CSA, Marseillaise et petits drapeaux

Dans les objets politiques, quel est celui qui est le plus dangereux, qui, bien utilisé, peut faire le plus de dégâts ? On pourrait croire que c’est une affaire financière, ou un slogan, un débat qui envoie du steak ou une affiche particulièrement sexy. Il n’en est rien. Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) a fait des recherches et ses conclusions sont formelles : ce sont les drapeaux et l’hymne nationaux qui sont, de loin, les éléments les plus susceptibles de déclencher une catastrophe dans le panorama politique actuel.

Dit comme ça, certains m’accuseront d’exagérer (comme si c’était le genre de la maison, vraiment !). Pourtant, la réalité est encore plus invraisemblable. Elle est rapportée par le journal l’Opinion qui est récemment tombé sur la pépite pondue par le CSA pour en faire un article, mi-consterné, mi-halluciné.

On le serait à moins : alors que la campagne va officiellement rentrer dans son côté pointilleux puisque les temps de parole seront, à partir de lundi, scrupuleusement comptés pour chacun des onze baltringues candidats, le CSA a remis aux différentes parties un document de onze pages décrivant l’ensemble des règles attenantes aux clips de campagne, leur production, leur programmation et leur diffusion.

Que voulez-vous, au Pays Des Droits de l’Homme, la liberté d’expression est millimétrée et la licence artistique ou le matériel de propagande électorale doivent méticuleusement respecter l’imprimatur du régime administratif officiel dans lequel baigne tout le pays (avec un délice étrange à la limite du syndrome de Stockholm). Et pour ce faire, le CSA entend bien définir ce qui est permis de ce qui ne l’est pas. Or, dans son article 9 (ah, ce parfum délicieux de légalisme léger !), le CSA pose l’interdiction dans ces clips de « faire apparaître tout emblème national ou européen », ainsi que proscrire tout hymne national.

Certes, la consigne existait mollement pour les précédents scrutins, mais le Conseil avait admis certaines latitudes qu’il entend bien ne plus conserver dorénavant. Si, jadis, on pouvait imaginer quelques images du drapeau tricolore flottant sur fond de ciel bleu et de Marseillaise, il n’en sera plus ainsi. Pour le CSA, utiliser ces marqueurs pourtant relativement normaux (pour ne pas dire bateau) dans un clip de campagne d’une élection nationale, ce serait prendre le risque que certains candidats « misent sur un nationalisme délirant » ; plus précisément, cette interdiction vise surtout à éviter que ces drapeaux (et cet hymne) soient « maltraités ou utilisés de manière négative ».

Diable. Fichtre. Palsembleu.

Diagramme OMG WTF

Nous sommes en France, au XXIème siècle, qui a apparemment rendu complètement les armes devant le politiquement correct et les lubies mentales de contrôle de la population d’une partie des « élites » zélées en charge de la pénible bureaucratie française.

À la découverte de cette information, l’esprit est pris de cette stupeur qui bloque ceux qui ont encore au moins deux doigts de lucidité. Devant l’avalanche de WTF épais et gluant qui déferle à l’occasion d’une telle décision, il devient immédiatement difficile de savoir par où commencer.

Comment ne pas voir l’atteinte liberticide invraisemblable et parfaitement disproportionnée posée par ce Conseil dont une dissolution dans l’acide sulfurique décamolaire impacterait favorablement le paysage audiovisuel français ? Comment ne pas voir que ce Conseil vient, avec la souplesse et la prestance des cuistres les plus dodus, de décréter ce qu’un clip de campagne devait ou pas contenir, privant ainsi les électeurs de la vision exacte des candidats qui se retrouvent, de façon indubitable, cantonnés dans l’expression de leurs idées ?

Et si on admet (ce qui est une erreur de raisonnement) qu’on puisse imposer des règles particulièrement contraignantes lors de l’exercice le plus spécifique du droit d’expression démocratique (puisqu’il s’agit d’une élection, celle du président, rien moins) comment ne pas être un minimum outré devant le choix des contraintes ? Tant qu’on y est, pourquoi ne pas interdire une couleur en particulier (le brun, au hasard ?), voire des angles de prise de vue (« pas de panos, coco, on veut des plans serrés, exclusivement ») ou au contraire, imposer un style musical tant qu’on y est ? (Ça aurait du chien : cette année, le CSA impose du zouk pour tous les candidats).

D’autre part, il est tout aussi difficile de refréner un petit réflexe glutéal lorsqu’on lit les raisons invoquées pour justifier ce nouveau trait de génie chez notre Haute Administration Télévisuelle.

Qualifier l’apparition d’un ou de plusieurs drapeaux tricolores ou européens dans un clip de campagne de « nationalisme délirant », c’est proprement… délirant : si ce n’est pas dans un clip de campagne pour un candidat à la présidentielle qu’on peut voir apparaître un drapeau, on se demande exactement quand on le peut sans sombrer dans un « nationalisme délirant », d’ailleurs surtout pas défini par le Conseil.

Et ce problème de définition floue se retrouve de la même façon lorsque le CSA entend prévenir toute utilisation contre nature de ces même drapeaux : alors que leur utilisation (leur existence même ?) est la preuve d’une tendance louche au « nationalisme délirant », leur non-utilisation est prônée pour éviter qu’ils soient « maltraités ou utilisés de manière négative ». Il faudrait savoir, à présent, si le risque est le plus fort que, pour un même drapeau, on tripote le nationalisme délirant par la face nord, ou qu’on le maltraite ou l’utilise de manière négative par la face sud, dans un « pile je gagne face tu perds » assez caractéristiques des excuses bidons pour fermer le clapet de ceux qui ne pensent pas comme il faut.

Car avec une telle définition floue (« manière négative », wtf ?), tout peut alors être interdit. On pourrait interdire fleur ou costume dans ces mêmes clips au motif qu’ils sont employés de « manière négative ». Après tout, lorsque Marine Le Pen utilise une rose bleue, c’est quasiment un clin d’œil à la fleur du Parti Officiellement Socialiste, détournement évident d’une symbolique pourtant si humaniste tagada et pleine de lutte sociale tsoin-tsoin ! Après tout, lorsque François Fillon enfile une veste, un soupçon de connivence, de corruption ou de dons indus plane immédiatement, n’est-ce pas ? Allez, zou, supprimons l’un et l’autre de ces clips de campagne : Marine devra se contenter d’un pot de chrysanthèmes (jaunes, pour ne froisser personne), et François pourra à la limite enfiler un petit pull jacquard, à condition qu’il bouloche et que ses manches soient un peu trop longues. La démocratie et la bonne tenue du Paysage Audiovisuel Franchouille sont à ce prix, mes enfants.

On peut, ou pas, être patriote. On peut, ou pas, trouver cette valeur désuète. Soit. Ces positions sont défendables. Mais en tout cas, en combattant ainsi l’expression de ce patriotisme, admis depuis des lustres, entré dans les mœurs et pour tout dire, franchement banal, en l’aspergeant de nationalisme avec un gros pinceau idéologique, le CSA ne fait qu’une seule et unique chose : exacerber le ressentiment à son égard et surtout, donner des arguments forts à tous ceux, nombreux, qui trouvent que trop d’institutions sont allées trop loin dans la lutte contre ce patriotisme au motif qu’il serait nationaliste.

Le CSA est un habitué de ces colonnes tant le ridicule répété de ses propositions défie l’entendement. Une fois encore, il se montre à la hauteur de sa réputation catastrophique et impose qu’on envisage, sérieusement, sa disparition pure et simple.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires126

  1. Aristarkke

    Il ne manque plus que l’ outrage qui pourrait être fait au drapeau par les idées d’une candidate dans cette liste à la Prévert, faute de raton laveur…

  2. Loki dort

    Le CSA veut juste favoriser la candidature de Macron.

    C’est le seul qui affirme qu’il n’y a pas de culture française, pas d’art français, pas d’histoire, et que la France est une chance pour tous, autant dire pour personne. En plus la françitude est coupable de crimes contre l’humanité.

    Tandis que les candidats de la droite orientent leur programme sur les thèmes de la défense de la nation, de sa souveraineté, sa culture et toussa. Les empêcher d’utiliser les emblèmes nationaux est donc fait pour leur couper l’herbe sur le pied, ainsi que donner plus de facilité à Macron et la gauche qui ne jurent que par le vivrensemble.

    Et même si cela incitait encore plus l’électeur moyen à voter FN, c’est encore tout bénéf: cela ferait monter le score de MLP pour lui donner accès au second tour contre… Macron. CQFD.

    C’est vraiment ça: Pile je gagne, face tu perds. En un mot: bravo!

    1. Aristarkke

      C’est le seul qui exécute donc les consignes du CSA dès avant qu’ elles soient parues…
      Quel monceau de chance !!!

      1. Loki dort

        Bah de toute façon vu l’inconsistance absolue de son programme et ses idées, quoiqu’il dise et quoi qu’il fasse, il n’aura jamais tort! Macron, c’est l’exemple même du vide absolu.

        1. Bonsaï

          C’est l’agent des Puissances, l’ange maléfique…
          Comme on a pu voir hier soir chez Pujadas, il est moins évaporé qu’il n’en a l’air et par conséquent plus dangereux.

        2. Ca suffit

          Philippe Attali, alors que Macron siégeait dans sa commission avait déjà dit à l’époque “Macron, c’est le néant“

          1. Lafayette

            il fait comme Maïté, il raconte un recette, mais il me prouvera pas qu’il sache cuisiner et encore moins améliorer la situation du pays.

      2. Chat de Nuit

        Les chercheurs cherchent depuis des années à vérifier l’existence des Trous Noirs dans l’espace. Pas besoin d’aller aussi loin, venez en France, on en a un (plusieurs même) de trou noir, le néant absolu l’Emmanuel Macron!!!!

  3. Aristarkke

    Monseigneur, dans le langage des fleurs, le jaune est symbole de trahison… MLP accepterait elle une règle lui imposant pareil message subliminal???

        1. tabbehim

          /* attribution d’un point godwin */

          le jaune, c’est sur une étoile cousu sur les candidats qui ne plaisent pas au système actuel que le csa aurait pu imposer s’il pouvait

          1. bibi

            L’étoile jaune c’est un symbole apparaissant sur le drapeau européen donc c’est pas possible.

            Utiliser quelque chose d’aussi stigmatisant que des notes ne serait vraiment pas bisou, et c’est pourquoi en partenariat avec la rue de grenelle le CSA travaille à l’implémentation de gommettes pour savoir quel est le degré de maitrise des candidats dans les sujets aussi importants comme le détournement de fond public, la dissimulation de ses avoirs au Fisc et bien sur le plus important la capacité à rassembler dans le vivre ensemble de l’identité heureuse.

            Et bien sur le CSA en partenariat avec la DGCCRF envisage et cela dans le but d’informer l’électeur sur la dangerosité des candidats de mettre en place un étiquetage strict ou devra évidemment figurer, leur teneur en gras, en sucre et en sel, si il contient des OGM, l’origine de la viande, pour les énarques ils bénéficieront d’une AOC puisqu’il s’agit d’un produit dont les étapes de fabrication (production et transformation) sont réalisées dans une même zone géographique et selon un savoir-faire reconnu.

            1. Le Gnôme

              L’invention du candidat neutre, vêtu de gris avec des messages d’avertissement comme « nuit gravement à votre liberté » pourra devenir obligatoire.

        2. Loki dort

          Dans le langage des couleurs (et des fleurs) employé à l’époque où les courtisans se pressaient à la… cour du roi, le jaune était la couleur ambigüe, qui pouvait aussi bien être interprétée positivement que négativement en fonction des circonstances. Envoyer un bouquet de fleurs jaunes à l’objet de votre flamme suite à une dispute pouvait donc exprimer de la jalousie, ou une suspicion de trahison (le jaune cocu), ou un défi, etc. Envoyer la même couleur au tout début d’une relation pouvait être au contraire une invitation, une question, une perche tendue, l’expression d’une hésitation à faire le premier pas…

          Une subtilité qu’il serait vain de chercher aujourd’hui dans les moeurs contemporaines. A chaque époque ses grâces.

            1. Pheldge

              Et après ça, c’est moi qu’on traite de tous les pires noms qu’il soit, pour une modeste plaisanterie , fine et subtile, un trait d’esprit brillant et vît vif !

            2. Loki dort

              Ah tiens oui elle est bien bonne celle-là! 😀
              En même temps, il y a longtemps que l’expression existe : tendre une perche, je ne l’ai pas inventé!

  4. Higgins

    Pour les fleurs, il est évident qu’il faut interdire le lys (vu sa connotation royaliste au pays de la république triomphante et absolue) et évidemment la rose (là, je ne fais pas de dessin). Pour les vêtements, le pull ou polo d’inspiration marine (rien à voir avec MLP) est forcément proscrit (on a échappé à Montebourpif qui a fait acte de présence, j’allais dire travailler, dans une entreprise qui fabriquait ce genre de fringues). Vu l’état du pays, la nullité de son personnel politique et de ses comités Théodule et autres hautes autorités, le chrysanthème s’impose indubitablement.
    Si le CSA n’existait pas, il ne faudrait surtout pas l’inventer. C’est proprement atterrant. CPEF.

  5. bibi

    Le plus simple serait d’interdire d’antenne à partir de Lundi tous les candidats.
    Pour les spots de campagne officielle un format unique avec diffusion de messages en verts sur fond noir en Courier 10, prononcer par Pajudas.

    1. albundy17

      Il faudrait surtout interdire la diffusion des « résultats » des sondages, attrape couillons des indécis qui veulent gagner

  6. tabbehim

    😀
    ce pays est fou !!!
    Il est foutu !!!
    Il est goûtu aussi 🙂

    Pop corn par palette !
    et palette de bière pour tenir les quelques jours d’avant scrutin 🙂
    ami suisse, buvez tant que vous le pouvez, avant le grand exode de français dans votre pays !

    sérieusement, le machin qui gère le truc qui s’affiche dans la boite à connerie dépasse toutes mes espérances !
    patron, avouez que vous avez eu d’abord un réflexe de facepalm puis, fûtes vous prit d’un grand éclat de rire !

    1. Aristarkke

      Sérieusement, est ce qu’il viendrait à l’ esprit des Suisses (qui parlent lentement parce qu’ils pensent vite) d’ interdire l’ usage du drapeau suisse et de l’hymne national lors d’une campagne électorale???

      1. tabbehim

        Mon avertissement vise surtout à les préparer à l’invasion de migrant français souhaitant fuir un pays invivable….. dans un futur qui se rapproche.
        De plus, ils parlent français pour un certains nombre d’entre eux, ils ont donc des chances plus élevé d’un jour vouloir réessayer les « recettes » d’un pays disparu en pensant que c’est de bonnes idées…..
        une sorte de « renaissance 2 » mais en prenant toutes les idées qui n’ont pas fonctionné.

        1. Theo31

          Les suisses francophones aiment tendrement le socialisme au point que leurs racailles gauchistes avaient eu toute latitude pour saccager les rues de Genève.

        2. Aristarkke

          Soyez un brin logique, Tabbehim, ou alors on va croire que le pop-corn (+ la bière) nuit gravement à la santé, ce qui serait dommage pour la bière, de mon point de vue :
          Si vous devez subir une invasion de Français qui fuient le socialisme déjanté, ce n’est pas pour le recréer aussitôt chez le voisin…

          1. tabbehim

            désolé cher maître grecque, les migrants emmènent souvent avec eux leurs coutumes et leurs croyances.
            Les croyances de nombre de français se situent dans l’idée d’un état fort couplé aux distributions généreuses.

            Les français qui envahirons la suisse ramèneront ces idées, et ils finiront par obtenir le droit de vote….
            La suite, vous la connaissez déjà ^^

            La bière n’est pas en cause, rassurez vous cher ancien 🙂

            1. Aristarkke

              Avant que les estrangers aient le droit de vote chez vous, il faut que temps long se passe, non ?
              Vous tournez au droit du sang et il a déjà été dit ici que la naturalisation helvète se fait à la six-quatre-deux, le jour où l’envie vous en prend?

              1. tabbehim

                comme je le disais, c’est avec le temps que ces « idées » et ces « traditions » empoisonneront le pays.
                et il y’en aura qui arriveront à obtenir le droit de vote, et à commencer à propager ces poisons dans les idées helvètes.

                1. Bonsaï

                  On voit bien que vous ne savez pas de quoi vous parlez !
                  1307, le serment du Grütli, fondation des trois cantons primitifs en réponse aux tentatives de mainmise étrangère…
                  Le droit de vote se mérite…

                  1. tabbehim

                    Le droit de vote se mérite, mais il finira forcément par y avoir un moment où ces idées seront voté…..
                    Bonsaï, les Suisses sont pour le moment libre et intelligent, mais la facilité du prêt à penser français finira par empoisonner la politique Suisse 🙁

              2. sam player

                @ Harry

                Au niveau cantonal, les cantons du Jura et de Neuchâtel accordent aux étrangers le droit de vote au niveau cantonal, sans pour autant leur octroyer le droit d’être élu (droit d’éligibilité).
                Au niveau communal, ce sont 600 communes réparties dans 6 cantons (Jura, Neuchâtel, Vaud, Fribourg, les Grisons et Appenzell Rhodes-Extérieures) qui accordent aux étrangers le droit d’être élu.

                Les suisses-français toujours en pointe !

  7. Bonsaï

    Le Grand Remplacement est en marche : qui sont les membres du CSA. Quelle légitimité ont-ils pour interdire le drapeau national en période électorale.
    Cet enfumage des esprits sert un plan, pour parler court, un processus qui impose l’extinction des spécificités locales pour favoriser une globalisation mondiale.

  8. Aristarkke

    « Heureusement » que le CSA n’ a pas interdit d’entonner L’ Internationale
    Plus du tiers des candidats gênés dans l’ élaboration des clips et autres outils de propagande ???

  9. Aristarkke

    Monseigneur, de quand date exactement ce cahier des charges du CSA?
    Parce qu’on en parle à trois jours de l’ ouverture officielle de la campagne mais je suppose à bon droit que le matériel de propagande est arrêté en conception depuis un relatif bon moment et en cours de production pour ne pas dire produit et livré?
    Est ce que ce ne serait pas un coup bas contre des candidats « de droite » supposés être davantage friands de ces signifiants patriotique pour les obliger à tout reprendre ou à modifier dans l’ urgence, bref leur coller un handicap de bel aloi ???

    1. Calvin

      D’abord, on impose le socialisme.
      Quand celui-ci s’effondre, on se réclame du nationalisme.
      Toujours dans ce sens.
      Allemagne, URSS, Cuba, Chine, Venezuela,…

  10. René-Pierre Samary

    Plus la liberté de penser, la liberté d’opinion, veulent s’exprimer, plus il faut resserrer le bâillon. Plus on serre le bâillon, plus la liberté étouffe. Plus elle étouffe, plus fort elle veut respirer. Plus il faut resserrer le bâillon. On commence par bâillonner, on finit par garrotter, au sens propre.

    1. Loki dort

      Le socialimse est l’antichambre du fascisme. A l’ombre de ces récents évènements, il n’y a plus aucun doute à ce sujet: d’abord on promet la réalisation de grands idéaux, puis on régule, puis on surveille, et enfin on interdit purement et simplement.

      1. Aristarkke

        Puis on exécute les durs de la comprenure… (étape invariable et invariante de tout régime soce qui, quand il est humain, se contente de les déporter s’il a une Sibérie ou équivalent sous la main)

  11. Mildred

    Puisque notre hymne national est en voie d’interdiction complète, il est grand temps d’en apprendre un autre qui pourrait peut être servir plus vite qu’on ne croit :

  12. Guillaume_rc

    Ne jamais oublier que le patron du CSA est un ancien conseiller de Jospin.
    Il n’a pas été choisi pour ses compétences en matière d’audiovisuel mais parce qu’il a la bonne couleur politique et qu’il peut donc faire fonctionner la Kommandantur… oups le CSA au mieux des intérêts des Zélites.

    Comme il est dit plus haut : interdire le drapeau français c’est une mesure qui vise la droite.
    Ce quinquennat est décidément placé sous le signe du rétrécissement accéléré de la liberté d’expression.

  13. taisson

    Devant tant de malveillances stupides, mais efficaces, que dire ?
    On peut juste constater que la réalité est pire que ce que les moins optimistes imaginent…
    Cette position de canard sans tête n’est due qu’à un choix judicieux des membres de ces superbes institutions…Et il n’y à pas que le CSA…
    La propagande à tellement bien fait son travail de dressage de l’opinion, parfaitement proportionnel à la position dans la société, que plus on monte dans la hiérarchie, plus les automatismes sont puissants !
    Mais, avec ce que j’appelle le syndrome « la voix de son maître » ça se répand aussi chez les « sans dents » !
    Une sorte de mélange indéfinissable humano-socio-marxo–boboÏde , totalement coupé du réel, et sans logique, s’est emparé de la pensée que l’on doit avoir pour être « du bon côté ».
    Il n’y à même pas besoin de « cabinet noir », ni de » complot » !
    C’est le complot sans complotistes ! Même pas besoin qu’on leur demande !
    Ils font tout ça par réflexe conditionné, et, en plus, pour montrer combien ils sont supérieurs, plus c’est tordu plus ça à de valeur !!
    Malheureusement, je suis persuadé que la situation ne peut pas s’améliorer, car sans une épuration (mais qui pourrait la mener ?), qui devra aller jusqu’à la neutralisation dans certains cas, le nombre de lobotomisés socio-boboïdes en place est tel qu’ils ne s’en iront jamais, même en cas de changement politique profond…
    Et le plus grave, c’est que beaucoup d’autres sont contaminés, avec des symptômes légers , mais à part les vieux, quelques autodidactes, ou les veinards des classes aisées qui ont fait leurs études supérieurs à l’étranger, qui semblent plus résistants au virus, pour tous les autres c’est comme une maladie nosocomiale, un jour ou l’autre on l’attrape !
    Je ne vois pas de sortie….

    1. René-Pierre Samary

      Un complot sans comploteurs, cela existe. Pas besoin de réunions secrètes, pas besoin de « protocoles »… Il suffit qu’un certain nombre de gens influents aient des idées à peu près similaires pour que les objectifs et les moyens d’action soient globalement convergents.
      En France, pays du verbiage, les mots prennent le pas sur la réalité observée et décrite. La forme est employée pour cacher le fond. Constate-t-on le déclin du pays ? On parlera du « déclinisme », on classera les « déclinistes », et tout sera dit. S’interroge-t-on sur les visibles (et peut-être explicables) disproportions entre le poids démographique de la communauté juive en France et son poids parmi les leaders d’opinion, on sera complotiste, et comme dans le premier cas, cela dispensera d’un discuter davantage.
      J’attends l’arrivée du terme « misogynisme »…!

    1. channy

      N’empêche que la photo de Fillon elle est plus que limite H16, l’ajout d’un robot mixeur serait susceptible d’entrainer un nationalisme délirant

  14. Chieur chiant

    Et pendant ce temps, le monde est plein de dirigeants qui vont des larves á des supers testéronnés, comme le sultan, le tzar ou autre POTUS… je plains le.a prochain.e président.e, ceux sont vraiment des masos, cpef…

  15. Pere Collateur

    Punaise, et encore un super tanker plein de milliers d’électeurs en partance pour la marine!

    Sont ils tellement idiots ou roulent ils pour la belle blonde? Je commence à me poser des questions…

    Faut quand même qu’ils fassent gaffe. Leur petit macron risque de ne plus en avoir des votants à ce train là…

        1. Calvin

          Paul Deschanel n’aura été perturbé que durant son mandat écourté. Passé ce poste (qui rend fou), il a retrouvé sa lucidité. Bon, il est resté un an sénateur jusqu’à sa mort.

  16. totor101

    UNE PROPOSITION !
    La tenue vestimentaire est une source de différenciation, DONC tous à poil ! ! ! !
    les discours peuvent amener de la discorde DONC interdiction de parler ! ! ! !
    Les grôôôôsses émissions de télé coutent trop cher DONC il faut limiter leur durée ! ! ! !
    ALORS ! il suffira d’un défilé en tenue d’Adam ou d’Eve d’une durée de 3 minutes ! ! ! ! !

    1. pierre0089

      Non, le corps aussi est discriminant, nous ne sommes pas tous égaux devant la nature, c’est intolérable. Tous en vêtements du désert, c’est très couvrant et déjà bien à la mode. On vous laissera le choix de la couleur, peut-être.

  17. sam player

    Le pire dans ses directives c’est quand même (tiré de l’article de l’Opinion) :

    « ….le CSA exige également que les productions pour le premier tour soient pour moitié réalisées avec les moyens de France Télévisions. Au service public de mettre à disposition ses équipes de tournage, ses studios de tournage et de montage ou encore ses infographistes et de jouer, en prime, le rôle de coordinateurs pour permettre à tout ce petit monde de travailler dans les meilleures conditions. »
    _________
    Si c’était pour permettre aux petits candidats d’avoir des moyens, ça aurait dû rester une possibilité mais non une obligation.

    1. sam player

      On peut aussi penser que mettre cette obligation à la charge du service public ça permet, et d’une, de le justifier, et de deux d’abonder un budget déficitaire : vont pouvoir demander une rallonge.

      1. Aristarkke

        ça se tient, surtout pour la demande de rallonge après la justification du déficit dans le genre : c’est lafôtalademocrassie….

      2. Aristarkke

        Troisième hypothèse : contrôler le contenu en déclenchant quelque grès du zèle, retrait de conscience, etc… au moment opportun ???

  18. paf

    Ils sont morts de trouille de la victoire du FN. Ils se chient dessus car ils savent que n’importe quel parti de droite ferait recette avec des drapeaux. Apres le sentiment d’insecurite, les attentats de Paris, le nouvel an a Cologne, la crise Syrienne, et l’election de Trump, les electeurs de droite, du centre et de gauche sont tous susceptible de voter nationaliste, protectionniste, et contre l’immigration. Pour les gogols qui biberonnent au vivrensemble ca doit etre la catastrophe huhuhu

    1. sam player

      Mais…, avec la flamme bleu-blanc-rouge du FN et le sigle idem de LR ils laissent le drapeau à la droite. Ils viennent de se tirer une balle dans le haut-de-chausses

  19. Gosseyn

    Et quelles sont les sanctions en cas d’usage du drapeau ?
    – L’interdiction de diffusion ?
    – La frappe au portefeuille ? (un grand classique, ça ! )
    – L’annulation de l’élection du candidat réfractaire ?
    – Un séjour au Goulag ?

    1. simple-touriste

      « Et quelles sont les sanctions en cas d’usage du drapeau ? »

      – Probablement interdiction de diffusion du clip qui sera interdit de télé et vu sur YouTube.
      – Montrer que la victime des sanctions est réellement victime d’acharnement, donc la validation de la thèse de Fuyons.

  20. Zer

    HS: peut-on trouver une liste des « livres » écrits par le club des 11 à l’occasion de la campagne ?
    Ayant pouffé en feuilletant celui de Macron, je suis curieux des autres.
    L’info semble disponible sur livreshebdo, mais c’est payant.

  21. Pheldge

    HS : Avis aux « gamers », y’a un super jeu qui vient de sortir : « Le jeu vidéo Fiscal Kombat; lancé ce vendredi, montre le candidat de La France insoumise en train de récupérer la richesse de Gattaz, Bettencourt ou encore Cahuzac. »
    Et d’après vous, c’est dans Rouge, l’Huma, ou Lutte Ouvrière qu’on trouve cette nouvelle ? bin non, c’est dans le Point, journal Juppéo-Macroniste ! 🙂
    lepoint.fr/presidentielle/quand-melenchon-confisque-l-argent-des-oligarques-07-04-2017-2118031_3121.php

  22. simple-touriste

    Si François Fuyons n’était pas un sans couilles, il irait à l’affrontement avec cet organe soviétoïde, en montrant des drapeaux floutés et un bandeau « attention drapeau français interdits d’antenne par le CSA ».

    Cela ferait un bon buzz qui relancerait sa campagne.

      1. simple-touriste

        Fuyons a déjà perdu. Les François qui n’ont pas envie d’une mauviette à genoux devant le campdubien qui limoge sur simple allégation dessin de « nez juif ». Le nez de macaron est effectivement moche. On ne voit que ça!

    1. Loki dort

      J’ai été voir la chaîne en question, et pour être tout à fait honnête c’est la première fois que j’écoute, enfin, que j’essaye d’écouter un discours de Macron. Misère! mais il a littéralement de l’air dans le cerveau ce type !

      Il aligne les mots juste pour parler, pour envoyer des fleurs, un pot-pourri! Mais le pauv’ gusse n’a réellement aucune idée de ce qu’il dit, ni de ce qu’il fout là! Et des gens vont voter pour ce niquedouille, ce boursemolle, ce blaireau, ce turlupin? Un bouffon!

      On a eu le capitaine de pédalo, on va avoir le gourou de quai de gare. Tartarin à l’Elysée, ça devrait être drôle non?

      1. sam player

        N’empêche que pendant le débat de TF1 à 5 ou 6 candidats, seule Marine l’avait interpellé en fin de sa tirade de 5 minutes pour dire qu’elle n’avait strictement rien compris… ce qui était vrai tellement c’était creux.

        1. Loki dort

          Oui, j’ai bien aimé la séquence où pendant que Macron débite sa tirade, digne d’un Don Rodrigue sous champi, elle le regarde en secouant la tête de gauche à droite, de haut en bas, à nouveau de gauche à droite, d’un air de dire  » mais qu’est-ce qu’il raconte ce cornichon?? « . Anthologie. Je me demande même si cette scène ne va pas trouver sa place dans les INA…

  23. sam player

    Je crois que si ça continue dans ce style de lois débiles je vais me suicider en me jetant par la fenêtre*.
    Je faisais une recherche google pour changer le thermostat d’un réfrigérateur combiné Liebherr d’une amie et je tombe sur le site Que Choisir dont les commentaires disent en gros : « Liebherr c’est de la merde ».

    Bon perso je ne connais pas spécialement cette marque mais c’est à peu près tout du même tonneau avec un durée de vie moyenne d’au moins 12 ans pour les frigos quelque soit la marque (nbre d’achats neufs / parc = 12); je dis au moins 12 ans car ce calcul inclut les appareils neufs qui ne sont pas du remplacement mais des appareils neufs pour les nouveaux foyers.
    Perso le mien a été fabriqué aux USA et a l’âge de ma fille (26 ans), no frost et tropicalisé.

    Mais bon, revenons à nos moutons frigos et voici un extrait des commentaires des pauvres clients qui ont vu leur appareil rendre l’âme après la garantie ou l’extension de garantie et donc après 3 ou 5 ans ;

    Pas de bol certes mais les clients satisfaits n’écrivent pas des commentaires pour dire que tout va bien.

    Extrait des commentaires (la mise en gras est de moi) :

    – Il faut vraiment boycotter ces produits qui sont de plus une calamité pour notre planète (recycler un frigo de 3 ou 4 ans !!!!, quel scandale)

    – Au delà, cette société est criminelle vis à vis de l’environnement car des ressources sont consommées pour la fabrication , le transport de ces matériels qui finissent à la décharge au bout de 2 ou 3 ans.
    Ne croyez pas les arguments « haut de gamme  » et fiabilité de Liebherr : ils vendent des matériels de mauvaise qualité très cher, donc en visant des marges importantes et ils se moquent des conséquences pour les clients et la planète – donc à boycotter.

    – A quand une loi pour imposer une garantie constructeur obligatoire de 10 ans [!] pour le gros électroménager. Aujourd’hui un frigo dure 5 ou 6 ans (20 ans auparavant) , un chauffe eau 5 ans (12 ans avant) et dans ce dernier j’ai à chaque fois un dégât des eaux quand il se met à fuir. Ce consumérisme effréné est scandaleux et toxique.

    – En tant que consommateur, nous devrions exiger de connaître le lieu de production d’un produit mais bizarrement dès que ce lieu est la Chine et qu’on a affaire à une grande marque cela devient le flou le plus total. [Lui ne doit pas avoir le gaz à tous les étages! la Chine doit être sur une autre plante ?]

    – Pour la sauvegarde de la planète ( cela va être d’actualité), des taxes dissuasives sur les transports devraient être instaurées pour encourager la production locale et le commerce local mais il ne faut pas rêver. Pourtant cela pourrait être une réponse à nos éleveurs et producteurs de fruits et légumes.
    ______________
    Un gars pas trop con qui a racheté le même et c’est pas con : statistiquement et étant donnée la loi de distribution des pannes il devrait tomber sur un appareil qui dure beaucoup plus longtemps (mais il faudrait aussi en théorie qu’il change de magasin de détail sauf à connaître le taux de panne du distributeur vs la moyenne). Mais bon, il ne l’a pas fait exprès, c’était une histoire de largeur.

    Allez je saute. Zut j’habite au rez de chaussée. Bon, je retourne dans mon frigo.

    1. René-Pierre Samary

      Bon, ça me fait plaisir que tu aies une vie, sam, une vraie vie, avec frigo, fille… Tu retournes à ton frigo, je retourne à un Monzon-Napoles à Paris…
      Jeunesse… L’époque où je fréquentais la salle, où s’entraînaient Cerdan (junior), Kechichian, Brahmi, Depardieu, Dewaere…
      (Bon, c’était juste pour te dire que tu n’es pas seul, sam, on dirait que les habitués du blog ont tous poney, aujourd’hui.)

      1. Aristarkke

        Z’ont pas poney mais z’ont des occupations d’ autant qu’ il fait beau…
        Perso, c’ était mécanique de moto pour changer sur une Yamaha XJ6N Diversion de 1997, version bridée que mon benjamin va revendre vu son permis A2 >2ans : le joint de cloche d’ embrayage, le joint de carter bas d’ huile, le câble de starter, tension, nettoyage, graissage de chaîne secondaire, plaquettes du double disque avant, verif des plaquettes du simple disque arrière, remplacement du Lockheed + bricoles diverses de nettoyage, lustrage, etc…
        Bref, formation de la bleusaille… Faut bien qu’ elle commence un jour et apprenne à mécaniquer…

        1. René-Pierre Samary

          J’ai appris la mécanique sur le tas. Ça, c’était mon époque F3. J’ai l’impression d’avoir vécu de nombreuses vies, et ce n’est pas fini.
          Le permis moto, c’est supprimé quand il a plus de deux ans d’ancienneté ? J’ignorais…
          Je regarde le mien. Seulement le A2 ? Motocyclettes, c’est pour toujours ?

          1. Aristarkke

            C’est le permis « grosses cylindrées » (lire >125 cm3) depuis 2013 qu’ il a eu en 2014 mais comme il n’ avait pas 24 ans à la date de son permis, il était contraint de rouler en bécane bridée < 47,5 HP (on ne rigole pas sur la précision de la norme, n' est-ce-pas?). Mais ce nouveau niveau de bridage depuis 2013 au lieu des 34 HP précédents était trop récent pour qu'il y ait un marché de l' occasion abordable pour ses finances d' étudiant qui bosse par ci par là… Et nous sommes allés chercher cette XJ6N à 250kms près d' Amboise parce qu' elle était toujours équipée de son bridage avec facture du petit motociste de campagne… On en trouve à la pelle des bridées officielles selon CG mais dans les faits débridées sauf que si tu te fais gauler avec cela, je te dis pas l' addition des amendes qui en résulterait sans compter la saisie du véhicule et l' annulation des permis pour un minimum de trois ans…
            On va la revendre puisque depuis mi-2016, c'est n' importe quel pilote A2 de moins de deux ans d' obtention de permis qui doit rouler en bridée et non plus ceux de moins de 24ans…

          2. Aristarkke

            Depuis 2013, le A2 était un préalable à le A ( 😉 ) uniquement pour les moins de 24 ans à la date d’ obtention du permis. Depuis juin 2016, sauf pour ceux inscrits avant la nouvelle mouture, le A2 est un passage obligatoire avant le A et sept heures probatoires pour tous pilotes quel que soit leur âge…
            Et pour te dire combien nous avons une administration affutée quand il s’agit de rédaction de décrets, celui de 2012 qui régissait donc la réforme de 2013, était tellement mal boutiqué qu’il y avait réelle incertitude d’ être en règle en utilisant une moto bridée à 34HP selon l’ ancienne règlementation au lieu d’une moto bridée à 47,5 HP selon la dernière mouture d’ alors… Cela prête à rigoler mais pour mon fils à ce moment, le seul assureur acceptant de le couvrir dans cette utilisation d’ une 34HP, était la Mutuelle des Motards alors que d’autres ne voulaient le faire qu’ avec une bécane à 47,5 HP mais pas à 34HP…
            Il a fallu quasiment 10mois pour préciser les textes… Mankdemoyen, pour sûr… Il y a si peu de fonx dans ce pays…

            1. René-Pierre Samary

              Bref, leur truc, c’est incompréhensible. Ils nous les brisent menu, tous ces pondeurs de textes. Quant aux assurances, j’ai fini par m’asseoir dessus, quand j’étais motard. Tarifs de fou, même assuré au minimum. J’ai roulé sans, pendant des années.
              À propos, sais-tu qu’il y a environ 3 millions de personnes qui roulent en France avec de faux permis ; y compris le PL ? Filières africaines…

              1. Aristarkke

                Il n’y a pas que des gamins qui arrivent en immigrants… On se doute qu’ en Afrique, les questions du permis doivent être bien plus simples sémantiquement que dans notre pays de dingues…
                Quand j’ai repassé le code en 96 pour le permis A, dans les questions d’ entraînement à l’ épreuve, il y était, par exemple, pratiqué de subtiles distinctions entre l’action de ralentir, ce qui n’impliquait pas l’ éventualité d’ aller jusqu’à l’arrêt du véhicule et freiner, ce qui impliquait l’ éventualité d’ aller jusqu’à l’arrêt total du véhicule… et tout à l’ avenant….

                1. René-Pierre Samary

                  Pis encore, l’influence féminine (eh oui), se traduisant par l’indignation d’une bonne femme chargée de refaire passer le permis à un type délesté de ses points, type qui parlait, devant un obstacle inattendu, de « donner un coup de volant ». L’experte : « Ah ! Vous êtes un éviteur ! »

                  1. Pheldge

                    Et rebelote sur les femmes ! P’tain, RPS, là , j’avoue que t’es fort … arriver à recaser ton couplet sur la féminisation castratrice, alors qu’on parle de permis motos, faut quand même saluer la performance ! 😀

                    1. René-Pierre Samary

                      À défaut de les monter, je les démonte… Et arbolito me parlera de ma maman, de toutes celles qui m’ont dit « non » (soit environ 3,6 miyards).
                      Je prépare, dans le secret de mon chaudron de sorcières, un additif qui se veut définitif à mon dada, tu me diras ce que tu en penses.

    2. Aristarkke

      Je serais curieux de connaitre la marque du chauffe eau qui tient cinq ans à peine (je parle d’un chauffe-eau rendu HS par percement de cuve par la corrosion, pas d’ un thermostat ou d’ une résistance qui claque car mon expérience montre une dispersion statistique sans la moindre constance de fréquence). Je monte de l’ Atlantic, essentiellement sous sa marque secondaire Olympic et maintenant Cumulus qui ont exactement la même garantie (garantie de cuve de cinq ans) que les Atlantic mais pour 25% moins cher le bout… Maintenant, ils ont quand même un coût et on peut effectivement trouver encore moins cher d’ un bon tiers en « premier prix » mais les garanties sont moindres (deux ans légaux maxi) et quand vous les comparez sérieusement, rien que la différence de poids vous alerte…
      Rappelons aussi qu’ il importe tous les cinq/ sept ans de remplacer l’ anode magnésium qui ralentit considérablement la corrosion de cuve mais qui se consomme lentement en contrepartie…
      Autre point : les eaux potables communales qui sont toujours des mixages de différentes provenances ont des degrés d’ agressivité corrosive très variables qui jouent également. Selon les archives de l’ entreprise que j’ai rachetée, les mêmes matériels installés à Le KB ou Villejuif vieillissent plus vite que ceux installés à Choisy-le-Roi ou Thiais ou Paris… Dans les premières citées, ballons et chaudieres peinent à passer les quinze ans alors que dans les autres citées, la moyenne est plutôt du 18/20 ans…

      1. albundy17

        « chauffe eau qui tient cinq ans à peine »

        Une fois, un atlantic ACI+ a percé en 3 ans, mais bon, avec un TH à zéro …

        « ils ont quand même un coût »

        Mouais, en prenant une base de 12 ans pour 750 euros le 200l posé,, ça fait une soixantaine d’euros annuel pour avoir de l’eau chaude, y’en a des qui claquent ça par mois en téléphone

  24. Bonsaï

    Vous êtes mignons les gars, avec vos samedi soirs studieux !
    Moi-même je me distribue entre diverses activités, un œil sur mes sites préférés et l’autre sur les news…

    1. Aristarkke

      On papote, nous aussi, à l’ occasion…
      Mais tout de suite, vous voyez le niveau de sérieux. Rien de comparable avec le genre 1… 😉

Laisser un commentaire