La tentation du pire ?

Il y a quelques jours, j’estimais que cette élection prenait des tours quasiment comiques devant la brochette de clowns qu’on nous présente (certains, plus aimables, parlent simplement d’acteurs, mais le côté saltimbanque / intermittent du spectacle s’affirme décidément). Cependant, plus le temps passe, plus je dois me ranger à l’évidence : le côté comique s’est estompé à mesure que prend place le côté inquiétant.

Il suffit de lire quelques titres pour le comprendre : le match qu’on annonçait joué d’avance il y a quatre mois, avec Fillon contre Marine Le Pen, est devenu illisible puisque tous les cas de figure sont maintenant possible entre Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron, Marine Le Pen et François Fillon qui se tiennent, tous les quatre, dans les 20% par tête de pipe et compte-tenu des marges d’erreurs de ces sondages dont tout le monde s’accorde à dire qu’ils nous ont bien foiré leur prévisions sur les trois ou quatre scrutins précédents.

Le pire d’un second tour Mélenchon-Le Pen ?

Bref, l’inquiétude règne d’autant plus que prend corps le spectre d’un second tour opposant Marine Le Pen avec Jean-Luc Mélenchon.

Malgré tout, la présence du Petit Perd Des Pauvres après le premier tour, si elle reste pour le moment improbable, n’est ni fondamentalement impossible, ni une véritable surprise dans le contexte de cette élection. Dans ce cadre, Jean-Luc Mélenchon bénéficie d’une dynamique particulière.

D’une part, lorsqu’on regarde tous les candidats en présence, aucun n’est réellement surprenant : tous tiennent des discours déjà vus, déjà lus, déjà entendus, dans d’autres cadres autant que dans celui d’une élection. Tous sont issus, d’une façon ou d’une autre, d’un terreau politique parfaitement balisé (de l’ENA en passant par les coulisses de partis politiques ou syndicaux). Aucun ne peut prétendre, sans déclencher l’hilarité, être en lutte contre le système médiatico-politique dans lequel tous se sont retrouvés, à un moment ou un autre. Foutu pour foutu, autant piocher dans les tribuns : au moins nous amusent-ils, pourrait-on dire.

D’autre part, tout le monde sent intuitivement un besoin de réformes du pays, repoussées depuis trop longtemps (au moins depuis Chirac en 1995, soit plus de 20 ans). Or, aux besoins criants de réformes, les Français ont, dans leur Histoire, régulièrement répondu par des révolutions et des changements de régimes rapides. La présence possible de deux extrêmes au second tour ne serait qu’une traduction claire de cette tendance et enverrait un message fort, celui qu’on veut « renverser la table ».

En outre, Mélenchon comme Le Pen incarnent tous deux cette volonté palpable depuis des siècles dans ce pays de tout centraliser, tout régenter, tout diriger ; à ce titre, le peuple français parvient à incarner ce paradoxe d’être fondamentalement régicide tout en voulant un centralisme typiquement monarchique.

Enfin, on ne pourra pas non plus passer sous silence l’inculture économique française abyssale qui donnent un boulevard aux calembredaines économiques de l’un et de l’autre. Les fumets du collectivisme enivrent les petits Français dès le berceau, depuis les bancs de l’école jusqu’à la fac où ils apprennent religieusement que la liberté emprisonne, que l’égalité libère et que le partage obligatoire et méticuleusement mesuré par l’administration d’Etat est la seule voie de rédemption au pêché, voire à la maladie mentale que constitue forcément tout enrichissement.

Mais on joue à se faire peur

Bref, Jean-Luc ou Marine au second tour ne devrait pas surprendre, même si, en réalité, on se doute bien que ni l’un, ni l’autre n’ont de chance d’être élus : Mélenchon atteint en effet les plus hauts plateaux électoraux qu’une plateforme essentiellement collectiviste permet de toucher dans ce contexte ultra-favorable aux extrêmes ; sa place au second tour est finalement peu probable. Quant à Marine Le Pen, elle ne parviendra pas à rassembler 15 à 18 millions d’électeurs sur son nom, ce nombre d’électeurs étant le niveau habituel pour pouvoir l’emporter dans une présidentielle en France.

En réalité, on joue surtout à se faire peur alors que se profile essentiellement une issue nettement moins renversante : soit Macron sera élu, soit ce sera Fillon. Et cette perspective, tout compte fait, n’en est pas pour autant réjouissante puisqu’en définitive, elle signifie tant pour l’un que pour l’autre qu’on va devoir rejouer une partition déjà connue.

Un Fillon bloqué

Pour Fillon, on a déjà eu une idée assez précise de l’étoffe dont est faite le costume bonhomme, pendant les cinq années qu’il fut premier ministre. Il y a peu d’espoir qu’il se découvre subitement réformateur et suffisamment courageux pour entreprendre les chantiers véritablement babylonesques qu’il faudra mettre en route pour relever le pays. Avec une opinion assez peu favorable (pour le dire gentiment) et même avec une majorité dont on sent qu’elle sera fragile, tout porte à croire que rien ne sera épargné à Fillon, s’il l’emporte. Il devra faire preuve d’une formidable résistance aux critiques, aux mouvements syndicaux, à la rue et à l’agitation médiatique qui sera entretenue contre lui. Vu le rabotage du programme auquel on a assisté aux dernières semaines de la campagne, on peut s’attendre à beaucoup de bruit pour rien ou presque. En somme, il va devoir lutter pour une majorité, et s’il l’obtient, il ne pourra pas faire grand chose avec.

Un Macron coincé

Pour Macron, son passage dans les couloirs de la République n’a pas marqué par son aspect décisif, loin s’en faut. Son positionnement, à mi-chemin subtil entre la chèvre et le chou, ne permet en rien de trouver un peu d’espoir sur un cap ferme. Tout comme son mentor Hollande dont il semble essentiellement une copie un peu plus jeune, Macron nous propose un « changement maintenant » qui fleure bon la continuité, les petits compromis, les résolutions vagues et une mollesse synthétique calculée. Les « réformes » tentée par l’ex-ministre ont largement prouvé leur innocuité, ce qui laisse songeur au moment où la France et une partie de son peuple réclame justement du changement, voire du changement brutal à voir les intentions de vote pour les extrêmes. Et là encore s’ajoute l’incertitude massive sur une majorité parlementaire qui a tout d’un serpent de mer : sans majorité, les nuages cotonneux de projets vagues du petit Macron s’évaporeront en rase campagne.

Autrement dit, le risque le plus fort, de loin, n’est donc pas un second tour d’extrêmes bien gras voyant se jouer un débat entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon (ou son hologramme, histoire de ne pas se salir à proximité de la présidente frontiste), mais bien celui de l’élection d’un énième avatar de la mollesse institutionnelle, du petit arrangement entre amis, du compromis sympatoche et de la continuité sur la lancée, avec blocage institutionnel plus ou moins fort en prime.

Le risque, c’est qu’on se tape à nouveau cinq années de procrastination délétère, de bouillasse idéologique informe, de médias et de politiciens déchaînés à raconter n’importe quoi, à débiter des âneries collectivistes ou interventionnistes pour tenter de plaire à tout le monde, d’accroissement des lois, décrets et autres réglementations farfelues ou iniques pour scléroser encore un peu plus le pays.

En somme, la France se trouve maintenant à la croisée entre la tentation du pire létal et le risque mortel de l’immobilisme.

Réjouissant, non ?

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires299

  1. Aristarkke

    Une chose est sûre, nous aurons droit à des impôts qui ne seront pas à la baisse sauf effet d’ affiche compensé ailleurs…

    1. Jb²O

      Vous êtes trop pessimistes, avec des TPO records années après années, il y aura forcément un jour ou ne pouvant plus augmenter, ne sachant plus même, et se rendant bien compte que les moutontribuables risquent de clamser, nos zélés zélus baisseront un peu la charge fiscale.

      1. theo31

        « se rendant bien compte que les moutontribuables risquent de clamser »

        Faut lire Le livre noir du communisme d’urgence. Si Mélenchiasse est élu, le livre sera mis à l’index et ses auteurs déportés.

        1. Vodkaman

          ce n’est malheureusement pas près d’arriver (qu’ils s’en rendent compte hein, pas que le tribuable clamse). pour les soces, le pognon pousse sur les arbres plantés par les autres, mais bon, dans leur esprit, c’est « je peux bien prendre une pomme, ce n’est pas ce qui va tuer l’arboriculteur »… sauf que quand tout le monde fait pareil, l’arboriculteur, il crève parce qu’il ne récolte que les emmerdes

  2. Aristarkke

    D’ autres sources que les sondages classiques confirment le quatuor de tête sans dominant(e). Seul acquis : Hamon serait d’ores et déjà hors jeu pour la suite…

    1. Pat

      Une chose est sûre : dimanche soir, on sera débarrassé de 9 clowns sur les 11.
      Malgré les sondages, je continue de penser que MLP sera au second tour, et pas Mélenchon, et qu’au second tour, la victoire de Fillon ou Macron sur MLP n’est pas assurée. Cela dit, tout est possible… Et la continuité dans la médiocrité est probable.

      1. Pheldge

        En cas de second tour MLP Macron, je vois bien MLP passer, avec les voix de la droite (la vraie, pas celle de Juppé et des lecteurs de le Point ! ) : de toutes façons MLP devra subir une cohabitation avec la droite classique, et ce serait pour cette dernière la seule façon de limiter les dégâts …

        1. sam00

          Ce serait fort amusant …

          Hollande réussissant à l’envers son dernier engagement (comme pour la courbe du chômage … c’est pas de bol)
          Et la droite (ou encore mieux, la gauche) obligée de gouverner avec le FN … Oh que ce serait beau

  3. Pheldge

    Macron, « comme son mentor Hollande dont il semble essentiellement une copie un peu plus jeune … » en plus jeune et surtout en moins gros !

    1. Royaumont

      Le portrait de Macron est finalement assez gentil. Après tout, il est la synthèse chimiquement pur de tout ce que l’on déteste en politique, symbole parfait de l’ODS/Deep State/Parasitocratie, ce marais glauque et trouble du capitalisme de connivence qui ne tolère aucune entrave ni contradiction. Il n’a pas d’autre projet que l’intérêt privé de son clan, d’où son mépris non dissimulé pour un programme digne de ce nom. Le vide cache la réalité de ses intentions.

    2. theo31

      un collègue m’a dit ce matin que Macron était le candidat des sionistes et des banquiers juifs. Comme je ne suis pas surpris. C’est René qui va pas être content.

      1. Stéphane B

        Sans présupposer du QI u collègue, il serait de bon ton de lui offrir une saine lecture comme « Mythe et mythologie politique » de Raoul Girardet. Avec un peu de chance, il arrivera à comprendre un mot sur deux

      2. Bob L’Enclume

        Entre le grand complot Juif, celui des banque, celui des « économiste libéraux », celui de la « Commission et des Lobby », on nage en plein irrationnel..

        Les gens de gauche on vraiment du mal à comprendre qu’ils ne nous intéresse pas. En rien. Zéro. Et que donc on ne va pas payer pour leur hémorroïde, leur petite vie, leur problème, dont nous n’avons rien à faire..

        Mais non, c’est FORCEMENT un complot contre eux !

      3. floriska

        J’ai entendu Alain Minc qui avouait qu’il avait fait rentrer Macrotte chez Rotschild et dit « c’est un homme qui est charmant et intelligent et le métier de banquier est quand même un métier de pute ».
        En même on peut dire que Macrotte est aussi la pute de Hollande.
        Voici la vidéo « https://www.youtube.com/watch?v=VF_ZUIXY7o8 »

  4. Aristarkke

    Un article de Verhaege paru ce matin donne le marxiste gagnant au jeu de l’ analyse pondérée des tweets (mais il en recevrait moins que les autres)… Comprenne qui pourra…

    1. BDC

      Ah zut, j’ai loupé votre commentaire, cher Harry … bah oui, qui tweete ? Vous croyez que c’est représentatif des listes électorales ? C’est pas la première fois que Éric Verhaeghe fait ce genre de biais.

  5. kkun

    Je l’ai déja dit, en cas de second tour Le Pen Mélenchon je fous le feu à « mon » bureau de vote.
    Dans tous les autres cas de figure, je me contente de faire un gros caca devant « mon » bureau de vote, et y planter dedans un drapeau « a voté ».
    Quant au premier tour, ce sera sans moi, non mais!, je sais me tenir moa! -:)

    Ps. Bises aux « libéraux+++ », même si ils sont graves quand même j’ai noté la dernière fois sous le billet x

    Non mais! -:D

  6. Aristarkke

    Monseigneur, vous attribuez une attente de réformes fortes par bon nombre d’électeurs. Certes, mais vous auriez dû ajouter que cette volonté est à destination des Autres mais surtout pas à celle de leurs petites personnes.
    Je remarque que cette élection est au niveau de ce que disait le Général en sortie de ses consultations des « revenants » en 1945, à propos d’Édouard Herriot: Je lui ai parlé de la France, il m’a parlé du parti radical (soupir).
    Lequel parti partira alors sous peu au cimetière de l’ Histoire…

    1. Royaumont

      Bien sûr, on veut de réformes, pour les autres. Nous allons renverser la table, mais après le dessert et après avoir soigneusement rangé l’argenterie. La nappe et le bulle-gomme vont exploser au sol dans un fracas de tous les diables, c’est moi qui vous le dit !

    2. Pheldge

      pour renaître sous d’autres noms : le radicalisme ça repousse touhours, regarde Baylet l’increvable et taubira, je te rappelle Edgar Faure, JJSS me semble-t-il …

  7. Aristarkke

    Monseigneur. Vous nous avez épargné votre formule favorite par laquelle votre popularité interblogs est avérée. Vous êtes trop modeste. Elle eût été parfaitement appropriée (une fois de plus) en conclusion…

  8. Kramix

    Le seul à dresser un bilan à peu près correct de l’atat de ce pays et proposer des débuts de solutions, c’est Fifi.
    Il lui reste à (avoir la volonté de) tenir ses promesses et à être un peu plus consistant que le vague ectoplasme qui a servi de PM à Sarko (situtation que je mets sur le dos de Sarko-le-pénible).
    Le gros point bloquant va être la rue que tous les collectivistes-défenseurs-d’égalité-et-des-fonctionaires vont remplir pour bloquer toute tentative de réforme… ou au moins d’évolution (réforme étant un gros mot !)

    1. theo31

      Faut arrêter le Sarko bashing. Fillon n’a pas gouverné avec un flingue sur la tempe. La vérité est que Fillon est un sans couille qui renonce au premier aboiement d’en face et de son camp, qui a préféré son confort personnel à la fronde des adeptes de la retraite Pétain.

      1. Pat

        Lui Président risque fort d’être comme l’ancien (bientôt) Moi Président : des « refondations » qui ne sont que des réformettes. Idem avec Macron…

      2. Gerldam

        Je ne partage pas votre sentiment. Fillon a plus d’une fois donné sa démission, et il n’a pas flanché lors de la réforme des retraites.
        Mieux, sa résistance devant ses affaires (comme on dit) a été exceptionnelle. Je lui donne plus de « backbone » que vous.
        Ses vrais ennemis seront non pas à gauche mais parmi les mous de Juppé et pire les centre-gauche de Lagarde.

        1. channy

          @Ses vrais ennemis seront non pas à gauche mais parmi les mous de Juppé et pire les centre-gauche de Lagarde. »

          Vieux conseil de Tonton François..;n oublie pas que tes ennemi(e)s seront toujours moins sournois que tes ami(e)s

  9. Ghislain

    La France n’est pas « fondamentalement régicide ». Ou alors, c’est que vous pensez que la Révolution de 1789 est l’événement constitutif de la nation française, et le seul.

    1. J’ai parlé du peuple français, pas de la France, d’une part et d’autre part, je parle de ce peuple-ci, pas du peuple de 1789 (ou 93 plus exactement), qui a été depuis 2 siècles largement « éduqué » à ce sujet.

      1. Ghislain

        Le peuple français n’est pas « fondamentalement régicide »… Moi je vois un peuple fondamentalement monarchiste. La république se défend bien, mais elle n’a pas réussi à supprimer le désir d’incarnation monarchique.

    1. tabbehim

      je crois que vous n’avez pas bien lu son article aussi….
      Macron, libéral? Oo
      Sérieusement…..
      il est aussi étatiste que ses copains….
      le camp libéral gouverne le pays selon votre auteur? où? quand? dans quelle dimension?
      résultat, c’est bien écrit, et c’est déjà pas mal.

      1. Aristarkke

        On le bombarde libéral parce qu’il prétend faire descendre l’emprise étatique sur le PIB de 58% (aux toutes dernières nouvelles) à 55% et si le temps le permet (deuxième quinquennat) à 53%, peut-être 52…

        1. BDC

          Chez moi (boulot), Macron est libéral parce qu’il est mondialiste, à l’opposé du camp de la gauche anti-capitaliste … Bah oui faut comprendre leur logique !

    1. sam player

      Ah… dans un mois on va fêter le 1er anniversaire de ton peak oil !

      h16free.com/2016/02/18/46780-ecologie-positive-une-cop-pas-top#comment-540080

      …. et donc le prochain président finira son mandat 😀

          1. yoananda

            J’ai pratiqué de nombreux forums, blogs, et autres sites de discussions, sur toutes sortes de sujets, mais rarement j’ai vu autant de morgue qu’ici pour les idées contraires. [je ne parle pas de vous]

            1. sam player

              Qui me parle ?

              « …pour les idées contraires. »

              Idées contraires à quoi ? Jamais aucun argument, juste une idée fixe, continuellement battue en brèche sur le mur de la réalité.

              Tu admettras que c’était assez comique qu’à force de dire demain demain demain, que tu nous aies annoncé le peak oil pour dans 3 mois… il y a près d’un an : 500% d’erreur and still counting til 2050 au moins… :mrgreen:

  10. honorbrachios

    Le second tour mechancon/lepen, ce sera l’apothéose, le chef d’oeuvre du mandat de hollande, le président crétin qui se prenait pour Machiavel…

  11. sam00

    Personnellement, j’attends avec impatience les consignes de vote!!

    Imaginer Macron appeler à voter Mélenchon, c’est déjà jouissif …
    Mais penser à Mélenchon, Jadot, Hamon, Arteau et Poutou qui appellent à voter pour Micron … franchement là c’est champagne !!

    Et ce n’est pas mieux à droite …

    À partir de dimanche, les clowns vont être en représentation continue jusqu’au second tour des législatives et sûrement même au delà

  12. Peste et coryza

    Bah, les camps étaient établis lors des dernières régionales…
    – UMP : les vieux et les riches.
    – PS : les cadres et les fonctios cat A + les immigrés.
    – Merluchon : les fonctios cat C, les étudiants, les femmes.
    – FN : ouvriers, commerçants, agriculteurs, policiers, militaires, une partie des chômeurs.

    Comme les vieux sont majoritaires en France, pas la peine d’espérer la moindre évolution : le statu quo leur convient, même s’il leur faut sacrifier leurs enfants et leur terre.

    @H16

    La différence entre les anglosaxons et les français (pourtant à la base très proches, Simont de Monfort était aussi Baron du Leicester) viendrait en partie de la différence Philippe Auguste / Jean sans Terre.
    Le premier, vainqueur, a mis au pas les féodaux de France, et centralisé son royaume.
    Le second, défait, s’est mangé la révolte des barons anglais, et a du signer la magna carta pour les calmer.

    La régence qui a suivi à confirmé ce pli : en France, la reine Blanche de Castille, et en Angleterre, Guillaume le Maréchal… qui était un baron. Cela a accouché du parlementarisme britannique, et de la volonté de limiter les pouvoirs de l’état central.

    Ensuite, les choix de développement économique : les anglais ont préféré se tourner vers la mer et le commerce (Henri VIII maugréait de ne pas pouvoir lever des taxes comme François I, mais celles prélevées sur le commerce anglais lui rapportaient plus).

    1. Il s’est passé des trucs tout de même sur les 900 dernières années, hein, tout de même. Vous devriez faire revenir le problème initial encore plus loin, pour être sûr de ne rien louper.

      1. Gerldam

        Ah, la dérision qui tue! En fait je pense que l’analyse de P&C est fort juste. Le parlementarimse anglais remonte au XIIème siècle. Mais l’élément important fut la guerre ciivle de 1646-49; qui vit le roi se battre contre le parlement (qui était déjà beaucoup plus qu’une chambre de justice et/ou d’enregistrement comme en France) et le parlement gagner (et, accessoirement, couper la tête de Charles I).
        Alors qu’en France une lutte analogue s’appela la Fronde et ce fut le roi qui gagna, avec l’aide de Richelieu puis de Mazarin.
        Tout cela se passe au XVIIème siècel, il n’y pa pas si longtemps.

        1. Ce qui ne change rien à ma remarque : plusieurs siècles, une bonne douzaine si ce n’est plus de générations sont passées, et le paysage interne a quelque peu évolué. On peut peut-être expliquer les tendances du siècle suivant un événement majeur comme ceux-là, mais étendre l’analyse à deux puis trois puis quatre ou cinq, c’est juste faire un simple pari que rien ne vient étayer sérieusement.

    2. taisson

      Peste et coryza 19 avril 2017, 15 h 01 min
      « Bah, les camps étaient établis lors des dernières régionales… »
      Pas totalement faux, mais un peu simplificateur dans les catégories :
      Parmi les «vieux », quasiment tous ceux qui sont dans « la vie associative » sont gauchos,
      Parmi les « cadres », on est loin de trouver une unanimité PS…
      Quand aux « riches », ils sont bien nombreux dans la Macronisation, et même dans le gauchisme Parisien.
      Certains sont aussi de vieux cadres riches…Pas facile !
      L’enjeu n’est pas non plus le même aux Présidentielles.
      Si les catégories étaient aussi simples à classifier, les positions politiques seraient plus simples , ainsi que les pronostics, ce qui n’est clairement pas le cas aujourd’hui.
      Pour le reste, le patron à répondu !

    3. Aristarkke

      P&C, tes idées sont intéressantes mais tu oublies de considérer que la divergence entre Grande Bretagne et France peut s’ expliquer par le fait que les Romains ont envahi cette île plutôt tranquillement, sans subir de grande défaite. Il n’en a pas été de même en Gaule où Gergovie leur a fait goûter la saveur amère de récipiendaire de la raclée. Tu sous-estimes le pouvoir différencié des gestes respectives qui en sont nées et qui ont durablement formé les générations suivantes…

    1. taisson

      Exact: Quel pied…
      Malheureusement, c’est fort improbable.
      Tous ceux qui sont capables de passer sur leurs idées pour choisir « le moins pire » voteront Fillon, même s’ils ne l’aiment pas, mais ça ne fait pas une majorités…

      Ceux qui ont voté Hollande ne se sont pas évaporés, même si aujourd’hui ils se cachent..Ils vont se précipiter chez Macron, avec tous les bobos, les homos, les groupes d’influence du genre terra nova, les immigrationnistes tendance « soumission »,et autres Francmacs !
      Ils sont potentiellement les plus nombreux, et sont impatients de se déplacer vers l’isoloir, contrairement aux autres citoyens visiblement démotivés .

      Quand à la mélanchonite, c’est une maladie chronique incurable, qui frappe en priorité les « militants » gauchos, les glandeurs écolos et les nostalgiques du communisme, la plupart trop jeunes pour savoir vers quoi ils vont !
      Mais, il faut se ra peller que le PC Stalinien Français avait fait pas loin de 20% avec Jacques Duclos comme candidat !
      Depuis le début de la 5eme, jamais la catastrophe n’a été aussi près,
      Nous sommes au bord du gouffre, et les élections vont être un grand pas en avant !!

      1. nemrod

        Oui mais il ne faut pas une majorité pour être élu, tout au plus 23-24 % des votants.
        Enfin dans l’hypothèse ou Le Pen est au deuxième tour, ce qui me paraît de moins en moins automatique.
        Ca peut être ça la surprise : Le Pen éliminée.

        Pour ma part je pronostique
        1 : Fillon
        2 : Le Pen
        3 : Macron
        4 : Melenchon
        Dans un mouchoir.

        Allez vos pronos !

            1. Les hurlements de toute la classe politique, la classe médiatique, notamment. Macron démis. Hollande vert. L’obligation pour beaucoup de voter Fillon contre MLP. Etc… Ce serait goûtu.

              1. albundy17

                C’est vraisemblablement le scenar qui va se dérouler et on va rigoler pendant 15 jours, et reprendre 5 ans de dégringolade douce.

                Méluche est bien fort loin est reste évidement peu probable, mais ce serait tout aussi savoureux voire + durant les mêmes 15 jours, et aussi après, des sketchs tt les jours !

            2. Royaumont

              Le bal des pleureuses atteindrait des sommets. Et voir Macron/Hollande appeler à voter Fillon après avoir essayer de l’assassiner serait assez savoureux…
              Voir ensuite Mélenchon appeler à voter Fillon alors que son électorat ira voter Le Pen sera un spectacle de choix.

            3. nemrod

              Oh si ça serait terrible !
              Les ODS nous a Lepenisé Fillon : vieille droite rancie affairiste et pire que tout catho intégriste.
              Alors les voir tous allez à Canossa et nous convaincre de voter Fillon malgré tout serait un spectacle inoubliable.
              Et puis ça me ferait gagner un pari avec une vieille copine gauchiste à qui j’ai annoncé qu’elle ferait pire que de voter Juppé ( ce qu’elle a fait à la primaire contre Fillon ) : voter Fillon et pour les mêmes raisons….mouhaha !!!
              J’ai prévu un bon Champagne et un petit Santenay dimanche.

              Et puis si je perd, je les boirais quand même.

            1. Pere Collateur

              Une petite variante:

              1. Le Pen
              2. Mélenchon
              3. Fillon
              4. Hamon

              Et oui, Micron n’est pas dans le quatuor de tête, pour la bonne et simple raison que je n’arrive pas à croire que tant de gens puisse voter pour un truc aussi vide que ce type.
              Vous avez déjà regardé un de ses meeting? On croirait un séminaire d’open space de motivation bidon pour cadres commerciaux en mal de résultats…

              Par contre si il est au 2 ième tour cela voudra dire que ce peuple est irrécupérable. Mais je n’ose pas y croire un seul instant.

              Réponse dimanche. Le score de ce machin vendu comme du yaourt est le seul truc qui me fait encore lever un sourcil dans tout ce barnum infecte.

              1. Bob L’Enclume

                « Par contre si il est au 2 ième tour cela voudra dire que ce peuple est irrécupérable. Mais je n’ose pas y croire un seul instant. »

                Bein la fonction public va voter pour lui : le fric de Hollande sans le ridicule. Ca fait du monde..

                1. Pheldge

                  Abavala, ni Harry, ni HB n’auraient osé en rêver : le redouté « service publique » a maintenant une copine, « la fonction public » … en fait ça doit être un bouton, comme sur les téléphones, tu appuies dessus et puis ça applaudit : c’est « la fonction public » ! 😉

          1. bibi

            Puis qu’on en est à l’onglet pronostic.
            1) Le Pen 27%
            2) Fillon 25%
            3) Macron 18%
            4) Mélenchon 15%
            5) Hamon 9%

            Aux régionales fin 2015, au premier tour on était à 36% gauche, 32% droite et 28 FN%.
            Malgré la présence de Macron qui siphonne une partie du centre droit les affaires concernant Fillon et une campagne un peu moribonde du FN, je ne vois pas comment on peut se retrouver aujourd’hui dans des sondages avec Fillon et Le Pen représentant à eux deux seulement 40% du corps électoral.
            20 pts qui basculent à gauche c’est quand même assez incroyable.

          2. Pheldge

            Tiens, d’un coup je me souviens d’un certain blogueur, un Breton plus ou moins (enfin avec ces gens-là, on n’est jamais sûr … ), qui nous promettais 100 % garanti, la victoire de « l’éminent stratège de l’Élysée » … Je ne sais pas ce qu’il est devenu … il se cache, la honte, tout ça 😉

            1. bibi

              Il a pas encore perdu son pari.
              Les élections n’ont pas encore eu lieu et si jamais le résultat est mauvais elle pourrait encore être annulées, et le bolet se présenter.

        1. Aristote

          1. le Pen
          2. Fillon
          3. Mélenchon
          4. Macron

          Outre la déroute de la ligne Chirac/Hollande/Juppé, ce serait aussi la confirmation de la fin du pouvoir de la médiacratie.

          On ne serait pas sorti de l’auberge,mais ce serait toujours cela de pris.

          Il faut aller voter Fillon.

        2. Val

          Ok j ose un risqué :
          1 fillon
          2 meluche
          3 marine
          4 macron
          Au 2e tour Hamon soutien meluche , macron ne donne pas de consigne.
          L idée est que les droitistes vont hésiter au 1er tour ds l isoloir et voter Fillon . Le vote Meluche par contre continuera de monter , la France est rouge pas rose et Macron un repoussoir pour une bonne partie des gens de gauche. Le centre est une illusion, curieux que certains s y accrochent encore…

            1. Val

              @sam yep , mon point de vue se base sur une forte mobilisation d’habituels abstentionnistes : les français issus de l’immigration et surtout les jeunes de tous bords , sinon ce sera 1 lepen 2 fillon

          1. BDC

            J’attendais ton pronostic, Val. En tout cas chez Verhaeghe, je ne comprends pas qu’il ne s’aperçoive pas du biais pourtant évident de son Predicto : il se base sur Twitter, c’est pas représentatif de l’électorat mais des utilisateurs de twitter , ça veut dire que chez les jeunes c’est Merluche et Le Pen, puis Hamon.

            1. theo31

              390 000 personnes avaient annoncé leur participation au no Sarkozy day. Ils ont été à peine 1 % à le faire. Le confort avant les convictions. N’est pas Doriot qui veut.

        3. sinouhesinouhe

          1 eul Pen. 2 fifi 3 macron, ca sufira pour éviter la plongée lente.
          Mais comme plongée salvatrice un petit le Pen – el’chon m’ira.
          12 mois plus tard au pire ce sera l’apocalypse et la on pourra commencer à discuter.

        4. Australopitheque

          Pareil.
          Fillon
          Le pen
          Macron
          Melanchon.

          Fillon car la politique francaise est menée par les retraités et ceux à 5 ans de la retraite . Pour ces deux categories, un seul objectif : que le systeme tienne pour payer leurs retraites tellement meritées. Le reste ils s’en cognent. Le pays peut crever tant qu ils sont en croisiere Costa!

      2. Laglute

        Je me demande surtout comment tous les ralliements de Macron (surtout ceux de gauche, majoritaires) vont se perdre en contorsions si leur poulain trépasse au soir du premier tour…

        1. Aristarkke

          Ne vous inquiétez pas!
          Ils sont souples d’esprit, manient la circonlocution avec aisance de longue pratique et ont tous des vestes réversibles (un bon paquet avait promis de soutenir le candidat des primaires du PS).
          Vous en trouvez bien encore qui glorifient le communisme en dépit de tous les échecs et tueries survenus sous son emprise (et ils trouvent des gogos pour encore imaginer que la prochaine fois sera mieux aboutie).

    2. Fillon vs Le Pen, c’est ce scénario qui représente le plus de potentiel fun. Tous les autres scénarios sont nettement moins rigolos.

      1. nemrod

        Oui.
        Meluche vs Le pen…c’est l’aventure la plus totale.
        Y a 15 jours entre les deux tours et là…je me demande ce qui va advenir pendant cette période.
        Bankrun à mon avis et gros bordel.

        Mais depuis le temps que la chute nous pend au nez comme un sifflet de 2 sous, il faut bien que ça arrive un jour.

      2. Duff

        Dans la mesure où aucun n’aurait de majorité pour gouverner, même si ça va conduire le pays à l’immobilisme, un second tour MLP / Méluche m’amuserait follement. Tous ces connards qui nous expliquent qu’il faut impérativement veauter Macron à longueur de journée se demanderont encore pendant 30 ans ce qu’il a bien pu se passer. 😀

        1. Bob L’Enclume

          Un scénario papandréou vous amuserez ?????

          Vous êtes sur d’avoir compris leur programme (répudiation de la dette, sorti de l’Euro, lutte contre l’Allemagne qui « doit payer », interdiction de sortir du territoire, contrôle des changes, etc , etc ??

          1. Duff

            Donnez-vous la peine de me lire, l’un comme l’autre n’ont strictement aucune chance d’appliquer les principales mesures et donc les plus néfastes de leurs programmes.

            Même par référendum.

              1. Duff

                Cher H16 vous vous métamorphosez en Asselineau, le connaisseur de tous les articles de la constitution! ça s’invoque pas comme ça sauf à prendre MLP ou Mélenchon pour de véritables dictateurs. Dans ce cas oui.

                Et combien même il resterait des contre-pouvoir. (Armée au minimum).

            1. Aristarkke

              En 81 (peut-être êtes vous trop jeune ?), nous avons eu un guignol pour tout miser sur le fait
              – que faire élire l’Arsouille permettait de dégager VGE
              – qu’au grand jamais, l’Arsouille n’obtiendrait une quelconque majorité à l’AN
              – qu’en conséquence, il ne pourrait rien faire de tout son programme (cohabitation wanted).

              On connaît la suite de ce brillant calcul qui ne sera d’ailleurs pas le dernier aussi aventureux du même…

            2. Bob L’Enclume

              « aucune chance d’appliquer les principales mesures  »

              Si vous vous imaginez qu’un type qui attend depuis 30 ans d’appliquer ses mesures va s’assoir dessus une fois au pouvoir, c’est que vous êtes TRES naif…
              Et la populace suivra, du reste..

              1. sam player

                Dans le sens qu’il faudra s’habituer aux restrictions ?
                Perso je mange de tout sauf les trucs gélatineux genre tête de veau ou cervelle…

                1. albundy17

                  « Dans le sens qu’il faudra s’habituer aux restrictions ? »

                  Heuu… oui…, je n’avais pas prévu de t’inviter pour souper…

                  Mais j’adore les os à moelle ^^

            1. Pheldge

              Ah, l’entrecôte …

              Dans l’atelier qui bourdonne comme une ruche,
              la pauvre Lisette sanglote en travaillant
              Car son vieux père i’est mort de la coqu’luche,
              elle reste seule pour nourrir cinq z’enfants
              Dix petits pieds réclament des chaussures,
              la neige tombe il va surement faire froid
              Tout en cousant pour les riches créatures,
              la petite main sent frissonner ses doigts
              Et dans son estomac que torture la faim,
              elle sent que grandit la peur du lendemain

              C’est pour pouvoir acheter L’entrecôte,
              qui nourrira les chères têtes blondes
              Qu’elle travaille pour les gens de la haute,
              et qu’elle fait des robes pour le beau monde
              et le soir consciencieusement
              si elle fait du ‘supplément
              C’est pour pouvoir acheter L’entrecôte! L’entrecôte!

              Mais un beau jour comme elle était jolie,
              un beau jeune homme, un placier en tissus
              Lui acheta dans un coup de folie,
              une belle robe avec des perles dessus
              Elle voulait pourtant rester honnête,
              mais il lui dit qu’il avait de l’argent
              C’est pour cela que la pauvre Lisette
              se sacrifia in songeant aux z’enfants
              Tous les soirs désormais par les soins du placier,
              les petits estomacs furent rassasiés

              C’est pour pouvoir acheter L’entrecôte,
              qui nourrira les chères têtes blondes
              Qu’elle commis son initiale faute,
              qui la rabaisse au rang du demi-monde,
              Et le soir consciencieusement
              si elle fait du supplément
              C’est pour pouvoir acheter L’entrecôte! L’entrecôte!

              Comme son amant l’était d’humeur changeante,
              il la quitta pour partir au Brésil
              Alors du vice elle descendit la pente
              et de son corps elle en fit un outil

              Mais dans son cœur elle pensait à ses frères,
              qu’elle sauvait d’un geste machinal
              Pour éviter qu’ils soient dans la misère,
              c’est effrayant ç’qu’elle se donnait du mal
              N’imitez pas fillettes cette exemple maudit,
              vous seriez pour le monde un objet de mépris

              C’est pour pouvoir acheter L’entrecôte,
              qui nourrira les chères têtes blondes
              Qu’elle reçoit sans cesse de nouveaux hôtes,
              et qu’elle devient la femme à tout le monde
              Et dans la nuit pieusement,
              si elle fait du supplément
              C’est pour pouvoir acheter L’entrecôte! L’entrecôte!

  13. Bonsaï

    Trop joli le contenu subliminal de l’image : le modèle et sa copie ou vice-versa…
    A propos quels candidats sont susceptibles d’être tatoués ? On devrait leur poser la question au prochain débat :
    MLP : oui
    Mélenchon : oui
    Macron : frère 3 point à l’encre invisible ?
    Fillon : non (pêché)
    Hamon : non (capitaliste)

  14. Le Gnôme

    J’ai bien envie de parier que rien ne changera. Si Macron est élu, il faudrait qu’il ait une majorité sortie des législatives. Je sais bien que la sonnerie de l’appel à la soupe en attirera un certain nombre, mais je pense que ce ne sera pas suffisant. L’exécutif sera donc paralysé en grande partie. Fillon pourra avoir cette majorité, mais il aura les syndicats dans la rue et je ne le crois pas assez couillu pour ne pas baisser son froc. Les options Méluche-Le Pen se heurtent aux élections législatives où ils n’auront pas la majorité à l’assemblée.

    Dans tous les cas, c’est cinq ans de perdus. Nous continuerons donc à nous enfoncer, avec en plus un bordel sans nom. La conclusion traditionnelle est donc CPEF.

    1. douar

      « je ne le crois pas assez couillu pour ne pas baisser son froc. »
      après ce qu’il s’est pris durant cette campagne?
      non, au contraire, il n’aurait rien à perdre. Fillon, ce n’est pas Sarko qui s’imaginait tout le temps plus malin que ses interlocuteurs (la CGT, les écolos…).

    2. bibi

      De toute façon si Fillon est élu comme tout autre vainqueur de la pantomime, il le sera par défaut, donc si celui-ci veut réformer le pays, il doit faire une présidence Gaullienne et donc utiliser l’arme de destruction massive à double tranchant du peuple contre les élites : le référendum.

      Vous voulez mettre les syndicats au pas c’est très simple première chose se rappeler qu’après mai 1968 il y a eu juin 1968 et que le gaucho n’a pas le monopole de la rue et que voir un petit million de personnes descendre pacifiquement dans la rue après quelques manifestations émaillées de dégradations en tout genre sera du meilleur effet.
      Et après ça coup de grâce, referendum portant au droit syndical : avec bien sur interdiction du financement public, fin de la représentativité et application des conventions collectives seulement aux employés syndiqués.

      Vous voulez continuer à vous amuser et vous venger du traitement que vous avez subit, un petit projet de loi référendaire sur la privatisation de l’audio-visuel public avec suppression de la redevance, des aides à la presse et des avantages fiscaux des journalistes un plébiscite assuré à 80% vous attend.

      Avec une vingtaine de référendum en 5 ans vous pouvez réformer le pays, la contre partie étant bien sur la démission en cas de défaite.

      1. Aristarkke

        Le référendum n’ empêche pas les nostalgiques de l’ Algérie Française de continuer à se lamenter sur l’ action du Général… et d’ oublier qu’il a fait valider le retrait par référendum…
        Je dis ça…

      2. Gerldam

        Non, trop risqué. Le 49-3 est bien plus efficace et sans risque, car pas un député ne veut courrir le risque de mettre le gouvernement en minorité et de perdre sa place.

        1. bibi

          Au sortir de la période électorale nous en serons au même point qu’aujourd’hui à savoir un président illégitime une AN illégitime et donc un gouvernement illégitime.
          Au soir du 18 juin la légitimité appartiendra au peuple et à lui seul.

          Alors bien sur nos gouvernants démocratiquement élus pourront continuer à faire comme si de rien n’était, et gouverner comme ils l’on fait depuis des décennies en espérant que la faillite sera pour les suivants, et c’est probablement ce qui se passera.

          Ou alors cas peu probable, on a un président qui a une once de lucidité et qui a compris que même élu démocratiquement, il n’a nullement reçu mandat du peuple pour réaliser son programme et que le seul moyen légitime pour valider les orientations de sa politique est le référendum.

          1. Bob L’Enclume

            « nous en serons au même point qu’aujourd’hui à savoir un président illégitime une AN illégitime et donc un gouvernement illégitime. »

            ??????

            « Au soir du 18 juin la légitimité appartiendra au peuple et à lui seul. »

            Le peuple est sujet.

            « il n’a nullement reçu mandat du peuple pour réaliser son programme »

            Les élus de la Nation ne reçoivent pas de « mandat », ils commandent.
            Prétendre qu’un gars qui vient d’être élus deux fois n’est pas légitime, c’est être fou.

            1. bibi

              Les élus de la Nation ne reçoivent pas de « mandat », ils commandent.
              Constitution Vème République :
              ARTICLE 2 alinéa 5:
              Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.
              ARTICLE 3 alinéa 1er:
              La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

              Prétendre qu’un gars qui vient d’être élus deux fois n’est pas légitime, c’est être fou.
              Expliquer en quoi quelqu’un qui est démocratiquement élu en faisant 15% du corps électoral au premier tour et choisi par défaut au second tour par une majorité des exprimés est légitime à appliquer son programme en remportant des législatives avec un taux de participation famélique.
              Vous pourrez pour ce faire vous appuyer sur les résultats des élections présidentielle et législatives de 2002.

  15. PR CALGUÈS

    Une chose est sûre et certaine c’est que MLP ne passera pas au deuxième tour en 2017.
    Une autre chose est sûre et certaine c’est que MLP ou l’un de ses héritiers sera élu, haut la main, dès le 1ER TOUR de la Présidentielle de 2022.
    Et à ce moment là…. Bonjour les dégâts !

      1. Calvin

        +1
        Il y aura toujours un révolutionnaire plus dispendieux pour nos finances que le FN.
        La dédiabolisation par le marxisme est une erreur de Marine.
        Même si elle gagne, elle serait coincée par son programme économique inepte.

        1. Pat

          Tout à fait d’accord. Mais c’est ce qui va lui permettre de rafler les voix de Mélenchon au second tour (sauf s’ils y sont tous les deux, ce qui me semble très improbable).

      2. bibi

        Si le FN veut gagner des élections c’est assez simple, il faut que Marion Maréchal prenne le parti vire le tandem marxine filipopo et adopte un programme de droite conservatrice, car la ligne national-socialiste est une impasse totale.

  16. JiJiBé

    _________________

    « France ! La France qui vote, la cohue, le peuple souverain tous les cinq ans… Le peuple suffisamment nigaud pour croire que la souveraineté consiste à se nommer des maîtres.

    Comme parqués devant les mairies, c’était des troupeaux d’électeurs, des hébétés, des fétichistes qui tenaient le petit bulletin par lequel ils disent : Je vote donc je suis
    .
    Additionnez les bulletins blancs et comptez les bulletins nuls, ajoutez-y les abstentions, voix et silences qui normalement se réunissent pour signifier ou le dégoût ou le mépris.

    Un peu de statistique s’il vous plaît, et vous constaterez facilement que, dans toutes les circonscriptions, le monsieur proclamé frauduleusement député n’a pas le quart des suffrages.

    De là, pour les besoins de la cause, cette locution imbécile : Majorité relative — autant vaudrait dire que, la nuit, il fait jour relativement.
    Aussi bien l’incohérent, le brutal Suffrage Universel qui ne repose que sur le nombre — et n’a pas même pour lui le nombre — périra dans le ridicule. »

    (A peine adapté de « Les Feuilles, Il est élu, 1900, Zo d’Axa)
    ________________

    Oui je sais, libertaire presque anarchiste l’homme, mais reconnaissons que cette mascarade appelée élections, cette pantomime sans cesse renouvelée, pantalonnade administrée en cadence et en musique toujours plus atone annonce sans doute une nouvelle distribution des bulletins.

    Les « sondages » indiquent qu’aujourd »hui, à quelques jours des isoloirs, 40 % des votants ne savent pas pour qui voter (?!) bien embêtés.

    De ce qui précède un tiers ne se prêtera pas à cette boufonnerie, le spectacle a suffisamment duré et donc un peu plus de 20 % iront battre le pavé devant leur mairie à seule fin de s’offrir les maîtres qu’ils méritent, les hébétés.

    Pour ce qui est des législatives en juin la farce sera encore plus comique, pitoyablement comique.

  17. Outloud

    J’aurais cru que Hamon avec un projet autan dans l’air du temps que « argent de poche pour tous et job d’été » remporterait plus de suffrages.
    Merci au passage, je lis ce blog depuis un moment mais les mots de H16 ont mis en ordre mon brouillon mental : elle souffre cette pauvre France, c’est de l’acharnement thérapeutique.

  18. lxy

    Pour les législatives,sauf erreur de ma part, pour être au deuxième tour il faut avoir obtenu au premier tour plus que 12,5% des « inscrits »(*). Avec un taux d’abstention par hypothèse de 50%, seuls pourront concourir au deuxième tour les candidats ayant obtenu plus de 25% de voix au premier. Dans une configuration devenue quadripartite, peu de candidats rempliront cette condition. Le bordel de la présidentielle va être multiplié par 570 …ça promet.
    (*) ce qui est conforme à la Constitution de la Vè qui visait à imposer le bipartisme.

    1. bibi

      La règle des 12.5% des inscrits ne concerne que les candidats arrivant au-delà de la deuxième place.

      La constitution de la Vème République n’a jamais visé à instaurer le bipartisme, pendant des décennies les majorités à l’AN étaient obtenues par des coalitions Droite-Centre et Socialistes-Radicaux-Communistes.

  19. Graham

    Hors le cas d’un second tour Marine Le Pen – Mélenchon, on aura comme président Fillon ou Macron. Autant dire, et les lecteurs de ce site en sont certainement persuadés, la France poursuivra son lent et inéluctable déclin jusqu’à … Jusqu’à quoi justement? On peut supputer bien des choses effrayantes. On peut même aller jusqu’à une révolution véritable et bien sanguinolante du type de celle de 1789. Supposons même qu’au terme du prochain quinquennat tout ces troubles que l’on suppose n’aient pas encore trouver l’heur de se réaliser. Les extrêmes progresseraient encore jusqu’enfin au terme final. Ainsi donc on passera à un moment ou à un autre par une solution hors les partis de gouvernement habituels. Très probalement encore, la situation sera si lamentable que la population exigera un gouvernement fort, bref un état sur-présent et puissant. Bien entendu quelques voix éparses trancheront et affirmeront qu’autre chose est possible, le libéralisme par exemple. Considérant le conditionnement des français, l’état de tension social résultant de la paupérisation des classes populaires et moyennes françaises, cette possibilité théorique me parait plus qu’improbable. Il faudra donc tôt ou tard passer par le Front National. Et le plus tôt me paraît le mieux. Car le plus tôt le Front National aura échoué, le plus tôt on pourra passer à autre chose qui n’existe pas encore dans une situation moins dramatique que si ‘l’on tardait. Par ailleurs, est-ce vraiment la situation économique et financière de la France qui est le sujet le plus cardinal dans les difficultés de la France. Au long de leur histoire, maints pays ont eu à pâtir de défaut. C’est certes grave mais l’histoire montre que l’on peut se relever de telles crises. Se relèvera-t-on du changement de peuple auquel on assiste en France? Sans doute non par l’effet du nombre. Or cet enjeu est primordial car la face de la France en sera bouleversée et à jamais. Pour ma part, dans cette élection, je ne vois que le Front National qui agite la question. Sans doute n’aura-t-il pas la clé de ce problème. Néanmoins tant qu’il sera au pouvoir, la question sera soulevée chaque jour et cela au moins me parait une bonne chose. Voilà pourquoi je voterai Marine Le Pen. Entre différents maux, je choisis celui qui laisse une chance de survivre au pays que j’aime. Les autres choix, ainsi que le vote blanc, ainsi que l’abstention me paraissent mener inéluctablement à la disparition de ce que j’aime.

    1. Gerldam

      Le déclin franco-français s’arrête le jour où la dette atteint 120% du PIB et le taux de refinancement 3%. Alors, les dirigeants français sont éjectés comme n’importe quel Berlusconi et remplacés par un ODS comme dirait Charles Gave (ou plutôt Thomas Sowell) aux ordres du FMI et de Bruxelles.
      Dans notre monde, la finance aura toujours le dernier mot.

      1. « Dans notre monde, la finance aura toujours le dernier mot. »
        Non. Dans n’importe quel monde avec les lois de la physique qu’on connaît, le marché (i.e. l’économie, c’est-à-dire la gestion de la pénurie) l’emporte toujours parce que c’est ainsi que ça fonctionne.

      2. bibi

        Celui qui a toujours le dernier mot car il détient le monopole légal de la violence c’est l’état.
        La finance que l’état a contraint à souscrire des obligations, elle devra faire avec ce que l’état voudra bien lui rembourser.

        1. Gerldam

          Vous savez bien que cela n’a qu’un temps très court. Actuellement la France emprunte sur les marchés -essentiellement étrangers- plus de 15 milliards par trimestre, sans compter les emprunts des entreprises privées pour à peu près autant.
          Si La France fait défaut, le robinet se coupe instantanément et cet état, si puissant il y a encore deux jours, est obligé de fair la manche. Seulement quand un état fait la manche il doit faire ce que le prêteur lui dit de faire. Son autonomie est réduite à quasi zéro.

          1. bibi

            Pouvez-vous me citer un seul état qui a disparu parce qu’il était en cessation de paiement et que ses créanciers ont pu liquider pour retrouver leur mise?
            Alors oui si l’état français fait défaut ça va tanguer, il y aura peut être des têtes qui finiront au bout d’une pique, et au final il se passera que les créanciers et le peuple l’auront dans le cul et que l’état lui bien sur survivra et que quelques années après la faillite il empruntera à nouveau sur les marchés.

              1. bibi

                On est à 120% du régime maximal en Vème on passera la VIème, la noblesse d’état qui a réussi dans sa grande partie à survivre à Vichy survivra à un changement de république d’autant plus si elle est bolivarienne.

          2. sam player

            Gerldam tu es à côté de la plaque avec tes 15 Mds par trimestre vu que le roll de la dette est déjà de 250Mds (dette/durée moyenne)… auquel s’ajoute le déficit annuel, ce qui nous fait environ 330Mds par an en tout et donc 80Mds par trimestre.
            D’ailleurs il est courant que les montants mis aux enchères par l’agence france trésor atteignent 10Mds environ sur 10 jours.

  20. LaurentaLA

    Macron me fait penser au personnage compose de Malaussene dans la petite marchande de prose. Suis-je le seul ?

    « Zip-clac, glissement latéral : deux yeux sur l’écran. Bleu acier comme il se doit, et braqués droit devant eux. Le genre de mec qui s’est fabriqué un regard inamovible. Quand il regarde ailleurs, c’est toute la tête qui tourne, comme une tourelle de char. »

    1. Lark, on the Wing

      « Tourelle de char » ? Macron, c’est un chaton mignon, pas un tigre…. on se demande vraiment comment il peut faire illusion…

      wikipedia.org/wiki/Michael_Wittmann

  21. sam player

    Thévenoud : 1 an de prison requis avec sursis pour défaut de déclaration durant 5 ans.

    Arnaque au fonds d’indemnisation des victimes des attentats de Paris : condamnés à 5 et 6 ans fermes pour 30KE chacun.

    Uhm… 2P2M

    1. Pheldge

      Tu nous cherches ? tu veux remettre ça sur les fées ? genre la fée Licité, la Fée d’Ahine, celle d’où l’eau elle paie, et la plus redoutée , la fée qu’on dit Thé …

          1. Pheldge

            Tu espères une fessée avec Julie Gayet, Al ? je te cite : « une fessée avec l’a pomme qu’a ram’né l’Élysée » … 😉

            1. albundy17

              Plus maintenant, non…. Question d’hygiène.

              « Si la vie était bien faite je n’aurais pas d’amours impossibles, ou alors ce ne serait pas toujours avec les hommes les plus attirants » Julie Gayet

              Ce serait plutôt « qu’a ramé l’Élysée » :mrgreen:

              1. Pheldge

                Euh, faut être réaliste, au départ c’était « ramoné » vu que je suppose que c’est ce que Flamby a essayé de faire …

  22. Kermit

    Moi aussi !!!
    Moi aussi !!!
    Je veux donner mon pronostic !!!
    (je laisse mes cryptos de coté quelques instants pour passer du futur inéluctable – au passé de l’improbable présent)
    Bon les différents data diggers (pas Rançais pour la plupart) qui n’avaient pas trop été surpris par les dernier scrutins donnent un second tour qui défrise avec une présidente pour président.
    En fait non, ce n’est pas mon pronostic, je n’en ai pas comme je n’ai pas d’intérêt pour cette campagne, la situation dans laquelle se trouve l’ensemble des pays de la planète se caractérisant par une totale absence de choix !
    Il est trop tard pour choisir, nous allons donc continuer à subir !

    Et n’oubliez pas que vous représentez la classe moyenne, du moins ce qu’il en reste, celle pour qui tous les médias sus-ventionné se metttent en 4 pour vous vendre une soupe insipide, relevée à la pub, réchauffée depuis 50ans dans une marmite collective qui a vaguement changé de couleur au cours du temps.

    Car Ceux qui ne votaient pas, Ceux-la vont aller voter…et croyez moi, les persiflages economico-europeïco-strategiques n’ont pas d’emprise sur eux, je doute même que les instituts de sondage aient la moindre idée de leur existence !
    Contrairement à la classe moyenne, étrillée par sa propre bêtise au long des dernière décennies, celle ci est légion. Elle n’écoute pas les programmes ni les promesses électorales car elle sait qu’elle n’a aucun avenir, ni rien à perdre !
    Si Fillon représente les retraités en manteau de fourrure croyant comprendre quelque chose à l’économie alors ce personnage leur est totalement hermétique.
    Pire encore, les hystéries médiatiques d’un minet de salon ministériel laisseront de marbre ces hordes qui ne portent que la révolte en bandoulière.

    Je pense qu’Hollande et les autres enfumeurs vont bientôt sentir que les sans-dents ont des crocs !

    Bon, je retourne à la mine …..

  23. albundy17

    Les 6 millions de coups de fil de micron:

    L’équipe assure laisser la possibilité aux personnes appelées d’écouter, ou non, le message d’Emmanuel Macron.

    Ouf !

  24. Lark on the Wing

    Les temps se faisant proches, et celui de l’Election se tenant dans les quatre jours, une fièvre quarte s’empara du Royaume, tous les Importants étant soit candidats soit supporteurs de ceux qui l’estoient.

    Emmi ceux-ci, seul un quatuor sembloit en l’état de l’emporter dans le tournoi, et chacun rivalisoit de promesses afin d’arracher les précieux suffrages des sujets. Et de rompre force lances parmi les médiatiques lices, entre les Quatre :

    Cabochon, le chef des Maillotins, lequel ne craignoit pas la magie noire lui permettant d’apparaître dans le même temps en divers endroits dans les provinces et d’y promettre force nouveautés, tenant à des alliances avec des partenaires, aussi estranges que sis en pays fabuleux, mais surtout barbus et moustachus comme gens de la Diète polonoise venus chercher Henri III. Une nouveauté de l’autre main était un effrayant alourdissement de la pressuration par estafiers des impôts, jusque là que leur nouveau produit seroit estimé comme nec impar aux actuelles recettes douloureusement tirées du Royaume par Monsieur l’Intendant des Finances.

    La marquise Jeanne des Armoises, elle, vouloit issir de la Sainte Alliance Européenne, retrouver la livre tournois de 240 deniers, tout en sortant parforce ces Cafres et Barbaresques qui désoloient le pays au nom du culte mahométan. Elle subissoit le courroux de la gent mosaïque, des plus introduites dans les influents milieux des gens d’affaires et des gazettes, pour ce qu’on lui tenait évidente rigueur des expulsions ordonnées par nos rois dans les temps anciens. Mais nombre d’Hébreux commençoient à regarder de son côté, après la défenestration mortelle, par un sectateur Cafre, d’une dame Halimi, crime affreux mais peu annoncé dans le publicque afin de déforcer l’intérêt que la marquise en auroit pu retirer.

    Monsieur le Duc de Baucé continuait à subir ces méséances diverses que la détestation de la canaille écrivante et gesticulante lui assuroit. Il se voyait accueilli dans les provinces avec force charivari de chaudrons, battus par des gens du néant, ces Malcontents, sotte espèce pourtant peu familière de l’Aululaire… Bien que de sens rassis et homme d’équilibre, il avoit commis des lourdises et été malhabile ès domaine de ses finances familiales, s’accordant des faveurs abusives, certes, mais partagées plus ou moins grandement par tous les autres politiqueurs, lesquels se satisfaisaient chafouinement de voir la foudre tomber sur lui en les épargnant, eux. Rien qui méritât la hart mais ce pelé, ce tonduc estoit préjugé dans un cas pendable, avant même la sentence qui sera rendue, un jour, sur sa peccadille…
    Manger l’herbe d’autrui ! quel crime abominable !
    Rien que la mort n’était capable
    D’expier son forfait : on le lui fit bien voir.

    Restait le mirobolant Vicomte de Maquerond, montgolfière gonflée à l’air chaud, freluquet nourri à l’hélium, godelureau abreuvé à l’hydrogène. D’avoir épousé en légitime mariage une vieille fée retendue à la lancette lui aura autorisé ces aériens déplacements où il apparaît comme épargné par la pesanteur de M. de Nioutonne, tout comme il semble garanti des foudres judicialles par un nouveau chevalier de Franquelin. Il virevolte tel Vestris, énonçant, de ci, que la culture et l’art françois n’existent point, puis, de là, qu’il les a rencontrés, comme Foucault ou Frossard avaient trouvé Dieu…disant que d’avoir amené la Civilisation – même au prix de quelques coups de mousquet – était un « crime contre l’humanité », avant de commettre lui-même un attentat contre les Humanités en voyant une isle en la Guyane…. et tout en ayant précédemment aperçu quelque avantage à la colonisation.

    La civilisation des champs d’urnes, comme Eleusis, reste bien environnée de mystères, pas un amateur d’antiques le déniera… et l’on a loisir de repenser à cette malédiction asiate rapportée par l’abbé de Choisy de son ambassade : « Puissiez-vous vivre en des temps intéressants »…

    1. sam player

      La gent mosaïque, une vieille fée retendue… j’en ai mouillé mes chausses !
      Halimi… rien dans les gazettes du royaume…

      1. Quiet Desperation

        Affaire Halimi : juste un unique article cafard du Figaro, le 9 avril, alors que l’assassinat remonte à la soirée du 3, avec des commentaires sévères… les silences complices des Mainstream politiquement corrects sont tout aussi fantasmatiques que le Cabinet Noir : la chose crève les yeux…

        Mais sur Boulevard Voltaire, un article contenant in fine : « J’ai de nombreuses raisons de craindre les nationalismes, mais j’estime aujourd’hui que la candidature la moins nocive est celle de Marine Le Pen. Elle seule paraît vouloir réellement mettre un terme à la politique d’immigration venant de pays musulmans ». bvoltaire.fr/sarah-lucie-halimi-medecin-juive-assassinee-voisin-musulman/

      1. Lark on the Wing

        Don’t doubt it for a moment ! when TSHTF, and it will, take my word, stick to the down to earth, realistic, meaty essentials : « canned goods, a little gold, loads o’lead »….

    2. Royaumont

      « La civilisation des champs d’urnes » : jolie trouvaille.
      Ces urnes cependant servaient à conserver et honorer la mémoire des défunts, les nôtres à définir qui doit subir une damnatio memoriae.

      1. Hussard Bleu

        voui, pas mal aussi, Royaumont… mais en fait, sur ladite civilisation des champs d’urnes, on ne sait strictement rien… ce qui est dommage, c’en est plein alentour chez moi… il y a même un alignement de plusieurs dizaines de menhirs et quelques tumuli à 5 ou 600 mètres…. c’est pour cela que lorsque l’on me parle de racines qui n’existent pas, hein ?…

        1. Pheldge

          Bin, alors comme ça, t’as toute ta famille à proximité, dans des tumuli ? je croyais que c’était interdit de garder ses morts chez soi ! 😉

        2. Royaumont

          Les menhirs, comme leur nom ne l’indique pas, sont plus anciens… Si on ne sait rien, ou si peu, sur les champs d’urne, vous pouvez vous consoler au mont Beuvray. On sait beaucoup mieux ce qu’on y voit, on trouve beaucoup de commentaires à ce sujet.

            1. Pheldge

              N’importe quoi ! c’est pour permettre de guider les engins interplanétaires des Elohims … Raël il s’y connait quand même mieux que toi, demande à Bonzaye ! 😉

      1. Loki dort

        Pour l’amusement, pour une fois je crois que je vais me déplacer au bureau de vote cette fois-ci… mais pour y déposer un bulletin de vote d’enculé.

        Cela laissera au moins flotter une seconde de surprise dans la main du préposé au dépouillement. On se satisfait de si peu quand on n’a plus aucune considération pour les… bah pour les enculés hein!

        1. Aristophanedecarotte

          dans les petits villages ou tout le monde se connait, c’est souvent le cas de mettre des petits billets personnels sur le bulletin de vote.
          Une fois des villageois dans le mien s’étaient concertés pour les municipales de prendre plus de 200 noms différents pour les municipales . c’était quand on pouvait panacher.. Le dépouillement à duré jusqu’à une heure du matin…:)

    1. Lark on the Wing

      Yen a d’autres qu’ont des descentes aussi – je parle pas d’organe – mais du 43° genre pure malt… pas de nom, mais sont bien connus icite…

      quoique… l’organe ?
      lorgane.com/LE-PREMIER-TOUR-EN-DIRECT-SUR-L-ORGANE-_a1355.html

  25. JiJiBé

    çà y est je tiens le résultat :
    _______________________

    «Marine» en tête au premier tour : c’est une course de crabes en Guadeloupe qui le prédit;

    20 avr. 2017, 08:01 RT

    Dans le cadre de la fête du crabe de Morne-à-l’eau en Guadeloupe, une course de crustacés a été organisée. Chaque participant portait le nom d’un candidat à la présidentielle. Et c’est celui labellisé «Marine» qui a gagné devant « Mélenchon » et « Macron ».
    _____________________

    Il semblerait que Poutou soit parti à reculons.
    A l’issue de la course on les a tous remis dans le même panier !

      1. Pheldge

        Al espèce de pervers libidineux, on farcit les crabes, pas on se les farcis ! c’est un hors d’œuvre Antillais classique : crabes farcis, lambis idem …

  26. Bob L’Enclume

     » Il y a peu d’espoir qu’il se découvre subitement réformateur et suffisamment courageux pour entreprendre les chantiers véritablement babylonesques qu’il faudra mettre en route pour relever le pays.  »

    Je trouves toujours ce genre de propos parfaitement déplacé, car il faut 30 ans pour arriver au pouvoir en France, et évidement, avoir bien fermé sa gueule.

    Est-ce que les salariés démissionnent dés qu’il ne sont pas d’accord avec leur patron ? Et en quoi dire d’un gars candidat au poste de PDG qu’il n’a rien fait lorsqu’il n’était pas PDG est pertinent ???

    Thatcher fut chargé de collectiviser l’enseignement de la GB. Elle l’a fait à contre coeur. Mais si elle avait refusé, sa carrière aurait été brisé, et ?

    1. « Je trouves toujours ce genre de propos parfaitement déplacé »
      Pardon ? C’est non seulement parfaitement placé, mais c’est aussi le résultat de quelques décennies d’observation, hein. Pour une Thatcher, combien de Chirac, Sarkozy, Juppé, Hollande, Fillon et tant d’autres qui ont laissé la barque prendre l’eau ? Sérieusement, ressaisissez-vous, que diable, ce ne sont pas les exemples qui manquent !

      Juger les gens aux intentions, c’est un truc de socialiste, ça. On juge normalement aux résultats, n’spas !

    2. Aristarkke

      Je trouve toujours ce genre de propos parfaitement déplacé,

      Ah bon ! Pour Fillon, vraiment ??? Vous êtes d’une indulgence!

      Mettons que sous Sarkozy, il se tenait à carreau à grand peine (ce n’est pas l’idée que cela donnait mais supposons), bouillant de mettre en oeuvre pour voir ce qu’on allait voir.

      Il gagne haut la main les primaires de droite avec de bonnes claques aux concurrents, nettes et franches.
      Son programme annoncé était pourtant un brin « violent » au regard de la bouillie insipide habituelle de la (fausse) droite soce avec peut-être quelques traces homéopathiques de thatcherisme (soyons fou).
      Un point phare était un (timide) aménagement de la SS.
      Au lendemain de sa victoire, premiers tirs de barrage de la gôche plutôt ajustés sur sa réformette de la SS.
      Au lieu de les envoyer bouler avec superbe, en raison de sa victoire nette, le v’là-t-y-pas qu’il commence à se déballonner, se débander et annoncer urbi et orbi que ben oui mais non mais si toutefois pas encore et peut-être après demain si l’aruspice se révèle favorable…

      Même topo sur l’emploi de Madame. Au lieu de le prendre avec hauteur en répliquant qu’il n’a jamais fait que ce que tout un tas de ses congénères pratiquait tout autant (c’était connu avant et l’après a montré qu’il était très loin d’être le seul dans cette pratique légale à défaut d’être morale) et qu’alors, si cela irritait grandement les preux redresseurs de torts, il convenait que le box des accusés soit rempli des Autres malandrins…
      On a été loin de cela…

      Je ne demande qu’à être agréablement surpris d’une virulence bien cachée qu’il déploiera après élection puisque tout un chacun sait ici que les qualités à afficher pour être élu sont différentes des qualités pour gouverner et appliquer un programme, surtout un peu roboratif question réformes mais j’ai quand même un gros doute.

      1. Bob L’Enclume

        Il ne vous aura pas échappé que la moitié au moins de l’UMP est franchement SOCIALISTE et à , malgré ses concession, joyeusement fait campagne contre lui.

        Alors cela ne vous plait pas, mais 70% de la population trouve que le système actuel est génial, que c’est pour lui qu’il lutte depuis 200 ans, et qu’il faut bien entendu non seulement continue, mais enfoncer encore plus le clous, parce que de toute façon, c’est un délire religieux est ils n’ont rien d’autre comme remplacement disponible comme « valeur »..
        Donc déjà, pour se faire élire, le discours de Fillon est limite..

        Après bien sur, vous tapez sur le seul qui veut faire quelque réforme, ca semble vachement bien pour faire élire les autres.
        Entre Gorbatchev et Brejnev, vous préférez Brejnev parce que Gorba n’est pas Reagan..

        1. Aristarkke

          Je tape dessus???
          En me contentant de rapporter à son sujet toute une série de faits réels, ne remontant pas à la préhistoire de sa carrière politique mais tous frais d’il y a trois mois grand max et d’en tirer de banales conclusions dont le fait que s’il a de la poigne et de la raideur, il cache bien son jeu jusqu’à présent ???
          Il ne faut pas grand chose pour vous faire réagir, de plus fort mal-t-à-propos!
          Imaginer un seul instant que je puisse avoir une appréciation un poil positive pour un dirigeant communiste, même qualifiable de modéré est bien mal me connaître

          1. Pheldge

            tu râles pour la forme, mais tu iras toi z-aussi mettre ton bulletin Fillon dans l’urne, emmenant Mme les enfants et les petits-enfants voter aussi … pas de gaité de coeur, mais par raison ! alors tu peux faire ton bravache ici, dimanche tu vas manger ton chapeau. 😀

            1. Aristarkke

              Je ne vote plus depuis 1983, même pour le maire qui est le minimum basique.
              C’est inutile.
              Madame, c’est pareil.
              Mes enfants font ce qu’ils veulent.
              [L’aînée a elle aussi, laissé tomber].

                  1. Aristarkke

                    « Je vais dormir tranquille, parce que je sais maintenant que mon pire ennemi veille sur moi. »… [Blondin à Tuco in Le bon, la brute, le truand] 😛

        2. theo31

          « vous tapez sur le seul qui veut faire quelque réforme »

          Il a déjà eu cinq pour les faire. S’il est élu, il fera exactement comme son ancien chef : aller commémorer avec le mec normal l’abolition de l’esclavage et se faire adouber par la CGT.

        3. channy

          @Alors cela ne vous plait pas, mais 70% de la population trouve que le système actuel est génial, »
          C est un sondage BFM? en écoutant parler les gens dans les supermarchés, hypermarchés de ma région je peux vous dire que les gens en ont ras le bol…je vous parle des » sans dents »…

      2. Aristarkke

        Il ne s’agit pas que de gagner une élection en imaginant qu’ensuite, tout va s’enchaîner merveilleusement, sans sueur ni larmes, ni réactions plus ou moins violentes.
        Il a donc un programme « violent » pour reprendre certains des qualificatifs de la gôche, qui ne va pas manquer d’accroître la souffrance au travail et autres coquecigrues senestres.

        S’il est élu, on peut d’ores et déjà parier que des manifs vont se dérouler quotidiennement, rien qu’à se rappeler le cirque d’avec la loi travail.

        C’est à cette aune là qu’on aura à jauger le bonhomme et la quantité d’opiniâtreté dans la résistance.

        Rappel : Thatcher a connu cela quand elle a entrepris de redresser la GB après son élection et elle n’a pas hésité à affronter les travaillistes de l’époque qui n’étaient pas spécialement des timorés et des pleutres…
        Manifs plus ou moins insurrectionnelles étaient aussi fréquentes.
        Mais ce que les travaillistes n’ont pas compris, c’est que la majorité des Anglais en avait ras le chapeau melon des expériences soces qui avaient dégradé sérieusement le niveau de vie et la situation économique du pays, choses palpables alors par beaucoup.

        Pour l’instant, c’est moins visible en Grance parce que l’Etat Providence masque cette dégringolade lente en empruntant à tout va les fins de mois.
        Ses soutiens sont donc moins portés à monter au créneau.

    3. bibi

      Vous savez, quand on est premier ministre on peut démissionner si l’on est en désaccord avec le président de la république, même Chirac l’a fait c’est dire et ça ne lui a pas coûter sa carrière.

  27. JiJiBé

    Et avant une Thatcher il y eut un certain Winston qui aurait déclaré que Christophe Colomb fut le premier socialiste -> Il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait…et il faisait tout çà aux frais du contribuable.

  28. NicolasPimprenelle

    Je pense que vous êtes tous un peu naïf ici. (Ce n’est pas péjoratif hein, je respecte chacun d’entre vous).
    Vous semblez ignorez que ces dernières années le pouvoir central s’est considérablement renforcé. Hollande a utilisé les pleins pouvoirs que la Vème république lui confère, (il s’en ai même rajouté grâce à l’état d’urgence et les lois sur le contrôle informatique et les fichiers) et il a maintenant dans sa poche le pouvoir judiciaire (synchronicité pile poil de l’affaire Fillon) ainsi que le 4ème pouvoir (les merdias).
    Cela fait des années que lui et son système préparent l’avènement de Macron.
    Nous aurons donc les deux finalistes :
    1 – Le Pen
    2- Macron
    et le monarc (anagramme de Macron) sera élu président de la république le 7 mai au soir.
    CQFD

    1. Royaumont

      Mou 1er comptait utiliser ces tripatouillages à son propre usage. Devant son empêchement (grâce soit rendue à Valls, qui aura fait 1 truc bien dans sa vie), il refile ses sales combines à son clone. Avec 500 000 électeurs « en double », dans sa manche, ce dernier peut voir venir. Pas sûr que cela suffise.

  29. tabbehim

    http://www.msn.com/fr-fr/finance/actualite/air-france-h%C3%B4tesses-et-stewards-attaquent-la-direction-en-justice/ar-BBA37Lz?li=AA4WUr&ocid=spartanntp

    tiens, ça faisait longtemps que les syndicats n’avaient pas fait des leurs comme ça 🙂
    hâte de voir cette compagnie va mourir comme la PanAm avant elle 🙂 et exactement de la même manière ou presque !
    Bon, est ce que cette compagnie sera de nouveau sauvé par des tombereaux d’argent publique, la est la question 😀

    Pop corn !

    1. Aristarkke

      Je n’ai pas souvenir que Pan Am ait reçu des tombereaux de pognon public. Il y a eu des investissements privés, des cessions partielles d’activité mais pas de ressources du Trésor US.
      Il n’est de tout de façon pas avisé d’investir (en bourse) dans le secteur aéronautique ni du transport du même tonneau.
      Boeing a annoncé il y a peu, des dégraissages d’ingénieurs…

      1. tabbehim

        Les tombereaux seront la spécificité de la France pour bien rendre l’échec encore plus pitoyable, cher et stupide 😉
        autant dire que air france, quand elle coulera, va générer des mégas manif partout en france, des destructions, des menaces et des « actions » contre tout les éventuels successeurs de cette entité ^^
        ils luttent déjà contre les compagnies lowcost qui apparaissent, ils vont perdre, et personne de censés ne voudra d’eux 🙂
        Polk’emploi sera bien embêté pour les recaser 😀

        1. Aristarkke

          Polk’emploi ???
          Vous n’aimez pas les Polonais ???
          A moins que vous ne parliez de Folk’employ ???

          [personne de Sensé (doté du sens de la mesure)… Trop de pop-corn, excès de sucre, etc…]

    2. sam player

      « En effet, les coûts des personnels navigants constituent le principal levier d’économies afin de renouer avec la rentabilité sur les lignes déficitaires ou abandonnées par Air France. »

      Ce point assez intéressant dans cet article, car rarement discuté, c’est le fait que l’activité low cost est développée dans l’unique but de dégager du cash pour essayer d’équilibrer l’activité déficitaire d’Air france et de son modèèèèle sôôôcial : Air france en profitant de son statut de transporteur aérien avantagé par la réglementation va créer des travailleurs pauvres et précaires pour que ses propres personnels puissent vivre grassement avec leurs avantages.

      Et dire qu’il y en a qui parle d’esclavage alors que ce sont justement les entreprises « publiques » qui vivent sur l’esclavage : ainsi de EDF, Orange, SNCF etc… qui sous-traitent toutes leurs interventions auprès du public en les facturant au prix fort alors qu’elles les obtiennent sur le marché concurrentiel à 4 fois moins cher, de la mise en concurrence dans un marché non concurrentiel.

  30. Onaneur de Moosh

    Le Brexit et l’élection de Trump ont confirmé par A+B que les classes populaires préfèrent l’incertitude au status quo, car l’incertitude contient au moins l’ombre de la chance d’un changement, quel qu’il soit.

    Bref, les sans-dents sont prêts à tout, y compris à ne pas voter Micron qui provoque déjà un rejet d’organe.

    Je pense qu’on s’en rend compte en haut lieu, puisque BFM nous explique déjà comment une élection peut être invalidée ou reportée.

  31. nemrod

    En tous cas si Macaron passe je vend ma téloche et me cantonne à H16 sur l’ordi.
    Il me sort par les narines…c’est physique.

    Il a fallut déjà se fader Sarko et sa chanteuse, Flamby et son actrice, alors 5 ans a voir et entendre ce TDC nous faire la morale flanqué de sa pétasse cagneuse…suis pas certain de survivre.

    1. Aristophanedecarotte

      oui mais alors c’est hypo-cagne

      moi aussi je n’ai jamais pu le sentir.Son regard totalement vide et inexpressif . Je ne sens pas ce mec, je lui tournerais pas le dos……

    1. Royaumont

      Politique économique sérieuse et Mélenchon dans la même phrase… Ça s’appelle comment, cette figure de style ? Un oxymore ?

  32. Lark on the Wing

    Champs Elysées ce soir… La tentation du « pyre »…. c’est là que j’enverrais bien ce Girard, apparemment maire PS du 75004, pour son twit, si raffiné, si typique de l’intelligence de la gauche parano-complotiste :

    Attentat en France à quelques jours de l’élection présidentielle Comme c’est étrange ! allez interroger M Poutine par exemple
    — Christophe Girard (@cgirard) April 20, 2017
    :

    1. sam player

      (lefigaro.fr)
      Comme le fait remarquer Buzzfeed, l’application SAIP, lancée par le gouvernement pour alerter ses utilisateurs en cas de suspicion d’attentat, n’a pas fonctionné. Sur l’appli, seule la mention « aucun incident en cours » était visible.
      ____

      Z’inquiétez pas, le prélèvement à la source devrait fonctionner…

      Next : Vous avez demandé la police, ne quittez pas….
      Next : Vous avez demandé un taxi, ne quittez pas….

      1. Aristarkke

        HS : il n’y a plus lieu de redouter d’ être blacklisté chez Contrepoints : plus de courrier des lecteurs, même celui d’ articles de l’ année dernière…
        Ouf ! Les auteurs sont débarrassés de l’ ennui de ne pas susciter l’ unanimité…

          1. Pheldge

            Patron, faut pas être trop dur, il est vieux, très vieux, soyons indulgents d’une magnanimité miséricordieuse, envers notre moribond … 😉

          2. Aristarkke

            Pauvre de moi. Je ne détecte pas l’ espace dédié aux commentaires des lecteurs…
            Je viens de constater aussi qu’il y avait maintenant des applis pour les ceusses fortunés équipés d’Ayefones ou les moins fortunés utilisateurs d’ HanSolodrauhidde mais rien pour les gueux n’ ayant que de pauvres Lumia…
            Hélas! Je fais partie d’une minorité discriminée assurément…
            Monseigneur, ayez donc la bonté d’ âme de me donner les clés de ce royaume des lecteurs qui se refuse ainsi à un vieillard parmi vos aficionados, en retard d’ au moins deux ou trois étapes technologiques

          3. Loki dort

            Mouais. Je note quand même que je suis plus libre de poster mes commentaires sur des sites tenus par des enragés anti-libéraux… que sur Contrepoints.

          4. Aristarkke

            Effectivement, la présentation sur WPhone est différente de celle que l’on trouve sur PC puisqu’il y a un bouton « menu » qui se situe au dessus du premier article qui n’est pas apparent sur le mobile.
            Donc probablement incorporé dans l’appli et tant pis pour les gueux ainsi privés d’accès complet au Temple de la connaissance libérale (*)…

            C’est une odieuse discrimination envers une minorité !!!
            Je maintiens!!!

            Quant à l’espace lecteur qui se révèle alors aux yeux incrédules, il faut se créer un compte lecteur au préalable.
            Dirai-je que cela permet d’exercer ensuite un ostracisme discret ???

            Même les commentaires des happy few ayant passé le filtre ne sont plus accessibles au commun peuple…

            En fait, là encore, les commentaires lecteurs sont lisibles mais pas sur Wphone…

            (*) Je recommande l’article sur la nationalisation évitée des chantiers navals de St Nazaire où l’auteur (professeur de finance à l’école de management de Grenoble) se félicite chaudement en conclusion que l’Etat s’en soit néanmoins mêlé avec ses gros doigts malhabiles :

            Tout d’abord, il faut rappeler que l’État est légitime et bien dans son rôle lorsqu’il cherche à sauver des emplois et le savoir-faire des entreprises françaises qui sont menacés par les rebondissements imprévisibles de la mondialisation, par exemple une décision d’un tribunal de commerce à Séoul. Il ne peut rester passif, surtout lorsqu’il s’agit d’entreprises viables et compétitives, n’en déplaise à ceux qui voudraient l’écarter de toute politique industrielle.

            Le deuxième enseignement est que, dans le monde actuel, le fait que l’État soit présent de façon minoritaire au capital de certaines entreprises privées se trouve justifié, surtout compte tenu de la faiblesse du capitalisme français. Mais cette présence doit être sélective, mobile et s’inscrire dans une véritable stratégie à long terme, et ne pas être tous azimuts comme nous l’avons mis en évidence.

            Le troisième enseignement est que si la nationalisation peut être envisagée pour sauvegarder les intérêts économiques du pays, elle doit être temporaire.

          5. Aristarkke

            Les lecteurs ayant accès au Saint des Saints sont effectivement tout aussi « étonnés » des positions de l’auteur.
            Combien de temps leurs proses restera-t-elle lisible???

      2. Aristarkke

        HS bis : petit moteur de recherche intégré aux abonnés absents…
        Méthode ciselée pour vous éviter de partir à la recherche d’un ancien article si vous n’avez pas gardé la date exacte de parution dudit…
        On sent l’ opération de partage de la connaissance en pleine exubérance…

        1. Bonsaï

          Seriez-vous masochiste noble Grec déjà sur le pont alors que tous nos compagnons en sont encore à rêvasser sur les promesses feutrées des candidats potentiels ?

  33. BDC

    FF qui a fait une remarque (odieuse, évidemment) sur le congé mat’ de Salamé : enfin un type qui reconnaît qu’avoir un bébé c’est fatigant, bravo Fifi !

    1. Bonsaï

      Galant homme, il l’a tout de même complimentée !
      Ah ! il a été bien hier. Mais le meilleur orateur était quand même MLP avec le charme en prime, lequel avait par contre disparu chez Macron…

      1. Pheldge

        Gulps ! lire MLP et charme ensemble, ça me fait très zarbi ! par contre après réflexion, ça ne contredit aucunement ton appétit connu de tous, par ici, pour les guerriers virils, et en particulier les soldats Russes … 😉

      2. Aristarkke

        Arbolito, vous avez une vocation de martyr. Vous infliger volontairement de suivre cette campagne électorale par le menu et le détail alors même que vous ne pourrez connaître l’ extase de glisser votre bulletin dans l’urne…
        C’est parce que vous manquez de scrutins par chez vous ou qu’ils soient convenus au degré ultime que vous vous encanaillez ainsi à regarder nos bateleurs de foire???…

          1. Aristarkke

            Arbolito, je vous confesse apprécier les épithètes dont vous m’honorez pour me citer : Noble Vieillard, Ô Vénérable et tant d’autres respectueux de ma complexion marmoréenne et chenue…

            Pas comme certain ilien de ma connaissance uniquement guidé par son appétit nécrophile…

            😛

      1. Aristarkke

        Quatre fois expérimentée, cette situation…
        Plus la suite quand c’est celle de la jeune mère, qui est aussi gratinée…
        Faut être jeune…
        Comprends pas ceux qui ont des enfants tardifs…

        1. albundy17

          « quand c’est celle de la jeune mère, qui est aussi gratinée… »

          Ce n’est pas pour rien qu’il y a pas mal de séparation / divorce à ce moment…

          Le ballon a tendance à migrer après l’accouchement…

        2. nemrod

          Je plussoie.
          Vécu trois fois.

          Qu’on le veuille ou non, nous sommes des mammifères .
          Malgré le vernis évolutif les comportements touchant aux grandes fonctions bougent assez peu
          – refus du mâle en phase d’élevage des jeunes
          – recherche de stabilité et de sécurité pendant cette même période
          Deux comportements bien connu des femelles.

          Je sais que ça n’est pas en cohérence avec la théorie du genre mais bon…

          1. BDC

            Harry, sur les « tardifs » : avant de savoir, on ne sait pas, et la nature est impérieuse … voilà pourquoi certains le font tardivement.
            Sur le point 1, décidément je ne suis pas normale, par contre je fais moins d’heures au boulot, pour la même charge de travail et… plus de salaire 😀 ! Point 2 je confirme.

            1. albundy17

              « Sur le point 1, décidément je ne suis pas normale,  »

              —-> « jeune mère » :mrgreen:

              Je me demande si son « tardif » n’évoquait pas plutôt ceux qui remettent le couvert sur le tard.

            2. Aristarkke

              Les enfants tardifs sont, dans mon esprit, ceux que des quarantenaires ou quinquagénaires engendrent avec leur nouvelle dulcinée remplaçant la femme de leur jeunesse…
              Selon une tendance largement constante, les dulcinées pouvant être théoriquement leur fille ou pas loin, concrétisent leur nouvel engagement d’un marmot…
              Evidemment, il y a aussi les accidents de contraception ou le genre un qui repique à la quarantaine « pendant qu’il est encore temps » mais cela me paraît beaucoup plus rare…

        3. bibi

          Comprends pas ceux celles qui ont des enfants tardifs.
          Seule la femme doit être jeune, et le mâle une chambre à part bien insonorisée, et les moyens de se payer une nurse pour pouvoir laisser le chiard entre de bonne main le week-end et permettre à madame de se reposer.

          1. BDC

            Chambre à part, pourquoi ? Ça va pas, non ? Le mâle ne se réveille pas avec les pleurs de bébé, jamais. Et puis vous risquez de louper le déduit de 4h du mat’, créneau optimal après un bon repos de 3h et juste avant de commencer une nuit réparatrice de 2h.

            1. bibi

              Premièrement parce que dormir à deux c’est l’horreur, rien que le fait d’entendre quelqu’un respirer à mes côtés m’insupporte.
              Deuxièmement j’ai le sommeil plus que léger et le moindre bruit me réveille.
              Troisièmement le genre un est beaucoup trop frileux.

              Un jour il faudra m’expliquer ce besoin maladif qu’à le genre 1 de dormir à deux dans le même lit et le plaisir malsain que vous éprouvez à gâcher la nuit du genre 2 qui vous accompagne.

              1. albundy17

                « le plaisir malsain que vous éprouvez à gâcher la nuit du genre 2 qui vous accompagne. »

                Pour équilibrer suffit de ronfler et de péter, elle fini par ouvrir la fenêtre 😀

              2. BDC

                Là je reconnais que dormir à deux c’est maladif chez moi aussi, et ensuite je me plains que je dors mal à cause de HS … 😥 ça doit être une histoire d’hormones ocytocine ou un truc du genre, liée à l’odeur de l’autre, ça calme, ça sécurise, ça rend heureux … La nature a dû inventer ça pour encourager le déduit et aussi nous rendre dépendantes de vous. Faites comme Macron, prenez une femme âgée, il paraît qu’avec l’âge on arrive à mieux dormir sans vous. Vous ne pouvez pas avoir les avantages de la vie à 2 sans les inconvénients, Bibi. Si ça peut vous convaincre : HS était comme vous, et maintenant il aime bien partager son lit, avec moi !

                1. bibi

                  J’ai plutôt pour intention d’en prendre une d’ici une dizaine d’année qui aura moitié mon age.
                  Comme ça elle aura pas longtemps à me supporter et moi non plus, mariage plus vieux mariage heureux.
                  Si tout va bien je devrai être encore en état de conduire la petite dernière jusqu’à l’autel.
                  Et après ça, je pourrai crever en paix, et ma veuve pourra dilapider mon héritage.

                2. Pheldge

                  O Très Romantique, quoi de plus agréable pour un homme, que de sentir le corps de sa compagne se lover contre le sien, venir se serrer contre soi …
                  Après, on n’est pas obligé de rester collés-enlacés toute la nuit bicauze que ça donne des courbatures ! mais mon Dieu que c’est bon de sentir sa femme si près de soi 🙂

  34. nemrod

    Question à deux balles ( oui mauvais goût, je sais ).
    Qui va récupérer les 2 % du cryptocommuniste Poutou.

    Parce que je sais bien qu’ils sont pas finauds les indécrottables qui « veautent » pour cet engin…mais là !
    Désarmer les flics pour qu’on leur tire pas dessus…

    La Méluche à vraiment la Baraka…ça pue !

Laisser un commentaire