JO 2024 : horreur, l’étau se resserre sur Paris !

À peu près neuf mois se sont écoulés depuis la fin des Jeux Olympiques de Rio, neuf mois pendant lesquels les médias ont arrêté de nous rebattre les oreilles avec médailles, stades et records divers. C’est même avec discrétion qu’ils nous ont appris que plusieurs villes, en lice pour l’édition 2024 du raout sportif mondial, que dis-je, galactique, s’étaient retirées de la course : après Hambourg, Boston et Rome, Budapest même a renoncé à la compétition olympique.

Panique, horreur, consternation : ne restent candidates que Los Angeles et Paris.

Oh, bien sûr, pour le Français lambda aux grands yeux pleins d’étoiles et encore tendrement nourri du lait de maman-Etat, tout ceci signifie que les chances de Paris augmentent à chaque défection. D’autant plus, d’ailleurs, que la candidature de Los Angeles n’aura jamais parue si fragile : malencontreusement (et probablement à son corps défendant depuis novembre de l’année dernière) située sur le territoire américain, la ville pourrait bien pâtir d’un président Trump vraiment pas en odeur de sainteté dans les instances dirigeantes du Comité International Olympique. Bref, on ne peut pas écarter que Paris, parvenant à combiner le fait d’être seule et d’arriver malgré tout seconde, soit finalement désignée par défaut. Mais pour le contribuable français, un minimum au courant de ce qu’une candidature olympique gagnante signifie inéluctablement, l’étau fiscal se resserre et le coup de matraque « à la Théo » semble proche, sans aucune préparation lubrifiante préalable.

Cette appréhension accompagnée d’un nécessaire réflexe glutéal est d’autant plus compréhensible que de frétillants organisateurs de festivités s’expriment dans la presse pour rassurer tout le monde sur la pertinence de la candidature parisienne et sur son impact positif (oui, positif) sur nos finances. C’est ainsi que Bernard Lapasset, coprésident (avec Tony Estanguet) de Paris 2024, estime presque goguenard que cette candidature est, je cite, « un projet responsable, durable, au coût maîtrisé, qui respecte l’agenda 2020 ».

On ne peut que souhaiter ardemment, vu les piscines (olympiques, forcément) d’argent public qui seront déversées pour ces jeux, que le projet soit effectivement responsable. On peut cependant garantir qu’il ne sera jamais coupable, ce qui évitera d’emblée le moindre procès engagé par l’un ou l’autre citoyen outré. Mieux encore, sa durabilité ne pourra pas être moindre que celle des jeux de Sotchi ou, pire encore, des jeux de Rio.

Mais quand on apprend que le projet sera à « coûts maîtrisés », on sait que tout ceci ne pourra que mal se terminer, et surtout plus encore lorsque le vendeur de tapis en charge de promouvoir la belle gabegie parvient à sortir sans rire que ces Jeux parviendront à rapporter « 10 milliards rien que pour l’Île-de-France » : pour le moment, force est de constater que tous les jeux qui se sont tenus dans des économies exsangues et massivement socialisées se sont terminés en catastrophe financière notoire.

athen 2004 : true picture of the greek debt

Aussi peu plaisante soit la prise de recul, il faut se rendre à l’évidence : les Jeux Olympiques sont maintenant fort loin des idéaux de Coubertin à la faveur de deux phénomènes. Le premier aura consisté en une marchandisation galopante du sport, et le second en une récupération toujours plus importante de cette marchandisation par le pouvoir politique. Or, si l’honnêteté impose de trouver au moins autant de bénéfices que d’inconvénients au premier phénomène, ce sera plutôt la consternation qui présidera à l’analyse du second.

La transformation des Jeux Olympiques dans une sorte de grande messe sportive en mondovision aura incité les gouvernements des pays et des municipalités où ils se déroulent à une surenchère de dépenses pharaoniques, ces dernières d’autant plus faciles qu’elles le sont avec l’argent des autres et presque systématiquement contractées au nom des générations futures, au prétexte de plus en plus ridicule que les infrastructures ainsi produites seront là pour ces dernières qui pourront en profiter.

S’il n’y avait pas ce magnifique bonus politique qui permet à nos brochettes d’élus de s’afficher comme des visionnaires bâtisseurs ou, plus prosaïquement, qui leur permettent de faire des selfies grotesques avec les stars sportives du moment pour une gloriole adulescente, il ne resterait pas grand-chose. On peut noter, bien sûr, de solides avancées en recherche médicale dans le domaine très pointu des dopants, des stupéfiants et autres hormones rigolotes, mais au-delà, ces expériences olympiques se soldent surtout par des bilans écologiques, économiques et moraux plus que discutables.

Dans une logique que seule l’incohérence spécifiquement socialiste permet d’expliquer, bétonner de grandes zones péri-urbaines ne semble avoir aucun impact écologique dès qu’il s’agit d’un projet olympique. Les infrastructures massives généralement construites autour sont alors parées de mille et une vertus apaisantes pour l’atmosphère, en dépit des évidentes factures carbone que ces mêmes ardents défenseurs brandiraient immédiatement s’il s’agissait d’installer une usine capitaliste traditionnelle. C’est pour du sport, c’est pour du collectif, c’est pour des générations futures qu’on tabassera plus tard à coup d’impôts et de taxes, donc c’est aussi écologique et économique. Forcément.

Quant aux kyrielles de corruptions qui entourent ces Jeux, même s’il ne se passe pas une année sans que des affaires soient dévoilées, personne ne semble capable de s’en souvenir lorsque retentissent les premiers feux d’artifices d’une cérémonie d’ouverture.

Alors oui, je sais que je vais certainement choquer quelques uns de mes lecteurs réguliers et effaroucher d’autres de passage, mais la réalité me force à dire clairement qu’il est plus que temps que s’arrêtent ces agitations sportives coûteuses et trop souvent ridicules, aux frais de la princesse.

Outre un nombre croissant de sites olympiques désaffectés qui donnent une idée bien sombre de ce que « durable » veut dire, outre une corrélation troublante entre la tenue de Jeux Olympiques tonitruants et une crise économique subséquente dans certains pays, outre la corruption, le dopage et le capitalisme de connivence endémiques à ce genre de festivités délirantes, il est plus que temps que ceux qui veulent voir ce genre de happenings se produire chez eux émargent directement, de leur poche, et arrêtent de piocher dans la poche des autres ou de leurs enfants.

Vous aimez voir de séduisants mammifères en lycra fluo s’ébattre dans une piscine ? Vous adorez regarder des déménageuses ukrainiennes lancer des poids dans une pelouse fraîchement arrosée ? Vous trépidez d’excitation à l’idée de contempler de longues heures ces gymnastes qui, jadis, faisaient essentiellement le bonheur de cirques ambulants et des enfants alentours qui venaient les admirer ? Très bien, tant mieux pour vous, mais ni cela, ni les spectacles pyrotechniques et autres sons et lumières plus ou moins heureux ne constituent en rien une raison suffisante de les faire financer par d’autres que vous.

De surcroît et plus proche de nous, la capitale croule déjà sous les embouteillages causés par des décisions totalitaires de l’amère de Paris, et y ajouter les incessants travaux que ces Jeux nécessiteront ne pourra rien améliorer. S’y ajouteront le dérapage budgétaire inévitable à toute gestion minée par le clientélisme, le favoritisme, les petits renvois d’ascenseurs et les compromis voire les compromissions auxquels ces Jeux nous habituent déjà et que toute mairie, à plus forte raison socialiste, s’empressera d’abonder.

Si Paris est désignée, la ville, déjà devenue un aimable mouroir à bobos embouteillés, va se transformer en cloaque de chantiers et de taxes locales indécentes. Plus haut, plus vite et plus fort.

[ Addendum : Pétition contre les JO à Paris ]

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires251

  1. panchovilla

    preum’s !!!!

    je l’ai déjà écrit, mais j’aime bien radoter : il y a eu un projet alternatif étouffé dans l’oeuf pour des jeux Olympiques de Monaco + côte d’azur, sans aucun investissement puisque tout y est.

    Bon, si on ne dépense pas ça vaut rien. Ici on inverse le précepte chinois « ce qui n’a pas de prix n’a pas de valeur » en « ce qui n’a aucune valeur n’a pas de prix ». Comprenez : une idée à la con (les JO à Paris), ça vaut tout l’or du monde.
    Cerise sur le gâteux : les épreuves de voile devraient se dérouler à Marseille, préférée à Brest. motif : à Brest, il n’y a pas assez de morts par Kalachnikov, de poubelles pas ramassées, de rats, de drogue, et surtout de l’image de la France, la diversité qui fait notre richesse, qui rit chante et fait des tournantes et des agressions de babtous.

    1. MCA

      D’autant qu’avec internet tu peux en même temps rester chez H16… que du bonheur!

      Si tu devais partir, où irais-tu et pourquoi?

      1. Black Mamba Warrior

        Quitter l’Europe déjà !!! Je n’ai aucune attache familiale en dehors de mes enfants.
        Je recherche un pays chaud… j’ai appris que si je deviens propriétaire d’une maison à 500 000 euro sur l’île Maurice , on devient d’office résident permanent. Je ne les ai pas, enfin pas encore. L’Amérique latine ne m’inspire pas du tout, j’ai déjà donné… L’Afrique encore moins. L’autre option c’est l’Australie, cette destination m’a toujours inspiré depuis mes 16 ans. J’ai déjà ma fille qui est installée, j’espère qu’elle aura l’intelligence de demander la résidence permanente voir la nationalité.
        Avec 300 000 euro cash, je pourrais tenter l’expatriation…

        1. channy

          Il vous reste l Asie Black mamba..ou devenir une voyageuse..votre residence changera au gre des visas…
          Ps pour l australie la priorite c est d y envoyer votre Fils et qu il suive l exemple de sa soeur
          .

          1. MCA

            Asie?? climat = trop chaud et pas de vent (ou alors les cyclones), nourriture = beurk!

            Je préfère l’arc antillais et vais étudier le pacifique que je ne connais pas.

            Mon rêve c’est l’Afrique du Sud, mais l’insécurité y est dramatique…

            1. albundy17

              Afrique du sud, le climat est bien tempéré, voir idéal, mais seulement au niveau météo, pour les blancos comme dirait valse, c’est extrêmement chaud en ce moment.

              Si je pouvais me tirer la nouvelle zelande retiendrait mon attention

              1. MCA

                D’autant que l’état NZ est endetté à 40% du PIB…. ça fait rêver!

                houhou François, si tu nous lis…

                Il se pourrait bien qu’on s’y retrouve un jour.

                Je serai reconnaissable à mon Tshirt MCA, pas d’erreur possible.

            2. channy

              Chacun sa vision des choses, pour cela sera une contree d Asie, le probleme c est que certains pays autrefois accueillants ont commence a durement serre la vis sur les visa.

              1. albundy17

                Pour une fois j’abonde à ton propos B, quand c’est la merde les gens ont tendance a croire que l’herbe est plus verte ailleurs, bien que le problème n’est pas spécialement l’endroit ou ils sont.

                1. Black Mamba Warrior

                  Pour ma petite personne, il devient nécessaire que je quitte la France. J’ai vécu au Brésil , en Guyane et la France. J’ai besoin de nouveauté … du piment dans ma vie… j’emmerde à mort …

                  1. Calvin

                    Ne dis pas ça, malheureuse !

                    Tu vas être inondée de spams de prétendants qui vont te promettre la lune…

                    (en cherchant la tienne)…

                    1. Black Mamba Warrior

                      😀 En tout cas, ce que j’ai remarqué, de tout ceux qui ce sont inscrits dans ma liste mail, il n’y a aucun qui a tenté de me contacter même pas toi. Pourtant j’ai donné mon adresse de contact. Ce sont des personnes très raisonnables. 😉

                    2. albundy17

                      ‘il n’y a aucun qui a tenté de me contacter’

                      ben s’tadire qu’ils connaissent le sort de WP

                      B: « C’est juste la manière de les exprimer qui diffère… »

                      Tu m’étonnes, entre le sans dents et l’ampoulé, c’est le grand écart, mais là n’est pas notre plus grande différence 😀

        2. Cornelius

          Si Maurice t’ intéresse, je devrais pouvoir t’aider…demande au Taulier, à priori, il pourra nous mettre en contact…

              1. albundy17

                Je ne peux pas j’ai fait des enfants, et de toute manière c’est pas un touriste qui peux voir ça, juste se poser des questions quand il voit les employés de l’hôtel faire les poubelles pour récupérer la bouffe jetée….

        3. FacePalm

          Suite a ton com, j’ai rapidement regardé sur expat.com le dossier de l’ile Maurice (moi aussi je cherche un plan B a la fRance), et je vois que en gros l’impot c’est 15% sur tout (meme la TVA), pas d’impot sur les dividendes, pas d’impot sur les successions, ou le foncier, et en gros pour être résident, même sans acheter un bien , en tant que travailleur , on te demande de gagner 1600e / mois (voire la moitié dans l’informatique…mon domaine) http://www.expat.com/fr/guide/afrique/ile-maurice/35-l-occupation-permit.html
          Un paradis libéral ou bien ? Peut être bientot voisin ?

        4. Boudoir

          L’Australie, même avec un gros salaire j’ai eu envie de me barrer au bout de 6 mois. J’y suis pourtant resté deux ans, et trop content de fuir à la fin! Si c’est uniquement l’aspect économique qui vous intéresse, renseignez-vous un peu mieux: c’est un pays en grave crise économique, qui se déindustrialise plus vite que la France et qui est totalement dépendant du bon vouloir de la Chine. Lire ou relire « The lucky country » pour comprendre que ce pays va dans le mur depuis bien longtemps à force de jouer à la cigale. Après si c’est uniquement l’aventure qui vous attire, pourquoi pas sur le court terme? Mais on s’ennuie vite et je pense que les Amériques sont bien plus palpitantes à découvrir.

          1. Lorelei

            Ok pour un pays chaud et lointain, mais pour y faire quoi? Si c’est pour y travailler, les législations du travail et les diplômes demandés ne sont pas les mêmes partout. Si c’est pour y rester en retraite, la réponse ne sera pas la même.
            J’envisage sérieusement de quitter de mon rocher dans quelques années. Je regarde où je pourrais poser mes nageoires pour un petit appartement, quitte à voyager le reste du temps.

            1. Lark on the Wing

              Son (ses) rocher(s)… On n’imagine pas une Lorelei vieillie… passer de l’Or du Rhin à celui de la Société des Bains de Mer… Toutes les älten Märchen foutent le camp…cela me rend très traurig…

                1. Lark on the Wing

                  aaah! chère Lady Barbara, la compensation de l’Inconstance sur les rives du Léman, cela vaut, n’est-ce pas, celle de la Constance sur les bords du Bodensee…

            2. René-Pierre Samary

              C’est ma démarche. Un pied-à-terre suffisamment économique pour pouvoir me balader autant que possible. Mais il est vrai que je suis retraité, ce n’est pas la même chose en effet. Quand j’étais actif, impossible de quitter la France, et même Paris.

              1. Lorelei

                Les cheveux sont passés de l’or blond à l’or blanc. Je le déplore, mais le temps est impitoyable. L’eau, devant moi, me semble de plus en plus froide et je rêve d’un soleil plus chaud.
                Mais je laisse une autre Lorelei. Elle restera sûrement un peu sur le rocher puis, à mon avis, elle nagera vers d’autres horizons. Elle aura raison, le monde est vaste et ses possibilités infinies.

                    1. Lark on the Wing

                      Oscar Wilde, après avoir revu une veuve de fraîche date : « elle a blondi de chagrin »….
                      mais bon, il n’aimait pas trop les femmes, n’est-ce pas… qui n’ont jamais trop le beau rôle chez lui….

  2. MadeInCH

    La France suit, presque à la note près, la partition de la grêce.
    Bou bien son programme de développement.

    40 Country = Greece
    50 Gosub 100
    60 Country=France
    70 Gosub 100

    Je laisse le plaisir à d’autre d’écrire tout ça sous la forme de C avec fonction au lieu de BASIC-SpagettiCode à là C64.

    Concernant l’immigration arabo-musulmane, l’Europe suit le même pseudocode que le Liban en commençant en 1950.

    Les deux ensembles, ces points négatifs (pour européens et les Français) vont forcément s’annuler. En effet:
    Négatif * négatif = positif. Non?

  3. Loki dort

    le « coup de matraque « à la Théo » « , mdr! 😀

    Mais bon, d’ici 2024, hein… le pays a tout le temps de sombrer corps et biens, englouti par un tsunami de taxes, de dettes et de lois, et moi de me réincarner 2 fois sans toucher la pierre tombale. Comme c’est parti, c’est Los Angeles qui décrochera la timbale par défaut. Pas sûr qu’ils en veuillent là-bas… ce serait drôle que le kumite ne trouve aucune ville pour leur payer leurs commissions!

    1. bibi

      Pour sa candidature Los Angeles ne s’appuie que sur des infrastructures déjà existantes dont beaucoup sont universitaires comme le Colisée qui est la propriété de l’USC, le seul site qui servira pour les JO de 2024 et qui n’est pas encore sortie de terre c’est le futur stade des Rams qui sera livré en 2019.
      Si LA est désigné le Village Olympique sera des résidences universitaires sur les campus de USC , UCLA et UCR.
      Mis à part la construction de tribunes amovibles dans les parcs et sur la plage le projet est clé en main.

      1. albundy17

        Oui mais trump, dès que j’avais vu la défection de Budabest, j’en été arrivé à la même conclusion, on va raquer.

        Coup de bol, la rochelle a déjà été écarté

      2. Jb²O

        L’Equipe a fait un papier sur les JO il y a quelques semaines. Apparemment, les seuls JO équilibrés furent organisés à Los Angeles en 1984, entièrement sur fonds privés. Ils connaissent la recette les bougres.

  4. Fll

    Totalement d’accord.
    Mais on peut, justement avec la connaissance de nos socialauds, on sait que ca sera foireux au niveau : finance, organisation et je suppute un magnifique gala d’ouverture à la française bien chiant, limite ésotérique….

  5. Mildred

    Quand on pense à tous les bénéfices politiques qu’un nouveau président pourrait en retirer ! Un peu comme en 1936, euh… j’ai rien dit !

    1. bibi

      Refaire comme en 1936 ce n’est pas possible les JO d’hiver et d’été n’étant plus la même année, rapellons qu’en 1936 c’est la ville de Garmisch-Partenkirchen qui accueilla les JO d’hiver.
      En 1936 c’était double ration d’Adolf.

      1. Aristarkke

        Mais Adolf H. avait récupéré ces événements puisque la décision du CIO de l’ époque datait de 1931. Soit deux ans avant l’arrivée officielle des nazis au pouvoir quoiqu’ils représentaient alors une part importante de l’ électorat.
        Cela dit, les Nazis ont réussi à imaginer une sorte de liturgie pseudo-religieuse autour de cet événement qui a perduré.
        Ils sont plutôt à considérer comme les initiateurs de ce qui a suivi, surtout avec l’ apparition de la télévision et de la mondovision avec transmission immédiate à la surface de la Terre.
        Remarquons également que cette attribution a eu lieu avec un régime politique chancelant et un pays en sérieuses difficultés économiques, la crise de 29 ayant traversé l’ Atlantique à ce moment-là.

  6. sam player

    Les JO c’est aussi bien souvent l’occasion de trouver un intérêt économique à des projets non viables économiquement : cf la liaison Paris CDG qui coûtera au passager plus cher que les liaisons actuelles.

    1. Loki dort

      Tu veux dire que c’est l’occasion parfaite de financer de grands travaux parfaitement inutiles payés les yeux de la tête? C’est le prétexte pour signer de juteux contrats avec force renvois d’ascenseurs, transmission de la main à la main d’enveloppes au ventre rebondi, avec force bisous et merci ?
      Ah d’accord j’ai tout compris!

      1. Aristarkke

        L’ urgence ainsi alléguée permet de forcer des mains…
        Bien que souvent, elles auraient néanmoins signé quand même…

        1. Royaumont

          Aujourd’hui on s’approche des 5000. Je ne me fais pas faute de faire circuler la pétition.
          Un sondage informel à midi montre un taux de soutien de … 0%.

    1. Higgins

      Ce sera forcément Paris parce que cela fera exactement 100 ans que les derniers JO ont eu lieu dans la capitale (4 mai au 27 juillet 1924). Ajoutons à cela l’effet « repulse » du nouveau président américain et le fait que les derniers JO à Los Angeles sont très récents (1984) et on a la coupe bien pleine.

      1. Aristarkke

        Davantage que bien pleine, trop pleine… 😥

        [j’ai le même sentiment que vous à propos de l’effet furieusement « incitatif » du centenaire des précédents]

  7. Peste et coryza

    JO Paris 2024… en fait, la France récupère la grenade dégoupillée car les autres pays ont enfin réalisé l’arnaque ?

    Au fait, comment faisaient les grecs anciens pour leurs jeux olympiques ?

    Car ils ne manquaient pas d’athlètes de haut niveau (y compris philosophique), et les infrastructures ne devaient pas couter très cher.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Milon_de_Crotone

    Un projet en ce sens rencontrerait à coup sur l’assentiment du jury et des athlètes… car nous respecterions à la lettre l’esprit des JO. Et des lecteurs de ce blog, car il soulagerait nos finances publiques durement éprouvées.

    1. MCA

      Très bonne idée,

      Après tout, un immense emplacement en terre battue ferait l’affaire et basta (ne pas oublier les buvettes) et les JO seraient rentables.

      Pour tous les sports de l’époque, ça suffirait amplement et on pourrait avoir la course de chars multicolores en prime… une foule déguisée , que du bonheur et une vaste rigolade à la clé.

      Conclusion :
      Il faut changer les termes de la pétition : « on veut les JO, mais à la mode ancienne !!!!! »

          1. Aristarkke

            Là, il est scié d’avance.
            De toutes façons, ces temps-ci, il ne dort pas la nuit, il ne dort pas le jour et puis aujourd’hui, il doit fêter cela en se mettant en quatre pour sa tribu de protégées, rappelez-vous…
            😳

              1. Pheldge

                Pffff … la « journée de la femme », « Ze Day of Ze Woman » …
                malgré une préparation minutieuse et athlétique, un régime « à propre y est », une cure de vitamine, des litres de protéines, des kilos de sucres de toutes sortes, ça vous met son honnête homme à plat ! 🙂

                  1. sam player

                    Cialis c’est beaucoup mieux surtout quand il faut assurer pour 4 dans la même semaine… piouhhh
                    Après faudrait une appli pour pas se mélanger les pinceaux…

                    1. René-Pierre Samary

                      Tu parlais dans un autre fil d’une durée max de trois ans. Le grizzly, c’est dix jours, mais il n’arrête pas. Ma parole, il doit en prendre à la pharmacie du coin !

                    2. albundy17

                       » pas se mélanger les pinceaux… »

                      Connais tu vraiment ce que veux dire cette expression ? Ou alors tu nous prépares au coming out ?

            1. MCA

              J’ai comme une impression que l’ADP en dit plus qu’il n’en fait, et de toute manière arrive un certain âge (voir un âge certain dans son cas) où ce genre de distraction l’épuise plus qu’autre chose; la preuve, il n’a même plus l’énergie nécessaire pour venir nous porter la contradiction;

              c’est un signe qui ne Trump pas!

              1. albundy17

                « que l’ADP en dit plus qu’il n’en fait »

                La maxime « grand parleur, petit faiseur » est illustrée dans le dico par un certain réunionnais originaire de Neuilly, et comme sarko n’habite pas l’île en question… :mrgreen:

                  1. MCA

                    Tout est dans le « supposées ».

                    Au fait, comment savez vous très chère BDC qu’il s’y livrerait nuitamment, hein? ..

                    Dois-je en conclure que vous en savez plus que vous n’en dites?

                    1. BDC

                      Fatigant j’entends bien mais « peu de plaisir » ? Albundy … t’es sérieux là ? Pauvre Peggy.
                      MCA je dis « supposées » car je ne sais pas ce qu’il trafique toute la journée mais il a l’air bien occupé notre ADP.

                    2. bibi

                      Le whisky, le vin, la bière, l’armagnac (à petite dose c’est divertissant, à grande dose c’est saoulant, l’alcool c’est tout pareil qu’une femme mais pour moins cher).
                      Faire des tours sur Nordschleife (ça c’est excitant).
                      L’équitation (monter un cheval apporte bien plus de satisfaction que de monter une femme).

                    3. BDC

                      HS n’aime pas l’alcool il doit simuler quand il boit avec ses potes, moi c’est pire je fais rarement l’effort. Donc c’est ça, on n’est pas normaux.

                    4. Calvin

                      Mais, si, BDC…
                      Regarde, prends un président normal : il préfère le sexe à n’importe quoi d’autre.

                    5. albundy17

                      « il doit simuler quand il boit  »

                      S’il n’y avait que quand il boit…

                      Et qu’importe le flacon, du moment qu’on se tape une gourde.

                      « Qu’est-ce que tu connais de mieux ?  »

                      – Tout ce qui m’évite de faire la roue pendant 2 heures mini pour un résultat plus qu’incertain.

                      – Une glace au caramel salé

                      – Un café pipe

                    6. BDC

                      « Faire la roue pendant 2h » … Vous êtes vraiment bizarres, je vais vous envoyer HS vous donner des cours. Je ne connaissais même pas le Cialis, heureusement que Sam fait le boulot de 4.

                    1. René-Pierre Samary

                      « Vous passerez toute votre vieillesse à en vouloir à votre quéquette, de vous avoir fait perdre tant d’années à pirouetter, piaffer… faire le beau, sur vos pattes arrière, sur un pied, l’autre, qu’on vous fasse l’aumône d’un sourire… »
                      Louis-Ferdinand Céline, Nord

              1. Lark on the Wing

                Céline était surtout voyeur…. sans doute pour ça que la Craig l’a largué… les partouzes gauloises, pour une puritaine yankee, ça va un moment… « La Brinquebale avec Céline » d’Henri Mahé évoque cela…

                1. René-Pierre Samary

                  Céline était un poète, tout en s’en défendant. L’esthétique primait. Les défauts physiques, chez la femme, le révulsaient (la « panne », le gras, la mollesse). D’où son amour pour les danseuses qu’il matait dans les coulisses, pour les Américaines bien musclées. Heureusement, il y a eu Lucette Almansor. Les femmes, il les voyait avant tout pouliches.
                  Comme je le comprends !
                  « Mais je n’y peux rien : la cellulite, ça ne passe pas. Pour moi, il y a quelque chose de révoltant dans ces masses graisseuses ; quelque chose de répugnant dans l’exagération de la fonction reproductrice. Un mâle réduit à l’état d’un phallus doté de capacités ambulatoires essentielles ne m’indignerait pas moins que ne m’écœure la Vénus hottentote. J’aime trop les femmes pour les accepter simplement femelles. J’admire toute leur sacrée mécanique, leurs cycles, leur menstruation, ce ventre où s’élaborent les petits d’hommes. Je voudrais qu’elles soient fières de tout cela, aussi fières que les hommes le sont de leurs érections. Je voudrais qu’elles poussent cette fierté jusqu’à devenir des hommes comme les autres. »
                  (si je ne me cite pas, qui le fera ? Hein ?)

                    1. Lark on the Wing

                      Toute encre est toxique, n’est-ce pas ?… je suppose que la vôtre, Monseigneur, que, tous, nous admirons ici, doit être considérée comme particulièrement vénéneuse en de certains quartiers, de pensée comme de catégorie socio-professionnelle….

                      Par ailleurs, pour revenir à Céline, il ne se satisfaisait pas de jetons « dans les coulisses »…. il fut toujours très en avance sur son temps, mais à la différence de DSK, il ne participait pas ou très rarement…

                    2. René-Pierre Samary

                      Exact patron. Il s’est lui-même intoxiqué, car il avait besoin de s’enfurier pour écrire. Pour autant, ses « Bagatelles » reflètent bien une époque, et éclairent notre présent. Au-delà du style, il y a un fond, que la lecture de Arendt (Sur l’antisémitisme) permet de comprendre. Interdire Céline, c’est lui donner un peu raison.

      1. Royaumont

        @MCA : « on veut les JO, mais à la mode ancienne !!!!! ». Pour la tenue des athlètes, on fait cela aussi à la mode ancienne ?

  8. Le Gnôme

    Il serait cocasse que MLP soit élue, le CIO aurait le choix entre Trump et elle.

    Bon, si tout va bien, la France sera d’ici 2024 sous la tutelle du FMI qui n’est pas particulièrement porté sur la gaudriole, olympique ou pas.

  9. Les Charcuteries Olo

     » Les chances de Paris augmentent à chaque défection.  »

    j’ai cru lire: « Les chances de Paris augmentent à chaque défecation »

  10. nemrod

    Ah bordel ça fait du bien !

    Je prie ( si, si !) tous les jours pour que l’Eternel nous épargne cette épreuve…surtout la natation synchronisée.
    Le spectacle de ces panards sortant de l’eau en tournoyant pourrait me tuer un jour si je me trompe de touche sur la zapette.
    Et le le stade nautique de kayak vous y pensez au stade nautique de kayak ?…à construire en région parisienne !
    Vous me ferez le rapport coûts et nombre de licenciés seulement si vous me certifiez prendre 4 Prozac par jour depuis 3 semaines.
    Quand je pense qu’ils ont surement du en faire un en Grêce…Pays connu pour l’abondance de son eau vive…pfff ( soupir à fendre l’âme ).

    Le monde serait tellement plus simple et la France infiniment plus riche si chacun payait le vrai prix de ses lubies sur ses deniers.
    Donc aucunes subventions
    – au sport
    – à la presse
    – aux radios
    – aux chaîne de télé
    -aux syndicats
    -aux associations
    -au cinéma
    Je m’arrête là mais y en à d’autres

    Ah par contre, il faudra pour certain se sortir les doigts du…pour trouver des spectateurs et des clients.

    1. René-Pierre Samary

      Remarque que, pour le kayac, ils amortissent… Kayac solo, kayac en double, kayac en double mixte… pareil pour l’aviron. Avec un plan d’eau, tu distribues au moins une trentaine de médailles d’or, et tout le monde est content.

        1. René-Pierre Samary

          On fait mieux que la parité, beaucoup mieux. En F1, pas une femme (et pour cause) au volant. Mais Monisha Kaltenborn, directrice de Sauber, a engagé une colombienne – dont le nom m’échappe – dans son écurie, où elle pourrait peu à peu monter en grade. Cette colombienne a un sacré palmarès ; 21ème au championnat GP3 (deux niveaux en-dessous de la F1) Il y a au moins une centaine de garçons qui méritent autant qu’elle ce coup de pouce féminin (et publicitaire). Et on parle d’égalité des chances !

          1. Aristarkke

            La F1 a au moins le mérite de fonctionner très principalement avec le pognon de « volontaires » pour payer ledit cirque.
            Personne n’a l’intenion de faire croire qu’il est équitable à tous les niveaux puisque les budgets (et les potentiels) sont loin d’être équivalents.

          2. bibi

            Il y a déjà eu des femmes en F1, et Lella Lombardi a réussi à marquer 0.5pt en terminant sixième du GP d’Espagne 1975 qui étant interrompu bien avant sa fin a vu seulement la moitié des points attribués, et à ce moment là il ne restait plus que 8 voitures encore en piste.

            1. channy

              il y eu aussi giovanna Amati, fille a papa, engage par Brabham en 1992 car au plus mal financierement..ce fut un franc succes puisqu elle ne fut jamais capable de se qualifier pour un grand prix

      1. nemrod

        Pour l’aviron y a la Seine.
        Mais des torrents à Paris…je cherche.

        Attention, c’est surement un super sport pour celui qui pratique.
        Bon moi voir un mec ramez à contre courant pour passer entre des piquets rouges suspendus…ça m’emmerde, ça me rappelle trop la conduite de mon affaire dans les eaux démontées de L’administration.
        Alors payer pour ça…j’aimerais autant passer mon tour.

      2. nemrod

        Et attendez…z’avez pas tout vu braves gens.
        D’ici qu’il y ait des épreuves « transgenre »…y a pas des kilomètres.
        Ben oui quoi…y fait comment le kayakiste moldave transgenre hein ? y fait comment ?
        Y a bien déjà des chiottes…

    2. channy

      Je vais vous raconter une petite histoire, dans les annees 70, faute de budget la television Malaisienne, ne retransmettait que les demi finales et la finale de la coupe du monde de Football..les malaisiens passaient leur temps a ecrire aux chaines TV pour s en plaindre et puis un jour un commentateur d une chaine TV en a eu marre, il a explique le probleme et demander aux malaisiens d envoyer de l argent, n importe quelle somme selon leurs moyens en garantissant que tous ces dons serviraient a acheter des droits de retransmissions…ce fut un tel succes qu apres 2 coupes du monde , la chaine TV etait en mesure de retransmettre l integralite de la coupe du monde

      1. Aristarkke

        Z’ont pas le coup, vos Malaisiens!
        N’ ont payé que ceux que cela intéressait…
        C’est pas comme cela que ça fonctionne en Socialie…

        1. channy

          Tient prenez un pays socialiste d Asie, dirige par de vrais fossiles; Le Laos
          la ba on veut tout mais gratuit car c est les mechants americains qui ont tout detruit et ruine ce riche pays…
          La bas c est simple..ceux qui veulent voir l integralite de la coupe du monde, ils se payent un abonnement satellite et puis c est tout..ne regarde la coupe du monde que ceux qui en ont les moyens financiers…
          Mais rassurez vous le gouvernement socialiste veille..en 2001 quand j y etais se deroulait la copa America..comme il n y a pas de sous..la tele retransmettait les matchs de l ancienne copa America celle de 1999

            1. Lark on the Wing

              Comme on disait chez nous, vintage XII°, le Laos tique…. ceci dit, et au regard de la coupe de (Marie de) France, le tifoso moyen doit cultiver un QI de l’ordre de 20% de celui de Géraud de Sameplaillère… alors, pour lui… hein, 2001 ou 1999… comme de toutes façons il a oublié le résultat, il vibre pareillement !

              Au demeurant, tiens, c’est une idée pour CPEF : on vire toutes les équipes, on transforme les stades en ZND où on rassemble les CPF, et on leur fournit le matériel du rétiaire, du mirmillon, de l’hoplomaque, du secutor, et du samnite. On évite le gaulois, sauf cas particulier le méritant, et pour les LBGT, on autorise le dimachère…

              Les paris sont autorisés, d’où rentrées fiscales, et le process est bloqué en mode « pouce vers le bas », donc pas de coût à la charge de la Sécu…

              En résumé, on règle des difficultés sur lesquelles nos politiqueurs se sont cassés les dents depuis plus d’une génération : plus besoin de Politique de la Ville, si coûteuse, plus d’émeutes ou limitées aux combats, donc on peut alléger les forces de Protection des Populations (nom naturellement donné par antiphrase, puisqu’elles interviennent toujours a posteriori), on crée une nouvelle catégorie armée d’une ceinture explosive, solution du douloureux problème des retours de scierie, on scratche le PMU et même la Télé etc.

              On a ainsi le Cirque qui les remplace tous, et on remplace le Pain par le Popcorn, si apprécié de certains commentateurs.

              Superbement socio-libérale, cette idée, avec l’élégance de la simplicité … hmmm… je me demande si… n’est-ce pas… M. de Maquerond ne la reprendrait pas dans son programme… ça ferait rudement bouger les lignes, non ?

              PS : « bouger les lignes » ce cliché m’horripile, le Baudelaire de Villepin pour minus habens… le seul qui me plaise, c’est ce flique ripou du 36… lui, il les a drôlement fait bouger, les lignes…

                1. Lark on the Wing

                  abavala, comme dirait Géraud… une idée sérieuse est lancée, toute chaude (hein RPS : une chaude lance?) et les critiques gratuites abondent… déjà une…

  11. Aristarkke

    Titre de l’Immonde :

    Frankie Fredericks quitte la présidence de la commission d’évaluation des Jeux olympiques 2024. Le Namibien, nommé en février 2016, devait visiter les deux villes candidates, Los Angeles, à la fin d’avril, et Paris, à la mi-mai

    Il y a en fait une coquille. Ce n’est pas un Namibien mais un Ami du Bien (surtout celui des Autres)…
    S…té de stagiaire !!!

  12. MacLeod

    Bernard Lapasset…
    « haut » fonctionnaire des douanes, mais ancien président de la fédération française de Rugby, puis membre du Board ( fédé mondiale ) co-président de paris 2024
    je ne sais pas si depuis tout ce temps, nous le payons à ne rien faire, pléonasme avec sa fonction officielle, mais il semble avoir les qualités requises pour nous laisser une savoureuse ardoise

    1. nemrod

      Ouh là, on sent tout de suite le « pue la sueur », le forçat que même Stakhanov à côté c’est un RSIste en dreadloks.
      Et dire qu’on en traîne de pleins wagons de ces inutiles.
      Vais me prendre un petit Lexo moi tiens !
      Ou plutôt un Single Malt
      Keko ?

  13. cyprus.ill

    « le coup de matraque « à la Théo » semble proche, sans aucune préparation lubrifiante préalable. »

    Sublime !

    « je sais que je vais certainement choquer quelques uns de mes lecteurs réguliers et effaroucher d’autres de passage »

    Pas moi en tout cas : la gabegie de pognon des autres pour la petite gloire des occupants de la mairie de Paris, non merci !

    1. nemrod

      Em même temps à la Mairie de Paris, les coups de matraque à la Théo ne sauraient leur faire peur et depuis un bon moment.

    1. bibi

      La plus vielle participante au JO de Rio était la cavalière néo-zélandaise Julie Brougham âgée de 62 ans, et c’était sa première olympiade.

        1. bibi

          Dans la cavalerie il y a déjà Pénélope qui est médaille d’or.

          Pénélope Leprevost associé Roger-Yves Bost (dit Bosty), Philippe Rozier, et Kevin Staut sont champions olympiques à Rio en concours de saut d’obstacle par équipe.

            1. bibi

              La cavalerie française a même fait coup double en remportant aussi le titre olympique à Rio en concours complet (dressage + cross country + saut d’obstacles) par équipes.

              Un cheval il ne fait que ce qu’il aime faire, si il en marre de son cavalier il l’éjecte.

  14. Aristarkke

    Finalement Mélusine, ton contrat court toujours comme le Furet (du Nord) :

    ne restent candidat E s que Los Angeles et Paris (les villes de…)
    aux grands yeux plein S d’étoiles
    le fait d’être seule et d’arriver malgré tout second E,
    pour ces dernières [citées] qui pourront en profiter. (cela améliore la compréhension de la phrase, amha)
    Vous aimez voir de séduisant E s mammifères en lycra fluo s’ébattre dans une piscine ? (perso, et je ne dois pas être le seule, c’est ce genre là qui ne me rebute pas)
    Vous adorez regarder des déménageuses ukrainienne S lancer des poids dans une pelouse fraîchement arrosée ? (si vous tenez absolument à ce genre là, autant accorder convenablement 😉 )
    décisions totalitaires de l’amère de Paris, [une odeur troublante, surtout pas énivrante, se dégage de cette expression mais laquelle ???]
    S’y ajouter ONT le dérapage budgétaire inévitable à toute gestion minée par le clientélisme, le favoritisme, les petits renvois d’ascenseurs et les compromis voire les compromissions auxquels ces Jeux nous habituent déjà (il n’y aura malheureusement pas que le dérapage budgétaire)…
    Si Paris est désignéE, la ville, déjà devenuE un aimable mouroir à bobos [pris en flag’ de la mettre là au féminin. Donc idem pour la première occurrence !!! 😉 ]

      1. Lark on the Wing

        Whoa ! M. Stark ! really ! ces deux mammifères de la foto vous plaisent vraiment ? quoi, pas une seule masse graisseuse donnant ces si belles courbes voluptueuses ?
        On dirait comme d’un écorché de ce malade de Fragonard….

    1. sam player

      Bof bof la personne en question c’est un peu un bras cassé.
      On peut reprocher beaucoup de choses à CDG, surtout lors du débarquement et les 2 guichets ouverts mais pas les arguments qui sont avancés dans l’article.
      Un voyage ça se prépare et ne pas être au courant que dans la plupart des villes du monde relier l’aéroport au centre ville coûte plus cher que l’intramuros et qu’il y a des zones c’est bon pour les lapins de 6 semaines. Idem pour le préboarding qui est généralisé dans tous les aéroports…
      Le clou étant la valise qui fait 200 gramme de plus… bah oui on la pèse avant de partir !

      La passagère devait être socialiste… j’ai rien prévu, faut m’aider !

          1. sam player

            Bof bof l’un met KL (Kuala Lumpur) en 34ème et l’autre en 6ème.
            A KL l’aéroport a dû être taillé pour 10 fois plus de passagers et on peut arriver 10 minutes avant un vol international les doigts dans le nez !

            Pour Séoul (Incheon) qu’ils mettent en premier ils ont juste oublié que les lignes nationales sont TOUTES dans un autre aéroport (GIMPO) et qu’il faut au moins une heure pour y aller…
            Ah oui il y a un golf ! MDR !

            1. channy

              Punaise Sam 1o minutes avant un vol international a Kuala lumpur vous avez realise un authentique exploit…ecrivez vite au Starmalaysia car il ne se passe pas une semaine ici,sans que des passagers mecontent ne racontent leurs mesaventures..donc un passager satisfait ils vont eux aussi avoir du mal a y croire
              Les classements des aeroports sont fait selon le traffic passager..donc dans celui qui classe KLIA en 6 position Changi et Suvarnabhumi devaient en etre exclu..c est comme ce classement fumeux qui donnait Kuala lumpur 4 eme meilleure ville du monde pour le shopping..les malaisiens en rigolent encore
              KLIA a ete construit au milieu des annees 90 pour remplacer l ancien qui etait digne d un pays africain..
              Bon deja si vous arrivez en bus il vous faut au moins 5 minutes pour arriver aux comptoirs d enregistrements, ensuite vous etes chanceux si vous n avez pas un escargot au comptoir..ensuite il vous faut descendre dans le hall de l immigration ou avoir son tampon de sortie peut prendre autant de temps que son tampon d entree..puis ensuite le monorail jusqu aux portes d embarquement, a condition qu il fonctionne
              Non serieusement vous ne vous rendez pas compte de la nature de votre exploit..ma moitie croit que vous faites une blague
              Ou alors vous parlez de LCCT l ancien terminal dans ce cas oui on veut bien vous croire
              Parmi les griefs de KLIA
              -WC dans un etat de proprete deplorable
              -queue interminable a l immigration
              -delivrance de bagage qui prend au bas mot 40 minutes
              -incompetence des personnels aux comptoirs
              – impossibilite de trouver des taxis pendant certaines heures du ramadan
              -Securite douteuse, l actualite recente le prouve et vous n imaginez pas le nombre de bijoutier et agent de change qui egarent leusr malette bien pleines dans cet aeroport
              Je ne rajoute pas mes griefs perso comme l absence d une restauration digne de ce nom comme a Bangkok
              -Et si vous voulez ensuite prendre un ticket de metro a A Kl sentral pour rejoindre votre hotel c est encore plus comique
              Au fait pour info jusqu il y a 2-3 ans kuala lumpur comptait aussi 2 aeroport..certains low cost comme air asia decollaient de LCCT quand Malindo utilisait KLIA et il fallait 40 minutes pour y aller..bon maintenant il y a KLIA 2 qui fait rire jaune tout le secteur du low cost .
              J adore la Malaisie,ce pays ressemble tellement a la France
              Tiens dans le genre comment bien s enrichir..En Thailande ils ont construit un nouvel aeroport( enfin les potes de l ancien PM vire par l armee en 2006) dans les annees 2000, il avait une capacite passagers superieure de 5-6 millions par rapport a l ancien..bien sur en moins de 5 ans il fut sature au point qu il fallu rouvrir l ancien..le plus drole c est que ceux qui conseillaient d agrandir l ancien aeroport pour un cout bien moindre se voyaient traiter d imbecile par le PM de l epoque
              Tiens a Don muang il y aussi un golf a cote de l aeroport

              1. sam player

                Non, non je parlais bien de KLIA 😀
                J’ai pratiqué une bonne vingtaine de fois entre 2007 et 2014.
                A/R en taxis réservé par le Marriott à 7h du mat’ à l’aller et à 5h du mat au retour (super restos au sous-sol du Marriott) et sauf aléas je n’utilise aucun des services aéroportuaires : bagage cabine, pas de WC, pas de restaurant, boarding en ligne, tout juste un café de temps en temps.

                (Par contre mes collègues avec bagages je ne les attends plus, je file en taxi seul, ça leur apprend à vivre légèrement.)

                Immigration et sécurité passée avec 2-3 personnes devant moi (coupe-file).
                Monorail, je n’ai jamais eu de souci mais d’une part je ne prends pas mon cas pour une généralité et ceux qui ont des problèmes devraient en faire autant : le 100% n’existe pas et il y en a qui attire les emmerdements, les mêmes qui se font voler (virgule) ou arrêter par les flics.
                Perso je passe entre les problèmes, il paraît que ça vient d’une grand-mère qui me protège de là-haut… y a même une fois mon avion qui s’est écrasé à Zurich, ma femme était en pleurs quand je suis arrivé à la maison (hi hi j’avais réussi à prendre le vol d’avant qui était plus direct (c’était le bon temps où une hôtesse … veuve pendant quelques heures).

                _________
                BKK perso j’ai trouvé tip top la liaison par rail avec de beaux points de vue sur la ville (toujours la nuit). Pas de soucis particuliers à la douane sauf les chiens qui reniflent un peu trop l’entre-jambes !
                BKK, KLIA, CDG : à 20% près c’est les mêmes nombres de passagers, pourquoi les exclure ?
                _________
                Shopping à KL je peux comprendre pourquoi même si ce n’est pas ma tasse de thé (ça s’adresse à une certaine catégorie) : je préfère le MBK de Bangkok, la première fois j’y ai passé la journée.

                1. sam player

                  Oops problème de balises : (c’était le bon temps où une hôtesse vous attendait en sortie d’un vol pour vous conduire jusqu’à la porte d’embarquement du suivant. mais bon ce n’était pas le même prix non plus… belle expérience pour ma femme (ex) qui a été veuve pendant quelques heures).

                    1. sam player

                      Nouveau, nan… j’l’ai ressorti des cartons !
                      C’est la fête à Najat tday !

                    2. sam player

                      Petit chat l’aime trop celui-là !
                      Ca lui met un moral d’enfer… et h l’a oublié dans le billet du jour…

                    3. sam player

                      Ah Al tu te sens aimé dans un tel cas… un peu comme HB qui avait lu ici tous ces commentaires sur son décès et les regrets avec les trémolos… MDR

                      Tiens à propos ça me rappelle une amie qui m’avait demandé, peu avant qu’elle franchisse la porte one way out, si je me sentais (aimer).

                      Je lui ai alors posé la question de savoir comment elle écrivait aimer à la fin : aimer ou aimé… c’est vachement important pour la compréhension quand on y pense… mais elle n’a pas compris 😥

                    4. albundy17

                      « pour la compréhension quand on y pense »

                      mdr, j’ai fait récemment la même demande, lors d’un échange tendu avec Peggy, sur un autre verbe mais dont le sens changeait tout, du coup jeu set et match en un ace ^^

        1. sam player

          Faut quand même voir la taille en vue aérienne.
          Ca commence déjà par se rendre au bon terminal et le métro n’est pas la meilleure façon sauf de devoir faire 4 bornes à pied.
          Les bus déposent directement au terminal et ça fait gagner 1/2 heure. Une fois j’ai fait la course avec mon boss et je suis arrivé au hall d’embarquement une 1/2 heure avant lui (vs RER).

          Les potelets des escalators ça existe partout et ça évite les bouchons « compressants » et ça permet à ceux qui sont dans la boucle de ne pas se retrouver coincés par les entrants aux paliers (filtration) et perdent ainsi leurs valises à la traîne derrière eux.
          Accessoirement ça évite aux handicapés de vouloir prendre les escalators, ce qui se voyait souvent avant car plus rapide que d’aller à l’ascenseur.

      1. cyprus.ill

        « La passagère devait être socialiste… » c’est bien possible !
        En toute honnêteté, ayant voyagé dans bcp de pays (et donc passé par bcp de gros aéroports), CDG est assez surprenant : avec un truc qui ressemble plus à une ville qu’un aéroport, vu le nombre impressionnant de terminaux (1, 2A, 2B, 2C, 2D, 2F, 2E, 2F, 3), on pourrait s’attendre à un parcours simplifié dans des terminaux pas trop saturés. Et bien pour l’avoir subi récemment au 2E (le même que la passagère socialiste), avec femme et gamins, j’ai été vraiment surpris du parcours. 2h d’avance dans le terminal et nous sommes arrivés à la porte d’embarquement 15mn avant le déco ! Des queues jamais délimitées, l’une après l’autre, un vrai bordel ! Et pourtant je ne suis pas socialiste (mes enfants le sont, il est vrai, puisqu’ils vivent avec l’argent de l’autre, c’est à dire le mien…)

        1. sam player

          Moult passagers ne savent même pas à quel terminal ils doivent se rendre… et cette fille là (de CP) ne saura pas mieux se débrouiller la prochaine fois.

          Je serais curieux d’avoir le récit de sa première expérience sexuelle 😀

      2. bibi

        Non dans la plus part des villes du monde soit vous allez à l’aéroport avec un simple ticket de transport en commun (il y a peu d’agglomérations qui pratiquent le zonage pour les transports en communs, l’agglomération parisienne étant à ma connaissance la seule de France) soit en navette, les aéroports desservi par rail ne sont pas légions.

          1. bibi

            Mérignac, Biarritz, Pau, Agen, Périgueux, La Rochelle, Brive-La-Gaillarde, Poitiers, Angoulême, Limoges, et j’ai fait que la Nouvelle Aquitaine.

            1. sam player

              PTDR Bibi et la mauvaise foi… on parle de villes importantes, d’aéroports internationaux voire de capitales !…et toi aussi quand tu parlais « dans la plus part des villes du monde ».

              Je ne doute pas que tu vas nous en trouver quelques unes…

              1. bibi

                Non, je pensais exactement à ce genre d’aéroport.
                Sinon pourquoi aurais-je pris soin de parler du fait que l’agglomération parisienne est la seule en France à pratiquer le zonage?
                Je n’ignore guère que les hubs sont desservi par rail, mais les hubs c’est très peu d’aéroports dans le monde.
                Les deux aéroports que je fréquente sont Mérignac et Gatwick.

  15. Droopyx

    Ne soyons pas mesquins toutes les compétences et matériels pour les feux d’artifice sont déjà sur place et l’entrainement est quasi hebdomadaire.

  16. René-Pierre Samary

    Encore un scandale débusqué lors de la Journée internationale de la Femme… à propos de wiki.
    « L’encyclopédie en ligne, qui se présente comme libre et universelle, est écrite à 90% par des hommes. Elle consacre plus des trois quarts de ses notices à des personnalités masculines. La bibliothèque universitaire d’Angers crée un atelier afin de promouvoir la place de la femme sur la plateforme. »

    1. Loki dort

      Mais qu’est-ce que les femmes attendent pour contribuer à cette encyclopédie? Personne ne me fera croire qu’on les en empêche hein!

    2. sam player

      Oui RPS on a eu droit à un sacré paquet de conneries débitées au km pour cette journée…
      Demain journée mondial du rein… y aura des coups qui ne seront pas perdus 😀

  17. René-Pierre Samary

    Et ce n’est pas fini…
    « Comme l’année dernière, le CSA déplore la faible part d’expertes (30%) et d’invitées politiques (32%) à l’antenne. «Quand on a démarré il y a quelques années, le taux d’expertes tournait autour de 16/20%. Aujourd’hui on est à 30%, ce n’est toujours pas assez mais on peut se réjouir d’avoir avancé grâce aux efforts déployés», commente Sylvie Pierre-Brossolette, conseillère au CSA en charge du rapport. »

    1. cyprus.ill

      J’hallucine sur ces comptages à la virgule près ! On nage quand même en plein délire.
      Tout à l’heure en voiture j’entends sur France info une journalope toute excitée ayant fait ses calculs : « rendez vous compte, même s’il est vrai qu’il y a de plus en plus de femmes chez les journalistes » (tiens tiens, ceci expliquerait-il la lente décomposition de la qualité des papiers… non je m’égare), « on ne peut pas en dire autant en terme d’experts. Les hommes sont sur-representés chez les experts. Heureusement une liste d’expertes est désormais fournie aux médias pour qu’ils puissent se servir dedans. »

      Du pur délire…

        1. Lark on the Wing

          Pourquoi la frapper? elle n’approuvait pas ! c’est comme ça, par l’erreur, que l’on crée le féminisme….

          1. René-Pierre Samary

            C’est juste qu’il a la sexualité un peu rude, comme le disait notre futur ex-président, ou plutôt notre ex-futur président…
            (que je ne serais pas surpris de voir revenir dans la foulée d’un hypothétique Macron, car chez ces gens-là…)

            1. Lark on the Wing

              Je crois, plutôt que rude, il l’avait qualifiée de « rugueuse »…

              Evidemment, il y a eu Magali Noel : youtube.com/watch?v=4mCnXEjahg0
              et aussi, pour Harry qui parlait de « mandale » : youtube.com/watch?v=ELXvfoFGVNY

              Pour en revenir au « rugueux », cela doit tenir à la spécialité financière du personnage. Il y a eu que XVII° un certain Particelle d’Emeri….

              1. Lark on the Wing

                Bon, c’est pas le tout, le jardinage m’attend… vais acheter des plants de patate, cet aprem, en prepper très prévoyant… devrais avoir mes poules semaine prochaine…. L’an dernier, j’ai lu l’autobiographie de Elmer Keith, un pavé, illustré de photos, sépia toussa, admirable… quel type ! un modèle d’indépendance, bien que le mot « libéral » au sens français, il ne savait de quoi il s’agissait, mais il pratiquait….

                1. Lark on the Wing

                  « I like to see culture made available to the average man »… je rigole, suis pas aussi imbu de moi-même… c’est une citation tirée de « Peanuts », c’est vous dire…

  18. MCA

    C’est fait, la pétition est signée, mais aucune illusion, ils s’en foutent comme de l’an 40.

    Reste à attendre les présidentielles et voir ce que ça donne.

    Sinon nous ne sommes pas en pays de découverte : on paiera !…

    Et assez curieusement, je n’ai pas entendu parler d’organismes privés se bousculant pour financer ce projet si rentable en apparence… auraient-ils des infos cachées sur la rentabilités dudit projet?

    Par contre je connais des entreprises privées (les mêmes qui sponsorisaient la publicité sur les JO du temps du maire précédent sur le site de Batignolles) qui vont se ruer sur les contrats de réalisation, allez donc savoir pourquoi?

    Ces pitreries hors de prix n’ont que pour seul but de faire sortir de la poche du contribuable ses économies durement acquises pour les verser dans des poches bien larges et qui attendent avec impatience l’évènement, et pas que l’état!

    Ca va créer des emplois, travaux publics en tout genre, puis marchants de t-shirts , sandwichs et boissons variées pendant 15 jours, bref, du lourd et pérenne comme chacun peut se douter, mais la seule chose pérenne que j’y décèle est la gueule de bois du lendemain à la vue de l’ardoise à éponger.

    Et dire qu’il suffirait que les gens cessent de regarder ces singeries pour que cela cesse d’exister…

    De la à dire que les futurs spectateurs justifient et sont les premiers responsables de cette gabegie il n’y a qu’un pas que je n’hésiterai pas à franchir.

    Tout à fait d’accord avec SAM sur les projets qui seront embarqués avec les JO, projets qui n’auraient pas été réalisés sans ces jeux.

    Je pense que si un équipement public est réellement justifié (style desserte d’un aéroport par transports en commun moderne) il faut le réaliser en veillant aux coûts et surtout ne pas se servir de l’alibi JO pour le faire.

    C’est justifié, on a les moyens, on fait; avec une nuance de taille : on n’a pas les moyens, on diffère.

    En ce qui concerne la desserte Roissy, il y aura doublon avec la ligne B…. encore un gâchis supplémentaire, mais bon, vu la faune qui fréquente la ligne B…. on pourrait presque comprendre, par contre j’ai vu le prix du ticket de transport prévisionnel sur la nouvelle ligne, ça risque fort d’être plus que dissuasif !…

    Conséquence : Uber a encore de l’avenir.

    1. sam player

      Pour empêcher la comparaison sur le coût du transport il suffira de faire comme à Lyon-Saint Ex en interdisant les transports alternatifs (c’est dans le contrat du concessionnaire à Lyon)… TGCM !

      1. MCA

        Je vois aussi le coup où ils vont changer la desserte de la ligne B pour forcer les voyageurs à emprunter la nouvelle ligne et ainsi les racketter au passage (style plus de trains terminus Roissy et les trains de passage ne s’arrêtent plus à Roissy).

        A force de vivre dans ce pays on finit par deviner l’avenir…

      1. Tribuliste

        Finalement le sport amène son lot de petits plaisirs! Le score et la discipline m’indiffèrent mais la manière, la portée médiatique, quel résultat !
        En prime Manu et Anna étaient dans les tribunes : parfait ^^

        1. nemrod

          Alors là on touche au sublime, au grandiose au prodigieux…
          Je suis pas certain que l’équipe de bûcheron de 3ème division départementale que je vais voir jouer de temps en temps aurait pris 3 buts en 6 minutes contre le Barça.
          Ils auraient dégagé en tribune, tirer les maillots, découpé 2-3 fois un catalan mis une paire de tarte à Messi finit à 8 mais auraient pas pris 3 pions.
          Trop drôle.
          Ca me fait toujours rigoler quand tous les pronos sont déjoués…a voir en Avril !

          1. bibi

            En 2011 la Juve s’offre Barzagli pour 0.6M€, en 2012 le PSG dépense 50M€ pour sa pleureuse Thiago Silva.
            Evidemment en jouant au PSG, Barzagli ne serait pas le défenseur qu’il est devenu en évoluant à la Juve sous les ordre de Conte au côté de Bonucci et Chielini.

            Mais putain de merde pour 50 millions vous pouvez vous offrir une vraie défense, mais au PSG on préfère dépenser plus de 100M€ pour des footballeurs fictifs comme Thiago Pleureuse Silva, David Luiz mais ne brille pas, ou encore Kevin Farcea Trapp.

            Il y a des fondamentaux dans le sport et il faut les respecter, quand on bâti une équipe de mercenaires en dépit du bon sens et que l’on est capable de virer des entraineurs comme Blanc et Ancelotti, il en faut pas s’étonner du résultat.

                1. bibi

                  Les clubs sportifs sont avant tout des entreprises, et les acteurs dans ce marché ont différentes stratégies d’investissement et force est de reconnaitre que celle des actionnaires du PSG pour ce qui est du football elle est toute pourite.

              1. bibi

                Mr Bundy n’est-ce pas vous qui nous rappelez tous les 4 matins que vous avez un jour marqué 4 touchdowns dans un seul match?

                Concernant le PSG la seule façon d’avoir une pensée foot balistique serait de faire une analyse comparative du 6 coups dont le Barca s’est servi hier soir et du pétard mouillé à un coup qu’a utilisé le PSG tant cette équipe n’a strictement rien à voir avec le football.

                    1. albundy17

                      lol bibi, il faut que je t’esplique, en fait mon vrai nom à moi, c’est pas bundy, et pour le prénom pareil sauf que je vais ptet passer au Ted, c’est tendance, faudrait pas que je choppe un cancer létal mortel ou j’en emporte avec moi, du grassouillet de la raie pudique

  19. Pablo

    Paris 2024 = l’occasion pour Hidalgo et sa bande de faire renflouer les finances de la ville de Paris par l’ensemble des contribuables français (les socialistes sont les magiciens de la dépense publique). Les JO seront donc l’occasion (trop belle) de faire disparaitre des années de gestion calamiteuse et clientéliste. à Paris Soyez en certains : l’enfumage « Paris JO 2024 » va marcher à fond (fonds ?).

  20. Lorelei

    Pourquoi ne pas faire les Jeux dans la même ville tous les 4 ans? Les Grecs étaient plus malins que nous: Olympie.
    C’est sûr que ça drainerait moins de soussous dans les popoches.

    1. René-Pierre Samary

      Pourquoi, Lorelei ? Parce que l’organisation des JO est l’occasion pour un pays d’abrutir ses citoyens et de flatter leur chauvinisme.
      Si les Jeux étaient ce qu’ils doivent être, une sorte de grand’messe sportive internationale, votre idée aurait fait son chemin : l’organisation dans un même lieu exterritorialisé à cet effet…
      La Seine-Saint Denis, par exemple ? Ah ! non. C’est déjà un territoire préempté, dont nous ne disposons plus…

      1. Calvin

        Le mieux reste un pays neutre diplomatiquement, pas trop compromis économiquement, aux infrastructures correctes, et peu corrompu politiquement.

        Et si la Croix-Rouge et/ou l’OMS, avaient une antenne, l’effet serait maximal.

        Ah ben… La Suisse, quoi !

        1. tabbehim

          je ne plussoie pas !
          ça va coûter une blinde, et il y’a d’autre pays assez (con) courageux pour dépenser les fortunes nécessaire là dedans !
          et pensez aux impôts !

          Non

          je propose comme pays amoureux des déficits chroniques la France 🙂
          et c’est pas loin de la suisse, et ça participera encore plus fabuleusement à l’ingurgitation titanesque de pop corn en s’émerveillant chaque jours un peu plus du grand n’importe quoi pétardant et coloré 🙂

  21. Murps

    La Cour des comptes dresse un rapport accablant sur les Archives nationales
    http://www.archimag.com/archives-patrimoine/2017/02/02/cour-comptes-rapport-accablant-archives-nationales

    La Cour des comptes épingle la gestion de France Télévisions
    http://www.europe1.fr/emissions/le-journal-des-medias/la-cour-des-comptes-epingle-la-gestion-de-france-televisions-2881946

    La Cour des comptes fait la leçon à l’Etat actionnaire
    http://www.latribune.fr/economie/france/la-cour-des-comptes-fait-la-lecon-a-l-etat-actionnaire-633279.html

    La Cour des comptes épingle la gestion du personnel pénitentiaire
    http://www.europe1.fr/societe/la-cour-des-comptes-epingle-la-gestion-du-personnel-penitentiaire-2696815

    Celui-là je l’adore

    La Cour des comptes épingle l’INC et son magazine « 60 Millions de consommateurs »
    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/12/08/l-inc-et-son-magazine-60-millions-de-consommateurs-epingle-par-la-cour-des-comptes_5045453_3234.html#LJlP26MdROLrI1mo.99

    Un petit dernier pour la route, je ne veux pas spammer…
    La Cour des comptes soulève un scandale à 300 millions d’euros dans l’Education Nationale
    Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/cour-comptes-souleve-scandale-300-millions-euros-dans-education-nationale-2984117.html#E4x088ix9uxjtBe3.99

    1. sam player

      Merci pour les liens, surtout celui de 60M de consommateurs qui a réussi aujourd’hui à rendre publique une étude sur les produits d’entretien qui sont cro méchants car plein d’allergènes : la conclusion de l’étude c’est « laver comme autrefois à l’huile de coude » PTDR… ouais faut pas respirer l’ammoniac.

      Assez marrant de voir la différence de gestion entre l’UFC* et 60M de consommateurs, ce dernier n’arrivant pas à s’en sortir même avec les subventions d’état (privé vs public)

      * : l’UFC autofinance 97.5% de son budget par la vente du magazine et les adhésions et reçoit 800,000€ de la DGCCRF pour le solde.

      1. sam player

        Je viens de lire vite fait le rapport de la CdC sur l’INC-60M de consommateurs.

        Leur plus gros problème vient du fait qu’en 1990 ils n’ont pas cru devoir faire des économies et n’ont donc trouvé aucun intérêt à adhérer à l’International consummer research and testing (ICRT), structure de coopération en matière
        d’essais comparatifs… et maintenant ils le paient puisque l’UFC y a adhéré et qu’il serait mal venu que 2 revues nationales publient exactement les mêmes essais. Bien fait !
        _____________
        Extrait de la CdC :

        Plusieurs entités éditrices de presse consumériste d’Europe adhèrent au Conseil d’International consummer research and testing (ICRT), structure de coopération en matière d’essais comparatifs et ainsi bénéficient de l’effet de mutualisation leur permettant de réduire le coût de leurs essais comparatifs, contrairement au magazine « 60 Millions de consommateurs » qui a vu ses demandes successives d’adhésion rejetées.
        L’INC a manqué l’opportunité d’intégrer ce consortium avant que « Que Choisir » en fasse partie. En effet, les recettes importantes de « 60 Millions de consommateurs » jusqu’au début des années 1990 ne rendaient pas indispensable une mutualisation des essais.
        Le paysage consumériste ayant évolué, dans un contexte plus contraint financièrement,l’INC tente de se rapprocher depuis de nombreuses années du consortium international. La présence de « Que choisir » dans le consortium rend très hypothétique le partage de la diffusion des essais pour la France. De plus, le statut public de l’INC ferait figure d’exception au sein de l’ICRT dont la plupart des membres sont des entités privées de défense du consommateur.

    1. Calvin

      La campagne pour les JO 2024 ne coûtera pas cher, ok, c’est sûr.
      Mais, à moins de laisser intégralement l’organisation des JO entre les mains du privé, la facture risque d’être lourde à partir de… 2022.
      Tiens, un nouveau quinquennat !

    2. bibi

      Les économies réalisées sur l’absence de pots de vin aux membres du CIO, seront immédiatement reportées en rétro-commission pour l’attribution des marchés publics.

  22. René-Pierre Samary

    Un commentaire judicieux sur le fil de la pétition :
    « L’organisation des JO à Paris conduirait en outre, sinon au développement d’un ciblage terroriste de masse, du moins à la crainte qu’un tel développement puisse se produire. Pour se protéger de tout reproche ou mise en cause à ce sujet, la puissance publique transformerait la région entière en bunker sécuritaire, ferait obstacle au déplacement des habitants des zones périphériques et paralyserait l’activité intra-muros de la ville elle-même : un parfait alibi à la mise en place d’un étau policier de type hyper sécuritaire, dont les structures perdureraient, par habituation, après les jeux. »

  23. tabbehim

    j’aime à quel point le lavage de cerveaux est bien fait 🙂

    Les quelques gens qui se disent informé que je côtoie osent me dire que c’est de la faute de société privé si les infrastructures sont à l’abandon….
    Ou que c’est la faute à la crise …..
    Ou que c’est la faute à pas de bol…..

    Mais qu’en France, ça ne sera pas pareil *.*

    WEEEEEEEEELLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL 😀

    Quand j’ai répondu : « Non, les français ne feront pas pareil, ils feront pire en cramage d’argent public  »
    La discussion s’est « légèrement » enflammé, quelqu’un à voulu dire ultra libéral pour mettre fin à la discussion, et là, la question con : « C’est quoi un ultra libéral? »

    Ils sont en ce moment entrain de s’écharper sur la définition 🙂

  24. Aristarkke

    La candidature de Paris s’améliore. Il va y avoir un stade quasi neuf disponible… (Jean Bouin).
    Toujours cela qui ne sera pas à construire…

    1. bibi

      Le stade Jean Bouin propriété de la ville de Paris a été rénové aux frais du contribuable entre 2010-2013 et la capacité a été portée à 20 000 places et cela pour faire plaisir à Max Guazzini président du Stade Français qui aujourd’hui fusionne avec le Racing 92, Jean Bouin est aussi pour l’instant le stade du Red Star qui a du quitter Bauer finalement pourrait bien y rester.

Laisser un commentaire