Chouette, une non-réforme vigoureuse du droit du travail !

En septembre 2014, c’était l’effervescence en Socialie : tout le petit monde s’agitait à la découverte d’un paquet de propositions révolutionnaires émises par un MEDEF qui sortait son gros bazooka pour dynamiter le code du travail. SMIC, répartition du temps de travail, retour à des discussions employeur/salarié moins encombrées de formalisme, tous les ingrédients étaient réunis pour déclencher une véritable tempête chez les syndicats de salariés et au sein d’un gouvernement dont la doctrine n’a jamais su s’accommoder de la notion d’entrepreneur. Heureusement, ces propositions ne furent évidemment suivies d’aucune mise en pratique et la tension redescendit gentiment.

C’est donc avec une relative surprise qu’on apprend, un an tout juste après ce premier ballon d’essai patronal, que le gouvernement tendrait à présent une oreille attentive à une charrette de propositions toutes aussi révolutionnaires du célèbre Think-Tank Terra-Nova.

Terra Nova (avec Nova parce que c’est comme les étoiles du même nom, à savoir aveuglant et particulièrement destructeur, et Terra, parce que la « terra ne ment pas » je suppose), c’est cette association socialiste lucrative sans but pratique qui pond, de temps en temps, l’une ou l’autre étude richement médiatisée pour prouver que, par exemple, l’immobilier mérite d’être réformé à coup de trucs innovants comme des taxes et des contraintes supplémentaires ; c’est de ce Think-Tank cet aquarium à penseurs que sont régulièrement issues les subtiles recommandations économiques d’augmenter les dépenses et les taxations tous azimuts pour justifier la politique keynésienne ou carrément foutraque de l’actuel gouvernement. Bref, si Terra Nova était dans la Formule 1, ce serait la seule équipe à tout miser sur un tricycle à turbo.

terra nova gloubi boulga

On comprendra donc que c’est avec la plus grande circonspection qu’on devra accueillir leurs nouvelles idées concernant le code du travail. Utilisant sans doute la préparation psychologique du terreau socialiste par le travail de Robert Badinter et du professeur d’université en droit du travail Antoine Lyon-Caen, qui remettaient ouvertement en cause un droit du travail devenu illisible et proposaient même de le réformer en profondeur, le Think Tank s’est donc récemment fendu d’un rapport rédigé par Gilbert Cette, un économiste de gauche (comme si, en France, il y en avait encore de droite) et théoricien de la réduction du temps de travail, et de Me Barthélémy, spécialiste du droit social.

Première surprise (modérée) : le nouveau duo confirme qu’effectivement, le droit du travail français est un tantinet complexe et que cette complexité pourrait bien avoir des effets de bords négatifs sur le plan économique. Seconde surprise, plus fondamentale celle-ci : au lieu de préconiser une bonne volée de taxes, comme à l’habitude du Think Tank et des socialistes en général, nos deux rapporteurs tentent de promouvoir « autant que possible » la négociation collective et l’accord entre partenaires sociaux, c’est-à-dire de faire jouer un principe proche de la subsidiarité, qui veut que ce soit les acteurs les plus proches du problème qui le traitent, ce qui revient en substance à placer le code du travail comme norme par défaut, aisément remplaçable lorsqu’il le faut au niveau local entre adultes consentants. Autrement dit, on fait passer le droit conventionnel avant le droit règlementaire.

antigone code du travailDans cette vision franchement stupéfiante du travail en France, les partenaires sociaux, dans chaque entreprise ou chaque branche de métier, seraient considérés comme des gens normaux, pourvus d’un cerveau pas complètement spongieux, avec une responsabilité d’adultes consentants pas totalement annihilée et auraient donc toute latitude, via un accord collectif, de déroger à la loi et substituer les normes conventionnelles aux normes réglementaires, d’adapter les normes du code du travail (seuils sociaux, durée du travail, niveau des rémunérations) aux besoins locaux.

Alors oui, sur le papier, c’est carrément libéral.

Ça l’est même tellement que ça rejoint les travaux d’un autre think-tank, nettement moins à gauche que le Terra Nova en question, et qui aboutit globalement aux mêmes conclusions : l’Institut Montaigne, dans son étude « Sauver le dialogue social : priorité à la négociation d’entreprise », dénonce « la construction législative, jurisprudentielle et doctrinale du droit du travail (…) historiquement datée » (ce qui est pudiquement dit pour un code du travail asphyxiant écrit par des scribouillards qui n’ont, pour leur écrasante majorité, jamais été confronté au travail dans le privé), préconise lui aussi que les accords au niveau des entreprises ou des branche priment sur le Code du travail, ceci permettant de redonner un peu de marges de manœuvre et de performance au modèle actuel.

C’est même si libéral que la plupart des organes médiatiques, des syndicats et des politiciens n’ont pour le moment pas encore réagi devant ces éléments, captivés qu’ils étaient par d’autres sujets, plus graves ou plus cyniquement porteurs pour leurs petites affaires. Il est à noter qu’a contrario, tout comme le peuple a largement démontré à plusieurs reprises être bien plus souple que ses élites en matière de jour hebdomadaire chômé, un récent sondage montre que près des trois quarts des Français sont prêts à abandonner les 35 heures.

Devant ce genre de propositions, on comprend dès lors les petits pas feutrés et aussi discrets que possible de l’actuel gouvernement, franchement peu populaire, n’ayant finalement aucun cap (si ce n’est celui du changement, un peu mince pour faire une belle route décidée) et ayant abandonné toutes convictions quelque part dans une déserte campagne française il y a plusieurs mois de cela. Mais là où l’affaire prend un tour vraiment comique, c’est que ces propositions révolutionnaires seront présentées et discutées avec exactement la même démarche que celle qui présida pour la belle et grande réforme Macron.

mr bricolage

En effet, dès le départ, la réforme du droit du travail se place avec un handicap de taille, certainement connu et déjà pris en compte par l’équipe en place : un accord de branche ou au sein d’une entreprise impose une forte syndicalisation des salariés, et, d’une façon ou d’une autre, que ces syndicats ne s’opposent pas stérilement à ces changements. Si, d’emblée, cette absence d’opposition paraît particulièrement difficile à obtenir, l’augmentation de la syndicalisation semble, elle, totalement inatteignable.

En outre, la moindre négociation concernant le droit du travail devra se faire en incluant le Ministère du Chômage Travail dont le ministre vient tout juste d’être renouvelé. Chouette, d’âpres dialogues, du compromis taillé au cordeau, de la réforme qui roxxe du chaton mignon, pas de doute, Myriam El Khomeri a tout ce qu’il faut pour tripoter le succès fiévreusement : elle s’y engage même et promet de mettre les doigts dans le droit !

Autrement dit, rassurez-vous : tout comme les propositions initiales de Macron furent copieusement rabotées pour n’être plus qu’une énième couche de législation dans un maquis franco-français de règlements touffus, on peut déjà parier que la réforme du droit du travail dont il est question fera le même trajet ridicule : celui d’une baudruche pleine d’air chaud, brutalement ouverte en plein air et dont le bruit de dégonflement, évoquant celui d’un pet gras, s’ajoutera à celui des autres « réformes » d’un quinquennat vide de sens.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires200

    1. Deres

      Je suis complètement d’accord avec cette analyse. Le gouvernement botte en touche car au lieu de réformer il repousse le problème vers des négociations locales incluant des syndicats arcboutés sur des centrales à base de soixantenaires trokstistes. Il est donc certain que cela ne va pas vraiment progresser.

      J’ajoute que c’est une manière de dire qu’ils ont fait une grande réforme du code du travail en 2016 tout en repoussant ses effets largement après 2017. C’est fort pratique pour ne pas faire de vague pour le vrai objectif de Flamby… En réalité, rien ne va changer sauf des affrontement clivants entre patronat et syndicats dans bien longtemps.

      1. Deres

        Je note aussi l’amateurisme profond de Flamby. Sa grande idée de rentrée était sa promesse de baisse d’impôts. Mais il a laissé nommé à France Télévision quelqu’un dont le principal programme est d’augmenter ou d’étendre la redevance télévision ! Conclusion prévisible, son discours de baisse d’impôt se télescope avec une augmentation d’impôt et la stratégie devient illisible… Et il a laissé se perpétuer cette situation pendant presque un mois car il réservait sa parole « majestueuse » à sa grande conférence de rentrée … Comment peut-on être aussi mauvais et faire des couacs avec ses propres ministres.

        1. Deres

          Et j’ajoute que malgré le message de la non augmentation de la redevance, on y aura droit quand même comme l’année dernière avec probablement 3 centimes c’est à dire presque 3% alors qu’il n’y a pas d’inflation … Les socialistes ne sont pas des vampires qui vous sucent tout le sang en une nuit mais des tiques qui se contentent de petites gouttes pour vous tuer à petit feu …

          1. Higgins

            Satisfaire un besoin naturel et récurrent dans un violon serait tout aussi efficace sinon plus que d’initiernune telle.réforme à moins de deux ans du cirque national. Jje reprends des nouillesndu coup.

          2. Aristarque

            Petit joueur petit bras…
            Chez Méremptoire, la hausse du taux d’ imposition part communale de l’ IF est de +25% (oui. Vingt cinq) . A La Madeleine, commune limitrophe, la hausse est de moins de 1%… Sympa quand les loyers n’ont pas bougé d’ in poil cette année…

    2. Vodkaman

      Typo également : quand on parle de Terra nova, il vaut mieux écrire « sink tank », les effets de bords ne leurs propositions débiles ne pouvant qu’envoyer un peu plus vite ce pays par le fond.

            1. Aristarque

              Que nenni, fier bretteur. Il roule toujours quoique sa suspension arrière (à lame classique en arc de cercle) soit affaissée entraînant des talonnements en butée lors des cassis et autres gendarmes couchés. J’ai juste trouvé cocasse cet erratum nécessitant lui même une autre correction… Mais cela ne dépasse pas le stade du gros chat qui donne de petits coups de patte précis où il te fait juste sentir la pointe d’une griffe sans vraiment piquer et encore moins lacérer. J’ai encore un côté gamin… (je n’ajoute pas une de mes maximes préférées sinon BM me taxera de radotage)… 😛

    3. Aristarque

      Cette histoire de réforme du Code du Travail me fait l’ effet d’ une nouvelle opération d’ enfumage de Mutti Merkel et plus généralement de l’ UE. Une campagne électorale se profile dans un an et il va falloir des munitions. Donc, on agite un appeau pour amadouer les ceusses cités ci-avant en lançant des idées très détendues côté asservissement pour « rassurer »quant aux intentions de réformes palpables. Puis on confie la mise en oeuvre à ceux qui la feront capoter d’ ici un an de façon à rassurer la clientèle électorale adéquate tout en étant trop avancé dans le calendrier électoral pour que les éventuels grognements d’ outre-Rhin n’aient aucune incidence dans le paysage…

    4. Pi

      Déjà utilisé par Jules Renard – mais j’ai la bonté de vous en faire profiter à toutes fins utiles :

      « La femme est un roseau dépensant ».

      Merci Jules, et bravo.

    1. carpe diem

      des morues qui se sont connues sur les ban(c)s de l’école (ENA)! Constituant le ban et l’arrière ban d’un gouvernement de tanches, agrémenté de quelques maquereaux, c’est sûr que le résultat ne fera pas un pli. Les sans dents seront les soles pleureuses de l’histoire, vidées et écaillées, après la pêche aux voix.

          1. Pheldge

            Disons que l’alternative c’était de parler de « pin » et ça , pin … c’était pas cool du tou,t bicauze que ça évoquait l’autre incapable, le Roi de la Forêt , Michel de son prénom !

      1. nemrod

        Je me répète mais je ne puis laisser calomnier la Tanche ( TInca tinca ) poisson discret et tranquille inféodé aux eaux calmes qui passe sa vie tranquilou à n’emmerder personne.
        Ce qui n’est pas le cas des élèves de l’ENA.

  1. Flash

    Me Barthélémy est le fondateur du cabinet Barthélémy, qui fut, à une époque, le plus important cabinet de conseil aux entreprises en droit social. Par conséquent, il n’est guère surprenant qu’il puisse conclure à une inadaptation du droit social à la vie de l’entreprise : ses clients, pendant des décennies, ont dû lui dépeindre les difficultés rencontrées par telle ou telle norme.

    Le gros problème que je vois poindre concerne les TPE dépourvues de délégués syndicaux. Si la réforme ne permet pas de se passer de délégués syndicaux (et autres mandataires syndicaux), son utilité sera limitée aux grosses PME et grosses entreprises.

    1. Petitpatapon

      Pour me coltiner les négociations d’une convention collective représentant des TPE/PME, j’imagine que c’est à ce niveau que ça se passera, et vu les gugusses qui représentent les salariés (CGTiste à moustache du syndicat, retraités de la filière depuis 10 ou 15 ans réclamant le SMIC à 1800€…) il est évident que les négociations pour assouplir le bouzin seront faciles.

      1. Flash

        Sans vouloir généraliser, il y a effectivement un peu d’optimisme à penser qu’une négociation entre « adultes consentants » suffira à trouver la meilleure solution possible. Cela va dépendre de l’adulte en face. Le négociateur crétin n’est pas exceptionnel, hélas.

  2. Infraniouzes

    Il semblerait que Madame Myriam El Khomeri soit marocaine par son père et française par sa mère (mais ça c’est secondaire). Elle serait donc franco-marocaine. Mais il parait que le Maroc ne reconnait pas la double nationalité. Pour le royaume de sa majesté Mohammed VI elle est donc uniquement marocaine. Question: quel code du travail va-t-elle utiliser ? Le roi du Maroc va-t-il lui faire « passer » des directives applicables aux travailleurs marocains vivant en France ? Aura-t-on droit à quelques articles supplémentaires dans notre fameux code, relatifs au Ramadan ? On se perd en conjectures…

    1. Bonsaï

      Il semblerait surtout qu’elle ait été recrutée plus pour son apport à la symbolique d’ouverture multiethnique voulue par le Résident que pour son background professionnel et universitaire…

      1. Deres

        Ne soyons pas trop mesquin et évitons de juger au faciès. Wait and see. Mais bon, je ne suis pas franchement optimiste sur les actions de ce pur produit apparatchik socialiste. Cela va probablement déborder d’idéologie et de moraline.

        1. Bonsaï

          Voici ce que pense Eric Verhaege de la nomination de Madame el-Khomri sur son blog « Jusqu’ici tout va bien » :
          « En dehors de la candidature de Jean-Marc Germain, le parti socialiste ne disposait plus d’aucune figure connaissant suffisamment le monde du travail pour s’imposer légitimement au ministère éponyme. Voilà un signe des temps tout à fait saisissant : le Parti Socialiste, submergé par les bobos parisiens, n’a pas été capable de générer une grande figure moderne capable de discuter avec les syndicats, de forger une vision de l’économie et des relations sociales susceptibles de faire un programme de gouvernement crédible. ».
          Cela résume assez bien la nature de ce gouvernement, hors-sol, irréaliste, irresponsable et de surcroît… donneur de leçons.

    2. joseph

      Pour la loi marocaine un sujet fait partie , à vie, de l’inventaire des biens du roi;
      après il peut prendre toutes les nationalités qu’il veut, il restera marocain.
      Bien entendu, il a le devoir de rester très correct avec sa majesté, autrement dit, il a un fil à la patte

  3. Le Gnôme

    J’ai bien une solution qui tient en un article de loi.

    Article 1: le code du travail est aboli et remplacé par le code du travail suisse.

    Je crois que le suisse fait 50 pages, ça devrait plaire aux adorateurs des arbres, et pour une fois, voilà une loi parfaitement compréhensible.

    1. theo31

      « Le droit suisse ne fixe aucun salaire minimum ni salaire moyen. Le montant du salaire est convenu par l’employeur et le travailleur lorsque celui-ci est engagé. »

      Résultat : salaire médian suisse, 5000 euros, sans les mafieux syndicalistes.

    2. MadeInCH

      Je me permet un upgrade ä votre proposition.
      « Article 1: le code du travail est aboli et remplacé par le code du travail suisse de 1969. »

        1. Aristarque

          A Marseille, les heures de récré semble peu chargées de pauses pour activités d’enseignement… Au vu des moments où tu postes… 🙄

  4. sam00

    Stéphane Soumier sur BFM business ce matin était effaré d’apprendre que le code du travail comporte des articles sur la ventilation des bureaux, et avec des précisions en fonction du type d’aération, et du type d’activité dans le local.

    Eh oui, ça existe, c’est consultable ici.

    1. Dr Slump

      Oui, mais payées 35, faut pas déconner! Sinon comment loger nourrir tout ces migrants dans nos campagnes? Comment payer l’allègement des impôts? Et surtout, comment payer le thermostat du réchaud climatique?

      1. Duff

        Ceci dit les français n’ont que ce qu’ils méritent, on était bien passé à 35h payés 39. Les allègements de charge allant pour les grosses boîtes le tout financé par les impôts des sans-dents : Une merveilleuse invention pour désindustrialiser un pays et tuer l’innovation des petites boites de croissance : Le socialisme produit avec un génie admirable les effets inverses à ceux escomptés. C’est beau..

        1. Caton

          Non, on était passés à 39h payées 40, puis à 35h payées 35. Enfin, pour les non-cadres. Pour les cadres, parce qu’il fallait que le boulot soit fait malgré tout, on était passés de 50h payées 40 à 55h payées 35.

          1. Aristarque

            J’ai fait dix huit mois dans une boite de gestion immobilière où le temps de travail facultatif obligatoire des cadres (sans inclure les conseils syndicaux ou les assemblées de copro) était de 60H00 pour 39H00 annoncées être payées 40… Faut bien mettre un leurre qq part…

          2. Duff

            oui c’est à peu près ça. Ceci dit mes collègues sont au forfait heure au delà de 38.5h hebdo raus! En terme de compatibilité (établie à Londres) les anglais ont bien vu le choc de simplification : Mes collègues bossent moins longtemps et c’est une usine à gaz pour décompter les heures : 1 demi congé payé, il faut déclarer 3.75h etc. A s’arracher les cheveux, c’est pourtant la convention collective synthec… C’est la fameuse phrase de l’ex URSS « ils font semblant de nous payer, on fait semblant de travailler »

        2. Quiet Desperation

          Nos Soces français sont les vrais Princes de Serendip : toutes leurs idées vont exactement à l’encontre des buts recherchés… et Hollande tient la (Wal)pole-position….

        3. Deres

          Les 35h payés 39h, on sait très bien que cela a juste aboutit à plusieurs années de fortes modérations salariales (genre 0% d’augmentation) qui ont permis de réaligner les salaires avec le nombre d’heure travaillés …

          1. Duff

            ce qui avec les écarts sur les régimes spéciaux de retraite et les augmentations mécaniques des fonctionnaires a considérablement accru les avantages du secteur communiste de l’économie. Faut pas s’étonner derrière si les gens entreprenants se barrent.

  5. Kazar

    Cette merde de Terra Nova est financée par de l’argent public, et des grandes entreprises dirigées par leurs potes, plus opportunistes les uns que les autres : SNCF, EDF, VIVENDI, etc.

      1. Vassinhac

        A propos de CDC, elle subventionne aussi la COP21, histoire de dire que ce n’est pas l’Etat qui paye (même si c’est gratuit dans ce dernier cas).

        1. Petitpatapon

          A oui la CDC, ce machin qui est censé gérer les salaires des mineurs (avec des intérêts pitoyables évidemment) mieux que leurs parents mais qui met plus de quatre mois à prendre en compte tout versement..

      1. Pheldge

        Surtout les modèles de luxe propulsés par les célèbres « courants de faux cul » chers à un contributeur régulier , additionneur de son métier, à ses loisirs, hacker DU blog suisse 🙂

  6. Dr Slump

    Terra Nova?? Au feu! Aux armes! Au secours! Pas de panique, amenez les chaloupes, réservez les gilets de sauvetage aux enfants! Aleeeeerte!

    Hum-hum bon! Sinon, quoi de neuf dans le domaine du sérieux et du concret?

    On a nommé ministre du travail… une fonctionnaire (!!!)… du nom de El Khonry? Séun Connery? Non!!? Argh, passez-moi mon 0.9 mm! non, mon psy! non, passez-moi le passeur, je migre! je mets les voiles, je prends les bouts, Yvonne, fais les valises, on rentre à…. à Oulan-Bator, et puis zut!

  7. DoS

    Je m’inquiète pour notre Président: il a l’air pâlot et un poil sur la thyroïde en ce moment. De plus les seuls remplaçants sont au choix, des vieux, des magouilleurs, des incapables, ou juste des escrocs depuis plusieurs générations. (de père en fille).

    Le travail pourrait être organiser par pikettout, prix « nobel reconnu » mondialement (selon notre presse) que je m’en taperais le coquillard par terre !

    Bien sur, une guerre chez les autres serait bien (enfin, façon de se détendre le missile).

    Accepter les migrants sera également sympa pour embrouiller notre malheur.

    Mais finalement, je recommande fortement à Hollande et à ses copains/copines, de ne plus rien faire. Mais RIEN de RIEN.

    Qu’ils aillent niquer à droite à gauche, snifer de la colle. Bref, n’importe quoi serait mieux que leurs réformes homéopathique pour un cancéreux en phase terminal.

    Qu’ils puissent avoir la décence de laisser le cadavre mourir en paix.
    Perso, je vais commencer à faire mon BOB….

      1. Duff

        Impossible, ils ont critiqué Sarkozy qui s’occupait de tout, roulait des mécaniques pour passer au JT tous les soirs dans la page politique et maintenant ils font strictement la même chose. Hollande peut même tenir une conférence de presse où il n’a tellement rien à dire qu’il préfère dire des conneries (le tout dans une langue à l’image de l’éducation nationale) plutôt que de la fermer sagement. Ils préféreront faire une connerie plutôt que de s’abstenir..

        1. Deres

          Son utilisation des formes passives et indirecte est tout simplement pathétique de la part de quelqu’un qui est censé diriger l’exécutif et donc être à l’origine de l’action. Il emploie en permanence des tournures de type « Les moyens seront mis en place pour aboutir à une décision permettant à la situation de se débloquer dans le bons sens ». On comprend que l’action du gouvernement prenne du temps, car il se voit juste comme un entremetteur entre le gouvernement et d’autres centres de décision dispersés.

            1. Calvin

              C’est du lourd.
              Comment est-ce possible de ne pas corriger avant diffusion ?
              Ses bourdes auraient pu passer pour des erreurs de lecture dues au stress… Même pas…

            2. Aristarque

              Et encore C. Combaz laisse passer des incongruités type « avec des participations aux Conseils… » alors que le sens de la phrase imposerait un « lors de nos… » ou un « au moment de nos… ».
              N’y a t il donc dans son équipe aucun agrégé de littérature (vu le nombre de soces dans l’Ednat) pour sortir un texte un peu plus lisible ??? Est-il si imbu de sa médiocrité qu’il estime être au dessus de devoir s’exprimer convenablement, au moins par écrit puisque le temps de tourner sa plume sept fois dans l’encrier existe avant de rendre sa copie, montrant ainsi un manque de considération pour ses interlocuteurs. Il est vrai que pour les sans-dents, le gloubi boulga doit constituer un brouet à leur niveau… 😈

              1. Deres

                C’est le meilleur puisque c’est le président. Et ses conseillers sont trop occupés à faire cirer leurs pompes et à cirer les siennes pour lui faire ce genre de remarque mesquine.

          1. sam player

            Ouais mais c’est super pratique en cas d’échec : « les moyens ne se sont pas débloqués assez rapidement, salauds de moyens ! »

      2. MadeInCH

        Une des règle première de l’ENA!
        .
        Il FAUT communiquer! Il faut occuper le champ médiatique! Même si il n’y a rien à d’ire d’utile à dire, ne serait-ce que pour occuper les oreilles, et ne pas laisser de temps libre à ceux qui diront des choses contre vous!
        .
        Et pour donner l’impression que l’on a fait, ou que l’on fait, quelque chose.
        .
        Dans TOUT les cas, il faut communiquer! Occuper la scène pour ne pas laisser vos aversaires l’occuper!
        .
        C’est le principe du jeux de blocage, comme « Les Colons de Catane », mais en média-politique.
        .

      3. George Kaplan

        « je recommande fortement à Hollande et à ses copains/copines, de ne plus rien faire. »
        Les Belges ont bien tenu 541 jours sans gouvernement sans que le ciel leur tombe sur la tête 🙂
        Si personne n’avait été élu en 2012, le marteau pilon fiscal (+ de 100 milliards) n’aurait pas plombé une économie déjà pas reluisante ! le nombre de chômeurs serait plus faible, la fiscalité de l’épargne n’aurait pas été aligné de manière absurde sur celle du travail et ainsi de suite. .

        1. Aristarque

          Il y a une palanquée de sites qui proposent une liste adaptée de ce qu’il convient de prévoir. Mais il y en a un où parler de sac de survie est très réducteur car au vu de tout ce qu’il liste, c’est plutôt conteneur de survie qui est plus approprié… 😛

        1. francis huster

          difficile de trouver un M4 en France… juste une sarbacanne et encore.

          Sinon la pelle de combat reste efficace, contre du Jean du Voyage pas très bisous bisous, ou du Taxeur Socialiste enragé.. Sur la tête pour assomer, et sur la nuque pour avoir la paix.. Odieuxconnard a une assez bonne technique 😀

          1. Bonsaï

            Sauf que dans la vraie vie, quand il s’agit de courir pour sauver sa peau on n’est généralement pas chez soi avec le bug out bag qui attend sagement près de la porte.
            IRL, ça se passe juste avec ce que vous avez comme neurones disponibles et ce qui vous reste au niveau musculaire…

            1. francis huster

              J’en ai un… Préparé avec un repas sec, barre vitaminée et protéinée, 1L d’eau, matraque téléscopique et poignard Ka-Bar…
              Suffisant pour me déféndre ou pour me déplacer à mon point repli qui est en-dehors des grandes voies de circulation et où je peux être autonome (nourriture, chauffage, eau).

              Le seul problème que j’ai c’est les 30km de voiture à faire…

              en même temps je suis dans un pays où le nombre d’habitants au km² est très faible…

              Après c’est soit trouver une solution de repli quand TSHTF (chez soi, à la campagne..) et être autonome pendant au moins 1 semaine pendant que les clampins vont piller les TV ecrans plats et les pizzas surgelées…

      1. MadeInCH

        Bug Out Bag.
        Si il y a tremblement de terre, incendie, invasion de syriens martiens, c’est le sac, préparé à l’avance, posé près de la porte, que tu agrippes en sortant pour t’enfuir vite et loin.
        .
        Le contenu du sac, grosso-modo:
        Habits chauds, H2O, quelques outils, de quoi faire du feux, arme couteau suisse (on est en france), nourriture, un peu d’argent et d’or métal.
        .
        Le contenu, préparé à l’avance, dépend du lieu, de la menace, et du plan de survie. (scénario).
        .
        Petit truc à savoir concernant les manques et leur temps de mortalité en ordre de grandeur:
        – Attention (inattention sur la route, embuscade, … p.ex): 3 secondes.
        – Air (asphyxie, noyade eau de mer): 3 minutes.
        – Température (froid): 3 heures.
        – Eau (Soif): 3 jours.
        – Nourriture (faim): 30 jours.

        1. Bonsaï

          Comme nourriture, tu mets quoi ? (c’est un peu l’heure, remarque).
          Et pour les nourritures spirituelles t’as rien prévu ?
          Je ne sais pas moi, un Coran, une Bhagavad Gita, un album de Tintin…

          1. MadeInCH

            Des pâtes longues. Ce sont les sucres lents qui prennent le moins de place au Kg. Mais dans ce cas, il faut aussi prévoir casserole et feux, qui peut attirer du monde, si tu ne camoufle aps ton feu et si il fait de la fumée. et seulement si tu es sûr de trouver de l’eau (région à rivière).
            Sinon, fruits sec et chocola et eau, ça marche trèS bien pendant quelques jours, si la faim n’est vraiment pas supportable.
            C’est ma recette. Mais tu peux trouver mieux et/ou plus complet sur le net.
            .
            Rapelle-toi que si tu dois choisir entre 1Kg de nourriture et 1Kg d’eau, dans une région avec peu d’accès à l’eau, ben, ce serait dommage de mourrir de soif au bout de 3 jours, avec encore ta nourriture dans ton sac. Surtout si la nourriture c’est du riz ou des pâtes, qui ont besoin d’eau pour cuire…
            Dans une région froide, ce serait dommage de mourir de froid après 3 heures, à côté de ton sac pleins d’eau, de nourriture et de munition.
            .
            ça dépend aussi si tu penses pouvoir atteindre un refuge (amis, parents, BAD (Base Autonome Durable, genre chalet isolé préparé à l’avance) et en combiens de temps.
            .

            1. Bonsaï

              Plutôt que du chocolat, je miserais sur des barres Ovomaltine (non pas parce que c’est un produit suisse, mais parce que c’est de la dynamite. Non sérieusement, c’est plein de vitamines essentielles).
              Par ailleurs, je ne me lasserai jamais de répéter les innombrables vertus des graines germées. Le bocal peut aisément se transporter dans un sac à dos et tient à peine plus de place qu’une boîte de conserve.

              1. Quiet Desperation

                graines germées de tournesol : excellent aliment….. j’en plante tous les ans dans mon potager…. également réchaud Biolite (j’ai testé : trois côtelettes cuites en 5 mn avec 25 pommes de pin introduites successivement) en plus avec port USB, la chaleur alimentant un ventilo qui permet de recharger un mobile par exemple.

                1. Aristarque

                  Faut encore que le réseau soit en état de capter et de relayer… Il y a encore des zones blanches en Grance et pas qu’un peu…. Sinon c’est une bonne idée de matériel…

          2. DoS

            Il faut emporter de l’amour. Simplement.

            Laisser le reste, nos vêtements étroits et nos visions limitantes.

            Il faut lever les yeux vers l’horizon, puis marcher, sac au dos. Plus rien penser. Rien, juste vivre et sentir la vie !

            Bien sur si l’on a un chien, un chat, une ou un compagnon de vie, des enfants…il est mieux de ne pas les oublier. (Par contre la belle mère, les grands parents…etc, c’est pas grave)

            Bref, du bon sens.

            P.s: le poisson rouge c’est les WC, directement…..
            Et n’oubliez pas de recycler vos déchets avant de partir et d’éteindre la lumière de votre domicile.
            (le ministère du truc bidule vous REMERCIE)

            1. Bonsaï

              Le coup du poisson rouge, tu n’aimerais peut-être pas qu’on te le fasse. Alors évite ce mouvement d’humeur si tu veux pouvoir te regarder ultérieurement dans un miroir !

              1. Pheldge

                Il est vrai que le cri du poisson rouge et autrement plus saisissant que celui du thon ou encore du colin lâchement abattu sur le pont d’un bateau usine , forcément inhumain et capitaliste !
                Bonzaye , please … non ! 😉

                1. Bonsaï

                  Situons un peu le contexte, les hommes.
                  Et là, on parle d’un gars qui énonce d’un trait inspiré, les yeux fixés vers l’horizon :
                  « Il fait emporter de l’amour. Simplement ».

                2. DoS

                  Oui, dans les DOM TOM, ils tuent le thon avec du Rhum dans la bouche. Pov’ bête !

                  J’ai essayé de sauver un oiseau avec une traumatisme crânien une fois (il est rentré dans ma baie vitrée), le remède de BACH n’a pas fonctionné.

                  Mais au moins, il n’a plus souffert.
                  Mon poisson est déjà mort de toute façon. Il est dans mon compost. Paix à son âme.

            2. Aristarque

              Le migrant que l’ on a installé dans son jardin comme l’etanounou nous incite à le faire puisque nous sommes riches à la différence des pauvres hères qui nous gouvernent, doit-on prévoir de l’ emmener aussi avec son BOB perso ???

          3. francis huster

            regarde du côté de Joylent… ils ont des sachets contenant 3 repas sous forme de poudre (520g pour un jour).. Bon forcément il faut avoir de l’eau potable à côté…

            C’est une amie qui m’en a parlé et maintenant au lieu d’aller bosser le ventre vide, je me fais un petit dèj de Joylent et je tiens le coup jusqu’à midi.

            Efficace, propre et goût OK.

            Sinon après il y a toujours la Ration de Combat Individuelle… (Amazon en vend pas mal, sinon c’est les surplus) !

              1. Pheldge

                Non, car au lieu de se tirer dans les pattes, on va s’entendre sur le « lardon en foire » …
                J’ai ouï dire que la bête était assez grasse pour deux ! 🙂

            1. DoS

              Quoi dans la machine à laver ?
              Elle ne rentre pas, j’ai déjà essayé.
              Il faut que je trouve autre chose.
              Mon congélateur semble pas mal.
              500 L, c’est bien ça.

    1. Etienne

      Ah en parlant de piketout, je viens de voir qu’il a été engagé comme conseiller de Pablo Iglesias (leader de Podemos). Ça va envoyer du lourd, ça…

  8. Karamba!

    Je ne sais pas si personne n’a encore réagi face à ces propositions. Il m’a pourtant semblé voir le gars Filoche faire une sortie sur le sujet lors de l’université d’été du PS. Le visage écarlate, il était déchaîné comme d’habitude.

    1. sam00

      Pas vu la vidéo, mais il y a déjà un bon morceau à cette adresse : http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/gerard-filoche-manuel-valls-connait-rien-code-travail-1025541

      Avec dedans des morceaux savoureux genre :
      – « plus d’un patron sur deux est un délinquant »
      – « Il faut que la loi l’emporte sur le contrat sinon c’est la loi du plus fort qui l’emportera sur le plus faible. »
      – « C’est le droit du travail qui renforce le droit au travail. Moins vous avez de droit au travail plus vous avez de chômage. »

      etc etc …
      Y’a de grands passages de bravoure aussi pour nous expliquer que la droite à entièrement réécris le code du travail ses dix dernières années! La preuve, 1500000 signes ont étés enlevés et on a renuméroté tous les articles.

      1. sam00

        Sinon, si vous aimez son style, il y a son intervention au bureau national du PS sur le sujet :
        http://www.filoche.net/2015/09/08/mon-intervention-au-bn-du-ps-lundi-7-septembre-2015-la-loi-doit-lemporter-sur-le-contrat/

        On apprends des choses surprenantes dedans … genre :
         » Il n’y a pas de code du travail en Suisse mais un vieux « traité pour la paix au travail » signé entre les cantons, et dans chaque canton, il y a un droit du travail civil beaucoup plus gros et illisible ! Car les contrats sont plus « illisibles » que les lois. Il existe 700 « accords » et « conventions collectives » : il faut 8 armoires pour les contenir et lorsque c’est le patronat qui tient la plume c’est beaucoup plus compliqué, plus long plus illisible que quand ce sont nos parlementaires. »

        J’avoue ne pas être assez expert sur la question pour en juger …

          1. Caton

            Vous semblez confondre blatte et cloporte. Le cloporte, seul crustacé entièrement terrestre, n’est pas nuisible, contrairement à la blatte.

                1. Même remarque que pour Phledge. Avertissement sans frais : on arrête de s’envoyer des amabilités les uns aux autres, sinon c’est passage en prémodération ou expulsion.

                  1. Bonsaï

                    Je me souviens avoir fait l’objet de nombreux commentaires extrêmement blessants, et ce de façon réitérée, sans pour autant bénéficier de l’intervention d’une justice immanente.
                    Toutefois je sais d’ores et déjà qu’on me rétorquera que la justice est ici subjective, ce que je ne peux qu’accepter… ou partir.

                    1. La politique est simple : je dis stop maintenant, et je préviens. La prochaine fois, si c’est vous qui êtes victime, vous me dites.

                  2. Pheldge

                    Euhhh désolé, j’avais pas suivi , plaît-il ? j’ai eu droit à un averto et je n’étais pas au courant ? Patron, je ne prétends pas être parfait loin de là. Et un petit mail perso suffit.

            1. Hussard Bleu

              Voui, mais gare à leur métamorphose ! à ce sujet :

              « Alphonse Boudard », c’est un pseudo ?…

              En effet. Il y a toute une histoire là-dessus. J’étais compromis dans une affaire à rallonges et j’étais interrogé par les flics sur une histoire de courrier qui arrivait à des postes restantes. Tout ça était au nom d' »Alphonse Boudard ». Ce n’était pas moi, mais quelqu’un d’autre que je couvrais. Et les flics de la neuvième brigade territoriale étaient convaincus que c’était moi qui recevait cette correspondance… Alors, tout d’un coup, dans ma tête, j’ai décidé de prendre ce pseudo pour écrire! Je leur ai d’ailleurs dit : « Ce sera moi », et ils n’ont rien compris! C’est d’ailleurs un prénom assez désuet, ce qui fait que les gens pensaient que j’avais quatre-vingt dix ans quand j’en avais trente-cinq!

              Baratin, baratin de l’ami Alphonse !!!

              Il l’a tiré de Restif de la Bretonne, qui était « prote », dont l’un des meilleurs amis, typographe, s’appelait BOUDARD, et se la faisait crapuleuse en étant greluchon. Il mourut de consomption…

              Michel Boudon, véritable identité de notre « Alphonse » (« greluchon » devenu « alphonse » en argot XIX°), était lui aussi typographe à ses débuts, souvent entretenu par des dames, et sa tuberculose a fait le sujet de son grandiose bouquin « L’Hopital, une hostobiographie »….

              Je ne crois pas à de telles coïncidences… mais lisez Boudard !!!

                1. Hussard Bleu

                  En effet, « Cinoche », sur différents sujets – les moeurs des milieux du cinéma des années 60, l’explosion de 68 dans ce milieu – hilarant, absolument…

                  Et je ne peux voir Gloria Sylvène de temps à autre, devenue une sorte d’icône de la période, sans rigoler intérieurement… mais tous les Boudards sont bons….

  9. bulltrap

    Désolé pour le HS, petite apparté au niveau de l’allègement des charges et de l’IR.

    Pensez vous qu’il y aurait un angle d’attaque concernant la déductibilité partielle de la CSG/RDS dans le revenu imposable?

    Rappel : sur les salaires, il y a 8 % de CSG/CDRS : dont seuls 5.1% sont déductibles du revenu imposable (constitue une partie de l’écart salaire net à payer /salaire net imposable sur votre fiche de paye).

    Je ne prétend pas me faire rembourser la CSG/CRDS, je ne suis pas non-résident et je suis bien asujetti à un régime légal de sécurité sociale français (et que je subi plus que je ne le souhaite, hélas).

    Mais juste diminuer mon revenu imposable en déduisant l’intégralité de la CSG/CRDS payés.

    Cf l’arrêté récent du conseil d’état suivant l’avis de la CJUE qualifiant la CSG/CRDS de cotisation et non pas d’impôts.

    http://www.lefigaro.fr/impots/2015/07/29/05003-20150729ARTFIG00063-csg-des-non-residents-le-conseil-d-etat-confirme-le-remboursement.php

    Qui indique que le conseil d’état confirme le jugement de la CJUE qui rappelle que, pour l’Europe, la CSG est une charge sociale et non un impôt et ouvrant le droit aux non-asujettis à notre merveilleuse sécu de se faire rembourser.

    Mais pour les asujettis, peut-on avoir une qualification différente entre le droit européen et le droit Français?

    Car si d’aventure, il s’agirait d’une cotisation sociale au niveau français, la CSG ne devrait elle pas être déductible en intégralité, et non pas partiellement ?

    cf http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/2676-PGP.html?identifiant=BOI-IR-BASE-20-60-10-20120912.

    A mon niveau c’est un petit ruisseau, (grosso modo vous baissez vos revenus salariaux de 2,9 %, donc économie de 2,9 % * votre taux marginal), mais à l’échelle de la population, ce serait plusieurs centaines de millions d’Euros rendus aux contribuables.

    1. Deres

      En tout cas, cette non déductibilité n’est pas un fait du hasard. C’est un mécanisme classique de double imposition complètement volontaire. Ils doivent apprendre cette manipulation à l’ENA ou à la formation d’entrée à Bercy … Ils nous ont fait le même coup il y a peu en rendant les complémentaires santé obligatoire tout en arrêtant de les déduire du revenu imposable !

      1. bulltrap

        La complémentaire obligatoire est effectivement le dernier élément en plus de la partie non déductible de CSG/CRDS qui constitue l’écart entre le net à payer et le net imposable d’un salarié français.

        Mais elle me semble plus délicate à contester car même si obligatoire, elle dépend d’un régime complémentaire et non plus du régime légal.

        1. bulltrap

          Maintenant, en reprennant l’énoncé à l’envers, puis je faire le raccourci suivant?

          En considérant qu’une cotisation sociale à un régime légal présentant un caractère obligatoire doit être entièrement déductible à l’IR, le fait qu’une cotisation sociale ne soit pas pas intégralement déductible rend-il le caractère de ce régime légal non obligatoire ? 🙂

        2. Caton

          Je paye pour une Ma complémentaire obligatoire qui couvre ma femme et moi. Pouvez-vous m’expliquer ce que la complémentaire qu’elle devra obligatoirement payer à compter du 1er janvier couvre de plus, et pourquoi serait-il délicat de contester l’obligation de payer quelque chose de parfaitement inutile.

          1. Lorelei

            Elle peut être utile si la mutuelle de votre femme est différente de la vôtre et s’il y a des « restes à charge », la seconde mutuelle les paiera.

            1. Pheldge

              oui, on voit ça tous les jours , comment n’y a-t-on pas pensé plus tôt ? et la surcomplémentaire , maintenant pour les lunettes et autres prothèses, dont le remboursement est plafonné ?

              1. bulltrap

                Je ne connais pas le coût des prothèses, mais pour les lunettes, j’ai toujours trouvé plus intéressant financièrement de ne pas avoir de mutuelle (et saliver d’avance à imaginer la tête que fera l’opticien lorsque je lui annonce « non je n’ai pas de mutuelle, mais quel est votre VRAI prix? »).

          2. bulltrap

            L’asujetissement est draconien et n’invite pas les entreprises à relacher la bride et permettre des motifs d’exemptions, car au moindre salarié qui ne serait pas conforme, c’est tous les avantages fiscaux sur l’ensemble des cotisations qui peuvent être requalifiées.

        3. theo31

          Il me semble que la mutuelle contrainte est contraire au principe de libre concurrence qui s’applique aux assurances et donc attaquable assimilable à une vente forcée.

          1. bulltrap

            C’est l’entreprise qui est cliente de l’organisme commercialisant la complémentaire santé, et qui souscrit le contrat, puis qui l’impose à ses salariés en tant qu’ayant-droits et avantage en nature fiscalisée.

            Le plus comique dans cette histoire est qu’une partie des cotisations à ces contrats responsables partent financer la CMU-C.

            Et voici comment on se retrouve à devoir déclarer des avantages en nature dont on ne bénéficie pas pour 100% de leur valeur.

  10. Calgon

    Personnellement, leurs babillages imbéciles sur la question, j’ai arrêté de les écouter avec un grand facepalm lorsque j’ai entendu un truc du genre « nous allons réformer le Code du Travail (…) ce qui aboutira à une nouvelle Loi (…!!!) ».

    OK, décidément, réformer quoi que ce soit sans rajouter une couche de WTF à ce grand plein de Bullshit, c’est tout à fait hors de leurs compétences.

  11. Bonsaï

    A propos de Mimolette, en plus de tous ses autres défauts il ne sait apparemment pas non plus calculer.
    Hier, le nombre des migrants à recevoir en France était donc de 24’000. Aujourd’hui, selon les dires de Jean-Pierre Pernaud de TF1 dont on ne dira que c’est un affabulateur, on en serait déjà à 400’000 (parce que hier c’était juste le calcul de base, n’est-ce pas).

    1. royaumont

      C’était 24000 sur 2 ans, soit 12000 par an en France, 60000 par an pour l’Europe.
      De quoi couvrir les besoins sur les 3 premières semaines de janvier.
      Heureusement que nous sommes dirigés par un stratège qui sait avoir une vision d’ensemble des problèmes…

      1. Caton

        Pendant ce temps, une ancienne colonie française, dont les recettes pétrolières représentaient en 2014 pas moins de 37% du PIB et 70% des recettes de l’état, n’arrivera plus à partir de mars 2016 et suite à la chute des cours à subventionner les importations alimentaires nécessaires pour sa population de 39,5 millions. Devinez ce qu’il va se passer ensuite…

        1. Pheldge

          Flamby va présenter les excuses de la France pour avoir mis en valeur les ressources du pays, puis contrit signera un gros chèque de bonne solidarité d’argent gratuit et pas cher de l’état !

    2. MadeInCH

      Je fais peut-être une analogie foireuse, mais ça me fait à l’état-majors français, pendant l’invasion des allemands en 40.
      .
      On établi le QG dans un beau chateau. Sans téléphone. Ses trucs modernes…
      .
      On ne se fie qu’au rapports des estafettes à vélo. Les photos des aviateurs, c’est comme le téléphone. Ces trucs modernes… (St Ex le raconte comment les gradés posent des photos sans les regarder et se précipitent vers l’estafette à vélo pour avoir des nouvelles « fraîches » et « précises ».)
      .
      Mais surtout, concernant le saisissement de la situation:
      Sur une carte, des traits rouges sont tracés pour montrer où l’avancée allemande doit être arrétée.
      Sauf que lorsque d’une main autoritaire, le trait rouge est tracé sur la carte, les schleux était déjà ‘hachement plus loin que ledit trait rouge…

      1. Bonsaï

        David Cameron admet aujourd’hui avoir autorisé des frappes en Syrie au mois d’août sans demander l’autorisation de la Chambre, sous le prétexte rocambolesque d’un hypothétique projet d’attentat visant la Reine.
        On commence à voir se dessiner un plan bien ficelé dont on ne perçoit aujourd’hui que l’une des premières retombées…
        Les sceptiques dont je suis auront eu raison de ne pas se joindre aussitôt au chœur collectif.

        1. Pheldge

          Ahhhh ! je le savais ! et ça confirme bien que le 11/09 ( nine-eleven pour les connaisseurs ) n’était qu’un vil montage de la CIA , une manipulation des impérialistes …

          1. Bonsaï

            D’ailleurs on a bien vu hier lors de son adresse à la presse, que même Flanby éprouvait quelques difficultés à réciter les sornettes qu’on lui avait rédigées. Plus c’est énorme et plus ça passe mal, généralement.

    3. sam00

      L’Émission de c’dans l’air d’hier était très instructive sur ce cette question.
      Yves Calvi expliquait assez bien à ses invités qu’il ne fallait pas trop s’étonner que les français soient sur la défensive vis à vis de l’accueil de réfugiés, vu que la communication sur leur nombre était proprement incompréhensible
      Et les invités de bredouiller que vouif, mouinf, bonf … mais le chiffre c’est pas très grave.

      A revoir ici (vers le milieu de l’émission environ, j’ai écouté d’une oreille distraite hier soir pendant que je bossais)
      http://www.france5.fr/emissions/c-dans-l-air/videos/replay_-_hollande_le_jugement_de_lhistoire_07-09-2015_915122?origin=ftvsite_homepage

      1. Pato

        J’ai également vu cette émission; M. Calvi expliquait son incapacité à délivrer des chiffres clairs et incontestables relatifs à ces migrations. Comment concevoir une politique migratoire digne, mais néanmoins rationnelle,, sans savoir qui? combien de personnes; de familles? pendant combien de temps? et bien sûr à quel prix et aux frais de quels cons-tribuables? Il est regrettable que notre Roi-Solex restât silencieux sur ce point.

    4. Deres

      Il veut juste dire que l’on va en régulariser avec le traitement royal 24 000 mais que les autres centaines de milliers resteront avec le système habituelles des réfugiés et des clandestins. Autrement dit, il met un joli petit pansement Hello Kitty sur une facture ouverte en train de gangrener.

  12. Nathalie MP

    Valls et Hollande ayant bien pris la précaution de répéter à plusieurs reprises depuis quelques semaines qu’on ne toucherait pas aux 35 heures, je me demande comment le rapport Combrexelle (qui sera demain sur le bureau de Valls) va être accueilli. D’après l’Opinion, il comporte une petite idée de négociation hors-la-loi très intéressante : pour les heures supplémentaires qui se déclenchent aujourd’hui à partir de 35 h (loi) il y a négociation d’entreprise ou de branche sur le montant de la majoration de salaire. Le rapport propose d’étendre la négociation au seuil horaire de déclenchement.
    http://www.lopinion.fr/8-septembre-2015/comment-rapport-combrexelle-propose-d-enterrer-35-heures-27877
    Est-ce que cette idée sera écartée par le gouv pcq ça touche aux 35 h ou est-ce qu’elle sera envisagée car ça élargit les possibilités de négociation ?

    1. Duff

      Ce matin sur BFM Madelin s’est montré (trop) enthousiaste et évoquant ce genre d’astuces. Il se trouvera bien un frondeur, un gégé en herbe (voir plus haut) pour dénicher le truc et l’éventer. Il ne se passera rien donc

  13. sam00

    Sinon, pour loger les réfugiés, y’a un beau éco-quartier près de Strasbourg: 49ha de sacrifiés pour construire 1000/1200 logements soit environ 400 à 500 m2 d’espace au sol par logement … autant construire des pavillons

    Evidement, avec tous le confort « moderne » éco-machin-truc :
    1) construire en zone inondable par exemple! c’est tendance!
    « le projet s’est implanté dans une zone en partie inondable, et habitée par le « crapaud vert », espèce protégée. 35ha sont restés naturels, pour partie inondables, préservant l’habitat de cette espèce (mise en place d’une trame verte et bleue) »

    2) avoir un terrain qui semble avoir subie une guerre:
    « Le quartier est structuré autour de l’eau, mise en scène dans les espaces naturels (fossés, mares, prairies humides, etc…) et créant une végétation particulière. Les fossés peu profonds (« noues ») seront secs en temps normal, et remplis d’eau après les pluies. »

    Et plein d’autres choses amusantes encore!

    Bon, avec 24000 réfugiés, il va falloir trouver un peu de foncier disponible (genre dans les 1000ha si on respecte les proportions), mais on ne va pas mégoter sur la qualité de notre accueil quand même?

    http://www.developpement-durable.gouv.fr/Deplacement-de-Segolene-Royal-a,44571.html

    1. Deres

      Mettre des logements en zone humide, quel bonne idée … Bravo pour els moustiques. Je sens que la malaria va revenir en force bientôt chez nous …

  14. jga

    Suis je le seul à flairer qu’au contraire cette réforme passera afin que les syndicats (depuis quand ont-ils besoin d’être représentatifs) puissent faire légalement passer en force n’importe quoi en « accord de branche » ? Pour moi c’est comme l’urbanisme: il y a le RNU mais chaque maire détruit comme il l’entend le droit de propriété.

    1. vodkaman

      Dans le mesure où les accords ne pourront aller que dans un sens plus favorable aux règles du Code, à moins de repartir de zéro, cela risque bien, effectivement, d’être la foire à la saucisse.

  15. JJB

    « Démocratie contemporaine : au Guatemala c’est un comique qui est en tête du 1er tour de la présidentielle

    7 septembre 2015

    Alors que les démocraties contemporaines sont de vastes farces pour amuser le peuple et faire oublier les gouvernements ploutocratiques qui se succèdent, les Guatémaltèques ont décidé de jouer le jeu et d’élire un saltimbanque. »
    —————————————————————-
    En voilà d’une nouvelle, il y a belle lurette qu’on a testé chez nous l’affaire. Et même que le dernier aussi sale que les autres (celui qui n’aime pas les banques…bof) mérite d’être apprécié et légitimé comme un incontestable leader et une star en la matière.

  16. vegeta

    H16 sa c’est du haut niveau.

    « L’offensive des opposants au travail du dimanche se poursuit. Début septembre, selon nos informations, le président de la CFTC Paris, Joseph Thouvenel, a écrit au ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, afin de lui demander quels sont « les résultats de l’étude d’impact, notamment en termes d’économies et de réduction d’émissions de CO2 de l’ouverture des grands magasins, centres commerciaux et autres supermarchés le dimanche et après 20 heures ». En effet, si le gouvernement a largement communiqué sur l’effet attendu en matière de créations d’emplois, à trois mois de la conférence sur le climat, il est en revanche resté très discret sur l’impact écologique de cette décision. D’après l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), un ménage faisant ses courses dans une grande surface consomme 30 fois plus d’énergie, et émet 70 fois plus de CO2 qu’un ménage faisant plein de petites emplettes dans des commerces de proximité. »

    http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75005/travail-du-dimanche-les-syndicats-preparent-la-riposte-08-09-2015-5073475.php

    1. Pato

      Je suggère d’interdire (ou de surtaxer) les hypermarchés, les 4X4, les 2X2 voies suburbaines et tous ces c.. résidant en pavillons à + de 20 bornes du « coeur de ville » …P’tain! On est mal barrés!

    2. sam player

      P’tain, on voudrait inventer des conneries pareilles qu’on ne leur arriverait pas à la cheville. Comme dans le cochon, tout est bon et on trouvera toujours une justification idéologique.

    3. Aristarque

      Et la noria des utilitaires de faible tonnage pour alimenter tous ces commerces de proximité, grâce à quel carburant fonctionne -t-elle ??? L’ huile de genou, l’ électricité des rames de RER et autres metros « marchandises » auxquels Hidalgo et NKM faisaient mine de rêver il y a un an et demi ??? En parlant de malades, le patron d’ ici laisse entrevoir une éventuelle guérison possible… Ce sont d’irrémédiables tarés demeurant complètement irrécupérables pour le bon sens. Évidemment le boboide parigot qui trouve vachement super et tendance d’avoir son épicerie en bas de chez lui ou à deux pas et qui ne se pose pas la moindre question sur les enchaînements qui lui permettent d’y trouver ses victuailles en conclura que c’est cela la bonne solution. Car en plus, je doute qu’on intègre dans le bilan carbone de ces magasins tout le carburant cramé par les véhicules retenus par le véhicule du livreur en stationnement gênant (sur les boulevards des maréchaux extérieurs remaniés par les équipes de Delanoë, il n’y a que de très rarissimes stationnements pour les livraisons. Conclusion: Que peuvent les chauffeurs faire d’ autre que de bloquer une file. Et que dire des courses livrées à domicile, très tendance dans Paris???

    4. sam00

      Quand on voit cela, on en vient à se demander quelle est l’utilité du 49-3 … imposer un texte sans vote aux parlementaires alors que les syndicats peuvent le bloquer comme ils veulent!

      Y a-t-il un juriste dans l’assemblée nationale?

  17. René-Pierre Samary

    Au Guatemala (j’en viens, comme dirait BHL), tout baigne, d’élections en élections. Les slogans ne sont pas plus cons qu’ici. Parmi les affiches des candidats, tous proposant la sécurité, de l’emploi et tout et tout, l’une d’elle disait sobrement « 100 % Guate ». Un coup de génie à la Seguela, me suis-je dit. Mais il s’agissait d’une marque de bière (Gallo, el orgullo de Guatemala). Quand je lis « le changement c’est maintenant », je pense à des couches-culottes…

Laisser un commentaire