Affaire DSK : l’éléphant qui cache le diplodocus

À nouveau, Dominique Strauss-Kahn fait la une des journaux et des gazettes en ligne. L’ex-patron du FMI, le Fonds monétaire international, serait le principal bénéficiaire de soirées libertines à Paris et Washington comptant de nombreuses prostituées, pour lesquelles l’ex-ministre socialiste prétend n’avoir jamais su qu’elles étaient rémunérées et qui lui valent d’être mis en examen pour proxénétisme aggravé avec treize autres prévenus.

On peut regretter de la place prise par cette affaire, mais en réalité, ce n’est pas étonnant.

D’une part, le reste de l’actualité ne fait pas vraiment rêver ou n’intéresse guère. Les élections dans le Doubs sont d’une banalité consternante. Comme prévu, le FN est arrivé en tête, comme prévu, le second en lice (ici, le PS) réclame l’assistance du troisième (l’UMP) dans des jérémiades grotesques, et comme prévu, l’UMP se retrouve coincé par une presse manichéenne qui assimilera toute position neutre à un soutien explicite au FN, histoire de ne laisser personne indemne. En face, cette affaire DSK fait figure de divertissement où au moins l’issue (condamnera-t-on DSK, ou pas ?) est incertaine et qui ne risque pas d’éclabousser le pouvoir en place, le mis-en-examen ayant pour ainsi dire été répudié par son parti.

D’autre part, cette affaire a tout pour plaire à l’œil salace du lecteur moyen. Entre le contexte fait d’hôtels luxueux et de jolies filles, l’aspect graveleux voire pornographique des descriptions nécessaires à l’instruction et que les journalistes s’empressent de relater dans leurs colonnes, et la nature des accusations (proxénétisme) qui pourraient entraîner des peines très lourdes pour un ancien baron de la politique, tout est réuni pour une grande pièce de théâtre médiatique. Ce serait dommage de s’en priver.

Enfin, il ne faut pas perdre de vue que cela mouille une célébrité de la politique avec un milieu interlope. La presse s’est toujours délectée de ces affaires oscillant entre la brigade des mœurs, la brigade des stups ou la brigade financière, et le monde politique qui ne pourrait prospérer sans tremper régulièrement ses petits doigts boudinés dans des mœurs dissolues, des stupéfiants revigorants ou des finances facilement détournées. Bref : du polar à pas cher, là encore, on voit mal comment une presse qui a bien du mal à intéresser des lecteurs passerait à côté d’un si facile gibier.

DSK

On parlera donc amplement de Dodo la Saumure, de son vrai nom Dominique Alderweireld, propriétaire de plusieurs établissements de prostitution en Belgique le long de la frontière française. On abordera, par de sympathiques petites infographies, le rôle de chacun des protagonistes histoire de permettre aux lecteurs, avides d’informations essentielles et pertinentes, de bien situer qui faisait quoi, comment et pour combien, dans cette sombre affaire. On évoquera David Roquet, cet ex-directeur de la société Matériaux enrobés du Nord, une filiale du groupe de BTP Eiffage dans le Pas-de-Calais, ou encore Fabrice Pazskowski, ce responsable de société de matériel médical dans le Pas-de-Calais, et dans la foulée, Virginie Dufour, ancienne compagne de Fabrice Paszkowski, dirigeante d’une société d’événementiels.

On étudiera les interactions des uns et des autres, et d’un article de presse à l’autre, on essaiera de savoir vraiment si l’ex-patron du FMI était au courant que les demoiselles convoquées pour ses bons plaisirs étaient rémunérées. On tentera même (comme cet article du Monde) de savoir si tout ceci ne tournerait pas autour d’une spécification un peu trop large du proxénétisme, dont la définition au sens pénal aurait fort mal vieilli sur les vingt-cinq dernières années.

Tout ceci est bien bon, pas très intéressant, mais cela permet tout de même de couvrir des portions assez considérables de papier (qui sera rapidement recyclé, je rassure l’écolo qui sommeille en vous) et de mobiliser un nombre conséquent d’octets sur le web (qui seront aussi réutilisés, magie du numérique). Et si l’on factorise le fait que cette affaire, en remettant une bonne couche de DSK, de stupre et de luxure au devant des journaux, permettra sans aucun doute d’occuper la population loin du chômage, de la crise grecque et des patouillages artistiques du Président, on comprend que la presse a tout intérêt à s’y attarder.

En revanche, on ne peut que constater, encore une fois, le peu de cas qui est fait sur les motivations réelles, probables et logiques des protagonistes à mettre en place ce genre de parties fines à l’avantage d’un patron du FMI et (à l’époque) d’un très probable futur Président de la République. Pourtant, tenter de trouver ces motivations et expliquer ce contexte-là me semble assez indispensable.

En effet, on doit comprendre que nos loustics faisaient tout ce qu’ils ont fait pour s’attirer les bonnes grâces de DSK. On pourrait jouer le niais et imaginer que ces gens se contentaient de faire des petits cadeaux sympathiques à un ami cher, sans rien en attendre en retour (sachons vivre, bisous, tout ça), mais la réalité est probablement bien plus pragmatique : le potentat était connu pour un appétit libidineux quasiment inextinguible. Il était aussi connu pour avoir le bras long, des appuis dans tous le PS, des réseaux au niveau national puis international grâce à son poste américain, et était de surcroît pressenti pour occuper la plus haute distinction républicaine. Pour ceux qui le pouvaient, être son « ami » et dans ses petits papiers à ce moment-là signifiait à l’évidence obtenir en retour de juteuses prébendes, de beaux marchés publics, de gros avantages ou d’immenses bénéfices pas forcément financiers, un peu plus tard, lorsque la belle position serait débloquée.

hotels 5 étoilesDe ce aspect, de l’évidente corruption dont DSK faisait l’objet, il n’est pas question. Pourtant, difficile de passer à côté des sociétés que ces personnes dirigeaient : une filiale d’un groupe de BTP, qui vit de la commande publique, une société de matériel médical pour laquelle des hôpitaux publics constituent des clients potentiels juteux et évidents, une société d’événementiels comme le fut, par exemple et totalement au hasard, une société comme Bygmalion qui défraya la chronique pour un autre parti.

Cette énième affaire DSK, aussi glauque que la précédente, n’éclaire pas franchement plus son personnage central dont les mœurs sexuelles débridées sont maintenant connues de tous mais sur lesquelles la presse va revenir avec délectation. Elle éclaire en revanche très bien les petits arrangements, les renvois d’ascenseurs, les jeux de pouvoir et d’amitié qu’il y a entre les politiciens et certaines entreprises. Cette affaire est en réalité d’une banalité assez morne pour qui connaît la politique dans ce pays en voie de décomposition avancée, et montre parfaitement la collusion des politiciens avec un certain milieu.

Mais voilà : pour la plupart des journalistes, cet aspect sera oublié. Trop pornographique, sans doute.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires267

  1. Aristarque

    DSK : encore un sexagénaire qui a la fatuité de croire que des nymphettes accortes, aussi peu vêtues que peu farouches, tombent dans ses bras et ailleurs, uniquement par la grâce de son charme. Celui qu’ il jette, bien entendu… 😕

    1. Kekoresin

      Le lâché de nymphettes…

      Bon quand on a l’âge et les fesses flasques de nique-nique, il vaut mieux organiser ça dans un lieu clos, genre chambre d’hôtel, la chasse en est rendue que plus aisée!

    2. Lafayette

      Je ne suis pas sûr que ce soit les nymphettes qui soient demandeuses de ses services. Car elle ne venaient certainement pas lui tire le sous.

    3. René de Sévérac

      Si vous, Aristarque, ou quelqu’un d’autre peut éclairer ma lanterne :
      Que reproche-t-on à DSK ?
      – consommer des putes,
      – tirer bénéfice de leur commerce.
      Je croyais non délictueux; le premier cas:
      quant au second, proxénétisme, DSK ne vit pas de ça !

      1. nourrit

        On lui reproche :
        – d’avoir mis à disposition son appartement pour une soirée avec des prostituées (c’est arrivé une fois)
        – d’en avoir tiré un bénéfice personnel (on estime à 100 000 € le coût global de l’organisation de toutes les soirées auxquelles il a participé).
        Seuls ces deux faits sont punissables car étant assimilés à du proxénétisme par le Code pénal.

              1. Aristarque

                Grand chef! Il y a un commentaire à effacer puisque le changement d’avatar le rend incompréhensible pour les nouveaux lecteurs…

        1. Kekoresin

          Oui bon bref, c’est loin d’être crousti-juteux mais s’en est pas moins intéressant.

          Cette ineptie de taxation outrancière a fait fuir les capitaux hors de portée des vautours de Bercy aux ordres du politburo. Les socialins crétins ont mis le feu à la baraque et quand les flammes ont atteint la charpente, ils se sont demandé où ils avaient bien pu mettre ce foutu extincteur! Dans la tête du monde entier, enfin à l’exception de quelques enclaves néo-goulags, la France est un enfer fiscal qui du jour au lendemain peut ruiner tout investisseur ayant eu le malheur de mettre ses capitaux dans notre marécage national.

          Le pire, c’est l’effet démultiplicateur de cette crétinerie qui n’est que la cerise sur l’immense gâteau pourri d’accumulation de normes paralysantes, de régulations castratrices et de cadeaux aux ennemis de l’économie, syndicats en tête de gondole.

          1. Théo31

            C’est pas fini le french bashing ? Tu devrais être fier d’être du pays où la gauche est la plus débile de l’univers. Même les Coréens du Nord (ils n’ont pas fait mai 68, donc tout s’explique) n’arrivent pas à être aussi cons que les mongaulliiens de l’ENA et du PS-PCF-FNdG-EELV.

            1. Kekoresin

              Malheureusement non, c’est pas fini. Je rêve du jour où le flot de commentaires en arrivera à se tarir mais je crains que notre hôte ne nous héberge sur sa petite barque libérale pendant encore longtemps 🙁

              Heureusement, ça manque pas d’occasions de prendre l’apéro-ho-ho 🙂

  2. Le Gnôme

    Bof, un bon journal doit comporter du sexe ou du sang. Le sang ayant déjà été amplement versé, il reste du sexe pour amuser le bon peuple.

    Panem et circenses et plaudite cives. Rien de bien neuf sous le soleil, les contreparties pas fines n’intéressent personne.

    1. Kekoresin

      D’autant qu’il y a malentendu, DSK avait compris « contre mes parties fines ». Du coup il croyait que ces futures électrices subjuguées avaient juste besoin du réconfort d’un popolitique, qu’il rendait service quoi!

  3. LM

    Surtout que c’est Eiffage qui a gagné « l’appel d’offre » du stade de Lille.
    La probabilité que l’affaire de prostitution et celle de l’attribution du stade ne soient pas liée est juste nulle.
    Les filles sont juste un moyen de rétribuer les Copains pour leurs bons services.

      1. royaumont

        Et votre méremptoire n’était évidemment au courant de rien… elle devait cuver dans la chambre d’à coté et n’a rien vu, rien entendu !

        1. Aristarque

          Évidemment. C’était horriblement trop technique pour une femme (l’ EdheSS ne prépare pas vraiment à ce domaine là de compétences, s’ il prépare vraiment à qq chose, compte tenu des brillants résultats de ses poulains…). Et comme d’habitude avec ces escrocs à 36 casquettes, rien de ce pourquoi on les paie, sauf de paraître, se pavaner et encaisser les chèques n’ est exécuté convenablement. Trop d’ obligations à satisfaire, qu’ ils disent… :mrgreen:

  4. infraniouzes

    On va, enfin, savoir si notre DSK national soutient la comparaison avec la star transalpine Rocco Siffredi. On attend donc avec impatience et gourmandise les dépositions de ces « dames » accompagnantes…

  5. royaumont

    Cacher cette dépravation que je ne saurais voir. Cacher la bien, mais pas trop tout de même, il faut que je m’informe.
    Dans cette affaire, le priapisme cache l’affairisme. Reste à savoir si les magistrats poseront les bonnes questions. question de posture, ou de position.

      1. royaumont

        Oui, Mou 1er se la jour bonhomme, mais il semble en fait particulièrement vindicatif et haineux.
        Il préfère d’ailleurs utiliser les moyens de la justice pour traquer ses rivaux que pour surveiller les terroristes. Chacun sa hiérarchie des valeurs…

        1. Caton

          C’est au parquet qu’il peut donner facilement des ordres, et celui-ci a requis un non-lieu pour DSK. Bien que Mou 1er soit sans aucun doute un sexagénaire atrabilaire, vindicatif et vicieux, il ne semble pas en vouloir particulièrement au pervers international.

          1. Aristarque

            DSK est hors jeu alors qu’il représentait l’ espoir à gauche. Grâce à cette providentiel (?) accident de parcours, la route a été ouverte pour PDLF… Cela vaut bien un geste de clémence…

  6. Gerldam

    Tout cela est évident pour qui connait un peu ce pays corrompu et qui a encore deux ou trois « operating brain cells » comme aiment le dire nos amis de l’autre côté du lac.
    En revanche, je tique aux « clients juteux » comme aux « marchés juteux » dont les journalistes nous rabachent les oreilles dès qu’un marché a plus de zéros qu’ils ne peuvent en compter. Les marchés avec l’état peuvent être juteux quand il y a collusion (souvent), mais aussi catastrophiques et sources de bien des ennuis, sans compter les pertes quand on a « oublié » de graisser les bonnes pattes.

    1. Deres

      Ce qui est juteux pour les individus ne l’est que rarement pour les organisations auxquelles ils appartiennent. Les intermédiaires dans ce genre de transactions prennent leur part immédiatement et touchent les récompenses lors de la signature des contrats, pas à leur clôture. De plus, étant informés sur les gens puissants, ils ont la garantie d’un flux régulier de cadeaux en retour pour garantir leur silence par la suite.

  7. dede

    On peut avoir une opinion morale sur le dossier mais d’un point de vue liberal, je suis quand meme un peu choque par ce qui est indique dans l’article du Monde.
    Dans ma jeunesse, le proxenete correspondait a celui qui « protegeait » la prostituee et se faisait remunerer pour cela. Quand on pense aux maisons closes (d’avant ma jeunesse), on voit mal pourquoi ce serait reprehensible mais a force de legiferer, on se trouvait dans un certain nombre de cas face a des situations ou la coercition etait vraiment poussee, d’ou l’interdiction.
    Dans le cas present, il semble que DSK, a l’insu de son plein gre ou pas, se trouve beneficier des services de prostituees. En quoi peut-on envisager de parler de proxenetisme? Il n’est pas en train de vendre la chair des autres, que je sache.

    D’ailleurs les juges font des contorsions dont ils devraient avoir honte pour justifier leur these :
    « ce type de pénétration sexuelle est même parfois refusé par des prostituées. Un tel comportement pouvait donc a fortiori nécessiter de recourir à des professionnelles rémunérées »
    En clair « certaines putes n’aiment pas faire cela, donc si elles l’ont fait, c’etaient necessairement des putes » WTF?

      1. Aristarque

        Il me semble que le motif était »recel de proxénétisme », puni théoriquement pareil. Mais un motif aussi vaseux a probablement été choisi volontairement plutôt que corruption ou recel de corruption. La corruption est devenue beaucoup moins (hélas) sensationnelle en Grance et poursuivre à ce titre pourrait entraîner des dommages collatéraux indisposants. Donc, on lance des poursuites pour marquer le coup, rassurer le bon peuple des veautants que les élites veulent la transparence et toussa… Cela met hors jeu DSK (on n’ est jamais trop prudent, une histoire de fesses n’ ayant jamais coulé une carrière politique grançaise, ce serait plutôt l’inverse) pour quelques années avant de conclure en eau de boudin avec non-lieu à la clé… Je sais, cela a un air de complotisme… 😕

        1. Adolfo Ramirez Jr

          C’est parfaitement ça, pas du complotisme. Ce procès n’a pas a avoir lieu, surtout sur des bases de « il ne pouvait pas ne pas savoir ».
          Le procès pour corruption serait bien plus indiqué, mais jetterait la lumière sur les pratiques des politiques qui ne sont pas tous obsédés sexuels, certes, mais qui aiment tous les beaux cadeaux… Argent, voyages tout frais payés, piscine gratuite dans leur sous sol, oeuvre d’art…

  8. Val

    La seule bonne nouvelle dans cette affaire, c’est qu’un politique de son acabit finisse devant les tribunaux. C’est tellement incroyable que ce type doit en être tout éberlué. J’imagine que l’unique raison vient du fait que DSK est encore une menace politique pour Hollande. Il ne doit pas faire bon être sur le chemin d’ Hollande ….
    Mais H , vous avez totalement raison, un des gros problème de ce pays est la corruption, mais quand on y réfléchit c’est logique car inhérent à tout régime communiste.
    Sinon , j’avoue éprouver quand même une certaine satisfaction à voir ce type abject répondre de ses actes et frasques pitoyables devant un cour …comme on dit la roche tarpéienne etc.

    1. Black Mamba

      On le jette en pâture pour amuser le peuple, ce n’est qu’un pion parmi tant d’autres, il ne s’est pas assez courbé devant sa majesté … il paie le prix mais je ne pense pas que la note sera salée .

      1. Val

        @BM , certainement , il ne prendra sans doute pas grand chose, mais pour un type comme lui , l’exercice en tant que tel doit lui être une torture. Je serais Hollande, je me méfierais quand même, car le type va lui vouer une telle haine … car comme le dit signor Tuco  » si tu manques la corde, ne manque pas le pendu »

      2. petit-chat

        @BM +1
        Il a curieusement été dégommé, au sommet de sa gloire, et sans que ses frasques ne soient plus répréhensibles que celles de fumiers pédophiles bien en poste, lorsqu’il a émis l’idée de faire un panier de devises internationales + de l’or pour succéder au dollar.

            1. Caton

              Pas tout à fait la même chose : le fonds souverain libyen s’attaquait au Franc CFA, pas au dollar… raison pour laquelle c’est la France qui a initié la manœuvre.

    2. Deres

      Tout ceci n’est arrivé devant les français uniquement car DSK a été arrêté aux USA. Les langues se sont alors déliés en France. Tout cela était bien connu du milieu politique mais tout le monde fermait sa gueule. Mais rappelez vous la levée de bouclier solidaire du monde politique demandant le « respect de la vie privé » …

      1. royaumont

        Oui, et l’inénarrable Cambadélis déclarant : »ça ne lui ressemble pas », ou les journalistes expliquant que ce n’est pas leur métier.
        On pourrait se demander si ce qui est reproché à DSK n’est pas d’avoir prouvé que nos élites sont des menteurs, solidairement. La perversion est pardonnable, la vérité, non.

      2. Jean Bon

        Et la pauvre folle de Najat Vallaud-Belkacem qui voulait l’abolition de la prostitution …
        A défaut de faire des lois, elle peut déjà faire le ménage dans son propre parti.

    3. Aristarque

      Trouvez nous donc un exemple où la roche tarpéienne ait été utilisée en Grance. En tirant les cheveux, peut-être pour Pétain et encore… Pour prendre des exemples récents, nous voyons des escrocs à la Cahuzac, à la Thevenoud et bien d’autres, continuer à se pavaner comme si de rien n’ était…

  9. Calvin

    Merci pour cet article qui appuie là où il faudrait plutôt regarder.
    « Quand le politicien et ses médias montrent du doigt la lune (des escort-girls), le Sage H16 regarde la main qui fouille nos poches. »

  10. Kazar

    Cette élection partielle de dimanche est assez réjouissante, car les masques tombent : NKM voterait PS (pour ceux qui avaient pas encore compris que c’était une socialiste parisienne) et Juppé appelle aussi à voter PS, alors qu’en 1990, il avait exclu Carignon du RPR car celui-ci avait appelé à faire barrage au FN dans une élection partielle…
    Les électeurs du Doubs avaient donc le choix entre les socialistes qui n’hésitent pas à invoquer « l’esprit du 11 janvier (17 morts et le PS va peut être gagner une élection, beurk), d’autres socialistes n’aimant pas les « petits blonds » (déclarations de l’UMP qui a été renvoyé chez lui dimanche) et une candidate patriote.
    Pour moi, le FN aura un troisième député dimanche soir.

    1. Calvin

      La patriote étant furieusement socialiste elle aussi.
      Et, j’imagine aussi, d’accord avec sa Big Boss pour féliciter « Siryza » de sa victoire en Grèce.

      1. Kazar

        J’attendais évidemment cette remarque sur le socialisme du FN. Ce serait méconnaître la réalité actuelle du parti au sein duquel deux courants se dessinent, l’un étatiste avec Philippot influençant MLP (mais pour combien de temps) et l’autre plus libéral avec MMLP, Chauprade, Gollnisch, JML, et de nombreux autres. En attendant, et sur le terrain, les maires FN ne se montrent pas particulièrement dilapidateurs de l’argent public, ils réduisent au contraire les subventions et autres avantages accordées aux associations ou tâchent d’éviter les impayés des cantines scolaires, contrairement aux bonnes âmes de droite ou de gauche.

        1. Jean Bon

          Dans les faits le FN est peut être plus libéral qu’il ne parait.
          Mais officiellement, il est socialiste.
          Et s’il passe au pouvoir, soit il trompera son electorat, soit il sera socialiste.

      2. royaumont

        Charles Gave, qu’on peut difficilement accusé d’être sur la même ligne que Siryza dit dans son dernier billet : « Les Grecs qui avaient vendu leur âme pour un plat de lentilles sont en train de redevenir souverains, ce qui est une bonne, une très bonne nouvelle. « .
        cf : http://institutdeslibertes.org/machiavel-ou-gribouille/

        Siryza sont des blaireaux, mais ils portent une révolte populaire contre l’Euro-despotisme et quelque chose va devoir changer. Il en crèveront, mais ils nous auront peut-être rendu service.

            1. HussardBleu

              mais nan, vous êtes nuls, Pigasse l’a dit, la réduction voire l’effacement, c’est juste « comptable »….
              Curieusement, le même Pigasse, au sein de la banque L, est chargé de négocier pour la Grèce…

            2. Kekoresin

              Ouaip, mais ça ne serait pas la première fois qu’un roitelet français bifferait d’une plume légère la dette d’un autre état!

              Dans notre pays, le Père Noël est élu au suffrage universel, youpiiiii!

            1. Pheldge

              Les Grecs proposent de convertir leur dette en « obligations perpétuelles » , en clair on n’annule pas la dette, ils en payent seulement l’intérêt , et le capital restera du … éternellement ! C’est pas beau et novateur ça ?

              1. HussardBleu

                Dans le Lot, « la perpétuelle » consistait autrefois à garnir la barrique d’un bon millésime. Le vigneron y tirait un peu de vin pour sa consommation personnelle et il le remplaçait par la vendange de l’année. On partait du principe que le « vieux cahors » initiait le jeune !

                hmmm… me demande si la retsina….

                1. Bonsaï

                  Bien sûr, ça marche … et c’est Varoufakis qui régale ! (je précise pour les béotiens que cet Apollon est le nouveau ministre des Finances grec. Très sport, moto et sac à dos … ça en jette un max).

    2. royaumont

      tu es un peu HS par rapport au billet du jour…
      Cela dit, tu n’as pas entièrement tort. Dimanche prochain permettra à l’UMP de compter ceux qui suivent les socialo-bobo NKM ou Juppé et ceux qui sont plutôt du coté de sens-commun ou de la droite forte. Ces deux courants sont au sein de l’UMP, mais sont finalement assez proches de personnalités comme Bompard ou MMLP (ou Chaupade).

      1. Kazar

        HS ? Mais c’est l’intro d’H16. Sincèrement, il a vu juste : cette affaire DSK est de la poudre aux yeux pour amuser le peuple (et ça continue à marcher) pendant que le chômage continue à grimper, que la Grèce doit en faire flipper plus d’un à Bruxelles et au gouvernement, que le niveau scolaire baisse de façon égalitaire, que l’islamisme radical se développe, etc, etc.
        D’ailleurs, quitte à aller se promener pour soutenir le candidat PS dans le Doubs, Valls pourrait aussi aller soutenir DSK à son procès, ils sont de la même famille politique après tout, et notre Premier ministre semble avoir du temps à perdre…

        1. Deres

          Ce n’est pas que de la poudre aux yeux … je vous rappelle que DSK n’est pas le seul qui arrive facilement à avoir des appartements gratuits pour lui servir de garçonnière. Flamby n’a eu qu’à se baisser pour bénéficier d’un appartement à deux pas de l’Elysée pour tromper sa compagne avec une actrice … Un tel cadeau n’est pas gratuit surtout quand il fait bénéficier d’informations intéressantes sur le président de la République. Et tout le personnel de l’Elysée dans la confidence, vous imaginez bien qu’il doit avoir un traitement de faveur pour être certain que rien ne fuite …

    3. Guillaume_rc

      A noter que si le PS perd encore un siège, sa majorité à l’Assemblée va être de plus en plus relative.
      D’où de belles contorsions à venir pour chercher les voix des supplétifs (verts, PC… tous les dinosaures).

  11. Calvin

    (‘Tite coquille : il manque t dans : « De ce(t) aspect… » à côté de la photo de la damoiselle.

    Peu de lecteurs ont du voir cette erreur à cause de la proximité de cette icône peu morale, mais moi je me concentre sur le texte.)

  12. Bernard

    On peut comparer ce battage ciblé à celui de l’affaire Cahuzac.

    Le méchant Cahuzac a détourné de l’argent de sa petite clinique de capilliculture et surtout à menti à l’Assemblée Nationale.

    Mais personne ne s’est demandé d’où provenaient ces fonds. Tout le monde s’est accordé sur la version repiquage de poireaux sur terre aride.

    Alors qu’un esprit mal intentionné et complotiste aurait pu penser qu’il s’agissait de quelques retours d’ascenseurs pleins de monnaie sonnante et trébuchante en récompense de quelques pastilles au miel bien remboursées.

    Mais là encore rien !

    1. Val

      et rien est vraiment le mot juste, car notre ami Cahuzac a l’air de se porter à merveille ainsi que toutes les personnes qui de pres ou de loin auraient pu être inquiétées … elle n’est pas belle la vie ?

    2. Kekoresin

      Merci Bernard!

      On peut également évoquer le cas Guéant qui sort peu à peu de sa planque pour étaler sa petite morale sur l’objectif des caméras oublieuses. Enfin, lui expliquait au moins l’origine des fonds: vente dissimulées au fisc de tableaux improbables et petites liasses des fonds d’enquêtes spéciaux (rien que la dénomination sent bon la mafia d’état), le tout pour près de 800000 boules! Et comme les copains, il est libre comme la quéquette de DSK dans un Sofitel. Pour un lambda, ce serait la préventive direct en attente du procès!

      Mais bon, tant qu’il ne fait pas d’apologie de coiffage de barbu au C4 tout est en ordre!

      1. balt

        On revoit woerth aussi,il se montre beaucoup,notamment a la manif Charlie avec sa belle écharpe tricolore de maire patriote,et beaucoup dans les médias.Par contre les Balkanys doivent etre planqués (en Sicile?)

  13. Guillaume_rc

    En tout cas le goût pour la galipette de DSK nous l’aura épargné comme président de la République.
    Je rappelle à tous que les 35h c’est une idée à lui (même si c’est Aubry qui l’a appliquée).
    Qu’il a été Ministre des Finances avec la plus belle croissance des années 90 et qu’il n’a en rien réduit la dette.
    Qu’il se contrefout des Français comme de sa première prestation tarifée (vous me direz ça c’est un trait commun à beaucoup).

    Bon on a Flamby à la place mais je ne suis même pas sûr qu’on gagne au change.

    1. Val

      @guillaume +1 , on a gagné en ridicule ce qu’on aurait eu en graveleux .. je suis rassurée quand même pour mes consœurs qui auraient dû circuler en caleçon plombé ce qui ne doit pas être confortable.

    2. petit-chat

      Je ne veux pas jouer le saumâtre, mais quel est le polytique qui ne se fout pas éperdument de la merdaille élective et/ou qui ne privilégie pas exclusivement sa position ?

    3. Kekoresin

      Les 35h étaient au départ un « private joke » de la part du libidineux mais porcinette n’a rien trouvé de mieux à faire que de prendre au sérieux la plaisenterie. A l’instar de Rosaline-sauveuse-de-pandémie qui se réfère à des sources solides comme GORAFI, Aubry la brocanteuse du Nord attrape les trucs les plus visqueux pour les transformer en impératifs législatifs.

      C’est comme laissez jouer un enfant de 7 ans avec des allumettes dans une fabrique de feux d’artifices, c’est beau, ça brille de mille feux, ça illumine les yeux plein d’espoir, mais ça finit par transformer les spectateurs en petit bouts de charbons!

  14. blackwarrior

    c’est assez navrant de constater que cette histoire plaise autant aux médias qu’au peuple..du sang,du sexe,de l’argent..j’ai toujours considéré (à tort ou a raison,n’hésitez pas à me calmer sur ce coup) que les journalistes et les avocats (nombreux en tout cas) étaient une plaie pour la société,des vautours avides de sang et de sensationnel (bon mercantiles aussi mais ça c’est autre chose,quoique) ..bref DSK qui se fourvoie dans cette histoire je vais pas le plaindre,je pense juste au fait qu’on déplace le problème,la prostitution et la détresse et la souffrance que ça peut engendrer et ceux qui en profitent et en vivent,et àa personne ne s’y attaque (mais bon c’est normal quand ça devient chaud le gouvernement n’y touche surtout pas)..

  15. Caton

    Le 11 juin 2013, le parquet avait requis un non-lieu. Les juges d’instruction ont décidé de passer outre. Ce qui donne à penser que le gouvernement ne voulait pas voir cette affaire jugée…

  16. carpediem

    Pour avoir une bonne idée de « l’ambiance » de corruption qui règne autour de ces personnages, il faut lire le reportage de l’Express consacré à l’individu et son associé qui s’est mangé le bitume depuis ses luxueux bureaux Israeliens .Ces deux là se sont rencontrés et se sont « mutuellement admirés » (dixit le journaliste), ils vivaient dans un luxe de bagnoles, de suites d’hôtel, de villas, de valets. Le défunt (un Maddof bis) avait besoin d’un minimum de 500 000 euros par an pour se sentir juste à l’aise. Vous voyez le genre de cercle dans lequel tournent cette clique, avides de fric et de puissance, ils ne se sentent plus pisser et leur égo est démesuré. Je suis convaincue qu’ils se voient en maître du monde et comme disait M »aame Sinclair, il existent deux sortes de gens pour eux : les maîtres et les domestiques. L’associé en question (dont le nom m’échappe) cultivait en outre une hypocrisie qu’on retrouve toujours chez ces requins : une religion appliquée jusqu’à l’intégrisme côté cour, côté jardin, du vide pur et simple. Imaginons un instant que le gros porc ait été président de la république, il n’aurait fait que rejoindre le cortège de corruption déjà existant, en y ajoutant sa petite touche perso : le genre, « je vais sauver la France, faites moi confiance, je vais devoir vous taxer mais c’est pour votre bien, je suis l’homme qui sait ». On n’a pas eu mieux.

    1. Black Mamba

       » Le défunt (un Maddof bis) avait besoin d’un minimum de 500 000 euros par an pour se sentir juste à l’aise  »
      Je plaide coupable … chacun détermine ses besoins, mon comptable a beau nous dire de mettre un coup de frein sur notre train de vie et bien c’est pas si facile que ça 😕

    2. blackwarrior

      c’est aussi un des défauts de nos politiques,comment un politique qui est censé représenter le peuple et le comprendre peut être crédible quand il a toujours vécu dans une certaine opulence? je sais pas,moi qui suis un « petit » et qui gagne peu je ne peux pas concevoir qu’un politique qui gagne au bas mot 3000€ (oui je sais je minimise un peu )par mois puisse capter les problèmes d’un smicard..bon je dis pas qu’ils doivent se mettre à notre niveau mais y’a un souci sur ce point en tout cas..

    3. balt

      On a probablement suicidé le défunt.D’après les bruits qui courent,les investissements étaient ceux de fortunes de mafieux de l’est.Ceux ci détestent se retrouver a zéro brutalement et le font savoir a leur manière:impolie mais efficace

  17. Charles

    Un petit détail oublié: Tout ce brave monde est franc mac…

    Parmi les personnes mises en examen, 6 au moins sont francs-maçons. 4 appartiennent au Grand Orient de France :

    >René Kojfer, 70 ans, ex-chargé des relations publiques de l’hôtel Carlton ;
    > Francis Henrion, 46 ans, ancien directeur de l’établissement;
    >Emmanuel Riglaire, 44 ans, avocat ;
    >David Roquet, 44 ans, ex-cadre d’une filiale d’Eiffage (entreprise de travaux publics).

    Les trois premiers faisaient partie de la même loge lilloise (les Amis réunis), le quatrième étant affilié à la loge Thémis de Cambrai.

    Le commissaire divisionnaire Jean-Christophe Lagarde est membre de la Grande Loge de France.

    Fabrice Paszkowski, 45 ans, patron d’une entreprise du secteur paramédical, il fait partie de la Grande Loge traditionnelle et symbolique Opéra (GLTSO).

        1. Deres

          C’est un procès pour proxénétisme et c’est le seul proxénète de l’histoire. Comme ce n’est pas un procès en corruption, les autres seront surement acquittés … Elle est belle la justice française. ej vois déjà DSK invité au 20h de TF1 clamé son innocence prouvé par ce procès devant un présentateur ami de 20 ans …

    1. Val

      @Charles , comme je parie que les juges aussi , ça s’appelle laver le linge sale en famille :mrgreen:
      a la fois dans cette région là , qui arrive à qqchose sans en être …

  18. Popeye

    On ne mentionne guère non plus la présence presque systématique de la franc-maçonnerie dans cette affaire (quoique des maçons dans le BTP…)
    Pensez que ce gars avait des casseroles connues : il aurait fait un président si aisément manipulable. C’est ballot que les flics new-yorkais ne prennent pas à la légère les déclarations d’une »soubrette troussée », parce que en fait « il n’y avait pas mort d’homme ».

    1. Deres

      Ceci dit, je pense que cela ne marche pas dans le sens habituel. Ce n’est pas la franc-maçonnerie qui crée la corruption mais les gens avides de pouvoirs et de relations qui veulent à tout prix faire parti des francs-maçons pour en tirer parti.

      1. val

        Mais avouez que leur culture du secret est qd même bien pratique…. qd à vouloir à Tt prix en faire partie… c est plutôt eux qui font les approches. ..

  19. brondillant

    euh…….DSK on s’en b….e.

    On va nous rejouer le coup du client de la prostituée et tout ça et tout ça. D’ailleurs je ne suis pas au courant du nombre de pépètes d’euros qu’ont rapporté toutes ces amendes, à 1500 de n’euros le client ça devrait faire du blé et permettre de lâcher du leste sur les économies. Pasque des putes y en a plein à Lyon, mais doivent crever de faim.

    A part ça j’achète plus de journaux depuis deux ans.

      1. Calvin

        Tout bénef : une attitude pour rassurer les féministes en votant une loi débile, pas de décret pour continuer à récupérer une part des revenus générés par la prostitution.
        L’Etat, le proxénète le plus hypocrite….

  20. JeannotLapin

    Je suis hors sujet, mais ça mériterait presque un article.

    Un maire décide de mettre un peu d’ordre dans la gestion financière de sa ville. Toute la gauche hurle. Pourquoi ? Parce que le maire en question est FN et qu’il a décidé de mettre en place des mesures nauséabondes :
    – Stopper les 53.000€ de subventions allouées à la Maison du vivre ensemble
    – Faire payer ceux qui essaient de ne pas payer la cantine scolaire.

    Des mesures de bon sens qui font hurler. Ça en dit quand même très long sur le niveau de gestion financière des socialistes. Ça explique par ailleurs extrêmement bien pourquoi la dette du pays est si délirante.

    C’est probablement un cas isolé, mais je me mets à rêver. Vu que le FN est bien parti pour les départementales et les régionales, s’ils appliquent les mêmes règles il va y avoir des tombereaux de parasites subventionnées complètement paniqués à l’idée de devoir trouver un vrai travail ou des vraies subventions.

    Je trouverais ça assez amusant (malgré le programme économique complètement débile du FN) que leur arrivée aux manettes ait quand même un effet positif.

    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/couacs/2015/02/02/25005-20150202ARTFIG00289-soutien-scolaire-cantines-les-mesures-choc-du-maire-fn-de-beaucaire.php

    http://www.liberation.fr/societe/2015/02/02/un-maire-fn-part-en-guerre-contre-les-profiteurs-des-cantines-scolaires_1193964

    1. C’est malheureusement peu probable. Dans la plupart des cas, le FN « désubventionnera » les assos qui ne lui plaisent pas, et subventionnera celles qui lui servent localement. C’est le risque, en tout cas.

      1. Kazar

        C’est le risque mais ce n’est qu’un risque, ne faites donc pas de procès d’intention. Et vous pouvez compter sur Libétorchon pour le mette en une quand ça arrivera (si cela arrive). En attendant, cette mesure de bon sens qui consiste à éviter les impayés de cantine scolaire en prévenant les parents à l’avance plutôt que de courir après les mêmes impayés dans de vaines tentatives de recouvrement n’est absolument pas dans la ligne socialiste, et elle ne peut pas être suspectée d’être partiale puisqu’elle vise tous les mauvais payeurs, quels que soient leur milieu social, race, religion, parti, etc.

        1. Calvin

          Sur ce coup là, je te donne raison.
          Tant que le FN gagnera des élections sur la dynamique de rejet du système, ses élus pratiqueront moins de clientélisme.
          Mais cela ne tiendra plus, avec leurs futurs alliés associatifs, cadres, barons, etc…
          Car c’est bien le système français dans sa splendeur qui génère la corruption et non la corruption de certains qui a déteint sur les autres.

        2. Théo31

          En attendant, aucune remise en cause de l’Etat providence national-socialiste, juste l’envie de distribuer le même butin à moins de bénéficiaires.

      2. Kazar

        Encore une mesure pas très socialiste du même maire :

        « Le maire FN de Beaucaire Julien Sanchez a décidé de supprimer la prime de fin d’année aux employés municipaux qui auront dépassé vingt jours d’absence au cours de l’année écoulée.

        « Ce sera la prime au travail et non plus la prime à l’absentéisme », a affirmé Julien Sanchez qui devait faire adopter cette disposition ce soir en conseil municipal.

        « Cela va faire grincer des dents, on a déjà la CGT sur le dos », a indiqué le maire frontiste. « Ce qu’il faut, c’est parvenir à motiver ceux qui bossent, pas les autres », a-t-il ajouté.  »

        Il me semble que ce genre de mesure colle assez bien avec la ligne générale défendue par la plupart des commentateurs, voire même H16, non ?

        1. petit-chat

          Dans mon ancienne boîte, la prime était re-calculée à partir de 3 jours d’absence dans l’année. Trente jours d’absence = 0 €.
          Avec le système du Maire FN, c’est un encouragement à s’absenter 20 jours !

          1. Black Mamba

            On a quand même le droit d’être malade ou d’être disponible pour ses enfants qui le sont … un peu d’humanité ne fait pas de mal …

            1. petit-chat

              Ok, mais ce n’est pas gratos pour l’entreprise qui est contrainte de procéder au remplacement de l’indisponible !
              Le droit de est différent du droit à, et pour lutter contre cette perversité, j’ai trouvé que le système de ma boîte était pas mal.

            2. Kuing Yamang

              BM : « un peu d’humanité ne fait pas de mal … »
              ————-
              La prime, ce n’est pas le salaire. Les glandeurs touchent quand même le salaire, « malades » ou indisponibles ou pas.
              Je ne vois pas ce que l’humanité vient faire là-dedans.

              1. Black Mamba

                Ah ! On me cherche des poux aujourd’hui … entre humains intelligents , il est possible de trouver des arrangements , je suis parfois malade mais mon efficacité au travail, la rentabilité compense largement les rares fois où je me mets en arrêt soit pour moi ou pour mes enfants …
                d’ailleurs notre ancienne secrétaire avait le même traitement … et sa prime était généreuse aussi …

                  1. Black Mamba

                    Mr Kuing Yamang
                    sachez tout le même que je prends votre intervention comme un honneur que vous me faites :mrgreen:
                    D’habitude vous m’ignorez 😀

                    1. Kuing Yamang

                      Non BM, je ne vous ignore pas, je vous lis avec plaisir. ^^
                      C’est juste qu’aujourd’hui votre avatar de Gumi n’est pas sexy, cette relâche m’a un peu déçu, ne chercher pas plus loin.

                1. petit-chat

                  BM, il s’agit d’une prime de « présenteîsme », c’est une récompense ! Elle s’ajoute aux salaires, elle n’est pas destinée, sauf interprétation mafieuse-syndicale, à punir.

                2. gameover

                  Le privé c’est une affaire privée. Les salaires se déterminent suivant des choix et considérations privés.

                  Le problème dans la fonction publique et assimilée c’est que le niveau de salaire n’a rien à voir avec la compétence ou l’efficacité au travail mais avec une grille de salaire et des indices et cela conduit donc à un nivellement par le bas du travail fourni : pourquoi faire plus si c’est pour être payé pareil.

                  Si le niveau de salaire était plus fonction de l’efficacité et si les assurances étaient privées alors la pénalité de l’absentéïsme serait aussi logique que celle du malus automobile. Car dans un cas comme dans l’autre c’est aussi une histoire de comportement.

                  Pas de bol pour ceux qui sont à la fois incompétent et malade.

                  1. Black Mamba

                    Je suis d’accord , cela ne me dérange pas du tout que le public soit aligné au privé, même cela serait plutôt sain mais je maintiens qu’il y a possibilité de motiver les troupes sans forcément les pénaliser …

                    1. Kuing Yamang

                      Les pénaliser, ce serait de leur enlever une part de leur salaire en cas d’absences, pas de virer la prime des feignasses.

                    2. Black Mamba

                      D’ailleurs Go , toi qui aime les chiffres et les démonstrations … je suis sûr qu’un mec a fait le calcul entre la promesse d’une prime minime et la perte sèche de 10 jours d’absentéisme que cela valait largement le coup …

                    3. gameover

                      Oui BM il suffit de voir l’effet qu’avait eu pendant un an ou deux la mise en place des jours de carence dans la fonction publique avant qu’ils soient de nouveau supprimés.

                    4. Calvin

                      Le sujet des jours de carence dans la FP est épineux.
                      Autant, cela a peut servi dans la plupart des administrations où les malades se sont arrêtés plus pour « récupérer » le jour de carence, autant à l’hôpital, le jour de carence à fait chuter les absences.
                      Et bien sûr, la carence n’a pas survécu à Sarko.

                    5. Calvin

                      Je suis d’accord pour les chiffres de l’hôpital, qui confirment ce que je disais.
                      Pour les territoriaux, je suis plus surpris, et ce que je remarque dans la cité phocéenne n’est sans doute pas à l’image du reste de la France.
                      En revanche, rien sur la FPE…

          2. Kazar

            Jamais content !!! Ce n’est pas le système du maire FN, il essaye de limiter les abus. Il y a un juste milieu tout de même, et il n’a pas affaire à des salariés du privé mais à des fonctionnaires…

            1. Jean Bon

              Je suis d’accord ici. Ca va dans le bon sens.
              Après on peut débattre sur les 20 jours plutôt qu’une prime progressive, mais ca ça dans le bon sens

              1. gameover

                Une prime pour faire correctement son travail ça me fait toujours bondir.

                Ca me rappelle certains employés qui lorsque qu’une affaire se passe bien et qu’on fait une bonne marge me demandent s’ils auront droit à une prime.

                En général je leur demande s’ils ont touché ou pas leurs salaires à la fin du mois… et accessoirement s’ils reversent de l’argent quand une affaire se passe mal…

                1. petit-chat

                  C’est pas difficile à comprendre tout de même : le salaire est pour payer le déplacement et la présence au boulot.
                  S’il y a du travail à faire, il doit être rémunéré en sus, par des primes, des gratifications, des honoraires, des chèques-restaurants, des avantages en nature…

            1. petit-chat

              Bien sûr, Harry, et ce simple petit pas a soulevé l’indignation des fins gestionnaires de l’UMPScoco. Mais peut faire mieux, donc gomette jaunâtre pour ce Maire, et pour tous les autres gomette rouge de la honte.
              (Chais jamais si gomette prend deux « m » ou pas, mot inconnu dans Firefox…)

      3. blackwarrior

        et le Fn est pas réputé pour gérer correctement,un des gros points faibles de son programme c’est l’économie..l’umps fait pas mieux mais on sortira un peu du caca en mettant des économistes à la ellot Ness (oui je sais je crois au père noel malgré mon ^age avancé) ..

      4. JeannotLapin

        Qui sait ? Peut-être des élus locaux vont-ils se rendre compte que réduire le rôle de l’état localement ça marche.

        Je pense que ce sera plus facile de convaincre les citoyens si des mairies, fussent-elles FN montrent que c’est faisable de réduire l’assistanat et la distribution d’argent gratuit.

        Mais on est bien d’accord qu’il faudrait surtout appliquer ces principes en haut de l’échelle étatique…

        1. Fifou

          Au temps pour moi, effectivement le maire du Pontet a vu son augmentation de 44% annulee mais il s’es passe une de 10% quand meme, pareil pour LUC et cogolin.
          Conclusion: droite, gauche centre et extremes c’est la meme chose, ca se goinfre sur le dos des contribuables. Avec une mention clienteliste de plus pour le FN

  21. Fabricem

    Rien à voir avec le schmilblik, mais j’aimerais attirer l’attention sur la commission de l’assemblée nationale sur l’avenir des institutions.

    Co-présidée par Claude Bartolone, pas du tout en conflit d’intérêt sur cette question et par Michel Winock, probable Franc-Maçon et historien spécialiste de l’histoire de la République.

    Ce Michel Winock, a introduit la séance du 14 Décembre 2014 intitulée « Une crise de la République ? » en développant certains principes fondamentaux potentiellement en danger aujourd’hui. En premier, il a placé « l’idée de progrès ». Puis l’égalité, la solidarité, la laïcité, la vertu.

    En oubliant soigneusement la liberté dans la liste des principes « en danger » , mais citant Clémenceau et la nécessité de corriger le « libéralisme pur », puis le néolibéralisme, etc.

    Seul Guillaume Tusseau (prof de droit constitutionnel à Sciences Po), parmi la dizaine de présents, a relevé ce problème, citant Notzick :

    Michel Winock a dressé dans son intervention liminaire un tableau de la République, fort juste mais qui repose, selon moi sur une prémisse majeure, laquelle, sans avoir été explicitement formulée, implique une vision constructiviste et volontariste de la République. Or cette conception d’une république constitutive de la société qu’elle va régir n’est pas neutre, ni idéologiquement ni en termes de valeurs, ni même au regard de ce que cela signifie en matière d’institutions, de formalisation et d’incarnation de la volonté politique du peuple. Et, puisque la crise nous y invite, sans doute est-ce le moment d’interroger ce présupposé, à tout le moins de l’appréhender comme tel.

    Il existe ainsi une idéologie alternative de la République qui découle d’une notion que, de manière assez significative, Michel Winock n’a pas mentionnée parmi les six fondements républicains qu’il a énumérés : je veux parler de la liberté, principe pourtant inscrit, le premier, au frontispice de tous nos édifices publics.

    Dans cette perspective, le rôle de l’État, de la République, des institutions ne consisterait plus à prendre en charge la vie des citoyens, en construisant une citoyenneté adossée à un modèle richement et précisément défini, mais à créer les conditions de ce qu’un auteur américain, Robert Nozick, a appelé une « utopie d’utopies ». L’État, la République et la société deviendraient, en d’autres termes, un socle minimal permettant à chaque groupe social, à chaque communauté de développer ses propres utopies et de les faire cohabiter dans une forme de pluralisme, auquel Denis Baranger faisait allusion.

    http://www.assemblee-nationale.fr/14/cr-gtinstit/14-15/c1415002.asp

    A l’agenda de la commission, une journée « La démocratie sociale et environnementale ».

    Le ton est donné.

  22. taisson

    @Popeye : Tout à fait juste, c’est sur que si l’affaire n’avait pas démarré à new York, personne ici n’ aurait osé inculper DSK …
    D’ailleurs, ce n’est pas certain qu’ il n’y ai pas eu manipulation, ou provocation.
    Mais c’est tout de même assez lamentable de voir que tous ceux qui  » se lèchent les babines » de le voir tomber sont surtout ses « amis » et anciens courtisans, qui étaient prêts à tout pour lécher les bottes du futur président! Aujourd’hui, ils affirment qu’ils ne se doutaient quasi de rien !
    Et , de queutard obsédé, le voila devenu maquereau !
    Le déballage graveleux amuse le peuple et occupe l’actualité, c’est bon pour les « sans dents ».
    Il n’y à pas grand chose à attendre de ce microcosme parasitaire, politico-médiatique qui copule (souvent au sens propre) avec les francs macs, la « justice » et la haute fonction publique.
    Mais comment et avec qui faire le nettoyage? En 1789, la furie révolutionnaire à liquidé une élite au total bien moins nuisible que celle la !

  23. hop hup

    Fait sans précédent dans une société publique, 7 millions d’euros d’actions gratuites ont été discrètement distribués au sein de CDC Entreprises, filiale de la Caisse des dépôts, entre 2007 et 2012. Ce système de rémunération, auquel s’intéresse la Cour des comptes dans son prochain rapport, a été mis au point par l’ancien patron de la société, Jérôme Gallot, lui-même… magistrat financier !

    quand je pense que nos politicards fustigent la distribution d’action gratuite du privé

    ils pourraient commencer par celle de l’état d’abord

  24. pactol

    Allez on fait dans la théorie du complot : Cela fait des lustres que tout le monde politico-médiatique sait que DSK a une libido démesurée (comme Félix Faure, François Mitterand, Jacques Chirac, etc…) voir limite priapique, et personne n’a jamais rien dit ? Tout cela ressort comme un cheveu sur la soupe … . On nous prend pour des couillons. On veut nous faire croire que les mœurs de la politique française sont en voie d’assainissement. On nous prend vraiment pour des couillons !

    1. Deres

      Tout ceci est quand même très proche de l’affaire Roland Dumas qui n’a jamais été vraiment poursuivi. Faire bénéficier les satellites de l’homme politique au lieu de lui même est une méthode de corruption très efficace. La carrière stratosphérique du fils avocat de Flamby est un bel exemple. Ses autres enfants sont plus discrets mais je pense que leurs carrières respectives avance très vite actuellement …

      1. Deres

        On voit bien que le fameux « respect de la vie privé » qui fait que l’on ne connait pas les maîtresses des hommes politiques est un bon moyen de cacher la corruption. Comment savoir que la dite maîtresse bénéficie alors de largesses fabuleuses dont elle fait bénéficier indirectement son amant ?

  25. hop hup

    Pour 79% des Français, DSK aurait fait un meilleur président que Hollande
    Dominique Strauss-Kahn comparaît à partir de lundi devant le tribunal correctionnel de Lille pour «proxénétisme aggravé» dans l’affaire dite du Carlton. Les Français continuent à penser qu’il aurait fait un bon président. Mais ils le jugent misogyne et immoral.

    les mêmes qui se plaindraient de dsk une fois au pouvoir et trouverez un autre politicard encore plus meilleurs que le dsk qui auraient déçues ses électeurs

    1. Honorbrachios

      de fait, une question intéressante serait de demander qui aurait fait un pire président que hollande….
      je vois 3 noms, tous au gouvernement ou ayant été sinistres de hollande : duflot (hors catégorie), ayrault, taubira.

      1. Val

        @Honor sans vouloir vous froisser, Montebourg, Najat , Aurelie, Fleur , Desir, Hamon … en fait malheureusement , ils sont pléthoriques au PS à pouvoir faire pire …. mieux par contre …. bon , pas trouvé …

        1. Honorbrachios

          @val :
          « honor » sans le « brachios » (du grec -bras-;) perd le sens du pseudo !
          sinon, si , comme moi on considère que hollande a ruiné le pays et pratiquement toutes ses chances de pouvoir s’en sortir, qu’il va ruiner les français avant sa sortie qui n’est même pas gagnée car il va tout faire y compris le pire pour se cramponner des années de plus, on peut difficilement faire pire !
          en plus, ne pas oublier que c’est lui qui a nommé toute la clique de nullités sus mentionnée – même si je te l’accorde, il était assez difficile de trouver des socialistes compétents, deux mots qui ne vont pas ensemble !

    1. Val

      @hussard , Mdr 😀 !! bon je dois dire qu au début de la video, je me suis un peu demandée où nous menait notre hussard … vite rassurée par la suite et franchement pliée en 2 après .

    2. petit-chat

      Comme quoi, même dans les endroits les plus reculés, on peut se taper une « bonne » miurge. ‘Savent vivre nos frères prétendument inférieurs !

    3. Kekoresin

      Y’a toujours un éléphant pour venir te faire chier à l’heure de l’apéro!

      Pour les fruits et légumes, autant que possible tant que ça rentre dans l’alambic 🙂

      1. HussardBleu

        « Y’a toujours un éléphant pour venir te faire chier à l’heure de l’apéro! »

        Surtout un rose ! ce qui nous ramène par une habile pirouette au PS… sans compter que le « Four Roses », notre Coquet connaît certainement…

        Mais bon, un vrai éléphant, avec la gueule de bois, ce doit être quelque chose…. Je conseille dans ce cas l’aspirine en format 470 Jeffery…

  26. Lafayette

    Ce qui est bien dans cette comédie française, c’est que DSK est accusé de faire du service public et que finalement il y en a plein des suceurs de grands magasin (qui aiment les queues inter-minables) qui ne risquent rien.

    Bref il mérite une médaille.

  27. bibi

    [Dodo la Saumure] À votre avis : c’est qui le plus fort, le diplodocus ou l’éléphant?
    [Dodo la Saumure] Non parce que, le diplodocus c’est quand même très très fort.
    [Dodo la Saumure] Vraiment, t’es sûr que l’éléphant il est plus fort que le diplodocus?
    [DSK] J’en suis certain : j’ai lu un livre là-dessus y a pas longtemps, et les mecs expliquaient qu’en fait, c’est parce que toute leur force est concentrée dans la trompe. De l’éléphant, hein, je parle.

    [DSK] Elle est ou la poulette?

    1. Adolfo Ramirez Jr

      Sans doute nos hauts fonctionnaires ont ils quelque experience bien reconnue a l’étranger en alimentation et gestion de pénurie, sans que le petit peuple ne moufte…

  28. Théo31

    Rappelons que le capitalisme de connivence est commun à la sociale-démocratie et au fascisme.

    Sinon personne pour lier les activités débridées de DSK au réchauffement climatique ?

    M’est avis que les antisémites vont s’en donner à coeur joie avec ce Juif pervers de DSK.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.