Paris : la facture Vélib continue de s’alourdir

La nouvelle année signifie pour certains la prise de résolutions, parfois bonnes (comme le retour à un peu d’exercice physique, l’arrêt de la cigarette, en finir avec la croyance enfantine que l’Etat fait du bon boulot, etc.) et parfois moins bonne comme on pouvait s’y attendre de la part de la Maire de Paris. Vous l’avez deviné : Anne Hidalgo et son équipe ont encore sévi.

Tout part du constat que vous connaissez déjà : la voiture est officiellement pourchassée hors des confins de la Cité et si on l’autorise encore à trottiner (à vitesse modérée, oh, là !) sur un périphérique de plus en plus mal entretenu, il en va autrement dans les rues de la capitale où sa présence est officiellement indésirable.

Il faut bien comprendre que ces engins sont polluants, dangereux et occupent une place bien trop importante sur la chaussée, ce qui rend d’ailleurs beaucoup plus compliqués les déplacements (en voiture, n’est-ce pas) de la Maire de Paris. À cette fin et entre deux déplacements en voiture banalisée sous escorte policière, elle recommande donc chaudement de prendre les transports en commun, à la fois propres, fiables et ponctuels ou d’emprunter alternativement l’un des nombreux vélos en location dont la ville s’est officiellement affublée il y a maintenant dix ans.

Oui, le Vélib, cette réussite cyclo-urbaine à portée de toutes les bourses éco-conscientes, permet aux Parisiens petits et grands de se faire écraser par un bus de la RATP pour des tarifs extrêmement modiques et pour les autres de pavaner dans les réunions pince-fesses en prétendant arriver à vélo, le jarret frétillant, même si le taxi vient de vous déposer.

Au demeurant, il sera nécessaire de noter que les tarifs sont d’autant plus modiques que le différentiel entre les coûts d’exploitations de ces bicyclettes de 5000 tonnes et les abonnements proposés aux usagers est couvert en partie par la publicité que le premier gestionnaire, JC Decaux, mettait en place aux bornes de prise en charge, et en partie par un contribuable d’autant plus facile à tondre qu’il semble en redemander avec gourmandise, années après années (le coquin).

Cependant, après dix années de service, c’est le consortium Smovengo qui remplace Decaux et qui en profite pour renégocier avec la Mairie les tarifs et les services rendus. Il y a deux semaines, au premier janvier dernier, le nouveau gestionnaire rentre en jeu. Malheureusement, au lieu des 600 stations normalement prévues pour accueillir le Vélib nouvelle mouture, on n’en trouve que 80, sur les 1200 stations que comptait précédemment la capitale.

Et lorsqu’on tente de comprendre pourquoi tout ne se passe finalement pas aussi bien que prévu, c’est le drame.

Apparemment et malgré une récente hausse de tarif bien vigoureuse de 29€ à plus de 37€, l’entreprise en charge du déploiement des nouveaux Vélib n’est pas parvenue à surmonter les problèmes techniques qu’elle rencontre. Elle pédale quelque peu dans un trop épais potage : l’application mobile ne répond pas bien (certains utilisateurs voient leurs trajets de quelques minutes comptés pour plusieurs heures), le service clientèle est débordé et beaucoup trop de stations sont encore en chantier… Ce qui oblige la société montpelliéraine à consentir à de sévères réductions dans ses tarifs (en lieu et place d’un remboursement contre un service quasi-inexistant).

En outre, le passage de témoin entre Decaux et Smovengo ayant été géré de main de maître (la Mairie de Paris reste inégalable en la matière), ce ne sont pas moins de trois sites internet différents (Vélib 2018, Vélib Métropole et Vélib Autolib Métropole), qui se battent pour expliquer au client pourquoi ce qu’il paye (plus cher) ne fonctionne pas (du tout ou presque).

À ce point du constat, il est nécessaire de faire un résumé : un service de vélos lancé il y a dix ans, dont tout indique qu’il est un véritable gouffre financier pour la Ville de Paris pourtant déjà trop largement endettée, vient de changer de gestionnaire. Ce dernier s’empresse de relever les tarifs de plus de 25% et ne parvient pas à mettre en face un service d’une qualité minimale.

Tout porte à croire, comme le fait d’ailleurs Simon Labouret, porte-parole de l’association « Paris en selle », que – je cite – « le sujet n’a pas été pris très au sérieux par l’opérateur ou les politiques » ; et il est vrai qu’il n’est pas difficile d’imaginer Anne et son équipe gérer ces histoires de vélos blindés avec le tact et le talent devenus la marque de fabrique des projets parisiens.

En attendant la résolution des problèmes, force est de constater que la facture continue d’augmenter et qu’elle sera, plus que probablement, payée par le contribuable : de même que les tanks à deux roues de Decaux revenaient à 4.000 euros par an à la municipalité et conduisait à un déficit de 16 millions d’euro chaque année, on peut raisonnablement imaginer – surtout au vu du démarrage flamboyant qui nous a été fourni en spectacle – que la prochaine mouture ne sera pas mieux fichue d’équilibrer ses comptes.

Autrement dit, non seulement le service public de vélos en location coûte de plus en plus cher aux pratiquants, mais en plus s’avère-t-il aussi de plus en plus dispendieux pour ceux qui ne l’utilisent pas.

Pompon de l’affaire : pendant que les services publics s’escriment à fournir un service médiocre, déficitaire et surfacturé, des flottes de vélos en libre location, bien moins chers, apparaissent dans la capitale.

Bien sûr, on doit se garder de tout enthousiasme précoce devant les défis que ces entreprises vélocipédiques vitaminées devront relever pour assurer la pérennité de leurs flottes, surtout devant le monceau de décrets et de taxes que la Mairie ne manquera pas de pondre pour leur mettre des rayons bâtons dans les roues. Mais au moins peut-on se dire que ces nouvelles formes de location de vélos ne viendront pas gréver le budget municipal, et épargneront donc pour une fois le contribuable.

De surcroît, ces entreprises capitalistiques seront contraintes, par le marché, de s’adapter aux demandes de leur clientèle, des riverains et de la force publique ; on peut dès lors parier sans prendre trop de risque que la solution finalisée sera de toute façon nettement moins chère et bien meilleure que les enclumes publicitaires à deux roues qu’on nous propose actuellement.

Cependant, de même qu’il est extrêmement improbable que la Mairie laisse une concurrence s’installer sans la taxer sauvagement, il est aussi très improbable qu’elle décide d’arrêter l’expérience Vélib au seul motif qu’elle n’est absolument pas rentable. Réjouissez-vous donc : la facture Vélib n’a pas fini d’enfler.

J'accepte les BCH !

15cVfp1wgNFSUVLUbGUufRvWntSkCcpcEB

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires202

  1. Aristarkke

    Cela coûterait moins cher de fournir des vélos à ceux qui les utilisent que de passer par un système où LE velib revient à 3 ou 4.000€ par an à la commune… Mais bon, ce n’est pas bisou que d’ encourager la propriété individuelle au pays du collectivisme soft… pour le moment…

    1. bob razovski

      j’avais fait le même calcul pour… le sauvetage de l’usine Alstom.

      Plutôt que de financer la construction de 2 années de rames tgv inutiles, pour un montant de 500 gentils myions et afin de « sauver » 400 emplois, autant les payer à rester chez eux. Parce qu’un sauvetage à 1.250.000 euros / tête de pipe alors qu’en étant large, les gars doivent coûter 10 fois moins sur 2 ans (charges inclues)…

      1. kekoresin

        Démanteler le bousin et offrir 200.000 € / tête de pipe aurait été indécent dans une logique étatiste. Là où les ouvriers auraient fait n’importe quoi de ce maigre pactole, nul doute que l’État saura mieux faire avec 6X plus…

      2. Calvin

        Là où c’est encore plus grave, c’est qu’il ne s’agissait pas de sauver les emplois mais d’éviter une délocalisation de 200km.
        Bon, ça fait loin en vélo…

    2. JulesXR52

      Comment faites-vous le calcul? Il faudrait connaître le nombre annuel d’utilisateurs uniques des vélibs. Decaux fournit-il ce nombre? En tout cas, ce système aura eu au moins un mérite: montrer que – dans certains cas – se déplacer à vélo est pratique. Cela fait, peut-être maintenant faudrait-il arrêter l’expérience. Mais ce genre de raisonnement, une administration, quelle qu’elle soit, n’en est pas capable.

      1. Aristarkke

        Il est hautement vraisemblable que les utilisateurs annuels sont toujours les mêmes personnes en nombre finalement limité, à une très large majorité. Comme il faut être abonné et déclarer son utilisation à chaque emprunt, Decaux doit avoir les statistiques d’ utilisateurs permanents ou fréquents qui font le gros des utilisateurs

  2. Le Gnôme

    Il est aussi indécent pour une commune de subventionner ce genre de chose qu’une équipe de foot professionnelle. Ce n’est pas son rôle.

    1. Aristarkke

      Être maire revient maintenant à se comporter principalement comme entrepreneur de spectacles et de divertissements. En revanche, pour ce qui concerne l’entretien des voiries et réseau, c’est de plus en plus souvent le calme plat…

      1. miniTAX

        « entrepreneur de spectacles et de divertissements »
        ————–
        C’est sûr que nos zelus nous font pleurer de rire, à l’insu de leur plein gré.
        On rirait bien plus s’ils ne nous coûtaient pas aussi cher.

  3. Calvin

    Pédaler dans la semoule, le sport favori d’Ane Hidaldingue.

    Merci à H16 d’avoir respecté la tradition du billet du vendredi contenant au menu de la morue !

  4. Higgins

    Il y a un avantage à cette situation qui devrait réjouir le premier sinistre qui veut « sauver des vies ». Comme il n’y a plus de Vélib dispos (la station près de mon lieu de travail est désespérément vide), je suis convaincu que le mois de janvier verra le nombre de morts et de blessés par vélo chuter drastiquement. Conclusion, supprimons les vélos de Paris pour faire baisser la courbe maudite (ai lieu de faire c.. les automobilistes sur les routes secondaires…).

    1. Guillaume_rc

      bravo Major !
      Surtout que les chiffres officiels de la sécurité routière démontrent que la récente hausse du nombre de morts (regrettable mais bien modeste au demeurant) est due principalement à des accidents impliquant des piétons et… des cyclistes !
      Rien à voir avec la limitation à 80 à l’h donc.

  5. Bonsaï

    Dans l’esprit de nouvelles relations commerciales, Jupiter-Macron devrait inciter ses nouveaux amis chinois à proposer une solution à cet épineux problème, eux qui sont de grands spécialistes dans ce domaine…

    1. Adolfo Ramirez Jr

      Collector, cette vidéo de Mamère!
      Parait qu’il a aussi des problèmes d’honnêteté avec sa déclaration de patrimoine…

    1. douar

      Bah, déjà, une bonne loi anti fake news pour commencer.
      J’ai lu que plus de 70% des français interrogés étaient favorables à cette idée de loi.
      vraiment un pays de mougeons…

      1. Aristarkke

        Un sondage commenté ce matin à Les Experts sur BFM, annonce un score de 80% d’ enthousiastes pour la lutte contre les fake news.
        URSS revival…

        1. Val

          @Harry nos parlons souvent de la faillite de l’ed nat , en fait c’est une question de point de vue. 80% de formatage marxiste c’est un beau score.

        2. kekoresin

          De Rugy est contre cette loi depuis hier, puis finalement pour ce matin depuis qu’il a trouvé la parade: ce sont les autres qui n’ont pas compris son propos, 65 millions d’imbéciles jamais lassés qu’on les considère comme tel (cf Perceval)

      2. MCA

        @douar 12 janvier 2018, 10 h 12 miJ

        « J’ai lu que plus de 70% des français interrogés étaient favorables »

        Propagande habituelle pour préparer les esprits.

        Par contre moi j’ai bien VU que 55% des français avaient dit « non » à la « constitution européenne », assez curieusement, ce sondage grandeur nature n’a pas été suivi d’effets.

        Certainement une erreur…

          1. MCA

            J’assistais hier soir à une conférence sur le thème « la démocratie est-elle en danger » et l’intervenante nous disait bien que les classes dirigeantes et « sachantes », n’avaient que du mépris pour ceux d’en bas qualifiés d’ignares.

            Chez les british, ça doit être à peu près la même chose mais au moins ils semblent respecter une certaine façade démocratique alors que chez nous il s’agit d’une farce qui se joue en plein jour avec le plus profond mépris pour le peuple.

            Wait and see pour les british, mais ça ne m’étonnerait pas qu’ils disent non de nouveau.

            Cette Europe est vraiment l’Europe des clowns; quand les votants disent « non », on les fait revoter (ou on passe outre) alors que quand ils disent « oui », aucun revote n’est possible alors qu’il serait nécessaire et urgent pour arrêter ce train fou.

            1. Higgins

              Ce qui me rassure un peu, c’est l’endroit où ces propos ont été tenus. Cet espace de liberté est, disons, paradoxal d’une certaine manière.

              1. MCA

                En effet, ça ne manque pas de sel d’entendre la nature de l’exposé, des questions et commentaires dans cet endroit.

                Je dois avouer que ça m’a offert un bon bol d’air frais.

                  1. Pheldge

                    Oui, mais pourquoi alors trouver « cet espace de liberté … paradoxal » ? les militaires sont-ils par essence des dictateurs potentiels, des ennemis de la démocratie ? j’avoue Major être surpris de lire ton commentaire …

                    1. Higgins

                      C’est rapport à « la grande muette », qui se tait peut être comme le souhaiteraient certains, mais qui pense. Sous la surface lisse de l’eau, il y a beaucoup de courants.

      1. Vodkaman

        C’est ça : je vois bien venir le truc où « plus juste » veux dire que seul ceux payant l’IR paieront la nouvelle taxe d’habitation, avec plusieurs tranches comme pour l’IR.

        Parce qu’un riche, il emprunte plus souvent des DVD à la médiathèque que le pauvre, qui n’a pas de TV. Ses enfants payent plus cher la cantine parce qu’ils mangent plus (que voulez vous, le fils du riche, habitué à faire 3 repas par jours, mange plus à la cantine que le fils du pauvre qui a appris à se contenter d’une simple tranche de pain sec le soir). il a une plus grosse voiture, donc il use plus la route, alors que le pauvre, il est obligé de se déplacer à pied…

        Des justifications à la con, je peux vous en trouver jusqu’au bout de la nuit…

        1. Gosseyn

          La ségrégation sociale, les soces aiment bien, du moment que c’est sur un critère économique !
          Les voleurs aussi aiment bien faire les poches-portefeuille des riches.
          Chaque pègre se spécialise dans son domaine favori. Un partage du marché, en quelque sorte.

  6. Guillaume_rc

    Entres autres conséquences de l’obsession anti-voiture d’Hidalgo : la fermeture des commerces.
    Exemple : la plus célèbre librairie de BD à l’angle St Jacques / St Germain va fermer : ça n’allait déjà pas bien pour eux mais la fermeture des voies sur berges empêchant la clientèle majoritairement non-parisienne de venir, la librairie ferme !
    Comme dirait notre hôte : encore une mission réussie !

    1. Aristarkke

      Et en même temps, risquer une prune à 50 roros pour venir acheter (peut-être même pas) une BD à 12 ou 15€…
      Amazon va continuer à engranger…

    2. kekoresin

      Argument souvent évoqué mais pas forcément pertinent dans ce cas. La CFE délirante, la mise aux normes pour les handicapés, les caisses Bercy, l’inspection du travail, les futures normes sur la qualité de l’air, les normes de sécurité pour le personnel et les clients, les lois sur les ouvertures le dimanche, les délais de livraisons, le coût des stocks (…) tous ces petits délices dont l’administration soviétique a le secret et qui favorisent la réussite flamboyante du petit commerce, foyer du vice et de la fraude fiscale que l’État se fait un devoir sacré de serrer de près jusqu’à étouffement, pour mieux en déplorer la disparition devant la première caméra du disponible en accusant les Gofas qui ont le mauvais goût de ne pas être soumis à nos petits cloportes d’hémicycle !

      1. Aristarkke

        Et que dire de l’ attitude, disons ambiguë, des polytocards qui, à Paris, fustigent les GAFA dont Amazon mais qui font des pieds et des mains pour que cette suceuse de la moelle du prolétaire vienne installer un de ses entrepôts d’ aliénation de la classe paupérisée dans LEURS circonscriptions (et pas dans celles des copains de parti…).

      2. Vassinhac

        Tout à fait.

        En ce moment en province la mode est d’accuser les zones commerciales en périphérie. Des villes commencent à interdire l’installation de nouveaux commerces dans ces zones (en tout cas ceux qui ont des concurrents en centre-ville).

  7. Gerldam

    Et que dire de ceux de Lille (je crois) où la société adjudicataire vient de jeter l’éponge pour cause de vandalisme excessif.
    Alors que dans d’autres pays du nord, les vélos en libre service roulent sans anicroche et sans aucun vandalisme pendant plus de dix ans.
    Vous avez dit bizarre….

  8. Mildred

    Il faudrait que les Parisiens arrêtent de geindre et de gémir pour un oui et pour un non ! Qui a voté de telle sorte que madame Hidalgo s’est retrouvée maire de Paris ?

      1. Aristarkke

        A lire la prose électorale de NKM vs celle Anihildalgo, il était peu évident de deviner laquelle était de droite (enfin badgée comme telle)..

    1. MCA

      @Mildred 12 janvier 2018, 11 h 06 min

      Rien ne permet de dire que ceux qui geignent et gémissent sont ceux qui ont contribué au sacre de la reine.

      Je penserais même bien volontiers le contraire.

  9. Casuffit

    Hors sujet mais Alerte :
    La nouvelle loi de finance traitant de l’assurance vie pille vos économies en toute illégalité.
    Depuis le 1er janvier, en cas de retrait sur un contrat, par exemple ancien de 20 ans, la CSG, que l’Europe a dit être un impôt, applicable à l’ensemble du retrait sera taxée au nouveau taux de 17,2%
    Celle-ci a déjà été prélevée au fil de l’eau aux taux correspondant à chaque période, mais cette loi n’en tient pas compte et les CSG/RDS seront recalculées ou due quand, pour les plus anciens contrats, elle ne l’était pas. Les sommes ainsi volées sont considérables.
    Il ya donc rétroactivité de l’impôt sur 8/15/30 ans interdit par l’article 2 du Code Civil.
    L’état fait mains basses sur vos économies sans que personne ne bronche. Incroyable!

    1. sam player

      L’impôt est TOUJOURS rétroactif puisque par exemple pour l’IR il est calculé dans la loi de finances votée en fin d’année précédant celle où il est exigible mais portant sur des revenus encaissés alors que la loi de finance était inconnue.
      Idem pur la TH, l’IF etc….

      1. frankiz

        Oui, ça s’appelle le prélèvement à la source avant même qu’elle ait eu le temps de jaillir…

        Et même à sec, ils foreront toujours plus profond…

        1. sam player

          Non, le prélèvement à la source, vu qu’il n’y aura pas de décalage aura au moins le mérite de porter sur des revenus perçus alors que la LF existe au jour de la perception.

          1. BDC

            Pour l’assiette oui, mais a priori le taux de ponction est bien calculé selon la déclaration de revenus N-1 effectuée en mai N, actualisé en septembre N. Donc à moins d’aller prendre ton ticket au guichet, jusqu’en août tu payes sur une base de revenus N-2.

                1. sam player

                  Je ne suis pas en train de rêver, ni de valider la pertinence d’un système de prélèvement d’impôts.
                  Dans le système actuel, avec tiers provisionnel, il t’est possible de réduire de toi-même et sous ta propre responsabilité la valeur des tiers… mais tu risques de te prendre une pénalité si tu t’es planté de plus de 10% (de mémoire) et nul besoin d’aller à un guichet pour cela.

                  Sinon, le tax return existe déjà dans le système actuel même s’il n’apparaît pas aussi clairement que dans un système de prélèvement à la source.

                  Il y a certes loin de la coupe aux lèvres, et on verra l’applicatif qui en sera fait, mais en théorie dans les premières moutures du prélèvement à la source, il était possible de modifier par toi-même le taux. Mais le sujet là était le tax return et c’est certain qu’il sera intégré dedans sinon ça n’a aucun sens : ce n’est pas un idéal rêvé, c’est de la logique fondamentale.

    2. kekoresin

      Le non respect des contrat est un sport national. L’intérêt général justifie toute les spoliations imaginables et nos politichiens ne s’embarrassent même plus de notions d’État de droit ni de propriété privée. Les français sont soumis. Ils râlent mais au final se laissent violer, sensibles au petit souffle d’air tiède qui leur susurre « ça ira mieux demain, pas pour toi certes, mais globalement. Demain ton cul sera irrité mais maman te redonnera 5% de ce qu’elle t’a volé pour acheter de la pommade ! ». Le français verse une unique grosse larme et va masser son fondement en silence, dans un recoin sombre de sa maison BBC aux normes NF, bien à l’abri de toute dignité, en se disant qu’heureusement on est en démocratie non?

      1. Val

        @keko certes mais les français les plus obtus commencent (pour reprendre ton image) à avoir sérieusement mal au fondement . Même mon frère (bon sujet d’étude sociale) vient de me sortir que finalement j’ai raison quand je dis que voter ne sert à rien et que tout est totalement bidonné . (Mon frère est un disciple de Bayrou et n’a pas digéré la dernière rigolade élective) ajoute à cela qu’il a 4 mômes il figure en bonne place des tondus de service , ça finit par donner de la lucidité , même aux plus rétifs . Il va arriver un moment où tout le monde va se faire tondre bien ras et ça va commencer à se voir …

        1. kekoresin

          Ton frère ne fait sans doute pas parti de ceux qui croient que le soleil gravite autour de la terre. Mais bon, des petits signes d’espoir existent mais ton frère pense certainement que son idole aurait fait mieux, non?

    3. MCA

      @ Casuffit 12 janvier 2018, 11 h 30 min

      Idem pour les comptes épargne entreprise qui bénéficiaient d’un calcul de taux historiques par périodes.

      C’est fini, tout à 17 % (taux max) dans un but de « simplification' » car bien c’est bien connu, les ordinateurs ne savent pas faire d’additions….

      1. Casuffit

        Vous avez absolument raison.
        Notez que seul le journal Investir a réagi.
        Noter aussi que la bande a Macron par ce forfait méprise l’article 2 du code Civil si l’on dit les CSG/RDS impôts, ou la jurisprudence que représente la décision du Conseil Constitutionnel de janvier 2013 si on les appelle taxes,
        et tout ceci dans la plus grande indifférence générale.
        Comme aime dire notre hôte “Ce pays est foutu“

  10. kelp

    Perso je me serais permis en plus de préciser que tout ça dans une ville ou il pleut … 170 jours par an….

    Alors le Velo pour aller bosser mais pas si je dois laisser des fringues au taf et avoir une douche à disposition perso …

  11. kekoresin

    Et les parigogos en redemandent, enfin surtout les paribobos qui pédalent jusqu’au magasin bio, fiers de pouvoir sauver Gaïa et peu importe ce que ça coûtera vu qu’ils en ont les moyens. En cas de disparition des biclounes collectifs, ils auront toujours la trottinette qui leur ouvrira la voie au milieu de tous les pauvres, pollueurs par essence, tels de petits Moïses de trottoirs en quête d’un absolu hors de portée de leurs petites pattes citadines!

    1. Higgins

      Je suis tombé sur un beau spécimen d’abruti ce soir. Banlieue sud de Paris, circulation dense sur deux voies (il est 18h00), nuit noire, visibilité médiocre par endroit mais présence d’une magnifique piste cyclable à deux voies parallèlement au boulevard. Que croyez-vous qu’il arriva? Sur fut sur la route que ce con roulat (et il emmerdait tout le monde). J’en arrive à penser qu’ils ne sont décidemment pas assez nombreux à passer sous les roues d’un camion. Évidemment, point de maréchaussée pour sanctionner le cuistre.

    1. Aristarkke

      Ou comment augmenter le rapport de TVA de cette activité économique de près du double, moyennant quelques coups de plume…
      Mais cela va susciter de la concurrence nouvelle, vu le niveau de clientèle captive…

        1. sam player

          Mais surtout une bonne assurance : quand je vois le contrôleur faire gueuler des moteurs turbo à 3000rpm pendant 3-4 minutes puis les couper immédiatement : rien de mieux pour finir de fusiller un moteur un peu faiblard.
          Globalement le contrôle technique est complètement subjectif : jeu mineur, jeu important… et le mec voit une goutte d’un liquide indéfini : bing, défaut d’étanchéité… et le pire c’est le contrôle du nombre de crans du frein à main… des abrutis finis…
          Ca va être comme pour la loi… il ne faut pas bien connaître la loi, faut juste bien connaître le juge.

          1. Aristarkke

            Je viens de lire que la vitesse d’ allumage/extinction des clignotants/warning va être contrôlée et nécessitera une contre-visite si elle n’est pas conforme ??? (à quelle référence? Ou le clignotement existe ou il n’ existe pas mais juger de sa « vitesse »…)

            1. Higgins

              Les propriétaires d’une marque de voiture française réputée autrefois pour ses problèmes de centrale de clignotant vont avoir des soucis.

                    1. albundy17

                      « Avant, le plein triplait sa valeur… »

                      Patiente un peu, ça va revenir: Je remarque qu’avec le baril à moitié de sa valeur de 2012, le gazole est plus cher qu’a l’époque.

                    2. Aristarkke

                      J’ai fait un autre constat: le gazole en station hypermarché ou Total Accès(qui les marque à la culotte) est maintenant au prix autoroute d’ il y a moins de deux ans. Lequel prix autoroute voisine avec les 1,55€/L, actuellement…

    2. Higgins

      Conséquence la plus probable: un nombre grandissant de véhicule roulant sans CT à jour. Réaction logique et imbécile du Léviathan: durcissement annoncé des contrôles par les forces de l’ordre (illusoire sauf à tripler les effectifs) avec terrible sanction financière à la clé (illusoire de toute manière car ceux qui ne feront pas leur CT sont en grande partie insolvables. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils ne font pas le CT dont le coût est devenu prohibitif).
      Tout ça pour faire plaisir à Bruxelles et une bande d’abruti dans les ministères. On se demande en quoi cette mesure va améliorer la situation (va-t-elle « sauver des vies »?). En clair, pourquoi et au nom de quelle raison objective et justifiée une telle mesure a-t-elle été prise?

      1. sam player

        (va-t-elle « sauver des vies »?)

        Les accidents ayant pour raison principale l’état du véhicule ça doit être 1 à 1.5% des accidents, et on peut penser que pour les morts ça doit être dans le même rapport : faire chier 66 millions de personnes pour 40 morts par an… il y a certainement des domaines où la même somme dépensée (ou pas) permettrait d’avoir un impact 10 fois plus important sur les vies sauvées.

        (sans compter qu’un accident a peut-être causé la mort d’un futur Hitler et là je vous parle pas des vies sauvées en ne faisant rien).

        1. Aristarkke

          C’est du même niveau que tous les appareils d’ alerte, de sécurité dont ont du se doter TOUS les propriétaires de piscines privées sur la base de 30 à 40 morts accidentelles d’ enfants (noyades) par an… Sauf que le bilan annuel a à peine baissé et qu’il y a toujours des enfants noyés, même dans des piscines équipées…
          Perso, je pense que la multiplicité des systèmes d’ alarme, de protection, etc… a plutôt un effet d’ engourdissement de l’attention, de la veille de sauvegarde qui finit par annuler l’effet de ces dispositifs puisque l’aboutissement logique est de leur confier la tâche de vigilance…

          1. albundy17

            sur planetoscope, on en est à 35 noyades en piscine, france, depuis le début de l’année, bon ils extrapolent les 1200 annuels

            J’ai bien fait de bacher pour l’hiver :mrgreen:

            « La noyade se définit comme une « suffocation due à une immersion dans l’eau. Au sens strict, la noyade est suivie d’un décès.  »

            Ils sont bon dans les définitions, aussi.

            Ari, on peut aussi extrapoler à plein de trucs ton raisonnement, la limite à 80 (qui apparemment sera plus accidentogène dixit une lecture de l’expérience à 80 des zones test) ou encore le vaccin tetanos obligatoire (12 mort en 20 ans je crois), bref, du moment que ça rapporte une valise

            1. Aristarkke

              Davantage accidentogene est la conclusion à laquelle serait arrivé le Danemark après expérience concrète.
              En GB, la limite est proche de 100km/H et pourtant, elle détient toujours la palme du nombre de victimes le plus faible…
              Comme quoi…

              1. Jérôme

                Parce qu’une règle acceptée est une règle respectée. Ils se sont rendu compte que la vitesse moyenne respectée par le plus grand nombre était de 100km/h et que cela évitait des manœuvres et des dépassement dangereux.

              2. albundy17

                « serait arrivé le Danemark après expérience concrète. »

                l’experience sur les petits tronçons test réalisés en france montre la même tendance, Ari, malgré les aménagements réalisés…

            2. Aristarkke

              1 .200 noyades, c’est le nombre total annuel, celles en mer inclues qui représentent les 3/4 du total.
              Dans les piscines privées de particuliers, cela vaudrait dans les 70 cas annuels dont la majeure partie constituée par les marmots de bas âge puisqu’il y a aussi des adultes et des vieux qui se noient dans leur propre piscine (malaise, probablement).

              1. Pheldge

                Papet, c’est pas parce que tu écluses des exclues, que tu dois écrire des bêtises ! « celles en mer inclueSEs … »
                projet-voltaire.fr/regles-orthographe/inclue-ou-incluse/

                1. Aristarkke

                  C’est pas possible! Tu as un ping qui retentit après chacun de mes commentaires pour me répondre dans la poignée de minutes qui suit, temps de frappe inclus??? Sinon, faute involontaire: mini-clavier de smartphone Lumia excuse.

          2. Higgins

            Ces dispositifs n’ont aucune utilité réelle et ne sont le fruit que d’une énième gesticulation politique. Le drame de perdre un enfant ou petit-enfant est déjà une punition assez sévère. L’intervention de l’Etat est totalement inutile. Il faut accepter intellectuellement que la « justice » des hommes ait des limites. Pour autant, chaque cas est différent et doit être examiné sans passion. On peut faire un parallèle identique avec les accidents routiers. Dans un cas récent, la condutrice d’un car soutient que le passage à niveau (6 morts) était ouvert alors que d’autres témoignages soutiennent le contraire. J’aurai tendance à la croire (je suis persuadé qu’elle a vu le passage à niveau ouvert que sa vision soit juste ou non) d’autant plus qu’elle devra vivre le reste de sa vie avec ce drame. La justice des hommes est impuissante et malvenue dans ce genre de cas d’autant plus qu’elle n’a pas pour vocation à consoler les victimes ou ayant-droits mais à sanctionner un comportement apprécié deviant au regard des textes en vigueur.

  12. MCA

    je ne désespère pas de voir apparaître d’ici peu les tandems modèle « Le Boss et sa secrétaire » (hein BDC?) ou bien le modèle voiture à pédales … :o))))… comme on en voit sur le bord des plages l’été.

    C’est dingue l’énergie que ces gens peuvent dépenser pour ne pas répondre aux problèmes qui se posent, occupés qu’ils sont à surfer sur l’insignifiance.

          1. Pheldge

            Second degré ? Major, je croyais que toi et tes alcoolytes*, étiez plutôt adeptes en ce domaine, des quarantièmes rugissants détonnants … 😉

            *mention spéciale à kekoresin, hors concours !

    1. kekoresin

      Why MCA? Tu peux continuer à nous balancer du Boursorama si ça te chante.

      Pour ce bouffon de LeMerdeux, Macron lui dirait d’affirmer qu’il a des chouquettes à la place des couilles qu’il se précipiterait à TF1 pour une dégustation gratos! Mais à bouffon bouffon et demi, son public d’ovins brouteurs de propagande est rassuré, ouf, les 22.000.000.000 de reuros tomberont des poches trouées de maman état. Et les journalistes d’acquiescer mollement, l’oeil humide à l’approche de leurs vrais boss « Merci Môônsieur le ministre, puis-je vous sucer les chouquettes en loge? Puis-je amener une stagiaire pour qu’elle voit ce qu’est le vrai journalisme en action? »

  13. Val

    Je sais pas pour vous mais plus ça va plus nos politiques me font penser à la grand mère gaga qui fait des chèques à tout va et ouvre sa porte à n’importe qui. Dans une famille qui se tient on la met gentiment sous tutelle, bizarrement on a du mal à le mettre en oeuvre à l’échelon national. C’est bien dommage.

    1. Gosseyn

      L’Europe, malgré ses défauts, c’est pourtant un peu ça. La France a, bon gré mal gré, adapté ses loi en raison de principes généraux de gouvernance édictés par des pays moins corrompus. Bon, d’accord, entre coucher les lois sur le papier et les appliquer sans faille, il reste un monde. Un pas en avant a tout de même été fait.

      1. albundy17

        Un pas en avant, quelle plaisanterie, le pays des droits de l’homme, classé 23 eme et qui perd des places années après années… Il y a un journaliste qui faisait un listing non exhaustif des mises en examens et condamnations des véreux de la ripoublique de tout bords, son monologue a duré 7 minutes, sans compter que les condamnations sont ridicules.

        Indépendance de la justice, mon cul, c’est qu’ascenseur et pot vin estimé à 30 milliards par an

        1. sam player

          Ce n’est pas ce que dit Gosseyn : je suis d’accord avec lui : sans l’Europe ce serait encore pire en france. Je tiens à ta disposition un tas d’exemples s’il t’en faut.
          Plutôt qu’un pas en avant, ok, on devrait plutôt dire qu’au lieu de 5 en arrière on n’en a fait que 3… grâce à l’Europe.

          1. albundy17

            « on devrait plutôt dire qu’au lieu de 5 en arrière on n’en a fait que 3 »

            Oui sans doute, mais si ça recule plus vite que l’on avance, ça n’empêche de faire mentir la chansonnette. D’autre part on a un nouveau niveau de corrupt à brussels.

            Enfin, quand on voit que ds les pays nordiques ça démissionne pour un carambar acheté avec des fds publics, ou que plus proche angela va faire son 4eme mandat sans casserole de ce type (ou alors elle est douée), ou que partout ds le monde, même en Amérique latine ça entaule (cahuzac, là bas serait derrière les barreaux plutot que de chaise)

            Enfin, moins pire que si c’était plus mal ne me parait pas un score mirobolant pour ces enc qui viennent nous faire la morale

            1. Aristarkke

              Al, je pense que SP et Gosseyn sont en accord avec toi. Nous ne sommes pas satisfaits de l’état pitoyable de ce pays. Mais le constat est que, »heureusement » que juridiquement, la Grance est bridée par l’Europe dans sa démarche spoliatrice parce que le déchaînement serait démentiel.
              Maintenant, ce qui prolonge l’agonie, c’est l’atonie de l’UE devant la totale absence de frein de la dépense publique grançaise qui devrait normalement entraîner des conséquences désagréables en récompense.

            2. Adolfo Ramirez Jr

              TOUS les ex présidents depuis 20 ans en ont croqué. Sur les 5, un seul est en prison. Mais c’est parce que c’est un idiot.

          2. Val

            @sam bof , l’europe a simplement permis à la France de continuer à tirer des chèques en continuant sa politique dispendieuse. Sans l’Europe elle se serait pris le mur des réalités depuis longtemps. Bien sûr ça aurait été pire , mais finalement nous aurions été contraints de réformer , alors que là … nous glissons gentiment vers l’étatisme autoritaire et le sous développement.

            1. Gosseyn

              Val, ne pensez rien qu’à la barrière budgétaire de 3 %, pour le déficit maxi admissible. Bien entendu, elle est contournée, mais où en serions-nous en France sans cela ?
              Face au gouffre, on aurait fait un grand bond en avant ?
              Quant à vos réformes obligées, elles seraient passé comme toujours par une forte dévaluation, accompagnée d’un discrédit du franc et suivie d’une perte conséquente de pouvoir d’achat : votre, notre pouvoir d’achat !
              Même la Suisse aurait racheté nos usines !
              Personne ni rien ne rachètera nos politiciens véreux !

              1. Aristarkke

                La Suisse rachète déjà nos usines : Geberit a absorbé Allia (porcelainier sanitaire près de Fontainebleau) en 2016 et a entrepris de démonter /transférer les installations pour un pays de l’Est… 😈

        2. Gosseyn

          Monologue de 7 minutes pour lister les véreux de la République ?
          P’fou, heureusement que je ne suis pas journaliste, j’en aurai pour des heures, plus vraisemblablement des jours !
          Ce qui est malheureux, c’est que le lecteur banal, inattentif et mal informé, prendra ces quelques lignes pour de l’exagération ou bien de l’ironie…
          Il faut pourtant des milliers de corrompus de haut niveau (pour ne pas dire  »de haut vol »!) et bien en place pour faire vaciller les principes républicains avoués en se livrant à des comportement mafieux que le Code pénal réprouve.

  14. Aristarkke

    Houlà! Un petit tour sur MSN News montre qu’il y a eu beaucoup de gogos pour imaginer que la suppression de la TH pour 80% des Grançais signifiait réellement la disparition de cet impôt pour eux SANS qu’ en même temps n’ en naisse un autre similaire…
    Du coup, l’ annonce d’une nouvelle taxe, même plus « juste » inquiète le populo…

    Et Bruno Le Maire de monter à la tribune pour proclamer solennellement qu’il n’y aura pas de nouvel impôt durant le quinquennat de Flop Joene…
    [mais il n’a pas proclamé que les existants ne seront pas retouchés…]

  15. Vodkaman

    Le soucis étant qu’entre ceux qui prennent la reconstitution d’Iwo Jima dans leur intimité et ceux qui se disent pourquoi pas la première phalange du petit doigt de Brigitte (prénom interchangeable selon votre idéal), il y a un monde. Appartenant plutôt à la première catégorie (on va dire que mon revenu me classe dans les derniers 10% des salariés…) ce serait bien que Brigitte s’active pour un gros FF jusqu’à l’épaule pour les autres, histoire de leur faire comprendre que stop !!!

    Peut être que si tout le monde devait s’acquitter d’un forfait de 70€ mensuel / personne correspondant aux services de base de l’état

    – Armées : 34.2 Md€
    – justice : 6.98 Md€
    – sécurité : 13.3 Md€
    soit 54 Md€/ 65 000 000 de personnes /12 (à la grosse louche), la perception de la chose serait un peu différente.

    Cela s’accompagnerait certes d’une baisse sur les indirects (TVA et autres…) mais je pense que le coté pédagogique de la chose ferait réfléchir différemment.

    1. MCA

      Bien vu, avec double avantage :

      – pédagogique en montrant que la gratuité n’existe pas

      – répondre au désir de ̶r̶a̶c̶k̶e̶t̶ simplification qui les obsède.

    1. albundy17

      Ce ne sont pas des traitres, ils font ce que leur payeur dit de faire, et quand ils devront tirer ds le tas ils le feront aussi, au même tittre que tu vends ou fabrique des trucs inutiles à des gens qui n’en ont pas besoin pour leur baiser leur pognon

      1. MCA

        Alors Al, d’après toi, on peut compter sur qui au juste pour nous tirer de cette moïse? et quelle solutions pacifiques pouvons nous adopter pour changer les choses dans le bon sens?

        1. albundy17

          Mon amoureux le dirait, je n’ai pas les capacités cognitives pour avoir la soluce, mais tout de même, j’ai un vague sentiment qu’il n’y aura pas d’homme ou femme providentiel.

          Et la sortie du serpent ne pourra se faire qu’à la russe (98 il me semble), pas trop pacifiquement mais en étranglant le tonneau, ça sert juste à accélérer le mouvement bien long.

          Malheureusement, il y a tellement de poires dociles à ponctionner que politique français est toujours un grand métier d’avenir

      2. Val

        L’autre jour un copain de mes parents était hors de lui. Tout à fait étonnant car c’est un être adorable et tout à fait bien élevé et respectueux des lois. Il s’était fait arrêter à la nuit tombante mais encore claire par les pandores de service parce qu’il n’avait pas allumé ses feux . 4 points 90 euros et Pan prends ça pour ta gu**le. Pas de pitié pour le citoyen lambda inoffensif, comme dirait P**tine , on ira les taxer jusque dans les chio**es

        1. Higgins

          Les c… osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît. J’ai également des cas contraires où les pandorres ont fait preuve d’une réelle intelligence. J’aurai tendance à penser que c’est plutôt la norme mais on ne se souvient que des cas douloureux.

        2. kekoresin

          Le seul moyen face à ces glands bleus est de contester, leur prendre la tête jusqu’à plus soif, leur demander la dernière visite technique de leur matériel… La dernière fois que je me suis fais arrêté, ça a duré 40 minutes. Les connards m’ont menacé de n’emmener au poste. « Pas de problème les gars, j’ai que ça a foutre et en plus vous aurez un peu de paperasse à vous manger… ».

          Bref, pas de point, pas d’amende, mais je ne dis pas que ça marche tout le temps. Avec l’alcool tu peux oublier l’affaire.

      3. Jérôme

        Je n’ai pas un flingue à la ceinture pour les obliger à acheter. Leur rôle reste principalement de protéger et faire respecter les lois pas de racketter le cul au chaud les citoyens qui se font déjà racketter pour les payer.
        Ils ont le choix de tirer ou pas dans la foule comme d’être complices du vol en bandes organisées.

        1. albundy17

          « Leur rôle reste principalement de protéger et faire respecter les lois  »

          ça, c’était avant que les politocards gauchiards sauce mère à Carlos (le chanteur, hein) n’aient besoin de plus de pognon pour leur idéologie de merde pour les sans dents (y compris « l’ arrose qui leur fourni réélection depuis 50 ans » et leur train de vie de monarque.

          Ils sont complices car il y a le chèque en fin de mois, comme toi, comme moi.

        2. kekoresin

          T’inquiète pas pour le flingue. Je te dis pas les emmerdements qu’ils ont quand ils dégainent leur arme de service.

          Une fois, un motard qui m’avais arrêté a posé la main sur son holster quand je suis descendu de ma bagnole sans la permission de Ponch. Putain ce que j’ai rigolé. Je lui est balancé « Tu vas quand même pas me descendre devant mes gosses parce que je suis descendu de bagnole! ». J’ai pris des passants à témoin, j’en ai fait des caisses. Le mec ne savais plus ou se foutre et a fini par me laisser me barrer!

        3. MCA

          @Jérôme 13 janvier 2018, 13 h 58 min

          « Leur rôle reste principalement de protéger et faire respecter les lois »

          Hahaha! c’est beau d’être jeune! :o))))

          1. Jérôme

            « Leur rôle etc… » sur le papier s’entend :mrgreen:

            Desproges! à mon secours:
            La naïveté grotesque des enfants fait peine à voir, surtout si l’on veut bien la comparer à la maturité sereine qui caractérise les adultes. Par exemple, l’enfant croit au Père Noël. L’adulte non. L’adulte ne croit pas au Père Noël. Il vote.

      4. sam player

        « …tu vends ou fabrique des trucs inutiles à des gens qui n’en ont pas besoin pour leur baiser leur pognon… »

        Assez étonnant comme réflexion de la part d’un artisan/commerçant : un client te demande une prestation, tu lui fournis si t’es d’accord, point barre. Celui qui achète est responsable de ces actes, nan ? Personne ne baise personne à partir du moment où tu fournis ce qui est demandé au prix convenu.

        1. albundy17

          De ses actes, donc.

          Tout le monde enfile tout le monde, chacun dans son domaine, c’est la norme, afin de pouvoir régler ses notes étatiques et cerfatiques.

          Quand on voit le taux horaire des professions manuelles, délirants, et ce qui reste au bout….

          Suis juste en dessous des pratiques ds mon coin, ça m’ hallucine, il y a peu, un changement de robinet de chiotte à la Rochelle, 110 euros (sur devis ! ze voulais pas y aller !) Et tu fais le compte, j’ai perdu mon temps et mon argent.

          Enfin donc, tout le monde enfile tt le monde pour engrosser la bete, c’est la norme, mais tout le monde est d’accord, alors il y a pas viol

            1. Pheldge

              Papet, imagine que t’ailles faire le même boulot à Paris XIII, impossible de te garer, tu tournes 1/2 h, avec les embouteillages, t’es arrivé à 10, tu commences donc à bosser vers 10 h 30, et finalement t’en ressors à 12 h, et ta journée est morte !

              1. Aristarkke

                Tu en as pour 10mn à changer un robinet de réservoir… Bon, maintenant, si La Rochelle est pire que Paris, question stationnement…

          1. sam player

            P’tain, 110 balles pour changer un robinet de WC et tu t’en sors pas ? Explique, parce que même dans le pire des cas, tu devrais passer 2 heures nan ? T’as monté les 42 étages à pied ?

            1. albundy17

              Va te garer à la rochelle centre, pionnière du vélib et du parcours unique, ça va t’éclairer.

              porte à porte ça m’a pris plus de 2 heures, j’ai sous estimé mon devis.

              Et coup de bol, je ne me suis pas fait aligner pour mon CT, m’enfin c’est autre chose

          2. Aristarkke

            Al, te relisant, tu ne vas quand même pas nous dire que tu as sorti un devis écrit pour un chgt de robinet de wc à 110€ en plus de tout le reste ???

  16. albundy17

    Bon comme tout le monde est mort, j’en profite: il y a un gamin de 9 ans qui est mort de la grippe, à Lourdes.

    Bon, déjà le titre, ça tombe sous le coup des fake news, mais la suite est croustillante: Cellule psychologique mise en place ds l’école du gamin ET dans le collège de sa sœur ET une cellule d’écoute (????) va être mise en place.

    Il n’ont rien fait pour son chat, c’est dégolasse

  17. Trololo

    Quand ce système bycyclo-soviétique a été créé, je me suis dit qu’il aurait été bien plus simple de s’appuyer sur les loueurs/réparateurs existants à l’époque. Un réseau de professionnels réparti dans tous les quartiers avec pourquoi pas un système d’ouverture 24/24 et de parking sécurisé payant pour ceux qui amènent leur propre vélo. En plus çà aurait pu créer des emplois qu’est ce que je suis facho !

    1. Gosseyn

      Ce n’est pas sérieux de ramener des solutions de bon sens, voyons ! Pour la peine, vous serez interdit à vie de toute fonction politique ! Populiste, eh, pourquoi pas démocrate,  »un homme une voix », tant que vous y êtes ? Y a que la le pen pour vouloir ça et des référendums !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.