Fleur Pellerin parle et fait des trucs

Si l’on s’en tient à l’actualité, Fleur Pellerin n’a pas assez de son ministère. Elle a trop de temps libre ou son emploi du temps lui laisse peut-être trop de latitude. Fleur, probablement, s’ennuie. Pour s’assurer un avenir politique, Fleur ne semble pas trop savoir quoi faire…

Alors Fleur dit des trucs. Elle ne fait pas grand-chose, elle ne peut pas. Son pouvoir réel est forcément ténu, compte-tenu de son poste assez accessoire en ces temps de disettes financières, qui entraînent des marges de manœuvres extrêmement limitées. Autrement dit, elle a bien du mal à occuper un peu le terrain médiatique, et c’est logiquement qu’elle choisit d’émettre des sons avec sa bouche pour qu’on la remarque.

L’année dernière, on se souvient de sa tentative assez consternante de récupération des attentats du 13 novembre pour injecter des fonds du contribuable dans certaines salles soi-disant touchées par la désaffection du public. Dans le même temps, le film Made In France, pourtant tout à fait primordial pour illustrer et comprendre les tragiques événements parisiens, ne fut absolument pas soutenu par la même ministre, un peu trop occupée à trouver des ronds pour ses copains en manque…

Courant décembre, elle avait décidé qu’on devait s’intéresser à l’art contemporain dans les lieux de travail, et avait même jugé que, je cite,

«En mobilisant ses directions régionales et centrales, mon ministère accompagnera ce dispositif voué à se déployer sur l’ensemble du territoire.»

one-does-not-simply-oh-wait-one-does-never-mind

Voili, voilà, en mobilisant tous ces gens, ça va aider, accompagner, tout ça, youkaïdi, youkaïda. D’autant qu’assurément, l’art contemporain est une valeur sûre et réclamée par le peuple français actuellement. Et puis, après « 1 immeuble, 1 œuvre », on pourra faire « 1 autoroute, 1 œuvre » ou « 1 gare, 1 œuvre » et on … Ah on me fait savoir que c’est déjà le cas.

Début janvier, zut, la pression côté rue de Valois semblait redescendre. Il eut été dommage de laisser passer les fêtes sans relancer le bastringue, et, justement, une petite polémique de derrière les fagots se développa promptement pour donner un nouveau sujet d’intervention à la frétillante ministre communicationnelle : le terrorisme est-il soluble dans la nationalité ? Pour Fleur, dont le poste comme ministre de la Culture ne l’empêche nullement d’avoir des avis sur des questions juridiques voire constitutionnelles, la réponse est évidemment sans intérêt, mais en tout cas, elle nécessite absolument de prendre part au débat et de le faire savoir !

On ne s’embête pas au ministère. Pour continuer à occuper les pages glacées des magazines glamour, il faut continuer, sans relâche, à faire parler de soi. À la polémique de début janvier, celle de la mi-mois succéda donc rapidement. Le thème fut rapidement trouvé : au festival d’Angoulême de la BD, patatras, aucune femme n’était sélectionnée ! Pour Fleur, c’est peut-être un souci de représentativité, mais c’est aussi, surtout, une excellente occasion de nous expliquer son malaise :

«En tant que femme ça me touche, en tant que ministre de la Culture, ça me touche aussi.»

Eh oui mes petits amis : lorsqu’on fait une sélection, avec un jury, lorsqu’on choisit « les meilleurs », on doit apparemment et pour respecter les chatons mignons du gouvernement et du politiquement correct, le faire en tenant bien compte du ratio de femmes parmi les auteurs de BD, ainsi que du ratio d’homosexuel, de handicapés, de transgenre, d’auteurs de couleurs et de borgnes à nez tordu. Et si on ne le fait pas, ce n’est pas parce que, dans la sélection, on a fait un choix subjectif de valeur, ce n’est pas parce qu’on a jugé des qualité artistiques et qu’alors, les considérations de sexe, de couleur ou de genre n’entrent plus en considération devant celles de la qualité de l’œuvre soumise. Non. C’est avant tout parce qu’on est sexiste, raciste, homophobe, transphobe, ou nétorduphobe. Dans cette logique, lorsqu’on choisit une BD parce que son thème plait, tout ira d’autant mieux que l’auteur en sera une femme noire. Si c’est un homme blanc, la BD devrait être frappée d’anathème.

racism vs social justice

Au passage, on pourra mentionner, comme le fait fort justement ce billet de NathalieMP, que la polémique angoumoisine tombe à peu près en même temps qu’une autre polémique, tout aussi croustillante, sur la répartition des Oscars hollywoodiens, qui ne seraient pas suffisamment attribués aux Noirs – ce qui est faux, au passage : le nombre de statuettes distribuées sur les 20 dernières années aux Noirs à Hollywood correspond à 13% environ des statuettes en tout, alors que les Noirs représentent à peu près … 13% de la population américaine.

La polémique aurait pu s’éteindre là. Que nenni : rue de Valois, on sait relever des défis ! Par exemple en ajoutant aux débats stériles et à un discours politique agressivement correct une maladresse grossière : Fleur, décidant de récupérer la grogne des dessinatrices non sélectionnées, tente le tout pour le tout et leur distribue une petite médaille. Las. La manœuvre est bien trop grosse, une vraie baleine, et elle s’échoue sur un banc de sable médiatique lorsque la ministre essuie une fin de non recevoir des concernées.

Le problème de ces rebondissements, aussi rigolos soient-ils, c’est que pendant ce temps, la mission essentielle de Fleur semble quelque peu s’étioler.

Rappelez-vous : au départ, l’idée d’un ministère de la Culture est de favoriser la culture française et son rayonnement à l’international. Pas de mettre en avant une ministre, ni de la faire participer à des polémiques plus ou moins oiseuses, ni même de l’en faire provoquer par sa maladresse.

Malheureusement, ce qu’on constate actuellement, c’est qu’au moins un pan entier de la culture française choisit la délocalisation plutôt que l’extorsion fiscale en vigueur dans le pays : on apprend en effet que la production de longs-métrages français a atteint un niveau record, mais les films sont de plus en plus souvent tournés à l’étranger. C’est plutôt ballot : 189 projets de longs-métrages d’initiative française (ellipse pudique pour englober aussi bien des films français que des films étrangers dont un scénariste, réalisateur ou inspirateur est français) ont été recensés en 2015 contre 148 en 2013, ce qui est un niveau jamais observé et une hausse de près de 28%… Mais dont 36% (en semaines de tournage) sont délocalisés, soit 14 points de plus que l’an passé, un niveau jamais vu depuis huit ans.

Autrement dit, les Français ne manquent pas de bonnes idées pour leurs films, mais ils se tournent ailleurs. Et profitent donc aux économies étrangères.

Heureusement, Fleur s’est motivée pour attirer les pontes hollywoodiens en France. Et pour cela, elle n’hésite pas à sortir un argument choc :

« Pour un euro dépensé sur un tournage, il y a trois euros de cotisations sociales.»

Voici qui fouette, non ? Et surtout, voici qui va inciter les producteurs américains à venir ici ! Pensez-donc ! Pour un dollar directement visible sur la bobine, trois dollars partiront en fanfreluche franco-française complètement invisible pour le public ! Comment trouver plus excitant ?

pellerin karaoke : money for nothing

À ce point du billet, une question s’impose presque d’elle-même : sérieusement, à quoi diable sert cette ministre ? Avec l’amoncellement de polémiques des derniers mois, elle parvient à ancrer durablement dans l’esprit du contribuable lucide qu’on la paye essentiellement pour dire des calembredaines ridicules. C’est coûteux.

Et, plus à propos, à quoi sert ce ministère ? En effet, on prétend vouloir une culture française qui rayonne partout. Mais avec tout ce que les contribuables ont déjà versé, elle devrait littéralement exploser toutes les autres concurrences qui, dans leurs pays, ne bénéficient pas d’autant de largesses que chez nous. Or, il n’en est rien. Et pire encore, cela ne se traduit même pas en emplois français.

Bref : une ministre coûteuse et inutile, un ministère qui rate son objectif depuis des décennies et qui crée du chômage… Ce n’est vraiment pas brillant.

En tout cas, à en juger les budgets des ministères de la Culture (7 milliards d’euros) et de la Justice (7,98 milliards d’euros), on peut facilement en conclure que le contribuable sera doté d’une justice et de prisons aussi efficaces que la suprématie de la culture française dans le pays et sur le reste de la planète.

Ce n’est franchement pas rassurant.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires161

      1. Deres

        Impossible, le statut des intermittents a été maintenant figé par la loi de la République. Et si nécessaire (pour sa réélection), Flamby est prêt à le mettre aussi dans la constitution (Si Julie de demande). T

    1. Calvin

      Ah non ! Pas de mauvaise foi.
      Elle a dit qu’elle ne lisait pas les Goncourt.
      En revanche, elle lit beaucoup : Martine à la jungle, Oui-Oui et les tas du genre, Fantômette expose ses croûtes à Beaubourg, Le Club des Cinq en grande vadrouille, etc…

        1. Pheldge

          salut mon papet ! tiens, j’ai-z-eu ( humour 🙂 ) une révélation ce matin : y’a pas que les humains qui peuvent être transgenre, les mots aussi ! Et pas que les mots-mots sexuels, prends par exemple, amour , délice et orgues, qui sont masculin au singulier et féminins au pluriel ! vive le transgenderism 🙂
          Pour revenir au billet du jour, ces c.nneries, ça nous coûte un bras, voire un rein ! et c’est pas parce que Fleur paye le rein 😀

    2. Royaumont

      C’est une crème, Fleurette ! Tous ses amis qui se bousculent aux cocktails du ministère vous le diront.
      D’accord, pour elle, une librairie est terra incognita, par contre, elle défend avec ardeur les films porno.
      On a la culture qu’on peut.

      1. DoS

        Ouai, un marc dorcel avec Rocco et fleur !

        Celui ci serait vraiment un collector. Et quel bonheur d’inverser les rôles pour une fois.

        Et sans vaseline. Merci.

          1. MCA

            D’autant que du temps de son ministère, de sa fenêtre donnant sur cour, il ricanait de voir les locataires des lieux pester contre ces colonnes anti-chars les empêchant de garer leurs voitures.

            On n’a que les petits plaisirs mesquins que l’ont peut après tout.

            A présent la nature a repris ses droits, un peu à la manière de la « Planète des singes V1 », pour les plus hautes, elles servent de refuge à ceux qui ont une envie pressante et pour les plus basses, de sièges aux amoureux en quête de repos.

            Et pendant ce temps là, « l’artiste » de pester contre le dévoiement de cette « œuvre » que la terre entière nous envie.

            Triste monde!

  1. Le Gnôme

    Nous ne sommes pas vendredi, ce n’est donc pas le jour de la morue, nonobstant le fait que nous soyons le mercredi des cendres, début du carême pour les catholiques moins médiatisé que le ramadan dans nos mairies.

    Mais passons. Si la dame a du temps libre, elle pourrait peut être lire quelques ouvrages. A défaut de Modiano, chiant à mourir, les mémoires d’outre-tombe de Chateaubriand lui donnerait peut être une idée de ce que fut la langue française.

    1. Aristarkke

      Oserais-je vous chipoter sur ce qu’a été la moribonde langue française??? 😉
      Si proche du trépas, bafouée par certains zélotes, égratignée par ses laudateurs (trop) empressés…

  2. Aristarkke

    Pas étonnant que ce ministère du temps libre nous coûte deux bras!!! Il a des directions régionales et au moins deux directions centrales!!! Déjà les méfaits de la nouvelle horteauggraffe, probablement…

    1. Calvin

      Pour le coup, j’aurais gardé le découpage des anciennes régions pour qu’il y ait plus de directions régionales !!
      D’ailleurs, si ça se trouve, c’est le cas…

      1. Pheldge

        parce que tu croyais que la réforme territoriale avait pour but de réduire les dépenses de personnel ? et pas plutôt d’essayer de sauver quelques fiefs et leurs élus qui sinon auraient pointé chez Paul ?

      2. Bisphénol

        T’inquiète ! dnas la région Bourgogne-Franche-Comté, ils ont nommé un « super-préfet » pour encadrer les autres boulets.
        Résultats des courses : il y a autant de préfets qu’avant, mais en pirme, on en rajoute, donc encore plus de dépenses ! Chouette alors, la simplification et les économies qu’on vous dit…

    2. Royaumont

      Le pire, c’est que ce ministère est contre-productif. D’un coté, certaine institutions comme l’Opéra ou les monuments historique n’ont pas attendu le ministère de la culture pour exister, de l’autre la plupart des budget partent non pas pour des artistes mais pour des courtisans.
      Le système assure la prospérité des chasseurs de subventions au détriment des véritables artistes qui n’ont plus de place. En un demi-siècle, combien d’artistes ou de penseurs majeurs ont émergé grâce au bon soin du ministère ? A priori 0.
      Il faut supprimer ce ministère.

  3. Aristarkke

    Dans le coût de quatre euros dont un sert à impressionner le public la pellicule (ne mettons pas les noeuds derrière la charrue), Fleurette a ressorti les éléments de langage bercynien internes au lieu des externes. Peut-être qu’elle ne sait pas lire…

      1. DoS

        Oh, le QI des ministres est limité à 140 caractères aujourd’hui. C’est parfait pour eux du reste et largement suffisant pour nous polluer la vie.

        Le mieux serait une politique snapchat. Je vote une loi et pouf, elle disparait après 48 h. Comme ça au moins, il y a toujours des nouvelles conneries à voter.

        En vain….

        1. gameover

          gouv.fr est sur snapchat depuis quelques jours.

          … et Cambadélis a dit qu’il n’y aurait pas de programme du PS pour les élections en 2017 vu que ça ne sert à rien si le président ne le suit pas.

            1. MCA

              Ils s’en rendent bien compte mais comme ils pratiquent l’humour au troisième degré, alors que les sans dents se posent encore des questions, eux rigolent bien de la farce en se resservant une part de gâteau.

  4. cretinusalpestris

    Quand une entreprise se porte mal, la première question à se poser est « OU VA LE FRIC, BON SANG ??? »

    Quand un pays va mal, la première question à se poser est « Y’A-T-IL ASSEZ DE FRIC, BON SANG ??? »

    1. Patatrac

      Vous posez une question de bon sens, qui ne correspond pas aux missions de l’Etat. Tant qu’il y a de l’argent des autres à récolter sans avoir à répondre de quoi que ce soit, les pulsions dépensières de tout l’appareil public ne seront jamais réfrénées. Le consentement à l’impôt ne donne AUCUN droit de regard sur son utilisation, Conseil d’Etat ou pas, son avis n’est du reste que consultatif. Donc pas besoin d’être bon gestionnaire, d’avoir un brin de jugeote en matière de finances, il suffit de balancer des promesses qui sonnent bien, une majorité de moutons suivra en se disant «Ah ben ouaih, ouaih c’est bien ça ». C’est un peu comme si une entreprise dans le secteur concurrentiel pensait développer sa clientèle seulement sur un effet d’annonce, le client payant par avance évidement.

  5. DoS

    7 miyards ? C’est du foutage de gueule.

    Quand on sait qu’aujourd’hui il suffit à une femme d’enfiler un string et d’aller chanter à la TV un tube débile pour toucher le gros lot.

    (c’est d’ailleurs de la discrimination. Un homme en string peut très bien chanter aussi. Plus aigu, certes)

    Alors, Fleur, un conseil, enfile vite un string et va gagner ta croute….

    Enfin, ça va déjà nous faire rigoler. Aujourd’hui ça n’a pas de prix.

  6. MCA

    @H16

    Deuxième essai:

    H = type de bombe
    16= puissance en mégatonnes
    Masque à gaz = protection contre les poussières radioactives
    Image d’en tête = spectacle lors de l’explosion.

    Alors Maestro, j’ai bon cette fois?

    1. Pheldge

      ou bien tu peux essayer « il hache ses œufs », là où le mime osa …
      Non, en fait c’est son code bancaire au « cas y ment » 😉

    2. DoS

      ça peut être aussi un bulb d’ampoule pour faire pousser des tomates en intérieur.
      C’est le culot H16.

      Il s’agit également d’une mitraillette.

      Mais….hashtable, me fait quand même penser à Baudelaire.
      (écrit il sous l’influence de vieux fantômes libéraux ?)

      C’est pour ça qu’on l’aime. C’est le mystère du héro masqué.

      1. Pheldge

        Tiens, il vient de sortir une appli ; on l’appelle « l’app héros » , à ne pas confondre avec « l’app Eros » de Marx Dorcel , dont la devise est « une pour tous, toutes pour un ! »

    1. MadeInCH

      C’est pas déjà le cas???
      Entre les welches (suisses romand) qui se foutent de la France et les polonais qui disent devant caméra que « Pas de réfugiés dans notre village! On veut pas devenir comme la France! », et le singapourien qui me dit « La France est foutue »…
      .
      Lorsque j’étais petit, je n’étais pas grand.
      Heuu… Je recommence:
      Quant j’étais petit, j’étais un Jedi.
      Non, c’est pas ça…
      Ah, voilà: Lorsque j’étais petit, j’ai entendu un adulte dire que pour s’informer, il regardait le TJ (télé journal) Suisse à 19h30-20h, puis pour rigoler il regardait le cirque des clown sur les infos françaises. J’avais pas compris, à l’àpoque…

  7. gameover

    « Pour un euro dépensé sur un tournage, il y a trois euros de cotisations sociales.»

    1 pour le prix de 4
    Taxe à 75% le retour ?

    C’est énorme de sortir une connerie pareille..

    1. DoS

      tututut.

      Quantifier la connerie socialiste est rigoureusement interdit par la loi.

      Techniquement cela est possible. Par exemple l’on sait aujourd’hui qu’il y a 360 taxes en France suite au travail de l’Ifrap.

      Bercy ne le savait pas….oups !

      L’on pourrait être pragmatique faire un petit bilan transparent avec les entrées et les sorties.

      Curieusement le FISC ne s’encombre pas de savoir si l’on arrive à manger ou pas.

      ça tiendra bien jusqu’en 2017….après pffff !

    2. bibi

      Cher GO vous maitrisez les pourcentages aussi bien que nos ministres.
      Si pour 1€ dépensé il y a 3€ de cotisations sociales ça fait une taxe à 300%.

      Rappel :
      PrixHT*(1+taxe)=PrixTTC
      Si PrixHT vaut 1 et PrixTTC vaut 4 ça fait bien taxe égale à 3 ou 300/100 ou 300%.

  8. Patatrac

    « A quoi sert ce ministère ? »

    A s’assurer que les intermittents du spectacle – un intervenant sur ce blog les qualifia d’intermittents du travail (Aristarke était-ce vous ? Frappez trois fois si c’est le cas) – soient payés pour égayer nos villes et campagnes de productions souvent abrutissantes mais très utiles pour maintenir les moutons dans une douce torpeur. Fleur P, dans la lignée de Malraux ? C’est à se prendre des crampes d’estomac à longueur de journée.

      1. petit-chat

        C’est comme les « Associations Lucratives Sans But » !
        J’attends mon dictionnaire hachesezien dans quelques jours, ça m’évitera de rechercher dans tous les billets ces expressions bigarrées.

        1. Aristarkke

          « Associations lucratives sans but » est le titre d’un livre consacré à la dénonciation des dérivés de nombres d’ assoces… (il y a bien quinze ans).

        1. Aristarkke

          Médite plutôt sur Le Vieillard et les trois jeunes hommes de notre bon maître La Fontaine… Ta verve se tarirait bien vite si je m’en allais rapidement rejoindre Werther dans les limbes… Remarque, quel gain pour notre taulier en teraoctets ainsi libérés de ta réquisition… 😉

  9. bob razovski

    « à quoi diable sert cette ministre ? »

    A respecter la parité : 1 ministère, 1 oeuvre

    après, on pourra toujours discuter l’utilité d’une telle parité… 😉

  10. Bonsaï

    Personnellement, j’ai tendance à penser que le Capitaine en pince quelque peu pour la Fleur.
    On notera en effet que pour parler d’elle, il adopte certes un ton qui se voudrait moqueur, mais qui reste néanmoins celui du grand frère protecteur et somme toute assez fier de la notoriété de la belle aux yeux bridés.
    Si par ailleurs on se réfère aux données scientifiques du Dr. GO, qui démontrait l’autre jour que le Boss est « du matin », on aura compris le faible de ce dernier pour la princesse du matin calme…

        1. Aristarkke

          Si vous parliez de JV Placé (qui a raté sa vie puisqu’il n’a toujours pas eu un mini maroquin, quant à la Rolex, je ne sais), vous pouvez mettre au singulier…

            1. Pheldge

              🙂 je note, je note … après quand des certains fâcheux me feront des remarques déplaisantes ( pleines de fiel et de jalousie 😉 ), j’aurais des billes !

              1. Nomi

                C’est sous l’influence graveleuse de vous autres « poètes naturalistes » que je vous offre ces quelques « billes » Au café de la buvette, ça doit être comme ça: on doit s’y serrer les coudes!

    1. Beldchamps

      @ Bonsaï 10h10
      C’est évident qu’il a l’air tout retourné notre H16, on voit bien qu’il est plus « subjectif » qu' »objectif » … (enfin sauf erreur de ma part, cf. le lapsus dans le billet du jour)

      1. Pheldge

        Donc ô Bellissime, vous en concluez qu’il aime « être dessous » … et ça vous inspire ?
        Oserai-je vous demander, ô sublime fleur pèlerine d’exprès, quelles sont vos préférences : dessous , ou dessus ? ( même si certains, qui aiment la sodomie diptèrienne, répondront que les deux se pratiquent avec le même engouement, la question est intéressante et révélatrice )

          1. Bonsaï

            Chère Belle, si vous aviez déjà été parmi les nôtres au mois de juin pour fêter l’anniversaire de cet animal, vous auriez su que son signe chinois était le muffle buffle !

    1. Pheldge

      le nouvel an chinois ? c’était lundi ! bienvenue dans l’année du singe !
      Toute évocation d’une ministre démissionnaire est fortuite, et mal-t-à propos 😉

  11. Flo

    Pour ceux qui n’ont pas vu le pathétique documentaire « Un temps de Président » j’en conseille le visionnage.
    Outre la formidable prestation du Gaspard, vous verrez alors comment ses patrons, entre deux petits fours, la conseillent la petite Fleur et auprès de qui et pourquoi ils lui intiment de prendre conseil…

    1. lafayette

      Dans un documentaire hier il montrait justement à quel point l’europe entière lèche le c.. des Chinois pour ne pas froisser les échanges économiques. Comme si ce modèle anorexique allait nous laisser un avenir quelconque…
      Surtout depuis que les achats touchent des pans stratégiques et que leurs sociétés technologiques bénéficiant d’investissements sans démesurés et sans limites ne visent qu’à rendre la capitalisation boursière désuète (hawaii/zte).
      Bref ne soyons pas dupes, le modèle actuel ne tiendra pas longtemps à ce jeu.

        1. lafayette

          C’est très drôle, mais la destruction du système financier reste quand même un des but ultime, même s’ils donnent le change sur d’éventuels investissements pour relancer l’innovation.

          Autant inventer le bâton de feu avec vibro intégré.

    1. « la moitié doit aller à restaurer à des pierres et du patrimoine »
      Ah non. Ca, ce serait chouette. Sur 7 milliards, il y a 4 qui vont à la téloche. Le reste, dans des subventions diverses. Les pierres et le reste, c’est quelques %.

      1. gameover

        Oui, à peine 312ME soit à peine 5% dans le PLF 2015 sachant que dans ce programme n°175 il y a tout et n’importe quoi : mise aux normes (ascenseurs!), archéologie, musées, acquisitions etc…

        1. Tututut. « Patrimoine », ce ne sont pas les vieilles pierres, mais le fonctionnement des musées notamment. Au final, on a 326 M€ pour les vieilles pierres, ce qui fait … 4.6%

        2. gameover

          Il semble bien cherea que vous n’ayez regardé que les images… pourtant j’avais écrit que dans le programme 175 il y avait n’importe quoi…

          Imaginez quand même qu’en ayant tous les éléments dans un document simple, vous faites l’erreur… je n’ose imaginer ce qu’il en serait pour le clampin moyen.

          Ca me rappelle un dessin que j’ai vu dernièrement :
          Le français moyen est stupide, imaginez juste que la moitié est donc encore plus stupide…

          1. MCA

            Mmmmm…. le français moyen est surtout… moyen, comme son nom l’indique!

            Pourriez vous nous faire un petit développement sur votre notion de « stupidité »?

              1. Nomi

                Parfaite présentation, qui me fait réaliser à quel point la stupidité règne, et que je suis environné au quotidien par un bon paquet de stupides!

                D’ailleurs, je n’échappe pas moi-même à des moments de stupidité: ce n’est pas évident d’être toujours en éveil, et de toujours faire des choix raisonnés…

                On devrait appeler notre monde « Planète Stupide », un monde qui ne tourne pas rond, gouverné par des hommes stupides qui se croient plus intelligents!

    2. Pheldge

      Il n’y a qu’à consulter le site du château de Versailles pour constater que les subventions abondent au point de refuser les propositions de mécénat de ces sales capitalistes profiteurs et pourris :
      chateauversailles.fr/soutenir-versailles-/le-mecenat-a-versailles/actualite-du-mecenat

      1. Royaumont

        Le château de Versailles a besoin de subventions ? Avec 3 japonais au m², il n’arrive pas à être rentable ?
        c’est peut-être pour cela qu’il économise sur les frais généraux et que le ménage n’est fait que tous les 2-3 ans (si on en juge par l’épaisseur de la couche de poussière qui recouvre le mobilier).
        Que fait-il donc de tout l’argent qu’il brasse ?

    3. Royaumont

      Ça sert surtout à restaurer les gens du ministère et sa clientèle. A priori on ne propose pas des conserves de Manzoni dans les cocktails du palais royal.

    4. Calvin

      Le patrimoine réel (cf gameover et h16 plus haut) ne concerne même pas 5% du budget de la Culture, mais si (rêvons ) ce budget devait subir des coupes, ce serait ce poste qui serait impacté et on entendrait hurler les intellectuels contre l’ultra libéralisme qui détruit la France et son histoire !

  12. Nomi

    Ce matin, en entendant l’émission de radio que ma daronne suivait dans la voiture, les conneries que l’espèce de « spécialiste » débitait sur l’économie m’ont tellement énervé que j’ai failli m’en faire sauter les points de suture tout frais. C’était du genre, « la crise économique, célafôte aux théories ultralibérales mensongères qui ont pris le pouvoir en France, en fait c’est l’état qui crée les marchés (sic!), en France c’est formidable le modèle social blabla etc ».

    Alors après ça, les petites inconséquences de Pleur Fellrien, ça passe comme dans du beurre. Mais comme représentante du pays du matin calme, je préfère encore me coltiner mes 4 soeurs: elles ont la même appellation d’origine, ce sont des chieuses qui s’informent auprès de Gala et Vogue, mais elles font moins de dégâts!

      1. Nomi

        Beh non justement, même pas une p’tite pipe, bordel! Que des mots, paroles paroles! On veut de l’action! On veut la voir/dans un film pornographique/en action avec son clit’!

      2. DoS

        Franchement il faut que tu reviennes chez nous. Il y a un gros marché sur la cougar en France.

        J’ai bien pensé créer une entreprise, mais il me manque un homme de main.

        Veux tu te lancer avec moi ?

        Je gère le pognon, et toi, tu t’occupes du reste….

      3. Pheldge

        Et après ça, c’est encore moi qu’on va accuser d’entraîner la qualité des commentaires vers des profondeurs insondables, et les abîmes du vice …

        1. Pheldge

          @ DoS s’il s’agit d’une demande de service, je peux aider … Homme de main, « homme deux mains », homme de demain 🙂
          Et puis, sans me vanter, elles se pâment toutes dès que je suis là … Prépare les biftons, ça va valser !

  13. JiJiBé

    Moi j’aime bien l’art contemporain, surtout le minimaliste.

    Un tour à Beaubourg ou plus près à Genève me rend de bonne humeur.

    Quoi de plus réjouissant pour l’oeil qu’une pile de vieux numéros de La Tribune de Genève artistement disposés entre deux parpaings, ou un assortiment de crottes de chamois élégamment présenté sur un velours mordoré, sans toutefois avoir osé vérifier si l’étron était nature.
    Authentique ! Et le pire est qu’il y avait un prix affiché en CHF devant chaque oeuvre.

    Personnellement j’aurais plutôt vu la crotte dans le journal Le Pèlerin avec une fleur délicatement déposée sur le parpaing, mais je ne suis pas un de ces artistes éclairés dont on dit qu’ils ont en commun de privilégier le dépouillement formel, le réductionnisme et la neutralité.

    Ce qui démontre combien notre ministresse (maxi-stress) est très minimaliste.

  14. hanibal

    J’entrevoit une oeuvre majestueuse d’un genre inédit et très très minimaliste! prendre une toile géante (type les demoiselles d’avignon) allonger fleur dessus et lâcher de 20 mètres de haut d’une grue une dalle de béton de 10 tonnes > retirer la dalle> quelques couche de vernis et le résultat seras fantastique et d’utilité publique

  15. Bonsaï

    Alors ça y est, le jour est proche : H16, toujours masqué, avec sa tactique secrète de joueur de go, patiente et méticuleuse, est en train de gagner du terrain pour encercler l’ennemi.
    Vous voulez un exemple ? Aujourd’hui même 10 février 2016, ses samizdat sulfureux font la une sur Hashtable, Contrepoints, News 360x…

    1. DoS

      L’ennemi est en train de s’autodétruire et nous avec:

      L’ennemi fait la guerre aux autres pays et nous propose de nous protéger en brandissant des drapeaux et des bougies.

      L’ennemi déclare ensuite l’état d’urgence et veut modifier notre constitution.

      Si il y avait seulement un petit espoir…..luc, luc tu es notre dernier espoir !

      Je peux vous appeler princesse leia ?

        1. Nomi

          J’avoue que cela relève un peu le niveau, vu la qualité des grivoiseries échangées plus haut!
          Ce doit être l’influence délétère de la sphère gouverne-mental… et on reconnait dans vos commentaires le travail précis, patient et attentionné du cultivateur de bonsaï.

          1. Pheldge

            Attttttends ! relever le niveau, c’est ma spécialité ! ça va changer de toutes les grivelletés et les grossiertises proférées par ici …

  16. René-Pierre Samary

    Fleur de nave retarde de 168 ans très exactement, faute de savoir lire autre chose que des bd. « … un jury pour examiner les œuvres des femmes, des éditeurs spéciaux pour les femmes, un école polytechnique pour les femmes, une garde nationale pour les femmes, tout pour les femmes ! ». On était en 1848.

  17. JiJiBé

    @ BonsaÏ 12h39 mn 47 sec (environ)

    Pour celles et ceux qui ignoreraient ce qu’est un samizdat, celui-ci peut se traduire par sam et издательство—izdatiélstvo.

    Ainsi nous devons nous préparer à la Résistance et au langage codé de réseau.

    Exemple : pom pom pom pooom « le Bonsaï a épousé le Séquoia » je répète « le Bonsaï a épousé le Séquoia ».

    Message clandestin envoyé depuis mon Plateau des Glières, haut lieu de la Résistance, avec mon PC camouflé en appareil à raclette.

    PS : Lequel sera en mode réception RichesMonts pendant deux heures accompagné de cornichons, oIgnons et viande des Grisons jusqu’à la prochaine vacation.

  18. Bonsaï

    @ JiJiBé – 18:44 – Terra Solis

    « Bien compris. L’ordre a été aussitôt transmis. Chargement de raclette du Mont d’Or premier choix, départ programmé 20:02.
    Recommandons petit mélange de poivres fins avec muscade, cumin et coriandre.
    Ah!… et bon app, Chef ! »
    Signé : Vous savez Qui…

    1. Bonsaï

      Pas à ma connaissance, désolée. Je pense que cette perle rare doit être plutôt belge, il me semble avoir vu jadis (et même dégusté) quelques exquis petits bocaux en provenance du royaume…

      1. Pheldge

        Tu tiens des propos plutôt ambigus ! tu reconnais avoir déjà « dégusté une barre, d’un chocolat, et Belge en plus … » avoue que quand même … 😉

          1. Bonsaï

            Que si je répondrai, messire René-Pierre, car ce n’est pas en tant que femme accomplie que je procède mais en tant que cerveau humain, capable de discernements et d’hypothèses de travail.
            Or ici je ne vois rien que de la sous-enchère peu inspirée puisque dans les propos antérieurs il n’était question ni de barre ni de chocolat, et encore moins de bar belge…

  19. Nathalie MP

    Il se passe un phénomène bizarre avec Fleur Pellerin. Avant son éviction, personne ne se préoccupait d’elle. Maintenant que FH l’a virée de façon plutôt cavalière parait-il, tout le monde prend son parti, la trouve géniale, meilleure ministre du gouvernement précédent etc…
    Cette façon du public en général de se rallier à n’importe quelle cause sous prétexte que c’est contre Hollande ou que ça montre combien Hollande est nul me parait d’abord totalement irréfléchie et d’autre part dangereuse.
    Si FH marche volontairement ou pas sur la queue d’un scorpion, les scorpions seront soudain les meilleurs animaux du monde ?

    PS : je voulais aussi vous remercier pour la citation, c’est extrêmement aimable à vous, et ça m’a fait très plaisir 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.