Tant que ça marche, Jean du Voyage remet ça

Jean du Voyage n’est peut-être pas très éduqué, mais il est assez futé pour comprendre comment le monde fonctionne. Et si on lui donne une méthode efficace pour résoudre un de ses problèmes, il n’a aucune raison d’en chercher une autre lorsque le problème se présente à nouveau à lui.

En début de ce mois, on avait découvert que bien qu’incompétent de façon assez systématique, l’État fournit parfois et à son corps défendant des solutions tout à fait valables à des problèmes pourtant épineux, au moins du point de vue de Jean du Voyage. Ainsi, lorsqu’un compatriote se retrouve coincé en prison alors qu’une cérémonie funéraire doit avoir lieu, on peut bloquer une autoroute durablement, demander une permission exceptionnelle pour le détenu afin qu’il puisse se recueillir un peu devant la dépouille du défunt, obtenir gain de cause et s’en tirer finalement à bon compte.

clowns and riot police

Magnifique exemple que celui qui fut donc donné par l’État et qui permit à deux détenus d’assister à l’enterrement d’un proche après que leur famille a bloqué l’A1 par des vieux pneus enflammés, en plein week-end de retour massif de vacanciers. Belle démonstration de non-force et d’un principe particulièrement vague d’égalité devant la loi où, finalement, si on est déterminé et nombreux — la petite troupe de bloqueurs comprenait apparemment une cinquantaine d’individus — on n’aura qu’un minimum de soucis malgré des déprédations manifestes, des centaines de milliers d’heures d’automobilistes et de litres d’essences perdus pour un pur caprice.

Dès lors, si un cas similaire se reproduit, Jean du Voyage pourra procéder exactement de la même façon. Et ça tombe bien, il aura fallu moins d’une semaine pour qu’une nouvelle occurrence de décès parmi cette communauté entraîne le même problème, deux hommes, mis en examen pour meurtre, se retrouvant en prison pendant les obsèques de la victime. Cette fois-ci, au lieu d’interrompre l’autoroute A1, c’est la Route Centre Europe Atlantique (RCEA) traversant la France d’est en ouest qui sera promptement bloquée à hauteur de Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) pendant près de trois heures le jeudi 3 septembre, par des membres de la communauté des gens du voyage.

Au moins, reconnaissons que la situation est simple et comporte ce petit côté mécanique qui permet, déjà, une bonne optimisation : au départ, un événement dramatique dans la communauté des gens du voyage, drame qui pousse plus ou moins gentiment l’un ou l’autre membre de cette communauté à se retrouver en prison. Une cérémonie d’obsèques est organisée, à laquelle l’incarcéré ne peut normalement pas prendre part. Immédiatement, une route est bloquée, des pneus sont brûlés, des forces de l’ordre sont saupoudrées autour du méchoui de caoutchouc, le préfet se tortille les doigts, la demande de permission exceptionnelle est accordée, les obsèques ont lieu sous bonne garde, et tout rendre dans l’ordre.

Moyennant quoi, comme c’est maintenant systématique, il devient aisé de prévoir le blocage. Espérons donc que Bison Buté aura la présence d’esprit d’intégrer ces données essentielles dans ses prévisions de trafic, ce qui fera gagner un temps considérable aux automobilistes et routiers concernés avec une carte présentant les manifestations d’agriculteurs, les blocages de tziganes, les opérations coups de poing des taxis, les interruptions volontaires de trafic de l’une ou l’autre corporation ou communauté française dans le cadre d’une fête locale / événement dramatique / revendication catégorielle / mouvement d’humeur / biffez les mentions inutiles.

optimisme

Toute rigolade mise à part, tout ceci est quand même légèrement inquiétant.

Comme je l’avais pointé dans mon billet du premier septembre, ces exactions impromptues démontrent assez lamentablement que l’État ne sait plus quoi faire pour gérer des groupes déterminés, même faiblement armés. A contrario, des groupes déterminés, tant faiblement que fortement armés, on en trouve un peu partout dans notre belle République, une, indivisible et quelque peu parcourue de spasmes d’agonie. Or, si l’État ne peut pas gérer ces groupes-ci qui sont relativement facile à repérer et encadrer, qu’adviendra-t-il de ces groupes-là qu’il connaît mal, n’infiltre plus par manque de temps, de moyens ou même de conviction, et qui ont eu largement le temps de se doter de moyens tactiques, stratégiques, financiers et offensifs ? Difficile, en effet, de perdre de vue que certains de ces groupes sont très bien organisés (groupes syndicalistes, groupes politiques extrêmes des deux bords, groupes « alter-commerciaux » sur ces marchés lucratifs parallèles qui vendent ces trucs qui font des gouzigouzis dans la tête) et que le précédent ainsi posé forme, en quelque sorte, une recette applicable…

Eh oui : l’État régalien s’est évaporé quelque part sur l’A1 en fin de mois d’août 2015, et je ne pensais même pas que cette évaporation serait mise à profit aussi vite, une semaine plus tard. Dans le même temps, la crise migratoire et l’absence presque totale de toute politique claire de gestion des immigrés, clandestins ou non, demandeurs d’asiles ou non, la valse hésitation entre la fermeté inapplicable et la distribution de câlins tout aussi impraticable donnent une idée précise de la débâcle qui règne non pas au niveau du gouvernement (là, c’est acquis, c’est même devenu une triste banalité de le rappeler) mais au sein des institutions elles-mêmes : la police, la gendarmerie, la justice et l’armée n’ont plus de chefs, de direction et de feuille de route ; non seulement on ne gère plus le quotidien, mais on se contente de faire de la figuration, de donner le change pour les contribuables qui payent la note, sans plus guère prétendre à rendre le service payé.

Par extension, on ne peut que frémir en se demandant ce qui va se passer lorsque les choses vont se corser. Parce qu’elles se corseront forcément — la situation actuelle ne prend absolument pas le chemin d’une amélioration.

Je plains amèrement les hommes de terrain qui, quoi qu’ils fassent, auront tort, le soutien de leur hiérarchie ayant complètement disparu.

forcément ça va bien marcher

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires218

  1. Le Gnôme

    Jusqu’au jour où les hommes de terrain se contenteront de toucher leur traitement, parce qu’une armée qui n’est pas commandée part rapidement en déliquescence.

    1. Pat

      Ou une police qui n’en a rien à battre… Comme dans ma ville, réponse systématique à toute demande : « nous sommes en sous-effectif ». Forcément, comme sur 5 fonctionnaires, 4 jouent aux cartes et le 5ème est parti pisser…

      1. Vilain Mamuth

        Heuuu non
        Il y a des villes comme Chartres où il n’y a vraiment personne, s’il y a 2 interventions en même temps, l’une sera sacrifiée ou refilée à une police municipale dont ce n’est pas la fonction.
        Quant aux gendarmes, ils n’ont plus de gasoil …

  2. Aristarque

    Ne soyez pas trop dur, H16, à propos de la descente en grade de la route bloquée. Jean du Voyage est comme un djihadiste amateur belge : il prend ce qu’il trouve sur place dans la nature, campagne ou parc urbain, pour agir. Comme le disait Calvinou le canaillou, cela finira par tomber au niveau du vicinal…

        1. Calvin

          J’ai brûlé une gomme en pleine classe pour demander à partir en recrée avant les autres.
          La maîtresse a refusé, mais la directrice l’a désavouée de peur d’une escalade.

                1. Bonsaï

                  C’était la nuit où le Duc de Savoie a jugé utile de faire monter ses échelles contre les murs de Genève et de choisir comme cri de ralliement le coassement de la grenouille. Or, et notez bien ce qui suit, les Genevois sont loin d’être des débiles et ils savent que les petites grenouilles ne courent pas le guilledou par les froides nuits de décembre.
                  Ils se firent donc un plaisir de passer à l’action, suivant l’exemple de la courageuse mère Royaume qui balança sa fameuse marmite de soupe sur la tête des assaillants français !
                  D’où les marmites en chocolat…

  3. albundy17

    « Je plains amèrement les hommes de terrain qui, quoi qu’ils fassent, auront tort, le soutien de leur hiérarchie ayant complètement disparu.  »

    Il y en a d’ailleurs un paquet qui se barrent devant l’inutilité de leur boulot, mis à la poubelle par la justice.

    Un élément apparemment fort apprécié de la gendarmerie des bouches du rhone est venu réfugier sa famille en campagne charentaise et fait désormais des missions pour l’onu, il me dit revivre tellement c’était devenu pourri

    1. Popeye

      J’ai un ami d’enfance, un très bon mec volontaire et généralement de bonne composition. Il est gendarme et commandait jusqu’à tout récemment une brigade territoriale. Il est maintenant en congé de reconversion et sera civil dans moins de 6 mois.
      Il n’en n’a rien dit ouvertement, mais je le qualifierai entre désabusé et désespéré.
      Là encore les meilleurs votent avec leurs pieds.

      Mais tout va bien se passer, non?

      1. Black Mamba

        J’avais eu un témoignage d’un jeune gendarme qui postulait pour la Suisse, car un il serait mieux payer et que là bas l’autorité était respecter … je ne sais pas si il a réussi dans son projet mais ils nous avaient dit que déjà quelques connaissances à lui avaient réussi à être embauché …

          1. Black Mamba

            Leur formation militaire, leur permettaient d’avoir des postes dans le privée mais je ne peux pas l’affirmer car les sources d’informations sont volatils … ils ne se confient pas facilement …

            1. Résistant Valaisan

              Oui, il y a, mais c’ est vieux comme le monde. Des jobs allant de garde du corps pour riches Arabes de Genève l’ été (au mieux), à la garde de bijouterie (au pire), en passant, souvent, par le transport de fonds. L’ ancien para ou gendarme français arrive souvent en terrain conquis « chez les p’tits Suisses », jusqu’ au moment ou il faut effectivement montrer des compétences….

    2. Nox

      J’ai rencontré un jeune commissaire de police qui, après avoir commandé pendant trois ans une unité d’intervention dans le 94 (avec 90 policiers sous ses ordres), avait demandé sa mutation pour le service des statistiques. Comme je m’étonnais du peu de prestige de son nouveau poste il m’a répondu « j’en ai marre de vider la mer avec une petite cuillère ». Illustration saisissante du désaveu permanent de la police par la justice.

  4. Othello

    Pour aller un peu plus loin dans le constat de la déliquescence de nos institutions, rappelons que pour l’affaire de l’autoroute A1 c’est carrément la justice qui s’est couchée devant l’exécutif : sans aucune justification d’ordre légal la décision d’un JAP a été retoquée en appel… En termes de séparation des pouvoirs cela laisse rêveur.

    1. Higgins

      Ne dites pas n’importe quoi. Si il existe des procédures d’appel, c’est pour rejuger et donc potentiellement infirmer une première décision. Bien sûr, on peut interdire les procédures d’appel, c’est un choix de société, mais je ne suis pas certain que les libertés individuelles y gagnent.
      Maintenant, vous pouvez juger que la décision n’est pas opportune. D’ailleurs, peut être auriez-vous fait partie de ceux qui auraient fustiger la décision d’appel confirmant la décision de première instance si cette dernière avait conduit un des intéressés au suicide? Dans le cas de l’A1 ou de la RCEA (ce n’est pas en Afrique), c’est la puissance publique qui est en cause pas la Justice (qui n’a rien à voir philosophiquement parlant avec cette dernière. Dans le cas contraire, c’est la porte ouverte à l’arbitraire). Je ne vous souhaite pas d’avoir un jour à trancher.

  5. Villon89

    « Je plains amèrement les hommes de terrain qui, quoi qu’ils fassent, auront tort, le soutien de leur hiérarchie ayant complètement disparu. »
    Eh, oh! On a du PV à faire rentrer, nous ! C’est quand même plus rentable de faire payer des moutons qui roulent à 92 km/h sur route que de taper sur des Roms. Et en plus, c’est plus dangereux!

      1. Cerf D

        Même je pense que de nombreuses limitations sont abusives il ne faut pas être de mauvaise foi, à ma connaissance (à mois que ça n’ait changé très récemment), si 51 km/h ont été retenus c’est que vous avez été flashés à 56 km/h.

          1. Quiet Desperation

            « C’est l’exemple type de crime sans victime »…

            J’apprends, Monseigneur, que la Ligue contre la Violence Routière entend se constituer partie civile contre vous, pour incitation au meurtre par arme par destination…

            D’un autre côté, n’est-ce pas, j’aimerais connaître les statistiques concernant ces accidents ayant pour cause le regard obnubilé d’un conducteur sur, à la fois, son compteur, la signalisation routière alternant les limitations différentes sur quelques décamètres parfois, et in fine, et de troisième part, hélas, le piéton imprudent qui surgit entre deux ouatures….

          2. Higgins

            Oui et cette répression absolument gratuite, sauf pour les moutontribuables, n’a strictement aucune incidence sur les chiffres de la mortalité routière et sur la sécurité du même nom. C’est de la connerie étatique à l’état pur aussi stupide que de vouloir pruner les automobilistes pris dans le bouchon de l’A1 au prétexte qu’ils roulent à une vitesse inférieure à 60 km/h sur une autoroute.
            Chez moi, les a… socialistes qui nous gouvernent ont entrepris de refaire un carrefour réellement très compliqué (il se dit que c’est un des plus complexes de France). Ça n’a pas fait un plis, comme en économie, ça merde salement et vendredi soir, le dit carrefour était bloqué comme la porte Maillot un soir de pointe sous la pluie. Du grand art. Tous les axes bloqués sur 1 à 2 km (il faut le faire dans une ville de 80 000 habitants) et le bouchon a duré quasiment deux heures (avant, quand c’était mal, ça n’a jamais excédé 15 mn). Quelle bande de c… Leur seule et unique réussite, c’est qu’ils ont montré que leur seule et unique compétence, c’est d’em… les automobilistes (il faut bien plaire aux escroclogiques)

            1. FacePalm

              Au niveau carrefour, j’ai les champion du monde a coté de chez moi a NImes. (A la creation, c’etait des communistes)

              Ils ont inventé le concept de rond point avec des feux rouges!!!!
              Jamais vu ailleurs.

              Surtout que pour un carrefour de 2 axes (donc 4 arrivée sur le rond points) , il y a HUIT feux : un a chaque arrivée des routes + 4 a l’intérieur du rond point…

              Si, si : du très grand art routier, que le monde entier nous envie.

              //goo.gl/maps/2kH8X
              Faite un SteetView pour admirer !

              1. Aristarque

                Si, cela existe à Evry et à Corbeil-Essonnes sur la N7 de part et d’autre de l’ hôpital Sud Francilien (le gadget Dassault Valls à je ne sais plus combien de M€, en tous cas, un sacré paquet). Et ils existaient AVANT ledit hôpital…

                1. FacePalm

                  Incroyable, un ingénieur des pont et chaussées Nimois communiste a été recruté à Evry donc…

                  D’ailleurs une des rue du carrefour d’Evry s’appelle « rue de l’internationale ».. ca ne s’invente pas 😀

                  1. Aristarkke

                    Avant Dassault en 95, Corbeil Essonnes carburant aux cocos… Inconsolables de l’avoir perdue, ils alignent inlassablement le candidat Piriou…

          3. MadeInCH

            De manière purement provocatrice, je vais tenter d’argumenter.
            .
            L’idée est que rouler « trop vite » augmente le nombre de morts.
            .
            Donc, rouler « trop vite » doit être interdit. Donc on met des contrôles.
            .
            Pour vos perso:
            De manière indirecte, lorsque vous roulez « trop vite », il y a les choses suivantes:
            1) Vous montrez le mauvais exemple à des jeunes moins expérimenté que vous. « Ben si lui y peut, pourkouoî pas mouha? Hein? », mettant ainsi leurt vie en danger.
            2) Vous risquer vous-même d’avoir un accident grave, qui va coûter aux assurances et endetter les petits-petits enfants d’un autre, le poussant au suicide. (Pour les enfants et les petits-enfants, l’endettemetn est déjà chose acquise)
            2b) En ayant un accident, vous risquez de ne plus pouvoir travailler, donc de voir votre capacité à vous acquitter de votre consentement à l’impôt de manière réduite, donc endetter-petits_gnenfats-suicide.
            3) En allant trop vite, vous risquer d’avoir un accident dont les conscéquenbces risquent plus d’être mortelles si un autre usager est impliqué!
            4) Vous risquez de provoquer l’accident d’un autre usager de la route, qui sera surpris, même si vous n’avez aps d’accident vou-même.
            .
            Ainsi, en roulant trop vite vous êtes directement responsable d’accident potentiels et potentiellement grave.
            .
            -> En collant des cacahouettes, pardons, des amandes à ceux qui roulent trop vite, vous diminuer les vitesses et sauvez des vies. En plus, vous punissez ceux qui sont directement responsable d’accidents potentiels/llement-graves.

          4. cerf8d

            Certes mais la conduite nécessite des règles communes (en soi prendre l’autoroute à contre sens est aussi un crime sans victime, mais quand je la prends je m’attend à ce que tout le monde la prenne dans le même sens que moi).

            En fait tout serait tellement plus simple si les routes étaient privées : leurs propriétaires pourraient décider des règles … et des sanctions à appliquer en cas de non respect.

            1. sam player

              Ce sont surtout les assurances qui devraient fixer les règles car en final ce sont elles qui paient et qui n’ont pas non plus à mettre des règles idiotes car sinon les gens iront s’assurer ailleurs.

              Par exemple dans les aménagements des locaux recevant du public : mobilité, hygiène, sécurité (extincteurs, issues de secours). Si une assurance vous demande trop d’aménagements vous irez voir ailleurs. Si une assurance ne vous en demande pas assez, c’est le client qui ne se sentant pas en sécurité ira voir ailleurs. Ceux qui ont une bonne assurance ont intérêt à le faire savoir.

      2. FacePalm

        Ca c’est rien encore!
        Dans ma région, au niveau de Montpellier, l’A9 passe de 130km a 110km sur 10KM (ben oui la partie au sud de Montpellier qui fait toujours 3 voies, parfaitement droite est gratuite, donc elle est a 110 : parce que quand c’est gratuit c’est 110 etpicétou). Mais elle bénéficie d’une spécificité locale : aux heures de pointes (le matin et le soir pendant une heure) la limitation passe de 110 à 90, et bien sur ce n’est pas indiqué par les panneau (FIXES) de limitation de vitesse : c’est seulement annoncé sur le panneau d’information défilant au dessus de la route (autant dire que si t’es pas du coin, et que t’as déja chopé une prune, t’as aucune chance de le savoir). et deviner quoi , ya 2 radars fixes (plus desfois un mobile) sur cette portion, dans les 2 sens… C’est pour notre sécurité , hein ?

        Notez que maintenant, toujours pour notre sécurité, c’est passé a 90km, partout, tout le temps. Ya des bombes qui se perdent.

        1. Davidice

          Je me suis fait avoir en tant que bon touriste, avec mon limitateur bien enclenché à. .. 110 km/h
          J’ai vraiment eu l’impression de me faire racketter

          1. FacePalm

            Condoléances !

            Il me semble d’ailleurs qu’il était classé dans le top of the top de la carte des « radars pièges » faite par l’assoc « 40M d’automobilistes »

            //www.europe1.fr/france/ou-se-trouvent-les-72-radars-pieges-1499019

            Pour votre sécurité qu’on vous dis ! 🙁

  6. Aristarque

    H16, par votre conclusion, vous détenez l’ explication du malaise régnant dans les forces de police et de gendarmerie. Ce sont des hommes qui ne peuvent manquer de voir les différences de traitements entre les délinquants ou qualifiés comme tels, les factuellement plus dangereux pour l’ ordre général de la société n’étant pas les plus vigoureusement pourchassés… Et que dire de la petite délinquance où les policiers et gendarmes en viennent à vérifier qu’ils perdent du temps à toujours arrêter des multi-recidivistes inlassablement remis en liberté ou à qui les peines ne sont pas appliquées…

    1. Higgins

      Ayant des antennes fortes dans l’institution militaire et dans la Justice, j’ai quelques vues sur l’état d’esprit régnant.
      Pour l’institution militaire, je crois pouvoir dire que la baisse continue et dramatique des budgets alloués alliée à l’inconsistance et la nullité des politiques ont fait beaucoup de dégâts et ce, quelque soit le niveau hiérarchique. Je suis agréablement surpris de voir une nouvelle génération d’officiers généraux enfin l’ouvrir (cas du n°1 de la Gendarmerie et de l’ex-numéro 2. Ils ne sont pas les seuls mais dans les autres cas, c’est plus discret).
      Pour la Justice, je crois qu’il faut séparer le Siège du Parquet. Le second, soumis à une hiérarchie qui n’a rien à envier aux militaires, est aux ordres du politique (et dans le pays de la centralisation jacobine, ce mot n’est pas vain). Que ce dernier lui « préconise » de ne pas poursuivre en cas de blocage d’autoroutes et il est contraint de s’exécuter. Je dois dire que dans certains cas, il fait preuve, de mon point de vue, d’un zèle excessif assez contre-productif. Pour le Siège, c’est un peu différent. Quoiqu’on puisse en penser, le magistrat du siège est par essence indépendant mais il est comme tout le monde, il subi l’influence de son entourage, de ses soucis et de ses idées. Ceci dit, il applique avant tout la loi. Si celle-ci, pure hypothèse, prévoit qu’en cas de franchissement de ligne blanche, la peine est de trente ans incompressible, il lui est très difficile de déroger si le suspect reconnait l’infraction. En clair, si une loi très conne est votée par le Parlement, sa marge de manœuvre est des plus étroites (et sans être juriste, nos parlementaires sont experts en la matière. On a le cas avec le code du Travail qui, de textes imbéciles liés à des circonstances en jurisprudence, c’est la vie du Droit, est devenu un monstre tel un Chronos dévorant ses enfants). Le problème des juges du Siège, et indirectement des parquetiers, est, je m’en porte garant, la charge de travail. Personne n’accepterait de subir une opération très délicate avec un chirurgien ayant dix heures d’opérations dans les pattes depuis une semaine ou plus. Mais quand il s’agit de juger, ce serait normal? Quand un oukase de la Chancellerie stipule, pour des raisons budgétaires, que telle expertise, qui requérait autrefois disons trente heures de travail, doit maintenant être faite en 10 heures, il ne faut pas s’attendre à des miracles. Un pays qui préfère enlaidir le parc d’un grand château historique avec un statuaire à chier même pas beau que d’allouer des budgets conséquents à sa Justice n’a qu’à s’en prendre qu’à lui-même.

  7. René-Pierre Samary

    « l’État régalien s’est évaporé quelque part sur l’A1 en fin de mois d’août 2015 »
    Disons qu’il a perdu quelques-unes de ses dernières plumes. Car pour ce qui est de s’évaporer, cela fait belle lurette que ça dure. L’Etat, aujourd’hui, c’est comme le désert. Vaste, inutile, et dangereux.

  8. Alzheimer

    Sois honnête, tu es spolié.
    Sois gentil, tu es méprisé.
    Sois menaçant, tu es respecté.
    Sois violent, tu es subventionné.

    Or justement, nouvelle manifestation contre le RSI. 21 septembre à 13h quai Branly à Paris.
    http://www.sauvonsnosentreprises.fr

    C’est peut-être la dernière manif pacifique des petits entrepreneurs avant méthodes… euh plus radicales.
    Donc n’hésitez pas à venir et faire venir du monde.

  9. Aristarque

    Bref, nous avons une nouvelle illustration de la disparition par lambeaux de la mission régalienne qu’en théorie, seul l’ Etat est capable d’ assurer et par laquelle il entend légitimer son existence et les contraintes en découlant. Le citoyen paie au moins deux fois : 1/ pour des missions de loin en moins bien assurées quand il y a encore des velléités de les assurer 2/ pour les dégâts entraînés par cette déliquescence… 😥

  10. Aristarque

    Par la VDN dans ses numéros du dimanche et du début de la semaine dernière, j’ai pu vérifier 1/ qu’il y avait bien 50 a 60 frères Jean du Voyage sur l’ A1 2/ qu’il n’y avait guère plus de gendarmes, les photos donnant l’ impression plutôt d’ une petite infériorité en nombre 3/ que les véhicules gendarmesques relevaient de la départementale (VL exclusivement type Kangoo ou Laguna) 4/ que la prefete a fait ce qu’elle a pu avec les seules faibles forces en poste dans cette zone 5/ qu’elle n’a pas eu ni l’ autorisation ni les moyens de faire plus. Si on peut admettre que du fait de la surprise et de la localisation dans un lieu réputé ordinairement calme de la Grance profonde, il n’était en réalité réelle que très peu possible de faire autre chose, en revanche la totale absence de réaction a posteriori fournit une splendide incitation à recommencer puisque le coût d’une telle manifestation est 100pour 100 rentable et sans le moindre petit désagrément…

    1. Calvin

      On ne peut blâmer les gens de voler, piller, casser puisque cela reste impuni.
      Ces crimes sont, en France, dépénalisés.
      Les seules choses vraiment graves sont : rouler un peu trop vite et cacher son argent.

      1. Superseb34

        « On ne peut blâmer les gens de voler, piller, casser »

        Ben oui, puisque c’est ce que font les services (ou sévices ?) de l’Etat :
        impôts, RSI, etc.

        1. Quiet Desperation

          Si Dieu n’existe pas, tout est permis (Dostoïevski)… Dieu est mort, et son remplaçant, l’Etat, sent le corrompu…. jam foetet….

          1. Val

            @HD merci pour cette citation de Dostoïevski , je ne la connaissais pas . A chaque fois que je discute avec un athée militant je lui dis « chiche » 😉

            1. Quiet Desperation

              Cela n’a rien à voir, sans aucun doute, mais, juste pour le plaisir, cette citation de Bainville sur Wagner et sa Tétralogie (l’expression est tirée de Renan) : « Wagner a roulé les Dieux morts dans des linceuls de pourpre »…

              Nos minustres n’ont aucune idée de ce français-là…. qu’importe, aussi longtemps qu’il y aura des gens de notre langue pour admirer de telles phrases, je ne désespérerai pas complètement…

  11. Harold Glitch

    D’ailleurs, dans le but de casser le plafond de verre qui bloque l’intégration, je propose un quota de Jean du Voyage dans les cours de justice et en particulier à la cour de cassation. La caravane dans l’enceinte du palais ça fera chic.

        1. Calvin

          Je ne pense pas que la gestion de l’A1 ait impliqué l’action concertée du gouvernement.
          Mais agiter le chiffon rouge du FN est la seule carte de F.H.
          Ne pas réagir après l’A, ce qui était clairement dans son rôle, indique quelle suite il veut donner.

          1. Duff

            Pourtant regarde comment ils se sont honteusement mis en scène sur le mode « on est ferme » après les attentats. Je pense juste cf les émeutes du trocadéro pour le premier titre du PSG, que Casevide et les préfets enfin copains nommés sont de braves nullités.

              1. Duff

                Ce qui est le cas mais prévoir qu’en fermant les accès à la place pour fabriquer un entonnoir sans flics dedans allait très mal se terminer était pourtant évident. Le préfet de Paris aurait du sauter mais comme c’est un pote d’Hollande, pas touche.

                1. Pheldge

                  Cher Monsieur, vous m’excuserez, mais nous n’avons pas les mêmes valeurs !
                  Encore eussiez-vous évoqué Blackzilla , que peut-être j’aurais rigolé, mais là citer le tube des « Rolling Bidochons » c’était vraiment cheap ! 😀

    1. albundy17

      Jean du voyage sédentaire vote, il n’est de voyage que pour les impots. Cas de figure à Tourcoing lors des dernieres elections ou de gentilles assoce expliquaient comment voter (sic) et venaient les chercher le jour j

  12. Bernard

    Entre les dégâts occasionnés sur la chaussée et le manque à gagner du à l’ouverture des barrières de péages.
    La société d’autoroute qui gère l’A1 a chiffré ce petit intermède à un peu plus de 500 000,00 euros.
    Ils n’ont pas comptabilisé les milliers d’heures et les litres de carburants perdus par les automobilistes.

    1. albundy17

      Pour la sanef, ça leur fera les pieds, cet axe devraient avoir été mis en 2*3 depuis longtemps, ils n’auraient pas eu assez de pneus. Et un demi milliard de perte pour ces quelques heures, je serai controleur du fisc j’extrapolerai pour vérifier leurs comptes

  13. Harold Glitch

    Pour résumer, c’est l’illustration Nietzschéenme que le pouvoir ne peut rien contre la puissance. Avant, Superman c’était Clark Kent le kryptonien, aujourd’hui en France, Superman, c’est Jean du Voyage le rom.

    C’est beau comme une invention socialiste, même Superman est normal !

    1. Val

      @bonsai , oui j’ai entendu , on va donner dans le tourisme politique maintenant .
      Ca m’a furieusement fait penser au désopilant « la derniere conférence » ….

  14. Tribuliste

    Ces gens du voyage ont les nerfs à fleur de peau, la poésie d’une vie libre ne comblant pas tous les besoins.
    Imaginez-vous au réveil sortir de votre roulotte et trouver l’herbe verdoyante souillée par les ordures du voisin (non non pas ses rejetons voyons) , votre véhicule embourbé dans ce stade de foot qui n’est pas aux normes poids lourds…et imaginez l’accueil des locaux après que la rencontre dominicale n’aie pu avoir lieu, la buvette ayant en prime été fractionnée.
    Alors la violence est la seule réponse quand une minorité est acculée, poussée par des pouvoirs publics qui ne respectent pas votre mode de vie et entravent vos plus actfs éléments.
    A leur place j’aurais déjà quitté la france mais que voulez-vous ces électrons libres ont peur de l’inconnue, et l’école française leur promet un si bel avenir…

  15. yoananda

    Rien de nouveau. En 2005, l’état à ordonné au policier de se coucher face aux émeutes, et depuis, c’est la règle d’or face à tout débordement dans les cités.

    Je me rends compte que j’ai des lacunes sur la question libérale. Je ne comprends pas bien les implications de votre critique (a laquelle j’adhère).

    Dans le cas présent, on est bien dans une mission régalienne de l’état non ? (monopole de la violence légitime) ou bien le régalien c’est uniquement la défense extérieure du territoire ?
    Doit on parler de faillite de l’état dans ce cas ? ou bien est-il question de dire que ce n’est pas à l’état de s’en occuper ? (le libéralisme préconiserait-il les milices ?)

    1. « on est bien dans une mission régalienne de l’état non »
      Oui.

      « Doit on parler de faillite de l’état dans ce cas ? »
      Oui.

      « le libéralisme préconiserait-il les milices ? »
      Oui par subsidiarité.

  16. carpe diem

    Témoignage d’une amie venue déposer plainte pour cambriolage à Nantes à « Waldeck Rousseau ». Les policiers sont démoralisés : un gilet pare balle pour deux et des bagnoles pourries pour donner la chasse aux délinquants qui roulent en voiture de luxe ultra rapides.

  17. DoS

    C’est rigolo, finalement. CPEF.
    nous sommes en qq sorte en mort cérébrale et nous attendons 2017 pour prendre la température du cadavre.
    Marine sera un croque mort parfait !
    Youpi, on va en prendre plein le cul.
    Petit conseil:
    Préparez un carton « départ rapide » avec vos objets préférés….
    Au cas où, improbable, l’Etat viderait votre compte en banque tout en fermant les frontières. Ça va roxxer.

              1. bob razovski

                J’ai regarder la définition du BOB sur wiki. C’est marrant, la différence entre le contenu du BOB version anglaise et de BOB version française :

                Les armes ont disparu 😉

      1. DoS

        C’est trollement drole !

        Je pense de plus en plus que l’intelligence et l’esprit ne servent finalement pas à grand chose pour sauver l’humain de sa propre misère.

    1. Higgins

      C’est complètement d’actualité: « Les sociétés traversent une crise de civilisation que seul un système de sécurité repensé peut sauver de l’anarchie ou d’un désordre durable. Il n’est pas stupide de penser qu’une fois encore dans l’Histoire, l’évolution du corps social sera étroitement associée à celle du système militaire. » Eric de La Maisonneuve, La violence qui vient (1997) trouvé sur http://theatrum-belli.org/note-prospective-de-lete-2015/

      1. bob razovski

        Si seulement cette crise pouvait mener à l’anarchie. Mais même pas, elle mènera à plus de socialisme, et à terme donc, au fascisme.

  18. MadeInCH

    Cas lu, raconté de tête, probablement fictif, mais pas irréaliste.

    Un vieux retraité constate que des gens sont dans son jardin, en train de se servir.
    Le retraité appele la police. Réponse: Désolé, mais on est en sous effectif.. On viendra plus tard.
    .
    Le retraité se rend compte, par la fenêtre, que les intrus sont en trein de tenter de forcer la porte de la cabane de jardin.
    Il appele la police.
    Réponse: Voui, mais la patrouille est de l’autre côté de la région. On en peut rien faire toute de suite. On va se dépêcher.
    .
    Toujours la fenêtre, le retraité voit que la porte de la cabane a cédée, et que les intrus ont commencé à méthodiquement tout sortir.
    Le retraité appele la police.
    Réponse: Vous comprtenés, nos agents sont mobilisés pour faire des contrôles de vitesses pour sauver des vies. Mais on arrive dès que l’on peut.
    .
    Les intrus s’attaquent à la porte d’entrée de la maison.
    Le retraité appele la police.
    Réponse: Oui, mais nous sommes occupés à assurer la sécurité du maire pendant la cérémonie inaugurale du nouveau rond-point. Nous arrivons dès que possible!
    .
    Le retraité appele la police et leur dit: Plus la peine de vous dépêcher, je les ai abattu lorsqu’ils sont rentré chez moi et m’ont menacé.
    .
    2 minues 31 secondes plus tard arrive 2 hélicoptères, 2 véhicules semi-blindés avec escouade GIGN/GIPN (soulignez ce qui vous convient), 2 démineurs et 5 négociateurs.
    .
    Ces gens appréhendent les intrus, qui n’ont jamais été menacés.
    .
    La police demande au retraité: Mais, vous aviez dit que vous les aviez abattus?
    Le retraité répond: Mais, vous aviez dit que vous n’aviez aucun moyen dispo?
    .

    1. Taisson

      @ MadeInCH – 7 septembre 2015, 13 h 29 min
      Juste une petite erreur: c’est le retraité qui sera appréhendé, et devra assumer tous les frais de sa défense, les intrus, eux seront immédiatement relâchés, en leur demandant s’ils ne veulent pas porter plainte !
      La magistrate de service les aidera pour trouver une assistance juridique gratuite, et un motif de plainte garantissant l’inculpation de ce propriétaire égoîste et honteusement refermé sur lui même !!

        1. Val

          @René P , ça dépend , peut être Taisson parle t-il au sens genré . 😉
          bon je vous lâche parce que vous m’avez bien fait marrer sur vos derniers posts 🙂

        2. Popeye

          57,8 % des magistrats en France sont des femmes.
          De l’ordre de 80% pour les dernières promos de l’école de la magistrature.

          Donc statistiquement le féminin se justifie

    1. Beldchamps

      Bah oui, suppression des quotas laitiers + embargo russe + marché chinois en berne = surproduction => prix qui s’effondrent => gros soucis pour tous les éleveurs européens, pas uniquement français.
      C’est quand même particulier de gérer son entreprise quand vous ne maîtrisez ni les prix en amont ni les prix en aval de la production (malgré quelques contrats mini maxi).
      Je cite la France agricole : « Deux convois étais prévus, l’un organisé par l’EMB (European Milk Board) et l’autre par le Copa-Cogeca. Si les deux syndicats demandent la hausse du prix d’intervention pour le lait, le premier demande également une régulation des marchés quand le second est contre. »

      1. sam player

        « C’est quand même particulier de gérer son entreprise quand vous ne maîtrisez ni les prix en amont ni les prix en aval de la production. »

        Euh bein comme toutes les entreprises en fait ! Bienvenue dans le monde réel.
        Bon c’est sûr qu’être assuré de pouvoir vendre sa production à un prix arrangé + des subventions ça ne pouvait mener qu’au désastre puisque chaque producteur était assuré d’être rentable d’où la surproduction. Le couillon dans l’affaire c’est celui qui subventionne : le contribuable.

        Vous voyez l’embargo russe comme une excuse pour demander l’intervention de l’état mais c’est tous les jours que les industriels sont confrontés soit à des retournements de marché qui influent sur leurs prix d’achat ou de vente. Les causes pouvant être naturelles (pénurie, concurrence) ou étatiques (réglementation, coûts de production, fiscalité).

        1. sam player

          je viens de voir un commentaire hilarant à ce sujet sur UF :

          « He oui dans notre monde il faut de la cohérence ….Les paysans Français nous disent il faut acheter nos produits …. c’est bien pour l’économie ! Mais regardez leur tracteurs … Ben c’est pas des tracteurs fabriqué en France… Dommage Non ! »

          Je viens de vérifier, c’est vrai !
          Claas et Massey Ferguson c’était 1 tracteur sur 5 vendus en fraaônce en 2013.

              1. Aristarque

                Toyota qui produit des voitures à Valenciennes est-il un constructeur grançais??? Ford qui construit des Fiesta en Espagne est-il un constructeur ibère??? Fiat qui produit ses utilitaires en Turquie est-il un constructeur turc??? Non. Ce sont des constructeurs étrangers qui ont une usine dans un autre pays que le leur d’ origine. A ce titre, le dernier constructeur automobile véritablement anglais est Morgan… outre la palanquée de micros constructeurs qu’on y trouve pour des buggies et autres copies de véhicules célèbres montés à partir d’autres châssis détournés ou propres…

              2. Aristarque

                Claas et Massey Ferguson y produisent leurs modèles avec peut-être des références spécifiques pour le marché grançais ou européen. Ce ne sont pas des entités indépendantes libres d’ agir à leur guise.

                1. sam player

                  Harry c’est de la mauvaise foi. Aucun produit et à plus forte raison équipement n’intègre que des matières premières ou des composants nationaux. La valeur ajoutée des marques citées est essentiellement française pour ce qui est de la production.

                  Mais je ne focalise pas là dessus. Mon but était de dire que les agriculteurs devraient balayer le fumier devant leur porte avant de fustiger les méchants consommateurs qui font rien que d’acheter des produits étrangers et de mettre en péril leur filière… bien que ce soit ces mêmes consommateurs qui sont contribuables et qui leur octroient indirectement des subventions. On devrait donc payer 2 fois !

                  1. sam player

                    D’ailleurs pour en rajouter une couche, la nourriture qu’ils donnent à leur bête ou les engrais qu’ils mettent dans les champs ce n’est pas en majorité du local non plus. On peut aller loin comme ça.
                    Faites ce que je dis mais pas ce que je fais.
                    Ca me rappelle Bayrou (?) qui après un discours sur le « achetez français » était reparti du meeting en Audi.

                    1. Aristarque

                      Je te répondais surtout pour le fait de te titiller, qu’il n’y a plus de constructeur à l’ identité française. Parce que c’est ainsi que l’on considère ainsi les choses couramment. Quand Peugeot ou Renault rapatrient et vendent en Grance des modèles qui ont été construits ailleurs, ils ne perdent pas cette identité française, au moins officiellement.

        2. bob razovski

          « C’est quand même particulier de gérer son entreprise quand vous ne maîtrisez ni les prix en amont ni les prix en aval de la production. »

          Beldchamps, votre remarque est pour le moins étrange…

        3. Beldchamps

          Ouééé je savais que j’allais me faire des copains, j’ai l’air complètement incohérente ! Dans les 70’s, ma mère se faisait traiter de « capitaliste » par les ouvrières du village. La dernière fois que mon père a manifesté, c’était à Strasbourg et j’étais toute gamine, c’était contre la PAC. Ça n’a servi à rien, l’UERSS ou la CEE ou le machin de l’époque a quand même fait son plan d’agriculture collectiviste, avec les conséquences qu’on connaît : gestion sous contraintes, chasse aux primes, dépendance à l’Etat. C’est absolument déprimant de constater les ravages du planisme dans ces populations parmi les plus libérales à l’origine, on reste incohérent car je suis salariée (pour mes grands-parents c’est la honte) et aujourd’hui dans ma famille ils se sont tous reconvertis dans l’immobilier de location, qui ressemble finalement de plus en plus à une privatisation des HLM (régime fiscal aménagé, encadrement des loyers, des revenus des locataires, défense systématique du locataire, APL directement versées aux proprios).
          Chez moi ça fait belle lurette qu’il n’y a plus une vache, ma mère râlait sur Giscard et ses quotas laitiers. Ce qui me gêne dans cette affaire c’est notre dépendance alimentaire, ça pose un problème politique d’être vulnérable à ce point.

          1. Bonsaï

            Permettez-moi de m’immiscer dans cet intéressant débat :
            1. vous ne répondez pas à la question de Bob Razovski
            2. vous introduisez une nouvelle hypothèse sans aucune base argumentaire, celle de la dépendance alimentaire.

            1. Beldchamps

              Effectivement je ne réponds pas à la question parce que je ne la comprends pas…désolée. Et ce, malgré ma double culture.
              Je défends maladroitement ceux qui restent, parce que chez nous on n’est plus concernés. Et je risque encore d’abuser de l’hospitalité de notre hôte, vu tous les HS que je fais, donc j’ai fait un raccourci sur ce qui me préoccupe.

              1. sam player

                « Ouééé je savais que j’allais me faire des copains,… »

                – Non, dit le petit prince. Je cherche des amis. Qu’est-ce que signifie “apprivoiser”?
                – C’est une chose trop oubliée, dit le renard. Ça signifie “créer des liens…”.
                – Créer des liens?
                – Bien sûr, dit le renard. Tu n’es encore pour moi qu’un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n’ai pas besoin de toi. Et tu n’as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde…

                1. Beldchamps

                  Waouw amiGO… Sam … euh ça me fait drôlement plaisir cette belle citation, je suis KO, impossible d’y répondre, même pour dire merci comme vous le méritez. Vous êtes tous attachants sur ce blog, c’est toujours un plaisir de vous y trouver.

  19. Alexei

    J’ai du mal à comprendre que vous soyiez toujours editorialiste chez Contrepoints…

    Je suis sous surveillance pour des propos relativement moins trashs que ca…

    Sinon, comme à chacun de vos billets que je lis depuis des années, à 100% d’accord avec vous.

    Alexei

    1. Calvin

      Hollande.
      Il a passé beaucoup de temps à expliquer qu’il voulait éradiquer la dette française, diminuer les dépenses publiques pour faire baisser le chômage et laisser l’initiative privée pour créer de nouveaux emplois.

      1. Higgins

        Churchill disait ce la de Atlee qui l’avait battu aux élections de 1945: « Un taxi vide s’est arrêté devant 10, Downing Street. Atlee en est sorti. »
        A la française, ça donne: « Un véhicule Uber vide s’est arrêté devant l’Elysée, Normal 1er en est sorti. »

        1. bob razovski

          A la française, ça donne:

          Un camion de livraison de dessert lacté a eu un accident devant le 55 rue du faubourg St Honoré. On n’a pas réussi à récupérer toute la marchandise.

  20. sam00

    Le titre colle bien au propos du jour : « plus belle la vie ensemble »

    Non ce n’est pas une nouvelle série de France Télévision, c’est une série de spots qui vont être diffusés à partir d’aujourd’hui.

     » La campagne sur l’accessibilité universelle

    Avec le soutien du Service d’information du Gouvernement (SIG), les équipes de « Plus Belle La Vie » ont conçu 20 saynètes d’une minute racontant le quotidien des personnes handicapées permanentes ou temporaires. Tourné dans les décors et avec des acteurs de la série, le programme « Plus Belle La Vie Ensemble » met également en scène des individus souffrant réellement d’un handicap. Son objectif est d’illustrer les différents aspects de l’accessibilité universelle. A travers des scènes de la vie courante, il montre comment des aménagements prévus pour des personnes handicapées facilitent, en réalité, la vie de tous.

    Les 20 épisodes de « Plus Belle La Vie Ensemble » seront diffusés sur toutes les chaînes de France Télévisions, du lundi 7 septembre au dimanche 18 octobre, vers 20h35. En créant les conditions d’un rendez-vous régulier avec les téléspectateurs, le Gouvernement espère sensibiliser le grand public sur les avantages de l’inclusion. Les mesures en faveur de l’accessibilité ne doivent plus être perçues comme des solutions réservées à des populations particulières et génératrices de coûts dispendieux pour la société. »

    http://www.developpement-durable.gouv.fr/Plus-belle-la-vie-ensemble.html

    Il ne nous épargneront rien! Attention, rien que la petite vidéo fait déjà peur …

      1. sam00

        Je me doutais qu’elle allait bien vous plaire cette news

        D’ailleurs, que fait la presse? Un peu plus et je passait à côté de l’information …

    1. Calvin

      Je cite : « Les mesures en faveur de l’accessibilité ne doivent plus être perçues comme des solutions réservées à des populations particulières et génératrices de coûts dispendieux pour la société. »
      Ben non, c’est pas cher, c’est l’Etat qui paye….

      1. Higgins

        Chez moi, une crêperie est dans un immeuble classé. Le propriétaire est en pleine dissonance cognitive. D’un côté, la loi lui impose de revoir complètement l’accès de son estaminet ainsi que les toilettes (ça va lui coûter une blinde) avant janvier 2016 sous peine de sévices innommables essentiellement financiers. De l’autre, l’architecte des bâtiments de France refuse toute atteinte à l’intégrité de l’immeuble. On s’achemine vers une fermeture pure et simple de l’établissement.

        1. Black Mamba

          Il suffit de déposer un dossier à la préfecture, pour expliquer l’impossibilité , l’architecte de France lui à fourni un bon une bonne raison valable pour ne pas être aux normes …pas besoin de vendre .

      2. sam00

        Ben non c’est pas cher, c’est là (entre autres lieu) que passe la redevance … on comprend mieux pourquoi ils veulent l’étendre à tout le monde :-/

    2. Calvin

      Et bientôt, les mini séries dérivées :
      – plus belle la vie avec les migrants,
      – plus belle la vie au RSA,
      – Martine et plus belle la vie,
      – plus belle la vie durable,
      – plus belle la vie sans cash,
      – plus belle la vie avec l’argent des autres….

  21. Essep

    « les hommes de terrain »
    Ceux qui vivent du racket ? Ceux qui exercent le racket sur la population ? Ceux qui détruisent la vie de personnes au nom de crimes sans victime ?
    Ces « hommes de terrain » sont là pour le fric, sinon ils feraient un métier honnète.

    1. Ne dites pas de bêtises. Vous auriez parlé des agents du fisc ou de l’URSSAF, j’aurais opiné. Mais la majeur partie des forces de l’ordre sont des militaires qui font seulement ce qu’on leur commande. Et ceux qui détruisent, ce sont certains juges et tous les politiciens.

      1. Essep

        « qui font seulement ce qu’on leur commande »
        Ce qui ne les exonèrent en rien ! Ils font le choix d’initier la violence, alors qu’ils pourraient refuser (s’ils avaient une morale).
        La différence entre un politicien et un poivrot haineux est justement que le premier à une armée de gens prêts à appliquer les commandements sans réfléchir.

      2. Pheldge

        Patron, « les agents du fisc ou de l’URSSAF » ce sont les hommes de tes reins …, ceux qui comme dans la chanson de Gainsbourg , « vont et viennent » ! 😀

    1. sam00

      Oh la la … mais c’est pas possible, c’est un vrai concours auquel se livre se gouvernement ! À celui qui trouvera le moyen le plus grotesque pour tuer le peu qui bouge encore dans l’économie

      C’est ubuesque :-/

      1. sam player

        sam @ sam

        Là il faudra quand même qu’ils se lèvent tôt car même s’ils arrivaient à empêcher la location avec une réglementation stupide il y aurait toujours la possibilité de vendre son livre d’occasion avec une clause de rachat.

        Tu veux que je te prête mon livre : je te le vends 20E puis je te le rachète 18 ou 20E. L’argent n’est pas reversé immédiatement au prêteur et il n’y a donc aucun mouvement d’argent au final entre emprunteur-prêteur sauf pour rémunérer l’intermédiaire.

        1. sam00

          Le problème, ce n’est pas qu’ils puissent ou pas le bloquer
          Le problème c’est l’image que ça renvoie.

          Même si le gouvernement est pas forcément derrière chacune des actions débile, on a l’impression qu’il y a une volonté ferme et coordonné pour lutter systématiquement contre la nouveauté, les nouvelles technologies, l’évolution

              1. bob razovski

                Vite, développons les « migrantèques »

                Faudra pour cela créer un comité, des subventions ! (*)

                (*) « des subventions » étant le pluriel de tout singulier du dictionnaire socialiste ex :

                – un copain, des subventions
                – fauteuil, des subventions
                – un électorat, des subventions… etc etc..

          1. sam player

            Oui sam je suis d’accord, je ne voulais pas répéter ce que tu avais dit.

            C’est effectivement inepte d’arriver ne serait-ce qu’à penser à un truc pareil mais pour ma part encore plus inepte de penser qu’il y aurait un moyen de l’appliquer. Z’ont vraiment aucune imagination.

  22. vodkaman

    je crois qu’on tient le prochain nom du chef du village dans le prochain Asterix : Pathétix, c’est aussi celui de notre chef de village actuel…

  23. Karamba!

    Installez une poignée d’identitaires sur le toit d’une gare avec une banderole nationaliste, vous verrez qu’il y a encore de la ressource en effectifs des forces de l’ordre et même de l’efficacité répressive. Et pourtant la manifestation ne risque même pas de retarder un train.
    Ce qui laisse à penser que le pouvoir qui dirige ce pays est dépassé par les événements, mais qu’il est encore en situation d’avoir des priorités…

    1. Aristarque

      Et la Justice retrouve alors une efficacité dans les poursuites, devenue inhabituelle dans de nombreux autres cas… Impartialité, dites-vous???

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.