Bidonville de La Courneuve : le bel humanisme des verts et des communistes

Qu’il est bon de vivre dans un pays riche, comme la France. D’autant que, grâce aux très nombreuses bonnes-œuvres socialistes, les inégalités y sont en chute libre ahem brm kof kof et que la pauvreté et la misère y reculent donc de façon sensible. Partout ? Pas tout à fait, puisqu’on apprend qu’il y aurait encore, ici et là, des bidonvilles…

C’est étonnant, ce problème de bidonvilles, parce que bon, toute considération économique mise à part, c’est tout de même un problème qu’on trouve plutôt dans les pays pauvres ou en voie de développement (émergents est le mot à la mode actuellement), même si, d’après l’ONU, le pourcentage de citadins qui vivent dedans est passé de 47 à 37% dans ces pays entre 1990 et 2005. Bien sûr, à ce point du billet, on pourrait se poser la question de savoir si la France est elle-même un pays émergent ou si, plus pragmatiquement, c’est un pays s’enfonçant. Mais comme je suis de bonne humeur, je vais passer pudiquement à autre chose pour m’intéresser plutôt à un bidonville en particulier, celui de la Courneuve.

Mais les bidonvilles, c’est tout de même assez insalubre. Entre le manque évident d’eau (ou son trop-plein), d’électricité, d’égouts ou de gestion des déchets en général, les rats et autres parasites pullulent. Pour les riverains et les autres habitants de la ville dans laquelle les bidonvilles s’installent, tout ceci est franchement gênant.

Certes, ces bidonvilles sont plein de pauvres, et on sait que la Socialie aime les pauvres à s’en gargariser les babines à longueur de discours. Mais ces pauvres-là sont si pauvres qu’ils ne sont pas sur les listes électorales. Alors, quand on est maire d’une municipalité contenant un bidonville, quand bien même on est communiste, on peut se permettre de taper dans cette pauvreté-là.

En plus, ce n’est pas comme si c’était des pauvres français bien de chez nous, et ce n’est pas comme si les Communistes en étaient à leur coup d’essai en matière de xénophobie détendue et de nettoyage de bidonvilles par la force. On pourra rappeler utilement ce jour de décembre 1980 où le maire communiste de Vitry-sur-Seine, armé d’un bulldozer et secondé par de centaines de militants locaux, chasse les travailleurs maliens immigrés qui avaient trouvé refuge dans un bâtiment en cours de rénovation sur la commune. Eh oui, comme l’expliquait fort bien le patron du PCF de l’époque, George Marchais,

« En raison de la présence en France de près de quatre millions et demi de travailleurs immigrés et de membres de leurs familles, la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes. Il faut stopper l’immigration officielle et clandestine. »

Bref, même si bien des années ont passé depuis 1980, le discours de l’actuel maire de La Courneuve, Gilles Poux, communiste lui aussi, confronté au même problème de bidonville dans sa commune, trouve globalement les mêmes réponses. En effet, depuis 2008, environ 300 personnes, essentiellement Roms et Roumaines, se sont installées dans bidonville du Samaritain en bordure de la voie du RER B et de l’A86. Et tant pis si, d’après des militants, un projet inédit de « résorption progressive » et « une proposition de sortie en trois ans élaborée à partir du terrain » avaient été élaborés : pour la mairie de La Courneuve, il n’y a pas d’autres solutions que l’expulsion.

Rien qu’à ce point du billet, on ne peut encore une fois que constater l’immense décalage entre les bonnes intentions dégoulinantes affichées dans les discours et les programmes politiques de tous ces fiers militants du Camp du Bien, de gauche ou à gauche de la gauche, et leurs actes lorsqu’ils sont confrontés à la réalité, tangible et loin de leur imaginaire rose et sucré qu’ils tentent de nous vendre depuis plus d’un siècle, malgré les échecs, les déroutes, les dérapages, les dictatures, les goulags, et les morts par millions. Que voulez-vous : le communisme et le socialisme, délicieusement internationalistes lorsqu’ils ne sont pas au pouvoir, sont toujours farouchement nationalistes voire carrément xénophobes pour les cas les plus dramatiques une fois parvenu aux commandes.

Mais se contenter de remarquer, une fois encore, l’hypocrisie habituelle du Camp du Bien dans sa gestion des miséreux en bidonvilles serait oublier l’autre partie de l’affaire. Pour la peine, je vous encourage à jeter un petit coup d’oeil rapide sur l’article de Libération qui évoque, très furtivement et aussi discrètement que possible, l’autre pan du problème : l’embêtant bidonville est située le long de la voie de RER et de l’autoroute A86, c’est-à-dire le long des voies qui permettent d’atteindre le lieu choisi pour la prochaine conférence du COP21.

paris cop21 sans bidonvillesOui, vous l’avez compris : en décembre de cette année se tiendra au Bourget la COP21, la Méga Conférence Sur Le Climat Qui Doit Redorer Le Blason Passablement Défraîchi de François, et pour celle-ci, il faut bien faire un peu de ménage. Nettoyer les moches camps d’immigrés sur le trajet menant de la capitale au lieu de festivités est donc nécessaire. C’est qu’il ne faudrait surtout pas que nos hôtes, nombreux, qui viendront gober du petit-four équitable en pleurant sur un réchauffement en panne, s’aperçoivent qu’ils se trouvent en réalité dans un pays qui n’a plus franchement les moyens de ses ambitions et qu’avant de se lancer dans une très coûteuse lutte contre les énergies polluantes et les méchants leprechauns climatiques, il lui faudra sans doute remettre de l’ordre dans ses finances.

Mais là encore, difficile de ne pas évoquer le discours subtilement hypocrite de ces écolos qui d’un côté souhaitent ardemment le retour à la terre, à la nature et à la décroissance et qui de l’autre, confrontés en direct avec ceux qui, justement, sont en prise directe avec la terre, la nature et la décroissance, font tout pour s’en débarrasser en les expulsant à coup de bulldozers.

En toute logique, le gouvernement, tout acquis à la cause réchauffiste, aurait largement dû faire la part-belle à ce magnifique exemple d’application, in vivo, des principes de moindre consommation tant on peut parier sans risque que l’empreinte-carbone des populations de ces bidonvilles doit largement pouvoir rivaliser, par le bas, avec celle de l’éco-conscient le plus affûté de la capitale. Oui, plutôt que d’expulser ces Roms, Hollande et sa clique royale auraient pu proposer des séminaires et autres conférences directement depuis ce « camp », et conscientiser la grosse foule des pique-assiettes environnementaux aux problèmes de la république bananière française.

Il faut se faire une raison : il n’en sera rien. Alors qu’il faut d’habitude des années de procédures pour nettoyer ce genre de camps (ou pour virer des squatteurs d’une maison privée, du reste), ce bidonville sera effacé du paysage en quelques jours. Alors qu’à Calais, le problème des migrants se pose tous les jours avec plus d’acuité, les éventuels problèmes de la petite poche de la Courneuve seront balayés sans la moindre vague médiatique. Quant au différentiel de discours des communistes ou des écologistes, il ne sera jamais mentionné.

Pas de doute : le socialisme, c’est vraiment magique™.

socialisme magique

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires89

  1. DoS

    Oui, c’est pathétique.
    Hollande la limace selon l’ex organisatrice des Miss. Nul autre President n’aura obtenu autant de petits noms doux !
    La France c’est une gamelle Lavoisier cassée.
    Tout rentre, rien ne se transforme, tout pourri

  2. Black Mamba

    Ben ! Ça alors ! Des bidonvilles en France … Qui l’eu cru ?
    Quand il s’agit de monter bonne figure , la socialie sait user des coudes … heu …des bulldozers !
    :mrgreen:

  3. Bonsaï

    C’est bien le rituel classique des pays du « tiers-monde », comme il était courant de dire il n’y a pas si longtemps. Un évènement d’envergure internationale se profile-t-il à l’horizon, du genre Jeux olympiques, championnats du monde de football, conférences internationales, et hop, on rase tout ce qui dépasse et notamment les bidonvilles.
    Cela s’est vu récemment en Union sud-africaine, au Brésil et en Chine.
    Etait-il normal que la France figure au catalogue, ce n’est pas à moi de le dire…

    1. kobus van cleef

      vous oubliez la Grêce, où , à l’orée des JO , la population de chiens errants ( les chats aussi , du reste ) , chiens errants plus connus sous la dénomination de « chiens jaunes » , fut proprement éradiquée , gazée et annihilée , sans qu’aucune organisation protectrice de la faune citadine s’en émeuve outre mesure

      ces chiens jaunes avaient ma sympathie , car , devant le parlement , ils attendaient les ouatures de luxe au feu rouge pour grogner et montrer les crocs
      exclusivement ces bagnoles et pas les autres

      c’étaient des partisans de Tsipras avant l’heure ? ( l’heure du renoncement comme on l’a vu récemment )

    1. bibi

      Reste à savoir dans qui s’enfoncer Ségolène, Julie ou les deux?
      A défaut que le pays se redresse en ce dimanche maussade ça sera au moins notre présigland, mais tout cela retombera bien vite aussi vite que la croissance entre le premier et deuxième trimestre.

  4. calc8

    Dans la grande baignade climato-médiatique à venir, je m’attends à entendre le grand présigland nous annoncer le premier jour :
    « Je déclare le Jeux du Communisme Obligatoire Partout du 21ème siècle ouvert ! »
    Toute ressemblance avec COP21 ne serait absolument pas fortuite…

  5. sam player

    Il y en a de plus en plus de telles situations dans lesquelles la réalité ne veut absolument pas se plier au dogme. Etonnant quand même qu’ils ne fassent pas un reset quand il y a des fails dans ce genre.

  6. calc8

    De toute façon, nos villes seront toutes faites de bidons dans un futur proche. Grâce à nos escrologistes bisou-bisous, le bidon sera le seul truc solide dans nos prochaines maisons bio-écolo-dégradable.
    On commence bien à construire en bois des immeubles entiers, maintenant !

    1. kobus van cleef

      vous savez , le bois n’est pas un mauvais matériel de construction
      c’est même un des meilleurs , souple , façonnable , chaud , étanche …..il a assuré l’habitat humain pendant des millénaires et continuera à le faire

      témoin , l’immense majorité des habitats ruraux de montagne avec leurs chalets , leurs granges ….même en ma lointaine armorique adoptive , les granges sont encore en bois au dessus d’une assise en granit
      Venise elle même repose sur une forêt de pieux ….en bois
      Athène , lors des guerres du Péloponèse dût son salut au bois ….celui de ses navires
      et s’il revient à un breton ( de souche allais je écrire ,mais c’est anti républicain de manier ce terme ) , Dupuy de Lhôme , d’avoir calculé l’exacte courbure des bateaux en métal , ,la plupart des bâtiments nautiques continuent d’être fabriqué en bois

      1. Gerldam

        « Guerres du Péloponèse ». Vous voulez sans doute parler des guerres médiques et de la bataille de Salamine, gagnée par Thémistocle (cf. Hérodote). La guerre du Péloponèse, c’est celle décrite par Thucydide, dans laquelle la flotte a une moindre part.

      2. Sana Thorium

        Oui, on peut construire jusqu’à 6 étages. Mais les fondations sont en … bétons, de quoi rendre les écolos … vert de rage ❗

    2. bibi

      La deuxième demeure la plus célèbre des USA après la maison blanche est en bois: le ranch de Southfork

      Il y a beaucoup d’immeubles en bois dans tous le Texas c’est pas cher cnstruit en kit et vite monté (comme un supermarché) et très agréable à vivre.

      Avec les ressource en bois dont dispose la France, on pourrait en construire du logement de qualité rapidement si il n’y avait pas l’état et toute ses normes de merde pour faire que en gros le bois est limité aux bâtiments de deux étages.

      1. Peste et coryza

        ça n’irait pas.
        Au moyen age, on a eu la crise du bois (juste avant la peste noire).
        Le déboisement était plus important qu’aujourd’hui, à tel point qu’on appelait le massif central le toit chauve de la France.

        Si on se remettait à construire en bois, toutes les forets de France ne suffiraient pas (ce n’est pas qu’une question d’arbres, on ne fait pas de charpente avec du peuplier, et il faut de beaux sapins et chênes pour faire de la charpente de qualité).

        Nous ne sommes pas les états unis avec leurs immenses forets…

        1. Allons. D’une part, la productivité et la gestion des ressources se sont quelques peu améliorés depuis le Moyen-Âge (si si, je vous assure), d’autre part rien n’impose l’autarcie.

  7. theo31

    « Mais ces pauvres-là sont si pauvres qu’ils ne sont pas sur les listes électorales. »

    Et surtout, leur consentement à l’impôt est très difficile à obtenir. Ca explique pourquoi les socialistes haïssent les nomades et les apatrides.

      1. Lone

        Ben, la TVA est la première source de financement de l’Etat, il me semble. AVEC l’emprunt à nos enfants, petits enfants, et aux petits enfants des petits enfants de petits enfants (ad lib)…

        Donc même les pauvres payent. Quand ils achètent de quoi se livrer à leur orgies de nouilles « premier prix ».

        Les clandestins? Ils ne payent pas d’impôts. Ils ne mangent pas. Oh wait!

      2. theo31

        Les prix intègrent les 58 % de dépenses publiques. Donc oui, les pauvres paient des impôts et plus que tu ne le crois, à commencer par les taxes sur les clopes, l’essence et l’alcool.

          1. ironbooboo

            Vous voyez à quel genre de débats ça mène l’inégalité sociale entre riches et pauvres ? Heureusement que l’équipe Hollande est là pour gommer toutes ces différences.

          2. deres

            La TVA s’applique sur un prix qui comprend la main d’oeuvre déjà bien chargé en CSG et prélèvements divers et les impôts sur les sociétés (il n’y a pas que l’IS bien au contraire) car il y a aussi les frais divers de type 1% logement, transport et CE, les décharges syndicales, les rapports de sécurité, d’hygiène et d’envirennement, les inspections diverses, …

  8. De passage

    La république socialo-communiste et crypto-socialiste de Mitterrand à Hollande en passant par Chirac et Sarkozy est devenue aujourd’hui un pays en voie de sous-développement, malade de son communautarisme et de son clientélisme électoral ! Economiquement faible et diplomatiquement insignifiant, bafouant les lois pour entretenir une éphémère paix sociale, ce pays devenu la risée du monde entier, y compris des pays dont sont issus ceux qui … vous savez ! 😉

  9. Anatole

    Comme nous tous, j’aime bien lire la prose de notre ami H16. Son humour, la façon délectable dont il dénonce la bêtise de nos gouvernants, l’indigence de ce qui leur tient lieu d’idéologie et ces passions tristes, tueuses en série de la liberté individuelle dont ils se jouent et qui se nomment hypocrisie, avidité et envie.
    Il y a du Molière et du Voltaire sous la plume de notre ami. C’est un talent bien rare par les temps qui courent, et qui mérite notre admiration.
    Cependant, quelques décennies consacrées aux marchés financiers me conduisent à borner cette admiration. En particulier le prosélytisme dévot auquel notre champion se livre sans retenue ni sens critique à la religion du Bitcoin.
    Je ne peux m’empêcher de voir dans cette construction toute virtuelle, tous les attributs d’un splendide attrape gogo. Comme professionnel de la gestion d’actifs, je n’avais qu’un seul motto comme fil conducteur et qui m’a bien souvent, au cours de ma carrière, évité de lourds déboires : « Quand je ne comprends pas, je n’y vais pas ».
    « O » grand Prêtre du libéralisme, expliquez moi le Bitcoin, convainquez moi.

    1. bibi

      « Je ne peux m’empêcher de voir dans cette construction toute virtuelle, tous les attributs d’un splendide attrape gogo. »
      Là comme-ça à froid je sens une énorme différence entre le Bitcoin et une monnaie-fiat.

    2. sam player

      L’argument d’autorité : « je suis un expert ça marche pas trop ici »
      Par contre si vous arrivez à trouver une qualité dans la monnaie d’état que ne pourrait avoir A TERME une monnaie alternative type bitcoin faites la valoir.
      Pour info le but du bitcoin n’est pas de remplacer la monnaie d’état mais de permettre un choix libre.
      Pour vous épargner des efforts inutile vous éviterez la forte variation du bitcoin qui en est à ses débuts alors qu’une monnaie comme le franc a été divisé par 6 en 40 ans et qu’une monnaie comme l’euro s’est baladé entre un coeff de 1 et 2 par rapport au dollar en 10 ans.
      Next ?

        1. Bonsaï

          Mais non, au contraire qu’ils les sortent tous dès maintenant. Et les experts pourront ainsi tranquillement faire leur marché et affûter les leurs sur cette base, pour une joute ultérieure. Faut voir loin, même sur internet…

    3. Black Mamba

      Il faut mettre en début de votre prose  » HS » … Hein ! N’est-ce pas ! Histoire de dire que vous avez lu le sujet du jour avant d’émettre votre critique inappropriée …

            1. Peste et coryza

              Les deux !
              Voltaire était aussi connu pour sa méthode d’obtention des rentes… Malade comme un chien crevé avant de signer, et aussi pimpant qu’un jeune de 20 ans juste après…
              Ce n’est pas que Voltaire aimait le commerce de bois d’ébène, c’est qu’il aimait le pognon par dessus tout.
              Il traitait aussi les français de « Chiasse du genre humain ».
              L’étude de la correspondance de Voltaire a montré que c’était un harpagon, un avide, un menteur, et un sale type.

    4. DoS

      Il est où le lien ?

      Perso je trouve le bitcoin très utile pour notamment VOUS faire réagir. Si cela vous ennerve c’est qu’il doit y avoir du bon dans le bitcoin. Je n’y mettrai cependant pas les pieds, mais certaines valeurs ou outils peuvent être repris et intégré à votre systeme actuel qui reste tres « virtuel » lui aussi….

      Car au moins un Bitcoin ne peut pas être trafiqué ou imprimé à la demande de grosses organisations qui veulent notre BIEN.
      Vraiment ?

    5. Et au fait, le rapport au billet posté, c’est quoi ?

      Du reste, si vous ne comprenez pas, n’y allez pas, soit. Mais ceux qui comprennent, eux, sont parfaitement en droit de se faire une opinion solide autre que celle dictée par la peur et l’incompréhension.

  10. Kuing Yamang

    A quand la mixité sociale dans les bidonvilles ? Je m’explique : l’Etat (ou les mairies), donc le contribuable, finance des logements sociaux dans les quartiers riches, donc on paye pour que des pauvres aillent s’installer et vivre chez les riches, créant ainsi plein de bon lien social, valeur de plus en plus rare dans notre société. Alors pourquoi ne payerait-on pas des riches pour qu’ils aillent s’installer et vivre dans les bidonvilles, créant ainsi encore plus de lien social si bon (mais si rare) ? Comme ils sont riches, il faudrait certes les payer très cher pour qu’ils acceptent de le faire, mais bon ce n’est pas grave, ça ne coûterait rien car ce serait l’Etat qui paye.
    Personne n’y a encore jamais pensé ?

    1. channy

      C’est pas bien ça,je vous soupçonne de vouloir faire prendre les frais de sécurité des riches par l’état..si les riches viennent chez les pauvres ils demanderont des systèmes de vidéo sécurité hors de prix, ils voudront des vigiles armés,peut être même un héliport sur le toit de leurs résidences

      1. Pheldge

        « faire prendre les frais de sécurité des riches par l’état … bien sûr que oui ! comme ça, ça permettra de justifier des hausses d’impôts et de prélèvements directs sur ces mêmes riches, qui bénéficieront des avantages de l’enrichissement apportés par la mixité sociale et le vivransamble

        1. Kuing Yamang

          Exactement Pheldge, et comme tout ça se passe dans les bidonvilles, les natifs bidonvilliens seront les premiers à jouir du bienfait et des avantages de cet enrichissement apporté par la néo-mixité sociale des riches colons, avec bien sûr également un vertueux tsunami de bon lien social hélas si rare, je le rappelle
          Je vois bien les choses se passer ainsi :

          « Alors mon ami-voisin, ce soir on se fait un barbecue sur la grande place du bidonville ! J’amène les homards et une caisse de château Yquem et toi tu amènes les merguez et les bières, ça va être la fiestaââ, n’est-ce pas ! »

          1. Pheldge

            de toutes façons, après deux trois verres, ils seront tous égalitairement noirs ! vive l’alcool, qui réduit les fractures sociales ! Vive le socialcoolisme 🙂 !

              1. sam player

                Détrompe-toi c’est de l’esbroufe. J’ai eu des clients Bangladeshis, Indonésiens, émiratis etc… qui ne buvaient pas une goutte d’alcool chez eux et qui avaient une vie d’ascète (la prière 2 fois par jour en plein boulot toussa), bon sympa ils me prévoyaient à chaque fois une caisse d’Heineken, mais quand ils sont arrivés en france le lundi on est allé manger vite fait le midi à la cafet’ Leclerc et y en a un qui avait déjà mis une bouteille de champ’ sur son plateau ! Le 1er soir à 4 et après 1 bouteille de champ’ en apéro on a bien bu 4 bouteilles de rouge (Aloxe, Nuits, etc…) et après ils ont fini la bouteille de Get et chaque jour leur mini bar à l’hôtel était torché. J’ai eu 3 équipes comme ça et pas une pour rattraper l’autre. Une fois qu’ils sont partis j’ai compris pourquoi ils avaient des petits yeux le matin car sur la note de l’hôtel il y avait 1 à 2 pornos par soir !
                Il faut bien se rendre compte que dans ces pays la religion est une contrainte sociale pour 90% de la population et ils se défoulent dès qu’ils le peuvent.

                1. Peste et coryza

                  Un de mes oncles fait du commerce de vin en Asie. Ses meilleurs clients sont Afghans et Pakistanais…

                  Concernant leur double discours (car se dire « on est pur et on ne bois pas », et picoler à fond la caisse une fois sorti du pays est du double discours) expliquerai le comportement des chances pour la France ?

        1. sam player

          MDR Elle dit au moins 4 ou 5 fois « pourtant je suis de gauche… »
          Pas prête pour la société multiculturelle la donzelle… p’tain la réalité est cro méchanté…

        2. Beldchamps

          Ah mes collègues ont été filmés ! Si seulement j’avais eu une caméra cachée pour compléter… Demandez-leur pourquoi ils retirent leurs gamins de ces écoles ils vous sortiront du Brice Hortefeux « c’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes … ».
          Demandez-leur pourquoi accueillir tous les immigrés sans exception alors qu’on a 6 millions de chômeurs : ils vous répondront qu’ils pourront prendre les boulots dont ne veulent pas les Français, si c’est pas du racisme ça !

    2. deres

      Pourquoi les payer, il suffit de les obliger à venir. Et les enchaîner sur place pour les empêcher de partir ces ignobles ingrats qui vont chercher à s’enfuir. de toute façon, le DAL et autres associations militantes iront bientôt directement squatter les appartement du 16e …

  11. Bonsaï

    Si.
    Actuellement par exemple, les riches du monde entier foncent sur la Grèce pour acheter à prix bradés des îles, des ports, des châteaux et même les gens qui sont dedans…

  12. Anatole

    C’est vrai, mon commentaire vient comme un cheveux sur la soupe, et montre que je n’ai pas accordé au billet du jour l’intérêt qu’il mérite sans doute . Il est tout aussi vrai qu’il peut donner l’impression que je me pose comme un « expert » (espèce à honnir). N’y voyez que maladresse de ma part et le désir de comprendre en toute ingénuité pourquoi un homme du calibre intellectuel et littéraire d’H16 se fait le chantre des vertus du bitcoin alors qu’instinctivement ce montage suscite en moi la plus grande méfiance.
    Cela fait très longtemps que la question n’ a pas été abordée sur ce blog, ce qui rend nécessairement mon commentaire inopportun. Je vous prie de m’en excuser. Rien ne vous empêche de l’ignorer et de poursuivre vos commentaires (souvent délicieux), consacrés au billet et à l’actualité du jour.

    1. « espèce à honnir »
      ?

      « ce montage suscite en moi la plus grande méfiance »
      Étayez, d’autant que vous expliquez n’y avoir rien compris

    2. Black Mamba

      Le dernier article sur le Bitcoins date du mois de 22 juin 2015
      « Du Bitcoin à la Grèce de hérisson » et le précédent en en Mai …
      A moins qu’il est eu une révélation sur le sujet, il n’est pas nécessaire de revenir tous les mois dessus … Chacun est libre de croire ou non sur cette monnaie, il y a d’autres valeurs refuges tel que l’or, l’argent , il est inutile de faire son Calimero, tout comporte des risques , il n’y a rien de sûr, de figer, de « sans risque  » , chacun de nous doit prendre les décisions pour placer ses billes et parier sur un avenir incertain…
      Quelque soit les démonstrations, les supputations qu’on fera pour éclairer votre lanterne, vous serez seul à prendre une décision, à prendre des risques …

  13. Bonsaï

    Il est pourtant notoire que certains commentaires, parfois même publiés par les sévères censeurs qui vous tancent, font parfois plus l’effet d’OVNIs (objets volants non identifiés) que votre requête courtoise, bien que non contextuelle.

      1. Black Mamba

        Il réclame à grand cri un nouvel article sur le Bitcoin … Ne se sentant pas entendu tel un renard , il flatte notre hôte mais celui-ci loin d’être aussi sensible que le maître corbeau , il satisfera sa requête lorsque cela lui conviendra .

  14. Sana Thorium

    Hier, sur ONPC, pardonnez-moi …, la miss qu’a la banane adit qu’elle avait vu les agrégats…, et que la dette était à 98 % du PIB *, quand elle (et ses potes) a pris le pouvoir. J’ai manqué de m’écraser la tête au plafond. Ne pas avoir conscience de ces chiffres basiques que tout un chacun devrait connaître, mélanger les 0 et les 8, ce n’est que de l’argument d’autorité. Elle ne manque pas d’air, et moi je vais me reprendre un petit verre de … Thorium pour graisser mes articulations et avoir autant de souffle que la miss sur ONPC…

    * Page 3 : http://www.banque-france.fr/uploads/tx_bdfgrandesdates/indic-conj_21-12-2012_annotable.pdf

  15. Val

    Tout à fait typique des soces&co : ils aiment les pauvres , les clandestins, les ours polaires et leur banquise les loups,les baleines à bosse les éoliennes mais pas dans leur jardin , par contre dans le votre ça leur va ….

    1. DoS

      L’idéal est d’avoir du pauvre calibré. En ce moment on a le choix. Ils ne peuvent plus aller en Angleterre, alors, mort dans l’âme, ils disent:

      Bah, l’on va bien m’apprendre le Français….

      Bon, et après ? What else ?

      La Suisse ferme le robinet à pognon ainsi que les frontières en ce moment….
      cela ne laisse rien présager de bon. Le pognon du monde ne peut pas mentir.

      J’ai comme l’impression que notre Mario va ouvrir le « trou noir » en grand prochainement.

      On retombe sur le Bitcoin ! Un truc « inutile » (ou qui gène…), mais tellement plus réglo que le système actuel.

  16. zen aztec

     » Mark Karpelès était le patron de la plateforme d’échange de bitcoins MtGox, qui a fait faillite l’année dernière. Il est suspecté d’avoir créé artificiellement de la monnaie. 60% des échanges de bitcoins passaient par cette Bourse. Sa chute en a fortement terni l’image »
    Moi j’ai rien pigé aux bitcoins,mais créer artificiellement de la monnaie,je croyais que seules les banques centrales pouvaient le faire….

        1. DoS

          Quoi ? Pire que windows 10 ?
          Il faut passer à Linux !!!!

          Perso, j’adore les spywares. Cela me permet de communiquer directement avec les escrocs. D’ailleurs l’Etat a le droit de poser des micros de partout, de nous lire, de nous écouter, etc….

          Par contre, comme il n’y a plus de place dans les prisons, ils nous enferment chez nous. Comme ça, ça coute moins à l’Etat.

          Un petite pilule bleue le matin, une petite subvention, un poil de lube 1000, deux ou trois taxes, un flash de temps en temps…la routine quoi.

          Bon comme c’est dimanche, je vais me faire un Gepalmoral, car demain c’est lundi.

          1. sam player

            « Par contre, comme il n’y a plus de place dans les prisons, ils nous enferment chez nous. Comme ça, ça coute moins à l’Etat. »

            Pas mal !

  17. DoS

    Du Balkany dans les îles !

    Je suis tombé sur un petit documentaire sur la dite île de St Martin.

    D’un côté, un état communiste, les hôtels en ruines.
    De l’autre un état Kapitaliste, en plein boom économique.

    C’est rigolo !!!

    1. sam player

      Il faut utiliser un hébergeur sur le net comme hostingpics.net
      Vous uploader votre image sur l’hébergeur qui en retour va vous donner plusieurs liens, prenez celui en url et copier ce lien ici dans votre commentaire.

  18. Karamba!

    Un bidonville à la Courneuve, ce n’est pas un signe d’appauvrissement économique de la France. C’est juste le symbole de la perte de souveraineté de notre république, qui se laisse envahir la bouche en coeur par la misère des autres pays, trop heureux de se soulager sur notre passivité. Accessoirement c’est aussi la preuve de la médiocrité de nos politiques, incapables de prendre des décisions radicales pour appliquer nos lois, de faire preuve de bon sens et de discernement. Parce que ces ressortissants roumains qui transforment Paris en cours des miracles n’ont juste rien à faire en France tout comme la majorité des clandestins de Calais…

    1. Peste et coryza

      Je plussoie totalement…
      Pas un seul français dans ces bidonvilles… mais beaucoup de migrants et de gens de l’est (Roms) qui n’ont rien à faire en France.
      On a déjà 13 millions de pauvres et 10 millions de chômeurs. Pas la peine d’en rajouter.

  19. bob razovski

    COP21 : Le flic du 21ème siècle.

    Ca sonne comme un vieux nanar d’anticipation des années 80 avec Dolph Lundgren ou JCVD 😆

  20. tabbehim

    pour un blog dont le nom prône le hachage de table en faisant la java, je trouve que vous hachez bien l’hypocrisie des socialistes une tasse de café en main sous le soleil de notre beaux pays en proie à cette politesse et cette belle pensé qui fait qu’un chat n’est plus un chat mais un chien.
    Après, il n’y a rien de plus raciste qu’un anti-raciste, car il sera obnubilé par la recherche de messages subliminaux racistes, et se montrera plein de compassion sélective et de petites attentions envers les cibles de son racisme refoulé de manière tellement éclatant que ça ne peut que provoquer des fous rire de bons matin !
    ah, l’hypocrisie démantelé, mise dans des petites cases avec noms bien précis appelant un chat un chat me met de bonne humeur 🙂

Laisser un commentaire