Les Papys Bingo font de la résistance

J’en ai parlé plusieurs fois : l’État n’aime absolument pas la concurrence et alors que certains loto-bingos régulièrement organisés par les douanes ne souffrent d’aucun empêchement, il en va tout différemment pour ceux d’associations locales dont les présidents sont systématiquement traînés en justice, condamnés et ruinés par ces mêmes douanes, le fisc et tout ce que la République compte de preux chevaliers du vivrensemble.

On se souviendra des histoires d’Annie, 62 ans, qui fut arrêtée pour ses bingos échevelés à l’instar d’une trafiquante internationale de schnouffe, par des autorités bien trop heureuses de lui tomber dessus plutôt que sur les bandes organisées de Marseille ou Grenoble, ou encore la tragique aventure de Yvette, une « Mamie-Loto » qui fut ruinée parce que non encartée, elle était bien plus facile à choper qu’un Guérini ou une Andrieux.

On trouve malheureusement de plus en plus de cas similaires.

Cette fois-ci, cependant, les accusés font de la résistance : c’est ainsi qu’Henri Diez-Pomares et André Baudet, 84 et 75 ans, ont annoncé le lancement ce jeudi d’une campagne sur la plateforme WeJustice.com visant à réunir des fonds pour payer leurs frais de justice. Ils souhaitent faire valoir leur droit après le rejet de leur pourvoi par la Cour de cassation le 20 mai dernier. Les deux infâmes bandits ont aidé – sans en tirer de bénéfices – des dizaines d’associations de village à organiser des soirées de loto, ce qui est ignoble quand on y réfléchit deux secondes : tout ce vivrensemble non déclaré, non taxé, non autorisé, c’est une honte. Sans vergogne, ils fournissaient la salle, le matériel, l’animateur et surtout leur savoir faire, ce qui, au pays de l’incompétence érigée en loi, est insupportable. Bien évidemment, ni Henri ni André n’ont perçu les recettes de ces lotos et se contentaient de prélever une cotisation aux associations de village pour couvrir leurs frais et laissaient les associations de village gérer elles-mêmes la caisse des lotos.

Ce qui n’a pas empêché l’administration de réclamer son dû, calculé sur une base totalement arbitraire, et à la Justice de la suivre. L’État a besoin d’argent et les retraités sont nombreux, sans doute. Selon leur avocat,

“Les taxes sur les jeux doivent être calculées sur la base des recettes de ceux qui les encaissent. Or, Henri et André n’ont jamais perçu les recettes des lotos de village qu’ils aidaient à organiser. C’étaient les associations villageoises qui touchaient les recettes et les utilisaient pour acheter des lots. Les douanes le savaient mais elles l’ont volontairement ignoré.”

Les douanes seraient la mauvaise foi ? Oh. Comme ce serait surprenant !

Malgré tout, Henri et André souhaitent déposer une plainte au pénal contre ces dernières, puisque selon eux, ces services se sont rendus coupables de concussion (le fait, pour une personne dépositaire de l’autorité publique de percevoir une somme qu’elle sait ne pas être due ou excéder ce qui est dû). Compte-tenu du nombre de cas fréquents dans ce pays, cette action représente aussi un espoir pour la centaine d’autres organisateurs bénévoles également condamnés.

En définitive, une campagne de crowdfunding souhaite réunir la somme de 4.000€.

Je vous encourage à faire connaitre leur initiative, ne serait-ce que pour poser la question de l’accès au droit des contribuables lambda, loin de tout politicien introduit et du milieu médiatique parisien, dans ces situations où les rapports de forces sont si évidemment déséquilibrés.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires57

  1. Doomitch

    « et surtout leur savoir faire, ce qui, au pays de l’incompétence érigée en loi, est insupportable. »

    Mdrr … comme ca, ça c’est fait …

    1. BLACK MAMBA WARRIOR

      C’est une affirmations trop globale … on peut bien essayer de poser quelques théorèmes pour exclure une majorité de la population selon le degré de connerie …

      1. paf

        Pourtant quand j’etais en france j’etais aussi con que le autres, ca percolait.Il faut etre expose a de la non-connerie pour apprendre.Donc a la louche on peut dire que 99.9% des francais sont des cons et que ca fait un beau pays de cons.On peut, si tu veux, exclure les lecteurs de H16 🙂

        1. paf

          et je peux meme determiner deux types de connerie differents chez les gens normaux ( ceux qui ont du potentiel a ne plus etre des cons) :
          -la connerie ou l’on repete ce que l’on entend partout ( ma preferee c’est la haine du liberalisme.)
          -la connerie ou l’on pense de bonne foi arriver a des conclusion logiques apres avoir reflechi aux problemes, alors que l’environnement nous enleve tout possibilite de raisonner dans un autre paradigme ( la solidarite en milieu socialiste, le tout-etat etc )

          Ce sont a mon sens les cas les plus courants ou les gens qui ne sont pas des cons ont des idees connes dans la tete sans le savoir.

          1. FacePalm

            Un effet logique (voulu!) de la propagande continuelle de Pravda TV !

            Et si ON trouvait des moyen d’actions pour detourner une partie (croissante) de nos concitoyens (hors bien sur les lecteurs de H16) du bouurrage de crane soliaco-collectiviste de l’Information en france?

            C’est a NOUS de s’y mettre ! Sinon qui le fera ? J’ai pas LA solution.. mais si même nous on y renonce : Definitivement CPEF !

            PS : mon coté trop optimiste sans doute, pourtant je me force…

  2. Val

    Je vois ainsi poindre la volonté de traquer tout bénévolat quand il n’est pas fait dans le cadre d’une structure étatique . C’est vrai à la fin , c’est Degolass ces asso privées qui utilisent des bénévoles et qui donc piquent le boulot des travailleurs au chômage et évitent de payer les gentilles taxes à maman état . Salauds de bénévoles on devrait tous les coller en taule tiens ! Et hop on colle des amendes aux assos , histoire de leur apprendre à ne pas chasser sur les terre du maître.

    1. paf

      le concept c’est surtout de prendre le pognon la ou il est, et quand y n’en a pas on invente un delit pour pouvoir tout prendre.
      Ca va s’intensifier jusqu’a ce que les gens aillent dans les antennes des impots pour foutre le feu et pendre les fonctionnaires avec leurs tripes.

        1. goufio

          Les agents de l’administration fiscale n’y sont pour rien ou presque même s’ils ont signé. Ce sont les gouvernements et les parlementaires qui nous représentent avec nos bulletins de vote qui décident de l’impôt, c’est le vote de la loi des finances (actuellement) qui occupe l’Assemblée nationale et le Sénat.

          1. Pheldge

            Ceux qui travaillent au recouvrement, ne sont pas étouffés par le désir de compassion, et refusent tout regard critique, en particulier s’il n’y a pas eu faute du contribuable : c’est comme ça, il faut payer !
            N’oubliez pas que les gardiens des camps d’extermination n’étaient pas nécessairement de mauvaises personnes, « ils faisaient juste leur boulot » …

      1. Essep

        « Ca va s’intensifier jusqu’a ce que les gens aillent dans les antennes des impots pour foutre le feu et pendre les fonctionnaires avec leurs tripes. »

        Tout à fait. Mais c’est pas prêt d’arriver vu le lavage de cerveau ambiant.

        1. FacePalm

          C’est malheuresement le probleme principal : quand les gens commencent à se rendre compte du problème, ils appellent par reflexe (largement conditionné) Maman Etat au secours… C’est là qu’il faut qu’on fasse preuve de psychologie (même si c’est juste du bon sens ), pour expliquer encore et encore que Maman Etat EST le problème et PAS la solution…

          1. Peste et coryza

            C’est justement pour éviter ça que nos gouvernants veulent supprimer le cash, nous pondent des lois renseignement, veulent bousiller les liens de solidarité entre les individus, etc…

            Ils voient approcher la tempête qui a toujours fait tomber les régimes : une idéologie qui part en couille, conjuguée par une économie qui part en sucette.
            Car tout régime a besoin, pour se maintenir, d’une idéologie qui tient la route, et d’un succès économique, même limités à ses plus simples expressions.
            Franco a pu tenir l’Espagne avec sa dictature raide car il a amélioré la vie économique des espagnols.

            La France est une société sans boulot, sans sens, pleine de problèmes (euro, europe, ouverture des frontières, immigration, délinquance, idéologie bisounours, ajoutez ici ce que vous voulez…) et dont l’unique espérance est celle d’un retour de croissance… ce qui est mal barré vue les politiques actuelles, même en (re)truandant les règles comptables.

            Le pire est que leur politique marche : il y a 200 ans, on a tué le roi pour moins que ça. En ce moment, mis à part le vote FN et un député marcheur agressé par des contribuables en colère, rien…

  3. Aristarkke

    Savent pas y faire, Riton et Dédé! Quand on veut circuler et faire ses petites affaires, on se débrouille pour que les grandes-z-oreilles sachent qu’on se radicalise, on inaugure une belle fiche S et après on peut circuler tranquilou en Grance, en Grèce, en Autriche… Comme on peut ainsi bader avec sa kalash, y a pas de raison pour ne pas pouvoir la remplacer par du matériel de loto. Non???

    1. Royaumont

      Ils s’attaquent à la pitance du fisc, les traiter à l’égal de terroristes assassins semble la moindre des choses.
      Il ne faudrait pas que les français se fassent à l’idée saugrenue qu’ils vivent pour autre chose que nourrir l’état. Sinon, il n’y a plus de limites, certains pourraient se croire libres de leur opinions, propriétaires de leur biens et en droit d’entreprendre ce qu’ils jugent bon.
      Faut pas pousser !

        1. Peste et coryza

          Ils mourront suicidés de désespoir.

          Le FISC est un des ennemis les plus terribles à affronter. Une hydre sans cœur ni âme, avec 400000 hommes armés à sa botte. Même Hercule échouerait.
          http://www.numerama.com/f/125512-t-le-fisc-poursuit-un-contribuable-jusque-dans-sa-tombe.html
          https://www.contribuables.org/2012/01/au-nom-du-fisc-un-architecte-se-suicide-devant-le-centre-des-impots-a-creteil/
          http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2006/02/18/01006-20060218ARTMAG90038-des_victimes_poussees_bout.php
          Sans parler des patrons de TPI/TPE/(ajoutez les mentions utiles).

          Sinon, Sylvie Andrieux n’est pas en train de casser des cailloux dans un morne pénitencier, mais pantoufle à l’assemblée nationale, et se gave avec notre pognon.

          1. paf

            400000 fonctionnaires bedonnants et merdiques, nuance.Tres difficiles a contrer avec des lettres recommandees.
            Tres faciles a pendre aux lampadaires en revanche.

          2. Dr Slump

            En effet. Le fisc est à la France ce que le NKVD était à l’URSS. Un appareil d’état qui a tous les pouvoirs, et n’a de compte à rendre personne. Au rythle où vont les choses, je ne serais pas étonné qu’un jour l’état inaugure une forme de travail forcé, un goulag version « républicaine ».

            1. FacePalm

              et comment tu appelle le statut actuel de « Chef d’entreprise? » ou « Artisan » ou « Profession Liberale » ou « Employé du privé » (en gros, « Non Fonctionaire »?

              On y est déja au Goulag !!! sauf qu’on a pas gardé le nom…

      1. goufio

        Avec l’éradication du cash en cours (atteinte à la propriété) et la prochaine taxation du revenu fictif procuré par la résidence principale hors emprunt, il n’y aura encore moins de place pour la liberté. Le revenu fictif imposé en voilà une novation qui aura à propérer sous les gouvernements futurs, d’ailleurs n’est-on pas en COP21 en train de nous prévoir des contraintes (entendons taxes) sur une élévation probable de la températeur à l’horizon d’un siècle. Voilà une bonne raison taxable, le temps à venir.

  4. BLACK MAMBA WARRIOR

    L’Etat est en manque d’argent, il faut absolument user de toutes les entourloupes pour s’en procurer … un de ses jours, on verra les gendarmes avec leurs armes à la mains nous « quémander » de quoi subsister .

      1. Dr Slump

        🙂 en effet, avant les « gens d’arme » protégeaient les voyageurs des voleurs et autres bandits de grands chemins, maintenant les gendarmes sont les voleurs.

  5. BLACK MAMBA WARRIOR

    Personnellement je ne verserai aucun sous, je n’aime pas les associations en général … L’Etat nous ponctionne trop déjà …

    1. Val

      Bon alors là BM je ne te comprends pas, réalises tu qu’en faisant cela tu ne donnes tes sous qu’aux voleurs (l’état) ? En fait il faut voir les choses autrement : quand tu donnes à une asso full privée , apres tu peux DEDUIRE de tes impôts un honnête pourcentage de ce don . (tra la la youp la boum, encore un que les (allemands) oups non l état n’aura pas ) Bien sûr tout ceci est plafonné mais , quel bonheur pour une fois de choisir à qui l’on donne . Evidemment il ne faut pas choisir une asso de branquignoles voleurs .

  6. Pheldge

    J’aimerais bien connaître la position de cazechose sur ce sujet.
    Faut-il, face à cette dangereuse menace, issue du terrorisme intérieur, et qui n’a, et il faut avoir le courage de le dire haut et fort , rien à voir avec l’Islam, renforcer l’état d’urgence ? l’état d’exception va-t-il enfin devenir la règle, pour la sauvegarde de nos valeurs, de notre démocratie, de notre république ?

    1. Peste et coryza

      De la ripoublique, ou de la raie publique qui s’en va chatouiller la femme de chambre ou l’actrice, selon les gouts… la république est morte depuis longtemps Machiavel peut se retourner dans sa tombe.

      Rappelons qu’un certain Thomas Thevenoud se gave toujours avec notre pognon…

  7. acarel

    h16, vous me déprimez avec vos histoires de science- fiction. Quand allez- vous enfin nous racontez la vraie vie..c’est pas bientôt fini ces galéjades !

    1. ca-suffit

      Cher Acarel, pour ce que vous appelez la vraie vie, que j’appellerai plutôt les vrais détournements, allez lire les échos : La synthèse de 3 articles lisibles actuellement en ligne vous dit que Mario, l’agent de Goldman Sachs manœuvre pour diriger seul la BCE, quand Trichet cherchait le consensus, que Mario la fripouille est responsable de la fuite chaque mois de 200 milliards de fonds européens vers les US, d’où la vrai cause de l’arrêt des investissements et de la chute de l’euro ; Que Mario, qui prétends travailler pour vous, viens de majorer l’aberration économique et financière qu’est la négativité des taux quand la Fed va elle remonter les siens.
      Bien entendu les papys Bingo qui ne gagnent pas un sou, cela fait à coté un peu mesquin.
      Tour est affaire d’échelle, mais qui en parlerait, probablement pas les échos.

      1. Bonsaï

        Vous avez l’air de tomber de votre chaise. Depuis qu’en mai 2005, on vous a confisqué le vote contre le traité constitutionnel européen, vous êtes prisonniers de ce système à haut risque qui va exploser à la figure des peuples. Et ça n’aura rien de libéral.
        Comme en Grèce…

  8. Clarence Boddicker

    Pourquoi continuer à s’échiner à payer pour eux en maintenant un système politique inique et une administration où le terme « gabegie » n’existe pas, et qui ne se contentera bientôt plus d’en rester là ?

    La mondialisation offre de telles potentialités et opportunités de nos jours, sans compter les progrès technologiques récents.

    Franchement, FOUTEZ LE CAMP.

    Ce n’est pas simple, mais ça se tente. En particulier de nos jours. Allez courage.

    Clarence, exilé volontaire

          1. Clarence Boddicker

            Haha. 😉

            Ouais, je passe quelque fois à l’occasion, même si je me fais discret. L’impression que commenter la stupidité lapidaire de nos politocards ressemble à vouloir remplir le tonneau des Danaïdes. Une histoire sans fin quoi.

            Je sais pas où l’auteur trouve le temps d’alimenter tout ça, mais chapeau. Et visiblement, son établissement est en pleine forme, le mécontentement déborderai presque.

            Les Français et la complainte de comptoir, une longue histoire d’amour.

            Bon, je vais aller m’en jeter un du coup. A la santé du contribuable.

            Clarence, tournée générale

    1. Clarence Boddicker

      Mais loin d’être aussi métaphysique que le vôtre. 😉

      Pour le reste, c’est un « blog ». Le mien du reste. Alors on doit bien y trouver ce qu’il faut de narcissisme.

      Au plaisir,

      Clarence, cordial et bien éduqué malgré tout

  9. Kloupa

    Mon défunt père avait coutume de dire: « Le fisc, le premier et le plus grand des voleurs. »Et ça ne s’est pas arrangé depuis, bien au contraire, l’arbitraire est plus que jamais présent. Et pour un état impécunieux et bientôt en faillite, tous les prétextes sont bons, surtout quand ils sont mauvais.

  10. Dr Slump

    L’état met plus de moyens et d’énergie à traquer les contribuables, qu’ils soient redevables ou pas, qu’à poursuivre et emprisonner les terroristes, voleurs, criminels, et autres victimes de notre « intolérable société à l’américaine » (sic). On voit où est son intérêt, et accessoirement, on voit aussi qui sont ses amis…

  11. barbatruc

    L’avocat fiscaliste qui s’occupe de mon dossier, m’ a décrété hier qu’il avait jeté l’éponge pour plaider devant les tribunaux administratifs, sachant qu’il perdait systématiquement devant le fisc , et que cela lui portait préjudice quant à son image vis à vis de ses clients. Il ne se consacre maintenant principalement aux montages sociétaires, et laisse sa robe au placard.

Laisser un commentaire