Enlarge your Palm Oil Tax Now !

Dans beaucoup d’entreprises, le succès tient surtout à la persévérance. Et, paradoxalement, le succès de certains peut constituer l’échec de beaucoup, voire de tous lorsqu’il s’agit de politique. C’est ce que tente sans doute de démontrer avec une obstination assez singulière Aline Archimbaud, sénatrice EELV, qui n’entend probablement pas retomber dans les oubliettes de l’histoire sans avoir enfin pu propulser une ponction supplémentaire dans le portefeuille des Français.

Aline, elle est maligne. Elle sait que cent fois sur le métier, il lui faudra remettre son ouvrage. Et son métier, comme sénatrice, c’est d’excréter de la loi dès qu’elle le peut. Alors, Aline la maligne ne lâche pas le morceau. Et Aline, elle a une dent contre une huile. Et pas n’importe laquelle, l’huile de palme. Et pas n’importe quelle dent : c’est toute une mâchoire qu’elle mobilise pour son entêtement.

On pourrait s’étonner de l’engouement de nos sénateurs à vouloir ainsi taxer cette huile de toutes les façons possibles. Quelle étrange attitude qu’avoir ainsi désigné à la vindicte populaire une huile qui n’a, en réalité, pas de défaut majeur : non seulement, ce ne sont pas ses acides gras saturés qui posent problèmes, mais l’huile de palme, naturellement solide à température ambiante, permet d’éviter d’autres huiles qui poussent à l’utilisation d’acides gras trans ou hydrogénés, très néfastes pour la santé.

wwf wtfBien sûr, moult campagnes écologiques (idiotes) tentent de faire croire à une déforestation massive pour l’exploitation du palmier huilier, déforestation honteusement exagérée entraînant l’évidente disparition de trouzaines de cures pour le cancer, d’une grosse poignée de koalas mignons ou d’orangs-outans choupinous. La réalité, c’est que le rendement de l’huile de palme est d’environ 3,72 tonnes à l’hectare alors que celle du soja est de 0,40 et celle du colza de 0,72 tonnes. Autrement dit, le palmier à huile produit près de dix fois plus de matière grasse que le soja, et plus de cinq fois plus que le colza à superficie égale. Imposer un boycott, une taxe punitive ou une campagne de dénigrement sur l’huile de palme, cela revient indirectement à favoriser des cultures cinq à dix fois plus gourmandes en superficie.

Et puisqu’on aura raconté n’importe quoi concernant l’aspect nutritif de l’huile de palme, qu’on a continué avec des calembredaines amusantes concernant son aspect écolodestructeur, il sera aisé de bobarder ensuite sur l’ignoble exploitation des fermiers locaux qui, en pratique, ont trouvé avec les plantations de palmiers huiliers une méthode efficace pour se sortir de la misère et vivre de leur travail et qui se retrouvent directement lésés par les campagnes régulières de dénigrement que leur font subir les associations écolos et … nos sénateurs.

Mais quand bien même ces éléments, factuels, sont régulièrement rappelés, ces sénateurs ne les entendent pas. Il faut, absolument, impérativement, fiscalement même, taxer l’huile de palme.

Oui, rappelez-vous de cette taxe Nutella qui défraya la chronique en 2012 (le Nutella devait être taxé), puis fut retoquée, puis rediscutée en 2013 et retentée en 2014.

Et remise sur la table en 2015 : si on se souvient des saillies ségolesques au sujet du Nutella en juin, on a sans doute peu entendu parler de la nouvelle tentative (oui oui, encore une) de la brave stAline qui se soldera, le 20 juillet, par une fin de non-recevoir à l’amendement 229. Au passage, on notera la réplique visiblement agacée de la sénatrice Deroche qui n’a pas pu s’empêcher de répondre « Nous n’allons pas non plus rouvrir ce débat. » lorsque fut abordé le cas pathologique de l’amendement Nutella.

Bref, Aline s’est pris un vent. Mais ne croyez pas qu’après ça, elle laisserait tomber. Elle a donc remis le couvert, encore une fois.

Oui, vous avez bien lu : la sénatrice a décidé de relancer le bastringue pour une nouvelle tentative d’extorsion de fonds du contribuable en ajoutant récemment deux amendements de son cru à la « loi sur la modernisation du système de santé » en vue de réinstaurer la taxe Nutella.

gifa faceplant tortue

Le premier amendement tente de faire passer l’idée qu’il faut absolument afficher qu’un produit contient de l’huile de palme, parce que « huile végétale » ne suffit pas, oubliant dans la foulée qu’une directive européenne impose déjà cette mention depuis décembre 2014. Délicieux sénateurs en retard d’une guerre…

Quant au second, pas de doute, c’est encore une fois l’idée générale d’un bon gonflement de la taxation sur les huiles de palme, palmiste et de coprah qui est détaillée. L’obsession s’installe.

Car oui, le doute n’est guère permis : Aline frôle le souci médical et s’approche doucement du trouble obsessionnel compulsif. Toute son activité parlementaire médiatiquement notable se résume à cette bataille d’arrière-garde, sur un sujet qu’elle ne maîtrise absolument pas, pour taxer une huile qui ne lui a rien fait, encore, encore et encore.

On doit s’imaginer, dans les couloirs du Sénat, l’embarras qui gagne les uns et les autres lorsqu’encore une fois, un amendement d’Aline pour une taxe Nutella est encore une fois déposé, et les sourires gênés des assistants parlementaires, des directeurs de cabinets qui font encore une fois tout pour bien faire comprendre que la lubie de la pauvrette doit lui être passée, sauf à déclencher sans doute une petite crise désagréable.

gifa superman supershoot

Oui, il faut se rendre à l’évidence : si Aline était un e-mail, il serait rapidement classé en spam. Attention, pas le spam un peu ridicule mais rigolo qui tente de vous faire virer de l’argent à un Africain désespéré d’hériter de 8 millions de dollars. Non, plutôt ce spam récurrent qui veut absolument faire grossir certaines parties de votre anatomie.

Et qu’y a-t-il de plus gonflant qu’un spam pour élargir votre pénis ?

Eh bien apparemment, Aline, sénatrice, qui tente de faire grossir votre taxation sur l’huile de palme et donc le prix de votre Nutella. Et le truc avec ce genre d’obsession, c’est qu’on se doute bien qu’Aline, même si ce qu’elle prétend est faux, même si ses motivations sont de plus en plus douteuses (ou médicalement ouvertes à débat), même si elle se pare de toutes les meilleures intentions du monde pour justifier sa taxe chérie (et vas-y que je te propose d’aller aider les millions de petits enfants mal nourris du monde entier avec les produits de la taxe, pour amadouer le gogo), même si rien de tout cela ne tient la route, elle sait, la brave Aline, qu’en répétant l’opération de façon obstinée, elle parviendra, un jour, à faire passer sa p*$ù*in de taxe.

Car au Sénat, être buté, ça paye.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires219

        1. Aristarque

          Oubliez! Mon sentiment initial à la vue de cette tortue et surtout à sa revue n’était pas fondé. I beg your pardon!

          1. Black Mamba

            Je ne saurais pas étonné que vous pensiez au second, mais il se trouve que c’est un montage, un mannequin a été substitué … C’est pas du tout drôle …

            1. albundy17

              Ce deuxième gif m’a beaucoup perturbé pour une lecture sereine. En fait j’ai mal, bien que ce soit psy

  1. Aristarque

    L’ obsession initiale, c’est de taxer et de ponctionner pour que la fête permanente puisse continuer pour les invités en cercle restreint. Partant, toutes les directions sont exploitables. Et si on arrête ou on freine le délire dans une, cela renforce dans une autre… Après ily a l’ art d’ insister discrètement, ce que cette sénatrice ne possède aucunement…

    1. Deres

      C’est exactement cela. Et dans son cerveau déformé, elle ne peut pas comprendre qu’une telle possibilité de taxe « pour le bien commun » ne soit pas mise en place. C’est un terrible « mankagagné ».

      Noté bien la dérive de ce genre de raisonnement qui amènerait à avoir des taxations kafkaïenne déterminé par la composition chimique ou énergétique des aliments avec des armées d’inspecteurs pour tester et vérifier les produits …

  2. Aristarque

    Votre dernière phrase,H16, pourrait s’entendre d’ une autre façon, après pareille philippique…

    1. Kazar

      C’est même la première lecture que j’en avais !!! Il a fallu que je lise votre post pour comprendre qu’H16 parlait d’entêtement…

  3. douar

    Je vois déjà l’ambassadeur de France en Malaisie, se faire rappeler gentiment par les autorités locales au sujet de futurs contrats aéronautiques, juste pour rire.

    1. channy

      Mais non c est une stratégie secrète pour que le vieux Sénile qui dirige la Malaisie achète nos rafales.;pas d’achat de rafales = taxe sur l huile de palme..Terrible la sanction.
      Dommage que Mahatir ne soit plus au commande du pays cette sénatrice aurait déjà pris une volée de bois vert…

  4. Tribuliste

    Finalement toutes ces âneries basées sur l’égocentrisme d’adulescents en manque de reconnaissance se traduit par une prolifération d’anotations et textes… L’encre est polluante et leurs idées nauséabondes ; y a-t-il un imbécile dans la salle pour dénoncer ça? Ségolène? -Surbookée ; Vincent? – Non non j’ai encore des ardoises à règler ; Cécile? -Moi? Utile? Vous plaisantez?!

    Très bon article encore une fois, et preuve est faite que de l’abetissement et du désoeuvrement ne naissent point de génies.

  5. Aristarque

    D’ ici à ce qu’elle Aline remonte au créneau pour promettre que sa taxounette serve, non plus à alimenter les tchos mal nourris dans le monde mais ceux que nous importons présentement par wagons entiers (enfin quand les jeunes mâles <35 ans ont bien voulu leur laisser une tchotte place). C'est bien connu: la sensibilité et la compassion augmentent avec la proximité…

  6. nofree

    « Et qu’y a-t-il de plus gonflant qu’un spam pour élargir votre pénis ?  »

    Celle là, je dois dire, m’a fait rendre mon café.

  7. Bonsaï

    Mais qu’attendent les citoyens pour monter sur le Sénat avec des fourches et d’autres matériels susceptibles de faire péter la baraque ?

    1. Aristarque

      Je vais encore devoir faire votre éducation de prude Helvète mais en français « monter sur… » sous entend l’ utilisation d’un autre instrument qu’une fourche…

      1. Bonsaï

        Désolée, mais quand je monte sur l’alpage (hypothèse de travail) je n’ai besoin que de mes jambes…
        « Monter sur » s’utilise donc ici dans son sens militaire déjà ancien et bien connu de « passer à l’attaque » : l’armée ennemie monte sur la forteresse.

  8. Higgins

    Quitte à utiliser un terme ridicule (la féminisation des titres imposé par les bobos socialisants en fait partie), le terme « sénateuse » me semble plus adapté (comme « députesse » d’ailleurs).
    J’ai tiqué sur le terme « maline » (qui en lui même, par son ridicule, s’applique bien à l’intéressée). J’ai donc vérifié dans le Robert où il est précisé que le féminin de malin est maligne. Maligne, elle l’est assurément, comme les tumeurs évidemment.

  9. DoS

    Il y a un mot à rectifier: putain.
    Belle tortue, coup de pied magnifique également.
    Comme le disait l’oncle de Spiderman:
    Grand pouvoir=grande responsabilité
    Enfin, uniquement pour les super-héros.
    Nos zelus, sont des super-zéros.
    Même DSK qui apprend à voler à ses employés du haut d’une tour de 40 étages, le dit.
    Ah, si DSK avait été président….la France aurait été un vrai bordel rigolo !
    Une bite en fer, dans un Élysée en or.

  10. gameover

    Et j’ai crié, crié, Aline, pour qu’elle revienne
    Et j’ai pleuré, pleuré, oh! j’avais trop de peine

    Christophe, le gars qui a fait rimer visage avec épave !
    Depuis on en eu un qui a réussi à caser « butane » dans une chanson.

    1. Pheldge

      Justement, tout ce cirque c’est de sa faute ! quand il a vu que crier ne servait à rien, il fallait changer de tactique : des fleurs, des bijoux, ou bien, en dernier ressort, des baffes !
      Voilà où son manque d’imagination nous mène , quelques décennies plus tard ! La gonzesse est tellement frustrée qu’elle nous fait un TOC !

    2. royaumont

      Dans le style mesure débile, elle tient la palme, Aline !
      C’est pas possible, elle a du abuser du Bourbon, l’Archimbaud…

    3. Pheldge

      Quant à la rime avec « butane » , moi je l’ai entendue dans une chanson italienne :
      « la tua sorella é una butana … » Peux-tu me dire, GO , en musicologue confirmé qu’il s’agit bien de la rime que tu évoques ? 🙂

  11. Aristarque

    Une des preuves indirectes de son inexistence politique la poussant probablement à vouloir « exister », c’est qu’elle soit sénatrice EELV du 93, arrdt de Pantin où elle sévit habituellement comme maire-adjoint. Vu le peu d’ électeurs que ce parti fédère, sa place n’est due qu’au résultat de combinazione entre partis obligeant le majoritaire à quelques concessions de sièges pour maintenir le vote utile du minoritaire. Sûrement pas à cause des qualités personnelles de l’ impétrante. D’ ailleurs, qui a entendu parler d’ elle avant cet article, en dehors de sa bonne ville de Pantin? (pour rire, c’est l’ adjointe chargée du développement économique de Pantin…)???

      1. john

        Si c’était ça, ce serait simple à régler. Un bon coup de pied au c.. à ces mechants capitalistes, et hop probleme terminé.
        Je pense que malheureusement, il n’y a pas de probleme de conivence et donc de représentativité. Ce type d’élu ecervelé émane bel et bien de son électorat. Il y a vraiment des gars qui pensent fermement comme elle, qui votent pour elle, et qui, au moins pour un temps, espèrent qu’elle mettra en oeuvre toutes les belles choses qu’elle dit. Je le sais parce que j’en croise.
        C’est ainsi.

        Le capitalisme de connivence je ne sais meme pas si ça existe. Je crois surtout qu’il y a des gens cyniques, qui, consciemment ou non, selon qu’ils croient eux memes à leurs balivernes ou non, exploitent la naiveté d’une partie de la population qui part sur un un délire, une croyance, sans jamais re-verifier par elle-meme si l’information donnée est simplement cohérente. Stupidité, paresse ou manque de temps, je ne sais pas, mais le fait est qu’une partie de la population est naive et que cette population vote et élit des gens. Basiquement Aline la Greluche écoute les bétises que ce troupeau profère, elle le répète un peu plus fort avec un peu plus de conviction que les autres, peut être justement parce qu’elle est plus greluche que les autres, ce qui lui permet de ne pas avoir de doutes et donc d’etre et paraître très convaincue. Le reste du troupeau trouve en elle l’écho qu’il attend. Elle, de son côté, est propulsée vers les salons dorés où l’on mange des petits fours et se dit que si on la remercie de la sorte, c’est bien qu’elle doit avoir raison quelque part. Mieux : si elle veut se montrer digne de cet honneur qu’on lui fait, elle se doit d’etre intraitable et de persevérer. C’est c’est ce que fait Aline. Il n’y a pas de complot, pas conivence, seulement de la naiveté. Certains diront de la betise.

  12. Pactol

    De toute façon, nos politiques ne savent pas créer autre chose que des taxes. La redevance audio visuelle va augmenter et le montant de l’abonnement internet aussi.
    C’est plus facile que de chercher à réduire le train de vie de la pavda, euh non …. France télévision !

  13. Kazar

    Ouaouh, H16 qui devient limite grossier, c’est qu’il s’énerve vraiment !!!

    A propos, ma période de purgatoire est-elle bientôt finie, je ne pense pas que mes posts entrainent systématiquement un risque de trouble à l’ordre public, comme dirait Valls…

      1. Kazar

        Divine intervention de BM !!! Attention chère amie, tu as toute ma reconnaissance, mais pas question de me convertir, comme tu l’écrivais dans un autre post 😉

  14. tabbehim

    c’est juste logique politiquement parlant de taxer l’huile de palme : le rendement est supérieur, donc, il y’a moins de terre à exploiter et à taxer, et il y’a moins de gens sur qui récupérer des taxes.
    Ou alors c’est pour couper la concurrence contre l’huile de tournesol française…..

    Enfin, dans la tête d’un politicien, tout ceci est « logique ».
    pour le commun des mortels, ils sont juste de gros ignares ^^

    1. gameover

      Je pense surtout que le Nutella a été lié bêtement à l’obésité car le lien était facile à faire et à accepter et permettait de stigmatiser un fournisseur leader alors que pour les bonbons c’est nettement plus difficile.
      Puis faire un lien entre obésité et gras puis entre gras et matière grasse puis entre matière grasse et huile… et paf la déforestation, les pesticides, l’esclavagisme vu que c’est produit dans un pays que moins de 0.1% des gens sont capables de situer sur une carte donc forcément un pays où les gens meurent de faim.

      Dans le Nutella il y a tous les ingrédients si on peut dire.

      1. tabbehim

        un politique, c’est comme un gosse ignare, il fait des raccourcis idiots où ses seuls limites et buts sont de placer une taxe au finale pour régler le problème qu’ils auront réussi à créer.
        en fait, penser politique, c’est pense décérébré ayant un toc le poussant à coller des taxes et impôts partout !

        1. theo31

          On ne peut pas être socialiste, intelligent et de bonne foi.

          Charles Gave

          En revanche, quand on est socialiste (mais pas au FN), on a le droit d’être xénophobe voire raciste.

          1. George Kaplan

            « On ne peut pas être socialiste, intelligent et de bonne foi. »

            Il y a bien 15…20 ans j’ai entendu une variante qui m’avait bien plu à l’époque : « un communiste ne peut pas à la fois être intelligent et honnête » ! 🙂

      2. Bonsaï

        Par ailleurs il existe de nombreux produits du même type qui sont bio et d’excellente qualité. Les hivers étant rigoureux sous nos latitudes, je vous les recommande en tant qu’apport de calories…

        1. Pheldge

          Ahhhh, grâce à la générosité de nos amis d’Alle suisses, nous allons pouvoir tous manger Bio. Merci Bonzaille !

        2. gameover

          Excellente qualité ça ne veut rien dire.
          La qualité est avant tout l’aptitude d’un produit à satisfaire aux besoins et cela comprend aussi bien la qualité gustative (qui n’est pas objective), la qualité nutritionnelle (idem), la qualité pour l’hygiène et la santé (le bio n’a toujours pas donné de preuve) et d’autres qualités : traçabilité, prix, disponibilité, fiabilité des processus inductriels, confiance etc…

          Je vous rappelle que les 41 derniers morts dus à une intoxication alimentaire étaient bio.

          1. Bonsaï

            L’agriculture dite biologique se donne pour objectif d’éviter l’utilisation de produits destructeurs de l’environnement naturel, tels que fongicides, herbicides, insecticides et autres fertilisants industriels. C’est une science moderne, adaptée au conditions actuelles, et non pas une lubie de stars richissimes ou de bohèmes soixante-huitards.
            Evidemment, si on a six gamins à nourrir et deux caddies à remplir à l’hyper le samedi, mieux vaut passer devant le rayon bio sans s’arrêter : les belles laitues sans engrais chimique sont carrément plus chères !

              1. Bonsaï

                Fondamentalement oui.
                Dans la pratique, les productions industrielles actuelles sont plus ou moins bien biodégradables…
                Déjà vu les photos aérienne des îles des sacs en plastique qui décorent joliment le Pacifique ?

            1. gameover

              ….et les oignons bio moisissent au bout de 7 jours à l’air libre. Il semblerait que la moisissure des ces oignons est en fait plus dangereuse pour la santé que le traitement contre !

              Et les morts bio ?

              Ceux qui sont morts à cause des famines dans les siècles passés étaient bio aussi. C’est l’agriculture moderne qui permet de nourrir son homme et d’augmenter depuis des années l’espérance de vie.

              1. Bonsaï

                La nature se charge de rétablir les équilibres. Quand il y a surpopulation dans un groupe animal quelconque (y-compris Homo sapiens) des mécanismes de stabilisation se mettent en place (épidémies, luttes intestines pour l’occupation de l’espace, cataclysmes, etc…).
                Quant au credo de « l’espérance de vie » moderne c’est encore un de ces mythes véhiculés par des lobbies divers (industrie pharmaceutique, cosmétique, instituts de statistiques, etc…).
                Il n’y a qu’à lire la littérature du passé, y-compris celles de l’antiquité grecque et latine, de la Chine et de l’Inde pour voir abonder les figures de nobles vieillards, de centenaires, bref de vieux et de vieilles en pleine forme !

                1. Pheldge

                  En parlant de noble vieillard quelqu’un a vu Aristarque ?
                  Je voulais savoir s’il était contemporain d’Homère. Pas celui de l’iliade et l’odyssée, l’autre, celui d’Offion.
                  Le fameux Homère d’Offion. Alors ?

                    1. john

                      Pour le coup je rejoins un peu Bonsai.
                      Penser que tous les progrès de l’agriculture moderne sont mauvais par essence, est évidemment stupide. Mais nier en bloc que tout progrès n’en est pas toujours un est tout aussi stupide. L’évolution de la science avance à tatons, parfois avec des erreurs. Par exemple , la cocaine était un médicament à l’origine. Avant qu’on prenne vraiment conscience de ses effects de bords. On peut donc admettre qu’une methode moderne (OGM, pesticides, .. peu importe) qui présente des interets de productivité (ou autre) puisse avoir des effets de bords qui soient subtiles mais réels.
                      Ensuite à chacun de faire son choix, selon ses moyens financiers, sa sensibilité, ses reflxions et expériences. Je trouve stupide de dénigrer les pro-bio, de même qu’il est stupide de rejeter en bloc les ogm, et autres. Je trouve très bien que le bio existe. Comme toujours, l’Histoire fera le tri, et dans quelques années on aura du recul et on verra qui aura raison (ou, plus probable, on verra qui avait raison sur tel ou tel point, et qui avait raison sur tel autre).

                    2. gameover

                      « Pour le coup je rejoins un peu Bonsai. »
                      Je n’ai pas essayé 😀 mais votre vie sexuelle ne nous regarde pas.

                      « Penser que tous les progrès de l’agriculture moderne sont mauvais par essence, est évidemment stupide. Mais nier en bloc que tout progrès n’en est pas toujours un est tout aussi stupide. « 

                      Tu viens de dire 2 fois presque la même chose. Lapsus ?
                      Mais je comprends ce que tu veux dire et que ce doit être un choix personnel.
                      Mais ce n’est pas possible puisque la bien-pensance a fait ses choix : le bio est de plus en plus imposé et obligatoire (voir les cantines scolaires de Paris), et les OGM sont interdits.
                      On subventionne donc déjà le bio.

                      Le bio ce n’est pas une nouveauté, c’est un retour à l’agriculture des années 1700.
                      Et un petit tour sur les produits autorisés en continu ou autorisés exceptionnellement devrait suffire à vous montrer ce qu’il en est réellement du bio, c’est du flanc.

                      Un des problèmes dont peu tiennent compte est que pour des questions de rentabilité, ce sont les agriculteurs bio avec leur belle charte qui sont parfois dans l’impasse. J’ai souvenir et je l’ai déjà dit ici m’être arrêté dans une ferme bio (par ignorance) pour acheter des oeufs et m’être rendu compte que les poules venaient juste d’être traitées la semaine précédente avec des antibio et que le fermier vendaient les oeufs alors qu’il aurait dû attendre 2 ou 3 semaines, c’était écrit sur le flacon… mais la perte aurait été énorme. Un gros imprévu dans la compta.
                      Avec les traitements préventifs c’est simplement moins dangereux car les traitements sont calibrés en conséquence… mais c’est pas bio.

                    3. gameover

                      Bonsaï, l’espérance de vie c’est comme pour les frigos : la durée de vie moyenne est de 12 ans mais on en trouvera toujours plusieurs qui auront duré le double et d’autres pas la moitié.
                      __________
                      Digression:
                      Ceux qui marqueront la mémoire ne sont pas les mêmes suivant l’époque où on se trouve : pour les récents on se rappelle de ceux qui ont laché mais effectivement pas de ceux qui font leur boulot puisqu’ils ne sont pas rares et pas en fin de vie. Et dans 20 ans on parlera de ceux qui sont encore en vie car rares… en disant c’était mieux avant.

                    4. Beldchamps

                      Bonsoir Bonsaï, je crois que H16 veut dire que l’espérance de vie se calcule à la naissance et compte tenu de la mortalité infantile des siècles passés, l’espérance de vie d’antan ne peut pas être comparable à celle d’aujourd’hui.

                    5. Voilà. Si on regarde l’espérance de vie à 40 ans dans l’Histoire, elle n’a varié qu’assez récemment (sur le dernier demi-siècle en gros), grâce à la médecine préventive et un peu curative.

                    6. Bonsaï

                      En effet, une statistique est toujours relative aux facteurs que vous aurez choisi pour la calculer. Et ces facteurs sont eux-mêmes sujets à de nombreuses variations…

                    7. Réponse de normand qui montre une mauvaise compréhension des mathématiques sous-jacentes, guère sujette à débat.

                    8. Beldchamps

                      Si la moitié des bébés meurent à la naissance et ceux qui survivent meurent tous à 90 ans, quelle est l’espérance de vie ? … Ben c’est 45 ans, et pas 90 ans.

                    9. gameover

                      BDC pour s’affranchir du phénomène de la mortalité infantile on a introduit une espérance de vie à un âge donné.

                      Je cite wiki:

                      « L’espérance de vie à 25 ans (il s’agit du nombre d’années que les gens de 25 ans vivent en moyenne après leur 25 ans, pas l’âge auquel ils meurent en moyenne) est passée de 32 ans en 1740 à 40 ans à 1870. L’intense mortalité infantile faisait qu’en 1740 une personne de 25 ans avaient en moyenne plus d’années à vivre qu’un nouveau-né. »

                      L’INSEE parle même maintenant d’espérance de vie à 35 ans (pour les ceusses qui ont 35 ans).
                      __________
                      Pour ce qui est de l’espérance de vie à la naissance elle est passé de 24 ans en 1740 à 33 ans en 1800 à 48 ans en 1900 et 79 ans en 2000. On ne peut pas mettre ça uniquement sur la baisse de la mortalité infantile sauf à croire que plus de 2 enfants sur 3 mouraient à la naissance 😥

                    10. Bonsaï

                      Bref, ça reste une statistique.
                      Et mon propos original ne se situe pas au niveau de la statistique sociologique mais de l’histoire, voire de la philosophie de l’histoire.
                      En résumé, dans mon discours le concept d’espérance de vie n’est pas nécessaire en tant qu’il ne relève que d’un point de vue fixe et unilatéral portant d’amont en aval. Or, dans le cadre d’un discours faisant référence à l’histoire on sélectionne généralement le point de vue de l’observateur extérieur, qui parcourt tant l’amont que l’aval.

                    11. Aristarque

                      Pour GO 20 H42. La mortalité infantile très élevée ne concernait pas seulement la période de naissance mais aussi les cinq années suivantes. Il se trouve que deux oncles de ma femme, côté paternel et côté maternel ont fait chacun un arbre généalogique qui se termine aux environs de Louis XIII pour l’ un et Henri IV pour l’ autre. De leur lecture résulte bien qu’il fallait au 17me et au 18me siècle à peu près enfanter cinq à six fois pour obtenir un couple d’ enfants viables jusqu’à l’âge âge adulte (20 ans). Et le plus gros de cette mortalité se concentrait sur les six premières années… Alors bien sûr c’est insuffisant comme échantillons pour en tirer une statistique fiable mais cela confirme plutôt ce qui est couramment admis…

                    12. Beldchamps

                      Ben oui GO, comme dans mon exemple caricatural choisi exprès : espérance de vie de 45 ans mais avec des gens qui ont une espérance de vie résiduelle à 1 an (89 ans) nettement plus élevée que nous. Nous sommes bien d’accord.

                    13. gameover

                      Oui Harry les études de cercueil et autres recueils donnent un adulte sur 3 qui atteignait l’âge de 20 ans voir des épisodes très bref de 1 sur 2 lors des épidémies ou famines. Mais la mortalité en bas âge n’est jamais donné à plus de 1 sur 4.

                      Pour revenir dans le fil issu du bio puis momentanément détourné par le petit arbre avec ses sacs plastiques je disais que c’est bien le progrès dont manger à sa faim directement corrélé à la santé (mais on pourrait rajouter aussi l’hygiène, les vaccinations etc…) qui a permis d’augmenter l’espérance de vie, statistique contestée par Bonsaï comme étant affidée aux lobbies pharmaceutiques, cosmétiques (!) de la statistique, comme d’hab quoi… sous prétexte qu’il existait des hommes connus ayant atteint l’age de 80 ans dans l’antiquité sans qu’elle se posât la question de savoir si justement ces philosophes étaient connus c’est certainement parce qu’ils avaient vécu vieux. On ne connait guère à l’époque de philosophes de 20 ou 30 ans.

            2. john

              @ Gameover

              « Penser que tous les progrès de l’agriculture moderne sont mauvais par essence, est évidemment stupide. Mais nier en bloc que tout progrès n’en est pas toujours un est tout aussi stupide. «
              Tu viens de dire 2 fois presque la même chose. Lapsus ?

              > pas de lapsus. En gros, je dis que rejeter le progrès est idiot. Mais que toute nouvelle méthode n’est pas forcément bonne parce qu’elle est nouvelle.

              « Mais je comprends ce que tu veux dire et que ce doit être un choix personnel.
              Mais ce n’est pas possible puisque la bien-pensance a fait ses choix : le bio est de plus en plus imposé et obligatoire (voir les cantines scolaires de Paris), et les OGM sont interdits.
              On subventionne donc déjà le bio. »
              > là je ne suis pas d’accord. Le bio est une norme (pas toujours très respectée, pas toujours très cohérente, comme tu l’as démontré, comme beaucoup de normes). Libre à chacun de la suivre, tant pour la produire que pour la consommer en payant plus cher.

              Pour les OGM, c’est un peu le contraire. On est ogligé d’en consommer. De fait, on en consomme meme si on ne le souhaite pas, car il y a une tolérance (qui est du à des contraintes tenant compte de la réalité matérielle) dans les produits dits non ogm.

              Evidemment, parce que chacun doit pouvoir choisir, je m’oppose à l’interdiction des OGM et encore plus à l’interdiction de les tester de façon sécurisée.

              En revanche, et puisque c’est important pour un nombre non négligeable de personnes, il me semble légitime qu’un label mentionne la présence des OGM de façon claire , afin que, si c’est mon choix, je puisse ne pas en acheter.
              Et là, magie du méchant capitalisme, le marché fera le choix entre les risques ou la productivité. Ou mieux encore, les deux marchés survivront et continueront à coexister en offrant un plus grand choix au consommateur.

              1. gameover

                John,

                Si on oblige les cantines à acheter du bio qui est plus cher, c’est une subvention payée par les autres.

                La réglementation sur la présence d’OGM existe déjà.

                (J’avais rectifié pour le lapsus.)

                1. john

                  « Si on oblige les cantines à acheter du bio qui est plus cher, c’est une subvention payée par les autres. »
                  > je suis d’accord car il n’y a pas de preuve de nocivité manifeste du non bio. Ceux qui exigent du bio devraient payer plus cher ou se débrouiller. Je suis d’accord

                  La réglementation sur la présence d’OGM existe déjà.
                  >alors tout est merveilleux en ce bas monde 🙂 (oui , je le savais et j’approuve. Je déroulais juste le raisonnement)

                    1. john

                      Avec un peu de retard .. j’abonde dans votre sens évidemment.
                      Hidalgo devrait se contenter de gérer sa ville, pas les gens. Bien sur.

              1. albundy17

                de mémoire il s’agissait de germes de soja, les brindilles vertes et merdiques qu’on vous colle dans l’assiette pour faire joli.

                1. albundy17

                  j’oubliai, pour GO: « C’est l’agriculture moderne qui permet de nourrir son homme et d’augmenter depuis des années l’espérance de vie. »

                  lol. mais dans quel état. ça coute une blinde de maintenir, à cout de médocs, des croulants inutiles. Vite ! Soleil vert !

      3. Vodkaman

        Haribo est une firme germanique, donc à pas faire caguer…AM aurait illico fait une clef de bras à rain man

    2. john

      Pour moi, c’est plus simple. Le politicien Aline se fiche de savoir si le Nutella est bon ou mauvais. A vrai dire, elle n’en sait fondamentalement rien, et ne s’est même jamais posé vraiment la question scientifiquement. Mais en révanche, elle y croit. Elle a la foi en l’écologie. Et elle est partie en religion contre les méchants énemis de la terre. Et comme en plus ça la nourrit bien, il n’y a pas de raison qu’elle ne continue pas !! Après que ce soit le Nutella ou un autre truc qui est pas bien tout méchant, qu’il faut interdire, peu importe, elle a la foi Aline, elle va lutter pour la cause.

      1. Flash

        Elle n’a pas la foi, elle a des valeurs.

        La foi, c’est ce truc de réactionnaire d’extrême droûate. La Gauche, elle, a des valeurs (le Progrès, l’Art, l’Humain). Faut pas confondre, hein !

  15. Josselin

    Quel est l’intérêt des écolos à s’en prendre à cette huile plutôt qu’une autre ? D’où part l’animosité initiale ? De Nutella et leur désir de taxer les grosses multinationales ?

    1. john

      Peu importe. Ce qui compte c’est le moyen, pas la finalité. Il FAUT lutter contre les méchants énemis de la terre. Peu importe qui ils sont, l’important c’est de lutter. S’il n’y a plus d’ennemis, il n’y a plus de lutte. Et s’il n’y a plus de lutte, il n’y a plus de parti écolo.

      1. john

        En fait l’écologie n’aurait jamais du être un parti politique. L’écologie devrait être une reflexion, une prise de conscience, une attitude, dont on débat et qu’on partage. Ca ne doit pas être un diktat par ceux-qui-savent sur la populace.

        1. Bonsaï

          Surtout quand on voit les escrocs qui s’en réclament, tels que les Duflot et Placé. Ces gens-là mangeraient à n’importe quel râtelier et s’enrôleraient sous n’importe quelle bannière, pourvu que cela serve leurs ambitions personnelles.

    2. Pheldge

      @ Josselin : « Quel est l’intérêt des écolos à s’en prendre à cette huile plutôt qu’une autre ?  » la facilité , c’est tout. l’huile de palme est assez utilisée dans l’agro alimentaire, en plus ce n’est pas produit en Europe, ça fédère le baba-cool , l’alter-mondialo, et l’anti-capitalo, bref ça ratisse large, pour pas cher ! une bonne cible !

      1. Adolfo Ramirez Jr

        Le beurre est bien pire niveau nutritionel, mais c’est pas pareil, ça vient de nos campagnes rustiques et authentiques.

  16. Caton

    Aline Archimbaud (aucun rapport avec Giuseppe Arcimboldo) est professeur de lettres classiques à la retraite. Traumatisée par une vie entière passée, dans l’ombre de Jacqueline Worms de Romilly, à essayer de faire ânonner « Rosa, Rosa, Rosam » à des générations d’enfants issus de l’immigration qui prononcent incorrectement « Da’wa, Taqīya, Jihad », elle a choisi de se venger sur les producteurs d’huile de palme dont la religion et la couleur de peau lui rappelle sans cesse les pires moments de sa carrière. Dans le cas de cette femme, plutôt qu’une corde je recommande donc un séjour en hôpital psychiatrique suivi d’une injonction de soins.

    1. theo31

      La faire crever de faim et lui proposer comme unique aliment du Nutella, histoire de voir si elle a des convictions.

      Rappelons que Gandhi ne refusa pas une petite piqûre contre le paludisme alors qu’il fit crever son épouse.

  17. Adrien

    Il *faut* regarder les chaînes parlementaires (après tout, c’est financé avec votre argent) lors des débats publics sur les lois de finances. C’est juste excellent. Ça se résume en trois camps à géométrie variable pour nos dépités, nos sénileurs et nos minustres : 1/ celles et ceux qui proposent d’instaurer ou d’augmenter telle ou telle taxe, 2/ celles et ceux qui affirment que ce n’est pas une bonne idée et qu’il faudrait plutôt baisser celle-ci et augmenter celle-là à la place, et 3/ celles et ceux qui trouvent que vraiment ça fait beaucoup et que tel ou tel public devrait en être exempté. Il ne se passe *rien* d’autre dans ces moments-là. Regardez juste une heure, ou même 30 minutes, et vous avez tout compris au fonctionnement du pays : qui on peut taxer, de combien, et à qui il faut faire un peu attention parce que bon.

  18. gameover

    P’tete que cette brave dame a une fille obèse et que chaque jour lui rappelle son échec en tant que parent 1 et étant incapable d’assumer sa responsabilité elle a fait un transfert sur le Nutella… forcément c’est à cause de ça que ma fille est grosse, salauds de multinationales engraisseurs d’enfants.

    1. bob razovski

      En effet.

      N’a t on pas un cas similaire avec l’égérie de pérrichon (dont j’ai oublié le nom, celle qui avait refusé d’attacher ses gosses en voiture) ?

      D’un cas personnel, on en vient à détester le monde entier.

    1. Caton

      Cette dame étant de toute évidence anti-matière grasse, le terme de morue (0,7% de matières grasses) est plus adapté que dinde (15% de matières grasses),

      1. royaumont

        « Cette dame étant de toute évidence anti-matière grasse » : elle est en rivalité avec Duflot ?

        Ok, je sors.

  19. GouLuk

    Aucun doute sur ses connaissances médicales et économiques concernant l’huile de palme… Elle est quand même une ancienne professeurE de lettres classiques….

  20. Kazar

    Cela dit, sa folie taxatoire peut facilement être expliquée : il faut bien payer à la fois sa retraite de fonctionnaire et ses indemnités de sénatrice !!!

  21. Le Gnôme

    Un autre danger nous guette, il est alarmant, nous allons tous finir obèse (c’est déjà fait pour moi, merci). Le sirop de maïs va être autorisé en Europe, et c’est une catastrophe pour la santé publique, car il n’est pas cher, il rend les gens accrocs aux douceurs, douceurs qui rendent obèses. Que fait donc notre sénateur femelle, rien, ce qui est un scandale.

    Madame, une grosse taxe, SVP.

    1. jga

      Le corn syrup se trouve sans difficulté en France. Pour le coup, pour faire une pecan pie, l’huile de palme n’est pas franchement appropriée 😉

  22. calc8

    « Aline, elle a une dent contre une huile »
    On en déduit donc qu’Aline n’est pas une sans-dent.. Encore une protégée du Présigland (très élargie à l’huile de spam) ?

    1. Deres

      Ce n’est pas grave, le travail émérite de cette dame est quasiment gratuit, car c’est l’Etat qui paye.

      http://www.journaldunet.com/economie/magazine/le-salaire-des-politiques-et-des-elus/senateur.shtml

      Plus ses postes de vice-présidente de commission et autre bien entendu.

      Noté également dans ses propositions de lois que toutes concernent l’étranger (Palestine, Afrique, …). Le destin des français n’intéresse pas cette dame de toute évidence.

  23. René-Pierre Samary

    HS, sinon qu’elle rejoint Aline dans ma collec’.
    Marie-Arlette Carlotti, présidente d’un haut comité quelconque, a trouvé 77 000 logements HLM pour les réfugiés-sic. La crise du logement, connait pas…

    1. gameover

      Ceux qui sont sur les listes d’attente vont être content !
      Je leur consieille de partir en Syrie en avion et de revenir en bateau !

      1. René-Pierre Samary

        En avion… avec le coavionnage ? Non, l’idée est trop chouette, on va lui briser les ailes.
        Je me rends compte que chaque fois que j’emmène quelqu’un sur mon jouli bato, je fais du co… du co quoi ?
        Mais à n’en pas douter, nos édiles font du co-pinage.

      2. Pbd

        J’adore l’idée du voyage.
        Il est dit qu’il manque la mise en chantier de plusieurs centaine de milliers délogement par an depuis 3 ans ? Alors là tout d’un coup on en trouve 77.000 d’un seul mouvement de menton

        Quand à l’huile elle n’est pas nocive pour la santé et à sorti de la misère des millions de personnes.
        Circulez y’a rien a voir et envoyons les fonctionnaires et élus faire le tour du monde, il y a des bateaux sur les plages tout le long des côtes sud est de l’Europe

        1. MadeInCH

          Mode « Avocat du Diable: Le Retour! »
          .
          L’on pourrait rétorquer que l’huile de palme a mis des millions de personnes au chômage.
          .
          En effet, à production égale, l’huile de palme demande moins de travail, donc nécessite moins de salariés, donc a mis des pôvres gens au chômage!
          .
          C’est pour ça que les tenants de l’économie planifiée veulent rétablir de l’emploi grâce à un afaiblissement de l’éfficacité productionelle de l’huile de palme par de la paperasserie et de la taxation.
          .
          Vive la baisse de l’efficacité industrielle pour sauver des emplois! Vive les Saboteurs!
          .
          Saboteurs: Des types qui stoppaient l’utilisation de machines mûes par de la vapeur, en jetant leurs sabots dans les engrenages, car ces machines étaient si efficaces que ces gens perdaient leur travail.

    2. Aristarque

      Ceux qui sont en liste d’attente pour un tel logement apprécieront cette subite disponibilité qu’on ne savait si vaste. Bon, maintenant, c’est une annonce soce… On nous avait aussi annoncé des inversions de courbes dans le même genre de promesses…

        1. Lorelei

          Concernant les logements vacants, il y avait un billet à la radio ce matin.
          Une partie, ce sont des logements en travaux, une partie des logements qui vont être détruits, une partie ce sont des logements dans des villes qui perdent des habitants (par manque d’emploi).

          1. gameover

            Si c’est vrai ça veut dire qu’on va déjà éloigner les migrants de l’emploi… ils sont mal partis dans la vie !

            1. Kazar

              Les éloigner de quel emploi ?
              « Au total, fin juillet 2015, le nombre de demandeurs d’emploi de catégories A, B, C s’établit à 5 412 500 en métropole ». Journal du net.
              Je ne dis pas qu’ils viennent piquer l’emploi des Français, je dis juste qu’ils ne peuvent de toute façon pas trouver de boulot vu qu’il n’y en a pas comme le prouvent les chiffres du chômage…

                1. theo31

                  Consternant ? Juste socialiste.

                  Si tu ne trouves pas d’emploi, pourquoi ne pas le créer soi-même comme les trois quarts des chefs d’entreprises de ce pays ? Mais avec des acronymes comme RSI, URSSAF, Cerfa, ça ne donne pas envie.

                  1. Kazar

                    Cher Théo, arrêtez la provoc, svp. Je ne suis pas socialiste, et ce d’autant moins que je suis en profession libérale et que je suis donc mon propre chef d’entreprise. Si vous étiez un peu plus attentif, vous auriez remarqué que GO indiquait qu’on allait « éloigner les migrants de l’emploi » en « leur attribuant des logements dans des villes qui perdent des habitants (par manque d’emploi).
                    Cela dit, ce n’est déjà pas facile pour une personne qualifiée et parlant et écrivant correctement français de créer sa propre entreprise, alors j’imagine pour un migrant…

                    1. « Je ne suis pas socialiste »
                      Pas à la même dose que Marine, certainement, mais si si, vous êtes bien socialiste, soit dit sans animosité (tout le monde peut se tromper, hein).

                  2. channy

                    le CV de mon nouveau boss:
                    Gérant(en couple) d un « vival » pendant 5 ans, dans une banlieue Savoyarde, 75 heures de boulot par semaine, revenu 1500 euros par mois Pour 2..il a déposé le bilan en Juillet dernier, on lui a saisi sa camionnette (qui faisait office de voiture perso et société)la semaine dernière…après s être fait massacrer de taxes festives..il n a pas droit aux assedics, que dalle..ce sont ces parents qui l’aide financièrement.
                    C est sur il n a plus envie, et préfère redevenir salarié

                2. Kazar

                  @GO, arrête de déformer ce que j’écris stp, ou de faire semblant de ne pas comprendre. Par hypothèse, la quasi totalité des migrants ne maîtrise pas notre langue, et est de ce fait largement handicapée pour chercher et trouver un emploi.
                  De plus, d’après « l’observatoire des inégalités », le taux de chômage des non diplômés est trois fois plus élevé que chez les bacs +2.
                  Comme je doute que nous ne recevions parmi ces gens que des bac +2 à +5, je vous laisse en tirer les conclusions qui s’imposent.

                    1. Kazar

                      Cher H16, monomanie peut être, mais vous noterez que je ne suis nullement à l’origine du post m’ayant conduit à répondre à GO…Quand à l’huile de palme, de toute façon, ces politiciens réglementent tout et continueront, encore une fois, cela ne s’arrêtera qu’avec la faillite (ce n’est pas un souhait mais une conviction).

                  1. gameover

                    Oui tout le monde sait que l’allemand est la première langue parlée en Turquie et c’est pour cela que ça en a fait la première communauté en Allemagne avec 3.4 millions de personnes… Comme quoi hein !

                    Tu es un eu parano. Je ne déforme pas ce que tu dis, je dis que si tu loges les immigrés dans des villes avec des difficultés d’emploi faudra pas s’étonner qu’ils ne travaillent pas: ce n’est pas compliqué à comprendre.

                    1. Aristarque

                      C’est quand même un peu ce que Kazar dit en chorus de ton propos. Il est juste trop catégorique en estimant (dans son post premier de la série) qu’ils ne trouveront aucun travail alors qu’il y a des besoins incompressibles de partout, même dans les endroits pas avantagés. Cela dit, il est possible de s’inspirer des communautés asiatiques qui sont, elles aussi, confrontées à la barrière de la langue pour les nouveaux membres tout frais débarqués. Ils ont des réseaux d’ entraide, sûrement pas gratuits mais qui ont le mérite d’exister et de les stabiliser…

                    2. gameover

                      Harry, relis son post de 16h10, il dit qu’il n’y a pas d’emplois, point barre et donc que ça ne sert à rien de les mettre ici ou là.
                      Pour info un des paramètres du chômage est justement l’absence de mobilité des salariés à cause d’une part du marché étriqué du logement et d’autre part du fait qu’on a créé des propriétaires à la limite de l’insolvabilité qui ne peuvent se permettre de bouger car ne pouvant se permettre de prêts relais et qui de toute façon perdront de l’argent à la revente à cause des taxes.

                      Et si tu loues ton logement et que tu en prends un autre en location ça va te coûter au minimum 30% en impôts !

                      Donc mettre des gens peu qualifiés dans des bassins d’emplois sinistrés c’est comme vouloir réinsérer un délinquant dans un squat du 9-3.

                    3. Aristarque

                      GO 19h59. Le fait est que tout coince dans ce pays perclus de dettes dues essentiellement à cet Etat providence qui se mêle de tout, entrave le reste et n’aboutit à rien de réellement concret dans le bénéfice. Là où il y a du logement vacant, il n’y a que très peu de travail vraiment disponible, là où il y a plus de travail, il y a davantage de monde et une pénurie relative de logements… La mobilité de tous, locataires et proprios est entravée par cela, par le fait que mettre son habitation en location pour aller être locataire ailleurs « dans le but de suivre le travail » est une horreur financière au niveau fiscal sans parler du risque énorme des impayés qui t’oblige à te barder d’ une assurance spécifique qui bouffe aussi du rendement brut, etc, etc… On en revient toujours aux mauvaises garanties du droit de la propriété qui polluent et dégradent en chaîne interminable tous les rapports sociétaux…

      1. Deres

        En fait, c’est le résultat de cette fameuse gestion optimale parfaite de l’Etat. Il y a 77 000 HLM vacants car dans des zones sans demande où de base les prix de l’immobiliers sont faibles. Bref, des HLM inutiles. Mais je vous rassure, il y a plus de 4 millions de HLM en France, donc cela ne fait que 2% qui ne servent à rien …

  24. ca-suffit

    “ moult campagnes écologiques (idiotes) tentent de faire croire à une déforestation massive pour l’exploitation du palmier huilier, déforestation honteusement exagérée“
    Pas d’accord : Il y a environ 12 ans, j’ai traversé la Malaisie d’ouest en est : forêts ayant l’allure de forêt primaire tout le long du chemin. J’ai refait ce même trajet l’année dernière : plantation de palmier à huile partout, plus la moindre trace de la forêt.
    Par contre, en 12 ans, la population Malaisienne, en majorité agricole, a explosé son niveau de vie.

    Conclusion : De quel droit, une politicarde professionnelle insignifiante, d’un parti tout aussi insignifiant, qui se vautre dans les ors de la république et s’enrichit effrontément sur le dos des Français, entend mettre son grain de sel dans l’économie d’un autre continent et ramener à l’âge de pierre une population méritante? Du goudron et des plumes……

    1. Vous n’avez pas lu le lien au sujet de la forêt en question. C’est dommage, il remet les pendules à l’heure à ce sujet.

      1. ca-suffit

        J’avoue ne pas avoir eu le temps de le lire. Article fort intéressant, et fiable comme le sont toutes vos sources.
        Je ne témoignais qu’en faveur de l’économie de la Malaisie, premier producteur d’huile de palme au Monde.
        Très cordialement.

    2. channy

      « Par contre, en 12 ans, la population Malaisienne, en majorité agricole, a explosé son niveau de vie. »
      La Malaisie,je la parcoure depuis 15 ans et j en ai même épousé une ressortissante,
      @Par contre, en 12 ans, la population Malaisienne, en majorité agricole, a explosé son niveau de vie »
      Le pays manque cruellement d’agriculteurs, au point de devoir importer une grande partie de son alimentation, le riz est lourdement subventionné, le manque de bras dans l agriculture est criant…même les indonésiens ne veulent plus bosser pour des nèfles y compris dans les plantations d huile de palme pour 800rm le mois..

      Et non la population Malaisienne n’ a toujours pas retrouvé son niveau de vie d’avant la crise de 1997..Même Mahatir le dit.;ah oui par contre la redistribution sociale a augmenté.;enfin que pour les Bumiputras.;les malaisiens chinois et indiens , ils peuvent aller se brosser;
      Au fait vous des palmiers à huile dans les cameron highland,? faites la route de Kota kinabalu à Sandakan et vous me direz si vous en voyez beaucoup des plantations de palmiers à huile(par contre pour la route tawau- sandakan je suis d’accord)

      1. ca-suffit

        Je ne vais pas alimenter une polémique avec quelqu’un qui dit parcourir le pays depuis 15 ans, quand je n’y ai voyagé qu’à 2 reprises et au total 3 mois. Toutefois, je souligne que le manque de bras dans l’agriculture me fait sourire. C’est l’absence de mécanisation des récoltes et les rendements faibles qui fait que la production de riz y est insuffisante et peu rentable.
        Justement, le groupe agroalimentaire malaisien Sime Darby (n°1 mondial de l’huile de palme) considère qu’en mécanisant les récoltes de riz, il serait possible d’atteindre des rendements de 8 à 10 tonnes par hectare quand il n’est que de 4 actuellement. Et l’argent gagné grâce à l’huile de palme va permettre cette révolution agricole.
        Il faudrait que quelqu’un se dévoue pour tenter d’expliquer à Aline que la question de l’huile de palme dépasse un peu celle du Nutella de ses gamins.

  25. bob razovski

    Aline a de grosses lacunes en anatomie.

    C’est à l’huile de coude qu’elle voulait s’attaquer, pour éviter d’avoir à trop travailler.

    1. Pbd

      J’adore . Oui l’huile de coude parlons en a nos fonctionnaires. Chez Smart les syndicats sont emmerdes car les employés ont accepté les 39 heures

    1. gameover

      Ce qui est assez drôle dans cette news (lien en cours d’approvage par le chef qui fait sa sieste) c’est que le maire parle d’un manque de place alors que je me souviens qu’il y avait 2 services à la cantine dans les établissements que j’ai fréquentés.

      Bon c’est sûr que des repas à 0.25E on en redemande… moins cher qu’à la maison. Pour ce prix on a un oeuf ou un yaourt… même pas bio !

      Je me suis baladé sur le site de la mairie. Je vous conseille les petits animaux dessinés sur le menu pour que tout le monde comprenne (lien suit).

      « Quels engagements de la Ville de Saint-Denis en faveur d’une restauration collective saine et responsable ?
      • le pain et les yaourts natures sont biologiques.
      • fruits issus de l’agriculture raisonnée et produits à 15 km de Saint-Denis.
      • poulet fermier et Label rouge, viande bovine française…
      • choix d’un commerce équitable pour certaines denrées exotiques

      Depuis mars 2015, les enfants profitent d’un menu végétarien mensuel intitulé « A table pour ma planète ! » dans un triple objectif : nutritionnel, écologique et de sensibilisation à des modes de consommation différents. »

      Bio, mais y a pas à bouffer pour tous…. CQFD

      1. gameover

        oops… c’est pas 25 centimes le repas c’est 15 centimes :

        « Quels sont les tarifs pratiqués par la Ville ?

        C’est le Conseil municipal qui vote les tarifs des activités et prestations organisées par la ville, avec pour chaque prestation, un tarif minimum et un tarif maximum.
        Par exemple : le tarif minimum pour un repas à la cantine est de 15 centimes d’euros, le tarif maximum, de 3,84 euros – le coût d’un repas (prix de revient) est de plus de 6 euros. »

        1. Kazar

          En même temps, commune avec 70% de logements sociaux, et un endettement de supérieur à la moyenne nationale. Où quand le dogme se heurte à la réalité économique…

            1. Kazar

              Au fait, ça existe déjà , ça s’appelle péréquation…Paris versera 450 milliosn d’euros à des communes pauvres en France en 2015 au titre de la péréquation.

        2. Deres

          Sérieusement, 15 centimes, ce n’est plus de la subvention, c’est un cache-sexe pour ne pas dire gratuit. Comment voulez-vous qu’avec des tarifs pareil, il n’y ait pas des phénomènes de passagers clandestins. C’est la base en économie quand un service est gratuit. Je comprends que les parents se battent pour avoir l’accès à la cantine car la subvention est quand même énorme (20*6 euros=120 euros par mois et par enfant …). Et les chômeurs ont justement de bas revenus donnant accès à ce genre de tarif.

          1. gameover

            Bah au moins avec un prix pareil je n’aurais pas été embêté pour donner occasionnellement l’argent aux gosses pour la cantine… et ça permet d’couler les petites pièces !
            Papa, tu me donnes l’argent de la cantine ?
            Va voir dans la machine à laver !

      2. Aristarkke

        GO : c’est de la commune de Saint Denis (la où sont les rois de France enterrés)o de l’Ile-Saint Denis, à côté mais autre municipalité ??? Tu parles de l’une et de l’autre ???

        1. gameover

          Oui je viens de voir que j’ai pris les données de la cantine de St denis au lieu de l’île St Denis (Google est dyslexique 😀 )

          Rectification donc :

          « Pour la municipalité de L’Île-Saint-Denis, la justice sociale est une priorité politique : le paiement du repas de la cantine varie de 0,90 à 6,10 euros, selon 8 tranches de revenus distinctes, pour un coût réel de 14 euros. »

          P’tain 14 euros, faut les emmener au resto !

          Par contre je ne vois pas trop où est le problème de cette commune vu qu’ils ont une dotation de fonctionnement de 283E par habitant (moi c’est 8 euros p’tain) et que leur endettement est d’environ 30% et bien inférieur à la moyenne des communes identiques et leur budget est excédentaire de +845,000E (2012).

          http://www.proxiti.info/budget-commune.php?o=93039&n=L%27%20%C3%8Ele-Saint-Denis
          ______________
          Ce site est pas mal. C’est là que l’on voit ce que l’état reverse à la commune et que l’on appelle la dotation globale de fonctionnement (DGF) et en final à combien l’état nous estime… moi c’est 8 euros… pas 1/2000ème de ce que moi je lui donne…

          Sorry pour l’erreur mais ça m’aura appris qu’il y a des repas à 15 centimes !

          1. Deres

            En fait, il faut bien voir que ces subventions permanentes mènent à un problème grave. La moindre augmentation de revenu fait disparaître de nombreux avantages de ce type (cantine, garderie, centre de loisir, activité sportive, loisirs, prêt à taux zéro, livret populaire…). Et les français très modestes qui en sont bien conscient se méfient beaucoup avant de recommencer à travailler ou à recevoir des augmentations. En effet, une augmentation du revenu brut peut très bien mener à une perte de revenue « super-nette » si on tient compte de la perte de ce genre d’avantages et gratuité.

            1. Deres

              Et j’ajoute que comme les revenus ne tiennent ni compte des subventions/aides et d’éventuel travail au noir, cela créé beaucoup d’inégalité de fait entre français.

              1. gameover

                J’ai lu ton étude, pas tout hein, mais c’est intéressant et valide le fait que travailler au SMIC fait perdre de l’argent.
                Mais ce que j’ai surtout relevé c’est que ce sont les aides sociales connexes ou locales qui détruisent les mécanismes mis en place par l’état pour justement corriger le tir !

                « Si les réformes des transferts sociaux des années 2000 ne sont pas parvenues à supprimer les emplois qui ne payent pas, c’est parce qu’elles ont été contrecarrées par d’autres mesures dont les effets sur les gains du retour à l’emploi sont contraires. Il s’agit du développement par les régions des aides aux transports (telle que la gratuité de la carte orange pour les allocataires du RMI en Île-de-France, depuis 2007). Il s’agit aussi de l’exonération de redevance télévision pour les allocataires du RMI à la suite de la loi du 30 décembre 2004 et les tarifs sociaux des grandes entreprises de réseaux : réduction sociale téléphonique lancée en 2000, définition d’un tarif « bien de première nécessité » pour l’électricité par la loi du 10 février 2000, et d’un tarif social électricité par un décret du 8 avril 2004.
                . Ces aides sociales ont à nouveau été étendues par un décret du 13 août 2008 avec le tarif spécial de solidarité pour le gaz. Toutes ces innovations ont annulé les effets cumulées
                des réformes de la prime pour l’emploi, des allocations logement, de la taxe d’habitation ou des prestations familiales. »
                ____________
                Faire tout et son contraire.

  26. Flash

    Elle est Citoyenne du Monde. La France Rabougrie des Réactionnaires Fascistes de Droite n’est pas l’horizon de cette belle âme. Sa conscience est le phare dont la divine lumière déchire le ciel bourbeux et noir.

    Aline, c’est vraiment une super copine.

  27. Adolfo Ramirez Jr

    Que cette cruche souhaite taxer l’huile de palme de manière monomaniaque; soit.
    Mais alors quel besoin a-t-elle de taxer l’huile de coprah issue de la noix de coco?

      1. DoS

        Euh, c’est quoi un pauvre ?
        Vous voulez dire ces gens qui vivent dans des pays sous-développés qui ne connaissent pas notre chance d’avoir un État socialiste omni-présent pour torturer un peuple qui en redemande ?
        Non, ils ne doivent pas savoir que ça existe. Comprenez les….ça dépasse totalement les frontières de l’administration Française. Un pauvre étranger ne vote pas, ne paye pas d’impôts, bref, on s’en fout.

    1. gameover

      La Végétaline était un mélange d’huile de noix de coco et de palme et ça se présentait en pain solide. A l’époque personne ne s’en est ému et il me semble même que l’on disait que c’était moins gras pour les frites une fois. Je ne sais pas si c’est encore utilisé.

  28. hop hup

    Banque de France : « François Villeroy de Galhau est exposé à un grave conflit d’intérêts »

    L’Elysée a officialisé, mardi 8 septembre, la nomination de François Villeroy de Galhau à la présidence de la Banque de France, ce qui le conduira de facto à présider aussi l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et à siéger au Haut Conseil de stabilité financière. Celui qui a été, entre 2011 et 2015, le directeur général délégué du groupe BNP Paribas deviendrait donc le relais en France de la politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) et le principal représentant de la France dans les instances internationales chargées de la régulation bancaire.
    Lire aussi : Banque de France : la nomination d’un ex-dirigeant de BNP dénoncée par 150 économistes
    L’expérience de François Villeroy de Galhau lui confère à n’en pas douter une excellente expertise du secteur bancaire, au moins autant qu’elle l’expose à un grave problème de conflit d’intérêts et met à mal son indépendance. Etant donné les enjeux de pouvoir et d’argent qu’il véhicule, le secteur bancaire est particulièrement propice aux conflits d’intérêts. Il est totalement illusoire d’affirmer qu’on peut avoir servi l’industrie bancaire puis, quelques mois plus tard, en assurer le contrôle avec impartialité et en toute indépendance.

    on a du lourd il a dit quoi déjà a propos de la finance l’actuel locataire de l’élysée ?

    1. bob razovski

      En effet, pour empêcher le développement de parasites, il y a Butaline (r)

      Un produit Ceva-Africa : « Ensemble, au-delà de la santé animale »

      Je n’invente rien 😉

        1. DoS

          Niveau mutation on a notre dose, nous autres les humanus domesticus.
          Il nous faudrait inventer un vaccin rapidement pour contrôler la natalité et l’espérance de vie qui augmente….ah, l’on me dit que ça existe déjà….que mon dentifrice est au désherbant et que le monde est devenu communiste.
          Reste la vodka ! Le meilleur antidote connu actuellement.
          (Testé et approuvé par plusieurs générations de Russes. Attention, cela peut rendre violent et/ou somnolent)

  29. DoS

    T’as vu h, la cour des comptes panique ?
    Pour moi c’est un thermomètre dans le cul d’un cadavre, mais bon….c’est rigolo de voir autant d’agitation.
    Autant de précision, de connaissance octroyées par la force de l’Etat pour nous prévenir de notre mort imminente ?
    Pour moi, cela est un message:
    Préparez vos comptes bancaires, l’Etat arrive.
    Quant à l’Insee elle parle de Bb….
    La presse, bah, les migrants et le FN.
    Pffff

    1. sam player

      « Préparez vos comptes bancaires, l’Etat arrive. »

      J’en avais parlé à ma mère il y a quelque temps et j’ai vu dernièrement qu’elle retirait du liquide à la pelle régulièrement.
      Et innocemment je lui ai parlé du bitcoin….

  30. Aristarque

    Eh quoi, Patron??? Vous êtes charrette, ce matin??? Vous n’avez pas trouvé de sujet pour ce jour???

    1. sam player

      Vu qu’ils les écrit à l’avance pendant le wikande, il a le choix dans la date pour le publier… 😀

Les commentaires sont fermés.