Ce fascisme qu’on ignore

Certes, il ne faut que 5 centièmes de seconde à X-OR pour se retrouver dans son scaphandre de combat, mais cela n’amoindrit en rien les performances extraordinaires de notre police nationale qui, comme l’indiquera plus tard Édouard Philippe, notre frétillant Premier ministre, n’a mis que 9 petites minutes à débouler sur le lieu des exactions du dernier couteau déséquilibré pour en finir définitivement avec le trouble à l’ordre public constaté.

C’est, effectivement, remarquable.

En plein milieu de la capitale française, dans l’un des quartiers les plus quadrillés par les forces de l’ordre y compris militaire, et alors que des civils responsables correctement équipés et entraînés auraient pu venir à bout du terroriste en quelques dizaines de secondes tout au plus, prendre 9 longues minutes pour intervenir laisse largement planer le doute sur l’efficacité pratique et réelle de ce type de réponses à ce type de problèmes.

Oh, loin de moi l’idée de dire ici que nos policiers sont trop lents, pas assez entraînés, trop peu nombreux ou bien trop mobilisés à des tâches subalternes (comme vérifier le bon usage des parcmètres et le respect des limitations de vitesse par exemple) pour réellement lutter contre le terrorisme. Plus simplement, force est de constater que la réponse des pouvoirs publics semble un tantinet … inadaptée.

Dans ce cas précis, on pourrait croire cette inadaptation fortuite, malencontreuse ou simple conséquence des événements eux-mêmes.

Pourtant, d’autres événements, sinon comparables en intensité dramatique, au moins dans leurs résultats, laissent penser que c’est plutôt la marche normale de l’État français, tout de mollesse inadéquate voire de complicité ou, au moins, de laxisme coupable.

Pour illustrer mon propos, je me contenterai de prendre quelques exemples tirés de l’actualité récente.

Ainsi, l’occupation des universités par des bandes « d’étudiants » plus ou moins encartés montre plusieurs aspects de la complète démission de l’État en matière de sécurité, de protection des populations et du respect de l’état de droit en général. Il suffit de voir, comme l’a illustré un tweet récent d’Aurélien Véron, la réaction de ces troupes encagoulées à la présence de la presse pour comprendre l’exacte nature de leur mouvement.

Au prétexte de combattre le fascisme, qui consiste précisément à nier les concepts de démocratie, de liberté d’expression ou de la presse, et afin de pousser un agenda typiquement collectiviste, ces groupuscules bloqueurs s’empresseront d’écrabouiller toute dissidence démocratique, toute liberté d’expression et celle de la presse. Malin.

Pourtant, l’État a toute latitude ici pour faire revenir l’ordre et le calme dans les établissements, et ce d’autant plus que la situation française est très loin d’être insurrectionnelle et que, comme le montrent tous les sondages et les consultations directes auprès des intéressés, les étudiants sont très majoritairement opposés à ces gaudrioles ridicules d’une frange de la France qui n’a toujours pas réussi à se décoincer de mai 1968.

Mais voilà.

Tout comme il est inenvisageable de remettre en cause la doxa selon laquelle le peuple, désarmé, doit toute sa sécurité à l’État et seulement lui, tout comme il est impensable que le terrorisme ne se combatte pas par des mots creux, de jolies déclarations politiques et des tapis de bougies colorées, il semble tout aussi compliqué d’imaginer faire revenir promptement le calme dans les universités françaises.

Et de la même façon qu’il semble acquis qu’on ne mettra jamais un ancien ministre en prison, il semble inconcevable de poursuivre et condamner un autre élu de la République pourtant directement responsable de faits délictueux :

Malgré la présence de caméras, malgré l’évidence de l’infraction (non, un député n’a pas à bloquer, pour quelque raison que ce soit, l’accès d’étudiants à une salle d’examens), aucune poursuite ne sera lancée contre le paléo-communiste : eh oui, l’obédience de certains ouvre de vraies opportunités ou aménage par défaut de belles voies de sorties.

D’ailleurs, on peut faire exactement le même constat avec ce qui se passe (ou ne se passe plus, disons plutôt) à Notre-Dame-Des-Landes : l’évacuation des lieux, occupés de façon parfaitement illégale, a lieu au même rythme étrange et chaloupé que celui des universités, pour un résultat somme toute assez semblable.

Et de la même façon que les exactions largement documentées dans les universités ne débouchent sur aucune prise de conscience sérieuse des dérives lamentables observées ni chez les politiciens, ni dans les médias d’une complaisance sans borne, la ZAD bénéficie du même traitement : la violence des zadistes n’est que rarement évoquée. Pire, les concessions de l’État aux factions violentes laissent pantois, mais encore une fois, ceci n’est pas une exception. C’est la norme.

Là encore, le fait que la plupart d’entre eux se revendiquent ouvertement de cette extrême-gauche calme et pondérée qui anime le pays depuis plus de 60 ans est une pure coïncidence.

Pour faire bonne mesure, je n’évoquerai pas les sabotages et dégradations dont la SNCF est régulièrement victime en période de troubles sociaux. Si, parfois, des dépôts de plainte sont effectués, les condamnations sont rares et les syndicats sont muets sur l’évidence de la violence de leurs membres prétendûment attachés à la défense du service public. Quant à la presse, elle s’empresse de ne jamais revenir sur le sujet, de ne pas coller de gros micros mous sous le nez baveux de politiciens démagogues, et de ne surtout pas faire de vagues, proximité idéologique oblige.

Le tableau ne serait pas complet si on devait passer sous silence les biais criants dans l’interprétation de la Loi.

Un exemple tout frais nous a été livré par la petite bande d’Identitaires qui ont tenté d’empêcher l’entrée de migrants illégaux sur le territoire. Assez rapidement, les autorités sont intervenues, par voie de circulaire, pour rappeler que l’action de ces militants était parfaitement illégale, scrogneugneu, au motif d’une « immixtion intentionnelle dans les fonctions des forces de l’ordre », dont on peinait au passage à voir le moindre membre au moment des faits.

Notez qu’il ne s’agit absolument pas de discuter ici de la pertinence ou non des migrations et de l’accueil de ces individus, mais bien de prendre acte que l’État choisit ouvertement de déployer des moyens pour contrer ses citoyens plutôt que des migrants illégaux, les premiers étant solvables et justiciables là où les seconds sont politiquement sensibles et toujours facile à transformer en arme de politiquement correct massif : l’illégalité des uns est largement préférée à l’illégalité des autres. La Justice borgne et incohérente ainsi que le Deux Poids Deux Mesures règnent en maître.

Ces éléments ne peuvent amener qu’à une seule conclusion.

Ce pays est foutu : les fascistes occupent la rue, bloquent les universités, les trains et squattent des terrains de façon illégale, par l’appropriation violente. La presse et la justice leurs sont ouvertement favorables. Les politiciens, chiens dociles d’une ochlocratie largement en place, se contentent d’entériner en gravant ces biais délétères dans la Loi.

Le peuple, auquel on interdit consciencieusement de se défendre, subit sans rien dire (une partie, tirant bénéfice direct de ces dérives, applaudit cependant des deux mains) et se fait assommer de taxes et d’impôts bientôt pris « à la source » pour mieux payer gabegies, petits fours et largage de bombes sur des pays éloignés servant de cache-sexe à des politiques construites à la petite semaine.

Forcément, tout ceci va très bien se terminer.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires405

  1. Aristarkke

    Dans le secteur de la Grande Mosquée de Paris, la police est très occupée à verbaliser et faire enlever des voitures dans toutes les rues la bordant, depuis le début de la semaine pour les festivités de ce jour de la ratp…
    Curieusement, aucune barrière n’ est installée. Faut pas nuire au rendement des PV, tout de même…

    1. theo31

      A Toulouse, le très méchant réchauffement climatique a fait des dégats : la semaine de mai la plus froide depuis 1947 et brouillard épais ce matin. Méchant méchant réchauffement !!! 😀

      1. Stéphane B

        Ouai et pas très loin de Toulouse, dans le Couserans, seulement 48 heures d’ensoleillement durant les premiers jours de mai. J’ai même été obligé de remettre le chauffage.

  2. Le Gnôme

    Je n’arrive pas à comprendre pourquoi les étudiants qui veulent passer leurs examens ne balaient pas l’engeance minoritaire qui leur fait face. Le mouton sera toujours bouffé par le loup. Mais il est vrai que le loup est une espèce protégée par l’Etat.

    1. C’est le même phénomène que les automobilistes coincés dans un embouteillage à cause des grèves SNCF. S’ils savaient, à un instant T, que chacun d’entre eux péterait bien la gueule d’un gréviste, ils pourraient, tous, se coordonner. Si tous les étudiants coincés savaient qu’ils ont tous envie d’aller péter la tronche des morbacs, se coordonner et agir ne serait pas un problème. Ici, « savoir » s’entend obtenir l’assurance solide d’une action de la part de l’autre, pas simple expression d’opinion.

        1. bibi

          Quand nous en serons arrivé au point ou le peuple fera respecter par lui même l’ordre républicain, la seule chose qui préoccupera les hommes de l’état c’est de ne pas finir avec la tête au bout d’une pique.

        2. Popeye

          Pour ceux qui doutent de l’assertion de Husskarl, lisez attentivement ce même post de Monseigneur H dans le paragraphe relatif aux Identitaires.
          L’état sera infatigable, impitoyable, inflexible et vengeur.

        3. Gosseyn

          L’État peut faire pire que de poursuivre des rebelles. Il peut envoyer des agents orwelliens contrôler leurs pensées qu’il exprimeraient dans des discours contraires à la doxa gouvernementale !
          C’est ce qui est à peu près officiellement mis en place au Canada : http://premium.lefigaro.fr/vox/societe/2018/05/17/31003-20180517ARTFIG00262-mathieu-bock-cote-l-habitant-des-metropoles-sous-surveillance.php
          Ici, nous ne sommes plus dans des supputations, mais sur l’expression encore civile d’un système fasciste qui cherche à identifier ses  »juifs » par l’opinion !
          Posez-vous la question de ce qui pourra advenir ensuite …

      1. sam player

        C’est plus facile de foutre le bordel que de rétablir l’ordre.
        Pas besoin de coordination pour le premier, le bordel c’est le bordel.

      2. Theo31

        Quand j’ai porté plainte en 2006 contre le président de la fac, d’autres étudiants se sont greffés au dossier. Aucun n’a eu la décence de venir au tribunal affronter le regard méprisant du président.

        C’est la même rengaine, compter sur les autres pour se salir la chemise. Les Français sont devenus des larves qui méritent leur sort.

        1. Gosseyn

          Situation hélas classique et ô combien révélatrice du courage des Français ! Coqs restant sur leur tas de fumier, dont ils ne cessent de se plaindre.

          1. Val

            @Gosseyn et vous c’est quoi votre contribution pour améliorer la situation ? Jetez vous des cendres sur la tête autant que vous voulez, mais pas sur la tête des autres svp

            1. Gosseyn

              Je fais de l’herméneutique, au sens large du mot. Ici il s’agit au lecteur de percevoir sa situation au regard des tiers, par le moyen de l’usage d’une expression qu’il connaît. Ce qui est censé lui en faire prendre conscience, au travers de la lecture rapide et de son arrêt sur cette phrase, dans un but évident. Bien qu’il ne réagisse alors pas nécessairement comme vous !

            2. Gosseyn

              Ma contribution à l’amélioration de la situation, ou plutôt sa modeste tentative, est présentée en ligne de façon fragmentaire, sur des sites juridiques ou par des commentaires d’articles spécialisés, sur plus d’une centaine de sites ; sous pseudo ou bien sous mon nom si cela nécessite une fourniture de documentation.
              Je mène dans le même but une série de procédures judiciaires, en vue de tenter (sans prétention) de contrecarrer des jurisprudences de règlement dans des affaires d’escroqueries à la procédure ; c’est astreignant, long et coûteux ; c’est réalisé face à un pouvoir politico-judiciaire hégémonique digne d’une loge P2 étendue, mais c’est fait.
              Je tente ainsi de démontrer point par point quel est le niveau de corruption atteint par l’institution judiciaire, et d’une façon générale par des administrations périphérique. Je ne suis heureusement pas seul pour finaliser ces lourdes recherches. Ce qui n’enquiquine donc pas que les notaires.
              Mais j’ai aussi pour règle de ne pas annoncer la direction que cela prend ni leur stade actuel, même si c’est déductible de mes démarches.

              1. Pheldge

                Vite Gosseyn, il faut te mettre en rapport avec le Major Higgins, qui sera très intéressé ! je suis sûr qu’à vous deux, ça va faire des étincelles ! 🙂

      3. Hussard Bleu

        Oui, Monseigneur… « Sapere Aude » comme disait un autre Emmanuel (après Horace)…

        Cela pourrait déboucher alors sur la devise de Gabriele : « Memento Audere Semper »…

        La probabilité en est toutefois assez faible… »La Patrie brûlait sourdement dans quelques cerveaux hardis »… oui, sans doute, sans doute… mais ces cerveaux sont rares, comme les coeurs… même pas Kapp…

        Dans un tout autre registre, un délateur bien intentionné m’informe de ce que Vampirella – tirant profit de mes « permissions de moisson », pendant lesquelles je délaisse ce magnifique Blogue pour les humbles travaux de la terre – Vampirella, disais-je, me traînerait fielleusement sur les claies d’un actuarisme sanguinaire…

        Je n’ai pas trouvé le factum incriminé : s’agirait-il d’une calomnie ?

        1. BDC

          Ô Milord, je me cultive chez Athénaïs en pratiquant le quolibus interruptus et exceptée une oraison jaculatoire à mon bon Feltje, je puis vous assurer que vous ne ratâtes aucune saillie. 😉

              1. BDC

                M’enfin cet esprit Mortemart dont elle se vante me paraît très surfait, en revanche je connais un intrigant plombier grec familier de la Longueville …

                1. Hussard Bleu

                  Monsieur de Saint-Simon disait que l’esprit Mortemart imprégnait si fortement la famille, que leurs laquais eux-mêmes étaient spirituels.

                  Touchant Mme de Longueville, si elle était une intrigante et davantage encore, j’ignorais qu’elle eût dans sa privance un plombier grec !

                  Ne pouvant renoncer à l’identifier, j’ai interrogé l’étrange lucarne de l’aragne universelle, laquelle ne m’a suggéré que d’infâmes cloaques, seulement dignes de Monsieur, de son chevalier de Lorraine, ou de Vendôme et d’Alberoni… Le « vice italien » se tournant vers l’Attique pour un sel plus fin ?

                  Mais bon, étant pour ma part « straight meat and potatoes », je ne fus point tenté… Aunts aren’t gentlement, or are they ?…

                  1. sam player

                    N’étant pas un littéraire (ouais, je sais, – c’est superfétatoire comme dit Al depuis peu -, ça saute aux yeux), ce n’est pas la première fois que je vois cette expression au sujet de l’esprit de Mortemart, j’ai essayé de me renseigner sur le contenu mais j’ai l’impression que ce truc c’est comme l’Arlésienne ou la bête du Gévaudan : beaucoup en parlent mais personne ne l’a vue.

                    1. BDC

                      Exactement Sam, je viens de consulter Wikipedia et Marcel relève comme nous que Saint Simon ne donne jamais d’exemple, un peu comme l’humour de Hollande, « Monsieur petites blagues » :mrgreen:

                    2. BDC

                      Exactement Sam, je viens de consulter Wikipedia et Marcel relève comme nous que Saint Simon ne donne jamais d’exemples, c’est un peu comme l’humour de Hollande …

                    3. Hussard Bleu

                      Ouais… faut du Bigard ou du Patrick Sébastien pour vous ébaubir, hein ?…

                      L’esprit de cette époque,c’était avant tout un ton, une légèreté de la parole et de l’être, avec la vachardise piquante qui allait avec…

                      Un trait de cette époque : lors d’un Grand Lever, Créqui s’était appuyé sur la balustrade qui séparait le lit royal du reste de la chambre à coucher où se tenaient les courtisans – ceux du moins qui, moins favorisés, ne tendaient pas la chemise et la culotte au Roy, privilège très envié – et un fâcheux lâcha un ridicule :

                      « Monsieur !!! vous profanisez la chambre du Roy ! »

                      A quoi Créqui rétorqua au paltoquet :

                      « Monsieur, soyez assuré que je préconerai votre exactitude ! »

                    4. Aristarkke

                      Il court, il court, le virus
                      De la tremblote…
                      Si jeune et déjà atteinte… 😥

                    5. René-Pierre Samary

                      « L’esprit de cette époque,c’était avant tout un ton, une légèreté de la parole et de l’être, avec la vachardise piquante qui allait avec… »
                      C’est bien défini. Avoir de l’esprit a été indispensable pour paraître en société, et cela ne s’est pas limité au temps de Saint-Simon.
                      Les bons mots sont souvent vaches, c’est vrai. Quelques-uns de mon aïeule Augustine Brohan.
                      Une actrice : « Tu comprends, Augustine, encore un rôle de travesti. La moitié de Paris va croire que je suis un homme…
                      Augustine : « Rassure-toi, l’autre moitié sait le contraire. »
                      Augustine à Musset : « Vous nous quittez déjà ?
                      Musset: Oui, je vais voir Rachel
                      – Ah ! c’est vrai, nous sommes vendredi, vous faites maigre.
                      On imagine mal, Hussard, un scientifique dans un salon de cette époque. À moins qu’il ne mette quelque humour dans sa science, ce qui peut arriver.

                    6. sam player

                      « On imagine mal, Hussard, un scientifique dans un salon de cette époque…. »

                      Ah, les littéraires qui se pignolent entre eux… comme d’hab…
                      Y a quoi à manger ce soir ?
                      De l’esprit !

                    7. BDC

                      Si moi j’ai compris : c’est sur des fautes de français, comme nous on fait avec le verbe incluer.

                    8. BDC

                      Pfff … nos blagues de scientifiques, personne d’autre que nous pouvons les comprendre alors on se met au niveau, m’en fiche, je suis très fière de mon quolibus interruptus, 😎

                    9. Dr Slump

                      « Ah, les littéraires qui se pignolent entre eux… comme d’hab…
                      Y a quoi à manger ce soir ?
                      De l’esprit ! »

                      C’est amusant ce mépris, exprimé avec autant d’esprit… de la part de quelqu’un qui n’en manque pourtant pas, et ne perd pas une occasion d’en faire usage pour piquer les uns et les autres.

                    10. sam player

                      Slump, il t’a échappé que l’ostracisme, au sens grec du terme, est venu du camp des littéraires (RPS pour le nommer) et c’était d’ailleurs rappelé dans mon commentaire.
                      Donc tu devrais t’empresser de vite écrire un commentaire à son attention.
                      Pourquoi ne suis-je pas surpris ?

                    11. Dr Slump

                      Je ne sais franchement pas de quoi tu parles, je réagissais juste à ton trait d’esprit… qui tourne en dérision l’esprit. Je te fais même un compliment au passage. Mais t’es chiant là.

                    12. sam player

                      Slump, autant je peux comprendre que tu ne comprends pas toujours ce que j’écris… autant je ne comprends pas trop que tu ne comprennes pas ce que toi tu écris ….

                      Ainsi : « C’est amusant ce mépris, … »
                      Je n’ai pas de mépris pour les littéraires, il en faut, et je ne pourrais pas vivre qu’avec des scientifiques ou pire, qu’avec des littéraires.
                      On en revient toujours à ce truc de « aimer », « pas aimer », choisir (cf Val), faudrait rajouter « je m’en branle » dans votre logiciel.

                    13. sam player

                      RPS Auto confirmation
                      Tu mets la frontière et après tu dis qu’elle existe.
                      Je n’ai pas souvenir d’avoir vu ce sujet abordé ici, excepté par l’arbre dans ses monologues… et toi aujourd’hui.

                    14. Dr Slump

                      Je reconnais que le terme de mépris était un choix malheureux, mais choisi faute de mieux, et sans intention d’en faire une attaque personnelle.
                      Science et littérature peuvent bien sûr cohabiter dans le même esprit ou dans le même salon, mais ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi tu déclares n’être pas surpris? C’est pourtant vrai que tu ne manques pas d’être caustique envers les uns et les autres, non? C’est donc compréhensible que les répliques de tirs aient tendance à se concentrer vers toi, et tu peux voir ça comme une forme de reconnaissance.
                      Sinon, pour te faire plaisir, voilà: RPS, Cépabien, vilain! 😀

                    15. Aristarkke

                      A BDC 14H25
                      Hélas, des saillies de Peak de la Faribole, maints exemples nous eûmes et la consternation régnât alors en maîtresse…

                    16. sam player

                      Bah RPS, quand t’es pas scientifique t’es automatiquement littéraire par défaut… pi pas loin, il y a les gens qui ne sont rien…
                      Plus sérieusement, ce n’est pas une histoire d’études, peut-être juste une prédisposition et de la curiosité et de la logique et une capacité à conceptualiser…
                      Le littéraire s’intéresse au passé, le scientifique à l’avenir.
                      L’un ressasse, l’autre crée.

                    17. BDC

                      Sam 16h06 : c’est une translation du son -ise- , profaner => profaniser / préconiser => préconer …

                    18. Hussard Bleu

                      Un trait à la Mortemart, dont je ne fus pas honteux à l’époque :

                      Etant querellé par un juriste de basse caste – appelons le… Stilicon… c’est presque ça – sur un point tenant à la fois au droit et à la concurrence entre professionnels, je mis fin à la polémique en terminant ma mise au point par :

                      « enfin, je vous sais un gré extrême de m’avoir prouvé que pour vous, Stilicon, l’aphérèse est une raison d’être … ».

                    19. sam player

                      @ Cruella
                      Ah un décalage de son*…
                      J’avais envisagé, et c’est d’ailleurs le seul truc qui me venait à l’esprit* mais préconiser une exactitude bof bof même Pheldge aurait fait mieux… d’où ma question
                      Merci !

                    20. Pheldge

                      @ HB 14 H 42 : dans la même veine, je crois que Clémenceau, alors ministre à la Chambre, à un député qui lui demandait « comment solutionner un problème » lui avait répliqué « M. le député, nous allons y réfléchitassionner » …

                  2. Hussard Bleu

                    Il est vrai que Pascal, Fermat, Newton, Buffon et quelques autres étaient parfaitement ascientifiques et littéraires… On sait bien, au demeurant, que toute la science n’a été fondée qu’au XX°siècle… et encore, dans sa seconde moitié !

                    Mais je vous aime bien quand même… au fait, ce plombier grec ?

                    1. albundy17

                      « On sait bien, au demeurant, que toute la science n’a été fondée qu’au XX°siècle… »

                      Oui, a se questionner si un étrange Elohim ne serait pas le fondateur d’anciennes civilisations construisant des villes toujours existantes 11.000 ans après, tel Damas.

                    2. René-Pierre Samary

                      Il faut lire « Le Somnanbules, de Koestler, pour voir à quel point ces scientifiques n’étaient pas que des scientifiques. Je pense à Kepler, notamment, en tant qu’écrivain.
                      Ce n’est qu’aujourd’hui qu’une frontière est tracée. Et encore. Stephen Hawking se lit comme un roman.

                    3. René-Pierre Samary

                      J’ajoute qu’être catalogué comme « littéraire » me fait doucement rigoler… enfin, pas trop. Parce que j’aime lire, et que mon niveau scientifique est très bas, n’ayant pas fait d’études supérieures, ni même moyennes ?

                    4. René-Pierre Samary

                      « quand t’es pas scientifique t’es automatiquement littéraire «  »Le littéraire s’intéresse au passé, le scientifique à l’avenir.
                      L’un ressasse, l’autre crée. »
                      Si tu tiens à avoir mon avis, Sam, ce que tu dis là est idiot, et cette conversation est sans intérêt, à partir de mots indéfinis. Perte de temps.
                      Les sciences humaines, y compris anthropologie, zoologie, ethologie, histoire, et tutti quanti, et même psychologie, pour ne pas faire partie des sciences dures, font-elles partie de ce que tu appelles le domaine du scientifique ? Et quand les auteurs vulgarisent les découvertes dans les domaines de la physique ou des mathématiques, ils écrivent, parfois fort bien, et deviennent des littéraires ?
                      Sam, tu as le chic d’entrainer autrui dans des discussions oiseuses, dont il ressort pour l’essentiel ta prédilection pour « avoir raison ». Je ne discute pas avec quelqu’un quand domine chez lui le côté vindicatif, même si j’ai le goût de la compétition.

                    5. Dr Slump

                      « pour vous, Stilicon, l’aphérèse est une raison d’être … ». »

                      Un peu trop savant ou cryptique pour bien faire mouche… à moins que l’intention ne soit que la pique n’agisse qu’après coup, comme une petite bombe à retardement, une fois que la cible a accédé à sa compréhension…
                      Aurait-on une satisfaction personnelle à voir les mots produire leurs effets lentement sur le quidam?

                    6. Hussard Bleu

                      Ce pauvre garçon a dû se précipiter sur un dictionnaire pour comprendre cette façon sophistiquée de le traiter de « con » : l’affaire de quelques minutes, quoi…

                      N’ a pas même osé saisir la juridiction ordinale, pour ne pas faire rire à ses dépens…

                      J’étais coutumier de ces vachardises, qui n’épargnaient absolument personne dans mon microcosme de juristes. On ne m’aimait pas, mais on me respectait : par surcroît, j’avais les braies propres.

                      Et puis, n’est-ce pas, j’ai un grand nez…

                      Mon cher, si tu savais comme l’on marche mieux, sous la pistolétade excitante des yeux !

                    7. Hussard Bleu

                      @Sam : »J’avais envisagé, et c’est d’ailleurs le seul truc qui me venait à l’esprit* mais préconiser une exactitude bof bof même Pheldge aurait fait mieux… d’où ma question »

                      Nous sommes dans le français XVIII° ! « exactitude » ici a le sens de « rigueur en matière d’étiquette »….

                      Il semble que tu ne connaisses que celle, très relative, de la SNCF ?

                      Une autre de Créqui, je crois : le Roy – c’était Louis XV – appréciait l’esprit dudit, et lui demanda s’il en pouvait faire sur tous sujets, et se proposa alors comme plastron.

                      A quoi Créqui, répondit : Ahhh ! Sire, le Roy n’est pas un sujet… ».

                    8. sam player

                      @ la monomaniaque de 8h55
                      Un jugement peut etre péremptoire s’il n’est pas etayé par des arguments, mais là ce n’était même pas un jugement mais une constatation, et en plus avec des arguments, et une constatation n’est pas péremptoire. A moins que pour toi, voir quelque chose de rouge et dire que c’est rouge, soit péremptoire.
                      P’tain et ça se dit littéraire… heureusement qu’il y en a d’autres qui n’usurpent pas leur qualité…

                    9. Dr Slump

                      Plus exactement: « Ah, sire, sa majesté n’est pas un sujet… »

                      Le film « Ridicule » met en valeur ce personnage historique, et ce mot en particulier. Excellent film qui montre d’ailleurs les comportements de cour toujours à l’oeuvre aujourd’hui.

                    10. sam player

                      @ marin sans bateau 8h40 au sextant
                      Prétérition, comme d’hab, je ne te réponds plus mais je réponds quand même hi hi
                      De plus, dans les métiers que tu cites, l’étude du passé peut permettre de mieux comprendre le présent, voire le futur si cher à l’arbre nain (apprentissage, expérience, toussa).
                      « … ils écrivent fort bien… » : moi aussi… je cuisine bien…
                      Assez drôle que dans un commentaire précédent tu ne voyais pas, sauf exception, un scientifique dans ces salons… et que là tu dis que l’un n’est pas exclusif de l’autre : faudrait un peu de cohérence.

                      Toujours cette habitude de ranger les gens dans des cases et de réduire le débat à qui a tort et qui a raison : j’exprime un point de vue et il est forcément subjectif, surtout après avoir transporté pendant mes quelques années de lycée un Lagarde&Michard inutile et encombrant et lourd (3 kg!). Forcément j’ai un peu de ressentiment.
                      .

                    11. Pheldge

                      @ Hussard Bleu 9 h 39 , ton Stilicon, c’était un domestique, non ? parce que je vois bien Stilicon, valet 😉

    2. Dr Slump

      +1
      C’est ça qui me stupéfie le plus. Cette passivité de mouton face à des brigands qui les dépouillent de leurs droits, et qui ensuite en appellent à l’état, pour une dose supplémentaire d’aspirine. Ca m’est difficilement compréhensible, et d’autant plus quand ceux qui les lèsent sont physiquement présents.

      L’explication donnée par la psychologie sociale (cf post de h16 à ce sujet) me paraît insuffisante, je pense que ça n’explique pas tout. Au final, ce sont les plus primaires et les plus bêtes qui mènent le troupeau, parce que ce sont les plus actifs, il doit y avoir des facteurs sociologiques et aussi génétiques, des profils meneurs/menés ou trimards/pillards, j’en suis réduits à des hypothèses, mais il y là un comportement illogique si on admet l’existence d’un instinct de conservation, qui fait que chacun tend naturellement à lutter pour la préservation de ses intérêts.

      Sans doute qu’à force, cet instinct va-t-il finir par se réactiver chez les moutons, mais pourquoi attendre de crever de faim? Je réfléchis en écrivant, il semble que l’influence de la société, des habitudes acquises, de l’histoire du pays n’y sont pas pour rien, mais cette absence de réflexion et de réaction de la part de ceux qui subissent des abus reste pour moi indéfendable.

      1. Tess

        Je pense que les gens sont devenus fainéants intellectuellement ! A part se gaver de séries tv, lire la presse clés en main, ils sont curieux pour les conneries mais pas du tout pour les sujets intéressants. A gauche, ils ont ce qu’ils faut comme meneurs et surtout ils bénéficient de gentils mécènes qui les financent mais en face c’est le vide sidéral.

  3. Dr Slump

    Je ne sais pas pourquoi, je pense à la phrase de conclusion du Candide de Voltaire: « Cela est bien dit, mais il faut cultiver notre jardin. »

    Concernant le sujet du jour, ce serait plutôt « voilà qui est bien dit, mais il faut faire sauter ce foutu jardin. »

  4. Husskarl

    J’en arrive à supposer que c’est la démocratie le problème. Les gens ne sont pas aptes à décider intelligemment.

        1. bibi

          A la différence que la peste et le choléra ça se soigne très bien, alors que le socialisme lui, est une maladie chronique qui dure des décennies et qui ne prend fin que par faute d’argent des autres.

          1. MarieA

            Sondage réalisé par Ipsos, publié dans Die Welt :

            « À l’occasion du 200e anniversaire de la naissance de Karl Marx le 5 mai, cet institut avait demandé à des habitants de 28 pays quelle importance avaient encore aujourd’hui les idéaux socialistes.
            C’est ce que traduisent de façon exemplaire les réponses à l’affirmation suivante : « La liberté individuelle est plus importante que la justice sociale. » Tandis que dans des pays comme l’Inde (72 % d’approbation), les États-Unis (66) et même la Russie (53) une majorité approuve cette phrase, l’Allemagne avec seulement 38 % se retrouve en bas de l’échelle. Il n’y a qu’en Chine (37) et en France (36) que ce pourcentage est encore plus bas.
            Moins d’un Allemand sur deux – 49 % – pense que le marché libre donne les meilleurs résultats. Il n’y a qu’en France que la confiance dans l’économie de marché est encore plus faible. »

            http://www.fdesouche.com/998419-francais-et-allemands-sont-plus-attaches-a-la-justice-sociale-qua-la-liberte-individuelle-selon-un-sondage-ipsos

            Effectivement, nous sommes définitivement perdus.

            1. Pythagore

              Les commentaires dans la version originale sont plutôt négatifs vis-à-vis du sondage. Il est souvent question de la définition donnée à liberté et justice sociale.

              1. MarieA

                Merci pour l’information, je ne parle pas allemand.
                Mais ils ont normalement utilisé les mêmes définitions des termes pour tous les pays interrogés, non? Donc, le résultat reste assez parlant quand même.

                1. Pythagore

                  Certains commentateurs posent la question de savoir ce que veut dire « justice sociale », où ca commence et où ca finit, et même est ce que cela un sens.
                  La définition qui me parait le mieux coller en Allemagne est ce qu’un commentateur dit à savoir: il ne trouve pas normal que les professions comme éducateurs, aide soignant(e)s,…. soient très peu payés pour des métiers éventuellement difficiles.
                  .
                  Une autre remarque surprenante qui n’a pas été reprise ds l’article en français est celle du directeur d’ipsos:
                  Grimm admet également que les enquêtes en ligne de son institut « sont plus susceptibles d’atteindre l’élite urbaine, qui a tendance à être l’un des gagnants de la mondialisation et a donc une plus grande confiance dans le libre jeu des forces du marché. »
                  .
                  Ce qui laisse à penser que l’échantillon n’est absolument pas représentatif des populations, bref encore un sondage pour la poubelle.

                1. Pythagore

                  @Sam, pas mal de teutons adorent les discussions rhétoriques. Je pense que c’est pour ca qu’ils ont eu bcp de grds philosophes. La langue le permet aussi, car elle dispose à certains égards de mots au sens plus précis que le Français, et permet des distinctions plus subtiles.
                  e.g.
                  Bernhard S.
                  « La «liberté» n’est certainement pas définie comme étant autorisée à tout faire et à tout permettre. chaos-anarchie.
                  Chacun a sa propre opinion de ce que doit être la liberté.
                  Si vous voulez dire la liberté illimitée des États-Unis, vous devriez regarder derrière la façade et reconnaître rapidement que passer de plongeur à millionnaire, était et est un rêve et cela s’appelle plutôt la chance. »

                  1. sam player

                    Si avec ta notion de liberté tu commences à faire chier les autres, c’est ta notion de liberté qui est pourrave… c’est pas compliqué du tout.

          2. albundy17

             » l’élite urbaine, qui a tendance à être l’un des gagnants de la mondialisation »

            Le directeur en question porte son nom à merveille, un véritable conte pour socialopes.

    1. Gerldam

      Décocratie, soeur jumelle de la démagogie: c’est ce que dénonçait déjà il n ‘y a que 2500 ans un certain… Platon.

    2. Jeanpierre

      Bonjour,
      Je suis d’accord Husskarl, mais pas parce que les gens ne pensent pas intelligemment. Ce serait plutôt par déficit de temps et d’attention. Quand on fait son métier ou sa passion de s’occuper de l’avenir politique, social et économique du pays, on peut consacrer une grande énergie à cela. Mais la plupart des gens ont d’autres chats à fouetter que de s’occuper des balivernes ou des bévues d’un politicien à Paris. C’est pour ça que la démocratie ne fonctionnera jamais, pas à une si grande échelle.

      1. sam player

        Surtout tant que des gens comme vous croiront, et d’une que c’est un métier, et de deux qu’on peut le faire par passion…
        A moins que vouloir s’occuper de ce qui se passe dans le slip ou la bouche etc… des autres soit un métier…

    3. Pythagore

      Je me dis que depuis qu’une majorité n’a plus à chasser le mammouth, ramasser les fruits, cultiver les carottes et repousser les dinosaures ou autres assaillants, les gens ont perdu le lien avec quelques réalités de ce bas monde. Ce n’est pour moi pas la démocratie en soi, ce serait plutôt le collectivisme et la mutualisation des efforts concentrée dans l’état, les nuages de fumées médiatiques et céder à la facilité, ce que nos ancêtres lointains ne pouvaient pas se permettre sinon c’était la mort immédiate.
      La menace était réelle et immédiate, aujourd’hui elle est moins visible et plus diffuse, à part celle que les médias vous vendent comme le RCA.

    4. Benway

      Suffrage universel+Etat-Providence, un cocktail explosif!

      Lorsqu’on est en mesure de réduire en esclavage une partie de la population pour distribuer le fruit de son travail à l’autre et que votre voix a la même valeur que celle d’un Jawad lors des élections, ça ne peut que mal se finir.

      Par précaution on s arrangera pour bien verrouiller l accès des candidats à celles-ci, afin de limiter la palette chromatique à 50 nuances de rouge.

      Secouez et servez frappé!

      1. Aristarkke

        Vu comment les Jawad et leurs potes sont soignés aux petits oignons par les cohortes de poly-tiques soces, il devient indubitable que certaines voix sont moins égales que d’ autres…

      1. Husskarl

        Peut être mais je remarque que certaines ont bâti pour l « éternité » et les autres vivent à crédit pour quelques années, puis meurent laissant le désordre et l addition évidemment…
        Autrement dit, elles ont évidemment une nature imparfaite parce qu’elles sont issues d humains imparfaits, mais certaines sont plus adaptées que d autres.

  5. theo31

    « un tantinet … inadaptée. »

    Elle ne l’est pas pour l’agenda de ceux qui veulent mettre ce pays en coupe réglée. Macrouille, Hamas, Daech, c’est kif kif.

    Quant aux abrutis congénitaux utiles de LFI, il y a des coups de pelles dans la tronche qui se perdent.

    1. Stéphane B

      Ne viens pas alors dans la capitale du Couserans, car des coups de pelle ou boule, tu risques d’en mettre ! De mon coté, je fuis ce coin pour éviter d’aller un jour en taule. Je n’en peux plus.

  6. René-Pierre Samary

    Je remarque que dans la vidéo, c’est une jeune femme qui « n’en a rien à faire de la liberté de la presse ».
    « C’étaient toujours les femmes, et spécialement les jeunes, qui étaient les bigotes du Parti : avaleuses de slogans, espionnes amateurs, dépisteuses d’hérésies. »
    1984, George Orwell
    Par ailleurs, j’entendais l’autre jour à la télé que tout ne se passait pas trop mal à NDDL. Seulement quelques cocktails molotov envoyés par des zadistes sur les gendarmes.
    La prochaine fois que des gendarmes m’arrêtent pour quelques km/h. en trop, je balancerai un cocktail molotov, et je verrai avec intérêt comment ça se passe… et comment on parlera de moi au JT.

    1. Aristarkke

      Attention aux balles perdues (pas pour tout le monde, bien sûr…). Tu n’as pas une binette de zadiste, d’ antifa, de trafiquant de substances rigolofères (remember Viry Chatillon) mais de moutautomobiliste tondable ad nutum
      Nous sommes dans un pays égalitariste à l’ égalité variabiliste forte, ne l’ oublie pas…

        1. MCA

          Haha, tu avoues enfin! :o)))

          Il faut dire que l’occasion pour eux était trop belle quand tu sais avec quelles pétoires ils sont équipés.

          Un 357 c’est la classe et tu as dû les rendre verts de jalousie!

            1. MCA

              Et bien voyons!

              A présent on a un fiché « S » sur le blog!

              Et comme les MST, c’est contagieux ce truc là, nous voilà fichés nous aussi!!!

              Il faut dire qu’il y traîne des gens peu recommandables.

              Tiens, pour la peine, je vais aller prendre un apéro pour arroser ça… :o)))

              Tchin!

                    1. Pheldge

                      Révérend Père ? quelle ironie ! Dans ton cas, « irrévérent » me semble plus approprié … 😉
                      Pour ceux qui ne connaissaient pas le sens exact « qui est contre la révérence, contre le respect qu’on doit. Il se dit surtout en parlant de religion et de choses saintes« 

  7. Bonsaï

    La période est assez troublée avec l’arrivée massive de migrants en provenance du Sud et l’Etat se révèle totalement impuissant devant cette ochlocratie en délire. On voit comment la mairesse de Paris n’organise pas les tentes dressées ici ou là…

    1. Le Gnôme

      Mairesse, mon Dieu, quel nom horrible qui écorche mes oreilles. C’est comme pompière , procureuse ou écrivaine. Bon dans écrivaine, il y a vaine, ce qui est souvent vrai.

                    1. MCA

                      @MarieA 18 mai 2018, 20 h 43 min
                      « j’ai une surprise très agréable à vous annoncer. » ??????

                      Un mail avec insultes personnalisées j’imagine…

                      Pas mon genre,
                      admettons que je n’ai rien dit, dommage pour vous.

                  1. MCA

                    MarieA 18 mai 2018, 11 h 40 min

                    C’est une façade, en réalité RPS est un dur au cœur tendre comme ses romans le démontrent….:o)))

                    Message personnel : j’ai une surprise très agréable à vous annoncer.
                    Contact : x.mca@laposte.net

                    1. Gosseyn

                      Il y a des robots copieurs d’adresses mail. Il eut été préférable de modifier l’arobase de façon compréhensible.

                    2. MarieA

                      « j’ai une surprise très agréable à vous annoncer. » ??????

                      Un mail avec insultes personnalisées j’imagine…

                    3. MCA

                      @Gosseyn 18 mai 2018, 15 h 42 min
                      Il y a des robots copieurs d’adresses mail. Il eut été préférable de modifier l’arobase de façon compréhensible.

                      Pas grave, je possède 4 adresses mails différentes

                    4. MarieA

                      @ MCA : je vous ai envoyé un mail à l’instant. J’espère que vous n’allez pas m’envoyer un virus ou autre…

                  1. MarieA

                    @ albundy17 19 mai 2018, 8 h 29 min :

                    C’est une véritable mode, sur ce blog, de qualifier tout le monde d’ancêtre. J’ai cru comprendre que M. Pheldge n’avait que 57 ans alors qu’on me l’avait décrit comme ayant un pied dans la tombe…
                    Du coup, j’avoue être un peu sceptique sur les informations que certains font circuler ici.

                    HS : peut-être pourrez-vous m’aider? Une dame m’a demandée hier de lui remplir sa feuille de déclaration d’impôts. C’était une déclaration pré-remplie, la dame est plus ou moins sans domicile fixe et ne travaille pas. Bref, j’ai fait une grosse boulette mais j’ai déjà envoyé la déclaration et je n’ai pas retrouvé la dame : je n’ai pas mis de RIB parce que je pensais qu’elle ne serait pas prélevée (RSA+200 euros d’allocations logement), mais j’ai réalisé après coup que peut-être sur le RSA était prélevée de la CSG ou quelque chose d’autre. Cette personne risque-t-elle d’avoir des ennuis ou de simplement devoir envoyer le RIB plus tard ?

                    1. sam player

                      PTDR
                      « Bon, j’espère que vous n’allez pas me cambrioler hein, j’ai laissé ma porte ouverte… »
                      Marie, mettez le RIB ici, y a des gens des impôts qui passent de temps en temps, ils feront le nécessaire.
                      Warf !

                    2. albundy17

                      « J’ai cru comprendre que M. Pheldge n’avait que 57 ans alors qu’on me l’avait décrit comme ayant un pied dans la tombe… »

                      Son mode de vie, récemment changé, n’effacera pas toutes ses années de débauche et d’addictions.

                      D’autre part, résidant du « coin de France » doté de la plus faible espérance de vie, celui ci risque fort d’encore aggraver les statistiques locales.

                      Je n’y entends rien concernant le RSA, mais je doute qu’ils* lui lâchent flopée d’huissiers…

                    3. Pheldge

                      Oh lui, vas-y Al, t’es trop, vas-y « toutes ses années de débauche et d’addictions » ! j’ai arrêté la meuca à 51 ans, alors vas-y…
                      Et puis,désormais , je produis moi-même mon pavot, et j’ai un pied de coca dans la cour, ça me permet de chiquer un peu de temps en temps ! 😀

                    4. albundy17

                      Voilà, d’ou le constat prévisible d’un SG dont les autorités sanitaires en refuseront l’accès au plombier de l’Essonne pour préserver les années qui lui resteront après ta crémation.

                      Et tu n’évoques qu’un faible panel de tes addictions, ne voulant pas aborder la lubricité ou les drogues légales.

                    5. MCA

                      @MarieA 19 mai 2018, 8 h 45 min

                      Un pied dans la tombe à 57 ans?

                      Si vous prenez en compte la durée de vie moyenne d’un homme; pour l’ADP, ce n’est pas un pied dans la tombe qu’il a mais 1.5 !!!!

                      Cela dit, à tout âge on est l’ancêtre de quelqu’un car cette notion est relative.

            1. Pheldge

              Ah bah ça y est, tout de suite les grands mot ! « mysoginie » … en tout cas, pas chez moi, j’aime très beaucoup les femmes, la preuve, j’en ai épousé une, il n’y a pas cinq mois ! 😉

              @ MarieA : RPS est un incurable féministe, pour vous en convaincre, rendez-vous sur son Blog, en cliquant sur son pseudo.
              Idem, si vous voulez vous nourrir l’esprit, y’en a le Blog à Dame Bonzaye, accessible de la même façon (en cliquant cete fois sur son pseudo à elle … 😉 )

              1. MarieA

                « j’aime très beaucoup les femmes, la preuve, j’en ai épousé une, il n’y a pas cinq mois ! »
                Une pauvre malheureuse que vous avez droguée et traînée jusqu’à l’autel… 😛
                « en cliquant sur son pseudo. » Merci 🙂 j’avais fini par comprendre mais il m’a fallu un moment pour comprendre comment trouver…

                    1. Pheldge

                      Et avant c’était debout contre un mur, dans un fourré, dans la voiture, euh, ça ne regarde personne ! 😀

                1. Pheldge

                  Que nenni, que nenni, pas besoin de philtres : nous nous plûmes dès le premier instant, et nous fûmes tous deux touchés par la Grâce …
                  Ayant été ainsi béni par le Tout Puissant, reconnaissant, j’aide gratuitement les petites novices, de mes judicieux conseils, si vous voyez ce que je sous entends.
                  De toutes façons RPS et Bonzaille me versent une honnête commission, à chaque client que je leur envoie 😉

                1. Pheldge

                  Pfff, c’est rien que ta jalouseté de méchancetise qui parle ! 70 ans, si tu savais compter, tu m’en donnes 13 de trop ! 😉

                    1. MCA

                      @René-Pierre Samary 19 mai 2018, 13 h 10 min

                      « Ca arrivera »?…. à, moins qu’il ne s’épuise avant…

                    1. BDC

                      Rrhhooo Albundy tu suis pas ! Harry fait plus jeune à la télé, même si sa barbe a roussi … 🙄

                  1. albundy17

                    PS: aurais je un soucis avec mon PC, les renvois depuis messagerie mél sont relativement pénibles, ne correspondant pas, à quelques posts près, certes, mais nécessitant une recherche ennuyeuse, surtout en situation post-prandial…

                    1. sam player

                      Al 14h47
                      T’as été visiter le blog de l’arbre et t’as rapporté des maladies !

                  2. albundy17

                    Bon sang, il m’aura fallu beaucoup de pauvre réflexion afin de saisir la référence, d’une telle importance mondiale, hein.

                    Entre ça et la couleur des couches culottes se remplissant de façon royale (ségo, clin d’oeil) , j’avoue, toute honte bue, ne plus lire ou écouter le moindre média…

        1. Le Gnôme

          La langue française est très rigide et n’a pas la souplesse de l’allemande ou il suffit d’ajouter in à la fin du mot pour le féminiser. Schriftstellerin ne me choque pas en allemand alors qu’écrivaine me heurte profondément. Ce n’est pas une question de misogynie, c’est une question de dissonance. Ne voyez pas des misogynes partout, j’ai passé largement l’âge de l’être.

              1. bibi

                Cheffe ça écorche aussi les oreilles alors que à contrario cheftaine qui vient de l’anglais chieftain provenant du français cheveteigne ne pose aucun problème.
                Donc en français pourquoi ne pas utiliser cheveteigne ou cheftaine en lieu et place de l’horrible cheffe?
                Les féministes en féminisant des noms non genré se tire une balle dans le cul pardon le pied.

          1. Bonsaï

            Puisque on est dans cette thématique, j’ai le plaisir d’annoncer aux afficionados la parution d’un nouvel article sur Seuil critique. Tapez sur ma bosse pour y accéder…

      1. Pheldge

        une écrivaine ? « On ouvre un livre écrit par une femme, et soudain on soupire : encore un livre de cuisine » Nietzsche je crois, sinon RPS ! 😉

      2. MCA

        @Bonzaï

        La Sapeuse Pompière de Paris est occupée à crier « au secours », débordée par le phénomène migratoire qu’elle défendait il y a peu.

        Il fallait à chacun sa dose paraît-il, elle a été entendue au-delà de ses espérances et devrait en être ravie.

        Et bien non! à présent rien ne va plus!

        Comme quoi il y a loin des bons sentiments à la réalité.

        1. Gosseyn

          Il me semble présomptueux de pouvoir lui prêter de bons sentiments. Sauf à lui reconnaître une déficience particulière le justifiant.

          1. MCA

            Ce sont des bons sentiments qui concernent les autres bien entendu, mais les « chances pour Paris » ont pris ça au premier degré, d’où la déconvenue de la Sapeuse Pompière.

  8. Aristarkke

    Dans les armes anti-terrorisme, vous avez oublié l’ extinction de la Tour Eiffel…
    Et, en plus, gâteau sur la cerise, c’est Gaïa-compatible ou korrect !!!

      1. MCA

        Rubrique culture générale ;

        Le scintillement
        Le scintillement de la tour Eiffel, qui est un effet de lumière spectaculaire, n’est pas un éclairage en lui-même, c’est juste un spectacle temporaire. Il est apparu pour la première fois le 31 décembre 1999 pour le passage à l’an 2000. le nouvel éclairage embelli la tour Eiffel : Il s’agit d’un scintillement du plus bel effet, qui sera arrêté le 14 juillet 2001, suite à la fin prévu de ce projet d’illumination. Mais c’était sans compter sur le succès qu’il avait auprès du public qui le réclama à nouveau. Il fallut donc changer les ampoules tout en faisant des travaux structurels sur l’éclairage car il n’avait pas été prévu de tenir plus d’une année, et maintenant il s’agissait de le faire tenir au minimum 10 ans ! Le scintillement reprit donc à la demande générale le 21 juin 2003. En 2012 il a été réduit, passant de 10 minutes à 5, ce qui permet d’envisager de dépasser les 10 ans, et heureusement d’ailleurs car en 2012 un appel d’offre a été lancé pour changer cet illuminations, pour passer à autre chose. La mairie de Paris a toutefois prévenu les candidats que le nouveau projet devrait se présenter dans le prolongement du scintillement, celui-ci étant toujours très apprécié du public.

        Le scintillement se met en route au début de chaque heure, tous les jours, de la tombée de la nuit à 1h du matin, pendant 5 minutes. La mise en route de 1h du matin, la dernière, est spéciale. Elle dure 10 minutes et se déroule alors que la tour est éteinte, ce qui lui donne un tout autre aspect.

        Techniquement, l’illumination est provoquée par 20 000 ampoules d’une puissance de 6 W, soit un ensemble de 120 000W. Sauf que le chiffre réel est largement au dessous, puisque chaque ampoule n’est pas constamment allumée. Il y a donc 5000 ampoules par face. Ces ampoules sont mises dans des petits boitiers de protection translucides, fixés sur une plaque métallique elle-même fixée sur la structure de la tour. Il y en a partout sur les faces du monument, on les voit bien lorsqu’on est au 2e étage car sur les balcons de cet étage, la tour est incurvée, lorsqu’on la regarde vers le haut. Pour relier tous les boitiers il a fallut 40 kilomètres de cables, ce qui fait quand même beaucoup, chaque ampoule ayant 2 connecteurs. Et comme chaque ampoule est fixé avec 2 attaches, ça fait un total de 80 000 pièces métalliques supplémentaires qui ont été installées récemment sur la tour Eiffel, soit 60 tonnes de plus. Pour alimenter tout ça on a eu besoin de 230 armoires et coffrets d’alimentation qui ont été installé en 5 mois par 25 alpinistes-électriciens.

        Le budget du scintillement a été de 4,55 millions d’euro.

        ————————————————————————————-

        4,5 millions d’euros… ça laisse songeur…

        Cela dit le spectacle est absolument magnifique.

        1. Dr Slump

          4,5 millions de roros pour faire scintiller une construction métallique quelconque, je ne qualifierais pas ça de magnifique, et d’ailleurs concrètement, je ne trouve pas ça beau.
          Désolé pour le manque de poésie, mais quand au pied de ladite tour les miséreux pullulent, claquer tout ce blé pour faire joli me paraît lamentable.

          J’ai dit miséreux? Pardon, SDF! Il est pas beau ce novlangue? SDF! Comme ça on ne désigne pas la pauvreté. C’est propre, c’est juste un léger désagrément sociétal. Solidarité, toussa…

              1. sam player

                « aux châteaux dont nous disposons… » : Mr est châtelain ?
                Comparer les tas de cailloux aux tas de ferrailles !

                1. Dr Slump

                  Oui, pourquoi pas? Quand lesdits tas appartiennent tous deux à la catégorie des monuments, c’est quoi le problème? D’autant que ces monuments ont nécessité, pour leur conception ainsi que leur construction, de mobiliser art… et science.

                  1. Hussard Bleu

                    On notera utilement qu’en bon français classique, l’art n’est que l’application de la science.

                    Nos « scientifiques » ici présents – si satisfaits d’eux-mêmes soient-ils – ne sont, dans l’acception supra, que des « techniciens ».

                    Pensez à l’expression « l’homme de l’art » ou encore à « un ouvrage d’art »….

                    Il est vain, et singulièrement infructueux, de comparer des mérites différents, et davantage encore de participer à une cascade des mépris : même au sein des « techniciens », le X-mines traitera de haut en bas le Centralien, lequel parlera de Turc à More au Gadz’arts…

                    Je préfère de beaucoup une société d’admiration mutuelle : Sam est un être de lumière qui m’éblouit souvent par ses multiples cerveaux et son QI himalayen ; Vampirella, toute jouvencelle qu’elle est, possède une culture avec une marge d’amélioration impressionnante quant à la gérontophilie ; Bibi et Pythagore m’apparaissent comme des gens délicieux (au sens de « charming », à transmettre à l’Emmanuel)… et autres qui me pardonneront de ne les citer point, mais dont les qualités parlent pour eux.

                    Quant à moi, je considère que l’hyperdulie mâle que l’on m’accorde ne trouve sa limite que dans la dulie, qui n’est dûe qu’à Monseigneur.

                    1. albundy17

                      « de participer à une cascade des mépris »

                      « ne sont que des « techniciens ». »

                      🙄

                      Etant artisan, je ne me sens point concerné :mrgreen:

                    2. Hussard Bleu

                      @Doc : à propos de « Ridicule », l’anecdote fondatrice sur le « Jesus Maria » se rencontre dans les « Mémoires » de Madame, de Boigne, dont la langue, volontiers vipérine, est un délice…

                      Proust l’aimait, naturellement, et bien qu’il ne l’ait jamais rencontrée – et pour cause, elle mourut trente ans avant sa naissance – il l’avait « castée » dans le personnage de Mme de Villeparisis… Je pensais à elle chaque fois que je prenais la Francilienne, pensum diabolique heureusement terminé (je parle de la route, pas de la comtesse).

                    3. BDC

                      Milord, sur Madame de Montespan ; elle passait tout de même son temps à se faire belle, à faire fabriquer des philtres d’amour et se faire dire la bonne aventure (fréquente la Voisin), ses seules lectures étaient celles de Mademoiselle de Scudéry (l’hystérique de l’époque), elle était tout le temps grosse alors que c’est Madame de Maintenon qui jouait le rôle de la spirituelle auprès de Sa Majesté. Donc ce faisceau d’indices sur la plus belle femme de son temps me laisse très sceptique sur son fameux esprit de Mortemart, non qu’elle fut sotte, mais… pas exceptionnelle non plus.

                    4. BDC

                      Bah oui c’est un peu ça. Alors que la Maintenon a réussi à épouser le Roy, instruite de pratiques de bordeaux par son vieillard de mari. La gérontophilie a du bon parfois, n’est-ce pas? 😉

                    5. sam player

                      HB, être qualifié de technicien, j’approuve et c’est même ainsi que je me présente souvent : 90% du temps je ne fais qu’appliquer des principes existants, après les avoir compris, les 10% restant j’extrapole.
                      Sinon, vous deviez sur le sujet : d’où ça sort cette opposition entre science et art svp ?
                      Abavala, vous faites un parallèle entre la littérature et l’art… MDR on me la fait pas à moi !

                    6. albundy17

                      « La gérontophilie a du bon parfois, n’est-ce pas?  »

                      rhooo, la coquine, il cultive des patates, mais au sens terre à terre ! 🙄

                    7. albundy17

                      « 90% du temps je ne fais qu’appliquer des principes existants, après les avoir compris, les 10% restant j’extrapole. »

                      Tu appliques 10 % de mal comprenance*, l’admettre est un grand pas.

                      Comme tu en as fait l’observation, la plus grande partie est acquise, ne fait pas l’escargot sous le sel (ou la quéquette dans l’atlantique d’aujourd’hui) et continue la progression :mrgreen:

                    8. bibi

                      Compte tenu de la valeur marchande d’une Ferrari et en particulier d’une 250 GTO je vous jure que si vous en êtes le propriétaire, un genre un trouvera ça forcément beau.

                    9. albundy17

                      « un genre un trouvera ça forcément beau. »

                      Comme la possession d’une oeuvre de Mac Carthy, et ce n’est pas réservé, dans ce genre de travers, au genre 1

                    10. Pheldge

                      @ l’Al 22 h 03 : remarque le goût pour l’analité et l’assaut d’homme, se trouve chez les deux genres … ainsi que chez les « corps intermédiaires » , à savoir toutes les variations possibles humainement, comprises entre un et deux 😉

                  2. sam player

                    Slump, comparer les tas de cailloux aux tas de ferrailles, c’était pour dire que c’est ce que faisait Husskarl sans s’en rendre compte. Ces discussions sur la beauté sont vaines.
                    Je n’ai d’ailleurs pas abordé le sujet : dans la Tour Eiffel, la beauté est dans la performance, l’esthétique chacun son truc, même si souvent la mécanique qui fonctionne bien est belle.

                    1. Hussard Bleu

                      Franchement, Sam, l’opposition / corrélation entre la science et la technique, c’est un vrai – et antique – pont aux ânes ! Il n’y a là aucune déviation du débat !!!

                      mapage.noos.fr/philosophie/philo/philo/cours/technic/scietech.html

                      histoiresante.blogspot.com/2017/03/science-et-technique-au-moyen-age.html

                      http://survols.blogspot.com/2009/12/la-technique-et-la-science-comme.html

                      etc.

                      En général – il y a des exceptions, rares – le Scientifique a le cheveu long et gras, le col élimé, et la cravate, lorsque cravate il y a, tachée et de travers. Il est mal payé, et donc souvent de gauche.

                      Le Technicien, ingénieur souvent, porte le cheveu court et une blouse blanche, sous laquelle on devine une cravate de grande marque. Il possède des actions, joue en Bourse, et vise une retraite chapeau confortable. Il est libéral et trop fréquemment sanguinaire, du style impitoyable.

                      Lorsque le Technicien est du Genre 1 (on dit alors « une Technicienne ») on la reconnaît facilement au filet de salive qui lui sourd de la commissure des lèvres, lorsque l’on prononce devant elle le mot « retraité » ou encore « pensionné ».

                    2. Hussard Bleu

                      @Cruella : « pratiques de bordeau »… hmm… pour Françoise, la misère l’avait emporté sur la rigueur parpaillote… Scarron, vieux paillard infirme, mais riche, lui avait imposé des figures de style sans doute acrobatiques, mais on ne sait si le Roi-Soleil y trouvait son compte…

                      « Bordeau » : le mot est déjà vieilli au XVII° siècle, on n’est plus au XV° quand Villon parlait du « bordeau où tenons notre estat ». Une pensée comme ça, à propos de Colette, qui avait épousé le déjà vieux Willy, et qui écrivit qu’un « roué peut transformer une vierge en un prodige de luxure en quelques semaines »… Et la miss le prouva amplement, après coup, si j’ose dire !

                    3. sam player

                      Tu t’égares HB, je parlais de l’opposition science-art évoquée ici, et non de l’opposition de la science et de la technique…
                      Vampirella / Cruella : tu t’es aussi mélangé les pinceaux hi hi, perso je trouve que Cruella lui va mieux…

                    4. BDC

                      Aimée du roi, Page 403 : « Eh bien figurez-vous, dit Vivonne s’emportant comme s’il parlait à une femme proche de l’imbécilité [la blonde], qu’un paralytique ne se réjouit pas tout à fait comme les autres hommes. Quand à la veille des noces de Scarron, nous lui demandions en badinant s’il comptait pouvoir exercer mariage, il nous répondit que certes il ne ferait pas de sottises à son épouse, mais qu’il lui en apprendrait. (…) Ce qui veut dire que Scarron a bien appris à sa jeune épouse des tours qu’elle se serait sans doute bien passée de savoir, mais qui lui ont été utiles par la suite. Si j’ajoute que Madame Scarron a beaucoup fréquenté chez Ninon, j’espère que cela éclairera votre lanterne. J’y ai été assez reçu pour connaître que c’est un endroit où, au milieu d’une infinité de délicatesses, on enseigne des manières de se délasser que les femmes honnêtes ignorent généralement. Après cela, Madame Scarron a encore reçu les leçons du marquis de Feltje villarceaux. Celui-là n’était pas un galant craintif ! On ne peut rêver mieux comme professeur de libertinage (…). Le Roi, ma chère , poursuivit impitoyablement Vivonne, ignorait ce qu’on apprend dans les bordeaux devant que de connaître Madame Scarron. Le mélange des manières de la rue des ours et de religion a dû lui paraître extrêmement piquant. Il y trouve son compte par tous les côtés. Et je me garde d’oublier que Sa M n’est plus un jeune homme et que les façons dont je parle deviennent alors très secourables.  »
                      Bordeau était encore usité apparemment.
                      Eh oui je me présente aussi comme technicienne, par opposition aux commerciaux, et on me sort pour les grandes occasions! 😎

                    5. albundy17

                       » si souvent la mécanique qui fonctionne bien est belle. »

                      Uniquement pour l’initié.

                      Je prends pour exemple la cathédrale de Royan, un véritable furoncle.

                      Mais révolutionnaire quand à sa conception, ce qui la rend presque belle.

                    6. albundy17

                      « la reconnaît facilement au filet de salive qui lui sourd de la commissure des lèvres, lorsque l’on prononce devant elle le mot « retraité » ou encore « pensionné ». »

                      Un message pour toi, Belle du Cul des Champs :mrgreen:

                    7. René-Pierre Samary

                      « même un genre un est obligé de trouver ça beau. »
                      Oubliant la pique misogyne, je m’interroge sur le « beau », et ma réponse donnerait tort à Al.
                      Que ce soit dans la nature ou dans les oeuvres humaines, l’idée du beau réside dans l’efficacité, d’où se dégage un esthétique.
                      Cette 250 GTO est belle, parce qu’on la devine efficace – conçue en fonction de buts qu’elle remplirait bien (en l’occurrence, aller vite).
                      La Tour Eiffel – ou des ouvrages d’art – sont beaux si on voit en eux l’efficacité, non du but, mais d’un rapport entre solidité et légèreté.
                      Le rapport entre les moyens et le résultat sont essentiels quand on pense au Beau…
                      Mais je ne vais pas en faire trois pages, surtout à l’heure de l’apéro.

                    8. BDC

                      La Tour Eiffel est belle car Gustave a refait les calculs suite à un ouragan sur un de ses viaducs en chantier. Beau pied de nez à cellezéceux qui s’imaginent que des rafales à 160km/h n’existaient pas avant.

                    9. albundy17

                      @ RPS: tu ne peux être objectif, cela touchant à l’une de tes passions, voitures avec long capots.

                      @BDC: tu ne peux être objective, cela touchant à l’une de tes pratique passionnante, ahemmm cf ton com, mais tu auras saisi 🙄

                    10. René-Pierre Samary

                      « une de tes passions, voitures avec long capots »
                      Avec de longs capots, pourquoi ?
                      Le principe du moteur central arrière fait d’aussi belles autos. Efficaces.
                      Les précieuses ridicules ont autrefois évoqué une image phallique à propos des longs capots. Stupide. On leur pardonne, car elles ne savent pas de quoi elles parlent.

                    11. Hussard Bleu

                      @Sam : tu lis trop vite, ou tu oublies… j’ai précédemment donné à « art » l’acception de « technique », d’où mes remarques.

                      Un débat « Art », au sens de « conception artistique » vs Science n’aurait que peu de sens à mes yeux, si l’on fait l’impasse sur Léonard…

                      Enfin, pour BDC, j’emploie indifféremment « Cruella » ou « Vampirella », puisqu’aussi bien je crois que c’est moi qui l’ai dotée de ces deux sobriquets, si pertinents qu’elle les assume avec bravado…

                      @BDC : Vivonne était le frère de Mme de Montespan ; on imagine bien que Mme de Maintenon ne lui était pas fort sympathique. Au surplus, pour un aristocrate de son rang, une Aubigné, de noblesse douteuse voire frauduleuse, relevait des gens du néant… de la lie du peuple, comme disait Saint-Simon… une sorte de Macronisme, quoi… de ces gens « qui ne sont rien »…

                      A propos de Villarceaux, j’avais lu, illo tempore, sous la plume de La Varende, qu’il avait fait peindre un nu de la jeune Françoise, et que ce tableau existait toujours…

                      Je viens de vérifier :
                      http://www.flickr.com/photos/7208148@N02/3472316785/

                  3. Husskarl

                    Je suis scientifique, mais ça ne m’empêche pas d’avoir du goût. cela dit, je reconnais que la profession est bien mal desservie en la matière…
                    « Comparer les tas de cailloux aux tas de ferrailles ! »

                    C’est vraiment l’absence de toute notion du beau qui s’exprime…

                    1. sam player

                      Bien qu’il vous en déplaise, un château reste un tas de cailloux et la T.E. est un tas de ferrailles.
                      Ce n’est pas péjoratif…

                      Concernant la notion du beau, vous n’avez toujours pas assimilé que c’est complètement subjectif : ma notion n’est pas la vôtre et inversement, et heureusement, bonjour la diversité.
                      Votre commentaire dénote une certaine intolérance, mais le principal c’est que vous arriviez à vivre avec… c’est la diversité là aussi…

                    2. Dr Slump

                      « Ce n’est pas péjoratif… »

                      Là tu te fous du monde, « tas de cailloux », bien sûr que c’est péjoratif.
                      Méthode maligne: tu provoques ton interlocuteur avec ce genre de termes choisis pour titiller, ensuite tu dis que non, c’est juste notre interprétation, qu’on est intolérant, qu’on veut imposer notre point de vue moral ou notre goût.

                      Ok, je t’ai percé à jour, dans le genre, t’es un artiste!

                    3. Husskarl

                      @sam player

                      Je n’ai jamais dit que j’étais tolérant et je le vis très bien en effet =)

                      La notion du beau n’est pas aussi subjective que vous le dites, sauf si vous pensez que tout le monde peut avoir raison en ayant un avis différent. Autrement, tous les avis se valent, donc aucun ne vaut rien. Pour le dire encore différemment, quand chacun décide de ce qu’est une chose, cette chose n’existe pas.

                      Pensez-vous que le beau n’existe pas ?

                      Pensez-vous qu’un tableau blanc puisse être défini comme plus beau que des peintures travaillées avec soin ?

                      Exemple 1:
                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Carré_blanc_sur_fond_blanc

                      Exemple 2:
                      https://www.google.fr/search?q=peintre+célèbre+du+xviii+siècle&rlz=1C1CHBF_frFR787FR787&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjBrYbG7pjbAhVBNRQKHQs4D9wQ_AUICigB&biw=1920&bih=1069

                    4. sam player

                      Dr, je ne fais que me placer sur le même niveau que mon interlocuteur. Tas de cailloux serait péjoratif, mais pas tas de ferrailles ?
                      Il y a une charge émotionnelle dans les choses que vous voyez : si tu as visité pour la première fois la T.E. avec ton père décédé depuis, alors la T.E. sera avant tout pour toi un monument chargé d’émotions, mais un Rom l’évaluera au prix de la ferraille… idem si on t’a dit que la T.E. c’était le rayonnement international de la france.
                      C’est parce que nous n’avons pas tous la même perception des choses que nous ne les traitons pas de la même façon : si dans les banlieues ils salopent leur immeuble remis à neuf, c’est parce qu’avant tout, cet immeuble est pour eux la représentation d’un constat d’échec…
                      Il semble bien que tu ne te sois jamais posé la question au sujet des choses ou des gens que tu prends en grippe : essaie d’en trouver les raisons et tu verras la lumière… petit scarabée
                      PS : Je suis hyper tolérant, la preuve… je t’ai pas encore foutu mon poing dans la gueule… si ça c’est pas une preuve hein !

                    5. Dr Slump

                      Dans le contexte de cette conversation, tas de ferraille aussi est péjoratif, évidemment.
                      « je ne fais que me placer sur le même niveau que mon interlocuteur »
                      Non, tu te mets en position haute, et tu t’amuses à faire tourner ton interlocuteur en bourrique. Tu joues en fait: sam player, game over, and shoot again hein? Note que ce n’est pas une critique, mais une simple observation sans jugement personnel.

                    6. sam player

                      Note que si tu émets des jugements à mon égard, ca ne me gêne pas du tout. Ça m’informe juste de la perception que tu as de moi et ça peut être utile oupa.
                      Tu n’as pas compris ce que veut dire « se placer au même niveau », c’est non seulement se placer au même niveau de langage que son interlocuteur, mais aussi même niveau d’abstraction : c’est en général le meilleur moyen d’établir un contact positif par exemple avec un client, parler le même langage que lui. Pi si tu t’habilles *discrètement* pareil que ton chef, alors là tu frôles le jackpot !
                      Bon ça ne préjuge pas du futur : si Husskarl se rend compte qu’il avait dit une grosse connerie… Il peut m’en vouloir et mal réagir… mais bon, là diplomatie c’est pas trop mon truc… sauf dans les affaires… mais ici bof bof… sauf pour ces dames… celles qui le méritent… <3

                    7. sam player

                      Bon, comme dirait le HB, c’est pas tout ça, mais faut que j’aille changer les supports moteur de la C5 que j’ai rachetée à mon peut-être futur gendre pour la revendre le double à mon ex-belle mère… La vie est trop dure…

                    8. Dr Slump

                      « mais aussi même niveau d’abstraction »

                      Oui, voilà, ce sont les termes que je cherchais, et que exprimes de façon plus juste. Niveau de lecture, niveau de réalité.
                      Au passage les vidéos d’Hypnomachie devraient t’intéresser, entre 2 joints de culasse :mrgreen:

                    9. sam player

                      « Pi si tu t’habilles *discrètement* pareil que ton chef,… »
                      Fais gaffe quand même si ton chef est une cheffe, comme dirait Cruella,… ça va jaser…

                    10. Husskarl

                      @sam player

                      La charge émotionnelle peut être un biais qui fausse la perception du beau mais elle ne définit pas le beau. J’ai visité la TE sans passion extérieure et bien des châteaux sans passion extérieure non plus. Ca ne m’empêche de constater que la TE est laide.

                      « si dans les banlieues ils salopent leur immeuble remis à neuf, c’est parce qu’avant tout, cet immeuble est pour eux la représentation d’un constat d’échec… »

                      Psychologie à deux balles, digne d’un commentaire savant sur Le Monde ou Libé.

                      Je note cependant que vous vous gardez bien de répondre au sujet des tableaux.

                      NB: Je me fiche de votre tolérance ou votre intolérance, vous vivez bien comme vous le souhaitez.

                    11. sam player

                      « Je note cependant que vous vous gardez bien de répondre au sujet des tableaux. »

                      Je n’ai même répondu à rien de votre message : comportant des liens il n’a dû être validé que tardivement, bien après mes réponses au Dr.

                      Ce n’est pas parce que vous avez mis « donc » dans une phrase que vous avez fait un raisonnement. La prémisse en a un coup dans l’aile et tout le reste du « raisonnement » tombe à l’eau… dur dur pour un scientifique…

          1. sam player

            Bof bof ton excuse des miséreux… perso je m’en branle…
            Ça me rappelle ceux qui viennent critiquer les vacances ou les bagnoles ou les soirées champagne de X alors qu’il y a des gens qui crèvent de faim… dans le monde.
            Perso c’est pas ça qui me gêne dans cette dépense (la tour eiffel) c’est que c’est notre pognon, même si c’est indirectement.

            1. Dr Slump

              C’est plus le double-langage des élus, plein de mots de solidarité à la bouche, mais qui semblent plus empressés de claquer le pognon des autres pour des habillages « esthétiques », que pour être charitables envers ceux qui en auraient vraiment besoin.

              1. sam player

                « …ceux qui en auraient vraiment besoin… »
                Qui? T’as fumé ?
                De plus, ne pas dépenser dans X n’oblige pas à dépenser en contrepartie dans Y ou à constituer une cagnotte… mais tout simplement à ne pas le prélever… ou à le rendre à ceux à qui on l’a volé…

              2. Higgins

                Pognon des autres ou pas, l’hypocrisie passe de moins en moins bien. Nos socialos ont des soucis en perspective comme celui qui n’aime pas les riches alors qu’il émarge a plus de 30 000 euros/mois. Exemple: https:/ /mobile.francetvinfo.fr/economie/crise/indignes/espagne-deux-dirigeants-du-parti-de-gauche-radicale-podemos-remis-en-cause-apres-l-achat-d-une-couteuse-villa_2761273.amp

                1. Higgins

                  Le point de vue des nôtres (qui prouve que la posture est tout et que Tartuffe n’est pas mort. L’explication avancée pour justifier l’achat de la maison vaut son pesant de cacahouètes): https:/ /www.huffingtonpost.fr/2018/05/20/jean-luc-melenchon-vole-au-secours-des-dirigeants-de-podemos-epingles-pour-leur-villa-chic_a_23439106/

                  1. Citoyen

                    Ha Ha ! c’est plutôt savoureux le lien, Major …
                    D’autant plus, que voir le merluchon se porter au secours de podemos, n’est pas anodin …. C’est plutôt cocasse, vu qu’il nage lui aussi dans la même mélasse … A voir ici :
                    https://blogs.mediapart.fr/vilmauve/blog/250317/jean-luc-melenchon-le-millionnaire-des-insoumis
                    Des lors, on comprend mieux son envolée au secours de podemos …. Faut faire front !
                    Tous ensembles !…. Tous ensembles !…

                2. albundy17

                  Umpfff, Major, pas lu l’article en lien, il me semble que le podémos s’est acheté une baraque à moins de 300.000 et ça gueule, notre président tout mou, c’est pas même la valeur q’u’il a retiré de sa résidence à mougins lors de sa déclaration prénuptiale avant de nous enculer, ça n’a pas fait un entrefilet.

                  Nous sommes dans un des derniers pays du monde concernant probité et justice (ce mot me fait d’ailleurs rire)

            2. MarieA

              « Bof bof ton excuse des miséreux… perso je m’en branle… »
              Moi être robot Sam2D2, moi pas avoir de sentiment.

              1. sam player

                Wahou, vous avez des sentiments pour des gens que vous ne connaissez même pas… Doit plus y avoir beaucoup de place dans votre petit coeur…

                Et puis en plus vous n’avez rien compris à ce que j’ai dit, faudrait faire des efforts hein !
                Slump dit que l’on dépense 4 ou 5 ME pour éclairer la T.E. alors qu’à ses pieds il y a des sdf… c’est de cette excuse de la présence des sdf dont je me branle, pas des sdf…
                Et dans le cas présent je pense que c’est votre état émotionnel en présence du mot « sdf » qui vous a induit en erreur, preuve que les émotions brouillent le message.
                Mais rassurez vous, vous n’êtes pas seul(e) dans ce cas ici.

          2. Pythagore

            @Dr, n’était ce point vous qui insistiez récemment sur l’importance de l’art, du beau et des émotions dans l’évolution des civilisations ?
            Perso, je trouve sympa les illumintions de la tour Eiffel même si cela ne fait que cacher la réalité de la décadence. Préfère encore que les dépenses passent la dedans que ds des assoces bidons.
            Au pied je n’y ai pas vu bcp de miséreux sans toiture mais plutôt bcp de représentants de la nouvelle chance, des médecins, des écrivains et autres dont les velléités carriéristes ont été à l’évidence freinées et ont terminé en vendeur de tour Eiffel. A certaines heures, il y a plus de ces vendeurs, tous légaux et enregistrés, j’en suis sûr, que de touristes.

            1. Dr Slump

              Si fait messire, j’insiste sur cette importance. Mais, question de goût personnel hein, je ne trouve pas que la tour Eiffel soit si belle. C’est sans aucun doute une attraction, et un symbole, mais franchement, en terme de monument je trouve qu’il y a plus beau, beaucoup plus beau que cette charpente métallique. Et Paris plus belle ville du monde, je ne partage pas cet avis non plus (et de moins en moins).

  9. Aristarkke

    Un ancien ministre en taule…
    Le Brésil, de façon surprenante, y a bien mis un ex Président…
    C’est dire le niveau d’ état-de-droit de la Grance…

    1. Higgins

      Je déplore qu’il n’y est pas eu de mises en détention effective mais avec deux ans ferme, l’impétrant est un condamné comme un autre qui va émarger au bracelet électronique (cadre de l’aménagement de peine). Je déplore à titre personnel la mansuétude de la loi envers nos élus pris la main dans le sac mais les lois sont votées par les politiques (on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même). Sed lex, dura lex, molle(ton)ex.

      Quand on lit les titres de la presse; peu font référence aux deux ans ferme mais titrent plutôt: « condamné à 4 ans de prison dont 2 avec sursis!!!). Ça passe mieux.

      1. bibi

        Ne pas oublier dans le cas de Cahuzac qu’il a été condamné auparavant pour avoir embauché au noir une femmes de ménages en situation irrégulière, et qu’il a été dispensé de peine et que la condamnation n’a pas été inscrite à son casier judiciaire.

        1. Higgins

          On peut le regretter mais ça n’a rien d’exceptionnel. Personnellement, considérant que le personnel politique se doit d’être exemplaire, les sanctions devraient être à la hauteur. Ce n’est hélas pas le cas.

          1. albundy17

            « qui va émarger au bracelet électronique »

            La peine est douloureuse, j’imagine que la plongée sous marine en Corse lui sera impossible, comment va t il aussi claquer ses 5000 de retraite durement acquise ???

            Major, nous n’avons pas eu le récit de votre dîner en kilt, des choses trop inavouables ?? 🙄

            1. Higgins

              L’armée des Indes se doit de garder quelques petits secrets. Si nous avons pu faire honneur au bœuf karahi et autres douceurs locales, nous n’avons pas négligé le Glenrothes Vintage Reserve et autre Kilchoman Loch Gorm. J’ai revu avec émotion la gare de Golra Sharif (https:/ /en.wikipedia.org/wiki/Golra_Sharif_Junction_railway_station) d’où nous partions pour Lahorre. Le petit musée abrite quelques vieux Lee Enfield qui m’ont rappelé bien des souvenirs. La réception finale à l’hôtel Serena (http:/ /www.serenahotels.com/serenaislamabad/en/default.html) a agréablement clôturé ce périple (celle au mess officier a eu lieu la veille).

            2. bibi

              Concernant la retraite de Cahuzac je tiens à préciser que celui-ci a officié pendant des années comme praticien dans le secteur privé dans un secteur la pose d’implants capillaires nullement remboursés par la SS.

            3. Pheldge

              ♫♪ « l’Major Higgins, au Pakistan
              portait le kilt, sans caleçon,
              les cancrelats et autr’ bébêtes,
              lui ont grignoté la quéquette …
              Ah ah l’Major Higgins, l’Major Higgins
              a tout perdu ! » ♫♪

              sur l’air du Père Dupanloup 😉

    2. channy

      -En corée du Sud L’ex-présidente sud-coréenne Park Geun-hye a été condamnée à 24 ans de prison après avoir été destituée

      -Aux Philippines c’est l’ex Présidente Gloria Arroyo qui fut envoyé en en prison pour 5 ans(et pas par Duterte)
      Donc oui C’est dire le niveau d’ état-de-droit de la Grance

  10. Higgins

    On en revient toujours à la même chose: fort avec les faibles, faible envers les forts. L’Etat français dans toute sa splendeur. Le constate est assez sévère mais globalement juste. Il ne fait pas bon penser en-dehors de la doxa officielle au pays de Descartes.
    Au sujet de l’augmentation des droits de succession (Nicolas Doze ce matin sur BFM Business) pour abonder les finances locales, un rapport sorti la semaine dernière en soulignait l’indigence et la nocivité. Que croyez-vous qu’il arriva, notre PM choisit celle-là.

    CPEF

    PS: un remake de Magnum a vu le jour. Je vous laisse admirer mon remplaçant: http:/ /www.lepoint.fr/pop-culture/series/une-bande-annonce-sans-moustache-pour-le-remake-de-magnum-18-05-2018-2219411_2957.php
    J’avoue qu’on y gagne en esthétisme mais qu’on y perd en exotisme. Exit l’armée des Indes et ses chasses au tigre.

    1. Le Gnôme

      Il faut bien dire que les survivants de l’armée des Indes sont cacochymes et pratiquent le golf en déambulateur. Sic transit…

      1. Higgins

        Lapsus calami: je voulais parler des droits de mutation augmentés par le PM (JM Zéro) de Flamby en 2013 avec promesse de les rabaisser en 2016 (on ne rit pas), droits qui vont encore augmenter!!!

    2. cretinusalpestris

      J’attends impatiemment le remake de Roméo et Juliette avec un transsexuel manchot et une aborigène karatéka.

      1. Dr Slump

        Paraît qu’ils vont faire un nouveau film de Marvel, et dont l’héroïne sera une musulmane. Putain de nouvelle, non? Et pourquoi pas un Marvel dont le héro serait un juif? ou un chrétien?
        Bref, je n’ai pas compris l’intérêt de cette « news ».

        Sinon, je viens de voir Annihilation, film de hard-science tout à fait convaincant, pas franchement gai, mais à voir pour les ceusses qui aiment la spéculation scientifique.

    3. Jacques Huse de Royaumont

      « fort avec les faibles, faible envers les forts ». En fait les zadistes et autres groupuscules gauchistes ne paraissent fort que du fait de l’absence de réaction de la force publique. De même, les identitaires sont faibles face à l’état quand il mobilise toute ses capacités contre eux.
      « fort avec les faibles, faible envers les forts » obéit à une certaine logique objective de gestion des rapports de force, même si c’est injuste.
      Là, même pas, il ne s’agit que d’un traitement idéologique et parfaitement absurde de la situation. L’état et la Nation sont engagé dans une logique d’auto-destruction complètement folle, combattant ses soutiens naturels, aidant ses ennemis déclarés.
      Nous assistons, impuissants, à un suicide : le notre.

      1. Val

        @Royaumont ce n’est pas absurde : nous ne sommes pas leur soutiens naturels. Comme dit H16 nous sommes en situation d’occupation intérieure , une sorte de dhimmitude en qq sorte .

        1. Nestorius

          Ce qui me rappelle le mot méprisant de Louis XV au duc de Lauzun de retour d’un long séjour à Londres et qui reparaît à la Cour. Le roi lui demande ce qu’il a été faire si longtemps en Angleterre. Lauzun répond, l’air profond : « Sire, je suis allé apprendre à penser… » – « Des chevaux?… » lui lance Louis XV, en tournant les talons.

  11. Boutros

    Pour les élections, l’important c’est les voix : c’est donc bien celui qui gueule le plus fort qu’on entend (que les media nous font entendre).
    Un bouseux de NDDL, un étudiant qui bosse son partiel, un chauffard pris à 82 km/h, un mec égorgé dans une rue de Paris etc… ça n’a pas de voix audible, ça n’a qu’à la fermer. La zérocratie.

        1. Pheldge

          c’est la confirmation : il rejette la greffe du cerveau de ragondin, faite la semaine dernière, et qui nous l’avait transformé … 😉

  12. Plutarque

    La mollesse coupable de l’Etat envers les exactions commises par « une certaine catégorie de population », associée à sa sévérité implacable pour les Identitaires est préoccupante. D’autant plus que nos forces de l’ordre, y compris militaires, sont déjà bien vérolées par « une certaine catégorie de population » (hommes du rang et sous-off compris).

    1. Gosseyn

      Comme cela, l’État totalitaire français a ses gardes-rouges et ses miliciens verts, et agit contre des résistants nommés  »traîtres », comme durant l’Occupation.

      Situation orwellienne. Que croyez-vous qu’il en adviendra ? Un effondrement à la soviétique où aucun ne croit plus à la doxa communiste, ou bien une révolte contre l’actuelle doxa socialiste-nationale, pour cause de contention à nos libertés ?

      1. Plutarque

        La France pourrait subir le destin du Liban. Mais le chemin est (heureusement) long.

        A plus court terme, j’imagine des regroupements, des isolats d’occidentaux « souchiens » de culture homogène, vivant dans des ghettos protégés par des milices, le reste du pays étant livré à « Big Other ». On discerne déjà des traces…

        Après cela… on peut rêver d’une Reconquista qui sera forcément violente. Je n’y crois pas trop, la mollesse et la pusillanimité de nos concitoyens est presque sans limite.

      2. Pheldge

        indépendamment des problèmes d’immigration et de communautarisme, on peut continuer comme ça encore un bon siècle, voire plus … les moutons apeurés n’engendrent pas des tigres, et croire à un soulèvement quelconque, n’est qu’un rêve …

  13. Gerldam

    Je peux témoigner que, dans les campagnes, la pression monte. Sachant qu’environ 1 agriculteur sur 1 possède un fusil de chasse, sinon deux, je suis surpris que pas plus de fonctionnaires ne prenne une bonne giclée de gros sel dans les fesses. Il parait que cela fait très mal. Le jour où un vai chef de bande se lèvrera, il y aura des dégâts. Cependant, 40 ans de lavage de cerveaux sauce socialos ont fait des ravages, même dans les campagnes.

    1. Taisson

      Le premier rural qui se défendra avec un fusil, même si l’agression est prouvée, et ce sera la fin de la chasse, avec pour conséquence la confiscation (sans indemnisation) de toutes les armes de chasse, toutes répertoriées pour les plus récentes, sans compter tous les chasseurs qui ont mis en règle en déclarant spontanément…Quand on à fait courir le bruit que les armes « illégales » pourraient annuler les assurances individuelles de chasse !
      Sachant que tous les possesseurs d’armes sont répertoriés et que la fureur médiatique à justement les armes dans ses sujets actuels, avec les amalgames habituels, il y à de gros soucis à ce faire pour bientôt…
      Quand aux naïfs qui croient que les gens conserveront leurs armes, nous ne sommes plus en 1940 ! En effet, »40 ans de lavage de cerveaux sauce socialos ont fait des ravages, même dans les campagnes. »
      Il suffira d’un contrôle au domicile de tous ceux qui ont ou dont les aïeux ont eu un permis de chasse, c’est sans risque (dans les zones rurales) et ça passera tout seul , dans l’enthousiasme boboïde, comme les 80 km/h . Puisque qu’on vous dit que c’est pour votre sécurité!
      Oui ce pays est bien foutu.

      1. Gosseyn

        L’État vichyste égal à lui-même. Mais il y a loin du vacarme médiatique au silence de l’expression de la pensée des Français, malgré tout.
        D’autre part  »ILS » sont bien seuls , tout au sommet de la pyramide du pouvoir, assis sur la masse de la population française.
        Que le pain et les jeux cessent d’être des dérivatifs suffisants et ils tombent …

      2. Citoyen

        « Le premier rural qui se défendra avec un fusil »
        Faut pas chercher bien loin …
        Déjà ici :

        leprogres.fr/loire-42-edition-roanne-roannais/2018/05/18/un-paysan-tire-un-coup-de-feu-en-voyant-des-arabes-s-approcher-de-son-champ-de-ble

        Ce n’est qu’un début …

          1. Citoyen

            Oh, imbécile, … uniquement à cause de ce qu’est devenu la justice de ce pays (de merde,… comme dirait Trump) … sinon, étant chez lui, il est tout à fait légitime …

  14. Mildred

    « Forcément, tout ceci va très bien se terminer. » Mais oui, tout se passe le mieux du monde pour que Macron gagne les élections européennes et soit réélu en 2022 ! Il n’y avait qu’à regarder l’émission politique de France 2, hier au soir, pour en être convaincu !

  15. Jacques Huse de Royaumont

    A propos, les zadistes de NDdL crient au scandale parce que les force de l’ordre essaient (timidement) de mettre fin à leur occupation illégale.
    Pour contrer cela, ils cherchent à faire classer la ZAD au patrimoine mondial de l’UNESCO. (entendu cela ce matin sur Rance Inter)
    Après tout pourquoi pas : vous connaissez beaucoup d’autres réserves de singes d’Europe, vous ?

    1. bibi

      Le Palais Bourbon, le Palais du Luxembourg, le Palais de l’Élysée, l’Hôtel Matignon, le Parlement de Strasbourg, le Bâtiment Berlaymont à Bruxelles (siège de la grosse commission européenne), le Bundeskanzleramt, le Bundestag, le Bundesrat, …

        1. Pheldge

          la sueur, je ne sais pas, il fait encore frisquet pour ça, par contre pour l’herbe, ça oui, aucun doute, surtout celle qu’on fait des tarpés avec ! 😉

  16. Bob L’Enclume

    Tant qu’il y a du fric à piller, qu’une minorité majoritaire le touche et qu’un majorité pense qu’elle va un jour le toucher, ou n’y comprend rien, ça va durer.

    Donc ça peut durer très longtemps. Simplement ils toucheront de moins en moins, mais ça, c’est la faute au Libéralisme qui ravage ce pays -de merde.

    Sans compter qu’il y des gens qui sont prêt à tout pour pourrir la vie de ceux qui sont mieux qu’eux, même si le résultat sera pour eux de vivre avec 50 euros pas mois… Sur le papier, ils y sont pr^t.

  17. Janus

    Je me souviens d’un fait analogue en 1970, à l’université de Caen, ou se déroulaient des examens dans « l’Aquarium », immense salle d’examen au 1etage entre la fac de sciences et de droit (pour ceux qui connaissent l’université de Caen) : Les étudiants en 2e année de médecine étaient réunis pour passer leurs examens et les appariteurs distribuaient les sujets quand un petit groupe de gauchistes (ils étaient virulents à Caen à cette époque) entrent dans la salle pour empêcher que les examens se déroulent normalement. A ce moment un étudiant assez costaud s’est levé, a couché pour le compte le leader des gauchistes perturbateurs, a intimé l’ordre aux appariteurs et surveillants de continuer à distribuer les sujets et à faire en sorte que les examens aient bien lieu. Les gauchistes se sont retirés tout penaud et il n’y a pas eu d’autres perturbations…
    Un bon coup de poing dans la gueule est une excellente thérapie pour les jeunes gens agités !
    N’y aurait-il plus de jeunes gens en 2018 prêts a défendre manu militari leur liberté ?

    1. MarieA

      « N’y aurait-il plus de jeunes gens en 2018 prêts a défendre manu militari leur liberté ? »

      Vous savez entre les jeux-vidéos et Pornhub, ils n’ont plus trop le temps de nous défendre…

      1. Taisson

        Et ça commencerait dans les médias avec des trucs du genre  » un nervi d’extrême droite frappe un manifestant »…
        Voir par exemple l’article du « Figaro » (seul journal en France se prétendant « pas de gauche ») plein de mansuétude respectueuse pour les pauvres zadistes « fatigués » !
        Pas une réunion médiatique sans que l’on y fustige l’ultra libéralisme mondialiste, alors que tous ces crétins sont pratiquement tous pour la fin des nations et pour un gouvernement mondial !!
        L’internationale socio-communiste en rêvait et c’est le capitalisme honni qui le fait !!
        Ils en sont tout contrariés…
        En plus ces idiots de haut de gamme sont bardés de smartphones ,et autres gadgets qui n’auraient même pas pu exister en rêve dans le monde illusoire qu’ils l’appellent de tous leurs vœux !
        Plus aucune action, ni même parole publique hors bienpensance n’est possible, tout est perdu, et il n’y aura pas de combat…

        1. Janus

          Nous avons eu droit aux Dazibao après ce fait d’armes, mais le coup de poing dans la gueule avait refroidi les ardeurs. J’imagine qu’il en serait de même aujourd’hui…

        2. Hussard Bleu

          A propos du Figaro « journal de drouate », personne n’a été frappé du fait que l’un de ses journalistes – Marc de Boni – soit passé sans transition au « Média », le follicule des Insoumis ?

          Il faut une étonnante plasticité intellectuelle pour voyager en une étape de Dassault à Mélenchon, quand même… il n’y est pas resté, c’est entendu, mais pas pour des raisons d’analyse politique : ce devait être pour incompatibilité épidermique avec le Miller, ce cas pathologique…

          Je m’attends maintenant à voir débarquer au Figolu le Mouchard-Joffrin, quand les finances de l’Obs seront au plus bas, malgré Niel et Pigasse…

  18. Val

    Bon ils vont remettre le couvert sur les lois sur la « bioéthique » , je vais encore aller user des chaussures . Nos manifs sont immenses à 6 digits avec papis mamies et poussettes,bébés armés jusqu’aux dents . Nous sommes la « fachosphère » , les intégristes . Pas de gant pour nous, on peut y aller plein pot sur l’amalgame : nous sommes les méchants et eux sont les gentils. On peut ramasser les gens par centaines dans les paniers à salade, mettre un mois de prison à un jeune pour port de T shirt , lancer des lacrymos sur les vieux , les jeunes enfants . On est contents de payer des impôts pour être « protégés » comme cela.

  19. Stéphane B

    Cher patron, vous avez omis la définition du fascisme. Ce terme vient de l’italien et est la contraction de faisceaux de combats italien. Ils sont le mouvement dur, d’attaque d’un certain Benito Mussolini, qui adorait le communisme, avant d’en faire une version nationale.

    Aussi, ce n’est pas ce fascisme qu’on ignore mais ces fascistes qui s’ignorent et ne veulent surtout pas l’admettre. A une différence près néanmoins. Lesdits faisceaux étaient composés d’anciens combattants de la première guerre mondiale. Ceux d’aujourd’hui n’ont rien combattu du tout, ils ont juste et continuent à faire chier leur monde

    1. Le Gnôme

      Le fascisme est mort en 1945, il n’y a aucun régime qui s’en réclame, car le fascisme comme le communisme veut forger un homme nouveau. Il n’y a que les bonnes vieilles dictatures militaires qui se disent de gauche pour ne pas être emmerdées.

      Evidemment, il y a bien le fascisme vert, lui veut créer un homme nouveau et la vie humaine n’aura que peu de prix pour parvenir à ses fins. Il avance masqué, mais de moins en moins.

      1. theo31

        Le fascisme est mort en 1945

        Il vit toujours mais mais sous une forme présentable : Etat providence/sociale démocratie. A 58 % de dépenses publiques, on est bien dans « Tout dans l’Etat, rien contre l’Etat, rien en dehors de l’Etat ».

      2. Higgins

        Le fascisme, stade suprême du socialisme? Cf « Intra muros » de Pierre-Antoine Cousteau, le frère de celui que nous connaissons tous. Il y explique, entre autres, son cheminement du socialisme au fascisme. Je suis très fortement tenté de répondre oui à la question.

        1. Hussard Bleu

          Un amateur de PAC ? inattendu… grande plume, féroce talent de polémiste, grand ami de Rebatet, avec lequel il passa quelques années de bagne, après que leur condamnation à mort ait été commuée…

          Lire « Après le Déluge » et « En ce temps-là », et la biographie écrite par son filsJean-Pierre « PA l’Autre Cousteau » chez Via Romana, paru en 2016…

          Egalement « Dialogues de Vaincus » difficilement trouvable, paru il y a une dizaine, d’années chez Berg, édition pirate, mais très louable dans le sens Serendip…

          1. Higgins

            Amateur non, intéressé oui. Ca faisait déjà quelques temps que je souhaitais en savoir plus sur PAC. Je ne crois pas que je lirais tout mais la biographie rédigé par son fils est en priorité une. Dans « Intra muros », il y a quelques considérations très pertinentes qui n’ont pas pris une ride, preuve que l’auteur était loin d’être une potiche vide et qu’il raisonnait bien plus qu’il ne résonnait. Je l’ai lu dans l’avion qui m’emmenait à Peshawar.

  20. Jules

    Ces blocages d’examen me laisse toujours perplexe et doivent faire littéralement halluciné les sud-Coréens.
    Toute leur nation s’organise afin d’assurer les meilleurs conditions aux élèves qui passent leur examen. Les travailleurs sont invités à partir au travail après le début des examens pour ne pas embouteiller les rues, un policier peut accompagner un élève qui risque d’être en retard (il me semble même qu’il y a un numéro d’urgence à disposition)… et les avions sont cloués au sol pour ne pas déranger les épreuves !
    Quel contraste avec l’état français ! Fort avec faible et faible avec les forts.
    Concernant cette énième attaque, je suis agréablement surpris du nombre de twittos qui défendent le droit de port d’arme.

  21. Citoyen

    Concernant « Ce fascisme qu’on ignore », H16 ….
    Le frétillant premier sinistre met les bouchées doubles,… en particulier sur le racket à 80 sur la route, … à défaut d’être aussi performant qu’il le faudrait sur d’autres sujets qui font partie de ses attributions … et pour lesquels les contribuables paient.
    En effet, le premier sinistre a recadré son sinistre de l’intérieur (qui semblait trainer la patte), pour coller aux délires des demeurés de la sécurité sur la route et surtout de la folle qui n’a pas réussi à soigner sa névrose (la perichonne) …
    Comme quoi, la clique gouvernementale se veut performante, mais seulement là, où c’est pas trop compliqué … et surtout très rentable …
    Là, le fascisme peut s’exprimer sans faiblir … les moutons ne sont pas aussi vindicatifs que dans la ZAD ….

    1. MCA

      @Citoyen 18 mai 2018, 18 h 43 min

      « surtout de la folle qui n’a pas réussi à soigner sa névrose (la perichonne) … »

      Oui, les médias sortent cette marionnette de la naphtaline à chaque coup foireux contre les automobilistes.

      Le drame des automobilistes est l’individualisme.

      Qu’il débarque en une seule fois 10 millions de voitures dans Paris Klaxon à fond et on verra si les politiques affichent toujours une posture aussi provocatrice.

      1. Citoyen

        « …débarque en une seule fois 10 millions de voitures dans Paris… »
        Euh, à ma connaissance, il en débarque un gros million tous les jours … et ça manque déjà d’un peu de place … pour les 9 millions supplémentaires, je sais pas très bien où ils vont pouvoir les mettre …. il y a peut être l’idée de les mettre sur plusieurs niveaux … Mais ce n’est qu’une idée, qui risque de ne pas plaire à ceux qui sont dessous …

        1. MCA

          @Citoyen 19 mai 2018, 12 h 27 min

          Le but inavoué mais… je vais avouer …

          est de bloquer Paris et leur montrer par là même qu’il y en a marre que des crânes d’oeufs qui se lèvent chaque matin en se demandant ce qu’ils pourraient bien inventer pour emmerder les français comprennent que les français commencent à en avoir marre de leurs conneries et qu’ils emploieraient mieux leur temps et ce pour quoi on les paie a redresser ce pays qui se « tiers-mondise » un peu plus chaque jour.

          Est-ce plus clair ainsi?

      2. René-Pierre Samary

        Au bal des faux-culs, les pourfendeurs de la « vitesse » ne feront pas tapisserie, c’est sûr. Rien qu’à entendre l’autre enfoiré de Philippe parler d’un test… Mais pourquoi teste-t-on toujours des vitesses inférieures, pour voir (!) si les accidents diminuent, et jamais des vitesses supérieures, pour voir si ils n’augmentent pas ?
        Ah ! Les fumiers ! On peut dire qu’ils m’ont empoisonné l’existence.

        1. albundy17

          Amusant, ils nous souscrivent ce 80 km/h l’année même ou un pays nordique en arrête les frais tant les résultats sont contraires aux attentes.

          Ne surtout pas évoquer le fiasco des zones test réalisés en france, bien que sur des tronçons, dixit quelques autochtones, ayant été agrémenté(s) de moultes sécurisations.

    2. Aristarkke

      Le nombre de tués durant le premier quart de cette année est en baisse « sensible » par rapport aux mêmes mois de 2017 (année qui avait vu au final, mourir un peu moins de gens qu’en 2016)…

      Le Guignol qui se voulait le chevalier blanc de l’automobiliste et qui a lancé cette mesure inepte « face aux morts en augmentation » (estimée insupportable pour la Cause) est en train de passer pour une andouille partie à l’assaut de moulins à vent transformés par imagination en monstres sanguinaires…

      D’où le besoin d’en faire des tonnes pour en rajouter dans l’horreur proclamée…

      Tout juste s’il n’eng….le pas ceux qui ne sont pas morts comme il aurait fallu qu’ils le fassent pour lui donner raison…

      1. Le Gnôme

        3000 morts pour l’année 2016 et 25.000 pour le seul 22 août 1914. Il faut relativiser, en 2016, les pertes sont faibles.

        1. kekoresin

          Le problème ce sont les blessés qu’il faut remettre sur pied(s) ou sur roulettes. Ce qui fait chier nos petits dictateurs de Prisunic, c’est la pression des assurances pour les pertes financières. Si en plus on fait rentrer de la thune c’est gagnant gagnant, sauf pour les unités sacrifiables de la république bananière qui grouillent d’une activité crasse au pied de l’Olympie!

      2. Citoyen

        C’est bien là le problème. Si les chiffres du moment y mettent de la mauvaise volonté, ils vont avoir du mal à vendre leurs inepties … D’où la fébrilité …

      3. Higgins

        Pour faire des comparaisons exploitables, il faudrait comparer des ratios comme nombre de morts/véhicules en circulation. On obtiendrait des valeurs relatives qui démontrerait très certainement l’ampleur des efforts effectués en 40 ans. Il y a deux ou trois ans, les quarante et quelques morts survenus lors d’une collision car/camion avait fait bondir la statistique mais ce tragique accident n’était en rien représentatif des accidents habituels. Toujours la même stupidité centralisatrice à l’œuvre vouée immanquablement à l’échec surtout quand on voit l’énergie et le pognon dépensés. Je souhaiterai voir l’Etat faire preuve d’un minimum d’intelligence et exercer sa tutelle dans des domaines où il est tragiquement absent ou plus généralement déficient

        1. René-Pierre Samary

          Il y a qu’une sorte d’étude à faire, c’est celle des victimes par km/passager dans l’automobile, comparée à d’autres moyens de transport. Le transport automobile est très sûr, notamment si l’on pense au niveau de compétence des conducteurs. J’ai fait le calcul.
          Mais peu importe la vérité statistique, puisque le but est de culpabiliser l’automobile pour mieux la taxer…

        2. bibi

          En général on regarde le nombre d’accidents de blessés et de morts par milliards de km parcouru ainsi que par type de véhicule.
          En France on est passé entre 1970 et 2010 de 80 morts par milliards de km à 7.
          Et entre temps la définition du tué est passé de mort à 8 jours à morts à 30 jours et je ne sais pas si les données antérieures sont corrigées de ce biais.

          Concernant les véhicules motorisés les tués au milliards de km parcourus nous sommes environs à :
          automobilistes : 5
          motards : 70
          cyclomotoristes : 65
          conducteurs d’utilitaire : 1.5
          conducteurs poids lourds : 2.3

          source : ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/134000525.pdf (page 165)

          1. Higgins

            Comme dans le transport aérien, il est probable que nous nous approchions d’un seuil à partir duquel la répression imbécile n’a plus beaucoup d’effet eu égard aux efforts déployés pour faire baisser le chiffre. Ça me conforte dans l’idée que nous sommes plus en face d’une forme de racket systématique qu’en présence d’une réelle politique de sécurité routière si tant est qu’il y en est eu une un jour dans ce pays.
            Merci pour le lien.

            1. bibi

              Le problème c’est même de croire que la répression a eu un quelconque effet en matière de sécurité routière.
              Les courbes de tués au milliards de km suivent exactement la même pente quelque soit les pays d’Europe occidentale.
              fr.wikipedia.org/wiki/Accident_de_la_route_en_Europe#/media/File:Tués-europe-par-milliard-km.png

              A mon avis la seule mesure qui a été efficace en matière de sécurité routière c’est l’obligation du port de la ceinture de sécurité et comme c’est une mesure de bon sens et bien aujourd’hui les conducteurs ou passagers qui ne la bouclent pas se font rares et ce n’est pas à cause des 3 points et des 90€ d’amende.

    3. kekoresin

      Rien de nouveau sous le soleil! On trouve toujours une bonne punch-ligne: c’est pour la planète, votre sécurité, la paix dans le monde ou une autre connerie du genre, et on enfile tranquillement 40cm de bâton merdeux à tout le monde. Si une voix s’élève pour protester ou juste argumenter, on ostracise, on proclame que vous êtes contre la paix, contre la santé, contre la planète, et on sort un bâton plus gros avec tout plein d’épines au bout, financé par vos impôts, pour bien vous le fourrer dans le fion jusqu’à paralyser les cordes vocales.

      Et puis c’est le jeu de la démocratie non? On est élus et pas vous. Élus avec 20% des érecteurs mais élus quand même. Donc allez vous asseoir docilement sur le god à clous, à moins que vous ayez un pouvoir de nuisance suffisant comme le zadiste ou le syndicaliste! Restera au troupeau de culs dilatés à protester dans les urnes, d’où ressortirons d’autres enculeurs de libertés individuelles pour le bien être des étages supérieurs de la ruche soviétique…

      1. Citoyen

        « On est élus et pas vous. Élus avec 20% des érecteurs mais élus quand même. »
        C’est précisément (mais pas dans ces termes) ce que le micron rétorquait à Plénel lors de leur prestation télé … quand celui-ci abordait le sujet de la légitimité.

      2. Pheldge

        Camarade Kekoresin, permets-moi d’apporter une indispensable précision, pour que les nouveaux lecteurs et lecteuses, saisissent bien le sens de ton commentaire. Bicauze que quand tu dis « s’asseoir docilement sur le god à clous », la petite MarieA,une jeunette innocente, comprend que tu lui suggères de décrocher le crucifix qui trône au dessus de son lit et de s’asseoir dessus !
        Non, jeune ingénue, le kekoresin il parle là d’un godemichet, un sextoy ou dildo, que je vous laisse faire une recherche pour en avoir d’instructives images …
        Et pour ne pas vous faire gronder par vos parents, faites une recherche « fenêtre privée » Ctrl+shift + N

        1. MarieA

          Si j’étais encore totalement ignorante à propos de ce genre d’objets avant hier, grâce à – au moins – 2 participants de ce blog, j’aurais parfait mon éducation en un temps record!
          De la part d’Albundy, je ne peux pas dire que je sois surprise, mais de vous Pheldge, j’avoue que je suis très surprise…
          Vous devriez avoir honte de pervertir la jeunesse de cette façon. En plus, vous êtes bien inconscient d’avoir ce genre de conversations avec un genre 1 en ces temps troubles de #MeToo. A ce rythme là, vous allez très rapidement vous retrouver avec deux représentants des forces de l’ordre qui sonnent à votre porte et un article scandalisé dans Le Monde. Et là, adieu délicieuse épouse, carrière, réputation, etc…

            1. MarieA

              AdP = Pheldge, pourquoi ?

              Je voulais simplement dire qu’Albundy n’est pas un tendre généralement. En tous cas, avec moi. Comme vous quoi.

              1. sam player

                En fait vous avez la mémoire d’un poisson rouge : vous parliez de sextoys et non de la tendresse exprimée ici à votre endroit…

              2. Pheldge

                C’est un petit nom gâté qu’ils m’ont trouvé, rapport au Piton de la Fournaise, le volcan de mon île (pour dP , je précise, parce que Al et RPS habitués de Jacquie & Michel, donnent à ces deux lettres un tout autre sens ! ) 😉

                1. albundy17

                  Marie A, cette fausse candeur est touchante…

                  Bien que votre tendance à l’embobinage (désir latent de bondage ?) puisse laisser comprendre votre penchant vers l’agité du piton dont il a fait métier de proxénétisme jusqu’à il y a peu, enrôlant de pauvres écervelées non moins dénuées de cons, en échange d’espèces sonnantes et trébuchantes, ne vous y trompez pas, j’ai une tendresse particulière pour ce vieillard remis tardivement sur le chemin Chrétien.

                  Détrompez vous également sur mon sujet, je crains que vous ne soyez emportée par des jugements à l’emporte pièce fort mal calibré, comme vous nous le prouvez concernant l’îlien subventionné libéral à ses heures…

                  1. Pheldge

                    Mon Dieu, soyez loué ! à nouveau l’Esprit Saint baigne notre charentais de Sa Lumière ! Et rassurez-vous, petite MarieA, si nous échangeons régulièrement des piques, j’éprouve une certaine mansuétude bienveillante à son égard. 😉

          1. Pheldge

            Ah la charmante petite innocente ! J’ai eu une vie, avant le mariage … qui m’a valu une solide réputation par ici. J’ai dit conseiller des jeunes filles désireuses de se lancer dans une « profession libérale », et honorable, faite de commerce et de charmes, on m’a presque traité de proxénète … les gens sont méchants !
            Et ça continue de me faire rigoler 🙂

            1. Pheldge

              Rien, je n’en ai jamais donné, toute cette histoire n’était qu’un gros bluff, qui a marché au delà de mes espérances. Et je suis sûr que certains refuseront de croire mes dénégations d’aujourd’hui !
              Et comme plus c’est gros moins plus ça passe …
              Tiens, la prochaine fois, je dirai que je suis un ancien ministre ! 😀

              1. albundy17

                « Tiens, la prochaine fois, je dirai que je suis un ancien ministre !  »

                Cela me parait encore plus stupide, sur ce genre de blog 🙄

                t’inquiète le Pheldge, tu sais bien que tu es dans nos petits papiers, tous savons que tu n’as pas exercé ce pauvre métier, depuis longtemps tu aurais été pris à la jawad* le logeur :mrgreen:

                PS: c’est touchant ton méat* culpa, bisous ^^

  22. Calvin

    C’est du fascisme qui commence goguenard mais qui va devenir violent quand le déni des réalités se fera plus fort.
    Médias, élites, cocos : tous concernés, tous responsables.

  23. kekoresin

    Oui, les policiers et autres militaires en bleu passent une bonne partie de leur temps à des activités qui occupent les autres professions: faire du vent avec de la paperasse pour lutter contre les particules fines et le réchauffement climato-comique, qui jette de la poudreuse chaude en basse altitude au mois de mai.

    Pendant les sorties pour prendre l’air et se détendre la nuque, le gardien de la paye de l’état ne manquera pas d’emmerder le citoyen solvable ou chasser le dahu des landes insoumis. Par contre, à Mayotte, la vie est beaucoup plus simple si tant est que l’on soit venu à la nage avec des papiers rendus illisibles par l’eau de mer. En effet, les flics ne peuvent pas entrer dans les cabanes montées illégalement par des illégaux. Pratique! Dans ce joyeux bout de France ensoleillé, on monte sa maison en une nuit et hop, on devient l’heureux propriétaire d’une habitation à l’épreuve des pluies tropicales et des forces de l’ordre. Reste plus qu’à faire un gosse ou 10, les scolariser et rester à vivre de l’argent gratuit qui tombe des cocotiers. Malheureusement pour eux, la plupart des zadistes ne sont ni noirs, ni dépourvus de papiers d’identité. Leurs cabanes peuvent donc être démolies à grands coups de godets mais pas de ceux qu’on prends à l’apéro! Dommage pour ces forçats de la terre qui luttent contre la mécanisation avec des marteaux et des faucilles ce qui mériterait bien quelques godets de rouge…

  24. albundy17

    Justice débile, encore: Un bas de plafond, ou plus vraisemblable, provocateur stupide, avait trouvé bien du courage au tueur de la petite Maëlys de l’avoir violé.

    Prison ferme !

    Si les propos sont ignobles, je pense particulièrement à l’entourage de la fillette, ce n’est pas de la prison ferme qu’il lui faut !

    1. Dr Slump

      +1
      Ce n’est pas le premier cas de ce genre. Je trouve très inquiétante cette tendance des tribunaux à faire office de police de la pensée. La liberté d’expression est de plus en plus écrasée. CPEF

      1. Le Gnôme

        Si les cons se font enfermer, il ne va pas y avoir assez de prisons ni de bracelets électroniques. J’ai bien une idée, des TIG avec pour mission de boucher les nids de poule des routes françaises.

        Je m’étonne d’ailleurs que la couverture de Charlie n’a pas ameuté les bonnes âmes. Le titre en est « Enfin un service qui fonctionne à Paris, les couteaulib. ». Je suis bon public, ça m’a fait rigoler.

        1. albundy17

          « J’ai bien une idée, des TIG avec pour mission de boucher les nids de poule des routes françaises »

          Ce serait dommage de coller tout ces gens de la Colas au chômage….

          Il y aurait bien une autre idée, les mettre en asile d’aliénés, mais t’imagines la taille des bâtiments ??? *

          * Référence inside, la personne trouvant celle-ci sera gratifiée d’une tringle à rideau (porc * non-inclus)

  25. MarieA

    « et ce d’autant plus que la situation française est très loin d’être insurrectionnelle » hi hi hi
    Pas du tout, non!
    Le Président de l’Assemblée Nationale peut en témoigner personnellement :

    « Mais le quatrième personnage de l’État a vite pris la poudre d’escampette quand une fois arrivé dans la cité, il s’est fait encercler par des dizaines de jeunes selon la station de radio. »

    https://www.valeursactuelles.com/politique/violences-urbaines-nantes-francois-de-rugy-chasse-du-quartier-du-breil-par-des-jeunes-97092

    Ça avance tranquillement…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.