Départementales et école des fans

Franchement, c’est inattendu, mais apparemment, tout le monde a gagné.

Déjà et avant tout, c’est encore une victoire écrasante des abstentionnistes : certes, ils étaient plus forts au premier tour, mais c’est toujours le parti d’en rire et celui de s’en foutre qui ont, une fois de plus, décroché la timbale puisque près de 50% des électeurs ont préféré aller à la pêche ou faire un excellent tiramisu pour occuper leur dimanche, ce qui est une saine occupation à base de cacao que je recommande à tous les obstinés du bulletin inutile.

tiramisu

De façon anecdotique, c’est aussi la victoire microscopique mais fanfaronnée de toutes les micro-gauches bigarrées et gourmandes qui trouveront toujours un motif pour se réjouir : entre le canton de Trucmuche qui, grâce l’alliance trans-partisane des gauches ouvrières, syndicales, écologiques et citoyennes (au minimum) a – vaillamment – repoussé le Front National, et le canton de Bidulechouette qui a conservé tel élu communiste à son poste, les petits partis trouveront largement de quoi se congratuler alors que le pays continue à s’agiter dans des soubresauts que d’aucuns qualifieraient de post-mortem.

Mais avant tout, c’est, de l’aveu de tous nos journalistes, philosophes, sociologues, politologues et autres experts de la statistique post-électorale, une jolie victoire de l’UMP : la stratégie du « ni Front National, ni Parti Socialiste » a fonctionné en accroissant sans aucun doute la déroute mémorable du camp socialiste. Il n’y a pas eu de front républicain, ni officiellement pour la droite (d’où l’effroi, justifié rétrospectivement, de Valls), ni dans les faits pour la gauche. Oh, bien sûr, il y a eu moult arrangements entre amis, copains et coquins pour que le changement de mains ne se fasse pas trop dans la douleur. Lorsque les opposants sont les mêmes depuis des lustres, on ne voudrait surtout pas que les petits nouveaux (du Front National, ici) arrivent et mettent à mal les délicats compromis qu’il aura fallu généralement des années pour tisser entre les uns et les autres et qui ont permis de conserver tout un paquet d’affaires sous le discret boisseau départemental.

D’une certaine façon, c’est aussi victoire du PS qui aura réussi à contenir le Front à sa partie congrue. Oui, certes, j’en conviens, le FN aura mis à mal un paquet d’élus locaux du PS en parvenant à se hisser au second tour et à décrocher un poste. Certes aussi, il a récolté un nombre considérable de votants. Mais tous ses efforts ne lui auront permis de ne récolter aucun département (comme prévu, du reste), ce qui était en réalité le but clair de tous les socialistes chauds ou froids, depuis le premier ministre en passant par les militants PS et jusqu’aux sympathisants UMP. Magnifique stratégie qui a le mérite d’à la fois conserver le FN hors de portée du pouvoir (pour le moment), et de ne pas du tout accréditer les thèses de collusion de la vociférante cheftaine nationaliste.

chiffres départementales 2d tour 2015

Avec tous ces beaux victorieux, il faudra un perdant. Et ce perdant sera sans conteste le Front National.

Perdant étrange : encore une fois, bien que ne pouvant bénéficier que d’une dynamique de report extrêmement ténue (avec une porosité vers la droite et la gauche à peu près équivalente, n’en déplaise aux petits bobos sensibles des rédactions de journaux mainstream), le parti récolte tout de même plus que le Parti Socialiste ou que l’Union de la Gauche, et réalise la prouesse de ne décrocher aucun département, au contraire de ces deux précédents blobs politiques…

On m’objectera que c’est la logique électorale, la construction même du conseil départemental (anciennement général) qui aboutit à ce curieux phénomène où un parti qui récupère assez régulièrement un nombre considérable de voix, que ce soit dans des élections nationales ou locales, à la proportionnelle ou au scrutin majoritaire, ne parvient presque jamais à concrétiser cela en postes d’élus. On m’expliquera que c’est ainsi que la Vème République a été conçue, avec, quasi-intrinsèquement, un bi-partisme à peine caché, et puis c’est peut-être un peu bizarre mais finalement, c’est aussi bien comme ça, c’est aussi ça, la « démocratie », et puis voilà c’est tout, n’en parlons plus.

Soit. Mais il faut être conscient d’un problème évident : d’une part, il devient ardu de prétendre avoir des élections démocratiques et obtenir, régulièrement, un résultat en décalage flagrant avec les attentes d’une quantité croissante de Français, aussi nauséabonde soit-elle pour le pouvoir alternatif en place. Cela ne peut que renforcer la fracture entre le peuple et les élus (qui ne sont pas gênés tant que continue la rotation élective).

D’autre part, et c’est à mon avis bien plus gênant, il faut aussi comprendre que lorsque le Front National parviendra effectivement à concrétiser son assise par des élus, le basculement sera à la fois rapide et massif, sans la moindre possibilité pour les perdants de voir arriver le bouleversement. Et je dis bien « lorsque » et pas « si » : la dynamique, évidente, montre que le FN a parfaitement compris à la fois la méthode pour drainer des militants vers lui, et le discours à prononcer pour s’assurer des votes. Il est loin le temps du papa, celui des braconnages de voix sur les terres de la droite. La chasse est maintenant ouverte sur celles de la gauche et de l’extrême-gauche, où le gibier est abondant, les troupeaux apeurés n’ayant pour chef que des limaces sans colonne vertébrale idéologique, prêts à toutes les petites bassesses pour conserver le pouvoir.

De ce point de vue, Manuel Valls, obstinément premier ministre de ce pays, marque un point lorsqu’il déclare

« Les scores beaucoup trop élevés de l’extrême droite restent un défi pour tous les républicains. Ils sont la marque d’un bouleversement durable de notre paysage politique. »

Il se trompe cependant en ne comprenant pas la nature du bouleversement, sourd, profond, qui se joue sous ses pieds. Déjà, il ne comprend pas que l’ère de la droite prête à se sacrifier pour sauver un élu PS, finalement pas différent de son élu à elle, est révolue. Il ne comprend pas non plus que l’ère où le Français votait FN discrètement, sans le dire, pour éviter l’ostracisme, est elle aussi révolue. Il ne comprend pas que toutes les tactiques grossières qui ont été employées jusqu’à présent sur le FN sont en train de se retourner contre lui et tous ceux qui en usent encore. Et surtout, il ne comprend pas que dans ces élections, tout le monde a gagné, sauf plusieurs millions de Français. Or, il ne faut pas tant de monde pour créer des mouvements puissants de mécontentement, durables et dangereux.

En fait, ces départementales résonnent comme une victoire de l’UMP et des forces de droite traditionnelles seulement pour les vieilles oreilles pleines d’acouphènes de nos journalistes et de nos politiciens habituels. Les premiers, bien trop subventionnés, n’ont plus l’habitude d’écouter le terrain. Les seconds, trop coulés dans le moule pratique de l’opposition gauche-droite, n’entendent que le carillon de l’alternance.

Malheureusement, si l’on prête vraiment attention au tintement actuel, c’est en fait celui du glas.

Le FN aux portes du pouvoir

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires331

  1. Le Gnôme

    Que la République était belle sous l’Empire proclamaient quelques grincheux aux débuts de la IIIème. Que le FN est beau quand il n’a pas droit à l’assiette au beurre. Ca changera quand il y aura accès, comme Syriza qui promettait des lendemains qui chantent et qui ne font plus que de sinistres couacs.

    1. maxence

      Ce discours s’appelle un procés d’intention .
      Les municipalités FN s’en sortent plutôt bien malgré ce que chantent les médias. La chance du FN jusqu’à maintenant est qu’à cet échelon on n’a pas vraiment affaire à des hommes politiques formatés par l’ENA.
      Après cela s’abstenir constitue une position respectable en soi, mais ceux qui nous gouvernent s’en moquent absolument.
      Le système est conçu pour que cela n’influe en aucune sorte sur le résultat des votes.
      Ce que l’état a prévu pour les assemblées de copropriétaires ne s’applique pas au scrutin à deux tours.
      Alors, à part la révolution, peu probable, d’ailleurs, comment changer tout ça ?

      1. Lafayette

        procès d’intention … vous y allez un peu fort. Les Faits Néants sont là. D’abords il faudrait un peu de faits, autre que des excès imputables au racisme.

        Quand tous les partis tirent à freiner la France pour pouvoir montrer que la France démarrera avec eux à la tête, c’est juste oublier que de freiner ils ne savent plus que faire cela.

    2. Kazar

      Contrairement à ce que vous pensez, les couacs vont se faire entendre chez nos adversaires. Écoutez les cris que poussent déjà les associations droitdelhommistes (et politisées anti FN) lorsque les maires FN leur reprennent les locaux municipaux qui leur étaient mis à disposition gratuitement par leurs anciens maires. Eh oui, on peut faire des économies, en cessant le clientélisme, par exemple (boursorama.com/actualites/mairie-fn-de-beaucaire–chasse-au-gaspi-ou-chasse-aux-pauvres-6f5b13938accf1729cfec5ba6599c3ed), ou en réduisant le personnel de mairie :
      « Le budget de fonctionnement des services de la ville a été diminué de 20 % l’an passé, et le sera de 10 % cette année. Une partie des marchés publics a été renégociée et j’entends poursuivre ces renégociations. Sans compter les fonctionnaires qui partent en retraite et qui ne seront pas remplacés. Tout cela nous a permis, de manière agressive il est vrai, de désendetter la ville de 8,5 millions d’euros rien que sur la première année. Et sans augmenter les impôts. »
      (nicematin.com/derniere-minute/david-rachline-2-m%E2%82%AC-de-desendettement-par-an-a-frejus.2093859.html).
      Oui, c’est possible, mais cela ne va pas plaire à tout le monde…

      1. Lafayette

        a ce jeu le FN, le PS et l’UMP se valent, mais sur le nombre d’élus deux derniers le FN bat des records quand même en terme de cas par élus.

      2. Jeff84

        Oui, la carte du sérieux de la gestion est votre meilleure (et à mon avis seule) carte. Si vous arrivez à faire comme à Orange, vous serez indéboulonables comme Bompard.

      3. HerveLE

        un maire FN qui arrete les subventions à une assoc de gauche, pour moi c’est juste une erreur de stratégie, car de toute facon s’il avait continué à la subventionner la dite assoce n’aurait pas supporté d’etre au prytanée de l’ennemi juré et aurait sans doute refusé de la recevoir l’année d’apres!

        1. Kazar

          C’est du second degré je suppose…ces associations ne vivent que grâce aux subventions et leurs membres n’ont rien d’autre à faire dans la vie que de faire ch…le FN, c’est leur raison d’être. Ce sont des parasites, ils ne cracheront jamais sur l’argent qu’on leur donne, d’où qu’ils viennent !!!

          1. bob razovski

            +1

            D’autant plus qu’ils seront les premiers ravis de « prendre des thunes à cette mairie de fachos ».

            Si y’a bien une chose qui n’est plus à prouver, c’est l’attachement des lucratifs sans but pour l’argent des autres. Quitte à inventer n’importe quel prétexte pour en bénéficier.

            leur couper les vivre les fera gueuler, mais le seul moyen de les faire disparaitre.

        2. Pheldge

          Faudrait être con et maso pour continuer de subventionner une asso qui se verrait comme « le centre de la Résistance au fascisme »! Et organiserait la contre-offensive « de l’intérieur du système » 🙂

      4. ironbooboo

        Vous êtes tout de même bien détendu de la propagande.

        Devinez donc de quelle ville il s’agit :

        « les effectifs ont progressé de plus de 11% de 1997 à 2001, les charges de personnel représentant 66% des charges de gestion. Militants, proches et parents des élus en place bénéficient du système. L’épouse du maire, adjointe chargée de la jeunesse, préside Jeunesse ********* (J*), association paramunicipale créée en 1995, qui a employé jusqu’à 205 salariés et déposera le bilan en 1999 laissant une ardoise de 2,14 millions d’euros plus 700.000 euros d’intérêts, qui devront être soldés, une fois épuisés tous les recours, par la ville, en 2010. Les époux seront condamnés pour détournement de fonds publics et complicité d’abus de confiance. Les affaires se multiplient, les condamnations aussi, pas moins de 5 adjoints sont mis en examen. »

        Petit indice, le maire était FN.

  2. Aristarque

    Le Val-de-Marne devient l’unique réserve où les diplodocus communistus encephalus raplaplus subsisteront au milieu d’un océan de socialistes bleuâtres…

  3. Aristarque

    Quant à la dernière image, elle est hurlante de vérité et correspond entièrement à l’ état d’ esprit officiellement affiché du gouvernement… :mrgreen:

    1. Aristarque

      Surtout que visiblement, le gouvernement espère bien ne pas être bousculé par ce train fou, peu importe pour le peuple derrière l’ écran…

    2. Olivier Vitri

      Cyanose post-hontectomie. Atteinte sévère de la vivacité encéphalique, vertébrale et testiculaire; en revanche, aucune lésion taxopathique.

  4. Black Mamba

    Ce weekend a été pour ma famille l’occasion de déguster d’un beau gâteau en forme de panier de fruit, il fut excellent à défaut d’un Tiramisu … pas de sortie , le temps était venteux … on est resté à la maison …

  5. Kazar

    Lu dans le Figaro, extraordinaire aveu sur l’incompétence de ceux qui n’ont un poste que parce qu’ils font de la politique :
    « Si certains fonctionnaires vont être redéployés, l’avenir est plus incertain pour les contractuels. «Il y a ceux qui ont su profiter de leur poste pour se constituer un réseau dans le privé mais il y a aussi énormément d’assistants, ex-militants, qui n’ont fait que ce métier et sont clairement inemployables dans un secteur normal. Ils ne savent que tenir le manteau de l’élu et répondre à ses caprices. Sur le marché du travail, ça ne vaut pas un radis», s’amuse un collaborateur d’élu d’Île-de-France. »
    lefigaro.fr/elections/departementales/2015/03/30/01054-20150330ARTFIG00006-departementales-2015-un-gros-plan-social-menace-le-parti-socialiste.php

    1. LECOMTE René

      Comme ce sont des mercenaires, peut-être les retrouvera-t-on dans d’autres partis, qui ont le vent en poupe ? Ce sont des experts en enfumage et mauvais coups, compétence recherchée dans l’activité politicienne.

    2. vengeusemasquée

      Il reste suffisamment de collectivités « amies » pour les employer ailleurs. Aucun problème franchement. Les réserves de pognon sont encore importantes.

  6. Mifn

    Le clivage droite /gauche ou gauche/droite est complètement dépassé sauf pour les zélus ,les scores du FN en sont une synthèse mais sont toujours ignorés diabolisés par nos bienpensants;quelle erreur  »d’oublier les électeurs FN »non négligeables mais négligés;à quand du bon sens et moins de petits fours.Le changement d’intitulé -conseil général-devenant -conseil départemental- coûte 2 millions d’euros dans mon département=elles sont là les premières économies???? Cette somme ne serait pas plus utile pour coller à la réalité??? Les mauvaises habitudes vont continuer,dépenses somptuaires pour les zélus ,etc,etc…

    1. petit-chat

      Clivage ? Économies ?

      « Le cap restera le même, ce qui n’empêche pas le premier ministre d’être à l’écoute de nos concitoyens ».

  7. pouf pouf

    La première fois que je suis allé à la piscine pour apprendre à nager, j’ai eu droit à un petit crocodile en plastique en rentrant à la maison parce que j’avais été très courageux. Plus tard, ce sont des zéros sur du papier qui font plaisir, un riva tritone special cadillac, un garde-chasse pour surveiller le jardin, le survol du vaucluse en hélicoptère soir et matin. Certaines fois la beauté fait grandir, d’autres pas. J’aurai toujours l’odeur de l’été dans les pins… et puis on finit seul avec julien lepers qui confirme tout b. Quand on vit assez longtemps et qu’on a su devenir patient avec le temps, en plus des cadavres d’ennemis déjà pauvres de n’avoir pas su faire de nous des camarades, on voit passer des amis, des frères, la famille et tout un tas de gens sur le fleuve qui décidément ne jette pas que lui dans la mer. C’est la sureté du trépas qui donne son prix à chacune des secondes d’une vie, la certitude d’une destination programmée automatiquement qui veut qu’on commence à quatre pattes et qu’on finisse sur le dos ou dans un volcan pour s’élever tranquillement et enfin dans les airs. Tranquillement et enfin, l’air captif de nos poumons s’élève vers la couche d’ozone qui sourit bêtement de sa ridicule vengeance… ton tour viendra, salope.

    1. ironbooboo

      Le CO² que nous recrachons est trop lourd pour jamais atteindre la couche d’ozone. Sinon c’est toujours un plaisir de vous lire =)

      1. gameover

        oh… ironbooboo, alors comment se fait-il que cela se fait que l’ozone (O3) arrive à rejoindre la couche d’ozone ? 😀

        gameover — perché sur le toit de sa maison pour échapper au CO2 et à l’argon (entre autres)…

        1. Caton

          Une piste de réflexion : cela pourrait être dû au fait que l’ozonosphère est créée par l’action du rayonnement solaire (UV en particulier) sur l’oxygène en haute altitude, et qu’il n’y a donc pas d’ozone créé naturellement au sol.

          1. Calvin

            L’ozone est bel et bien créé au niveau du sol mais se détruit rapidement sans jamais aller au niveau de la fameuse couche.

          2. gameover

            Ma remarque était ironique et aurait pu s’appliquer – justement parce qu’on parle d’ozone – aux CFC (d’un poids molléculaire de 80), au chlore (70) produit sur terre et que l’on retrouve dans la haute atmosphère… et ta remarque même si elle est juste pourrait conduire suivant le raisonnement de ironbooboo à se demander pourquoi l’ozone reste en haute altitude alors qu’il est plus lourd que l’air ambiant à cette altitude.

            1. Caton

              Le fait que l’ozone ne soit pas stable et se dégrade très vite pourrait bien expliquer pourquoi l’ozone ne descend pas, mais ne reste pas en haute altitude non plus.

              1. gameover

                Oui, passons sur l’ozone, trop compliqué.

                Les CFC montent alors qu’ils sont plus lourds que l’air, on nous l’a assez rabaché… donc pourquoi pas le CO2…

                1. Caton

                  Le fumeux trou dans la couche d’ozone ne pouvait bien sûr avoir aucun rapport avec une activité solaire en berne. Et taxer c’est bon pour l’économie.

                  Comment se fait-il que des êtres humains par ailleurs normalement intelligents puissent se faire berner ainsi…

              2. ironbooboo

                Vous avez réveillé ma curiosité de physicien manqué =)

                D’après ce que j’ai trouvé à droite à gauche votre explication tient la route. L’ozone s’accumule juste là où la molécule est la plus stable.

                Pour les CFC de GO j’ai plus de mal à trouver une explication.
                D’ailleurs si quelqu’un s’y connaissait mieux que moi peut-être pourrait-il m’aider, une phrase du wiki me parait un peu obscure, à moi, néophyte :
                « Ils modifient les molécules d’ozone de l’atmosphère (O3) en enlevant un atome d’oxygène. »
                L’atome d’oxygène devient quoi ?

                1. Caton

                  Pour les CFC l’explication est simple: non, ils ne montent pas, et non, ils n’ont aucun rapport avec un trou dans la couche d’ozone centré sur les pôles magnétiques.

                  1. ironbooboo

                    Ah ça y est, les connexions se font x)
                    Les écolos racontent des grosses âneries (pour changer) et moi je ne comprends pas parce que la seule chose à comprendre c’est que les CFC ne montent pas en haute atmosphère, du tout.

                    J’ai bon ?

                    1. Pheldge

                      Tu peux lire wiki : fr.wikipedia.org/wiki/Couche_d%27ozone
                      mais c’est assez confus. Le lien de causalité reste à démontrer ( voir la fin de l’article ) : on ne connait pas non plus suffisamment l’action des particules émises par le soleil.
                      Mais en attendant, on interdit les CFC au cas où , et puis tous les vilains gaz produits par nos voitures aussi 🙂

                      Et puis les électeurs du FN « qui pètent et qui rotent des gaz nauséabonds » , il faudrait aussi les catalyser ! 😉

                2. gameover

                  @ ironbooboo

                  « L’atome d’oxygène devient quoi ? »

                  Dans une réaction chimique il y a en général recombinaison avec ce qui a créé la dislocation mais dans le cas d’un catalyseur comme les CFC (Chloro-Fluoro-Carbone) ce pourrait simplement être :
                  2 O3 → 3 O2 et c’est ce qui expliquerait qu’une molécule de CFC peut détruire plusieurs milliers de molécules d’ozone car elle même (CFC) n’est pas détruite.

                  Concernant le fait qu’un gaz plus lourd que l’air puisse monter, et pour faire simple, ça vient entre autres de sa capacité d’absorber la chaleur et donc de s’élever car plus chaud et moins dense.

                  1. ironbooboo

                    Oui c’est la phrase qui est mal tournée, la molécule d’ozone est juste « brisée » en éléments plus simples. La molécule CFC, elle, ne bouge pas ou peu. C’est pile la question que je me posais.
                    Et du coup, on fait des trous ou pas ?

                    1. Eloi

                      A température ambiante, l’agitation thermique est prépondérante devant la pesanteur, conduisant a une belle homogénéité des gaz. Dans le cas contraire, en bord de mer, nous entrerions dans une couche d’argon de 100m d’épaisseur 🙂

                    2. ironbooboo

                      @ Eloi :

                      Perdu ! On trouverait au niveau de la mer de l’ununoctium ! Nah 😀

                      La conclusion qu’on pourrait tirer de cette discussion c’est que les paramètres sont trop nombreux et que certains sont trop méconnus (le rôle du soleil et de ses rayonnements par exemple) pour en tirer un modèle parfaitement fiable. Ça fonctionne dans des milieux dont on connait bien la composition mais à l’échelle de la planète on entre dans l’hypothétique, façon « scénarios crédibles ».

  8. Kazar

    Petit souci dans l’avant dernier paragraphe : « en fait, ces municipales… », il s’agissait des départementales.

    1. Aristarque

      Pstt Mélusine, il y a besoin de tes doigts de fée… 😉 (même si c’est Kazar qui le dit, il a raison… 😛 )

          1. petit-chat

            pestiféré, pestiféré…Déjà, il ne fait pas parti du flanc républicain voulu par Valss, à ce titre l’honneur est sauf !

        1. Calvin

          Tu parles du truc coloré avec plein de cercles orange, bleus, ocres ??
          Bof, l’avantage des gommettes, c’est que c’est facile avec un feutre de modifier les évaluations !!
          Mes parents n’y voient que du feu.

  9. infraniouzes

    A ceux qui cherche à comprendre, je donne le mode d’emploi: au premier tour, on vous laisse jouer à la démocratie avec isoloir, bulletins de vote en couleur, urne transparente etc. Qu’est-ce qu’on rigole, on y croirait presque.
    Au deuxième tour, on vous roule dans la farine et on applique, en fait , le scrutin majoritaire simple, comme nos amis Anglais. Entre-temps, les rois de la combine ont fait, dans la coulisse, leur petite cuisine magique.
    Ex: le 29 mai 2005 le peuple Français rejette le traité européen (1° tour).
    Le 8 février 2008, la France adopte le traité de Lisbonne (2° tour) après réunion du congrès.
    Du minuscule canton à la grande Europe, c’est comme ça que ça fonctionne.
    Ceux qui ne sont pas d’accord, sont priés d’aller voir en Corée-du-Nord si l’herbe est plus verte.

  10. Le Page

    Bonjour.
    Je commente pour la première fois. Je pense que toutes les ruses et ficelles de UMPS pour contrer le FN ne sont pas épuisées. Aujourd’hui ils sont aidés par un mode de scrutin inique mais légal. Demain, pour les Régionales, ils n’auront plus cette protection. La solution? Et bien, un petit arrangement à la suédoise « précurseur progressiste » qu’il suffit d’observer pour savoir ce que nous ferons demain, où UMP et PS se partageront les postes et feront masse devant l’adversaire.
    Les valeurs républicaines gagneront une nouvelle fois.

      1. gameover

        Même pas besoin de penser aux régionales. Il y a un département dans lequel des désistements ont eu lieu entre les 2 tours entre PS et UMP avec un accord sur une ligne économique et toussa pour contrer le FN. Dès que je retrouve le lien je le mets.

        1. gameover

          Ca doit être dans l’Aisne (mais pas que) mais je ne retrouve pas l’article pré-élection dans lequel il y avait les accords de désistement UMP PS. Mais l’ex-président du Conseil général Yves Daudigny (qui s’est lui-même désisté) en appelle maintenant à l’application de cet accord.

          « Ni les forces de gauche, ni les forces de droite ne peuvent être ce soir majoritaires à elles seules. J’en appelle donc à la constitution d’une majorité de gestion qui devra trouver un accord durable »

      2. janus

        Trouvé cela ce matin sur une lettre bimensuelle : »Manuel Valls, qui envisage même de se rendre à Stockholm pour étudier le problème de très prés, a commandé un rapport sur la manière dont le gouvernement social démocrate, qui allait être battu aux élections législatives anticipées, a passé , à la fin de décembre 2014, un accord avec l’opposition de droite jusqu’en 2022, pour gouverner de concert en se distribuant les postes de manière alternée, afin d’empêcher la droite nationale-populiste de participer au pouvoir ou de diriger le gouvernement. » Messieurs, vous êtes bien informés ou bien d’excellents analystes de l’ame humaine. Et je comprends d’autant mieux votre formule CPEF

    1. Kazar

      C’est tout à fait possible, voire probable. Et cela risque de fonctionner jusqu’à ce que le France fasse faillite, ou que le pouvoir en place confisque l’épargne pour justement éviter la faillite.

      1. Pat

        L’épargne sera la première victime, c’est sûr. Et comme elle est conséquente, ça permettra à l’Etat et à nos zélus de gagner quelques années.

    2. Calvin

      Je serais tenté d’être d’accord, sauf que la situation actuelle (plus des 4/5 des régions à gauche) ne permettra pas forcément un accord UMPS.
      Oui, le PS peut y gagner mais pas l’UMP.
      Ce dernier préférera gagner une dizaine de régions quitte à ce que le FN en gagne deux – trois.

    3. Higgins

      Même mole, une dictature reste une dictature. Le sujet peut faire sourire mais nos corps vont bientôt plus nous appartenir. Tout cela au nom évidemment du « bien public ».

      1. Calvin

        Nous sommes du « bien public » et nos biens servent au public. C’est ça le service public : quand les fonzy se servent sur la bête.

  11. Nathalie

    Le FN n’est pas structurellement et administrativement prêt à prendre le pouvoir. Si c’est comme Syriza, on va vite déchanter. Et après ? On votera pour qui ?

    1. Kazar

      C’est une des erreurs les plus répandues. En pratique, c’est l’administration qui fait tourner la France …administrative. Ce la signifie tout simplement que l’élu décide soit des grandes orientations, soit tranche sur le terrain, suivant le niveau de responsabilités, mais que la mise en œuvre revient à l’administratiuon.

      Qui peut croire que si le FN arrive au pouvoir, les fonctionnaires vont subitement démissionner en masse ? Certains seront tentés de saboter, c’est une évidence, mais la grande majorité continuera à travailler comme avant, parce que comme tout le monde, ils ont besoin de manger.

      Et sincèrement, quand on voit des quiches comme H16 nous en donne régulièrement l’exemple (relire les articles sur l’Abeille, Duflot, etc), qui sont pourtant élues (pas mieux pour les hommes bien sûr, avec des Placé, Balkany, et autres Bédier) au plus haut niveau, je reste persuadé que l’arrivée au pouvoir de non-professionnels de la politique, qui doivent travailler pour vivre au lieu d’attendre la manne de l’argent public, sera une bonne chose, car ces élus sont au contact de la réalité, contrairement à « NKM dans le métro » et « NKM fait coucou aux sans abris »…

        1. gameover

          C’est surtout une erreur de croire qu’une structure a besoin d’un politique à sa tête. Une administration s’auto-administre. Une fois que les règles ont été posées, les budgets sont affectés et les décisions à prendre donc les marges de manoeuvre concernent moins de 0.5% de ceux-ci et il n’y a pratiquement plus aucune latitude. D’ailleurs, même le parti au pouvoir actuellement n’a plus aucune marge de manoeuvre et en est réduit à voter des taxes minuscules pour grapiller 3ME par-ci par-là.

          1. Lafayette

            s’auto-administre .. quel beau principe, en général il y a tellement d’erreurs dans les planifications et de paperasses ad-hoc que le job ne se termine pas à la simple décision, à moins que l’on fasse tout avant ce qui revient au même, vu que cela prend plus de temps que la décision.

            En gros c’est comme de mettre un patron au temps partiel, car il ne décide pas tous les jours…

            1. gameover

              😀
              « S’auto-administre » ne voulait pas dire « s’administre bien ».

              Sur le patron à temps partiel : beaucoup d’entreprises fonctionnent très bien sans patron à leur tête et d’ailleurs dans les périodes fastes un gamin de 4 ans arriverait aux mêmes résultats. On l’a vu en 2008 quand un paquet de patrons ont été débarqués… car c’est dans ces moments là qu’on sait s’il fait le job ou pas. Carlos Ghosn est resté en place, pas Tchuruk.

                1. Pheldge

                  Je t’interdis de dire du mal de mon ancien flirt, de quand c’est que j’étais étudiant dans une école située Bd St Michel, à côté du Sénat ! 🙂

          2. Deres

            Oui, et c’est un problème vu la réactivité de nos institutions. La plupart des lois ont des effets de bord importants ou des failles que trouve rapidement les fraudeurs. Mais il faut généralement un ou deux ans avant que le problème ne soit identifié et autant avant que des modifications légales soient réalisés. Les lois sont donc toujours en retard de 2 à 4 ans sur la réalité … Et si cela touche un problème idéologique ou clivant entre les partis, cela peut traîner pendant des dizaines d’années.

            1. gameover

              « …des failles que trouve rapidement les fraudeurs. »

              ah, toi aussi tu penses que l’optimisation fiscale c’est de la fraude ?

              … et qu’il faut donc plus de lois pour redonner force à la loi ?

              Le problème c’est juste les lois.

              1. Deres

                Tout à fait. Des lois simples et peu nombreuses sont la meilleur lutte contre la fraude. L’optimisation fiscale n’est pas de la fraude, mais souvent les niches fiscales et autres avantages ont un objectif qui peut être détourné.

                1. Higgins

                  Quand on joue, on ne peut pas empêcher un des joueurs d’être plus intelligent et de mieux utiliser les règles. L’optimisation fiscale en est l’exemple type. Une fiscalité intelligente est avant tout une fiscalité simple à mettre en œuvre, universelle et efficace. Simple à mettre en œuvre, elle limite par son essence les organismes de contrôle et de recouvrement. Universelle car tous les membres de la communauté sont touchés au regard exclusif de leurs poids. Efficace car elle remplit au mieux sa fonction, dans notre cas, assurer le financement des outils régaliens de l’état. Tout le contraire de la nôtre. Les gens qui s’en offusquent ne sont que des tartuffes.

                  1. Calvin

                    Je dirais même que ce sont des « tartruffes » : hypocrites (car voleurs) et niais (de penser que les gens vont se laisser plumer sans rien tenter).

                    1. Quiet Desperation

                      Hmmm…. Calvin ? tu viens de découvrir San Antonio ? c’est très bien, j’avais commencé à ton âge aussi… mais demande à ton papa, comme avait fait le mien, de scotcher les pages « chaudes »….

      1. Roi Heenok

        Je suis d’accord. Il suffit de voir la situation belge où aucun gouvernement élu, ni même aucun gouvernement tout court, n’est nécessaire pour maintenir la machine à broyer du travailleur productif. L’administration reste en place et fonctionne comme avant, en tout cas sur court et moyen terme.
        D’autant plus que la politique FN est moins révolutionnaire qu’on nous le vend dans la presse bien pensante. Un des rares avantages du front est qu’il est possible, si improbable, de rejeter l’administration d’élites » consanguines types énarques.

        1. Calvin

          Je rappelle que quand la Belgique n’a pas eu de gouvernement fédéral (sauf affaires courantes), durant ces deux ans, la croissance a été de 2,5% alors que l’OCDE prévoyait 0,5%.
          On peut même se demander si l’existence d’un gouvernement ne coûte pas 2 pts de croissance aux pays, quels qu’ils soient.

        2. Deres

          De toute façon, le seul moyen de s’en sortir serait de mieux choisir ceux qui sont élus. A mon avis, il faudrait interdire les scrutins de listes et ceux indirects. Par exemple, ici, on va élire indirectement le président du conseil général en votant pour son parti dans un autre canton. Il faudrait également limité à deux mandats consécutifs ou non tous les postes d’élus quel qu’ils soient afin de limiter les professionnels de la politique. Finalement, les élections ne semblent pas assez efficaces comme prime au résultat. Les indemnités des élus devraient dépendre des variations budgétaires de l’année précédente de leur collectivité (déficit, impôts, masse salariale, endettement, …) et de chiffre macro-économique nationaux (chômage, déficit, taux de prélèvement, croissance). Ils seraient ainsi financièrement motivés à avoir une gestion saine alors que maintenant la seule sanction est une hypothétique déroute électorale. Au contraire, avec le système actuel, une saine gestion veut dire peu de clientélisme et donc de faible chance de réélection …

      2. Deres

        Cet argument n’est pas faux. Et de toute façon, on a bien vu que la victoire de Flamby a de toute façon mis des amateurs aux manettes. Flamby, Zayrault et la plupart de leurs ministres n’avaient strictement aucune expérience gouvernementale lors de leur arrivée au pouvoir en 2012. C’est une des principales raisons de tous les couacs. Ils ont eu besoin d’une bonne année afin de comprendre comment un gouvernement doit fonctionner.

          1. Deres

            Flamby a quand même compris que nommer un tout mou sans expérience en tant que premier ministre était une hérésie. Il faisait cela car il pensait qu’ainsi personne ne lui ferait de l’ombre. Mais en fait il se faisait éclabousser en permanence par les échecs incessants de son premier ministre, preuve qu’il n’avait pas compris le fonctionnement de la Vème république …

            1. Calvin

              Flanby a trouvé en Ayrault son Fillon, puis en Valls son Chirac (cf Mitterrand ).
              Donc Flanby président en 2017, c’est un scénario très crédible.

                  1. Lafayette

                    flamby en 2017 c’est un mauvais scénario pour les français, même si le gouvernement reste de gauche.
                    Tulle a vaincu.

      3. petit-chat

        La meilleure preuve de ce que dit notre ami Kazar, c’est que le plus minable, le plus incompétent, le plus branleur président parvient à se maintenir au pouvoir.

        1. Calvin

          La V ième le permet.
          Et si la France fait faillite, vers 2020, qu’elle est sous tutelle du FMI, avec un gouvernement décrété, Flanby (je tiens au ‘n’), réélu en 17, pourrait encore s’accrocher au pouvoir.

            1. Flash

              Effectivement. Voir les congratulations sur le déficit qui n’est « que » de 4% au lieu de 4,4% est glaçant. La « moindre augmentation des dépenses » explique cela. Les types comptent sur la baisse du prix du pétrole, les cours de l’euro, bref, sur la chance.

              Je déteste le sigle « CPEF ».

              Hélas, ça correspond à une réalité qui se fait chaque mois plus tangible.

                1. Kazar

                  Eh, on a déjà les exemples de l’Autriche et du Portugal :
                  economiematin.fr/news-banqueroute-banco-espirito-espagne-epargne-garantie-perte-argent-sannat

          1. balt

            Tout dépend de la crise financière mondiale,pas de la France.Le système financier mondial a tendance a s’emballer de plus en plus vite,j’ai vraiment de la peine a imaginer le Dow Jones a 40000 points dans deux ans!

    2. Honorbrachios

      « Le FN n’est pas structurellement et administrativement prêt à prendre le pouvoir. Si c’est comme Syriza, on va vite déchanter. Et après ? On votera pour qui ? »
      Et croyez vous qu’une imbécile comme duflot, ou que des crétins comme hollande, montebourb, des voleurs comme cahuzac, thevenoud étaient près être aux commandes d’un pays comme la france à un moment tel qu’en 2012 ?!!

    3. bob razovski

      « On votera pour qui ? »

      Je n’ai jamais compris cette question de la part d’une personne disposant de son libre arbitre.

  12. NicolasPimprenelle

    Excellent !!!
    J’en étais arrivé aux mêmes conclusions hier soir en regardant le 20h00 de TF1 et cet abruti de jacubyszyn, et je me disais qu’il va être difficile de tenir encore les mêmes discours en décembre prochain …

    L’hiver 2015/2016 risque d’être très chaud !!!

    1. mfmmf disons que ça revient tout de même à la même chose. Le spectre politique basculant, les extrêmes se chevauchent généreusement et donc le FN récupère les voix qui tombaient traditionnellement sur la partie dure du PS, le PC, le FdG, etc… par pur conservatisme. Ca explique le nombre non nul de candidats FN anciens communistes par exemple. Il y a eu un article sur Contrepoints il y a quelques temps indiquant assez bien la marche des idées, et le fait que le libéralisme allait devenir, dans une génération, le vrai réformisme et que les cocos, socialauds et autres natio-socialistes allaient devenir ringards et classés conservateurs.

      En revanche, total accord avec votre billet sur l’étape suivante, à savoir la « gauchisation » du libéralisme (ou sa récupération par la gauche).

      1. pactol

        Il faut savoir qu’historiquement (c’est-à-dire avant le siècle dernier), les libéraux s’inscrivaient plutôt à « gauche » et les conservateurs plutôt à droite. Le temps aidant, l’étatisation et la fonctionnarisation de nos élites de gauches ont entrainé un basculement (dans les mots pas dans les faits) des idées libérales.

      2. Philippe Fabry

        Certes, ledit article était de moi.

        Et tout à fait, cela revient à la même chose au final. La nuance est seulement importante pour analyse et comprendre le mouvement, pour voir que l’on n’assiste pas à une récupération ponctuelle d’un électorat par manip politique, mais à l’effet perpétuel de glissement idéologique du clivage.

        1. « Certes, ledit article était de moi. « 
          M’étonne pas 🙂 Il était aussi très bon.

          Et oui, j’entendais bien une récupération durable et ancrée, pas un truc ponctuel. C’est pour ça que je parle de braconnage pour le père et de chasse ouverte pour la fille.

      1. bob razovski

        Peut pas en dire autant du « Poutine est-il Hitler ? »

        On jurerait un article de la presse mainstream, avec vue sur un seul côté de la lorgnette.

        1. Calvin

          Juste une image de positionnement : Poutine est plus nationaliste qu’internationaliste.
          Personne ne dit que le maître actuel du Kremlin est pire qu’Hitler ou que Staline, ici, on parle de positionnement politique, de conservatisme versus progressisme, etc.

    2. hugeus

      Votre article est intéressant et illustre des idées qui sont miennes depuis un certain temps.
      Si vous vouliez gagner en clarté vous pourriez briser le moule coercitif du traditionnel panorama politique en demi-cercle, qui n’a de raison d’être que physiologique (le gars au perchoir n’a pas d’yeux dans le dos), pour le remplacer par un cercle. Où l’on trouverait évident qu’extrêmes droites et gauches se touchent de fait, ce qui rend beaucoup moins effarant la vidange de l’un dans l’autre.
      Mieux encore, utiliser le diagramme de Nolan vous permettrait d’éclairer votre propos sur la social-démocratie.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Diagramme_de_Nolan
      Son absence dans votre article me semble même être un oubli fâcheux pour qui veut diffuser les idées libertariennes. Mais je vous juge sur ce seul article, découvrant votre blog aujourd’hui.

      1. Philippe Fabry

        Pour moi le diagramme de Nolan est faux, c’est pour cela que je n’en parle pas. Ce diagramme n’a aucun sens historiquement. Il ne décrit que l’état du clivage politique américain post-soixante huitard. Mais essayez de l’appliquer, par exemple, à la France ou à l’Angleterre de 1850, cela ne colle absolument pas.

        1. hugeus

          Merci pour cette précision.
          Les cerveaux visuels comme le mien aiment les images, et restent souvent sur leur faim avec un article qui s’adresse d’abord aux auditifs… même si je fais des efforts, hein, je comprends aussi Bruno Bertez !
          Bref, si vous voulez élargir votre auditoire, ne laissez pas tomber les visuels !
          Quoi qu’il en soit, je vais de ce pas faire une petite promenade sur votre blog…

    3. bob razovski

      Si je comprends bien, à partir du moment où le libéralisme sera effectif, les libéraux basculeront à droite pour le conserver ?

  13. bibi

    Avant d’affirmer que les abstentionnistes sont moins nombreux au deuxième tour qu’au premier il faudrait comparer la participation de dimanche avec celle dans les cantons qui n’ont pas été attribué au premier tour car hier je ne faisai point parti des abstentionnistes car je n’étais pas appelé aux burnes (contraction de bureau de vote et urne).

    Je n’ai pas le score du FN dans tous les cantons ou il était présent mais déjà le nombre de duel ou il est présent montre bien que cette élection est clairement une victoire pour le FN qui contrairement au scrutin précédent se trouve plus souvent au second tour en duel qu’en triangulaire et son score dans les duels devrait pousser à plus de modestie les élus et les commentateurs car le temps ou Jean-Marie faisait moins de 20% au second tour est révolu puisque là ou il est présent en duel le candidat FN qui rappelons le ne fait pas campagne réuni aux alentours de 40% des exprimés grâce à une simple étiquette et comme vous le mentionnez dans votre article le moment ou la bascule des 50% sera franchi se rapproche.

    C’est l’avantage du scrutin majoritaire à deux tours au premier tour on choisit et au deuxième on élimine (de plus en plus dans le cas des départementales puisque le nombre de triangulaires s’amenuise) pour l’instant le FN car plus de la moitié de ceux qui daignent choisir entre les candidats proposés refusent d’apporter leur voix au FN mais il ne manque plus que 10 points à celui-ci dans un scrutin majoritaire à deux tours pour réussir à prendre le pouvoir, et quand on voit que dans les villes ou il a remporté les municipales il y a des élus FN parfois même au premier tour on se dit qu’il est loin de temps ou l’électorat avait été échaudé par les villes laboratoires que furent Vitrolles, Orange, Marignane, et Toulon et que si notre clique de politocards soit disant républicaine mais surtout pas démocrate continue on risque de se marrer fortement aux régionales avec sa prime à la liste arrivée en tête et probablement encore plus en 2017 avec une AN qui pourrait se retrouver sans majorité.

  14. MJ

    @Kazar,
    exactement, l’administration est une grosse machine avec une grosse inertie.
    c’est parfois un problème, si on veut réformer tout ça, mais c’est un atout pour des élus qui n’ont jamais été aux manettes.
    pour exemple on a eu la Belgique sans gouvernement pendant un an et ça a continué de tourner.
    et j’irai plus loin en disant que ça ferait du bien d’avoir des élus absents. ça permettrait d’éviter de lancer de nouvelles c…..ies.

  15. Bonsaï

    Petite question HS et purement théorique : pourquoi le nom de l’intervenant Philippe Fabry n’est-il pas souligné, alors que dans ce site les pseudos d’auteurs de blog (s’étant annoncé comme tel lors de leur inscription), l’est généralement ?

      1. Aristarque

        Et peut-on savoir ce qui fait que cet excellent blog ne figure pas dans la liste de ceux inscrits en fin de page alors que certains qui y figurent sont arrêtés, disparus ou inactifs ?
        Redouteriez-vous la concurrence potentiellement capable de vous piquer quelques dix-septièmes de vos membres ??? 😕

        1. Calvin

          Pas très à jour cette liste.
          Hache veut faire croire qu’écrire un seul article par jour est déjà trop lourd.
          Pffff on reste frustré…
          :mrgreen:

        2. Pheldge

          « capable de vous piquer quelques dix-septièmes de vos membres » c’est à dire la totalité, ( depuis que tu es revenu des morts 😉

          1. Calvin

            Un dix – septième signifie un sur dix-sept !
            Restent les seize autres.
            Bon, je ne vais pas me la jouer : c’était la leçon de math d’aujourd’hui !
            :-;

  16. Flash

    Vous soulignez un fait essentiel, h16, qui n’a pas été relevé dans les médias.

    A savoir l’effet cliquet. Une fois que le FN aura dépassé une certaine « masse », l’inertie du système conduira mécaniquement à une obtention massive de sièges et de postes.

    Fanfaronner sur l’absence de départements, alors qu’ils font du 40%, c’est se voiler la face. L’observation de la dynamique et des tendances rend incompréhensible cette satisfaction.

    De même, une approche plus globale des dynamiques rend incompréhensible tout optimisme ou toute satisfaction du « système » :

    – nous sommes cernés par des conflits ouverts, qui vont en s’amplifiant (Lybie, Nigéria, Mali, Syrie, Ukraine, Irak), ce qui entraîne des déplacements de population que nous ne savons pas gérer (on a accueilli quelques centaines de syriens…la Gauche est d’une hypocrisie à crever), une instabilité contagieuse (attentats…), sans compter les impacts économiques (autant de débouchés en moins…).

    – on voit apparaître des conflits gelés, qui vont menacer notre stabilité et notre économie. Un conflit extérieur à l’UE avec la Russie. Un conflit intérieur avec la Grèce. L’état de la France ne lui permettra pas d’encaisser un choc violent, qu’il soit économique ou militaire…

    – on assiste à la fin du socialisme, pilier de notre système. Pegida, la montée en puissance d’une Russie orthodoxe et traditionnaliste, la montée du FN, de l’UKIP, Orban en Hongrie, mais aussi le PM indien ou en Turquie sont autant d’indices d’un essoufflement de l’Occident socio-démocrate en tant que modèle indépassable pour toute l’Humanité. Les chants sur le progressisme triomphant ont du plomb dans l’aile.

    Le refus de voir cette réalité-là n’augure rien de bon. Quelques grands principes et discours creux ne peuvent pas préparer un pays à ce qui se profile…

    1. gameover

      « L’observation de la dynamique et des tendances rend incompréhensible cette satisfaction. »

      Si. So far so good.

      Ce pays est géré au jour le jour et c’est bien pourquoi il ne s’inquiète même pas de sa dette.

      1. Flash

        Au-delà de la dette, il y a des forces centrifuges en action. S’asseoir dessus pour pérorer sur la tactique électorale et les « valeurs républicaines » (lesquelles d’ailleurs? Celles qui motivent l’expulsion des roms à un niveau jamais vu, ou celles qui justifient l’octroi de quelques visas à des populations victimes de massacres de guerre et de génocides? Ou celles qui justifient copinage, corruption et chantage?), c’est être un idiot fini. Du genre à regarder le doigt plutôt que la lune. Ils devraient être dotés d’une forme d’instinct de conservation, pourtant. Il en va aussi de leur intérêt, si ce n’est de leur survie, de se préparer à un éventuel désastre…

        1. gameover

          « Ils devraient être dotés d’une forme d’instinct de conservation, pourtant. »

          Tu raisonnes par rapport à une logique qui t’es propre et qui jutement fait que tu n’es pas politicien.

          Ton raisonnement se retrouve néanmoins au niveau local et c’est justement cet instinct de conservation qui les oblige à aller au bout du bout et à demander de plus en plus de moyens et à bientôt arriver au bout de ses moyens.

          Dans la strate supérieure ils sont déjà au bout et sentent la fin et prennent donc des décisions au jour le jour : un jour de plus c’est toujours ça de pris.

          1. Flash

            J’ai une tendance à présumer que tout animal a un instinct de survie, sauf quand sa mort favorise la survie de l’espèce (chez certains insectes, par exemple).

            Je supposais que c’était aussi le cas pour le politicien moyen.

            Cette absence d’instinct de conservation n’a que deux explications : soit ils sont dans le déni, soit ils relèvent du règne végétal.

            Ou bien ce sont des sociopathes un peu con.

            J’hésite.

      2. Aristarque

        On se demande même si ce n’est pas heure par heure à voir certains faits, spectaculaires certes, mais qui prennent une place disproportionnée néanmoins dans les affaires délicates du pays…
        Je n’ignore pas non plus l’effet tam tam destiné à attirer l’attention ailleurs comme tout bon prestidigitateur sait le mettre en oeuvre…

      3. Honorbrachios

        pourquoi s’inquiéter de sa dette alors que les banques donnent du pognon pour te prêter!!
        c’est là aussi qu’on peut se dire qu’il y a un truc qui tourne pas trop rond…

      4. Calvin

        Sapin promet que la dette n’atteindra 100% du PIB (qu’elle a déjà sans doute atteint si on compte la retraite des fonzy*) sous le (premier) quinquennat de FH.
        Encore un pari osé qui peut échouer lamentablement.
        L’epic fail, la marque de fabrique de ce gouvernement.
        * fonzy = fonctionnaires sympas.

        1. Quiet Desperation

          D’un lecteur commentateur du Figaro, que j’ai lu avec plaisir, ce qui change un peu : c’est à propos d’une éventuelle démission de Valls

          « Pourquoi voudriez vous qu’il démissionne ?
          On ne change pas une « dream team » comme celle là.
          Vous n’avez pas vu tous ces indicateurs clignoter au vert à vous donner le tournis ?
          Vous n’avez pas noté les frémissements qui agitent les patrons et les contrôleurs de gestion dans les entreprises, prêts à investir massivement ?
          Vous n’avez pas observé la relance énergique de notre économie, les hausses de commandes dans le bâtiment, les manufacturiers qui relèvent leurs prévisions de ventes ?
          Vous n’avez pas décelé la baisse phénoménale du chômage et l’inversion de la courbe qui vont mettre les salariés de pôle emploi au chômage histoire d’avoir du boulot ?
          Vous n’avez pas senti cette confiance galopante qui gagne le cœur des français et les poussent à acheter voitures neuves et investir dans l’immobilier ?

          Bon, ben, si vous n’avez rien senti de tout cela, c’est que vous n’êtes pas dans le gouvernement socialiste alors !
          Parce que Hollande, Valls, Leroux, Cambadélis, et consort, la reprise, mais ils ne sentent que ça !

          On va faire un malheur en Europe. »

  17. Tess

    Après avoir eu le discours de Valls, nous avons eu droit à Sarkozy et à Le pen. Puis vint l’intervention de Mélenchon et là, j’ai bien ri, on a coupé l’image illico sur toutes les chaines. Il a eu, tout de même, le temps d’éructer quelques secondes.

    1. Larebil

      J’ai surtout bien rigolé à la fin de son intervention, quand les applaudissements ont permis d’estimer le nombre de personnes dans la salle à environ 2.

            1. Grand Coeur Malade

              La qualité des programmes s’est bien améliorée depuis qu’ils sont en grève : plus de musique, moins d’intox

    1. royaumont

      Ce ne sont pas les billets qui sont cyniques, ce sont nos dirigeants. Nous avons un premier ministre qui fait campagne, jusqu’à insulter ses opposants dans l’hémicycle de l’assemblée. Il se prend une gamelle monumentale et… rien, il n’est même pas capable de démissionner.
      Quand nos dirigeants ont perdu jusqu’au sens de leur propre dignité, qu’il est de plus en plus évident que seule la conservation de leur statut les occupe, comment ne pas être sombre ?
      Le décalage entre les suffrages exprimés et les résultats est sidérant, un parti avec 25% des voix ne récupère que 3% des élus. Faut-il s’en émouvoir ? Au contraire, tout va très bien, les valeurs républicaines sont sauvées. D’ailleurs, tout le monde sait ce que sont ces valeurs républicaines auxquelles tout le monde se réfère. non ? Tiens donc.

      1. TC

        Cyniques nos dirigeants ? j’aurais plutot dit completement cons, et d’une incompetence crasse si leurs actions n’etaient pas purement dictees par l ‘electoralisme primaire, parceque hein, la place est bonne.

  18. christophe

    Le plus tragique dans cette affaire est que Sarkozy est bien placé pour… être élu en 2017.

    Vous imaginez la tête de Sans-Dents et de ses complices ? La honte sur le perron de l’Elysée.

    Et bien entendu la France repartira pour 5 ans de nimportanwak, et sans doute aussi une nouvelle crise éco/financière bien velue.

    On n’est pas sortis des ronces…

    1. balt

      Pas nimportawak!Si Sarko est réélu il pourra multiplier par 6 le salaire de président de la république et des députés(rétroactivement)!

      1. Deres

        De toute façon, leur salaire apparent n’est pas leur vrai richesse … C’est leur réseau qui les enrichit via une corruption « soft » omniprésente et très française.

        1. ironbooboo

          Vous rappelez à ma mémoire ce bon vieux Cahuzac qui planque son fric à Singapour 😀
          Libéralisme pour lui, socialisme pour les autres.
          PS: Plus de Sous.
          Le changement de poches c’est maintenant.

        2. balt

          @Deres:lire l’excellent marc Dugain »l’emprise »,qui balance pas mal de techniques de nos amis pour nettoyer de l’argent sale.Il est sorti en collection poche folio

    2. Nemrod

      Meuh non.
      Rain man va repasser et en pantoufles !
      Il a tous les relais d’opinion dans la poche, a la main sur le magot pour arroser à crédit en dernière minute et « Sarko : le retour » va se planter au box office.
      En plus il va y avoir une petite rémission de la situation économique : courte avant la phase terminale.
      Il va passer, 55-45 contre Le Pen.

        1. Pheldge

          Il est clair que si Sarko n’est pas au second tour, nombre d’électeurs de droite ne voteront sûrement pas pour Flamby, mais contre lui 😉

          De toutes façons, le risque est minime : avec nos institutions, et le scrutin majoritaire actuel aux législatives, jamais le FN n’aura de majorité pour appliquer son « programme » ! donc cohab’ de droite !

          1. royaumont

            Comme candidat unique de la gauche, il a ses chances. Il va falloir tuer ses concurrents et amis, mais ça, c’est dans ses cordes.

              1. bob razovski

                Au deuxième tour, si.

                Avec quelques promesses de partage du gâteau en perspective.

                Un p’tit ministère par-ci, un p’tit ministère par là…

                  1. Caton

                    La question n’est pas de savoir si la gauche va s’unir — c’est de savoir si le résident va réussir à flinguer suffisamment de candidats potentiels à gauche.

                    1. Flash

                      Bah, de toute façon, Hollande, Aubry, Valls, Montebourg…Le PS n’a que des guignols à offrir. Que Moullande flingue les autres ou pas, cela ne changera rien. Ils sont nuls, détestés, méprisés.

                      Le seul gars à l’UMP que je supporte vaguement est Fillon. Il a un regard doux, un peu triste et mélancolique. Il me rappelle le chien de ma grand-mère. Je l’aime bien, du coup.
                      Fichtre, 2017 sera le Temps du Grand Mépris.

              2. Kazar

                Pas grave, car la droite sera tellement atomisée : Sarko, Juppé, Lagarde, Bayrou, Copé, Fillon, NDA, sérieusement, vous pensez qu’ils vont réussir à se mettre d’accord ? Une droite divisée et c’est un candidat de gauche au second tour. Facteur d’incertitude : un problème d’inéligibilité pour Sarko si une procédure aboutit, mais peu probable avant 2017.

              3. Nemrod

                Si, le coup de Le pen devant Jospin leur a servi de leçon.
                Le bruit de la gamelle qui s’éloigne va les ramener à la raison.
                Penser qu’ils vont se mettre sur la tronche jusqu’au bout c’est comme penser que Merkel fera les gros yeux jusqu’au bout…ah ben finalement non !
                Ca marche à tous les coups.

                Par contre, le « Grand Pardon » pour barrer la route à Le Pen en alliant les partis « république hein ! « , j’y crois pas trop.
                Vachement risqué.
                Un bon tiers de l’électorat UMP pourrait prendre la mouche et là…

          2. Pheldge

            « FH au second tour? Sérieusement? » c’est en tout cas la prédiction de H16 , voire son souhait le plus cher, pour assurer la pérennité de ses petites affaires … 🙂 🙂

            1. Higgins

              Oui. Ainsi le fourbe est assuré de voir l’audience de son blog grimper (jusqu’à ce qu’il soit censuré au nom du bien public évidemment. Nous sommes en Socialie, ne l’oublions pas et la loi va bientôt le permettre. Des mangeurs de chatons communistes ayant pignon sur rue, on aura tout vu).

              Plus sérieusement, le maître de ces lieux pourrait-il nous indiquer quelle est l’audience la plus élevée qu’il ait eue et comment se répartisse l’afflux des commentaire tout au long de la journée (ex: départ en fanfare à 9h00 puis baisse jusqu’à midi, nette reprise au moment des repas, etc…? Il me semble que les dernières semaines ont vu des records en matière d’audience, non?

              1. Pheldge

                Le maître de lieux étant actuellement « en conférence privée avec une jeune fan », je me permets de répondre : sur les 17 lecteurs habituels de ce blog, je suis l’un des premiers connectés, ayant 2h ( depuis hier ) de décalage.
                A 9h publication de l’homélie quotidienne, genuflexion des fidèles , bénédiction , élévation. A 12h communion ! ensuite « ite, missa est » 😉

              2. Le record pour une journée, c’est 25K vues (sur ce seul blog). La moyenne actuelle est à 10K vues par billet (on était à 9000 en 2013, 9500 en 2014). Un billet moyen réalise 4500 de ces vues en 2 jours ou moins.

                Et en gros, y’a une belle hausse à 9:00 évidemment, puis ça se tasse et ça reprend un peu vers la fin de journée (17:00) pour s’affaler mollement pendant la nuit 🙂 Et le truc avec Charlie a effectivement fait un petit boost dans l’audience. Mais sur la distance, c’est plus calme.

      1. Deres

        Oui, Sarko est ferré. Ils lui laissent un peu de mou pour se confirmer en candidat officiel de la droite puis ils le renverront dans l’épuisette.

        Tous les médias et politiques de gauche se déchaîneront alors contre lui et les affaires vraies ou fausses, acquittés ou pas, ressortiront en boucle.

        Plus les affirmations plus ou moins fausses sur son mandat avec la dette, le salaire du président, etc etc etc …

        Plus les prévisions du type, le retour de Sarko, c’est le retour des jours de carences, la fin des embauches d’enseignants, le regel des points d’indices magiquement débloqués en 2017, …

        Il suffira d’y ajouter un beau programme d’union de la gauche en 120 promesses clientélistes et l’affaire est dans la popoche de Flamby.

        1. Deres

          De plus, Flamby s’est gardé en réserve de beaux sujets clivants comme la GPA et le vote des étrangers pour s’assurer des réserves de voix conséquentes.

        2. Higgins

          Je n’éprouve aucune sympathie pour Talonnette 1ère. Au fond moi-même, je ne serai pas surpris si certaines casseroles s’avèreraient réelles. Ceci dit, on peut faire confiance aux journaleux, beaucoup moins regardant dans d’autres cas, pour faire feu de tout bois en ce qui le concerne. Flamby tient la caste médiatique par les bijoux de famille. Elle lui mangera dans la main quand son entourage le souhaitera. Le scénario est écrit d’avance.

        3. balt

          Je ne comprends pas:Sarko a été ministre de l’intérieur et président pendant plus de 10 ans.Il n’a pas de dossiers sur les autres???

              1. Kazar

                Impossible, seul le FN est le parti du mal, les autres ont une carte joker !!! Ils feront tout pour nous abattre et garder leurs places.

          1. Deres

            Il a voulu se la jouer grand seigneur démocrate je pense, en estimant que tout président avait le niveau au dessus et était donc inattaquable. Mais Flamby a justement fait redescendre la fonction de son piédestal en l’attaquant personnellement que ce soit avant ou après son élection. Le seule position protégée par le système est donc devenu celle de président en cours. c’est une erreur de Flamby d’ailleurs car personne ne le protégera quand il tombera. D’ailleurs, les fuites permanentes montrent que même la protection du président en cours se fissure.

            1. Calvin

              Je partage cette analyse.
              Sarko a autant de casseroles que les autres et aurait pu s’en servir.
              Il a fait ce que tout serviteur d’état fait : noyer les poissons de la caste.
              Hollande a rompu clairement cette pratique.
              Par peur sans doute. Ou pour resserrer ses alliés.

            2. Calvin

              De plus, c’est ce qui va rendre la réélection de FH vitale pour lui : le suivant ne lui aurait accordé aucune grâce hormis le coup de grâce.
              Flanby n’a pas prévu de quitter la scène politique serein comme un Sarko usé. Il va devoir se battre violemment.

    3. Honorbrachios

      « Le plus tragique dans cette affaire est que Sarkozy est bien placé pour… être élu en 2017. »
      nop : un bon très gros scandale dans les derniers 3/6mois dégagera définitivement talonnette, juppé dans les fraises pour les mêmes raisons + campagne comme quoi il est trop vieux, et hop, la route est ouverte pour gros patapouf qui sera Le barrage à la bêeeeeeeeeete immmmmmmonde, y compris par un coup d’état à la suédoise si besoin…
      Par contre la fin du post est exact !:
      « Et bien entendu la France repartira pour 5 ans de nimportanwak, et sans doute aussi une nouvelle crise éco/financière bien velue.
      On n’est pas sortis des ronces… »

  19. Higgins

    Les Experts de ce matin nous ont montré un Charles Gave et des invités en très grande forme. La montée en puissance des extrêmes, la fièvre, n’est jamais un bon signe. Mais la fièvre n’est jamais l’infection. Pour faire baisser la première, il faut en priorité s’attaquer à la seconde. Quand celle-ci détient le pouvoir, c’est très difficile car un malade est rarement lucide. La cure rédemptrice sera d’autant plus violente qu’elle sera tardive.

  20. royaumont

    Hier soir, le spectacle était hallucinant. Dans un pays qui part en lambeaux, la plupart des intervenants n’était préoccupé que de minables combinaisons politiques pour savoir qui dirigerait quoi et comment ils avaient pu « faire barrage » au FN, au mépris de quelques millions d’électeurs.
    Sidérant. Ils ont démontré, s’il en était encore besoin, leur incapacité fondamentale à comprendre et plus encore à faire face aux défis du temps.
    Il n’est pas besoin de chercher beaucoup plus loin pour comprendre le taux d’abstention ou le vote FN.
    Le moyen-orient est en flamme, qui dirigera le Vaucluse ? L’europe est ruinée par une politique monétaire délirante ? Ouf, l’Aisne ne sera pas FN.
    La guerre nous encercle ? Pas de panique, la seine et marne reste communiste.
    Ils sont Charlie, ils ont tout compris…

    1. Flash

      J’ai le même ressenti. J’ai parfois l’impression d’appartenir à une espèce différente de la leur, avec des facultés cognitives plus évoluées (visiblement). Ils ont la hauteur de vue d’une puce, pas foutus de voir autre chose que le cul du chien.

      1. Nemrod

        Normal, comme tout parasite ils n’ont comme horizon que de se maintenir coûte que coûte sur le hôte.
        A peine la vie aura elle quitté celui ci qu’il le fuirons en masse à la recherche d’un autre .

        1. Flash

          J’imagine assez mal notre classe politique fuir massivement en Belgique ou en Argentine (les parasites locaux ne l’accepteraient pas). Ou aller travailler dans le privé.

        2. gameover

          « A peine la vie aura elle quitté celui ci qu’il le fuirons en masse à la recherche d’un autre . »

          Il commence à y avoir de l’émigration UDI-UMP vers le FN déjà… et je ne parle pas des électeurs.

          1. val

            @go c était tout à fait prévisible. Alors se prépare le prochain binôme de partis . Mon pari : la droite va gauchire encore un peu , fera face au FN , exit le fantome PS.

    2. Aristarque

      C’est le Val de Marne qui reste rouge sang… Sinon, j’agrée ce commentaire qui est un bon résumé de l’actualité d’hier soir…

  21. Sayo

    J’ai récemment découvert le mouvement Nous Citoyens. Première fois que j’en entends parler, et encore, sur le net, pas à la télé ni dans les journaux.

    Ils semblent tenir un discours plus libéral que les autres, et, pour une fois, les dirigeants ont visiblement une certaine expérience de l’entreprise (dont le fondateur de Business Object et Kiala).

    Qu’en pensez-vous ?
    (Question posée en toute naïveté)

    1. Flash

      On a déjà eu le débat sur ce mouvement. GO retrouvera le lien vers les commentaires, il est fort à ce jeu-là.

      En résumé : mouih, bof, à voir.

      Avis personnel : mouvement intéressant. Mais on y trouve à boire et à manger. Pas de colonne vertébrale claire. Suffit qu’un groupe de collectivistes déterminé y entre pour tout plomber.

        1. Deres

          Les français sont étatistes et collectivistes par formation après 40 ans de maternage et de propagande dans ce sens. Proposer directement des idées vraiment libérales est je pense quasi impossible dans ce pays si on veut faire de la politique. C’est d’ailleurs ce qu’explique Alain Madelin dans sa dernière tribune où il propose des choses très loin du libéralisme pur en expliquant que nous revenons de loin et qu’il faut donc savoir commencer modestement par des idées acceptables par le consensus étatique actuel.

          Je rappelle que que si révolution il y aura dans ce pays, je ne crois pas que cela ira dans le sens de plus de libertés et de moins d’Etat bien au contraire …

          1. Higgins

            Charles Gave disait ce matin que le problème résidait plus dans le pouvoir excessif accordé aux politiques, issus principalement de la fonction publique, que dans la volonté du pays. Beaucoup, y compris dans l’administration, sont prêts aux réformes mais la caste politico-administrative qui tient le pays y est opposée, elle a trop à perdre que ce soit en matière de pouvoir ou au plan financier. De surcroît, elle sait surtout faire preuve de clientélisme pour assurer ses arrières. Mettre un frein à l’immobilisme est son seul mot d’ordre.

          2. gameover

            « …Alain Madelin […] très loin du libéralisme pur… »

            C’est un doux euphémisme 😀 et tu peux même enlever pur… ça en reste un.

    2. bob razovski

      « Nous citoyens » m’intéressait… Jusqu’à ce que je m’aperçoive que dans certaines municipalités, ils se sont alliés au PS pour obtenir des sièges (vu sur leur site internet à l’époque des municipales).

      Rien que pour ça, je ne m’intéresse plus à eux.

      A mon sens, des parasites supplémentaires qui ne font que galvauder le mot « citoyen », mais ce ne sont pas les premiers.

      1. Olivier Vitri

        Pour ma part, le voile est tombé très vite; ce fut limpide au premier coup d’œil sur un manifeste cousu d’étatisme…

          1. Pheldge

            Petit voyou ! chenapan ! file faire tes devoirs et apprendre tes leçons sur le genre 😉 Il faut déconstruire les stéréotypes ! Pourquoi « prostitué » est-il systématiquement mis au féminin ? Hein ?
            Allo, Najat, oui, c’est encore pour le petit Calvin … 🙂

      1. Calvin

        Les députés (PS en première ligne) veulent faire payer les clients.
        Les sénateurs (UMP en première ligne) veulent faire payer les prostituées.
        Moi, je pense qu’on ferait mieux de faire payer les élus.

          1. Lafayette

            L’exhibition contre rémunération sur internet n’étant pas considéré comme de la prostitution, ils vont louper le virage numérique.

    1. Calvin

      « Nous n’irons plus au bois,
      Les lauriers sont coupés… »
      Si elles ne vont plus sur le trottoir, elles iront ailleurs.

  22. Pheldge

    Au passage, pour éclairer le coup de « la Lozère est fièrement passée à gauche … » je renvoie à la lecture de : je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/non-la-lozere-n-a-pas-vote-a-gauche/ , qui en résumé nous montre que : avec seulement 39 % des voix (contre 59 % pour la droite),
    la gauche emporte la Lozère avec 7 élus (contre 6 pour la droite) !

    1. Grand Coeur Malade

      J’aime bien aussi la Moselle : le FN fait 34% des votants, obtient zéro (0) siège. Le PS fait moins de 17% des votants, obtient 14 sièges. Il y a 109067 électeurs FN qui ont de bonnes raisons de s’énerver.

  23. hop hup

    Tous les conseillers départementaux du PS sont tenus de reverser à la fédération de leur département entre 5 % et 10 % de leur indemnité. «Entre 1400 et 2000 euros de cotisation annuelle par conseiller départemental», indique le trésorier de la Rue de Solferino, Jean-François Debat. Face au reflux, celui-ci envisage la fermeture de certaines permanences locales.

    le ps aura un moins de pognon a cramer

  24. Deres

    Et pendant ce temps là, les conneries collectivistes continuent …

    Ils parlent de faciliter le licenciement et des fusionner CDI et CDD en un contrat de travail unique. Mais la fracture entre droit économique des français n’est pas entre CDD et CDI mais entre statut privé et statut public. Et cela bien entendu personne n’en parle …

    Par contre, les analyses de la « bonne nouvelle » du déficit 2014 montre que c’st un gros mensonge avec une large progression des dépenses de personnelles et sociales payés avec une baisse des investissements et une hausse des impôts … Bref, aucune austérité …

    1. Deres

      De plus, ce n’est pas le fait de licencier qui pose un problème aux entreprise … C’est le fait qu’au delà de 9 licenciements, il faut faire un plan social, ce qui est extrêmement coûteux, long et plein d’incertitude. Ajouter à cela les effets de seuils qui n’incitent pas à embaucher de peur d’avoir de mauvaises surprises en franchissant un seuil …

  25. Sanksion

    Ce que je note dans ces élections, en tout cas dans mon département, c’est aussi le cas dans au moins un autre, les candidats affilés PS et UMP s’en cachaient. les seuls à écrire en gros le parti qui les soutient, c’étaient les candidats FN.

    C’est le seul nom qui fait vendre maintenant.

    1. Kazar

      Cela ne fait pas vendre, il s’avère en fait que désormais, les militants du FN sont fiers de s’afficher car c’est le seul parti qui a encore des couilles et qui est patriote. Le PS et l’UMP sont devenus des partis honteux qui savent parfaitement qu’ils ont mis la France par terre depuis 40 ans qu’ils la dirigent. Et quand je dis avoir des couilles, il faut en avoir vu le nombre et a nature des agressions contre les militants et les candidats !!!
      fdesouche.com/579757-departementales-2015-carte-des-agressions-contre-les-candidats-et-militants-fn

      1. ironbooboo

        Nationalisme : théorie politique qui affirme la prédominance de l’intérêt national par rapport aux intérêts des classes et des groupes qui constituent la nation ou par rapport aux autres nations de la communauté internationale.

        Patriotisme : attachement sentimental à sa patrie se manifestant par la volonté de la défendre, de la promouvoir.

        Ce sont les définitions du Larousse, je le dis pour nuancer un peu.
        Sinon, content que vous lisiez fds. Le blog de Mr 16 ne m’appartenant pas je n’avais pas osé vous conseiller des médias plus adaptés à vos idées.

        1. Kazar

           » je n’avais pas osé vous conseiller des médias plus adaptés à vos idées. »

          Ça tombe, puisque je vous aurai gentiment répondu d’aller vous faire f…

          Non mais sans blague « plus adaptés à mes idées », t’es qui pour me conseiller quoi que ce soit ?
          Tu crois me connaître ?
          Il arrive un moment où ma patience à des limites.

          1. ironbooboo

            C’est surtout votre politesse qui a des limites.

            Vous avez remarqué que vous êtes le seul commentateur qui se permette de modifier ses liens pour passer outre la modération ?
            Le seul aussi qui balance une insulte à chaque fois qu’on le contredit. (ceci explique peut-être cela).

            Moi j’ai juste failli vous conseiller la lecture de FdS, site que vous consultez déjà. Du coup pourquoi tant de haine ? 😀

            Ce qui vous picote surtout c’est que je vous fasse noter la différence entre patriotisme (sentiment) et nationalisme (idéologie politique). Ça vous évitera peut-être de nous la faire à l’américaine façon « si vous aimez votre pays, alors votez pour nous ! FN, le parti des vrais patriotes ! ».
            Avec la voix fr de Morgan Freeman, l’hymne national en fond et pour conclure un coq saluant la levée des couleurs. 😀

            Ridicule …

            1. Black Mamba

              « Vous avez remarqué que vous êtes le seul commentateur qui se permette de modifier ses liens pour passer outre la modération ? »
              C’est faux ce que vous dites, d’autres dans le blog usent de ce stratagème quand il s’agit de diffuser rapidement une information, je peux citer GO pour exemple, et si son commentaire ne convient pas à H16, il est aussitôt le supprimer or, ce n’est pas le cas. ..
              Votre argumentation est rejetée … Na !

              1. ironbooboo

                Calomnie ! Je n’ai jamais rien vu de tel en ces lieux.
                L’ami GO est policé, parfois polisson mais pas plus.
                Et d’abord c’est très moche de balancer les petits copains comme ça !

                Que le contenu partagé soit intéressant est une chose, passer outre une validation mise en place par notre hôte en est une autre. Si tout le monde procède de cette façon sa tâche de modérateur va vite devenir fastidieuse.
                Vous voulez deux billets par jour ou pas ? ^^
                En plus les liens pour certains sites amis sont publiés directement, alors pas d’excuses ! Filez droit 😉

                1. Black Mamba

                  Quelle mauvaise foi … :mrgreen: Tu as raté le jour où Aristarque a reproché à GO d’utiliser ce procédé car il avait la difficulté de lire ces liens depuis son smart phone … Et toc !

                  1. gameover

                    Oui ironbooboo je confirme pour les liens sans http que je mets de temps en temps quand je vois à travers la cam’ de h16 que j’ai hackée qu’il n’est pas devant son pc…

                    Sinon je ne comprends pas trop pourquoi tu insistes tellement sur cette différence qui est en final très ténue entre nationalisme et patriotisme.

                    Perso, pour l’instant je n’ai plus aucun des deux car je ne suis pas du tout fier de mon pays avec le gugus qui est à sa tête et qui est notre représentant.

                    Mais même si en cas de guerre mon premier réflex sera de me tirer, je conçois qu’il y en ait qui vont jusqu’à mettre un drapeau à la fenêtre.

                    En Australie, alors que j’attendais mon sponsor visa il a fallu que je sorte du pays avec un bridging visa car sinon je risquais de ne pas pouvoir re-rentrer car y a un truc qui avait merdé. Quand je suis allé voir mes gars pour leur dire que je serais absent une petite semaine à cause de ce problème il y en a un qui sérieusement m’a dit qu’il espérait qu’on me le refuserait car il n’était pas normal qu’on n’ait pas embauché un local pour ce poste… Ce gars avait un drapeau australien flottant à la fenêtre de sa voiture et donc ça ne m’a pas étonné mais je dirais même que je le comprenais car beaucoup de poste high level sont tenus par des « étrangers » car les compétences pointues sont rares. Ils voient donc ces étrangers comme des pilleurs de leurs ressources, et en plus ça fait monter les prix de beaucoup de choses dont l’immo et donc leur attitude est pour moi assez compréhensible.

                    1. ironbooboo

                      @ gameover :
                      Vous avez des photos d’H16 sous la douche ? Il garde le masque ou pas ??? 😀

                      Blague à part ce qui m’offusque un brin c’est la quantité de propagande que Kazar déverse pour le FN. Il l’a dit, il est militant. Il donne plus que son avis dans ses commentaires, ça saute aux yeux : il essaie de convaincre de l’utilité du vote FN en profitant de l’afflux de lecteurs sur ce blog.

                      Non que le FN me dérange plus que d’autres mais si kazar était au PS tout le monde ici lui ressortirait les casseroles de son équipe. Ce que je m’applique à faire.

                      Je fais la remarque parce que patriotisme et nationalisme sont deux choses différentes.
                      Via mon métier je fais pas mal pour notre culture et dans un des rares domaines où on nous reconnait encore un petit talent : moi aussi je suis patriote, moi aussi j’adore la terre de France qui m’a vu naître, pourtant je ne vote pas FN.

                      Et je ne fais pas ça en pure perte. Vous avez vu la faible participation de Kazar sur le billet d’aujourd’hui ?
                      Il doit se douter que je l’attends au tournant alors il se fait petit 😀

        2. Sanksion

          Faire un constat objectif, si on peut en tirer des conclusions non républicaines, c’est qu’on est tout de suite un facho.
          Après, vous vous étonnez de la pauvreté du débat politique…

  26. Kazar

    Ouf !!! Nous sommes sauvés, Macron prépare une nouvelle loi pour l’été, et là, comme pourrait l’écrire H16, ça va envoyer grave du chaton mignon. Pensez-donc, cette loi va permettre de « continuer à la fois le déverrouillage de l’économie française et d’accélérer la reprise qui est en cours », rien que ça !!
    Vivement les grandes vacances, avec voyage en autocar déverrouillé pour tout le monde :-).

    1. Calvin

      Encore une loi alors que la précédente n’a pas encore montré son ratage ?
      Mais,… il n’y aurait pas eu dernièrement une claque électorale pour faire autant diversion ??

  27. Pheldge

    La campagne de dénigrement ne s’arrêtera pas de sitôt ! Mon pauvre Kazar, investis dans un gilet en kevlar !
    La presse entière sauf peut-être le Figaro a relayé les « dérapages » de tes collègues : je te conseille de lire je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/2015/03/ pour voir ce qu’ils appellent dérapage …

    Depuis que Mitterrand a créé le FN dans sa forme actuelle, on a martelé que c’était le mal absolu. Au bout de 40 ans, ça fait plus de 2 générations qui ont biberonné à « l’école du peuple » , et qui répètent le FN c’est le mal incarné, sans même comprendre ce que ça signifie !

    Alors prépare-toi 🙂

    1. Val

      @Pheldge , « 2 générations qui ont biberonné à « l’école du peuple » , et qui répètent le FN c’est le mal incarné, » oui mais la pilule a de plus en plus de mal a être gobée . Les jeunes, aux premières loges des problèmes ,subissent ce lavage de cerveau pathétique de niaiserie et ils ne sont plus dupes . Le FN recrute ces jeunes à tour de bras , ils ont besoin de monde, le FN leur tend les bras . Avez vous regardé la TV ? , avez vous vus les jeunes du FN ? : ils sont jeunes , bien lookés , les autres font vieux scnocks et sont pitoyables .
      H16 à raison , le FN monte en puissance est c’est du lourd , il porte l’espoir des jeunes et la déception de vieux et moins vieux que le socialisme des autres partis laissent au bord du chemin et que les mensonges et trahisons révoltent .
      Avez vous parlé avec les immigrés des années 70 ? Ils ne sont pas loin d’adhérer aux thèses FN et ont en tous les cas abandonné la gauche.
      Maintenant , ayant dit ça je ne pense pas que le FN sera une solution à nos problèmes .

      1. Pheldge

        Val, je répondais simplement à Kazar, qui mentionnait les attaques physiques contre des militants du FN, en lui conseillant amicalement de se protéger.
        Par contre, si les militants du FN sont jeunes, je doute qu’ils soient très basanés 😉

    2. Kazar

      Je sais, je suis équipé : gilet, 45 ACP, 9mm, etc.
      Mon épouse : gilet, 22LR.

      Le tout en toute légalité évidemment.

      Seuls les paranoïaques survivent. 🙂

          1. Calvin

            Bon, l’Elysée prétend que ce n’est qu’une forme stylisée de « faisceau de licteur ».
            Wikipédia…
            « Les licteurs sont chargés de protéger et d’exécuter les décisions coercitives des magistrats. Leur attribut principal, le faisceau de verges entourant une hache, est leur instrument de contrainte: soit pour une punition corporelle (les verges), soit pour une mise à mort par décapitation (la hache). »
            Bon, c’est donc désormais officiel : François Hollande vire fasciste !!!
            :mrgreen:

            1. Black Mamba

              J’ai montré à WP le logo et c’est la première interprétation qu’il a donné… Pour les connaisseurs, c’est flagrant …

              1. bibi

                J’y ai vu un avion fonçant sur une montagne au loin (le point) avec au dessus des haut parleurs symbolisant les bruits des diverses alarmes.

        1. gameover

          Non Monsieur le Douanier, les 20kg de came ce n’est pas à moi, c’est une vieille dame qui m’a donné ce paquet pour son fils qui m’attend à Roissy…

          1. Black Mamba

            Le dit logo est apparemment déjà enlevé … supprimé…
            Un véritable gâchis financier, ce n’est pas grave, c’est l’Etat qui paye …

      1. Semaphore

        Moi, j’ y vois plutôt une stylisation de celle de Salvador Dali ou Avida Dollar dont il recourbait les pointes vers le haut… Celle de Plekzy- Glatz était plutôt en guidon de vélo, modèle 1900…

    1. Pheldge

      Honte à toi Calvin , petit sacripant ! tu avoues ainsi être abonné au compte de propagande de l’Elysée de Flamby !
      Toi , la jeunesse, donc l’espoir de ce blog ! quelle déception amère 😉 🙂

      Aristarque , toi le vieux sage, dis-lui quelque chose …

      1. Calvin

        Quoi, il faut que j’améliore mes évaluations en histoire-géo. En ressortant la logorrhée officielle, je ne peux gagner que des points.

  28. Calvin

    Le département de la Dordogne est un extraordinaire cas !
    – Annoncé pris par la Gauche (le seul de cette campagne),
    – C’est Pierre Morel-A-L’Huissier l’UMP moqué ici même, il y a peu (pour une proposition de loahalakon),
    – Il a perdu dans le Canton « Chirac » (ça ne s’invente pas !),
    – Mais aux dernières nouvelles, ceux qui l’ont battu ne se considèrent ni de droite ni de gauche,
    – Rien, n’est donc joué dans ce département…

    1. Aristarque

      C’est pas plutôt le département de la Lozère qui arrive à passer de droooooate à gôche en bénéficiant du découpage cantonal qui compense là la nette différence en voix exprimées…

  29. Black Mamba

    Enfin un événement où on ne voit pas les charognards du gouvernement traîner et pour cause, une église reste encore un lieu saint …
    Les obsèques de Florence Arthaud …

    1. Val

      @Climaine , ils doivent vraiment être gravement en train de racler les fonds de tiroir pour se lancer dans un truc aussi potentiellement explosif …

      1. ironbooboo

        Il est des choses sacrées avec lesquelles ils seraient passablement bien inspirés de ne pas déconner.

        Et Marisol, quand est-ce qu’on lui tatoue le front d’un « le socialisme nuit gravement à l’économie » ? Elle cherche la bougresse.

  30. Karamba!

    Le FN ou les idiots utiles instrumentalisés qui ont permis même à des socialistes complètement cramés de décrocher des cantons avec moins de 40% d’une minorité du corps électoral soit pas grand chose de significatif et assurément pas de quoi être fier…

    1. Kazar

      Ben voyons, c’est le FN et ses électeurs qui sont responsables du mode de scrutin qui aboutit à spolier le FN de la représentation qu’il mérite !!! Dans le genre stupide…Regardez-moi ce gros Hollande même pas fichu d’instaurer de la proportionnelle contrairement à ses engagements (cela dit, je comprends qu’il n’ait pas envie de se tirer une balle dans le pied, et il n’est pas surprenant qu’un politique ne respecte pas ses promesses).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.