Volkswagen, ce coupable qui en cache un autre

C’est à un tsunami de surprise feinte que nous avons eu droit la semaine passée : oh, vertuchou, Volkswagen a bricolé les logiciels embarqués dans ses voitures pour obtenir des résultats brillants aux tests anti-pollution aux États-Unis ! Le constructeur a menti, et il a même reconnu l’avoir fait ! Oh ! La pseudo-consternation a atteint rapidement la bourse, où l’action du constructeur a dévissé, et s’étend maintenant sur le marché européen, en touchant rapidement tous les autres constructeurs. Quel monde, mes amis, quel monde !

Ceci posé, revenons un peu sur Terre. Et si je parle de surprise feinte, c’est bien parce que les petites bidouilles des constructeurs pour faire passer leurs engins pour plus propres qu’ils ne le sont étaient connues de pas mal de monde. L’État, déjà, qui a savamment construit les normes, main dans la main avec les fabricants eux-mêmes, et qui devait bien se douter qu’il y aurait le cas des tests bâtis pour permettre aux modèles de remporter de bonnes notes, et les conditions réelles, franchement éloignées. Les automobilistes ensuite, dont l’écrasante majorité a pu constater l’écart entre la consommation affichée publicitairement, et qu’on ne peut obtenir que dans des conditions de roulage qui frôle la crédibilité par le mauvais côté de la tangente. Les associations écolo enfin, qui, toutes largement subventionnées par l’État, ont su tourner les yeux ailleurs le temps qu’il fallait pour ne pas voir les petits soucis de certaines motorisations.

Avant d’aller plus loin, cela ne retire, évidemment, absolument rien à la faute initiale de Volkswagen dans le cas qui nous occupe. Comme le précise avec raison Vincent Bénard dans son dernier article à ce sujet, le constructeur allemand a bel et bien fraudé, en masquant (de façon logicielle, donc) une production de gaz polluants (des oxydes d’azote, dans ce cas-là) bien au-dessus des normes admises en condition de conduite normale. Il mérite donc ce qui lui arrive actuellement.

VW gas auto

Maintenant, ce constat ne permet pas d’éviter de rappeler quelques évidences bien trop vite oubliées tant par la plupart des journalistes que, surtout, par ces politiciens qui commentent l’actualité du haut de leur morale irréprochable et de leur parcours dans leur domaine généralement exempt de toute fraude.

On pourra ainsi pouffer en lisant la demande péremptoire et assez gonflée de « totale transparence » de la part de la ministre de l’écologie, par exemple. C’est bien joli de réclamer la transparence, mais il faudrait aussi pousser les explications techniques un tantinet pour bien faire comprendre exactement l’enjeu, du côté des constructeurs, de respecter des normes anti-CO2 toujours plus drastiques.

En effet, et n’importe quel chimiste pourra le confirmer, l’apparition des oxydes d’azote (NOx) en combustion signifie que le carburant a été brûlé à des températures et des pressions élevées, qui certes contribuent à une diminution de la production de CO2, mais favorisent aussi l’augmentation de la production des NOx. Pour les constructeurs, chaque effort fait pour baisser la quantité de dioxyde de carbone aura donc tendance à augmenter la production des NOx. Cette augmentation est en partie absorbée par des systèmes de catalyse en sortie (notamment à base d’urée), mais on comprend qu’il est très complexe, chimiquement parlant, d’avoir à la fois une baisse constante des émissions d’un gaz qui, rappelons-le, n’est absolument pas nocif comme le CO2, et dans le même temps, une diminution des NOx (qui eux, sont effectivement nocifs pour la santé).

À ce point, on comprend que la course à l’homologation étatique des moteurs provoque le renchérissement des mécaniques vendues (avec l’introduction de systèmes progressivement de plus en plus complexes), ou, moins honnêtement, l’apparition de trucs et astuces pour réussir les conditions, bien calibrées, de tests connus à l’avance. Si la dernière option est clairement punissable, la première laisse songeur quant au bilan de l’action de l’État dans le domaine automobile.

On pourrait évoquer, par exemple, l’apparition de voitures électriques badigeonnées de massives subventions qui, si elles permettent à certains de frimer dans des Tesla agréables à regarder, n’ont toujours pas permis de régler les problèmes d’autonomie (et loin s’en faut), de recharge (longues et épuisantes pour le réseau électrique) ou de recyclage en fin de vie. D’autant que l’État qui subventionne les lubies électriques, c’est d’autant moins pour d’autres technologies, parfois prometteuses mais enterrées.

epic cat fail

On pourrait rappeler que le développement en fanfare du diesel sur le sol européen ne doit à peu près rien au hasard et tout à la patte de l’État qui a sciemment encouragé son ascension par des taxations de plus en plus vexatoires sur l’essence. Ici, l’État stratège a bien frappé, et frappe encore : croyant soutenir une industrie automobile en concurrence avec le reste du monde en tabassant l’essence, l’État a introduit un biais énorme en faveur du diesel qui s’est effectivement révélé lucratif pour les constructeurs français… Jusqu’au moment où l’écart fiscal est devenu palpable (la Cour des Comptes évalue le – fameux – manque à gagner à 8 milliard d’euros) et où l’on s’est rendu compte que le diesel était particulièrement médiocre pour l’atmosphère.

epic fail

On pourrait se rappeler qu’ensuite, l’écologie entrant dans les mœurs et la politique, les normes antipollution se sont mises à pulluler. L’État, toujours aussi stratège, s’est retrouvé avec d’un côté un diesel favorisé et de l’autre une atmosphère à dépolluer, à coup de normes de plus en plus drastiques, et des tests d’homologation idoines (et négociés avec les constructeurs). Là encore, on a du mal à oublier complètement la part de responsabilité de l’État. On pourrait en effet se rappeler qu’il n’y a pas de lobbying sans des individus, des administrations, des élus à « lobbyiser » surtout lorsqu’ils ont un grand pouvoir sur l’avenir d’une filière.

Epic Fail

On pourrait enfin se rappeler que c’est encore l’État, au travers de la loi DMCA (protection des droits d’auteurs) qui a directement empêché que la tricherie soit révélée plus tôt : eh oui, selon cette loi, les constructeurs automobiles affirment qu’il est illégal pour des chercheurs indépendants de vérifier le code du logiciel contrôlant les véhicules, et ceci sans l’autorisation du fabricant, et cette interdiction a permis à Volkswagen de conserver ses manipulations à l’abri pendant des années.

Shipment of fail !

L’État qui édicte des normes, l’État qui édicte des interdits, l’État qui pousse certaines motorisations au détriment d’autres … Volkswagen est évidemment coupable (et il l’a reconnu), mais oublier l’État n’est pas oublier un détail de la pièce qui s’est jouée, c’est oublier le décor, la musique et le metteur en scène.

Alors, quand, sur tout ce bazar déjà bien glauque, on apprend que l’État envisagerait de redresser les torts causés avec … une bonne grosse interdiction des diesels d’ici 2025 (parce que ça marche, ces trucs là, qu’on vous dit : c’est efficace et ça n’apporte jamais d’intéressants effets de bords), on sait que là, on tient la solution, c’est évident ! Bingo !

bingo pas twingo

Toute cette affaire pue. Elle pue le capitalisme de connivence. Elle pue le lobbyisme débridé. Elle pue les petits arrangements, les compromis douteux, les arrangements entre copains et coquins. Elle pue de l’odeur âcre d’un diesel mal brûlé, elle pue d’une écologie politisée à mort et utilisée à des fins protectionnistes (ici, des USA contre l’Europe, jusqu’au prochain retour de bâton), elle pue l’interventionnisme de l’État à tous les niveaux.

Volkswagen paiera, cher, sa fraude, et c’est tant mieux. Mais cette affaire montre de façon éclatante l’incohérence des pouvoirs publics, tiraillés entre leurs lubies, leurs compromissions et les petits intérêts bien compris de ceux qui les dirigent. Tout ceci démontre encore une fois que la régulation étatique ne marche pas. Ceci montre à quel point on est éloigné d’un marché libre où les fraudeurs n’auraient jamais eu la possibilité de faire durer leurs manigances aussi longtemps, où l’État n’aurait jamais pu imposer des normes débiles et des tests ridicules, où le consommateur aurait pu se faire flouer sans rien pouvoir dire.

L’État stratège, quelle bouffonnerie !

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires322

          1. zelectron

            De toute façon le calculateur Bosch EDC17 qui équipe ces VW équipe la quasi totalité du parc diesel en Europe et +, donc on a qu’une infime partie de l’affaire… Sachant que Bosch à déjà équipé 250 millions de véhicules ………………

            1. gameover

              Ce n’est qu’un calculateur… ensuite chacun a sa propre cartographie d’allumage suivant le moteur, la charge etc…

              Le bidouillage était assez simple : s’il y a accélération et pas de charge (ou pas de vitesse enclenchée) c’est que c’est un test de pollution…

  1. Aristarkke

    L’ automobiliste lambda se fiche du tiers comme du quart de la pollution engendrée par sa voiture. D’ autres facteurs bien plus prégnants d’ esprit le préoccupent quand il fait son choix, comme le prix à payer, le budget carburant… Et quand on vient lui parler de pollution par le CO2 que la Terre recycle parfaitement bien depuis des millénaires, cela ne lui fait ni chaud ni froid… Si le gazole était aussi taxé que l’ essence, l’ amour de beaucoup de Grançais pour ce carburant baisserait à due proportion…

    1. bob razovski

      Permettez moi une variante :

      Si l’essence n’avait pas été fiscalement matraquée, l’ amour de beaucoup de Grançais pour le diesel baisserait à due proportion…

      😉

      1. FASTNET

        J’ai eu mon premier diesel comme voiture de fonction, contre mon gré et j’y ai trouvé un confort de conduite immédiat !
        Depuis je roule diesel par agrément (15 Renault = 2 000 000 km)
        De plus avec Euro 5 puis 6 je pensait rouler plus propre qu’avec l’essence !

        1. nana

          Perdu. Le diesel est une saloperie et ca fait plus de 10 ans qu’on le sait.
          Allez faire un tour aux USA ou au Japon et revenez en Europe, vous « sentirez » immediatement que nos villes puent le diesel 🙁
          L’essence produit du CO, qui est aussi pas bon du tout pour la santé, mais avec la sonde lambda c’est heureusement bien moins le cas.

            1. Caton

              Je suis tombé sur le calcul des émissions de dioxyde de carbone d’un cheval — c’est plus de 170 kg par jour, soit l’équivalent de 500 km parcourus avec une Mercedes Classe S 500 de 2015. Pour mettre de l’huile sur les nems c’est à cheval qu’il faut parcourir Paris!

              1. Faust

                Euh… Pour arriver à ce chiffre il faudrait déjà qu’un cheval ingurgite plus de 170kg de glucides/lipides par jour, et cela en admettant une dégradation complète en CO2 (tout passerait en respiration aérobie, Cycle de Krebs and co…).
                Ca n’est pas le cas, à l’évidence.
                Le vrai chiffre est probablement 20 fois moindre, voir plus.

                1. sam player

                  Oui effectivement c’est 170kg d’air qu’un cheval de 500kg expire par jour et en comptant une concentration de 4% de CO2 ça fait 6.8kg de CO2.

          1. FASTNET

            Va faire un tour en Russie du côté de Krachnodar ou Novorossik, c’est de l’essence mais ça fume à qui mieux mieux !
            Et ça gratte bien la gorge !

          2. Dahu

            Euh, pour avoir vécu quelques temps à Taipei, je peux vous dire que malgré le 100% voiture essence, ça pue autant la pollution, ça pique autant les yeux et ça fait autant couler le nez qu’à Paris ou Toulouse…

    2. Bonsaï

      Et merci pour nos poumons !
      Genève, charmante ville lacustre submergée par les effluves exquises du Diesel véhiculé par nos amis frontaliers venant quotidiennement gagner du franc suisse à la sueur de leur front.

      1. Pheldge

        Et dans le tas, il n’y a pas des socialistes frontaliers venant quotidiennement gagner du franc suisse à la sueur du front des autres ? 🙂

            1. FASTNET

              Et oui la liberté de mouvements vaux bien de (gros) sacrifices financiers, des désagréments avec la maréchaussée …

              Il faut d’ailleurs noter qu’avec tous les désagréments qu’on encoure à utiliser sa voiture, les Français plébiscitent encore celle-ci !
              C’est à se demander si nous sommes maso ?

              1. Bonsaï

                Précisons qu’ici le CEVA est un train régional qui permettra aux frontaliers français de se rendre d’Annemasse jusqu’au centre de Genève. Il s’agit d’un grand projet transfrontalier qui vise à coordonner et optimiser les trajets quotidiens de cette population.
                En Suisse, liberté de mouvement ne signifie pas forcément gabegie, désorganisation et pollution au Diesel…
                😀

                1. Aristarkke

                  Je ne pensais pas les Suisses si aventuriers! Élaborer un ouvrage en coproduction helvetico-grançaise sans craindre le défaut de paiement du voisin….

                  1. Bonsaï

                    Vu la modeste contribution réclamée à nos voisins, ça devrait passer comme une lettre à la poste : 240 millions d’euros pour la France contre 1’567 milliards de francs suisses pour nos pommes !

                  2. gameover

                    Oui Harry, on dirait que l’aéroport de Bâle-Mulhouse ne leur a pas servi de leçon. Remarque que là c’est avec les genevois donc c’est un projet socialisto-socialiste.

                2. FASTNET

                  OK désolé je ne connaissais pas le CEVA !

                  Mais la remarque sur les voitures personnelles et le fait de ne pas prendre les transports en communs est général, et peut aussi s’appliquer aux cas particuliers.

                  La liberté n’a pas de prix ! (Mais si ça coute cher en roro !)

                  1. Bonsaï

                    Attention : tout est fait dans le respect de la liberté individuelle. Personne ne sera obligé de prendre le petit train !
                    Néanmoins,on peut déjà constater en ville de Genève qu’ils ont instauré tout en douceur des méthodes très new age pour dégoûter l’automobiliste :
                    – au centre ville, le piéton est roi, il traverse comme il veut. Il n’y a plus de feux.
                    – dans certains quartiers, les rues ont été rénovées et embellies : d’ingénieux créneaux et autres dispositifs décoratifs ont été ajoutés pour empêcher le stationnement. Tous les cinquante mètres un ravissant petit enclos végétalisé et entouré de palissades mange un peu d’espace sur la chaussée…
                    Et plein d’autres petits pièges subtils pour faire comprendre aux récalcitrants que le vélo, la marche et le bus sont tellement plus pratiques en milieu urbain !

                    1. gameover

                      « …tout est fait dans le respect de la liberté individuelle… » »

                      Y a pas de subventions, t’es sûre ?

    3. Gerldam

      C’est tout à faity exact: le client se préocupe de 1. le prix, 2. la gueule de la bête, 3. la consommation, 4. la fiabilité, absolument pas de la pollution.

  2. Infraniouzes

    Très bon article qui résume la grande pitié de notre monde de coquins. Mais le plus grave, à mes yeux, c’est que le type à qui on doit ça, va partir comme un héros fatigué mais les poches pleines sous les discrets vivas de ses pairs. S’il y a avait une seul raison pour que je n’achète pas une VW ce serait celle-là.

      1. Caton

        Les Samsung SM5 III sont quasiment données d’occasion, et comparables à la Passat en termes de performances et d’habitabilité. Et c’est sud-coréen, pas français, même quand elles se font appeler « Latitude ».

          1. Caton

            Habitabilité insuffisante par rapport à la taille du véhicule, et assez laid dans l’ensemble. Moins laid qu’une Vel Satis, mais bon. En outre, elles se sont très mal vendues et ont été retirées du marché très vite.

    1. bob razovski

      Personnellement, ça ne me dérange pas qu’il s’en aille avec du cash.

      Le billet montre que justement, il n’y a pas « un type à qui on doit ça », mais un système entier, adulé et glorifié par moulte français, entre autres…

      😉

          1. shoot again

            Albundy, 30% tu sors ça d’où ?
            Le TARP US était complètement remboursé en 2013.
            Idem en France.
            Il n’y a plus d’argent d’état dans les banques privées.

            1. albundy17

              Arf, je ne sais plus, un article business bourse il me semble, moins de deux mois. La france était plutôt bien placée, mais l’europe aux environs de 36

    2. sam player

      Le type comme vous dites a fait son job et ce n’est pas le vôtre de vous occuper des affaires à les autres… à moins que vous soyez actionnaire, auquel cas vous serez le bienvenu de faire vos remarques à l’assemblée générale…
      C’est quoi cette manie de regarder dans le portefeuille des autres ?

      1. Pheldge

        « C’est quoi cette manie de regarder dans le portefeuille des autres ? » c’est un des sports nationaux préférés, après le foot à la télé !

      2. Pat

        Quand ces « autres » sont des élus, des fonctionnaires, ou des patrons d’entreprises semi-publiques, ce n’est pas une manie, c’est un devoir. J’aime bien savoir où passent les sous de mes contributions « volontaires », même si ne peux rien y faire. Quand il s’agit d’un footeux ou d’une entreprise privée, j’en n’ai rien à battre.

  3. albundy17

    Ces bidouillages étaient connus depuis quelques temps, Londres, Paris et Berlin ayant tenté que ce ne soit pas divulgué.

    Merkel a récemment promu un assouplissement des relations avec la Russie. Paf ça sort !

    Et alors ?pourquoi pas ?

    1. Ah mais moi, ça me paraît absolument limpide qu’en faisant ainsi, les Américains font d’une pierre deux coups :
      – ils protègent leurs constructeurs des concurrents en détruisant VW
      – ils envoient une bonne bordée dans le flanc allemand pour insubordination.

        1. Aristarkke

          Les USA ne peuvent balancer leurs amendes qu’à ceux qui veulent a b s o l u m e n t travailler avec eux. VW ne sera pas détruite, même par pareil coup de Trafalgar. Vw travaille avec le monde entier, ce qui laisse encore beaucoup de monde en clientèle acquise et potentielle. VW peut aussi choisir de fermer une ou deux usines la-bas, ce qui ne serait pas bon pour l’ emploi US pas si vigoureux que cela même si c’est beaucoup mieux qu’en Grance. Vous me direz aussi que ce n’est pas bien difficile de nous battre à ce jeu-là. MDR (pas en raison de la situation des malheureux qui y plongent) mais de la « découverte » par les polyotyques du bulbe, des chiffres du chômage en Août…

          1. albundy17

            Ari, les us tordent le bras de ceux qui ne rentre pas dans le rang (expression d’Obama lui même), regarde ce qui s’est passé en Iran, Peugeot obligé de quitter le pays, aussitôt remplacé par chevrolet, ce n’est qu’un exemple.

            Et quand à la vivacité américaine : ://img.over-blog-kiwi.com/1/04/43/04/20150918/ob_0f4cf8_20150916-obo.jpg

      1. Dr Slump

        Article indiscutable, mais quand vous dites « …elle pue d’une écologie politisée à mort et utilisée à des fins protectionnistes (ici, des USA contre l’Europe, jusqu’au prochain retour de bâton », la question qui m’intéresse étant ici celle qui concerne le « prochain » retour de bâton.

        Parce qu’il y en a déjà eu de la part de l’UE, ou même, soyons fou, de la France? A part les bricoles hénaurmes par leur idiotie comme l’interdiction d’UberPop, ou les tracasseries de fiscalité et de concurrence contre Google, qu’est-ce que l’UE et la France flamboyante ont fait subir de rétorsions et de redressements pharamineux aux pov’chti n’américains? Si’l y en a, je ne suis pas au courant. Et Libé non plus, si?

        Sinon, concernant le diesel, je crois pouvoir confirmer: le but est de le tuer, rapport à votre passage sur ce que ça pue en terme de connivances, etc, toussa. Super. Enfin non: diesel for ever. Sinon, je bricole mon amlumage pour passer à l’huile végétale filtrée. Ca sentira la frite 😛

        1. Un exemple d’emmerde anti-américaine ? Greenpeace.
          Parfois, il y a une petite amende (Microsoft, Google sera le suivant).
          Parfois, une petite taxe spécifique…

          Oh, ça reste un peu moins violent, je vous l’accorde. Sont pas fous.

          1. Dr Slump

            Greenpeace ne roule pas pour l’UE, si? (pour la France n’en parlons pas). J’aimerais des exemples… exemplaires… y’a t’il vraiment un exemple de rétorsion de la part de l’UE, ou d’un pays européen, ou même n’importe de quel pays du monde, collant une grosse amende en miyards, ou un gros revers aux intérêts américains?

            J’entends des mouches voler là… les USA serait donc vraiment la puissance mondiale dominante? Ben merdalors… :mrgreen:

              1. Dr Slump

                Merci pour l’exemple. J’espère que ce n’est pas le seul! Perso, je préférerai encore que ce soit le mode de fonctionnement américain qui s’impose en Europe avec le TAFTA. Mais j’aimerais aussi que les européens aient un peu plus de balloches pour se faire respecter. Suis-je schizo, dites?

          2. Bonsaï

            Greenpeace à l’origine a été fondée par des Américains et des Canadiens, en 1971 si mes souvenirs sont bons. Entre autre contre les tests de bombes US. Les modèles « écolos » viennent aussi des States. A cet égard, les petits Européens n’ont pas inventé grand chose et n’ont fait que prendre le train en marche.

            1. Ce qui ne change pas une virgule de ce que j’ai dit. Les trucs écolos ont été financés dans les années 80 puis après la chute du mur par l’Union soviétique puis les régimes suivants. Là aussi, c’est connu. Et Greenpeace, si cela a été fondé par des Canadiens au départ, est maintenant une ONG basée en Europe, ce qui n’est absolument pas un hasard.

      2. Adolfo Ramirez Jr

        VW était entrain de tailler des croupières à tous les constructeurs américains noyautés par les syndicats, dont la qualité de production et le coût final laissaient à désirer.

      3. albundy17

        Maintenant, c’est le tour de Toyota, les Ricains ont adressé une demande officielle, demandant des explications quant au parc automobile des daechiens.

    2. Pheldge

      Ce que les ricains ne tolèrent pas, c’est le mensonge ! pour eux c’est ZE péché capital , très loin devant les autres crimes , inceste , meurtre …
      Et de ça , VW ne pourra se relever qu’avec un acte de contrition officiel et télévisé, un peu comme « Wild Bill » Clinton lors de son Monicagate.

      1. Caton

        Ce que les ricains ne tolèrent pas, c’est le mensonge des autres. Un peu comme les français, les allemands, les chinois, les grecs, les saoudiens, les russes, les ivoiriens, …

        1. Pheldge

          C’est plus profond que ça … l’américain, le bon, ne doit pas mentir ! quand il trompe sa femme, ça le ronge , et non seulement il va se confesser, mais en plus pour soulager sa conscience, il va le dire à sa femme ! Euh , chez nous, ça fait bien rigoler 🙂

          1. Bonsaï

            C’est parce que les Américains ont une mentalité calviniste (protestante). On ne va pas mégotter ses pêchés à confesse.
            On parle cash, parce qu’on est directement devant Dieu.
            Il n’y a pas d’intermédiaire, comme dans l’Ancien Testament…

            1. Bonsaï

              C’est aussi pour cela que qu’en général les Américains sont considérés comme fiables en matière de business.
              C’est pourquoi le cas Madoff a été très mal vécu aux States et considéré comme une sorte de blessure d’amour propre.

              1. albundy17

                « comme fiables en matière de business. »

                Lol, oui en effet, on sait qu’il ne fournit pas la vaselline, mais on sait effectivement donc on peut se préparer

      2. royaumont

        Le problème, avec les américains, c’est qu’il y a toujours une arrière-pensée dans leur actions. La justice est pour eux une chose sérieuse si elle sert leurs intérêts.
        Mais pourquoi affaiblir l’Allemagne ? Le rapprochement avec Poutine est aussi dans l’air à Washington.

      3. Dr Slump

        Ce que les américains ne tolèrent pas, c’est qu’on se fasse CHOPER en train de mentir. Tant que personne le sait, la tromperie peut continuer (et l’hypocrisie qui va avec). Voilà ce que je n’aime guère chez les puritains. Mais au moins, quand on margoulin se fait prendre la main dans le sac, il ne s’en tire pas comme nos ministres de la ripoublique.

          1. Deres

            Moi, j’adore voir Thévenoud qui en réalité n’a subit aucune sanction se plaire du manque de solidarité des autres hommes politiques à son égard …

                1. Aristarkke

                  Après vérification sur Wikip., il a démissionné et du PS et du groupe PS à l’ AN. C’est sa copine Sylvie Andrieux qui a été exclue du PS et du groupe PS. Disons que quand on a vu toutes les casseroles et marmites traînées par ce triste sire, cette »démission » a du être un peu acquise aux forceps…

  4. Caton

    [Volkswagen] mérite donc ce qui lui arrive actuellement.

    La raison principale pour laquelle je refuse désormais d’acheter ou louer une VW, ou même d’être passager, c’est que je ne mérite certainement pas de subir, par leur faute, des lubies supplémentaires de pastèque. C’est là leur pire crime, avoir donné du grain à moudre à l’éolienne impériale et aux escrologistes.

              1. bob razovski

                S’il est question de religion, il ne sera question que de croyance en l’état tout puissant alors.

                Quand on vous tabasse fiscalement un carburant pour en favoriser un autre, un certain bon sens vous dit qu’il vaut mieux acheter un moteur mazout qui pue plutôt qu’un essence qu’on ne pourra pas revendre sans une décote monstrueuse…

                1. Aristarkke

                  Et il y en a qui aiment acheter des vils moteurs essence méchamment décotés plutôt que des bons moteurs diesel surcotés… Le seul problème est que la marchandise se fait rare au delà des 2.0L…

              2. nana

                L’Allemagne aussi. Les prix à la pompe sont les memes entre le gasoil et l’essence. La seule différence, c’est qu’ils aiment conduire, et achètent donc plus d’essence que nous.

                1. Vodkaman

                  C’est exactement ça. à fiscalité identique, sans doute beaucoup de français reconsidéraient le choix du diesel. Mettez dans l’équation 20cts d’€/litre de différence faveur du diesel, l’impossibilité de récupérer la TVA sur l’essence (80% sur le mazout si je ne me trompe) et pour les petites citadines, vous orientez une grosse part des achats qui iraient naturellement vers de l’essence sur du gasoil.

                    1. Lorelei

                      Est-ce que quelqu’un sait pourquoi on peut récupérer la Tva sur le gasoil et pas sur l’essence?
                      Parce que rien qu’à cause de cela, toutes les entreprises privilégient les voitures diesel à celles à essence

                    2. Groucho Marx

                      heuuuu, ce que voulait dure vodkaman c’est qu’une entreprise peut récupérer 80% du montant de la tva payée sur la consommation de GO, et non pas que le tva représente 80% de l’assiette.
                      et par contre, une entreprise ne peut pas récupérer le moindre centime de tva sur le SP, that’a all folks!

                    3. Aristarkke

                      A Lorelei : si les entreprises recherchaient la récupération maximale de TVA, elles achèteraient en priorité des modèles GPL. Reste juste à dénicher les constructeurs qui acceptent d’ en fabriquer en quantité commercialisable sérieusement. En pratique c’est introuvable. Il y a aussi les véhicules qui roulent au gaz naturel mais cela a été verrouillé: ce doit être un véhicule utilitaire attaché à un stationnement fixe départemental qui est garanti par le fait que vous ne pouvez vous approvisionner en gaz qu’auprès du seul centre départemental GDF habilité à délivrer du gaz naturel aux vehicules routiers. C’est pourquoi vous n’en voyez jamais d’ autres que ceux de GDF tout fiers d’être bardés de stickers vous vantant qu’eux roulent au gaz naturel…

                    4. Pheldge

                      Hé, Pépé, tu dates ! on dit plus GDF, ni GDF-Suez , on dit Engie .. tu sais « Engie, Ah Engie, when will it lead us from heeeeere … » avec un gros jeu de mot bien savoureux comme que tu les aime : « lead » comme dans « lead free » 🙂
                      En Fan Absolu des Stones , je ne pouvais pas la rater, celle là 😉

                    5. Aristarkke

                      Pheldge, je te parle des voitures de cette société qui portent toujours les couleurs de GDF Suez et non pas de la nouvelle dénomination. J’en ai croisé une pas plus tard que mardi sachant qu’à Alfortville il y a un centre technique de cette société mais qui ne distribue pas de gaz aux véhicules, du moins autres que ceux du sérail.

                    6. Pheldge

                      Aristarque , mon poto, ma provision de Green Soylent à moi, je ne suis pas si couillon que ça , j’avais compris ! mais pour la bonne cause, et pour replacer ma vanne musicale, il me fallait créer le décor 😉
                      Merci à toi de me donner aussi souvent l’opportunité de laisser libre cours à mon inspiration débridée 🙂

    1. bob razovski

      Nos pastèques ont-elles besoin de ça ? Du grain à moudre, elles en fabriquent par silo entier. Si ce n’est ça, ça sera autre chose, l’idée étant que de toute façon, le paléolithique, c’était le swag total.

      Elles sont, à l’instar des cons voulant tout modifier au delà des possibles, responsables de ce qui arrive.

      Alors moi, au contraire, je monterai dans une VW avec plaisir, rien que pour emmerder ces dégénérés.

      1. sam player

        +1, moi aussi. Et en plus j’aime bien la sonorité de leurs bagnoles surtout quand on claque les portières. Là je viens de monter dans une Peugeot haut de gamme d’un client, le bruit est à chier.

        1. albundy17

          Ma passat a 100.000, pas une vibration, avant j’avais des bagnoles société (parc français) la plus drôle fut clio: pieds dans l’eau, fenêtres qui tombent dans les portières, boîte à eau changée avant 30 000, et bien sur, toujours la crainte de perdre un morceau quand on claque la portière. Ma boîte à finalement compris, plus de soucis chez Ford

          1. scaletrans

            Ma clio essence 1.6 l datant de 1998 roule comme une neuve, consomme 6.5 l et dispose d’un excellent rapport poids/puissance. Tout fonctionne parfaitement, et les portières font un bruit agréable.
            Ah, j’oubliais: elle vient de passer les 271.000 km et ne m’a laissé en rade qu’une fois (câble d’accélérateur cassé).
            J’ai eu de nombreuses voitures durant ma [relativement] longue vie et j’ai toujours pensé que la qualité perçue des autos allemandes n’impliquait en rien qu’elles soient plus fiables que les françaises, et l’usage m’a donné raison.

            1. sam player

              Oui c’est vrai que la fiabilité des autos allemandes est une légende. Y a un site d’assurance qui recense les taux de pannes immobilisantes et c’est vrai que les françaises sont bien classés vs les allemandes mais si je me rappelle bien ce sont les japonaises et coréennes les mieux placées…. mais comme quoi on peut vivre sur sa légende car beaucoup en sont persuadés…

              1. FASTNET

                Ne pas oublier que les petites Mercédès avec des moteurs 4 cylindres roulent avec des moteurs RENAULT !
                Les allemands ne savent pas les fabriquer ????
                Pas très glorieux hein !

                1. Aristarkke

                  Non. Les Allemands savent les fabriquer puisque Opel ou Ford ou VW et sa nébuleuse en font. Pour Mercédès ou BMW qui se cantonnaient au 1,8L minimum mais avec des blocs dont c’était la limite basse. Dès lors qu’une gamme d’ accès est décidée nécessitant des moteurs plus petits, le choix se pose entre en créer un de toutes pièces ou l’ acheter à un autre constructeur, en raison de l’ investissement important que la création pure représente. D’ autant que si votre modèle d’ accès se plante, vous n’avez pas eu le temps d’amortir votre investissement (un bloc moteur est prévu pour 20 à 30 ans de production). Il est donc préférable de se fournir ailleurs. C’est par exemple ce qu’a fait BMW quand il a lancé SA Mini en y mettant des moteurs issus de Toyota. Puis , devant le succès, il y a placé un moteur développé avec PSA qui tout à son amour pour le diesel, en oubliait que l’ essence était encore très demandée dans d’ autres pays… Des lors, Mercédès ne pouvant solliciter d’ autres Teutons, ne pouvait pas non plus aller chez Peugeot. Restait donc en fait, soit Renault, soit des Japonais ou Coréens. Parce qu’en plus, il faut un constructeur qui ait la capacité industrielle de fournir un tiers en sus de ses propres besoins et pas pour cent unités le mois…

                    1. sam player

                      Non Fastnet en économie ça vient de la théorie des avantages comparatifs mais appliquée à l’entreprise (alors que cette théorie s’applique en général aux pays).

                      Googler wikiberal spécialisation

                  1. Toy

                    Chrysler le moteur essence de la première mini
                    Et sur la deuxième, le 1.6turbo de Peugeot/BMW est une bouse. Pas de sonde de temps d’eau ni d’huile, pas de son de niveau d’huile, et distribution qui casse comme du verre…

                    1. Aristarkke

                      J’ai été induit en erreur par mon gendre qui me soutenait que les moteurs de la première série étaient des Toyota.(La Mini ne m’intéresse pas bien que ma moitié en a une de 2002). En fait, ce n’était que les modèles diesels qui bénéficiaient de cette origine. Quant aux essences, c’est d’ une usine Chrysler (Europe)/ Rover qu’ils provenaient et que ces deux constructeurs avaient fondé en coopération. A mon avis, ils devaient plutôt être de conception Rover parce que Chrysler ne donnait pas dans les petits cubes…

                  2. Adolfo Ramirez Jr

                    A vrai dire maintenant les constructeur développent des plateformes en commun, seule la marque sur le fronton et quelques détails changent…

                1. shoot again

                  Nana, ne dites pas de bêtises et avant de contredire vérifiez vos sources svp !

                  Sur 39 marques les françaises sont 14ème, 16ème et 22ème et donc dans le milieu du classement et les allemandes 24ème, 28ème, 32ème et 34ème (Audi) en queue de peloton.

                  L’index de Warranty Direct est ici à jour en continu :
                  http://www.reliabilityindex.com/manufacturer

                  (je ne sais pas ce que va donner la recopie du tableau)

                  1. Honda Reliability Index 42.00
                  2. Daihatsu Reliability Index 44.00
                  3. Suzuki Reliability Index 49.00
                  4. Toyota Reliability Index 67.00
                  5. Chevrolet Reliability Index 82.00
                  6. Mazda Reliability Index 85.00
                  7. Ford Reliability Index 86.00
                  8. Lexus Reliability Index 89.00
                  9. Skoda Reliability Index 91.00
                  10. Hyundai Reliability Index 92.00
                  11. Subaru Reliability Index 93.00
                  12. Nissan Reliability Index 95.00
                  13. Daewoo Reliability Index 97.00
                  14. Peugeot Reliability Index 98.00
                  15. Fiat Reliability Index 98.00
                  16. Citroen Reliability Index 106.00
                  17. Mitsubishi Reliability Index 110.00
                  18. Smart Reliability Index 111.00
                  19. Kia Reliability Index 116.00
                  20. Vauxhall Reliability Index 123.00
                  21. Seat Reliability Index 126.00
                  22. Renault Reliability Index 130.00
                  23. Mini Reliability Index 137.00
                  24. Volkswagen Reliability Index 138.00
                  25. Rover Reliability Index 150.00
                  26. Volvo Reliability Index 152.00
                  27. Saab Reliability Index 159.00
                  28. BMW Reliability Index 179.00
                  29. MG Reliability Index 181.00
                  30. Jaguar Reliability Index 186.00
                  31. SsangYong Reliability Index 190.00
                  32. Mercedes-Benz Reliability Index 216.00
                  33. Chrysler Reliability Index 221.00
                  34. Audi Reliability Index 226.00
                  35. Jeep Reliability Index 227.00
                  36. Alfa Romeo Reliability Index 237.00
                  37. Landrover Reliability Index 323.00
                  38. Porsche Reliability Index 365.00
                  39. Bentley Reliability Index 645.00

                    1. gameover

                      D’ailleurs puisque h16 parlait d’assurance on voit bien ici leur utilité (aux assurances). Vu que cet index est établi pour faire payer les primes de garantie (sur occasions) on est certain qu’il n’est pas bidonné.

            2. FASTNET

              1998, pas sûr qu’il faille rouler dans le panache de fumée !
              C’est le genre de véhicule qui fait que les écolos voient ‘rouge’ !

              Quant à Renault, mon frère y travaille et j’en ai une qui fait la collection avec les 14 précédentes.

              Regrets de la Golf GTI de 1981 !

  5. lvpc (@lvpc_be)

    Moi j’attends de voir quel thon sera adopté par la Ministre des petits zoziaux en charge de l’éducation des grumeaux du grand zom lorsqu’on s’apercevra (très probablement) que tous les fabricants procèdent de même.

    1. bob razovski

      Je sens l’arrivée d’une commission, présidée par un groupe d’étude, relayée par un bureau central, sous la tutelle multiministérielle de l’industrie, de bercy, de l’écologie en collaboration avec les sous secrétaires aux logement et à la qualité de l’air.

      Le louffiat de service vient de me confier : « j’ai téléphoné en catastrophe à Fauchon, Ladurée et Dom Perignon, rien n’était prêt pour le buffet »

      1. Pheldge

        On a entendu Janvinçan-plassay commenter l’actualité, et faire des propositions constructivistes constructives , parce que comme il dit « on n’est pas en URSS » ( avec me semble-t-il une pointe de regret 😉

                1. bob razovski

                  L’huile, J’évince-cent-placés (pour un gagnant) adore ça.

                  Ca lui permet d’être aussi insaisissable que le fond de sa pensée, et de se glisser facilement sur la photo du futur gouvernement 😉

  6. Zerof

    Point de vue intéressant sur les relations état industrie.
    Par contre, je me demande l’alternative que vous proposez aux normes antipollution. Il faut bien préconiser un test (qui comme tout test est partiel et pas 100% représentatif) , tout comme la certification dans l’aéro qui est pilotée par l’easa (organisation européenne)
    Enfin, selon moi les exigences de réduction de co2 et de nos sont simplement le reflet du sens de l’histoire. Tout comme on veut des smartphones moins chers avec plus de batterie ou des avions moins chers, plus légers, et plus fiables, on veut des voitures qui font moins de co2 et moins de nox. C’est aux constructeurs d’être innovants et proposer des solutions alternatives.

    1. « Il faut bien préconiser un test « 
      Ben pourquoi ?

      La pollution, c’est un risque connu et calculable. Les assurances se chargeraient très bien, dans un cadre libéral, d’imposer des normes et de faire faire des tests réalistes, ou, plus simplement, d’utiliser l’attrition des consommateurs ne pouvant assurer des voitures qui ne respecteraient pas les standards que les assurances fixeraient.

      « les exigences de réduction de co2 » … sont purement issues de l’environnementalisme débile. Retirez les écolos de l’équation, tout le monde se fiche de ce paramètre. En revanche, que les échappements d’une voiture soient aussi propres que possible (pas de NOx, pas ou très peu de particules), ça, c’est logiquement demandé par les consommateurs.

        1. Bonsaï

          Même si on virait les écolos de l’équation, il resterait les scientifiques et leurs études. Et il en subsistera toujours quelques-uns ne pouvant pas être achetés/menacés par des lobbies divers et variés…
          Quant à laisser les assureurs fixer les normes et « faire faire des tests réalistes », on croit rêver.

          1. C’est vous qui rêvez en oubliant les milliers de cas où ce sont *déjà* les assureurs qui font ce travail, et très bien. Vous manquez terriblement de recul et d’information.

            1. miniTAX

              Si j’étais charitable, je dirais que Bonsaï est sceptique, à juste titre, à cause de la connivence des assureurs entre eux et avec l’Etat pour nous imposer des primes hors de prix : il n’y a qu’à voir comment nos mutuelles subissent le racket de la SS sans broncher ou comment les assurances ont profité de l’Obamacare pour arnaquer leurs clients, exemples parmi tant d’autres. En droit commercial, ça s’appelle entente illicite, c’est passible du pénal mais pourtant monnaie courante en République Populaire de France.
              Mais je ne suis pas certain que Bonsaï pensait à ça…

        2. Pourquoi ? Les assureurs font ça pour plein de trucs (tiens, par exemple, dans le commerce international, sur les normes de fixation des containers sur les paquebots, par exemple) et … tout le monde trouve ça parfaitement normal. En plus, ça marche très bien.

          1. Aristarkke

            Ils font cela aussi dans le bâtiment par le biais des primes pour la garantie décennale. Les DTU sont le reflet des exigences plus ou moins fortes des assureurs…

    2. albundy17

      Le Co2 est historiquement bon pour la planète, dégagé des volcans il a créé les forêts primitives a l’origine de l’énergie qui a sorti l’humain de la misère.

      Le Co2 n’est pas un polluant, c’est un essentiel à la vie, d’autre part, la quantité anthropique est en deçà du ridicule.

      Enfin, comme l’explique H16, si on avait pas fait chier les constructeurs avec ce Co2, on aurait pas ces pic de NOox, et lui est une réelle saloperie

  7. Higgins

    Belle démonstration à laquelle j’adhère.
    Il ne fait pas bon d’être pris la main dans le pot de confiture aux US. L’énormité du scandale risque de faire disparaître la marque allemande: il y a l’amende envisagée, les condamnations suite aux class action intentées mais il y a également les fonds de pension, les actionnaires, les sous-traitants et les employés (et je dois en oublier). On a eu un précédent avec Enron ou les lasagnes à la viande de cheval, affaires qui reposent sur les mêmes présupposés. Nos clowns ne sont simplement pas la hauteur. En matière de transparence et au hasard, quelle est le nature des relations existantes entre l’île Maurice et la dinde du Poitou?

      1. Pheldge

        Y’a même des morceaux d’autre chose aussi … des doigts, des cafards et des rats ! mais ça reste des protéines 🙂
        Qui achète encore des raivolis ?

  8. Nice-oliver

    Le renouveau de l’électrique viendra de l’abandon des batteries au profit de ce qu’on appelle communément les « super-capa ». Elles ont l’avantage de se recharger très très rapidement.
    Elles commencent déjà à arriver dans les transports en commun où elles laissent envisager, par exemple, des trams sans caténaire.

    1. FASTNET

      Je pense que l’avenir des batteries pleines de métaux lourds et rares n’est pas l’avenir de l’électricité embarquée ! Manque de matériaux !!!
      L’hydrogène liquide et les piles à combustible paraissent plus prometteur avec des réacteurs à Thorium pour ‘craquer’ thermiquement l’eau ! Mais c’est pas l’avis d’AREVA !

  9. FASTNET

    Bof ! On nous dit par ailleurs que l’essence contient des additifs qui eux sont carcinogènes !

    – Que la consommation d’essence est de +1 à 2 litres /100 à puissance égale !

    -Que donc les rejets de CO2 des essences est supérieur aux diesel/100 km !

    – Hors truanderie =
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Norme_europ%C3%A9enne_d%27%C3%A9mission

    – Ce n’est pas le Diesel qui est en cause mais le mensonge de VW.

    – Mensonge poussé par un système politico/étatique pour la France et européen/mondial pour VW pour laver plus « vert que vert.

    – Ce que 95% des utilisateurs n’ont pas comme objectif premier dans le cadre d’un déplacement automobile voir par un train diesel lui aussi !

    – Il est aussi très intéressant de voire que la loi Macron pousse les lignes d’autocars (Diesel !!!) au détriment du rail majoritairement électrique !!!

    Et que oui c’est faire le lit des voitures électriques.
    MAIS la technologie du stockage de l’électricité n’est pas prête ! Encore une fois la charrue avant les bœufs !

    On marche sur la tête !

  10. FASTNET

    @Tribulliste 9H55
    Les éoliennes produisent beaucoup de pollution, pour les construire les entretenir et les démolir en fin de vie.
    Et durant leurs vies ces éoliennes n’auront pas produit beaucoup d’électricité !
    Comme elles ne produisent qu’aléatoirement de l’électricité il faut mettre en place des centrales se mettant en œuvre rapidement donc à gaz (les barrages sont déjà au max en France et les écolos n’en veulent pas d’autres !!!) les STEP sont autant de travaux à prendre en compte dans le bilan écolo !

    1. Gerldam

      Baratin des anti-éolien primaires. Le moindre ouvrage de génie civil produit également bcp de pollution; les cenrales pour absorber les périodes sans vent sont une vue de l’esprit: le RTE sait équilibrer son réseau sans avoir construit une seule centrale supplémentaire. Lors du démantèlement, presque tout est recyclable.
      Bref, essentiellement du pipeau.

      1. lvpc (@lvpc_be)

        si vous pouviez nous éclairer (que ce soit en énergie verte ou pas) : c’est quoi un anti-éolien secondaire ? Ce ne serait pas un premier ministre espagnol ? Ou tout simplement qqn qui aurait essayé ? Parce qu’en Espagne, c’est plus olé olé, hein, c’est machine arrière toute façon titanic, avec quelques risques que ça se termine de la même manière, en jouant « plus près de toi mon Dieu ».

      2. FASTNET

        Ayant participé aux terrassements de l’EPR de Flamanville et également à des parcs éoliens je voie bien que les surfaces d’emprises et les volumes de terrassements et de béton sont pas à l’avantage des éoliennes/KWH !!

        Pour le moment RTE n’a pas de gros soucis ; les éoliennes ne représentent rien en quantité produite (équivalant à un EPR en 2014) = pas pb de stockage (rien = 0)

  11. Dominique.

    Moi je vais revoir a la possible acquisition de la vw phaeton w12..sa cote devrait chuté! 320 cv!le plus puissant turbo diesel au monde lors de sa conception!

  12. hallal’zacienne

    Un autre angle de vision qui n’engage que moi..

    C’est tout même drôle que cette affaire tombe juste au moment ou l’Allemagne décide de fermer ses frontières aux « migrantsquisontunechancepournous ».
    Les services secrets autrichiens venant d’annoncer à demi-mots que la CIA financerait les passeurs, il est aisé de faire le rapprochement :
    Vous ! oui vous les Allemands, vous ne voulez plus vous laisser envahir par des hordes de réfugiés comme nous, les Américains l’avons décidé pour vous, afin d’affaiblir l’Europe et son économie, nous avons dans nos cartons des casseroles qui vous ferons peut être changer d’avis !

    et zut encore du mauvais esprit…..

  13. Gerldam

    Deux petits bémols: le diesel consomme moins -souvent beaucoup moins-, notamment en ville; ce seul avantage est bénéficiaire pour ceux qui roulent bcp en ville (livreurs, taxis..)
    Les nouveaux VE (véhicukes électriques) ont des autonomies de plus en plus grandes (et je ne parle pas de la Tesla hors de prix) suite à la baisse de prix des batteries; les recharges rapides existent, exemple; la CNR (compagnie nationale du Rhône, deuxième producteur d’électricité français) a installé une série de bornes de recharage rapides entre Genève et Marseille. On peut donc aller de Genève à Marseille (et retour) en VE, en rechargeant son VE lors des pauses sur autoroute.

        1. albundy17

          Honnêtement, temps de trajet total ?

          Car la car électrique, je la vois en ville (écrasant un ou deux piétons sourd) mais pas pour trajet autre que bucolique. Et pour la ville, je préférerai une mdi

          1. FASTNET

            Si, je pense que le moteur électrique a de l’avenir !

            Mais pas les batteries !

            Dans les meilleurs technologies actuelles il faut des métaux rares pour les fabriquer et il n’y en aura pas pour tout le monde !
            Même avec les nodules polymétalliques et un recyclage poussé !

            Il existe des pistes ; nombreuses mais en changeant de méthode.

            Les temps de rechargement d’une batterie pour une voiture sont bien trop longs pour être acceptables.

    1. bob razovski

      « le diesel consomme moins -souvent beaucoup moins-, notamment en ville; ce seul avantage est bénéficiaire pour ceux qui roulent bcp en ville (livreurs, taxis..) »

      En effet. Etait-il alors nécessaire d’en faire fiscalement un carburant de prédilection et de vanter des moteurs non-polluant-mais-polluant-quand même ?

      Ses atouts « naturels » auraient de toute façon été mis en avant, et pas besoin de normes alakon, de connivence.

      Et, cerise sur le gâteau, ça aurait évité à VW le méga coup de pelle dans la nuque envoyé en accusé de réception par les USA

      Ca ne se résorbera pas aussi facilement que le flux migrant. 😉

  14. dede

    « Volkswagen paiera, cher, sa fraude, et c’est tant mieux. »

    VW, ce sont surtout ses actionnaires et ses employes… Le probleme de la fraude, c’est qu’elle est generalement partagee par un tout petit nombre d’individus : je ne suis pas certain qu’y aller a coups de milliards pour une ribambelle d’innocents soit tres productif/dissuasif.
    On peut considerer que les actionnaires ont une part de responsabilite pour defaut de controle mais le montant des amendes US en general me laisse un gout amer dans la bouche et ce d’autant plus qu’ils sont les rois de la reglementation absconse (meme si en l’occurence, ce n’est manifestement pas la source du probleme).

    Je suis heureux de ne pas etre actionnaire VW mais je flippe pour toutes les lignes de mon portefeuille qui ont une activite s’approchant des US : le risque juridique y est particulierement violent.

        1. albundy17

          Oui mais ça va aller, jeannette à encore promis une hausse des taux d’ici la fin de l’année, tout le monde l’a crue malgré son malaise et son nez qui s’allongeait.

    1. Les actionnaires sont effectivement responsables. C’est tout le truc d’être propriétaire d’un bout de l’entreprise. Ca va avec les bénéfices, et aussi les pertes.

      1. Higgins

        Oui. On se focalise un peu trop rapidement sur l’amende record dont va écoper VW. On a du mal à imaginer combien cela va lui coûter en class-action et autres actions en justice mais l’énorme perte de capitalisation enregistré depuis le début de la semaine met à mal les fonds de pensions investis et les employés qui, pour leur grande majorité, n’ont pas demander à être embarqués dans cette galère. Je pense qu’un scénario où la marque serait appelée, vu les sommes à venir à payer, à disparaître n’est pas à exclure.

        1. bulltrap

          Pour nuancer un peu, la perte de capitalisation a été bien pire en octobre 2008, et les fonds de pensions n’ont pas sombré pour autant.

          – 28 octobre 2008 : cours de VW à plus de 1000 EUR (capitalisation de la société proche des 300 Mds EUR) pour des raisons techniques (flottant réduit et bcp de ventes à découvert devaient être débouclées),

          http://mobile.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2008/10/28/pourquoi-l-action-volkswagen-explose_1111834_1101386.html?xtref=https://www.google.fr

          Pour l’investisseur long terme, l’opération reste gagnante :
          Je rappelle que des actions VW se négociaient en 2004/2005 vers les 50-60 EUR, rien que la somme des dividendes touchés depuis cette période rembourse l’achat.

          Et le cours actuel est encore au-delà des 100 EUR.

          Dans l’équation, l’inconnue restante étant : le parcours de VW aurait il été meilleur ou pire sur la période sans cette fraude ? Dur à modéliser hélas.

          Quand à parler de disparition, c’est prématuré, je poste en lien ci dessous un excellent exemple d’une société qui ne devrait plus exister depuis près de 15 ans :

          http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20000929.OBS7803/chute-vertigineuse-de-l-action-apple.html

  15. René-Pierre Samary

    Je n’ai rien à dire (« alors, tais-toi ! »), rien à dire de spécial, sinon que H16 a le don de remettre les choses en place. Dès qu’on parle automobile (dangerosité, pollution et tutti quanti), on entre dans le grand déconodrôme, à base de statistiques faussées, d’émotions irrationnelles, de manipulations de l’opinion. Cela dure depuis des décennies, et pourquoi ? Automobile = transport individuel, individuel = caca, caca = matraquage fiscal = rentrées pour l’Etat par le biais de la culpabilisation. Cela fait des décennies qu’ils nous font ch..r avec ça. A quand une véritable politique des transports, dénuée d’a priori ? Ils nous emm…ent, ils m’emm..ent, ils vous emm…ent. A quand le grand jour, celui de la révolte ? Jamais. Bien conditionnés qu’ils sont, ces c..s d’automobilistes.

      1. Calvin

        Non, je suis d’accord que ça touche toute la filière automobile.
        Cela englobe subventions aux transports en commun, taxes, ronds-points, permis et auto-écoles, etc…

  16. Black Mamba

    Ben, moi, je suis prête à échanger ma vieille Prius toute cabossée contre une Volkswagen toute neuve …
    Juste comme ça , pour le plaisir d’emmerder les écologistes …

    1. Duff

      idem!!

      Bon sinon on sait comment ça va se terminer, la fiscalité du diesel est trop accommodante, on va l’aligner sur le super.

      Youpi, pas question de baisser celle de l’essence normale, vous n’y pensez pas mon petit monsieur 😀

    2. Aristarkke

      Un membre du genre 1 vient nous parler de sa vieille Prius toute cabossée et c’est nous, tenants du genre 2, qu’on vient accuser d’ avoir des accidents alors qu’on fait rien que d’essayer d’éviter leurs voitures sans toujours y arriver. La preuve! 😈

      1. Black Mamba

        La dernière bosse est dû à un homme , ce goujat a percuté mon véhicule sans me laisser un mot d’excuse, il y a eu des témoins mais ils ont pas été foutu de noter le numéro de la plaque d’immatriculation … quand à la précédente éraflure c’est un dernier souvenir qu’à laissé ma fille avant de partir en Australie .
        Et sur ma Ford, c’est mon fils, un chauffard novice qui a percuté un poteau lors d’un stationnement …
        Pouette ! Pouette ! Camembert ! le vieux 👿

        1. albundy17

          Oui oui….

          C’est comme mon fiston qui a esquinté un angle de sa bagnole, il est arrivé furibard en ralant sur un abrutit qui lui avait fait ça sur un parking. J’ai ensuite retiré un peu de ciment du parechoc, l’abrutit devait conduire une voiture en parpaing :mrgreen:

        2. Adolfo Ramirez Jr

          J’ai moi aussi pas mal abimé la 206 de mon grand père comme jeune conducteur. Rassurez vous BM, maintenant j’abime ma propre voiture.

  17. Hendrik Casimir

    Un peu (totalement) HS (mais le taulier me connait, j’ai un mot d’excuse …) …
    En direct des salles de marché, tout le monde parle – effectivement, même FR2 – c’est dire – des déboires de VW et de ses conséquences probables… en fait, comme (trop) souvent Goldman Sachs (GS) a braqué son Laser sur une autre cible, comme il l’avait fait en 2008 sur Lehman Brothers, précipitant la crise des subprimes dont GS est sorti largement bénéficiaire ; cette cible c’est Glencore-Xstrata (GLEN.L), un géant des commodities (lmatières premières) ; pour faire court, Glencore contrôle environ 60% du marché mondial du Zinc et du cuivre, 40% du plomb, de l’aluminium, etc …
    Hors, suite à la baisse de l’activité industrielle en Chine, et, par conséquent, de la chute des prix des commodities, Glencore est frappé de plein fouet, et son titre a chuté de près de 70% en 1 an, dans des volumes toujours plus élevés (voir :
    https://uk.finance.yahoo.com/echarts?s=GLEN.L#symbol=GLEN.L;range=1y )
    voir également les récents commentaires de Bloomberg à ce titre :
    http://finance.yahoo.com/video/glencore-falls-more-10-170400069.html;_ylt=AwrC1Cpx9ARWJw8AaQyTmYlQ;_ylu=X3oDMTBya2tiZ2YyBGNvbG8DYmYxBHBvcwM1BHZ0aWQDBHNlYwNzYw–
    et :
    http://finance.yahoo.com/video/glencore-halts-trade-hong-kong-060305466.html;_ylt=AwrC1Cpx9ARWJw8AawyTmYlQ;_ylu=X3oDMTBya2tiZ2YyBGNvbG8DYmYxBHBvcwM1BHZ0aWQDBHNlYwNzYw–
    Zero Hedge explique très bien le ‘doomsday scénario’ qui pourrait déclencher le ‘Big one’, avec les CDS de Glencore comme détonateur ; pour résumer, au vu du niveau de la dette de Glencore, de la chute du titre, de sa trésorerie (et de l’évolution probable de son balance sheet), le risque est élevé que la note de Glencore soit dégradée de IG (Investment Grade) à Junk ; si tel est cas, il y aura une vente effrénée de ces mêmes titres par les gérants de fonds et autres zinzins qui ne pourront plus les avoir en portefeuille, d’où re-chute du titre etc… d’autre part, de nombreuses positions en GLEN CDS et autres dérivées seront débouclées par les traders, avec la quasi certitude que les appels de marge en chaine qui vont se multiplier ne pourront plus être honorés, dans un scénario exactement similaire à celui qui s’est passé en 2008 avec les subprimes (Lehman, puis AIG et l’effondrement du système) ; comme toujours avec les produits dérivés, on parle de montants considérables, largement suffisants pour faire exploser la bulle actuelle …
    Pour citer ZeroHedge :
    http://www.zerohedge.com/news/2015-09-24/goldman-preparing-sacrifice-next-lehman
    Long story short: if and when Glencore loses its Investment Grade rating, it’s more or less game over, if not for the company’s already mothballed mining operation then certainly for its trading group, where « junking » would lead to numerous collateral shortfalls and margin call waterfalls, reminiscent of the ratings agency downgrade of AIG that culminated with the US bailout of the insurer.
    Et pour déclencher le tout :
    Finally, a 5% drop in spot commodity and flat FX would see most of Glencore’s credit rating metrics fall well outside the required range to maintain its IG rating, suggesting concerns would quickly resurface.
    C’est-à-dire qu’une chute de 5% du GSCI serait suffisante pour faire basculer Glencore dans la catégorie ‘Junk’,ce qui serait tout à fait possible en une seule séance…
    On aurait alors un bis repetita du scénario bien connu :
    https://www.youtube.com/watch?v=rc_WrFEZiJA
    que va faire GS ?

    et, pour les plus curieux, voir également :
    http://us.spindices.com/indices/commodities/sp-gsci
    qui indique pas mal de troubles à venir, dans pas mal de pays …
    stay tuned …

      1. Higgins

        Mais non, l’épicéa de service nous a assuré que les objectifs du gouvernement en matière de croissance et de chômage étaient en passe d’être atteint. Restons confiant.
        Pour celui qui observe l’environnement et ses signaux avec un minimum de bon sens, la situation est plutôt inquiétante. Pendant cela, dans les salons VIP du vaisseau France, le champagne coule à flot et le caviar se consomme à la louche.

    1. albundy17

      « que va faire GS ? »

      Il va sans doute le qualifier de « Best of the Best », comme il l’a fait avec Enron deux mois avant sa faillite mémorable

  18. Harold Glitch

    J’envisage de faire tracter mon carrosse gratuitement par des demandeurs d’asile, où dois-je demander le Cerfa pour l’agrément anti-pollution ? Et le capteur de flatulences on l’enfile dans quel orifice ?

  19. Mikhill

    Vente d’une Audi A5 TFSI ( essence) avec près de 4000e de TVTS pour l’échanger contre une A3 E Tron ( hybride rechargeable essence 204cv existe aussi chez VW golf gte) TVTS zéro pendant 2 ans puis dans les 250e .
    Manque à gagner de l’état sur 5 ans = un peu moins de 20000e .
    Certes j’ai payé la TVA sur l’A3 = 7000e moins 4000e de prime ecolo coco bobo soit 3000e donc perte de 17.000 sur 5 ans
    Sur mes 4000 premiers kms je suis a 1.8l de conso moyenne ( je fais que du trajet maxi 50kms je recharge souvent) avec l’A5 = 10L/100 en ville , perte pour l’Etat de 8L/100 donc bien dans le 6.4 euros au 100.
    Ok je recharge mais ça me coute presque rien et les taxes sur l’électrique sont moindres…de plus c’est la boite qui paie donc avantage en nature à 9% ( hors carburant) contre 12% sur l’A5 …désolé encore un manque à gagner pour l’état.
    Quand je drague de la bobo ecolo je suis un mec cool super responsable des petits oiseaux…bon je lui parle pas d’énergie grise concernant la production et recyclage de la voiture , je lui dis pas non plus que si tout le monde faisait comme moi à brancher sa voiture le soir ben le reseau il va falloir qu’il encaisse et que l’électricité nucléaire ça se module pas facilement: il faut du barrage ( mmm ça va pas suffire, et puis , quand on veut en faire un les ecolos pas bobo mais coco sont pas d’accord ) ou sinon il faut de la bonne centrale à CO2 charbon/fuel/Gaz pour lisser les pics de production
    Mais avec les super ecolo comme moi ben ces centrales elles vont pas être rentables car elle vont tourner de façon épisodique et ça va se répercuter sur la facture EDF. C’est déjà le cas pour et à cause des éoliennes et panneaux solaires.
    Sinon vous êtes au courant que notre éolienne Royale elle se tape des AR ile Maurice régulièrement ( sa cops duflot c’etait les Seychelles) ? pas bon ça pour le bilan carbone .
    Tartuferie tout ça
    Merci H16 et autres commentateurs …on se sent moins seul dans la salle du spectacle affligeant.

  20. tabbehim

    Oh mon dieu ! plein de taxe à devoir pleuvoir sur les heureux possesseurs de ces voitures mal calibré ! ils polluent, ils payent !
    et même s’ils prétendent qu’ils ont acheter à l’époque en toute bonne foi un véhicule qu’ils pensaient non polluant, ce n’est plus le propo ! aujourd’hui, ils pilotent des véhicules qui rejettent tout plein de Nox pas taxé comme il faut 🙂

    Et puis, il faut faire payer au constructeur et aux méchants propriaitaire (un proprio est toujour méchant) les diverses taxes lié aux achats de véhicules polluant et le remboursement des bonus écolomagique 🙂

    ah, et surtaxer chaque proprio de voiture reconnu truqué le nombre de kilométre au compteur.

    sans oublier d’imposer à ces vils pollueurs l’entretiens des monuments abimé par leur voiture. (et parallélement, faire payer aussi gas auto)

    je devrais vraiment travailler aux services des idées taxes et impôts du gouvernement 🙂

    1. FASTNET

      Le NOX n’est pas taxé, il est conforme ou pas !

      Est ce que VW pourra rendre ses voitures en circulation conformes aux normes de leurs année de mise 1ére en circulation ?
      Et dans le cas contraire remplacer par une voiture conforme ?

      Pour la norme il apparaît que les constructeurs ont la possibilité de présenter la voiture qu’ils ont préparée pour ce test là. Mais ils n’ont pas le droit de tricher (comme VW !)

      Je ne vois pas de problème ici, sans truande c’est conforme ou pas à la norme !

      Si la pression des pneus, le branchement de l’alternateur, … ne sont pas prévus dans les modalités de l’essai normé « c’est le jeu ma pauvre Lucette ! »
      Norme mal foutue = résultat con !!!

      Pour moi pas de problème ; la norme est un contrat, si l’objet industriel testé rendre dans la norme c’est conforme : point barre !
      Ma vie d’Ingénieur Méthodes a été une suite demandes d’agréments pour des matériaux de construction, ça passe l’essai ou pas … Et on change et on recommence …

      La norme Euro6 est quasi aussi propre pour le diesel que pour l’essence.

      Bien relire la norme Euro6 les essences et gaz sont limités en Nox 60 mg/km pour 80 au diesel. Mais le CO c’est 1000 mg vs 500 mg et c’est pas bien bon 1gr de monoxyde de carbone au km !

      1. tabbehim

        Voyons, vous êtes en retrard pour votre temps, aujourd’hui, tout doit être taxable, et ce qui ne peut pas être atxé doit être interdit 🙂

        je suis sur qu’une taxe nox va apparaitre, avec une taxe co2, méthane et pour contrbalancer, il y’aura des subventions brassages d’air politique et gougnaferie ahurissante 🙂

        Et puis, un impot conformité assorti d’une taxe supplémentaire pour les non conformé sera un moindre mal !

        Mettez votre pensé à l’air du temps, et regarder autour de vous tout ce qui peut être taxé ^^

  21. Bonsaï

    Entendu aux niouzes !
    Vous avez eu le Napoléon corse, vous allez aimer les ordures corses. N’ayant plus de lieux d’enfouissement disponibles, les autorités de l’île songent sérieusement à expédier leurs ordures (ménagères) sur le continent…

  22. Harold Glitch

    Cela pose un problème quand même, avec la pollution engendrée par l’arrivée de tout ces ingénieurs, chirurgiens et philosophes, l’Europe va exploser son quota de CO2. Il faudra donc être très très sévère avec les automobilistes pour compenser (et remplir les caisses).

  23. Taisson

    Une fois de plus, merci Maître H16. ! Tout est dit…
    Le seul vrai problème aux U.S , c’est le mensonge, qui est une chose vraiment grave, la bas. Mais s’il est prouvé que WW à bien écrit à ses client pour un retour pour « réglage », Il y aura de terribles batailles juridiques…Pour le reste, enfonçage de portes ouvertes, et tempête sur un verre d’eau : Pour les faits concrets, voila toute l’affaire WW !
    Toutes les automobiles des grands constructeurs au monde sont conçues avec les mêmes cahiers des charges, par segment, et comment peut-on croire, qu’avec la même masse déplacée, les mêmes performances, et au total des caractéristiques techniques presque semblables, on puisse obtenir, en usage réel, des résultats de rejets très différents ?
    C’est la même chose pour la consommation, qui est, en réel, de 20 à 40 % supérieure aux chiffres prétendus !! Il faut donc « s’arranger » pour satisfaire à des normes très différentes, totalement arbitraires, pour ne pas dire fantaisistes ? Si l’on veut tous les constructeurs peuvent être touchés, et c’est là le cheval enfourché par tous les autophobes du monde entier, qui ne veulent plus d’automobiles individuelles, diesel ou pas, et surtout pas de celle des autres !! Sans parler des innocents qui haïssent le diesel « à cause de l’odeur »….Et qui ajoutent leur protestation aux cris d’orfraie ambiants !
    Le diesel n’est qu’un commode prétexte, car tout est dangereux, et, après la levée de boucliers contre le diesel , les autophobes ont déjà prévu de dénoncer la « pollution » de micros particules produites par le freinage !! Le plus cocasse est que cette dénonciation des rejets polluants par les diesels de petites cylindrées, vient du pays des gros moteurs poussifs consommant entre 15 et 25 litres /100. C’est se moquer du monde !
    Donner des arguments aux anti- tout, et autres bobos collectivistes, c’est le plus grave de cette affaire, ou une fois de plus, dans ce monde occidental en perdition, la forme l’emporte sur le fond.
    Les autres s’en foutent, et pour même ceux qui achètent seulement une voiture –outil, les productions allemandes restent le meilleur compromis ! Diesel ou pas !! Au moins, et quelqu’un, l’à déjà dit ici, les morceaux restent ensembles !!
    Mais après la disparition annoncée des moyens de déplacement privés, des propriétaires « spéculateurs », et de tous ceux qui prétendent se débrouiller tous seuls, rassurez vous : il y aura toujours de nouveaux sans abri, et le cancer tuera encore !! Pour régler le problème, je ne vois qu’une solution : Voter une loi pour interdire le cancer, et que les services de propagande le renomme « libéralisme cellulaire », pour bien désigner l’ennemi !!

  24. DS

    Pourquoi H16 semble-t-il croire aux stats sur le nombre de morts et la pollution au NOx et pas à celles sur le CO2. Elles viennent de la même grande boutique.

    1. lvpc (@lvpc_be)

      Le CO2 fait débat parce que c’est l’argument-baudruche (en cours de dégonflage) des réchauffistes pour justifier d’un réchauffement climatique qui n’existe que dans leurs modèles informatiques foireux. Autrement, d’une manière générale, plus vous avez de CO2, mieux les plantes se portent. Ou pour le dire autrement, pas de CO2, plus de vie du tout.

      1. Bonsaï

        Je confirme, dit le bonsaï.
        Par ailleurs ce qui est visé en termes de pollution atmosphérique ce n’est pas le CO2, mais plus spécifiquement les particules fines générées par les moteurs à combustion. Et c’est bien pour cela que le moteur électrique est la solution du futur. S’il y en a un…

        1. FASTNET

          Oui et comme actuellement ce sont les particules de freins et de pneus qui sont plus importantes que celles des moteurs ?
          Certains constructeurs ont déjà dans les cartons des aspirateurs à adapter sur les disques de frein, pour les pneus on verra après !
          Il fait quoi le moteur électrique ?

      2. FASTNET

        Les particules de freinage d’un Scénic # 30mg/km les particules du moteur Euro6 = 5mg/km soit 6 fois moins !!

        On empapaoute les mouches, avec les moteurs non ?

        Finalement pour faire 1 kg de plaquette de frein (les quatre) il faut faire 33 300 km ! 0,000030 kg/km

        Pour faire un 1kg de noir de fumée 200 000 km !

              1. FASTNET

                On peut faire le même calcul !
                Un train de pneus en 40 000 km, usure 5mm, largeur 250mm, diamètre 70 cm = 11 litres densité # 1.5 = 16,5 kg
                => 16,5 kg /40000 km = 413 mg/km

                Soit 83 fois plus que le noir de fumée !!!!
                Et 14 fois plus les garnitures de frein !!!!

                C’est beau les calculs élémentaires.

                Pour la chaussée pas encore à l’étude.

  25. Bernard

    Avez vous remarquez que nos politiques sont équipés des mêmes petits logiciels pernicieux.

    Sur le banc électoral, ils règles le curseur sur « MOI JE », « CROYEZ MOI », « EN ROUTE VERS LE CHANGEMENT », « BOUGEZ PAS JE PRENDS MON KARCHER », etc, etc.

    Par contre, dès le soir de l’élection, le vainqueur voit son curseur placé sur « FÊTE DU SLIP », « APRÈS MOI LE DÉLUGE » ou encore « JE VOUS AI BIEN EU PAUVRES CONS ».

  26. Jules

    « Pour les constructeurs, chaque effort fait pour baisser la quantité de dioxyde de carbone aura donc tendance à augmenter la production des NOx »
    Les normes américaines étant beaucoup plus sévères avec les NOx qu’avec le CO2 sont donc plus logique que les normes européennes, n’est-ce pas ?

    1. miniTAX

      la pollution par le moteur diesel « responsable de la mort de milliers de gens », oh shit, encore un lobotomisé qui répète comme un perroquet la propagande escrolo, ça commence à devenir vraiment pénible.
      J’attends toujours de voir un seul certificat de décès de « mort dû à la pollution » et qu’on m’explique comment ces têtes d’oeufs nous ont pondu des « morts prématurés dus à la pollution » dans une population qui vit plus vieux de 3 mois CHAQUE année depuis 30 ans.
      J’ai l’impression que le mode opératoire pour fabriquer une grosse hystérie collective, c’est de raconter 10 gros bobards, comme ça, les plus couillons vont en répéter 10, et ceux qui sont persuadés d’être « aware » ne vont plus en répéter que 3.

      1. sam00

        J’avoue que je ne l’attendais pas sur ce sujet, et qu’il me semble un peu mal équipé pour en parler.

        Pour autant, j’aime beaucoup ce guss, surtout depuis que je l’ai entendu dire qu’il « pense qu’il vaut mieux manger du porc que de voter pour françois hollande » (ici pour les curieux, à partir de 3’00 … la phrase est à 3’35 » : https://www.youtube.com/watch?v=Z_aqi9DiOFQ)

        Après, le guss, il fait des vidéos pour exposer son avis, on aime ou on aime pas, mais il expose ses idées, et il est franchement loin d’être anti-libéral … juste un peu trop dans la théorie du complot de temps en temps.

  27. fred theshark

    Ayant travaille chez un grand équipementier automobile pendant plus de 10 ans (dont 5 ans dans le contrôle moteur), je peux vous dire que le pipotage des tests anti-pollution par le calculateur faisait partie des histoires que l’on racontait autour de la machine a café.
    Tout le monde le fait.

    De plus, un diesel VW qui fait du 5l/100km (ou 45 mpg pour nos amis ricain) même avec un moteur mal calibre polluera moins qu’un gros V8 essence.
    Et oui, les normes définissent les niveaux en ppm des polluants et non des quantités sinon tous les V6 & V8 seraient interdits depuis longtemps.

    Je pense aussi qu’un gros équipementier est implique dans cette histoire : habituellement, un constructeur automobile vient voir l’équipementier avec un cahier des charges. En retour, il a un ECU (engine control unit) avec un logiciel et une calibration.

    1. zelectron

      @fred theshark c’est tout à fait ça et j’ajoute que les différents organismes de contrôle que j’ai fréquenté au cours de ma carrière n’étaient pas, loin s’en faut, peuplés de gens au QI survolté.

  28. DoS

    VW a raison. Ségo s’engoufre pour coller des nouvelles normes, taxes, etc…
    Méfiance quand même sur cette tendance des gros groupes à analyser en profondeur le client….
    L’Etat 2.0 est en marche. Rien ne doit lui échapper. Cela rentre, et ne sort pas.
    Cette nuit des voleurs étaient chez moi, trop tard, l’Etat est déjà passé….
    Merde qu’ils disent, encore un !
    Hé, oui, les temps sons durs, même pour les voleurs.

      1. Bonsaï

        Intelligence de type supérieur, qui a la particularité de présenter non pas l’habituelle fréquence bi-phasique, mais une configuration assez rare à trois phases. Mutation génétique ou signe d’une invasion extraterrestre ?

  29. Anthaeus

    Que dire des 19 milliards de litres/an consommés uniquement par l’Armée des US? Les fameux Hummer H3 produisant au bas mot 350G CO2/km en version civile, les données du moteur militaire doivent dépasser allègrement les 500gCO2/kms !

    Ahh les NOx, les particules fines,les dysfonctions des vannes EGR ou des pots catalytiques, les odeurs désagréables dû au moteur à explosion!
    Cependant, les pollutions cachées sur le Nucléaire( n’oubliez pas elles s’arrêtent à la frontière! Dormez tranquille!) qui empoisonnent l’air, l’eau, la Terre,les hommes!
    Les ondes de téléphonie, les vaccins ,les médocs de big pharma, les poisons déposés au coeur de notre mal-bouffe, les Chemtrails, la liste est tellement exhaustive que basta!

    Tout ceci n’est qu’une mascarade, depuis quand les USA se tracassent pour le climat, la santé de ses con-citoyens, de l’humanité?

    Après la BNP, la société générale,le crédit agricole, la BP Oil, maintenant Volkswagen, vont se voir infliger des amendes d’un autre monde, sans doute pour nourrir les 92 millions de nouveau pôvre!? Génial le grand rêve Américain!

    1. Quand, dans un commentaire, on fourre nucléaire, ondes radios, vaccins, médicaments, chemtrails, on est certain d’avoir décroché le bingo du grotesque.

      1. ironbooboo

        Marrant comme le conspirationnisme trouve un terreau fertile en France. Surtout chez les jeunes (20/25 ans).
        Les gens suivent leurs médias de prédilection et ne prennent pas de recul. A croire que si une info sort d’ailleurs que de l’AFP forcément c’est la vérité pure.
        Et pour beaucoup de choses il en va ainsi. Le sionisme, l’horrible finance, le nouvel ordre mondial, les francs maçons pédo-satanistes, le 11 septembre et ainsi de suite … Autant de rumeurs alarmistes sans le moindre fondement.

        C’est flagrant lorsqu’il s’agit de technologies car une once de bons sens suffit généralement à faire voler en éclat ces sottises. Les chemtrails …

        De toute façon aucune inquiétude à avoir, le LHC va nous déclencher un trou noir qui va aspirer le système solaire on vous dit.

        Les français deviennent superstitieux c’est dingue …

  30. Pheldge

    Bon, bin comme y’a sonne-per, que c’est samedi matin chez vous et l’heure de préparer le repas pour moi, je vous invite à découvrir ce que je me mijote pour ce midi : buzz-fr.com/saute-de-boeuf-aux-gros-piment-cuisine-reunion-40238/

    Et pour les ceusses qui , mis en appétit souhaiteraient découvrir des recettes réunionnaises originales et savoureuses, voici ZE lien vers You Tube
    https://www.youtube.com/playlist?list=PL66D1B7D3394ED393

    🙂

    1. Beldchamps

      Au fait Maître Pheldge, j’ai loupé des épisodes mais si c’était effectivement votre anniversaire il y a … 2-3 semaines j’aurais bien voulu vous le souhaiter !

      1. Pheldge

        Beldchamps, Bonzaille a raison … mais s’il vous plaît de me « faire ma fête », ou de vous « payer ma tête » , ne vous gênez pas, je suis plutôt bon public 😉

        NB: à l’attention de celles et ceux, qui comme vous souhaiteraient me faire un cadeau, me témoigner ainsi un peu d’estime et d’humaine chaleur, je me ferai un plaisir de transmettre au patron les coordonnées de mon compte Paypal (je ne fais pas encore dans le crypto-pognon) qui vous les communiquera , moyennant cette honnête rétribution que je lui promets.
        Ah! J’accepte aussi les legs. 🙂

        1. Beldchamps

          Ah d’accord, je vois le genre… Je peux vous envoyer des spécialités locales comme un sac de patates (y’en a des qui disent ici que ça vaut 100 F) ou du fertilisant na-tu-rel très réputé pour votre zamal… avec de l’azote pour la croissance, du phosphore pour les fleurs, et du potassium pour le rendement ! ☺️

          1. Pheldge

            « Je peux vous envoyer des spécialités locales comme un sac de patates … vous n’y pensez pas ô Beautyfields et l’empreinte carbone que ça va laisser ! Non, impossible ==> Paypal virement du montant équivalent. 😉
            A ce propos, je ne suis pas comptable comme « y’en a des qui » mais bon , gros doigts, 100 F = 15 € et à 0.65 € le Kg ça fait un sac de 22 kg , ce qui n’est pas déraisonnable.

            Tiens, ça me rappelle soudain, ce sac de 20 kg que mes parents avaient acheté sur un bord de route de l’Oise dans les années 70 … la moitié étaient « pourrites » 🙂 La leçon fut retenue !

            Ah, et pour le « fertilisant na-tu-rel » sachez que même sous les tropiques, sur ces îsles lointaines peuplées de bons sauvages, il s’en produit aussi 🙂 Et nous ne cèderons pas au syndrome de « la goyave de France » qui veut que l’importé l’emporte obligatoirement sur le local ! Offrez -en donc un tombereau à Bonzaye, elle en raffole 🙂

            1. Bonsaï

              Ah! la goyave, délicieux souvenir quand, adolescente j’allais en déguster au fond du jardin au Togo, où mon père était en mission…
              A part ça, je n’ai pas souvenir d’avoir fait l’apologie de la supériorité de l’importé sur le local. Bien au contraire.

              1. Pheldge

                Hé, c’est pas bien de lire le courrier perso ses zôtres 😉
                Et puis au Togo , toi y’en a rencontré Tintin ?
                Donc papa était missionnaire … pauvre maman, ça a du la lasser 🙂

                  1. Beldchamps

                    Fallait se lever vachement tôt, même à la Réunion ! Vous avez des nuits bien agitées tous les 3 … pendant que personne ne regarde … J’ai hâte que la saison des litchis réunionnais commence, on arrive à en trouver des bons, en branche par avion, sur Paris.

                    1. Pheldge

                      Je vous conseille de vous rendre sur Colispays ou Colifruit , ça vous reviendra moins cher et vous pourrez composer votre colis, éventuellement y coller un peu de Rhum, ça ne peut pas faire de mal , et surtout être sûre de la fraîcheur des fruits, ô Beautyfields ( notez les S )

                      PS: pour garantir la pérennité de votre couple, le Rhum est absolument indispensable, selon l’adage bien connu : « si tu veux continuer à être aimé, (toi qui n’es plus toute jeunette), donne donc du Rhum à ton homme » …

                    2. Beldchamps

                      Je retiens pour Colispays et colifruit.
                      Maître Pheldge, fin conseiller conjugal … Je vous remercie de vous inquiéter de mon a-rhum. Le rhum quant à lui fait plus mal que mâle chez mon homme.

                    3. Pheldge

                      Oui, je sais, mais « c’est aujourd’hui dimancheuuu … » et faut pas trop en demander 😉
                      En tout cas, l’astuce a été comprise .

  31. theo31

    Encore un bel exemple de Bitur Camember: pendant que les constructeurs investissent dans des trucs débiles dont tout le monde se fout pour plaire à leurs proxénètes, ils pourraient mettre le pognon dans des améliorations sur la sécurité. Au final, le client paie pour ces conneries.

      1. René-Pierre Samary

        L’obsolescence programmée (pourquoi pas ?), c’est celle de ce pays. Quand je lis billets et commentaires, je me dis : comment peuvent-ils supporter ça ? Et pourquoi le font-ils ? Leur barque est trop chargée, peut-être…

        1. Bonsaï

          Ils ont la trouille.
          De nos jours, on ne monte pas sur l’Elysée comme on montait jadis sur Versailles pour capturer le roi.
          Mol 1er est une couleuvre insaisissable et son premier ministre, un allumé capable des pires extrémités.
          Mais si vous voulez prendre la tête d’une escouade de révolutionnaires, ça nous ferait au moins du beau spectacle, vu d’ici…

          1. René-Pierre Samary

            L’escouade, ce n’est pas trop mon genre (XY), arbolito. Je privilégie plutôt les sports individuels. Votre « vu d’ici » implique la Suisse, je crois ? Mon « vu d’ici » est ailleurs, vous le savez. Ma solution a été de mettre dans la barque le moins de choses possible, comme le préconisait ce cher Jérôme K Jérôme. La liberté passe par ça : être léger, pour pouvoir f…tre le camp de cette décomposition, et cesser, autant que possible, de participer au foutoir.

              1. René-Pierre Samary

                @arbolito et les plaisantins.
                Le satellite? Vous n’y pensez pas ! Ca coûte un, non, deux bras. Pas les moyens. Pas de femme à b… euh, à bit… bon, je passe. Donc, pas d’internet en « pleine mer », et on fait avec, ou plutôt sans, jusqu’ la prochaine escale civilisée. Entretemps, je rate bcp de billets, c’est sûr… Jusqu’au prochain bistrot avec wifi, ou une escale en France, où je me rattrape. Je vais ajouter une photo de mon jouli bato sur mon blog, ça vous donnera une idée, arbolito, et bien le bonjour au lac léman.

  32. sam00

    HS, mais je pense que l’hôte va apprécier

    Saviez-vous que le conseil national du numérique (CNN … déjà, rien que le sigle ressemble à une blague), proposait une consultation nationale sur la future loi numérique?

    http://contribuez.cnnumerique.fr/consultations

    Bon, le figaro l’a découvert aujourd’hui (http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/09/24/32001-20150924ARTFIG00329-la-loi-numerique-un-projet-plus-citoyen-qu-economique.php) mais malheureusement toutes les possibilités de contributions sont déjà clôturées (30 à 100 contributions par thèmes … un planché à 8 et une pointe à 150)

    Pourquoi je vous propose cette lecture?
    Parce que les contributions sont une illustration magnifique de la gangrène qui ronge ce pays. Morceaux choisis:

    Justice et Numérique:
    –  » Sécuriser les transitions de services dans le cloud
    Exemple: une entreprise de taille moyenne mets ses données dans le cloud, hébergées par un grand prestataire de services sur internet. Ce prestataire annonce qu’il va faire faillite (ou subit des dommages tels qu’elle a perdu les données en question). Le contrat standard (quand il existe), imposé par le grand prestataire de services, n’aborde pas le sujet de l’éventuelle transition vers un autre prestataire. Et la transition est longue et complexe et ne peut être réalisée dans les temps impartis. L’entreprise ferme ? »

    Stratégie technologique de l’Etat et services publics:
    – « Pour des technologies à impact social et écologique raisonné
    Je suis pour des technologies à impact social et écologique raisonné et une réflexion autour du concept de low tech »
    – « Pour des services publics numériques : clouds, réseau social, ….
    N’ayant pas confiance dans les multinationales telles que Google ou autre pour conserver mes données, je n’utilise pas leurs services.
    Pourquoi n’aurait-on pas des services publics de stockage de données, au niveau de l’état ou des collectivités On pourrait avoir un espace limité, pour leque on pourrait avoir quelques explications sur le fonctionnement.
    Pourquoi pas également un réseau social, des noeuds Diaspora par exemple ? C’est à dire un réseau social qui ne vous surveille pas.
    et pourquoi pas des services à l’image de ce que propose Framasoft : Framadate pour organiser des réunions, Framapad pour mettre au point un texte à plusieurs, … »

    Transformation numérique des relations entre administrations et usagers des services publics:
    – « Penser l’accessibilité au delà du handicap et de la normalisation
    L’accessibilité numérique est souvent réduite à une mise aux normes vis à vis d’un cahier de recommandations (référentiels WCAG, RGAA…). Souvent vécue comme une contrainte (organisationnelle, financière, législative), peut être même à juste titre, la conception normative de l’accessibilité mériterait d’être incluse dans une démarche accessibilité plus globale, transversale, dynamique, volontaire, éminemment citoyenne, incluant non seulement l’aspect normatif mais aussi : l’expérience utilisateur (sondages, expériences de laboratoire), la simplification (structure, organisation, clarté de l’information, réduction des ambiguïtés) et toute initiative visant à universaliser l’accès à l’information numérique dès lors où elle contribue à l’égalité en matière d’accès à l’information, pour tous les publics, quelles que soient les situations handicapantes, les connaissances, les équipements, les facilités. »

    Souveraineté numérique (un grand moment):
    – « Un affaiblissement de la protection des citoyens
    La perte de maîtrise de l’Etat sur les données personnelles des citoyens stockées à l’étranger constitue un risque en matière de protection des droits et libertés des citoyens, dont l’Europe et la France en son sein doivent être les garants. Il serait nécessaire de redéfinir les lignes d’une citoyenneté numérique européenne passant par des droits renforcés en matière de protection de la vie privée et de consommation sur internet. »
    – » Se donner les moyens de s’émanciper de la domination abusive de certains grands acteurs du numérique et inciter aule développement d’alternatives européennes
    Renforcer le droit de la concurrence pour lutter contre les phénomènes de position dominante.
    S’appuyer sur des agences de notation pour évaluer le niveau de neutralité des plateformes et s’assurer que l’égalité de traitement est garantie aux citoyens.
    Créer les conditions pour l’émergence d’alternatives européennes : favoriser le développement d’un numérique ouvert.
    Garantir le respect des principes européens et nationaux par les contrats utilisés entre les plateformes et leurs partenaires en appliquant le principe de standard de protection locale le plus élevé. »
    – « Créer un Conseil européen du numérique
    La feuille de route du Conseil européen du numérique serait notamment de :
    Consolider la stratégie européenne (en matière de protection des droits, de stratégie industrielle, etc.) et garantir une meilleure coordination des choix nationaux.
    Renégocier les termes d’un Safe Harbor entre l’Union Européenne et les Etats-Unis. »

    Open data : une démocratie plus ouverte et de nouveaux biens communs:
    – « Une faible connaissance des bénéfices liés aux stratégies d’utilisation de données « privées » par l’administration
    La production de données par l’utilisation d’applications et services par les citoyens dans les domaines de la santé ou du transport, par exemple, représente un potentiel important en matière d’observation des besoins et sont autant de ressources pour la recherche et l’action publique afin d’anticiper les politiques publiques futures (régulation, choix d’investissements, etc.).  »

    Négociations commerciales européennes : faire du numérique un atout:
    – « Protéger la démocratie à venir
    Les normes sur la propriété intellectuelle et la protection des citoyens sont très diverses et pas encore stabilisées. Leur définition à venir doit être protégée des intérêts économiques. »

    Biens communs du numérique (un grand moment aussi):
    – « Préserver la diversité culturelle dans le numérique et encadrer les oligopoles de distribution
    Les circuits économiques traditionnels de distribution des contenus peuvent cloisonner leur diffusion et limiter la diversité des usages possibles. Par ailleurs, des formes nouvelles de restrictions émergent aujourd’hui dans la culture avec les offres de licences privées illimitées, faisant craindre la centralisation des oeuvres et de l’activité culturelle entre les mains de quelques acteurs sur Internet. »
    – « Diminuer le nombre d’intermédiaires grâce aux sevices et domaines publics
    Ce sont les banques privées qui augmentent le coût de l’argent, avec au moins 30 % d’augmentation de budget.
    Le lobby routier a détruit le train parce qu’il captait beaucoup d’argent de la collectivité. En effet les budgets du BTP et de la route sont augmentés pour payer des marges sans que le salarié du privé en voit la couleur. Le lobby routier pilote alors la cours des comptes pour anéantir le peu de budget qui reste au train. Ainsi les campagnes se vident à cause de l’abandon du train.
    L’eau privée coûte plus chère et est de moins bonne qualité.
    Un éditeur est sensé monnétiser ses créations ou numérisations, alors qu’il peut possèder des œuvres libres ou dans le domaine public. Ainsi un éditeur doit payer un abonnement pour donner ses livres aux biblithèques françaises, devant elles-mêmes payer les œuvres de l’éditeur.
    Il est plus sain et moins cher d’acheter directement au producteur. Le commerce consiste à réduire les intermédiaires selon Henry Charles Carey, pas à produire à 10 000 km. »

    Société numérique inclusive:
    – « Une éducation à l’information numérique
    La multiplication des « traces » numériques que nous laissons, pose la question de notre identité numérique, de sa définition, de sa protection. Mais elle pose aussi la question de notre comportement numérique.
    Des droits et des devoirs numériques
    Protéger sa vie privée et respecter celle des autres, avoir accès à toutes les informations nous concernant mais limiter notre propre champ d’investigation, se préoccuper de notre propre identité numérique et ne pas interférer sur celle des autres, pouvoir m’exprimer et partager en ligne en respectant les règles de savoir-vivre et de respect de la parole de l’autre… sont autant d’items qui devraient faire l’objet d’un apprentissage (voire d’en enseignement) dès le plus jeune âge.
    Etre et avoir
    L’éducation à l’information numérique doit comprendre une éducation au savoir être sur les réseaux sociaux, au savoir communiquer. Ce peut être un socle de la culture numérique minimum : savoir construire, dès le plus jeune âge, sa propre culture numérique. »

    etc etc etc …. tout est du même tonneau … dont une partie des propositions rédigées par l’entitée proposante elle même
    Tout cela promet de grand moments (dignes de la hadopi et de dadvsi) lors des discutions parlementaires sur la fumeuse loi 🙂

    1. Aristarkke

      A tous les étages se lit clairement que trop de liberté tue La Liberté et qu’il est du devoir de Maman état de protéger le pauvrichou citoyen grançais de devoir vivre sans ses béquilles du contrôle étatique… Heureusement que c’est la génération de Mai 68 qui est majoritairement au pouvoir (de nuire)…

    2. gameover

      Cette semaine j’ai fourni à un ami des éléments pour mettre en place un système de TPV commun entre ses 3 sociétés indépendantes. S’est évidemment posé la question de loger tout cela dans le cloud vu que peu (ou pas) de systèmes proposent un système autonome avec un hébergement propre au client.
      Mais jamais je ne me suis posé la question d’avoir une garantie de l’état pour cet hébergement et la sécurité des données. Je sens qu’on va quand même rigoler quand des entrepreneurs seront infoutus d’effectuer une vente pour cause d’accès internet indisponible ou de produire leur comptabilité… perdue sur le net… vite, une loi !

      D’ailleurs si certains ici connaissent des systèmes de TPV / POS avec réplication locale permettant de ne pas être otage du fournisseur, merci !

  33. René-Pierre Samary

    Retour à Curaçao le 2 oct, ensuite un mois de boulot sur place… ensuite, probable archipels Aves, Roques (venezuela), puis une traversée vers le NE (Iles Vierges)… A moins que d’autres routes me tentent, en novembre ou plus tard, comme de retourner à Haïti, à l’Ile-à-Vaches, où se situe le décor de mon prochain pavé. Satisfaite ?

      1. Bonsaï

        Merci beaucoup et prenez grand soin de vous.
        Je fus charmée de nos petites conversations divagant d’un sujet à l’autre.
        Bon vent, capitaine et à une prochaine escale chez notre excellent hôte !

    1. Pheldge

      Tiens les Çamaries se rapprochent donc des îles ACores … encore un effet du réchauffement ! Quand je pense qu’il y en a qui doutent encore…

Laisser un commentaire