. Ces statistiques sont de véritables blagues, surtout lorsqu’on sait que les suicides sont inclus dans les homicides.
          Par exemple, les US ont un taux d’homicide (hors suicides, intentionnels) de 2.83/100K (2012). C’est abominable, puisque c’est 70 fois plus qu’en UK. Bon. Mais si on compare avec le Venezuela, pour lequel la détention d’arme est prohibée comme en UK, on est à 39/100K (c’est 975 fois plus que UK).

          (chiffres Wikipedia)

          Conclusion qu’on peut tirer : on a plus de chance de mourir par arme à feu au Vz qu’aux US.
          Conclusion qu’on NE peut PAS tirer : les US ont un taux d’homicides par armes à feu plus grand qu’en UK parce que les armes sont en vente libre.

          Va falloir se le mettre dans le crâne : IL N’Y A PAS DE CORRÉLATION ENTRE POSSESSION D’ARME A FEU ET TAUX D’HOMICIDE, même si cela vous paraît contre-intuitif, même si vous êtes persuadés du contraire, même si ça choque vos convictions.

      2. aka

        Les statistiques provenant des pays industrialisés indiquent que les taux de décès (et d’homicides) par armes à feu
        sont reliés de façon positive aux taux de possession d’arme à feu.
        Je n’ai pas la possibilité d’inclure des images directement comme vous, donc voici les liens :
        archive.grip.org/fr/siteweb/images/RAPPORTS/2000/2000-01.pdf
        ou
        http://controledesarmes.ca/wp-content/uploads/2012/10/plusdarmesplusdedeces2011.pdf

        « la violence n’y est pas moins grande »
        Elle n’y est pas plus grande non plus => argument nul & non avenu.
        => Bien sûr que si ! et je peux vous fire que le climat est complètement oppressif.

        « plus il y a de personnes troublés émotionnellement avec des armes, moins on est en sécurité »
        Plus il y a de personnes troublés émotionnellement avec des voitures, moins on est en sécurité. Argument non spécifique aux armes, donc nul & non avenu.
        => Cela n’a absolument rien à voir !!! Dans la possession d’armes à feu, on envisage de tuer volontairement. Ce n’est pas du tout l’intention dans l’achat d’une voiture !!!! Vous comparez la voiture avec une arme, comme si on comparait un empoisonnement volontaire avec une intoxication alimentaire accidentelle !!!

        L’interdiction du port d’armes limite le passage à l’acte.
        Seulement pour ceux qui respectent la loi. Pour les autres (ceux dont on chercher à se protéger, pour rappel), argument nul & non avenu.
        => Le premier rapport montre très bien que l’accessibilité des armes réduit les morts dues aux armes.

        « Le fait que tout le monde en porte nous oblige à en porter pour ne pas être soumis à la loi du plus fort. «
        Ce n’est pas ce qui est observé dans les pays à port autorisé. Argument nul & non avenu.
        => Si justement. D’ailleurs, c’est bien la raison pour laquelle vous en voulez : que d’autres en ont. Sinon, il n’y aurait aucune raison d’en avoir ! Objection nulle et non avenu.

        Bref, j’arrête là, car peu importe les faits scientifiquement prouvés.
        Vous n’en voudrez pas.
        Je perds mon temps dans une discussion purement idéologique.

        1. « Les statistiques provenant des pays industrialisés indiquent que les taux de décès (et d’homicides) par armes à feu sont reliés de façon positive aux taux de possession d’arme à feu. »
          NON, non et non. J’ai fourni mes sources et le graphique est clair. J’étais SUR ET CERTAIN que vous me balanceriez vos « statistiques » (alors qu’elles INCLUENT LE SUICIDE !!!), alors que l’argument n’est pas valable : si c’était vrai, les pays où le taux d’homicide est le plus élevé seraient les pays où la détention d’arme est libre, CE QUI N’EST PAS LE CAS.

          IL N’Y A PAS DE CORRÉLATION ENTRE POSSESSION D’ARME A FEU ET TAUX D’HOMICIDE, même si cela vous paraît contre-intuitif, même si vous êtes persuadés du contraire, même si ça choque vos convictions.

          « le climat est complètement oppressif. »
          D’où leur succès touristique. Votre argument, basé sur une pure émotion personnelle, est bien nul & non avenu.

          « Cela n’a absolument rien à voir !!! « + blablabla intention
          LOL. Là encore, j’étais certain que vous répondriez exactement ça.
          Nantes, décembre 2014. Et notez que si je veux prendre ma voiture pour INTENTIONNELLEMENT écraser quelqu’un, je n’ai aucun problème pour le faire. Vous ne comprenez pas l’argument, pourtant simple. Je vais vous l’illustrer simplement :

           » Si justement. D’ailleurs, »
          Ben non. Aux US, port d’arme libre (conceal ou open), et pourtant la proportion de porteurs est faible (moins de 5%). Donc non et non.

          Vous refusez les faits. Vous passez pour un bouffon.

          1. Kekoresin

            J’ai vécu aux US et je confirme les propos d’H16.

            J’ai un ami qui a un concealed (droit de porter une arme de poing cachée à la vue) et il ne sort pratiquement jamais avec. Pour optenir un concealed, l’administration américaine est une peu mieux huilée que notre administration certifiée soviet suprem. L’enquête fédérale met 15 jours à aboutir, car il faut montrer patte blanche (ou noire) mais patte propre. En France, pour une simple détention, c’est le parcours du combattant et votre arme ne vous appartient JAMAIS. L’administration peut vous retirer votre détention d’arme à tout moment et se saisir du matériel sans autre forme de procès…

            Notre constitution originelle, à l’instar de celle des affreux américains tueurs de bébés, accorde le droit de détention d’arme à feu pour chaque citoyen pour les mêmes raisons: pouvoir défendre sa vie et préserver la nation de tout régime tyrannique. Bien sûr au fil des ans, les puissants ont réaliser quelques aménagements de façon à empêcher tout soulèvement intempestif qui pourrait leur nuire ou, plus prosaïquement, dépendre de l’Etat tout puissant pour sa propre sécurité qu’il est incapable d’assurer. Les flics de base eux-mêmes ne sortent jamais leur arme pour éviter une enquête administrative en règle avec grosse tâche rouge sur leur carrière à la clé!

            J’ai souvenir d’un forcené à la préfecture de je sais plus où, qui a tué un flic, blessé grièvement un autre avant que le troisième finisse par le neutraliser. Le mec avait un sabre!!! Alors s’ils ne dégainent pas pour sauver leur peau, je doute furieusement qu’ils le fassent pour sauver la votre, celle de vos gosses ou de qui que ce soit!

          2. aka

            Je remets le lien car visiblement vous ne l’avez pas lu le rapport.
            archive.grip.org/fr/siteweb/images/RAPPORTS/2000/2000-01.pdf
            p13
            Et comme je sais que vous n’allez pas le lire, je vous extrais les données du tableau, beaucoup plus clair que votre soit-disant « graphique » illisible (difficile d’y voir les US d’ailleurs)
            Taux exacts et taux ajustés pour une population de 100.000 habitants et pour une année entre 1990 et 1995. Ces données N’incluent PAS le suicide :
            Etats-Unis pour 1993 : HOMICIDES par arme à feu : 7,11
            France : 1994 : 0,40
            Bref, cela tend quand même à monter UNE CORRÉLATION ENTRE POSSESSION D’ARME A FEU ET TAUX D’HOMICIDE

            Si j’avais la même élégance que vous avez à mon égard, je vous répéterais : « Vous refusez les faits. Vous passez pour un bouffon. »

            Je passe sur le reste. De toute façon, je viens de voir sur Contrepoints que vous n’en êtes pas à votre premier article sur le sujet. Evidemment, si vous avez un arme chez vous et que vous aimeriez avoir des armes plus « efficaces », vous êtes pour la légalisation. Cela n’en fait pas une vérité pour autant. Et encore moins un must libéral, juste ultra-conservateur, c’est tout.

            1. Tiens, vous revenez encore ? Je croyais que vous étiez partis… Mais bon, je maintiens : vous n’avez AUCUNE preuve de corrélation. Un « cela tend à montrer » n’est pas une corrélation. Autre graphique, là encore montrant clairement cette absence de corrélation :


              C’est tiré de cet article : https://sciencetonnante.wordpress.com/2013/09/23/pour-enrayer-la-violence-faut-il-plus-ou-moins-darmes/
              Bizarrement, ce sont des stats, c’est solide, et comme par hasard, ça dit exactement ce que je dis : il n’y a pas de corrélation, et la plupart des « corrélations » trouvées le sont POUR LE SUICIDE (ce qui est parfaitement logique).

              Ce que vous refusez de comprendre, c’est que l’argument du port d’arme libre est EXACTEMENT le même que celui pro-vaccination. À moins que vous ne soyez aussi contre la vaccination, vous n’êtes pas cohérent.

              De façon générale, vue la teneur de vos arguments (et notamment le dernier), je n’ai pas ici à faire à un débatteur, mais à un troll. Salut.

              1. Marc Bloch

                Bonjour,

                il serait utile de faire la distinction entre démocratie/dictature et pays en état de guerre/paix sinon cela n’a pas vraiment de sens de comparer le Japon et l’Irak non ?

                Sur le principe, je pense que tout libéral est d’accord avec le droit de posséder une arme mais c’est dans l’application que cela pose toujours problème :
                Faut-il laisser les gens s’armer sans limite de puissance et cela ne mènera-t’il pas à une surenchère de toute part (citoyen, police, criminels) ?
                Et cela sans compter les « accidents » (fusillades dans les écoles et autres joyeusetés)

                Je n’ai toujours pas trouvé de système satisfaisant à l’équilibre sécurité/liberté dans ce domaine-là et il y a toujours des contre-exemples pour invalider les modèles existants

                1. gameover

                  @ Marcel Bloch

                  Faire un décompte du nombre de morts sous telle ou telle législation des armes me semble contreproductif surtout que l’on ne connait pas le statut des morts en question : victimes ou agresseurs.

                  La différence n’est pas entre pays en guerre/paix, dictature/démocratie. Il semble qu’une légère corrélation puisse exister avec le niveau de vie, l’arme étant alors le moyen le plus rapide de s’approprier ce que l’on n’a pas auprès de ceux qui respectent la loi.

                  Donc la question est : l’état peut il protéger ceux qui respectent la loi et la réponse est non car l’intervention de la police est toujours a posteriori… trop tard.

                  Toujours au nombre des morts, je ne sais pas qui a mis ce sujet sur la table, mais je soumets ce qui suit à votre sagacité :

                  – Un cambrioleur fait un hold up à main armée dans une bijouterie ; le propriétaire n’est pas armé mais se rebelle : 1 mort.

                  – Un cambrioleur fait un hold up à main armée dans une bijouterie ; le propriétaire est armé et abat son agresseur : 1 mort

                  Si on regarde les statistiques sur le nombre de morts par arme à feu il y a un mort de plus mais dans le second cas, est-ce un problème ?

                  Votre raisonnememnt sur l’armement sans limite tient de l’homme de paille. On parle juste d’équilibre : 1 couteau contre une arme de poing ce n’est pas équilibré.

                  Il n’y a pas de contre-exemples : même aux US plus de la moitié des homicides sont commis avec des armes détenues illégalement. C’est dans les liens des divers articles.

                  Les voitures tuent aussi, le gaz tue, l’essence tue, l’acide tue… et vous pouvez en acheter au supermarché du coin.

                  1. Marc Bloch

                    En effet l’Etat ne peut pas protéger tout le monde…mais en fait rien ne le peut !

                    La police intervient après coup certes…mais en même temps elle ne va pas arrêter les gens avant qu’ils vous agressent et ce n’est pas une arme qui va empêcher quelqu’un de vous tuer s’il en a envie (il vous tuera par surprise et/ou avec une plus grosse arme).

                    Je dis juste que laisser les gens posséder toutes les armes qu’ils veulent ne les mettra pas à l’abri : sinon il ne devrait plus y avoir de hold up aux USA puisque l’on peut s’armer pour se défendre

                    Vous parlez d’équilibrage, on dirait du Piketty* avec sa répartition des revenus : c’est quoi le « bon » équilibre de la force ?
                    Qui va décréter que untel est bien équipé pour se défendre contre untel ?
                    Toujours dans le cadre d’un société pacifiée peuplée de gens responsables et honnêtes je valide totalement le port d’arme par principe mais en pratique non

                    Un contre-exemple à la libre circulation ? Le Japon avec quasiment pas d’armes et un taux d’homicide ridicule

                    Euh par contre le coup de la voiture, du gaz c’est un peu gros là : une arme à feu ne sert qu’à tuer de manière efficace (et faire des trous dans des cibles) et celui qui souhaite en posséder une ne pourrait pas arguer d’un autre usage

                    *Je ne vous insulte pas c’est juste une boutade ;^)

        2. Piotr Wielebski

          Euh non désolé, j’ai une autorisation de détention et je n’en n’ai pas fait la demande dans l’intention de trucider mon voisin. J’apprécie cette vision étriquée du bien pensant qui voit forcément l’amateur d’arme à feu comme un dangereux psychopathe sanguinaire.
          Après, est-il possible de comparer les chiffres avec, admettons, le nombre d’homicide par ustensiles de cuisine ou outils de jardinage? Il en ressortirait sûrement que les possesseurs de tondeuses autotractées sont plus susceptibles de faire du hachis avec leurs visiteurs que les autres.
          Autres chose d’ailleurs, au vue des faits divers, la majeure partie des homicides par armes à feu en France se font avec des armes détenues illégalement dans le cadre d’activités criminelles.
          Vous dites que la discussion est purement idéologique et vos propos le prouvent admirablement.

      3. Lafayette

        +1

        mais bon on peu mourir d’une arme blanche, d’une arme à feu, d’une lapidation, d’une exécution létale ou d’une priorité de droite selon les pays.

        C’est pas facile de trouver un dénominateur commun.

    2. Pwet

      Un libéral qui n’aime pas les armes n’en achete pas/n’en porte pas … un socialiste qui n’aime pas les armes va tout faire pour m’empêcher d’en acheter/porter

      1. Val

        @Pweet +1 et le soce en question va en privé montrer son pétard personnel avec le permis associé ( obtenu par piston )et il expliquera à la cantonade qu’il est contre le port d’arme mais que pour lui c’est différent …

  22. pnf7558

    Tout n’est qu’une question d’éducation
    – soit les enfants sont élevés dans l’idée que l’état fera tout pour eux
    – soit on leur apprend que la vraie vie c’est pas ça
    En Israel, le service est obligatoire ( 2 ans je crois ) pour filles et hommes !
    Pour info un français peut faire jusqu’à 18 mois sous les couleurs d’un autre pays
    http://tsahal.fr/informations-pratiques/rejoindre-tsahal/programmes-de-volontariat/
    Indépendamment du fait que ceci est scandaleux , pendant que d’autres sont en permanence prêts à se défendre,chez nous on parle de service civique, de cours 1h00 par semaine sur la civilité …
    Ne faudrait il pas au contraire développer les sports de combat dans l’école, inciter à faire du tir , prendre modèle sur ceux qui ont compris que la guerre est non seulement économique mais qu’elle est partout
    Armer les citoyens pour leur propre défense c’est une excellente idée mais qui n’est pas prêt d’arriver

  23. aka

    « le fait que tout le monde en porte » et non en « parle » bien sûr.
    J’ajoute : porter une arme peut donner une impression d’être plus en sécurité mais si les malfaiteurs sont à plusieurs, il vaut mieux être protégé par plusieurs policiers. L’individu n’est pas tout puissant.
    Etre libéral ne remet pas en cause le rôle de l’Etat dans la protection de l’individu face à d’autres individus. Sans la fonction de police et d’Etat, des groupes armés prennent rapidement le pouvoir, et sans aucun contrôle.
    Bon j’arrête, avant de me faire assassiner (en mots) comme Fifou. Cela me fait penser d’ailleurs à cet ado près de Hollywood qui tire sur la foule dans la rue depuis sa voiture pour se venger des filles qui ne sortent pas avec lui ! C’est beau le droit de porter des armes pour tous. Bisous.

    1. « il vaut mieux être protégé par plusieurs policiers. « 
      Qui, dans TOUS LES PAYS DU MONDE, arrivent APRÈS la bataille. Argument nul & non avenu.

      Etre libéral ne remet pas en cause le rôle de l’Etat dans la protection de l’individu face à d’autres individus.
      Bien sûr que si. C’est même la base : définir précisément les limites de l’intervention étatique et de l’usage de la force ! Sapristi.

      1. pnf7558

        Aux Usa on a commencé Minority report ( je pense que c’est l’avenir de la police si elle en a un) :
        A partir d’une étude statistique du comportement d’un individu identifié comme dangereux (c’est là que la bas blesse…, donc il faut qu’il soit déjà passé à l’acte) on peut avoir une bonne idée
        – du moment
        – du lieu
        – et de qui sera agressé par l’individu
        Et donc l’interpeller en flagrant délit

      2. Caton

        H16, merci! Si vous saviez à quel point l’expression « usage de la violence », utilisée pour désarmer psychologiquement les citoyens, peut m’irriter! Voir qu’il existe encore des personnes qui n’ont pas été assimilées me remonte le moral.

      3. pnf7558

        Pour aller plus sur la folie de nos lois et qui montre que le rôle de l’état va à l’encontre des intérêts de l’individu :
        si vous êtes agressé dans la rue et que vous vous défendez avec vos seuls bras et jambes, chaque coup porté doit être une réponse à l’attaque et jamais une initiative ( réponse graduelle toujours inférieure ou égale à l’attaque)
        Un coup malheureux de trop et l’agresseur peut porter plainte contre vous …

      4. aka

        « il vaut mieux être protégé par plusieurs policiers. «
        Qui, dans TOUS LES PAYS DU MONDE, arrivent APRÈS la bataille. Argument nul & non avenu.

        ==> Non pas après la bataille mais bien avant : en dissuasion !

        Etre libéral ne remet pas en cause le rôle de l’Etat dans la protection de l’individu face à d’autres individus.
        Bien sûr que si. C’est même la base : définir précisément les limites de l’intervention étatique et de l’usage de la force ! Sapristi.

        ==> Nul besoin de jurer. Vous allez sortir votre arme bientôt ? J’ai bien dit « face à d’autres individus » et non pas de l’Etat vers l’individu (ce que vous avez compris)
        Avez-vous entendu parler de l’Etat de droit / rule of law ???

        Votre façon de boucler le débat par « Argument nul & non avenu » ou par des jurons est exaspérant et coupe toute envie de discuter calmement à partir de faits et de logique. Je pourrais reprendre tous vos contre-arguments mais franchement, je vois que vous vous placez sur un terrain tellement idéologique que cela ne sert à rien d’argumenter. Je vous laisse à votre haine, votre ignorance et votre mépris.

        1. « Non pas après la bataille mais bien avant : en dissuasion ! « 
          Comme à Charlie Hebdo ?
          Encore un fait qui n’existe pas ?

          « coupe toute envie de discuter à partir de faits et de logique »
          Vous avez présenté des arguments illogiques ou basés sur l’émotion. Les faits sont limpides :
          – la police arrive après. Les exemples abondent. Les cas où la police qui arrive avant les faits ou au moment des faits sont malheureusement si rares que cela fait toujours l’objet d’un article dans la presse locale. Le cas inverse, lui, ne fait même pas un entrefilet, sauf quand il y a mort de la victime bien sûr (mais je crois que ceci détruit encore plus votre « argument »).
          – les pays qui ont le plus d’armes par habitant n’ont pas les taux de meurtres le plus élevés. Si l’on retire les suicides de vos stats, les chiffres aboutissent EXACTEMENT au graphique que j’ai posté dans lequel on ne trouve AUCUNE corrélation. Là encore, c’est un fait connu (prenez la Suisse, prenez même la France qui dispose d’un nombre important d’armes par habitants).
          – n’importe quoi peut être arme par destination, à commencer par une voiture, un tesson de bouteille ou un couteau. La Chine subit régulièrement des attaques de fous armés de couteaux. Israël en a récemment fait l’expérience. Les couteaux sont en vente libre, et pourtant, la population ne massacre personne. Comment expliquez vous cela ?

          (ne me sortez pas l’argument débile et à coté de la plaque qu’un couteau peut aussi servir à découper des légumes, alors qu’un fusil ne peut jamais servir à autre chose que tuer de l’humain qui gambade en forêt)

          Sur ce, au revoir, donc.

          1. pnf7558

            Rejoignez l’Antac ( voir adresse donnée + loin) !
            Son président Eric Bondoux a fait son éditorial du numéro de « Cibles » de décembre sur ce thème
            Il a par ailleurs fait un point sur le « Gun Buy Backs » aux Usa , qui a sans doute permis a des truands de se débarrasser d’armes ayant servi !
            Sur le site de l’Antac il y aussi une analyse des articles désastreux de journaleux sur la possibilité de réarmer des armes neutralisées (sans doute incités/subventionnés par le Ps et Bruno Le Roux qui est sans doute le plus gros opposant aux armes en France)

            Bonne journée

            1. HussardBleu

              Voui… Ceci dit, j’ai été étonné (au sens propre) de voir sortir en juillet 2013 – donc sous Hollande – un texte d’un « libéralisme » qui n’aurait jamais vu le jour sous Sarko, anti-arme assez primaire.

              Le Roux (et Batho) promettaient des mesures limitatives gravissimes lorsqu’ils étaient dans l’opposition, moyennant quoi, une fois au pouvoir, ils ont sans doute eu des préoccupations plus importantes… mais la vigilance reste de rigueur. Vigilia pretium libertatis…

              1. pnf7558

                @Hussardbleu
                Bah la seule évolution (je crois ) a été le passage en catégorie D d’armes type K98, mosin nagant …juste une déclaration,lors de l’achat à l’armurerie (avoir licence de tir à jour)
                Bien pour se faire plaisir pas cher (mosin à 250€ + cartouches pas cher)
                Bref , l’Antac a bien œuvré je pense
                Maintenant plus de d’adhérent = plus de lobbying
                Le lobbying c’est ce qui fait marcher la FRance…

                1. HussardBleu

                  Surtout les calibres dits « militaires » genre 30-06 / 308 / 7.92 / 7X57 / 303 qui sont devenus autorisés
                  Et le déclassement d’armes de poing de modèle historique.

                    1. HussardBleu

                      C’est un full auto, cher ami… il a eu un rôle historique à Marseille en 1934, certes…. mais…

                    2. HussardBleu

                      Bon, allez, zou, demain j’ai chasse, vais me lever tôt, donc il faut se coucher sans tarder… bon dimanche à M. de Seize, et à tous les commentateurs (sauf un ou deux) de cet inestimable Blog.

                    3. Caton

                      Bien sûr que c’est un full auto. C’est là qu’est son intérêt historique. Surtout maintenant que les Oustachi sont de fait au pouvoir en Croatie.

        2. Aloux

          A propos de la police, je discutais il y a quelques jours avec des amis brésiliens de l’insécurité légendaire des grandes villes brésiliennes, où ils ont fini par m’avouer que ceux dont ils avaient le plus peur quand il rentrait tard le soir n’était pas tant les criminels que… la police. Ce sont souvent les mêmes personnes à des moments différents, sauf qu’avec l’uniforme ils jouissent de l’impunité n’est-ce pas… et encore, mes amis sont blancs, s’ils étaient noirs ils devraient faire encore plus attention pour ne pas terminer en dégât collatéral.

          L’argument me rappelle aussi la tuerie de la gare de Kunming l’année dernière en Chine, où une dizaine de séparatistes ouïghours ont massacré des dizaines de personnes à l’arme blanche… non seulement aucun passant n’était armé, ce qui est normal en Chine, mais les premiers policiers arrivés sur les lieux ne l’étaient pas non plus, et ont fini au nombre des victimes. Les tueurs ont ainsi pu continuer leur massacre pendant plusieurs minutes avant que des unités spéciales ne puissent atteindre les lieux et les neutraliser… et encore, il y en a bien 2 ou 3 qui ont réussi à s’enfuir. Conclusion : pas besoin d’armes à feu pour faire un massacre quand on est sûr que personne n’est armé en face, des couteaux de cuisine et des hachoirs en vente libre dans n’importe quel supermarché suffisent. La même scène au moins avec des policiers armés, sans parler des passants, est-ce que les terroristes auraient eu le temps de poignarder plus de 150 personnes ?

        3. pnf7558

          Bonjour,
          en fait vous me faites penser à tous mes collègues enseignants:
          d’accord pour ouvrir un débat , mais à la fin on doit arriver à leur conclusion sinon on est qu’un gros … de réac !
          Pour ma part
          – l’autodéfense vient en complément des actions de la police Pour exemple, quel gendarme viendra en secours si on vient qu’à entrer dans ma maison au milieu d e la nuit ,maison qui est au milieu de nulle part !
          – dans la rue l’auto défense doit pouvoir se pratiquer

          Croyez vous normal que si on subit une agression on ne peut répondre que graduellement en faisant attention aux coups que l’on porte car in fine on peut être amené à prouver qu’on n’a pas agressé l’agresseur ?
          De même si vous subissez une intrusion dans votre maison: croyez vous que l’intrus va s’embarrasser de d’états d’âmes avec vous , surtout si il sait que vous êtes présent ? Alors pourquoi ne pas avoir le droit de se défendre ?
          Il ne s’agit pas que de statistiques, il s’agit de bon sens et d’ouvrir les yeux sur les réalités

    2. Little Pug

      « Sans la fonction de police et d’Etat, des groupes armés prennent rapidement le pouvoir, et sans aucun contrôle. »

      Ah, et qui contrôle l’Etat ? Vous ? Avec votre petit bulletin de vote ?

      Lol.

  24. Val

    totalement HS , mais j’entend notre grand Mamamouchi pérorer sur BFM qui évoque la lutte contre les inégalités qui sera un moteur de croissance …… et j’en passe , j’en passe ….. finalement ok pour les armes car il y a des coups de fusil qui se perdent ….

    1. gameover

      …bah il a aussi parlé à Davos des océans qui allaient monter de « plusieurs mètres » (dans le texte) autour des attols dans le Pacifique…

      1. pnf7558

        il a dit certains océans : apparemment le forme de la terre va changer avec la température, donc la gravité d’un point à l’autre du globe va changer

    2. Pheldge

      Je pensais à lancer un crowd-funding , pour financer anonymement bien sûr « l’effacement » du Fromage Mou … ( sa mise « hors d’état de nuire » s’entend , pas forcément plus 🙂

  25. ChangePasDeMain

    Oui, c’est vrai, je n’ai pas de flingue.

    Mais n’ont pas de flingue non plus les conducteurs mogoliens irresponsables qu’on croise trop souvent, prompts à vous faire une queue de poisson et vous envoyer dans le fossé parce que vous avez oublié votre clignotant…

    Donc, l’un dans l’autre, je n’arrive pas à me convaincre que l’interdiction du port d’arme pour tous soit une si mauvaise chose.

    Quant aux braqueurs (déjà lourdement armés), je ne vois pas la différence : au lieu de me menacer d’une arme pour me piquer mon portefeuille, ils éviteront le risque d’une réplique en m’abattant d’une balle dans le dos avant de me dépouiller.

        1. Calvin

          La femme de Lott était une morue…
          Aheum…
          Désolé, peu de temps à me consacrer au blog et je sors une blague blasphématoire moisie…
          Mais, bon, on ne se refait pas…

          1. Bonsaï

            Ouais , fais gaffe à ton ombre, hombre ! Comme dit le Premier Vizir du Royaume, les blagues blasphématoires ça a eu payé, et encore … pas cher et pas pour tout le monde.

      1. ChangePasDeMain

        Tout simplement parce que le braqueur de base ne va probablement pas commettre son méfait au milieu d’une foule, à plus forte raison si tout le monde est armé. Il attendra sa victime dans une sombre ruelle, et boum.

        Il est vrai qu’on peut aussi s’organiser pour ne sortir de chez soi que par groupe de dix.

        1. HussardBleu

          Curieux raisonnement: il suppose

          1/ que la future victime passe dans une « sombre ruelle »
          2/ que l’assassin connaisse son trajet
          etc.

          Mais bon, le genre sacrificiel correspond à certaines tournures d’ esprit…

          J’en tiens davantage pour le « Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y’a des statistiques là-dessus! »

              1. Caton

                Un entrepreneur, certes, mais uniquement parce qu’un amendement constitutionnel avait créé un marché captif. Ses activités tiennent plus du capitalisme de connivence que du libéralisme, hélas.

          1. petit-chat

            Et comme je suis aussi très lettré, dans BBB une réplique culte : « Dans la vie, il y a deux types d’hommes : ceux qui tiennent le fusil et ceux qui sont devant ».
            (Excusez l’imprécision de la tirade).

            1. rasrhum

              Ah nan là je ne peux pas laisser passer !!

              « You see, in this world there’s two kinds of people, my friend: those with loaded guns, and those who dig. You dig. »

              1. Aristarque

                Celle là est l
                à la fin du film, dans le cimetière. La première se situe dans le village traversé par l’ armée sudiste au moment où Tuco vient surprendre Blandin en passant par la fenêtre alors que ses tueurs acolytes passés par l’ escalier ont été dessoudés par le second cité. Dans la vie, il y a ceux qui ont un pistolet (!) chargé et ceux qui n’ en ont pas! (Blandin a utilisé sa dernière cartouche chargée pour achever le chef des tueurs).

          2. Bonsaï

            Non seulement des statistiques mais aussi une abondante documentation cinématographique, qui n’a pu manquer de marquer les imaginaires les plus réfractaires. Ce qui fait du 20e siècle une des périodes les plus bellicistes de l’histoire connue.

        2. gameover

          CPDM… tu dois être un bon client toi pour le braqueur de base vu l’idée que tu t’en fais. Ton film là ça ressemble plus à un tueur à gages avec une cible bien identifiée avec repérage des lieux où traîne la victime… ce qui représente 0.0001% des homicides.

          D’ailleurs je me demande comment tu es sauté du conducteur mongolien au tueur caché dans une poubelle… ah bah si en fait j’avais pas fait le lien entre la voiture et la poubelle !

      1. jiminito

        Ce sera l uppercut après l enchaînement. Ils vacilleront, regard perdu, puis finiront par glisser au sol et se mettront en position latérale de sécurité 🙂

    1. HussardBleu

      hmmm… Hugeus, ton histoire d’oreille, cela me disait quelque chose… la mémoire est une curieuse machine qui se refuse parfois à fonctionner… mais quand on sait attendre : c’était le comte de Soissons à la bataille de La Marfée!… faut faire attention avec les armes de poing….

      1. hugeus

        Je l’connaissois pas celui-là, pourtant, c’est ma région, entre Soissons et Guise ! Merci, même si c’est difficile à placer lors d’un dîner en ville !
        En tout cas, je sais maintenant pourquoi, naturellement, je répugne à utiliser mon appendice métallique préféré pour me gratter !

  26. Jules

    Je me souviens d’une publicité de la NRA (que je n’ai malheureusement pas retrouvé) où l’on voit une vidéo de surveillance dans laquelle un employé descend un braqueur armé grâce à une arme cachée sous le comptoir.
    La conclusion était « Que serait il arrivé si on lui avait interdit de posséder une arme à feu ».
    Plus généralement, on peut s’interroger sur comment peut on empêcher un état de devenir dictatorial après avoir désarmé l’ensemble de la population.
    Mon voisin a récemment eu plusieurs « visite » sur sa propriété, il a appelé la police à 2 reprises. Les forces de l’ordre n’ont pas cru bon d’intervenir. La 3eme fois, il a appelé en précisant que si il ne venait pas géré le problème, il s’en occuperait avec son 22LR et oh miracle, ils étaient présent dans l’heure … pour lui demander où se trouvait son arme à feu afin de la confisquer … joli moment WTF !
    Private Property Trespassers Shot Survivors Shot Again 🙂

      1. Black Mamba

        + 1
        J’ai une amie qui m’a conseillé de faire une main courante à la gendarmerie pour signaler que j’avais constaté les différents rôdeurs mais je ne vois pas l’intérêt à part recevoir des leçons morales de ses messieurs …

    1. Deres

      Je ne tient pas à ce que derrière toutes les caisse de France, il y ait une arme chargée sous le comptoir braquée systématiquement vers le client en train de payer … Il est certain qu’il y aurait plus d' »accidents malencontreux » que de braqueurs abattus tous les ans. A ma connaissance, il y a a peu près autant de mort par accident de chasse que d’homicide par arme à feu en France, ne l’oublions pas. Par contre, il semblerait que de très loin, le gros des morts par arme à feu soit des suicides par chez nous (genre 60 %).

      AMHA, ce débat sur les armes est assez compliqué car justement toutes les autorisations/ interdictions ont des effets de bord assez difficiles à évaluer. Faciliter l’accès aux armes permettrait certes l’auto-défense mais quid de l’augmentation du nombre d’accidents et des « pétages de cable » de gens violent.

      Si la probabilité qu’un voisin très con qui fait un raffut pas possible à 3h du matin ait une arme à feu soit forte, je réfléchirais peut être à deux fois avant d’aller l’engueuler. Et dans ce cas là, je devrais justement faire appel à la police déjà débordé au lieu de me démerder moi même.

      De la même façon, vous ne ferez probablement pas une esclandre chez un commerçant qui cherche à vous arnaquez si vous savez qu’il a probablement un fusil à pompe sous le comptoir.

      Je pense que malheureusement la multiplication des armes à feu, sans mener à la loi du plus fort ou d’augmenter drastiquement les meurtres, aura tendance à mener à « la loi du plus con ». En effet, les menaces verbales ou de mort prennent une autre tournure quand vous savez que les gros con auront systématiquement un calibre 45 chargé dans leur boîte à gant pour mieux négocier les « constats à l’amiable ».

      De ce point de vue là, je pense qu’il est important de distinguer les armes longues des armes courtes faciles à dissimuler et à emmener partout.

      Je ne connais pas bien les différentes législation dont l’américaine. Quid de se déplacer avec les armes déjà chargés ? Avec une balle dans la chambre ? Et le cran de sureté ?

      Rappelez vous quand même que l’attitude de cowboy des policiers américains vient surtout du fait que les chances d’être confronté à des armes sont très importantes, même dans des coins tranquilles, même pour de simples excès de vitesse. Et la plupart des bavures viennent de là. Des enfants avec des armes en plastique sont régulièrement abattus par les policiers aux Etats-Unis. Vous ne vous être jamais demandé pourquoi les Nerf avaient des jolis couleurs flashy orange ? Car ils ont déjà perdus quelques clients aux USA …

      1. « des effets de bord assez difficiles à évaluer »
        Ben non.

        Le port d’arme était libre en France jusqu’au début du siècle précédent. Devinez quoi : tout le monde ne se tirait pas dessus.
        Il est libre dans beaucoup d’endroits, comme, du reste, la possession de couteaux (encore plus fréquent dans le monde, héhé) et pourtant … pas de massacres.

        « l’attitude de cowboy des policiers américains vient surtout du fait »
        Non.
        Il y a 30 ans de cela, les législations étaient encore plus permissives mais la police américaine bien moins militarisée. Expliquez moi ça…

        1. bibi

          Avoir à faire à un peuple désarmé c’était une aubaine à ne pas laisser passé pour les Nazis.

          Deres si vous avez déjà vu dans l’histoire une armée d’occupation réussir à faire face à un peuple armé vous me donnez vos sources, parce que cela soit les USA au Vietnam, l’URSS en Afghanistan, la France en Indochine, … ils sont tous repartis la queue entre les jambes sans demander leur reste.

        2. HussardBleu

          C’est à partir du décret-loi de 1939 que le port d’arme a été interdit en France : auparavant, c’était un régime tout à fait libéral, et, comme le souligne justement M. de Seize, la France n’était pas à feu et à sang pour autant, au contraire…

      2. Jules

        J’ai eu la chance d’aller à plusieurs occasions en Floride où la législation sur les armes est très libre et on s’y sent en sécurité. Je n’ai jamais eu la paranoïa d’imaginer tout le monde avec une arme cachée prêt à dégainer.
        De plus, s’imaginer que les policiers US shoot tous les jours des enfants avec des pistolets en plastique tient du pur fantasme tiré de faits divers isolés.

      3. Aloux

        C’est quand même curieux qu’à chaque fois que le sujet des armes est abordé sur ce blog ou ailleurs on a toujours le droit aux mêmes arguments débiles à base de gros cons qui sortent leur fusil d’assaut pour un oui ou pour un non. J’ai déjà vu dans une collection d’armes des pistolets minuscules qui ne contiennent le plus souvent que deux ou quatre coups, des modèles spéciaux pour que les femmes puissent les cacher dans un sac à main ou un manchon et se défendre en cas de mauvaises rencontres. C’était au début du XXe siècle, aujourd’hui les femmes ont tout juste le droit de se balader avec une bombe au poivre tellement faible qu’elle ne peut guère faire reculer un assaillant vraiment motivé.

        Historiquement, un homme libre a toujours été armé, et c’est le premier droit que cherche à lui prendre tous les tyrans depuis Denys de Syracuse. Sous l’Ancien Régime, il était indispensable d’être armé d’une épée pour pénétrer au Louvre ou à Versailles, aujourd’hui il est même interdit de longer les murs de l’Elysée, essayez un peu d’y rentrer avec un glock dans un étui pour voir !

      4. gameover

        .Deres, au vu de tes différentes sur divers sujets depuis quelque temps il me semble que tu dois te sentir très bien avec l’état nounou qui empêchent les abrutis de faire n’importe quoi même si ça créé certains dégâts collatéraux dans la liberté des autres, ceux qui respectent la loi.
        C’est quoi ton trip ? Plus d’état et moins d’impôts ? Fail.

        1. gameover

          J’aurais dû mettre « empêche » entre guillements (et au singulier) car bien sûr il n’empêche rien, c’est juste une excuse…

      5. HussardBleu

        Les morts par accidents de chasse sont inférieurs à la vingtaine par an (16 en 2014 pour toute la France selon les chiffres officiels de l’ONCFS) soit bien en dessous du total des règlements de compte à Marseille seulement…

        1. petit-chat

          Il faut ôter de ce nombre tous les suicidés : en effet, cueillir des champignons en période chasse, s’interposer bêtement entre le gibier insaisissable et le flingueur, ce n’est plus des accidents…

  27. RBF

    Les amis, dimanche prochain, je vote. Après la démission du Moscobite de la circonscription du Doubs dans laquelle j’habite, par chez moi ce week-end sera le bal des abrutis. L’enjeu est de taille, puisqu’un basculement à droite de la circonscription changerait la donne à l’assemblée: Flamby et ses acolytes n’auraient plus la majorité pour faire passer leurs lois débiles.

    A part le MoDem, tout le gratin républicain sera là. Je me demande bien où ils iront puisque Montbéliard ne fait pas partie de la circonscription. A Audincourt, à Valentigney, à Sochaux ? Ça va les changer de leurs palais parisiens !!!

    H16, tu peux me remettre ton bulletin de vote spécial valable sur tout le territoire français s’il te plaît ?

          1. Bonsaï

            @RBF : J’espère que vous prendrez la sage précaution de ne pas laisser vos empreintes digitales sur le dit bulletin. N’oubliez pas de porter vos moufles afin que les sbires de Cazeneuve ne puissent vous alpaguer !

            1. RBF

              Les mouffles, ça tombien, c’est l’hiver ! De toute manière nous serons tous autopsiés prochainement, Vigipirate oblige.

              Personnellement je n’en ai rien à branler que ces abrutis connaissent mon identité.

                1. HussardBleu

                  Bonsaï ! « alpaguer » maintenant… après m’avoir « balancé » pour des « calibres » parfaitement imaginaires, voilà que Lady B se lance dans l’argomuche !

                  « Alpaguer » est au reste un brin désuet : « serrer » est plus dans l’air du temps…

                  aaah! ces Suissesses… toujours un petit côté « bas bleu » à la Suzanne Curchod

                  1. RBF

                    Nous aussi, à Moscoland, utilisons encore régulièrement le verbe « alpaguer ».

                    Bon, on est des culs-terreux, c’est vrai. Mais on a Love Story à la télé !

                    1. HussardBleu

                      La Suisse n’est pas loin ! d’ailleurs, j’ai souvenir d’une photo de Mosco arborant une très jolie (et fort coûteuse) montre en provenance de ce petit pays… achetée sans doute en voisin, n’est-ce pas?… curieux, ce besoin des députés soces, de favoriser l’horlogerie helvétique…

                    2. RBF

                      @Hussard

                      Quand on va baisser son froc à Berne, il vaut mieux y aller avec une belle montre helvétique.

                      « Je viens en ami », dit Mosco à Berne, arborant sa belle montre. Comme si au passage, nous étions en guerre avec notre voisin….

                      « Touche pas à mes frontaliers », dit-il encore, la voix tremblante. « C’est mon gagne-pain, Marisol et moi venons de leur coller une taxe », pensait-il très fort au fond de lui.

                      Comme tout bon soce, Moscobite n’aime pas les Suisses. Il n’aime pas non plus les frontaliers qui fricotent un peu de trop avec nos voisins turbo-libéraux. Alors à mon avis, il n’a pas eu de ristourne sur sa montre.

                      Mais qu’importe, il l’a achetée avec l’argent gratuit des autres, donc il s’en fout comme de l’an 40 de la ristourne…

                  2. Bonsaï

                    Allons, chère âme, je ne vous balançais pas, vous le savez bien. C’était un simple exercice de style pour animer les endormis du matin … et dans la foulée, en effet, vous lancer un message télépathique. Je savais bien que l’affaire ne pouvait qu’intéresser l’expert que vous êtes.
                    Je retiendrai donc « serrer », le terme me plaît assez.

                    1. HussardBleu

                      Le « blue stockings » était dans le même esprit, of course…

                      Pour ce qui est du « chère âme »… j’en ai un peu la conception qu’en avait Saint-Just… mais c’est tout ce que je puis avoir en commun avec lui, n’est-ce pas ?

                    2. Bonsaï

                      Destiné à ouvrir un autre grand débat du samedi, directement lié au billet de H16 : les chasseurs ont-ils une âme ? Et si oui, que ressentent-ils quand ils croisent le regard de leur victime ?
                      Pour vous dire que la mièvritude n’est pas mon fort : je préfère les coudées franches …

                    3. RBF

                      Non non non, continuez d’utiliser « alpaguer », au sinon on ne va plus se comprendre entre voisins !

            1. Black Mamba

              Il y a 20 ans maintenant, le père de ma fille aînée n’avait pas accepté notre séparation … fou de désespoir, il se pointe à mon appartement avec une arme fraîchement achetée la veille … il me menace avec , il m’ordonne d’aller chercher ma fille à l’école … je voyais déjà le drame familial dans les journaux … 3 personnes trouvées mortes , nous supposons que le père s’est suicidé après avoir abattu la femme et sa fille…
              Ah ! Comment m’en sortir ?
              Et ma petite voix intérieur me dit  » Qu’as-tu appris depuis toutes ces années ? Tu es plus forte que lui ! Alors bats -toi ! »
              Je suis allée au culot, je lui ai demandé son arme, que j’étais prête à lui rendre service s’il n’avait pas le courage de le faire lui même … en pleurant ,il m’a donné son arme , je l’ai prise, il était à genoux attendant la sentence … Je l’ai frappé avec sur la tempe, il a été désarçonné quelques petites secondes, ce qui m’a permis de courir vers la porte et hurler pour qu’on vienne à mon aide … et c’était la première fois que j’aperçus qu’il avait un voisin au dessus de chez moi. .. j’ai couru vers la rue en le prévenant du danger .. puis je suis allée à une cabine téléphonique pour avertir WP qu’il risquait d’être en danger … j’ai bien fait car en moins de 5 mn le père de ma fille était au bas de sa porte en train de sonner comme un dingue. ..
              j’ai repris mon sang froid et je suis allée illico à la gendarmerie, juste le temps de raconter mon histoire le père de fille m’y a rejoint , il me traquait … ce fut une partie d’échec pour faire dévoiler la vérité , qui de nous deux mentait … à la fin , il perdit patience et fit un geste qui le trahit …

                  1. Black Mamba

                    Il avait encore une fois essayé de tenté à ma vie, mais cette fois, je n’ai même pas essayé de sauver la sienne … un fois cela m’a suffit …

                    1. RBF

                      Ben « bon débarras », comme on dit.

                      Tu as fait une fôte BM, grave et punissable de 500 coups de fouets: « tenter », et non « tenté ».

                      J’accepte bien volontier le retour de bâton si jamais je fais des fôtes !!!

  28. Kekoresin

    Ca va plus loin que ça.

    Ma fille s’est fait serrer avec une petite bombe au poivre que je lui avait confié en cas de mauvaise rencontre. Convocation du père irresponsable et adepte de l’apéro pour un cours accéléré de morale bac -4. J’ai quelque peu douché les personnels munis de képis réglementaires en leur disant qu’il était plus évident de me faire chier que de m’annoncer l’éventuel décès de mon enfant qu’ils n’auraient pas su protéger!

    J’ai récupéré l’arme de destruction massive après la salière et l’épluche légume et l’ai redonné à ma fille devant les inutiles assermentés. J’ai toutefois précisé qu’ils avaient le droit de me convoquer en cas d’utilisation abusive de la dite arme.

    1. Black Mamba

      J’ai été convoqué aussi une fois mais pour une « bombe » à couleur pour les cheveux , un truc inoffensif utilisé pour les périodes de carnaval … je leur ai fait un facepalm car ils avaient monté l’affaire en un mousseux nauséabond autour du mot « bombe » …ma fille était une terroriste à leur yeux … triple facepalm quand je leur ai dit que leur fameuse bombe partait au lavage …

    2. petit-chat

      S’il en était besoin, les exemples ci-dessus montrent bien qui les forces publiques sont censées protéger.
      Et avec Taubir’, heureuse mère d’un repris de justice en tant que ministre de la sus-dite, les malfrats ont vraiment de l’avenir dans ce pays de terroristes !

      1. Kekoresin

        Oui mon p’tit chat (voix de Marielle obligatoire)!

        Les forces de maman état sont là pour verbaliser les conducteurs terroristes en puissance, et réfléchir à des stages de réhabilitation morale pour les criminels (les stages d’équitation aux frais de la princesse ont la cote). Et pour les politiques c’est impunité totale, d’où le petit problème de communication de morale citoyenne en direction des voyous amateurs!

    3. RBF

      J’ai terminé une fois aussi au commissariat pour le port d’une arme de destruction massive: une bombe lacrymogène 8% en gel. J’étais mineur, et j’habitais en banlieue.

      Buvant quelques bières dehors avec des copains, nous voilà controlés et suspectés d’être des trafiquants de drogue en puissance. Mon frère était là et à l’époque, il était en classe préparatoire (math sup/spé). Et ce jour là il avait un brouillon d’exercice dans sa poche. Le bleu le trouve et lui demande ce que c’est.

      Mon frère répond: « c’est un brouillon de math ».
      Le flic: « merci, j’ai assez donné ».
      Le fréro: « pas autant que moi ».

      Grosse rigolade, et me voilà au poste de police. Ma mère convoquée, le bleu lui disant que nous étions des petits cons. Et ma mère, bien sûr, et avec toute la diplomatie qui l’animait, dit au flic: « ce sont des petits cons qui ont rencontré d’autres petits cons ».

      Purée, je ne savais plus où me foutre…. Le flic dit à ma mère: « votre fils est plus raisonnable que vous ». Et il m’a rendu ma bombe lacrymogène.

      Moralité: beaucoup d’argent gratuit des autres gaspillé pour absolument rien.

      1. Kekoresin

        Et combien ça te rapportait le trafic à l’époque? Maintenant tu peux tout nous dire, y’a prescription.

        Et ton frère faisait plutôt dans des études de chimie genre breaking bad. Et maman Dalton chapeautait tout le business…c’est moche :):):)

  29. depassage

    Hors sujet : on manquait de comité Théodule en France ? En voilà un (dont l’utilité vous sautera aux yeux) : Le Musée Européen des Médias !
    http://www.jeanmarcmorandini.com/article-331847-christine-kelly-va-fonder-un-musee-europeen-des-medias.html
    Vous noterez au passage la présence d’un « comité de pilotage », d’un « comité d’experts » et d’un « comité de personnalités » (sic)
    Qui croit encore que ce genre de truc sert à autre chose qu’à recaser des copains ? Je me le demande…
    Fin du hors sujet.

  30. pouf pouf

    L’homme seul n’a pour maitre que lui. Il use de sa liberté comme bon lui semble dans un mélange de contraintes physiques et chimiques qui ne dépendent pas toutes de lui, ni de sa conscience, ni de son métabolisme propre. L’homme dès qu’il n’est plus seul s’appelle société ; en tant que membre de celle-ci, il peut porter deux noms, maitre ou peuple. Le peuple ne peut errer sans maitre, ils le savent tous deux. Le maitre ne peut être sans peuple mais se cache bien de s’en livrer. Tous les deux sont la plus grande crainte de l’autre, un seul pourtant peut attaquer et se défendre. Assis à la place du mort, le peuple a du temps, un peu, le maitre a le temps dans son entier, le volant et le pédalier. Ce qu’un parent du peuple peut rêver de mieux pour son enfant c’est qu’il devienne un maitre ou meure en essayant. Ce qu’un enfant du peuple peut rêver de mieux c’est de ne pas être là ou d’être seul et de n’avoir pour maitre que lui.

      1. HussardBleu

        « Il faut craindre que l’ambition ne soit la couverture de l’orgueil, mais que la modestie ne soit qu’un prétexte à la paresse. »

  31. Kekoresin

    Je fais une sorte de réponse aux débats d’experts sur les armes à feu et comment des djihadistes reculeraient si des citoyens étaient armés.

    Mouibofbref. Je suis tireur depuis des années et je possède des armes et je suis capable de tirer à peu près droit sans cligner des yeux quand le coup part. Maintenant, il y a une différence fondamentale entre tirer sur une cible mouvante ou non et sur un être humain.

    Des terroristes entraînés ne reculeraient certainement pas devant quelques tireurs du dimanche. Outre l’arme qui est l’outil, il faut un artisan motivé pour que cela soit efficace, et en termes de motivation les débiles fondamentalistes sont plutôt au top!

    Cela étant dit, je préfèrerais avoir au moins une chance de défendre ma peau avec autre chose qu’une fourchette Mc Do!

    1. HussardBleu

      Réponse erronée, cher Coquet ! nos terros cherchent le martyre dans le cadre de leur religion, donc, ils ne reculeront pas, c’est bien clair. Mais l’intérêt de l’armement de la population responsable (sur le modèle du concealed carry) n’est pas de les dissuader, chose irréaliste, mais de les éliminer avant qu’ils n’aient le temps de causer trop de dégâts….

      1. pouf pouf

        Quand je cherche quelle goutte d’acide à fait déborder puis fondre le vase je ne me souviens plus bien ; un type giflait sa fille pour qu’elle se change avant de sortir « si tu te fais violer faudra pas venir te plaindre » j’entendais en filigranes et en minuscules, t’es bien une salope comme ta mère. De ceux qui t’engueulent quand tu démarres pile au vert parce qu’ils grillent nettement leur rouge ; ils hurlent pour s’affirmer parce qu’ils ne savent pas faire autrement, pourtant quand t’as la plus grosse, t’as pas besoin d’élever la voix. Charlot avait l’air digne à l’écran et s’il cachait sa rolex le dalaï lama pourrait presque faire aussi bien illusion que le pape ou que n’importe quel président, illusion ; illusions illisibles, les symboles sont muets. Quand j’écris indiscutabilité mon correcteur orthographique s’insurge, la légitimité indiscutable ne le fait pas tiquer, moi si, comme progrès, le mot universel ne peut que m’étonner, et quand un libre penseur me parle de progrès universel, je ris à le rendre encore plus sec et jaloux. Les deux branches de la liberté d’expression déjà strictement encadrées par la loi sont l’autocensure et l’autoamnistie.

      2. Kekoresin

        Et c’est là que le bas blesse, car tout est question de motivation.

        Quand une fusillade éclate, à fortiori avec une ou plusieurs arme de guerre, ça prend un peu par surprise. Le temps de réaction du pélerin moyen sera toujours insuffisant pour contrer une attaque brutale et déterminée. Eliminer des individus, armés de fusils d’assaut et entraînés aussi bien au tir qu’à ôter des vies, avec une arme de poing tient du phantasme. D’ailleurs les policiers qui s’y sont essayés ont lamentablement échoué.

        C’est un peu comme les jeux TV, c’est toujours plus facile vu du canapé!

  32. hop hup

    Christine Lagarde : le roi Abdallah, « un grand défenseur des femmes »
    Le Point – Publié le 23/01/2015 à 21:36 – Modifié le 24/01/2015 à 09:42
    La directrice du FMI a fait du monarque de l’un des pires pays du monde en matière de droits des femmes, décédé vendredi, un féministe à titre posthume.

    elle mérite un facepalm vous trouvez pas ?

    1. Bonsaï

      Apparemment, il a en effet assoupli quelques règles moyenâgeuses, notamment en ce qui concerne la conduite des véhicules par la gent féminine. Ce qui est déjà pas mal dans ce pays de machos psychotiques !

              1. petit-chat

                Ce fumier d’Attali avait proposé d’euthanasier tous les vieux de plus de 60 ans car ils coûtent trop cher à la Société, notamment dans le cadre de la fumeuse Sécurité Sociale d’Etat.
                Depuis qu’il a dépassé le cap fatidique, il ne la ramène plus sur ce sujet, curieux, non ?
                Plus précisément, comme j’ai dépassé depuis un moment déjà le dit cap, j’avais DROIT à la seringue !

                1. Bonsaï

                  Merci pour l’explication, bien détaillée. J’ignorais cette autre énormité du crétin tragique.
                  Quant au reste, approche-toi je vais chuchoter … je traîne moi aussi depuis plus de six décennies dans cette galaxie !

                    1. petit-chat

                      Oh, la déglingueurie n’attend pas toujours le nombre des années, pour les hommes, j’entends…

                    1. Bonsaï

                      Ah! caramba, me voilà découverte.
                      Très aimable sieur Aristarque, jurez-moi de n’en rien dire à personne …
                      Au mieux, vous pourriez ôter du Hussard cette fixette sur le canton de Vaud, en lui rappelant par exemple que Genève est beaucoup plus tendance !
                      Bisous à vous.

                    2. Quiet Desperation

                      Licence poétique, c’est tout… Genève…. je n’étais pas si loin avec la belle Suzanne…

  33. Calvin

    Ma position sur les armes était claire : je n’aime pas ça et je n’en voulais pas. Mais je suis d’accord pour que les citoyens en aient.
    Parce que je n’ai pas confiance en nos politiques.
    Mais ça c’était avant. Pas depuis Charlie, mais à cause de cette lente attaque contre les libertés.
    Désormais je cherche à me procurer une arme, pas pour commettre un crime, mais pour défendre les miens, au cas où, si possible jamais.

  34. hop hup

    « C’est le nouveau combat de Malek Boutih. Le député socialiste de l’Essonne a redemandé lundi 19 janvier sur France Inter la mise sous tutelle de certains quartiers sensibles pour lutter contre la montée de « l’islamo-nazisme » dans les banlieues françaises, deux semaines après l’attentat à Charlie Hebdo. »

    nouvelle lubie

  35. bigredebougre

    Je pense avoir bien lu tous les intervenants concernant ce sujet, mais j’ai 2 questions qui, il me semble, non pas été débattues !
    La première concerne tous ceux qui, armés jusqu’aux dents, ont déjà tiré sur un être humain, où et quand ( exception temps de guerre) ?
    La seconde, pour ceux qui n’ont pas encore faits feu, sont-ils certains d’appuyer sur la gâchette le moment venu ?

      1. Black Mamba

        Sinon accident le plus stupide que j’ai entendu sur les armes à feu c’est :
        Un père de famille a mis pour principe de sécurité que tout personne qui se trouve dans la maison devait absolument allumer les lumières pour déambuler la nuit , même pour aller au toilette … Tout invité est clairement averti de la consigne , pas de dérogation … Or une nuit une personne oublie , le monsieur comme il était convenu tir … C’était son fils !

    1. Black Mamba

      Dans mon pétit coin de campagne, il n’y a pas si longtemps un monsieur âgé n’a pas hésité à tirer sur un rôdeur qui tentait de pénétrer dans son garage, il a fait mouche, l’homme blessé est parti sans demander son reste, la gendarmerie a trouvé ce jour là , quelques heures plus tard une voiture abandonnée rempli d’objet de divers larcins …

          1. Black Mamba

            Je possède un immense jardin , voir deux si je compte celui du lieu professionnel mais j’ai mieux une grande forêt juste derrière chez moi , lieu privilégié de la chasse …

          2. Bonsaï

            Reste la cave …
            Et le toit, pour y disposer les corps au soleil comme dans le mazdéisme, religion iranienne encore pratiquée de nos jours en Inde. La solution idéale, les oiseaux se chargent de tout, pas de frais. Vous me direz, il faut un toit plat.
            Alors retour à la cave et au passage vous testez le pinard !

            1. Caton

              C’est vraiment un souci… les odeurs du bac d’acide semblent attaquer le liège et donner un arrière-goût désagréable au vin. Si seulement il y avait une porcherie à proximité! Mais la plus proche est à plus de 30 km.

              1. Bonsaï

                Bon, faut réagir là. Pas de mollesse.
                1. Vous envoyez la petite famille slalomer sur les pistes enneigées.
                2. Vous vérifiez avec soin votre assurance incendie, dégâts d’eau et collatéraux.
                3. Vous déclenchez l’opération « Flamme revigorante » qui va vous nettoyer tout ça propre et bien.
                Vous m’en direz des nouvelles …

                    1. Caton

                      Aucun intérêt alors. Le seul souci c’est le pinard. J’ai plein de voisins qui ont besoin d’engrais.

                    2. Caton

                      Du coup j’hésite : Fendant ou Chignin? C’est moins conventionnel et cela accompagne très bien raclettes et fondues aussi.

                    3. HussardBleu

                      Vieux souvenir… circa 1973, je crois… On ne trouvait plus de K81 qu’en Suisse… j’étais allé sur deux jours en faire équiper ma H2R… petite échoppe vieillotte à Lausanne, où le mécano – pour faire patienter le client – vous abreuvait de minuscules verres (des « décis ») de Fendant…
                      C’est là que j’en ai pris le goût… Failli me tuer en rentrant…

                      Et voilà pourquoi, entre autres, le JoeBar Team m’est cher…

                    4. Caton

                      Ma phase « apprenti donneur d’organes » s’est terminée par un gros carton sur le périphérique parisien. Mais j’ai gardé ces veilles BD que je relis régulièrement.

                    5. Bonsaï

                      Revisitons donc nos classiques. Je me permets de rappeler aux éminents œnologues de céans que le fendant est un vin suisse d’origine valaisanne (canton du Valais). Il n’est donc pas vaudois, comme certains voudraient l’insinuer avec des arrière-pensées qu’il serait passionnant d’analyser.

    2. Dom

      @ bigredebougre je rêve d’un projectile qui serait conçu « non letal »et qui servirait pour la defense,qui stopperait toute velleité de l agresseur,pour chez soi..avoir vider la cartouche de ses plombs et les remplacer par du gros sel..parait que le sel dans une plaie crée une douleur(aigue?insoutenable?exquise?incapacitante est souhaiter donc)..vous voulez une perforation bien plus elevé que par le,les,plombs?mettez ecrous billes d acier a la place,pas de crainte pour l interieur du canon,la bourre etui plastique le protége,opercule de fermeture de la cartouche que vous avez « bricolez »..collage,cire de bougie par exemple,suffiront.
      A la lecture d un livre sur 14-18 j ai enfin compris ce qu’etait ces fameuses balles « doum-doum »:le soldat fait prisonnier et porteur de ces balles modifiés par lui-même,se fera sacquer severement,la modif consistait en une entaille dans l’ogive ( l’anglais aurait eté pionnier dans cette vilaine idée,applicable a n’importe quel calibre je pense).
      Votre deuxieme question me rappelle ce copain,il y a 30 ans,un soir de virée en bande de rebelles,il sera assis a l arriere de la R8..que venaient ils de faire?rien de bien mechant je connaissais toute la bande de « doux rebelles »!mais,il sont proche d une maison ou vit un homme que je connaissais que de nom,cet espece de con alcolâtre sans doute,ce soir la est sorti avec son cal 12 et tira a balle dans la voiture,la brenneke perfora la tôle puis traversa le poumon droit de mon copain « L. »
      Je me souviens de ce qu’il me disait a propos de ma curiosité de voir l’impressionnante cicatrice circulaire sur son torse,comprendre « alors raconte!? »raconte le moment juste aprés le tir..il me disait « chaud,sensation de chaleur aprés l impact de la balle ».
      Dans ce fait,imaginons le port d’arme autorisé..le conducteur par exemple,craint un autre tir du debile,il a sur lui un 454 Casull et s’en sert pour neutraliser le tueur debile!puis viendrait ce jugement:mais « il »ne tirait plus!!pourquoi avoir fait usage de votre arme alors!?!vous avez assassiner l imbibé de vinasse!vous en serez condamné pour ça!

  36. Dom

    Ainsi le citoyen voudrait….premediter!oui c’est le mot s’exclame le legislateur!pre-me-di-ter sa defense!moi legislateur coercitif,je comprend car il est naturel qu’un predateur medite,pre-medite..mais un citoyen non!la premeditation?a sens unique!j’ai dis!je decrete!

Laisser un commentaire