Imposer le luxe ? Encore un combat d’arrière-garde idéologique d’une France d’envieux

De façon semble-t-il immuable, les réformes en France sont de deux types : celles qui sont annoncées en grande pompe et qui sont en réalité des ajustements micrométriques sans intérêt, et celles qui représentent un vrai changement d’idéologie, et qui sont à la fois peu annoncées, mal communiquées et qui débouchent systématiquement par des hurlements de tous les côtés de l’Assemblée. Apparemment, la réforme de l’ISF appartient à la seconde catégorie.

L’Impôt de Solidarité sur la Fortune, c’est cette exception française idéologique permettant de faire comprendre aux riches contribuables français que vivre dans ce pays de Cocagne est un véritable privilège qu’on entend bien leur faire payer. Régulièrement ajusté, remis au goût du jour d’année en année par différents gouvernements tant de droite que de gauche, cet impôt permet de calmer les pulsations victimaires de l’aile marxiste de la gauche, tout en faisant croire à l’humanisme et à la compréhension de l’aile gaullienne de la droite.

La réforme de cet impôt, maintes fois proposée et jamais lancée effectivement, faisait partie des habituels bobards de campagne du président Macron. De façon intéressante, le président aura choisi de ne pas l’oublier et d’effectivement proposer que ne soient plus comptés que les biens immobiliers dans son assiette. Horreur et consternation pour les collectivistes de droite et de gauche, la jalousie aiguisée par cet inévitable « manque à gagner » si jamais les yachts, voitures de luxe, lingots ou chevaux de course étaient sortis du patrimoine taxé !

La nouvelle, relayée par une presse tout à fait calme et pondérée à l’idée que des sales bourgeois riches pourraient voir leur ISF diminuer, a immédiatement déclenché une salve de protestation de la plupart des ténors politiques, allant même jusqu’à créer un gros malaise auprès des députés En Marche de la majorité soutenant pourtant cette réforme.

Malaise à tel point palpable qu’on a pu observer tout ce petit monde En Marche arrière discrète pour expliquer que des amendements étaient possibles et que finalement, taxer les lingots d’or, les chevaux et les Ferraris s’avérait absolument indispensable pour la santé économique – et morale, surtout morale, voyons – du pays. Il ne faudrait pas que des salauds de riches échappent à si bon compte à la ponction libératoire (forcément libératoire). À chaque fois, on retrouve le même argument, composé chimiquement pur de débilité concentrée :

« Les yachts, les jets privés, les chevaux de course, les voitures de luxe ou encore les lingots d’or ne sont plus pris en compte dans le nouvel impôt sur la fortune immobilière. Ce n’est pas possible ! Des symboles de ce genre doivent être beaucoup plus taxés. Un yacht, c’est m’as-tu-vu, ce n’est pas productif pour l’économie. »

Bien évidemment, tout le monde sait que les yachts sont produits par des licornes auxquelles seuls les riches ont accès, que ces yachts ne mouillent jamais dans des ports français, qu’ils n’emploient aucun marin ni aucun personnel à bord, que leur entretien ne nécessite aucun savoir-faire français. D’ailleurs, les maires de la Côte d’Azur qui se plaignent de leur désaffection des ports français sont des nigauds qui ne comprennent rien à rien, c’est évident. De la même façon, les Ferraris n’ont jamais rien apporté à l’économie française. Rien. Nada. Quant aux chevaux de course, ils s’auto-entretiennent tout seul et apparaissent pour le Grand Prix de Diane dans un petit « pouf » rigolo juste avant l’épreuve pour disparaître dans le même petit « pouf ! » rigolo une fois l’épreuve achevée. Là encore, c’est évident et Joël Giraud, rapporteur du budget et l’auteur de cette analyse économique précise comme une miction de poivrot en fin de soirée, l’a fort bien compris.

En tout cas, le premier ministre Édouard Philippe semble tout d’un coup bien seul à défendre l’idée – aussi sotte que grenue, cela va de soi – que tabasser les riches pourrait bien avoir suffisamment d’effets délétères pour contrecarrer les bénéfices tirés de cet impôt.

Pourtant, et comme l’explique très bien Vincent Bénard dans une série de tweets, il serait temps de comprendre que ces objets de luxe sont un moyen bien plus efficace et bien plus moral que l’impôt pour redistribuer les richesses des classes les plus aisées vers le reste de la population.

Ainsi, en faisant supporter aux riches des marges dodues voire colossales pour des produits qui ne sont que marginalement meilleurs que ceux que nous consommons tous les jours, l’industrie du luxe apporte une contribution majeure à la redistribution des richesses : non seulement, les achats luxueux sont déjà largement taxés (TVA), mais les biens produits le sont à grands renforts de main d’oeuvre à forte valeur ajoutée, ce qui permet à cette industrie d’être une bonne pourvoyeuse d’emplois et d’opportunités pour tous les artisans et industriels français et ceux qui veulent travailler pour eux.

De la même façon, le « luxe technologique », celui qui par exemple apportait aux riches les premiers magnétoscopes dans les années 80, les premières télévisions « plasma » dans les années 90 ou les premiers GPS dans les années 2000 dans les Audi A8, les Mercedes S et les BMW série 7, permet incidemment de trouver un marché à ces innovations en fin de développement, au moment où elles sont très chères et doivent être rapidement rentabilisées.

Le luxe permet alors aux industriels d’en amortir rapidement le coût en capital pour en faire bénéficier, quelques années après, le plus grand nombre : les écrans plats, le GPS ou les graveurs DVD se sont très rapidement démocratisés, de la même façon que la voiture, bien de luxe dans les années 30, est devenue un bien grand public dans les années 60. Les premières télévisions étaient un « produit de luxe » au moment des premières productions en série, alors que maintenant, plus personne ne s’étonne d’en trouver plusieurs dans un foyer moyen.

Or, la caractéristique essentielle du luxe est que, contrairement à l’impôt, le riche n’a pas envie d’y échapper et ne fait rien pour : si l’exil fiscal existe évidemment, l’exil luxueux semble assez irréaliste ; là où le riche mettra tout en place pour échapper à la ponction fiscale – comme tous les autres contribuables du reste (y compris ceux qui, hypocrites, mentent leur attachement à l’impôt et leur participation sans faille à la collecte) – il fera en revanche tout pour bénéficier de ce luxe que cette majorité parlementaire, cette opposition et toute cette belle brochette d’envieux veulent absolument surtaxer et lui rendre odieux.

En réalité, il vaut bien mieux garder nos riches et leur vendre, ici et maintenant, du bon luxe bien gras, bien dodu : c’est non seulement très bon pour nous tous, mais c’est aussi excellent pour nos finances, beaucoup plus que ces impôts qui les font fuir.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires276

  1. Le Gnôme

    Ce pays crève des envieux, des jaloux, de tout ceux qui veulent qu’il n’y ait plus qu’une tête, leur idéal, c’est la société où tout le monde est au même niveau, les industrieux comme les flemmards, les doués comme les sou-doués.

    Ils devraient se rappeler le proverbe chinois qui dit que lorsque les riches maigrissent, les pauvres sont morts.

    Les riches ne maigriront pas, ils iront ailleurs et les autres mourront….dans l’égalité.

      1. BDC

        C’est scientifique ça ? Je suis comptable comme Sam et j’ai pas son salaire, c’est scientifiquement prouvé que c’est tropinjuste, alors vite, une loi !

    1. Pheldge

      y’a pas Jeannau, et surtout Dufour, qui fait des bateaux crème, à Thouars d’après Jean-Marie, lecteur anonyme et borgne de la Trinité sur Mer ? 😉

  2. Aristarkke

    Flop Joene ne tient pas ses équipes. Son projet de réduire l’ ISF aux seuls biens immobiliers était clairement annoncé avant son élection dans son « programme ». Et au moment de concrétiser, vlan et paf de modif’s de dernière minute.
    Or, s’il n’ a déjà plus d’ autorité sur ses grognards quatre mois après, cela augure mal de la suite…

    1. Pat

      Il y a quand même un truc que je ne comprends pas : en quoi les propriétaires de biens immobiliers sont-ils plus des salauds de riches que les autres riches. Et inversement, pourquoi les œuvres d’art n’ont-elles jamais été prises en compte pour le calcul de l’ISF ? Était-ce un moyen pour Mitterreux et ses copains d’échapper à l’impôt qu’ils avaient eux-mêmes créé ?
      Je trouve cette discrimination entre riches scandaleuse…
      Cela dit, sur le fond, je suis totalement d’accord avec Maître H sur ce sujet.

      1. MichelC

        Était-ce un moyen pour Mitterreux et ses copains d’échapper à l’impôt qu’ils avaient eux-mêmes créé ?

        Il fallait bien baiser le peuple en lui faisant que taxait à mort tous les riches…
        Ces gogos l’ont gober tout cru. Du moment que l’on balance salaud de riche dans la phrase, cela avale tout sec n’importe quoi, sans VasyLine…
        Un certain Laurent Crassius n’avait que des toiles de maîtres.

  3. Aristarkke

    La compréhension de l’aile gaullienne de la droite ????
    Monseigneur, quel prodige vous êtes de réussir à détecter des soupçons de gènes gaullistes dans le galimatias des deux ou trois quarterons de polytocards osant se dire de « droite »!!!

  4. René-Pierre Samary

    Aux nombreux arguments qui sont ici évoqués pour décrier la taxation du « luxe », chose bien relative, j’ajoute celui-ci. Le goût du bel objet ne suppose pas obligatoirement d’être riche. On peut très bien se priver de tout ce qui est considéré généralement comme « normal » pour posséder une voiture d’exception, parce qu’on la juge belle. L’égalitarisme, c’est aussi l’obligation de la semblance des goûts, la rabaissement de tous aux goûts moyens.

    1. Pythagore

      +1
      Je connaissais un prof d’université loin de rouler sur l’or, son petit plaisir, c’était une Ferrari. Bon elle ne lui avait pas coûté une blinde, mais l’entretien était très cher.

  5. Olivier R

    J’ai l’habitude de dire que quand je travaillais pour LVMH j’avais l’impression de bosser pour l’extrème gauche: On faisait payer beaucoup trop cher à des nouveaux riches à 90% étrangers des produits fabriqués par une nombreuse main d’oeuvre de salariés français plutôt bien payés. Le business de LVMH c’est en fait le rêve mouillé de Mellanchon. Mais va faire comprendre ça à un français…

    1. Aristarkke

      Je ne suis pas convaincu que les PDG et propriétaires de firmes du luxe voient leurs affaires avec un tel oeil… 😛
      Remarquons cependant que bien des « partageux » politiques se pavanent volontiers avec des tocantes valant des dizaines, voire des centaines de smics mensuels sans en paraître plus gênés que cela…
      Toujours la difficulté de s’appliquer ce que l’on entend imposer aux autres…

          1. albundy17

            se faire payer offrir ses costumes, à son age…

            de toute façon, tocante ou dents blanches on aurait bien trouver de quoi le dézinguer, le top aurait été une relation extra conjugale

            1. MichelC

              Apparemment, il est plus facile de se faire tailler un costume sur mesure à 10k Euros , quelque soit le degré, qu’une montre à 200k Euros.

      1. Pat

        Commentaire entendu sur Mélluche : « Lui, il est peut-être millionnaire, mais au moins il n’a pas volé son argent ».
        En tant que contribuable, je considère que quelqu’un qui a passé sa vie à nos crochets (en tant que sénateur, ou député européen, ou autre) en étant royalement payé par nos impôts est un énorme parasite, même si on ne peut pas légalement le traiter de « voleur ».

      2. Olivier R

        Ben non c’est pas très différent d’une dictature communiste, le grand patron s’en met plein les poches aussi ! Regardez les comptes en banque de castro de notre ami nord coréen ou de la fille de Chavez… rien à envier à ceux de B Arnault!

  6. Bonsaï

    Nous attendons donc avec impatience les commentaires de Madame BMW qui doit sans doute avoir un grand nombre de choses intéressantes à dire concernant la perception du luxe…
    Quant à moi en tant que Genevoise, familière des vitrines les plus élitistes de la planète, je passerai sportivement mon tour à d’autres pèlerins…

    1. Black Mamba Warrior

      Ben , Bonzaï détrompe-toi, mes dépenses vont exclusivement aux biens être de mes enfants, je me permets juste d’acheter les produits de la marque de la pomme… Je ne suis pas de celles qui dépensent en produits de beauté, de luxe( chaussures, sac à main ou robe) au grand désespoir de WP… il m’a fait encore la remarque la semaine dernière… Il aime voir les femmes bien habillé portant bijoux et autres franfreluches … Quant à mes voitures, j’ai deux Prius et un Ford … Elles sont juste à mon nom, les utilisateurs sont mon fils et WP…
      Par contre j’ai un faible pour les instruments de musique… j’ai à la maison plus que nécessaire…

      Sinon mon avis sur cette histoire de taxe sur les produits luxueux, je suis d’accord avec H16, le luxe est un des produits phares de la France et c’est tout ce qui lui reste…

      1. Aristarkke

        Pas de celles qui dépensent en (…) sacs à main (…) ???
        J’ai souvenir (et Théo 31 aussi) d’ un achat perçu par notre oeil masculin incompétent, forcement incompétent en valeurs de fanfreluches, relaté par personne d’autre que vous, dans un magasin de maroquinerie avec une vendeuse médusée et quelque peu interloquée.
        Et il n’y a pas prescription pour cette narration… 😉
        Mon royaume pour le/la retrouver!!!…

        1. Black Mamba Warrior

          Oui, un seul et unique sac à main et c’était pour ma fille aînée, une récompense pour son baccalauréat… Je voulais lui faire comprendre que ses efforts étaient payants, elle voulait dès la seconde arrêter ses études…

      2. kekoresin

        Tout passe dans la lingerie fine et les saxophones pour faire des petits concerts privés en petite tenue pour WP, une fois les enfants aux études bien sûr… C’est pour cela que tu les encourage à étudier je suppose

      3. BDC

        Décidément on ne se ressemble pas, quoi de plus agréable que de porter des vêtements bien coupés, dans des matières nobles, aux finitions parfaites ? En plus ça fait plaisir à l’époux, et vu qu’on devient trèès difficile et qu’ils durent longtemps, on achète moins souvent et ça ne coûte pas si cher finalement. On n’a peut-être pas la même échelle de prix … 😀

        1. Black Mamba Warrior

          Ben, au fait, il n’a pas compris que je lui facilite la vie… en étant habillé comme un sac à patate j’attire moins le regard… C’est aussi reposant pour moi… d’aileurs à une époque, je me baladais avec une grosse croix sur la poitrine ainsi quand un mec posait un regard sur mes attributs proéminents, il avait aussitôt un regard de dégoût en apercevant la croix… un jour WP m’a piqué une crise à propos de La Croix, je lui ai dit qu’il devait la remercier d’être là et je lui expliquer pourquoi… par la suite quand les rares fois où j’oubliais de la porter, il me faisait aussitôt rappeler. 😉
          Sinon je dois avoir dans ma garde robe deux magnifiques robes de soirée d’une valeur de 1500 € chacune…

          1. BDC

            C’est le privilège de vieillir ! On attire encore les regards mais les genres 2 sont plus discrets, peut-être une forme de pudeur à aller chercher la femme mariée. Robes de soirée MDR, je n’en ai aucune utilité, mes bleus de travail complets sont 1/3 moins chers 😀 !

  7. Villon89

    Les français rêvent tous de gagner au Loto et gèrent leur frustration par des mesures symboliques guidées par la jalousie plus que par de réelles conséquences sur l’activité économique.

    1. Pat

      La « redistribution », c’est le loto à l’envers : prendre beaucoup d’argent à peu de gens pour distribuer ensuite des clopinettes (ou en tout cas rien de conséquent) aux « bons » électeurs. Les riches disparaissent et les pauvres restent pauvres.
      Le point commun entre les deux, c’est la très forte ponction de l’Etat au passage.

  8. sam player

    Décidément ces gens là doivent avoir un câblage bizarre dans le cerveau : ils doivent croire qu’un produit de luxe l’est, simplement parce qu’un gars a dû le décider ainsi.
    Une Ferrari coûte 3M€ parce qu’un gars l’a décidé : ils seraient foutus de décortiquer le prix comme ils l’ont fait pour les iPhone en trouvant anormal qu’il n’y ait que $200 dans un téléphone vendu $800 (coeff 4)… mais pas que la salade composée vendue 13.50€ ne contienne que 1.5€ de came (coeff 9).

    Quand on prend le CA de LVMH (37.6Mds) divisé par le nbre d’employés (135,000) ça ne fait que 278,000€ par employé. Dans ma boîte on fait 1M€ par employé.

    Iliad (Free) c’est 4.7Mds avec 8,900 personnes soit 528,000€ et donc 2 fois plus de CA par employé.

    Sans tirer de conclusions hâtives, ça montre juste que le luxe est essentiellement une industrie de main d’oeuvre avec très peu d’achat externe ou de sous-traitance.

    1. Bonsaï

      Tu généralises toujours trop, c’est là ton principal défaut.
      Le vrai luxe c’est souvent sa rareté ou encore sa difficulté d’accès : en bijouterie, le diamant par exemple.
      De même en matière de ressources humaines, plus une spécialité sera rare, plus chère elle sera.
      Toi par exemple, avec tes calculs de gros tu es visiblement hors-jeu pour le poste de cadre subtil et raffiné qui équivaut à un produit de luxe !

        1. BDC

          « en matière de ressources humaines, plus une spécialité sera rare, plus chère elle sera. » C’est mon cas, le seul souci c’est que si mon activité se délocalise, je ne vaux plus rien en France ! 😥 À ce propos, l’habit ne fait pas le moine mais il vaut mieux se présenter à un entretien d’embauche avec une tenue cohérente avec le CV et le poste demandé, perso je privilégie les marques italiennes, de bien meilleure qualité, les marques françaises bobos sont moins chères mais rapport qualité/prix médiocre.

          1. theo31

            La réponse est dans Super Freakonomics : l’abominable concurrence des femmes qui couchent « gratuitement » même s’il faut quand même payer un peu de sa personne.

        1. Pheldge

          Theo, la prostitution a changé, et s’est adaptée aux technologies ! fini la retape sur les trottoirs, désormais elles travaillent en studio, et racolent via le net …
          Du coup (humour fin et délicat 😉 ) il y a des occasionnelles, des étudiantes souvent qui proposent de l’escort (ça fait tout de suite plus classe …).
          Un nouveau marché s’est créé, celui des célibataires au long cours, qui peuvent ainsi s’offrir la compagnie d’une jolie femme, sans avoir à l’entretenir en permanence.

  9. Higgins

    Ca fait longtemps que mon Falcon 7X et mon hélicoptère Dauphin sont enregistrés dans un autre pays comme mon yacht de 45 mètres d’ailleurs, le tout au nom d’une société prête-nom enregistrée aux Iles Vierges. Pour le personnel, il est essentiellement d’origine étrangère et soumis au moins-disant social (pourquoi se gêner).
    Il faut être le dernier des imbéciles pour inscrire ce genre d’objet en Grance. Conclusion, la connerie du personnel politique français n’a d’égal …. rien du tout, elle dépasse tout ce qu’on peut imaginer (mise à part celle des journalopes peut être). En attendant, la pays sombre tous les jours. Ces c.. devraient méditer ceci: « Nous ne devons nous fier qu’aux vertus du riche. Le moindre gain à la loterie fait disparaître celles du pauvre. » (nous avons la confirmation qu’ils ont tous gagné à la loterie). (Davila chez Didier Goux)

          1. Pat

            Honte à moi, je n’ai jamais dépassé le stade de l’Alouette II (sauf une seule fois un Ecureuil mono turbine, et avec un instructeur).

    1. Gerldam

      Vous avez parfaitement raison. Il faut être un politocard français pour ne pas savoir qu’il n’y aura presque rien à taxer. Pas un yacht enregistré au nom d’un résident français (il faudrait être fou). Si or il y a , il est dans un coffre d’une banque étrangère et les importateurs de RR, de Ferrari ou de Bentley se demandent s’ils ne vont pas tout simplement fermer leurs boutiques en France alors qu’au Luxembourg, pays de moins de 500 000 résidents, ces concessions automobiles en vendent beaucoup plus. Cherchez l’erreur!
      Décidemment, les socialistes, de gauche, du centre ou de droite sont tous aussi débiles.

      1. MichelC

        Revoir vos chiffres : plus de 550000 résident au Luxembourg, alors Porsche se frotte les mains 🙂 Quelques Ferrari, quelques Maserati et des Mercos à volonté…
        Les architectes se frottent aussi les mains, quand il faut rénover sans tout casser. La construction tourne à fond… Pas comme la Grance qui va finir par se prendre un bouillon.

      2. Aristarkke

        Bentley a trois concessions : une à Paris, une à Cannes et la petite dernière (pour étendre sa présence en (sic) Grance) à Lyon…

        1. sam player

          Oui, c’est moi qui leur ait demandé, c’est plus sécurisant pour Mme quand nous faisons le trajet entre Deauville et Cannes avec nos 3 dalmatiens…

          1. Pheldge

            « Mme », tu veux dire « Madame », c’est à dire ta patronne, celle qui , avec son époux, Monsieur, t’emploie comme chauffeur factotum …
            Parce que vu tes relations compliquées et difficiles avec la gent féminine, je ne vois que ça comme explication ! 😉

            1. BDC

              Faut lui expliquer à Sam, qu’un riche qui ne dépense pas, ça s’appelle un pauvre chez les genres 1, et que c’est pas sexy du tout.

                1. BDC

                  Rrhhooo BM, c’est ce que je sous-entendais : pour un comptable comme Sam, doter une provision pour dépenses douteuses du genre 1 c’est augmenter le passif et c’est une charge, donc une dépense.

                  1. Aristarkke

                    Le qualificatif de douteuses associé à dépenses, c’est ce qui est l’opinion du genre deux. Jamais rencontré un genre un qui soutienne pareille version à propos de ses dépenses… 😥
                    Si un aimable aficionado pouvait nous défriser sur ce sujet ???…

                    1. BDC

                      Mais Harry, n’avez-vous donc que d’aimables clients qui vous payent rubis sur l’ongle ? Ne comprîtes-vous pas le jeu de mots avec « créances douteuses » ? Serais-je la seule comptable du genre 1 pour arguer que cette provision vient réduire d’autant plus les amortissements sur les actifs ? 😀

                    2. Aristarkke

                      BDC, vous attribuez ces propos ou cette idée à SP.
                      Ce n’était donc pas de votre appréciation exacte, ce que vous écrivîtes…

                  2. sam player

                    BDC tu supputes…
                    J’ai eu une période où je dépensais à tout va, pas pour être sexy, mais pour me faire plaisir dans les rares moments de détente : chaque semaine en rentrant de mission je remplissais le tiroir de l’armoire de billets de 500.

                    Maintenant je travaille bien 3 ou 4 fois moins et je me fais autant plaisir, plus sur la durée que l’intensité.

                    Voilou…

                    1. Pheldge

                      sam, je ne veux pas te faire de la peine, c’est toi que tu es comptable, mais en général , quand on « dépense à tout va », on ne remplit pas le tiroir de l’armoire de billets de 500, on le vide ce foutu tiroir ! à moins que tu nous sortes une « dépense négative » que c’est finalement un peu une recette, quelque part ! 😀 😀
                      Sacré sam, impayable 😉

                    2. Black Mamba Warrior

                      Il jouait peut-être au casino et donc, il remplissait ses tiroirs de ses gains qu’ il réutilisait…
                      c’est un loisir comme un autre…

                    3. sam player

                      Pheldge, quand tu travailles 80h/semaine mini et que tu gagnes plusieurs dizaines de milliers d’€ par mois, je t’assure que tu peux dépenser à tout va* pendant le peu de temps qu’il te reste et néanmoins remplir des tiroirs.

                      * : à tout va a ici le sens de sans limitation et non inconsidérément… quoiqu’un jour j’ai acheté tous les tickets de grattage d’un bar-tabac pour prouver à un pot de zinc qu’au mieux on récupérerait la moitié des sommes versées : pile poil j’ai gagné une tournée !

                      Casino : oui BM, mais au final largement plus de pertes que e gains et maintenant je suis vacciné, ça fait bien 15 ans que je n’y ai plus remis les pieds. Je m’amuse autrement 😀

                    4. Pheldge

                      sam, laisse moi deviner : « plusieurs dizaines de milliers d’€ par mois » , dont une bonne grosse partie en liasses de billets de 500, tu trafiquais quoi ? les femmes, t’es pas doué pour ça, la drogue, je doute, et puis ça fait des petites coupures souvent,, t’es pas assez voyou, alors, les armes ? 😉

                    5. BDC

                      Sam, tu as eu une carrière professionnelle intéressante, pourtant tu fais tes courses au Lidl, tu n’as pas de genre 1 à la maison quand tu te réveilles et tu le vis mal alors forcément, avec Pheldge, on suppute 😉 .

                    6. Black Mamba Warrior

                      @BDC
                      WP est fane de Lidl, il trouve aussi qu’il y a de très bon produit, un rapport qualité prix… bon, il y va sans moi…

                    7. Pheldge

                      @] Dame BDC : on a de l’empathie, même parfois, de la « sympathy for the débile » comme dit la chanson … 😉

                    8. Bonsaï

                      Laissez-le donc aller acheter ses packs de bière et ses chips préférés, louchant tristement sur les petits couples qui se tiennent par la main.
                      Lui, il a toujours voulu être un savant fou, un ingénieur de génie, un dur chef de chantier et le samedi c’est Lidl. Il faut pousser son caddie, c’est la vie…

                    9. sam player

                      @ BDC :mrgreen:

                      « Sam, tu as eu une carrière professionnelle intéressante,… »
                      Merci mais je ne suis pas encore en retraite !

                      « … pourtant tu fais tes courses au Lidl,… »
                      J’avais aussi un a priori, mais le magasin est presque en face de ma boîte (2 minutes à pied), pendant un temps j’y prenais mes sandwiches le midi et à l’occasion je me suis rendu compte que le rayon fruits et légumes est super bien : essaye !
                      Les grandes surfaces de 10,000m² c’est pas mon truc…

                       » tu n’as pas de genre 1 à la maison quand tu te réveilles… » Non, elle rentre chez elle !

                      « … et tu le vis mal… »
                      J’ai un super robot aspirateur ! (ceci n’est pas un appeau)

                      « …alors forcément, avec Pheldge, on suppute « 
                      :mrgreen: j’adore ce verbe !

                    10. Pheldge

                      @ sam 10 h 20 : quand la Très Sublime et moi, nous supputons, ensemble, ne va pas imaginer avec ton esprit lubrique, des actes copulatoires et indécents entre une honorable mère de famille, et un gentleman honorable, à la réputation sans tâches … 😉

                    11. BDC

                      Ô Maître Pheldge, l’arrivée de votre tendre et chère a mis fin à nos relations algébriques horizontales et verticales, mais croyez bien que notre comptable très expert du passif s’occupe en sus de l’actif.

                    12. Pheldge

                      @ BDC « notre comptable très expert du passif « , ah c’est donc bien pour ça que parfois il se fait appeler « Gay Haut » ou « Gay mot vert » … 😉

                    1. Bonsaï

                      Mais qui te dis que je suis seule ?
                      Je pense que pour être bien dans la vie en général, il faut déjà être bien avec soi-même. je ne partage donc pas ton point de vue qui est d’être toujours dépendante d’un homme. Mais il est vrai que je n’ai pas d’enfant.

        2. Tatanka

          Juste pour le plaisir, Maserati, Ferrari, Lamborghini = contrôle fiscal garantie.
          Hihihi en plus ça rime.
          Dixit l’administration fiscale…. Ça aide à faire son choix.

        3. Aristarkke

          Une info : Bentley a vendu en 14 ans, 66.000 Continental GT (un coupé très grand sport de 4,80 m de long simplement animé par un V12 de 6L de cylindrée développant dans les 635 HP pour les modèles récents contre 500 HP pour les premiers modèles).
          Le prix de base est d’un peu plus de 200.000€ mais reste juste indicatif parce que très souvent gonflé par une multitude d’options permettant de réaliser SA Bentley quasi sur mesure.
          Je me demande combien la Grance en a immatriculés???
          (il y a 186 Bentley -de différents modèles y compris des anciennes- à vendre sur LBC. Premier prix à 8.500€ pour une Eight en RHD et papiers anglais et pour les premieres Continental GT, cela débute à 33.000 € pour un modèle 2006, CG demi-tarif -51 CV fiscaux)

          1. Pheldge

            Je crois que ce sont surtoutles agence de location VTC qui en achètent, pour véhiculer convenablement la clientèle étrangère …

      3. Higgins

        Et en plus, aucune de ces mesures débiles n’améliore en quoi que ce soit la situation des classes nécessiteuses. Elles auraient plutôt tendance à l’inverse. Du grand n’importe quoi.

        1. Aristarkke

          Cela doit au moins améliorer leur sort psychologique…
          L’essentiel est qu’elles imaginent que cela est une amélioration de leur sort…

  10. MichelC

    Une France d’envieux… Une France de vieux…

    Enfin de jeunes vieux, la valeur n’attendant pas les années.
    En fait, ils trouvent que le pays manque de chômeurs…

  11. Jb²O

    S’est-il trouvé un député ou un journaliste pour dénoncer ces fumisteries comme il se doit?
    C’est tellement puéril… L’interview que vous donnez en lien est un concentré de débilité: en plus de la saillie sur les yachts, il y a ceci: « Cela veut dire que certains territoires se retrouveront demain sans dispositifs fiscaux incitatifs. Il faut donc faire attention. »! Ce serait terrible!

    1. kekoresin

      He oui, pour pour ne pas stigmatiser le médiocre, il faut rendre les autres nuls. C’est vrai dans l’éducation tricolore mais aussi dans les rêves de nos petits idéologues élus par le troupeau. Pour eux, il est légitime d’aligner la fiscalité sur la plus nulle d’Europe, cocorico…

      1. MichelC

        C’est l’alignement vers le bas pour nos trous fistaux
        Ils veulent bien des avantages mais pas des inconvénients selon leur point de vue, comme la concurrence. En effet cela empêcherait ces TDC fistaux de nous prescrire comment procéder dans la AVC…

      2. Pat

        C’était la vraie motivation des étudiants qui ont « fait » Mai 68. L’horrible sélection qui faisait ressortir leur nullité leur était insupportable.

      3. Pheldge

        Et quand on parle de pays comme le Luxembourg la Suisse, etc… le sentiment généralement répandu est que « si ils ne payent pas d’impôts, c’est que nous payons pour eux » ! jamais de remise en question de notre fiscalité ! ça ne risque donc pas de s’arranger, et ce n’est pas la poignée que nous sommes, qui pourra y changer quelque chose !

          1. Pheldge

            non, juste le sentiment que « comme c’est mieux chez nous » , grâce à notre « modèle social » QLMENE, ces derniers passent la frontière pour venir se faire soigner ! Il y a de ces légendes, parfois on se demande si ceux qui les colportent y croient !

  12. Mildred

    Nous sommes indiscutablement les champions toutes catégories des combats idéologiques d’arrière-garde ! Et pendant qu’on s’envoie à la figure, qui sa Ferrari, qui son yacht, qui sa montre ou ses bijoux, on s’extasie sur « Les noces européennes d’Alstom et Siemens ».

  13. cyprus.ill

    Toujours la même rengaine, c’est terrifiant. Cette obsession de la taxation du riche n’est que la couverture pour cacher la jalousie maladive que la plupart des Français portent en eux.

    Le socialisme n’est que la transposition politique respectable d’un sentiment qui l’est beaucoup moins : la jalousie.

    Tiens, j’ai lu ce WE un article de Charles Gave : pour ceux qui ne l’auraient pas lu, c’est pas mal : http://institutdeslibertes.org/la-peste-blanche/

    1. René-Pierre Samary

      Ce que tout le monde sait (à propos du remplacement)…
      En revanche, je découvre ce fait étonnant, que la plupart des dirigeants européens n’ont pas d’enfants. Comme on sait que l' »élite » est souvent à l’avant-garde, cela me conforte dans certaines idées que j’ai exprimées…

  14. Aristarkke

    Monseigneur, je suis étonné que votre billet ne comporte que 40 commentaires après plus de quatre heures de mise en ligne…
    A croire que bon nombre de vos lecteurs habituels ont un problème avec le contenu et le comportement dénoncé dans icelui…

      1. Higgins

        L’indice augmente encore. Je viens d’entendre que pour régler les problèmes générés par la suppression de l’ISF, les abrutis veulent recréer la vignette automobile. Ce pays sombre.

    1. Stéphane B

      Tellement clair et vrai qu’hormis taper davantage sur les lopes, je ne vois pas ce qui pourrait être écrit. Suis je le seul à être dans ce cas ?
      Tout est fait à l’envers, en dépit du bon sens.

    2. kekoresin

      Certains ne peuvent pas passer leur temps à philosopher en se laissant pousser la barbe. Sans s’acheter des lingots et des toiles de maître, on est encore quelques-uns à devoir gratter pour les besoins basics. Cela dit, d’accord avec BMW, la lassitude gagne du terrain ou serait-ce une accoutumance à la connerie de nos contemporains. Un signe qui ne trompe pas, aucune saillie poétique de ma part sur ces trous du cul tellement bas du front qu’ils n’ont pas besoin qu’on leur appuie sur la tronche pour se lécher la rondelle endolorie par le gros bâton de la justice fiscale! Ha ben non en fait…

  15. Jacques Huse de Royaumont

    Enfin un endroit où l’on peut dire ce qu’on pense de l’ISF, à savoir que c’est l’impôt le plus crétin de toute la fiscalité française, où la concurrence est pourtant rude.
    Faire fuir des gens prêts à dépenser des millions pour (ne pas) récupérer quelques milliers d’euros d’impôt, c’est juste débile.
    De plus j’ai ouï dire que ce chef-d’oeuvre fiscal coûtait plus cher à collecter que ce qu’il rapportait.

    1. Pheldge

      Là n’est pas le souci … c’est un impôt symbolique, un « totem de gauche » qui a un petit goût de révolution, de grand soir, de nuit du 4 août, un parfum de revanche pour une grande partie de l’électorat.
      J’ai moi-z-aussi, hélas, et je le confesse, des amis socialistes, du moins c’est ce qu’ils disent, qui sont heureux et fiers de payer des impôts , et se sentent légitimes à réclamer que « les riches » c’est à dire les autres en payent toujours plus … Et cela s’accompagne d’une foi inébranlable en l’état redistributeur, grand Robin des Bois moderne. Faire payer les riches ? une idée très populaire !
      Arrrrrghhh, horreur, je viens de voir qu’un de mes amis aime la page de « Faisons les poches aux 500 familles », parmi 175 000 personnes …
      C’est désespérant, c’est pour eux un dogme, et on ne peut les raisonner.

    2. BDC

      Il faut voir les arguments de France Insoumise contre la théorie du ruissellement, mise en place par Reagan et Maggie, ça marche pas passque les riches récupèrent plus de croissance que les pauvres, évidemment aucune mention du montant de la croissance, tout est basé sur de la jalousie chez eux.

  16. Jacques Huse de Royaumont

    Cette idée de ne taxer que l’immobilier est caractéristique de notre noblesse d’Etat. Bien assurés d’avoir des revenus confortables jusqu’à la fin de leur jours, garantis par le travail des autres, nos zénarques n’ont pas besoin d’acheter dans l’immobilier, surtout si un passe-droit fort à propos leur permet de disposer pour un prix dérisoire d’un logement luxueux du parc public. Ils peuvent mettre leur argent ailleurs, ou le claquer, ils n’ont pas besoin de réserve.
    L’immobilier, c’est le patrimoine du faux riche, ce petit-bourgeois qu’on nous entraîne à mépriser dès notre plus jeune âge. L’immobilier, c’est l’expression la plus concrète et la plus symbolique du droit de propriété, et par conséquent d’une certaine indépendance vis à vis des autorités. Donc les zénarques haïssent l’immobilier, un obstacle à la dépendance totale du peuple.
    Ils se sont pris les pieds dans le tapis ? Bien fait. Mais c’est l’ISF en totalité qu’il faut supprimer. Pour l’immobilier, on a déjà payer des impôts dessus (droits de mutatation, taxe foncière).

    1. Pat

      Et puis l’immobilier a de gros atouts pour le fisc : il est à la vue de tous, il n’est pas transportable, il est difficilement négociable…

    2. Pheldge

      Pourquoi supprimer l’ISF « impôt de justice sociale », qui « reprend aux riches ce qu’ils ont en trop pour le donner aux pauvres » ? ce principe simpliste de justice sociale par la confiscation du bien d’autrui, forcément mal acquis, est entré dans notre ADN depuis 1789. On ne vas pas « dé-socialistiser » la France du jour au lendemain, Il faut à nos dirigeants des boucs émissaires et des victimes expiatoires ! les riches, enfin, ceux qui restent, remplissent ce rôle à la perfection …

  17. MichelC

    Selon CA plus de 53 000 bénéficiaires inconnus touchent une retraite française dans un pays à l’étranger alors qu’ils n’y ont pas droit… ou qu’ils sont morts !

    Ben faut bien payer leurs retraites à ces fantômes… Vous devrez prouver que vous êtes vivant, sinon on vous la coupe… Par contre, eux peuvent continuer à fantômer joyeusement… 117 ans, un bel âge pour un fantôme fantoche… Même Ari fait jeunot 🙂

  18. MichelC

    Exemple de la déblacle frouzienne : je tente de résilier mon abonnement téléphonique auprès d’Orange. En réponse de mon courrier daté du 31 juillet, je reçois cette fin de mois de septembre une lettre comme quoi je dois indiquer mon numéro de compte internet. Même la Poste suisse est plus rapide, c’est dire…
    Or j’ai bien mis les deux indications, numéro de client fixe et internet. Comme si ces glands n’avaient pas accès au n° de compte internet avec ces informations.
    Non seulement ils ne traitent pas la demande, mais cela coupe avant 18h le samedi soir du 30 septembre 🙁

    Ce sera bon débarras et une économie de près de 50 Euros par mois. Pour certains, ce n’est rien. Pour moi, ce n’est pas négligeable. Petit a petit, ce sera plus rien en Grance. Ah si seulement les prix au Luxembourg étaient plus raisonnables, ce serait un Frexit immédiat.

    1. Pythagore

      « une économie de près de 50 Euros par mois. Pour certains, ce n’est rien. Pour moi, ce n’est pas négligeable. »
      Il n’y a pas de petites économies. Les abonnements sont des pièges à c#*!, c’a à l’air pas cher au mois, et à la fin de l’année, cela vous fait le prix d’un smartphone.

  19. Jérôme

    Ce week-end chez une collègue de ma femme, j’ai partagé un repas avec deux profs de collège, une qui se vantait d’être communiste et un droitdelhommiste. La prof était du genre plus assidue au goulot qu’au boulot et l’autre complètement paumé dans l’hyperespace.
    La fin de la soirée fut assez tendue quand je les ai mis devant leurs contradictions et que la jalousie, l’envie et la haine du riche suintaient de tous les pores de leur peau. Ce fut un plaisir mesquin de parler calmement en avançant des arguments argumentés et de les voir eructer et s’énerver contre ce capitalisme de merde qui tue les pauvres. Incapables par exemple de comprendre que celui qui possède un yatch faisait vivre plusieurs personnes, non c’était juste un sale capitaliste à qui il fallait tout prendre.
    Par respect pour notre hôte, j’ai fini par laisser tomber afin de terminer la soirée dans le calme.
    Au moment de se quitter, notre hote, fonctionnaire de collège également, me lança un regard complice et approbateur qui voulait tout dire.
    Trois avantages à ce repas: un , ça fait toujours plaisir de faire chier des cocos, deux, mes enfants ont pu avoir une preuve supplémentaire de l’intolérance et de la haine de l’autre chez ces gens et, trois, ma femme a fait la gueule tout le dimanche ce qui m’a fait passer une journée tranquille :mrgreen:

    1. Black Mamba Warrior

      « Ma femme a fait la gueule tout le dimanche ce qui m’a fait passer une journée tranquille :mrgreen: « 

      Au moins un qui apprécie les boudeuses…

    2. Vassinhac

      sur l’histoire du luxe qui enrichit les pauvres, relire Bastiat. C’est une autre forme de la vitre cassée. L’argent qui n’a pas été dépensé en yacht (dépense somptuaire) aurait été dépensé (même conséquence macro-économique) ou investi (apportant une amélioration économique) de toutes façons.

      NB : il faut distinguer deux choses dans le luxe : le coût réel (produit demandant beaucoup de main d’oeuvre) et la marge du producteur.

      S’il quelque chose doit être scandaleux, ce n’est paradoxalement pas la marge importante (acheter une croûte pour 10 M€) mais le luxe représentant un travail réel (la maroquinerie demandant beaucoup d’opérations).

      En effet, le premier cas peut économiquement s’assimiler à l’achat d’une babiole et d’un cadeau important en parallèle (transfert de fonds de A à B sans incidence macro-économique, B pouvant disposer des fonds pour n’importe quoi, comme A auparavant).

      En revanche, dans le second cas, le riche oriente le travail pour sa satisfaction personnelle alors qu’il n’y a pas de différence si importante entre en sac à main à 5000€ et un sac à main à 200€.

      Le riche est libre de diposer de son argent. Toutefois, s’il y a une question morale, elle n’est pas tant dans le montant de ce qu’on gagne, mais dans la façon qu’on a de le dépenser (ou de l’investir).

      1. MichelC

        L’argent qui n’a pas été dépensé en yacht (dépense somptuaire) aurait été dépensé (même conséquence macro-économique) ou investi (apportant une amélioration économique) de toutes façons.

        Ou dépensé dans un autre pays ou le « riche » aurait trouvé ce qu’il cherche. Ah là là, ces riches mobiles que Oh l’Andouille n’aimait pas…

      2. sam player

        Ca doit être du français de suisse, j’ai rien compris des explications à partir du 4ème paragraphe… 😀

        Autre chose : S’il n’y a pas tant de différence entre un sac à main à 5000€ et un sac à 200€, je me demande bien pourquoi les profits de LVMH ne font pas 25 fois ceux du fournisseur lambda.

        Quant à la morale, je me demande ce qu’elle vient faire là-dedans… J’espère que tu ne vas pas en vacances et que tu reverses tout aux nécessiteux…

        1. BDC

          Je te confirme qu’il y a une vraie différence entre les sacs à ne serait-ce que 500€ et ceux à 200€. 5000€ je sais pas j’ai jamais vu.

          1. MichelC

            Un sac en cuir d’une marque reste en excellent état après 40 ans.
            Je ne pense pas qu’un sac en plastoc à 100 Euros durerait 10 ans.

            1. BDC

              Oui, d’ailleurs il y avait une mode chez les bobos de porter des vieux sacs de luxe démodés vintage de 20-30 ans, c’est écolo et ça tue pas les vaches.

                    1. Pheldge

                      Vous leur en faisez un mauvais procès à les bobos ! le cuir de vache ou de porc, pas de souci, par contre les animaux à poils, ou sauvages, lions, éléphants, tortues, là oui, ça les fait lutter …

                  1. albundy17

                    Vui, mais FO choisir, roti ou skaï ?

                    on va pas me dire que le cuir des bovidés est mis à la poubelle, les vegans et bobos ne mettent pas des pompes en feuilles de bananiers que je sache ! :mrgreen:

          2. Vassinhac

            Je ne dis pas qu’il n’y a pas de différence, mais qu’un sac à 5000 € ne dure pas 25 fois plus longtemps qu’un sac à 200 €.

            1. BDC

              Certes, mais on n’a pas besoin qu’il dure 25 fois plus longtemps, c’est pas ce qu’on lui demande : on veut qu’il soit chic et de bonne qualité, c’est plus complexe que ça. Le truc rigolo c’est les JF qui portent des sacs de marque de luxe sur des vêtements pas chers, et bien même si le sac est un vrai, il aura l’air d’une contrefaçon, dans ce cas je vous rejoins : vu de l’extérieur, pas de différence entre un sac à 100€ et un à 1000€.

            2. sam player

              Vassinhac : le plaisir n’est pas le résultat d’une équation mathématique.
              Vous semblez être un utilitariste, c’est important de mettre un nom sur sa maladie.

              1. Vassinhac

                je ne parle pas pour moi, je fais un raisonnement économique.

                Pour moi, si j’étais utilitariste, je commencerais par changer de secteur d’activité pour aller dans un secteur où les marges permettent de mieux rémunérer les intervenants.

                    1. sam player

                      BM : Par ses actes l’utilitariste veut considérer le bien-être de tous et non de celui qui agit.
                      Pour faire court (très court hein), l’utilitariste serait capable d’abandonner sa paie de 10,000€ mensuel afin de se dévouer pour faire l’éboueur de sa commune à 2,000€ par mois, si le poste n’est pas pourvu, juste pour rendre service car il considère qu’ainsi il va améliorer le bonheur de tous.

                      Et là Vassinhac vient juste de nous dire le contraire si tu le relis (s’il était utilitariste -> il prendrait un métier plus rémunérateur).

                      En fait je pense qu’il ne sait pas ce qu’est la doctrine utilitariste.

                      Bon, faut voir qu’il y a pas mal de tendances dans l’utilitarisme : y en a des presque fréquentables et d’autres qui extermineraient les pauvres pour augmenter le bonheur global moyen.
                      Pas mal de gens s’appuient aussi sur une doctrine utilitariste biaisée : ceux qui dénonçaient par exemple la concurrence destructrice d’emplois due à l’arrivée de Free.

          3. Aristarkke

            On sait grâce à BMW que le sac à 1.200€ existe. Non seulement, elle en a vu un mais elle l’avait même acheté. Pour le seuil des 5.000€, il te faudrait aller du côté du fbg st honoré chez l’honorable maison Hermès où ce sont les sacs « Birkin » qui sont vendus à ce niveau de prix. Pour les Kelly, c’est encore plus cher…

              1. Dr Slump

                Ma chère, je le veux bien, mais je le vaut bien. C’est chiant le français, c’est plein de complication de ce genre, en fait c’est comme notre état.

                Accessoirement, heureusement que les pipeaux ne coûtent pas autant, sinon nous n’aurions plus grand chose à commenter de l’actualité politique.

                1. Aristarkke

                  Je crains qu’il ne vous faille prévoir de plates dodues excuses à demander à BMW. Elle ne l’a peut-être pas fait exprès ou elle s’est peut-être « bien » trompée mais le fait est bien que l’on doit écrire « je le vauX bien »
                  Cf le conjugueur de Le Figaro, si vous avez un doute… 😕

                  1. Dr Slump

                    Ah tiens oui mais bien sûr, mais qu’est-ce qui m’a pris? Je devais être sous l’influence de l’hyperespace (excuse bien pratique, j’avoue) 😛

                    Ca vaut bien une petite réprimande de l’ancien, et l’espoir que BM ne m’en tiendra pas rigueur. Du pipeau je passe à l’appeau, comme le dit bien Al!

                    1. sam player

                      « … qu’est-ce qui m’a pris? »

                      On a parfois des certitudes, la tête sur le billot.
                      Pendant bien 10 ans j’ai écrit « ascenceur » dans des dizaines de cahiers des charges d’installations de manutention. Le mot était passé dans mes dico perso de Word et il a fallu que je change d’ordi pour m’en rendre compte…

                    1. Aristarkke

                      Encore véloce, le Papet, n’est-ce-pas ???

                      [La douce langueur des Isles des mers du Sud ne m’amollit pas, moi…]

                1. Black Mamba Warrior

                  😛 Peut être, mais c’est une phrase magique qui est fort utile à WP , il a le complexe du pauvre, il estime qu’il ne mérite pas certains bien de la vie… Donc en période de crise existentielle, je lui demande de faire pose de méditation et de se répéter  » Je mérite d’être riche, je mérite l’abondance, je mérite d’avoir une magnifique épouse à mes cotés … je le vaut bien ! » Une profonde respiration et cela va mieux et roule ma poule.

                  1. Aristarkke

                    Il me semble que pause serait plus approprié à votre texte que pose qui est utilisable mais avec un tout autre sens de phrase alors…
                    Non, Pheldge, je ne pense pas à ce qui occupe ton esprit au moindre mot un poil équivoque…

                    1. Black Mamba Warrior

                      @Al, peu importe ce que tu penses, mais il se trouve que WP a un sérieux complexe… pendant des années, il était stressé à l’idée que je le quitte parce qu’il n’avait ou il n’a aucune idée de sa valeur …

                    2. albundy17

                      « peu importe ce que tu penses »

                      En effet, ça regarde plutôt WP, sur lequel tu dis avoir mis le grappin dessus pour avoir du pognon et que tu nous présentes continuellement comme un être en dessous de tout, et pendant ce temps on nous bassine avec les violences conjugales qui tue 1 « femme » tout les trois jours mais peu de cas de la sauvage.

                      Un homme sous influence ? tu m’étonnes, on ne calcule pas les sentiments dans le genre 2, sauf les avertis.

                      Ton homme est d’après ce que tu dis un inconsistant incapable de quoi que ce soit et tu restes avec, pour quelle raison ?

                      Tu lui chies dessus en continu et l’invite à te quitter, mais que feras tu sans les 10.000 par mois qu’il te rapporte ??? (tes allocs passeront de 30 a environ 200, cool, sauf bien sur si tu le rinces)

                      Je ne connais pas le clash que tu as eu avec Pheldge qui t’avais fait disparaître du blog, mais j’imagine qu’il t’avait cerné.

                      C’est sans acrimonie, juste un constat, et je ne crains pas le katana, j’ai un 14.

                      WP, si tu peux lire, viens défendre ta chérie qui t’aime d’amour

                2. Black Mamba Warrior

                  Où t’as vu que je le chie dessus … T’as mal compris … Je parle de lui en long et en large car j’ai de l’estime,
                  On ne parle pas de quelqu’un si on ne l’apprécie pas… On l’ignore tout simplement.
                  Je suis consciente que sans ses revenues, je ne peux pas m’en sortir et c’est pour cela que je me forme pour être capable de générer toute seule comme une grande des revenues.
                  Pourquoi je ne pars pas, parce que tout simplement, il a déjà quelques années attenté à sa vie … Et j’estime que je ne vaux pas qu’un homme se tue pour moi .

                    1. Black Mamba Warrior

                      En dehors de l’aspect pécunier qui vous tient à cœur les mecs, je pense aussi à mes enfants, ils ont le droit d’avoir leur père vivant auprès d’eux, et je sais qu’il me faudra me ramasser à la petite cuillère si cela arrivait… Cela va faire plaisir à @Al, le père de ma fille aînée s’est suicidé un an après notre séparation… Donc je connais la douleur de la perte d’être qui est proche même s’il a été un bourreau, je ne voulais aucunement qu’il arrive à cet extrémité.

                    2. albundy17

                      « @Al, le père de ma fille aînée s’est suicidé un an après notre séparation »

                      Je savais, aucun plaisir, mais une constante, non ?

                    3. Black Mamba Warrior

                      @Al, une constante, je te dirai que non…sur la dizaine d’homme que j’ai connu il se trouve que j’en ai trouvé deux à avoir cette tendance… Il faudrait que je demande un certificat d’equilibre psychologique avant de m’engager avec qui que ce soit…

                    4. albundy17

                      Tu as vécu au quotidien avec une dizaine d’hommes, beau parcours, celui qui faisait pitié n’est pas inclut, j’imagine ?

                      Je me bat actuellement avec mon aîné qui accumule les accidents de bagnole, toujours de la faute de la voiture qui freine mal, des trottoirs trop larges, ou des pneus qui tiennent pas la route

                    5. Black Mamba Warrior

                      @Bibi
                      Je ne vois pas en quoi cela a un rapport… lors de la séparation avec le premier , j’avais concéder la garde de ma fille, par la suite nous avons abouti à une garde alternée… ma fille n’a été enfin de compte qu’un otage… il a essayé de reprendre une relation avec moi, mais il n’avait pas compris que les menaces ou la brutalité n’avait plus aucune emprise.
                      Est-ce que WP a pensé aux enfants quand il a passé la corde autour de coup… Non…
                      La seule chose en commun avec eux deux, c’est que je me suis donnée à fond pour leur faire plaisir… Ils me demandaient quelque chose, je décrochais la lune… et même encore maintenant, si WP désire que lui règle quelque chose qui lui semble impossible, je vais faire le maximum… c’est cela force et mon défaut… je gâte trop…

                    6. bibi

                      Je note juste un fait qui n’est peut-être pas une coïncidence, c’est tout.
                      Vous dites ne voir aucun rapport, et il n’y en a peut-être pas, mais quand on a fréquenté une dizaine d’homme et que l’on se met en couple avec deux suicidaires, il y en a peut être un qui vous est inconnu.

                    7. Black Mamba Warrior

                      @bibi… il va falloir que je fasse une étude sur le terrain… augmenter les essais et trouver le rapport commun … Oh ! …Wait! … C’est moi …

        2. Pheldge

          Farpaitement sam, qu’il faut vivre dans l’égalité et le partage ! Et ce n’est pas moral de manger de la viande tous les jours quand il y a toute cette misère, à cause que ces salauds de riches ils appauvrissent les pauvres ! Potemkine, Potemkine !

        3. Vassinhac

          Je parle de morale parce que c’est l’argument avancé par les soces.

          Il s’offusquent notamment de voir des gens dépenser des sommes folles pour des merdes « alors que ça aurait pu servir au pauvres ».

          Je précise juste que si tu achètes une croûte à 10 M€ et qui a mis 10 minutes à être faite (voir Ciucalescu dans les Inconnus), ça n’a aucune incidence économique (autre que pour l’artiste et pour l’acquéreur).

          En revanche, par l’achat d’un sac de LVMH qui a demandé beaucoup de travail (ce qui explique que les marges de cette boîte ne soient pas si élevées), tu orientes à ta mesure le marché du travail vers ces métiers du luxe : il y a une incidence économique.

          1. sam player

            C’est bien ce que je disais plus haut : un utilitariste.
            L’utilitarisme permet de justifier l’intervention étatique : les socialistes sont souvent utilitaristes, ils veulent maximiser le bonheur total.

            « …ça n’a aucune incidence économique (autre que pour l’artiste et pour l’acquéreur). »
            Erreur habituelle : la production économique est un flux, pas un stock. L’échange ne s’arrête pas là : l’artiste va lui aussi dépenser et faire vivre sa femme de ménage, son architecte, son plombier, sa concession automobile, l’employé de la concession, l’ouvrier de chez Bentley etc…

            Le système est biaisé uniquement lorsque c’est l’état qui oriente les choix des individus, en pénalisant certains (prélèvements) et en aidant d’autres (subventions).

            Généralement les individus sont guidés par leur propre intérêt : ce qui dicte l’achat d’un produit ce n’est pas en premier lieu de faire travailler des gentils nouvriers français. Ça peut intervenir dans le choix final, après plein d’autres critères, juste pour une satisfaction personnelle, mais en aucun cas pour augmenter du bonheur collectif : même un travailleur humanitaire bosse d’abord pour son image et son bonheur à lui.

            Idem pour ceux qui achètent français, bio, durable etc…

            1. Vassinhac

              Nous sommes d’accord. Je précise simplement que les dépenses faite par l’artiste auraient aussi bien pu être faites directement par l’acheteur de l’oeuvre.

              1. sam player

                Et ce faisant vous jugez ce que l’acheteur de l’oeuvre veut faire avec ses sous ! C’est de la morale, ne vous en déplaise.

                Avec le même raisonnement, vous ne voyez donc aucun inconvénient que l’état vous prélève x milliers d’euros pour les donner à quelqu’un d’autre (moi) qui fera (peut-être) les mêmes dépenses que vous, et pour vous paraphraser : « Je précise simplement que les dépenses faite par vous auraient aussi bien pu être faites directement par moi » hi hi

          2. Aristarkke

            Je parle de morale parce que c’est l’argument avancé par les soces.
            Ils ont eu des précurseurs :

            2 On lui offrit donc là un repas, et Marthe servait, mais Lazare était l’un de ceux qui étaient étendus à table avec lui. 3 Marie donc prit une livre d’huile parfumée, un nard authentique, très coûteux, et elle en enduisit les pieds de Jésus et lui essuya les pieds avec ses cheveux. La maison se remplit de l’odeur de l’huile parfumée. 4 Mais Judas Iscariote, un de ses disciples, celui qui allait le livrer, dit : 5 “ Pourquoi cette huile parfumée n’a-t-elle pas été vendue trois cents deniers et donnée aux pauvres ? ” 6 Cependant il dit cela, non parce qu’il se souciait des pauvres, mais parce que c’était un voleur : il avait la caisse et emportait ce qu’on y mettait. 7 Jésus dit donc : “ Laisse-la, pour qu’elle garde cette observance en vue du jour de mon enterrement.
            (Jean 12:2-7)

      1. Bonsaï

        Tout le monde a l’air stone là-dedans, il n’y a que toi qui résistes.
        La tête sur les épaules, parfois ce n’est pas si mal !
        De même qu’un petit compliment vespéral, accompagné d’un bisou furtif que personne n’aura vu…

    3. kekoresin

      Miam des profs, j’adore. La plupart sont bien comme tu le décris, ils aiment le rouge qui tache et quand ils ont leur dose, des bouffées nostalgiques sur Lénine leur montent à la glotte. Ils t’expliquent alors qu’il faudrait se débarrasser des gens qui ne pensent pas comme eux, ceux qui gagnent plus, dans le respect de l’être humain, enfin autant que possible, sinon on soumettra au vote du comité pour une rééducation vigoureuse dans les rizières de Camargue. Ça me rappelle un de mes oncles communiste qui avait gagné une somme coquette au loto. Il fallait garder la chose secrète de peur de voir le parti réclamer sa part. Comme quoi, les grands principes ne résistent pas longtemps à la nature humaine. Précision, mon oncle est prof et toute la petite famille résiste au vilain capitaliste, enfin jusqu’à ce qu’ils gagnent à l’Euromillion!

      1. Aristarkke

        Tu as un épisode similaire dans les aventures de Peppone et de Don Camillo où le premier a gagné une forte somme au Calcio et ne sait notamment pas comment faire pour aller l’encaisser discrètement pour éviter de devoir partager avec le Parti et les Kamarades…

        1. Pheldge

          Tu évoques sans doute la version Fernandel/Gino Cervi, plutôt que celle Terence Hill/Bud Spencer, je suppose … précise Papet, parce que nous, ce sont nos trisaïeux, tes cemporains, qui ont vu ça 😉

      2. theo31

        Je me souviens d’une connaissance communiste qui s’était plainte que son employeur avait fermé pour une journée son restaurant pour aller enterrer son petit garçon. Je lui ai répondu que je venais d’enterrer mon père. Du coup, il a fermé sa gueule.

    4. Jules

      Excellent ! Le moment le plus savoureux pour moi c’est quand je clos le débat en disant qu’on a des points de vue inconciliables. Ils éructent voulant absolument continuer d’argumenter et moi de passer à autre chose avec calme et glamour 🙂

  20. J. Duprez

    Bonjour,

    Vous parlez, ainsi que de nombreux commentateurs dans diverses émissions TV, « d’exception française » en ce qui concerne l’ISF.
    Je suis luxembourgeois et même si mon pays est constamment diabolisé en paradis fiscal, sachez que l’ISF y existe !
    Je le sais, j’y suis soumis.

    Merci pour vos billets en tout cas.

      1. MichelC

        Je confirme. D’ailleurs même la taxe foncière est très basse au Luxembourg. Ce qui avait fait froncé les sourcils de ces glands de la commission du politburo UE, incapables de se mêler de leur oignons… Dans les 50 Euros annuel pour une maison, c’est dire. Et il faut courir après le fisc pour faire une déclaration d’impôt ❗ Incroyable, mais véridique.

        1. Pheldge

          Abavala , il suffit qu’on parle de richessetés, de luxe et tout ça, pour faire sortir du bois les bourgeois du luxe, communément appelés « luxe, en bourgeois » 😉

    1. Gosseyn

      Par contre, pour ce qui est de la justice, quelques rapprochements peuvent être faits avec la France. Une demande de saisine du Tribunal de l’U.E., pour un dossier d’escroqueries -très sensible- a été mis en touche irrégulièrement par l’avocat preneur de l’affaire. Vu ses manquements déontologiques majeurs, le Bâtonnier a été saisi, pour ensuite refuser de traiter ces questions. Lui signifiant sa violation de la loi de 1991, sa position est restée inchangée. C’est dire le niveau d’obstruction aux droits, de la part d’avocats ! Le Ministre de la justice saisi bottera également en touche à sa façon… (affaire non close). Voilà, le Luxembourg, c’est aussi cela !

  21. Pheldge

    « Et en même temps » il y a « l’autopiratage du ministère des Finances
    Pour sensibiliser ses agents sur la cybersécurité, le service informatique a organisé une fausse opération de piratage, révèle « Le Figaro ».

    On peut être sûrs que ça va très bien se passer ! 😀

    1. sam player

      «Plus de 30.000 personnes ont cliqué sur les liens entre 10 heures et midi lundi matin. C’est beaucoup», constate Yuksel Aydin, adjoint au responsable sécurité des services informatiques de Bercy.
      _________
      Grosse activité du lundi matin au Minefi

  22. LetMePickThat

    Au-delà de l’utilité ou non des Ferrari et des yachts dans l’économie française, il me semble que l’on perd de vue un point essentiel: après impôt, les gens sont bien libres de faire ce qu’ils veulent de leur argent. Si j’ai envie d’acheter pour quinze millions d’euros de cailloux et de les stocker dans mon jardin, ça ne regarde que moi. Si cet argent a déjà été soumis à un impôt sur le revenu, l’Etat n’a rien à dire sur l’emploi final auquel je le destine tant que cet emploi reste légal.

    1. Pheldge

      « quinze millions d’euros de cailloux » … à la louche, à 50 € le m3 ça te fait 300 000 m3 quand même ! tu vas devoir déposer un permis quelque part ! 😉

    2. Vassinhac

      ça c’est l’argument philosophique. C’est le plus puissant mais également le plus étranger à la compréhension des soces.

  23. sam player

    HS mais pas trop…

    Avec Cmarue, faites venir le commerçant dont vous avez besoin dans votre quartier (lefigaro.fr)

    « Alors que la désaffection du commerce de centre-ville s’accélère en France, la Ville de Paris teste dans le 19e arrondissement une solution qui permet aux habitants de choisir les commerçants qu’ils souhaiteraient voir s’installer dans les boutiques vacantes près de chez eux. »
    […]
    « Paris n’est pas la seule ville à s’inquiéter pour ses commerces de proximité. Début septembre, l’association Centre-Ville en Mouvement, qui rassemble des centaines d’élus, ont demandé au président de la République que les centres-villes devenus des «mouroirs» soient reconnus «Grande cause nationale 2018». Le taux de boutiques vides a bondi dans les villes de taille moyenne en 15 ans. Il est supérieur à 10 % dans 89 municipalités. Parmi les plus touchées figurent Béziers, Châtellerault, Forbach et Annonay, avec plus de 20 % des magasins fermés. »
    __________
    As usual : If it moves, tax it. If it keeps moving, regulate it. And if it stops moving, subsidize it.

    Un commentaire rigolo :
    « Concept absurde puis qu’avec Cmonfric et l’application dédiée Cmacarte nous choisissons depuis des décennies quels commerçants doivent survivre et quelles zones commerciales peuvent se développer.
    Ce fut manifestement un plébiscite pour les centres commerciaux… évidemment personne n’avouera son vote ! »

    1. Black Mamba Warrior

      Il faut aussi dire que les nouvelles normes urbaines où l’on fait tout pour que les automobilistes ne stationnent pas au centre , cele ne fait qu’accélérer la désertification des centres…

      1. Jacques Huse de Royaumont

        De plus, les centres commerciaux péri-urbain bénéficient souvent de généreuses subventions pour s’installer, ce qui fausse un tantinet la concurrence avec les centres villes.

        1. Higgins

          Je verrai plutôt de généreuses et discrètes contributions vers les instances politiques locales ou nationales pour favoriser une saine réflexion en matière d’aménagement péri-urbain et aider à la décision. Qui plus est, j’ai cru comprendre que l’état faisait sentir çà et là sa « douce férule » pour que les municipalités comprennent bien que la voiture doit disparaitre des centre-villes. Au nom de quoi? Mystère!

  24. sam player

    HS complet
    Sur l’islamiste de Marseille qui aurait dû être reconduit à la frontière depuis belle lurette, …ce qui n’aurait pas été du luxe (pour faire le lien avec l’article du jour!)

    « De fait, une source précise que «la personne de permanence à la préfecture du Rhône, ayant autorité pour signer l’obligation de quitter le territoire (OQTF) et le placement en centre de rétention de l’assaillant de Marseille, était absente», ce qui a empêché la procédure d’arriver à son terme. »
    ______
    La personne de permanence était absente ! (mais a quand même émargé pour la feuille de paie)

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Pour résoudre ce délicat problème, je propose une loi qui oblige les délinquants en situation irrégulière de ne commettre leur forfait qu’au heure de travail ouvrable de la préfecture. Une taxe sur les dépôts de plainte sera instauré pour financer le surcroit de travail potentiel de la préfecture.
      Une loi, une taxe, et hop, le problème est résolu.

Laisser un commentaire