Chômage : le pari déjà gagné de Hollande

Urgence. C’est le maître-mot de cette pitoyable fin de quinquennat hollandesque. Après un « état d’urgence » de plus en plus discutable, voilà maintenant le « plan d’urgence » contre le chômage. Il fallait au moins ça pour sauver ce qu’il restait à sauver de l’emploi en France… et de la candidature de Hollande en 2017.

C’est donc en grande pompe et dans ses petits souliers que le président français a dévoilé ce lundi son nouveau plan d’urgence inédit tout neuf pour l’emploi, à l’occasion des vœux aux « forces vives » de la Nation. C’est un grand changement depuis les années passées. Rappelez-vous, en 2013, François nous avait infligé son « pacte de compétitivité » (dont personne ne se souvient et dont les effets sont restés invisibles) en plaçant l’emploi comme priorité. En 2014, il nous vendait le « pacte de responsabilité » avec l’emploi en ligne de mire. Et en 2015, il avait surpris tout le monde en réclamant une mobilisation nationale pour l’emploi via l’apprentissage. Le plan d’urgence pour l’emploi de 2016 apparaît donc comme un vrai changement, dans la droite ligne de ce qui fut fait jusqu’à présent avec le brio qu’on a pu constater.

Que trouve-t-on dans ce nouveau plan d’urgence tout neuf inédit qui change tout ? Va-t-on assouplir le marché du travail, le plus rigide d’Europe et qui vaut à la France d’être le seul pays de l’Union à voir son chômage augmenter actuellement ? Eh bien que nenni, ce n’est pas à l’ordre du jour. Bon. Soit.

Mais alors, va-t-on remettre en cause le paritarisme, trop souvent synonyme de parasitisme, qui régule et étouffe toute la vie sociale et économique en France, qui impose les gabegies des syndicats, les traitements iniques de l’assurance santé ou de la gestion calamiteuse des retraites ? Va-t-on remettre à leur place les syndicats actuels, plus du tout représentatifs voire carrément délétères, et ramener enfin le contrat de travail à sa dimension réelle d’un acte signé entre deux parties adultes et responsables de leurs actes, comme tant d’autres pays l’ont déjà fait avec bonheur et baisse du chômage à la clé ? Oh, là, vous n’y pensez pas, mon brave !

Non, tout ça est bien trop complexe. Le Président François de l’Organisation État Universel Français n’est pas décidé à modifier aussi drastiquement le fonctionnement de l’usine à gaz dont il peut encore toucher directement les bénéfices. Comme à l’accoutumée, il procédera par petites touches extrêmement délicates, et ce d’autant plus que ses buts affichés ne coïncident que très peu avec ses buts personnels réels.

président françois de l'oeuf

C’est ainsi que pour son « plan d’urgence » qui va créer de l’emploi comme jamais, François mise cette année tout… sur la formation. Et il n’y va pas avec le dos de la cuillère, puisqu’il estime son Plan d’Urgence à deux milliards d’euros (ça tombe bien, on a plein de sous actuellement, il semblerait), dont un milliard entier consacré à la formation de 500.000 personnes.

Aaaah, la formation ! Quelle idée lumineuse ! Et surtout, qui n’a jamais été tentée auparavant ! Et de surcroît, dont les volants financiers n’ont jamais été plus ou moins directement pompés par les syndicats et les formations politiques divers et variés !

Dans ce contexte, un bon gros milliard d’euros bien joufflu (soit 2000 € par « formé »), cela donne immédiatement le ♩ La ♩ aux différents protagonistes, qui ont bien humé le fumet délicat de la grosse piscine d’argent public prête à recevoir leurs ébats.

Ne nous leurrons pas.

Ce plan d’urgence pour sauver la candidature de Hollande ressemble à une belle tentative de s’assurer une fin de quinquennat tranquille. Ici, le père François achète les syndicats et, de cette façon, semble vouloir signifier qu’il ne veut surtout pas de grèves ou d’opposition frontale pour le reste de son mandat. Ceci peut vouloir dire deux choses : ou bien (et c’est très peu probable), qu’il a dans sa besace quelques réformes peu populaires qu’il doit faire passer. Ce serait une première pour un président qui a toujours montré, jusqu’à présent, ne faire que le strict minimum pour assurer son second mandat. Plus probablement, il sent, confusément peut-être, mais suffisamment que la situation va empirer et achète donc une paix sociale qui lui permettra de se placer dans un contexte syndicalo-politique pas complètement pourri.

Enfin, et c’est le plus important, c’est un calcul politicien lucide : 500.000 personnes en formation, c’est un demi-million de chômeurs qui disparaissent des statistiques, pouf, d’un trait de plume. Pour un petit milliard d’euros, ce n’est même pas cher. Si on y ajoute, d’ici à la fin de l’année, la création de milliers d’emplois aidés ou directement publics, le tableau général ne fait guère de doute : Hollande aura enfin son inversion de courbe. Artificielle, purement statistique et totalement bricolée à force d’argent public, d’endettement et de distribution de prébendes, mais inversion il y aura, et candidature il renouvellera serein.

Bref : à moins bien sûr qu’un effondrement des marchés boursiers et une crise majeure dans le domaine bancaire ou sur les dettes souveraines ne changent radicalement la donne, le pari de Hollande est donc déjà gagné. Bien évidemment, vous aurez la gentillesse d’oublier tous les précédents paris de Hollande qui se sont tous soldés par un échec. Du reste, les signes économiques actuels ne semblent pas trop favorables

Et les chômeurs, le chômage, la vraie création d’emplois dans tout ça ? Allons, ne soyez pas naïfs : nos dirigeants s’en foutent. Au-delà de 2017, il n’existe rien.

(Et pour de vraies solutions, on pourra relire cet excellent billet de Vincent Bénard)

hollande chômage plan d'urgence

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires212

    1. Deres

      Il n’a plus le choix. Pour inverser la courbe, il est obligé d’y aller très fort sur le traitement purement statistique du chômage. En effet, depuis 2012, il attend sagement le retournement de cycle pour que la croissance revienne et que le chômage baisse spontanément. Mais à cause de sa politique de gribouille (hausse des prélèvements tout azimut, complexification des usines à gaz, changement de cap permanent, contradiction journalière entre les membres du gouvernement, et surtout impression très forte que cela va continuer en ce sens …), la croissance supérieur à 1% en 2015 ne suffit pas !

      Et comme son plan d’urgence contre le terrorisme lui a fait gagner 15 % dans les sondages, il va nous sortir des plan d’urgence dans tous les domaines … L’imagination est au pouvoir …

      1. Aloux

        Et après on me dit que j’exagère quand je dis que les fascistes sont déjà au pouvoir…

        N’empêche, si jamais cette idée stupide devait se concrétiser, grand moment de rigolade en perspective pour sa mise en application.

  1. petit-chat

    Une lueur d’espoir : Pierre Jovanovic a prédit que le présigland ne terminera pas son mandat.
    [Ça ne veut pas dire qu’il ne se représentera pas, avec succès, en 2017.]
    On pêche de l’espoir où l’on peut, chez h16 ou ailleurs…

    1. Peste et coryza

      Si le présigland ne termine pas son mandat, ça veut dire que les cosaques sociologiques n’en veulent plus (retraités, fonctionnaires, winners de la mondialisation version bobo socialiste).
      Donc qu’ils sont dans la m*rde.
      Et donc que l’immense majorité des français tombent dans une situation à la grecque.

    2. Duff

      La France et l’Italie ont été sauvées par la fausse monnaie des banques centrales et tout esprit raisonnable pensait que les allemands ne laisseraient pas faire. On a vu depuis le niveau de leur dirigeante.

      1. bibi

        Pas l’Italie, l’Italie est en excédant primaire (hors charge de la dette), la fausse monnaie elle a servie à sauver ses créanciers.
        Alors oui Renzi a décidé de ralentir un peu la baisse des déficits en repoussant à 2018 (au lieu de 2017) le retour à l’équilibre budgétaire mais il n’y a pas de raison de croire que ça ne sera pas le cas même avec une légère augmentation des taux.
        Entre l’Italie et la France il y a un monde d’écart.

        1. Duff

          sauf qu’en 2012 le 10 ans italien se payait à 7% et vu l’endettement du pays c’était game over très vite. C’est vrai aussi pour les créanciers. Autant la Grèce sert à montrer le vrai visage de l’UE et de l’inutilité des révolutionnaires chers à Jean-Luc autant l’éclatement de la zone € peut fort bien venir d’Italie. Le désordre politique en Espagne est à surveiller aussi.

          1. bibi

            Mais comme je vous le disais l’Italie est en excédant primaire c’est à dire que son déficit ne provient que des charges de la dettes donc elle peut faire faillite sans avoir besoin de retourner le lendemain sur les marchés financiers pour payer ses fonctionnaires donc sa situation malgré une dette supérieure à celle de la France et bien plus tenable.

            Si vous comparer les deux graphiques vous voyez bien le redressement des comptes publics Italien.
            http://www.gecodia.fr/Deficit-Italie–Dette-Publique-Italie_a2106.html
            http://www.gecodia.fr/Deficit-France–Dette-Publique-France_a2110.html
            Les pays malades de la zone Euro sont la France et l’Espagne.

            1. sam00

              Vous partez du principe que rien ne change en Italie si elle fait défaut sur sa dette car elle est en excédent primaire

              Le problème c’est qu’une partie de la dette était détenue par des italiens, cela va anéantir l’épargne du pays, ensuite il est peu probable que cela n’entraîne pas un boycott des produits italiens par les autres épargnants floués, enfin cela pose une lourde question:
              Peut-on faire défaut auprès de la BCE et conserver l’Euro ?

              Ce mythe de l’excédent primaire ne tient que si l’on considère que rien ne change quand on se déclare en cessation de paiement.
              C’est un indicateur, pas une garantie

      2. Woodi

        « La France et l’Italie ont été sauvées par la fausse monnaie des banques centrales et tout esprit raisonnable pensait que les allemands ne laisseraient pas faire. On a vu depuis le niveau de leur dirigeante. »
        @Duff +1

    3. theo31

      Je ne connais qu’un socialiste qui a rendu son tablier avant l’heure : Dioclétien. Même avec 5 millions de chômeurs en plus, présigland sera candidat quoi qu’il arrive. Quand il s’agit du pouvoir, les soces ne lâchent rien.

            1. Pheldge

              Tu parles bien du père d’Alphonse de Prat, contemporain de Victor Hugo, Nodier, Sainte-Beuve ,et poète romantique ? le père de Lamartine … c’est bien ça ?

              1. Aristarkke

                Celui qui transforma de l’ or en plomb…
                (on voit que l’ océan qui t’entoure est un isolant efficace contre les vapeurs méphitiques de cette bonne dame de Lille…)

    1. Deres

      En fait, il veut les piquer ailleurs. Il a parlé des nouvelles régions qui sont passé à droite et des fonds existants pour la formation. C’est toujours l’art de faire de neuf avec du vieux. Vu les délais, ils vont clairement organiser massivement des stages placards dans des amphithéâtres. Je vois déjà les cours théoriques de pose de panneaux solaires sans partie pratique devant des amphithéâtre de 200 personnes. Ils pourraient louer le stade de France, cela serait plus simple : 100 000 formés d’un coup et en plus il est vide dans la journée !

      1. Aristarkke

        Ça va pas de leur suggérer des idées pareilles??? L’ Essonne kapadsou va relancer son projet de méga -stade de rugby (elle n’ a pas renoncé à soutenir les JO à Paris)….

  2. Juju

    On va essuyer des sacré plâtre en 2016, à mon avis c’est pour cette raison qu’on aura pas d’élection en 2017.

    Son plan et le reste ne son que des gesticulations.

    Son idée de 500.000 Formation est déjà intenable en soit, c’est pas parce qu’il décrète que cela se produira, il sortira des milliard, mais on décollera à peine le nombre de formation pour surmenage des fonctionnaires ralentissement de l’économie et encrassement des rouage administratif à cause des méchant chômeurs.

    Son plan tombera à l’eau mais un état d’urgence économique important va arriver. Des banque européennes, des bouses commencent à sacrement chatouiller. D’ici 2017 l’économie dite réelle sera atteinte.

        1. Pheldge

          Au moins sous les tropiques, avons nous des plantes au feuillage soyeux, dont nos anciens se servaient et qui poussent à l’état sauvage, donc pas de pénurie à craindre !
          Harry, viens finir tes jours sous les cocotiers, arrête de t’emm3rd3r avec des tuyaux mal foutus dans des immeubles vétustes, et un travail qui paye à peine les traite du Doblo d’occase … Ici, SDF c’est golène ! ( comprendre : c’est royal ) tu dormiras sur la plage à la belle étoile, avec ton RSA tu te payeras une barquette repas+1 dodo, 2 fois par jour, le soir un rhum 4 cl à 40 cts ou bien une pile plate de 40 cl à 2 € 50, le bonheur … pas de femme pour t’engueuler, la liberté … plus jamais froid …

          1. albundy17

            Mouais, pas certain que la fougère soit idéale. Pour le reste du programme, j’y avais sérieusement pensé en Malaisie, bouffe sur les arbres ou en se penchant dans la mer, alcool interdit remplacé par une coco fermentée au soleil, femmes vérolées a foison.

            <<<<<<<<mais au bout d'un mois, qu'est ce qu'on se fait iech

            1. channy

              L’alcool n est pas interdit en Malaisie, ni en Indonesie d ailleurs( plus grand pays musulman du monde), on en trouve dans toutes les épiceries…Si vous comptiez arrêter l’alcool je vous conseille Brunei…la-bas effectivement on s’y fait iech

          2. Aristarkke

            Je me demande ce que paraît (mal) cacher cette sollicitude subite pour un plombier flamand hors d’âge??? Un souhait d’ avoir à l’ oeil sa réserve de Soylent Green??? Une envie de compagnon de beuverie??? Un partenaire pour des parties de crapette??? D’ autres opinions, peut-être???

    1. Deres

      Les sociétés de formation (souvent de mèches avec les syndicats) vont sortir des myriades de stages pourris. Cela va résister un peu au début mais vers le milieu d’année quand le gouvernement constatera que le dispositif monte trop lentement en puissance faute de stages intéressants, des instructions seront donnés de laisser tomber la qualité pour faire de la quantité. Et les responsable le feront car sinon leur têtes rouleront. C’est gros comme une maison.

    2. Pheldge

      Je suis étonné que ce post n’ait pas été épinglé pour viols répétés (8) de notre pauvre Laure …
      Heureusement que les honorables compétiteurs de cette catégorie ne s’en rendent pas compte, ils seraient jaloux … 🙂

    1. albundy17

      Faux, plein de chose sont en cours pour juin 2017: non cumul des mandats, baisse des impôts, revalorisations des salaires fonctionnaires, et ce n’est pas à la Prevert ni exhaustif

      1. Deres

        Et il vient d’ajouter la transformation du CICE en baisse permanente de cotisations. Il y aussi la fermeture de Fessenheim, le vote des étrangers, la GPA, … Sa liste de promesses électorale est déjà prête, c’est fabuleux.

  3. Pere Collateur

    Mais c’est complètement stupide de manipuler les chiffres du chomage de facon aussi évidente. Même la presse aux ordres n’a pas pu s’empêcher de se foutre de sa tronche (j’ai vu passer des titres du genre « Hollande tente de sauver son emploi de 2017 »)…

    Personne n’est dupe. Qui croit il embobiner avec ces manips faisandées?

    1. albundy17

      Je me demande si nous n’avons pas un peu de retard sur les manip des taux de chômage, comparativement aux us, 5.1% pour 21 officieux, ils pourraient faire mieux !

      Remarquez avec cette belle réforme à 2 milliards (32 ou 34 milliards pour la formation pro, on va pas chipoter), nous devrions à peu près rentrer dans les clous

      1. Deres

        Parce que tu crois que nous sommes vraiment à 10% de chômeurs petit naïf ? ce chiffre tient déjà compte de presque 500 000 emplois aidés, de dizaine de milliers de formations, d’une part très importante d’étudiant en deuxième cycle qui n’auront pas de diplôme ou un diplôme sans débouché et de l’a^ge de départ à la retraite le plus bas de la planète. Notre taux d’emploi sur la population dite active (15-64 ans) est le plus bas des pays développés. Par exemple 10% de moins qu’en Allemagne alors que dans ce pays les femmes s’arrête quasi systématiquement de travailler pour élever leurs enfants !

        1. albundy17

          Je ne suis pas petit !

          c’est le gvt qui l’est, ils affichent un taux de chomedu officiel de 10 %, alors que les us c’est 5 pour un taux réel de 22, donc même en trucage le gvt est en retard.

          Faut aussi arrêter de prendre en référence les taux de chomage allemand ou GB « comme quoi c’est plus vert chez eux »

          le taux de chomage ne montre pas la dynamique d’un pays, regardez plutôt les créations d’emplois

      2. bibi

        Si vous voulez des données sur l’emploi dans un pays le plus simple est de regarder le taux d’emploi bien plus parlant que celui du chômage.

        Malheureusement on a les données que jusqu’à 2011 sur le graphique suivant :
        http://tinyurl.com/zxwwucp
        Mais on peut compléter grâce a wikipedia pour des données plus récentes :
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_pays_par_taux_d%27emploi

        On voit bien les effets des réformes en Allemagne, le début de la monstrueuse débâcle US qui coïncide étonnamment avec l’arrivée d’Obama à la Maison Blanche, et la position de la France toujours en dessous de celle de la moyenne des pays de l’OCDE prouvant bien que la France a fait le choix du chômage de masse il y a bien longtemps.
        Et pour finir la constatation suprême nos amis helvètes explosent le reste de planète alors pourquoi nous rebattre les oreilles à longueur de temps avec le modèle Allemand?

    2. Deres

      Oui, mais avec le temps et la répétition des affabulations, le peuple finit par croire aux mensonges et au story telling. Le coup du bug SFR dans les données du chômage a par exemple été oublié par la plupart des gens, mais tous les articles parlent de 4 mois de baisse du chômage depuis l’élection de Flamby. Toutes ces baisses étaient artificielles, mais ce n’est généralement plus rappelé. La plupart des gens ne comprennent rien aux chiffres et à leurs manipulations.

  4. Higgins

    Comme vient de le dire Jean-Pierre Petit aux Experts: « Qui écoute encore François Hollande? ». Le Point, qui a mis en ligne le même sondage que le Figaro, obtient des résultats similaires.
    Normal 1er a d’ores et déjà perdu son pari. Il a claqué à ce jour 10 milliards d’euros qu’il n’a pas depuis le 1er janvier en mesures aussi imbéciles qu’inutiles (le secteur des énergies dites renouvelables est en pleine déconfiture). La très faible croissance enregistrée n’est due qu’à la baisse du pétrole et à la faiblesse de l’Euro. Avec l’effondrement économique qui s’annonce (le Baltic day n’a jamais été aussi bas ce qui ne témoigne pas d’une économie florissante)’auquel s’ajoute une probable remontée des taux, nous allons vivre des moments très difficiles. Avec un clown pareil à la tête du pays, je ne vois comment on peut s’en sortir.

    1. Deres

      Et la faible croissance actuelle se base également par beaucoup de contrat dont beaucoup de militaire venant des pays du golfe récompensant notre soutien politique. Avec l’effondrement de leurs économies basée sur le pétrole, cela risque donc de s’arrêter assez vite.

      1. Higgins

        Et oui, un crâne d’œuf avec un truc liquide à l’intérieur. Quoique après réflexion, il a du être bouilli plus de cinq minutes car le blanc et le jaune sont tout figés en dedans.

  5. Juju

    Sincèrement j’hésite entre une élection(ou plutôt une réélection, soit de Sarko, soit de Hollande, avec Juppé pour épouvantail), ou suite à une crise un gouvernement sans tête mais d’union national(droite/gauche), afin de « tenir » le pays que se soit economiquement ou au noms de la liberté toussa

    1. Malancourt

      Hollande sera réélu, grâce au matelas électoral que constituent : les électeurs de gauche, les ponctionnaires, les français d’origine étrangère et les assistés.

      J’espère quand même me tromper car j’ai parié un carton de champagne qu’il ne finirait pas son mandat.

  6. Aristarkke

    Après l’ annonce des 500.000 formations lors des voeux, il y a eu des commentaires dans Les Experts de BFM pour indiquer qu’au vu des capacités actuelles, il ne fallait pas compter sur davantage que 270/280.000 peut-être 300.000 et en postulant que ces places soient intégralement dédiées aux chômeurs…

    1. petit-chat

      D’une part, et d’autre part, un formé sans emploi reste un chômeur.
      Aucune mesure pour encourager les entreprises criblées de charges et de normes à investir = pas de création d’emploi, voire même de maintien d’icelui.

    2. albundy17

      Je n’en suis même pas certain. J’ai une amie chez Pô’d’Emploi, ça fait déjà 1 an 1/2 qu’elle a des quotas renforcés de placement en formation, et peine à trouver du candidat, elle doit les forcer.

      Elle a dû d’ailleurs en signaler un, recommandation de sa hiérarchie, pour radicalisation (blond, yeux bleu, mais barbe et djellaba), il refusait une formation pourtant pour une fois cohérente.

  7. Gerldam

    Nous savons tous que, sans une baisse des dépenses publiques de l’ordre de 200 milliards par an, le chômage ne peut pas baisser de façon significative. Cette baise aura-t-elle lieu? Bien sur que non.
    A moins d’un grand chambardement qui viendra forcément du dehors puisque qu’environ un français sur deux depend de l’état pour sa survie, le chômage de masse conitnuera à être le socle sur lequel s’appuie la nullité politique française.

    1. Deres

      En 2015, malgré plus de 1% de croissance, le déficit public n’aura baissé que de 0.1% ! Cela veut donc dire que la croissance des dépenses publiques aura mangé quasiment toutes les hausses de prélèvements venant de la hausse de l’activité … Donc primo il n’y a pas d’austérité avec baisse des dépenses publics, mais c’est plutôt le contraire avec le retour de la hausse des dépenses.

  8. Le Gnôme

    Décuplons, avec 20myards, il n’y a plus de chômage. C’est si simple que je m’étonne que personne chez nos crânes d’oeuf y ait pensé. Parce que 2 myards, ça fait petit bras.

  9. Woodi

    Je pense que son pari va être compliqué à tenir même si je suis d’accord avec le billet. Ce qui caractérise ce Président de Pacotille, c’est qu’il s’est trompé sur à peu près tout, en croyant pouvoir se contenter de refaire du Mitterrand. Là encore, il parie sur l’avachissement des citoyens et une relative stabililité de la situation économique et sociale. À sa place, même si j’entrevoyais la possibilité un deuxième mandat, je ramasserais mes petites affaires et j’irais me retirer dans un bunker. C’est plus prudent.

    1. douar

      Oui, mais Mitterrand avait trouvé une maison à peu près bien tenue. Il s’est empressé de faire une méga teuf, mais les dégâts causés sont difficilement réparables.

    2. MadeInCH

      ça se bouche, les aérations d’un bunker… Et les portes se murent.
      Mais les bon amis ricains vont bien l’accepter chez lui, n’est-ce pas? Comment ça?

    3. albundy17

      Je ne suis pas certain que votre jugement sois juste. Il n’y a pas de droite, le bouquin de talonnette n’y aidera pas, le coté sécuritaire commence à monter en raflant du rom, pasque le rom c’est pratique, pour le chomage, même si ça ne fonctionnera pas, les chiffres attesteront du contraire et 500.000 A en moins, ça va faire leur choux gras.

      Vous rajouter un un « incident » style Bataclan 2 ou 3 mois avant la présidentielle, bien sur avec un rapide dénouement « tout les terroristes ont été abattu », et vous êtes en position idoine 2 eme tour PS / FN.

      Pas de primaire à gauche, front républicain, deuxième sucée.

  10. Calvin

    Bon, il y a quand même une micro attaque ses 35H qui aurait pu faire bondir les syndicats sans la mesure d’arrosage via la formation.
    Tout va bien dans le pays des Mafieux cooptés.

    1. Marco40

      La formation, c’est le moyen de Hollande pour neutraliser les syndicats : vous ne m’emmerdez pas, vous pouvez vous gaver ; vous m’emmerdez, je sors le rapport Perrucheau du secret d’Etat.

  11. DoS

    Encore 2 morts….
    Hier c’était le jour de la déprime.

    Comment va t’on pouvoir tenir jusqu’en 2017 ?

    Surtout avec l’idée que de toute façon la solution ne viendra pas après non plus.
    Il ne nous reste qu’à partir. Enfin si l’on peut encore…..

    Laissons les ensemble comme ils aiment bien le dire !
    Avec leur déchéance, leur chômage, leur pauvreté et leur socialisme débilitant.

  12. Calvin

    Je vous donne rendez-vous dans quelques mois lorsque les formations n’auront pas toutes trouvé preneurs.
    Il y aura bien des députés pour imposer des mesures de rétorsion contre ces chômeurs honteux.
    Puis on en profitera pour taper sur les entreprises qui n’offrent pas assez de temps et d’argent pour des formations avant l’élection présidentielle.
    Ce pays est foutu.

    1. Deres

      Les chômeurs refusant des formations seront bientôt radiés tout comme ceux refusant des postes. On voit bien la vision dirigiste de nos élites. Pour eux, les gens ne doivent pas être libre de choisir leur vie. On doit pouvoir leur imposer des formations et des emplois pour leur bien. La liberté, c’est pour les élites, l’asservissement pour les autres.

      1. channy

        « Les chômeurs refusant des formations seront bientôt radiés tout comme ceux refusant des postes. »
        C’était le même discours avec Talonnettes 1er,
        il faudrait déja que pole emploi propose du travail aux chômeurs.
        Si par miracle cela arrive Que pole emploi vous force à prendre un poste c’est une chose, que l’entreprise vous garde en est une autre…si vous ne voulez pas du poste que l’on vous impose faites le nécessaire

      1. Deres

        Oui, plus personne ne croit en Flamby. Il pourrait annoncer quelques chose d’utile ou de révolutionnaire que personne n’y croirait. On parle des 100 jours après une élection et c’est bien vrai. Flamby à force de partir dans tous les sens et d’annoncer n’importe quoi en grande pompe a inventé les 1000 jours de fin de mandat où le gouvernement n’a plus aucune crédibilité.

        1. Duff

          Cessez de dire ça, il peut fort bien être réélu. A drouate on le déteste pour les effets de manche dont Sarkozy avait le secret et qui ravissaient son fan club… On ne vote plus « pour » montre contre d’où l’hystérie médiatique. En attendant, en parlant de tendances, selon hypermind ça commence à sentir le sapin pour Sarkozy. Et ce serait tant mieux, rien qu’à voir les nouvelles fraîche au sujet de l’affaire Bygmalion.

          1. Higgins

            Il est mal barré (nous aussi d’ailleurs mais pas pour des raisons identiques). J’espère qu’il lit le blog à Lupus et Zerohedge (pas sûr qu’il comprenne par contre): « …si cette Bérézina du crédit énergétique devait être étalée sur la place publique, on pourrait assister à une panique débouchant sur une explosion similaire à celle des subprimes en 2008. Tout ceci alors que l’ambiance sur les marchés est tout sauf à la fiesta. » (http://leblogalupus.com/2016/01/19/la-fed-de-dallas-a-manoeuvre-pour-dissimuler-les-pertes-des-banques-liees-au-secteur-de-lenergie/)

              1. Duff

                Je suis peut être HS, à vous de me dire, mais j’ai des doutes sur la validité des idées sur les cycles économiques : Voilà belle lurette que l’Australie échappe toute récession et où un premier ministre dont le parti se nomme « parti libéral » visiblement pas au sens de Justin Trudeau mais passons, se fait virer dès que les signes de baisse de la croissance se font jour.

                Si on justifie les baisses boursières et les récessions comme corrections naturelles à de mauvais investissements, la question évidente c’est « qui a encouragé ces mauvaises allocations du capital? » avec comme réponse quasi unique « l’état ».

                J’ai l’impression qu’en matière de mauvaise allocation du capital dans l’énergie, les états se surpassent en ce moment, si on ajoute les actions folles des banques centrales, ça commence à faire, nous ne sommes absolument pas en train de régler la montée du socialisme héritée des idées de welfare state après 1945 qui a engendré un endettement massif.

                Je peux pas tomber dans le déclinisme sommaire mais ça sent pas bon du tout cette fuite en avant. Bizarrement on apprend aujourd’hui que la natalité baisse en France comme l’espérance de vie…

                1. Deres

                  Les cycles économiques sont une réalité mais l’erreur est de penser qu’ils sont une cause alors qu’ils ne sont que des résultats des instabilités des marchés. La durée et l’ampleur des cycles passés ne peut donc pas vraiment être pris comme référence car des conditions de marché différentes peuvent changer de manière importante les caractéristiques des cycles. Les cycles long sont probablement plus stables car ils subissent probablement l’influence des durées générationnelles qui sont relativement fixes.

  13. Kuing Yamang

    La solution pour faire baisser le taux de chômage des Français est pourtant très simple, il suffirait à Hollande de faire voter une loi pour déchoir les chômeurs de la nationalité française.

    1. Kuing Yamang

      L »autre solution est de faire croire aux Chinois que la viande de chômeur français est aphrodisiaque et allonge la taille du pénis. En quelques mois, il n’y a plus un seul chômeurs français.

      1. DoS

        Pauvre fou !
        Tu as déjà essayé de bouffer du Français socialiste ?

        C’est franchement dégueu. Élevé aux OGM depuis la plus tendre enfance.

        De plus avec l’acidité et l’agressivité de ce peuple la viande est dure comme du chien…oups.

        C’est vrai….qu’ils mangent du chien.
        Bon….c’est peut être jouable.

        Les Chinois sont des grands cuisiniers finalement.

  14. Kazar

    HS mais je ne peux pas y résister. Hollande sera peut être réélu en 2016 si les Français, avec un bon lavage de cerveau, préfèrent rebouffer 5 ans de pourriture socialiste, non seulement en termes économique, mais aussi en terme d’idéologie totalitaire (elle se met largement en place) et destructrice de notre civilisation.
    Là où ça va être chaud, c’est quand ça va péter, car les socialos-traîtres devront choisir leur camp.

    Car j’ai beau me traiter moi-même de parano, mais quand je lis ça, à rapprocher avec l’actualité de ces derniers mois, je me dis que je fais bien de me préparer au pire.

    http://www.dereferer.org/?https%3A%2F%2Fblancheurope%2Ewordpress%2Ecom%2F2016%2F01%2F15%2Fen%2Dsuede%2Dletat%2Dfinance%2Ddes%2Dcours%2Dde%2Dtir%2Dpour%2Dles%2Drefugies%2F

    1. Ou comment un article de 2013 a été monté en sauce très récemment (il y a 4 jours) et … tape à côté de la plaque : http://www.allehanda.se/angermanland/solleftea/clarifications-regarding-cited-sniper-training-article

      En substance, quelques immigrants (légaux et enregistrés) ont été conviés en mai 2013 à une séance d’essai… au Biathlon. On est trèèèèèèès loin d’un entraînement au tir militaire. Et le montage en sauce est assez typique.

            1. bibi

              Le ski roues fait partie de l’entrainement des biathlètes vu que les compétitions ont lieu de décembre à mars.
              Il faut donc se préparer pour la saison bien avant que la neige ne soit présente dans les massifs.
              Ce qui n’est pas sans créer quelque dangers pour les athlètes puisque Simon Fourcade c’était fait renversé lors d’un entrainement en juin 2015.

      1. Kazar

        Cher H16, merci pour ce commentaire effectivement important. Cela dit, après lecture des sources diverses,l’article d’origine était vraiment stupide de parler de « snippers », quoi qu’en dise votre lien, puisque la traduction du Suédois faisait bien mention de ce terme.
        Et pourtant, je me méfie de la désinformation…

        1. JiJiBé

          Je confirme qu’il s’agit de Biathlon qui se pratique également l’été.
          Carabines 22LR, tir couché à 50m, tir debout à 25m.
          Foi d’ancien Chasseur Alpin. Qui n’a jamais faim comme se plaisait à raconter l’inénarrable Gaston Rebuffat, seule blague qui le faisait rire.
          (Pour ceux de la plaine le chasseur a l’pain).

    1. Juju

      C’est strictement la même logique que de voir en l’effondrement de l’action des banque Italienne l’opportunité d’achat des dites actions 🙂

        1. Juju

          On achète du vent bien ficelé mais corrompu, à la place de vent mal ficelé corrompu.

          Après il me manque peut être certaines données mais je trouve que cela résume assez bien la chose.

    1. Peste et coryza

      Hollande n’a jamais voulu gouverner, mais exercer une gouvernance… comme le gouverneur d’une province romaine.
      Il ne fait rien, c’est le siège central qui décide de tout, mais il a 5 ans pour s’en mettre plein les fouilles et placer ses copains.

      Comme Varo en Syrie : »A son arrivée, Varo était pauvre, et la Syrie était riche. Il est reparti riche d’une Syrie pauvre ».

      1. DoS

        Jamais, OH grand JAMAIS, un élu sera RICHE en France. Il aura des tableaux voyageurs, des voitures de luxe, de putes, des cigares, des bijoux, bref….n’importe quoi d’autre qu’un compte en banque. Il préférera un logement social de pauvre et la cantoch (dégueu ?) de l’Élysée.

        Il n’aura pas de PEA ou de trucs qui tachent. Attention, un élu est propre sur lui. Alors souvent, il oubliera même ses impôts injustes.

        Hollande ne sera donc pas riche après sa présidentielle. Il est pas fou, c’est lui qui fait les règles.

        1. Higgins

          C’est vrai. Accumuler plus de trois millions d’euros de capital en 20 ans sans jamais n’avoir exercé d’activité marchande n’est qu’un pur effet du hasard et de la chance.

        2. Deres

          Ils accumulent de la richesse beaucoup plus discrète que cela. Déjà, de nombreux biens ne sont pas comptabilisés et font l’objet de cadeaux, prêt et échanges diverses (art, livres anciens, montres de valeur, …). Ensuite il font des dons à leurs enfants de tout ce qui dépasse le niveau de l’ISF. Il y a aussi le truc de donner l’usufruit d’un bien à un enfant pour le retirer de ses revenus. Finalement, ils vivent de leurs relations qui leur fournissent de multiples invitations à la vie mondaine (A cannes par exemple) tout frais payés pour de nombreux voyages d’études. Et leurs postes honorifiques payent tous leurs faux frais de déplacements, de téléphone, d’informatique, de voiture, d’hôtel, de restaurant, de taxi, et finance leurs invitations. Et je ne parle pas des retraites multiples et cumulatives très généreuses vis à vis des cotisations effectués qui correspondent souvent à des dizaines de millions en capital sans que cela figure dans leur patrimoine ni ne leur fasse payer le moindre impôt.

        1. Peste et coryza

          Malheureusement, il n’y a pas d’Arminius/Armin en France…
          Ni d’Auguste à qui envoyer la tête de notre Varo national…

  15. Céline

    « En grande pompe et dans ses petits souliers » (oui car l’expression reste au singulier): très joli zeugma, qui n’est pas sans rappeler le gisant de Berthe au grand pied (oui car là aussi c’est LE panard qui clochait): j’adore et je la ressortirai!

      1. Peste et coryza

        En parlent de formation, savez vous ce qu’il faut comme compétences pour bosser dans le data mining ? (je dis cela car je sais faire quelques ACP, PLS-R et traitement du signal).
        Il y a t-il des formations à ce sujet ? (le secteur à l’air très porteur).

      2. Fastnet

        Et donc il y aurait, comme ça, 3 fois plus de gens à former et donc 3 fois plus de formateurs : par génération spontanée ???
        Ca me rappel donc les 60 000 enseignants en un an !!!

  16. DoS

    La France, Renault, Hollande….même combat.

    Contrairement à VW qui truquait volontairement ses moteurs, Renault n’est pas responsable de son absence totale de maitrise du sujet.

    Hollande, si tu me lis….retourne aux billes.
    Tu vois petit niais mou du bide, un enfant de 4 ans en connait déjà plus que toi.

    Quand, dans un sac de billes il n’y a rien….l’enfant ne va pas promettre des choses à ses petits camarades. Lui.

    Après avoir essoré les entreprises et les ménages, il ne reste que les fonctionnaires, votre volupté ignoble et gluante de suavité. Alors grand niais pétri et amoureux de putréfaction cynique, tape donc dans tes copains fonctionnaires !

    1. Deres

      Pour Renault, Ségo est à la manœuvre comme elle en a l’habitude sur EDF et GDF. Ses interventions contradictoires et brutales dans les médias font valser les cours de bourses. Pour mémoire, EDF a finit par sortir du CAC40 tellement son cours s’est affaissé. Avec un experte pareil, il faut s’attendre à la même chose pour Renault avec une immense destruction de valeur pour le pays. C’est d’ailleurs peut être aussi une ruse politique contre Macron car celui-ci se retrouve avec des actions de Renault dévalué sur les bras, ce qui fait tache.

      1. Aristarkke

        Les actions d’ EDF mises en Bourse ont été vendues à 32€ la pièce. Actuellement,on en est quasiment à 2/3 de baisse puisque l’ action est cotée dans les 11,??€ selon les jours depuis le début de l’année…
        Soyons honnêtes, il n’y a pas que de l’effet Ségolène dans ce crash. N’ oublions toutefois qu’entre Heuliez ou le petit constructeur automobile Mia, elle a déjà un tableau de chasse éloquent…

        1. sam player

          GDF est dans le même cas et ça avait commencé avant Ségo.
          C’est quand même fou, celui qui maitrise l’énergie devrait être le maître du monde…

          1. Deres

            En France, ces géants de l’énergie sont à la merci des politiques, d’où leur débâcle car ils ne peuvent dans les faits choisir librement leur stratégie, leurs prix, leur technologie, etc et ils sont soumis à ponction étatique permanente.

  17. Marco40

    Si Hollande est une cruche totale dans bien des domaines, il y en a un où il se débrouille (on n’est pas 1er secrétaire d’un parti de requins pendant 11 ans en s’appuyant sur la seule chance) : il sait qu’il n’aura pas le soutien de l’extrême gauche (même s’il tentera le pipeau du rassemblement pour les gogos). Il va tenter de grossir les voix de l’extrême droite (il réussi très bien à ce jour) dans le but d’être face à Marine au 2nd tour.
    Son seul risque, c’est d’être en 3ème place.
    Cela sera intéressant de voir comment il va s’y prendre chassant que son meilleur adversaire pour qu’il réussisse, c’est Sarkosy.

    1. sam player

      Bah le plan est en route… une chaîne d’info nationale d’état pour commencer.. parce que BFM c’est pô bien, ils font que de dire du mal du gouvernement.
      Ce sera une chaîne pour les djeun’s qu’elle a dit Marmotte.
      Next : vote à 16 ans.

        1. Peste et coryza

          Il y a encore les antifa et les noboders, mais ce sont des fils à papa… ils rentreront dans la FP ou la boite à papa sitôt leur crise d’adolescence passée.
          Les dépenses ? c’est papa qui paye.

          Pour le fils de prolo, la vaccination se fait à Pas d’emploi : pas possible de serrer si tu ne passes pas à la caisse… or qui dit passer à la caisse dit gagner de la thune. Donc avoir une activité qui en rapporte… genre un emploi. Et il n’y a pas Papa pour casquer.

      1. Deres

        Effectivement, ils veulent démarrer de toute urgence en septembre 2016 … L’objectif est donc bien probablement la maîtrise de l’information en vue de l’élection de 2017.

    2. DoS

      Oh, j’imagine qu’un être aussi ignoble et gluant que lui doit cacher des vilains secrets. Peut être aime t’il des petits enfants communistes au petit déj’

  18. papy

    Chiche !
    Deux escroqueries intellectuelles pour culpabiliser le chômeur : la formation et les offres non pourvues !
    Pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups ?
    Des centaines de milliers d’offres non pourvues (je n’y crois pas ou alors qu’on me montre la liste …)
    Les employeurs de ces offres retiennent des candidats « valables », les embauchent « à terme » et l’état les forme ! Non ?

  19. Petitpatapon

    Des bruits courent sur un amaigrissement brutal du code civil prévu par El Khoneri qui ne conserverait que les grands principes, les meilleurs évidemment (35 h, SMIC…). Le reste serait délégué au niveau conventionnel (mais un niveau conventionnel adapté au niveau régional, afin de diminuer de façon drastique le nombre de conventions collectives). Evidemment ca renforcera les syndicats mafieux c’est cadeau !
    Pour faire diminuer le nombre de chômeur avec les joyeuseté qu’ils viennent de nous pondre ou qui rentrent en application cette année (notamment la mutuelle pour tous et « chèque santé » de la LFSS2016, la DSN et les nouveaux critères de pénibilité), il va falloir y aller joyeusement dans la manipulation des chiffres. Chez moi les employeurs ne parlent plus que de prestations de service, allez savoir pourquoi…

      1. Aristarkke

        J’ai entendu en début d’après midi une info comme quoi le CdT serait divisé en une partie strictement d’ ordre public et une autre, incitative sans obligation donc permettant une liberté contractuelle régionale, de branche, de corps de métier, etc…
        Comme d’hab, tout sera fonction du nombre de chevaux de retour de la force par rapport à l’ alouette de liberté contractuelle…
        Dans le principe général, sinon, rien à dire de particulier parce que c’est l’ application qui en sera faite qui en montrera la valeur.
        Perso, je n’y crois pas davantage sauf pour quelques mesurettes secondaires qui permettront d’ afficher un pacte de réformes profondes…

      2. Petitpatapon

        La présentation fait déjà penser à un tour de passe-passe, je fais maigrir le code du travail mais pas les obligations des employeurs. J’attends avec impatience de voir comment ils vont réussir à supprimer les conventions collectives départementales…

      3. Deres

        Moi je crois fermement à ce genre d’affichage de leur part. Je crois aussi que le résultat réel sera exactement l’inverse comme d’habitude !

    1. Higgins

      Pour une fois que Libération publie un article valable: « Que des députés aient du mal avec les infinies possibilités de liberté que permet le réseau, pour le meilleur et le pire, c’est compréhensible. Mais essayer de nettoyer les Internets de ce mélange de déconnade et de rumeurs pour ne laisser la place qu’aux contenus de grande qualité n’est ni souhaitable ni réaliste. » (http://www.liberation.fr/futurs/2016/01/19/interdire-le-lien-hypertexte-les-deputes-ps-haut-debit-sur-le-wtf_1427467)

      Moi, ce qui m’inquiète le plus, c’est que des idées aussi tordues puissent voir le jour.

  20. JiJiBé

    Désolé de troubler la quiétude de ces lieux en cet après-midi neigeux mais cette info reçue à l’instant méritait me semble-t-il attention :

    « Pamela Anderson à l’Assemblée contre le gavage des oies »

    Voici qui interpelle n’est-il pas ?

    Mais qui sont ces oies, les futurs 500.000 emplois ? Les oies du Capitule de Popol emploi ?
    Les oies de l’hémicycle déguisées en autruches là où on siffle et cacarde ?
    Un quelconque rapport avec les évènements qui ont ceci de commun avec les oies qu’ils vont en troupe selon Léon Bl’oie…pardon Bloye ?

  21. JiJiBé

    Spécial dernière :

    En direct de l’Assemblée on me signale en langage hyménoptère (je buzzzzzzz couramment) qu’en définitive il ne s’agirait que d’un projet de l’oie proposé par Mme Abeille, qui entre nous doit se piquer la ruche continûment, et devrait proposer la semaine prochaine un amendement au décret réglementant et réprimant sévèrement l’abus de propolis et gelée royale au cannabis.

    Sauve-qui-peut ! Connaissant la durée de vie du faux bourdon dans la ruche en question elle nous le fout le vrai (bourdon) mémère.

  22. RBF

    En forme notre hôte aujourd’hui. J’étais plié de rire du début à la fin de ce billet !!!

    Malheureusement, je ne devrais pas rire de ces vérités, de ces échecs cuisants, de la manipulation des chiffres, et des montagnes de NOTRE pognon dilapidées de la sorte pour des idées toutes plus débiles les unes que les autres…

    En France, franchement, on atteint des sommets….

  23. Aristarkke

    Sur un sondage instantané du Point, la question
    Le plan pour l’emploi de François Hollande est-il avant tout un artifice destiné à masquer les chiffres du chômage ?
    recueille 95% de oui…

  24. danielchaudron

    « ramener enfin le contrat de travail à sa dimension réelle d’un acte signé entre deux parties adultes et responsables de leurs actes ».
    Hé Hé! dit le Renard: moi libre dans le poulailler libre, ça me va!
    Ah ben non! dit la poule: je suis trop faible!
    2 erreurs: le libéralisme et l’égalitarisme…

    1. a/ les gens ne sont ni des renards, ni des poules
      b/ des poules libres ne forment pas un poulailler
      c/ les analogies foireuses ne permettent en rien d’étayer un raisonnement et même le sabotent.
      Quand on ne sait pas ce qu’est le libéralisme, on évite très prudemment d’en parler.

      1. danielchaudron

        Analogies foireuses: ce n’est pas une réponse… Et quand on ignore ce qu’est une analogie, on évite très prudemment d’en parler.

        1. Pheldge

          @ danielchaudron : Ce cliché gauchiste usé qui présente l’employeur /entrepreneur comme un ignoble prédateur à la voracité sans limites, et l’employé comme une pauvre victime apeurée et sans défenses est d’une incommensurable bêtise, et représente le niveau zéro de la réflexion.
          Désolé, le but de l’entreprise, N’EST PAS d’opprimer chaque jour un peu plus ses salariés … ah bon, on ne vous l’avait pas encore dit ? bin voilà, c’est fait !

          1. danielchaudron

            Entièrement d’accord. Le but de l’entreprise est le profit. N’en reste pas moins vrai qu’à l’origine, le droit du travail avait pour but de compenser une inégalité de force économique entre le salarié et l’employeur, et d’empêcher que cette quête de profit ne dégénère en une loi du plus fort.

              1. danielchaudron

                Je suppose que le Droit du travail suisse n’est pas idéologique comme le Droit français? Je n’ai rien contre la liberté, qui n’est ni l’égalitarisme, ni le poulailler…

        2. sam player

          Une métaphore est une substitution par analogie et va falloir nous expliquer pourquoi ce n’est pas une analogie.
          Mais c’est plus facile de se focaliser sur le doigt que sur la lune

          1. danielchaudron

            L’analogie ne se comprend qu’à la lumière de principe de finalité.
            Mais vous pouvez tjrs continuer à regarder le doigt 😉

                1. Sur le plan philosophique, les choses ont quelque peu évolué depuis 2300 ans. Et vous continuez à taper consciencieusement à côté de la plaque, par simple refus d’aller voir à la source.

        3. Ce que vous faites est bien une analogie.
          Et elle est bien foireuse.
          Et vous ne savez pas ce qu’est le libéralisme, très visiblement.

          1. danielchaudron

            Du moment que le libéralisme est une « liberté pour », et qu’il ne détruit pas la propriété, rien à redire. S’il prétend être une « liberté de », ça dégénère. Il faut parfois le protéger contre lui-même.

            1. « Du moment que le libéralisme est une « liberté pour », et qu’il ne détruit pas la propriété, rien à redire »
              C’est bien ce que je dis depuis le début : vous ne savez pas ce que c’est (pourtant, ce ne sont pas les ressources qui manquent : http://wikiberal.org/ )

              Vous sombrez dans la critique facile qu’on lit sur absolument tous les sites gauchistes gnan-gnan qui ont exactement le même défaut, et bataillent un truc qui n’a rien à voir avec le libéralisme. L’homme de paille typique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.