Le danger Juppé

Les primaires de la droite étatiste se rapprochent tous les jours et, à voir le nombre d’affaires qui se sont brutalement accumulées aux basques du candidat Sarkozy, on sent que d’ici au 20 novembre, tout peut arriver, y compris l’imprévisible. En tout cas, tout indique que ces primaires ne seront pas un parcours de santé pour l’ex-président.

Il faut dire qu’on lui en veut, et pas seulement la Justice.

Les grimaces de Sarkozy

Certes, cela fait un moment que Médiapart, qui a toujours trouvé en Sarkozy un ennemi à abattre, cherche par tous les moyens à prouver que Khadafi aurait financé sa campagne présidentielle en 2007. Or, sa dernière trouvaille, un carnet appartenant à Choukri Ghanem, ancien ministre du pétrole du président libyen, recenserait plusieurs montants de versements pour la campagne présidentielle du candidat Sarkozy. La justice française s’est emparée de l’affaire qui pourrait donc faire vaciller le Républicain.

À cette affaire, on doit ajouter les révélations embarrassantes contenues dans le livre de Buisson, son conseiller présidentiel, et qui brossent de l’actuel candidat un portrait peu flatteur.

Enfin, on ne pourra pas écarter les manœuvres que certains sympathisants et militants de gauche sont d’ores et déjà en train de mettre en place pour s’assurer que le vote, lors de la primaire de droite, ne favorisera en rien l’ex-président. Leur but : tout faire pour que Sarkozy ne soit pas désigné vainqueur.

Cette accumulation d’embûches laisse songeur, à tel point qu’on se demande si, en éliminant ainsi Nicolas Sarkozy du tableau du premier tour de la présidentielle en avril 2017, ce n’est pas François Hollande qui est ainsi visé, faisant ainsi d’une pierre deux coups. En effet, les caciques du Parti Socialiste ont bien compris que la seule chance crédible pour Hollande de remporter la présidentielle est de se retrouver au second tour face à Nicolas Sarkozy ou Marine Le Pen. Or, si Sarkozy n’est pas même présent au premier tour, ces espoirs s’envolent, laissant Hollande face à un candidat comme Juppé qui, pour autant que les sondages l’indiquent, aurait une opportunité de lui infliger une véritable humiliation. Dans ce dernier cas, il serait alors prudent pour Hollande de ne pas se représenter du tout.

Cette théorie a le mérite d’expliquer à la fois pourquoi Hollande attend patiemment avant de se déclarer candidat (probablement après les primaires de la droite) et pourquoi, d’un autre côté, tant de socialistes (caciques et militants) se liguent pour faire tomber Sarkozy : l’éliminer signifie aussi éviter, par ricochet, la déroute probablement cataclysmique d’un Hollande candidat à sa propre réélection.

hollande monsieur pas de bol

Ceci posé, cela nous force à examiner l’hypothèse où la primaire ne serait donc pas gagnée par Sarkozy. Que les manœuvres socialistes aient réussi ou que Sarkozy ait échoué à convaincre, ou, pire encore, que les éventuelles manipulations de scrutin et d’urnes n’aient pas fonctionné, peu importe ici : Sarkozy éliminé, le seul candidat crédible en passe de se présenter pour le premier tour de la présidentielle en 2017 serait alors Juppé.

la rentrée d'hollandeDans cette hypothèse, Hollande renoncerait peut-être à être candidat. En tout état de cause, et compte tenu des sondages actuels (qu’il faudra prendre avec les pincettes d’usage tant ces derniers sont peu fiables en général), on pourrait alors raisonnablement tabler sur un second tour duquel le ou les candidats socialistes de gauche seraient éliminés et où seule Marine Le Pen pourrait espérer se maintenir. Dans ce cas de figure, Juppé serait alors élu.

Mon opinion est que cette perspective serait pire que les trois autres grandes possibilités qui s’offrent encore à nous à l’heure actuelle, à savoir la réélection de Nicolas Sarkozy, la réélection de François Hollande, ou l’élection inattendue de Marine Le Pen.

En effet, dans chacun de ces trois cas de figures, la France sera confrontée à une situation inédite où le président sera élu par défaut, viscéralement détesté par une majorité de Français, et dont la probabilité de rassembler suffisamment dans son propre camp pour obtenir un gouvernement stable sera à peu près nulle.

Hollande devra composer avec une droite, une extrême-droite et une gauche opposée à lui. Former un gouvernement relèvera de la gageure. Si on ne se retrouve pas directement en cohabitation, la composition de l’Assemblée sera suffisamment fragmentée pour que toute tentative un peu vigoureuse de la moindre réforme, du moindre mouvement politique un tantinet couillu se solde par un échec cuisant. La France serait alors immobilisée, peu ou prou.

Sarkozy se retrouvera dans une situation similaire. S’il disposera peut-être d’une Assemblée tout juste majoritaire, il n’est pas non plus à exclure que ce ne soit pas le cas, à quelques poignées d’élus près, tombés au profit du Front National. Là encore, former un gouvernement s’avérerait complexe et pourrait bien signifier de nombreux blocages et des compromis politiciens qui aboutiront, in fine, à une France là encore immobilisée ou aux mouvements législatifs et gouvernementaux particulièrement ralentis.

Enfin, dans l’hypothèse improbable ou Marine Le Pen parvient à se faire élire, la composition de l’Assemblée sera probablement d’un tiers pour la gauche, d’un tiers pour la droite et d’un tiers pour le Front National. Difficile là encore de composer un gouvernement offensif. De surcroît, l’administration, comme sous Sarkozy, ne fera rien pour arrondir les angles (on peut parier sur des merguez-parties à chaque aspérité législative, par exemple). Là encore, la France sera, peu ou prou, à l’arrêt.

Pour un pays qui a plus que besoin de réformes, cet arrêt à peu près complet peut constituer un véritable danger. Cependant, un gouvernement inutile et inopérant, voire pas de gouvernement du tout, ça a déjà été tenté par différents pays (Belgique, Espagne par exemple), avec des effets finalement plutôt bénéfiques : stabilité fiscale accrue, peu d’affaires politiques dans la vie économique du pays, une administration qui fonctionne en « affaires courantes » sans pouvoir augmenter ses dépenses inconsidérément, etc…

Peut-on vraiment s’en plaindre ?

A contrario, Juppé élu président, c’est l’arrivée au pouvoir d’un candidat qui sera quasiment porté par la ferveur populaire (ou au moins, une ferveur construite et relayée par les médias enamourés). C’est l’assurance d’un gouvernement « d’union nationale », synonyme de compromis voire de gloubiboulga infâme, sans la moindre colonne vertébrale idéologique, avec comme plus petit dénominateur commun entre les différents étatistes de droite et de gauche, … l’étatisme. Youpi.

Autrement dit, on se retrouvera avec à la tête du pays un septuagénaire revanchard de toutes ces années passées en exil et dans le désert politique, flanqué d’un gouvernement qui aura de larges marges de manœuvres pour toutes les bêtises sociétales et non-réformes médiatiques turbulentes qui lui passeront par la tête. Les médias seront tendrement bienveillants, Juppé incarnant l’idée même de consensus mou sans aucune aspérité, capable d’adouber aussi bien les abrutissantes niaiseries écolos que les délétères lubies collectivistes de tous bords.

juppé - le renouveau c'est maintenant

Arrivé au pouvoir alors qu’il n’aura plus rien à prouver et seulement des claques à distribuer, qu’il aura même des risques non nuls de claboter en exercice, Juppé n’aura strictement aucun intérêt à se démener, et ce d’autant plus que personne ne lui en voudra d’avoir pris le bébé obèse et malade avec l’eau trouble du bain.

Non seulement, la France ne sera pas à l’arrêt, mais tout indique qu’elle foncera, tête baissée, dans les directions impulsées par Hollande et Sarkozy d’un État toujours plus présent et toujours plus envahissant. Autrement dit, Juppé risque bien d’être pire que Hollande et Sarkozy réunis et ce alors même que la situation en Europe (depuis le Brexit jusqu’aux déboires de la Deutsche Bank) n’aura jamais été aussi tendue, et la situation économique française, aussi mauvaise.

Décidément, ce pays est foutu.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires239

      1. nemrod

        De toutes façons, depuis le début de la 5ème, le successeur est toujours pire que celui d’avant.
        Je ne vois aucunes raisons que ça s’arrête.

          1. guillaume_rc

            C’est vrai que la plupart des gens sont bêtement fascinés par Mitterrand (et sa soi-disant formidable culture, qui n’était ni plus ni moins que celle d’un homme élevé dans son milieu).

            Et du coup on en oublie que son bilan est catastrophique
            embauches massives de fonctionnaires
            explosion de la dette
            nationalisation
            corruption généralisée
            traité de Maastricht
            soutien aux communistes (contrairement à une légende tenace)
            sos racisme
            soutien au FN
            etc.

            Alors oui Chirac a été le roi de l’immobilisme mais la VRAIE catastrophe c’est tonton

  1. Calvin

    Merci pour cet article que j’attendais.
    Reste une inconnue. En cas éviction de Sarkozy et de fuite d’Hollande, les élites médiatiques et bureaucratiques pourraient bien nous vendre Macron.

    1. Teks

      Sauf que Macron à part sa tête de premier de la classe, et un bilan au gouvernement assez vide, il n’a pour l’instant rien de concret à proposer. On ne sait rien de ses positions sur la politique intérieure, étrangère ou autres. C’est le candidat de la gauche caviar.
      Vous me direz, depuis quand un candidat a besoin d’avoir des convictions pour être élu, on a bien eu Sarko en 2007 et vraisemblablement bientôt Super Papy en 2017.

      1. Honorbrachios

        Moi je ne pari pas sur Juppépé…Pourquoi? en france, le candidat des merdias 1an avant n’est jamais élu et on choisit toujours le pire !
        Donc selon cette théorie, ce sera Hollande le retour, ou Philipot.
        Si les élections ne sont pas annulées , je mise sur le Philipot (attention pour ceux qui lisent trop vite, ce n’est PAS mon candidat préferé, juste un pari sur le pire président!)

  2. albundy17

    C’est en effet étrange cette avalanche de casseroles sur sarko, seule possibilité pour hollande de se retrouver face à marine le pen et prendre une dizaine de kilos de plus.

    On ne peut pas retirer à hollande d’être fin concernant sa carrière et les crocs en jambes, toutes ces récentes histoires doivent donc avoir pour origine Bordeaux ?

    1. Aristarkke

      Pas du tout étrange mais normal de la part de Peak de la Faribole qui ne verrait d’ adversaire dangereux que dans le seul Sarko. Il est donc évident qu’il ait prévu une batterie de cuisine pour garnir son concurrent vainqueur d’une primaire de droite, hypothèse plausible depuis longtemps. L’ ennui est que le bilan de PdlF s’alourdit au lieu de se d’alléger en dépit de toutes les manoeuvres récentes et que PdlF n’ étant pas incontestable comme Pdt, cela aiguise aussi des candidatures à gauche qui ne seront pas toutes réductibles à quia…

      1. albundy17

        Heuuu, ben non l’ancêtre, le seul concurrent de l’entullé, c’est juppé. Casser sarko avant les primaires c’est s’assurer de perdre les présidentielles

        1. Pheldge

          Vous me faites tous rigoler à parler de Flamby comme un possible vainqueur … il ne va même pas passer la primaire du PS et même s’il y arrivait à force de magouilles, il ne ferait qu’entre 10 et 13 % …
          Hollande va sortir sous les huées, avec le goudron et les plumes !

          1. Aristarkke

            D’ où tires tu que je prends PdlF pour un vainqueur??? Je constate simplement qu’il se met en ordre de bataille, patiemment et obstinément. Il y a un an, cela me paraissait possible vu qu’on paraissait s’orienter vers un 2012 bis.Mais les attentats à répétition, la mascarade de l’ état d’urgence permanent, l’ encalminage de la vie économique Grançaise, l’ avalanche d’impôts, de taxes nouveaux et la hausse plus que sensible des existants me donnent à penser que tout le monde, compris les chouchoux du régime, trinque à un moment ou un autre et doit donc en éprouver quelque ressentiment…
            Quant à l’ avalanche de candidats, il me paraît de moins en moins certain que PDLF saura rallier tous ces prétendants à son seul panache.
            Il n’a pas assez de perspectives enchanteresses pour y parvenir…
            En conclusion, ce n’est pas parce qu’il se prépare à la joute qu’il va la gagner dans la foulée de cette préparation…

            1. Deres

              Vu la variation des résultats suivant la population concernée et le faible taux de participation probable (6% des français) , ce genre de scrutin se joue surtout en mobilisant son camp pour aller voter plus que sur un soutien global. Vu que Hollande tient le parti socialiste, il a donc un très gros avantage sachant que parmi eux il a presque 50% de soutiens. Comptons sur le gros Cambadélis impartial pour faire venir un maximum de militants et pour repousser les simples personnes de gauche…

              1. Pheldge

                on en reparle dans 2 mois, là ce sondage fait par une boîte pas connue, et qui sort opportunément alors que Flamby se noie, que les chiffres l’assomment, et que ses partisans essayent de relancer sa campagne, me paraît cheu-lou !

              2. sam player

                Deres : le fait que Hollande va se déclarer au dernier moment, genre 18 décembre, ça n’aide surtout pas les autres à débattre ! Y a personne en face !
                …mais ça n’empêche pas à FH de faire sa campagne !

    1. Royaumont

      Il faut admettre que c’est tentant.
      Les cinq ou six premiers candidat du premier tour (selon que Bayrou sera là ou pas) seront les mêmes qu’en 2012. La seule nouveauté sera peut-être Juppé, qui vient de passer 20 ans dans le formol.
      La France avance…
      La principale motivation pour voter reste de virer Flanby de la manière la plus humiliante possible.

    2. sam00

      Tout à été fait pour avoir une élection bien rocambolesque, avec une abstention record

      Première tour pendant les vacances, second tour pendant un week-end de trois jours …

    3. Youkaidi

      Plutôt que l’abstention qui ne profite qu’aux apparatchiks et n’enlèvera rien à leur élection, il faut transformer ce scrutin en cahier de doléances.
      Rédigez votre bulletin de vote en disant vertement ce que vous pensez, voulez. Et glissez-le dans l’enveloppe, puis dans l’urne.
      Exemple, imprimé sur feuille A5 pliée en 4.

      « ULTIMATUM
      Moi, citoyen français, contribuable et électeur,
      – Je ne reconnais pas la légitimité de cette élection.
      – Je conteste l’honnêteté de ce scrutin.
      – Je répudie TOUS les candidats pré-sélectionnés.
      – Je n’ai aucun moyen d’exprimer mes attentes réelles.
      J’EXIGE
      – La réécriture d’une Constitution, dont aucun (ex-)parlementaire ne peut participer.
      – La mise en place de votations thématiques impératives.
      – Le droit de retrait citoyen (Ne pas être obligé d’adhérer et de participer financièrement à tout programme non régalien, exemple sécurité sociale).
      JE SUIS PRÊT
      – A exercer toutes pressions nécessaires, y compris les plus virulentes, contre tous responsables politiques, ministres, parlementaires, hauts fonctionnaires…. qui refuseraient de répondre à cette demande explicite des citoyens français.  »

      Ces documents remonteront fissa au préfet et au ministère de l’intérieur. Si plusieurs millions de Français expriment ainsi leur agacement, les responsables commenceront à baliser pour leur propre sécurité. Il n’y a que comme ça qu’ils changeront.

        1. Youkaidi

          Oh que si que c’est lu et analysé.
          Vous n’avez jamais été assesseur ou scrutateur ? Après proclamation des résultats par le président du bureau de vote, tous les bulletins valides sont immédiatement jetés (destruction de preuve LOL).
          Les bulletins nuls sont chacun contresignés par TOUS les scrutateurs et assesseurs (jusqu’à 10 signatures sur un bout de papier, re-LOL). Ils sont joints au compte-rendu qui part en mairie centrale puis chez le préfet.

          Si vous avez des talents de dessinateur ou mieux d’infographiste vous pouvez ajouter une photo ultra-réaliste de votre député, la tête sanguinolente en haut d’une pique.

          Un simple bulletin « CPEF » ne propose rien. Ayez le courage d’EXIGER quelque chose de constructif.

      1. Dr Slump

        « l’abstention qui ne profite qu’aux apparatchiks »

        Je disconviens foutrement: l’abstention ne profite à personne. Ni à l’abstentionniste, ni aux candidats. Et dans la situation présente où nous serions tenu de voter pour le moins pire, avec des prévisions de chienlit atteignant un niveau de certitude élevé, ne voter pour personne reste encore le meilleur choix.

        Quand on n’a le choix qu’entre des apparatchiks de gauche, de droite ou à l’ouest, voter pour ou pour l’autre c’est toujours, bien au contraire, leur faire profiter de nos votes. C’est pourtant évident morbleu!

        1. theo31

          « ni aux candidats »

          Ca ne les empêche pas de la mettre toujours plus profonde dans ceux qui fournissent l’argent gratuit. Ils dénoncent l’abstention uniquement quand ils perdent.

  3. Artiste

    Il faut virer tous les énarques et exiger des fonctionnaires qu’ils démissionnent si ils veulent se présenter à une élection aux deux chambres.

  4. malicorne

    Le « système », celui des néos seigneurs, favorisés par la mondialisation , celui du microcosme parisien des entre-soi bien à l’abri dans nos métropoles,celui des politicards de tout poil et de la haute fonction publique (les mêmes par ailleurs), protégés par la police, les Gens d’Armes et des Lois taillés sur mesure pour que le petit peuple la boucle , celui des médias complices, planqués derrière les créneaux fiscaux ont choisi leur champion. Juppé sera le prochain président d’une non France. Les sans-dents ne pourront même plus accéder au dentier. Ils ne pourront même plus s’en mordre les doigts.

  5. Kazar

    Bien vu H16 !!

    Cela dit, comme titi18, je pense que l’abstention sera massive quoi qu’il arrive.

    A mon sens, Sarkozy va se présenter quoi qu’il arrive, même s’il perd les primaires : il lui suffira de les contester sous un prétexte ou au autre.

    Nous aurons donc à droite une multiplication des candidatures qui laissera à la gauche l’espoir de l’emporter.

    Mais à gauche, je suis également persuadé que Hollande se présentera quoi qu’il arrive : les petits candidats feront des scores ridicules, et le seul vrai rival de Hollande à gauche est Mélanchon, qui tente actuellement de retenir les patriotes de gauche (il en reste) tenté par le FN (il suffit de voir ses dernières interventions).

    Le top serait donc un duel Mélanchon / MLP !!!

    Nous ne sommes qu’un septembre, les élections ont lieu dans 7 mois, et Dieu seul sait ce qui peut arriver d’ici là : élections américaines, crise financière, attentats, émeutes.

    Non vraiment, mis à part le fait que CPEF, les mois qui viennent vont être passionnants.

    1. Royaumont

      L’hypothèse d’un second tour Merluchon/MLP n’est pas à exclure, même si ce n’est pas la plus probable à ce jour. Mais comme la haute administration ferait de l’obstruction, que pourrait faire le vainqueur (MLP, sans doute, dans ce cas de figure)

      1. Pheldge

        T’as méfu un tarpé ce matin, Royaumont, et c’était du « double-zéro » au moins pour que tu écrives ça … prends-en encore quelques taffes, et tu pourras nous expliquer comment Cheminade et Guaino vont se retrouver au second tour 😀

        1. Royaumont

          Il faudrait déjà qu’ils soient au 1er tour !
          Sinon, le paysage politique français est tellement torturé que rien ne m’étonnerais.
          Sinon MLP continue sa progression dans les sondages, Merluche est parfois donné devant hollande. Si Juppé attrape une insolation cet hiver (comme Clinton qui attrape une pneumonie en été), il se retrouve 3ème.

          Pour Cheminade, j’étudie la question…

    2. Gorille

      Je penche (et milite) aussi en faveur d’un tel duel Mélenchon/FN.. Cependant la masse abrutie devrait être amenée à voter pour les gros et à éviter ce cas de figure, sauf si cette masse s’abstient (cf. le com de sam00 avec les dates de vacances+ week end de 3j)
      Ce serait bénéfique et aurait un effet de purge : entre une réécriture de la 6e constitution ou le chaos « pressenti » en cas d’élection de MLP,
      Je pars m’installer à la campagne pour profiter de ces mois PASSIONANTS !

  6. Val

    C’est effectivement ce qui risque de se passer : l’oeuf de « droite » président. C’est un gros risque , c’est le favori de la presse no 1 ( talonné par Macron ) il tient la corde , avec nous ds le rôle du futur pendu.

  7. Higgins

    Quelque soit le nom de celui qui décrochera la queue de Mickey dans le manège, ce sera une catastrophe. Aucun ne pourra s’appuyer sur une majorité claire et nette et le pays continuera à s’enfoncer (en plus quand on voit le niveau des parlementaires, on est en droit de s’interroger). On est un peu comme les passagers de l’avion qui a été crashé par son pilote dans les Alpes. On sait qu’on va mourir mais on ne peut rien faire. Maxime Tandonnet, qui a été au Château pendant cinq ans et dont je comprends qu’il a pris ses distances avec son ancien mentor, s’en fait l’écho. Je préconise donc l’abstention.

    1. Non non, Juppé sera pire que les autres, je vous le garantis. Beaucoup croient impossible un quinquennat pire que celui de Hollande, Juppé leur montrera qu’ils ont tort.

      1. Higgins

        Entièrement d’accord. En plus, avoir un repris de Justice à la tête de mon pays, même si on peut voir ça comme une belle réussite de la réinsertion d’un délinquant, ne me plait pas.

        1. sam player

          Élève Albundy, un peu d’attention svp :

          « Les médias seront tendrement bienveillants, Juppé incarnant l’idée même de consensus mou sans aucune aspérité, capable d’adouber aussi bien les abrutissantes niaiseries écolos que les délétères lubies collectivistes de tous bords. »

          1. Dr Slump

            C’est en effet un fidèle portrait du personnage, brossé avec brio en 2 phrases de résumé.

            Perso, je pense que le niveau de frustration et de crispations a atteint un tel niveau que quel que soit « l’élu », il assistera à des explosions de mécontentement carabiné.

            Et Juppé, le pire d’entre eux, risquerait sans doute plus que de seulement « enlever son CIP » (souvenirs, souvenirs…). En tout cas, ça va swinguer, twist à Paris!

      2. Franck Boizard

        Je suis d’accord : en politique, on peut toujours faire pire et Juppé me semble un bon candidat du pire, pour les raisons que vous avez exposées.

        Depuis des années, je vois à la France un destin argentin, une dégringolade à cliquet. Chaque fois, un cran plus bas, qu’on ne peut jamais remonter et qui fixe un nouveau standard jusqu’à la prochaine descente.

        Je ne vois pas à proximité du pouvoir la moindre force vers le haut.

    2. Higgins

      L’émission « les Experts » de ce matin est gratinée avec Thierry Breton, Philippe de Sertines et Philippe Manière.
      Thierry Breton pense que la loi de finances 2017 sera invalidée par le Conseil constitutionnel si elle est soumise à son examen.

      1. Dr Slump

        Le fameux projet de Sapin, avec 7,4 milliards de dépense en plus, 11.000 fonctionnaires supplémentaires, et une prétendue baisse des prélèvements? Ce projet « clair et cohérent », dixit son auteur?

        1. Deres

          Au final, il feront comme en 2015 : l’objectif de déficit sera tenu en prolongeant la dette à fort taux d’intérêt arrivée à échéance au lieu de la remplacer par une nouvelle dette à taux bas. 17 milliards soit presque 1% du PIB en 2015 … Avec des rentrées d’argent pareil, il est simple de baisser le déficit de moins de 0.5% !

  8. Bonsaï

    Et voilà le H16 qu’on aime tant lire : en analyste politique !
    L’été tire ses derniers feux et on sent que les longues soirées de débats se rapprochent à grand pas. Chacun se met à redéfinir son profil et son positionnement car cette affaire de primaires vient bousculer les anciens rituels pour la plus grande joie des animateurs télé et d’une certaine presse… enfin du grain à moudre.

  9. Caton

    “Les gens qui votent ne décident de rien. Ceux qui comptent les voix décident de tout.”
    –Joseph Vissarionovitch Djougachvili

    Hollande et Sarkozy gagneront leurs primaires.

    1. albundy17

      « Voter, c’est abdiquer »

      – jesais pluki

      J’ai cru lire que tout le monde pouvait voter aux primaires droite (à gauche il n’y en a pas de prévue, nan ?) si c’est le cas, je vais faire plaisir à l’AdP

      1. Pheldge

        Fais pas ton malin, tu sais autant que nous ici que le croque-mort de Bordeaux va se faire rétamer aux primaires : les sondages comptabilisent des gens qui ne voteront pas à ces primaires. Sarko est gagnant chez les militants et les sympathisants, ceux qui iront voter, je vous laisse conclure …
        Et les « affaires » sorties opportunément ne feront que renforcer son image de martyr , d’homme victime d’acharnement …

        1. albundy17

          « Fais pas ton malin »

          Je n’ai pas cette prétention, moi :mrgreen:

          l’enturbanné a plus que ses chances, c’est pas pour rien que sa région est aussi rose.

          Enfin, les dès sont jetés, si sarko gagne la primaire, hollande est réélu, sinon c’est juppé.

          Tu choisis quoi, toi qui aimes peste et choléra ?

          1. Pheldge

            T’es têtu, Hollande NE VA PAS pouvoir se présenter, parce que les socialos tiennent à sauver quelques sièges de députés, et leur gamelles, et ils ont bien compris que l’avenir c’est tout sauf Hollande !
            Actuellement, les ministres donnent le change, mais dès que la primaire PS commencera, ça va être la déroute … regarde le nombre de conseillers de l’Elysée qui se font recaser, tu crois qu’ils n’ont pas senti le vent tourner ?

            1. albundy17

              Ils se recasent comme chaque gvt l’a fait, ils sentent la biroute, ben oui, forcément, et tu mets quoi comme connard pour remplacer l’entullé ? montebourge ?

              ça serait con, même lui ferait de l’ombre a ton cadehors

              1. Royaumont

                Non, si les recasages ne sont pas une innovation, c’est la première fois qu’il y en a tant, si loin des élections, et avec une absence totale de pudeur quand à l’inadéquation entre le profil du recasé et son point de chute (cf le nouveau directeur de l’ifremer).
                Même si les ministres essaient encore (mollement) de donner le change, ils sont surtout préoccupés par leur point de chute.
                Si Bécassine rampe devant les salafistes, c’est pour se faire élire à Villeurbanne, par exemple.

                1. Pheldge

                  laisse, Royaumont , le albundy17, ça va faire 5 ans qu’il terrorise régulièrement sa femme avec un portrait de Hollande … si Hollande n’est plus là, elle ne viendra plus chercher du réconfort dans ses bras, fini, ceinture le Al ! 😉

              1. bibi

                Il y a déjà 17% des français qui trouve justifié qu’il se présente à coup sur cela vont presque tous voter pour lui.
                Sur les 83% qui ne l’estime pas justifié combien voteront pour lui si il se présente?
                Que l’on prenne le problème par ou l’on veut Hollande peut atteindre 25% au premier tour ce qui peut être suffisant pour être face à Le Pen au second tour.

                1. nemrod

                  Hollande sera au second tour contre Le Pen.
                  Pas impossible qu’il perde suivant la tournure des evènements d’ici là.
                  Faites des provisions et achetez une bicoque à la campagne.

            2. Theo31

              Tout sauf Hollande.

              Tu te trompes, contre le Fn, les soces votent systématiquement pour le type de leur camp, fut il la pire merde de l univers.

          2. Gerldam

            Il semble que choisir entre peste et choléra soit le lot de quasi toutes les -fausses-démocraties: tant aux USA qu’en Europe, c’est souvent le cas, exception faite pour la GB.

              1. Cerf D

                Un connaisseur 😉

                A ce sujet l’autre soir ils repassaient l’episode Servietsky et pendant l’episode la chaine a mis un bandeau pour dire que cet episode ne convenait pas aux plus jeunes et que la drogue c’était mal.

                C’en était tellement débile quand on connait South Park sue j’ai pensé que le bandeau était dans l’episode. Mais il donnait le numéro de Drogue Info Service.

      2. UnLorrain

        C’est de Elisé Reclus dans l’Anarchie…l’anarchie n’est point une théorie nouvelle,il y eut des a-crates bien avant les anarchistes etcetc, je recommande toujours d’écouter ce texte sur litteratureaudio.Sur un site semblable j’ai découvert «vous n’êtes que des poires» d’un inconnu de meme époque que Reclus,Zo d’Axa un anarchiste moins pacifique que Reclus,étonnamment ils se ressemblent,longilignes sauf que d’Axa était de plus haute taille,Zo parle de «cueillette»de voix d’électeur hohoho…récolte de poires!
        Mirbeau bien sûr,qui conseille la pêche plutôt qu’aller voter…plus rentable de taquiner le poisson dit-il je crois.

  10. albundy17

    « la France sera confrontée à une situation inédite où le président sera élu par défaut »

    C’est déjà arrivé au moins 2 fois, 2002 et 2012

  11. Aloux

    L’article sur les militants de gauche me donne des envies irrépressibles de PMG.

    Intéressant en tout cas la surreprésentation des professions « intellectuelles » dans le panel : étudiants, journalistes, bibliothécaires… Il y a un pâtissier, malgré tout.

    1. Gastoon

      Pas étonnant du tout.
      La conception de la démocratie pour le socialiste c’est ‘tu peux t’exprimer, à condition d’être de mon avis.’

  12. Le petit poujadiste

    Il me semble que le candidat chéri des médias s’est déjà illustré par une saillie à propos de la place des militaires (cf. cas Soubelet). On voit d’ici l’avantage en terme de leadership que cela lui conférera si d’aventure il est élu, et quand le dernier bouquin d’Obertone passera pour du Guillaume Musso à côté de la réalité du pays.

  13. kekoresin

    Quel que soit le candidat au bon pouvoir qui pétille, la France est et restera bloquée car depuis longtemps les politiques ont laissé les affaires courantes à des hauts fonctionnaires indéboulonnables à vie (sauf en cas de meurtres de masse) et aux syndicats mafieux. Ce sont eux qui métastasent la France et comme souvent, se débarrasser des tumeurs provoque perte de cheveux, perte de poids, brûlures intenses, vomissements et malheureusement souvent la perte du patient malgré un traitement des plus coûteux!

    Alors Papy Juppette, Micro Sarko, Narine Mepeine ou Zizi Rider, ça revient à changer la tapisserie sur un mur pourri de salpêtre. Cela dit, si on veut aller dans le néfaste, les verts sont pas mal. Entendu Jadot Lapin ce matin. Putain, là on serait vraiment dans la merde. Un vrai florilège de crétineries. 90% de l’énergie créée en 2015 dans le monde (tout ce qui encercle le périph parisien) c’est en énergies renouvelables (!?!). Nous avons le parc automobile le plus polluant de la planète (???!!!???)… et je passe sur les mesures draconiennes à mettre en place pour sauver Willie!

    1. sam00

      Ce soir à Bordeaux kéKo, place de la victoire, il y avait ce que j’appellerais un « happening » écolo

      Des images de plantes projetés sur la porte d’aquitaine, et des discours relayés par haut parleur pour promouvoir le comportement des femmes en inde qui recyclent les lave linge pour en faire des fours à pain, ou pour promouvoir la construction à l’ancienne et la limitation des mètres carrés ou du chauffage en trop …
      On a eu aussi le néolibéralisme qui détruit les emplois, la méchante austérité qui empêche d’en créer, et tout le reste

      bref, la propagande est dans la rue

      CPEF

  14. Nathalie MP

    Je trouve votre article vraiment excellent, d’autant plus excellent que je me faisais le même genre de réflexions : pourquoi Sarkozy se prend-il tous les coups alors que « logiquement », pour Hollande, il faudrait plutôt abattre Juppé d’abord ? (encore qu’à Bordeaux il n’y a peut-être pas grand chose d’horrible à trouver sur lui).

    Je me suis même demandé s’il n’y avait pas un pacte Juppé Hollande (car je continue à penser que Hollande veut se présenter).

    Concernant Juppé, qui donc augmente ses probas de réussite tous les jours sans rien faire, je note le ralliement de Mariton :
    Version black : il suit les probas donc il suit Juppé. Version plus positive : if you cant beat them join them : il apporte des éléments nouveaux, plus libéraux, dans la corbeille. Est-ce que ça pourrait impacter positivement un mandat Juppé ? (Vous me répondrez probablement que son poids politique étant quasi nul, c’est comme si rien ne se passait.)

    L’idée d’un blocage politique ne me sourit guère (petit point de désaccord), mais c’est probablement parce que je suis trop jeune et encore pleine d’espoir !

    1. « son poids politique étant quasi nul, c’est comme si rien ne se passait »
      Voilà.

      Ici, le blocage est à mettre en perspective de l’autre solution, à savoir l’enfoncement. Evidemment, si un vrai réformateur arrivait, ce blocage serait pire.

      1. Pheldge

        Patron, (une éternité de grâce Vous bénit – je charge la louche pour adoucir les représailles – 😉 ) je disconviens courtoisement avec une partie de votre analyse. La seule à laquelle je souscrirais serait celle « si pas de Hollande, alors pas de Sarko » i.e. comme Hollande est perdu, la seule façon de sauver la face avec élégance serait de dire « je laisse la place aux jeunes », mais pour cela il faut absolument que Sarko soit éliminé.
        Pour moi, Hollande est mort, c’est trop tard, je l’ai écrit plus haut. Ne jouons pas à nous faire peur en répétant qu’il « aurait des chances d’être ré-élu », quelques soient ses gesticulations c’est fini. Le suspense, c’est de savoir comment il va se faire humilier s’il décide d’y aller.

        1. Deres

          Flamby peut tout à fait gagner, cela ne pose pas de problèmes. Sarko gagne les primaires à droite car il est favori des militants de droite qui se mobiliseront le plus. Flamby gagne les primaires à gauche pour les mêmes raisons avec les militants de gauche. Les affaires et les médias aux ordres se déchaînent contre Sarkozy, le cabinet noir de l’Elysée ayant activement préparé des munitions pendant 4 ans, que médiapart se chargera de relayer. Il reste juste à décrédibiliser Mélanchon. Si Macron et Montebourg y vont, ils auront peu de soutiens et pourront faire l’objet de pressions intenses pour se retirer. Donc passage au deuxième tour et victoire magistrale à 55% contre Marine.

          Le truc, c’est qu’après de élections bien pourrie en 2017, MLP sera aussi au deuxième tour en 2022 mais l’emportera ce coup-ci.

          1. Pheldge

            la semaine passée on avait un sondage où Flamby était enfoncé par Montebourg à la primaire du PS … faut arrêter un peu de croire en ses prétendus talents de fin politicien ! actuellement on a de l’enfumage, pour cacher aux électeurs de gauche l’ampleur de la magistrale ratatouille qui les attend … mais chaque jour Flamby baisse, et les tentatives pour redresser la barre se soldent par plus d’échec !

            1. Deres

              Attention, ces sondages ne concernent pas que des gens qui vont participer à la primaire. Dans le même sondage, Hollande l’emporte en ce qui concerne les militants de gauche.

      2. Gerldam

        « Evidemment, si un vrai réformateur arrivait, le blocage serait pire ». Certes et sans aucun doute. La seule question est: ce réformateur baissera-t-il sa culotte après une semaine de fonctionnaires dans la rue (ceux qui ont le plus à perdre) ou tiendra-t-il bon comme Maggie Thatcher? Dans ce deuxième cas, cela risque de durer beaucoup moins longtemps car les syndicats de fonctionnaires n’ont aucun trésor de guerre comme en avaient les syndicats britanniques. Il faudra cependant s’assurer du soutien de l’armée, au cas où.

        1. bibi

          Un réformateur en France à tous les instruments pour imposer ses réformes, et cela à condition de les avoirs clairement énoncées durant la campagne.
          D’abord il peut commencer à gouverner avec les ordonnances pour appliquer la première partie de son programme et après recourir au référendum pour la suite.

          Nos syndicats ne sont nuisibles que par la faiblesse de ceux qui nous gouvernent, et donc la première réforme à faire est de supprimer toute subvention publique aux syndicats.
          Ils seront alors dans l’impossibilité de mobiliser leurs ouailles dont ils seront incapables de payer les jours de grèves, et si malgré tout ça il y en a qui veulent tenter de bloquer le pays, il suffit d’envoyer les forces de l’ordre et d’arrêter puis de traduire en justice tous ceux dont l’action vise à empêcher la libre circulation dans le pays.
          Nos syndicalistes ne sont absolument pas téméraire, il suffit de se rappeler comment Mitterrand avait traité les barrages routiers en 1992.

            1. bibi

              Les chars c’était pour montrer au peuple que le gouvernement était décidé à agir, ce qui a décidé les routiers à lever les barrages c’était le fait que la loi serait appliquée et que leur camion serait saisie et leur permis suspendu.

          1. Higgins

            C’est en cela que réside l’échec de Talonnette 1er. Il avait suscité de réels espoirs et il n’a rien fait. Il est vain d’envisager qu’il fera mieux une nouvelle fois. Il ferait preuve d’intelligence s’il s’en rendait compte.

            1. Deres

              Oui, il s’est défié à la moindre opposition. Et la crise a été le signal attendue excusant la retraite complète face à la volonté de réforme.

      3. Nathalie MP

        Il me vient une autre idée sur le fait que Juppé est épargné et pas Sarkozy (elle est peut-être déjà exprimée je n’ai pas tout lu) :
        Les socialistes ont entériné la défaite, ils cherchent un candidat de droite pour lequel ils n’auront pas trop de difficulté à voter au second tour contre Marine Le Pen. Sarkozy est exclu et Juppé bcp plus agréable, de leur point de vue. Ce qui confirme que Juppé est un danger.

          1. bibi

            Je crois même qu’avant d’être gaucho compatible ce qui prime chez Juppé c’est que c’est un énarque dont on sait qu’il ne trahira pas la cause.

        1. Pheldge

          Et aussi, son côté « je ratisse large et sans aucune vergogne » garantit qu’il n’y aura pas de grosses purges après son arrivée, alors que vu le comportement de Flamby en 2012, si c’est Sarko, ça sera pas la même chanson douce …

        2. Duff

          Mariton soutient Juppé, soit.

          Je me pose une autre question en complément de votre analyse : comment expliquer la présence de Jean-François Copé? Ne serait-ce pas des soutiens de Juppé (et/ou plutôt ennemis de Sarkozy) qui se sont assurés de sa présence?

          La dernière sortie de Copé (Sarkozy est candidat pour échapper à la justice) ne serait-il pas le signe que la stratégie de Juppé se borne à laisser penser qu’il se place au dessus de la mêlée tandis que des porte-flingues téléguidés se chargent de la basse-besogne?

          1. Pheldge

            Juppé n’a pas intérêt à rentrer dans la mêlée, il y perdrait plus qu’autre chose avec son charisme de croque mort et sa raideur naturelle …
            Pour l’instant, il reste une image, construite et fantasmée par les médias, qui voient en lui « tout sauf Hollande II » étant entendu qu’ils ont enterré Sarko depuis 10 ans …

    2. René-Pierre Samary

      Il faut avoir l’esprit jeune, en effet, pour avoir de l’espoir, Nathalie. Mais comme le dit l’immortel Ovide, cité dans un ouvrage dont le tais le nom, « Spes quidem fallax, sed tamen apta dea est ». L’espérance est une déesse bien utile, mais souvent trompeuse. Quand on est témoin – assez distant – de la vie politique française depuis un demi-siècle, la seule ligne qui se dégage, au milieu de péripéties insignifiantes, est la courbe qui va du mal en pis, et du pis au pire que pis. Oui, ce pays est foutu, quel que soit le saltimbanque qui tient provisoirement les cordons du poêle.

    3. cherea

      Mariton, c’est un politicard comme un autre, la revanche et la rancoeur accrochés à ses tripes, il soutient Juppé car il a une revanche à prendre sur Sarko, il faut se rappeler que Mariton était le flingueur, le bras armé de Villepin en 2005-2007, lorsque la tension Villepin-Sarko a atteint son acmé, Mariton n’a jamais pardonné à Sarko d’avoir sorti de la vie politique le poulain sur lequel il avait misé. Voilà mon avis sur Mariton.

    4. Royaumont

      C’est vrai que l’enthousiasme de la gauche pour Juppé est étrange : c’est peut-être le pire cas de figure pour Hollande, avec Juppé qui mord sur le centre et le centre gauche et le FN qui mord sur la droite « classique ».
      Jouer Juppé, c’est jouer perdant, pour le PS.
      Ca ne se comprend que si les caciques du parti veulent se débarrasser du gras de Tulle à tout prix.

    5. Marc Bloch

      « encore qu’à Bordeaux il n’y a peut-être pas grand chose d’horrible à trouver sur lui »

      Oh pas grand-chose en effet :

      http://www.politique.net/2016060901-stade-juppe.htm

      Mariton croit peut-être au libéralisme sans le pratiquer et pratique l’étatisme sans y croire mais il est politique avant tout : il se rallie à Juppé afin de s’assurer un ministère ou autre fromage au cas où papy soit élu…

  15. Duff

    L’analyse sur MLP/Sarko/Hollande est imparable mais ce qui mine Juppé c’est surtout son âge et l’annonce à l’avance d’un mandat unique. Sitôt élu, la bataille de succession empêchera tout minustre doté d’une vague velléité de réforme d’agir. Je suis assez étonné de la bonne tenue de Juppé dans les sondages mais on va attendre en effet les derniers rebondissements, je pensais qu’il s’écroulerait face à Sarkozy mais visiblement les effets de manche ne marchent plus qu’auprès du fan club (puissant mais isolé) de l’agité.

    Seul avantage de Juppé, Sarkozy et Fillon sont rangés au placard ad vitam eternam et la droite socialiste se cherchera un nouveau Napoléon. Maintenant il est possible que la droite se déchire totalement à l’issue de la primaire. Quand on veut copier quelque chose qui vient des USA on fait ça toujours mal, on prend le pire sans garder le meilleur. Aux USA les candidats jettent l’éponge les uns après les autres pour laisser place à un duel final. Ici ils seront 7 à se tirer dans les pattes, s’insulter et déterrer les dossiers et remuer la merde. Le « vainqueur » risque d’en sortir très amoché avec un camp désuni avec des médias friands d’aventures grotesques comme la « candidature » d’Henri Guano…

    Maintenant en bons français, quand on voit ce qui s’est passé en France on sait fort bien ce qu’il va se passer en Allemagne qui vote dans la foulée : la CDU affaiblie par l’AfD va perdre face à un SPD pourtant guère plus désiré. Comme le mentionnait Charles Gave dans son papier de rentrée, dans la succession d’élections se tenant en Europe entre fin 2016 à fin 2017, l’élection du tyran français n’est probablement qu’un événement mineur.

        1. Duff

          Faut se rappeler qu’avec les attentats on se demandait ici si les régionales auraient lieu sachant que le tripatouillage grossier du mille-feuille avait permis de décaler des élections en décembre initialement prévues au printemps.

          Groland va se représenter, je ne comprends même pas que de prétendus experts de la politiques sévissant dans les médias émettent un doute là dessus. Il peut gagner face à Marxine, voire Sarkozy ou même Juppé mais je ne vois pas les médias faire volte face alors qu’ils misent tous sur Juppé.

          Groland peut passer sur un malentendu mais le chemin de crête est particulièrement étroit…

          1. Pheldge

            Qu’il ait envie de se présenter c’est une chose, mais qu’il arrive à remonter la pente et accède au second tour … non ! depuis la rentrée, toutes les manoeuvres, les annonces pour le relancer ont fait flop ! quasiment 90 % de sondés qui ne veulent pas qu’il se représente, et si il le faisait , il aurait max 13 % de voix …
            J’ai vraiment du mal à comprendre comment ICI il a tellement de fans et de soutiens qui prédisent sa réélection 😀 oui, ICI !

                1. sam player

                  Pheldge c’est une idée qui m’a traversé l’esprit…
                  Il ne faut pas laisser souffrir l’animal dans une lente agonie et il est toujours préférable de l’achever…

  16. Nicolas Renard

    Je serais d’accord avec l’hypothèse qu’un gouvernement paralysé serait une bonne chose si la France n’était pas déjà dotée d’un impressionnant arsenal législatif donnant à l’administration des pouvoirs exorbitants. Cinq ans sans bouger, c’est laisser pendant cinq ans les mains libres aux Gérard Filoche de tout poil pour harceler les dirigeants de PME et les faire mettre la clef sous la porte. Et puis, le pays ne serait pas si paralysé que cela, droite et gauche sauraient très bien s’entendre pour faire passer au Parlement des réformes qui autoriseront par exemple les ponctions sur l’épargne captive ou des hausses d’impôts – la discrétion des média mainstream aidant.

    Donc, Juppé ne serait pas pire que les autres. Au pire aussi catastrophique.

    1. sam player

      Assez d’accord sur le fait que c’est déjà l’administration qui dirige et c’est d’ailleurs pour cela qu’à part un grand coup de pied dans la fourmilière toutes les politiques se ressemblent déjà plus ou moins. D’accord aussi sur un consensus gauche-droite pour la ponction pour sauver la république… je n’attends rien et ne serais donc pas surpris.

      1. Deres

        Comme certains à droite l’explique en prévision d’un futur proche, il est tout à fait possible de gouverner sans passer par le parlement … On peut utiliser les décrets d’application, les circulaires, les ordonnances, le 49-3, etc … De très nombreuses lois françaises contiennent des paramètres que l’on peut changer à volonté via les décrets d’applications. Et encore mieux, il y a des centaines de lois déjà votés mais n’ayant jamais vu la sortie de leurs décrets d’application. Donc même paralysé en théorie, en France le gouvernement peut agir pour le plus mal !

          1. Deres

            Oui, mais il suffit de faire une loi regroupant tous tes projets de lois en cours plus des cavaliers administratifs variés. Vu le nombre de clause fourre-tout des lois actuelles, pas de problème …

  17. bibi

    Je pense que contrairement à ce que l’on pense Juppé est la meilleure chance de Hollande d’être au second tour face à Le Pen.
    La candidature Juppé c’est à coup sur l’absence de Bayrou et donc des voix en plus pour Hollande mais aussi des voix en plus pour Le Pen, donc même si Juppé n’a pas de problème de second tour que cela soit face à Hollande ou Le Pen, il a un gros problème de premier tour et cela d’autant plus qu’il est absolument nul en campagne électorale, je pense qu’il est inutile de rappeler son cuisant échec face à Jospin, qui aura valu durant l’entre deux tours des législatives de 1997 son éviction au profit d’un improbable tandem Seguin Madelin, et aussi sa défaite face à Delaunay en 2002 dans une circonscription (celle de Chaban) qui était à droite depuis la libération.

    De plus du jour ou il sera désigné candidat son passé qui est tu par la presse pour l’instant refera surface.
    On parlera de son bilan à Matignon qui se résume à plus d’impôts, plus de dettes, plus de chômeurs qui est en tout point comparable à celui de Hollande et de Sarkozy.
    Puis son rôle majeur dans l’intervention en Libye est du pain béni pour Marxine ainsi que ses accointances avec l’Imam de Bordeaux Tareq Oubrou (décoré de la légion d’honneur) membre de l’UOIF, c’est encore du pain béni pour Marxine et bien sur de sa condamnation pour prise illégale d’intérêt dans l’affaire des emploi fictifs de la mairie de Paris.

    Juppé candidat de « la droite » à la présidentielle pour tout ce qu’il représente et qu’une bonne partie de l’électorat de droite ne veut plus c’est un FN à 40% minimum au premier tour donc la marge pour devancer Hollande sera extrêmement faible, au point qu’il pourra être éliminé dès le premier tour, laissant ainsi le champ libre à Marxine pour être élu face à Hollande dont la détestation est telle que jamais un électeur de droite ne votera pour lui.

    Bien sur Sarkozy partage quasiment toutes les tares de Juppé (ils ne sont pas dans le même parti pour rien) mais son positionnement plus à droite sur les questions identitaires est un positionnement qui le qualifierai à coup sur au second tour même en présence de Bayrou, second tour qu’il emporterait que cela soit face à Le Pen ou Hollande.

    Mais de toute façon je partage la conclusion de H16 quelque soit le résultat de la primaire de droite et celui de la présidentielle et des législatives CPEF!

    1. Duff

      Le trait est épais mais globalement d’accord. On peut t’objecter que des électeurs de gauche votent Juppé à la mairie et j’en connais qui vont voter pour lui à la primaire et ne rentreront au bercail socialiste qu’au second tour tant ils rejettent autant Sarkozy qu’Hollande. Et encore, ils ne voteront Hollande qu’en cas de duel face à Marxine.

      Reste que Juppé est mauvais en campagne mais encore faudrait-il un challenger sérieux pour le bousculer : Hollande a un bilan qui le plombe, Marxine est une démagogue dont le florian Flippant et sa fixette sur l’€ pour imposer une économie administrée sert d’épouvante à l’électorat de droite à la retraite ou proche d’en être. Or qui vote et quel sera l’âge moyen de l’électeur qui ne s’abstient pas? Des vieux… Juppé dispose d’un socle plus solide que vous ne pensez.

      Autre point, Juppé n’a pas dévoilé l’identité de son premier ministre ce qui lui permet de tenir les loups à bonne distance de la bergerie. S’il est malin, il doit rester dans cette position : moins il en dit plus sa victoire est acquise, très utile le moment venu.

      Reste qu’un AVC, une hospitalisation même bénigne et c’est foutu pour lui, on le voit avec la mère Clinton shootée comme pas possible pour tenir debout.

      1. Higgins

        Il faut être honnête, « le meilleur d’entre nous » (dixit Chirac) a transformé en bien la ville de Bordeaux. Vu l’état de cette dernière avant, ce n’était pas bien difficile mail il l’a fait. Ceux qui ont connu cette cité avant comprendront. Ce serait bien s’il s’en tenait uniquement à ça.

        1. bibi

          Non non non et non, il ne faut pas être Bordelais pour voir du mieux dans ce qu’est devenue cette ville avec à sa tête un montois énarque jacobin.
          Juppé n’a pas transformé en bien la ville de Bordeaux, il a tourné le dos à son histoire en faisant de cette ville jadis tournée vers la mer une ville tournée vers Paris en bon jacobin qu’il est.

          Grâce à Juppé cette ville a perdu son caractère britannique et bourgeois au profits d’une population de bobos décérébrés nuisant grandement à la qualité de vie de celle que l’on appelait à tort la belle endormie qui ne l’était que pour ceux de passage.

          Le désastre final sera accompli avec l’arrivée de la LGV qui finira même de pourrir Arcachon avec son déversement de franciliens.

          Il vaut vraiment tout ignorer de la vie bordelaise et de son caractère jadis singulier pour trouver une once de bien fait apportée par Juppé.

          1. Higgins

            Dans les années 80, cette ville était absolument dégueulasse (je me souviens de la rue Sainte Catherine couverte de détritus et des quais glauques noire de suie et de poussière), sale et peu avenante sauf qu’on pouvait se taper le pont d’Aquitaine à 140 sans pb (j’y passais tout les week-ends). C’est quand même nettement mieux maintenant (sauf pour le pont d’Aquitaine).
            La LGV est une catastrophe qui ne sera jamais rentable et ce chantier est un scandale à lui tout seul.

            1. bibi

              Je vous rappelle que Chaban est resté maire jusqu’en 1995 et que la propreté de la ville s’était grandement amélioré avant l’arrivé de l’énarque montois, et qu’il ne faut pas mettre au crédit de Juppé le travail qui a été fait par Chaban et son équipe et tout ce qui a été mis en œuvre et que Juppé a juste eu à poursuivre.

              La rue Sainte Catherine est de nouveau dégelasse grâce au nouveaux pavages décidés par Juppé. les quais ils ont été tellement bien ravalé à grand coup de sable et d’eau que les sculpture ont été massacrées.
              Et non les quais n’étaient pas glauques mais depuis leur transformation par Juppé qui les a coupés de la ville au point de ne plus voir la Garonne ils sont devenus un théâtre infréquentable, ramassis à bobo la journée et de viande saoule la nuit.

              Il est loin le temps ou durant mes nuits d’insomnies je pouvais allé me promener du Pont de Pierre au bassin à flot.

              1. Higgins

                Je n’ai jamais fait que passer à Bordeaux. Je préfère d’ailleurs de loin le boire, avec une préférence pour les Médoc (ceux-là ne sont pas remboursés), que d’y vivre.

        2. Duff

          Toujours pareil, il faut regarder la dette sachant qu’elle est souvent dissimulée dans des inter-co. On doit pouvoir trouver ça sur le site de la fondation concorde, de mémoire Bordeaux n’était pas si bien que ça.

          1. bibi

            A Bordeaux une bonne partie de la dette est camouflée dans les Partenariats Public Privé, ça évite d’y faire figurer la gabegie du nouveau stade.
            La dette affichée à 892€ est en tenant compte les PPP de 1501€ soit une petite hausse de 70% par rapport aux chiffres publiés.
            Juppé a ruiné les bordelais et maquille les comptes, du pur travail d’énarque!

            1. Aristarkke

              Oui mais vous avez un beau stade tout beau tout neuf adapté aux compétitions internationales…
              Enfin quand il y en a qui ne sont pas cantonnées à la Ville-Lumière…
              Et puis s’ il a bien été conçu, il pourra abriter (façon grinçante de parler) un ou deux voire trois (soyons fou!) concerts par an…

              De quoi vous plaignez vous ?
              Si c’est comme à Lille, vous avez 1,5 M de personnes qui paient chaque mois 3M d’ euros pendant encore 32 ans pour satisfaire un panel maxi d’ aficionados de 23/25.000 pour les grandes années du Losc ( hors les joyeusetés de l’ exploitation courante du stade et les subventions au LOSC, bien évidemment).
              Et en trois ans d’exploitation, on en est à un total de six concerts quand, selon Méremptoire (entre deux chopes), cela devait être le score minimal annuel dans les pires moments…

  18. Curieux

    Une vision que j’ai depuis deux ans, élire Lepen pour bloquer le système, pourquoi pas. Vision assez mal vue partout y compris ici. Autre alternative élire Macron ça serait peut-être plus intéressant mais surtout beaucoup plus rigolo sinon. Sans compter que MLP semble avoir pris un gros coup de mou depuis qlq temps.

      1. bibi

        Elle attend le résultat de la primaire de droite pour tirer sur le fossoyeur de la France vendus à l’Europe ultra libérale à l’OMC au FMI, à l’immigrationnisme, au fiscalisme, au mondialisme, à l’islamisme, … (euh les mecs j’ai plus de mot en isme) critique qui s’appliqueront également au candidat de la gauche.
        Quand tout ce que l’on a à faire pour engranger des voix est de critiquer ses adversaires, il ne sert à rien faire de le faire trop tôt, car si vous partez trop tôt dans la critique il arrive un moment vous devez parler de votre programme dans les détails chose qu’elle n’a aucun intérêt à faire vu que l’électorat FN est un électorat protestataire ou l’on retrouve tout et son contraire.

    1. Essep

      Je pense aussi que MLP est probablement le moins pire président possible.
      Parce que :
      1) elle aura tout le système contre elle,
      2) c’est une communiste, mais comme à peu prêt tous les autres,
      3) elle veut la sortie de l’Europe et l’arrêt de l’importation de toute la misère du monde impossible à intégrer.
      Evidemment le 3ième point est impossible à admettre même par les libéraux, même après 20 ans d’échec, même avec un attentat islamiste par semaine.

      Bof Macron ça serait du Hollande bis. Il lutterait pdt tout le quinquennat pour apparaître comme « de gauche ».

    2. theo31

      Si la grosse blonde est élue, il y aura forcément cohabitation. Il faudra légiférer par ordonnances. Quant à la sortie de l’UE et le retour du franc, ce sera vite oublié et beaucoup d’électeurs se sentiront cocus. Déjà que les deux députés actuels ne font pas leur boulot concernant le fonds de commerce du parti.

  19. cherea

    1. Les de Gogauche aux Primaires

    Si on est de Gogauche et qu’on va voter aux primaires, faut vraiment pas avoir de face pour aller aux primaires de droite et signer un papier, ces gens n’ont donc aucune colonne vertébrale, ne croit pas en la chose signée…faut vraiment être un type minable, hier j’entendais un type du CNRS de gauche, excusez la redondance, se faire des noeuds dans le cerveau pour expliquer que oui il était tout à fait légitime pour aller voter aux primaires.

    2. Juppé Président
    Un RadSoc de plus au pouvoir, le bon père Queuille en place, après Mitterand, Chirac, Hollande, on aura Juppé la même racaille tout cela. Juppé est un type qui vit dans la peur depuis 1995, il ne fera rien si il y a 3 cgt dans la rue.

    3. Un scénario à l’Espagnol
    je vis en Espagne et je retrouve beaucoup dans la situation politique française aujourd’hui: classe politique obèse, obstructions…et mon scénario était que les Français sont dans la même situation que les Espagnols mais que constitutionnellement il ne peut y avoir l’impossibilité d’une non-majorité du pouvoir, si quelqu’un connait un moyen d’arriver à une situation de blocage je suis intéressé

    4. Le tout sauf Sarko est malsain
    Que Copé, Fillon s’opposent très bruyamment à Sarko, on comprend, mais que des types de gauche soient à ce point anti-sarko a quelque chose d’ultra malsain, soit disant ses manières, dégradation de la fonction présidentielle…la vérité c’est qu’il y a une extrême jalousie en NS: pas énarque, pas diplômé de sciences-po, simple avocat, qui lit l’Équipe, qui se tape un top modèle, qui gagne du pognon, bref c’est trop le Français de base jaloux de la réussite des autres…

      1. cherea

        « bref c’est trop le Français de base jaloux de la réussite des autres… » il fallait lire « bref c’est trop pour le Français de base jaloux de la réussite des autres… »

        1. guillaume_rc

          Je suis assez d’accord avec vos quatre points.
          Pour le scénario à l’Espagnole, il ne faut pas oublier que, juste après les présidentielles, il y a des législatives.
          Si c’est Sarko/Hollande/LePen qui est élu, on se retrouve facilement avec un Parlement sans majorité claire (surtout si c’est la borgnesse).
          Donc avec un gouvernement de cohabitation et/ou sans appui pour gouverner.
          Bref, un vrai blocage

          1. cherea

            Les législatives….mouais, il n’y a pas une once de proportionnelle dans le scrutin actuel, ce qui empêche clairement une non-majorité et surtout la prime aux vainqueurs de la présidentielle…mais ça peut être une piste à creuser, en tout cas la seule qui puisse nous faire avoir un blocage politique…et même là..on aura un gouvernement qui fonctionnera avec les décrets, ce qui peut être un moindre mal et encore…

          2. Pheldge

            Après la présidentielle depuis que les législatives la suivent, il s’est à chaque fois dégagé une majorité nette, prime au parti du vainqueur + scrutin majoritaire ! la cohab est à envisager uniquement si MLP était élue …
            de toutes façons, une chose est certaine, c’est une assemblée de droite qui sortira des urnes !

            1. bibi

              Si MLP est élu je ne sais pas ce que donneront les législatives vu que les états majors de LRPS seront en lambeau qu’il n’y aura personne pour mener campagne ni obliger les candidats à se retirer.
              Si Marxine franchi la barre des 50% au deuxième tour de la présidentielle, elle peut gagner les législatives, même si c’est peu probable, il faut bien comprendre que le système majoritaire à deux tours qui aujourd’hui empêchent de voir le FN au pouvoir peut très vite se retourner si avec 30% vous avez 3 député avec 35% vous pouvez avoir la majorité absolu.

              1. Pheldge

                avec 35 % des voix en bi partisme droite gauche, oui, là les 65 % restant donnent à chaque fois soit un député de droite, soit de gauche. Et de toutes façons le FN n’a pas encore assez de cadres pour faire des candidats sérieux.

                1. bibi

                  Il faut des candidats sérieux, pour les législatives?
                  Ca fait 65% à condition qu’il n’y est qu’un seul candidat face au candidat FN au second tour et que les électeurs dont le candidat pas présent au second tour aille voter.
                  Autant le report gauche vers droite fonctionne autant après une victoire de Le Pen à la présidentielle je ne suis pas sur que la droite ait envie d’aller voter pour des candidats PS.
                  Avec 35% au niveau national pour le FN ça veut dire 50% dans beaucoup de circonscription.

                  1. Pheldge

                    « je ne suis pas sur que la droite ait envie d’aller voter pour des candidats PS. » elle n’en aura pas besoin, le PS va être laminé, et la majorité des triangulaires donneront un second tour LR FN avec le PS en spectateur qui votera LR comme il le fait toujours … donc les 35 % de Marine ne lui donneront jamais de majorité parlementaire, avec ce système de scrutin !

                    1. bibi

                      Si le Pen est élu c’est face à Hollande donc m’est avis que les législatives se joueront entre un PS en décomposition une droite laminée par son absence au deuxième tour de la présidentielle et un appel à voter Hollande qui aura échouer, et le FN.

  20. sam player

    « Or, sa dernière trouvaille, un carnet appartenant à Choukri Ghanem, ancien ministre du pétrole du président libyen, recenserait plusieurs montants de versements pour la campagne présidentielle du candidat Sarkozy. La justice française s’est emparée de l’affaire qui pourrait donc faire vaciller le Républicain. »

    Faut vraiment que la justice n’ait rien à foutre pour s’emparer d’un truc pareil.
    Le calepin de peut-être d’un mec qu’est mort et , même si, on ne saura jamais si c’est bien lui qu’a écrit cela et, même si, on ne sait même pas si c’est vrai…

  21. Pheldge

    histoire de ramener certains à la réalité, voici le même sondage vu par deux journaux « pas trop socialistes » quoique pour le second, avec FOG et BHL …
    http://www.lefigaro.fr/politique/2016/09/29/01002-20160929ARTFIG00100-hollande-devisse-juppe-resiste.php
    http://www.lepoint.fr/presidentielle/sondage-hollande-au-plus-bas-et-presque-tout-le-monde-descend-29-09-2016-2072210_3121.php
    ce qui m’étonne c’est que Flamby ait encore 13% de supporters …

    1. bibi

      Ce sont des côtes de popularité, ce n’est pas ça qui fait une élection et la probabilité d’avoir un président détesté par au moins les 2/3 des français est très forte.
      On voit bien que la politique c’est comme le reste ce n’est pas la demande qui crée l’offre.

      1. sam player

        « la politique c’est comme le reste ce n’est pas la demande qui crée l’offre.

        Belle formule
        (bon j’vais arrêter de te lancer des fleurs, y’en a des qui vont croire qu’il y a un truc entre nous …)

  22. Taisson

    Rien qu’avec le temps qu’il faudra pour identifier formellement le document, les élections seront peut être déjà jouées….
    En plus, difficile d’imaginer un diplomate qui note soigneusement sur un carnet ses magouilles compromettantes avec un pays étranger…Et que justement ce soit médiapart qui le trouve !
    Mais, l’essentiel est de charger Sarko !
    Un type haï de tant de salopards et de crétins ne peut pas être aussi mauvais qu’on nous le dit !
    En bref, de toutes façons, quel que soit le résultat on est très mal.!
    Juppé c’est la bienpensance socio bobo, un peu écolo, assez émigrationniste, ami de l’islam, etc..,
    Donc, l’idole des médias qui cherchent un nouveau cheval après avoir lâché hollande,
    Sarko, même s’il était touché par une illumination ne pourra rien faire, tout étant par avance saboté par les sydicats et l’administration…Qui se déchaînera de la même manière contre quiconque essaiera de faire quoique se soit…qui ne soit pas dans les « valeurs » dites « de gauche »…
    Si c’était MLP, ils essaieraient peut être même l’élimination physique !!

    Voter ou pas voter ? Ils s’en foutent, il y aura toujours assez de militants dans chaque camp pour les élire !
    Ma position, c’est de voter au deuxième tour pour n’importe quel candidat « non socialiste » …Avec juppé ça sera difficile !
    Mais ça n’engage que moi..
    Mais plus ça va, plus je pense que c’est vraiment foutu!.

    1. bibi

      L’administration s’accommoderait très bien de Le Pen, en 1940 elle s’est très bien accommodée de Pétain et de Laval, vous savez tant que vous ne touchez pas à ses privilèges, il n’y a aucune raison pour que celle-ci vous renverse.
      Sinon comme exemple plus récent (pour éviter le point Godwin) il suffit de rechercher les démissions à la mairie Vitrolles, Orange, ou plus récemment encore de Béziers, Fréjus, … suite à l’élection d’un maire FN ou apparenté.

    2. albundy17

      « Un type haï de tant de salopards et de crétins ne peut pas être aussi mauvais qu’on nous le dit ! »

      Rappelez moi combien de temps il a été aux manettes ?

      La crise subprime était une occasion unique de taper dans le gras, il a ouvert les sphincter à pognon. Son seul avantage est d’être moins pire que les autres, ce qui n’est pas pour moi un argument de vote

  23. Pere Collateur

    J’ai vraiment du mal à croire que le remue ménage autour de juppé ne soit qutre chose que du bruit médiatique sans aucun fondement dans la vie réelle.

    Quand ca parle politique autour de moi, juppé n’est evoqué que brievement et ne déclenche que des haussements d’épaules. De plus, j’entend très souvent qu’on l’appelle Ali Juppé, et pas chez des gens qui penchent vers la Marine, mais par à peu près tout le monde.

    Bref, le soutient populaire à Juppé, j’y crois pas une demi seconde. Au mieux, il aura un destin à la Balladur. Au pire, direction les poubelles de l’histoire ou il y retrouvera des Mittrands, Chirac et autres déchets de l’humanité du même style qui ont si souvent sévit dans nos contrées…

    Juppé président…. La bonne blague!

      1. guillaume_rc

        Ouais j’aimerai bien que cette prophétie soit exacte.
        Moi qui suis entouré par des lecteurs de l’imMonde,le quotidien national de déférence, je vois que des gens qui voteront Juppé :
        aux primaires pour faire barrage à Sarko
        aux présidentielles pour faire barrage à Le Pen.
        Aucun argument ne les ébranle.

    1. Higgins

      A moins que le jeu ne soit pipé. Je ne serai pas surpris d’apprendre que dans ce genre d’élection, celui qui gagne le doit moins à sa campagne et à ses électeurs qu’à de discrètes décisions qu’on sait mener à bout en application des écrits de ce bon Edward Bernays, l’auteur de « Popaganda », des travaux de Gustave le Bon et de quelques autres. On a un cas typique avec les élections US. Aux yeux d’une très grande majorité de merdias, cette bonne Ilary doit gagner sauf que; cette fois, tout ne se passe pas comme prévu.
      L’important pour les gardiens du Temple, c’est que celui-ci ne soit pas profané. Vu l’échec patent de Normal 1er et son incapacité absolue à diriger le pays, Juppé représente un moindre mal. Il est issu du sérail, l’inspection des finances, il aune expérience du pouvoir pour avoir été premier ministre, ministre du budget et des affaires étrangères. C’est dire qu’il ne risque pas de renverser la table. Vu sa formation et son trajet, il est et restera keynésien et le souvenir de 1995 et de 1997 saura le ramener à la raison.Tout le reste n’est que vaine agitation.

      1. albundy17

        « cette bonne Ilary doit gagner sauf que; cette fois, tout ne se passe pas comme prévu. »

        Un peu comme le Brexit, totalement inattendu, ils n’ont pas pris la peine de bourrer les urnes. Pour hILLarry j’ai du mal a penser qu’elle ne soit pas « élue »

        1. albundy17

          Toutes et tous à poilS, ça fera plaisir a RPS :mrgreen:

          Higgins, je ne suis pas en accord, en socialie la pudeur est de rigueur pour leur coté financier perso

      1. Jeanne sans arc

        40 « migrants » envoyés par Sapin dans cette graaande ville touristique, mais pas dans sa « ferme », hein….
        Ils arrivent dans 15 jours (« le préfet en appelle au « respect » et à la « générosité », à l’égard de « ces personnes qui ne viennent pas là de gaieté de cœur, qui ont vu des guerres, des viols… » ») pour faire du tourisme, sans aucun doute et visiter le Musée de la chemiserie ou Argentomagus qui leur fera  » entreprendre un voyage de plus d’un million d’années qui les conduira des temps préhistoriques à la fin de l’époque romaine.  »

        Ah, zut de crotte de biquette… ça c’est une époque d’avant la naissance du beau modèle et d’avant 1789-1793… Aucun intérêt. D’ailleurs, il n’y avait rien ni personne en France avant 1789, je crois, non?
        Et en plus, Argentomagus, c’était plein de « gallo-romains » (donc il devait y avoir des gaulois… Quelle horreur! Des potes à Sarkosy!)

        Je doute que les cars de japonais continuent d’y passer!

        Bref, en tous cas, si je vote (ce n’est pas certain, ou alors un beau bulletin dont j’ai trouvé ici le modèle) ce sera : Tout sauf Hollande et Tout sauf Juppé.
        Mon argument? Aucun, si ce n’est que rien que de les voir en photo, me rend malade.

  24. JiJiBé

    Voici ce que m’inspire le billet de ce jour avec tout le respect dû à l’auteur :
    L’hymne sarkostique : Les Gaulois !

    « Nos ancêtres les Gaulois
    Habitaient des hutt’s en bois
    Et les druides trois par trois*
    Sous le gui chantaient à pleine voix

    Faut rigoler, faut rigoler
    Avant qu’le ciel nous tomb’ sur la tête
    Faut rigoler, faut rigoler
    Pour empêcher le ciel de tomber »

    *Les druides qui chantent à pleine voix…Juppéix, Hollandix, Macronix et les autres !

    Des glands sous le chêne de la nigauderie et de l’inanité, ce qui n’empêchera pas le ciel de nous tomber sur la tête.

    Ce qui m’étonne tout de même c’est l’importance donnée à cette mascarade et l’audience qui lui est consacrée.
    Ces vauriens minables méritent tout au plus indifférence et mépris.

    Je vais de ce pas puiser dans mes archives à propos du vote, message laissé en son temps en commentaire à un excellent billet de M.Créteur.

  25. JiJiBé

    Et hop !

    Le vote…le vote…le vote…

    Mais crénom, voilà 4000 ans que l’on convie d’une manière ou d’une autre le plébéien à cette vocifération collective partisane, à l’égal aujourd’hui d’une tribune de supporters abrutis arborant telle ou telle écharpe de couleur, lui offrant un instant de vie émotionnelle pourvu qu’ils n’aient pas à réfléchir et s’émouvoir sans lendemain, répondant à ses bas instincts et ses menues envies.

    – Pourquoi je n’irai plus jamais voter pour l’un de ces affligeants personnages de la classe politique française.

    Parce que plus que jamais nos sociétés devenues dépressives pour s’être données des leaders politiques, sociaux et artistiques pitoyables débouchent sur le mépris, l’irrespect et la violence.

    Parce que les politiques libertins ont réappris aux citoyens l’esquive, la dérobade, la frivolité, l’amnésie, l’ambiguïté, la duperie florentine et autres comportements peu avouables.

    Sociétés où désormais chacun est amené à se bricoler une loi à la mesure de ses besoins.

    Parce que la précarité du futur n’incite pas à se projeter dans la durée, et les informations biaisées, truquées ou fallacieuses n’encouragent pas les peuples à s’engager au-delà d’un temps qui n’est pas maîtrisable, et l’avenir paraissant trop aléatoire et déprimant, on préfère ne pas y penser et confier ou plutôt abandonner par lâcheté cet avenir à quelconque misérable personnage dont le seul éclat est le geste et le verbe d’un instant, et la seule excellence de savoir s’entourer d’un aréopage intéressé et sournois prêt à toutes les forfaitures avec insolence et mépris, le pire parfois simplement pour avoir l’air d’exister l’espace de cet instant.

    Mais en fut-il jamais autrement au cours des siècles, des civilisations et des systèmes de gouvernement des peuples ?

    Relisons l’Histoire depuis des millénaires et observons où ces peudo tribuns ont régulièrement conduit leurs peuples vers des moments de conflits et de misère alors que la majorité de ces peuples, petits locataires de la planète avec un bail même pas renouvelable, aspiraient tout simplement à un jardin apaisé avec çà et là quelques parcelles d’ harmonie et de sérénité.

  26. tabbehim

    j’imagine bien, en cas de second tour flamby jupette que ce premier rappel et insiste longuement et lourdement sur les condamnations de ce derniers, et qu’ils aillent jusqu’à dire que voter juppé, c’est voter pour un vrai bandit 🙂

    Après tout, ce type est tellement horrible, cynique et malhonnête que tout sera fait pour rendre cette présidentielle…inoubliable (dans le pire sens du terme 🙁 )

  27. Angst

    Il reste plusieurs mois, et tout peut arriver d’ici là, et le plus tard possible, c’est encore mieux.
    Qui aurait prévu le fois dernière la disqualification inattendue de DSK ?
    Quelle surprise !

      1. Pheldge

        DSK lui même ! ne va pas chercher de complot, ce type n’en avait pas besoin, il était son meilleur ennemi ! je te rappelle qu’il a reconnu un « rapport tarifé » qu’il a accepté de payer quelques millions de US$ …

          1. Pheldge

            Tu as des gens auxquels le pouvoir donne un sentiment d’invulnérabilité … Sa nomination au FMI lui a été fatale, mais c’était tellement prévisible.

  28. nemrod

    Bonjour à tous.
    Je fais un HS…quoique, pour vous donner des nouvelles du front comme promis.

    Je me bas depuis 5 semaines contre un projet de cao de migrants de Calais dans mon bled de 800 habitants.

    C’est une Blitzkrieg que j’ai mené contre la Préfecture, La Mairie et les journaux locaux.
    Je gagnais en 4 semaines ou je perdais.

    J’ai gagné, appelez moi Guderian.

    Je vous explique ma méthode, ça peut servir.

    18/8 : j’apprends la nouvelle par voie de Presse et prend immédiatement rv avec le Maire.

    22/8 : entrevue avec l’édile ou je comprend qu’il est pour le projet ainsi que ses 3 adjoints ( pourquoi…devinez) et que son conseil municipal ne sait rien.
    Je lui laisse 24 h pour tourner casaque et se battre pour ses administrés.
    Le préviens qu’il va avoir une telle pression qu’il ne saura même plus son nom.

    23/8 : je lance une pétition papier dans le village : succès fulgurant.
    Phase délicate de collection des signatures.

    07/09 : dépôt en Mairie et en préfecture de la pétition avec 844 signatures : le nombre d’habitants.
    Le rapport de force m’est favorable et j’oblige le Maire à réunir son Conseil en urgence.
    J’active tous mes soutiens locaux.
    Je trouve un frondeur au sein du Conseil pour retourner les Conseillers.
    Le soir du conseil, 300 personnes soit la moitié du village entre dans la salle.
    Conseil à huis clos avec une motion rejetant la création du cao par 9 contre, 5 pour, une abstention.
    Envoyé en Préfecture.

    Fin de la première phase.
    Le Préfet est en première ligne…ils n’aiment pas ça

    09/09 : j’enclenche le buzz médiatique; les quotidiens et la télé locale mordent; ils sont de gauche mais j’ai besoin d’eux.
    Prennent partie pour la venue des migrants mais le buzz est enclenché

    14/09 : envoie lr au Préfet et au propriétaire de l’hôtel pour qu’ils renoncent au projet.

    17/09 : deuxième envoi en préfecture de la pétition : 1128 signatures.

    21/09 : je lance l’opération « village à vendre » ou j’invite les villageois à mettre en vente leur maison à un prix dérisoire avec une pancarte humoristique.
    La presse est là et film 150 personnes devant la mairie.qui finissent devant l’hôtel en chantant la Marseillaise.

    23/09 : contre attaque de la presse et des autorité qui trouvent 20 promigrants et font croire à une scission du village.
    M’assimile au fn seul parti me donnant son soutien.

    26/09 : j’obtiens le soutien des Républicains.
    Les promigrants se tirent une balle dans le pied en graphitant le village.
    Je fais savoir au Préfet que j’ai un recours juridique dans la manche

    28/09 : je fais le forcing à la Préfecture pour obtenir un rv avec une délégation de 5 personnes.

    Le 28 au soir la Préfecture envoie un communiqué de renoncement au projet.
    C’est gagné.

    Fin de la Blitzkrieg.

    1. Essep

      Wow quelle efficacité, bravo !
      Et en passant « fn seul parti me donnant son soutien », petit clin d’oeil à ceux qui votent encore … et les libéraux pour qui le FN est le mal absolu.
      Certes MLP est une communiste, mais le FN défend encore quelque chose.

    2. Calvin

      Lia dissémination de migrants dans une grande ville fait sens, mais c’est une inspiré dans un village. C’est comme si 30.000 migrants étaient à Marseille.
      Bravo pour le combat du pot de terre contre le pot de fer, Nemrod.
      Au passage, la préfecture a déclaré que la demeure n’etait juste pas conforme…
      Z’avez pas de jacuzzi ??
      :mrgreen:

      1. Essep

        « Lia dissémination de migrants dans une grande ville fait sens »
        Et en vertu de quoi ?? Au final où qu’ils soient ces centres sont financés avec de l’argent public, de la taxe. Si tu veux du migrant, tu le fais sur tes deniers personnels. Point.

    3. Val

      Nemrod je vous dis BRAVO ! Vous êtes la preuve vivante que l’on peut encore obtenir gain de cause pour peu que l’on mouille la chemise . Vous devez avoir un sacré charisme !

  29. JiJiBé

    Quoique, un Nemrod qui laisse le gibier se tirer dessus…
    Allez, à sa santé la grand’messe de la Saint Hubert, sonnez trompes et carillons.

      1. nemrod

        Merci.

        J’ai passé 1000 coups de fil.
        J’ai fait deux métier : le mien et celui qu’aurais du faire le Maire et ce pendant un mois.
        J’avais trois choses : un cerveau en état de marche, une ténacité à toute épreuve, une volonté inébranlable.

        Quand je suis en mode « fight » c’est un autre « moi » qui prend le pouvoir, insoupçonnable en temps normal.
        La testostérone m’envahit et j’agit comme si j’étais sous coke en permanence, je suis possédé…après j’en ai les jetons !
        Si ça doit durer trois un mois, ça dure un mois…je ne lâche jamais ma proie.

        Faut pas m’avoir en face, ça c’est certain.

        Par contre pour mes proche, c’est pas marrant et je leur rend hommage.

  30. Essep

    Dans le mille h16, le meilleur qu’on puisse obtenir d’un système inique de par sa nature même est qu’il soit le moins nuisible possible.
    Parmi les 3 cités, le meilleur choix est probablement Le Pen. Rejetée par tout l’establishment, sa capacité d’action serait très très proche de zéro.
    Par contre il y a un autre risque que Juppé : le Macron, le bureaucrate favori des ménagères et de la gauche et la droite molles.

    1. Val

      @Essep « Macron, le bureaucrate favori des ménagères et de la gauche et la droite molles » : c’est triste à dire mais tellement vrai et leurs mecs adorent Juppé . L’alliance du vieux canasson sur le retour et du minet bien propre sur lui , le duo gagnant … quel cauchemar

      1. Curieux

        Un type qui se marie avec une plus âgée que lui et nécessairement différent des deux précédents et ne peut être pas foncièrement mauvais !
        Remember Zlatan, à l’ouest partout mais sur le terrain…

  31. René-Pierre Samary

    Je ne comprends pas grand’chose à la politicaillerie, et ne m’y intéresse que du bout des lèvres. Mais je vous approuve, patron, Juppé est sans doute le pire. Grand ami des musulmans, c’est un matamore, il l’a bien prouvé en ’95. Droit dans ses bottes, il a fini en slip, et c’était bien normal. Trop intelligent pour comprendre qu’on ne retire pas d’un trait de plume des avantages, aussi mal acquis qu’ils fussent. Une vraie réforme, dans l’esprit libéral, aurait été de modifier le régime de retraite pour les entrants dans la fonction publique, pas à ceux qui en profitaient, car ceci s’appelle une spoliation.

  32. fredbullot

    (y) 😎 (y) 😎 (y) 😎 (y)
     » TOUT SAVOIR sur L’ÉCOLE AUTRICHIENNE d’ECONOMIE  » by Fred BULLOT ©
    http://58-rue-de-longchamp.forumactif.org/t2-tout-savoir-sur-l-ecole-autrichienne-d-economie-la-philosophie-anti-marxiste-1-dans-le-monde-by-fred-bullot
    la Philosophie Anti-Marxiste # 1 dans le Monde (Censuré par les  » Merdias  » et Education Nationale Socialo-Fasciste) !
    Partout sur la planète, de nombreux étudiants découvrent les principes de l’école autrichienne. La technologie de l’information avec le succès d’internet accroît cette tendance !!

  33. Dalain

    Les primaires de « droite et de gauche » (et donc les partis représentés PS UDI LR) plus la modification par la loi du temps de parole moins favorable aux petits partis poursuivent 2 objectifs précis :
    – ignorer les plus petits partis, mettre leur parole sous le boisseau et ainsi faire croire aux électeurs qu’il n’y a qu’eux comme opportunité pour éviter toute alternative.
    – ne pas parler du sujet le plus important l’UE et son corollaire conséquent le travail, c’est-à-dire la prospérité qui en était la promesse et l’espérance, ce qu’elle n’est pas.

    Voilà ce qu’en républicain et démocrate on devrait se dire et surtout ne pas aller voter à l’une quelconque de ces primaires qui n’ont rien à faire dans notre constitution.

    Ce blog peut bien emmener sur des discours de réflexion mais in fine il participe avec ses commentateurs à un déni de démocratie alors qu’il s’en réclame
    On aimerait entendre et lire des messages qui mettent en avant le bien fondé des programmes des partis autres. Car les programmes sont connus et sur leur blog.
    Autrement ce sont des discussions de café du commerce.

    1. « un déni de démocratie alors qu’il s’en réclame »
      Ah je crois qu’on s’est mal compris : je ne suis certainement pas démocrate.

Laisser un commentaire