Une république « En Marche » vers la cuisine et les casseroles habituelles

Les législatives approchent à grand pas et grâce à Emmanuel Macron (♪ Gloria In Excelsis Déééhhooo ♩ ♫), la vie politique française vient de se renouveler complètement : des têtes nouvelles apparaissent, un sang neuf irrigue les listes électorales, et surtout, toutes ces vieilles vilaines méthodes, ces petites affaires pas propres qui entachaient les mandats d’élus républicains, ont maintenant disparu. Ou presque.

Tout avait pourtant bien commencé puisque, nous avait-on dit, les investitures de chaque candidat seraient passées au peigne fin.

Malheureusement, improviser un parti politique entraîne parfois des petits effets de bord et la précipitation provoque de temps en temps quelques soucis : malgré les efforts plus ou moins réels pour s’assurer que les candidats de La République En Marche (LREM) sont tous d’une probité exemplaire, on commence à accumuler les écarts.

Certes, peut-être la sur-représentation de cas louches dans les rangs des candidats LREM tient-elle d’une plus grande attention de la presse à cette nouvelle formation politique, mais elle reste logique : il serait en effet surprenant que les médias ne regardent pas plus attentivement ceux qui ont fait bruyamment profession de probité et de morale, quitte d’ailleurs à pousser une prochaine loi (dite, justement, de moralisation de la vie politique). Il y a bien évidemment le fait que les autres partis, dans la place depuis un moment, savent assez bien passer sous le radar médiatique et judiciaire et qu’en conséquence, le nombre plus restreint de cas tordus dans leurs rangs ne doit pas à une honnêteté plus grande, mais plutôt à une meilleure habileté.

Soit. Cependant, l’accumulation chez LREM donne un peu à réfléchir (et je ne parle pas des transfuges plus ou moins subtils). Jugez plutôt :

Pierre Cabaré, candidat LREM à Toulouse, a malheureusement déjà été condamné, en 2003, à un an d’inéligibilité. C’est tout de même gênant, à tel point qu’il a été désinvesti. Cela fait un peu désordre, non ?

Houmria Berrada, candidate LREM dans la deuxième circonscription du Nord, a été condamnée pour falsification de diplômes. Sacrebleu, c’est ballot.

Émilie Guerel, candidate LREM dans la septième circonscription du Var, est elle visée pour une plainte pour escroquerie à l’assurance maladie. Flûte et zut.

Stéphanie Jannin, candidate LREM de la deuxième circonscription de l’Hérault, est quant à elle auditionnée pour une prise illégale d’intérêt. Sapristi.

Olivier Serva, candidat LREM dans la première circonscription de la Guadeloupe, se retrouve lui emberlificoté dans ses propos gênants, puisqu’il a qualifié l’homosexualité d' »abominations ». Saperlipopette.

Christian Gérin, candidat LREM de la cinquième circonscription de Charente-Maritime, aurait quelque peu dérapé dans des tweets que la LICRA n’a pas manqué d’épingler. La République en Marche a décidé de trottiner sans lui, en lui retirant son investiture. Oups.

On pourrait en rajouter, je pense que les semaines qui viennent permettront d’explorer de nouvelles dimensions dans le domaine, mais le constat de base reste le même : manifestement, recruter des députés au pied levé n’attire pas toujours que la fine fleur citoyenne, loin s’en faut.

Dans ce cadre, il va être difficile de trouver un nombre décent de députés sans casseroles pour présider à la rédaction de cette fameuse loi de moralisation de la vie politique… À moins bien sûr que le génie de Macron se révèle précisément dans ce genre de petites péripéties : peut-être notre nouveau président (♪ Gloire et paix aux hommes de bonne volontééhhhééeu ♩ ♫) s’est-il finement dit qu’on ne faisait jamais meilleur garde-chasse qu’avec d’anciens braconniers ? Si tel est le cas, on peut être rassurés : la prochaine assemblée sera, à n’en pas douter, aussi solidement dotée de bon garde-chasses que les précédentes, renouvellement politique compris.

Et de la même façon que ces investitures furent nettoyées de tous les vilains canards boiteux dont le peuple français ne veut plus, c’est dit, c’est certain, ne discutez pas, les autorités d’En Marche ont largement épluché les historiques des ministres de ce gouvernement affûté comme une lame de samouraï. Autrement dit, tout comme ces législatives qui, finalement, permettent de lever une quantité tout à fait banale de lièvres dodus et de faire tintinnabuler une proportion franchement standard de casseroles cuivrées, le gouvernement contient ses canards douteux malgré l’assurance pourtant répétée que les ministres avaient bien tous passé le solide test de propreté. Zut derechef.

Voilà donc Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes, qui se retrouve visée, avec 18 autres députés européens par une enquête préliminaire pour des emplois fictifs présumés de collaborateurs au Parlement européen. De façon amusante, l’actuel Garde des sceaux – un certain François Bayrou – a eu la lumineuse idée de retweeter le communiqué de presse de défense que la ministre avait pondu, ce qui, pour quelqu’un qui représente la Justice, laisse perplexe voire provoque une petite polémique des familles.

Venant de Bayrou, on ne sera pas trop surpris, l’individu n’ayant jamais démontré la moindre compétence quelconque, ni en matière de politique ni en matière de maroquin ministériel. Ce qui en revanche ne laisse pas de surprendre est l’engluement de plus en plus profond d’un autre ministre dans une affaire au fumet insistant : Richard Ferrand patauge maintenant depuis deux semaines suite aux révélations du Canard Enchaîné, l’impliquant dans une affaire immobilière sinon illégale mais au moins moralement litigieuse, et dont les développements, quotidiens, tiennent toute la presse en haleine.

Et c’est là que les choses prennent une tournure intéressante, puisque, selon notre président Macron (♪ Que son chemin soit jonché de pétales de rooOooses ♩ ♫), le cas Ferrand ne devrait pas déclencher une telle tempête médiatique et, pour tout dire, la presse devrait s’arrêter un peu de s’ériger ainsi en arbitre de la morale. En attendant, le procureur de Brest a, après plusieurs jours d’atermoiements, décidé d’ouvrir une enquête pour de bon.

Tout ceci est fort croustillant, tant la symétrie avec la campagne électorale présidentielle s’impose à l’esprit de tous. Alors que Fillon (et dans une certaine mesure, Le Pen) a fait directement les frais d’une tempête médiatique sans le moindre frein, et qu’il était alors aisé de trouver, dans les rangs des adversaires politiques, à commencer par le camp Macron, des Pères La Morale fort prompts à réclamer la démission du candidat Républicain, on retrouve maintenant les mêmes Tartufes rouspéter que la presse ferait un peu trop son travail.

Mais voilà : tout le problème de cette République française, qu’elle soit En Marche ou simplement en déroute, c’est sa morale extraordinairement élastique, cette morale élastique qui permet aux journalistes d’employer de grosses louches de 2 Poids, 2 Mesures, de juger, de moraliser alors que leur rôle devrait normalement se contenter d’informer ; cette morale élastique qui a permis à la presse de chasser Fillon en meute, et de se montrer nettement plus mesurée et prudente avec Ferrand et qui, maintenant que les Français commencent à demander des comptes, se sent bien obligée d’investiguer un peu.

Mais cette morale élastique existe aussi du côté politique qui permet au gouvernement d’afficher sa solidarité avec Ferrand, alors même qu’il n’y a aucun doute que la moralité des opérations immobilières menées classe l’individu exactement dans la même case que Fillon et ses emplois familiaux ou ses généreux dons de costumes. Cette morale élastique permet tour à tour de faire campagne pour la moralité et la transparence dont s’est gargarisé Macron (♪ Gloria pouët pouët ♩ ♫), et de crier maintenant à la dictature de la transparence. Pourtant, la transparence des pièces de l’enquête judiciaire du PNF, qui fuitaient dans la presse avec une facilité déconcertante, n’a pas défrisé ceux qui, maintenant, sont tout fripé d’outrance. Et ceux-là même qui couinent devant cette tempête médiatique n’hésitaient pas à qualifier de vilains complotistes ceux qui, à l’époque, notaient le saccage par la même presse et la même justice de la présomption d’innocence.

Croustillant retour de bâton qui illustre que cette moralisation de la vie politique est, encore une fois, une magnifique symphonie pour pipeaux. À ce titre, quelle crédibilité peut encore prétendre avoir le ministre de la Justice, le reste du gouvernement et la prochaine Assemblée lorsqu’il s’agira de voter telle loi ?

Enfin, s’il ne faut qu’une paire de semaines pour déjà constater d’inquiétantes dérives de la République En Marche, n’est-il pas légitime de s’inquiéter lorsque, munie d’une majorité absolue à l’Assemblée, cette République décidera de passer Au Trot ?

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires324

  1. Le Gnôme

    Achetez ma lessive, achetez ma lessive, elle lave plus blanc que blanc disait la pub. Encore un mensonge publicitaire et le gogo s’est encore laissé prendre.

    1. Gosseyn

      Plus blanc que blanc, c’est transparent, disait Coluche. Or la transparence n’existe pas en politique. Les gogos se feront toujours lessiver !

      1. channy

        @Plus blanc que blanc, c’est transparent, disait Coluche
        Si j’ai bonne mémoire il disait « c’est nouveau cela vient de sortir » Comme Macron en fait, nouvelle tête, nouveau programme, nouvelles promesses..mais cela reste de la lessive de base

    1. Royaumont

      C’est bien pire, car Flanby ayant deux mains gauche, il auto-régulait son pouvoir de nuisance.
      La petite musique que nous joue Macron est beaucoup plus inquiétante, puisqu’il semble avoir la volonté de concentrer toute la réalité du pouvoir entre ses mains :
      élection d’un parlement-croupion servile, cabinets des ministres réduits, ce qui va les empêcher des suivre réellement les dossiers qui seront traités à l’Elysée, suppressions de la réserve parlementaire au profit d’un fond piloté de fait par la présidence, etc… Par ailleurs, la presse qui a la moindre velléité de contestation se fait intimider.
      Les contre-pouvoirs se font rogner les ailes, les libertés individuelles sont clairement attaquées. Un césarisme se met en place, d’autant plus inquiétant qu’il est entre les mains d’un ennemi déclaré de la Nation.
      Avec Macron, nous allons vers le choix entre l’euthanasie ou la révolte.

      1. Aristarkke

        Mon propos se limitait aux traîneurs de batteries de cuisine apparaissant tout autant qu’il y a cinq ans.
        Cela dit, je ne contredis rien de votre propos puisque le kapo Schiappa est déjà au taf…

      2. sam player

        « …cabinets des ministres réduits, ce qui va les empêcher des suivre réellement les dossiers qui seront traités à l’Elysée… »

        Bah, en théorie, moins d’intervenants c’est moins de risques de couac et c’est donc tout bon ou tout mauvais, à égalité 50/50

        Alors que 10 intervenants ça fait 0.50×0.50x…. x0.50 = 0.1% que ça se passe bien

  2. Aristarkke

    Et quand elle passera au Galop, rien qu’à voir la démocrate Schiappa…
    Chanterons nous alors Lili Marlène???

    1. gaetan ribault (@g_ribault)

      Attention Lili Marleen fut interdite par les nazis et ce sont les soldats anaglais qui l’ont chantée. De ce fait l’Allemagne a dü laisser cette chanson sur ses ondes. remarquez , la chanson date de 1918 ou 1919 et l’auteur ayant deux amies n’a su choisir.

    1. Aristarkke

      Surprenant n’ est ce pas puisque ledit Ferrand (qu’est pareil à ceux qui l’ont précédé) avait été contraint de recruter temporairement son fils, tellement les analphabètes étaient légion dans son secteur.
      Il aurait su, il se serait fourni là…

      Entre parenthèses, après l’expression publique d’ un tel mépris pour les capacités intellectuelles moyennes des habitants du cru, je souhaite que ceux ci lui réservent un chien de leur chienne…

      1. Michel

        Ces gens la sont eugénistes tout comme monsieur Jourdain faisait des vers sans en avoir l’air ❗
        Le 21 ième siècle sera eugénistes ou ne sera pas 🙁
        Et cela semble bien parti, vu les déclarations outrées qui fleurissent comme les mauvaises herbes ❗

  3. albundy17

    « seraient passées au peigne fin. »

    Même un peigne à poux n’aurait pas suffit.

    Dans le petit inventaire non exhaustif des poissé(e)s, on notera une belle égalité entre les genres, c’est boooo, le progrès :mrgreen:

    1. Calvin

      Sur le papier, c’est assez alléchant… Mais qu’en restera-t-il ?
      Quid des élus LREM qui seraient concernés par la limitation des 3 mandats ?
      Il doit y avoir des parlementaires (sénateurs par exemple) ayant largement dépassé cette limite. Ceux-là mêmes qui devront voter leur mise au rebut…

      1. Royaumont

        J’ai l’impression surtout que cette loi est une version moderne du crime de lèse-majesté des débuts de l’empire romain. Sous couvert de moralité, c’est le faux-né de la tyrannie et du pouvoir personnel.

  4. Guillaume_rc

    Dans la série « deux poids deux mesures », le fait que F. Bayrou soit mis en examen (pour diffamation certes mais quand même…) et qu’il ait reçu un cadeau d’une valeur de 40.000 € (une saillie pour son élevage) de la part de Lagardère ne semble gêner personne !

    Pourtant de la part d’un personnage aussi vertueux….

  5. Higgins

    Les casseroles, au départ en plastique, sont de plus en fonte. C’est lourd et ça casse facilement. « … recruter des députés au pied levé n’attire pas toujours que la fine fleur citoyenne, loin s’en faut. » Ça me semble traduire qu’en priorité, la vie politique attire surtout les plus tocards et que, faute de grives, on mange des merles voire pire. Comme disent les Inconnus dans un sketch fameux: « Qu’il est difficile d’être le roi de la France!!! ».
    Il ne faut non plus être trop sévère. Il y a des filtres. Je connais un cas où une personne, qui se voyait déjà député dans le bon camp lors de la prochaine législature, a été sorti du casting malgré sa façade très, trop, lisse dès que certains aspects de son profil, que l’on qualifiera de douteux par précaution, ont été connus. Il n’aurait pourtant pas dépareillé dans la liste des bras cassés.

  6. PloufPlouf

    La politique, c’est comme l’andouillette, il faut que ça pue, mais pas trop. Fine remarque d’un fin connaisseur, Édouard Herriot.

  7. Bonsaï

    Ne pas oublier que le Ministre de la Justice Bayrou a plusieurs vies : en effet dans ses autres affaires il est aussi maquignon et propose des étalons à la saillie. Ce qui n’est donné à tout le monde et laisse deviner le mille-feuille de personnalités qu’il cache sous son apparence de vieux sage vertueux…

        1. Lark on the Wing

          youtube.com/watch?v=9DxJ-zUtl60&ytbChannel=The%20Official%20MEL%20BROOKS%20Channel

          il se prend pour Henri IV, de toutes façons…

  8. Julien Charlier

    J’ai été secrétaire d’un Conseil d’administration pendant 20 ans.

    À la lumière de cette expérience, je peux dire qu’une mutuelle qui offre un bien immobilier à son Directeur Général, ça sent l’arnaque à plein nez.

    Il est même vraisemblable qu’une investigation sur les agissements du petit groupe de personnes qui ont le contrôle effectif de cette mutuelle révèlera (révèlerait ?) plein de jolies petites combines bien gratinées.

    1. Higgins

      Sans parler du prêt de 400 000 euros consenti par la banque sans, semble-t-il, beaucoup de réticence. Ça sent le capitalisme de connivence à plein nez..

      1. Duff

        C’est pire que ça à ce niveau. Si j’ai bien saisi l’analyse de Jérôme Béglé, la SCI a été constitué à l’arrache, la banque prête alors qu’elle n’a pas de revenus… Tout ce gentil monde qui dispense des leçons de morale qui se connaît qui couche ensemble… A gerber.

        1. Popeye

          A mes yeux, le plus croquignolet de l’affaire, je l’ai noté dans les déclarations de l’ancien bâtonnier de Brest. Déclarations qui ont pesé pour une bonne part dans le revirement du Parquet de la même ville.
          Le bien, acheté et illico presto « SCisé » et loué par Ferrand & Associés, était mis sur le marché suite…à la liquidation judiciaire d’un cabinet comptable!
          Pour apparaître comme un charognard des affaires, on fait difficilement mieux.

          1. Lark on the Wing

            Rappelons que le Parquet est représenté au TC dans les Procédures Collectives… il est peu vraisemblable que le PR ait découvert la chose par le truchement de la presse… soyons un peu sérieux…

            D’autant qu’il est de notoriété publique, et dès longtemps dénoncé, que les TC sont tenus par la FM, et que les « bonnes affaires » sont trustées par les copains et les coquins : il y a eu une belle illustration de la chose à Chalon sur Saône (71), une douzaine d’années en arrière, où un Liquidateur (Président de l’assoce professionnelle nationale) a été incarcéré quelques mois après avoir reçu la Légion d’Honneur des mains de Perben, dans les salons de la Chancellerie…. l’un et l’autre FM…

            Il serait amusant d’analyser les cessions amiables d’actifs au TC de Brest dans le cadre des Liquidations Judiciaires… Tip of the iceberg ?

            1. Julien Charlier

              À cinq nous avons dégrossi, pas une affaire énorme, mais tout de même une assez grosse affaire. Comme il y en a sans doute des centaines (des milliers ?). Il sera intéressant de voir si la justice et la police peuvent la mener à bien. Au moins cette fois.

              On parie ?

        2. sam player

          @ duff

          Faut pas raconter n’importe quoi non plus.

          « Dans ce compromis de vente figure d’ailleurs une clause suspensive qui conditionne la vente du bien à la conclusion d’un bail avec les Mutuelles et à la création d’une société civile immobilière (SCI).  »

          letelegramme.fr/bretagne/richard-ferrand-les-acteurs-du-dossier-s-expriment-29-05-2017-11532812.php

          1. Hussard Bleu

            Comme disait Boudard : « C’te bonne paire »….

            On voit donc un Directeur de Mutuelle, uniquement motivé par l’intérêt de ladite Mutuelle, qui signe lui-même un compromis de vente avec faculté de substitution au profit d’un tiers (une SCI en projet) sous deux conditions suspensives, savoir l’octroi d’un prêt bancaire lui-même conditionné par la garantie d’un bail avec un preneur solvable.

            Tellement solvable, le preneur, qu’il va prendre en charge des travaux d’aménagement à hauteur de 184 000 euros, soit la moitié environ du prix d’achat : on espère seulement que la clause d’accession contenue dans le bail aura été bien rédigée, attribuant en fin de bail au bailleur, et sans indemnité, les améliorations apportées au bien.

            Je n’ai au demeurant aucun doute à ce sujet, le notaire chargé de la vente paraît compétent et, naturellement, insoupçonnable…

            On apprend aussi que la Mutuelle n’a « pas vocation à acquérir de biens immeubles » … est-ce statutaire ? ou imposé par le Code de la Mutualité ? je n’en doute pas un instant, et je note, pour un confort intellectuel renforcé, que la Directrice actuelle de ladite Mutuelle, Mme Salaun, précise que c’est en conformité des instructions du Conseil Départemental…

            Rappelez-nous qui était le Président du Conseil Départemental ? et qui est devenu l’assistant parlementaire de M. Ferrand, devenu député… mais c’est tout naturel, l’assistant parlementaire en Centre Bretagne étant rara avis, en l’état de l’arriération mentale des populations locales, et M. Salaun donnant toutes assurances quant à ses compétences.

            Le monde breton est décidément petit, et les gens sont méchants, qui iraient imaginer connivence et compensation de services rendus, alors que nous parlions intérêt général et désintéressement…

            Par ailleurs, l’explication quant à l’urgence de l’opération ne peut qu’emporter la conviction des gens de bonne foi : le bâtiment allait être vendu aux enchères ! quand on sait que les ventes judiciaires sur liquidation produisent en général des prix très inférieurs à ceux du marché, on comprend la hâte de procéder par voie de cession sur autorisation du Juge Commissaire à la liquidation, pour un prix amiablement proposé, afin de ne pas laisser l’affaire profiter à des gens moins méritants…

            Il est bien consolant et même réconfortant de constater que, parfois, trop rarement, l’honnêteté de toute une vie, au service du peuple et des mutualistes, est ainsi récompensée.

            Mais j’oubliais… M. Ferrand n’y avait strictement aucun intérêt personnel, puisque seule sa compagne et leur fille commune en auront tiré avantage… Tenez !… « C’est encore plus beau quand c’est inutile »…

            1. Aristarkke

              Les Mutuelles de Bretagne font l’objet de révélations du Canard enchaîné du 24 mai 2017 au sujet de leur directeur général pendant deux décennies (de 1993 à 2012), Richard Ferrand, devenu député en 2012 puis ministre en 2017. Le président du conseil d’administration des Mutuelles de Bretagne en 2017, Rémi Salaün2, a déclaré dans un communiqué aux médias que Richard Ferrand a agi en « parfaite conformité avec les mandats tenus par le conseil d’administration »3 lorsqu’il a fait exécuter 184 000 euros de travaux dans des locaux acquis peu avant par sa compagne, l’avocate Sandrine Doucen, et loués pour 42 000 euros par an à la mutuelle, soit moins du dixième de leur prix d’acquisition. (tiré de la page Wikipedia)

              soit moins du dixième de leur prix d’acquisition.Donc rendement brut >10%…

              Belle affaire pour le bailleur parce qu’à notre époque, tirer un rendement brut > 5 à 6 % l’an, il faut en écluser des annonces et avoir ensuite beaucoup de chance pour trouver le locataire ad hoc…

              1. Lark on the Wing

                Oh! Harry ! n’es- tu pas ému de lire dans les grands yeux humides de M. Ferrand la preuve palpable de son innocence, victime d’ un monde de turpitudes et broyé par sa méchanceté ?…

                i79.servimg.com/u/f79/16/31/05/57/lolcat10.jpg

                Il se dit qu’il doit se retirer en un endroit éloigné, où d’être homme d’honneur, on ait la liberté : il était pas à Ouessant ce matin ?

                1. Aristarkke

                  Je détremperais mon clavier si je n’avais pas pris la précaution d’un paquet de kleenex et d’une serviette-éponge…
                  Suis-je d’un compatissant comme on n’ en fait plus…

                  1. Pheldge

                    le peuple est tellement ingrat et versatile … heureusement que tu es là !
                    NB : « je suis …comme on n’ en fait plus… » bin il s’est passé beaucoup de choses depuis 2000 ans, on a modernisé le process 😉

                    1. Aristarkke

                      Tu ne sembles pas en avoir vraiment bénéficié, Olivier, mien écuyer…
                      Où tu les as perdues, tes choses reçues…

              2. sam player

                Mouais, 42,000HT ou TTC ?
                Coût d’acquisition frais inclus ?

                Suivant les réponses, les 10% risquent d’être ramenés à 7-8%, ce qui dans l’immobilier commercial est très courant…

                De mon avis, celui qui a *peut-être* été lésé dans l’affaire, c’est l’ancien propriétaire…

                1. Aristarkke

                  Une mutuelle est-elle soumise à la TVA ??? Ce n’est pas une activité commerciale mais officiellement à but non lucratif…
                  Je n’en suis donc pas sûr.
                  En ce qui concerne le loueur, il peut parfaitement louer un bien « commercial » sans TVA s’il ne choisit pas ce régime particulier de bailleur.

                  1. sam player

                    Certes, mais au final on ne sait rien… et tu en tires un rendement !

                    D’autre part j’ai lu ailleurs (le figaro) que le bâtiment avait une valeur de 580,000€…

                    Fais gaffe, tu vas bientôt pouvoir postuler à un poste de journaliste… ils ne savent rien mais n’hésitent pas à partager leur ignorance….

                    1. Aristarkke

                      580.000 = 400.000 (achat) + 180.000 (travaux) selon un calcul arithmétique basique qui ne fonctionne pas toujours en immobilier.

                      J’ai lu comme beaucoup une valeur : achat de 400.000 € + env 28.000 (frais de notaires) à amortir en dix ans pour rester cohérent, opposée à 42.000 € de loyer annuel

                      A la louche aristarkkienne, je suis dans les clous mais avec ta manie de travailler au micron près, évidemment, je suis out…

                    2. sam player

                      Harry, tu conviendras qu’on (un con) peut lire d’énormes conneries dans les journaux :

                      Exemple :

                      – un immeuble de 400KE + 180KE de travaux = un immeuble de valeur 580KE

                      – « Et pourquoi elle [la mutuelle] a dû payer les travaux alors que c’est au propriétaire de payer les travaux normalement. » (lemonde.fr)

                      Il semble que le journaliste n’a aucune idée de ce qu’est un bail commercial. D’autre part quand je vois la façade du bâtiment, il y a bien 50KE de travaux à fonds perdu. Et vu la destination des lieux, il y en a certainement autant à l’intérieur : un fonds de boulangerie a une valeur de zéro pour un vendeur de chaussures.

                      s1.lprs1.fr/images/2017/05/29/6993030_1-0-1454787989_1000x625.jpg

            2. sam player

              Qu’un client s’engage pour un fournisseur ou qu’il fasse une rétrocession, rien que de très courant. Je le fait pour des fournisseurs et des clients l’ont fait pour moi.

              Bon, je ne suis pas non plus naïf, mais tout cela ne poserait aucun problème entre entreprises purement privées sur un marché libre.

                1. Lark on the Wing

                  mais oui, Sam, ça le fait !….

                  « mais tout cela ne poserait aucun problème entre entreprises purement privées sur un marché libre. »

                  C’est le problème, là… mais bon, il faut bien reconnaître que c’est du win/win et que tout le monde est content. Résumons :

                  1/ la Mutuelle paie, mais c’est avec un plaisir assumé, comme le confirme sa Directrice

                  2/ Mme Salaun à un excellent job, grâce au départ de M. Ferrand, lequel a su faire plaisir également à son mari

                  3/ Mme Doucen et la jeune Ferrand se constituent un gentil patrimoine, sans douleur

                  4/ le notaire est également satisfait : il a touché ses honoraires pour l’acte de vente et le bail. Il est d’ailleurs un des rares notaires à être satisfait de M. Ferrand, grand pourfendeur des professions réglementées

                  5/ la banque est heureuse : les échéances de l’emprunt sont payées rubis sur l’ongle

                  Finalement, qui se plaint ? le mutualiste de base ? il se tait, car est la plupart du temps de gôche et la Bretagne a voté Macron, dont M. Ferrand est un féal, qui connait les secrets de l’opération de sidération macronnique….
                  L’expert-comptable liquidé ? bof, l’avait qu’à savoir mieux compter…. Finalement, hein ? pas de quoi fouetter un Lolcat !

                    1. Aristarkke

                      Meuh non! Arbolito, avec votre engouement pour les spetsnaz, vous allez imaginer de ces choses!!!
                      Il a subi une liquidation judiciaire d’activité toute simlple et bête comme il ne cesse de s’en produire en Grance…

                  1. Aristarkke

                    Par ailleurs, cela permet de constater que ces mutuelles, soi-disant à but non lucratif, en ont du pognon à dépenser…

                    M’étonne pas que les députés ne trouvent rien à redire au transfert des dépenses de la SS vers les mutuelles qui hurlent si bien au loup mais finalement ont tant de moyens insoupçonnés…

                    Moi qui pensais (en subissant la propagande ordinaire) que c’était l’humain d’abord, le grankapital dehors et aux assurés, le trésor…

                    Qu’est-ce-que cela donnerait si elles poursuivaient un but lucratif!!!

                    1. sam player

                      Ce commentaire de 23 h 30, c’est vraiment n’importe quoi Harry. On dirait un cégétiste réclamant une augmentation générale de 10% car son boss vient d’acheter une Mercedes et c’est bien la preuve qu’il y a des sous.

                    2. Aristarkke

                      J’imaginais que rajouter propagande ordinaire, ferait sourdre l’ironie de mon propos…

                      Plus la tirade rythmée en « or »…

                      Des deux, il y en a un qui doit être (trop) fatigué…

                      Bonne nuit…

                    3. Aristarkke

                      « On dirait un cégétiste réclamant une augmentation générale de 10%  »
                      N’en rajoute pas, Sam !!!

                      MDR! Tu m’as fait revoir mentalement la tête tirée par les copros lorsque mon premier patron syndic venait en AG expliquer « au bord des larmes » (de crocodile) qu’il lui fallait absolument majorer les honoraires des prestations supplémentaires (les honoraires de base étaient alors fixés autoritairement par contrôle des prix étatique) pour s’en sortir et faire tourner sa boîte…

                      … après être descendu de son Opel Sénator 3.0L essence, BA qui était éligible à la super vignette de Giscard (celle qui a définitivement coulé le haut de gamme automobile grançais) et qu’il ne garait pas à distance…

                      Mais c’est qu’il avait un véritable talent de comédien roué pour y parvenir en plus!!!

                    4. BDC

                      Pognon à dépenser… Harry, pour vous aider en tant que comptable, impossible de mettre la main sur le bilan du bouzin, en fait c’est un SAM (soins et services accompagnement mutualiste), a priori ce n’est pas un organisme assureur sinon on trouverait facilement ses comptes.

                    5. albundy17

                      « c’est un SAM (soins et services accompagnement mutualiste) »

                      ^^ Un Sam player shoot again ?

                      Je regardais distraitement, la moindre surface commerciale dans un quartier pas trop pourri se loue 20.000 les 60 – 70 m².

                      A priori, le local en question rassemble plusieurs corps médicaux, et la mut de Bretagne préférait investir dans le matos que dans l’achat des murs. Et ça doit faire un paquet de m², le loyer est certainement dans les clous (40.000) compris dans le deal la réfection.

                      Pépère ferrand à fait du gras sur une opération immobilière, pas de quoi fouetter une chatte.

                      Si les adhérents de cette mut sont outrés, n’ont qu’à résilier.

                      Seule interrogation, si il y a du pognon public. Mais comme ça n’a pas été abordé par le canard…

                    6. BDC

                      Albundy, regarde leur site, si tu veux t’assurer ils te renvoient vers leurs copains, il n’y a pas d’assurés directs. En fait un SAM ne te rembourse rien, mais il se finance chez ses potes pour avoir plein d’infirmières à sa disposition, et avec de l’argent public aussi ! Par contre je n’arrive pas à trouver si le Sam de Bretagne a réussi à choper du pognon gratuit …

                    7. albundy17

                      « Par contre je n’arrive pas à trouver si le Sam de Bretagne a réussi à choper du pognon gratuit … »

                      Ben c’est keskejdi.

                      Après forcément moyens humains et matériels y’a du pognon de ta poche vu que le médical est étatisé.

                      là, on parle de l’opération immobilière, les murs, tu vois ?

                    1. sam player

                      En fait j’avais écrit « je l’ai fait » puis me rappelant que je viens juste d’acheter un robot en mon nom personnel pour le compte ultérieur d’un prestataire en programmation, j’ai remplacé « l’ai » par « le ».

            3. Aristarkke

              Werther, as tu vu le nombre de personnes désintéressées qui ont conseillé à ce pauvre Ferrand de se dévouer pour sa bonne cause et tirer d’embarras Madame le Notaire qu’allait avoir une vente à la criée à organiser…

              Dire qu’il a évité ainsi une pollution de bougies qui brûlent mal…

              Y’en a plus qu’un quarteron (et pas en retraite) à en croire la notice Wikipédia consacrée à ces Mutuelles lucratives sans but…

              T’as raison : oeuvrer pour d’aussi nobles buts, est vraiment bien mal récompensé

              1. Lark on the Wing

                Encore un léger effort, et Sam va nous dire que Ferrand et l’Abbé Pierre… franchement, hein… la différence ?

                Dans les faits, je ne suis pas éloigné de partager cette analyse et crois même que Ferrand serait même peut-être moralement supérieur, car il n’est pas révisionniste (sinon, sans doute, sur l’indexation des loyers)…

                Aaah! cette distinction si subtile entre « meus » et « emmaüs »…

                Est-ce que quelqu’un pourrait aviser – discrètement – Sam que si on vote pour LREM, il n’existe apparemment pas d’obligation déontologique de soutenir le Richard ?

                1. sam player

                  @ HB
                  J’avais loupé l’Abbé Pierre révisionniste 😀
                  Sinon, pour le reste (ton dernier point), je fais la part des choses et c’est plus le statut ambigu, bien que privé de la mutuelle qui interroge.

                  A considérer qu’elle est privée, il n’y a aucune différence avec le dirigeant d’entreprise qui loge son immo dans une SCI perso à laquelle son entreprise paie un loyer : c’est la même démarche, séparer l’outil de travail et les murs.

                  Le type de prestations (soins infirmiers) que fournit ce genre de mutuelles dans ces structures est en général plutôt économique et efficient car plus souple : c’est le but.

                  C’est aussi pourquoi, même les administrations (hopitaux, enfance, mairies etc…) leur sous-traitent le suivi de patients et concomitamment leur versent des fonds (investissement et fonctionnement) : et si donc on devait fliquer les dépenses de ceux qui vivent de ces retours de pognon, alors c’est tous, à commencer par les infirmières libérales.

                  1. Pheldge

                    Sam, quand tu évoques « le dirigeant d’entreprise qui loge son immo dans une SCI perso », tu sous-entends le patron propriétaire, ou actionnaire majoritaire de sa boîte, et donc quelqu’un qui fait ce qu’il veut avec SON pognon. Là Ferrand n’est ni actionnaire, ni propriétaire, et offre une opportunité à sa femme …

                    1. Lark on the Wing

                      Tout à fait Philou !
                      L’indépendant qui constitue une SCI destinée à héberger son siège social ou son domicile met en jeu ses fonds propres et assume sa responsabilité en cas de déconfiture.

                      Dans le cas qui nous occupe, on voit une juteuse connivence entre le donneur d’ordre et le bénéficiaire – quel que soit l’habillage que l’on tente de donner à l’opération – avec force soutiens désintéressés du notaire, des actuels dirigeants de la caisse et de politiqueurs subtilement mouillés, pour ne rien dire des « amis philosophiques » rameutés à discrets coups de signes de détresse…

                      Car enfin, en dernière analyse, on voit un dirigeant de mutuelle, qui tire avantage de sa position pour repérer une excellent affaire (le besoin de créer une maison mutualiste) et corrélativement, dans la liquidation d’un indépendant, une dépouille immobilière qui pourrait devenir le local recherché pour la structure mutualiste.
                      Si la mutuelle prenait à bail ledit local, il serait alors intéressant d’en être propriétaire : on signe alors le compromis de vente en tant que personne physique (ce qui est déjà énorme) en prévoyant la substitution avec une SCI à créer (si cette SCI n’a aucun lien avec le Directeur de la Mutuelle, on en en droit de se demander quel est son intérêt à agir).

                      Mais comme on veut ceinture et bretelle, la vente est soumise à la condition d’un bail accepté par la Mutuelle : ce serait ballot d’acheter un immeuble, même à bas prix, si on se retrouve sans locataire, et dans l’impossibilité d’assumer le remboursement de l’emprunt auprès d’une banque… qui prête la totalité du prix d’achat et des « frais de notaire », pour autant que la Mutuelle soit locataire…

                      Et curieusement, hein, le loyer proposé la SCI non encore immatriculée est le moins disant… Quel morceau de chance pour l’avenir de l’enfant du couple devenue peu de temps plus tard l’une des porteurs de parts de la SCI… Kolossale Finesse….

                      Assez bien ficelé, tout ça, mais la ficelle est un peu grosse, quand même… presque une corde, comme dans la vieille expression « de sac et de corde »….

                      Il y a un vieil adage juridique qui me paraît assez pertinent en l’espèce : « Fraus omnia corrumpit »….

                    2. Lark on the Wing

                      Al, franchement, je ne vois pas le rapport ! au reste, dans l’affaire Ferrand, à ma connaissance, il n’y a pas eu intervention d’un professionnel de l’immobilier… et à mon avis, même, au contraire, on a dû traiter la chose dans une discrétion toute favorable à l’heureuse issue du petit benef si mérité….

                    3. albundy17

                      Les marchands de biens bénéficient d’infos privilégiées, sont généralement en accointance avec des notaires, s’assurent du financement par une revente rapide et fructueuse auprès de leur carnet de clientèle et pire encore sont généralement rétribués entre 1 et 2 % du montant du crédit par la banque qui finance l’achat du client.

                      Sans être professionnel, j’ai pour ma part eu vent de la vente future d’un petit immeuble commercial+logement. J’ai fait quelques plans pour en faire un immeuble de rapport avec 5 apparts, j’ai vendu sur plan 4 de ces logements travaux inclus et obtenu de ma banque de l’époque le financement de l’achat de la surface du 5eme avec la condition suspensive que l’opération se déroule sans accrocs.

                      Quand tout était sur les rails j’ai créé une SCI qui fut acté le jour ou tout les acheteurs se sont réunis, et le logement que je m’étais réservé à été rénové avec le budget global des 4 acheteurs.Je n’ai donc payé que les quelques m² d’une ruine.

                      Je suis donc un escroc et je dois aller en taule.

                      La seule interrogation est de savoir si il y a de l’argent public dans l’affaire Ferrand, le canard n’en relève aucun.

                    4. Lark on the Wing

                      Il est fort connu que Mercure est le dieu des commerçants et des voleurs, mais – à la différence de ce que tu exposes – et dans l’affaire qui nous occupe, Ferrand a tiré incontestablement profit de ses fonctions pour favoriser frauduleusement sa concubine et sa fille, et tout ceci au simple prix de renvois d’ascenseur divers….

                      En bref, un escroc n’a pas besoin de frauder de l’argent public pour être un escroc ! « Cela souille tous les élus de France » comme il disait lui-même….
                      Au surplus, après l’avoir quittée, il continuait à toucher 1200 euros/mois de la Mutuelle en tant que « Chargé de Mission », en ayant par ailleurs salarié son fils comme assistant parlementaire…

                      Pour le citer encore, à propos de Fillon : « les Français se demandent, au delà de savoir si ce qu’il a fait est légal, si c’était acceptable »….

                      Et pour les oranges, tu préfères les Navel ou les Maltaises ? :)))

                    5. sam player

                      Pheldge 6 juin 2017, 5 h 44 min

                      Je comprends ce que tu veux dire et je me doutais que quelqu’un allait me faire cette réponse, ce qui montre que vous voulez aller fouiller dans le slip des gens.

                      Quand un dirigeant fait quelque chose d’une part en tant qu’actionnaire principal ou d’autre part avec l’assentiment des principaux actionnaires, pour moi c’est kif kif, c’est une affaire privée, seule l’interface de sortie compte, mais on dirait que pour toi, non, d’où le fait que je pense qu’en fait vous êtes plus interventionniste qu’il n’y paraît.

                    6. sam player

                      @ Lark on the Wing 6 juin 2017, 8 h 29 min

                      Même remarque qu’à Philou.
                      Les actes de commerce consistent à profiter d’opportunités à partir d’informations : si quelqu’un offre son produit à 10 pendant qu’un autre le propose à 15, l’un a tort et l’autre a raison (sans préjuger lequel) et l’un dispose d’informations que l’autre n’a pas : pour celui à 10, un nouveau produit va sortir et il faut brader le stock, pour celui à 15, la demande du marché va augmenter suite au référencement du produit par un fournisseur national et lui a le stock pour répondre à la demande.

                      L’info dirige le marché, comme à la bourse, et la distribution de l’info ne sera jamais parfaite, sinon tous les produits identiques seraient au même prix.

                      Même celui qui cherche du boulot profite de cette dissymétrie de l’info, et pour faire un parallèle avec l’affaire existante, le dirigeant aurait pu être informé que la Mutuelle qu’il dirige recherchait un juriste et en informer famille, amis etc…

                      Aucune différence avec l’affaire ici : quelqu’un de bien informé a profité pour proposer un bien à un prix compétitif. Il n’y a même pas de délit d’initié ou préférence vu qu’il y a eu d’autres offres (même si je sais comment faire pour orienter un appel d’offres vers mon préféré).

                      Sinon, pour le reste, tu refais le film.
                      Vous mélangez tous (sauf Al) moral et droit.

                    7. sam player

                      @ Lark on the Wing 6 juin 2017, 10 h 31 min

                      « Ferrand a tiré incontestablement profit de ses fonctions pour favoriser frauduleusement sa concubine et sa fille… »

                      Frauduleusement, faudra le démontrer.
                      Raisonnement circulaire.

            4. Pythagore

              @albundy17 (Al les bons plans 😉 )

              Le montage financier dont vous parlez semble le même mais les rôles sont différents. Par ailleurs vous avez eu une démarche commerciale, il vous a fallu trouver des clients avec qui vous n’aviez probablement pas de liens familliaux.
              Vos Clients = Ferrand représentant d’une boite dont il est gérant mais pas proprio.
              Vous = la compagne de Ferrand

              1. albundy17

                « je pense qu’en fait vous êtes plus interventionniste qu’il n’y paraît. »

                Le mot jalousie m’est venu à l’esprit.

                C’EST PAS AVEC DU POGNON PUBLIC ! (jusqu’à preuve du contraire) Il s’est enrichi (ou sa femme, ex ou pacs) vu qu’il était au bon endroit, au bon moment, avec des infos primeur, du fait de sa position, ben oui, comme tout le monde, perso je ne fait pas appel à un plombier ou à un chauffagiste, pire c’est dégolasse, je touche le matos à -35 % vs la plèbe !.

                Lark, son fiston qui a touché 8.000, bien que ce soit légal est en effet moralement discutable, mais n’a rien à voir avec l’affaire. Gloubiboulga avec des fraises dedans.

                Pythagore: Je refuse d’être la compagne de ferrand.

                Les proprio de la mut ont donné, et donnent encore quitus sur cette opération. (ho les salauds, sans doute arrosés !)

                Et alors, quand bien même, c’est pas avec votre pognon. Si des souscripteurs de la mut de bretagne se sentent lésés, c’est à eu d’actionner la justice, et résilier leur abonnement !

                D’autre part vous n’avez pas dû lire ce que j’ai écrit de l’affaire, la mut préférait acheter du matériel médical que des murs, ont fait des travaux, certes, mais pour un bien qu’ils louent bien en deçà des prix marchés de Brest.

                Lark, pour les oranges, envoie moi ce que tu veux, ce ne sera par contre pas en établissement pénitencier, il y a prescription :mrgreen:

                1. Pythagore

                  🙂 désolé c’était juste pour l’explication.
                  Con vaincu m’avoue-je. Je partais du principe qu’une mutuelle touchait de l’argent publique et me suis enfoncé dans l’erreur. Effectivement une mutuelle vit des cotisations de ses adhérents. Je suis moi aussi victime du syndrome de Moraline. Snif, je vais me mettre en arrêt maladie.

                  1. Pheldge

                    Merci de rappeler que l’argent, source de tous les maux est féminin : « l’argent publique » !
                    Tiens, j’en remets une couche pour faire plaisir au Papet : « l’argent publique inclue … »
                    larousse.fr/dictionnaires/francais/public_publique/64954
                    et tant qu’à faire, je suis dans un jour de bonté :
                    leconjugueur.lefigaro.fr/conjugaison/verbe/inclure.html

              2. sam player

                @ Philou 11 h 12
                « il vous a fallu trouver des clients »

                Pourquoi te placer du coté qui t’arrange ?
                « il vous a fallu trouver des clients un ou des fournisseurs ».

                Ce n’est qu’un changement de point de vue

                « avec qui vous n’aviez probablement pas de liens familliaux. »

                MDR ! Ca aurait changé quelque chose ?
                En fait ça me rappelle les « de gauche » qui sont contre ceux qui gagnent du pognon, surtout si c’est des gens qu’ils connaissent de près.

                1. albundy17

                  « En fait ça me rappelle les « de gauche » qui sont contre ceux qui gagnent du pognon, surtout si c’est des gens qu’ils connaissent de près. »

                  Sam, la réussite dans la vie n’est pas uniquement liée à ton aisance matérielle, il est important que tes amis soient dans la merde

                  1. Lark on the Wing

                    bah! j’ai le moral et la morale (pour moi) : une société de freebooters comme de freeloaders ne m’intéresse pas.

                    Je ne vous convaincrai pas, et l’inverse est tout aussi vrai : over and out sur le sujet…

                    PS : l’envie et la jalousie sont des sentiments navrants qui me sont totalement étrangers.

                    1. albundy17

                      Tiens Lark, ferrand te l’a mise au court bouillon pour quelques dizaine de milliers d’euros, ici je crois que tu vas aller chercher le 12:

                      freenews.fr/freenews-edition-nationale-299/concurrence-149/patrick-drahi-payer-a-groupe-droit-dutiliser-marque-altice

                    2. sam player

                      @ Al 16 h 06

                      Ce type d’article sur freenews ne m’étonne pas : un repère de gochos.

                      « Patrick Drahi, qui détient les droits de la marque Altice, et entend bien faire payer pour. »

                      « L’homme qui louait ses locaux à son propre groupe. »

                      Vraiment en dessous de tout économiquement ces journalopes sauf quand il s’agit de déduire leur avantage fiscal….

                  2. sam player

                    « Sam, la réussite dans la vie n’est pas uniquement liée à ton aisance matérielle, il est important que tes amis soient dans la merde »

                    Exactement : perso je me réjouis de la réussite des autres, même ceux que je ne connais pas… mais c’est fou ceux qui voudraient emmener les gens au fond du trou avec eux.

                    Je me souviens d’avoir démissionné d’une boite après avoir demandé 40% d’augmentation. Comme tout le monde lors de mon pot de départ a été informé de la raison qui m’avait fait démissionné, il n’a pas été facile de comprendre que quand je suis revenu 3 jours après c’est que j’avais eu satisfaction.

                    A partir de ce jour là il a fallu que j’organise mon propre service contrôle, achat, transport et même location de véhicules en faisant appel à des partenaires extérieurs car le but de la collusion était de me planter… pour me punir de gagner 40% de plus que mes camarades de travail.

                    Mais quand ils ont vu que je ne donnais plus de boulot en interne ils ont commencé à s’inquiéter… mais en final ça marchait tellement bien ainsi que j’ai conservé ce mode de fonctionnement (tout sous-traiter), ils se sont fait avoir et le directeur a licencié environ 20 personnes 3 mois après… et j’avais plein d’amis !.

                    1. BDC

                      Sam, des fournisseurs c’est pas des amis. D’ailleurs tu étais dans quelle loge, toi, à Roland Garros ? à boire du champagne offert par tes « amis » ? Bizarrement les places pour des grands matches en cadeau aux responsables d’achat, ça ne choque personne mais ça fait des jaloux 😉 .

                    2. sam player

                      « Sam, des fournisseurs c’est pas des amis. »

                      Manifestement tu n’as pas compris que ces nouveaux zamis auraient été plus prompts à crever mes pneus de voiture que de me payer un coup à boire. J’aurais dû mettre « amis ».

                      « Bizarrement les places pour des grands matches en cadeau aux responsables d’achat, ça ne choque personne… »

                      C’est au patron des responsables d’achat (ou autres salariés) à interdire les cadeaux de fournisseurs. Dans ma précédente boite on devait refuser toute autre chose qu’un calendrier.

                    3. BDC

                      Et en fin d’année quand tu reçois des caisses de champ’ tu les renvoies ? Mon patron fait mieux : tirage au sort entre les salariés ! Tant pis pour celui qui gagne la pièce de caddy ou le calendrier…

                    4. sam player

                      @BDC
                      Perso je n’ai jamais trop apprécié les caisses de pinard ou les cadeaux de grande valeur de la part de fournisseurs, j’ai l’impression d’avoir mon libre arbitre affecté… et je risque de faire le contraire de ce qui est attendu, pas par esprit de contradiction, mais je considère cela comme une insulte à mon intelligence : j’ai choisi mon fournisseur pour ses qualités et il n’en est même pas conscient.
                      En fait je préfère un fournisseur un peu pingre…

                      C’est pas mal le tirage au sort, bonne idée… on devrait faire pareil pour les filles hi hi

                    5. BDC

                      « Pareil pour les filles » ??? Comprends pas… à te lire on a l’impression que c’est toi qui les choisis, voire même qui les repousse tellement tu es harcelé … tu nous aurais donc menti ?

                    6. sam player

                      Rhoooo BDC je choisis parmi celles qui disent oui, pas celles qui disent non !

                    7. albundy17

                       » on devrait faire pareil pour les filles hi hi »

                      ça va pas la tête ? Je connais mon karma !

                    8. BDC

                      Albundy je suis d’accord, quand tu vois le peu d’occurrences compatibles, ne serait-ce que âge/poids/taille, le tirage au sort a peu de chances d’aboutir, mais bon, on sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher …

                    9. sam player

                      BDC
                      Al ne parlait pas d’incompatibilité il me semble… mais il sentait que son karma allait lui faire tirer un boudin (tirer au sort, bien sûr)

                      Vers moi, pas ce problème, les filles sont pas mal, les derniers licenciements ont évacué les thons…

                    10. BDC

                      Bah oui j’ai bien compris que Albundy avait peur de s’attirer un mauvais tirage. Je parle en genre 1 : les critères âge/poids/taille sont rédhibitoires parce que c’est le premier tri qu’on fait. Ensuite viennent le fric QI, et le sex-appeal, euh … quoique … c’est lié MDR ! Perso je n’ai presque aucun genre 2 compatible au boulot, l’inverse en revanche … (il y en a un qui m’a parlé de moi en bikini la semaine dernière, à mon âge, hi hi hi !)

                    11. sam player

                      Ah ok, BDC… quand je lis « compatible » je pense à phéromones…

                      QI ? ce n’est pas un critère pour le genre 2 !
                      Ca sert à rien pour ce qui nous intéresse… tant qu’elle a 2 neurones pour éviter de faire caca en marchant 😀

                2. Pheldge

                  Hé, 11 h 12, c’est Pythagore, moi j’ai rien à voir ! Sam, pour le commerce et l’enrichissement, tu repasseras : les mutuelles sont des sociétés de personnes à but non lucratif .

                  1. sam player

                    Philou,
                    Si c’était des organismes à but non lucratif, elles ne paieraient pas d’impôts sur les sociétés.

                    L’état avait le choix entre 2 solutions pour éviter la distorsion de concurrence entre mutuelles et sociétés commerciales, il a choisi le nivellement par le haut des taxes :

                    Budget : les mutuelles soumises à l’impôt sur les sociétés dès 2012 (la tribune.fr)

                    latribune.fr/actualites/economie/france/20111205trib000668953/budget-les-mutuelles-soumises-a-l-impot-sur-les-societes-des-2012.html

                    Mais bon, les mutuelles payaient déjà depuis de nombreuses années des impôts sur les plus-values de leurs placements financiers (tout comme le RSI)

                    Un peu de lecture pour te montrer pourquoi les mutuelles font de l’action sociale, pourquoi le dirigeant bien payé n’est pas au conseil d’administration etc… c’est uniquement pour conserver le statut d’organisme non lucratif, mais c’est cuit pour elles.

                    bofip.impots.gouv.fr/bofip/6844-PGP.html

                    1. Pheldge

                      Sam, j’ai simplement recopié le début de l’article de Wiki et « l’article L111-1, alinéa 1 du code de la mutualité »
                      fr.wikipedia.org/wiki/Mutuelle_de_santé_en_France

                    1. Pheldge

                      Sam , pour ta peine tu me visionneras trois Dorcel et cinq Jacquie & Michel réciteras trois cents Pater et cinq mille Avé ! 😉

                  2. Lark on the Wing

                    « Les mutuelles sont des sociétés de personnes à but non lucratif organisant la solidarité entre leurs membres, et dont les fonds proviennent principalement des cotisations des membres. Elles ont vocation à être sans objet de bénéfice, et ont un rôle avant tout social depuis des décennies. À ce titre, elles font partie de l’économie sociale et solidaire. »

                    Or qu’est-ce qu’un organisme à but non lucratif ? ce n’est pas de refuser de faire des bénéfices, mais simplement comme il est dit dans la définition ci-après :

                    « Organisme constitué à des fins sociales, éducatives ou philanthropiques et dont l’objet n’est pas de procurer un avantage économique à ses membres ni de leur distribuer les profits engendrés par ses activités »

                    Si donc une mutuelle fait des bénéfices, même si ce n’est pas sa vocation (sic), elle est soumise à l’impôt sur lesdits bénéfices, ce qui ne paraît pas anormal, ne serait-ce qu’au titre du principe constitutionnel d’égalité devant l’impôt.

                    1. Pheldge

                      HB, « Si donc une mutuelle fait des bénéfices » … éh bien elle se doit soit d’offrir un meilleur service (meilleur remboursement par exemple ) ou bien de réduire les cotisations de ses adhérents pour l’année suivante ! Simple, non ?

                    2. Lark on the Wing

                      Je ne dis pas le contraire, je souligne simplement que contrairement à ce que certains croient ici, une ABNL peut faire des bénéfices : la différence avec un autre type d’organisme, c’est que les membres ne peuvent se les distribuer.

                      Lorsqu’elle est dissoute, l’actif ne peut davantage être distribué : il doit être attribué par exemple à une autre ABNL de même objet.

                    3. sam player

                      Certes HB, mais les bénéfices des ABNL sont souvent distribués dans les rémunérations… et ce n’est certainement pas pour rien que Ferrand (comme je l’ai lu) ne siégeait pas au CA de la mutuelle, car comme indiqué dans le lien d’hier, seule la rémunération des membres siégeant au CA est limité…

                      En fait je suis d’accord avec ton commentaire précédent et je l’avais d’ailleurs déjà écrit hier : le statut des ABNL est une distorsion de concurrence.

                    4. BDC

                      Distorsion de concurrence par rapport à qui ? Ton lien BOF indique justement que pour être référencé en non lucratif il ne faut pas concurrencer le secteur lucratif. Tu irais, toi, faire de l’action sanitaire et sociale ? En fait ils font des « œuvres » que l’État a mis sous sa coupe et qu’il est incapable de s’en charger. L’État les a donc déléguées à des organismes privés, moyennant avantages fiscaux.

                    5. Pheldge

                      @ BDC 13 h 19 : Ah mais bravo ! junior va être à bonne école, pas besoin de Najat pour qu’il cause mal, il lui suffira d’écouter mama : « ils font des « œuvres » que l’État a mis sous sa coupe et qu’il est incapable de s’en charger »

                    6. Aristarkke

                      Allons, Pheldge! Une mutuelle offre toujours d’excellents services à ses membres…
                      Reste à vérifier de quels membres, on parle, comme dans le cas de la MNEF, exemple emblématique…

                    7. sam player

                      @ BDC 13 h 19

                      Tu savais mieux lire du temps où on travaillait ensemble… Serait-ce que ta reproduction t’aurait fait perdre une partie de tes neurones ? 😀 … au profit d’un genre 2…

                      Voir §110

                    8. BDC

                      Ô Maître Pheldge, heureusement que vous êtes là pour me gourmander. Sachez que je m’applique assidûment à soigner mes accords et liaisons lors des lectures à Junior. Je m’apprêtais à vous rendre hommage dans quelques jours par un modeste compliment à ma façon, qui se conclut par une nuée de bises pour mon bon Maître (et sa chère et tendre, hein).

                    9. albundy17

                       » je m’applique assidûment à soigner mes accords et liaisons  »

                      Tu t fé iech pour ke dal, d’ici sa majorité les accords auront disparu, si on parle encore français 😥

                    10. BDC

                      Sam, avec toi comme chef, je n’ai jamais connu le lucratif, alors faut pas m’en vouloir 😉 …
                      Par ailleurs, j’ai déjà déploré ici mes 3 neurones et demi qui me restent depuis la naissance de Jr., il paraît que c’est normal, que le cerveau d’une jeune maman doit s’adapter pour développer l’instinct maternel, en réquisitionnant des zones habituellement réservées à d’autres tâches. C’est un secret bien gardé entre femmes, si les féministes me voient le livrer à des mal-pensants, je risque grave !

                    11. sam player

                      3 neurones et demi… Bah c’est déjà c’est ça… tu ne fais pas caca en marchant… (replay)

                    12. Pheldge

                      @ BDC ; « le cerveau d’une jeune maman » oui, mais pour le cerveau d’une maman, euh, disons, suffisamment encore jeune pour être maman, mais … ça donne parfois des surprises 😉

                    13. albundy17

                      « en réquisitionnant des zones habituellement réservées à d’autres tâches. »

                      Hé oui, le malheur des jeunes papas, le bonheur de youporn 😀

                    14. BDC

                      Namého Pheldge ! Je l’attendais celle-là mais pas de mon BFF !
                      Albundy, t’inquiète, avec 3 neurones 1/2 je m’en sors (mille mercis César’).

                    15. BDC

                      À propos Maître Pheldge, vous vous gaussez mais j’ai lu une étude sur le stress, la reproduction tardive, et la jeunesse du corps humain : en gros, le stress bloque la reproduction et maintien la jeunesse du corps en attendant un moment plus favorable à la naissance d’un petit. Et après la mise-bas, le corps de la femme a accompli sa mission biologique et commence sa décrépitude. Je me suis demandé si c’était pas la raison de mon bref baby blues, une fois qu’on a donné la vie, que me restait-il à vivre ? Mais bon, ça n’a pas duré longtemps, ouf ! En tous cas, ça donne une explication à la jeunesse des sans-enfant.

                    16. bibi

                      @BDC
                      Après avoir donné la vie, il vous reste à vivre le pire, car évidemment ce n’est pas vous qui avez eu un enfant, mais c’est votre enfant qui vous a jusqu’à votre trépas ou le sien.

                3. Pythagore

                  Arrrggghhh ! moi de Gôche. Mon amour propre en prend un coup. Keynes, I love you.

                  Je pensais à tort que les mutuelles étaient des organismes bénéficiant d’argent publique. Dans la mesure ou c’est privé, ils peuvent faire ce qu’ils veulent, c’est aux adhérents de fixer les limites.

                  Je suis tout à fait pour que les gens gagnent du ponion, mais quand un mandataire d’une entreprise dont il n’est pas proprio utilise son poste pour faire un business privé, ca me dérange dans un contexte de moralisation globale (car cela ne touche pas que la politique).
                  Si on ne vient pas me faire la morale en permanence et m’expliquer les codes de bonne conduite, ca ne me dérange pas.
                  Les mutuelles de Bretagnes ont probablement aussi leur code d’éthique comme tout entreprise qui se respecte de nos jours.

  9. RICHARD CONORD

    Quand un système s’installe par 36 mois de propagande honteuse comment voulez vous qu’il en soit autrement que les continuelles ententes mafieuses … Les moutons ont voté qu’ils se débrouillent

    1. Lark on the Wing

      Propagande ?… pas que :

      Ce matin, journal de 7 h 30, je crois, Sotto d’Europe 1 présente l’actuelle réunion du Bilderberg, avec précaution pour « éviter le complotisme » hein !… il précise de quoi il retourne, sans parler de « Gouvernement Mondial » … pas alimenter les fantasmes, hein ?….

      Il indique, juste en passant, hein, que l’an dernier, lors de la précédente réunion du Bilderberg, parmi les invités – triés petit sur le volet – il y avait un certain Edouard Philippe…

      Curieuse, cette invitation à un inconnu de la plupart des Français.

      Macron, ayant lui-même été « choisi » comme Président de la République, et largement financé par les grandes banques, il est permis de s’interroger et voir sans doute en Philippe un Premier Ministre dûment sélectionné pour suivre l’agenda mondialiste.

      J’ai le sentiment, par ailleurs, que le gentil Sotto, qui se voit évincé prochainement par le Cohen de Radio-Bolcho, commence à balancer… prudemment…

      1. René-Pierre Samary

        Invité, qu’en sait-on ? Il a peut-être vu de la lumière en passant, et comme ces puissants messieurs sont fort accueillants, ils l’ont invité à partager quelques petits fours*.
        * Aucune allusion. Le complotisme ne passera pas.

    1. sam player

      7 partis politiques en 16 ans : rhooo, y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis… Y en a des qui en sont à leur 4ème mariage (voire plus) alors qu’ils avaient promis que c’était pour la vie…

    2. Aristarkke

      Le député maire de la circonscription de ma mère n’ en est qu’ à quatre « au centre » avec un don certain pour suivre le tocard « trop tard »…

    3. nemrod

      Chez moi y a un ahuri qui a toujours l’air d’avoir peur que l’on l’attaque…il regarde frénétiquement partout tel la biche aux aguets.

      Il s’est distingué dans un débat de Rance 3 ou il a déclaré qu’il n’y avait pas de problèmes avec les éoliennes sur la circonscription car pas de projets d’installation.

      Pas de bol y en à 3…

      « Euh bon…ben il est contre vu qu y a pas de vent dans le coin ».

      Son chef est pour.

      « Euh ben pas grave, y a pas de chef chez nous, on est tous chef. »

      Je connais son suppléant…il est pire.

      On est pas sorti le cul des ronces, camarades !

  10. Estrellia

    Ce qui est magique c’est que ça y est, les Français ne se sentent plus… ils ont en 3 semaines créé le nouveau De Gaulle grace à une poignée de main virile et un coup de com’ qui clash Trump sur son slogan…

    Macron est un héros maintenant, encensé par le peuple et aussi à l’étranger car il a lancé une punchline en anglais….

    Et pendant ce temps comme dit ce billet fort bien écrit… on a les représentants plus blanc que blanc que l’on mérite… irréprochables.. sauf si on commence à regarder de trop près…

    1. Le Gnôme

      L’inconvénient du blanc, c’est que c’est fort salissant, la moindre tache s’y voit comme le nez au milieu de la figure.

    2. Gérard

      N’oublions surtout pas que Barack Hussein a eu le prix Nobel sans avoir rien fait ! Le prochain est peut-être pour nous, pour avoir serré correctement la main du Rouquemoute, qui sait ?

  11. Calvin

    Cet excellent article, chantonné par h16, nous montre qu’en très peu de temps, Macron, au pied du mur et sous les projecteurs des médias, est en train de perdre sa religion, sa foi christique…
    Oh, j’en ai trop dit… Ou pas assez…
    Sur ce blog, Emmanuel pensait vous avoir entendu rire, ou même chanter, mais en fait, vous avez juste essayé.
    Chaque murmure de Macron, de chaque heure où il est réveillé, il sélectionne des confessions, en gardant un oeil sur nous.
    C’est à prendre en compte, comme si c’était le conseil du siècle.
    Au final, ce n’était qu’un rêve, juste un rêve…

    Je sais pas vous, mais j’en ferais bien l’hymne de la R.E.M.

  12. Aristarkke

    Monseigneur: juste un bris doux de vos oreilles, de Le Papet qui a ses vieux yeux meurtris par : (…) les ministres ont bien tous passé (sans S et sans O, aussi malgré la boucherie syntaxique) etc…

        1. Aristarkke

          Tu sais pourtant bien que je ne suis pas moderne…
          Son géniteur illustre ne mérite pas cette déformation. Après consultation de Wiktionnary, la référence citée de cette élision est un titre de Libé…
          (consternation)

          1. Aristarkke

            Le CNTRL met en avant TartuFFe mais cite un paquet d’auteurs fort honorables qui se contentent d’y mettre un seul F.
            N’empêche que ce sont des imitateurs postérieurs à Molière et qu’il n’y a pas de raison pour déformer le modèle original, autre que de chercher une originalité d’aloi quelconque, finalement.

        2. Aristarkke

          Ils sont peut-être acceptés de concert (il y a des Iago qui traînent même dans les meilleurs endroits ou compagnies) mais c’est le personnage de Molière qui est l’archétype servant de modèle d’illustration d’un comportement par un seul mot.

          Parce que j’ai remarqué que Tartufo n’est pas un personnage historique référencé de la Commedia dell’ arte dont Molière se serait inspiré (même s’il est indéniable qu’il a emprunté des personnages pour ses propres pièces)
          Il s’agit de la traduction italienne de Truffe qui a été rapproché de Tartuffe par évidente similitude des deux noms…

    1. sam player

      Pas d’accord avec ton passé composé pour 2 ou 3 raisons :
      1- l’action n’est pas finie : le test est en continu même une fois sélectionné
      2- il y a habitude et il y a même répétition, c’est même écrit
      3- c’est son style p’tain !

      1. Aristarkke

        Ce n’est pas *mon* passé composé mais celui du Maître des lieux qui ne m’a pas envoyé dire l’ autre jour qu’il avait son style point barre!

        Là, c’est de la syntaxe et Mélusine a fait le nécessaire! Na!

        1. sam player

          Harry à 13 h 44 tu as écrit « les ministres ont bien tous passé » alors que la phrase d’origine était et est encore « que les ministres avaient bien tous passé »…
          … ce qui suggérait qu’outre l’élimination du « s » tu voulais changer le temps de la subordonnée…

          C’est pas de ma faute si tu t’emmêles les pinceaux… 😀

          1. Aristarkke

            Taper des commentaires à partir du smartphone expose à des erreurs de mémorisation du texte.
            Tâcherais de ne plus le faire pour la bonne santé neuronale de Sam

            Désolé de t’avoir enduit d’erreur… 😥

                  1. Aristarkke

                    Quand je m’observe, je me désole. Quand je me compare, je me console…

                    Seras tu Olivier de la Mauny (ayant délaissé le Charrette) et accompagnant Bertrand le Preux dans les ballades chantées des trouvères, troubadours et ménestrels narrant nos équipées et balades???

                    1. Bonsaï

                      Ne comptons point trop sur lui, puisqu’à ce stade il préfère chanter des stances paillardes de son propre crû, preuve s’il en est qu’il pense à la romance plus qu’au roman…

                    1. Aristarkke

                      Fait pas semblant de ne rien avoir vu de ballade employée fort mal-t-à-propos comme romance chantée…
                      Ce ne seraient pas plutôt les Esquimaux qui chantent la romance de renne art???

  13. sam player

    Dans les récriminations, il y a un peu un mélange de torchons et de serviettes et de pataculs.

    Il y a ce qui tombe sous le coup de la loi (légitime ou illégitime), ce qui est ou pas moral (chacun la sienne), ce qui relève du trafic d’influence et qui ne peut pas être prouvé… etc…
    En fait, toute personne qui a un peu de pouvoir en use, et ça se sait un jour ou l’autre. Qui n’est jamais intervenu (ou qqun de sa famille) auprès du maire, du député, ou d’une quelconque autorité (flic, gendarme, impôts) voire même auprès d’un fournisseur.

    Le dernier qui m’a dit « pas moi », je lui ai demandé par quelle magie son fils avait fait un stage dans son entreprise « euh… ben atta euh, oui mais cépapareil ». Bah si, c’est pareil, je le sais, je fais pareil !

    Le seul souci c’est de faire croire qu’on est d’une blancheur immaculée… En général c’est ce jour là que les oiseaux vous chient dessus : p’tain, avant hier, je sors pile de l’éléphant bleu… scraaatch… 2 belles ! Ils ont dû se mettre à plusieurs, j’suis sûr que le gérant élève des pigeons à proximité !

    1. Calvin

      Les moeurs ont bien changé.
      Avant, quand on employait le fils ou la fille d’un collaborateur ou d’un associé, les premiers cherchaient à se montrer dignes de la confiance donnée et faire honneur à leurs parents.

      Aujourd’hui, c’est du népotisme sans plus-value, un poste bidon pour une rémunération de complaisance. Protégé, le fils à papa est un tire-au-flan arrogant.

      1. sam player

        Calvin, je ne sais pas si ça a vraiment changé, il reste me semble-t-il une sorte de déférence…
        Poste bidon, oui j’ai fait aussi en employant pendant 2 fois 2 ou 3 mois ma fille dans ma boite à Melbourne en Australie : le boss me l’avait proposé, je lui ai trouvé une occupation : le multiculturalisme dans l’entreprise hi hi, elle a eu une bonne note pour son rapport de stage écrit en 3 jours. Le reste du temps je lui ai fait une formation Excel, Access et SGBD divers avec exportation de données… et aujourd’hui elle arrive à m’apprendre des trucs !

    2. nemrod

      Evidemment que tous le monde le fait, c’est la nature humaine.
      Le problème est que ces connards se parent de toutes les vertus et nous font la morale à qui mieux mieux.

      Ils sont en faut de l’échelle et sont plus pourris que les autres.
      Alors qu’ils arrêtent de nous emmerder.

    3. Dr Slump

      La différence, c’est qu’ils font leurs combines et petits trafics avec l’argent du contribuable. Et second point, c’est qu’ils usent d’un pouvoir qu’on leur donne normalement pour servir leur pays avant tout, et qu’ils utilisent pour leurs intérêts avant tout.

      Le patron qui embauche son fillot ou sa fillotte dans sa boite, ou qui active son réseau de relations pour le/la faire embaucher dans la boite d’un copain, ça les regarde, c’est leur entreprise, pour laquelle ils prennent des risques personnels. Et si le fillot est un sale con incompétent, le patron nje pourra pas l’ignorer,.Mais ces ministres et ces députés là, ils font ça sur notre dos, et ils s’en foutent si cela ruine les entreprises ou même le pays tout entier. Voilà en quoi ils n’ont pas le droit d’abuser des facilités auxquelles ils ont accès. Et si je ne m’abuse, c’est d’ailleurs pour cette raison que les administrations sont supposées faire des appels d’offres, non? Si ce n’est pas pour prévenir les trafics, la corruption et le népotisme, c’est pour quoi?

      La moralité personnelle des élus m’indiffère, mais quand on entend ce con de député LR, je ne sais même pas son nom et je m’en contrefous, déclarer que c’est abominable d’exiger qu’ils fournissent les factures des dépenses, payées avec l’argent de nous autres contribuables, on croit rêver! Et pi cétrodur, ça va leur donner vraiment trop de travail, non mais sans blague! Et nous au boulot, quand on doit leur fournir jusqu’aux bons de transport pour prouver que les marchandises vendues ont bien été livrées, ça ne nous donne pas de travail peut-être?

      Voilà pourquoi cela est inacceptable: la ligne rouge est dépassée depuis trop longtemps, et tous ces enfoirés sont en train de piller le pays et de le ruiner à petit feu. Assez tôt l’oie n’aura plus de plumes et ira nue, mais eux, ils s’en foutent, ils auront eu le temps de mettre de l’argent à gauche et à droite par-dessus le marché. Enculés!

      1. sam player

        « Et second point, c’est qu’ils usent d’un pouvoir qu’on leur donne normalement pour servir leur pays avant tout, et qu’ils utilisent pour leurs intérêts avant tout. »

        « On » est un con.
        Je crois surtout que tu leur prêtes des intentions qu’ils n’ont pas.

        Sauf à croire que ceux qui se lancent à corps perdu dans des actions humanitaires le font pour le bien des autres : c’est avant tout eux-mêmes et leur image qu’ils soignent… et c’est donc leur intérêt propre avant tout.

        Servir son pays, ça ne veut strictement rien dire, excepté peut-être pour un soldat. La politique est toujours partisane : toute décision sert les uns et dessert les autres.

        Le problème est uniquement dans le fait de donner un pouvoir pour gérer du pognon : enlève le pognon, il n’y aura plus d’intérêt. Et il est donc inutile de discuter pour savoir si l’argent est public ou privé.

        1. Pheldge

          « inutile de discuter pour savoir si l’argent est public ou privé… » au contraire ! l’argent public est dépensé avec plus de facilité, plus d’irresponsabilité, et avec une quasi-garantie d’impunité …

          1. sam player

            Rhooo mais non… c’est pour servir le pays !
            Tout dépend du point de vue où on se place par rapport à l’idée qu’on s’en fait 😀

          2. sam player

            Pheldge, tu sors la phrase de son contexte : enlève l’argent !
            Les nudistes ne discutent pas de la couleur de leurs vêtements.

        2. Dr Slump

          Abavala: c’est normal, c’est comme ça, personne ne peut rien y faire. Et pi servir son pays ça veut rien dire, circulez y’a rien à voir. Ils ne sont pas assez payés, ils n’en ont pas assez avec les ors de la république, il faut en plus qu’ils magouillent avec les mutuelles pour se constituer un riche patrimoine immobilier, pour ne citer que cet exemple. On comprend pourquoi ils tiennent tellement au monopole de la sécurité sociale. Mais tout va bien c’est la liberté de chacun, c’est le libéralisme expliqué par sam player.

          En attendant, on n’est pas un con et on les emmerde bien, enflures!

          1. sam player

            Toujours dans le sophisme, ça change pas :

            Tu leur prêtes des qualités que selon toi ils devraient avoir mais qu’ils n’ont pas, puis tu critiques le fait qu’ils n’ont pas ces qualités.

            Tu leur donnes une mission – servir leur pays – puis tu critiques le fait qu’ils ne remplissent pas cette mission.

            Tu me fais toujours autant rire quel que soit ton pseudo :mrgreen: et en fait, tu es exactement la raison pour laquelle le système plante.

            Mais à la proposition « enlève le pognon », tu ne réponds pas, t’as peur de manquer ou que ça foute le reste de ton raisonnement en l’air ?

            1. Dr Slump

              Tu confonds sciemment intérêts (matériels) et motivations. Enlève le pognon et tu n’as pas forcément une perte de motivation. « Civil servant », tu sais traduire, non?

              1. sam player

                « Enlève le pognon et tu n’as pas forcément une perte de motivation. »

                Ah enfin !
                Heureux de voir que tu as enfin compris, et que ton commentaire de 21 h 42 est nul et non avenu si tu supprimes le pognon : pour gérer une administration, un ordinateur suffit avec une programmation go/no go.

          2. sam player

            « En attendant, on n’est pas un con et on les emmerde bien, enflures!

            En fait il ne t’en faut pas beaucoup pour croire que tu es dans le camp des gagnants…

            1. René-Pierre Samary

              @Sam@Slump
              Et c’est reparti pour la traditionnelle empoignade entre vous ! À qui aura la… le raisonnement le plus long !
              Détendez-vous, les gars ! C’est le week-end, il fait beau, les oiseaux chantent, les tomates poussent avec des petits cris de joie, BDC pouponne, BM se désincarne, à la Porte d’Auteuil Tsonga, euh, non, Gasquet, euh, Pouille, euh, Monfils va défendre nos couleurs, cooool !
              Avec en prime un nouvel épisode de Bye Bye Blackbird, qui vous emmène dans le nid d’aigle de Samia l’homosexuelle, enfin, oui, un peu, pas vraiment, enfin, vous verrez…

              1. Bonsaï

                Hello ! et moi alors ?
                Et bien je moi rouspète, comme on dit chez nous… oui, ce matin, mon grief est que ce cet estimé blog a des comportements vraiment instables depuis quelques temps. Après un clic dans la colonne de gauche pour choisir un interlocuteur, la page des commentaires glisse sur le commentaire inférieur. Il faut donc encore ramer dans le texte.
                Sans parler de la lenteur d’attente après un clic.
                Je crois pourtant avoir un matos assez performant et il n’y a que sur ce site que je rencontre ce genre de problèmes.

                  1. Black Mamba Warrior

                    Je ne suis pas encore désincarnée, il semblerai que je dois traîner ma carcasse encore une bonne dizaine d’année … Donc si tout va bien, je tirerai ma révérence à 57 ans.
                    Mais il se peut que j’ai encore pour 57 ans… Ils n’ont pas été très explicites sur le nombre qu’ils m’ont donné.
                    Personnellement partir à 57 ans ce n’est pas encore assez tôt … enfin il fait patienter.

                  2. Black Mamba Warrior

                    @Al,
                    Le soucis avec le suicide est que tu es condamné à revivre la même expérience tant que tu ne l’as pas résolu … c’est comme dans les jeux vidéo , il faut terminer le niveau pour passer au suivant, sinon on reste bloqué … donc ceux qui croient échapper par le suicide, ils ont droit à la double peine… autant patienter.

                    1. albundy17

                      ^^

                      Il y aurait donc une évolution positive à chaque réincarnation, du coup je me demande d’ou vient cette baisse de QI que l’on enregistre partout sur la planète :mrgreen:

                    2. albundy17

                      ^^

                      Il y aurait donc une évolution positive à chaque réincarnation.

                      Du coup, je me demande d’ou vient cette baisse de QI que l’on constate partout sur la planète :mrgreen:

                    3. Black Mamba Warrior

                      Une fois que tu as suffisamment évolué , tu n’es pas l’obligation de revivre l’expérience charnel , et puis @Al, il y a de nouveaux entrants, ce sont eux qui font baisser le QI…

                1. sam player

                  cet estimé blog a des comportements vraiment instables ….la page des commentaires glisse sur le commentaire inférieur

                  Bah en fait, d’après ce que tu décris c’est assez stable comme comportement :mrgreen:

              2. Pheldge

                RPS, la plupart des goudounes ne sont pas opposées à se prendre un bon chibre bien naturel pour remplacer leurs divers godes, ce qu’elles n’aiment pas c’est l’idée de devoir supporter le mec avant et après …

                1. René-Pierre Samary

                  Fiabilité, maniabilité, disponibilité, large gamme de modèles et de teintes, facile à garer… Je ne vois pas ce que l’olisbos a à envier par rapport au vit que nous a légué la nature (pour notre grand malheur, esclave que nous sommes de cet appendice). Sans compter (c’est le cas de le dire) que nous ne sommes pas obligés de l’inviter (le gode) à dîner…

                    1. Bonsaï

                      Le plus classe, c’est quand même d’y arriver mentalement et sans aucun objet !
                      La force de l’esprit contre le vil matérialisme et toc.
                      Et dès lors vous êtes en mesure de comprendre les Amazones…

                    2. albundy17

                      Et c’est moins dangereux qu’un âne

                      tunistribune.com/2015/07/14/un-cheikh-saoudien-tue-par-un-ane-pour-avoir-tente-de-le-sodomiser/

              3. Dr Slump

                T’as bien raison Léon, mais le tennis, RAF! J’ai du monde demain, et des plats à concocter. Mais tout de suite, avant de faire tinter les casseroles, c’est pause bière, nomdidju!

              4. Dr Slump

                T’as bien raison Léon, mais le tennis, perso, raf! Demain j’ai du monde à table et je dois leur concocter de bons plats. Mais tout de suite et avant de faire tinter les casseroles, c’est pause bière!

                1. René-Pierre Samary

                  Tu quoque, en marche vers la cuisine et les casseroles ?
                  Pour la bière, tu me donnes des idées. Direction mon club, avec mon sac de linge sale, plutôt que de regarder Alizé Cornet, aux coups de raquette aussi poussifs que mon Mac.

                  1. Dr Slump

                    Alors, canapés de fenouil compoté au gingembre, citronnelle et coriandre, filets de flétan au four sur leur lit de légumes, en dessert, verrines de pommes cardamome sur génoise imbibée de café, et surmontées d’une mousse de crème de marrons. Ils vont revenir, c’est moi qui vous le dit.

                    1. Pheldge

                      Pfff… c’est du snob et compliqué tout ça ! rien ne vaut une bonne recette traditionnelle et éprouvée

                    2. Dr Slump

                      @Phledge

                      J’avoue… j’ai laissé tomber les canapés, le mien m’appelait pour une sieste réparatrice.
                      Mon meilleur repas de tous les temps, c’était simplement une côte de boeuf grillée avec des patates, avec pour seul assaisonnement un peu de sel de Guérande, et le tout arrosé d’un fameux St Joseph. Dévorer ça sur la terrasse au soleil en début de soiré, mon vieux, c’était Byzance.

            2. Pythagore

              Merci pour cette excellente suggestion de dinde au Whisky, une recette très détaillée et très bien expliquée avec tous les petits trucs et le savoir faire du chef qui font la différence.

                    1. Pheldge

                      « On les prépare avec des marrons, les dindes… » oui , et après :
                      sosfemmes.com/ressources/contacts_tel_national.htm

  14. Fbordach

    Et vous en oubliez encore… cherchez du côté du capitalisme de connivence et des chantiers STX pris dans un drôle de jeux d’intérêts. Regardez qui a embauché le croisiériste MSC et qui était au cabinet à Bercy en charge du dossier…
    Il y a là encore un bon petit fumet de prises illégales d’intérêts qui se dégage!

  15. J Guasilas

    Une hypothèse:

    Richard Ferrand a apparemment été un excellent directeur des mutuelles de Bretagne, dont il a redressé la situation. Si il avait travaillé dans le privé, il aurait certainement obtenu un bonus mérité. Pas de chance, il travaille dans le monde mutualiste. Ca évite de se compromettre avec le capitalisme, cette abomination de la désolation, mais ca complique les choses si on veut la rémunération qu’on estime due à sont talent.
    D’où les petits arrangements entre amis.

                1. bibi

                  Le chlorate de sodium a été interdit « seulement » au sein de l’UE.
                  Ce n’est pas pour rien que j’ai demandé à une Helvète d’en acheter, c’est parce qu’il est toujours autoriser à la vente dans son pays.

      1. Lark on the Wing

        Qui a le détail de l’oeuvre de « redressement » (judiciaire?) des Mutuelles ferrandistes ? tout le monde – enfin, les médiats et les LREM – le dit, mais quelles preuves ?

    1. Gérard

      Non, mais attendez ! Le mec, il n’est pas socialiste et devenu directeur de mutuelle pour payer de sa poche quand il peut faire prendre en charge ses dépenses ! C’est pas comme ça, que ça marche (justement). On voit bien que vous n’êtes pas directeur de mutuelle, et socialiste, et ministre macronique en plus !

    2. Pythagore

      Y a t’il qq’un qui l’a obligé à accepter le poste ? Il n’était pas au courant de son salaire au départ ? A ma connaissance les bonus dans la fonction publique ca existe, il y en a qui ne s’en privent pas.
      On fait un bon boulot, on s’estime mal payé, alors on pique dans la caisse, euh pardon on se monte un petit arrangement pour faire de la plus value ?
      Le chef d’accusation du procureur me parait surprenant. Je suis pas juriste mais j’ai vu tout Ally McBeal, ne serait ce pas plutôt du trafic d’influence, ou du simili délit d’initié ou de l’abus de position dominante ?

      1. Vassinhac

        Sans être juriste non plus :
        Trafic d’influence = tu me donnes qqch en échange de mon intervention à titre professionnel / d’élu.
        Délit d’initié : je profite à titre personnel d’une information confidentielle dont j’ai connaissance par ma position
        Abus de position dominante : il faudrait que la société de R. Ferrand soit dominante sur un marché (sans monopole au sens juridique) et en abuse, ce qui n’est pas le cas.

        Ici je verrais plutôt intuitivement éventuellement abus de confiance et surtout une faute civile (manque de loyauté, conflit d’intérêts non déclaré, etc)

        1. Pythagore

          Abus de position dominante ou délit d’initié (probablement pas la bonne terminologie) au sens ou celui-ci en tant que directeur devait connaitre les offres concurrentes (à supposer qu’il est eu un appel d’offre) et donc pouvait en informer son épouse voir s’assurer que l’offre faite par la soc. de son épouse était gagnante.

          Je ne savais pas que l’on pouvait déclarer un conflit d’intérêt, voilà une absolution bien pratique.

        2. sam player

          Ce pourrait être un conflit d’intérêt dans un cadre privé (en général les mutuelles sont des entreprises privées). Il y a beaucoup moins de contraintes que dans le conflit d’intérêt dans un cadre public ou associatif et c’est normal.

          Il y a un conflit d’intérêt si la convention est conclue par tiers interposé et il faut dans ce cas prouver que le dirigeant en a profité à titre personnel.
          C’est pas gagné s’il n’a aucune participation dans la SCI ou qu’il n’y a aucune rétrocession de sommes d’argent.

          Il peut y avoir un doute si le dirigeant et le tiers (son ex-femme) sont liés dans d’autres opérations qui n’ont rien à voir avec l’affaire objet de cette convention, mais ça reste juste un doute

          Qu’il y ait eu ou pas un vote sur la convention passée, qu’il y ait participé ou pas, il n’y a rien de répréhensible s’il n’a pas de lien avec la SCI, et puisqu’il semble qu’il est divorcé d’avec la gérante de la SCI, c’est le cas.

          Moralement (celle si chère au Dr), il aurait pu demander une délibération sans participer au vote.

          Perso, quand je passe une commande à un ami, je fais signer quelqu’un d’autre.

  16. Pheldge

    Euh, pardon, c’est quoi cet hymne à la gloire de la version 6 d’Excel, « Developper Only (D.O.) ? Gloria in Excel 6 D.O. ?

    1. Calvin

      Marrant : je crois que la version 6.0 d’Excel n’a jamais existé, au contraire de Word 6.0 !!

      Saut de version comme Windows 9, par exemple.

    2. BDC

      Maître Pheldge, en ce jour de morue, ne manquaient plus qu’un salve regina à la gloire de Brizitte, 2 alléluia et le Patron avait le répertoire de mon mariage, sacrilège ! 😥

  17. sam player

    MDR en lisant le billet de Nathalie Ma Préférée sur les explications du cabinet de Ferrand pour justifier l’emploi du fils Ferrand comme assistant parlementaire :

    « Je vous invite à aller faire un tour en Centre-Bretagne. Ce n’est pas simple de trouver un jeune, volontaire, pour travailler cinq mois, qui sait lire et écrire correctement, aller sur Internet. »
    ______
    A côté les bannières « Pédophiles, chômeurs, consanguins : bienvenue chez les Ch’tis » c’est presque du politiquement correct :mrgreen:

    PS : C’était p-e dans les liens ici, mais j’ai dû passer à côté

  18. Pheldge

    Halleluia, halleluia ! l’esprit de la Pentecôte est descendu sur la verte Irlande, qui nous offre un nouveau messie : après le « black president » des USA qui a sauvé la planète a lui tout seul, voici le « nouvel homo » :
    lefigaro.fr/international/2017/06/03/01003-20170603ARTFIG00041-irlande-le-futur-premier-ministre-est-jeune-homosexuel-et-metis.php

    On rit, on pleure de joie, on applaudit ! Qu’il soit compétent est le dernier des critères retenus, non, il est homo, et il est basané ahhh, ça, ça le fait !
    Peut-être que des certains de chez nous vont avoir des envies de « coming out » ?
    Peut-être également, qu’afin de ne pas être en reste, l’Autriche va nommer Conchita Wurst a un poste officiel de premier plan ?

    1. Lark on the wing

      Sur un site de chasse (sangliers.net) il y a un type, genre gros beauf friqué, qui raconte, photos à l’appui, être allé en RSA tirer au revolver gros calibre (.50 et .460) buffle, koudou, sable et autres.

      Il a même mis ses exploits sur Youtube, et, à un moment, on entend le guide lui proposer de tirer un autre animal, à quoi le lourdaud répond « fuck yes »…
      Sur le site, il écrit, à propos dudit guide, qu’il avait fait son coming out, il y a quelques années, et qu’il avait perdu une bonne part de sa clientèle à la suite… hormis en Angleterre, le sportsman est rarement de la jaquette….

      Je me demande avec inquiétude ce que le pistolero a fait, le soir, pour fêter ses trophées avec le guide…

        1. Lark on the Wing

          Comme disait Morand, « il est regrettable que les Jeunes Filles en Fleur chaussent du 44″….

          (En fait, il disait cela d’Albertine, mais bon, licence pouatique, hein ?)

          Quant aux « Nourritures Terrestres », je pencherais plutôt pour « La Porte Etroite »….

  19. sombrero

    Ces élections législatives dont les sondages disent que LREM pourrait avoir la majorité absolue des sièges ne laissant que des miettes aux autres, me rappellent étrangement les législatives de 1958 où tout ce qui n’était pas estampillé gaulliste n’avait plus que le droit de se taire.
    Ce pouvoir prédominant du gaullisme , on a vu où cela a abouti dix ans plus tard…..Mai 68 ! !

    1. Aristarkke

      Après douze ans de IVme république où le plus long gouvernement a duré neuf mois et les plus brefs, juste le temps entre la question de validation posée à l’ AN élue avec un système de proportionnelle arrangée et le temps de résultat du vote, un fin du rationnementpas si vieille que cela pour beaucoup de produits, une guerre d’ Indochine terminée en catastrophe militaire, une guerre d’Algérie en cours où plus aucun politique soce (ils trustaient les postes depuis le début de cette république, à part quelques rares exceptions) ne savait quoi faire en dehors d’incantations, l’Arsouille ayant bénéficié d’une conduite de Grenoble à Alger, les Français du moment étaient un peu las et ont eu envie de changer… (en mai…)

      Qui les a « obligés » à voter pour le Général???
      Sérieusement???
      Vous allez prétendre qu’ils l’ ont fait à l’ insu de leur plein gré, accompagnés qu’ ils étaient par des plantons en armes dans des bureaux de vote sans isoloir et avec un seul bulletin???

      Ceux qui ont participé à Mai 68 étaient surtout des gamins pre-ados en 58…

      Et ces 68tards trustent encore massivement l’ espace politique malgré leurs faillites de tous ordres…

          1. Pheldge

            ça on s’en doutait ! de toutes façons t’as assisté à la mort de Socrates tu as connu l’Ancien Régime*, tout ça …

            @BDC : non, ô Très Coquette, ne vous réjouissez pas , l’Ancien Régime n’est pas une nouvelle recette pour retrouver la ligne ! 😉

    2. sam player

      @ sombrero
      J’avais fait une entorse à mon abstentionnisme en votant pour Fillon (au 1er tour des primaires seulement, faut pas déconner!)

      Si je suis dans ma circonscription pour les législatives, il y a de grandes chances que je fasse une entorse en allant voter au moins au 1er tour… pour le candidat LREM… juste pour que Macron ait les mains libres et qu’il ne soit pas obligé de transiger avec les uns ou les autres… et comme ça il ne pourra pas dire qu’il n’a pas pu appliquer son programme parce qu’il n’avait pas la majorité…

      1. Aristarkke

        Voter pour le premier tour ???
        Faut vraiment y croire !!!

        Aucune enveloppe des professions de foi des candidats n’a été reçue à ce jour.

        Dans ma commune (circonscription de Valls avec Dieudonné qui s’y présente) il y a 21 candidats officiels…

        Ce soir, sur les panneaux électoraux, il s’en trouve neuf dépourvus d’affiche du candidat et de ce qu’il propose.

        Lundi, dans le Nord où je me trouvais, situation à peu près identique (16 candidats) avec quasi la moitié de vides (mais cela a pu changer durant la semaine)

        Hier, dans le Val-de-Marne (2me circonscription), même topo quatre « absents » sur 9 candidats…

        C’est cela le respect que l’on doit aux morts pour le droit de vote dont nos oreilles sont rebattues à la moindre occasion ???

  20. Aristarkke

    C’est une idée ou il y a un paquet de commentaires qui doublonnent allègrement???
    Avec des reprises partielles plus ou moins importantes ???

    1. Dr Slump

      J’ai eu 2 fois un « batch server fail » trucmachin, et même un guru meditation bidule-chouette. Croyant que mon commentaire avait échoué dans les limbes de l’interweb je l’ai reposté, et contre toute attente ça a fait doublon.

    2. albundy17

      J’ai eu le cas évoqué par le Dr.

      tiens Harry, bien que tu sois retraité:

      willrobotstakemyjob.com/47-2152-plumbers-pipefitters-and-steamfitters

      Mais il y a pire: comptable :mrgreen:

      willrobotstakemyjob.com/43-3031-bookkeeping-accounting-and-auditing-clerks

  21. Dr Slump

    Bref. Si ça étonne que la bande à Macron soient déjà empêtrée dans des affaires, faut vraiment être un perdreau de la semaine dernière. Tout ça c’est de la petite bière… et à mon avis, Macron ne va pas se laisser Ferrandmerder, baha!

    1. Bonsaï

      Et dans vingt-cinq quand ses biographes rivaliseront de détails édifiants, on verra fleurir des titres tels que :
      « Naissance d’un dictateur séducteur »
      « Irrésistible ascension d’un dictateur de charme »
      Et même des bandes dessinées pour les enfants :
      « Macronet la gentille araignée ».

    1. BDC

      Ah merci mon noncle (si je peux me permettre). Je ne le sentais pas dès le départ ce type, caser son fils assistant parlementaire d’un copain, et appeler son fils Maximilien, fatalement c’est un bon exemple républicain. À propos, il y a des enfants qui devraient pouvoir changer de prénom : Lucas Pouille, Jean-Luc, c’est juste pas possible.

Laisser un commentaire