Une semaine plus tard, tout redevient comme avant

Voilà, c’est fait, Macron y est. Les choses sérieuses peuvent commencer et le renouvellement peut enfin débuter. Ou presque.

Parce qu’à bien regarder la semaine qui vient de s’écouler pour aboutir à ce petit moment républicain qui croustille, tout tend plutôt à montrer que la politique politicienne reprend bien vite ses droits partout dans le microcosme parisianno-centré. La foulée « En Marche » semble se transformer rapidement en petits pas minuscules de retraité pantouflé.

Les semaines qui suivirent les « stupéfiantes » révélations sur les emplois de la famille Fillon permettaient assez bien d’illustrer ce que pouvaient donner des rats fuyant un navire. Celles qui viennent de s’écouler donnent un ton particulier à la recomposition actuelle de la politique française.

On vient ainsi d’observer les extrémités auxquelles des naufragés de pédalos sont prêts à se livrer pour conserver l’accès à la gamelle républicaine. Je ne reviens pas sur le cas pathétique de Manuel Valls, barbotant dans le ridicule et l’absence consumée de honte et de colonne vertébrale, tentant le tout pour le tout auprès d’un subordonné devenu patron. Je passerai aussi rapidement sur le trio de mégères socialistes, Aubry, Taubira et Hidalgo, déjà évoquées dans un précédent article, qui tentent une chorégraphie pardon un « mouvement » pour animer un peu le cadavre du PS pendant que Cambadélis, jamais à cours de pitreries, harangue les passants du haut de sa palette rouge. Rassurez-vous : la droite n’est pas en reste puisque du côté des extrêmes, l’alliance humide entre Nicolas Dupont-Aignan et Marine Le Pen, à l’instar d’un mariage de Brittney Spears, est terminée avant d’avoir pu donner le moindre bénéfice ; l’autre droite, elle, n’a pas attendu la fin du second tour pour se déchirer entre les partisans d’un avachissement global d’un programme politique déjà pas trop vigoureux et ceux, plus déterminés, ouvertement adeptes d’une bonne couille-mollisation à la Juppé.

Mais ce qui se passe en coulisse d’En Marche permet de remettre quelques pendules à l’heure et notamment celles de militants un peu trop naïfs qui auraient oublié ce que « politique politicienne » veut dire : on contemple à présent toutes les petites manigances habituelles qu’on croyait pourtant avoir disparues avec l’arrivée de « notre » nouveau-président jeune et dynamique.

Eh oui, manque de bol, si le pays s’est mis en marche, ce n’est pas pour arpenter des sentiers inconnus mais les routes déjà hyper-fréquentées de toutes les habituelles tractations en coulisses et autres petits arrangements entre « amis » mutuellement profitables.

Voilà que Bayrou, éternel cocu de la République, se découvre une nouvelle paire de cornes : le nombre d’investitures de candidats MoDem est bien inférieur à ce qu’il attendait en retour de son soutien gratuit et surtout officiel à Macron. Oh. Zut alors. On appréciera au passage l’imbroglio qui a suivi à ce sujet, où le dit Bayrou tente de faire croire qu’il a obtenu un accord avec Macron alors que, de son côté, le secrétaire général de La République en marche explique qu’il n’y a aucune espèce d’accord entre eux.

Voilà Bruno Le Maire, valorisé 2% à la criée en novembre dernier, qui tente de récupérer l’un ou l’autre poste en vacance chez Manu le petit nouveau, tout en conservant tout de même un pied chez Les Républicains, des fois qu’il n’y aurait rien là-bas : après tout, si Valls, avec un tel passif, ne renonce pas à réclamer, pourquoi Le Maire s’en priverait-il, lui qui n’a jamais réussi à être nul qu’à un niveau ministériel moyen, jamais comme premier ministre ? Certes, il reste aussi possible que les nombreuses manœuvres en coulisse qu’on prête au petit Bruno ne sont que rumeurs lancées par En Marche pour déstabliliser une droite dont on se doute que, unie, elle pourrait bien gêner fortement le nouveau président. Certes. Mais quand bien même : on serait, là encore, dans la petite politique politicienne tout ce qu’il y a de plus standard, non ?

Et pour avoir évoqué Valls, voilà que la République se garde bien de se mettre En Marche sur ses plate-bandes en ne nommant personne en face de lui dans sa circonscription… Commode coïncidence, et calcul électoral logique : même avec des chances réduites de l’emporter, Valls – susceptible de voter dans le sens de Macron – est préféré à un emmerdeur de droite ou, pire encore, de cette France Insoumise qui fera barrage à tout et dont on ne connaît pas encore la force réelle.

En pratique, le renouveau politique est très finement calculé : on fait du nouveau, oui, mais là où il n’y a aucun risque. Comme prévu, on récupère ce qu’on peut dans les vieux pots, ou du moins, on essaye. Et quand on prend un trop gros risque, comme avec le frétillant conseiller communication de Hollande, Gaspard Gantzer, ami de promo de Macron à l’ENA, en le parachutant à Rennes, on se doit de rétropédaler rapidement, exactement comme jadis les politiciens roués qui ont émaillé la politique française jusqu’à présent.

Pour d’autres enfin, le risque ne sera certainement pas pris par la République En Marche qui ne fera surtout pas le premier pas : pour Le Foll, Touraine et El Khomri, il faudra que ces derniers abandonnent l’étiquette PS pour pouvoir se retrouver au sein du « mouvement ». Apparemment, Macron aura jugé que ces tristes personnages n’ont pas déjà fait assez de dégâts pour leur redonner une chance, cette chance dont le pays ne semble vraiment pas jouir actuellement… Il n’est qu’à voir les premières nominations présidentielles qui ne surprendront que les plus naïfs qui auraient vraiment cru à cette histoire de renouvellement : on est allé, là encore, piocher dans les énarques et Science Po, sans originalité ni aucune prise de risque.

Bref, malgré toutes les promesses de changement, toutes les admonestations à faire de la politique autrement, il reste encore trop de vieux débris, de jeunes cancrelats et de vipères gluantes qui parviendront à se recaser, à continuer de vivre dans les couloirs dorés de la République. Les habitudes ont la vie dure et ce n’est pas encore maintenant qu’on observe un vrai changement de celles-ci.

Certes, Macron, trop neuf, devra composer. Certes, il est entendu que la nouvelle Assemblée sera forcément composée pour partie de ces insubmersibles grouillots qui patinent, de législature en législature, les ors républicains. Certes. Mais au moins pouvait-on espérer, vaguement, que les renoncements, les petits arrangements, les tractations et la politique politicienne dans ce qu’elle a de plus bas n’interviendraient qu’une fois ces législatives passées, pas avant.

Certes, il ne pleut pas à grosses gouttes. Mais les nuages s’accumulent déjà et quelques gouttes tombent…

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires351

          1. Lafayette

            bon une chose c’est qu’il survivra certainement à son épouse. un president veuf ca fera une nouvelle figure libre.

            en marche,on marche, machron

            imaginez jupé qui lance un mouvement à partir de son nom. ca ne marche pas toujours.

  1. Outloud

    Et LR qui taille à la tronçonneuse le programme de Fifi pour rejoindre le club de la dépense publique joyeuse et surtout, surtout pas financée …

  2. Bonsaï

    Personnellement, j’étais assez sceptique au départ, mais je crois que le petit Macron a de réels talents, de la grâce et de l’inventivité.
    Laissons-lui au moins le bénéfice du doute…

    1. cyprus.ill

      Idem. Je reste sceptique mais je crois que malgré tout, il remue un peu la merde, ce qui est un bon début. Je suis de toute façon ravi que et le PS et LR soient en déroute.

    2. Pythagore

      Oh là, j’ai l’impression que les dernières poches de résistance se percent lentement. Moi aussi je me laisse lentement envouter par les parfums de renouveau, que chanel ne manquera pas d’inclure rapidement dans sa nouvelle collection « Air BnE ». Je me demande malgré tout comment la réduction de la taxe d’habitation, et le transfert de notre gouvernement vers Bruxelles vont relancer le tissu de PME et notre industrie, mais devant tant de Glamour, d’activisme et la liquéfaction LR du prgrm Fillon, je sens que les forces m’abandonnent. Peut-être que sous-traiter le gouvernement de la France à des pays économiquement plus performants serait notre planche de salut ?

      1. albundy17

        Sous-traiter n’enlève pas la verrue, supprimer notre état au profit d’une Europe fédérale nous enlèverait un gros poids de branquignoles multi couches, enfin en reve…

      1. albundy17

        je ne le connais pas, m’enfin il a navigué du PS à juppé sur fond d’arrogance et de carriérisme, parait il.

        « Macron, qui n’assume rien mais promet tout, avec la fougue d’un conquérant juvénile et le cynisme d’un vieux routier »

        Edouard, janvier 2017, libé

        « « Naevius Sutorius Macro, dit Macron, haut fonctionnaire (si si) devenu, à la faveur d’une révolution de palais, le conseiller de Tibère, empereur détaché des affaires courantes, il finira par l’assassiner…  »

        dans le même libé

    3. Royaumont

      La maîtrise de la geste présidentielle dont il a fait preuve lors de son investiture montre qu’il est d’un tout autre calibre que son prédécesseur. C’est un fait.
      Cela dit, choisir comme musique « l’apothéose » de Berlioz en dit long sur le personnage : orgueilleux au delà des limites permises, même pour un poste où la norme est élevée, tentation autocratique, culte de la personnalité…
      Je ne doute pas de ses capacités, je doute de ses intentions.

      1. sam player

        Je suis un peu neutre sur le sujet vu que son comportement sort des sentiers battus.
        Chaque action de Macron est attaquée des 2 bords et toujours pour des raisons opposées et quand il n’y a vraiment rien à opposer, beaucoup trouvent quelque chose tel cet hymne à la joie.

        J’ai l’impression que le mec vient de faire un casse avec brio (façon Spaggiari ou Tony Musulin) et que beaucoup ne s’en rendent même pas compte.

        Je n’ai bien sûr pas tout compris, mais c’est ça le brio.
        W&S.

        1. Aristarkke

          Il ne l’a pas fait tout seul mais l’exécution a été remarquable.
          Certes.
          Pour le reste, nous n’avons que le choix d’attendre en sachant pertinemment que le libéralisme n’obtiendra, au mieux, que des miettes qui tomberont de la table des étatistes…

          1. sam player

            « …nous n’avons que le choix d’attendre… »

            Vu qu’il paraissait très civil avec les anciens membres du gouvernement auquel il a participé – NVB, Le Foll etc…- je n’ai pas boudé mon plaisir quand j’ai lu hier qu’un candidat REM sera opposé à NVB à Villeurbanne… Ca vaut plus que de grands discours. Youpi !

            1. Pythagore

              Eh beh, entre NVB et BB, vous êtes gâtés à Villeurbanne.

              Le Bruno Bunnell, apparemment un habitué des couloirs des ministères de flamby se nomme lui-même « multi-entrepreneur robolutionnaire ». Je vous laisse méditer sur ce titre dont je n’ai pas encore saisi toute la portée.

              1. Dr Slump

                Il a trop lu Karel Capek le gars. Ou pas, et lui-même ne comprend rien à ce qu’il dit. Je penche plus pour la 2ème alternative.

          2. BDC

            Libéralisme chez Macron … je préférais le programme agricole de Fillon. Il ne peut pas reprendre des idées à FF le nouveau PM ? Des réserves (exonérées de cotisations sociales et impôts) à constituer les bonnes années me semble bien plus efficace que le plus de subventions de Macron. Ça limiterait les pratiques contre-productives d’investir dans n’importe quoi pour éviter de payer de la MSA, et en cas de coup dur il reste une poire pour la soif. Et en cas de coup vraiment dur, rêvons un peu, faudrait que le crédit agricole accepte de prendre ses pertes en revoyant les tableaux d’amortissement des prêts, un peu comme en NZ lors de l’arrêt des subventions.

          3. sam player

            Quand je vois ce à quoi est arrivé Macron aujourd’hui, avec ce qui ressemble à l’éclatement de la droite, c’est du grand art…

            Foutre le bordel dans le camp adverse et gagner le match sans l’avoir joué et sans tirer un coup de feu, ce mec (ou celui qui dirige derrière) est tout juste génial !

            Dans un sens il rend service à la droite aussi et ça va construire une vraie opposition, même si minoritaire, et non un truc entre l’eau tiède et l’eau froide.

            En fait ce qui est bien joué, c’est d’avoir pris place au bon moment dans un espace inoccupé, le centre où tout ceux qui s’y sont essayés depuis 40 ans ont chu.

            Pour l’instant la droite a même hâté sa propre débâcle en vidant le programme de Fillon de sa substance, ce qui l’a encore plus rapproché de Macron, d’où le transfert des députés en cours.

            Les mecs sont pas doués pour l’économie, mais pour la stratégie politicienne, balaise les gars !

        2. Bonsaï

          En tout cas, il apporte un nouveau vent de subtilité et d’intellect dans une charge qui avait été largement dévalorisée pendant cinq longues années de nimportnawak…

          1. Pheldge

            « subtilité et d’intellect … » mais c’est le début de mon portrait ! manquent spiritualité, délicatesse, raffinement … 😉

                  1. Aristarkke

                    Comme si une seule ne coûtait déjà pas une blinde, s’ en mettre deux sur les reins relève de l’ inconscience économique…
                    Sans parler de la capacité de soutenir les bas ôtés…
                    Ces îliens…

                1. Lark on the Wing

                  Ah! le revoilà, RPS ! on s’inquiétait un peu… certaine même te voyait enlevé par MCA, disparu également : cette double inconstance suggérait le marivaudage, n’est-ce pas ?

                  1. BDC

                    Marivaudage comme vous y allez … Aurais-je suggéré une pinte au Mango Bay ou une rencontre au Bar d’Elle, savourant une bonne brune, ou blonde, ou rousse ?

                    1. Lark on the Wing

                      « La Double Inconstance » est une pièce de Marivaux…. and I wasn’t in earnest, dear Fair-Maid-In-The-Fields… hence, unimportant….

                    2. BDC

                      Bah oui René, je n’ai pas inventé le « Bar d’Elle » toute seule 😀 ! Si ça peut susciter des élans de lecture …

                  2. René-Pierre Samary

                    Je vais demander à ma maman de me faire un mot d’excuse, que je lui dicte : « Monsieur mon fils était en balade, alignant les kilomètres, et vient de revenir de Barcelone où il assistait au GP de F1. Il a perdu 4 kg pendant l’épreuve, à parcourir le circuit (mais à pied), et dormant dans son camion. Il reprend l’école aujourd’hui, mais les jours de poney se multipliant, il vous demande de bien vouloir l’excuser pour ses absences pendant la saison. Il a appris avec plaisir la nomination d’un PM qui pratique paraît-il la boxe, et est plus ou moins voileux. À savoir sur quels nez tomberont les bourre-pif. »

                    1. René-Pierre Samary

                      @BDC N’oublie pas de faire un commentaire laudateur sur amazon… genre, grand écrivain, un style unique, un histoire sans précédent, enfin tu vois, quelque chose de simple et de bon goût…
                      (10% sur mes prochaines ventes, que ceci reste entre nous)

                    2. Pheldge

                      @ RPS pour un modeste accompte suivi des 10 % je peux te poster de nombreux commentaires , tous plus laudateurs … A toi de voir ;=)

                    3. BDC

                      BDC en critique littéraire, j’aurai tout fait ici …. Avec ce traité sous forme de roman sur les délicats rapports entre les hommes et les femmes, l’auteur explore le féminin, sa complexité, à l’image d’un fragile voilier sur une mer déchaînée. Le héros vous transporte dans ses bras puissants et la douceur de ses mains calleuses vous procure des sensations intenses jamais ressenties auparavant répond à la tendresse virile que nous réclamons tant. De la part d’un auteur qui aime les femmes et les vénère telles des connes incompréhensibles icônes incomprises. Frédéric est entrainé par le flux et reflux des marées, une lame de fond, le tourbillon de l’absolu féminin. Et vice et versa.

                    1. MCA

                      @RPS, Lark et toutes celles qui pleurent mon absence … :o))))

                      … Un seul être vous manque et la terre vous paraît dépeuplée…

                      MCA se remet difficilement d’un décalage horaire de 6 heures qui a duré quinze jours et repart dimanche prochain parfaire son bronzage sur la côte atlantique pour une plus longue période, avec moult fiestas programmées .

                      MCA en profite également pour épuiser une (faible) partie des nombreux livres en attente de lecture, et cela pour son plus grand plaisir.

                      (tiens, il faudra aussi que je commande une œuvre de RPS chez le grand Satan un de ces jours histoire de lui faire doubler ses ventes annuelles et enrichir ma bibliothèque de cet écrivain hors pair)

                      Que voulez vous, l’ADP n’a pas le monopole de la vie difficile….

                      Mes amitiés à toutes et à tous et au plaisir de vous lire..

                    1. Lark on the Wing

                      aah!…. Frederic, le Stauffer… Je venais de lire « Le Rêve Excommunié »….passé une soirée à Weiblingen dans le château familial, sur-restauré, bien sûr, à la Viollet-le-Duc, mais émouvant quand même… rentré de nuit vers Stuttgart, une de ces nuits genre Walpurgis… un souvenir qui compte, hein…

                    2. Lark on the Wing

                      @Pheldge : « va lire son Blog, à RPS ! » chuis allé voir, mais il fait du roman à la découpe, le RPS ? ya rien d’autre ?

                    3. René-Pierre Samary

                      @Lark on the Wing 17 mai 2017, 21 h 31 min
                      Cher maître, ces romans à la découpe n’ont d’ambition que de distraire, tout en offrant matière à réflexion. Inspiré par les plus grands auteurs, qui ne dédaignaient pas de livrer au public d’hebdomadaires continuités de leurs romans les plus célèbres, je renoue avec une tradition à laquelle vous devriez être sensible, malgré la pauvreté de mes récits, que compense son actualité. Je reste, cher maître, votre très humble et obéissant serviteur.
                      (et en plus, c’est gratos)

                    4. Lark on the Wing

                      @RPS : ce n’était pas une critique de ma part, seulement un étonnement (modéré). A tout le moins, c’est écrit en bon français…. ce qui n’est plus à la portée de tout un chacun….

                    1. BDC

                      Il plut au Ciel que Pheldge naquit en l’an de grâce 1961, Albundy tu es plus proche de l’âge de Pheldge que du mien 😉 …

                    2. BDC

                      Oh le pauvre, non il est bien plus jeune (55 … ahem) ! Son anniversaire n’est que dans un mois et … 10 jours ! + une heure ou 2 😉

                    3. Bonsaï

                      @ BMW & BDC
                      Navrée Mesdames, mais je vais être obligée de faire l’arbitre pour vous départager.
                      En effet, la coqueluche du public féminin, le chouchou de H16, bref l’amuseur public et l’aède romantique en une seule personne – j’ai nommé le grand Pheldge himself, aura 56 ans le 27 juin.
                      Vous serez donc à égalité sur les starting blocks pour lui envoyer des petits baisers enamourés sous le regard narquois des lecteurs masculins…

                    4. Pheldge

                      Bon, là il faut que j’intervienne ! né le 27/06/1961 ==> 1/ je vais avoir 56 ans, pas 57, 2/ le 27 c’est dans 10 jours …
                      Et à l’adresse des médisants et autres jalminces, ma chère et tendre a 50 ans. Rangez donc vos fantasmes macroniens au placard ! 😀

                    5. Lark on the Wing

                      @Bibi : « C’est pourtant évident tu vas au cimetière »…. Omnes eodem cogimur… hein ?

  3. hugeus

    « De manière immodeste, je pense qu’on a besoin de moi ».
    « Je suis extrêmement lucide sur Macron et son équipe. Hollande est méchant, mais dans un cadre. Macron, lui, est méchant, mais il n’a pas de codes, donc pas de limites ».
    Il est bien chaud le Valls.
    J’espère qu’il aura son siège de député, j’aimerais bien avoir quelques nouvelles séances de tremblote comme il nous a déjà gratifiés.

    1. Lark on the wing

      « même avec des chances réduites de l’emporter, Valls – susceptible de voter dans le sens de Macron – est préféré à un emmerdeur de droite ou, pire encore, de cette France Insoumise qui fera barrage à tout et dont on ne connaît pas encore la force réelle. » dixit Monseigneur

      « I’d rather have him inside the tent pissing out, than outside pissing in, » commentaire de JFK se résignant à prendre LBJ comme VP….

      1. Val

        @HB tres mauvais jugement de JFK , un ennemi reste un ennemi, il pissera tout de même dedans même sous la tente . C’est avec ce genre de faute de jugement que l’on se retrouve dans l’embarras dans une décapotable.

          1. bibi

            Le nom du modèle de série qui a servi de base à la SS-100-X c’est : Lincoln Continental convertible.
            Et le modèle présidentiel était toujours muni de la capote.
            Au moins ça a servi de leçon à JFK, après ça il n’a plus jamais ainsi osé se moquer ouvertement de Hollande en se baladant en décapotable en plein mois de novembre sous un soleil radieux.

          2. Aristarkke

            Non, Sam, c’était une (berline) décapotable. Normalement, cabriolet est réservé à une voiture à petit habitacle puisque lorsque c’était le véhicule hippomobile, c’était toujours une voiture légère avec UN seul essieu, une capote amovible et seulement deux places, quelquefois trois, obligatoirement de front. Les voitures hippomobiles comportant davantage de places étaient les calèches, landaulets, berlines, limousines, avec toujours DEUX essieux.

            1. Calvin

              Harry, tu es vraiment un témoin d’époques révolues.
              C’est toujours intéressant de te lire.
              Et je suis jaloux de tout ce que tu as vécu.

            2. sam player

              Harry qui remonte au XVII ème siècle avec les voitures à chevaux, j’hallucine !

              Harry la différence entre un cabriolet et une décapotable est que le cabriolet n’a pas d’encadrement de porte en partie haute, point barre.
              Et la voiture de Kennedy n’en avait pas :

              slate.fr/monde/80337/la-limousine-dans-laquelle-jfk-ete-assassine-encore-ete-utilisee-pendant-13-ans

              1. Aristarkke

                Sam [soupir] [soupir]
                Certains jours, tu es plutôt énarque que train quand tu dérailles…
                Appeler cabriolet la lourde limousine décapotable de JFK (c’est une voiture de parade comme il y avait des SM spéciales pour la présidence française) est méconnaître vraiment la carrosserie automobile, laquelle, malgré ton étonnement feint, a découlé de la carrosserie hippomobile puisque les constructeurs ont surtout commencé par faire des chassis « automobiles » pour les distinguer des chassis « hippomobiles » que la clientèle devait aller faire habiller chez un carrossier et qu’à peu près toutes les appellations de carrosseries automobiles anciennes découlent de celles des hippomobiles.

                A la rigueur, et pour éviter de faire moderne, aurais-je dû l’appeler torpédo (carrosserie avec capote mais sans entourage de fenêtres puisqu’il n’y en a pas par construction) à moins que double phaéton… mais tous les jeunots de moins que mon âge étaient dans le gaz (d’échappement ?) immédiatement…

                Je te mets une référence dans laquelle tu n’es pas allé assez loin.
                Prends ton doigt, pose le sur le texte et suis avec à partir de : « C’est toujours une deux-portes (…)

                Au départ, le cabriolet est une voiture hippomobile très légère, à deux roues et deux places, élégamment munie d’une capote mobile et créée au xviie siècle. Son nom vient du verbe « cabrioler », c’est-à-dire « faire des cabrioles » sur les chemins empierrés de l’époque, cabrioles dues à sa légèreté. Elle connut une grande vogue à Paris au xviiie siècle.

                De nos jours, le cabriolet (parfois appelé « décapotable » lorsqu’il est doté d’une capote) est une automobile ouverte et découvrable grâce à une capote ou un toit escamotable, avec un pare-brise fixe, et des portes sans encadrement supérieur. Il peut être dérivé d’une berline ou d’un coupé, comme disposer d’une plateforme qui lui est propre. C’est toujours un deux-portes, qu’il offre deux ou quatre places, par contre le qualificatif de « cabriolet » ne peut être employé pour une quatre-portes car la voiture est trop lourde pour « cabrioler », on l’appellera donc « décapotable » (ou « convertible » s’il n’y a pas de capote mais un toit en dur escamotable).

                Cette carrosserie a comme type de silhouette :

                Les petits (deux places) : Mini Roadster, Opel Tigra TwinTop, Peugeot 204 cabriolet, Peugeot 304 cabriolet, Renault Wind et Smart Fortwo Cabriolet ;
                Les quatre places : Audi A3 Cabriolet, Audi A5 Cabriolet, BMW Série 1 Cabriolet, BMW Série 3 CC, Citroën C3 Pluriel, Infiniti G37 Cabriolet, Lexus IS 250C, Lancia Flavia, Mercedes Classe E Cabriolet, Mini Cabriolet, Peugeot 205 cabriolet, Peugeot 206 CC, Peugeot 207 CC, Peugeot 306 cabriolet, Peugeot 307 CC, Peugeot 308 CC, Peugeot 403 cabriolet, Peugeot 404 cabriolet, Peugeot 504 cabriolet, Renault Mégane CC, Saab 9-3 Cabriolet, Volvo C70, Volkswagen Nouvelle Coccinelle Cabriolet, Volkswagen Golf Cabriolet et Volkswagen Eos ;
                Les sportifs : Audi TT Roadster, BMW Z4 Roadster, Caterham, Lotus Elise, Lotus Exige S Roadster, Mercedes SLK, Mazda MX-5, Morgan 4/4, Morgan Threewheeler, Nissan 370 Z Cabriolet, Porsche Boxster, PGO Speedster et Tesla Roadster ;
                Les prestigieux : Aston Martin Vantage, Aston Martin DB9, Aston Martin Virage, Audi R8, Bentley Continental GTC, BMW Série 6, Bugatti Veyron, Chevrolet Camaro, Chevrolet Corvette, Ferrari California, Ferrari F458 Italia, Jaguar F-Type, Jaguar XK, Lamborghini Aventador, Lamborghini Gallardo, Maserati GranCabrio, McLaren 12C Spider, Mercedes SLS, Mercedes SL, Porsche 911 et Rolls-Royce Phantom Drophead Coupé.

                Nota : quand il y a des encadrements de fenêtres qui restent, on parle de « découvrable »

                  1. Pheldge

                    Pfff … dé-so-lant ! Al, assume ton penchant pour la luxure, ton côté libidineux malsain, sois un grand garçon, ou du moins essaye ! 😉

                    1. albundy17

                      Pour ma part, j’assume totalement le plaisir du sexe, je ne me masque pas derrière des pseudos sentiments d’amour digne de ton maître à penser, dodo la saumure :mrgreen:

                1. sam player

                  Harry, ton article wiki c’est MDR et il y a juste une connerie dedans : un cabriolet peut avoir 4 portes (tout comme un coupé).

                  D’ailleurs les Mines ne s’y trompent pas en inscrivant « CABR » dans la case J3 du certificat d’immatriculation d’une Lincoln Continental avec 4 portes dont 2 portes suicides (j’en ai importé une) ou de la 407 Macarena.

                  En anglais : on dit convertible ou cabriolet quand il n’y a rien au-dessus de la beltline qui est la ligne séparant la porte de la vitre : « The term « beltline » refers to a demarcation between a vehicles body panels and the side windows on an automobile. »

                  Sinon, on dit « semi convertible » ou « cabrio coach » et c’est bien pour cela que par exemple la DS4 cabrio est une décapotable mais pas un cabriolet.

                  1. Aristarkke

                    Si tu veux être strict, ta Lincoln est plutôt un torpédo (moderne), répondant à la définition initiale de cette catégorie :
                    « Voiture à quatre places, quatre portes, pas de vitres, capote
                    Cette appellation de Torpedo était employée surtout avant la seconde guerre mondiale.

                    Ou, en tenant compte qu’il y a deux banquettes, un double phaëton…

                    Dans la nomenclature Ford, la Lincoln Continental 61 « décapotable » est baptisée « convertible »

                    Mais les Anglois parleraient éventuellement de « tourer » qui est le roadster à quatre places au lieu de deux.

                    Quant à la DS4, c’est pour moi une « découvrable » comme la Deuche ou la Fiat 500 actuelle.

                  2. Aristarkke

                    Les Mines n’ont pas cinquante catégories de carrosseries détaillées dans leur glossaire de sigles administratifs pour CG.
                    Ce n’est sûrement pas la référence absolue en la matière.

              2. bibi

                Cabriolet et décapotable c’est exactement la même chose pour une voiture que le toit soit en toile ou en dur et quel que soit le véhicule.
                En anglais on emploi indifféremment le terme : cabriolet ou convertible pour désigner une voiture à toit amovible.
                Pour des raisons de marketing le terme spyder ou spider a été repris pour désigner les décapotables sportives même en français.

                    1. Aristarkke

                      UN landaulet impose de recourir à un chauffeur distinct du propriétaire qui doit (et ne peut agir autrement, compte tenu de son rang naturel et des convenances à maintenir devant les gueux et manants) se prélasser sur la banquette arrière exclusivement.

                      Autrement, cela serait un contre-emploi manifeste, une faute de goût irréparable, indigne d’un Lord et susceptible de ruiner la réputation de sa famille pour les trois siècles suivants (au moins) ainsi que de lui interdire l’accès à son club jusqu’à la vingtième génération après lui.

                      Yapuka à avoir le budget…

                      Quant au brougham-landaulet ou au barouche, nous sommes dans l’hippomobile, donc très très décalé même aux yeux des Anglois…

                    2. Lark on the Wing

                      @Harry : sans doute, mais quand on vit une partie de l’année avec Jane Austen, on s’habitue au barouche… pas que Saint-Simon dans la vie, hein ?….

                  1. bibi

                    Pour les perfides Albions, un spider et un roadster sont différents par le fait que sur un roadster il n’y a pas d’armature pour les fenêtres, comme sur les Lotus ou les Morgan.

                1. sam player

                  @ bibi 17 h 54

                  « Cabriolet et décapotable c’est exactement la même chose. »

                  Non, la 2CV, de façon générale, était décapotable mais ce n’était pas un cabriolet

                  1. bibi

                    La 2CV a bien évidemment décliné en version cabriolet.
                    Il ne faut pas confondre une capote avec un toit en toile ouvrant, ce n’est pas la même chose.

                    1. sam player

                      Merci à toi bibi et à Harry, vous m’avez bien fait rigoler.
                      Preuve, s’il en est (pour moi), que la connaissance ne réside pas que dans les dictionnaires.

                    2. Aristarkke

                      Bibi, il faut comprendre dans le terme « capote de cabriolet » qu’elle comporte un système d’articulations et de baleines qui va venir soutenir la toile déployée. La deuche est une « découvrable » puisqu’il manque les articulations fournies en fait par les côtés de la caisse.

                      Mais l’affaire est rendue compliquée par le fait que toutes les nations historiques dans la construction de voitures ont employés des termes rendus équivalents par les traducteurs, pas toujours techniciens, qui ne recouvrent pas exactement les mêmes carrosseries. Sans compter les constructeurs eux-mêmes qui ajoutent à la confusion en employant des termes inappropriés dans la réalité mais supposés valorisants…

                    3. Aristarkke

                      A JSP : elle a dû déchaîner, si l’étude lui a fait une belle publicité, les enchérisseurs anglo-saxons.
                      Les voitures éligibles au London Brighton (impérativement avoir été construites avant 1905) et donc en état de marche, non simple modèle statique, ne sont plus légion en disponible sur le marché.
                      Elles leur sont des proies de choix quand ils en trouvent une…

                    4. Pheldge

                      Enfin sont révélées, les origines de la fameuse « capote anglaise » : c’était donc pour couronner un Triumph … 😉

          3. Lark on the Wing

            wikipedia.org/wiki/SS-100-X#/media/File:JFK_limousine.png

            autoblog.com/2013/11/05/50-years-after-jfk-assassination-his-limo-tells-a-story/

        1. Lark on the Wing

          @Val : Voui… c’est bien pour cela que je parlais de « fatal error »… le livre de William Reymond « Autopsie d’un crime d’Etat » me semble bien résumer l’affaire… d’autant que j’ai la « preuve », non documentée, hélas – personnelle et trouvée par hasard, il y a fort longtemps (j’étais encore lycéen) – de l’implication de certains services par le biais de Mohrenschildt, qui s’est curieusement suicidé juste avant sa comparution devant la commission d’enquête après la réouverture de l’affaire JFK….

      2. Cussonnet-Torreleur Simon

        The precise quote was made by Lyndon Baines Johnson describing his attitude about public scumbag No. 1, J. Edgar Hoover : « Well, it’s probably better to have him inside the tent pissing out, than outside the tent pissing in. »

        1. Lark on the Wing

          Il me semble qu’au regard de la chronologie, JFK a l’antériorité… j’ai trouvé cette citation dans le « Robert Kennedy » de Schlesinger, à propos des tractations pour le choix d’un VP lors des élections de 1960, JFK discutant de la chose avec son frère…

          1. Lark on the Wing

            Au reste, LBJ n’avait aucune envie de se fâcher avec Hoover qui avait tous les dossiers souhaitables sur ses « indiscrétions », financières et autres. Ils étaient, au surplus, alliés contre les frères Kennedy qu’ils détestaient l’un comme l’autre. La question de maintenir Hoover ne se posait donc pas pour LBJ et l’attribution de la citation est en conséquence sans pertinence.

              1. Lark on the Wing

                Lis « American Tabloid » de James Ellroy… c’est un roman, certes, mais plus vrai qu’une biographie. Si on en tire un film, je verrais bien M. de Sameplaillère y jouer le rôle de Pete Bondurant….

                  1. albundy17

                    Bon, j’ai eu un peu de peine à le lire, je croyais avoir affaire à un peu d’historique, mais à part les collusions connues de tous, rien de transcendant, un bouquin de plage style sas pour l’écriture, sauf qu’on peut pas le lire aux wc…

                1. Dr Slump

                  J’appuie cette recommandation sans réserve. Ca fait partie de ces romans qui décrivent mieux certaines réalités que les plus scientifiques des études.

    1. Pat

      « Nomination imminente » (sur LCI) depuis 3 bonnes heures, avec des images captivantes de l’entrée de l’Hôtel Matignon.

          1. Lark on the Wing

            Je ne connaissais pas cet Edouard Philippe : on sent bien, à analyser cette nomination, que, pour Notre Président, l’homme ne commence qu’à l’Enarque…

            Regardé quelques clips d’actualité à son sujet : assez bien ce que j’en espérais… avec sa barbe de calvo-complexé, sa haute taille voutée, son passé de gôche (voui, mais attention : rocardien ! la HSP, quoi, pas confondre), ses critiques toutes fraîches contre le New Boss, et vite rengainées…

            M’a fait penser au pauvre Ribot tel qu’assassiné par Clemenceau, à deux reprises :

            « « On dit que les meilleurs abris sont voûtés. M Ribot est voûté, mais il n’en est pas plus sûr pour autant »….

            « il est comme l’arbre de Phocius, il est grand, il est vert et ne porte pas de fruits »

            On notera utilement que Notre Président s’est recueilli sur la tombe de Clemenceau, à Mouchamps, le 18 août dernier…

            1. Lark on the Wing

              comme dirait Harry « typo »… c’est « Phocion » et pas « Phocius »… mais vous aviez rectifié de vous-même…

            2. Val

              @HB oui, il s’est aussi recueilli sur la tombe de Roger Hanin… on a troqué un serial commemorateur contre un serial recueilleur

              1. Lark on the Wing

                certes, mais, par exemple, et toujours en Algérie, pas sur les tombes des marins de Mers-El-Kebir….

                Maquerond, « l’homme qui trie dans les cimetières »….

                1. Lark on the Wing

                  L’allusion est ancienne… pour les plus jeunes, n’est-ce pas, une petite explique ?

                  « C’était l’époque où commençaient à se pro­duire ces troubles sociaux dont nous avons maintenant tellement l’habitude, où l’on faisait charger la garde républicaine contre les gré­vistes, où la place de l’Opéra se transformait en champ de bataille sur lequel s’affrontaient les ouvriers porteurs de drapeaux rouges et les forces policières.

                  « On se mit à traîner Poincaré dans la boue, on le surnomma « Poincaré-la-Guerre » et aussi « l’Homme qui rit dans les cimetières ». Un journal avait publié une étonnante photo sur laquelle on voyait le président, accompagné de l’ambassadeur des Etats-Unis, Myron T. Herrick, parcourant les allées de tombes militaires d’une nécropole du front et les deux hommes avaient l’air de rire. .. le surnom resta longtemps au pauvre Poincaré.

                  1. Lark on the Wing

                    HS, hein, mais comme Monseigneur est très branché « Bitcoin », j’invite les commentateurs, un brin perdus dans les bloquechaînes, à écouter le « Gerra » de ce matin sur Radio Grand Duché : l’explication du fonctionnement du Bitcoin par Michel Chevalet vaut l’effort…

                  1. Lark on the Wing

                    @Val : j’en conviens… d’autant que, n’est-ce pas :

                    netmarine.net/forces/operatio/cimetiere-mers/

                    On n’en a pas fait un plat, comme en d’autres cas…

                    1. Aristarkke

                      C’est un pays d’amour, de tolérance et de paix…
                      Ce doit être pour cela…

                    2. Val

                      @HB décidément ces pauvres marins n’en finiront pas de subir la traitrise. Paix à leur âme.

                    3. sam player

                      En fait c’est le devenir de tous les cimetières de finir comme ça.
                      Quand, en faisant des fouilles, on retrouve des nécropoles, ce sont des cimetières qui ont dû subir des outrages, et pas ceux que du temps.

                      Place aux vivants !

                    4. Lark on the Wing

                      Sans même évoquer Dumézil, il suffit de lire « La Cité Antique » de Fustel pour s’apercevoir que le respect dû aux morts est un des premiers signes de la civilisation.

                      Faire des fouilles archéologiques dans un but scientifique, dans des nécropoles antiques, n’a rien à voir avec le vandalisme haineux de ces braves musulmans avec leur religion de paix et d’amour…

                      Au demeurant, je suis toujours mal à l’aise, même dans le cas des fouilles légitimes : j’ai apprécié que les restes de Richard III trouvés sous un parking anglais soient réenfouis rapidement, et avec respect.

                      Et je n’aime pas voir, au musée de Metz, sous une dalle vitrée, le squelette d’un guerrier franc et de son fils, gisant côte à côte… si j’ose dire…

  4. lxy

    Quel que soit l’endroit de la Terre et l’époque les groupes humains ont toujours eu recours à la Religion.Pour de nombreux Français « et Françaises » Macron est leur nouveau Messie :iI va faire marcher les paralytiques, ressusciter les morts, multiplier les pains et transformer l’eau en vin ! Youpi.

    1. Calvin

      – refaire marcher Borloo : check
      – ressusciter Bayrou : check
      – distribuer des claques au PS et LR : check
      – transformer le vin en vinaigre : check

      Christ est parmi nous, Christ est parvenu parmi vous, Christ est bien envers les siens.

      1. albundy17

        « soit, mais sans gluten. »

        Une étude vient de paraître (+ de 100.000 personnes, sur 26 ans), les régimes sans gluten favorise les maladies cardio vasculaires 😀

          1. albundy17

            Ben nan, les céréaliers touchent un max de subvention sur le mais, dépourvu de gluten, c’est pas pour rien qu’ils arrosent comme des malades pour faire pousser du mais dans le sud ouest.

            C’est la bouffe sans gluten qui est une arnaque aussi grande que le co² qui réchauffe la planète (j’ai entendu un chiffre de 90.000 milliards pour le bizness co² ! délirant, doit être une projection, mais il y a du bide). Les faits sont chiants, il y a 1% de la population souffrant d’intolérance au gluten, le reste n’est que mode marketing pour bouffer à 2 fois le prix, donc tant mieux, les cons se font rincer par les salauds de capitalistes apatrides et crèveront tout de même plus vite

                    1. Black Mamba Warrior

                      La Wifi est vachement importante, c’est l’un des rares confort dont WP ne veut pas s’en priver, d’ailleurs lorsqu’il lui arrive de vouloir tout plaquer pour partir vivre en forêt amazonienne, je lui rappelle juste qu’il va falloir se priver de WIFI et là il redevient raisonnable. :mrgreen:

                    2. Aristarkke

                      BMWaitress, vous avez bien fait de préserver vos intérêts…
                      A part le caïman géant qu’on ne trouve que sous forme de fossile, l’ Amazone n’ héberge pas de crocodiles…
                      Il y a de la faune mais peu transformable en sacs et chaussures…

                    3. Black Mamba Warrior

                      @Starkke
                      Alligator, Caïman, Crocodile, ils sont tous cousins.
                      Les caïmans existent bel et bien en Guyane, les braconniers sont forts nombreux. Ces bestioles se chassent la nuit sur des pirogues et lampes torches pour mieux les repérer.
                      La Guyane se situe bien dans l’Amazonie, n’est-ce pas ???

                    4. bibi

                      Ne me dites pas que vous ne connaissez pas la différence entre un crocodile et un Alligator?
                      C’est caïman la même chose!

  5. Kazar

    Présage ? Il pleuvait hier sur les Champs Élysées. Cela dit, c’est plutôt bien joué de la part de Macron de ne présenter personne en face de Valls, je me demandais comment il allait s’en sortir en ne l’acceptant pas chez lui sans pour autant s’en faire un réel ennemi. Enfin, n’ayons aucune crainte, ceux qui ne sont pas recasés retourneront pantoufler à nos frais dans la fonction publique…de laquelle ils viennent presque tous.
    Le changement, ce n’est pas maintenant…

    1. Calvin

      Attention, il n’a plu que durant les ultimes minutes de la présidence Hollande, puis, les nuages se sont dispersés, les éclairs se sont volatilisés et la pluie s’est inclinée.

      Le soleil vient de se lever,
      Encore une belle journée,
      Et il va bientôt arriver,
      L’ami Macramé !

      Il vient toujours au bon moment
      Avec ses pains et sa croissance
      L’ami du petit dépensier,
      La mine enjouée…

      1. Duff

        C’est ce que j’ai pensé hier. Au moment où il était sur les Champs, chez moi à 3/4 km je me suis pris une énorme saucée. Hollande n’avait pas de bol, son successeur en a visiblement plus.

        1. Pat

          Il s’est quand même pris la pluie au retour de l’Arc de Triomphe, et est arrivé trempé à l’Elysée. Le plus curieux, c’est quand il saluait debout dans sa voiture, alors qu’il parcourait des avenues pratiquement vides où il n’y avait que de rares promeneurs.

              1. theo31

                Voter toujours pour les mêmes en espérant un résultat différent, c’est même plus de la débilité, c’est de la connerie chimiquement pure.

                Hollande qui fait un meilleur score qu’en 2012, c’est inquiétant.

    2. Dr Slump

      Bonjour, ça peut plus durer:

      Visez un peu ce témoignage sur la sortie en ville du nouveau président. C’est croquignolet: pas un chat pour l’acclamer… et pas un média pour relayer l’info.

      //les-liberes.fr/le-peuple-absent/

      Pourvu que ça dure!

        1. Dr Slump

          Considérant le monde abracadabrantesque dans lequel nous vivons, il peut être plus sain pour l’esprit de raisonner par l’absurde. Et puis de toute façon, la vie est absurde. Dont acte… dear! why so serious?

            1. Dr Slump

              With pleasure, dear warrior! Well, so as long as WP doesn’t take it badly… and decide to seppuku himself with one of your sharp blades.

                1. Dr Slump

                  I suggest him to see a counsellor. It is very effective. But by all means, avoid all these psychoanalyst and psychiatrist, a bunch of charlatans!

                    1. Dr Slump

                      Si c’est pour se faire farcir la tête de superstitions qui ne vous avancent à rien, autant brûler sa vie en fêtes, alcools, drogues et filles de mauvaise vie. Les vendeurs de peur et d’enfer m’insupportent.

                    2. Black Mamba Warrior

                      Par chance, je veille sur lui, il fait depuis décembre du développement personnel. Cela prend du temps pour changer une mentalité à tendance très négative. Lorsqu’il suit le programme régulièrement, il se sent plus confiant dans la vie. Mais il a tendance à se relâcher dès qu’il va un peu mieux voir parfois même euphorique et donc les mauvais penchant reviennent aussitôt .
                      Il faut juste est patient. On ne guérit pas du jour au lendemain .

                    3. Dr Slump

                      « il fait du développement personnel », ça sent le programme de coaching façon redressement mental, méthode qui ne produit guère d’effets à long terme.
                      A moins que je ne fasse erreur sur la nature de ce DP, c’est exactement à cause de ces méthodes faisant l’impasse sur les causes que le métier de psychothérapeute est tant dénigré.
                      Je recommande vivement ce genre d’approche:

                      acpfrance.fr/quest-ce-que-lapproche-centree-sur-la-personne-acp/

                      (PS: désolé pour le HS amis blogueurs, le DP, c’est mon dada)

                    4. Lark on the Wing

                      Il est certain que dentiste est une profession qui pousse à la neurasthénie : passer sa vie à considérer ses contemporains essentiellement comme des orifices garnis d’ivoires jaunis exhalant des odeurs assez fétides…

                      Il y a sans doute parfois, trop rarement, des damoiselles au corsage bien meublé et agréablement entr’ouvert, mais quand l’assistante est une BMW au katana entre les dents, on ne laisse pas le regard s’égarer…

                      Je n’envie pas les revenus de WP : il les mérite à tous égards…

                    5. Val

                      +1 @al ! Dr sauf votre respect mais j ai vu plus de gens guérir par le spi que par la psy. Et rien à voir avec l idée de farcir qui que ce soit, l homme est spirituel depuis la nuit des temps , le refuser est une impasse. Et qui donc vous parle de peur et d enfer ? La religion c est plutôt amour et harmonie . C est peut être cela qui vous fait peur 😉

                  1. Black Mamba Warrior

                    @Larg on the wing

                    Pour votre information, mon plus grand souhait à l’heure actuel, c’est de ne plus être l’assistante de WP.
                    Il ne veut pas se passer de moi. Le soir, je suis la première a quitté le travail et je n’ai aucune crainte à le laisser seul avec une demoiselle au corsage bien pulpeux. et bien souvent, je ne suis pas en salle de soins que pour nettoyer et désinfecter la salle.
                    Je ne suis pas le genre de nana qui traque son époux.
                    Il lui arrive de passer deux à trois jours hors de la maison pour faire son DU en implanto, je ne vais pas me déplacer pour vérifier si cela est bien réel et qu’il suit parfaitement ses cours.
                    C’est un adulte responsable, il sait que je lui fait entièrement confiance.
                    J’ai déjà eu un premier compagnon qui me faisait porter toute une couronne de corne, j’en avais absolument rien abattre.
                    quand j’ai décidé de le quitter il m’a supplier toute une année pour que je revienne vivre avec lui, et voyant que je reviendrais jamais, il s’est suicidé.

                2. Black Mamba Warrior

                  @Dr Slump
                  Oui, c’est une forme coatching mais par des formations en ligne, il visionne des vidéos et cela lui suffit pour aller mieux, il s’agit de voir la vie autrement, tout n’est pas complètement sombre noir ni complètement lumineux blanc, il y a des nuances de gris. WP il est le genre qui veut le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière en prime. Et si il n’a pas tout cela, il déprime.

                  1. Dr Slump

                    La dépression et le manque d’amour-propre, quand ils sont persistants dans le temps, ne peuvent pas être guéris ainsi. Je suis affirmatif, désolé, mais ce genre de truc en vidéo n’auront aucuns effets durables sur son bien-être psychique. Cela lui donnera une illusion temporaire de tout voir positivement, cela ne lui donnera que des coups de « booster » éphémères. Puis ses mécanismes de pensées habituels reprennent le dessus, parce que rien n’a été fait pour remonter aux racines du mal-être, et aux structures de pensées qui le mettent dans cet état.
                    Faire une psychothérapie n’a rien de honteux ni de fastidieux, en fait, c’est très intéressant et ça fait beaucoup de bien. Du moins une fois qu’on a intégré l’idée que parler de soi et affronter ses démons intérieurs n’est pas si difficile. Mais éviter, encore une fois, les psychanalystes et les psychiatres: leur approche ne conduit qu’à prolonger les états de mal-être, alors qu’une approche comportementale-cognitive, ou humaniste, ce n’est pas si long, ça peut se terminer en 1 à 3 ans selon les cas, voire moins. Et pour en terminer avec ce cours (c’est pour votre bien…), lui seul peut faire cette démarche. S’il n’en prend pas la décision individuellement, avec la volonté personnelle de l’entreprendre pour lui-même et pour personne d’autre, c’est peine perdu. Ce n’est pas fatal, on peut dépasser ça.

                    1. Black Mamba Warrior

                      Je suis d’accord que lui seul doit en faire la démarche. En attendant ces vidéos me permettent d’avoir « des vacances » façon de parler, le voir serein une journée c’est déjà un cadeau en soi… C’est pénible de vivre en permanence avec quelqu’un qui broye du noir constamment. Il a fait au moins un premier pas en faisant du développement personnel, le reste suivra. J’ai pris note du site. Je vais fouiller par là et je n’aurai plus qu’à semer des petits cailloux pour le mener tout doucement vars ce chemin.

                    2. Dr Slump

                      BM: non, pardon, mais il est préférable de le laisser faire ce chemin par lui-même s’il en a la volonté. Ce n’est pas l’aider que de le prendre par la main ainsi pour ce genre de démarche éminemment personnelle.
                      Il y a un moment où il faut laisser l’autre se débrouiller avec sa canne et ses appâts jusqu’à ce qu’il apprenne à pécher par lui-même. Rien de mieux qu’être seul devant une assiette vide pour se décider à se motiver pour aller chercher sa nourriture. Tu saisis l’idée? Venir constamment au secours de l’autre finit par entretenir la dépendance et le mal-être. Je dis tout cela sans aucun jugement personnel contre toi ou WP, du moins j’espère que ce sera reçu ainsi.

                    3. Black Mamba Warrior

                      Oui, je comprends mais il se trouve qu’il m’a demandé que je l’aide. Cela fait partir de notre contrat, je fais les recherches pour lui et lui il fait ou fait pas . Personnellement, je suis prête à jeter l’éponge et le laisser se débrouiller. Mais lorsque que je jette l’éponge c’est sans retour. Je lui ai déjà fait par de mes sentiments sur le sujet, je lui accorde encore du temps pour se prendre en main.
                      Et cette méthode de coaching lui a été salvateur, il serait à quatre pied sous terre en ce moment après avoir fait un carnage chez quelques représentants du conseil de l’ordre si je lui avais proposé de s’y mettre sérieusement.
                      T’en fait pas Doc, cela fait 23 ans qu’il dépend de moi. Il a fait beaucoup de progrès. Il va arriver à faire son introspection, il a fait la démarche, il y a huit ans arrière pendant deux il a juste abonné car la personne qui le suivait est parti à la retraite. Il n’a pas eu le courage de se trouver d’autre voie ou d’autre moyen.

                    4. Dr Slump

                      C’est pas si mal comme contrat. Mais puis-je permettre d’y suggérer une amélioration?
                      Il cherche par lui-même ses solutions, et de ton côté, tu le soutiens sur le plan pratique, pendant qu’il fait ses démarches de recherche et de mise en oeuvre proprement dite. Par exemple, pendant qu’il s’instruit sur différentes méthodes, ou qu’il va chercher de l’aide auprès d’un thérapeute, d’un sorcier désenvouteur ou d’un chaman, peu importe qui du moment que ça lui parle, tu l’allèges pour une part de ses tâches professionnelles, ou de toute autre charge, pour lui permettre de s’y consacrer plus librement.
                      Les modalités pratiques sont nombreuses, vous êtes mieux placés pour les définir, mais le principe est simple. Agir de ton côté plus comme un aiguillon, et de son côté plus comme un chercheur, un investigateur. Il faut avoir envie de trouver, quand on envoie quelqu’un chercher à sa place, on ne trouve en fait rien, et on n’évolue pas.

    1. Calvin

      Attendons le futur gouvernement.

      Bayrou est capable d’obtenir un maroquin…

      Et en matière de promesses de renouvellement, ce seront alors les électeurs qui auront les cornes.

    1. Pat

      Plein de choses ont changé : depuis 1971, le nombre de fonctionnaires a au moins triplé, la dette publique a explosé de même que les « prélèvements » obligatoires et le chômage (y-aurait-il un lien ?), la Gauche des parasites est devenue « le camp du Bien », les « révolutionnaires » de Mai 68 ont fait du gras avec nos sous et sont dans les coulisses du pouvoir, l’Euro a moins de valeur que le franc d’alors, l’EdNat qui n’était déjà pas brillante à l’époque est devenue une monstrueuse catastrophe, etc.

  6. JiJiBé

    Mais enfin c’est qui ce Bayrou ? le Grave de Pau ?

    Notez que ce gave est le même qui passe à Lourdes. Pour lui pas de miracle, avec son tracteur agricole à vapeur et à reculons il va en défricher de la motte…à condition qu’elle soit derrière.
    Et son pote Lassalle est bon pour un nouveau pèlerinage pour expier sa faute, sa très grande faute d’avoir eu pour ami un mini félon.

  7. Onaneur de Moosh

    Sur la une de The Guardian on peut voir Macron embrasser Patrick Juvet sur la bouche. Comme quoi la rumeur a un fondement.

    Sinon d’autres rumeurs persistantes prétendent que le juppéiste Édouard Philippe sera nommé Premier Ministre.

    1. JiJiBé

      Est-ce commentaire qui vous a inspiré ?

      « Pour lui pas de miracle, avec son tractus agricole à vapeur et à reculons il va en défricher de la motte…à condition qu’elle soit derrière ».

      Tant qu’il ne l’embrasse pas en direct sur le fondement.

    2. lxy

      Pour les journalistes Philippe est présenté comme ayant « l’expérience du privé » : Areva un vrai modèle d’entreprise privée ! Ces journalistes sont vraiment indécrottables …

      1. Aristarkke

        C’est pas faux! L’ État s’ est privé de 28% du capital pour n’ en détenir directement et indirectement que 72%…

      2. Vassinhac

        ils sont indécrottables, mais un PM passé par une structure qui a un compte de résultat, c’est déjà suffisamment rare pour être noté, malheureusement… Faute de grives…

          1. lxy

            On ne compte plus les milliards cramés aux frais du contribuable par Anne Lauvergeon, une pom-pom girl de Mitterrand…alors comme expérience du « privé » c’est plutôt douteux. ..et qu’allait-il faire dans cette galère ?

        1. Aristarkke

          D’après le blog de Verhaeghe, il n’était que lobbyiste pour Areva.
          Pas vraiment le profil où on va chercher le CA en suant de grosses gouttes…

  8. albundy17

    Hi Hi !

    .aliexpress.com/item/Free-Shipping-Game-Wallpapers-gta-5-Trevor-Custom-Canvas-Gaming-Posters-Grand-Theft-Auto-Stickers-Home/32439195587.html

    Il a bien été dans le privé :mrgreenn:

      1. Calvin

        « On dirait un remake avec juste Leblanc »

        Allons, Macron ressemble moins à Villeret que… euh…. François Hollande !

  9. Calvin

    J’ai une curieuse impression : quelles que soient les qualités ou défauts du Président Macron, il semble plutôt vouloir jouer avec la presse et le Landerneau politique.
    Je suis très prudent sur les changements prédits par certains.

        1. Le Gnôme

          A part Duhamel qui a fait ses débuts lors de l’élection de Poincaré, les journaleux qui ont couvert l’élection de Giscard ne doivent pas être légion.

          1. bibi

            Jean-Pierre El Kabach, Arlette Chabot, Michèle Cotta, Catherine Nay, Robert Namias, Gérard Carreyrou, Etienne Mougeotte, …
            Ils étaient déjà dans les services de presses écrites de radio ou télé en 1974 et sont toujours en activité.

  10. Onaneur de Moosh

    Donc c’est bien Édouard Philippe.

    Ce qui me conforte dans l’idée qu’à l’origine le Président aurait du être Juppé, et que le Premier Ministre « d’union nationale » aurait du être Macron, le 49.3 à la ceinture. Mais qu’importe le flacon. Flamby a raflé la mise, mais les gamelles sont au rendez-vous.

    Maintenant, oseront-ils Ségolène?

        1. Val

          Et donc tu as du remarquer qu un des anagrammes de notre nouveau boss est cramon, la pompe à pognon n est pas prête à s enrayer.

          1. albundy17

            « la pompe à pognon n est pas prête à s enrayer. »

            Val, faut te faire une raison, ça n’arrivera pas par la volonté d’aucun(e) président(e), quel qu’il soit, c’est juste des maths que même moi y en a comprendre. 58 % au crochet, c’est foutu depuis 49 %, minimum.

            Une seule issue, quand y aura plus de pognon des autres, style 99 en union soviétique

  11. sam player

    HS :

    PTDR
    Le Washington Post qui accuse Trump d’avoir dévoilé récemment, lors d’une visite de diplomates russes, des informations classifiées…

    « Selon le quotidien américain, Donald Trump «a commencé à décrire les détails d’une menace terroriste posée par le groupe EI et liée à l’utilisation d’ordinateurs portables dans des avions». Le quotidien précise qu’il a décidé de ne pas publier plus de détails sur ce projet terroriste à la demande expresse de responsables américains.« 
    __________
    Euh… le Washington Post aurait accès à des informations classifiées ? :mrgreen:

    1. Black Mamba Warrior

      Pas l’information, elle-même mais aux prétendus commérage autour de cet affaire. Il se peut même que Washington Post se soit inspiré d’un autre éditorial.
      C’est une simple supposition …

          1. BDC

            « Ne fais pas celui qui est bête » … hi hi , ça me rappelle quelque chose à propos de la répartition. Retour à l’envoyeur, merci BM !

                1. BDC

                  Absolument Théo, on est les meilleures. Ça me rappelle l’étude du COR (retraites), que j’ai lue à cause de l’affaire pré-citée. Sur les taux de pauvreté : les hommes célibataires sont plus pauvres que les mariés => épouser une femme vous rend plus riche ! 😉

                  1. Black Mamba Warrior

                    Ou tout simplement, les femmes se cherchent pour les épousailles des hommes riches ou qui sont en devenir. Il s’agit de se trouver la perle qui va subvenir aux besoins du futur foyer, aux besoins des futurs enfants.
                    Dans ma famille, la tradition ancestrale veut que le futur époux est une bonne situation. J’ai « lutté » dans mes premières années mais force est de constater que je suis rentrée dans les rangs en épousant WP, certe quand je l’ai rencontré, il était sans le sou, mon intuition me disait qu’il avait du potentiel, les années avenirs me l’ont confirmé.

                  2. Aristarkke

                    Meuh non! Vous renversez le raisonnement. Les femmes n’ épousent que des riches, avérés ou en devenir…
                    Parce qu’ après, vu ce que cela coûte…

                    1. BDC

                      Rrrhhhooo BM et Harry … ne me dites pas qu’avec mon smiley vous n’avez pas compris mon ironie ! Évidemment que j’ai inversé les causalités en imitant les sophismes féministes ! S’il y a bien un truc du genre 2 que je regrette, c’est votre humour, j’ai beau essayer, j’arrive pas à être drôle 😥 .

                    2. Black Mamba Warrior

                      J’ai vu l’ironie, mais ton intervention a tout de même une part de vérité, les femmes détiennent bien souvent le portefeuille et même si certaines mauvaises langues disent que le genre 1 coûte une blinde, elles savent mieux que personne gérer les dépenses d’où une économie et donc enrichissement.

                    3. Semaphore

                      Moi qui pensais que le smiley traduisait votre fierté d’avoir trouvé un biais pour nous persuader que le genre 1 avait une autre utilité que de nous permettre, agréablement certes, de perpétuer l’ espèce mais au prix de l’euthanasie de notre porte-monnaie… :'(

                    4. Aristarkke

                      Les femmes détiennent bien souvent le portefeuille…
                      Elles savent intuitivement et par enseignement de leur mère… ce qui a vraimentde l’ importance…

            1. albundy17

              Oui, je lui donnerai bien un traitement schmoll « l’amour est dans le prêt », juste après lui avoir donné des couleurs niveau joues, toutes.

              Mais cet avatar est effectivement perturbant, le cardio grimpe un peu à chaque fois, d’autant que ça me rappelle que je vais la voir jusqu’à ma mort

    1. Lark on the Wing

      Tapioca ? tout se perd, tout est perdu… on se perd même dans les aventures de Tintin… il va falloir revoir ses classiques, cher Moule à gaufres !!!! c’est bien sûr Alcazar… qui arrive avec les picaros…

      1. Patatrac

        Ach…Inversion était voulue, cher Aile de la Colombe, Alcazar, est un peu trop insoumi sur les bords, un Che sans son diplôme de médecine, bref, l’arrivée des Emmanuelmacros, c’est mieux, non?

        1. nemrod

          Alcazar…le rude combattant qui se fait mener par le bout du nez par une mégère à bigoudis.
          Un visionnaire ce Hergé.

  12. sam player

    On se pose souvent la question de savoir à quel niveau arithmétique l’intervention de l’état affecte la croissance.

    Cette étude montre que, au sein de l’OCDE, 10 points de dépense publiques en plus entraînent une diminution de 1% de la croissance.
    Ca ne paraît pas énorme, mais au bout de 10 ans la perte de revenu est de de 10%, de 40% sur une vie de labeur, de 63% au bout de 100 ans et 99.99% au bout de 1000 ans quand chacun a son propre vaisseau spatial… oupa…

    libinst.ch/publications/IL-Bessard-Poids-Etat.pdf

    1. bibi

      Ce qu’il y a de bien avec vous c’est que vous continuez à saborder de manière méthodique mon entreprise de vulgarisation des pourcentages!

      Tu m’étonnes John, quand on confond une baisse de 1% avec une baisse de 1pt, évidemment que ça ne parait pas énorme.

      Calcul de coin de table à l’arrache :
      PIB=100 croissance=1% du PIB
      Au bout de 10 ans PIB : environ 110

      Perte de croissance : 1%
      PIB=100 croissance=0.99%
      Au bout de 10 ans PIB : environ 110.
      Baisse en pourcentage environ 0

      Perte de croissance : 1pt
      PIB=100 croissance=0 au bout de 10 ans PIB=100
      Baisse en pourcentage: environ 10

      Pour avoir les chiffres que vous donnez il faut qu’un augmentation de la dépense publique de 10pts de PIB entraine une diminution de la croissance de 1pt et non de 1%!

            1. Lark on the Wing

              J’ai une mémoire qui défaille un brin : l’unité de mesure n’était-elle pas « la louche starkienne » ? déposée au Pavillon de Breteuil ?

          1. sam player

            Ah, Louche aristarkienne…
            Mais ce n’est pas le cas ici, j’ai écrit 1% au lieu d’écrire 1 point de pourcentage en traduisant un peu vite, mais le sens y était :

            Phrase originale :
             » Empirical studies have shown that 10 more percentage points of State are enough to make a difference of 1 percentage point of growth rate. »

      1. Aristarkke

        Votre entreprise de vulgarisation des pourcentages me paraît compromise: une croissance de 1% l’ an donne au bout de 10 ans un PIB à 110,4622…
        une croissance de 0,99% l’ an donne un PIB à 10ans de 90,4382… sûrement pas de 110 sauf louche aristarkkienne de taille marmite

          1. Aristarkke

            Moi, pas moderne, j’ écris ainsi : PIB de 100 x 0,99 = X1 x 0,99 = X2 x 0,99 = (…) = X9 x 0,99 = 90,4382 au bout de dix ans.

            1. bibi

              Le formule qui donne la valeur du PIB à N années avec un taux de croissance constant c’est :
              PIB*(1+ taux de croissance)^N

              PIB=100, Taux de croissance : 0.99% , N=10
              =>100*(1+0.99/100)^10=110.3529

              Le calcul que vous avez fait c’est avec un taux de croissance de -1% (récession de 1%).
              100*(1-1/100)^10=90.4382

              Un taux de croissance > 0 le PIB croit
              Un taux de croissance = 0 le PIB est stable
              Un taux de croissance < 0 le PIB diminue

          1. sam player

            Ah bah nan, c’est du bibi, donc c’est tordu !
            C’est un ralentissement de croissance dont il parle… façon Hollande, donc ça monte mais moins !

            Baisse de croissance de 1% sur une croissance de 1% ça fait 1% de 1% soit 0.01% et il reste donc 1%-0.01%=0.99% de croissance d’où le coeff 1.0099
            __________
            Conversation de Chérie bibi (celle qu’est partie) et bibi :

            – Chéri, tu sais l’an dernier j’avais eu 5% d’augmentation soit 50€
            – Oui et ?
            – Bah cette année j’ai eu 1% de moins soit 42€
            – Ah bah nan, t’es vraiment une connasse, tu sais pas compter.
            – Bah si j’ai eu que 4% cette année
            – Bah alors connasse ne dis pas que tu as eu 1% de moins, ce qui ferait 4.95% d’augmentation, mais dit que tu as eu 1 point de pourcentage en moins.
            -%$*/;!!?? toi même

              1. Black Mamba Warrior

                – Chéri, vous savez l’an dernier j’avais eu 5% d’augmentation soit 50€
                – Oui et ?
                – Bah cette année j’ai eu 1% de moins soit 42€
                – Ah bah nan, vous êtes vraiment une connasse, vous ne savez pas compter.
                – Bah si j’ai eu que 4% cette année
                – Bah alors connasse ne dites pas que vous avez eu 1% de moins, ce qui ferait 4.95% d’augmentation, mais dit que vous avez eu 1 point de pourcentage en moins.
                – %$*/;!!?? Vous même

          2. bibi

            J’aurai du être plus précis dans les termes employés pour ne pas que cela prête à confusion.
            En lieu et place de perte de croissance, j’aurais du utiliser :
            1) diminution du taux de croissance de 1%.
            2) diminution du taux de croissance de 1pt.

          3. bibi

            Perte de croissance de 1% était à interpréter comme une diminution de 1% du taux de croissance.
            Je devrais être bien plus précis dans les termes que j’emplois car ils portent à confusion.

  13. sam player

    Il me plait bien ce 1er ministre, ne serait-ce que par le fait que dans sa déclaration de patrimoine, il avait écrit « aucune idée » en face de la valeur de chacun de ses biens.
    Rien d’illégal dans tout cela puisque la liste était complète.

    En effet c’est complètement idiot de mettre soi-même une valeur en face de quelque chose qu’on ne souhaite pas vendre, surtout quand, comme dans le cadre de l’ISF c’est pour vous faire payer un impôt : c’est le boulot du fisc et non de soi.

    Encore plus idiot est le fait qu’on peut très bien payer 10KE d’impôts sur un patrimoine estimé à 2ME mais qu’au moment de la vente on ne réalise qu’1.5ME.
    Je me demande si le fisc rembourse le trop perçu des 3 dernières années dans ce cas là ?

    1. bibi

      Si vous vendez un bien estimé par le fisc à 2M€ au prix de 1.5M€, évidemment le fisc ne rembourse pas le trop perçu car il n’y a évidemment pas de trop perçu, car il s’agit évidemment d’une tentative de fraude visant à dissimuler 500k€, les hommes de l’état ne peuvent à ce point se tromper dans l’évaluation de la valeur d’un bien.

      1. Vassinhac

        en effet, c’est surtout la preuve d’une fraude (et non d’une tentative) aux droits d’enregistrement (encore un impôt aberrant sur le capital avec des effets directs sur la non-mobilité des français)

      2. sam player

        Bibi, 😀 c’est bien pour ça qu’on ne devrait pas soi-même évaluer son bien, et en laisser la responsabilité à l’état : difficile de se retourner, voire facile de se faire accuser si c’est nous-mêmes qui faisons l’évaluation (que ce soit sur-évaluation ou sous-évaluation

    2. Loki dort

      Oui hein, quand on est énarque haut fonctionnaire, on peut se permettre de se gausser de ces ignominies fiscales hein, de toute façon, la Raie Publique payera le redressement, donc on peut blaguer sur sa feuille de déclaration.
      Mais perso ça ne me fait pas tout rire du tout, parce que pendant qu’un énarque peut gribouiller des blagues à 2 balles sur sa déclaration, des gagne-petits sont poussés au suicide du fait de leur incapacité, ou leur légitime refus, à payer des impôts invraisemblables.
      Mort aux vaches!

  14. Vassinhac

    le fisc ? rembourser ? …
    Il suffisait pourtant d’évaluer correctement son bien à l’année N et être capable de justifier l’estimation (par exemple par le montant de la vente dudit bien à l’année N+3 mais avec les justificatifs dès l’année N). Et puis si le marché baissé entre N et N+3, c’est ton problème de ne pas avoir vendu au moment opportun, pas celui de l’Etat.

    Plus sérieusement, l’évaluation d’un bien ou d’un patrimoine immobilier dans un contexte de marché peut avoir un sens, mais l’évaluation du « patrimoine des français » n’en a aucun car il est impossible d’en réaliser la vente de son intégralité. On extrapole la valeur marginale à la valeur totale.

    Or, avec l’ISF, l’état taxe un « patrmoine collectif » à travers des milliers de patrimoines individuels : sa base taxable est surévaluée.

    On retrouve une aberration du même type avec l’impôt sur les plus-values qui ne tient pas compte de la dépréciation de la monnaie (en ce moment c’est calme, mais sur le principe cela reste vrai).

  15. lxy

    L’Etat Français « et Françaises » est entièrement entre les mains des énarques : Président, Premier ministre, Secrétaire de l’Elysée etc, etc. La question que je me pose : comment font les autres pays du monde qui n’ont pas d’enarques. Ca doit être un vrai bordel chez eux !!!.

      1. Lark on the Wing

        Vous rigolez, mais Hénarc vient d’Hénoc, tout paléographe sérieux vous le dira, et la Bible l’avait d’ailleurs prévu… mais c’est vraiment la Longue (en) Marche… les pauvres….
        Genèse 5 22-24

        notez qu’Emmanuel est dérivé de l’hébreu « ‘Imanou El  » (עִמָּנוּ אֵל) : « dieu avec nous » (Isaïe, 7, 14)

        Dans sa fiche wiki, il est (déjà) froidement qualifié « homme d’Etat »… les empereurs romains attendaient de mourir avant de devenir des dieux… EM est véritablement un jeune homme (d’Etat) pressé….et les flagorneurs encore davantage…

        Avec Hollande, on a eu Tartuffe Président, mais pour ce qui est de Maquerond, je me dis, n’est-ce pas, que le Temple de Janus est presque déjà trop petit pour lui…

        Et pour le nouveau PM, je propose que, de plano, le Gérard de « la plus longue et pénible présentation d’un gouvernement de tanches arrivistes, mais apparemment sans casseroles, et hénarco-friendlies » lui soit décerné par avance…

        1. Bonsaï

          Un nouveau club de jeunes loups technocrates, des initiés de haut vol, fins et rapides comme des tanches. Le bon peuple n’y verra que du feu et se verra embobiné avant d’avoir dit ouf…
          Il est même possible qu’il en arrive à regretter l’espèce de pantin informe qui tenait l’Elysée avant que celui-ci ne tombe en mains dangereuses…

    1. Aristarkke

      Ce doit être la cause de leur envie de notre modèle social qu’ ils n’ arrivent pas à copier…
      Pas le bon personnel donc pas le bon savoir-faire…

    2. Calvin

      Les Canadiens avaient invité… enfin payé A. Juppé pour des conférences sur l’ENA.
      Il n’a pas réussi à les convaincre.

  16. René-Pierre Samary

    Hulot aux manettes pour la « transition énergétique » ?
    Que l’on s’intéresse au parcours de Hulot, et on verra l’itinéraire d’un parfait petit arriviste, dénué de scrupules, et doublé d’un quasi psychopathe. Curieusement, l’histoire de sa responsabilité dans la mort de plusieurs gendarmes lors d’un tournage a disparu des réseaux sociaux, de même que que ses violences à l’égard de sa femme, à la même époque. Gageons que le Canard, qui a des indignations sélectives, ne sortira pas ces vieilles affaires.

    1. sam player

      « …et doublé d’un quasi psychopathe. »
      Merci de ne pas insulter les psychopathes qui sont des petits êtres sensibles et qui souffrent en silence : un psychopathe ne bat pas sa femme, il la pousse juste au suicide, namého !

  17. Bonsaï

    Je ne crois pas que Hulot ait la cote avec vos nouveaux maîtres. Ils sont plus subtils que ça et ils préfèrent sortir des cartes neuves.
    Ne pas oublier que ce sont des joueurs professionnels…

    1. theo31

      Ca fait 20 ans que Hulot pupute autour de la gamelle d’argent gratuit. Comme il faut une majorité au nouveau proxénète, il doit ratisser le plus large possible, y compris chez les jean foutre d’EELV.

Laisser un commentaire