Quand Corbière pète un câble

Il s’en passe des choses sur France Inter ! Au détour de l’une de ces chroniques d’humoristes-moralisateurs comme il en existe maintenant un peu trop, on découvre une facette jusque là peu explorée d’Alexis Corbière, député de la France Insoumise, qui n’a apparemment pas du tout goûté à la performance comique qui lui était offerte.

Bon, soit, la performance en question n’était pas vraiment amusante (mais la chroniqueuse ne l’est qu’accidentellement) et son petit côté doux-amer a très manifestement déclenché une crise de poujadicite aigüe de la part du chroniqué : oser insinuer qu’il n’aurait pas payé ses cotisations, lui, le député de la France Soumise Au Fisc et Aux Organismes Sociaux, c’est vraiment insupportable ! Il ne pouvait pas rester de marbre devant tant d’insolence !

Les raisons de la colère de Corbière apparaissent pourtant bien maigres : Charline Vanhoenacker est en effet revenue sur les émoluments touchés par celui qui était alors en campagne électorale pour la France Insoumise, et la chroniqueuse n’a pas pu s’empêcher de noter que notre député s’est fait payer chacune de ses interventions médiatiques sur les plateaux télé, alors même que ces médias sont régulièrement conspués par le Lider Insoumismo, Jean-Luc Mélenchon. Poussant l’impudence encore plus loin, Charline a même dégondé le pauvre Alexis lorsqu’elle s’est fendue d’un commentaire sur le choix tout à fait particulier du statut d’auto-entrepreneur choisi par le député communiste, statut qui permet entre autre de s’affranchir de certaines taxations et cotisations bien spécifiques.

Une fois l’interjection poujadogène ingérée, Alexis Corbière a tenté une petite explication de ce choix de statut plutôt paradoxal pour un fervent opposant de ce type de contrat et un tendre adorateur des prélèvements sociaux. Pour lui,

« Le statut d’autoentrepreneur est un statut de merde extrêmement précaire, mais permettait que je facture et qu’à tout moment je puisse dire le mois prochain, moi et l’équipe, on arrête .»

Voilà qui est croquignolet : c’est un statut tout pourri (« de merde », même), mais cela n’empêche pas Alexis et sa troupe de le choisir consciencieusement pour amoindrir la surface d’attaque financière du fisc (on dirait une optimisation fiscale qui ne veut pas dire son nom, dites donc !) et permettre à la petite entreprise France Insoumise SARL la plus grande souplesse possible quant à ses contrats de travail. Autrement dit, le député Corbière a démontré, par l’exemple, comment tout entrepreneur raisonne, comment toute entreprise qui ne peut se permettre de prendre des risques de trésorerie doit gérer ses contrats, ses prestataires et comment les rares facilités permises par le code du travail sont immédiatement mises à profit dans ce cadre.

De ce point de vue, Alexis, Jean-Luc et toute cette fine troupe de collectivistes enragés ont parfaitement mis en application les principes qu’ils combattent âprement une fois le poste et la rente sécurisés. Encore une fois, on assiste ici à la mise en pratique détendue et décomplexée du principe de base de tous les socialistes qui s’emploient toujours à imposer aux autres ce qu’ils disent mais ne comptent surtout pas faire, à combattre publiquement ce qu’ils font en privé et à répéter à l’envi « faites ce que je dis, mais surtout pas ce que je fais ».

Il n’y a cependant rien d’étonnant à ça.

Eh non puisqu’en effet, la France Insoumise est, par construction même, une sympathique petite boutique tenue par des rentiers de la Révolution collectiviste.

Car oui, on est bien loin des communistes tourmentés qui se refuseraient à faire la moindre concession au Grand Capital, comme purent y prétendre, de façon au moins crédible si ce n’est 100% du temps, d’anciens indécrottables comme Arlette Laguiller ou les quelques autres phénomènes de foire que la France a comptés dans son Histoire mouvementée. Ici, nos révolutionnaires de Prisunic ont des iPhones et des McBook, des chaussures cousues par des petites mains étrangères, écument des réseaux sociaux trendy et n’hésitent pas à utiliser Google qu’ils dénoncent pourtant dès qu’ils le peuvent.

Finalement, rien que de très normal pour des gens qui n’ont, comme beaucoup d’individus hantant des organes politiques, qu’un seul intérêt, le leur et qui, pour le suivre au mieux, passent leur temps à trouver des causes perdues pour ensuite vivre dessus comme n’importe quel autre politicien intégré au système politique. Du reste, il faut comprendre que l’Insoumission, slogan très simple braillé entre deux bouchées de quinoa, ne permet pas en elle-même d’assurer la pitance quotidienne.

Se faisant une raison, Corbière a donc courageusement choisi d’émarger au budget de la campagne, tout comme il a courageusement choisi le statut qui lui permettait de sauvegarder fiscalement ses miches. Après tout, les impôts qui doivent s’abattre comme le glaive séculier et le bras vengeur, c’est pour les autres, les riches et à l’évidence, il ne l’est pas, lui qui n’est que député.

On retrouve d’ailleurs exactement les mêmes petits arrangements avec l’idéologie chez sa compagne, Raquel Garrido, lorsqu’elle décide, toute Insoumission fermement canalisée, d’aller faire quelques piges juteuses pour les médias du Grand Capital qu’on peut dénoncer et fustiger, mais pas jusqu’au point de cracher sur la main qu’il tend d’autant qu’elle n’est pas vide. No Pasaran certes, sauf moyennant finance. Ah, il est loin le temps où le communisme, la lutte et tout le tralala à base de lendemains qui chantent imposaient au camarade candidat de ne pas en croquer, n’est-ce pas.

Cependant, je ne voudrais pas charger la barque, fort petite et déjà lourdement lestée, de ces Insoumis à géométrie variable. Ces petits accrocs au combat révolutionnaire ne sont que l’illustration saillante de l’hypocrisie généralisée des révolutionnaires de plateau télé en France.

Dans le même genre, on pense aussi aux cachets dodus et au salaire très confortable de la très rebelle et très décroissante Polony, pourtant vigoureuse lorsqu’il s’agit de baver à longueur de gros micros mous sur le capitalisme libéral. Je passerai sur les émoluments de Laurent Joffrin, jamais le dernier pour demander qu’on régule (enfin !) le salaire des patrons, comme je glisserai sur un autre rebelle anticapitaliste de plateau télé comme Michel Onfray qui n’oublie cependant pas que si le capitalisme sème la mort, ce n’est pas une raison pour ne pas demander plus de capital pour soi-même, n’est-ce pas.

Bref, on le comprend : si le petit Alexis est outré, c’est probablement moins parce qu’on l’a serré en pleine hypocrisie que parce qu’on n’a pas encore osé faire la même remarque à tant d’autres avant lui, lui qui croyait parfaitement naturel qu’on puisse se déclarer socialiste, à l’écoute et au contact du peuple dont on se serait extrait par le suffrage pour le défendre sans oublier de se servir au passage.

Toute proportion gardée (heureusement), on retrouve la même dissonnance cognitive avec une autre belle brochette de socialistes qui alimentent d’ailleurs les rêves humides de nos exemplaires français : au Venezuela, difficile d’ignorer que les proches du pouvoir sont aussi les individus les plus riches du pays et profitent allègrement de toutes les facilités du système, tout en se plaçant bien sûr comme les représentants naturels des plus démunis.

Ah, et aussi, ne l’oublions pas, comme l’avant garde de l’Insoumission à ce système ainsi que de la Révolution prolétarienne si pleine de promesse, bien sûr.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires169

  1. Aristarkke

    Toujours étonnant ces conspueurs patentés qui en viennent à croquer dans ce qu’ils brocardent à longueur de plateaux-télés et d’interviews complaisantes…

    1. Calvin

      Plateaux-télés de luxe, où le foie gras remplace le sandwich club et le champagne se substitue à la bière.
      Plateaux gratuits, bien sûr, c’est à dire payé par nos soins.

      1. sam player

        Bah pas trop surprenant en fait, ils prônent un idéal et ça attire du monde : bien sûr qu’on voudrait tous que tout le monde ait 5000€ par mois, une belle maison, la santé, de beaux enfants, un robot femme etc…
        Quand ils se prennent les pieds dans le tapis, ceux qui les suivent peuvent avoir la réaction de dire : c’est une externalité négative, mais le bilan reste positif.

        1. Pythagore

          Disons que je comprend que l’on puisse adhérer au discours d’Arlette ou de Besancenot car leurs actes ont l’air d’être à peu près en accord avec leur discours. J’aime bien Besancenot car il est (était ?) un des rares à présenter des chiffres et des faits, même si je n’en fait pas la même lecture et aurais d’autres chiffres/faits à présenter.
          Mais ces politiques qui ne sont que des menteurs comme mis en lumière dans l’article et ne s’en cachent même pas, surprenant.

            1. bibi

              C’est pas Besancenot qu’on verrait aller chez Bourdin avec des chaussures cousues par des petites mains étrangères.
              Quitte à avoir l’air d’un con, il irait chez Bourdin en espadrille 100% bio ou la toile et le chanvre sont issus du commerce équitable.

                  1. theo31

                    On peut rajouter les 110 000 euros de dividendes de Bernard Maris pour ses parts dans CH, la pouffe de Corbières qui refuse de payer ses cotisations sociales à un organisme collectiviste suivant en cela les recommandations du MLPS ou Mélenchiasse qui fait imprimer ses bouquins en Italie.

          1. paf

            si leurs actes etaient en rapport avec leur discours, ils nous feraient la revolution du proletariat et il y aurait des morts.Ce sont des connards ideologues potentiellement criminels.Zero respect.

        2. Aristarkke

          5.000€/mois, c’est un peu court. Collomb, l’ année dernière, ne s’en sortait que très difficilement avec 4.800. Et depuis, taxes, CSG, ont augmenté…

          1. Pheldge

            Et puis Alexis et Raquel ont dû injustement rendre le HLM qu’ils occupaient, suite à une honteuse campagne de calomnie des médias inféodés au grand capital !

    2. theo31

      Lenine exigeait que les fermiers exploitant les terres de son domaine paient leur loyer à l’heure. Le même Lenine refusa d’aider ses semblables lors de la famine de 1891.

  2. Aristarkke

    Et Raquel Welsh Garrido, sa compagne à la ville, n’est pas en reste avec ses cotises RSI que pourtant, elle prône comme progrès social inouï… pour les Autres, comme d’hab’…

  3. Le Gnôme

    Il aurait quand même pu monter une coopérative ouvrière, c’est quand même plus son genre que l’auto-entreprenariat.

    1. Aristarkke

      Avec une équipe de branleurs dont le poids en terme de pouvoir dans cette structure serait égal au sien ???
      Vous n’y pensez pas sérieusement, mon Ami…

        1. Vodkaman

          Oui mais vu le poids de sa compagne, il est de toutes façons condamné à être minoritaire.

          Bon je sais, c’est facile de s’attaquer au physique mais comme cela fait longtemps que je n’ai plus de respect pour ces gens là (en ais-je eu un jour ?), pas trop de scrupules.

          La fiche wiki de la barrique indique qu’après son arrivée en Grance, elle a résidé avec ses parents à Marly-le-Roy… doit y avoir un nid d’insoumis là-bas, pour sur.

      1. Pheldge

        Papet, dans la Révolution, quête d’égalité, il faut toujours un Grand Timonier, un Guide Suprême, un « Cheer Lider » éclairé, entouré de sa cour ses conseillers, qui sont au dessus de la mêlée …

      1. Hussard Bleu

        Rats, erratum, naufrage et toussa, c’est pas la « vieille chouette », c’est la « vieille buse »…

        Mais, de vous-même, vous aviez bien sûr corrigé !

  4. Jacques Huse de Royaumont

    Un parti qui prône le tout-état et qui s’intitule Insoumise, c’est déjà un oxymore.

    L’auto-contradiction est dans l’essence même du parti. Que ses membres prennent à titre personnel des libertés avec la ligne du parti, ce n’est pas surprenant.

    1. sam player

      En fait les communistes purs et durs étaient nettement plus cohérents en reversant la majeure partie de leurs indemnités au parti (c’est ce qui se dit) et en gardant pour eux un peu plus qu’un salaire moyen.

      1. bibi

        Ca c’était du temps ou avec le SMIG (pas le SMIC) on pouvait entretenir une famille de 4 personnes, devenir propriétaire et s’acheter une voiture.
        Donc avec un salaire moyen on était un gros bourge.

    2. Aristarkke

      Étonnant de tant prôner l’ insoumission et de si bien servir la soupe à tous les islamistes..,
      (voir la traduction d’ islam…)

  5. baretous

    c’est tout à fait ça ! excellent billet Et combien d’officines ou il y a 2 pelés cosignataires de pétitions pour faire nombre et s’occupant de sujets les plus d’hiver et avariés. Ils sont la accrochés comme des morpions faisant de l’entrisme dans toutes les associations
    On les retrouve même gourous dans un « nouveau modèle d’agriculture pour sauver le monde » expliquant à des bourgeois par exemple que l’apport de feuilles mortes suffit à nourrir la culture en place ,par une paire de chevaux of course , et que donc tout autre engrais minéral ou animal est superfétatoire . je donne cet exemple car je suis dans le milieu agricole

    1. Nemrod

      Ben ouais, comme il y a 200 ans…
      Quand l’agriculture était vivrière et que tous le petit peuple était à la merci d’une famine.

      Le fait qu’il y ai 10 fois plus de bouches à nourrir n’a aucune importance.

      La révolution doit s’affranchir de ces contingences, camarades !

    2. douar

      +1: entendre notre Laurent Joffrain et ses judicieux placements, nous faire la messe sur la permaculture, biodynamie et autres billevesées me laisse songeur. (je suis également dans le milieu agricole)

      1. BDC

        +2, j’en peux plus de mes bobos donner des cours de culture bio. « Le bio devrait être obligatoire ». Et bien sûr ça n’a jamais travaillé la terre de sa vie et ça râle quand la cantine (non bio) est trop chère … (je suis fille de).

        1. Pheldge

          Ô Très Rurale, « je suis fille de … », sous-entendu, je fus élevée au grain, sous la mère, j’ai batifolé dans de verts pâturages, sans engrais ni pesticides ! Et c’est ce qui me rend a-tirante 😉

          1. Aristarkke

            Vu tes horreurs agrestes qui sont ton propos, il est aisé de constater que naître aux environs de bois de Boulogne donne un ticket d’ inscription chez les Verts mais pas un métier agricole…
            Élever sous la mère est requis pour obtenir de belles génisses nourries d’ abord au lait puis à la luzerne. Quant aux poulettes, elles acceptent fort bien le grain mais sous la mère???
            Pourquoi pas a trayante pendant que tu y étais???
            Quel effet sur toi que cet hyménée austral…

            1. Pheldge

              ah, v’la le natif des corons, qui galopin menaçait les vieilles de son quartier de « vos sous, la mère » qui prétend me donner des leçons ? 😉

  6. cherea

    Comme toujours, ces gens-là sont âpres au gain, assez rapaces surtout avec l’argent des autres, qu’ils s’accaparent sans honte (j’ai essayé de trouver un adverbe avec le fameux Hontectomie…je n’ai pas trouvé). Quand on voit una Guirrado qui balance par la cuvette des chiottes tant d’années de militantisme pour une pauvre chronique sur le réseau Vivendi, payée quelques milliers d’euros par semaine…et s’afficher avec une starlette des réseaux sociaux c’est vraiment…n’avoir aucune dignité. Je me dis vraiment que tout le monde a un prix et assez bas en plus…je ne me suis jamais fait d’illusions sur ces gens-là. Mais tout cela pour en venir à cette conclusion que je partageais avec des proches: ce sont vraiment les Corbière et Garrido sont les THÉNARDIER DE LA FRANCE INSOUMISE

    1. Nemrod

      Y a pas pire rapace avec leurs employés que ces connards la gueule pleine de « justice sociale », je l’ai constaté partout ou j’ai bossé depuis 30 ans; de la grande ville à la moyenne en passant par la rase campagne.

      1. bibi

        Il suffit de voir comment le groupe EELV a traité ses assistants parlementaires, vous savez ces députés qui fustigeaient le patron de Titan Maurice Taylor pour ses déclarations suite au non rachat de Good Year Amiens.

          1. albundy17

            C’est une marque de fabrique

            liberation.fr/societe/2015/04/20/un-ancien-chauffeur-de-francois-hollande-monte-au-creneau_1254464

      2. Val

        @nemrod Oui c’est souvent le cas, ils s’achètent une conscience à bon compte en votant rouge comme jadis on achetait des indulgences. N’y voyez aucun hasard ce sont les mêmes bigots qui sont passé d’un vision erronée de Dieu à une autre vision erronée de société, il y a en qui font combo.

  7. Nemrod

    Je le disais hier, j’en suis presque admiratif de les voir naviguer entre toutes leurs contradictions.
    Comme on se laisse aller parfois à admirer certains monstres.

    Mais le plus souvent, je les plains.

    Autant être économe de son mépris

  8. cherea

    Comme je le rappelle souvent, No Pasaran est le slogan le plus pourri qui soit, car de fait ILS SONT PASSÉS.

    Enfin, je vous trouve dur avec Michel Onfray. Demander salaire pour un travail n’est pas honteux surtout que pour lui ça sert à financer d’autres activités dont l’Université Populaire, qui sont des conférences tout à fait intéressantes, gratuites et dont la préparation demande beaucoup d’heures de travail non rémunéré…

    1. sam player

      Oui,assez d’accord, sans parler de l’homme lui-même, payer les interventions n’a rien d’anormal, surtout quand ça fait de l’audience (le marché, toujours le marché) et quand on voit le prix de revient de ces émissions (mini 100KE), ça me ferait bien ch*** de venir pour la peau.

    2. Demander salaire n’a rien de honteux, bien sûr. Demander salaire quand on passe sur une chaîne publique payée avec les deniers du contribuable, lorsqu’on prêche que le capitalisme sème la mort, c’est totalement incohérent.

      1. sam player

        Oui, certes…
        Les chaines publiques vivaient avec 34% de pub avant Sarko, moins maintenant, mais le fonctionnement de ces chaînes vs leurs programmes est déjà ambivalent…
        Un peu comme quand si on finançait les campagnes sur le SIDA avec une taxe sur les capotes…

        1. bibi

          Vous voulez dire comme avec la TVA sur les préservatifs au taux réduit de 5.5% plutôt qu’au taux ultra réduit de 2.1%.
          Question les putes peuvent-elles se faire rembourser la TVA sur les capotes?

      2. cherea

        Alors,vraiment pas d’accord…si on demande à un type de passer une fois et lui demander son avis. OK, pas de soucis, pas besoin de le payer. si on lui demande de faire la même tâche une ou deux fois par mois…ça devient du travail, on lui demande de son temps et donc on doit le payer avec de l’argent public ou non. En revanche, je suis d’accord avec vous et j’ai une opposition fondamentale avec Onfray, c’est qu’il pense que l’on vit dans un paradis libéral alors que je pense que c’est un enfer socialiste…

        1. Encore une fois, ce n’est pas le fait qu’il demande rémunération qui me pose problème, mais bien que ce soit en parfaite contradiction avec son positionnement anticapitaliste.

          1. Higgins

            Comme Normal 1er qui « n’aime pas les riches ». St Hypocrite, priez pour eux.

            « L’homme de gauche n’annonce la société solidaire que comme la prostituée promet l’amour. L’un et l’autre ne peuvent offrir que des simulacres (ivresse passagère et frustration). Ils instaurent le règne du faire-semblant, de la pornographie généralisée. »

            Christian Michel (Le Socialisme, pornographie de la Solidarité)

              1. Vodkaman

                Une droite ? quelle droite ? Ces branquignoles ont une fréquence de 2.21 gigOwatt (inutile de me faire la leçon sur la qualité du doublage) 😉

            1. MCA

              @Higgins 23 mars 2018, 13 h 50 min

              « Comme Normal 1er qui « n’aime pas les riches » »

              Major, aucune hypocrisie dans cette phrase, il faut simplement la situer dans le contexte.

              Cet homme est connu comme le roi de l’humour au second degré (on ne peut pas être mauvais partout, hein?)

              Il fallait donc comprendre : je n’aime pas les riches…. je les adore.

              Mais pour ceux qui aiment l’humour, la phrase exacte fait toujours chaud au cœur à être ré-entendue avec le recul du temps :

              https://www.youtube.com/watch?v=bb9cKK9kn0A

              Un exemple de son humour ravageur dont j’adore la tournure d’esprit :

              C’était au sujet des écoutes téléphoniques américaines.

              Obama avait été accusé de procéder à des écoutes téléphoniques et notamment les conversations de l’Elysée.

              Et Hollande avait répliqué :

              « Pour une fois qu’Obama nous écoute… »

              1. Pheldge

                ça serait donc une litote, comme le « va, je ne te hais point … » de Chimène à Rodrigue ? Euh, je pense plutôt au corollaire du « théorème de Madelin » : « entre une démonstration brillante de culture, et la connerie, la connerie l’emporte ! »

                1. MCA

                  Non, révise tes classiques, Madelin n’a pas dit ça; il a dit :

                  « En politique, si vous hésitez entre l’action intentionnelle ou la connerie, toujours opter pour la connerie »

                  Et en ce qui concerne mes smiley, pour tout dire, je les trouve d’un rétro plutôt sympathique… :o))))

                  1. Pheldge

                    j’ai pourtant bien précisé « le corollaire du théorème de Madelin « , ce dernier étant bien ce que tu cites. Le corollaire, c’est une conséquence immédiate dudit théorème….
                    Les siamois, sam & Al te diraient « relis, en suivant avec ton doigt ! »

                2. bibi

                  On se rappelle de Hollande : « je n’aime pas les riches, je n’aime pas les riches j’en conviens ».
                  Mais on oublie souvent que juste après il fixe le seuil de la richesse à un revenu de 4000€ Net par mois.

            2. Higgins

              De tous les hommes politiques que j’ai pu côtoyer, il est celui qui m’a fait la plus détestable impression (c’était bien avant qu’il gagne son bâton de maréchal). Mon impression était juste.

              1. Val

                @higgins c’est du passé et nous savons tous quelle trace il laissera ̶s̶u̶r̶ ̶l̶e̶ ̶b̶i̶t̶u̶m̶e̶ dans l’histoire

        2. Pythagore

          « j’ai une opposition fondamentale avec Onfray, c’est qu’il pense que l’on vit dans un paradis libéral alors que je pense que c’est un enfer socialiste… »
          J’avoue que ce type m’étonne car effectivement, il se dit profondément de gauche, mais qd il parle de son girondisme vs. jacobisme, de favoriser les initiatives individuelles locales par rapport au pouvoir central, cela m’a l’air d’aller plutôt dans le sens du libéralisme. Enfin peut-être veut-il remplacer un dictateur central par des kapo locaux ?

          1. theo31

            « Assemblée constituante librement élue par l’ensemble du peuple »

            « l’inviolabilité de la personne et du domicile des citoyens »

            « une liberté complète de conscience, de parole, de presse, de réunion, de grève et d’association »

            « la pleine égalité en droits des citoyens sans distinction de sexe, de religion et de race »

            « la reconnaissance du droit à l’autodétermination pour toutes les nations dont se compose l’Etat »

            Devinez qui a écrit ces lignes ?

            1. Hussard Bleu

              Selon Caroline De Haas, on ne doit plus dire « emoticon », Lady B, mais « emotibite » !

              HS complet :

              Le colonel Beltrame est mort de ses blessures, cette nuit… en l’annonçant sans émotion particulière, Bernard Poirette, le jounaliste « anchor » de RTL du week-end, a bien montré ce qu’il en était des penchants affectifs du Mainstream…

              il a évoqué plus longuement la défaite de l’équipe de France de foutebole devant la Colombie, et encore davantage l’horreur du « Bastion Social », cette Casa Pound à la française, dont l’extrême-gauche marseillaise – aussi infiltrée d’arabo-nègres que le foute – réclame le départ… avant de passer aux courses de trot…

              Alors, bien sûr, devant l’émotion populaire, le monde politique – qui en est aussi éloigné que le microcosme médiatique – va y aller de ses discours aussi plats que convenus. On glorifiera l’héroïsme du défunt, sans mettre en cause l’idéologie musulmane de l’assassin : Padamalgam surtout…

              « Fumiers » comme dirait… nan, pas Depardieu… qui a choisi d’aller vivre et mourir en Algérie…

              Berltrame est mort pour sauver une femme : qu’y a-t-il de plus étranger au Coran et à la Charia que ce sacrifice ?

              Et pendant ce temps, on constate que, selon Valeurs Actuelles
              « Les députés sont jaloux des retraites confortables des sénateurs »

              1. Pheldge

                RTL est la « première radio de France », sa programmation, la ligne éditoriale, collent à ce qu’attendent leur auditeurs … donc tu as la Martichoux, la Ventura, le Lenglet, et le Calvi côté info, Bern, Ruquier et Fogiel pour l’entertainment, et ça marche …

                J’ai également entendu le flash de Poiret, tu as tout dit sur le sujet.

                1. Nemrod

                  Oui, j’ai aussi entendu ce connard de Poireblette.
                  Rien à rajouter HB sinon ma nausée devant ces politocards responsables et coupables qui vont sans vergogne profiter du sacrifice du héros.

                  Malheureusement Pauwels avait raison avec son Sida mental.
                  Encore Jeudi l’oraison funèbre d’un vieil homme par son fils me l’a confirmé.
                  Celui ci, très estimable par ailleurs promettant à son père membre de la deuxième DB de rester « vigilant » contre la xénophobie…l’antienne habituelle.

                  La vraie question qui me taraudait pendant les obsèques était de savoir contre qui se battrait un homme du calibre de son père aujourd’hui ?

  9. Taisson

    C’est comme le concept louche de la guerre « sans morts », ou les morts sont les autres !
    Les « droits » sans aucune contrepartie…
    Le principe de précaution,
    Le refus général du moindre risque, la limitation de vitesse,
    les « valeurs » portées au pinacle, mais niant toute morale..
    Il n’est pas étonnant que ceux qui incarnent jusqu’à la caricature l’idéologie actuelle ne s’embarrassent pas de principes pour servir « la cause ».
    Quand on est dans le camp du bien, tout est permis, et surtout d’utiliser les recettes de l’ennemi de classe.
    Tout ceci est devenu généralité, mais n’est pas nouveau, et me rappelle un vieux communiste (par ailleurs assez brave homme..), qui refusait de passer son permis, parce que les autos étaient un truc de bourgeois ! Mais étant en zone rurale, acheter une auto à son épouse et se faire conduire ne le dérangeait pas trop…L’idéologie n’excluait pas le confort !!

    1. Aristarkke

      J’en ai connu des gauchos étudiants à donf contre la voiture des Autres et pour les transports en commun pour les Autres, acceptant cependant de souffrir mille morts à surseoir à ces oukases dès lors que revenir au centre de Lille se faisait en un quart d’heure /20 minutes contre près du double au minimum par les bus (métro inexistant à l’ époque). Surtout avec la bagnole et l’essence des Autres…

      1. Bisphenol

        Je vois donc que mes amis gauchos (et écolos) ressemblent en tous points aux vôtres… N’ont pas de voiture, traitent les gens qui prennent leur voiture, pour aller acheter leur pain/courses/etc… de tous les noms (oui, eux vivent à Paris, Môssieur) mais sont tout de même bien contents que l’ont viennent les chercher en gare, avec leurs enfants, lorsqu’ils viennent chez nous. J’hésite de plus en plus à les inviter maintenant.

  10. pete sans pras

    Tant d’insoumission à l’utilisation de son propre cerveau, c’est génial je vais recharger le seau de popcorn!

  11. sam player

    La première vidéo, ok mais la 2ème c’est pour le gars qui masque la marque de son PC ? Faut peut-être que je la regarde une 2ème fois ?

  12. Duff

    Je me trompe peut être mais je trouve que depuis l’élection de Macron la politique française est devenue encore plus un théâtre ridicule, un nouveau seuil ayant été franchi. On peut compiler les interventions totalement navrantes de Guénolé qui débite toutes les âneries anticapitalistes etc. Les insoumis donne raison à vieille phrase de leur gourou : le FN réhabilite la politique.

    Enfin on dira qu’ils arrivent à faire pire que Marxine totalement dépassée par cette folie démagogique.

    1. sam player

      Bah je ne sais pas si c’est en relation avec Macron : il me semble que c’est plus de la surenchère de surenchère : il faut être le plus insoumis des insoumis et ça ouvre la porte à toutes les inepties vu qu’ils ne prennent même pas 2 secondes pour réfléchir…

    2. albundy17

      Ce n’est pas propre à macron, chaque gvt continue de creuser les trous du prédécesseur.

      Et macron prépare encore mieux que les autres le lit de la méluche

      1. Calvin

        On ne parle pas que du gouvernement mais de la classe politique française.
        Elle était au fond, mais elle creuse plus profondément…

        1. Duff

          Exactement, LR qui en vient presque à soutenir des manifs et qui pleurnichent devant la baisse des dotations, Marxine perdue sans son flipo socialiste national, le PS qui… a disparu etc. Macron c’est juste un social démocrate qui a une majorité de godillots pour mener une politique sociale démocrate rien de plus. Je pense qu’il peut finir comme Renzi, la star déchue des médias.

    3. theo31

      Ca a été dit de nombreuses fois ici qu’avec l’ado attardé qui vit avec sa maman ce serait encore pire qu’avec le mec normal. Tous les jours apportent leurs lots de confirmations.

  13. Pythagore

    Ah! il cache mieux son jeu alors. Je préfère vous lire 😉 plutôt que passer du tps à m’intéresser à Besancenot que je trouve par ailleurs insignifiant tout en lui reconnaissant qq qualités par rapport à ses cocollectivistes (à défaut de coreligionnaires).

  14. Patatrac

    « payer ses cotisations (…) au fisc et aux organismes sociaux ». Chouette formule, c’est bien plus bisou et convivial de cotiser que de payer des impôts! La formule pourrait bien vous être piquée par Bercy….

  15. Val

    Pour ma part, depuis qu’un mélenchonniste canal attac, musicologue de profession, m’a dit dans un étonnant accès de sincérité -sursaut d’un âme agonisante ??- « il y a ce que je pense et il y a ce que je fais. C’est totalement différent et ça ne me pose aucun problème » j’ai fait un bond spatio-temporel dans la compréhension de ces gens là et de la situation dans laquelle nous nous trouvons.

    1. Aristarkke

      Ce qui est nouveau, Val Honey, c’est d’ en trouver un qui le reconnaisse ouvertement…
      Parce que pour en trouver des tas qui le font en le niant, pas besoin de chercher longtemps pour en ramasser des brassées…

      1. Val

        A vrai dire Harry je n’ai pas su quoi penser : maintenant je penche plutôt vu le personnage pour une dissociation de personnalité parfaitement assumée. Et tout compte fait je pense que c’est pire . On sent chez le type qui nie ou qui occulte une once de conscience qui travaille alors que là, le gaillard s’est débarrassé de toute forme de sentiment. J’en ai vu des comme ça dans les pays de l’est : fascinant .

  16. Cata

    C’est un peu comme tous ces lenino-trotsko-gauchos qui jouent consciencieusement au loto (et à l’euromillion) toutes les semaines. Cherchez l’erreur…

    1. Dr Slump

      Tout à fait, le loto est le jeu capitaliste à la fois le plus solidaire et le plus juste qui soit: chacun mise ce qu’il veut, pour permettre qu’il y ait des gagnants dont il fera peut-être partie.

    1. Pheldge

      MCA, puisque tu me le demande avec insistance, je confirme : j’habite sur Vénus, dans les monts … 😉

      au passage, remballe tes smileys à la noix, non tolérés par WordPress …

  17. Jo le Taxé.

    Quand on ramène le montant de ses « prestations » à un tarif horaire, on découvre qu’il bossait pour 29 € brut de l’heure.

    Même quand ils transigent avec leurs convictions officielles, c’est pour gratter quat’sous !

    J’hésite entre les qualificatifs clodo, pousse-mégot ou traîne-patins……….

      1. PIN Jacques

        ça veut dire « denormal sup », révisez vos classiques de la République Française, égalitaire, mais plus égale pour certains que pour d’autres, mais pas forcément pour les meilleurs et les plus méritants…

  18. kekoresin

    Après une petite pose numérique salutaire, je profite d’un lumbago le temps d’un petit post.

    Après Mélanchon et les payes de crevards de ses commissaires au peuple (3000 boules), voilà le fidèle lieutenant qui dévoile un facette surprenante: le manque d’humour. Au-delà de ça, on peut discerner la frustration de ne pas avoir le pouvoir absolu pour pouvoir châtier comme il se doit l’impudente, avec une totale égalité de traitement que pour les mâles ennemis du régime, l’agriculture biologique manuelle jusqu’à épuisement dans les champs du pote Paul.

    Quant au régime adopté d’autoentrepreneur, c’est double bonus. Tous les avantages de cotisations allégées avec un statut de fait à responsabilité limitée intrinsèquement lié à la profession de politicien qui ne rendent de compte à personne en cas de pertes massives de pognon des autres extorqué de force.

    J’adore tous ces petits jouisseurs moralisateurs qui bavent sur tous les micros, qu’ils n’existent que pour pourfendre le système corrompu qui les nourrit si bien. Comme pour toute association qui œuvre jour et nuit la bouche ouverte sous les gouttières à subventions, le pire drame serait la disparition de la cause à combattre. Comment déradicaliser ces escrocs et les former à un vrai travail? Comment les faire accepter un salaire de crevard en bossant 35 heures, alors qu’ils gagnent largement plus en dealant du foin aux moutons incultes?

  19. René 88

    Stéphane Poussier, candidat de la France Insoumise (donc un copain d’Alexis), se réjouit de la mort du gendarme Arnaud Beltrame : « quel pied »
    Son tweet « A chaque fois qu’un gendarme se fait buter, et c’est pas tous les jours, je pense à mon ami Rémi Fraisse… Là c’est un colonel, quel pied ! Accessoirement, encore un électeur de macron en moins. « 

      1. Higgins

        Raclure, le mot est faible. Même ses copains le rejettent comme Corbières le bien nommé: « la France insoumise n’a pas tardé à réagir. Au HuffPost, Alexis Corbière a fait part de son indignation, dénonçant des « messages abjects, ignobles…. » (https:/ /www.huffingtonpost.fr/2018/03/24/arnaud-beltrame-les-tweets-ignobles-de-stephane-poussier-ex-candidat-insoumis-aux-legislatives_a_23394314/)

        1. Vodkaman

          Mais sont-ils vraiment sincères ou seulement un peu plus ‘intelligents’, se doutant de la réaction à ces propos ?

          J’ai hâte du jour où cet étron verra sa femme et ses gosses se faire menacer par un pasdamalgame et que les pandores se retrouverons dans l’incapacité d’intervenir, pneus de bagnole crevés, pas de gas-oil, stock de munitions épuisé…

          Et même sans cela, se trouvera-il un volontaire pour changer de place ?

          Même si je peste tous les jours contre les radars et le flicage routier, comment ne pas saluer le courage et la mémoire d’un homme prêt (indépendamment du résultat) à sacrifier sa vie pour un/une inconnue ?

        2. Pheldge

          Ils étaient forcés de réagir vite devant la bronca qui allait leur tomber dessus, en dépit de leur estampille « Camp du Bien » … On n’ose imaginer le lynchage, s’il s’était agi d’un membre du FN …

  20. Rick Enbacker

    Désolé pour le HS mais j’avais besoin de me défouler.

    Je ne dis pas merci au furoncle de guichetier le la SNCF qui hier a voulu me faire payer un supplément de billet pour le prochain TGV pour rentrer chez moi alors que mon train avait été supprimé sans prévenir, parce qu’après une gréve de m… censée se terminer à 8h, 5h après ils « avaient encore des difficultés à remettre en place la circulation des trains », et qui m’a donc obligé à prendre un autre TGV plus tard et m’a fait perdre 3h sans aucun espoir de compensation.
    Je ne remercie pas non plus la mairie de Bordeaux et son boulet de maire (qui a eu entre autre la brillante idée l’été dernier de faire fermer le pont de pierre à la circulation des voitures sous un prétexte fallacieux, mais ce n’est pas la question), qui à cause de quelques guignols en lycra a aujourd’hui bouclé tout un quartier, m’a empêché d’accéder à mon garage en voiture, m’a obligé à tourner en rond pendant au moins 1/2h pour trouver une place de stationnement pour finalement me garer n’importe comment à 2km de chez moi au risque de retrouver ma voiture à la fourrière demain matin..
    J’en peux plus de ce pays de m….

    Désolé mais ça devait sortir.

    Je vous remercie mille fois, h16, de me permettre (ainsi qu’à de nombreux autres, certainement) de supporter tout ça grâce à vos billets pleins d’humour, de justesse et de pertinence.

    Sinon, pas de problème, vous pouvez effacer mon post.

    1. Guy Beussonne

      Ah, je ne pense pas que la Patronale devise soit « tout dans le billet, rien en dehors du billet, rien contre le billet ! » ce n’est pas Benito H16-olini ….
      Comme dirait l’autre, « laisse, Paul … » 😉

      1. Rick Enbacker

        Oui, je sais bien, mais je suis quand même complètement HS et ça ne m’aurait pas choqué outre mesure 😉
        Bon, finalement la SNCF m’a adressé un bon d’achat de 50.80€ en compensation. Comme quoi, parfois, ça paie de râler. Enfin, bon, avec les 3 mois de grèves à venir je sais pas trop quand j’utiliserai le bon d’achat…

  21. Bonsaï

    Petite réflexion philosophique du dimanche : il faut vraiment être des peuples de moutons pour se faire imposer une « heure d’été » arbitraire par des extraterrestres !

  22. lxy

    J’espère que Corbière, ce valeureux combattant du Peuple, aura continué à toucher sa paye d’enseignant pendant la campagne présidentielle…et qu’il habite toujours dans un grand « logement social à loyer modéré » de la Ville de Paris qu’il occupe avec Mme , la passionaria de Guevarachon …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.