Pendant que la droite tapine, Sapin pipeaute

La tempête de la Primaire de la Droite (et du Centre Gauche ?) peut bien arriver, le pays, lui, continue d’être dirigé de main de maître par la fine équipe de jongleurs, cracheurs de feu et autres bateleurs colorés aux multiples talents qui s’empressent de s’assurer que si on doit un jour rencontrer un écueil, cela se fera avec une onctuosité moelleuse qui permettra à tout le monde de garder son calme. C’est d’ailleurs ce que fait le Sapin de Bercy.

Michel est calme, posé. Pondéré, même, si l’on s’en tient à la rotondité de son ample personne et des arguments qu’il déploie lorsqu’il s’agit d’annoncer une triste nouvelle.

Oh, cela ne lui arrive guère souvent, la France est si bien gérée qu’il serait impensable qu’une décision économique d’importance échappe à sa surveillance et lance le pays sur les mauvais rails. Mais parfois, l’automne et ses feuilles mortes aidant peut-être et à l’instar de certaines locomotives de certaine entreprise publique de transports collectifs ferrés, la France patine quelque peu en côte. Et voilà notre bonhomme Michel, la mine sérieuse et les sourcils froncés, nous annoncer un petit incident de parcours.

À l’instar d’un Brejnev de Prisunic (Alain Juppé powa !), le Sapin de Bercy n’hésite pas à manier la litote et le sens de l’ironie en expliquant que « tout va bien » ou quasiment. En effet, on apprend de lui il y a quelques jours que la croissance française, au départ prévue, que dis-je, planifiée à 1,5% par l’intelligentsia en charge de notre économie ne pourra que s’approcher de cet objectif en frôlant gentiment les 1,4%. Dans la bouche du rond Michel, cela donne même ceci :

« La croissance sera quelque part entre 1,3 et 1,5% »

… Oui, quelque part entre un chiffre et un autre, avec une précision pas trop diabolique, et voilà qui devrait le faire. Et en plus, cet abaissement de la croissance sera même neutre sur le reste de l’économie française, puisque, toujours selon le conifère économiste, la baisse du chômage continuera, d’autant « qu’on n’a jamais créé autant d’emplois, d’emplois nets (..) depuis la crise ». Quant à 2017, même pas mal, on obtiendra les mêmes chiffres roses et joyeux avec toujours 1,5% de croissance prévue, et youplaboum.

Puis, son annonce faite, le Commissaire au Plan Quinquennal ministre de l’Économie est reparti dans les hautes sphères étatiques attendre la fin du match Juppé – Fillon. Le peuple a été informé, il n’est plus nécessaire de rien faire d’autre.

Tout ceci serait drôle s’il n’y avait pas cet entêtant parfum de statistiques bidonnées et de gestion de l’économie à la soviétique dans les meilleures années de guerre froide.

on appelle cela du foutage de gueule

Eh oui, les petits jeux de jambe de Sapin n’arrivent pas à camoufler la réalité, toujours aussi catastrophique, des comptes publics français. D’une part, il devient difficile au locataire de Bercy de faire oublier que le consensus des différentes institutions financières internationales à l’égard de la France situe la croissance du pays autour de 1,2% plutôt que les 1,4% (et à plus forte raison, 1,5%) du minustre financier.

Dans les milieux économiques, même vaguement lucides, on est obligé de constater que la timide reprise observée pendant l’automne n’est qu’un phénomène très passager, qui n’a pas été concrétisée plus que ça pour cause d’un manque de plus en plus évident de confiance des acteurs économiques dans le futur français et, afférent à ce manque de confiance, le manque d’investissement.

Bizarrement, le matraquage fiscal permanent que s’emploie à faire pleuvoir Hollande et son équipe semble décourager les entrepreneurs à investir dans notre beau pays.

Étonnamment, un nombre croissant de ménages français diminue sa consommation courante et prépare des noisettes pour des périodes rudes à venir, sentant bien qu’il vaudra mieux en avoir sous le coude que, au contraire de nos élites, derrière la musette.

Curieusement, l’absence presque parfaite de tout programme crédible ou de tout candidat solide dans le camp socialiste (même en comptant Juppé) ne semble pas gêner le gouvernement dont on imagine alors qu’il prend les décisions avec une sérénité d’airain pour les prochaines années.

Tout ceci sent extrêmement bon.

Et le pompon est même atteint lorsqu’on apprend qu’en plus et pour la première fois depuis le début de la Vème République, le Sénat a refusé d’examiner le projet de loi de Finances (PLF) pour 2017 au motif que « son insincérité prive de tout intérêt réel et sérieux le travail » de la Haute-Assemblée : la majorité sénatoriale refuse ainsi de valider une vision économique dont le taux de croissance affiché semble bidon et n’est là que pour permettre de tabler sur des recettes fiscales dont tout indique qu’elles seront bien moindres, même en tenant compte de l’averse drue d’impôts et de vexations taxatoires. Quant au déficit, on le voit mal se réduire (même de loin) dans ces conditions.

this-will-not-end-well-crocodile

Rassurez-vous, nous ne découvrirons ces petits nuggets de plaisirs fiscaux à venir qu’une fois l’élection présidentielle passée, et ce, pour deux raisons.

D’une part, parce que les lois de finance prennent du temps à être concrétisées et que les votes n’interviendront qu’une fois l’Assemblée nationale renouvelée. On peut imaginer beaucoup de choses, mais difficilement que le rythme va s’accélérer… Au contraire, il n’est pas idiot de penser qu’on va découvrir — avec effroi ? — la catastrophe budgétaire alors que nous serons bien dans l’été 2017.

D’autre part, parce qu’encore une fois, la presse est copieusement en dessous de tout. À l’exception de quelques opuscules spécialisés et du nécessaire entrefilet dans l’un ou l’autre journal, histoire de justifier le coût de l’abonnement à l’AFP, le fait que la croissance française calanche, que le budget est complètement bidonné et que les prévisions de déficit sont parfaitement grotesques ne semble pas du tout atteindre les milieux jacassants. Totalement obnubilés par une campagne présidentielle dont les programmes économiques ont été pour ainsi dire escamotés au profit de frites, de pains au chocolat, de l’avortement, du catholicisme de l’un et surtout pas du casier judiciaire de l’autre, les médias ne s’occupent absolument plus de ce qui peut bien se passer sur le territoire (il aura fallu attendre mercredi pour qu’on commence à voir en Une des informations sur le projet d’attentat, déjoué dimanche).

Dans un monde normal, la presse ne devrait passer qu’un temps fort modéré sur la désignation d’un candidat à la présidentielle par un parti qui n’a, pour le moment, jamais réussir à produire autre chose que des semi-conservateurs mous, des sociaux-démocrates pénibles et des tombereaux de promesses non tenues. Cette même presse devrait en revanche se déchaîner sur l’incurie de l’actuel gouvernement tant en matière de sécurité qu’en matière d’économie.

Dans un monde enfumé par une presse sur-subventionnée, évidemment, c’est un peu une autre musique.

Cette musique qui autorise des présidents graves.

attention-subventionner-la-presse-peut-provoquer-des-presidents-graves

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires205

  1. Le Gnôme

    Bah, en année électorale, le budget ne veut pas dire grand chose, car en cas d’alternance, le collectif budgétaire sera maousse. Ce qui explique peut petre que tout le monde s’en fout.

  2. Aristarkke

    On annonce une microscopique baisse du chômage pour le mois dernier…
    Aussitôt tous les journaux bien-pensants titrent sur l’exploit de Peak de la Faribole d’avoir tenu sa promesse.
    Peu importe que nous assistons globalement à un tsunami de pertes d’emploi…
    Sapin peut donc bien rêver à pareille « indulgence »…

        1. Aristarkke

          Ainsi ne songerais tu donc qu’à m’achever alors que je vais gagner, malgré mon grand âge, de quoi te payer (par Etat interposé) ta pension te permettant de trier tes valeurs???

        2. Aristarkke

          T’es sûr que ce n’est pas « faisandées » que tu voulais inscrire pour la postérité???
          Cela se marierait si bien avec toi et tes licences de tous ordres, surtout douteux…

        1. Poséïdon

          Puisque nous recherchons la perfection orthographique, c’est : « Soylent Green ». Calvin, merci de nous avoir remis en mémoire l’excellent Soleil Vert qui, soit dit en passant, était censé se dérouler en 2022. Plus que 6 ans à attendre pour vérifier si le film était visionnaire, presque 50 ans après sa sortie.

          1. Pheldge

            Comme le Camarade Poséïdon ne semble pas au courant, je ui résume la situation : Aristarque le très très ancien, et préhistorique commentateur, n’en finit pas de claboter, et j’ai les droits sur le Soylent Green qu’il deviendra ! d’où quelques allusions çà et là 😉

            1. Aristarkke

              Tu quoque mi fili ?
              Pourtant ce ne semble pas être un avis vraiment partagé dans certaine île tropicale de l’ océan Indien où sévit un ADP…s au Tampon…
              😳

      1. Aristarkke

        Mes commentaires matinaux sont rédigés la plupart du temps (sauf ceux du dimanche – oui, je remets une piécette dans le bastringue!) à bord du Doblo perdu dans l’immensité des embouteillages dynamiques de l’ A6 ou de l’A86.
        Je plaiderai donc les circonstances exténuantes, Votre Honneur…
        😕

        1. Pheldge

          trop facile ! soit célafote au Lumia ( pourtant dernier modèle* 😉 ) soit célafote au Doblo … 😉

          *dernier modèle , ça veut pas dire dernier cri, ça veut dire « le dernier avatar de la série » parce qu’après, on a arrêté de produire cet accident industriel !
          Mais e Harry il est tellement content de savoir envoyer des photos et des sextos, qu’il refuse de changer ! 😀

        1. Pat

          C’était ironique, et un moyen de pointer la faute, parce qu’il ne manquait qu’un « i » dans la phrase d’origine… Sans rancune 😉

          1. Aristarkke

            Car votre remarque a fait naître un doute : avec la locution « après que », ce n’est pas le subjonctif qui est employable mais l’indicatif puisque ce qu’exprime la subordonnée s’est forcément réalisé et ne supporte donc plus de doute.

            Je suis donc parti à la recherche de la bonne formule et il semble que vous êtes en tort… (non, pas de doute !!! 😉 )

            Je soumets donc à votre sagacité un article traitant de l’emploi du subjonctif dans une subordonnée introduite par : que… , à ce que…, de ce que…

            Dans la mesure où ce qui est exprimé dans la subordonnée est vrai ou ne supporte pas le doute même par le biais d’une simple alternative, l’indicatif doit être employé au lieu du subjonctif.

            En effet dans ma phrase et pour tout autre qu’un soce, il n’est pas douteux que le tsunami cité soit effectif depuis plusieurs années…

            Enfin et par ailleurs « peu importe que » n’est pas dans la liste des locutions comportant « que » et suivie obligatoirement par le subjonctif.

            Sans rancune

            (puisqu’à la fin de l’envoi, je touche…)

            1. M.Roanna

              Cela part du postulat qu’il y a perte d’emploi que d’aucuns se feront un plaisir de contredire.
              Perso, j’aurai dans ce cas utilisé le subjonctif car si 1+1=2 je ne serais pas aussi affirmatif concernant le chômage compté et vu par tel ou tel bord. Il pourrait donc y avoir doute.

              1. Aristarkke

                On peut chipoter le terme tsunami mais même les plus enragés des hollandistes n’ osent pas nier que le nombre de demandeurs d’emplois a sensiblement crû depuis 2012. Certes, c’est lafottatoutintadefacteurs mais l’augmentation est malheureusement là. 😕

    1. Deres

      Les courbes confirment surtout l’explosion du nombre de personne en stage, des entrées et des sorties (donc des personnes absentes de chiffres pendant un mois). C’est donc juste moins pire qu’avant. Autrement dit, tous les postes que les entreprises pouvait supprimé l’ont été et toutes les entreprises fragiles ont fermés leur porte. La situation est donc maintenant stable au fond des oubliettes.

    2. Gerldam

      Indépendemment des subjonctifs, sujet oh combien capital, en ces temps moroses, on a oublié soigneusement de noter l’explosion des chömeurs inscrits en catégorie D, vous savez ceux qu’on a mis en formation forcée à faire des ronds de jambe…

    3. Calvin

      La baisse serait plutôt au conditionnel.

      À Marseille, on a une façon particulière pour exprimer le conditionnel (cf P. Bosso)…

      Si le changement du Code du Travail serait plus que parfait, les rentes et connivences relèveraient de l’imparfait, et notre futur serait la croissance.
      Mais là, au présent, on a Hollande. Quant à Mélenchon, on peut parler de PC décomposé…

  3. Pheldge

    Surprise, le Point tente un périlleux « retournement de complet » : veste + falzar :
    lepoint.fr/dossiers/culture/quand-les-francais-inventaient-le-liberalisme/redecouvrir-le-liberalisme-made-in-france-24-11-2016-2085285_3214.php
    c’est en accès libre 🙂

    1. FacePalm

      Ca envoie carrement du steak : le premier article que je vois dans la presse qui explique a peu pres correctement le libéralisme… Retournement de veste du Point complet, ou auteur stagiaire libérale qui a pas été relue par le redac chef ? :-/

      1. Pheldge

        Oui, en plus, pour une fois, l’article n’est pas à côté de la plaque … pour moi, ils ne savent pas trop sur quel pied danser, et préservent un avenir qu’ils pressentent sans Juppé, ni Hollande, c’est juste de l’opportunisme ! 😉

        1. Aristarkke

          Faudrait pas que Fillon, avec ses velléités d’ économies budgétaires, tape de trop sur leurs subventions…
          Il est temps de montrer son utilité dans le choeur des pleureuses louangeuses

      2. Aristarkke

        C’est pour montrer que Fillon n’ est pas un libéral ni accompli ni assumé…
        Mais comme le disait si justement Mgr de Cèze, nous sommes outre-Quiévrain (de son point de vue) et il nous faut faire avec ce que l’on a…

  4. Villon89

    Qu’on aime ou pas Fillon, force est de reconnaître que la presse se déchaîne contre ce candidat qu’elle n’a pas adoubé. Intégrisme religieux, turbo-libéralisme voire mangeur d’enfant, tout concorde a nous décrire le gentil Juppé et le méchant Fillon. Dans ce cadre, on ne sera pas étonné de voir la gauche bien pensante monter au créneau et à cet égard, les propos de Pierre Bergé reculent encore un peu plus les limites de la connerie.
    Dans ces conditions, on perçoit déjà un retour en grâce d’Hollande dans le style « mieux vaut Hollande qu’un horrible dépeceur de droits et privilèges de droite comme Fillon. Déjà, les hordes d’artistes luttent contre le Hollande bashing et puis finalement on nous vend que cela va mieux en effet. Après tout la courbe du chômage s’inverse à grands coups de formations bidons et coûteuses.
    Et les conclusions hâtives et baclées de Sapin ne font que renforcer ce nouvel état d’esprit : mieux vaut un mensonge bien emballé qu’une vérité qui s’impose d’elle-même, c’est à dire un pays en totale désagrégation.

      1. MCA

        Oui, c’est la dernière chanson à la mode.

        Hier soir le spécialiste autoproclamé d’A2 serinait à qui voulait bien l’entendre que ça allait mieux, mais si on prenait l’échantillon 2012-2016 c’était à relativiser.

        Bref, l’ennemi de la finance sera candidat, c’est ce qu’ils sont chargés de faire passer avec un suspens qui devient absolument insoutenable…:o))

          1. MCA

            Merci Bonzaï de me mettre en garde, mais j’ai comme l’intuition que l’ennemi de la finance va se représenter (ce que je ne souhaite pas, mais tiendra t’il compte de mon avis? :o))).

            Je peux me tromper bien évidemment, mais quand on a goûté à la bonne sou-soupe généralement il est très difficile de retourner à son plat de rata.

            Allez, on prend RDV?

    1. Gerldam

      Vous avez pafaitement raison. Dès qu’on évoque sur quelque bog ou journal sur le web ce que serait réellement une politique un tant soit peu libérale (du genre mise en concurrence de la santé et de l’éducation avec en prime l’abrogation du Code du travail remplacé par deux ou trois pages de principes de bon sens, etc.) les commentaires pleuvent pour fustiger ce mangeur d’enfants qui veut saboter ce beau pays.
      Les pauvres ne se rendent pas compte que c’est le système actuel et ses étatistes de tous bords qui coulent lentement,mais peut-être de plus en plus vite si rien ne change ce pays qui devrait être le plus prospère d’Europe s’il était bien géré, c’est à dire si on arrêtait d’emmerder les français (Pompidoi).

      1. Pat

        L’adjectif qui a été lancé tout de suite après le premier tour de la primaire, pour qualifier le programme de Fillon, c’est « brutal ». Pauvres chatons mignons!

    2. kekoresin

      Haaaarrrgggg! Tous ces putains de journaleux à forte audience auprès de leurs souscripteurs involontaires, qui voient du libéralisme dans notre élevage de fonctionnaires! Tous ces artistes pour qui la culture française sombrera sous les coups de boutoir d’une droite décomplexée, et qui quitterons la France si l’extrême droite s’empare de la queue du Mickey (l’extrême gauche n’étant en rien rédhibitoire). Pour cette dernière catégorie, elle s’apercevra assez rapidement que sans talent ni subvention, il est compliquer de survivre!

    3. Caton

      Pour ceux qui ont suivi les Podesta Emails publiés par Wikileaks, cela ressemble furieusement à la stratégie dite du Pied Piper candidate de la campagne d’Hillary Clinton.

    4. sam player

      Ce qui est surtout coquet c’est qu’après le Brexit et Trump les poliotiques et les journalopes ont eu le mode de fonctionnement et ne peuvent que savoir comment ça va finir quand on essaie de fantasmer la réalité.

      J’ai regardé en replay le débat d’hier soir avec la procureur Bensaid dont le but était surtout de faire parler d’elle pour sortir de son anonymat francesphincterien.

      Je ne sais pas par qui s’est fait coacher Fillon pour sa communication mais il a tous les codes comme celui de ne pas regarder son interlocuteur afin de le déstabiliser et ça a super bien marché envers le challenger postillonnant et bavant le produit blanchissant ses dents.

      Sans compter que tout au long de ce débat c’est le programme de Fillon dont on a parlé (leader oblige) ce qui a forcé Juppé à se positionner par rapport à la référence, cela ne faisant qu’augmenter la prééminence de celui qu’il veut critiquer : un low cost ne doit jamais essayer de se comparer directement au leader, il ne peut que perdre, c’est au client à faire ce travail d’évaluation suggéré par lui.

      Fillon s’est encore montré comme quelqu’un de déterminé et pas du tout prêt à composer avec les appareils. Je sais bien qu’ici on peut lui opposer que son programme n’est même pas 50% libéral, loin s’en faut, mais il y a dedans tout ce qu’il faut pour être sur ce chemin : un exemple est son principe de réserver la SS aux grandes affections et pour le reste de s’en remettre aux mutuelles ; ça répond parfaitement à ce qui peut faire peur aux gens vs une privatisation totale des assurances santé (on ne va donc pas tous mourir) mais ça ouvre la voie.

      Et pendant ce temps là, Rama Yadé, l’égérie du parti libéral elle fait quoi ? Pschitt orange ou Pschitt citron ?

      1. Bonsaï

        Rama Yade, tu rigoles. Elle a dû trouver ce qu’elle cherchait en réalité, un beau parti !
        Je l’avais soupçonnée dès le début de ne se servir de sa brève notoriété que dans ce but personnel…

        1. Bonsaï

          mea culpa, j’ai parlé trop vite !
          « Ce jeudi soir au JT de TF1, l’ancienne secrétaire d’Etat de Nicolas Sarkozy, a déclaré sa candidature, en précisant qu’elle n’était pas « candidate à la primaire des Républicains, fidèle en cela à l’esprit du général de Gaulle ». »
          Source : l’express.fr

    5. Lafayette

      le plus vieux coutra moins longtemps. c est le plus gros avantage de prendre juppe. mais sinon fillon prarle moins comme chirac, ca peut faire remonter d autres souvenirs.

      1. MCA

        « le plus vieux coûtera moins longtemps. »

        Moins longtemps, certes, mais on peut faire de très gros dégâts en très peu de temps et 5 ans (s’il ne pique pas du nez dans son assiette avant la fin) ça laisse largement de quoi faire.

    6. Val

      @villon « un retour en grâce d’Hollande  » je souhaite bonne chance à la presse pour regonfler la baudruche et la rendre sexy . Je connais pas mal de socialistes qui désormais voient crystal clear au travers du personnage. La masque est bien tombé , il faut dire qu’il aura poussé le bouchon l’animal … Tous ces gens vont soit s’abstenir , soit voter autre chose, écolo par exemple , la raison invoquée est que le type en question Y. Jadot leur est parfaitement inconnu ce qui devient à leurs yeux un gage d’honnêteté . Les soces plus centristes voteront Macron , les autres Méluche . Hollande va se prendre une dérouillée qui fera date. Je jubile d’avance .

  5. Pere Collateur

    Et on ne parlera même pas des conséquences de la loi Sapinière II (la mission je suppose. On attend la III avec impatience…) sur les assurances vie, qui est en train de provoquer exactement ce que ca voulait éviter: Un bank run du à des retraits massifs des épargants un peu moins con que ces pignoufs!

    Bien joué! Leur connerie abyssale n’en finira jamais de m’étonner.

      1. kekoresin

        Heu, je viens de siphonner deux assurances vie sans problème. Il semblerait que pas mal de français commencent à faire de même. Du coup, encore un effet inverse aux intentions. Les assureurs commencent à trembler du fion. Bravissimo!

        1. Aristarkke

          Surtout s’ils font du Madoff en payant les Anciens avec les fonds des Nouveaux…
          Je me demande s’il ne va pas y avoir ce que Warren Buffet décrit plaisamment ainsi : Quand la mer se retire, c’est là qu’on voit ceux qui n’ont plus de slip…

    1. sam player

      Avec Sapin II et Solvabilité II il y a une belle démonstration du gold plating conduisant au capitalisme de connivence par Verhaerghe dans l’article :
      La justice administrative est-elle vraiment indépendante ?

      Encore une transposition d’une directive européenne manipulée pour avantager les copains et exclure du marché les petites compagnies d’assurance (à partir de 5M€ de primes carrément) alors que ce ne sont pas elles qui sont systémiques.

      Parce que des racailles traînent dans les rues à partir de 23h on impose un couvre-feu à tous.

      1. Dr Slump

        Oui j’ai lu cet article de Vehaerghe aussi, qui entre parenthèses fait un excellent travail d’information.
        J’étais déjà conscient de ce qu’il décrit, mais le voir ainsi décrit par l’exemple donne au scandale toute sa force. Ce n’est même pas de capitalisme de connivence dont il faudrait parler ici, mais de corporatisme, avec tous les privilèges et les passe-droits qui vont avec.
        La révolution républicaine a décapité la monarchie, mais en a conservé les avantages royaux.

      2. Higgins

        Œuvrant au sein d’une mutuelle d’assurances concernée (une vraie mutuelle, je le précise), j’ai été heureux de lire cet article qui confirme mes impressions et ma vision des choses. J’en étais arrivé aux mêmes conclusions il y a plus d’un an. Aucun des dirigeants de cette mutuelle auprès desquels je m’en étais ouvert ne m’a contredit.

      3. kekoresin

        Oh, les complémentaires obligatoires. En voilà une belle chose. Comme dab une belle merde oui avec un noeud rose pour faire croire aux obligés que le parfum est à l’image de l’emballage. A l’origine, mutuelle unique par branche. Pour nous c’était Malakoff Médéric. Un enculé en costard s’est pointé dans ma boite et a fait son speech. En deux minutes, l’arnaque est éventée. Plus cher, moins bonne, et le seul argument auprès de mes salariés, c’est payé en partie par l’entreprise donc en partie gratuit. Ce petit résidu de pisse ose me dire ça en face. Je garde toutefois mon calme (mes ongles labourent mes paumes) et lui dit que c’est un avantage en nature ça, donc taxable. Meuhhh non moeuuusieur (et c’était vrai dans un premier temps – la première dose est toujours gratos). Après j’ai lâché les chevaux quand la limace me dit que de toute façon je n’ai pas le choix, ni du procédé, ni de la mutuelle. Je l’ai foutu sur le trottoir avec sa petite mallette et son costard Célio en le secouant juste ce qu’il faut. Après renseignement, cette fumeuse idée provenait de Guillaume Sarkozy, président de…Malakoff Médéric. Putain, y’a vraiment des coups de calibres qui se perdent. Ce n’est même plus du capitalisme de connivence, c’est carrément la pègre au grand jour. Ces raclures ne se cachent même plus, il ne font même plus semblant, ils arrivent tranquilles, te sourient et t’enculent sans bonjour ni ta gueule.

        Enfin bref, les syndicats du crime ont tous bien entendu trouvé ça génial (une mutuelle payée en partie par les vilains patrons), les salariés un peu moins (surtout pour ceux qui étaient sous la mutuelle du conjoint), et les boites ont du s’adapter (enfin s’éponger une fois de plus le bas du dos de la semence fiscale nauséabonde laissée par une armée de kapos aux ordres des familles qui se partagent le pouvoir). Putain, ma seule consolation est de ne plus dépendre à titre perso de la SS. Quel bonheur de répondre aux administrations que je n’ai pas de numéro de sécurité sociale et que je m’en sort bien mieux que la grosse vache de guichet, déesse toute puissante des 2 m² autour de son siège à roulettes. Le bonheur réside dans les petits plaisirs…

        1. Dr Slump

          Sortir de la sécu, mon rêve… mais en tant que salarié, faut en faire la demande à son patron, et avec le mien, y’a comme un malentendu sur l’intérêt de la chose. J’ai du abandonner l’idée… tant pis! Le plus con, c’est qu’il est pourtant libéral!

          1. kekoresin

            Pour ton patron, c’est très très compliqué. En fait, il peut entrer en guerre contre la sécu mais ce sera un vrai chemin de croix. Pour ma part, je dépendais du RSI (ainsi que ma chérie), donc domiciliation de ma boite dans la perfide Albion et création d’une succursale en France. Hop, on devient directeur et directrice au lieu de gérant(e). Assurance santé privé (700 euros/mois pour 4 personnes) et plus de cotisations ni de mutuelle (obligatoire pour les pensionnaires du goulag). N’en veux pas trop à ton boss car il faut vraiment être prêt à chier du sang pour se battre contre le Politburo!

            1. Dr Slump

              Oh j’en suis conscient… sans compter qu’une fois le patron convaincu, reste encore le cabinet comptable.
              J’avais commencé à tâter le terrain avec lui, parce qu’il partage beaucoup de mes points de vue libéraux. Mais un jour, il m’a relancé sur le sujet sur un « Vous en êtes où de votre truc pour sortir de la sécu, parce que ça m’intéresserait bien de ne plus avoir à payer vos charges sociales… »

              Euh, comment dire… consternation! J’étais tellement médusé que j’ai marmonné que non, ça ne marchait plus, blabla, j’ai noyé le poisson et adios le rêve. Mais bon maintenant, j’ai changé de braquet, projet de reconversion, but: être in-dé-pen-dant et envoyer valdinguer tout ces parasites. Viva la libertad! Et vive l’alambic non déclaré!

      4. BDC

        Si je comprends bien, chef, pour encadrer les assureurs ils créent de nouvelles normes, ce qui encourage les fusions/absorptions des petits, et comme l’Etat est fort avec les faibles et faible avec les forts, on imagine l’efficacité du contrôle des copains mastodontes assureurs, ou comment arriver à l’effet inverse du résultat escompté, forcément ça va bien se passer …

  6. Bonsaï

    Mais les cris d’effroi de la nomenklatura gauchiste, les people du jet lag et les éternels donneurs de leçon ne parviendront pas à faire taire la colère qui monte contre tous ces illusionnistes.
    La France profonde aspire maintenant à un anti-Hollande, un homme courageux de parole et d’acte qui soit en mesure de réparer les dégâts infligés durant ce quinquennat.

    1. Calvin

      La Franche profonde peut-être, mais la France tout court, pas sûr.
      La gauche et les électeurs timorés seront vent debout contre la casse du Modèle Social à la Française, contre la casse du Tout par l’Etat, contre la débureaucratisation du pays.
      Après la lutte des classes, la lutte des casses ((C) Calvin 2016).

    2. Gerldam

      Malheuresement, comme il n’y a pas d’homme providentiel, il faudra au moins une génération à condition que l’éducation change du tout au tout pour que les mentalités se mettent à évoluer réellement et à accepter autre chose que l’état-nounou, l’état yaka, tout par (et surtout pour) l’état.
      La chose qui nous aidera le plus, c’est que les spixantehuitards vont peu à peu mourir et débarasser le plancher.

  7. nemrod

    Moi je vois bien Rainman repasser.
    Si c’est Juppe, il va être laminé par le FN et Hollande-Le Pen au second tour.
    Si c’est Fillon, il vont jouer à peu prêt la même partition et Hollande-Fillon c’est jouable sauf si les électeur FN veautent Fillon.
    Mais je pense qu’ils s’abstiendront.

      1. bibi

        Les électeurs de gauche ils sont capables d’aller voter en masse à une primaire de la droite tellement ils ont celle-ci en horreur, ils sont donc tout à fait capable pour faire barrage à la droite de voter Hollande.
        Il y a encore un paquet d’électeurs de gauche en vie qui n’a eu aucun problème à voter pour un collabo.

        1. Pheldge

          arrête ! les électeurs de gauche motivés se sont déplacés pour virer Sarko, devoir accompli, il resteront chez eux ce dimanche : pour eux c’est plié ! Et puis oublie pas que les 2 € de participation ne sont pas remboursés par personne , ni la sécu, ni rien 🙂

          1. FacePalm

            je plussoie. Déja qu’il ya pas du y en avoir des masses au premier tour, au deuxieme tour, faudrait pas exagérer… du fait que ça coute 2 euros…

            Axiome socialiste de base : généreux avec l’argent des AUTRES…

          2. Pheldge

            les « encore de gauche » qui sont aller débiner Sarkozy dimanche dernier ont fait leur boulot. Ils sont lucides, et savent très bien que c’est foutu pour 2017, que ce sera le retour de la droite, alors Juppé ou Fillon pour eux c’est kif-kif le mal !

              1. Pheldge

                Quel deuil ? je suis soulagé, oui ! et je pense même que lui aussi ! à voir le déchaînement sur Fillon ces jours ci, je crois qu’il n’a pas de regrets !

                  1. MCA

                    Au fait, peut-on compter sur les électeurs de droite pour virer l’ennemi de la finance au premier tour des primaires de gauche? (si l’individu est candidat, bien sûr).

                    1. albundy17

                      Je ne sais pas s’ils vont ouvrir leurs primaires, le coté pognon va peut être y aider, mais faut surtout pas virer l’entullé, tu mets du valls à la place, l’aspect neuf va rassembler encore plus de gauchiards

                    2. Bonsaï

                      Pulvérisé par le regard ardent de Fillonix 1er, chef des Gaulois. qu’il sera.
                      Dans ses cauchemars fiévreux le traître Hollandus voit les sourcils broussailleux du chef, et il hurle : Davet, Lhomme, Vals. Valoche, à moi…

        2. bibi

          Je ne vous parle pas de la primaire de dimanche mais du comportement de l’électeur de gauche.
          A priori le but de la présidentielle c’est d’arriver 2nd au premier tour derrière Marine Le Pen, il n’y aura aucun problème pour les électeurs de gauche de se retrouver sur le nom de Hollande au premier tour et devancer le candidat de la droite temps que les sondages donneront Hollande vainqueur au 2nd tour face à Le Pen.

          Croire que c’est le vainqueur de la primaire de la droite et du centre qui sera automatiquement le futur président est une grave erreur.

          1. Stéphane B

            Surtout que nombre d’électeurs qui ont choisi Fillon (au hasard s’il passe) pour la primaire ne voteront pas pour lui car leurs buts étaient d’éliminer Juppé et Sarko. Pour la présidentielle, ils se rabattront sur d’autres candidats, des petits comme l’autre nicolas, ou sur la marine voir l’UPR

            Pas certains donc que Fillon fasse un gros score au premier tour de la présidentielle. Pas certain non plus que le PS en fasse un également si c’est mollande qui se présente.

            Je le répète, mais un duel méluche la marine est plus que probable.

            1. sam player

              Si Fillon est le candidat au centre de gravité de la droite il fera au moins 8 millions d’électeurs au premier tour, ce n’est que 2 fois la primaire (Hollande avait fait 4 fois) ça fait près de 25% des votants et ça suffit.

                1. nemrod

                  80/20 pour Fillon versus un Soce…ça m’étonnerait.
                  Ca sera serré.
                  Y vont veauté contre Thatcher en slip kangourou les povchous…du mangeur de bébé socialiste, de l’affameur de classe ouvrière et pis catho intégriste en plus qu’y parait que la pilule serait plus vendue que sous le manteau ma brave dame…bouh !

                  Vous allez voir le travail !
                  Moi ça me fait rigolez toute cette comédie.
                  On va dans le trou point barre.
                  Faut toucher le fond avant de remonter…ou pas.

                2. Pheldge

                  Exactement, autant en 2012 le vote Flamby était un vote de rejet de Sarko, autant depuis deux semaines, on sent se cristalliser une adhésion au vote Fillon. Et comme dit Lambda, nombre d’électeurs de droite qui étaient partis chez Marine, voteront Fillon dès le premier tour. J’attends le début de la campagne i.e. après la désignation du candidat socialiste, mais je pense qu’on va assister à un raz de marée Fillon …

                  1. sam player

                    « ….mais je pense qu’on va assister à un raz de marée Fillon … »

                    … dit le gars qui n’avait même pas pressenti que son candidat préféré allait être éliminé… uhm uhm uhm 😀 (just kidding hein!)

                    1. Bonsaï

                      Je viens d’entendre sur LCI qu’une voyante avait prédit à la mère de Fillon que son fils serait président. Il serait donc « habité » par un destin…
                      Le sauveur ?

                    2. Aristarkke

                      Sois charitable, Sam…
                      Ce n’est plus sur l’ ambulance que tu vas bientôt tirer mais sur le corbillard…
                      La vieillitude fait son oeuvre aussi dans les îles trop, I clamse…

                    3. Pheldge

                      « Un des fils de madame Fillon … » c’est pas un frère d’un des fils de M. Fillon ? juste pour savoir, parce que de nos jours, on n’est plus sûr de rien 😉

            2. Pheldge

              Vous êtes pénibles, ça fait 3 ans que tous les scrutins montrent que la France vote à droite, que les électeurs ne veulent plus du PS, et là en plus, la greffe Fillon a remarquablement pris, et il suscite un engouement dont lui-même est surpris. Le PS gronde contre Hollahde (qui est le seul à croire encore en lui et va se suicider politiquement) qui l’entraîne dans sa chute, c’est le sauve qui peut à tous les étages, et vous trouvez encore la force de douter ? non, à ce stade faut consulter ! 😉

              1. Pheldge

                La campagne n’a pas encore commencé, mais je pense que Fillon peut arriver en tête au premier tour devant MLP, parce qu’il va récupérer des électeurs de droite dé_us de Sarko, qui étaient partis chez Marine …

                1. nemrod

                  Mais oui c’est ça…on va leur refaire le coup de sarko en 2007.
                  Et ça va marcher.
                  Faut quand même comprendre qu’il n y a que 4 millions de personnes qui ont voté, dont un tiers qui en a rien à foutre des Répoublicains mais qui voulait la mettre profond à Juppé ou Sarko.
                  Les soces sauf accident industriel genre Jospin c’est 25 % des votants.
                  Flamby ou pas.
                  Point.

                  1. albundy17

                    « mais qui voulait la mettre profond à Juppé ou Sarko.

                    Excuse le il n’arrive pas a digérer, pov adp qui voyait son sarko présigland dans 6 mois…

                1. Pheldge

                  arrête l’alcool, ça t’embrume trop le cerveau ! 🙂 ceux « de droite » ils ont voté à 75 % contre Juppé dimanche dernier. alors ne va pas dire qu’ils vont voter PS . Finalement t’es un socialo refoulé, honteux … tu passes ton temps à prédire, et espérer une impossible remontée et victoire du gros ! 😀
                  Il est mort Flamby :
                  lepoint.fr/presidentielle/les-primaires/primaire-de-la-gauche-valls-et-montebourg-preferes-a-hollande-25-11-2016-2085794_3122.php

                  1. nemrod

                    Oui mais ça dépend qui va voter.
                    Moi par exemple j’en ai rien à carrer de Fillon mais je vais y aller pour humilier Juppe que je hais.
                    A la primaire de la gauche je vais aller voter Hollande pour les voir se parjurer, s’avilir et se rassembler toute honte bue, ces cancrelats, derrière cette buse ultime après l’avoir lâcher 3 mois avant.
                    Les électeurs FN peuvent aussi voter pour lui, c’est ce que je ferais à leur place.
                    Et puis si Juppé passe, les Fillonistes peuvent foutre le brin aussi en votant Flamby.
                    Amusant et plein de surprises.

                    1. Pheldge

                      vous prêtez à l’électeur moyen un esprit calculateur qu’il n’a pas ! ce n’est pas parce que vous êtes assez retors pour aller voter aux deux primaires non pas pour soutenir un candidat ou un projet mais pour foutre le b.rdel, que tout le monde fera de même. Ca demande un certain niveau de perversité, qui est loin d’être , et heureusement , à la portée du premier venu !

                    2. albundy17

                      mdr nem, nous avons les mêmes loisirs ^^

                      y’en a malheureusement encore pour croire a un sauveur qui veautent pour lui/elle

                    3. Pheldge

                      @ albundy17 19 h 21 : c’est bien ce que je disais, t’es un socialo honteux et refoulé, et en plus, tu nous imposes, ici, ton insupportable « coming out » ! 😉
                      @ nemrod et Al : j’admire la logique : vous passez votre temps à pester, maudire et chouiner contre Hollande, et à la première occasion depuis cinq ans, vous vous vantez d’allez voter pour lui ! y’a un truc qui m’échappe … 😀

                    4. albundy17

                      « y’a un truc qui m’échappe »

                      Pas qu’un je le crains…

                      D’après toi, quel est le meilleur moyen que de mettre le PS MAT, sinon qu’en promulguant grosmous en « tête » de liste ?

                      En votant ton idole ? Celui qui l’a mené au pouvoir ?

                1. Pheldge

                  moi je te parle des municipales des départementales et des régionales qui ont toutes donné une victoire de la droite. Pour la présidentielle tu connais le principe « au premier tour on choisit, au second on élimine ». Et ce que tu appelles gauche, ça représente des gens qui ne peuvent pas se saquer, genre Méluche et le PS à Flamby donc les considérer comme un seul bloc est une erreur !
                  Bon mais si à toi-z-aussi çan te donne de délicieux frissons d’angoisse de fantasmer à un second quinquennat du gros …
                  Remarque, t’es bon pour aller dans les clubs SM …

                  1. bibi

                    Les chiffres données sont des agrégats du résultat du premier tour des régionales 2015.

                    Mais ce n’est pas parce que’ils ne peuvent pas se saquer à gauche qu’ils ne sont pas capables de se faire élire.
                    Un électeur de gauche il n’a qu’une seule conviction c’est battre la droite, et si pour ça il faut voter Hollande, il le fera.

                    Si vous regardez en détail les résultats du premier tour des régionales de 2015 :

                    Liste Extrême gauche : 334 116
                    Liste du Front de Gauche : 543 935
                    Liste du Parti communiste français: 337 410
                    Liste EELV et gauche : 607 758
                    Liste du Parti Socialiste : 62 070
                    Liste Union de la Gauche : 5 019 795
                    Liste du Parti radical de gauche: 4 227
                    Liste Divers gauche : 401 519
                    Liste d’Europe-Ecologie-Les Verts : 832 487
                    Liste Ecologiste : 127 453
                    Liste Divers : 226 264
                    Liste Régionaliste : 273 391
                    Liste du Modem : 85 452
                    Liste Union Démocrates et Indépendants : 1 818
                    Liste « Les Républicains » : 42 340
                    Liste Union de la Droite : 5 785 224
                    Liste Debout la France : 827 211
                    Liste Divers droite : 142 835
                    Liste Front National : 6 018 904
                    Liste Extrême droite : 34 061

                    Il est pour moi un peu trop tôt pour affirmer que le candidat de la droite et du centre terminera à coup sur devant le candidat du PS même si c’est Hollande.

                    Personnellement je pense que Hollande si il va, il est en capacité de se retrouver au second tour face à Le Pen mais que dans se cas là elle sera élue.

                    1. Pheldge

                      Bibi, ce sont les résultats d’un vote dans un scrutin de liste ! là non seulement il y a la couleur politique , mais il y a la personne ! je remets le lien sur le sondage pour la primaire qui donne quand même une idée très nette de la défaite programmée de Flamby ( même si on met en doute l’exactitude des chiffres, la tendance au rejet est très nette )

                    2. bibi

                      Pour l’instant concernant la primaire de la gauche c’est comme celle de la droite avant les débats, les sondages reflètent des cotes de popularités.
                      Je sais bien que les scrutins sont différents entre les régionales et la présidentielle, mais tout ce que je vous dis c’est que vous avez tort d’enterrer la gauche à 6 mois du scrutin.
                      Tout aujourd’hui plaide pour une victoire du candidat de la droite mais c’est loin d’être fait.

                  1. nemrod

                    Phedge…il y a plus d’une chose qui vous échappe.
                    Pour moi Hollande, Sarko, Juppe, Fillon et toute la clique c’est du pareil au même les différences sont cosmétiques passé le stade du discours de campagne.
                    Il faut que ce système vérolé vole en éclats, que le Grançais paie le prix fort les conséquences de ses votes collectivistes depuis plusieurs décennies, qu’il en bave des ronds de chapeau.
                    Là peut être sera t il immunisé et le pays ayant le plus d’atouts naturel au monde redeviendra prospère.
                    C’est pourquoi Flamby me semble à même de réussir ce grand dessein.
                    Si Fillon passe il ne pourra jamais sortir l’avion de sa vrille et le crash sera attribué au libéralisme.
                    Il sera au mieux un honnête liquidateur de faillite inféodé entièrement à Bruxelles je vous le rappelle, personnage attirant peu de sympathie.
                    Compris ?

                    1. Pheldge

                      Nemrod, vous savez ce que signifie le mot résilience ? le Grand Soir, ou le crash, ou je ne sais quoi que vus appelez de vos vœux, n’est pas près de se produire, ni maintenant ni dans la décennie à venir ! Si vous croyez le précipiter en votant Hollande, grand bien vous fasse !

                    2. Dr Slump

                      Pheldge, la résilience, ça marche pour les systèmes dotés de souplesse, d’agilité. Ce phénomène d’adaptation est inapplicable dans un pays figé, perclus de rigidités, de blocages corporatistes, mené par des idiots à l’esprit étroit et engoncés dans des prises de positions idéologiques qu’ils appellent avec culot des « convictions », quand bien souvent il s’agit uniquement de cupidité et d’obsession de contrôle.

                      Quand un pays est à ce point contraint et réglementé, la résilience est un voeu pieu, et il ne peut y avoir de changement qu’en cassant le cadre. C’est la parabole du chêne et du roseau.

                    3. Lambda expression

                      fillon appliquera son programme. Il aura beaucoup beaucoup de mal car ça va mettre un bordel monstre. Mais si il tient, la Grance aura des chances de retrouver un F.
                      Et dans ce cas, on ne pourra pas dire que les différences entre le bolet de tulles et lui sont cosmétiques.
                      Si il lâche ce sera la fin.

          2. Val

            @bibi je crois que vous sous estimez l’antipathie que génère FH même à gauche . Il a même réussi à se coller les enseignants à dos , il faillait le faire … sans parler des cathos de gauche qui sont ecoeures pour tout un tas de raisons : façon de traiter « ses » femmes , mariage PT, son comportement grossier , son bouquin

              1. Val

                @Pheldge tres juste et à la fois je me demande bien comment on peut voir dans cet ectoplasme veule un Armageddon ….
                quoi que .. c’est vrai qu’à chaque fois que je l’aperçois il me vient l’image du bonhomme chamallow de la fin de ghostbusters

              2. nemrod

                Oui je sais ce que résilience veut dire, à titre très personnel j’en suis particulièrement doté…c’est une de mais rares qualités.
                Plus simplement j’ai le cuir dur, très dur.
                Et vous ?
                Parce que faudra.

            1. bibi

              Peut-être que Hollande ne sera pas candidat qu’il se fera laminer à la primaire si il y va, mais ça ne change rien au fait que Hollande soit ou non le candidat du PS, la « droite » est bien loin d’avoir gagnée la présidentielle.

              Aujourd’hui on est à 1/3 gauche 1/3 droite 1/3 FN, pour être présent au second tour face à Le Pen ça ne va pas se jouer à grand chose entre la droite et la gauche.

                1. bibi

                  Plus Méchancon, Dupont Gnangnan, Bayrouetourne qui va vite tourner, …
                  Il y aura des petits candidats qui sont capables de prendre suffisamment de voix dans leur camps pour faire gagner le camp d’en face.
                  La présence du candidat de la droite ou de la gauche au 2nd tour sera du à la capacité de fédérer suffisamment son camp.

                    1. albundy17

                      C’est bien ça que tu ne saisis pas pheldge, macron, biroute, dupont la joie et consorts vont brouter la droite et les jupettes, et à gauche il n’y a plus que méluche récemment viré des cocos pour tailler un peu LE candidat PS.

                      Si c’est hollande, on a quelques chances pour que les sauces s’éparpillent un peu sur macron biroute et ne soit pas au second tour. Si c’est un autre, toute les chances pour avoir FN / PS, et là aussi on pourra te demander ce que tu penses de cette nouvelle présidence socialiste élu à 80 %

                    2. Pheldge

                      « Jean-Luc Mélenchon sera le candidat du PCF » et « Le Parti radical de gauche a investi l’ancienne ministre du Logement avec 344 voix contre 46, sans passer par la case primaire de la gauche » . Et en 2002 Bayrouth était déjà là …

  8. nemrod

    Parce que le coup de la droitisation du discours avec siphonnage des électeurs FN, Sarko l’a déja fait et c’était un fusil à un coup…rechargeable mais faut une génération.
    Faut juste que ceux qui voulaient des droiteux oublient qu’ils ont eu Kouchner et Hirsch…ou qu’ils soient morts.

  9. Theo31

    Si Culbuto est au deuxième, il repasse les doigts dans le nez. Sinon, il fera comme en Suède. Dans les deux cas, il rempile.

    Dire qu’il est impopulaire est inexact: il l’est quand ça arrange les gens.

    1. Pheldge

      vas-y theo, je sais pas ce qu’il te faut , 4 % après avoir sorti le carnet de chèque et les promesses depuis 6 mois ? il est mort ! Et Valls est en train de le lâcher :
      lefigaro.fr/elections/presidentielles/2016/11/25/35003-20161125ARTFIG00144-valls-je-n-imagine-pas-manquer-le-rendez-vous-de-2017.php

        1. Pheldge

          Cépapareil ! là il va nous le faire « la démocratie, notre modèle social, notre vivransamble, sont menacés, et Hollande à failli, je fais don de ma personne à la France ! » mais bon, pour que la sauce ( Yaliss of course 🙂 ) elle prenne, i faut qu’il se grouille, pour griller le gros nul sur le fil, sinon, effectivement on l’accusera de trahir !

      1. Theo31

        Il y a une grosse différence entre « êtes-vous satisfait du chef de l’état ? » et « voteriez pour lui s il était face à MLP ? ».

    1. MCA

      Halte là marin!

      Le Sieur Bergé, natif d’Arceau a doté ma bonne ville de Saint Pierre d’Oléron d’un cinéma flambant neuf, on ne critique pas!

      Bon d’accord, je n’y mets pas les pieds… :o)))

  10. Pheldge

    La mort de Fidel Castro : c’est bon, il en manquait un pour compléter la table de poker des Grands Démocrates et Bienfaiteurs de l’Humanité, avec Pol Pot, Staline, Mao Zedong, et l’autre Pol, Paul Vergès l

        1. albundy17

          Ca vaut le coup de lire les coms des articles sur castro 😥

          Par contre je n’ai pas réussi à faire passer un commentaire, je ne comprends pas ça disparait

    1. Aristarkke

      Et si tu as conservé tes posters double vintage de jeunes tendrons en fleur immortalisés par David H, modernes Bethsabée, tu vas pouvoir les ressortir en palpant la cote nouvelle qu’ils vont atteindre…

      1. Pheldge

        j’ai pas de posters de David H, par contre on m’avait légué des cartes postales de jeunes filles évanescentes, mais elles portent des « traces d’usure », alors, ça fait baisser la cote … 😉

    2. Cal8

      Mort de Fidel Castro :
      Selon la presse autorisée, Mouland, Lider Maxi-maux très fébrile à l’annonce de son décès, prendrait l’avion sous peu pour déposer une gerbe sur le catafalque de Castro. Où l’on apprend que, oui, les cubains auraient également une très belle place avec une plaque d’égout en son centre.

    3. sam player

      Alors que Méchancon appelle à une veillée funèbre (même pas honte) :

      L’annonce de la mort de Fidel Castro a été accueillie dans la liesse par un millier de Cubains de Miami aux cris de « Cuba libre! », « liberté, liberté! », accompagnés de champagne, de selfies et de chants avec des concerts de tambours et de casseroles.

      « C’est triste de se réjouir de la mort de quelqu’un, mais en fait cette personne n’aurait jamais dû naître », déclare Pablo Arencibia, un enseignant de 67 ans exilé depuis 20 ans. Spontanément, ils sont plus d’un millier, de tous âges et parfois presque en pyjamas, à être descendus dans les rues des quartiers de la Petite Havane et Hialeah à Miami. « Maintenant au tour de Raul », « Vive Cuba », clamaient aussi les manifestants. « C’était un criminel, un assassin et un homme misérable », estime Hugo Ribas, 78 ans. « Toute sa famille est criminelle », ajoute-t-il.

      (lefigolu)

      1. Dr Slump

        Ah bon hein? Une veillée funèbre! oO^ C’est décidé: le jour où Méchancon claque, je déroule une banderole sur mon balcon avec écrit dessus: Méchancon est mort, alleluja! qu’il aille au diable! Et je fais une bombe de tous les diables, Je sens que je vais me faire des copains. 😛

          1. Dr Slump

            Oui, faudrait même en faire un tee-shirt, sur fond rouge, avec les étoiles jaunes, et le che en uniforme qui exécute lui-même ses « condamnés ». Je suis amateur de t-shirt originaux, mais avec ce genre-là, je crois que je marche pas longtemps tranquille dans la rue…
            A éviter les jours de manifs, évidemment, si vous ne voulez pas mourir!

  11. Aristarkke

    Ôtez nous d’ un doute affreux, Mgr :
    Avez vous utilisé pour cette Droite, le mot tapine dans le sens habituel connu, notamment pour avoir réclamé un droit de participation à cette primaire ou surtout par contraste avec Sapin(e) et pipeaute en renforçant l’ idée de tapine qui (re)tape…
    😕

    1. Aristarkke

      Sous-entendrais tu qu’ Arbolito l’ ait utilisée???
      Et tu ferais ton deuil de toute ma réserve de SG qui te fait tant te pâmer??? comme cela : sans autre forme de procès???

  12. René-Pierre Samary

    Pour avoir navigué à Cuba pendant de longues périodes, et à plusieurs reprises, cette belle île (vue hors circuits touristiques) m’apparaissait pour ce qu’elle était : une prison à ciel ouvert, où fourmillaient flics et dénonciateurs stipendiés, et où était enfermé un peuple de très braves gens. Je lui souhaite aujourd’hui de ne pas perdre son âme.

    1. floriska

      Trump est le seul à dépeindre le personnage comme il se doit :

       » L’héritage de Fidel Castro, ce sont les pelotons d’exécution, le vol, des souffrances inimaginables, la pauvreté et le déni des droits de l’homme », Aujourd’hui, le monde apprend le décès d’un dictateur brutal qui a opprimé son propre peuple pendant près de six décennies ».

      « Cuba reste une île totalitaire mais j’espère que le jour d’aujourd’hui marquera une prise de distance par rapport aux horreurs subies pendant trop longtemps, vers un avenir où le merveilleux peuple cubain pourra finalement vivre dans une liberté amplement méritée »,
      « Que le peuple cubain entame son chemin vers la prospérité et la liberté »

      « Même si les tragédies, les morts et la souffrance provoquées par Fidel Castro ne peuvent pas être effacées, notre administration fera tout ce qu’elle peut pour faire en sorte que le peuple cubain entame finalement son chemin vers la prospérité et la liberté »,

      « Même si Cuba demeure une île totalitaire, mon espoir est que cette journée marque un éloignement avec les horreurs endurées trop longtemps et une étape vers un avenir dans lequel ce magnifique peuple cubain vivra finalement dans la liberté qu’il mérite si grandement ».

    2. channy

      @Je lui souhaite aujourd’hui de ne pas perdre son âme#
      Cela ne va pas etre facile, quand je vois comment est devenu le Cambodge aujourd hui cela fait peur..

Laisser un commentaire