Encore un Epic Fail de la laïcité à la française

Avec un tact et un doigté qui doivent beaucoup aux plus gros pachydermes, on apprend, grâce à des réseaux sociaux remontés comme des coucous et une presse toujours friande de bastons symboliques, que la RATP a exigé, en pleine semaine sainte, que soient retirées des affiches annonçant le prochain concert du groupe « Les Prêtres » la mention « au profit des Chrétiens d’Orient », sous le fumeux prétexte de « laïcité ».

L’histoire, relevée dans un tweet de monseigneur Di Falco, laisse perplexe ceux qui veulent avant tout essayer de comprendre la décision de la RATP, et qui cherchent où se trouverait l’atteinte manifeste à la laïcité dans l’affiche proposée, sans même parler d’un quelconque caractère offensant comme s’en ouvre le blogueur Koz dans un récent billet (dont je conseille la lecture).

De son côté, le journal chrétien La Croix rappelle utilement que cette même RATP ne s’est pas trop embarrassée de principes lorsqu’il s’agissait des affiches promouvant un film intitulé « Qu’Allah bénisse la France », ce qui n’empêche pas les plus subtils scribouillards de Libération d’employer une lourde titraille pour bien remettre leurs pendules à l’heure à base de « chrétiens réacs », dans la finesse habituelle qui caractérise l’épave journalistique en faillite financière et intellectuelle de plus en plus avancée.

Tout indique qu’encore une fois, une petite goutte de laïcité dans un gros bol de vivrensemble le fait immédiatement tourner à l’aigre. Quelques réflexions me viennent cependant, en supplément de ce que j’ai pu lire, ici et là.

Tout d’abord, il ne s’agit pas à proprement parler de censure, la liberté d’expression de l’organisation qui a fait ces affiches n’étant pas menacée. En revanche, c’est manifestement un souci contractuel entre cette organisation et la RATP qui semble imposer une charte pour le moins floue et mal cadrée à ses clients.

Or, une partie du problème vient de la nature de l’entreprise (la RATP ou plus exactement, sa régie publicitaire, ici), qui est intrinsèquement publique puisque payée par l’impôt. Mais justement : si c’est payé avec les sous des Français, ceux-ci sont en droit d’attendre un traitement équitable des différentes composantes de la société, c’est-à-dire qu’ayant un comportement logique, ils payent (par leurs impôts) et ils subissent (par les médias) la propagande pro-laïcité de l’État et attendent donc logiquement d’en avoir pour leur argent et que les mots collent aux faits.

De façon me semble-t-il assez claire, le problème ne se poserait pas si on était dans le cas plus trivial d’une régie publicitaire lambda. Cette régie privée serait confrontée au marché et verrait assez vite que le marché se fout de ces détails laïcs comme d’une guigne, et n’aurait pas fait modifier l’affiche. On peut imaginer que si la régie publicitaire était complètement privée, indépendante des émoluments étatiques (ou parisiens, ici), il lui aurait été libre d’afficher ou non un prosélytisme débordant pour l’une ou l’autre confession, ou une neutralité exacerbée. Le tout, bien sûr, étant négociable par contrat, clairement affiché, voire revendiqué, avec les retombées éventuelles en matière de chiffre d’affaires (pour rappel, Charlie Hebdo, clairement affiché anti-clérical toutes religions, peinait à boucler ses fins de mois jusqu’en Janvier, ce qui tend à prouver que ce choix n’est pas toujours économiquement très malin).

La seconde partie du problème est qu’en France, plus on dépossède les individus de leur capacité à décider de ce qu’ils veulent faire de leur temps, de leurs savoirs ou de leur argent, plus l’État se retrouve dans la position d’arbitre et plus il lui sera logiquement demandé la plus ferme neutralité. Dès lors, que les chrétiens manifestent leur agacement devant ce traitement est logique : l’État pontifiant à longueur de temps sur la laïcité, imposant celle-ci à tous propos et hors de propos, cela entraîne fatalement un retour de bâton lorsque ce qu’il prône n’est plus appliqué ou de façon si arbitraire et illisible qu’en définitive, il n’y a plus d’arbitre mais une série de petits arrangements flous et mouvants.

De même que les musulmans auraient tort de se priver d’attaquer à chaque fois que la laïcité est « menacée » par tel ou tel affichage chrétien ou juif dans des endroits sous férule de l’État, les chrétiens auraient là encore bien tort de n’en pas faire autant quand c’est leur tour.

Enfin, il ne faut pas perdre de vue que la laïcité actuelle n’est plus autre chose que l’étiquette fourre-tout sous laquelle on a englobé le véritable combat furtif, discret mais bien réel et sans la moindre pitié de l’État contre les religions, non parce que les religions, ce serait cracra, contre-productif ou que sais-je (peu importe ici la raison affichée), mais bien parce que ces religions constituent une concurrence directe contre la religion étatique. Là où le Dieu des chrétiens, des musulmans ou des juifs entend régler le sort des morts et servir de colonne vertébrale aux lois des vivants, le dieu État prétend se charger de fournir, ici et maintenant, une réponse aux problèmes qui lui sont posés : d’un côté, « aide toi et le ciel t’aidera », et de l’autre, demande et tu auras subventions, assurance maladie, chômage et vieillesse, dans une symétrie troublante. On comprend que les deux comportements, diamétralement opposés, ne peuvent … vivre ensemble.

En définitive, on observe me semble-t-il que grâce à cette magnifique invention de la laïcité à la française, on a réussi à monter, progressivement mais implacablement, des communautés les unes contre les autres. C’est vrai pour la religion, c’est vrai pour tout le reste : petit à petit, l’État et ses sbires ont réussi le pari de faire se foutre sur la gueule des gens qui n’ont pas a priori comme modus vivendi et comme but dans la vie d’aller taper sur les autres pour prouver qu’ils existent et qui, sans cet État, auraient bien mieux à faire que ça.

Là où, il y a 30 ans, tout le monde aurait simplement halluciné d’avoir un débat pareil, on en arrive à de magnifiques articles de presse à la titraille suggestive, montrant par l’exemple que la laïcité, c’est l’EPIC FAIL de l’État à portée de toutes les religions.

cat-jump-epic-fail

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires284

  1. Le Gnôme

    Il est quand même curieux de constater que les populations de langue allemande furent expulsées de Pologne et de Tchécoslovaquie dans l’immédiat après-guerre parce qu’antérieurement le vivrensemble n’avait pas été au top. D’ailleurs, il n’y a pas eu de problème ensuite.

    Mais bon, il apparait que les conditions ont changé depuis, et que le vivrensemble doit être imposé à grand coups de marteau dans la tête.

    1. Deres

      Le pire c’est que nous vivons dans le déni complet sur ce sujet. On explique au monde entier que l’Europe est en paix car c’est la démocratie alors que c’est surtout que l’on a déplacé les frontières et les minorités après la seconde guerre mondiale pour que cela fonctionne bien avec des pays homogènes.

    2. Sil33

      On a vu ce que donna le vivre-ensemble en ex-Yougoslavie.
      La Pologne a vu ses frontières déplacées suite à la revendication de cette pourriture de Staline sur la partie orientale de la Pologne d’avant guerre, qu’il s’était partagée avec Hitler suite au pacte germano-soviétique d’août 39.
      Cette revendication reprenait les précédents accords territoriaux. On a juste changé d’interlocuteurs et offert une compensation à la Pologne en déplaçant les frontières orientales de l’Allemagne avec, entre autres, la disparition de la Prusse Orientale.

      On juge les vaincus, rarement les vainqueurs malgré les morts qu’ils peuvent avoir sur la conscience.

      Pour reprendre sur l’incurie de nos inénarrables socialos, on achète la paix sociale à grand coup de « vivreensemblisme » et d’assistanat érigé en principe social en continuant d’accueillir une population d’improductifs substitutifs qui viennent profiter d’un système moribond.

      1. Deres

        Les improductifs ne viennent pas que de l’extérieur bien au contraire. Les socialos se chargent principalement de les créer sur place, soit individuellement, soit en diminuant la productivité des productifs en réglementant tout au maximum ou en les taxant.

          1. Deres

            Et on oblige surtout une partie des fourmis à glander et on sanctionne celles qui bossent. Sur la quantité de population, cet effet de transformation des fourmis en cigale est encore plus puissant qu’l’importation de personne qui peuvent d’ailleurs être des fourmis. C’est pour cela que la fameuse lutte contre l’importation de cigales des extrémiste est voué à l’échec car ils multiplieront comme leurs prédécesseurs les cigales en interne. J’ajoute que dans un pays de fourmi, les cigales ne viennent pas de toute façon, même si elles sont invités.

  2. pactol

    Le logiciel des gauchistes pullulant dans cette entreprise publique est resté bloqué à mai 68 et son anticléricalisme primaire. Ces gens n’ont pas évolué dans leur conception du monde et de la société, bien protégés qu’ils sont dans ce genre d’institution à l’abri de la réalité.

    1. royaumont

      Bah, en nous servant sur un plateau le rôle de la victime persécutée, les pouvoirs publiques nous rendent un inestimable service.
      S’ils savaient lire l’histoire, ils le sauraient.

      Un vendredi saint, ça ne manque pas de sel.

    2. Pheldge

      Oui, ô petite Vache Hâlée, c’est vendredi Saint , on a compris ! 😉
      On ne mange que du poisson, et du Bio en plus 🙂

  3. Higgins

    Nous sommes en semaine sainte. Aucune épave journalistique (ils ne méritent pas d’autres qualificatifs) qui hante les salles de rédaction nationales ou locales n’en a fait écho. Le chrétien que je suis en est choqué car rien ne nous est épargné pour d’autres fêtes religieuses d’autres religions. La « laïcité à la française » est le dernier degré de médiocrité dans laquelle se vautre ce pays: la fange devient son environnement habituel. Au hasard de mes lectures matinales, je découvre que la grande majorité des 147 personnes massacrées au Kenya seraient principalement chrétiennes (http://time.com/3768749/kenya-alshabaab-garissa/). Aucun crétin encarté ne le souligne en France. Quand viendra leur tour, personne ne les pleurera.
    Tu as raison de préciser que « Là où, il y a 30 ans, tout le monde aurait simplement halluciné d’avoir un débat pareil, on en arrive à de magnifiques articles de presse à la titraille suggestive, montrant par l’exemple que la laïcité, c’est l’EPIC FAIL de l’État à portée de toutes les religions. » Je partage totalement le constat impitoyable que tu dresses. Plus que jamais, CPEF.
    « Les peuples cessent de vivre quand ils cessent de se souvenir. » (Maréchal Foch). On est très mal barré avec l’amnésie qu’on nous impose.

    1. royaumont

      Notre meilleur ennemi Nietsche disait aussi : »l’avenir appartient à ceux qui auront la mémoire la plus longue ».
      Nos dirigeants ayant une mémoire de moineau, l’espoir de leur survivre est permis.

      Dans cette ridicule affaire, à force de ne rien vouloir dire (fôpastigmatizé), les pouvoirs publics se rendent objectivement complices des assassins.

    2. carpe diem

      vous avez raison, deux poids, deux mesures. Il s’agit d’une politique qui dure depuis les années 80 et qui s’avère désastreuse : la discrimination positive des musulmans visant à s’approprier leurs voix, du clientélisme pur et dur. D’où mépris total des chrétiens assimilés au français de souche, donc en clair : tu es blanc, tu la fermes car tu es un ancien colonisateur. Et ce qui devait arriver arrive, les crispations et le rejet se font de plus en plus sentir. Ajoutez à cela toute une frange de bobos et la majorité des médias islamolâtres, vous obtiendrez un cocktail explosif. Ils sont tous à plat ventre devant la religion musulmane, rappelez vous ce discours de Normal 1er lors du massacre des coptes : à aucun moment il n’a prononcé le mot « chrétien », un oubli? non, c’est sa spécialité : le déni, le travestissement de la réalité si cher aux socialos et ce dans tous les domaines. Avez vous lu le fameux rapport sur l’intégration il y a quelques mois (voire en 2013 la date m’échappe) c’est hallucinant et effrayant, on dirait du Orwell pur et simple, le but est évident : un projet (qui ne verra jamais le jour) d’une société totalement soumise aux diktats religieux et sociétaux du migrant. Pour ma part, je suis athée, mais je défends nos racines chrétiennes et suis vent debout contre la persécution directe ou indirecte des chrétiens d’Europe ou d’ailleurs. Ces imbéciles vont rallumer chez nous les guerres de religion.

        1. carpe diem

          et Dieu sait que je suis toute petite (1m53) pour la hauteur de vue…surtout quand il faut choper l’écumoire sur l’étagère du haut.
          bisous à vous.

      1. royaumont

        Dans cet ordre d’idée, le brillant et sulfureux « Aristote au mont St Michel » décrit en annexe l’origine de l’islamolâtrie de la gauche occidentale. Ce serait l’oeuvre de Nazi mal remis de la défaite de leur parti et qui désepère de l’occident.
        Un point Godwin assez inhabituel.

      2. royaumont

        Toujours dans la même logique, Normal 1er se montre particulièrement mesquin pour accueillir les réfugiés Syriens, Chrétiens d’Orient fuyant l’EI. Quelques centaines de visa sont prévus… On est loin des habitudes socialistes, pour le coup. C’est d’autant plus surprenant que les habituels détracteurs de l’immigration seraient beaucoup moins virulents dans ce cas, considérant que c’est justifié.
        Mais… il s’agit de chrétiens. Qui pis est, de chrétiens n’ayant AUCUNE illusion sur l’Islam, et donc susceptibles de nous éclairer sur la réalité.

      3. lolo

        Tout est résumé, c’est du clientélisme, juppé est à fond dedans, on constate vu l’hallucinant bastion rose qu’il a étalé, que le plan de hollande marche à la perfection, y a plus qu’à reproduire à l’échelon national pour 2017

          1. Gros tacle dans la gueule de Juppé, en effet. On peut regretter que ce genre de rappel journalistique ne soit pas systématiquement fait plus souvent avec tous les politiciens.

          2. Val

            @Nathalie , bel extrait ! Preuve s’il en fallait du glissement de la « droite » vers le programme de « gauche » . Ceci ne laisse au PS que : l’extrême gauche et les verts qui tous deux fondent au soleil . Exit le PS , il est vidé de contenu , il ne lui reste que le sociétal pour exister . Sociétal qui achève de miner ses soutiens : les cathos de gauche et les musulmans … bon perso , je n’irai pas fleurir la tombe PS.

    3. kobus van cleef

      « quand viendra leur tour , personne ne les pleurera  »
      permettez moi , l’ami !
      vous énoncez une contre vérité
      ne prenez que l’attentat contre chérie abdo comme exemple et vous verrez que bien au contraire , quatre milliasses de crétins ont suivi la marche funèbre des journaloppes de gaucheu , donc bien pensants
      prenez le flinguage de libé il y a un an ( ou deux , je sais plus ) par abdelhakim dekar , qui avait coûté sa santé ( et sa rate sinon son rein gauche ) à un stagiaire photographe venu remettre des clichés à la rédaction, il s’agissait aussi d’une atteinte à l’antre du progressisme
      mais personne n’a moufté lorsqu’on a appris que le tireur était l’archétype du client des gauchysses journalistes

  4. Black Mamba

    J’espère que cet impair permettra de faire une belle pub pour ce concert …
    Un bon coup de pied dans la fourmilière étatique 😉

    1. TC

      L’experience a recemment démontré que censurer ou interdire quelquechose tend a promouvoir ladite chose (suivez mon regard vers la beuEEte immeuuuOnde Dieudonné). Je me joins a ta priere pour ce concert ! (sans mauvais jeu de mot)

  5. malicorne

    Je crois que l’attitude anti-cléricale hystérique de nos mangeurs de curé s’explique non pas par un souci de laïcité (même à la française), mais par la volonté d’éliminer un système concurrentiel dans la course au formatage de cerveau. En effet, l’un et l’autre n’utilisent-ils pas les mêmes mécanismes psychologiques pour nous faire intégrer intellectuellement la promesse pour les uns du paradis dans le ciel, les autres sur terre ? Et d’ailleurs, sur quoi ce sont appuyés les bolcheviques pour leur agit-prop, si ce n’est sur l’art de la rhétorique maitrisée et enseignée par les Jésuites ? N’ont-ils pas les uns comme les autres leur gourous, leurs croyants-fidèles, et aujourd’hui pour les dogmatiques de la politique, leurs inquisiteurs ?

      1. royaumont

        Si Staline est un ancien séminariste (et oui !), en revanche les jésuites sont peu présents en pays orthodoxe…
        Ne mélangeons pas tout.

      1. Dr Slump

        Mouais, je veux bien, mais l’église catholique peut-elle être accusée de chercher à « formater les cerveaux »? Si tant est qu’un grabataire puisse avoir encore assez de vigueur pour embrigader toute une escouade d’infirmière depuis son lit d’hôpital…

        Je vois surtout là-dedans un 2P2M, et un anti-christianisme patent, parce que des affiches « bon ramadan » ont déjà fleuri partout sur les emplacements publicitaires de la RATP, et bien d’autres exemples.

        De plus, la laïcité, est à l’origine un concept…chrétien, merci pour la mémoire, et enfin, la laïcité ne consiste pas à empêcher que les religions s’expriment, mais à leur assurer un traitement neutre, égal pour toutes. Et là, le traitement est inégal, et clairement anticlérical version contemporaine.

        1. MadeInCH

          « Rendez à Dieu ce qui est à Dieu, et à César ce qui est à César. »
          Hé oui, vous avez raison.
          La séparation du pourvoir religieux et terrestre est bien une notion Chrétienne!
          Et uniquement Chrétienne!

        2. gameover

          « la laïcité ne consiste pas à empêcher que les religions s’expriment, mais à leur assurer un traitement neutre, égal pour toutes. »

          Pas tout a fait. C’est une position neutre du politique et des administrations uniquement, l’égalité n’étant même pas nécessaire car si on ne fait rien, on ne fait rien : 0=0.

          Le problème ce sont toutes ces administrations telles la RATP qui n’ont d’autonome que le nom puisqu’arrosées de subventions publiques. La même affiche en ville sur un 4×3 ne poserait aucun problème.

    1. Nathalie

      Mais cette manip de supprimer le christianisme en Russie n’a pas marché car dès la chute de l’URSS, les Russes se sont dépêchés de restaurer les églises et de les fréquenter assidûment. Du moins c’est ce que j’ai entendu et lu à plusieurs reprises.

      1. bob razovski

        L’église orthodoxe russe peut aussi compter sur le soutien (de taille) de Poutine. Il est le premier à célébrer les messes importantes, et à y assister jusqu’au bout (Les messes de Noël et de Pâques durent des heures (3 ou 4), et faut rester debout, en plus).

        Toutes les grandes messes sont retransmises à la TV. L’état affiche ouvertement son soutien à l’église orthodoxe.

        1. Théo31

          Les orthodoxes ne font pas le distingo entre le pouvoir religieux politique comme les catholiques. Les communistes l’avaient bien compris et se sont appuyé sur l’église orthodoxe pour asseoir leur pouvoir. Le seul pays européen où ça s’est très mal passé entre le communisme et le christianisme, c’est la très catholique Pologne.

          1. bob razovski

            je ne comprends pas bien ceci :

            « Les communistes l’avaient bien compris et se sont appuyé sur l’église orthodoxe pour asseoir leur pouvoir.  »

            Vu comment ils ont détruit tout ce qui avait trait de près ou de loin à la religion orthodoxe (pour mettre la leur en place, la fameuse religion étatique), retiré tous les jours fériés chrétiens et obligé les gens à bosser ces jours là…

            qu’entendez-vous par « se sont appuyés » ? Vous voulez dire que l’église a aidé les révolutionnaires ?

                1. bob razovski

                  Je ne connaissais pas le bonhomme.

                  Mais d’après ce que je viens de lire, s’il a été un bon toutou à son joseph, il n’a pas pour autant rallié des croyants à se renier pour épouser la cause de la diktature du prolétariat. Si ça avait été le cas, toutes les brimades, arrestations, déportations, destructions n’auraient pas été aussi importantes.

                  Ce gars me fait plutôt l’effet d’un pantin, une sorte de piketi religieux.

  6. taisson

    Tous les « dirigeants » et autres faiseurs d’opinion sont bien dans l’application de leur dogme  » du passé faisons table rase »…
    Tout ce qui pourrait témoigner du passé culturel qui à fait la vie de ce pays durant plus d’un millénaire doit être ou carrément effacé, ou simplement vidé de son sens.
    La soit disant « laïcité » n’est qu’un prétexte, facile à faire accepter au plus grand nombre.
    Les prières mahométanes dans les locaux techniques et syndicaux et les chipoteries à la cantine, ne semblent pas trop gêner, elles !!
    Comment peut on croire à cette prétendue neutralité religieuse, quand en réalité il ne s’agit que de faire de la place pour l’islam, que ces crétins prendront en pleine figure dans peu de temps maintenant…Eux et leurs enfants convertis !! Quand aux derniers représentants des Français d’origine, ou assimilés (qui nous dit on n’existent pas….) il ne restera plus qu’à les éliminer physiquement, qu’ils soient croyants ou mécréants, comme on le fait aujourd’hui dans tout le moyen orient, qui était pourtant le berceau du christianisme, et la boucle sera bouclée.
    Une société dévirilisée et sans convictions ne peut que disparaître!
    Personne ne chantera alors à leur profit, d’ailleurs les affiches à représentation humaine seront interdites depuis longtemps!!

    1. Bonsaï

      Sans vouloir faire jouer ici d’éventuelles théories conspirationistes, il saute aux yeux vu de l’étranger que beaucoup personnalités du camp socialiste et de la presse sont réputées pour être d’obédience juive, allant parfois jusqu’à posséder la double nationalité franco-israélienne. Toute cette mascarade autour d’une laïcité visiblement interprétée à la tête du client ne cache pas l’énorme malaise que suscite cette question dans la population. Encore une ébullition sur laquelle on a mis un léger couvercle en attendant l’explosion !

      1. Caton

        Sans vouloir faire jouer ici d’éventuelles théories conspirationistes, il saute aux yeux vu de l’intérieur du pays que beaucoup personnalités du camp socialiste et de la presse sont réputées pour être musulmanes, allant parfois pour certains ministres jusqu’à posséder la double nationalité franco-marocaine.

        Un peu d’islamophobie pour compenser l’antisémitisme primaire de ce buisson qui n’est hélas pas ardent.

        1. Bonsaï

          Navrant qu’une simple note objective et factuelle se double aussitôt d’une réaction outrancière et volontairement erronée.
          Ne pourrait-on plus, en France, évoquer certains sujets sans que se lèvent aussitôt les boucliers des philes et des phobes ?
          Cette posture de censure verbale ne peut qu’inhiber le débat intellectuel et mène soit au silence revanchard, soit au déferlement incontrôlable de pulsions primaires. Renseignez-vous : dans d’autres pays européens, ce genre de débat est tout à fait ouvert dans la presse, comme à la TV publique. Bizarrement, il n’y a qu’en France que l’on aime à cultiver les non dits.

          1. Personne ne vous a censuré. Vous dites un truc, Caton vous montre par l’exemple que c’est parfaitement transposable autrement et c’est tout.

              1. Black Mamba

                 » Il m’accuse clairement d’antisémitisme. »
                C’est du n’importe quoi, il ne t’accuse en rien, sa phrase ne pointe personne en particulier, moi je t’accuse d’être paranoïaque …

              2. Caton

                Je n’ai pas besoin de vous accuser de quoi que ce soit. Votre propos (car je juge ici le discours et non la personne) pourrait être rephrasé en « mais les juifs contrôlent tout! » Pensez vous que ce propos est antisémite? Moi oui.

                  1. Caton

                    Bref, vous allez jouer la victime? Votre propos est antisémite et cela est indéniable. Je m’abstiens de juger votre personne. Je ne tire pas sur les ambulances.

                  2. Pheldge

                    Allez Bonsaye, respire un bon coup, calmement , et fait travailler la chlorophylle ( et non chloro-phile 😉 ça mange le vilain CO2 et produit du O2 bien bisou ! 🙂

                    1. Bonsaï

                      Hello ! Pheldge la classe …
                      Certains maîtres zen étaient réputés pour leur humour assez particulier. Peut-être es-tu l’un d’eux ?

                    2. Aristarkke

                      Zen! Petit arbre contrarié a bien noté depuis longtemps que Mao n’ était pas juif…

                  3. robert

                    « Bref, l’une m’accuse d’être paranoïaque, l’autre d’être antisémite … »
                    Rien ne vous empêche d’être les deux.
                    Personnellement a défaut de double nationalité, je vous attribue, bien volontiers, cette double capacité.

                    1. Pheldge

                      Cool Bonzaille , cool … respire à fond, meuh-fu un oinje si ça peut t’aider, mais cool … 😉
                      N’oublie que  » Bonzaille saint , prie ! «  😉 🙂

                    2. Pheldge

                      L’agent de la fontaine ? 😉
                      Mais stop, plus de jeux de mots! mâmme BéhèMe a prié « Sainte Patience » et son voeux a été exaucé: j’ai pu, une foi touché par la grâce rédemptrice, écrire deux , oui, deux posts d’un sérieux de croque mort, qui plairont à notre très cher et irremplaçable GO 😉

                    3. Bonsaï

                      J’ai vu. Très fort !
                      Auriez-vous été scolarisé chez les pères jésuites ? (je sais au moins que par vous je ne saurais être accusée de faire dans la casuistique …)

                    4. Pheldge

                      Jésuite ? non, le scepticisme est mon premier principe !
                      parfois tendance Montaigne , parois tendance Lafosse , mais ça je l’ai déjà dit 😉
                      Avec une pensée pour Mr de Labo Vessie, « camarade de calculs » du premier 😉 🙂 (et encore, je n’ai pas osé Mr Le Beau WC …)

                    5. Bonsaï

                      Master Pheldge, d’abord bonjour & joyeuse Pâques, ainsi qu’à tous les aventuriers du blog !
                      Venons-en tout de suite aux choses sérieuses, car vous m’avez occasionné une sacrée migraine. Votre amène dédicace « Bonzaille saint, prie ! » a-t-elle une quelconque portée mellifère ?

                    6. Pheldge

                      Ce n’était qu’une innocente plaisanterie sur le nom de M. Gonzague Saint Bris journaleux-écrivassier jet-set 😉
                      Apprends son nom parce que j’en ai d’autres dans ma Bonsace besace 😉

                    7. Bonsaï

                      La charade se résout donc ainsi et j’aime à le prendre comme un compliment : « bons essaims pris ».
                      Je suggère donc que dorénavant on vous surnomme l’Apiculteur, ce qui est tout de même un noble titre de nos jours.

                    8. Bonsaï

                      J’ai un peu volontairement zappé St-Bris parce que ce petit con prétentieux m’insupporte.
                      Bonnes haies, mauvaise foi !

        2. gameover

          Caton, tu conviendras que ce n’est pas mon genre de défendre le petit arbre. Je ne sais pas si le lobby juif a noyauté le parti socialiste oupa mais traiter quelqu’un d’antisémite pour cette remarque ?

          D’ailleurs quel antisémistisme ? religieux, racial, économique, politique, culturel…

          Si je dis que les postes de haut fonctionnaire sont noyautés par l’ENA, tu vas me traiter de quoi ?

          Si je dis que les jeunes issus de l’immigration sont sur-représentés dans les prisons, tu vas me traiter de quoi ?

          Pour info, note bien que je pense qu’effectivement les juifs se retrouvent souvent sur-représentés dans divers domaines (finance, communication etc…) mais c’est juste parce qu’ils font preuve d’une bonne cohésion de groupe et ce certainement à cause de tous les tourments qu’ils ont traversés au cours des siècles.

          1. Pheldge

            GO ! aka Gamm (o) Vert, magasinier en jardinerie, graines et plantes, défenseur et protecteur des arbrisseaux 😉 Accessoirement contable, hacker de blog suisse , et récemment crash-testeur de téléphones 😉 🙂
            De nos jours, il FAUT être polyvalent 😉

          2. Caton

            GO, commence par comprendre la différence entre une personne et un discours, puis on continuera éventuellement à discuter.

            Personnellement, j’en ai un peu marre des gens qui refusent de faire la différence. « Tu a dis une connerie » c’est pas tout à fait la même chose que « tu es un con »… même si, ok, souvent ça revient au même.

            1. ironbooboo

              Si je dis que je trouve ça moyennement laïque ça va ?
              Les juifs ont cette particularité que leur communauté est bien organisée. Mieux que la plupart.
              C’est leur bon droit, ça ne me dérange pas, sauf qu’en l’occurrence à certains postes décisionnels on s’expose à un lobby étranger et religieux de surcroît. Là encore ça ne me dérange pas sur le principe, mais pourquoi tout ce cirque en coulisse ?
              Ce qui me gêne c’est cette impression d’opacité et de corruption qu’on a toujours dès qu’il s’agit de l’état. Pour les andouilles de la populace on fait de jolis discours, mais dans les bureaux comment ça ce passe, on est sûr de tous bien sur le même pied d’égalité ? J’ai l’impression que certains ont de meilleurs réseaux que d’autres quand même.

              Remarquez que le problème n’est pas particulier aux juifs hein, j’aurais bien 2/3 questions à poser à certains fabricants de moulins à vent par exemple et entre autres …
              Et puis bon, on dit « juifs », mais pour ce que le quidam doit savoir de ce qui ce passe … Je pense que quelque part eux aussi se posent des questions.

              1. Caton

                Oh, il y a, c’est clair, certains juifs qui profitent bien de la gamelle publique. Comme certains noirs, arabes, asiatiques, catholiques, protestants, bouddhistes, musulmans, agnostiques, athées, voire même apathéiques. Et tout cela dans une parfaite opacité. Mais je n’entends personne dire que les asiatiques, les corses ou les protestants contrôlent tout… cela reste réservé aux juifs : vieux fond d’antisémitisme européen, j’imagine.

                Le discours qui me hérisse, c’est ce discours de recherche de bouc émissaire, avec son inévitable conclusion. Pour ceux qui ont oublié, rappelez-vous que pour les hutus, les tutsis, considérés comme riches car certains d’entre eux étaient propriétaires de bétail, étaient responsables de tous les maux. Ou rappelez-vous le sort d’Ilan Halimi.

                Le discours antisémite est de plus en plus accepté en France et en Europe, au point que certains buissons mal taillés ne se rendent même plus compte des inanités qu’ils proférent. Certains acceptent cela. D’autres voient le danger, et soulignent l’inanité du discours lorsque c’est nécessaire. Et tant pis si certains idiots se sentent insultés.

                1. ironbooboo

                  Qu’ils contrôlent tout certes non, mais certaines spécificités de la communauté juive font qu’ils sont effectivement plus entendu que les bouddhistes ou les protestants (et aussi plus vivement critiqués).

                  L’histoire déjà, les capitaux à leur disposition, leur connaissance de l’occident, les relations diplomatiques de la France avec Israël …
                  Et puis il y a le contexte aussi.
                  En l’occurrence la femme du premier minustre n’est pas bouddhiste, Polanski n’est pas protestant, DSK n’est pas corse, Madoff n’est pas noir, personne ne reproche aux agnostiques leur position sur la situation en Palestine, ce ne sont pas les athées qui portent plainte contre Dieudo et ainsi de suite jusqu’à plus soif.

                  Je vois bien le creux du raisonnement, et je rejoins le vôtre : chercher des boucs émissaires n’a jamais mené à rien.

                  Seulement voilà, pour défendre ses intérêts la communauté juive passe par l’entremise de l’état, qui lui même se montre inique par ailleurs ou en tout cas est perçu comme tel.
                  Ajouté à cela que quelqu’un qui s’en sort bien au tribunal, même couvert par un réseau politique, aura l’air soutenu par le lobby sioniste si le protagoniste est juif (comme pour DSK dont on rappel à l’envie qu’il est juif plutôt que socialo).

                  En bref, pour moi, on assiste à une montée de l’antisémitisme pour les mêmes raisons qu’on assiste à un rejet de l’immigration si on veut : l’état a distribué n’importe quoi à n’importe qui et aujourd’hui on commence à regarder les privilégiés comme s’ils étaient tout à la fois responsables de ce qu’ils ont reçu et de ce que les autres n’ont pu obtenir.
                  Si l’état ce contentait d’être neutre et équitable nous n’en serions jamais arrivé là …

                2. vegeta

                  Des juifs socialistes et alors ? chaque être humains à ses convictions.
                  Un complot juifs contre la France ? ptdr en Israel il y a environ 2 millions d’arabes (musulmans) dont 14 députés.

                  Des juifs qui réussissent ? et alors ils devraient vivre dans la misère pour être respecter ?

                  Les juifs qui contrôlent les médias ? dès qu’un palestinien a un ongle casser cela provoque un reportage contre Israël.

                  La France est à 99% socialistes normal qu’ils y a des juifs socialistes.

                  Le seul problème de la France c’est le socialisme.

                    1. Pheldge

                      Soyez -z-honnête H, les fautes ne vous font que peu de choses ( cf BM 😉 ce sont les idées du ci-devant que vous voulez taire ! ce n’est pas de la « censure orthographique » mais de la censure politique !

                      Car oui, je le dis ici haut et fort, Camarades, le Camarade H trahit la Révolution et son idéal pur. C’est un fasciste, réactionnaire. J’en appelle au Peuple du blog Souverain , pour qu’il dresse un bûcher afin de brûler l’infâme !
                      🙂 😉 🙂

                    2. Black Mamba

                      Il a raison de mettre V3G3TA en veilleuse, notre ami végétal fait dans le monomaniaque, quand il a une idée de la tête, il n’en démord pas , et il va jusqu’à distiller sa haine jour après jour, sa haine nous la comprenons mais nous ne pouvons pas la cautionner si nous voulons que le Blog H16 dure encore bien longtemps pour le plaisir d’un grand nombre … Il est inutile de donner des prétextes aux censeurs extérieurs au blog …
                      Maintes intervenants ont déjà fait remarquer son coté haineux, notre ami v3g3ta ne sait pas se tempérer …
                      H16 est tenu de lire chacun de nos post, il devrait mettre tout le monde en modération, il ne fait pas car il fait confiance à notre bon sens …

                    3. Bonsaï

                      Pour être équitable, il faut souligner que la tendance « monomaniaque » est assez prisée de certains intervenants réguliers du blog. Qui de ce fait même sont assez répétitifs et prévisibles.
                      Pourquoi ne pas oser la nouveauté, comme notre ami Pheldge, risquer des théories, étaler son immense culture pour le plus grand profit de ses petits camarades, comme Prof Go.
                      Bref, surprendre, toujours surprendre …

                    4. Pheldge

                      Ma diatribe n’était qu’un prétexte pour faire « prendre l’air » à ma dialectique inspirée du communisme soviétique de l’ex URSS. 😉
                      Si je ne le fais pas de temps en temps ( et surtout devant des connaisseurs ) ça risque de rouiller ! 🙂

                      J’étais assez fier aussi de mon « Petit Litre Rouge » au point de le répéter ici 🙂

                    5. Bonsaï

                      Cuisant souvenir pour moi, quand je me suis vue traiter de « maoïste » ici même. Eh! oui, ce qu’il ne faut pas entendre …

                    6. Pheldge

                      Hé, la Bonzaille , avec un pseudo à la noi-che ( nois-chi en verlan 😉 j’esplique sinon …) faut pas s’étonner ! 🙂

                    7. Pheldge

                      C’était pas de la religion , mais de la « morale républicaine » qu’on vous dit !
                      ça commence toujours comme ça, avec plein de bons sentiments , bien dégoulinants de générosité, et puis …

                    8. Pheldge

                      Oui d’accord, c’est japonais, mais là, en trichant un peu, tout en restant dans cette partie du monde, j’écris presque « un pseudo à la noix » 😉
                      Et on applaudit l’artiste 🙂

                  1. ironbooboo

                    @ Vegeta :

                    J’ai l’impression que vous devriez me relire.
                    Tout ce que je dis c’est que, grosso modo, les juifs sont mal vus parce qu’ils se sont mis en cheville avec des politiques.
                    Quand on condamne un Dieudo mais pas un Charlie Hebdo (par exemple), se développe un sentiment d’injustice.
                    Les juifs n’y sont pour rien, mais comme ils obtiennent ce qu’ils veulent et que les autres non …
                    C’est pourtant simple à comprendre la jalousie.
                    Et tout ça, c’est à cause du gouvernement. S’ils arrêtaient de distribuer les privilèges on n’aurait pas ce genre de conversation.

                    1. vegeta

                      Dieudo est condamné, ou il a des procès, pour de multiples choses (fraudes, blanchiments etc) comme tout le monde.
                      Les juifs veulent la sécurité ce que tout Etat digne de ce nom doit offrir à sa population.

                      Les gens sont juste jaloux de la réussite. Les gens sont même jaloux des individus qui ont un portable.

                    2. ironbooboo

                      @ vegeta :

                      Mais la discussion ne porte pas sur Dieudo ^^.
                      Ce n’est qu’un exemple que j’utilise pour démontrer que suivant d’où on se place les décisions de l’état peuvent paraître bonnes ou injustes.

                      Celui qui trouve la décision bonne est heureux, les autres pleurent. En l’occurrence, à la faveur d’une actualité malheureuse, d’un contexte un peu douteux et peut-être aussi comme le dit Caton, d’un vieux fond d’antisémitisme, ce sont les juifs qui ramassent.

                      Mais c’est presque une coïncidence, si ce n’est que les juifs, plus organisés, auront tendance à provoquer davantage ce genre de réactions. (bah oui, le lobby sioniste est plus actif que le lobby bouddhiste, forcément l’un attire plus l’attention que l’autre)

                      Pour moi la critique à l’endroit de la communauté juive est analogue à celle qui concerne les fonctionnaires : ils énervent pas mal de monde parce qu’ils profitent de privilèges qu’ils ont obtenu de l’état (que ce soit vrai ou que ça relève du pure fantasme n’y change rien).

                    3. vegeta

                      Les gens sont socialistes donc ils deviennent très jaloux, et cherchent des boucs émissaires, un jour sa va être le juif, le lendemain le fonctionnaire, puis le mec qui roule en voiture etc.
                      A Cuba les gens s’espionnent pour traquer les personnes qui cachent un poulet ou un sac de riz chez eux.

                      l’Etat règne en divisant le peuple, et les seuls qui réussissent sont ceux qui sont proche du pouvoirs.

                      Les inégalités crée par l’Etat sont partout des niches fiscales, auX régimes spéciaux (retraites, chômages pour les artistes etc) Et au final les politiciens gagnent des millions d’euros et leurs électorats de base obtient des salaires et des avantages.

      2. « l’énorme malaise que suscite cette question dans la population »
        Comment expliquez vous que cet énorme malaise n’existait pas il y a 30 ans ?

        1. Bonsaï

          Il y a trente ans, la parole était plus libre en France. Aussi bien sur les ondes que dans la presse …
          (liberté toutefois relative à la bienséance, au code moral, etc…).
          Certains d’entre nous se souviennent des audaces de quelques humoristes de l’époque qui conduiraient aujourd’hui droit au bagne de Cayenne (gag).

          1. Pheldge

            Je dirais plutôt que la parole était encore auto censurée sur de nombreux sujets. On y allait très mollo …
            Aujourd’hui on divise notre pays non plus en classes , mais en « communautés » , de même que les protestataires de tous poils se déclarent « collectif ». Et ces mots ont pris aujourd’hui un sens nouveau, différent. De là à faire le rapprochement avec les « minorities » d’outre-atlantique, les politiques de « discriminations positives » et de revendications des « droits des minorités », il n’y a qu’un tout petit pas.

            Hé, GO, t’as vu, 10 lignes sans jeu de mots ! 😉 🙂 Comme c’est Pâques , j’ai gentiment pensé aux ceusses qui sont un peu … hermétiques à mon humour débridé 😉

        2. carpe diem

          parce qu’il y a 30 ans (je pense) les musulmans n’étaient pas si nombreux, ils représentaient une génération qui se trouvaient là pour bosser pas pour foutre le bordel et se prendre le RSA. J’ai connu cette génération dans le cadre de mon travail, ils étaient respectueux des coutumes locales et n’embêtaient personne. Depuis, il s’est produit plusieurs choses : les jeunes complètement déboussolés ont refusé de s’intégrer ou n’ont pas pu victimes eux aussi d’une politique migratoire désastreuse qui consistait à leur octroyer tous les droits et aucun devoir, à profiter du social et se prendre de plein fouet « l’éducation nationale » calamiteuse qu’on connaît hélas : laxisme, incompétence, enfant roi. Et nos braves politiques à tous les échelons y ont vu là une occasion magnifique 1 de faire des voix en brossant le communautarisme dans le sens du poil 2 de faire ami-ami avec les chefs d’état musulmans pour se faire payer leurs campagnes électorales et reconduire la dette colossale (le fait que sous soyons complètement dépendant de nos créanciers au fil du temps n’y est pas étranger) 3 s’ériger en camp du bien, de l’antiracisme primaire, le père Fouettard du fascisme 4 de maintenir une certaine paix sociale en instaurant un clivage permanent entre les français, on arrose les uns, on fustige les autres et personne ne bouge (il en est de même pour les revendications économiques, catégorielles et sans résultat aucun), bref maintenir au pouvoir un max d’incompétents et reconduire les privilèges. Maintenant on a braqué le musulman contre le chrétien et on a vidé de sens tous les mots qui faisaient nos racines , on dirait que la terre tourne autour de la religion musulmane et nos politocards continuent d’en faire un enjeu politique quitte à souffler sur les braises jusqu’à ce que le peuple fasse le boulot lui même comme dans toute révolution.

      3. royaumont

        La parenté entre christianisme et judaïsme est telle qu’antisémitisme et antichristianisme sont assez proches dans leur logique. Quand l’un est présent, l’autre n’est jamais loin.
        Si les juifs peuvent acquérir de droit la nationalité israélienne, et sont donc tous des binationaux en puissance, le compliment peut être retourné aux catholiques pour leur fidélité à Rome…
        Dès qu’un Etat ne supporte plus la moindre concurrence pour la construction morale des individus, donc quand il devient totalitaire, le conflit est inévitable.
        Le malaise actuel vient justement de la crispation autoritariste de l’Etat qui s’accroit à mesure que sont incapacité à gérer le pays devient patente.
        Dans ce contexte, le favoritisme envers l’islam est sans doute simplement tactique pour les socialistes. Mais l’islam n’est pas soluble dans le socialisme et ils vont s’y brûler les ailes.

        1. Bonsaï

          Votre analyse est assez impeccable, sauf pour un détail.
          Lorsque vous parlez des chrétiens, vous n’y voyez que les catholiques et leur attachement à Rome. Or, il faut aussi compter parmi les adeptes du christianisme toutes les branches dites protestantes (luthérienne, calviniste), témoins de Jéhovah, rites orthodoxe (grec, russe, etc.). J’en oublie certainement.
          Pour résumer votre propos, si j’ose, je dirai que vous envisagez une sorte de masochisme métaphysique qui rassemblerait le christianisme et le judaïsme. Ce point de vue est en effet assez intéressant par son éclairage psychologique et eschatologique. Il y a bien un point de convergence virtuel.
          Quant à votre conclusion, je serai brève : magistrale !

          1. royaumont

            Sur un mode un peu différent, le raisonnement qui vaut pour les catholiques vaut aussi pour les protestants et les orthodoxes (même si leur organisation en églises nationales change un peu, mais un peu seulement, la donne).
            Mais par pitié, laissez les TJ en dehors de tout ça.

          2. Aristarkke

            Les TJ ne se font pas entendre dans ce genre de querelles puisqu’ils prêchent le message de Jesus Christ, c.a.d.la bonne nouvelle du Royaume de Dieu en futur gouvernement mondial, à toutes les personnes rencontrées sans se préoccuper de leur religion affichée ou avouée.

        2. Aristarkke

          Accessoirement, pendant que l’ on s’ affronte sur ce terrain, on oublie de regarder les brillants cataclysmes quotidiens du socialisme en tvx pratiques et de les commenter à leur triste valeur… Pas ici mais dans la presse mainstreet. La catastrophe Mory Duclos sous L’ Agité aurait fourni matière à vilipender la politique économique du gvt, etc, etc… pendant des jours et des jours…

          1. Pheldge

            D’autant que la dite catastrophe met en première ligne le « fils de » , et si on se rappelle le tollé qu’il y a eu quand un des fils Sarko a été pressenti pour « diriger » ( à 23 ans …) un établissement semi public sur la Défense à Paris. Je ne peux m’empêcher de faire la parallèle : dans les deux cas, il s’agissait de faire « pantoufler » l’héritier, histoire qu’il se fasse les crocs, apprenne les ficelles du métier auprès de vieux roublards confirmés, et éventuellement un prénom.
            On constate une fois de plus que journaliste indépendant est un oximoron !

      4. petit-chat

        Je rejoins Bonzaï sur son constat.
        Et aussi que la loi du silence est le propre des mafias les plus dangereuses, allant jusqu’à légiférer dans ce sens, interdisant toute contestation et par tous les moyens.
        Mais chut, c’est du conspirationisme (sic) que d’écrire ou de dire ce que tout le monde sait en tremblant.

    2. Théo31

      « il ne s’agit que de faire de la place pour l’islam »

      N’importe quoi. Il s’agit uniquement d’acheter les voix de la clientèle électorale musulmane. Pour rester au pouvoir par tous les moyens, les socialistes feront tout et son contraire.

      Beaucoup de musulmans votent FN : MLP est-elle aussi pour le grand remplacement ?

      1. taisson

        @Théo31,
        Nous nous sommes mal compris… Ce n’est pas du tout « n’importe quoi ». Il s’agit bel et bien pour le pouvoir actuel de faire de la place pour l’islam, c’est factuellement difficile à nier.
        Avec, bien sur le pari socialiste de la « reconnaissance » pour sauver leur peau !!! Nous sommes d’accord la dessus !!
        Avec les musulmans, ça n’à jamais marché, et ceci devrait suffire à démontrer leur incompétence sociétale , pour le reste c’est fait!
        Quand à l’attitude de MLP sur la conduite à tenir face à l’islam en France, je la trouve bien difficile à saisir…

        1. Theo31

          Non. Les immigrés seraient animistes, les soces favoriseraient l animisme. Leur démarche est purement électoraliste.

          En revanche, ils jouent un jeu dangereux qui pourrait se retourner contre eux, comme Reagan et les islamistes contre les soviétiques.

          1. Pheldge

            A décharge pour Reagan, il n’y avait pas encore You Tubeoù aujourd’hui on peut voir des défilés , au Pakistan et voisins où le mot d’ordre est « Fuck democracy, we want islam »
            Ronnie était plein de bonnes intentions, du moment que ça emmerdait les bolchéviques 🙂

  7. Guillaume_rc

    Légèrement HS (encore qu’il s’agit encore de religion) mais je ne peux pas résister.
    Il faut lire l’interview du Député Valérie Boyer à propos d’une nième loi mémorielle (sur les Assyro-Chaldéens) http://www.lefigaro.fr/international/2015/04/02/01003-20150402ARTFIG00342-valerie-boyer-le-genocide-de-1915-ne-s-est-pas-limite-aux-armeniens.php

    On note déjà qu’il ne vient pas une seconde à l’idée de cette dinde de s’interroger sur le bien fondé de sa démarche : elle n’a pas un ou deux sujets plus importants sur le feu (au hasard, dérive sécuritaire, chômage exponentiel…) ?

    Ensuite, il est une fois de plus question de censure et d’interdiction – as usual.

    Mais le plus beau c’est qu’elle commence son interview par un magnifique « Je ne suis pas agrégée en histoire des minorités d’Orient… » pour ensuite se poser en prof d’Histoire spécialiste du Moyen Orient.
    Et le journaliste – bien sûr – ne relève même pas !

    Un Epic Fail parlementaire de plus….

    1. Deres

      « chômage exponentiel ».
      N’exagérons rien, sa croissance est quand même d’une linéarité époustouflante. Et d’une régularité qui ne cesse de m’étonner. cette dernière est probablement l’effet des corrections saisonnières et autres qui ont des effets lissants.

      1. Pheldge

        Si « sa croissance est quand même d’une linéarité époustouflante. » alors le chômage est parabolique ! 😉
        Sur une courte période , le développement limité de l’exponentielle à l’ordre deux nous donne bien une parabole 😉

        Ça vaut au moins les approximations de Piketty et Sapin !

  8. Val

    @H16 « sans la moindre pitié de l’État contre les religions, non parce que les religions… » pas d’accord car les religions ne sont pas du tout traitées de la même manière . On a pu ainsi fêter à nos frais l’entrée dans le ramadan à la mairie de Paris , voire fleurir dans nos école des menus islamo-compatibles etc les exemples sont légions .
    Ma vison est la suivante : l’ennemi de nos dirigieant est principalement la religion chrétienne , leur laxisme vis à vis de l’islam tient sur deux principes :
    1- les ennemis de mes ennemis sont mes amis
    2- récuperation des votes immigrés

    « éliminer un système concurrentiel dans la course au formatage de cerveau » tout à fait . Et c’est tres mauvais signe pour notre régime car les chrétiens , assez libéraux dans leur génétique ne sont jamais de bons alliés dans une dictature . C’est donc que le système se durcit.
    Mais tout ceci n’est absolument étonnant de nos dirigeants actuels , pour beaucoup , membre du grand Orient , organisme anti chrétien maladif et compulsif. Ils sont restés bloqués à la révolution française. Vous vivez en Belgique , ou les tensions sont là bas bien plus visibles , et vous ne pouvez ignorer ce fait j’imagine. J’avoue qu’au départ, cet anti cléricalisme primaire me semblait d’un autre âge , mais pour avoir assisté à quelques déballages , j’en suis tombée sur le derrière …

    1. « pas d’accord car les religions ne sont pas du tout traitées de la même manière »

      C’est purement épisodique, ou disons, atavique. Mais le combat est bien entre l’état et les religions dès lors qu’elles occupent une place prépondérante. Ainsi, la montée FN (très étatiste) avec la montée parallèle de la religion musulmane n’est absolument pas un hasard. Et dans quelques (dizaines ?) années, l’anticléricalisme chrétien fera place à un anticléricalisme islamique aussi débridé pour les mêmes raisons.

      1. Val

        @h16 , pas d’accord : « Et dans quelques (dizaines ?) années, l’anticléricalisme chrétien fera place à un anticléricalisme islamique »
        1- s’attaquer à l’islam demande bcp trop de courage et de risque
        2- ils aiment l’islam , religion de règles , anti libérale dans ses gènes
        L’état d’aujourd’hui est totalitaire , il ne peut s’accommoder d’une religion qui prône la liberté . Il peut par contre parfaitement cohabiter et même utiliser une religion basée sur des règles .

        1. taisson

          @Val,
          Bien vu pour la position des totalitaires sur l’islam.
          h16 pense qu’il y aura un anti islamisme, parce qu’il raisonne logiquement… Mais l’anti christianisme, dans sa version récente, n’est plus que dogmatique, maçonnique, et vu par les petits machiavels gauchistes comme il dit plus haut: « les ennemis de mes ennemis sont mes amis »… Peu de logique la dedans!
          Pour tous ceux qui dans l’histoire ou la géo politique ont essayé d’utiliser l’islam pour détruire une société existante à leur profit, ça n’a jamais marché!!
          Quand à lutter contre, il faudra beaucoup de courage physique, et il sera de toutes façons numériquement trop tard…
          Bienvenue dans la réalité!!

          1. Ah la la la la la la c’est consternant.
            Vous parlez de petits phénomènes qui s’inscrivent sur une ou deux dizaines d’années, je vous parle de grandes tendances qui s’inscrivent sur des siècles.
            Quant au « numériquement trop tard », ça fait 40 ans qu’on nous le serine sans tenir compte des dynamiques de populations qui montrent, partout, depuis des siècles, que ça ne se passera pas comme ça.

            1. Val

              « je vous parle de grandes tendances qui s’inscrivent sur des siècles. » moi aussi H16 , moi aussi . L’islam radical (freres musulmans par ex, mais pas les seuls ), contrairement à nos dirigeants les yeux fixes sur la prochaine election ont une vision à long terme . Pas nous . Sur les siècles , il est indéniable que celui-ci (islam radical) gagne du terrain et ceci sur les siècles derniers . L’avance se fait à la façon d’une marée qui monte . Un bastion européen récemment tombé et dont on ne souligne pas assez le futur retentissement est le Kosovo . La vague est loin d’avoir terminé son chemin . Jusqu’ou elle ira , nul ne le sait et surtout pas moi. Ce n’est pas nos veules etatistes qui l’arrêteront , ils capituleront en rase campagne comme en 40 il collaboreront , comme à leur habitude . Maintenant , la ou je vous rejoins , c’est qu’elle refluera , et loin , tres loin , car je crois que l’homme n’est pas fait pour ce joug de manière intrinsèque, c’est contre nature. D’ou viendra le signal du ralliement pour lutter , je n’en sais rien , peut être des pays du magreb eux mêmes qui subissent le joug depuis tant et tant de siècles et qui avaient cru qu’en partant en occident , ils seraient à l’abri .

              1. Pheldge

                Oh oui, Val ,  » l’homme n’est pas fait pour ce joug de manière intrinsèque » ah bon ? et dans tous les pays arabes il se rebelle vaillamment contre l’obscurantisme ?
                Ce n’est, hélas, que dans les ex-colonies où l’influence européenne a pu s’exercer, que les populations ont acquis un semblant de lucidité !

                1. Val

                  @Pheldge , qu’est ce que « les pays arabes » ? Les iraniens sont perses , les algériens berberes , kabyles , tout l’orient a été chrétien avant d’être arabe ,ne parlons même pas de l’Egypte . Les arabes ne sont que des colonisateurs comme les autres , le jour où le joug sera insupportable , et il est en train de l’être par le biais de Daesh , les populations se rebelleront , la question est : quand ?

                  1. Pheldge

                    @ Val: Pour l’instant, les populations se soumettent à l’islam, et ne manifestent aucun désir de rébellion. Je ne parle pas de Daesh, je pense aux pays de la péninsule arabique , je pense au Pakistan et ses voisins, je pense à l’Indonésie …

                    1. val

                      @pheldge les impostures -et l islam radical en est une- tombent d un coup . Patience. Qui aurait cru voir tomber le communisme au XX e siècle. Maintenant ça ne se fera peut être pas sans douleur.

                    2. Caton

                      @Pheldge
                      En Centrafrique, les Seleka envahisseurs, équipés d’armes modernes, ont dû être sauvés de la colère des anti-Balaka et du tranchant de leurs machettes par l’armée française…

          2. Dr Slump

            « Mais l’anti christianisme, dans sa version récente, n’est plus que dogmatique, maçonnique… »

            Pas forcément vrai, voire totalement faux: certaines obédiences maçonniques professent leur croyance en Dieu, ou en un « grand architecte », nommé ainsi pour éviter de le nommer comme les chrétiens. Les francs-maçons sont souvent complètement anti-catholiques, et leur influence n’est pas étrangère à l’anti-cléricalisme d’état.

            1. taisson

              @Dr Slump

              Je n’ai jamais voulu dire que les Franmacs ne reconnaissaient pas une forme de spiritualité (grand architecte..) mais dans votre dernière phrase, vous dites exactement ce que j’ai dit !! Il n’y à donc rien de faux puisque nous sommes d’accord!!!

          3. gameover

            Je pense plutot que l’état fait actuellement avec l’islam et les juifs de la discrimination positive avec l’optique de parvenir à une égalité parfaite entre toutes les religions comme il voudrait le faire avec les gens. Et pour aller plus vite dans cet égalitarisme il met en oeuvre des mesures discriminatoires vis-a-vis des chrétiens et cette censure de la publicité RATPiste en fait partie.

            C’est comme dans les courses à handicap, on charge le cheval pour qu’il ne gagne pas tout le temps : on fait la même chose avec les salariés (zéro charge), les entreprises (seuils), les voitures électriques (primes), les loyers (plafonnés)…

            1. Higgins

              C’est comme l’accident de l’Airbus la semaine dernière, il faut se garder des explications complexes et alambiquées. C… ils sont, c… ils resteront.

          1. Caton

            Il y a 30 ans, donc en 1985, cela avait déjà commencé… je pense par exemple aux 8.000 m² de terrain de la mosquée de Lyon « vendus » par la mairie pour 1 franc symbolique en 1983. Et, évidemment, seul un parti populiste d’extrême droite releva, prouvant ainsi leur racisme.
            Mais cela a clairement empiré depuis.

            1. bibi

              En voilà une pratique de bonne gestion vendre un terrain de 8000m² pour 1 franc symbolique, je ne vois pas ou se trouve le problème de dénoncer un tel acte de corruption dont le but est seulement de s’attirer les faveurs d’une partie de la population qui en aura la jouissance.

              Donc si on est opposé comme moi par principe à l’acte de corruption consistant à céder pour l’euro symbolique un terrain, on est raciste quand ce terrain a été cédé pour construire une mosquée (même si j’ai du mal à voir en quoi les musulmans constitue une race) mais si ce terrain est cédé pour que l’association de punks à chiens du coin y face un potager participatif on est quoi?

              1. Caton

                C’est en cela que la France est une dictature : en fonction de qui fait quelque chose, et en fonction de qui en profite, c’est illégal… ou pas.

        2. royaumont

          @Val : je pense que tu te trompes sur l’avenir des relations entre socialisme et islam.
          Depuis les années 70, les socialistes utilisent l’islam car il ont compris son potentiel pour disloquer la société française.
          Mais ils raisonnent en fonction d’une logique matérialise historique qui exclut toute notion de mystique ou de spiritualité dans la marche du monde. Ils oublient donc que l’islam a son propre projet, sa propre logique… et qu’elle n’est pas compatible avec le socialisme.
          Le désarroi du pouvoir actuel face à l’islamisme et à l’islam en général montre, à mon avis, qu’il est profondément incapable de comprendre le problème. Il se retranche derrière un discours rodé depuis 30 ans, mais ça sonne faux, le décalage avec la réalité est patent.
          2 totalitarismes par essence ne peuvent pas cohabiter. D’alliés, ou d’instruments, ils vont devenir ennemis mortels.
          Je pense que nous assistons au début du basculement.

          1. Higgins

            Oui mais il ne faut pas parler de désarroi, plutôt de candeur ou de complexe de supériorité (on n’est pas le camp du bien pour rien). Un jour et plus vite qu’ils ne le pensent, les socialistes se retrouveront victimes alors que pour le moment, ils ne sont que complices. Ce jour la, ils crieront au secours. Je souhaite pour eux que leurs cris soient entendus mais je crains pour eux qu’on leur fasse alors payer leurs choix sélectifs antérieurs.

            1. bigredebougre

              Higgins 3 avril 2015, 14 h 47 min
              « Un jour et plus vite qu’ils ne le pensent, les socialistes se retrouveront victimes alors que pour le moment, ils ne sont que complices. Ce jour la, ils crieront au secours. Je souhaite pour eux que leurs cris soient entendus mais je crains pour eux qu’on leur fasse alors payer leurs choix sélectifs antérieurs. »

              Pour ce qui me concerne, les socialistes ne sont plus des complices mais des traitres. Effectivement, ils finiront par payer et la seule sanction, populaire, reste la peine de mort. Certes avec toujours dans ces cas là des « dommages collatéraux » hélas. Mais il n’y aura pas d’autres solutions, ces ordures doivent être éradiquées, ce sont des nuisibles, des cancers et ils font des p’tits.

          2. yp

            D’accord. Je dirais même que le grand paradoxe des socialistes, (grands antisexistes, antihomophobes et anti-antisémites devant l’éternel) face à l’islam est qu’ils ont déséperement besoin des votes musulmans (car il n’y aura bientôt plus personne d’autre pour voter pour eux), alors qu’il n’y a pas plus sexiste, homophobe et antisémite comme religion. Et c’est ce paradoxe qui les détruitra.

          3. Val

            @royaumont
            Je partage vos vues mais je ne suis pas d’accord avec vous sur vos conclusions . Ils ne lutteront pas , ils collaboreront . Allons allons , ils se sont bien trop deja compromis , ils ont déja capitulé . Et vous les connaissez , ils ne sont même pas capables de lutter contre les taxis , les corses et tout autre lobby motivé , alors l’islam radical ?????? vous y croyez , sincèrement ?? je ne vois aucun basculement , bien au contraire , et ceux qui auraient des velléités de résistance seront laminés , d’autant plus violemment qu’ils seront leur mauvaise conscience .

            1. royaumont

              touché !
              Je n’ai aucune illusion sur leur capacité de compromission, ni sur leur absence de courage réel. Cependant, j’ai du mal à croire que les partisans de la théorie des genres et autres joyeusetés de ce genre soit compatible avec l’islam.
              En ce fameux 11 janvier, j’ai eu l’impression d’assister… à un enterrement, celui des illusions universalistes de la gauche.

      2. S3rpico

        Je désapprouve également.
        A la suite des attentats de Charlie Hebdo, j’ai vu fleurir les articles « padamalgam » sur les divers et insipides canards que compte la presse généraliste. 5 en 3 jours dans le Monde.
        Et, à l’instar de ce qu’énonce Higgins aujourd’hui, il y a un parti pris très clair qui ne semble pas changer : l’anticléricalisme contre les chrétiens.

        Or, où a-t-on vu des caricatures musulmanes ou des articles sur leur prophète ? Où s’arrête la complaisance avec l’Islam ? Pourquoi celle-ci serait-elle plus compatible avec l’Etat que le christianisme plurimillénaire ?

        Qui sont les vrais intouchables ?
        Parviendrez-vous (la deuxième personne du pluriel est ici rhétorique) à publier un quelconque article acide contre les musulmans dans la presse généraliste ? Aurez-vous les mêmes difficultés à heurter les chrétiens ?

        Les libéraux, les chrétiens et l’Occident ont déjà perdu. Nous avons perdu. La situation est déjà hors contrôle pour l’Etat. Ce dernier a sapé progressivement les bases d’une société pour y implanter l’idéal de quelques-uns. L’Etat a détruit le peu de repères spontanés et séculaires qui peuvent et doivent subsister dans une société de plus en plus mondialisée. L’Etat a annihilé la séparation entre le bon et le mal au point qu’on applaudit les politocards truands et condamne les innocents.

        Il n’y aura pas d’anticléricalisme contre l’islam. Il n’y a plus que le multiculturalisme à marche forcé qui, in factum, s’apparente plus à l’éradication d’un monde au profit d’un autre.

        La liberté est à l’antichambre de la disparition et le monde applaudira des deux mains sa mort.

        1. Vous ne semblez pas comprendre l’essentiel.

          Pour le moment, il n’y aura pas d’anticléricalisme contre l’islam parce que l’état y gagne directement. Je vous assure (je prends les paris) qu’à mesure que l’état deviendra totalitaire (i.e. plus que maintenant), la répression anticléricale tous azimuts, islam compris, prendra des proportions que vous n’imaginez pas. Ce que me consterne, c’est que c’est déjà écrit, cela s’est déjà passé comme ça, et que 10.000 ans d’Histoire prouvent mon point à loisir. Mais non : les petits discours ambiant marchent bien : ce que je lis ici, c’est la répétition à peine élaborée des mêmes tropismes que je lis partout ailleurs, sans aucune prise de hauteur. La big picture, c’est que l’état totalitaire ne peut pas souffrir la moindre religion, et que l’état totalitaire français est jacobin et athée, pas religieux.

          Et comme ce débat me lasse, je n’y reviendrai pas : j’ai mieux à faire que pleurer maintenant d’avoir malheureusement raison plus tard.

          1. taisson

            @H16, très respectueusement, et si j’osait, amicalement, j’ aimerais juste qu’il ait moins de certitudes quand vous dites;
             » Vous ne semblez pas comprendre l’essentiel » .
            Il y à aussi un petit détail qui cloche: le phénomène islamique n’à pas 10000 ans… La situation évoquée est actuelle, et peut être sera elle résolue dans 10000 ans, mais l’histoire démontre aussi qu’il n’a jamais été possible de faire cohabiter aucune autre communauté avec l’islam sur le même territoire!

            1. Et c’est justement pour ça que je vous dis, et que l’histoire des 1500 ou 2000 dernières années en Europe l’indique assez clairement, que ça va très mal se terminer pour l’islam et pas l’inverse.

              1. carpe diem

                Cher H16, votre article est extrêment intéressant : à savoir que l’islam n’est pas soluble dans l’état totalitaire. Mais qu’en sera-t-il quand la dette, déjà colossale, aura tellement explosé que nous serons à la merci de nos créanciers. Qui détient notre dette? Serons nous encore maîtres de notre politique intérieure dans quelques années ? le deal ne sera-t-il pas alors de laisser les créanciers distiller leur religion islamique en France et en Europe car, ne l’oublions pas, l’islam est une religion de conquête. le but est d’instaurer une dictature théocratique , cela a déjà commencé. Avez vous entendu qui que ce soit protester contre le tout hallal de la viande? n’a-t-on pas déjà accepté de fait la polygamie? entendez vous parler de l’excision? Non. L’état totalitaire et anti clérical dont vous parlez n’aura pas grand chose à faire, l’islam fera tout le boulot pour lui : diviser la société française, menace permanente d’enflammer les banlieues, lavage de cerveau, instauration d’une charia qui ne dira pas son nom. Nous serons tellement occupés à nous étriper sur les questions de religions, nous serons tellement clivés, qu’aucune revendication n’aboutira, chaque manif fera pchit. Je ne pense pas que l’état totalitaire expulsera la religion musulmane, je pense que ce sera sont bras armé. Voyez déjà Sarko, faisant ami ami avec les mecs qui ont un torchon sur la tête, on a bien compris qu’ils paient sa campagne électorale. Quel sera donc le renvoi d’ascenseur en cas de victoire du nabot? économique d’abord, le fric avant tout, mais aussi idéologique et religieux, les état islamiques faisant coup double : vaporiser l’islam partout en Europe pour le côté festif (hypocrisie et façade ) et se débarrasser des populations jeunes, incultes, violentes, qui ne leur sont d’aucune utilité dans leur pays d’origine et risquent de fomenter des révolutions. Il sera alors demandé aux plus pauvres d’Europe de payer au prix fort leurs prestations sociales et leurs méfaits. Nous serons libanisés très vite.

              2. Grand Coeur Malade

                Personnellement, je mets plus mon espoir dans la victoire du Christ sur le Mal que dans la capacité de pouvoirs, même de plus en plus totalitaires, à contenir l’islam. Le Shah d’Iran, Saddam Hussein ou la Syrie illustrent assez bien pourquoi.

                Je ne fais pas confiance non plus à notre capacité à prédire l’avenir à partir du passé. Il existe une notion de « singularité » historique, c’est à dire d’événement qui rend le toute prévision au delà impossible.

                Une singularité n’est pas forcément visible à celui qui la traverse, par exemple le Pôle Nord n’a rien de spécial quand on est dessus (Stephen Hawkins fait cette remarque dans une Brève Histoire du Temps si ma mémoire est bonne). De même, la singularité historique n’est pas forcément visible quand on la traverse. Mais son effet est de rendre tout extrapolation basée sur le passé instantanément caduque.

                Certes, l’anti-cléricalisme agressif de certains en France n’est pas neuf neuf. La confiscation des biens de l’église à la révolution, puis la rupture du concordat en 1905 montrent que l’état français ne s’est jamais privé de spolier ou brimer les chrétiens. De même, Manuel Valls qui veut censurer Dieudonné se comporte comme un petit Napoléon énervé qui, lui aussi, avait rétabli la censure en 1810. De ce coté là, il n’y a rien de neuf, rien de changé. On peut donc sans doute extrapoler.

                En revanche, l’émergence des technologies numériques, des réseaux sociaux, de systèmes de communication et de paiement contrôlables de façon massive, c’est très nouveau. Il y a plus de personnes connectées sur Facebook qu’il n’y avait de personnes sur terre il y a seulement 2 siècles.

                Cette nouveauté change profondément la façon de collaborer, de faire des sciences, du commerce, mais aussi… de la politique ou du prosélytisme. À mon avis, ça change profondément notre capacité à extrapoler notamment les comportement de foule à partir de ce qui se faisait avant. Internet est tout à fait inédit même à l’échelle de 10000 ans.

                Aujourd’hui, quand un Di Falco fait un tweet, trois jours après on a plein d’énervés sur la toile. En 1810, sous Napoléon, personne n’aurait sans doute rien su. Et cette capacité d’énervement collectif ultra-rapide fait que je ne suis pas du tout confiant dans ma capacité de prédiction. Ca marche dans tous les sens: on peut manipuler plus vite, on peut révéler les turpitudes plus vite…

                Donc si je ne fais pas confiance à Manuel Valls ou ses successeurs pour contenir l’islam, je fais par contre confiance au Christ. Il avait annoncé les faux prophètes. Et Jean Chapitre 15 verset 20: « Le serviteur n’est pas plus grand que son maître; s’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront vous aussi; s’ils ont épié ma parole, ils épieront aussi la vôtre ». Bref, les chrétiens vont encore en baver un moment. Ca fait partie du plan de Salut.

                Joyeuse Fête de Pâque.

                1. « Cette nouveauté change profondément la façon de collaborer, de faire des sciences, du commerce, mais aussi… de la politique ou du prosélytisme »
                  Oui, mais ça va nettement plus dans mon sens que dans celui où l’Islam deviendrait religion majoritaire en France, charia et tout le tralala.

          2. S3rpico

            Je me permets de vous répondre quoique sûr que vous ne répliquerez pas, j’espère seulement que vous me lirez ! 😀

            Vous semblez énoncer que l’Etat totalitaire ne puisse supporter aucun culte. Cependant, les Etats qui ont fondé les dictatures sur une religion et ils ne sont, en ce sens, pas incompatibles entre eux.

            Alors, à mon sens, il y a deux possibilités qui ne me semblent que difficilement probabilisables :
            1° L’Etat, à la Houellebecq, se sert de l’Islam pour, d’une manière ou d’une autre pour asseoir son autorité. Ce n’est pas impossible et c’est déjà arrivé pour le christianisme comme pour l’Islam.

            2° L’Etat fonde, subrepticement, sa propre religion. L’Etat français, dans son essence et depuis la journée du 10 août 1792, n’est pas athée mais déiste. Le culte de l’Être Suprême n’est pas mort avec l’Incorruptible et la Convention mais subsiste encore, j’en suis persuadé. Il a seulement changé de nom, je suppose.

            Mais, à mon sens, il y a quelque chose de beaucoup plus insidieux, de beaucoup plus sournois dont je peine à voir le but ultime et qui supplante notre discussion.

            3° L’Union européenne et le Conseil de l’Europe. La seconde organisation d’abord, par la jurisprudence de la CEDH, harmonise et pousse le progressisme en permanence. Ce mouvement d’uniformisation s’opère en parallèle de l’expansion de l’Union, de plus en plus puissante. On pourrait me rétorquer qu’elle ne parvient pas à faire plier Paris dont le déficit est toujours immense… Mais toutes les directives et règlements sont appliqués in fine et sont très nombreux.
            Et si la CJUE ne se prononce que peu sur des questions fiscales, c’est précisément pour ne pas se lier elle-même, pour se laisser une porte ouverte à l’avenir.

            Mais, ici, je peine à en voir l’objectif. Et pourtant, je suis prêt à parier que c’est cela, par-delà ce que nous avons pu énoncer, qui va se passer.

            1. S3rpico

              (Et, au passage et si vous voulez véritablement des preuves quant à mon 3°, je peux vous donner quantité, quantité d’exemples d’harmonisation à marche quasi-forcée. Une très grande partie de notre droit provient de l’Europe aujourd’hui !)

            2. royaumont

              « Vous semblez énoncer que l’Etat totalitaire ne puisse supporter aucun culte. »
              L’Etat totalitaire ne supporte aucun culte CONCURRENT. Nuance. Il développe ou récupère le sien et n’en admet aucun autre. Quand il cherche à s’appuyer sur une religion existante, cela se termine mal, car une religion poursuit son propre projet qui n’est pas reductible à la carrière politique d’un dirigeant. C’est vrai même pour l’islam qui confond pourtant le pouvoir politique et l’autorité religieuse.

              1. Higgins

                Le Socialisme est totalitaire par essence ainsi que le rappelait Frédéric Bastiat: «  »…/…Au bout de ses systèmes et de ses efforts, il semble que le Socialisme, quelque complaisance pour lui-même ne puisse s’empêcher d’apercevoir le monstre de la Spoliation légale. Mais que fait-il ? Il le deguise habilement à tous les yeux, même aux siens, sous les noms séducteurs de Fraternité, Solidarité, Organisation, Association. Comme chaque jardinier selon son caprice taille ses arbres en pyramides, en parasols, en cubes, en cônes, en vases, en espaliers, en quenouilles, en éventails, chaque socialiste suivant sa chimère taille la pauvre humanité en groupes, en séries, en centres, en sous-centres, en alvéoles, en ateliers sociaux, harmoniques, contrastés etc.. Plus de cette fiscalité tenace, de cette bureaucratie dévorante, qui sont la mousse et la vermine du corps social; plus de ces contributions indirectes, de cet argent arraché par force et par ruse, de ces pièges fiscaux tendus sur toutes les voies du travail,de ces entraves qui nous font plus de mal encore par les libertés qu’elles nous ôtent que par les ressources dont elles nous privent…/…Nous ne pouvons que marcher de révolution en révolution…/… ».
                Quant aux chrétiens, les socialistes ne peuvent que leur nuire. Surtout depuis que Jean-Paul II a écrit ceci: « L’erreur fondamentale du socialisme est de caractère anthropologique. En effet, il considère l’individu comme un simple élément, une molécule de l’organisme social, de sorte que le bien de chacun est tout entier subordonné au fonctionnement du mécanisme économique et social, tandis que, par ailleurs, il estime que ce même bien de l’individu peut être atteint hors de tout choix autonome de sa part, hors de sa seule et exclusive décision responsable devant le bien ou le mal. L’homme est ainsi réduit à un ensemble de relations sociales, et c’est alors que disparaît le concept de personne comme sujet autonome de décision morale qui construit l’ordre social par cette décision. De cette conception erronée de la personne découlent la déformation du droit qui définit la sphère d’exercice de la liberté, ainsi que le refus de la propriété privée. En effet, l’homme dépossédé de ce qu’il pourrait dire « sien » et de la possibilité de gagner sa vie par ses initiatives en vient à dépendre de la machine sociale et de ceux qui la contrôlent ; cela lui rend beaucoup plus difficile la reconnaissance de sa propre dignité de personne et entrave la progression vers la constitution d’une authentique communauté humaine. »
                C’est donc un combat à mort entre deux conceptions différentes de l’Homme. Le socialisme ne supporte pas qu’un individu puisse faire preuve d’autonomie morale et/ou politique (je lierai facilement les deux).

                1. carpe diem

                  comme le socialisme est contre la propriété privée, il est contre l’individu privé en tant que tel. Il ne voit pas les abeilles, il ne voit que la ruche.

      3. malicorne

        Je ne crois pas à un anticléricalisme islamique débridé. Car les islamistes réagiront avec violence, et nous, nous nous convertiront en masse, la queue basse, nos laïcards en premier. Car nous sommes lâches.

          1. malicorne

            J’ai conscience de me projeter à court terme dans mon commentaire. Pourtant mon pays d’origine à été musulman pendant 7 siècles, avant qu’il ne plient bagages. Cela devrait me servir de leçon. Mais difficile de dépasser la durée de sa propre vie en projections !

        1. carpe diem

          excusez moi, moi, mais se convertir en masse sûrement pas. Ce serait plutôt une confrontation violente donc guerre civile à la clef type Balkans.

        2. Pere Collateur

          Pour l’instant l’Islam en France et aussi en Europe bénéficie d’une sorte de protection de la part des états, ce qui déconcerte, et c’est compréhensible, les gens « du cru ».

          Cependant, les états ça va, ça vient. Et à la moindre faille, le retour de bâton sera impitoyable pour l’islam à un point tel, qu’il est fort probable que ça fasse passer ce qui est arrivé pendant la dernière guerre mondiale, pour une gentille escarmouche très mineure.

          Ce deux poids deux mesures empile tellement de haine et de rancœurs qui ça ne pourra qu’avoir un fin sanglante. Malheur à ceux qui ont cru en la protection de l’état!

            1. Pere Collateur

              C’est bien possible, bien que n’expliquant pas tout.

              De toute façon, faut pas se faire d’illusions sur ces pétro monarchies de pacotilles: Une fois l’ère du pétrole révolue, tout ça retournera au sable. Parce que ça n’est pas des investissements foireux dans le PSG et autres conneries de médias obsolètes qui va leur assurer un rente quelconque 🙂

              1. Higgins

                Oui. Les troubles que connait cette région en sont les prémisses. Une chose peut sauver l’Occident, c’est la haine séculaire et inexpugnable qui existe entre les chiites et les sunnites. La compréhension de ce qu’est l’Islam est impossible tant qu’on n’a pas intégré ce paramètre.

                1. Bonsaï

                  Ni surtout le fait que les chiites, dont les Iraniens, croient à la théorie de l’imam caché, ce qui leur a notamment permis de développer une grande subtilité intellectuelle. Qui se manifeste en particulier sur le plan du langage et sur le plan politique, on l’a vu récemment sur les rivages du lac Léman.

                  1. Pheldge

                    Et pas seulement sur le Léman ! ils sont partout et révolutionnent l’économie mondiale : les fameux Gars de Chiite ! 😉 🙂

        3. bigredebougre

          malicorne 3 avril 2015, 12 h 30 min
          Je ne crois pas à un anticléricalisme islamique débridé. Car les islamistes réagiront avec violence, et nous, nous nous convertiront en masse, la queue basse, nos laïcards en premier. Car nous sommes lâches.

          Vous savez sans doute vous définir de cette façon, mais ne prenez pas votre cas pour une généralité. Les français de souche, donc de tripes, ne sont pas des lâches mais ce ne sont pas des héros, pour l’instant. Pour qu’ils le deviennent, il faut profiter d’un changement assurant non pas l’embellie.. mais un peu de compréhension et de compromission de la part de la nouvelle équipe en place, bien que jurant ses grands dieux que  » tout sera mis en oeuvre pour faire régner la paix afin que puisse se retrouver tous les français unis dans le même désir de faire table rase du passé et concourir à un meilleur avenir dans la joie, le travail (enfin retrouvé), donc le bonheur « .

          Eh, ma soeur elle pisse bleue, t’as quequechose à teindre ?

          Mais pour que cela se produise, et non pas de façon désordonnée mais mûrement pensé, il faut attendre ce changement propice, mais il faut le vouloir, c’te bonne paire !

  9. Bernard

    La RATP a dans un premier temps avancé l’excuse de la laïcité.
    Ils ont constaté que cela ne tenait pas debout alors ils ont expliqué qu’ils ne pouvaient prendre parti dans ce conflit.
    Comme si les chrétiens d’orient qui se font massacrer par wagons entiers étaient en guerre !!!
    Cela ne tient pas debout non plus.
    Ne pas froisser les forces vives de notre pays que l’on a importé par pleins bateaux est la seule et unique raison.
    Mais même ça, il n’est plus possible de le dire 🙂

    1. gameover

      Sans être naïf, je crois assez aux questionnements que doivent avoir les employés de cette régie publicitaire. Je suppute même qu’il doit y avoir quelques bagarres internes quand certains autorisent des publicités pour des produits halal quand d’autres interdisent des pubs pour une récolte de fonds en faveur des chrétiens d’orient.

      – Ok je te laisse ta pub pour les produits halal, mais tu me laisses ma pub pour les lapinous en chocolat pour Pâques.

      1. Théo31

        Mais dès qu’il s’agit du pognon (gratuit si possible) des autres, les socialistes en ont rien à branler de la religion ou de l’origine du fric.

    2. Higgins

      Je souhaiterai que celui qui a pris cette décision imbécile voit en rêve toutes les nuits qui lui restent à vivre les photos des personnes crucifiées par les gentils islamiques en Syrie. Je ne suis pas particulièrement bégueule mais je n’aurai jamais imaginer voir un tel « spectacle » de mon vivant. De penser qu’il existe des personnes assez malades pour infliger un tel supplice me glace le sang.

      1. Caton

        1994, Rwanda: 800.000 morts en 6 semaines, à la machette. La plupart morts de s’être vidés de leur sang.
        L’état islamique a encore du boulot pour rattraper les Hutus.

  10. Kloupa

    Je suis émerveillé, mais plus encore scandalisé profondément, que notre état qui se dit laïc, laisse faire depuis des décennies, sur la voie publique, et dans des lieux de commerce ouverts à tous, sous son contrôle, l’affichage confessionnel « hallal », « casher » ou autre, ces affichages servant par ailleurs de marque à une imposition religieuse qui ne dit pas son nom. Libre aux commerçants de subventionner à titre personnel le culte qui est le sien, mais cette constatation partout affichée n’est-elle pas le signe évident que cette laïcité étatique a fait faillite depuis des décennies? Et sans que ça choque aucun de ces beaux esprits qui se prétendent laïcs parmi tous nos dirigeants. Ils affichent d’ailleurs tous leur laïcité, mais pour en définir le contenu et les contours, vous pouvez repasser….

      1. Le Gnôme

        Certes, mais c’est un lieu où on reçoit du public et où l’Etat impose des contraintes. Vous n’êtes pas libre de déclarer votre bistrot fumeur, par exemple.

    1. Deres

      Tu peux acheter ou non leur produit si tu veux.
      C’est juste une offre qui répond à une demande.
      Je ne vois pas le problème tant qu’ils ne filtrent pas les clients …

  11. yoananda

    Je pense que c’est pire que ça. Il ne s’agit pas seulement de monter les communautés les unes contre les autres, mais de les « détruire » toutes, afin qu’il ne reste que des individus isolés, qui n’auront comme alpha et oméga que l’état (de gauche) et le supermarché (de droite).
    Sinon, a quoi bon détruire la famille, l’histoire, la virilité, et le bon sens naturel (toute forme de protectionnisme en définitive) ?

    1. paf

      je pense que c’est pire que ca: la laicite est un comportement compulsif de plus du poulet sans tete.Il n’y a pas de but, bien sur, diviser pour mieux regner, mais on ne regne pas longtemps comme il le font.

    2. Théo31

      Le pilier du socialisme est la guerre civile permanente. Les socialistes veulent du vivre ensemble à condition que la société soit régulièrement épurée.

  12. Karamba!

    La RATP et la sécurité… Ils passent leur temps à faire de la prévention en filtrant les affiches pub ostentatoire pour éviter une éventuelle émeute? Mais en revanche pas plus tard qu’hier à la descente station Pigalle j’étais accueilli par un joyeux « planquez vos affaires, il y a du pickpocket à l’affût un peu partout ». Quand il s’agit d’éviter de vous faire dépouiller, en gros vous vous démerdez, la RATP a autre chose à faire. Je ne parle même pas des orchestres ambulants, des vendeurs à la sauvette qui laissent penser que le métro est une vaste zone de non droit complaisante…

    1. Le Gnôme

      Ils avaient bien fait sucrer la pipe de Jacques Tati au nom de la loi Evin, dont l’interprétation était pour lors fort restrictive.

      1. Pheldge

        « Ils avaient bien fait sucrer la pipe de Jacques Tati … » ouf, à un « r » près j’ai failli avoir peur 😉
        En ce jour particulier pour les Chrétiens, c’eut été déplacé ! 🙂

  13. hop hup

    La note sur Chérif Kouachi, condamné en 2008 dans le dossier de la filière irakienne des Buttes-Chaumont, n’est pas mieux renseignée et se révèle plus sommaire que celle de son beau-frère, un jeune de 18 ans ayant manifesté sur Internet son désir de partir en Syrie, l’obsession des services de renseignement.
    Symbole du manque de connaissance de ceux qu’ils sont supposés avoir surveillés durant près de trois ans : la DGSI met sur écoute, après la tuerie de Charlie Hebdo, une ligne de téléphone attribuée aux parents de Chérif et Saïd en Algérie, avant de réaliser qu’ils sont morts depuis plus de vingt ans.

    la aussi on a joli epic fail de la suveillance massive des citoyens

  14. paf

    on s’enerve quand je dis ‘pays de cons’, mais avec d’un cote des imbeciles criminels qui s’excitent a la vue d’une pub pour un concert de pretres et la presse qui va directement a l’insulte dans ses titres, et ce que je connais de la vie quotidienne des raleurs, on est clairement dans le pays de cons, satures de gros cons partout, qui font leur devoir de gros cons avec assiduite.
    Ce commentaire ne vise pas les lecteurs de H16 qui sont 300 en fRance, sur 60 millions de gros blaireaux ca fait mal.

    1. Roi Heenok

      Mais je suis un gros con, revendiqué.

      Faut avouer qu’avec la presse grançaise, la concurrence est rude mais je fais mon petit bonhomme de chemin.

      1. paf

        tiens alors il parait que plein plein de francais de l’expatistan sont alles voter en masse ou en velo.Je trouve ca fort, de se casser d’un pays pour ensuite continuer a y imposer des grosses merdes criminelles multicondamnees en allant voter au consulat.
        TRoll to the end

        1. Caton

          Dans le passé, quelques expatriés ont été surpris de découvrir des abstentionnistes ayant laissé une signature peu ressemblante dans la liste d’émargement…

  15. calc8

    Très bon billet, merci H16. Lucide et inquiétant en même temps.
    De circonstances, en pleine Semaine Sainte, sans prosélytisme aucun :
    « Luc 23:34
    Jésus dit: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font. Ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort. »
    Les gardes romains étaient donc sans doute des socialistes partageurs.
    Bon, allez : une semaine sans haine (que les athées me pardonnent) :
    « Thessaloniciens 5:15
    Prenez garde que personne ne rende à autrui le mal pour le mal; mais poursuivez toujours le bien, soit entre vous, soit envers tous. »
    « Luc 6:28
    bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent. »

      1. Pheldge

        On est bien spirituelle ( au sens noble ), on est allé à confesse et on a de gros vilains péchés à se faire pardonner , comme le non-respect de « tu aimeras ton prochain etc … » i.e. « tu ne le traiteras pas sauvagement de noms d’insectes à tout bout de champ ! » 🙂

          1. Pheldge

            Un Nain secte reste un nain dans une secte 😉 à moins que tu ne fantasmes sur un « Nain Sexe » …
            Je laisse les autres lecteurs se faire leur « petite idée » 😉 ça semble virer à l’obsession chez toi 😉 🙂

            Un petit sourire ce matin, ô Vache Hâlée, pense à tous ces nouveaux clients qui viendront frapper à ta porte dès mardi, victimes de la « carie du pâtissier » !

            1. Black Mamba

              « ça semble virer à l’obsession chez toi »
              Du point de vu de l’insecte cela te semble une obsession, mais je te signale que c’est toi et toujours toi qui vient me chercher querelle et à tout bout de champ, tu m’invoques, tu n’es pas foutu de m’ignorer …
              Essaie d’éviter tous mes post à l’avenir …

              1. Pheldge

                Ah bon ? parce que il faut demander la permission avant de poster un commentaire ?
                Je l’ai déjà expliqué, j’aime l’humour, quel qu’il soit, le second degré particulièrement.

                Si tu fais un blocage sur mes commentaires … encore une fois ce n’est pas du tout le but recherché !
                Que ça te conduise à m’insulter à répétition , peu me chaut ! C’est ton problème, à toi de le résoudre !

                Joyeuses Pâques en attendant, puisque tu vas à Rome demain 😉

  16. Grand Coeur Malade

    « Là où, il y a 30 ans, tout le monde aurait simplement halluciné d’avoir un débat pareil »

    L’évolution de la société depuis 30 ans est effectivement hallucinante. Cela ne concerna pas que les religions, mais aussi la morale de base, les « valeurs » fondamentale de la société. Qui, il y a 30 ans, aurait toléré dans le métro les affiches publicitaires que je recense sur mon blog: http://grenouille-bouillie.blogspot.fr/2014/04/un-jour-normal-paris.html ?

    Sur ces sujets, la RATP n’a pas été trop regardante. Dans ce domaine, la RATP et moi, c’est les rillettes Bordeau Chesnel: nous n’avons pas les mêmes valeurs. Le fait que nous tolérions comme des veaux décérébrés que nous enfants, mêmes ceux de moins de 10 ans, soient soumis en permanence à ce type de bombardement publicitaire intellicide indique à quel point notre société a complètement dérapé. Là, pour le coup, le terme de « dérapage » n’est pas galvaudé.

  17. NicolasPimprenelle

    Totalement d’accord avec votre billet, sauf sur un seul point :
    « l’État pontifiant à longueur de temps sur la laïcité, imposant celle-ci à tous propos et hors de propos, cela entraîne fatalement un retour de bâton lorsque ce qu’il prône n’est plus appliqué ou de façon si arbitraire et illisible qu’en définitive, il n’y a plus d’arbitre mais une série de petits arrangements flous et mouvants. »

    Au contraire, c’est parfaitement lisible … malheureusement !!!

    1. ironbooboo

      Le plus drôle c’est que finalement personne n’est jamais content des décisions qui sont prises.
      Et mes affiches, et ma cantine, et nos symboles crottés, on est tassé comme des sardines à la mosquée, et Dieudo LHLPSDNH, et les méchants dessins, et on est plus sympa avec les autres …

      On a fait croire aux gens qu’on les protégerait de l’intégrisme en séparant le spirituel des affaires politiques, ce qui est probablement une bonne idée, mais reste dans les faits un gros bobard : l’état s’est approprié du pouvoir et du pognon et a légitimé l’opération avec la laïcité.
      La laïcité qui la première fois interdira les voiles à l’école et y fera ensuite entrer les menus halal. Manger halal n’est-il pas un signe ostentatoire d’appartenance religieuse ? 😀
      Ce n’est pas qu’elle soit à géométrie variable, c’est juste qu’elle n’est qu’un terme fourre tout qu’on ressort quand on veut attirer les copy/pasteurs de l’église de sainte AFP et qu’on oublie vite quand il s’agit de confier au beau-frère la rénovation du clocher.

      Ça ne pouvait être qu’un fail puisque l’intention de protéger la population des dérives religieuses, pour mieux justement laisser chacun mener sa spiritualité à sa guise, n’a jamais existé.

  18. vegeta

    Socialisme et islam… dans ma mémoire je me souviens des manifestations dans toute la France de dizaines de milliers de personnes hurlant dans les rues contre les bombardements à gaza en 2014.

    Depuis 10 jours le Yemen est bombardé y compris les camps de réfugiés par une dizaines de pays arabe.

    Ou sont les socialistes et les musulmans ? pourquoi aucune manifestation n’est prévu ? aucun musulmans ou socialistes qui pleurent à la télé ?

    Que des hypocrites.

  19. calc8

    HS.
    Et pendant ce temps-là, Sapin engueule les entrepreneurs qui, de mauvaise foi (sic), ne veulent pas investir.
    Bon. On est Vendredi Saint, je ne dirai donc pas ce que je pense de ce gros c*n (aarrg, je viens de pécher en pensée ; mea culpa ; je vais aller me flageller avec une liasse bien compacte de Cerfas et me dénoncer auprès du plus proche commissaire du peuple, réciter dix Flamby Noster)

    1. Aloux

      « Aujourd’hui les entreprises ont la capacité d’investir, elles doivent investir », a déclaré le ministre socialiste au micro de la radio RTL, y voyant une « responsabilité du monde économique ».

      « Ce n’est pas faire la leçon (…) mais elles ne le font pas suffisamment globalement pour qu’une croissance solide et durable s’installe en France », a-t-il ajouté.

      Mais comment peut-on être ministre d’un pays qui se prétend démocratique et raconter des conneries pareilles en public ? Pourquoi les gens gobent-ils ça sans réagir ?

      1. val

        @Aloux , et vous , c est quoi votre façon de réagir? Et qui vous dit que les gens gobent ? Les gens enragent et parlent de plus en plus ouvertement. Il suffit d écouter. Les actes suivront.

        1. Aloux

          @Val : ma façon de réagir, c’est de me préparer à me casser dès que possible, et en attendant de ne pas lire les journaux, de ne pas voter et d’expliquer à tous ceux qui la ramènent sur le sujet à quel point les gens comme Sapin n’en ont rien à carrer des problèmes de la France et des Français, et d’en tirer les conclusions qui s’imposent.

          Je ne fréquente sans doute pas les mêmes personnes que vous, mais moi ce que j’observe c’est quand même bien mou, beaucoup de gens râlent un peu, mais s’arrêtent net quand j’essaie de les pousser jusqu’à nier le crédit et la légitimité des bouffons qui prétendent diriger leur vie, alors que les deux phrases cités au-dessus devraient valoir non pas le goudron et les plumes (sachons rester civilisés), mais au moins la mort politique à brève échéance. La réalité, c’est que Michel Sapin va pouvoir continuer à raconter des conneries et faire chier le monde, merci pour lui, probablement jusqu’à la fin de ses jours, grassement rémunéré par les gens qui doivent subir les conséquences des dites conneries.

          Voilà ma façon de réagir, je ne sais pas exactement à quoi vous vous attendiez Val, mais je commence à en avoir marre de ces réflexions « et toi, tu fais quoi pour changer les choses ? » sous-entendu tu ne devrais pas la ramener. C’est quoi agir ? A ce compte-là, le taulier de ce blog ne fait pas grand-chose pour que ça change non plus. Et je ne me sens pas l’âme d’un Breijvik si c’est à ce genre d’actions que vous pensez.

  20. bob razovski

    En tout cas, malgré une laïcité d’affichage, la régie autonome des transports parisiens profitera certainement d’un lundi de Pâques férié pour alléger ses rotations de bus et de métros.

    parce que bon, faut pas déconner non plus avec les zakissossiaux, même si ces zakis sont hautement catholiques.

    1. Théo31

      Par chez moi, ils sont en grève depuis une semaine parce que mécontents de leur augmentation de salaire et remettent le couvert celle qui vient. Mais surprise, ce sera alors les vacances. On verra donc qu’elles sont les priorités des branleurs.

      Un grand merci également à la mairie qui montre ses muscles avant les élections et ses couilles après.

  21. Pheldge

    HS: un excellent article de Camille Pascal, paru dans le dernier numéro de Valeurs Actuelles , à propos de la grève à Radio France :

    je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/radio-france-libre/

  22. LECOMTE René

    Pour moi, la « messe est pratiquement dite ». Suite aux événements du 11 janvier, la gôôôche a cru mobiliser sur le slogan « je suis Charlie », surement inspiré par SOS Racisme, de feu tonton mitterrand, et qui a cru réitérer le célèbre « touche pas à mon pote ».
    Certes, beaucoup de français de souche se sont déplacés. Ensuite, pour eux, la douche froide : aux info, ils se sont aperçus, en regardant les images de cette manifestation, que le pouvoir se devait de glorifier pour la participation, que les principaux intéressés, à savoir les français de culture musulmane, étaient quasiment absents. Ce qui revient à dire qu’ils soutenaient les auteurs des attentats en s’abstenant de manifester. Depuis, je sens une islamophobie peu apparente, au grand dam du camp du bien, monter, malgré tous les efforts de nos bobos et médias orientés.
    Et il semble que les français veulent s’instruire sur l’islam.
    http://www.lepoint.fr/societe/depuis-les-attentats-le-coran-interesse-03-04-2015-1918487_23.php
    Il y aurait comme un doute sur la Religion d’Amour, de Tolérance et Paix ? Et quel coran leur propose-t-on, ceux édulcorés ou le noble coran, celui de Médine, avec des sourates à faire froid dans le dos ? Pourtant, on m’a expliqué que dans les états islamiques, pas besoin de lois, le livre sacré répond à toutes les questions. Comment fait-on, avec plusieurs corans de référence ?
    Pas de craintes pour les adeptes de cette religion, notre ministre de l’intérieur n’a-t-il pas déclaré le 5 août 2014 « ce n’est pas un délit de prôner le djihad » ou Peillon, notre ex-ministre de l’Ednat « on ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique » (mais, bien sûr avec l’islam, élémentaire mon cher Watson) ou bien encore Jack Lang le 15/1/2015 « l’islam est une religion de paix et de lumières ».
    Oui, je deviens islamophobe envers tous ceux qui prônent les excès des préceptes de cette religion RATP et ceux, qui par leur mutisme, les soutiennent.

    1. val

      @lecomte rene +1 mais plus optimiste que vous : les masques tombent, l état complice de l islam,va avoir une position de plus en plus intenable vis à vis de la population majoritairement athée ou chrétienne. Tout ceci n’a être très explosif et incontrôlable pour l état. …

    2. Pheldge

      Petit rappel sémantique : phobie signifie peur et non haine et détestation !
      On a commencé par détourner le sens du mot xénophobie, pour en faire un synonyme de haine de l’étranger, on en a profité pour pénaliser le « délit ».
      Puis ce fut au tour des homos de nous sortir le merveilleux concept d’homophobie, etc …
      Se souvient-on du tollé médiatique qu’avait provoqué Véronique Genest ( la très populaire Julie Lescaut ) quand alors qu’elle pensait se lancer en politique, avait lors d’une interview avoué « être islamophobe » dans son sens réel !
      Affirmer sa peur d’une religion qui brandit la menace de mort pour ceux qu’elle désigne par le terme « d’infidèles »

      1. Pheldge

        … et qu’elle menace de mort s’ils refusent de se convertir, n’est pas complètement absurde ni déraisonné !
        La pauvre comédienne a subi des torrents d’insultes de la part de tous les représentants du Camp du Bien !

  23. lxy

    Je rebondis tardivement sur la polémique initiée par Bonzaï sur le thème « Ils sont partout », il s’agit bien entendu des juifs. Dans le monde on compte au grand maximum 15 millions de « juifs ». Ils sont effectivement largement sur-représentés dans de nombreux domaines : musique classique, finance, entreprises, media, médecine, physique théorique, philosophie, et quatre d’entre eux ont pas mal fait changer notre monde : Jésus, Marx, Eistein, Freud. J’ai une hypothèse tout à fait iconoclaste qui me vaudra le goulag à perpétuité, mais je pense qu’ils ont des capacités largement supérieures à celles d’une grande majorité d’êtres d’humains (ne faisons pas de comparaisons qui seraient fâcheuses pour certains de ces êtres humains). Simone Veil raconte que son père lui avait dit quand elle était jeune fille « Epouse de préférence un Juif, ou à défaut un aristocrate – Mais papa, pourquoi un aristocrate ? – Parce que eux comme nous savent lire depuis plusieurs siècles ».
    En poursuivant sur le même thème qui sent très fort le souffre, on nous répète sur tous les tons que notre système éducatif favorisait scandaleusement les enfants de bourgeois. En le cassant, on allait casser la formation et la transmission des élites. Il ne viendrait pas à l’idée de « ces casseurs » que la sélection naturelle pourrait expliquer leur avantage pour l’acquisition de connaissances. Tous les instituteurs de premier cycle sont capables de prévoir quels sont ceux parmi leurs élèves qui seront capables de pousser loin leurs études. Et dans ceux-ci il y a évidemment des enfants de milieu modeste que l’on devrait encourager, aider et entraîner dès le début de leur scolarité plutôt que de les laisser se flétrir dans la médiocrité générale.

    1. Caton

      J’ai une théorie un peu plus darwiniste, confirmée par l’absence de surreprésentation des juifs dans les professions scientifiques au nouveau monde… En Europe, seuls les plus forts et les plus intelligents ont survécu à la deuxième guerre mondiale. Après 1948, seuls les plus forts et les plus intelligents ont réussi à quitter les pays musulmans du moyen orient.

      1. lxy

        @Caton…nous sommes d’accord. L’effet de la sélection naturelle + un milieu familial « incitatif », contribue au fil des ans à sélectionner une « élite » « naturelle » mot pris dans le sens de « sélection naturelle ». Un exemple : j’interroge un collégien qui « fait » latin pour savoir quelle est la motivation de ce choix. La réponse fuse « A 98% (j’aime bien la précision) c’est parce que leurs parents ont fait du latin. La classe en question est partie pour une semaine visiter Naples, Pompei, Rome et leurs musées…une autre forme de sélection que l’on peut qualifier de « naturelle ».
        Je note que dans les pays du sud-est asiatique il existe une fixation à l’égard des communautés chinoises comparable à celle des juifs chez nous. Idem dans beaucoup de pays africains à l’égard des peuples de « commerçants ».
        Je termine par le Cac40 qui est bien français, bien de chez nous, à une exception près Publicis. La sureprésentation ne saute donc pas aux yeux et sans doute en est -il statistiquement de même dans d’autres secteurs. nombreux autres secteurs. Vaste sujet.

        1. voleurdufeu

          Je vois un point commun au moins entre juifs, chinois, et protestants: l’importance extrême donnée à l’écrit et au commentaire, par rapport à la parole. Avec deux conséquences curieusement antinomiques : 1) l’écrit sacré (pas le commentaire) est immuable, indépendant des individus, d’une situation sociale ou historique particulière. Donc, il sert de point focal, de ralliement, on en discute, ou, mieux, on le commente par écrit (le Talmud, la Kabbale…, les innombrables commentaires de Confucius); discuter autour d’un texte immuable, c’est déjà être d’accord sur quelque chose; écrire les commentaires, les commentaires sur les commentaires, c’est accumuler de la réflexion collective; 2) à l’opposé, l’écrit permet une réflexion individuelle, dans l’espace privé, hors du contrôle du curé ou du mollah. Il favorise donc l’indépendance, les forces centrifuges, la discorde. L’Eglise catholique l’a bien compris, qui pendant des siècles a prohibé l’accès des fidèles au texte écrit de la Bible, réservé aux clercs, donc au pouvoir; prétexte: éviter les hérésies et les schismes. Le protestantisme, en encourageant le retour au texte (sola scriptura), a poussé les individus à déjouer le contrôle social. On connaît la suite.
          Pas un hasard si les dictatures (Inquisition, Allemagne nazie, Chine de Mao) ont toujours poussé à la destruction des livres. Les chrétiens d’Orient cherchent ces jours-ci à planquer les très vieilles bibles syriaques que Daesh brûlera à coup sûr en priorité s’il met la main dessus.
          Ce qui cadre moins bien, c’est la Chine. Immense respect de l’écrit, commenté et surcommenté, mais respect des hiérarchies et soumission au pouvoir. Surinvestissement dans l’étude, la scolarité et les diplômes, mais pratiquement pas de réflexion individuelle, surtout pas critique, encore moins ironique. Etudier, c’est apprendre, pas réfléchir. (Pas un hasard si le même mot, xue, signifie à la fois étudier et imiter). Un Chinois serait très mal à l’aise sur ce blog.
          Au fait, vous avez remarqué? Nous ne communiquons ici que par écrit, avec moult dissenssions et nuances, et sous forme de commentaires de l’écrit du Maître.
          Nous sommes une Kabbale.

          1. Bonsaï

            Merci à Voleur du feu pour son excellente analyse du lien spécifique entre écriture et civilisation.
            Il y a cependant un point qui vous a échappé concernant la culture chinoise, à savoir son versant taoïste que semblent volontairement ignorer certains sinologues français à la mode, comme François Jullien.
            En effet, la littérature et la sagesse taoïste vient contredire cette thèse de l’inaltérable sérieux du lettré chinois, certains textes parmi les plus joyeux et béatifiques sont en effet d’inspiration clairement taoïstes.
            Il faut lire à ce sujet l’excellent travail de Jean François Billeter « Etudes sur Tchouang-Tseu », 2004.
            Petit exemple d’humour taoïste :
            « Après un moment, Su Wou Kouei reprit : « Je vais vous dire à quoi je juge les chiens de chasse. Les chiens inférieurs s’arrêtent quand ils ont attrapé de quoi manger, ils ne valent pas mieux que les chats. Les chiens moyens prennent des airs menaçants. Les chiens supérieurs semblent par contre s’oublier eux-mêmes. Et je juge encore mieux des chevaux. Ceux qui font des droites, des courbes, des angles et des cercles impeccables peuvent asseoir la réputation d’un royaume, mais il y a ceux dont le mérite s’étend bien au-delà : ils ont un génie qui leur est propre. Ils ont l’air hagard, égaré, perdu. Ils rattrapent et dépassent les autres et les laissent derrière eux dans un nuage de poussière, après quoi plus personne ne sait où ils sont ».
            Ravi, le prince éclata de rire. »
            (extrait d' »Etudes sur Tchouang-Tseu », cité plus haut).

            1. voleurdufeu

              Vous avez absolument raison. Le taoïsme (au moins celui dit « philosophique », i.e. Laozi et Chuangzi, par opposition au taoïsme dit « religieux », plus populaire) est l’autre face de la pensée chinoise (le bouddhisme étant, lui, d’importation). Fascinant de profondeur, de subtilité et d’humour, individualiste, voire anarchiste, on le rencontre fort peu dans la vie courante en Chine, alors que les schémas confucéens, réputés exalter l’ordre et l’autorité, sont omniprésents.
              Je crains que les choses ne soient malheureusement (ou heureusement!) un peu plus compliquées. Il existe des liens peu apparents, mais réels, entre ce taoisme d’anarchistes et un mouvement d’inspiration d’apparence autoritaire, le « légisme », notamment celui de Hanfeizi, qui veut la loi inflexible et abstraite. Et pourtant, la contradiction n’est qu’apparente: car la règle inflexible, abstraite, universelle, s’oppose à l’arbitraire, au fait du prince, aux magouilles politiciennes, aux compromis. Plus transparente, plus prévisible, elle laisse une place à la liberté individuelle, plus sans doute qu’un Etat-maman, aux pouvoirs illimités et discrétionnaires, jamais lié par ses propres règles, qui avantage les bons et punit les méchants selon la définition du jour. Voyez la disparition du droit en Chine sous la période maoiste.
              Si je me permets d’insister un peu, c’est qu’on retrouve le même débat en Occident, notamment dans le débat central en théorie monétaire « Rules versus discretion », où l’école de Chicago a toujours défendu les « rules », alors que les étatistes keynésiens défendent la « discretion » (= la liberté de choix de la politique monétaire par le gouvernement). Ca ne plaira pas forcément à tout le monde ici, mais on doit envisager la possibilité qu’une règle simple et immuable, même stupide, soit préférable au libre choix d’un gouvernement intelligent, mais toujours soumis aux caprices de ses membres, de leurs électeurs et des lobbys de toutes sortes. Quant à la règle, mieux vaut peut-être qu’elle soit issue d’une tradition (la common law ou la coutume) que de la décision d’une assemblée, toujours instable et manipulable. Conservatisme de raison et liberté individuelle ont partie liée, c’est en gros ce que montre Hayek dans Droit, législation et liberté.

              En résumé, pour ceux qui ont suivi, la Reine d’Angleterre est une institution taoïste.

              1. Bonsaï

                Vous avez une approche très intéressante des divers courants intellectuels qui structurent le peuple chinois. Et votre petit koan sur sa Majesté la Reine est un clin d’œil en même temps qu’un hommage charmant !
                Si vous m’y autorisez, j’aimerais toutefois ajouter qu’il convient de ne pas sous-estimer ici l’école ch’an qui, bien que d’essence bouddhiste, s’est formulée comme une philosophie fondamentalement chinoise avant d’être exportée au Japon pour devenir le zen. Son style très particulier a imprégné au cours des siècles toutes les strates de la population au travers de ses petites anecdotes drôles et subtiles.
                En définitive, seul un grand peuple peut savoir que :
                « Sans différences dans l’esprit, pas de différences dans la Réalité; sans élaborations dans l’esprit, pas d’élaborations dans la Réalité, car toutes les facettes de la Réalité sont des métamorphoses commandées par l’esprit ».
                (Houang-po, « Le Recueil de Wan-ling », 9ème siècle).

    2. Val

      @caton lxy , ne sous estimez pas non plus la valeur du travail, de la culture sous toutes ses formes dans la religion juive . Nous sommes j’en suis persuadée , imprégnés sur des générations par des valeurs . La religion chrétienne , le confucianisme sont aussi des religion/philosophie de travail .
      Regardez comme les pays protestants sont imprégnés de cette religions.
      La rémanence des religions est fortes , alors même que les gens ne le vient pas eux mêmes .

      1. Caton

        Oh, je ne sous-estime pas l’importance de la culture dans la réussite ou l’échec d’un groupe — et je range la religion dans la culture. Ceci dit, il y a aujourd’hui une surreprésentation des juifs en Europe dans un certain nombre de professions (médecins, chirurgiens, avocats, journalistes, scientifiques en général, tailleurs) ou d’activités (philosophes, polytocards) qui ne se retrouve pas en dehors d’Europe et d’Israël. A votre avis, pourquoi?

            1. Bonsaï

              On a jeté une bouteille à la mer. Comme au poker, il faut savoir prendre des risques.
              Mais j’ai vu qu’en matière de bravoure, vous êtes vous-même un fort intrépide cavalier !

        1. lxy

          On peut broder à l’infini sur le thème des surreprésentations dans la société française
          – celle des fonctionnaires chez les députés.
          – celle des antillais chez les sprinters français
          – celle des journalistes de gauche dans les media
          – celle des femmes qui obtiennent le diplôme de médecin.
          – celle des enfants de profs à Polytechnique et Normale Sup
          – celle des Enarques Ministres de Hollande
          – celle des députés socialistes franc-maçons
          – celle des africains comme joueurs de foot en Ligue 1
          – celle des condamnés prisonniers d’origine ?????
          – celle des grands bourgeois chez les hauts dirigeants du PS
          – celle d’enfants de cadres dans les classes prépa et Gdes écoles.
          – celle des auvergnats patrons de bistrots parisiens
          – celle des bretons dans la Marine Nationale
          – celle des savoyards chez les Guides de haute montagne
          – etc

          1. Caton

            Derrière chacune de ces surreprésentations, il y a au moins une raison. Parfois, la corruption joue un rôle, et c’est alors inacceptable. Le plus souvent, ces raisons sont culturelles, économiques, religieuses, voire physiologiques, et il n’y a alors là rien d’immoral.

                  1. Pheldge

                    Toi, tu es paranoïaque ou antisémite, voire les deux ( ou inclusif ) et tu te tais ! et tu vivransamble danlajoi élabonumeur 😉 🙂

  24. VicoNounours

    Au delà de la crasse que représente cette bien-pensance générale (et sans parler de la gestion des pubs par la RATP), c’est très bien joué politiquement: diviser pour mieux régner…

  25. NicolasPimprenelle

    N’y avait il pas un ancien ministre de l’Education Nationale, assez récent d’ailleurs, qui voulait remplacer la religion spirituelle par la religion d’Etat ?
    Non ?
    C’est moi ou bien ?

      1. Val

        @BM , ce type est resté collé à 1793 , je crois qu’il aurait été épatant à la justice , il aurait fait « mieux » que Taubira . On a encore un marge de « pogression » finalement, je propose , Taubira à l’interieur et Peillon à la justice ?

        1. Higgins

          Un disciple de Saint-Just, une réincarnation de Fouqier-Tainville, une émanation de Marat (qui sera la nouvelle Charlotte Corday? Ça aurait une autre gueule que les pitoyables manifestations des Femen), un ersatz de Carrier (les mariages « républicains » de Nantes), un Turreau philosophe (les colonnes infernales en Vendée), qui est-il vraiment? A vous dégoûter de la philosophie assurément avec de telle déclaration.

      1. Pheldge

        Ce type est à enfermer ! un dangereux illuminé, un fou sectaire ! Et l’autre crétin qui l’avait mis ministre de l’Ed Nat !

  26. LECOMTE René

    L’attaque menée jeudi par le groupe islamiste somalien à Garissa, dans le Nord-Est du Kenya, a fait 147 morts selon le dernier bilan. Selon les témoins, les terroristes visaient les non-musulmans et épargnaient les musulmans. (source TF1).
    Communiqué de celui qui nous sert de président :

     » Le président de la République exprime sa solidarité avec le peuple kenyan, qui doit faire face au terrorisme le plus abject, celui qui s’attaque à la jeunesse, au savoir et à l’éducation. Il s’associe à la douleur des nombreuses victimes de l’attaque contre l’Université de Garissa et présente ses condoléances au Président du Kenya, Uhuru Kenyatta. La France se tient aux côtés des autorités kenyanes et est prête à coopérer avec elles dans la lutte contre le terrorisme. »
    Source : Présidence de la République (2 avril)

    Pas un mot pour mentionner que les terroristes shebab se réclamaient de l’islam, ni que les victimes exclusivement étaient chrétiennes…

    Et le sénat se mêle de l’affaire ratp : http://www.lepoint.fr/politique/publicite-chretiens-d-orient-le-senat-va-auditionner-les-responsables-de-la-ratp-03-04-2015-1918573_20.php Vous aurait-il entendu, cher hôte ?

  27. Higgins

    HS mais pendant ce temps, les nulissimes de la chambre d’enregistrement persistent dans leur délire imbécile et liberticide. A l’intronisation du paquet de cigarette neutre (je pouffe), se sont ajoutés l’interdiction de la promotion de la maigreur chez les mannequins (je précise que je considére l’anorexie comme un drame mais que le problème est ailleurs) et, cerise sur le gâteau bien que je dois en oublier, l’interdiction de fumer dans une voiture quand on transporte des mineurs (tout le monde sait ça, à 18 ans passé, on ne risque plus rien). Mais qu’ils sont c….

    1. LECOMTE René

      z’avez oublié la petite taxe du jour :  »
      L’Assemblée vote la création d’une taxe sur l’industrie du tabac
      – Publié le 03/04/2015 à 19:02
      L’Assemblée nationale a voté vendredi la création d’une taxe que devrait acquitter l’industrie du tabac si son chiffre d’affaires augmente ou diminue de moins de 3% par an.
      03/04/2015 19:02:33 – Paris, 3 avr 2015 (AFP) – © 2015 AFP

      A chaque jour suffit sa taxe !

    2. val

      @higgins vous oubliez celle sur le kit main libre , interdit sur certains tronçons , mais pas l oreillette …. bon j attends celle sur la hauteur réglementaire des chaussettes …

      1. Aloux

        Oui, j’ai vu pour le kit main libre ce matin, mais j’ai rien compris : le kit mains libres, verboten, par contre l’oreillette bluetooth, pas de problème ? L’excuse invoquée étant que le kit main libre empêche les conducteurs de bien entendre leur environnement, a-t-on encore le droit d’écouter la radio un peu fort ou de parler à un passager ?

        Evidemment, j’imagine que quand on a toujours eu un chauffeur, ce genre de considérations…

        1. Higgins

          Les députés sont comme les chiens. Ces derniers urinent pour marquer leur territoire. Les députés, eux, pondent des textes ineptes et inutiles pour des raisons identiques.

  28. bidibulle

    On se souvient des successives campagnes du Secours islamique en 4 X 3 m dans le métro. Leur logo représente deux minarets. Ca ne pose pas de problème à la RATP. Bref, à la RATP c’est la laïcité à la tête du client. Des gens de gauche quoi.

  29. Adrien

    M. De Seize, ça va vous plaire :

    http://www.ouest-france.fr/parking-laeroport-des-voisins-de-nantes-atlantique-louent-leur-allee-3305350

     »
    (…) Un habitant de Bouguenais explique : « J’ai eu l’idée parce que des amis se plaignaient du prix des parkings de l’aéroport. » Camille offre une place dans son jardin pour 20 € la semaine. « Avec ma voiture, je les conduis jusqu’au hall d’embarquement. Pour le transfert, ils me donnent ce qu’ils veulent. En général, 5 ou 10 €. » L’été, elle fait des prix mensuels à 100 €.

    Légal ou pas ? Ces initiatives privées ne sont pas du goût des professionnels qui ont lancé, eux aussi, récemment, des parkings surveillés low cost, à proximité de l’aéroport pour environ 40 € la semaine, navette comprise. Ils proposent aussi des services d’entretien et de révision. Les jeunes Bordelais de Park & Trip pointent « de la concurrence déloyale. Si ça se multiplie, on alertera les services de l’État. » (…)
     »

    Trop d’État, mais pas assez d’État quand même on dirait…

    1. Savoureux. On notera que les gens continuent d’en ressortir de plus en plus au système D pour récupérer des thunes, et que de l’autre côté, plutôt que de comprendre le pb (prix trop élevé), on en appelle à l’état pour chasser les concurrents. Mentalité de merde.

    2. gameover

      Bon au moins Vinci ne pourra pas dire que c’est la faute au gestionnaire de l’aéroport qui le taxe… puisque le gestionnaire c’est lui.

      A noter que les parkings à 60E la semaine, ce sont juste des emplacements en goudron type parking de super marché et qu’il n’y a même pas de navette (2013) et quand vous êtes au bout du parking il y a plus d’une borne pour aller jusqu’à l’aéroport…

      60E pour 10m² : 250E le mois soit 25E le m² mensuel… pour du goudron. A ce prix là un logement de 60m² coûterait 1,500E mensuel… non couvert ! Y pas une loi contre la location prohibitive de petites surfaces ?

      1. Pheldge

        GO, entité omnisciente 😉 🙂 Soi-disant contable, hacker de »LE » blog suisse, crash-testeur de téléphone portables, est en réalitéau mieux une IA !
        Voici les preuves : 1/ il ne supporte pas ce qui évoque la Nature et le Végétal 😉 et surtout, argument imparable, 2/ il ne rit pas de mes plaisanteries et jeux de « mollets » ( de mots laids , j’esplique 😉 🙂 🙂

      2. hop hup

        prenez le taxi pour y aller et en revenir ça sera plus rentable que de louer a prix d’or une place de parking a l’aéroport

      3. Sémaphore

        Par rapport au prix parisien du stationnement, c’est donné. A 4€ de l’ heure pour une amplitude horaire de 11heures et sur six jours hebdomadaires, la semaine revient à 264€… Prestation surveillance par les aubergines comprise avec extras…

  30. Pheldge

    C’est marrant, d’habitude, enfin depuis que je fréquente ce blog de perdition damnée, le dimanche à cette heure-ci, il y a du mode qui papote, et attend frénétiquement le billet du jour qui d’ailleurs ne tarde guère.

    Soit c’est parce qu’ils sont dans le jardin à planquer/chercher des oeufs, soit ils se préparent pour la messe après la lecture du dernier billet qui les a fait se questionner , voire culpabiliser.

    En tout cas, il y a un gros flemmard qui ce matin fait relâche, je dirais même « relâche 16 » 😉 🙂

    Joyeuses Pâques à tous, en espérant ne pas choquer les sentiments laïcs de certains 🙂

    1. Sémaphore

      La parution est normalement à 11H00, heure officielle grançaise… Avant l’ heure, c’est pas l’ heure et pâleur (d’ effroi)!

      1. Pheldge

        Oui OK pour « l’heur du billet d’où » mais les habitués on fait la grasse mat’ 11 h ! y’avait la mega-teuf hier soir ? c’était la Gay Pride à Lausanne ou quoi ? 😉 🙂

  31. Pheldge

    Salut camarade Bonzaille !notre Grand Timonier, le Président Tao, ( Tao sait tout 😉 voudrait que tu lui donnes les initiales des « Quatre Nuisibles » !

    Indice: il y a du « B »,et du « G » 😉 🙂 , par contre il n’y a pas du tout de « Phel » ni de « dge » 😉 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.